Côté Cinéma n°114 - 18 février 2009

boxofficepro

Du 18 fév. au 3 mars 2009

N°114

COMPTES-RENDUS

ALPE D’HUEZ / CARNAC

SALON DE L’IDIFF

INTERVIEW

ALEXANDRA LAMY

FOCUS EXPLOITANT

LE CINEMA CONFLUENCES DE MONTEREAU


Ce film a été élu « Coup de Cœur » par les exploitants

lors des Rencontres Cinématograhiques des Côtes de Bretagne.

Ce prix est parrainé par Côté Cinéma (logo).


Numéro 114 du 18/02 au 3/03/2009

SOMMAIRE 5

ÉDITO

LE TRAIN DU NUMÉRIQUE

Que nous a appris l’Idiff ?

Les distributeurs américains

trouvent que l’équipement des

salles n’avance pas assez vite

alors que les annonces de sortie

de films 3D se généralisent :

ils élargissent donc l’accès aux

VPF.

Le CIN réfléchit à une proposition

de modèle de compromis.

Les distributeurs français n’ont

pas achevés leur réflexion et

n’ont pas encore de solutions à

proposer.

Certaines collectivités locales

sont prêtes à aider les salles

indépendantes.

La FNCF formule un vœu : une

large contribution des distributeurs

au travers d’un VPF unique

qui permette le passage

de toutes les exploitations au

numérique.

Le CNC étudie cette évolution,

et a l’ambition de créer un

fond de mutualisation et surtout

d’éviter la dérégulation du

marché.

Les tiers investisseurs investissent,

les installateurs installent,

les laboratoires numérisent,

et les gestionnaires de

flux envoient les copies numériques.

Et les salles ?

Les petites salles passent au

numérique avec l’espoir de

sortir en nationale.

Les salles moyennes passent

au numérique car elles sont

coincées entre les petites et les

grosses et elles ne veulent pas

se ringardiser.

Les grandes exploitations passent

massivement ou provisoirement

au numérique pour la

3D, la promesse d’économie de

gestion, la souplesse de fonctionnement

et parce qu’elles

veulent être pionnières et innovantes.

Conclusion : le train du numérique

s’est mis en marche il y a

un an, on est monté dedans, on

ne sait pas ou l’on va, on ne sait

pas qui va payer les billets et on

ne sait pas si on a embarqué

des contrôleurs !

Heureusement que le film est

bon.

PS : En ce début d’année Côté

Cinéma fidèle à sa ligne éditoriale

soutient les festivals et les

rencontres régionales : à l’Alpe

d’Huez, Côté Cinéma et un jury

d’exploitant récompense Amor,

Bugie e Calcetto (Amour, Mensonges

et Ballon Rond); à Carnac

Côté Cinéma remet le Coup

de cœur des exploitants Au

Diable Staline, Vive les Mariés…

Rendez-vous dans quelques

semaines à Gérardmer.

Patrick Farcy

Magazine

30

10

Côté Film

Alpe d’Huez

Amor, étoiles

et flocons de neige>6

Tournée Welcome>8

Interview Alexandra Lamy>10

Promotion

Séminaire à Perpignan>12

Chiffres

Calendrier des sorties>12 & 13

Box-Office • Indices et carrières :

Karin Viard & Slumdog

Millionaire>16 & 17

Les entrées de salles>18

20

16

Côté Salle

Rencontres des Côtes de Bretagne

Dolmen public>19

Idiff Compte rendu du salon>20&22

Congrès Cinédiffusion

Rassemblement celtique, Rencontres

de Gérardmer Meeting vosgien>23

Entretien Frédéric Faye, le « couteau

suisse » de l’électricité>26

Institutionnels

Disparition Alain Cramier • Opérations de promotion nationales

Le Printemps revient, la Fête se prolonge…

• FNCF Jean Labé réélu à la Présidence>31

DVD-Vidéo

SND présente

PREDICTIONS,

Sortie le 1er avril 2009

De Alex Proyas,

avec Nicolas Cage,

Rose Byrne.

DVD-Rom

Les fiches films du 18/02,

25/02 et 4/03.

Affiches et photos en haute

définition de 8 films.

Paramount présente

MONSTRES CONTRE

ALIENS,

Sortie 1 er avril 2009

De Rob Letterman et

Conrad Vernon,

avec les voix de Stéphane

Freiss, Louise Bourgoin et

Julien Doré.

CÔTÉ CINÉMA présente

la confiserie

Consultez et diffusez sur vos écrans les publicités

des marques suivantes :

L'animation Côté Ciné de

février 2009.

Liste des salles équipées en

numérique actualisée.

CÔTÉ CINÉMA Edité par InfoWAY SA au capital de 259 120 euros • 57, rue Ganneron • 75018 PARIS • Tél. : +33 (0)1 53 24 64 24 • Fax : +33 (0)1 53 24 64 20 • Email : cotecinema@infoway.fr • Dépôt légal : à parution • Directeur de la Publication : Patrick Farcy • Rédacteur en Chef : Jean Walker

• jwalker@infoway.fr • Tél. : +33 (0)1 53 24 69 65 • Documentation : Michèle Lecoupeur • mlecoupeur@infoway.fr • Tél. : +33 (0)1 53 24 64 29 • Publicité : Laurence Lega • llega@infoway.fr • Tél. : +33 (0)1 53 24 64 23 • Réalisation : Infoway • Maquette/Infographie : Philippe Cosqueric

• Journaliste : Emma Delava • edeleva@infoway.fr • Coordination : Isabelle di Pietro • Impression SB IMPRIMEURS • Parc d’activités • 88100 St Dié des Vosges Crédits Photos : • Côté Film : Alpe huez : JW, Welcome : Cinemovida – Emeraude cinemas - Yannick LeToqueux – CineZenith, Seminaire : TFM, Alexandra Lamy : JW – Jean-

Claude Moireau • Chiffres : SND • Côté Salle : Carnac : Yannick LeToqueux – JW - Katheryne Baslé, Bilan Us : Warner, Idiff : SB – Etienne Tresnel, Gourin : Gourin, Rencontres de Gérardmer : JW, Frederic Faye : Cinetudes, UGC : Moune Jamet, Le Méliès de St Etienne • Focus Exploitant : SG.


6

CÔTÉ FILM

Festival de l’Alpe d’Huez

Amor, étoiles et flocons de neige…

Exploitants et distributeurs réunis pour le meilleur et pour le rire.

La dernière édition du Festival International du Film de Comédie

de l’Alpe d’Huez vient de se terminer, l’heure est aux bilans et

aux récompenses.

Dans la compétition « offi cielle », c’est le fi lm La Première Etoile, distribué

par Mars, qui a décroché à la fois le Prix du Public (ce dernier

étant invité à noter les fi lms à l’issue de chaque projection) et le

Grand Prix du Jury, à l’unanimité de ses votants.

Le Prix du meilleur court-métrage était attribué à Love is Dead du réalisateur

Eric Capitaine tandis que le Jury Jeune couronnait Tellement

Proches, lui aussi proposé prochainement sur les écrans par Mars

Distribution.

Pour la première fois cette année, Côté Cinéma parraînait « le

Coup de Cœur des salles de cinéma ». À cette occasion, un jury

de professionnels de l’exploitation était invité à désigner sa comédie

préférée. Pour cette première opération, il était composé de Gilbert

Baud (exploitant en Haute-Savoie), Richard Derobert (exploitant en

Isère), Eric Meyniel (programmateur du circuit Kinepolis) et Jean-Fabrice

Reynaud (exploitant en Normandie et en Champagne).

Après de longs débats et de discussions passionnés, où chacun a

pu saluer la haute qualité de la programmation générale proposée par

Pierre de Gardebosc, c’est fi nalement le fi lm Amor, Bugie e Calcetto

(Amour, Mensonges et Ballon Rond) qui, d’une courte tête,

remporta ce Prix de la Profession. Sans dévoiler les dessous des

délibérations, le choix ne paru pas facile pour les votants et d’autres

fi lms avaient eu leurs faveurs, spécialement Easy Virtue (Pyramide)

et Erreur de la Banque en Votre Faveur (Wild Bunch) ou encore La

Première Etoile. Si le fi lm italien qui a fi nalement obtenu ce prix n’a

pas encore de distributeur en France, nul doute que cela ne saurait

tarder, d’autant plus qu’il avait déjà obtenu le Prix du Public au dernier

Festival du Film Italien de Villerupt. Outre un accueil formidable

du public à l’ensemble des fi lms présentés, « l’Alpe 2009 » fut aussi

marqué par une météo capricieuse qui alterna tempêtes de neige et

chaleureux rayons de soleil. Malgré cela, d’autres temps forts ponctuèrent

ces rencontres comme la journée des exploitants organisée

par Côté Cinéma qui rassembla de nombreux professionnels de la

région et la tournée des hôpitaux proches par l’Association des Toiles

Enchantées avec l’équipe de King Guillaume, PEF et Florence

Foresti en tête.

À l’issue de ce festival qui avait précisément débuté avec King

Guillaume et qui s’est clôturé par Coco de Gad Elmaleh, rendezvous

a été pris du 19 au 24 janvier 2010 pour la 13 ème édition de ce

si sympathique événement.

Encore un grand bravo à Pierre de Gardebosc et à toute l’équipe de

l’Agence Tournée Générale pour leur organisation exemplaire malgré

la dimension de l’aventure et le nombre croissant de participants chaque

année.

L'équipe de la Première Etoile et le jury du festival

Le jury des exploitants remettant son prix

L'équipe de Coco

T4 en 3D

www.sonypictures.net/movies/

terminatorsalvation/poster.html

C’est sur ce site offi ciel (entre autres) que l’on peut voir une impressionnante

animation concernant le dernier volet de la saga

des Terminator intitulé Terminator Salvation en V.O. ou Terminator

Renaissance en V.F. qui sortira sur nos écrans le 3 juin prochain.

En plus de cette affi che animée qui passionne les blogueurs du

monde entier, on trouvera d’autres renseignements sur les fi lms distribués

par Sony Pictures dont l’impressionnant teaser de 2012 sur

le site :

www.sonypictures.fr


8

CÔTÉ FILM

Prochainement

Tonnerre de Brest !

©Hergé / Moulinsart 2008

Ça fait des années qu’on l’attendait

et le tournage commence

enfi n ! Steven Spielberg s’est

attelé à la production du premier

épisode de sa future trilogie sur

Tintin. C’est Peter Jackson qui

se retrouve derrière la caméra

de ce fi lm tourné en « motion

capture » et qui sera proposé en

3D. Il se base sur les 11 èmes et

12 èmes albums d’Hergé Le Secret

de la Licorne et Le Trésor de

Rackham Le Rouge. Au casting,

on trouve Jamie Bell (Billy Elliot)

dans le rôle de l’intrépide reporter

à la houppette, Andy Serkis

(le Golum du Le Seigneur des

Anneaux) dans celui du capitaine

Haddock et Daniel Craig (James

Bond) dans celui de Rackham

Le Rouge. Gad Elmaleh,

notre Coco national, fait lui aussi

partie de cette aventure. Il y a 27

ans, lorsque Spielberg acheta

les droits pour faire un fi lm avec

Tintin, son créateur Hergé fi t la

remarque suivante : « Ce Tintin

sera sans doute différent, mais

se sera un bon Tintin ». Réponse

sur les écrans français en 2011,

date prévue par Sony Pictures

qui distribuera le fi lm.

À propos, pour les tintinophiles,

quel est le prénom du capitaine

Haddock ?

B R È V E S

Parkour, le livre

À l’occasion de la sortie le 18 février de Banlieue

13 – Ultimatum (EUROPACORP) découvrez

en librairie un nouveau livre, Parkour (préface

Luc Besson) écrit par David Belle, acteur

et chorégraphe du fi lm. Il nous livre les clés

de ce sport urbain qui s’apparente aux arts

martiaux. Une discipline extrême et sans fi let

qui se compose de sauts, d’escalades et de

courses à haut risque.

Tournée

Welcome en images

Et pour clore la « tournée marathon

» de Welcome en province

(voir Côté Cinéma n° 113), voici

quelques clichés pris lors de la

venue de l’équipe du fi lm dans

quelques villes de province….

avec partout le même enthousiasme

du public !

Philippe Lioret et le scénariste Emmanuel Courcol

aux 2 Alyzées à Dinard

Philippe Lioret au Cinemovida d'Arras

L'équipe aux Rencontres de Carnac (Photo YL)

Promotion

Séminaire à Perpignan

Petit clin d’œil de Perpignan où,

dans le fi ef de l’exploitant Jacques

Font, l’équipe de Séminaire-

Caméra Café (TFM) était venue

présenter son fi lm. À l’issue de la

projection, les acteurs Bruno Solo et

Yvan Le Bolloc’h dédicacèrent des affi -

ches…pendant 1h30 ! Puis tout fi nit par

des chansons avec le groupe d’Yvan « Ma

guitare s’appelle revient » dont plusieurs

membres sont

des

gloires locales.

Vincent Lindon et le public du Clovis à Soissons

L'équipe au CinéZénith d'Evreux

Décalage

Poisson d’avril !

Le Hérisson qui voyait tout en Vert (LES FILMS

DU WHIPPET), annoncé au 1 er avril prochain est

reporté en septembre 2009. Il s’agit d’un

programme d’animation pour le jeune public

dès 3 ans.

Chez PATHÉ !

Cineman (et non plus Les Aventures de Cineman

!) prévu au 29 avril pourrait bouger

sur l’été, quant à Chéri de Stephen Frears il

est désormais daté au 8 avril, et Incognito

(Benabar, Dubosc) le 28 avril.

C’est pour 2010 !

Signé Dumas, adaptation cinématographique

de la pièce de théâtre éponyme, avec Gérard

Depardieu et Benoît Poelvoorde, distribuée par

UGC sortira fi nalement l’année prochaine.

EUROPACORP

EUROPACORP recule la sortie de Villa Amalia,

un fi lm de

Benoît Jacquot avec Isabelle Huppert

et Jean-Hugues Anglade, au

mercredi 8 avril et annonce la

sortie d’Arthur et la Vengeance

de Maltazard au mercredi 2 décembre

2009.

Pour un Fils

C’est au 4 mars que RÉZO avance la

sortie du fi

lm d’Alix de Maistre, Pour un Fils,

avec Miou-Miou et Olivier Gourmet.


10

CÔTÉ FILM

Interview

Alexandra Lamy

Lors de la présentation du film Ricky pendant les dernières

Rencontres du Cinéma à Carnac, nous avons eu

le plaisir de croiser l’actrice Alexandra Lamy qui, accompagnée

de sa productrice Claudie Ossard et de son distributeur

LE PACTE représenté par Xavier Hirigoyen, était

venu parler de ce film original aux nombreux professionnels

présents. Bien sûr, nous en avons profité pour lui

poser nos traditionnelles questions sur son rapport aux

salles de cinéma.

Côté Cinéma : Vous souvenez-vous de votre « première

fois » au cinéma ?

Alexandra Lamy : C’était avec ma grand-mère qui m’avait emmené

voir Bambi dans une salle de Brunoy. Je devais avoir une dizaine d’année

mais je me souviens à la fois de la magie du fi lm et de sa noirceur.

Ce n’était pas un fi lm uniquement destiné aux enfants…tout comme

Ricky, d’ailleurs ! Mon rôle y est assez éloigné de ceux des comédies

auxquelles on associait mon image jusqu’alors. J’ai aussi un autre

souvenir. C’était en 82, et on était allé voir E.T. entre « potes » dans

un cinéma d’Alès. J’étais accompagnée par mon premier fl irt, mais le

fi lm m’a beaucoup plu et ému néanmoins !

CC : Avez-vous une prédilection pour un certain type de

films ?

AL : J’aime tous les genres de cinéma mais c’est vrai que j’ai gardé

une vraie tendresse pour les dessins animés. J’ai un bon souvenir du

fi lm de Paul Grimault Le Roi et L’Oiseau et plus récemment j’ai bien

aimé Wall•E que j’ai vu avec ma fi lle. Sans cela, dans mes « fi lms de

chevet », La Vie est Belle de Capra tiens une place importante et parmi

les fi lms plus récents, La Vie des Autres m’a vraiment touchée.

CC : Quelles salles de cinémas fréquentez–vous ?

AL : Je n’habite pas loin de l’UGC Ciné Cité de Bercy où je me rends

souvent ou parfois à l’UGC Lyon Bastille. J’aime bien aussi les salles

du quartier de l’Odéon comme le MK2. À la maison, nous avons

installé du « gros » matériel vidéo pour nous permettre des séances

de rattrapage dans de bonnes conditions des fi lms que nous ne pouvons

pas voir en salles. On essaye de voir à peu près tout ce qui sort

en vidéo…

CC : Quelle genre de spectatrice êtes-vous au cinéma ?

AL : Silencieuse et gourmande ! J’achète mon seau de pop corn et

ma bouteille d’eau que je consomme avant la séance et j’apprécie

le silence pendant la projection. Je me rappelle qu’en revanche ma

grand-mère adorait commenter les fi lms à haute voix !

CC : Comment appréhendez-vous les tournées de promotion

en province ?

AL : Avec bonheur ! C’est à ce moment précis que l’on peut « sentir »

la salle et la réaction du public. Ces tournées se déroulent en général

presqu’un an après la fi n du tournage et elles nous permettent de replonger

dans le fi lm en « écoutant » les spectateurs. Depuis que l’on

se déplace pour Ricky, on participe à des débats passionnants avec

le public qui nous accueille partout chaleureusement. On est passé

par Alès où nous avons été reçus merveilleusement par la mairie, la

famille, les amis… On m’avait dit que dans certaines régions, le public

était plus exigeant que dans d’autres mais cette tournée se passe

bien dans toutes les villes où nous présentons Ricky.

CC : Avez-vous un souvenir particulier lié à une sortie de

film ?

AL. : C’était sur Brice de Nice. Avec Jean (Dujardin), nous présentions

le fi lm à Lille dans une salle archi-comble. À la fi n de la projection,

aucun applaudissement et aucune réaction du public lors de

notre présentation ! Pourtant le fi lm avait eu du succès partout où

nous étions passés… Au bout de quelques (longues !) minutes, tous

les spectateurs se sont levés, ont dévoilé leur tee-shirt Brice et nous

ont crié « Cassés !» avec le célèbre geste à l’appui… Un grand moment

!

CC : Pour conclure, un petit mot à l’adresse des

exploitants ?

AL. : La vie d’un fi lm est l’affaire de tous ceux qui contribuent

à le faire connaître. On est nombreux à être impliqués dans

ce processus et les salles de cinéma sont incontournables

pour le soutenir et le défendre. J’attends avec impatience

la sortie de Ricky, et j’espère de tout cœur que cet

élan que nous sentons autour du fi lm depuis

son lancement sera partagé par les exploitants...et

donc par le public !


CÔTÉ SALLE

11

Trois Couleurs / Côté Ciné, communiqué :

Un nouveau couplage de Presse gratuite cinéma

Les régies indépendantes des magazines Trois Couleurs

(MK2) et Côté Ciné s’associent à partir de mars 2009 pour

créer un puissant couplage national qui couvrira 205 salles

en France (dont les réseaux MK2, CGR et Cinéville) et 400

lieux exclusifs à Paris pour 60 millions d’entrées par an soit

33,89 % de part de marché. La diffusion mensuelle globale du

couplage atteindra ainsi 650000 exemplaires. Ce couplage

sera mis en vente auprès des annonceurs hors-cinéma par

MK2 Régie. Les rédactions des deux titres restent totalement

indépendantes.

«C’est pour moi l’une des meilleures offres de Presse gratuite

cinéma grâce à la qualité du contenu éditorial, un réseau

de distribution unique qui couvre 190 villes en France

et plus 400 points à Paris dont le réseau FNAC, Agnès B,

Vanessa Bruno, Cojean, Lina’s, Fuxia, etc., et des prix

très compétitifs sur le secteur du cinéma » affi rme Elisha

Karmitz, directeur de MK2 Multimédia.

«C’est à mon avis un couplage unique qui associe de grands

réseaux indépendants à Paris et en province et qui offre une

puissance et un maillage jusqu’ici inégalés sur tout le territoire

» affi rme Patrick Farcy directeur de la publication de Côté

Ciné.

TROIS COULEURS est aujourd’hui le

premier mensuel culturel gratuit à Paris

: par sa diffusion certifi ée (1900000

exemplaires OJD, soit 449000 lecteurs,

Sofrès 2008), par son format

(68 pages) et par son ambition : être

un média culturel grand public sans s

renoncer à défendre des créations

exigeantes et originales.

Une rédaction d’une dizaine de journalistes

porte un regard sélectif et

curieux sur l’actualité culturelle :

cinéma, arts, musique, littérature, nouvelles

technologies. Avec un chiffre

d’affaires qui a augmenté de 100 % depuis le lancement de la

nouvelle formule en mars 2007, TROIS COULEURS séduit,

tous les mois, 45 % de cadres supérieurs et 20 % d’étudiants

(Sofrès 2008).

Depuis novembre 2008, 50000 exemplaires du magazine

sont distribués chaque mois dans les espaces billetterie des

FNAC Paris - Ile-de-France, ce qui enrichit un réseau de distribution

déjà très complet constitué de 13 salles de cinéma et

d’une sélection exclusive de 400 lieux de la capitale.

Trois Couleurs se place donc au cœur des sorties des parisiens

et répond à son ambition d’être l’outil privilégié des choix

culturels (du cinéma au DVD aux jeux vidéos en passant par la

musique, les concerts, les spectacles et les expositions).

COTE CINE est un magazine cinéma

mensuel gratuit diffusé dans le plus

grand réseau de salles de cinéma en

France : les cinémas indépendants

de plus de 100 000 entrées par an, le

circuit CGR (3 ème circuit français) et

le circuit Cinéville (réseau leader dans

les régions Bretagne et Pays de Loire

avec 4 millions d’entrées). Un réseau

qui représente le plus grand nombre

d’entrées cumulées par an, 55 millions

soit 31% des parts de marché (base

année 2007) ; un réseau présent

dans 190 villes de France (dont Lyon,

Lille, Marseille, Toulouse, Bordeaux et

Nantes ). La qualité et la modernité de sa maquette et de son

contenu : 30 fi lms par mois du blockbuster

au fi lm d’auteur, l’actualité sur les dernières

sorties DVD, jeux vidéo et tous autres

produits dérivés liés au monde du cinéma,

ravissent chaque mois les spectateurs cinéma

: un cœur de cible privilégié des annonceurs.

Côté Ciné se présente comme

une véritable alternative à d’autres medias

pour les annonceurs désireux de

toucher en province les actifs, âgés de

25-49 ans et appartenant aux catégories

socioprofessionnelles supérieures.

Contact Presse :

Monica Donati / Anne-Charlotte Gilard • Tél. : 01 43 07 55 22

Contact Commercial :

Laurence Lega • Tél. : 01 53 24 64 23

llega@cotecine.fr

Convention

UGC à Bordeaux

Quand ? Jeudi 5 mars prochain… Où ? À

l’UGC Ciné Cité de Bordeaux… Quoi ? La

prochaine convention régionale d’UGC Distribution…

Qui ? L’équipe des ventes qui viendra

présenter La Fille du RER et Romaine par

Moins 30, deux des fi lms phares de son nouveau

line up… Plus de renseignements ?

Contactez votre interlocuteur habituel.

Romaine par moins 30

La Fille du RER

Crédit Photos : Moune Jamet


12

SORTIES

Retrouvez les fi ches fi lms dans la partie Rom de ce DVD : \\CC114\Cote ROM.exe

(*)nombre de copies communiqué par les distributeurs

250

FA FA disponibles sur ce DVD

500 750

Distributeur Titres Réalisateurs Interprètes Co Durée Visa Stock* Site Internet

18/02/2009 11 fi lms 800 copies*

WILD BUNCH 35 RHUMS C.Denis A.Descas/M.Diop/G.Coli... 1h40 115572 DS/CA 35rhums-lefi lm.com

FILMS PARADOXE AH LA LIBIDO M.Rosier A.Dana/C.Degliame/S.Gr... 50 1h20 118241 DS ahlalibido-lefi lm.com

BAC AU DIABLE STALINE VIVE... H.Malaele A.Potocean/L.Gherghiu/... 1h27 119167 FIL/CA/FM bacfi lms.com

EUROPA BANLIEUE 13 ULTIMATUM P.Alessandrin D.Belle/C.Raffaelli/A.... 1h41 121426 FIL/SOF b13ultimatum-lefi lm.com

BODEGA DONNE-MOI LA MAIN P.Alex Vincent V.Carril/A.Carril/A.De... 1h20 116198 DS bodegafi lms.com

LES ACACIAS FERIEN T.Arslan A.Winkler/K.Eichhorn/U... 1h31 122225 PARI acaciasfi lms.com

SONY LA PANTHERE ROSE 2 H.Zwart S.Martin/J.Reno/A.Garc... 500 1h33 122167 FIL sonypictures.fr

STUDIOCANAL LE CODE A CHANGE D.Thompson K.Viard/D.Boon/M.Foïs/... 1h40 118494 FIL studiocanal-distribution.com

PARAMOUNT PALACE POUR CHIENS T.Freudenthal D.Cheadle/L.Kudrow/E.R... 250 1h40 122159 FD/TR/CA/FIL/SO paramountpictures.fr

MARS THE WRESTLER D.Aronofsky M.Rourke/M.Tomei/E.Rac... 1h45 122484 FIL marsdistribution.com

FILMS LOSANGE Z 32 A.Mograbi 1h23 117177 PARI/FIL fi lmsdulosange.fr

25/02/2009 10 fi lms 270 copies*

COLIFILMS 14 KILOMETRES G.Olivares A.Moussa/I.Mahamadou A... 1h35 122439 DS colifi lms.com

TFM BELLAMY C.Chabrol G.Depardieu/C.Cornilla... 260 1h50 119639 DS/FIL tfmdistribution.fr

BODEGA BOUZKACHI J.Debs A.Stasys Eidrigevicius... 1h30 118469 DS bodegafi lms.com

PYRAMIDE BOY A J.Crowley A.Garfi el/P.Mullan 1h40 122488 SOF/FIL pyramidefi lms.com

SURRÉAL COCAINE COWBOYS B.Corben J.Roberts/M.Munday/J.R... 10 1h56 DS surreal-fi lms.com

MARS CYPRIEN D.Charhon E.Semoun/C.Deneuve/V.D... 117827 FIL leblogdecyprien.com

WARNER BROS. GRAN TORINO C.Eastwood C.Eastwood/B.Vang/A.He... FM/CA/FIL/DS warnerbros.fr

EUROPA MISS PETTIGREW LIVES F... B.Nalluri F.Mcdormand/A.Adams/C.... 1h32 122299 FIL/SOF europacorp.com

PIERRE GRISE NORD PARADIS C.Lamotte A.Petit/J.michel Fête 1h50 116190 DS pierregrise.com

SND UNDERWORLD 3 : LE SOUL... P.Tatopoulos R.Mitra/M.Sheen/B.Nigh... 1h30 122382 FIL snd-fi lms.com

4/03/2009 10 fi lms 1 605 copies*

LE PACTE DELTA K.Mundruczo F.Lajko/O.Toth/L.Monori 15 1h32 121765 DS le-pacte.com

SND HARVEY MILK G.Van Sant S.Penn/E.Hirsch/J.Brol... 2h06 122582 FIL snd-fi lms.com

BAC LA VAGUE D.Gansel J.Vogel/M.Riemelt/F.La... 1h48 122278 FIL/CA/FM bacfi lms.com

LA FABRIQUE LAST CHANCE FOR LOVE J.Hopkins E.Thompson/D.Hoffman/E... 280 1h33 122508 DS/CA lafabriquedefi lms.fr

TFM LE PREMIER CERCLE L.Tuel G.Ulliel/J.Reno/V.Gioc... 400 1h34 117072 DS/FIL tfmdistribution.fr

20 TH FOX MARLEY & MOI D.Frankel J.Aniston/O.Wilson/E.D... 360 1h56 122454 DS/FIL/CA foxfrance.com

FILMS PARADOXE MY BROTHER'S WEDDING C.Burnett E.Silas/J.Holmes/G.Sha... 1h55 DS fi lmsduparadoxe.com

REZO POUR UN FILS A.De Maistre O.Gourmet/M.miou/K.Lel... 1h37 115696 FIL rezofi lms.com

ARP TULPAN S.Dvortsevoy O.Besikbasov/S.Esljamo... SOF/FIL arpselection.com

PARAMOUNT WATCHMEN - LES GARDIENS Z.Snyder P.Wilson/B.Crudup/J.De... 550 2h32 122432 FD/TR/CA/FIL/SO watchmen.fr

11/03/2009 13 fi lms 580 copies*

COLIFILMS CARTES POSTALES DE LEN... M.Rondon L.Olivares/G.Mena/W.Gi... 1h30 121975 DS colifi lms.com

LITTLE STONE JE TE MANGERAIS S.Laloy J.Davis/I.Le Besco/J.L... 103408 DS littlestonedistribution.com

SONY L'ENQUETE T.Tykwer C.Owen/N.Watts 450 121950 FIL sonypictures.fr

PARAMOUNT LA VILLE FANTOME D.Koepp R.Gervais/G.Kinnear/T.... 50 1h43 121834 FD/TR/CA/FIL/SO paramountpictures.fr

LE PACTE LE DEJEUNER DU 15 AOUT G.Di Gregorio G.Di Gregorio/V.De Fra... 80 1h25 DS le-pacte.com

PIERRE GRISE LE GENOU D'ARTEMIDE, I... D.Huillet/J.Marie ... DS pierregrise.com

SHELLAC LE TEMPS DES AMOUREUSES H.François Imbert H.Arasa/J.louis Dahman... 1h20 112535 PARI shellac-altern.org

METROPOLITAN LES PASSAGERS R.Garcia A.Hathaway/D.Morse/P.W... DS/CA/FIL metrofi lms.com

WILD BUNCH LOIN DE LA TERRE BRULEE G.Arriaga C.Theron/K.Basinger/J.... 1h48 DS/CA wildbunch-distribution.com

MK2 REVANCHE G.Spielmann J.Krisch/U.Strauss/A.L... FIL mk2images.com

UNIVERSAL UNBORN D.S. Goyer O.Yustman/G.Oldman/C.G... FD/FIL universalpictures-fi lms.fr

MARS WELCOME P.Lioret V.Lindon/A.Dana/F.Ayverdi 117844 FIL marsdistribution.com

GAUMONT CINE-CLUB GAUMONT : RA... H.Decoin J.Gabin/M.Noël/P.Frank... FD/FIL/CA gaumont.fr

18/03/2009 12 fi lms Le Printemps du Cinéma du 22 au 24 mars 2009

AD VITAM 24 CITY J.Zhang Ke 1h52 FIL advitamdistribution.com

KMBO CHRIGU : CHRONIQUE D'U... J.Gassmann/C.Ziorjen C.Ziorjen FIL kmbofi lms.com

STUDIOCANAL COCO G.Elmaleh G.Elmaleh 1h45 FIL studiocanal-distribution.com

LE PETIT BUREAU FAR NORTH A.Kapadia M.Yeoh/M.Krusiec/S.Bean FIL thebureau.co.uk

UNIVERSAL FLASH OF GENIOUS M.Abraham J.Abel/A.Abrams/A.Alda FD/FIL universalpictures-fi lms.fr

ACTE FILMS GREASE R.Kleiser J.Travolta/O.Newton Jo... 5 1h51 49628 DS actefi lms.fr

UGC LA FILLE DU RER A.Téchiné M.Blanc/C.Deneuve/É.De... 120212 FD/TR/CA/FIL ugcdistribution.fr

HAUT ET COURT THE CHASER N.Hong Jin K.Yoon Seok/H.Jung Woo... 121436 DS/FIL hautetcourt.com

SHELLAC UN LAC P.Grandrieux D.Kubasov/N.Rehorova/A... 25 1h30 118329 PARI shellac-altern.org

Les Acacias UN SI BEAU VOYAGE K.Ghorbal F.Chopel 112565 PARI acaciasfi lms.com

Diaphana UNE FAMILLE BRESILIENNE W.Salles FIL diaphana.fr

Sony UNE NUIT A NEW-YORK P.Sollett M.Cera/K.Dennings/A.Gr... 80 FIL sonypictures.fr

Num Films disponibles en copie(s) numérique(s)

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

Num

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA Num

FA

FA Num

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

FA

Num

Num

Num

Num

Num

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM


Pour tous changements concernant ce calendrier, contactez Michèle Lecoupeur au 01 53 24 64 29 (mlecoupeur@infoway.fr)

SORTIES 13

(*)nombre de copies communiqué par les distributeurs

250

FA FA disponibles sur ce DVD

500 750

Distributeur Titres Réalisateurs Interprètes Co Durée Visa Stock* Site Internet

25/03/2009 15 fi lms

UNIVERSAL DUPLICITY T.Gilroy J.Roberts/C.Owen/B.Bob... FD/FIL universalpictures-fi lms.fr

HÉVADIS EXPERIENCE AFRICAINE L.Chevallier 1h25 SUB hevadis.eu

LA FABRIQUE I AM BECAUSE WE ARE N.Rissman 60 DS/CA lafabriquedefi lms.fr

CTV ILS MOURRONT TOUS SAUF... V.Gaia Germanica SUB/DS/CA ctvint.fr

SND JE L'AIMAIS Z.Bretman D.Auteuil/M.Josée Croz... 117476 FIL snd-fi lms.com

REZO LA JOURNEE DE LA JUPE J.Paul Lilienfeld I.Adjani/D.Podalydes/Y... 1h28 FIL rezofi lms.com

MARS LA PREMIERE ETOILE L.Jean Baptiste L.Jean Baptiste/A.Cons... 117039 FIL marsdistribution.com

WALT DISNEY LE CHIHUAHUA DE BEVERL... R.Gosnell D.Barrymore/S.Hayek/A.... DS/CA wdsmp.fr

FILMS WHIPPET LE HERISSON QUI VOYAIT... B.Farahat DS lesfi lmsduwhippet.com

Gebeka LE PETIT CHAT CURIEUX ... T.Goda FIL gebekafi lms.com

Metropolitan LES 3 ROYAUMES J.Woo C.Chang/T.Leung Chiu Wai DS/CA/FIL metrofi lms.com

Europa LITTLE NEW YORK J.De Monaco E.Hawke/V.D'onofrio/S.... 1h36 FIL/SOF littlenewyork-lefi lm.com

Surréal SUMMER RAIN A.Banderas V.Abril/M.Ruiz/J.Diego... 40 1h58 DS surreal-fi lms.com

ARP TOKYO SONATA K.Kurosawa K.Yakusho/K.Koizumi 1h59 122494 SOF/FIL arpselection.com

FILMS LOSANGE UN CHAT, UN CHAT S.Fillières C.Mastroianni/M.Zidi/A... 113295 PARI/FIL fi lmsdulosange.fr

Num Films disponibles en copie(s) numérique(s)

FA Num

FA

FA

FA

FA

FA

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

1/04/2009 15 fi lms

SHELLAC A L'AVENTURE J.claude Brisseau A.Binard/E.Chicot/J.Qu... 60 1h44 118633 PARI alaventure-lefi lm.com

MEMENTO COUNTRY TEACHER B.Slama P.Liska/Z.Bydzovska DS memento-fi lms.com

20 TH FOX DRAGONBALL EVOLUTION J.Wong J.Chatwin/J.Marsters DS/FIL/CA foxfrance.com

STUDIOCANAL FROST NIXON R.Howard K.Bacon/F.Langella/S.R... FIL studiocanal-distribution.com

DIAPHANA GENOVA M.Winterbottom K.Keener/C.Firth FIL diaphana.fr

EUROPA HUMAN ZOO R.Rasmussen R.Rasmussen/T.Marchall... FIL/SOF europacorp.com

JOUR2FETE JERICHOW C.Petzold 6 DS jour2fete.com

MK2 LA VERITABLE HISTOIRE ... J.Deschamps/P.Hérold 400 1h22 116491 FIL lechatbotte-lefi lm.comm

FILMS PARADOXE LES BREBIS FONT DE LA ... C.Pozzo Di Borgo 1h30 121438 DS fi lmsduparadoxe.comm

Metropolitan LES CAVALIERS DE L'APO... J.Akerlund D.Quaid/Z.Zhang DS/CA/FIL metrofi lms.com

Paramount MONSTRES CONTRE ALIENS R.Letterman/C.Vernon FD/TR/CA/FIL/SO paramountpictures.frr

Sophie Dulac NULLE PART TERRE PROMISE E.Finkiel 1h34 118279 DS sddistribution.fr

Gaumont PLANETE TERRE L'INTEGR... A.Fothergill 1h00 FD/FIL/CA gaumont.fr

SND PREDICTIONS A.Proyas N.Cage/R.Byrne 122533 FIL snd-fi lms.com

PATHÉ SAFARI O.Baroux K.Merad/L.Abelaski/V.B... FIL/TR pathedistribution.com

8/04/2009 15 fi lms

PATHÉ CHERI S.Frears M.Pfeiffer/R.Friend/K.... FIL/TR pathedistribution.com

BAC COMMIS D'OFFICE H.Cayre R.Zem/J.Pierre Ecoffey... FIL/CA/FM bacfi lms.com

PARAMOUNT DANCE MOVIE K.Yvory Wayans M.Wayans/S.Wayans/E.At... FD/TR/CA/FIL/SO paramountpictures.fr

WILD BUNCH ERREUR DE LA BANQUE M.Munz/G.Bitton G.Lanvin/J.Pierre Darr... DS/CA wildbunch-distribution.com

UNIVERSAL FAST & FURIOUS 4 J.Lin V.Diesel/P.Walker FD/FIL universalpictures-fi lms.fr

BODEGA LA BOITE DE PANDORE Y.Ustaoglu T.Chelton/D.Alabora/O.... 1h52 119385 DS bodegafi lms.com

CARLOTTA LA CHINE M.Antonioni 3h00 41747 DS carlottafi lms.com

OCÉAN LE MONDE MERVEILLEUX D... R.Klooss/H.Tappe DS/CA ocean-fi lms.com

MARS LES REGRETS C.Kahn V.Bruni Tedeschi/Y.Attan FIL marsdistribution.com

Ad Vitam LET'S MAKE MONEY E.Wagenhofer 1h47 FIL advitamdistribution.com

Haut et Court NE ME LIBEREZ PAS JE M... F.Godet 1h47 119123 DS/FIL hautetcourt.com

Walt Disney PONYO SUR LA FALAISE H.Miyasaki DS/CA wdsmp.fr

Europa VILLA AMALIA B.Jacquot I.Huppert/J.Hugues Ang... 1h37 120497 FIL/SOF villaamalia-lefi lm.com

EPICENTRE WENDY ET LUCY K.Reichardt 45 1h20 DS epicentrefi lms.com

GAUMONT CINE-CLUB GAUMONT : LE... G.Oury J.paul Belmodo/Bourvil... FD/FIL/CA gaumont.fr

15/04/2009 10 fi lms

ARP ADORATION A.Egoyan A.Khanjian/S.Speedman 1h40 SOF/FIL arpselection.com

CARLOTTA BUGSY MALONE A.Parker J.Foster/S.Baio 1h33 46400 DS carlottafi lms.com

TFM DANS LA BRUME ELECTRIQUE B.Tavernier T.Lee Jones 1h56 DS/FIL tfmdistribution.fr

CTV LA FENETRE C.Sorin SUB/DS/CA ctvint.fr

PARAMOUNT LES INTRUS T.Guard/C.Gard E.Banks/D.Strathairn/A... FD/TR/CA/FIL/SO paramountpictures.fr

GAUMONT OSS 117 : RIO NE REPON... M.Hazanavicius J.Dujardin/L.Monot FD/FIL/CA gaumont.fr

SONY RACHEL SE MARIE J.Demme A.Hathaway/R.Dewitt/M.... 35 FIL sonypictures.fr

FILMS LOSANGE SOIS SAGE J.Garcias A.Demoustier/B.Todeschini PARI/FIL fi lmsdulosange.fr

Sony SUPER VIGILE S.Carr K.James 5 FIL sonypictures.fr

Pretty THE OTHER MAN R.Eyre L.Neeson/A.Banderas/L.... CSD prettypictures.fr

FA

FA

FA Num

FA

FA

Num

FA Num

FA

FA

Num

Num

Num

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

ROM

légende des stocks copies : CA=CAMC, CSD=CINE SCOOP DISTRIBUTION, DS=DISTRIBUTION SERVICE, FD=FILMS DISTRIBUTION, FIL=FILMOR, FM=FILMINGER, PARI=PARIDIS, SOF=SOFILMEX, SUB=SUBRADIS, TR=TRANSFILMEST.


Photo Yannick Letoqueux


Les Rencontres

Cinématographiques

des Côtes de Bretagne


16

CHIFFRES

RANG

LES 25 PREMIERS-PAR COPIE

Films classés par la moyenne de leurs entrées par copie (min. 10 copies/France)

TITRE

Semaine 5 du 28/01 au 3/02/2009

DISTRIBUTEUR

Moyenne

par copie

NB.

COPIES

COEF/

F/P

1 LE BAL DES ACTRICES SND 1 108 116 2.1

2 SLUMDOG MILLIONAIRE PATHE 1 082 184 2.2

3 LES NOCES REBELLES PARAMOUNT 993 298 2.9

4 ESPION(S) MARS 952 216 2.6

5 LES SEIGNEURS DE LA ARP 754 74 2.3

6 WALKYRIE TFM 720 450 3.3

7 TWILIGHT CHAPITRE 1 SND 692 457 4.8

8 SEPT VIES SONY 592 343 3.8

9 YES MAN WARNER 529 413 3.6

10 KING GUILLAUME WALT DISNEY 425 333 4.7

11 DE L'AUTRE CÔTE DU LIT MARS 418 578 8.9

12 COEUR D'ENCRE METROPOLITAN 375 300 3.6

13 ENVOYÉS TRES SPECIAUX EUROPACORP 353 493 4.5

14 POUR UN INSTANT LA FILMS DU LOSANGE 339 25 2.3

15 CHE, 2ÈME PARTIE WARNER 314 280 3.1

16 LOS BASTARDOS LE PACTE 270 30 2.0

17 FROZEN RIVER REZO FILMS 260 68 2.7

18 NOS ENFANTS NOUS AC CTV 236 50 336.8

19 DES IDIOTS ET DES AN ED DISTRIBUTION 228 11 2.1

20 MADAGASCAR 2 PARAMOUNT 196 275 5.5

21 LES INSURGÉS METROPOLITAN 190 187 2.5

22 LOUISE MICHEL AD VITAM 182 140 5.4

23 ET APRÈS MARS 168 185 3.2

24 CHE, 1ÈRE PARTIE WARNER 155 221 3.4

25 SÉRAPHINE DIAPHANA 155 50 4.7

RANG

TITRE

LES 25 PREMIERS-HEBDO

Films classés par leurs entrées de la semaine (tous films confondus)

Semaine 5 du 28/01 au 3/02/2009

DISTRIBUTEUR

Total par

semaine

NB. de

semaine

à laffi che

RANG

PREC.

1 WALKYRIE TFM 324 090 1

2 TWILIGHT CHAPITRE 1 SND 316 069 4 + 1

3 LES NOCES REBELLES PARAMOUNT 295 774 2 - 1

4 DE LAUTRE COTE DU LIT MARS 241 402 4 + 1

5 YES MAN WARNER 218 318 2 - 1

6 ESPION(S) MARS 205 586 1

7 SEPT VIES SONY 203 028 3 =

8 SLUMDOG MILLIONAIRE PATHE 199 113 3 =

9 ENVOYES TRES SPECIAUX EUROPACORP 174 105 2 - 3

10 KING GUILLAUME WALT DISNEY 141 566 1

11 LE BAL DES ACTRICES SND 128 503 1

12 COEUR DENCRE METROPOLITAN 112 619 1

13 CHE, 2EME PARTIE : GUE WARNER 87 934 1

BOX-OFFICE

14 LES SEIGNEURS DE LA ARP 55 828 1

15 MADAGASCAR 2 PARAMOUNT 53 950 9 - 1

16 LES INSURGES METROPOLITAN 35 567 3 - 6

17 CHE, 1ERE PARTIE : LAR WARNER 34 306 4 - 6

18 AUSTRALIA FOX 32 889 6 - 5

19 ET APRES MARS 31 057 3 - 10

20 LOUISE MICHEL AD VITAM 25 444 6 - 1

21 DIAMANT 13 MK2 18 409 2 - 9

22 FROZEN RIVER REZO FILMS 17 701 4 + 3

23 LARGO WINCH WILD BUNCH 16 172 7 - 8

24 BURN AFTER READING STUDIO CANAL 16 030 8 - 4

25 UN BARRAGE CONTRE LE DIAPHANA 15 031 4 + 1

RANG

LE TOP DES FILMS 2009

TITRE

depuis la semaine du 24/12/2008

DISTRIBUTEUR

CUMUL

ENTRÉES

Le Bal des Actrices

DATE DE

SORTIE

1 TWILIGHT CHAPITRE 1 SND 1 967 655 07/01/2009

2 AUSTRALIA FOX 1 701 121 24/12/2008

3 DE L'AUTRE CÔTE DU LIT MARS 1 471 067 07/01/2009

4 SEPT VIES SONY 878 544 14/01/2009

5 LES NOCES REBELLES PARAMOUNT 705 658 21/01/2009

6 SLUMDOG MILLIONAIRE PATHE 608 620 14/01/2009

7 YES MAN WARNER 510 562 21/01/2009

8 CHE, 1 ÈRE PARTIE : L'AR- WARNER 488 280 07/01/2009

9 ENVOYÉS TRES SPECIAUX EUROPACORP 448 577 21/01/2009

10 HISTOIRES ENCHANTÉES WALT DISNEY 372 165 24/12/2008

11 LOUISE MICHEL AD VITAM 369 444 24/12/2008

12 WALKYRIE TFM 324 090 28/01/2009

13 L'OEIL DU MAL PARAMOUNT 323 245 24/12/2008

14 ET APRÈS MARS 283 033 14/01/2009

15 LES INSURGÉS METROPOLITAN 275 431 14/01/2009

16 THE SPIRIT SONY PICTURES 259 877 31/12/2008

17 TOUT... SAUF EN FAMILLE METROPOLITAN 214 100 31/12/2008

18 ESPION(S) MARS 205 586 28/12/2009

19 UN HOMME ET SON CHIEN OCEAN FILMS 179 687 14/01/2009

20 LA GUERRE DES MISS GAUMONT 153 804 14/01/2009

21 UN BARRAGE CONTRE LE DIAPHANA 150 311 07/01/2009

22 KING GUILLAUME WALT DISNEY STUDIOS 141 566 28/01/2009

23 LE BAL DES ACTRICES SND 128 503 28/01/2009

24 FROZEN RIVER REZO FILMS 116 089 07/01/2009

25 COEUR D'ENCRE METROPOLITAN 112 619 28/01/2009

26 IL DIVO STUDIO CANAL 106 979 31/12/2008

27 DIAMANT 13 MK2 95 144 21/01/2009

28 CHE, 2ÈME PARTIE : GUE- WARNER 87 934 28/01/2009

29 I FEEL GOOD LE PACTE 64 385 24/12/2008

30 LES SEIGNEURS DE LA ARP 55 828 28/01/2009

31 LES TROIS SINGES PYRAMIDE 37 198 14/01/2009

32 MES PLUS BELLES ANNÉES CTV INTERNATIONAL 24 022 24/12/2008

33 UNE FIANCÉE PAS COMME DIAPHANA 12 652 24/12/2008

34 THE CLUB PRETTY PICTURES 12 082 21/01/2009

35 DES IDIOTS ET DES ANGES ED DISTRIBUTION 11 146 14/01/2009

36 RELIGOLO METROPOLITAN 11 069 21/01/2009

37 CHORON DERNIÈRE TADRART FILMS 10 488 07/01/2009

38 SUNNY ET L'ÉLÉPHANT STUDIO CANAL 10 154 24/12/2008

39 FADOS TFM 9 125 14/01/2009

40 THE SQUARE LA FABRIQUE DE FILMS 8 652 21/01/2009

41 POUR UN INSTANT LA FILMS DU LOSANGE 8 487 28/01/2009

42 LOS BASTARDOS LE PACTE 8 104 28/01/2009

43 PARC AD VITAM 6 285 14/01/2009

44 CHOKE FOX 5 696 21/01/2009

45 20TH CENTURY BOYS EUROZOOM 5 574 14/01/2009

46 PLUS TARD TU COMPREN- PIERRE GRISE 5 257 21/01/2009

47 TOUT EST PARFAIT UGC 4 603 07/01/2009

48 JOY DIVISION PRETTY PICTURES 4 504 28/01/2009

49 ROMAN POLANSKI : WAN- METROPOLITAN 4 277 31/12/2008

50 LE CHANT DES OISEAUX CAPRICCI FILMS 3 548 21/01/2009

Source : Nielsen EDI


INDICES

LES TENDANCES D'UNE ANNÉE SUR L'AUTRE

CHIFFRES

17

SEMAINE 4

(du 21 au 27/01)

SEMAINE 3

(du 28/01 AU 3/02)

Comparatif des entrées hebdomadaires (en M. d'entrées)

Total entrées hebdo France

4

3

2

319 3,19

3,18

Comparatif des cumuls d'entrées sur l'année (en M. d'entrées)

Total entrées hebdo France

20

SEMAINE 4

15,79

(du 21 au 27/01) 16

12,61

SEMAINE 3

(du 28/01 AU 3/02)

12

8

entrées

1

années 2006 2007 2008 2009

entrées

4

années

2006 2007 2008 2009

RANG

TOP 10 DES FILMS AUX USA • Semaine du 23 au 29 janvier 2009

TITRE US - (TITRE FR)

DISTRIB. US - (DISTRIB. FR)

NB. DE SEM.

À L’AFFICHE

RECETTE DE LA

SEMAINE EN $

RECETTE

CUMULÉE EN $

1 PAUL BLART: MALL COP SONY 2 26,074,706 69,374,904

2 UNDERWORLD: RISE OF THE LYCANS (UNDERWORLD 3 : LE SONY (SND) 1 25,584,474 25,584,474

3 GRAN TORINO WB 7 20,371,199 101,946,712

4 HOTEL FOR DOGS (PALACE POUR CHIENS ) PAR 2 14,928,506 39,523,321

5 SLUMDOG MILLIONAIRE FOXSEARCH (PATHÉ) 11 14,198,840 59,564,456

6 MY BLOODY VALENTINE (MEURTRES À LA ST VALENTIN) LIONSGATE (METROPOLITAN) 2 12,672,835 40,347,571

7 INKHEART (CŒUR D'ENCRE) WB (METROPOLITAN) 1 9,091,531 9,091,531

8 BRIDE WARS (MEILLEURES ENNEMIES) FOX 3 8,664,323 50,366,587

9 CURIOUS CASE OF BENJAMIN.., THE (L'ETRANGE HISTORE DE PAR (WARNERBROS) 5 7,885,452 112,929,015

10 DEFIANCE (LES INSURGÉS) PAR VAN (METROPOLITAN) 4 7,399,322 20,297,081

Karin Viard

Une valeur sûre

Karin Viard fait partie des actrices

françaises qui n’ont plus rien à prouver.

Elle est aujourd’hui une comédienne

confi rmée qui séduit toujours

tant l’interprétation de ses rôles est

juste. Née en 1964, Karine Viard

prend des cours au conservatoire de

théâtre de Rouen et rêve de monter

sur les planches. Mais c’est le cinéma

qui l’attrape. Elle débarque à Paris à

17 ans où elle enchaîne les castings

pour décrocher un rôle, comme dans

le fabuleux fi lm Tatie Danielle d’Etienne

Chatiliez, où elle obtient le petit

rôle de l’esthéticienne. Dévoilant son

talent, elle joue dans Délicatessen de

Caro et Jeunet, puis tourne la Nage

Indienne son premier grand rôle.

Actrice caméléon, elle diversifi e ses

rôles et travaille avec des réalisateurs

aussi différents que Nicole Garcia,

Michel Blanc, Mathieu Kassovitz ou

Costa-Gavras. En 1997, elle joue dans

Les Randonneurs, et trois en plus tard,

reçoit la première récompense de ses

pairs : le César de la meilleure actrice

dans Hauts les Cœurs, le premier long

métrage de Solveig Anspach, où elle

se trouve dans la peau d’une femme

atteinte d’un cancer. En 2003, c’est

le César du meilleur second rôle féminin

qu’elle obtient pour Embrassez

qui vous voudrez. Karine Viard aime

jouer et cela se voit tant les fi lms sont

nombreux : L’Ex-Femme de ma Vie de

Josianne Balasko, Les Ambitieux sous

l’objectif de Catherine Corsini, La

Face Cachée, la comédie de Bernard

Campan... Sans oublier 2008, une année

prolifi que pour cette actrice qui

a réaffi rmé l’étendue de son talent ;

elle était à l’affi che du fi lm Paris de

Cédric Klapish, Les Randonneurs à

Saint-Tropez de Philippe Harel et de

Baby Blues de Diane Bertrand. En ce

début d’année, on la retrouve dans

Le Bal des Actrices de Maïwenn en

salle depuis le 26 janvier et cette

semaine dans le nouveau fi lm de

Danièle Thompson, Le Code a Changé,

avec Dany Boon, Marina Foïs, Patrick

Bruel, Emmanuelle Seigner qui font

aussi partie de la distribution.

EXTRAIT DE LA CARRIÈRE CHIFFRÉE

DE KARIN VIARD

Date de

sortie

Films

Cumul

des entrées

27/01/1999 LA NOUVELLE EVE 421 998

29/10/2003 FRANCE BOUTIQUE 437 564

09/11/1994 LA SEPARATION 486 751

11/11/1992 RIENS DU TOUT 494 627

22/09/1999 LES ENFANTS DU SIECLE 539 374

14/10/1992 MAX & JEREMIE 626 147

02/03/2005 LE COUPERET 635 072

16/06/2004 LE ROLE DE SA VIE 696 239

21/12/1994 LE FILS PREFERE 767 064

02/02/2005 L'EX FEMME DE MA VIE 908 554

17/04/1991 DELICATESSEN 1 407 818

22/03/1997 LES RANDONNEURS 1 422 318

09/10/2002 EMBRASSEZ QUI VOUS VOUDREZ 1 528 784

20/02/2008 PARIS 1 723 642

31/05/1995 LA HAINE 2 042 070

04/04/1990 TATIE DANIELLE 2 151 463

Slumdog Millionaire (PATHÉ)

Les entrées France des 3 premières semaines d'exploitation

sem. du 14/01/2009 sem. du 21/01/2009 sem. du 28/01/2009

208 898 (126 copies) 200 609 (159 copies) 199 113 (159 copies)

Cumul 409 507 608 620

Source : Distributeur Source : CBO


18 CHIFFRES Sem 4 = du 21 au 27/01/2009 • Sem 5 = du 28/01 au 3/02/2009

Médiamétrie

Tél. : 01 47 58 94 62

Le but de ce tableau est de proposer

un échantillonnage représentatif

des entrées sur des salles de

taille économique différente. De

30000 à 1,5 million d’entrées par

an, ce panel de cinémas présente

les chiffres de la dernière quinzaine

ainsi que le cumul des spectateurs

depuis le début de l’année

en cours.

(*)Le chiffre entre parenthèses correspond

au nombre de semaines d’exploitation dans

la salle. La liste des fi lms à l’affi che n’est

pas exhaustive.

MERCURE ELBEUF

PALACE LES ANDELYS

~32 947 entrées en 2008 Sem. 1 Sem. 2

DE L'AUTRE COTE D (4) 79 71

LES INSURGES (1) 37

SERAPHINE (1) 14

VICKY CRISTINA BA (1) 11

MADAGASCAR 2 (9) 5 10

THERE WILL BE BLO (1) 9

A BORD DU DARJEEL (1) 8

ENTRE LES MURS (1) 6

VALSE AVEC BACHIR (1) 2

TWILIGHT CHAPITRE (1) 162

YES MAN (1) 71

UNE FAMILLE CHINO (1) 7

Cumul 2009 = 1 329 324 168

Cumul 2008 = 2 779 597 658

~104 603 entrées en 2008 Sem. 1 Sem. 2

Sem. 1 Sem. 2

TWILIGHT CHAPITRE (4) 405 558 YES MAN (2) 86 102

WALKYRIE (1) 358 CYPRIEN (1) 90

NOS ENFANTS NOUS (1) 276 CHE, 2EME PARTIE (1) 89

ENVOYES TRES SPEC (2) 173 254 RICKY (1) 84

DE L'AUTRE COTE D (4) 108 241 AUSTRALIA (6) 4 79

KING GUILLAUME (1) 221 SEPT VIES (3) 84 64

MADAGASCAR 2 (9) 30 207 EDEN A L'OUEST (1) 55

LES SEIGNEURS DE (1) 178 BASHU LE PETIT ET (1) 47

ESPION(S) (1) 172 DIAMANT 13 (2) 19 47

COEUR D'ENCRE (1) 163 GOOD BYE LENIN ! (1) 42

UN HOMME ET SON C (1) 151 CHE, 1ERE PARTIE (1) 41

PARIS (1) 127 ELEVE LIBRE (1) 40

Cumul 2009 = 8 638

1 027 3 813

Cumul 2008 = 11 014

945 4 115

www.cinepro.fr

MELIES BAYEUX

~71 707 entrées en 2008 Sem. 1 Sem. 2

TWILIGHT CHAPITRE (1) 317

LE MECANO DE LA G (2) 271 188

UN BARRAGE CONTRE (1) 177

DE L'AUTRE COTE D (4) 250 135

CHE, 2EME PARTIE (1) 127

WALKYRIE (1) 75

ENVOYES TRES SPEC (2) 229 65

COEUR D'ENCRE (1) 54

YES MAN (2) 101 38

MADAGASCAR 2 (9) 36 23

CAOS CALMO (1) 10

DIAMANT 13 (2) 36 6

CHE, 1ERE PARTIE (3) 111

LE PETIT LIEUTENA (1) 106

AUSTRALIA (6) 42

Cumul 2009 = 4 937 1 227 1 215

Cumul 2008 = 5 763 1 192 727

VAUBAN ST MALO

Nielsen EDI France

Tél. : 01 47 59 57 53

STUDIO BREST

~87 453 entrées en 2008 Sem. 1 Sem. 2

SLUMDOG MILLIONAI (3) 621 436

LES NOCES REBELLE (2) 600 425

CHE, 2EME PARTIE (1) 20 156

FROZEN RIVER (1) 119

MASCARADES (1) 109

TWO LOVERS (11) 8 92

JE M'APPELLE ELIS (3) 313 68

AUSTRALIA (1) 57

DERNIER MAQUIS (1) 53

LE GRAND VOYAGE (1) 48

MAROCK (1) 44

SI MOHAND U M'HAN (1) 41

THE CLUB (2) 46 40

LES TROIS SINGES (3) 35 19

BAB EL WEB (1) 17

Cumul 2009 = 14 840 6 546 1 753

Cumul 2008 = 9 676 1 375 2 560

~196 986 entrées en 2007 Sem. 1 Sem. 2

Sem. 1 Sem. 2

WALKYRIE (1) 554 SERAPHINE (1) 218

TWILIGHT CHAPITRE (4) 521 382 SEPT VIES (2) 216

ENVOYES TRES SPEC (2) 498 309 VICKY CRISTINA BA (1) 149

KING GUILLAUME (1) 290 HOME (1) 137

U (1) 261 BASHU LE PETIT ET (1) 128

DE L'AUTRE COTE D (4) 284 223 VALSE AVEC BACHIR (1) 113

STELLA (1) 128 JUNO (1) 110

CHE, 2EME PARTIE (1) 88 HUNGER (1) 103

LA MAISON DE NINA (1) 59 UN HOMME ET SON C (2) 101

YES MAN (2) 199 53 ENTRE LES MURS (1) 94

MADAGASCAR 2 (9) 120 34 LA GUERRE DES MIS (2) 37

DIAMANT 13 (2) 146 31

Cumul 2009 = 13 887

3 174 2 412

Cumul 2008 = 17 805

2 642 3 453

~ 342 732 entrées en 2008 Sem. 1 Sem. 2

TWILIGHT CHAPITRE (4) 1 034 820

WALKYRIE (1) 712

DE L'AUTRE COTE D (4) 1 235 706

YES MAN (2) 882 625

SEPT VIES (3) 505 331

ENVOYES TRES SPEC (2) 448 329

COEUR D'ENCRE (1) 306

ESPION(S) (1) 270

LES NOCES REBELLE (2) 540 220

KING GUILLAUME (1) 214

LA TRAHISON (1) 174

MADAGASCAR 2 (9) 225 173

CHE, 2EME PARTIE (1) 117

ET APRES (3) 139 60

Cumul 2009 = 27 545

Cumul 2008 = 36 137

~941 792 entrées en 2008 Sem. 1 Sem. 2

DE L'AUTRE COTE D (4) 6 046 5 232

TWILIGHT CHAPITRE (4) 4 611 4 298

WALKYRIE (1) 3 271

SEPT VIES (3) 3 943 3 037

YES MAN (2) 3 876 2 939

LES NOCES REBELLE (2) 2 772 2 365

SLUMDOG MILLIONAI (3) 2 276 2 153

COEUR D'ENCRE (1) 1 599

ENVOYES TRES SPEC (2) 2 299 1 403

MADAGASCAR 2 (9) 1 544 1 286

ESPION(S) (1) 1 225

LARGO WINCH (7) 1 566 1 195

KING GUILLAUME (1) 1 092

ET APRES (3) 1 349 1 055

Cumul 2009 = 207 391

Cumul 2008 = 237 852

MAJESTIC DOUAI

Sem. 1 Sem. 2

CHE, 1ERE PARTIE (4) 41 38

NIKO, LE PETIT RE (7) 47 38

DIAMANT 13 (2) 180 34

LES INSURGES (3) 167 29

SERAPHINE (1) 133

DIVERS (2) 96

VALSE AVEC BACHIR (1) 85

UN HOMME ET SON C (2) 85

THERE WILL BE BLO (1) 69

A BORD DU DARJEEL (1) 66

LARGO WINCH (6) 64

EN PLEINE NATURE (1) 56

L'HEURE D'ETE (1) 55

JUNO (1) 52

KINEPOLIS MULHOUSE

6 250 5 196

5 256 5 771

Sem. 1 Sem. 2

LES INSURGES (3) 1 449 952

AUSTRALIA (6) 1 136 901

LES SEIGNEURS DE (1) 762

LA LEGENDE DE DES (0) 581

NIKO, LE PETIT RE (7) 502 558

HISTOIRES ENCHANT (7) 739 550

LES ENFANTS DE TI (7) 585 530

CHE, 1ERE PARTIE (4) 651 480

LE JOUR OU LA TER (8) 596 448

CHE, 2EME PARTIE (1) 374

DIAMANT 13 (2) 713 372

LE TRANSPORTEUR 3 (10) 527 371

MEILLEURES ENNEMI (1) 345

MADAGASCAR 2 (9) 417 236

41 262 40 343

35 416 34 691

MEGARAMA BESANCON ECOLE VALENTIN

~493 798 entrées en 2008 Sem. 1 Sem. 2

DE L'AUTRE COTE D (4) 1 132 1 142

WALKYRIE (1) 910

TWILIGHT CHAPITRE (4) 921 800

LES NOCES REBELLE (2) 862 741

YES MAN (2) 859 692

SEPT VIES (3) 1 038 691

ENVOYES TRES SPEC (2) 888 658

KING GUILLAUME (1) 595

COEUR D'ENCRE (1) 435

LES SEIGNEURS DE (1) 304

VOLT, STAR MALGRE (0) 175

CHE, 2EME PARTIE (1) 140

DIAMANT 13 (2) 338 45

PERSEPOLIS (1) 739

Cumul 2009 = 41 530

Cumul 2008 = 51 245

LES INSURGES (2) 328

MADAGASCAR 2 (8) 290

UN HOMME ET SON C (2) 290

LA GUERRE DES MIS (4) 250

ET APRES (2) 217

AUSTRALIA (5) 44

LES ENFANTS DE TI (6) 42

CHE, 1ERE PARTIE (3) 40

NIKO, LE PETIT RE (6) 37

Sem. 1 Sem. 2

8 315 7 328

8 520 7 544

PATHÉ PLAN DE CAMPAGNE LES PENNES MIRABEAU

~ 1 476 544 entrées en 2008 Sem. 1 Sem. 2

Sem. 1 Sem. 2

TWILIGHT CHAPITRE (4) 3 341 2 919 LES INSURGES (3) 1 346 703

SEPT VIES (3) 3 187 2 868 AUSTRALIA (6) 1 047 624

WALKYRIE (1) 2 488 CHE, 2EME PARTIE (1) 521

LES NOCES REBELLE (2) 2 665 2 367 LES ENFANTS DE TI (7) 356 373

COEUR D'ENCRE (1) 2 142 L'ETRANGE HISTOIR (0) 262

YES MAN (2) 3 221 2 128 DIAMANT 13 (2) 536 86

DE L'AUTRE COTE D (4) 2 053 1 854 ET APRES (2) 759

SLUMDOG MILLIONAI (3) 1 162 1 495 CHE, 1ERE PARTIE (3) 669

LES SEIGNEURS DE (1) 1 318 LARGO WINCH (6) 668

ENVOYES TRES SPEC (2) 1 247 1 224 THE CLUB (1) 364

ESPION(S) (1) 1 201 UN HOMME ET SON C (2) 298

KING GUILLAUME (1) 1 102 HISTOIRES ENCHANT (5) 289

MADAGASCAR 2 (10) 969 877 LA GUERRE DES MIS (2) 143

LE BAL DES ACTRIC (1) 733 L'ECHANGE (11) 124

Cumul 2009 = 116 928

24 444 27 285

Cumul 2008 = N/A

Source : Exploitant


CÔTÉ SALLE

19

Rencontres de Bretagne

Dolmen public

Nous sommes en 2009 après JC et

toute la France est (pré)occupée

par les relations entre distributeurs

et exploitants. Toute ? Non ! Un

village nommé Carnac, peuplé

pendant 4 jours d’irréductibles

professionnels, résistait encore et

toujours à la morosité en organisant

les Rencontres Cinéma des Côtes

de Bretagne. Et la vie y est fut

agréable, du 28 au 31 janvier dernier,

pour les plus de 320 exploitants et

programmateurs venus de la France

entière, pour les 15 sociétés de

distribution présentes, pour les 18

films sélectionnés par l’association

La Règle du Jeu, pour les équipes

de films venues défendre leurs

œuvres et pour les fournisseurs

venus échanger leurs dernières

informations.

Il n’y avait pas que les menhirs

qui se succédèrent à Carnac

mais également plusieurs longsmétrages,

tous différents mais

tous suscitant l’intérêt des spectateurs

présents au cinéma Rex.

Nadine et Benoît Roué, les exploitants

locaux, y accueillaient

les participants avec sourire et

décontraction. Une nouveauté

pour cette 9 ème édition : Côté

Cinéma parrainait une opération

Mariés, distribué par BAC FILMS,

qui devait remporter ce prix

après une lutte « acharnée ».

En effet, plusieurs autres titres

avaient recueillit l’assentiment

des votants, particulièrement

Welcome (MARS DISTRIBUTION)

À l’issue de ces Rencontres,

Alain Durand, président de La

Règle du Jeu, se disait très satisfait

de cette édition 2009.

Les partenaires, la région et la

municipalité avaient « joué le

jeu », les participants avaient été

fort bien reçus et le public, invité

à certaines projections, était reparti

ravi. Cette manifestation,

bien que remportant chaque

année un succès grandissant,

reste « à taille humaine » et a su

de clôture à la fi n duquel on se

donna rendez-vous l’an prochain

à Perros-Guirec, du 27 au 30

janvier 2010, pour les 10 ème Rencontres…

On y sera, par Toutatis

!

Philippe Lioret et ses amis exploitants

Le Maire de Carnac entouré des organisateurs

Nadine et Benoit Roué devant le Rex

nommée « Le Coup de Cœur

des Exploitants ». Après le dépouillement

des 137 bulletins

déposés par les responsables

de salles et les programmateurs

à l’issue des projections, c’est le

fi lm Au Diable Staline, Vive les

Le réalisateur Pascal Herold présentant son Chat Botté

qu’était venu défendre son réalisateur

Philippe Lioret et son

acteur principal, Vincent Lindon.

D’autres « talents » avaient fait

le déplacement dont la productrice

Claudie Ossard et la comédienne

Alexandra Lamy pour

L'équipe de Ricky

Ricky (LE PACTE), la réalisatrice

Agnès Obadia pour son fi lm Romaine

par Moins 30 (UGC DIS-

TRIBUTION) ainsi que les équipes

des deux fi lms d’animation La

Véritable Histoire du Chat Botté

(MK2) et Brendan et le Secret

de Kells (GEBEKA). Après les

projections de ces deux dessins

animés, ces équipes rencontrèrent

par ailleurs des écoliers

locaux pour de passionnants débats

sur l’animation.

Les sponsors des Rencontres

garder son ambiance conviviale

et sa dimension chaleureuse.

Un regret, peut-être ? Le désistement,

au dernier moment, de

certaines équipes de fi lms (crise

économique ou manque de

temps ?). Mais la disponibilité

des talents présents a su faire

oublier les absents.

La réalisatrice de Romaine

Dans les albums d’Astérix, le

plus célèbre des Gaulois, chaque

aventure se termine par un

grand banquet fi nal. Il en fut de

même à Carnac avec le dîner

Le staff en plein travail

Le tournage de Brendan expliqué par son scénariste aux

enfants de Carnac

Vincent Lindon venu présenté Welcome & Claude

Damianthe (Kleslo)

PS : Comme les autres années, le photographe « offi ciel » de ces rencontres est Yannick Letoqueux assisté, pour cette édition, de Kathéryne Baslé. On peut retrouver les clichés qu’ils ont pris

pendant ces journées sur le site www.profolio.fr/espace/index.php?photographeID=letoqueux Reportage : rencontres cinéma, code : carnac


20

CÔTÉ SALLE

L’IDIFF 2009

Le numérique en questions

Pour la 7 ème fois, le salon de l’IDIFF (International

Digital Film Forum) a réuni les

professionnels fin janvier, au Palais des

Congrès de Paris. Si près de 3 500 préinscriptions

avaient été enregistrées par les

organisateurs, la grève générale du jeudi

29 a empêché un grand nombre de participants

de se rendre au salon. Malgré

cela, ils étaient tout de même 2 100 visiteurs

(exploitants, techniciens, distributeurs,

fournisseurs, instances et journalistes)

à se rendre Porte Maillot pendant

ces 3 journées de rencontres autour du

numérique.

On y a visité une cinquantaine de stands

montés par différents prestataires, on a

pu assister à des conférences intéressantes

sur les grands sujets d’actualité

(bien que certaines annonces attendues

n’aient pas été dévoilées et semblent décalées

à plus tard), les équipes du film

Océans, produit par Jacques Perrin, ont

montrés des images époustouflantes.

On a beaucoup parlé de 3D, de retours

d’expérience, de tiers investisseurs et de

financement, de déploiement et d’évolution.

En s’installant à Paris, l’IDIFF a trouvé sa

place dans le calendrier de la profession

et sa présence récurrente à Paris est devenue

un événement important pour tous

les secteurs du cinéma. Ce succès laisse

augurer une prochaine édition encore

plus fédératrice et le rendez-vous a déjà

été pris, au même Palais des Congrès,

les 26, 27 et 28 janvier 2010.

concrets exposés par les intervenants. Beaucoup ont

été séduits par le dynamisme de l’exploitant de Louviers

et par la pertinence des ses propos. Le lendemain, la

conférence est apparue plus technique avec un côté

très politique selon XDC. Gwendal Auffret d’AAM à

pour sa part particulièrement apprécié les déclarations

de Michel Gomez de la ville de Paris, qui a donné une

position claire sur sa mission et son action pour que

l’équipement des salles de la capitale se fasse sans discrimination.

Conférence Distribution Exploitation animée par Patrick Farcy - Côté Cinéma

Bilan IDIFF

Afin de dresser un bilan de ces journées de l’IDIFF, nous avons

posé trois questions à certains des exposants qui étaient présents à

cette manifestation.

1 : Comment se sont déroulés ces trois jours d’exposition ?

D’une manière générale tous les exposants trouvent que ce salon

était plus exigu qu’à l’accoutumé avec une fréquentation faible sans

doute dû à la grève générale. Le principal regret porte sur le manque

d’exploitants venus de province. Marc Castelli, pour CDS, à enregistré

quelques bons rendez-vous professionnels. Smart Jog souligne,

pour sa part, que ce salon n’a pas généré de nouveaux contacts.

Quant à Patrick Muller de Cinémeccanica, il considère que ce salon

refl ète bien le marché avec une présence forte de l’acquisition et de

la post production. De son côté, Doremi se félicite d’avoir rencontré

quelques partenaires étrangers qui ont fait le déplacement.

3 : Quelles perspectives vous sont apparues quant

à l’avancée du numérique en France à l’issu de ce

salon ?

Tous sont confi ants sur le déploiement massif du numérique

pour cette année, même si beaucoup ont trouvé

optimistes les prévisions qui ressortaient du « Sondage

Express #1 » de Côté cinéma. Ils sont plusieurs, à l’instar

de Doremi, a penser que le cap des 1000 écrans

sera atteint pour la fi n de l’année. Par ailleurs, les résultats

du fi lm Volt étaient attendus avec impatience pour déterminer

si l’impact de la 3D risque d’accélérer la vague d’équipement des

salles. Ce salon, tout comme notre sondage, démontre qu’un certain

nombre d’exploitants sont bien informés sur le numérique et qu’ils

travaillent sur cette transition. À l’inverse, pour beaucoup d’autres,

cela ne semble pas être encore une priorité malgré les sollicitations

des installateurs. Comme Nicolas Dussert de Smart Jog, tous déplorent

le manque de concertation entre exploitants, distributeurs et

institutionnels et craignent que l’absence d’un « modèle français » soit

préjudiciable à la petite exploitation.

Projecteur installé par CDS


2 : Qu’avez-vous pensé des conférences ?

Deux débats étaient plus particulièrement orientés vers les exploitants

et les distributeurs. Celui de jeudi portait sur les « Retours d’expérience

et perspectives » et l’autre, celui du vendredi matin, concernait

les « Nouvelles initiatives pour le fi nancement des équipement de

projection ».

De la même manière, ces conférences se sont contentées d’un auditoire

restreint compte tenu des diffi cultés d’acheminement. Pour

la première conférence, les exposants ont apprécié les exemples


CÔTÉ SALLE

21

Marc Castelli et Emilie Mounier, ingénieur IT et assistante de direction de la société CINE DIGITAL SERVICE.

Les conférences

• Le Jeudi à 16h30 avait lieu la

première conférence plus particulièrement

dédiée à l’exploitation

et à la distribution intitulée

« Retours d’expérience et perspectives

»

Ce débat semble avoir bien tenu

ses promesses avec des retours

concrets d’expériences vécues

tout au long de l’année 2008.

Jocelyn Bouyssy (CGR) et Jean-

Edouard Criquioche (Louviers)

ont su émailler leurs propos de

cas concrets. Le directeur général

de CGR Cinémas à dévoilé

le problème soulevé par

le niveau sonore des publicités

lors du passage au numérique

de la première partie ; ce point

délicat à pu être réglé avec la régie,

les laboratoires et l’aide de

la CST. Pour sa part, le directeur

du grand Forum de Louviers a

partagé son expérience sur la

distribution des lunettes pour les

fi lms en 3D : après avoir successivement

distribués les lunettes

à la caisse puis à l’entrée de la

salle et constaté de nombreuses

casses ou pertes, il a fi nalement

ressorti les panières à confi serie

pour distribuer les précieuses

lunettes juste avant le lancement

du fi lm.

La gestion des clés reste minutieuse

mais Claire Cortès, de

Pathé Distribution, à pu expliquer

concrètement la mise en place et

la gestion d’une sortie en numérique.

À aucun moment le numérique

à été remis en cause par

les différents orateurs mais tous

ont soulignés les nombreux ajustements

qu’il a fallu faire. Quant

à la fi abilité du système, les

chiffres donnés par CGR sont

éloquents : 40 000 projections

numériques en 7 mois et plus de

99 % de taux de fi abilité.

Le transport des copies numériques

a fait ressortir différentes

expérimentations en cours du

disque dur au satellite en passant

par la ligne ADSL. La prise

en charge de ces frais de transport,

quel que soit le modèle retenu,

semble encore mal défi nie

entre exploitants et distributeurs.

Les récents essais exposés par

Jean-Pierre Villa de VEO font

apparaître un temps de transmission

sur ligne ADSL d’environ 2

jours pour un fi lm. Pour un circuit

comme celui-ci qui projette

1 400 fi lms différents par an, on

comprend l’enjeu de cette étude

sur les moyens de transport des

fi lms. La place des contenus

alternatifs a été abordée. Les

séances sur lesquelles ces programmes

viennent « empiéter »

sur l’exploitation du fi lm et la

contribution à l’équipement sont

des sujets très sensibles sur lesquels

Marc Welinski (Ciel Ecran)

suite page 22


22

CÔTÉ SALLE

suite de la page 21

et Jocelyn Bouyssy ont eu quelques échanges passionnés.

Julien Marcel, PDG de Screenvision a su expliquer qu’après le fi lm

c’était au tour des premières parties de passer en numérique et cela

se déroule très correctement avec des envois de contenus et de playlists

totalement dématérialisés. De nombreuses études sont en cours

pour transformer et enrichir cette première partie, y compris avec des

clips en 3D.

• Le vendredi matin à 10h30, il était question des « Nouvelles initiatives

pour le fi nancement des équipement de projection ». Cette conférence

se situa dans un registre nettement plus technique et « politique ».

Il fallait être très au fait du débat sur le numérique pour saisir toutes

les subtilités des interventions des différents orateurs. Tout d’abord le

CIN, qui se présentait comme force de proposition, expliqua son travail

sur la recherche d’un compromis entre distributeurs et exploitants.

Le CIN travaille sur un modèle de fi nancement qui ferait intervenir les

distributeurs, les exploitants et les collectivités locales au travers de la

loi Sueur.

Jean Labé de la FNCF a recentré le débat en expliquant que le numérique

n’était qu’un moyen technique qui ne devait pas changer le

travail de présentation d’un fi lm au public. Il s’agit d’une mutation dont

les modalités doivent être négociées avant tout entre professionnels,

avant d’envisager une éventuelle intervention des collectivités. Il faut,

avec l’aide du CNC, travailler sur un montant de VPF et sur des bases

d’accords qui assurent à toutes les salles une transition vers le

numérique. Le pré-requis, avant d’aller solliciter les collectivités locales

est de trouver un consensus avec tous les distributeurs pris dans

leur plus grande diversité. Il faut, avec l’aide du CNC travailler sur un

montant unique de VPF et des bases d’accords qui assurent à toutes

les salles une transition vers le numérique.

Le CNC, pour sa part, a défi ni ses objectifs découlants d’une réfl

exion globale sur l’évolution de la diffusion qui doit à impérativement

éviter les dérégulations. Dans ce cadre, un périmètre d’intervention

doit être délimité qui entérine la pluralité des modèles et met en place

un fond de mutualisation qui n’aurait pas besoin d’être global pour

fonctionner. Michel Gomez de la Mairie de Paris, regarde et analyse

les modèles existants et sera présent pour corriger le marché afi n que

les salles qui n’entrent dans aucun de ces modèles puissent accéder

au numérique. La région Ile-de*France annonce de son côté disposer

de 1,3 M. d’euros pour 2009 destinés à aider les 350 salles indépendantes

dans la limite de 30 % du fi nancement.

Cette conférence à été suivie d’une intervention des trois sociétés

« tiers investisseurs » qui sont venues présenter leur modèle économique

et leurs spécifi cités.

Numérique

Une triple croche pour Doremi

LE LEXIQUE NUMÉRIQUE

Fin 2008, une nouvelle expérience

de diffusion dématérialisée de

fi lms long-métrage a été tentée

avec succès dans le cadre de la

préfi guration du passage au numérique

du réseau VEO. Ainsi,

plusieurs fi chiers ont été envoyés

par réseau ADSL vers certaines

salles du Limousin. Ces transmissions

ont duré de 36 à 48

heures, selon la longueur des

fi lms et toutes les projections se

sont bien déroulées.

On doit la réussite de cette opération

à Doremi Cinema, dont les

serveurs bibliothèques ont stocké

les fi chiers transmis ainsi qu’à

la société GlobeCast, fi liale de

France Télécom, qui a permis de

gérer la transmission par réseau

de ces volumineux, fi chiers.

D’autre part, on apprenait que

Doremi allait équiper 70 nouveaux

écrans Odeon/UCI à travers

l’Europe amenant le nombre

d’écrans approuvés DCI à 111.

Cette opération a été menée en

réponse à l’accroissement signifi

catif du nombre de fi lms 3D

prévus en 2009.

Enfi n, à l’occasion de la sortie du

fi lm Volt, Star malgré Lui, Doremi

a annoncé avoir fourni une quinzaine

de serveurs pour équiper

provisoirement en numérique

des salles chez EuroPalaces

ainsi que 10 000 paires de lunettes

actives, dorénavant équipées

de batteries rechargeables. Ces

serveurs ont été installés sur les

sites français d’EuroPalaces par

ADDE et Cinemeccanica France

qui font partie des installateurs

partenaires de Doremi Cinema.

Asset

L’Asset est un élément qui va être joué par le média block. Les

assets sont les images, le fi chier son et les sous-titres.

Media Block

C’est le décodeur présent dans le serveur qui permet les opérations

de décodage, de décompression, de fi ligranage, et de

liaison sécurisée du contenu qui est à jouer.

CPL (Composition PlayList)

Il s’agit du squelette d’un fi lm de long-métrage, court-métrage,

fi lm-annonce, publicité, etc. C’est la composition en bobines

(identiques à celles qui sont distribuées en 35 mm) de tous les

éléments et métadonnées qui constituent l’œuvre. On y trouve

le nombre d’images par bobine, le fi chier équivalent pour le son,

les sous-titres éventuels. Cette liste fi nale défi nit comment le

fi lm (la composition) doit être joué et défi nit les pistes qui doivent

être appelées (ordre, synchronisation, etc.). C’est la CPL

que l’opérateur va chercher dans la liste des contenus présents

sur le serveur pour effectuer son montage.

XDC votre partenaire numérique :

Tél. : 01 69 18 71 20 • info@xdc.fr • www.xdc.fr


CÔTÉ SALLE

23

Congrès

Rassemblement celtique

Disparition

Alain Cramier, un passionné

Voici, en avant-première, le pré-programme (sujet à modifi cations)

du prochain congrès Cinédiffusion qui se déroulera au cinéma Le

Celtic de Concarneau les 30, 31 mars et 1 er avril 2009.

LUNDI 30 MARS 2009

17h00 : Accueil au cinéma de

Concarneau

18h00 : Projection

20h00 : Repas libre

22h00 : Projection

MARDI 31 MARS 2009

9h00 : Assemblée Générale de

Cinédiffusion

10h30 : Projection

12h30 : Repas organisé

de 14h30 à 20h : Projection de

3 fi lms

20h30 : Repas de gala

MERCREDI 1 er AVRIL 2009

10h00 : AG du Syndicat des

Cinémas de l’Ouest

12h30 : Repas organisé

De 15h à 19h : Projection de 2

fi lms

Les inscriptions à ce congrès

se font auprès de Josianne

Belna Tél. : 02 99 83 50 00

jbelna@cineville.fr

Rencontres de Gérardmer

Meeting vosgien

C’est avec une profonde tristesse

que l’on a appris, le 22

janvier dernier, le décès d’Alain

Cramier. À la fois vrai cinéphile

et bon programmateur (les deux

n’étant pas nécessairement

compatibles…), Alain a marqué

la profession par sa passion des

fi lms, des gens qui les font et

de ceux qui les montrent au public.

Après avoir fait ses armes

au cinéma du Plessis-Robinson,

Alain était devenu exploitant stéphanois

en 1983 en rachetant

Le Méliès pour en faire un nouveau

lieu dédié à l’Art & Essai.

Avec sa soif d’entreprendre, il

rachète, l’année suivante le cinéma

Eldorado à Dijon dont il

s’occupera jusqu’en 2007, date

à laquelle il le transmet à un de

ses ex-projectionnistes, Mathias

Chouquer, qui en a repris les rênes

depuis.

Dans le n° 52 de Côté Cinéma,

nous avions évoqué la belle

aventure de la réouverture du

Méliès sur son nouveau site de

Saint-Etienne sans nous douter

qu’Alain n’allait pas pouvoir

naviguer longtemps sur le beau

navire qu’il avait recréé. Jusqu’au

bout de sa longue maladie, il

avait pourtant tenu à participer à

la programmation du site…

Nos pensées vont vers sa famille

et vers l’équipe du Méliès,

dirigée par Sylvain Pichon qui

compte bien poursuivre l’aventure

sur les traces d’Alain.

On peut toujours s’inscrire aux prochaines

Rencontres du Cinéma de Gérardmer qui

auront lieu du 25 au 28 mars prochain. Mais

attention ! La liste des participants commence

à s’allonger… Rappelons-nous que l’an

dernier, on comptait plus de 300 accrédités,

sans oublier les équipes de fi lms présentes et

les nombreux spectateurs venus voir les fi lms

sélectionnés. Il ne reste plus qu’à espérer que

la météo soit plus clémente que l’an dernier

où de gros fl ocons étaient tombés sur la cité

vosgienne, obligeant les professionnels présents

à patiner plutôt qu’à marcher… Ceci

étant, le lac de Gérardmer sous la neige, c’est

vraiment joli !

Inscriptions auprès de l’Offi ce de Tourisme au 03 29 27 27 32 ou sur

congres@gerardmer.net

Insolite

Entrer dans le jeu

Suite à notre récent article sur le cinéma de Monfort-sur-Meu qui propose

parfois des séances d’examens du code de la route dans sa

salle (voir Côté Cinéma n° 112), l’équipe du cinéma Jeanne d’Arc

de Gourin nous envoie cette photo. On y voit le déroulement d’une

soirée « jeux vidéo », un événement organisé régulièrement en collaboration

avec la maison des jeunes de la ville…

Quand cinéma rime avec jeux.


24

FOCUS EXPLOITANT

Cédric Aubry

9 mois… Il n’aura pas fallu plus de 9 mois de travaux pour assister à la naissance du nouveau complexe qui vient à

point nommé satisfaire les spectateurs du sud Seine-et-Marne : le cinéma Confluences de Montereau… Ouvert au

public depuis le 17 décembre dernier, ce cinéma prototypique est l’œuvre conjointe de son propriétaire Cédric Aubry

et de plusieurs partenaires. Nous l’avons interrogé pour qu’il nous raconte la genèse de cette aventure.

Côté Cinéma : Comment est née l’idée de

ce nouveau multiplexe ?

Cédric Aubry : Depuis 2000, j’exploitais le

cinéma du centre-ville avec une certaine

réussite. Les premières années, la fréquentation

est passée de 66 000 entrées

par an à près de 100 000. Mais très vite,

une nouvelle concurrence s’est implantée

dans la zone et la capacité de 540 fauteuils

des 4 salles du Ciné Montereau s’est avérée

insuffisante pour pouvoir proposer une

programmation concurrentielle. En 2004,

la mairie cherchant de nouveaux partenaires,

je me suis proposé pour pouvoir

continuer mon travail d’indépendant dans

les meilleures conditions. Issu d’une école

d’économie du cinéma et ayant fait « mes

classes » au Pathé Wepler à Paris, je savais

l’importance de moderniser et dynamiser

l’outil et l’obligation de « se bouger ».

C.C. : Qui vous a aidé à monter le projet ?

C.A. : La mairie, qui m’a toujours épaulé

sur le centre-ville, continue de me soutenir

depuis l’implantation du cinéma Confluences

sur la nouvelle zone commerciale de

Varennes-Montereau. Outre des grandes

surfaces (Leclerc, Décathlon, Etam, etc.),

elle comprend des restaurants (Quick,

Pub au Bureau, La Criée) qui sont en cours

d’installation. Je bénéficie ainsi, en plus

de mes 200 places de parking propres au

cinéma, d’un potentiel de 2 000 emplacements

à proximité !

Une personne, en particulier, a compté

dans l’élaboration de ce projet, le regretté

Jean-Louis Renoux. L’ancien directeur

de l’exploitation du circuit Gaumont avait

monté sa structure de conseil et grâce à

son aide, j’ai gagné 10 ans d’apprentissage

du métier ! La salle 1 du complexe porte

d’ailleurs son nom… Les autres partenaires

importants de cette aventure sont Véronique

Kirchner (une « super-archi » qui

a de belles références et dont le travail sur

ce multiplexe est remarquable) accompagnée

de Gérard Compagnon son pilote,

Jean Labé, président de la FNCF et Nicole

Delaunay au CNC. Je n’oublie pas non plus

Didier Duverger de Natixis Coficiné et Sébastien

Saunier de l’IFCIC. Et je profite de

vos pages pour remercier tous les autres

intervenants dans ce projet.

CC : Qu’est ce qui fait qu’on se sent bien

lorsqu’on pénètre dans votre cinéma ?

C.A. : Plusieurs choses… C’est un site à

taille humaine, différent de certains multiplexes

trop « industriels ». Dans le vaste

hall d’accueil, deux cadres architecturaux

se font face dans lesquels on trouve la

caisse unique (et néanmoins polyvalente)

qui englobe un stand confiserie et deux

bornes d’achats. De l’autre côté, le « mur

d’images » qui permet une information

complète de la vie du cinéma auprès du

public. Ce dernier comprend 6 écrans verticaux

pour l’information de chaque salle

et 3 écrans horizontaux destinés à renseigner

le public de manière plus générale

sur nos opérations locales.

Dans les salles, nous sommes entièrement

équipés en numérique. Si nous sommes le

1 er multiplexe indépendant à avoir fait ce

pari d’ouvrir en « tout numérique », je n’en

tire ni complexe, ni fierté particulière. Et

loin de moi l’idée de vouloir rentrer dans

la polémique pour savoir si j’ai eu raison ou

tort de m’équiper dès maintenant…le plus

important à mes yeux étant la satisfaction

de mes spectateurs. De plus, j’apporte un

soutien sans faille à la fédération des cinémas

qui œuvre afin de trouver avec les distributeurs

et le CNC une solution financière

qui permette à l’ensemble de la profession

de procéder à la transition numérique. Je

suis également très content de la signalétique

qui a été créée pour ce cinéma. Nos

flèches multidirectionnelles apportent une

identité supplémentaire au site qui le rend

différent et original.

CC. : Pour conclure, avez-vous vécu, depuis

l’ouverture, un moment où vous vous

êtes dit « je suis content de faire ce métier

pour avoir connu ça » ?

C.A. : Depuis le début de ma carrière, il y en

a eu plusieurs… Mais en ce qui concerne le

Cinéma Confluences, en plus de la reconnaissance

du public et des professionnels,

je me souviens du jour où, juste après que

la commission de sécurité m’ait donné

l’autorisation d’ouverture, j’ai regardé mon

multiplexe et je me suis dit : « C’est exactement

le cinéma que je voulais faire ».

À présent, toute mon équipe attend avec

impatience les plus de 300 000 spectateurs

prévus pour la 1 ère année d’exploitation sur

les deux sites, les nombreux bons films

annoncés pour 2009 dont tous ceux proposés

en relief 3D (l’équipement est prévu…)

et toutes les opérations que l’on va pouvoir

monter autour des films. Nous faisons parti

intégrante des dispositifs « Écoles, Collèges

et Lycéens au cinéma » et nous organisons

de manière récurrente des cinéclubs

à destination des lycées ou du grand

public. On compte sur les distributeurs et

les partenaires pour trouver conjointement

d’autres nouvelles idées afin de promotionner

le cinéma à Montereau…

Espace Commercial du Bréau

ZAC du Petit Fossard, RD 606

77130 Varennes sur Seine

Tél. : 01 60 73 52 05 • Fax : 01 60 70 15 95

e-mail : cedric.aubry@cinema-confluences.com

Site Internet : www.cinema-confluences.com


DE MONTEREAU

25

CARACTÉRISTIQUES DES SALLES

Salle

nb. de

dimension format

Pmr*

fauteuils

base écran du son

1 390 4 17m num

2 275 2 12m num

3 149 2 9,5m num

4 149 2 9,5m num

5 97 2 9m num

6 97 2 9m num

Total : 1 157 14

* Personne à Mobilité Réduite

TOUTES LES SALLES SONT EQUIPEES DE BOUCLES MALENTENDANT

Horaires

Tlj : entre 4 et 5 séances (suivant longueur du film)

Séances de 13h à 22h

Séance sup. le dimanche à 11h.

Tarifs

Tarif plein : 8 €

Tarif réduit : 6.30 €

Ciné Kid ( - de 5 ans ) : 5,30 €

Ciné Junior ( - de 16 ans ) : 5,80 €

Ciné Matin ( séance avant 12h ) : 5,30 €

Abonnements : 31 € la carte de 5 places.

CARTE D’IDENTITÉ DU CINÉMA

Où ? Quel équipement ? Qui ?

Global maître d’ouvrage SARL CINE MONTEREAU.COM

Global maître d’œuvre VERONIQUE KIRCHNER

Global maître d’œuvre (pilotage) GERARD COMPAGNON

Global bureau de contrôle VERITAS

Bâtiment gros œuvre LBC

Bâtiment électricité et réseaux AUBELEC

Bâtiment climatisation/chauffage S2R

Bâtiment carrelage LOPEZ

Bâtiment menuiseries bois BLANVILAIN

Bâtiment doublages LEG

Façade façade ROSSI

Parking 250 places JEAN LEVEBVRE

Hall caisses billets,caisses comptoir TIXOS

Hall signalétique/affichage AS ENSEIGNE

Hall affichage dynamique INFOWAY

Hall mobilier comptoir BROUILLET PRODUCTION

Salles gradins GUILLON

Salles fauteuils EPSOM

Salles tentures HTI SODECO

Cabines écrans/projecteurs CINEMECANICA

Exploitation confiserie EURAL

Exploitation régie publicitaire nationale SCREENVISION

Exploitation régie publicitaire locale CENSIER PUBLICINEX

Exploitation Entente de Programmation GPCI

Diaporama du

cinéma disponible

sur la partie Rom

du DVD 114


26

CÔTÉ SALLE

Bureau d’Etudes

Le « couteau suisse »

de l’électricité

Nous sommes nombreux,

dans la profession,

à connaître Frédéric

Faye. Plusieurs

exploitants qui ont bâti

de nouveaux cinémas

ou rénovés de plus anciens

l’on croisé sur des

chantiers, soit penché

sur son inséparable

ordinateur portable,

soit en train de distiller

quelques bons conseils

pratiques et d’expérience.

À l'occasion de

notre focus sur le cinéma

Confl uences de

Montereau dont il était

le coordinateur SSI et

l’ingénieur conseil en

électricité, nous avons interrogé ce professionnel

reconnu sur son activité, oh combien importante

lors de l’élaboration d’un nouveau projet et de son

exécution.

En effet, Frédéric Faye, au sein de sa société

Cin'Etudes qu’il a créé en 2001 avec son complice

Vincent Tallandier, propose la constitution de

dossiers en amont avec la maîtrise d'ouvrage dès

l'élaboration de nouveaux cinémas. De la conception

d'une identité générale du site jusqu'à la validation

fi nale du câblage des courants forts et faibles

en passant par les études, les dossiers d'exécution

ou les problèmes de sonorisation et de Sécurité

Incendie, Cin'Etudes intervient dans un

grand nombre d'étapes de la fabrication ou de la

rénovation d'un cinéma. Et il arrive fréquemment

Cinéma d’ailleurs

Good Morning Viêtnam !

C’est de retour d’un séjour au Viêtnam qu’un de nos lecteurs,

Olivier Kerhoas (SONY PICTURES), nous a envoyé ces

deux clichés de cinémas pris à Hô-Chi-Minh (anciennement

Saïgon). Il s’agit du Thang Tam qui propose à la fois

des fi lms locaux et des superproductions US et du Vinh

Quang qui programme des productions nationales. Le

prix unique du ticket est de 25 000 dongs, soit l’équivalent

de 1€. Depuis quelques années, ces cinémas indépendants

ont affaire à une rude concurrence puisque des

multiplexes appartenants à des circuits (tel que MegaStar)

se sont implantés dans tout le pays et engrangent à

présent plus de la moitié de la recette globale des cinémas

vietnamiens. À partir de juin 2009, de nouvelles normes

doivent être établies afi n de rendre tous les cinémas

du pays conformes aux critères internationaux.

que l'on retrouve Frédéric sur un

chantier, tout ingénieur qu'il est

après avoir planché sur des plans

d'architectes dans les bureaux,

un tournevis à la main en train de

mettre au point des systèmes de

relayage et d'automatisme ou de

régler un cadreur d'écran.

Il faut dire que tout dans son

parcours professionnel indiquait

qu'il allait aimer ce métier :

En 1968 : débuts au cabinet Pierre

Arro, spécialisé en électricité

pour les cinémas et les théâtres

(puis dessinateur et responsable

de chantiers dans l’entreprise),

1970 chez TECHNIC ELEC au

Bureau d'Etudes et la conduite

de chantiers. À partir de 1978,

Frédéric Faye

Frédéric saute le pas et monte

sa boîte, travaille pour le compte d’UGC sur l'entretien

et la rénovation des salles. Depuis 1992, il

propose à nouveau ses services dans le cinéma à

de nombreux circuits et indépendants.

Aussi à l'aise dans la réalisation de documents

d’études que dans les problématiques de sécurité

incendie, il a déjà participé à de nombreux projets

de cinémas dont on trouvera le détail, ainsi que

ses nombreuses activités, sur son site :

www.cinetudes.net

Quand on pense qu'il aurait sûrement suivi une

autre voie si un jour, il ne s’était pas intéressé de

très près à son nouveau métier d’électricien qu'il a

découvert par hasard…

Gérardmer

Fantastique

Landis

Dimanche 1 er février, c’était la

clôture du 16 ème Festival du

Film Fantastique de Gérardmer.

En plus de la projection

de nombreux fi lms inédits en

ou hors compétition, on a pu

assister à des expositions,

participer à un salon littéraire

et à une nuit de « l’effroi qui

vient du froid », être assis à

une « table ronde » autour du

cinéma et de la littérature, voir

des courts-métrages, des rétrospectives,

des inédits en

vidéo et aussi rendre hommage

au grand John Landis.

On lui doit, entre autres, The

Blues Brothers, Le Loup-Garou

de Londres, Un Fauteuil

pour Deux, Un Prince à New

York, Le Flic de Beverly Hills

3 et pas mal d’apparitions

dans d’autres fi lms en tant

qu’acteur. Les plus cinéphiles

auront aussi retenu la phrase

« See you next Wednesday »

(« On se voit mercredi prochain

») que Landis s’est

amusé à faire dire ou à montrer

dans tous

ces

fi lms et

même dans le fameux clip

Thriller qu’il réalisa pour Michael

Jackson en

1983…

Prochain rendez-vouà

Gérardmer ?

Du 25 au 28

mars prochain,

pour

les « Rencontres

Cinématographiques

»,

bien sûr !


INSTITUTIONNELS

27

Opérations

de promotion nationales

Le Printemps revient,

la Fête se prolonge…

Pour ceux qui ne l’auraient pas

encore noté, rappelons que la

10 ème édition du Printemps du

Cinéma, présenté par la FNCF,

aura lieu cette année du dimanche

22 au mardi 24 mars 2009.

Le principe est resté simple :

pendant ces 3 jours, les

spectateurs payent un tarif

exceptionnel de 3,50€ pour

chaque film qu’ils vont voir

dans toutes les salles participant

à l’opération. Comme les

années précédentes, le partenaire

du Printemps, BNP Paribas,

prolongera l’opération du 25 au

31 mars en offrant 300 000

contremarques à ses clients qui

FNCF

Jean Labé réélu

à la Présidence

bénéfi cieront ainsi de ce même

tarif une semaine de plus.

Du coté de la Fête du Cinéma,

une formule « rallongée » a été

annoncée. Pour fêter ses 25

ans d’existence, la Fête durera 7

jours consécutifs, du samedi 27

juin au vendredi 3 juillet 2009.

Cela devrait permettre à plus de

fi lms de profi ter de l’opération car

elle concernera deux semaines

de programmation successives.

Si la première place achetée par

un spectateur est toujours proposée

au plein tarif habituel de

chaque salle, les tickets suivant

lui couteront 3€ . Reste à savoir

si les fi lms proposés à ces dates

seront suffi samment attractifs et

si la morosité ambiante ne freinera

pas le public pour battre

le record de fréquentation de la

Fête l’an dernier (3 millions de

passeports vendus).

Renseignements :

Communication et matériel pub :

Lucie Chen chez CPC au 01 44 88 55 37

Déroulement :

FNCF au 01 53 93 76 76

Le Conseil Fédéral de la FNCF, réuni le 29 janvier 2009, a renouvelé

à l’unanimité sa confi ance à Jean Labé ainsi qu’aux membres du Bureau

de la Fédération.

Le bureau de la Fédération se compose donc comme suit :

•Président : Jean Labé,

•Présidents adjoints : Michel Humbert, Richard Patry, Jean-Fabrice

Reynaud, Thierry Tabaraud,

•Secrétaire général : Jean-Marc Ageorges,

•Trésorier : Philippe Paumelle,

•Trésorier adjoint : Jean-Pierre Decrette,

Rappel : Le Bureau de la Fédération est élu pour deux ans.

Contact : Marc-Olivier Sebbag 01 53 93 76 76

www.fncf.org

Agenda de la profession

Printemps du Cinéma : dimanche 22, lundi 23 et mardi 24

mars 2009.

Les Rencontres de Gérardmer : du 25 au 28 mars 2009.

Congrès Cinédiffusion : 30, 31 mars et 1 er avril ( Cinéma Le

Celtic de Concarneau).

Festival de Cannes : 13 au 24 mai 2009.

64 ème Congrès de la FNCF – Deauville : 29, 30 septembre et

1 er octobre 2009.

Fréquentation

2008 mitigé ailleurs aussi

Dans le n° 112 de Côté Cinéma, nous

évoquions la fréquentation 2008 des

salles en France en hausse de 6,5 %

par rapport à l’année précédente malgré

seulement deux fi lms qui avait

passé la « barre des 5 M ». Mais qu’en

est-il chez nos collègues américains ?

Et bien si les entrées diminuent de près

de 4,8 % en 2008, en revanche la recette

totale générée par ces entrées

s’est maintenue d’une année sur l’autre.

L’explication est dûe à la hausse du prix

moyen du billet qui est passé de 6,88 $

à 7,20 $ et qui a permis de maintenir

une recette équivalente malgré un moins grand nombre de fi lms à l’affi

che (604 en 2008 contre 631 en 2007). Pour mémoire, le plus gros

succès 2008 aux US était Batman, The Dark Knight alors qu’en 2007,

c’était Spider-Man 3. Et puisque nous sommes en dehors de nos frontières,

il n’est pas inutile de souligner que, pas loin de chez nous, en

Belgique, la fréquentation a baissé de 3,7 % en 2008 avec 21,2 M.

d’entrées. C’est le moins bon score depuis 2002 malgré le million de

spectateurs qui y ont vu Bienvenue Chez les Cht’Tis.

Petites Annonces

Votre contact : Laurence Lega (llega@infoway.fr)

au 01 53 24 64 23 ou par fax 01 53 24 64 20

Contactez-nous !

57 rue Ganneron • 75018 Paris

Tél. : 01 53 24 64 24 • Fax : 01 53 24 64 20

PROCHAIN

BOUCLAGE

18 FÉVRIER

RÉDACTION

Jean Walker : 01 53 24 69 65 • jwalker@infoway.fr

Isabelle di Pietro : 01 53 24 69 59 • idipietro@infoway.fr

PUB

Laurence Lega : 01 53 24 64 23 • llega@infoway.fr

DVD/CALENDRIER DES SORTIES

Michèle Lecoupeur : 01 53 24 64 29 • mlecoupeur@infoway.fr

More magazines by this user
Similar magazines