AUTOINSIDE Édition 7/8 – Juillet/Août

autoinside

FOKUS SERVICE COMPLET

Un double portique composé d’un portique

à brosses et d’un portique de séchage

permet de réaliser plusieurs phases de lavage

en une fois. La méthode fait gagner du temps,

ce qu’apprécient les collaborateurs du garage

et les clients. « Il y en a qui viennent jusqu’à

quatre fois par semaine », raconte Markus

Lerch, à la fois content et légèrement surpris.

Avec cet investissement, Lerch AG Rothrist

prévoit 25 000 lavages de voitures par

an, dont 5000 à des fins internes. C’est aussi

pourquoi il a adopté un portique au lieu d’un

tunnel de lavage : « Un collaborateur peut

placer la voiture dans le portique, choisir le

programme puis faire autre chose jusqu’à ce

que la voiture soit lavée. Dans un tunnel de

lavage, il doit rester assis dans la voiture ou

l’extraire du tunnel juste après le lavage. Le

portique améliore l’efficacité de l’exploitation.

Le Stargate S111 est une installation

en libre-service qui fonctionne jour et nuit.

« Entre 22 heures et 2 heures du matin, nous

réalisons environ 60 % de notre chiffre d’affaires

de la journée », constate Markus Lerch.

Ce sont surtout les jeunes fans de voitures qui

veulent que leurs bolides soient brillants avant

de sortir le soir et la nuit. Le garagiste à propos

de l’installation : « ce produit nous permet de

nous différencier de la masse ». Et pour Aquarama,

M. Lerch est un « client de référence »,

comme le constate Bernd Albiez, responsable

du service clientèle d’Aquarama Swiss.

En tant que fabricant d’installations de

lavage, Aquarama est un acteur relativement

nouveau sur le marché suisse avec Aquarama

Swiss AG. Ce n’est que depuis 2006 que les

Italiens originaires des environs de la région

viticole piémontaise du Barolo fabriquent

leurs propres installations de lavage. Aquarama

a lancé sa première installation de lavage

avec huit collaborateurs en 2008. Quelque

dix ans plus tard, l’entreprise gérée par la famille

Bosio emploie 120 personnes, possède

trois filiales et exporte dans plus de 50 pays.

Plus de cent tunnels de lavage, portiques

de lavage et installations en libre-service sont

déjà en service actuellement en Suisse, et leur

nombre ne cesse d’augmenter. « Les progrès

de développement sont énormes », déclare

Bernd Albiez. « Des retours et des propositions

d’améliorations sont constamment intégrés

à la production par l’intermédiaire du

département développement. »

Le « moteur soft start » est désormais la

norme sur tous les entraînements radiaux et

axiaux sur tous les portails Stargate en Suisse,

indique B. Albiez : « Les motoréducteurs ne subissent

ainsi plus de saccades, mais démarrent

avec le soft start réglé par la fréquence, ce qui

augmente la durée de vie et réduit les frais de

maintenance. » Le cycle de vie d’une installation

moderne est d’environ dix ans. B. Albiez :

« Une maintenance régulière, les chiffres de

lavage, l’électronique, les produits chimiques

et l’eau sont des facteurs dont l’interaction correspond

à la quadrature du cercle. »

Un tableau sympathique qui facilite la vie

du garagiste souhaitant réaliser une marge

raisonnable et maintenir des emplois à une

époque où les clients sont de plus en plus

exigeants, les véhicules de plus en plus complexes

et les contraintes des importateurs

de plus en plus strictes. Markus Lerch : « Et

nous n’y arriverons qu’avec de la créativité

et en assurant la qualité des services portant

sur la voiture. » <

Plus d’informations sur :

aquarama.it/fr

Après Saab, Skoda

Markus Lerch n’a pas perdu son sens de l’humour

malgré toutes les difficultés que connaît

la branche automobile. Le garagiste de Rothrist

a eu l’idée du concept pictural de cette double

page en plaçant la Saab 95 du chroniqueur

dans le nouveau portique de lavage à des fins

de démonstration : une Saab noire rentre dans

l’installation et une Skoda Superb blanche en

ressort à l’autre bout six minutes plus tard.

Markus Lerch, autrefois concessionnaire Saab,

aujourd’hui agent Skoda, Seat et Mitsubishi :

« En tant que conducteur d’une Saab, c’est

maintenant ou jamais qu’il faut trouver des

alternatives parce que les pièces de rechange

se font rares… »

Le souhait de l’ancien concessionnaire Saab et actuel agent Skoda, Seat et Mitsubishi Markus Lerch : une Saab 9-5 entre dans le portique de lavage et en ressort propre comme un

sou neuf et sous la forme d’une Skoda Superb.

AUTOINSIDE | Juillet Août 201923

More magazines by this user
Similar magazines