AUTOINSIDE Édition 7/8 – Juillet/Août

autoinside

ASSOCIATION & SECTIONS

Comité central de l’UPSA

« Je suis motivée et souhaite

faire bouger les choses »

Lors de l’AD, les délégués ont élu Barbara Germann en tant que nouveau membre du comité central. Une étape doublement

importante pour l’UPSA : après de longues années, c’est la deuxième fois qu’une femme entre au comité central et la région

de Berne est à nouveau représentée. André Bissegger

Barbara Germann, que beaucoup connaissent

dans le cadre de son actuelle activité au secrétariat

de la section UPSA Oberland bernois,

connaît parfaitement la branche. Âgée de 56

ans, elle a dirigé pendant douze ans le garage

familial, a travaillé pour les importateurs Alfa

Romeo et Fiat, s’est fortement impliquée dans

les relations publiques de l’UPSA et siège notamment

au comité de la section bernoise.

Très douée pour la communication, elle maîtrise,

en plus de l’allemand, le français, l’italien,

l’anglais et le hollandais.

Barbara Germann

Barbara Germann a pour ainsi dire grandi dans

un garage : ses grands-parents et parents dirigeaient

le garage Gander à Heimberg. De 1995

à 2007, elle a représenté la marque Alfa-Romeo

jusqu’à la mise en location de l’établissement.

Elle a commencé sa carrière par une formation

commerciale avant de travailler plusieurs

années dans différentes entreprises de Genève

et du Tessin, parmi lesquelles Alfa Romeo et

Fiat. Depuis 2007, elle dirige le secrétariat de la

section UPSA Oberland bernois. « Je n’abandonnerai

pas cette activité », souligne-t-elle.

Établie à Steffisburg, Barbara Germann est

mariée et mère de deux enfants.

Un solide bagage

En dépit de ce solide bagage, Barbara Germann

a mûrement réfléchi avant d’accepter

la proposition. « La demande du comité m’a

bien entendu ravie, mais, en bonne Bernoise

que je suis, il m’a fallu un peu de temps avant

de prendre ma décision », déclare le nouveau

membre du comité dans un sourire.

« Grâce aux différents mandats que j’ai

exercés à l’UPSA, je me sens prête pour la

prochaine étape. » Impartiale, elle connaît

par ailleurs les procédures et l’organisation, et

dispose d’un bon réseau. « Je me réjouis par

conséquent d’apporter ma pierre à l’édifice et

de faire bouger les choses. »

Ses objectifs sont clairs : « Je veux à nouveau

m’engager, apporter une nouvelle perspective

et jouer un rôle actif. » Elle souhaite

tout particulièrement identifier les besoins

des membres de l’UPSA, défendre les intérêts

de base et aller de l’avant en suivant une approche

positive. « Une communication de qualité

et la proximité avec la branche sont des

aspects essentiels pour moi. »

Des enfants à l’heure des choix

professionnels

Cette joueuse de tennis et skieuse passionnée

ignore encore dans quel domaine du CC

elle sera active. « J’ai hâte de connaître ma mission

et suis ravie de ce nouveau défi. » Compte

tenu de son expérience, elle pourrait s’impliquer

dans des secteurs très variés. L’accompagnement

professionnel dépasse ainsi le cadre

du travail que mène cette mère de famille au

centre de formation : ses deux enfants sont en

train de choisir leur orientation professionnelle.

« Ils me tiennent constamment informée

de l’actualité et des tendances de la jeune

génération », déclare-t-elle. « Il m’arrive ainsi

d’être très étonnée et de devoir réviser mon

approche. » La politique, dans laquelle elle

s’engage activement, lui plairait aussi beaucoup.

« Je serais également ravie de mettre

en pratique mes compétences linguistiques »,

ajoute-t-elle.

Quel que soit le domaine dans lequel elle

s’impliquera, une chose est sûre : c’est un nouveau

membre motivé et compétent qui rejoint

le comité central de l’UPSA. <

Gisela Rohrbach, première

femme membre du comité

central

Une première femme avait siégé au comité

central avant Barbara Germann : Gisela

Rohrbach (de 1998 à 2000). Impliquée dans

des domaines et des tâches variés, cette

dernière était notamment vice-présidente

de la commission d’assurance de la caisse

de pension de la branche de l’automobile et

des deux-roues, ainsi que du comité des assurances.

Elle a par ailleurs siégé au conseil

de la fondation communautaire. Elle a aussi

été présidente de la sous-section de Berne

et des environs de 1995 à 1998, et présidente

de la section de Berne et du Jura pendant

deux ans.

AUTOINSIDE | Juillet Août 201961

More magazines by this user
Similar magazines