N° 5 / 2019

Hausapotheke2017

ÉDUCATION ASEXUÉE | NUTRITION POUR SOUTENIR LA PEAU | TRAITEMENT PAR LE FER | BLESSURES PUNIES | ACNÉ | RONFLEMENTS | PLANTES MÉDICINALES | RACINES DE LA CONSOUDE | LÉGÈRETÉ ESTIVALE | DIMINUER LES SENSATIONS DE FAIM | GEL À L’ARNICA | PIEDS SOIGNÉS | CHAUSSURES DE CONFORT | BIÈRE SALUTAIRE | MONTRES D’APPEL D’URGENCE | PROBLÈMES VEINEUX | BONNE BAIGNADE | BOUCHE SÈCHE | POMMADE SOINS ET SPORT À BASE DE PLANTES | IMPLANTS DENTAIRES | POUVOIR CURATIF DU CURCUMA | TROUBLES DIGESTIFS | NUTRITION EN PROFONDEUR POUR LA PEAU | MAUX DE DOS | SOLITUDE | SOMMEIL REPOSANT | STICKS FER | SELFIEMANIA | PRÉSERVATEURS DE JEUNESSE | EN UN MOT | MILLEPERTUIS OFFICINAL | CONCOURS DU JUBILÉ | L’OEIL SEC | MALADIES DE CIVILISATION | BOUILLON – PLUS QU’UNE SOUPE | CYSTITE SANS ANTIBIOTIQUE | INCONTINENCE URINAIRE | COMPLÉMENTS PROTÉINIQUES VÉGAN | INCONFORT VAGINAL | PENSER POSITIVEMENT | HOMÉOPATHIE ET PHYTOTHÉRAPIE

La bière est salutaire

La bière est un stimulant populaire. Consommé modérément, le jus d’orge

aurait un effet salutaire, embellirait et ne ferait pas grossir du tout.

Des tee-shirts avec l’inscription

«La bière a modelé ce magnifique

corps» manquent

rarement leur effet. Il est

probable que la plupart

des hommes qui les portent

doivent plutôt leur «brioche» à

la consommation de saucisses

grasses et de frites qu’à la blonde

rafraîchissante qui les accompagne,

car une consommation modérée de

bière ne fait pas grossir. Le contenu énergétique

du jus d’orge varie entre 25 kcal/

dl (bière non alcoolisée) et 60 kcal/dl (bière

forte) selon la Société suisse de nutrition

(SSN). En comparaison, les boissons gazeuses

sucrées et le jus d’orange contiennent

42 kcal/dl et le jus de pommes fraîchement

pressé 50 kcal/dl.

En 2017, les Suisses ont bu environ 55 litres

de bière par habitant, selon l’Administration

fédérale des douanes (AFD). La même année,

Monsieur et Madame Helvète ont consommé

en moyenne 33 litres de vin et 3,6 litres

d’eau-de-vie.

La bière n’est pas seulement la boisson la

plus consommée en Suisse, elle a aussi fait

ses preuves comme remède domestique.

Ainsi, la bière chaude, enrichie de miel,

apaiserait les troubles du sommeil et les

refroidissements et, selon la SSN, elle stimulerait

l’appétit, favoriserait la digestion et

aurait un effet diurétique.

Plaisir modéré

Les anciens Égyptiens auraient déjà cultivé

le houblon pour brasser de la bière. Les Grecs

et les Romains produisaient aussi de la bière,

même s’ils l’utilisaient moins comme boisson

que comme remède. Ils se servaient du breuvage

contre l’insomnie, les troubles digestifs

et pour le drainage. Quant aux moines brasseurs

de bière, ils sont bien connus, car ils

ont eu une influence déterminante sur l’art

brassicole en Europe à partir du IXe siècle. La

majorité des moines ne brassaient principalement

que pour leur consommation, car ils

connaissaient l’effet calmant du jus d’orge. Ils

ont également fourni le breuvage nourrissant

aux nécessiteux affamés qui frappaient à la

porte des monastères. La femme à l’esprit

universel Hildegarde de Bingen (1098-1179)

en recommandait la consommation régulière

pour renforcer la santé. Tout comme le médecin

suisse Paracelse (1493-1541) qui a même

qualifié la boisson de «médecine divine».

La bière contient – en plus des ingrédients

de base l’eau, la levure, le houblon et le malt

des minéraux, des oligo-éléments et de la

vitamine B. Les ingrédients du houblon en

particulier, et surtout la vitamine B contenue

dans le malt, sont considérés comme bons

pour la santé. C’est probablement pour cela

que les études comprenant de nouvelles

découvertes sur les effets bénéfiques de la

bière sur la santé ont attiré l’attention. En

particulier, l’ingrédient xanthohumol contenu

dans le houblon aurait des propriétés positives.

À ce jour cependant, aucune étude

significative ne prouve que le xanthohumol

puisse lutter contre des maladies graves: en

fait, la quantité de houblon et de malt dans la

bière est trop faible pour être efficace.

Prendre un bon verre

L’effet stimulant de l’alcool sur le système

cardiovasculaire est cité dans de nombreuses

études. Les experts en nutrition et les

scientifiques s’accordent toutefois pour dire

que seule une consommation quotidienne

modérée de bière d’un ou deux verres de trois

décilitres peut être bénéfique pour la santé.

Et dans quelle mesure une consommation

modérée de la bière favorise-t-elle la beauté?

On dit que la vitamine B fournie par la boisson

est sensée préserver une peau éclatante

de beauté. Les experts confirment que les

vitamines présentes dans la bière blanche

peuvent être bénéfiques pour la peau; mais la

quantité est si faible qu’elle est presque négligeable.

Pour la Société suisse de nutrition,

la bière n’est pas un remède, mais un produit

de consommation. La boisson, consommée

modérément, a certes sa place dans une

alimentation équilibrée, mais elle n’est pas un

élément obligatoire. Il faut décourager les enfants,

les adolescents, les femmes enceintes

et allaitantes d’en consommer.

Angela Bernetta

18 Pharmacie chez soi 5-2019

More magazines by this user
Similar magazines