Le Chevalier - N°57

ordre.de.la.channe
  • No tags were found...

N°57 - 15 ème année

PREMIÈRE CONFRÉRIE BACHIQUE DU VALAIS

ordre-de-la-channe.ch


Sommaire

Message de Patrick Bérod,

Procureur

Le paradis sur terre.

Chers Amis de l’Ordre de la Channe, nobles Chevaliers et gentes Dames.

Les chaleurs printanières auront mis de temps à s’installer chez nous… la vigne en est réjouie car la fraicheur

des nuits favorise le processus de maturation et permet à nos vigneronnes et vignerons d’élaborer des crus

extraordinaires, comme ce fut le cas pour le nouveau millésime 2018.

Si les chaleurs du mois d’août se font trop incisives, nous prendrons de la hauteur pour vous emmener sur

l’alpage de Grächen dans le Haut-Valais. Vous aurez comme d’habitude l’occasion d’y déguster nos sublimes

raclettes AOP au lait cru de nos alpages. Des fromages différents avec des goûts d’herbettes d’altitude et de

fleurs sauvages qui nous laissent songeur, ne serait-ce que sur notre condition humaine bardée d’espérance

promise par nos ecclésiastiques.

Je prends la liberté de paraphraser Henri IV qui écrivit : «Bonne cuisine et bon vin, c’est le paradis sur Terre!»

en vous disant que « Bons fromages AOP et bon vins du Valais, c’est aussi le paradis sur la Terre.» Alors,

oseriez-vous refuser une journée de bonheur au Paradis sur terre ? Nul doute que si vous ne succombez à la

tentation, vertueuse pourtant, des fins produits de notre terroir, il vous en sera tenu rigueur lors du jugement

dernier.

Je vous propose donc de nous laisser vous enivrer des sains produits locaux, issus de la terre et du travail des

hommes. Vous aurez ainsi gagné un jour au paradis sur notre terre, accompli votre devoir religieux et certainement

gagné bien mieux que des indulgences.

Patrick Bérod

Procureur

Botschaft von Patrick Bérod,

Procureur

Das Paradis auf Erden

Liebe Freunde, noble Ritter und edle Damen des Ordre de la Channe,

Die warmen Frühlingstage haben dieses Jahr lange auf sich warten lassen.... Erfreut gewesen darüber sind vor allem

die Reben, denn die kühlen Nächte haben ihren Reifeprozess begünstigt, und unsere Winzer erhalten die Gelegenheit,

hervorragende Weine zu produzieren, wie dies beim Jahrgang 2018 der Fall war.

Sollte Ihnen die Augusthitze zu schaffen machen... kein Problem.... Wir nehmen Sie mit, hinauf in die luftigen Höhen der

Hannigalp oberhalb Grächen im Oberwallis. Sie können, wie gewohnt, unsere herrlichen Raclettes AOP aus feiner Alpenrohmilch

degustieren. Verschiedene Käsesorten mit einem würzigen Geschmack von Bergkräutern und Wildblumen, die

uns zum Nachdenken inspirieren über das menschliche Dasein, erfüllt von Hoffnung, wie von unseren Klerikern verheissen-

Schon Heinrich IV. soll einst gesagt haben: «Eine gute Küche und guter Wein, das ist das Paradies auf Erden». Ich

nehme mir die Freiheit heraus und meine, dass «gute AOP Käsesorten und guter Walliser Wein, auch das Paradies auf

Erden» sind.

Würden Sie also in Kauf nehmen, einen Freudentag im Paradies auf Erden zu verpassen? Kein Zweifel – wenn Sie der

Versuchung widerstehen und auf die feinen Köstlichkeiten unseres Terroirs verzichten, werden Sie einst beim Jüngsten

Gericht dafür verantwortlich gemacht.

Lassen Sie sich doch von uns mit gesunden, regionalen Produkten verzaubern, die uns Mutter Erde und arbeitssame

Menschenhände bescheren. So verbringen Sie einen Tag im Paradies auf Erden, haben Ihre religiöse Pflicht erfüllt und

bestimmt weitaus mehr gewonnen als ein paar Ablässe…

Patrick Bérod

Procureur


Le Millésime 2018

Réglé comme du papier à musique, l’interprofession de la vigne et du vin (IVV) a

présenté le 23 mai 2019, le nouveau millésime 2018 comme exceptionnel.

M. Gérard-Philippe Mabillard a débuté sa présentation en citant le cinéaste Cukor

: «Le vin c’est comme l’amour : quand c’est bien, c’est formidable, quand c’est

moins bien, c’est pas mal quand même.»

Pour l’année 2018, il nous parle de vins en équilibre, défiant l’apesanteur. Tous les

plus beaux qualificatifs se sont présentés en cortège, disant que ces vins sont de

vraies caresses, que seule la main de la vigneronne ou du vigneron peut apporter.

Irremplaçable main qui donne à tout ce qu’elle créé ce qu’aucune machine ne

peut apporter : la poésie et la vie.

De son côté Corinne Clavien, œnologue cantonale, décrit ce millésime plein de

charme et de générosité. En effet les conditions climatiques idéales ont prévalu

à ces vins une maturité optimale. L’alternance de journées chaudes et de nuits

fraiches en septembre a permis de préserver le potentiel aromatique du raisin

conférant à leurs moûts une fraicheur inattendue et surprenante : des vins croquants….

! dit-elle.

Pour Corinne, les vins se révèlent puissants, charnus avec une belle exubérance

dans les arômes et les parfums. Un fruité éclatant mariant les notes florales et les

fruits mûrs. Les vins rouges proposent une riche palette de fruits noirs et d’épices chaudes avec des beaux tanins soyeux

été fondus.

De quoi vous inciter à en boire sans modération, mais en connaissance de cause : celle de notre confrérie : célébrer entre

amis le vin, ce fruit de la terre et du travail des hommes ….

Patrick Bérod, Procureur

Juin 2019

Der Jahrgang 2018

Geregelt wie Notenpapier präsentiert der Branchenverband der Walliser Weine (BWW) am 23. Mai 2019 den neuen Jahrgang

2018 als aussergewöhnlich.

Herr Gérard-Philippe Mabillard beginnt seine Präsentation mit einem Zitat des Regisseurs Cukor: «Wein ist wie Liebe: Wenn es

gut ist, ist es wunderbar, wenn es weniger gut ist, ist es trotzdem nicht schlecht».

Er schildert für 2018 Weine im Gleichgewicht und der Schwerelosigkeit trotzend. Ein Qualitätsmerkmal folgt aufs andere und

er meint, dass diese Weine zarte Liebkosungen seien, wie sie nur die Hand der Winzerin und des Winzers hervorbringen könne.

Unersetzliche Hand, die alles schafft und gibt, was keine Maschine geben kann: Poesie und Leben.

Die Kantonsönologin Corinne Clavien ihrerseits charakterisiert den Jahrgang als anmutig und grosszügig. Es herrschten

nämlich ideale klimatische Bedingungen, damit diese Weine eine optimale Reife erreichen konnten. Der Wechsel zwischen

heissen Tagen und kühlen Nächten im September ermöglichte es, das aromatische Potenzial der Traube zu erhalten und ihrem

Most eine überraschende und unerwartete Frische zu verleihen: knackige Weine... ! sagt sie.

Für Corinne sind die Weine kraftvoll, fleischig und mit einer schönen Fülle an Aromen und Düften. Ein heller, fruchtiger Geschmack,

kombiniert mit blumigen Noten und reifen Früchten. Die Rotweine zeichnen sich durch eine reiche Palette an schwarzen

Früchten und warmen Gewürzen mit samtig weichen und geschmeidigen Gerbstoffen aus.

Ein Anlass für uns alle, den Wein in vollen Zügen zu genießen, aber in Kenntnis der Sachlage – jener unserer Bruderschaft:

den Wein, diese Frucht der Erde und der menschlichen Arbeit, unter Freunden zu feiern...

Patrick Bérod, Procureur

Juni 2019

2 – 3 Message de Patrick Bérod, procureur / Botschaft von Patrick Bérod, Procureur

4 Prochain Chapitre : 31 août à Grächen Raclette AOP du Valais

5 Un partenariat de choix 2018

6 Le « Roi de la raclette parmi nous / Entre histoire et légendes

7 Grächen - un conte de fées estival

photos de couverture et du spectacle p. 6 : Yvan Lastes

- autres photos du Chevalier : Fabienne Bruttin

8 Remerciements et Sponsors


Prochain Chapitre : 31 août à Grächen

Raclette AOP du Valais

LA RACLETTE ATTEINT DES SOMMETS

Pittoresque village haut-valaisan, Grächen s’apprête à accueillir notre

chapitre dédié à la raclette. Une certitude: ce site va vous faire fondre!

Juchée sur un vaste plateau, cette bourgade alpine culmine à 1’620 mètres

d’altitude. Ici, au cœur du Mattertal, la nature est des plus préservées. Alors

que sa voisine Zermatt vit au rythme d’une exposition planétaire, Grächen

privilégie l’authenticité de son environnement pour séduire les familles. Il

s’agit là de son public prioritaire.

Afin d’assurer leur bien-être, la station valaisanne leur propose un programme qui a été conçu spécialement à leur intention.

Porte-étendard de la destination, la «Goldcard» a été lancée cette année. Ce passeport permet d’accéder à une multitude

d’activités dans la région envisagée au sens large. D’une journée aux bains thermaux de Brigerbad à un aller-retour gratuit au

Gornergrat, les possibilités se révèlent dans la pratique très étendues.

La mélodie de l’eau

Depuis l’été dernier, Grächen propose a innové en proposant des cours de formation musicale à ses vacanciers. Ce concept

très original associe musique et nature. Grâce à la randonnée «Eau magique», les différents sens sont mis à contribution afin

de redécouvrir cet élément sous un jour nouveau. Les bisses environnants constituent un terrain de jeu idéal pour varier les

plaisirs aquatiques, des bains rafraîchissants aux balades au sein de cet écrin verdoyant. Mais la dimension sportive n’est pas

en reste puisque ce mois de septembre verra l’organisation de compétitions exigeantes, comme l’ULTRA Tour Monte Rosa.

«Last, but not least»: du 20 au 22 septembre, la station abritera l’UCI Mountainbike Marathon World Championships.

La gastronomie à l’honneur

Pour une confrérie bachique telle que la nôtre, les plaisirs de la table sont un paramètre auquel nous nous devons naturellement

de prendre garde. Là encore, le village montagnard ne déçoit pas. Avec plus de 30 restaurants auxquels s’ajoutent

des bars et des clubs, l’offre s’avère abondante. De la cuisine italienne aux plats valaisans, on y trouve de quoi satisfaire les

envies culinaires les plus variées. En l’occurrence, nous nous concentrerons sur les fromages de nos alpages, ceci dans un

environnement qui ne devrait laisser aucun de nos membres indifférent. Préparez vos guêtres, de même que vos besaces et

rendez-vous le 31 août à Grächen!

www.graechen.ch

Notre point de chute

Sans déflorer la totalité des surprises que nous réservera ce chapitre, sachez que nous emprunterons le téléphérique

afin de rejoindre le restaurant d’altitude «La Hannigalp» où nous passerons la journée. Cet établissement est très récent

puisque son inauguration remonte à la saison hivernale 2017-2018. Sa terrasse ensoleillée offre un panorama spectaculaire

qui comporte plusieurs sommets dépassant les 4’000 mètres. Le Cervin aimante bien entendu tous les regards.

Outre un restaurant où une grande attention est portée aux saveurs, ce complexe rassemble diverses animations, là aussi

créées en songeant aux familles. Un espace couvert de 200m2 est ainsi dédié aux enfants qui peuvent s’y adonner à

de multiples activités ludiques. Pour les plus âgés, la Hannigalp sert de point de

départ à de nombreuses randonnées. On peut de plus effectuer à partir de là un

parcours à vélo ou en trottinette grâce à une offre spécifique baptisée «Trotti-Bike

& Bike».

www.hannigalp.ch

Des lettres de noblesse pour le Bergrestaurant Hannigalp qui nous accueillera 31 août

Ici, une délégation d’Hannigalp, avec Anaflavia Gisiger, lors de la remise d’un prixà l’occasion des Best

of Swiss Gastro 2018.

4


Un partenariat de choix

L’Interprofession Raclette du Valais AOP (IPR) sera

notre partenaire lors de cette journée dédiée à la découverte

des délices de nos vallées.

Pour cette association, 2019 représente une année

spéciale, puisqu’elle ne célèbre rien de moins que sa

première décennie d’existence. La production et la

commercialisation du Raclette du Valais AOP, à la vente

dans le commerce de détail, dégagent quelque 48 millions

de francs, ce qui fournit à de nombreux acteurs de

la branche la possibilité de vivre du fruit de leur travail

quotidien. Quelques chiffres tirés du dernier rapport

d’activité donnent la mesure de l’importance qu’a acquise

cette branche.

Selon les statistiques les plus récentes, 2’396 tonnes de

fromage valaisan au lait cru ont été produites durant

l’année 2018. Cela correspond à une progression de 89

tonnes (+3,9 %) par rapport à l’année précédente. Le

Raclette du Valais AOP a représenté 80 % de la production totale de fromage au lait cru, soit 1’916

tonnes. Comparativement à 2017, la production de Raclette du Valais AOP a augmenté de 41 tonnes

(+2,2 %).

L’endurance paye

Mais pour en arriver là, la route a été longue. En 1997, sous l’impulsion de la Fédération Laitière

Valaisanne, une demande pour protéger les dénominations «Raclette» et «Raclette du Valais» avait

été déposée auprès de l’OFAG. Après des années de confrontation juridiques au niveau national,

le Tribunal fédéral avait décidé, en date du 15 octobre 2007, de protéger l’appellation «Raclette du

Valais/Walliser Raclette» pour notre canton. L’appellation «Raclette» n’avait toutefois pas pu être

incluse dans cette mesure, car le Tribunal fédéral avait estimé que ce nom était utilisé pour un repas

et qu’il ne pouvait de ce fait pas être protégé.

Ces longs débats juridiques n’ont cependant pas eu que des retombées négatives: ils ont permis

de générer une forte présence dans les médias nationaux et internationaux, ce qui a induit une

importante publicité pour la spécialité valaisanne. Le 6 mars 2009 aura été un jour historique pour

cette branche. À cette date, l’Interprofession du «Raclette du Valais AOP», constituée en tant que

plateforme commune de la filière valaisanne des fromages au lait cru, a été fondée dans la salle

du Grand Conseil à Sion. L’assemblée avait alors nommé M. Wilhelm Schnyder, ancien Conseiller

d’Etat, comme Premier Président.

Savoir où l’on va

Au fil des ans, plusieurs ajustements ont été opérés du point de vue des objectifs stratégiques. Ces

adaptations ont conduit à la réussite actuelle du positionnement de la marque «Raclette du Valais

AOP». «Tout roule pour notre interprofession, mais elle ne peut pas se permettre de se reposer sur

ses lauriers. Elle doit continuer à rester vigilante pour offrir à toute la filière des perspectives durables.

Il ne faut pas qu’elle oublie que son plus grand atout est le Raclette du Valais AOP lui-même

dont les points forts sont le goût, la qualité et l’image», a relevé Thomas Egger, le président de l’IPR,

lors de son rapport publié en vue du jubilé décrit plus tôt. Un constat empreint d’optimisme dont

tout un chacun ne peut que se réjouir.

www.raclette-du-valais.ch

http://www.raclette-du-valais.ch/files//dateien/rapport-d-activite-2018.pdf

François Praz

Épistolier

Urs Guntern, directeur, et Thomas Egger, président de l’IPR

5


Le « Roi de la raclette parmi nous.

EDDY BAILLIFARD À LA MANŒUVRE

Qui mieux que celui que l’on qualifie de «Roi de la raclette» pour nous accompagner

lors de ce chapitre? Le Bagnard, véritable ambassadeur de cet

emblème culinaire valaisan, parcourt régulièrement le monde pour en assurer

la promotion. En l’occurrence, le terme d’ambassadeur n’est en rien

usurpé: «Je viens à Bruxelles trois à quatre fois par année pour des soirées

spéciales. Ces événements affichent toujours complet. Le personnel diplomatique

adore nos raclettes», expliquait-il ce printemps dans la presse.

Hormis sa personnalité haute en couleur qui lui garantit un fort capital de

sympathie, le ressortissant de Bruson est avant tout un fin connaisseur de nos fromages valaisans. Il

aura sans nul doute à cœur de le démontrer à Grächen.

www.eddy-baillifard.com

Entre histoire et légendes

Une spécialité culinaire aussi atypique que la raclette ne pouvait que véhiculer son lot d’interprétations

quant à son origine. Lorsqu’on se plonge dans les arcanes de son histoire, on découvre, sans surprise,

des informations que nous qualifierons prudemment d’hétéroclites. Les sources les plus audacieuses

n’hésitent pas à faire remonter l’existence de notre célèbre fromage cantonal au IVe siècle avant Jésus-Christ.

On prétend que les contemporains de l’Empire romain l’auraient tenu en haute estime.

Beaucoup de trous

Bizarrement, la chronologie disponible s’interrompt ensuite pendant pas moins de dix siècles, sans

que l’on sache de quelle manière aura évolué notre spécialité durant ce laps de temps. Les historiens

recommencent à produire des commentaires sur une période qui court du XIV au XIXe siècle. En les

lisant, on apprend que nos fameuses meules auraient notamment servi de monnaie et de moyen de

rémunération. Elles auraient en outre fait l’objet de premières exportations.

Le père fondateur

Voilà pour le produit. Mais qu’en est-il de la recette du fromage fondu elle-même? En consultant les

travaux des chercheurs mentionnés ci-dessus, on découvre qu’un viticulteur valaisan prénommé Léon

(on ignore en revanche son nom de famille) aurait inventé cette méthode de préparation inimitable.

Par une froide journée, ledit Léon aurait réchauffé un morceau de fromage sur son feu de bois et l’aurait

dégusté, se laissant conquérir par le résultat obtenu de la sorte.

Baptisé

Pour les amateurs de datation, on estime que le fromage fondu était connu en Valais dès 1574. Son

appellation «raclette» ne lui aurait cependant été rattachée qu’en 1874. Quelles qu’aient été les étapes

qui ont conduit à son évolution, cette spécialité fait aujourd’hui partie des symboles majeurs du Valais.

Le Chapitre de Grächen nous offrira une opportunité idéale pour nous en convaincre en explorant une

sélection de produits issus de diverses zones géographiques. D’ores et déjà, un excellent appétit à vous

toutes et à vous tous!

François Praz

Épistolier

6


Grächen - un conte

de fées estival

La destination de vacances

de Grächen occupe une situation pittoresque, sur une terrasse ensoleillée à 1600 mètres d’altitude. Depuis trois générations,

ce village de montagne de 1300 habitants dans la vallée de Matter se consacre entièrement aux familles et leur offre un programme

aussi animé que varié.

Vacances musicales à Grächen

Pour la saison d’été 2019, Grächen propose des cours de formation musicale

et artistique destinés aux vacanciers assoiffés de culture. Grächen

leur offre un environnement idéal pour allier la musique à la nature, par

exemple avec une randonnée sur le thème «Eau magique»: le long des

bisses de Grächen, dans un cadre aménagé pour le plaisir des yeux, une excursion

vivifiante convie toute la famille à savourer jeux aquatiques et plaisirs

du grand air. Vous découvrirez cet élément vital sous toutes ses facettes

et vivrez une aventure stimulante pour tous les sens – et pour toutes les

générations. Les vacances musicales de Grächen ont lieu du 9 au 20 juillet

2019. Six cours aux thèmes variés viennent compléter un formidable programme

d’activités au cœur d’un paysage idyllique où culminent plusieurs

«4000 m», dont le mondialement célèbre Cervin.

Copyright by : Touristische Unternehmung Graechen

By-line: swiss-image.ch/Christian Perret

Restaurant familial ultramoderne Hannigalp avec espace couvert

Depuis l’hiver 2017/2018, les visiteurs peuvent savourer une cuisine familiale et riche en saveurs dans le nouveau restaurant

de montagne ultramoderne de la Hannigalp. La terrasse ensoleillée offre une vue imprenable sur différents sommets de plus

de 4000 m, dont la star mondiale: le Cervin.

Un espace couvert de 200 m² abrite un formidable paradis des jeux où la mascotte SiSu (Sicher Sunna) s’amuse avec le soleil

et les nuages. Avec le parcours solaire, le mur d’escalade décoré de nuages, le cinéma du soleil, les expériences avec les

nuages et le repaire du tonnerre, les enfants s’immergent dans un monde enchanté.

A la découverte exceptionnelle des bisses grâce aux «Merveilles de l’eau»

Plongez dans l’univers de découvertes magiques et rafraîchissantes des Merveilles de l’eau de Grächen. Une randonnée

vivifiante combinant jeux et plaisirs pour petits et grands.

Goldcard Grächen: une formidable offre régionale tout compris

En plus de près de 299 demi-journées d’ensoleillement par an, ce paradis valaisan des vacances si prisé vous offre à partir

d’une nuitée de nombreuses offres sensationnelles grâce à sa carte d’hôtes régionale. Les vacanciers profitent ainsi gratuitement

des remontées mécaniques de Grächen – y compris de la télécabine inédite de conte de fées. Le trajet aller-retour

gratuit jusqu’au Gornergrat, avec sa vue à couper le souffle sur le Cervin, constitue la véritable cerise sur le gâteau. De nombreuses

animations organisées par Grächen Tourisme

sont également à l’affiche, avec par exemple

une entrée aux bains thermaux de Brigerbad ou

encore une nouvelle offre inaugurée cet été: un

trajet Grächen – St-Nicolas / Kalpetran suivi d’une

excursion aller-retour Kalpetran – Embd – Schalb

à bord du téléphérique panoramique.

Copyright by : Touristische Unternehmung Graechen By-line: swiss-image.ch/Bjoern Walter

7


Visite guidée de l’arène de la Fête des Vignerons, par Robert Bruchez

Nous nous réjouissons de vous retrouver lors de nos chapitres 2019, disnées et dégustations :

Samedi 31 août 2019 Chapitre de la Raclette AOP du Valais, à Grächen

Jeudi 12 septembre 2019 Disnée « dans le monde de Rachèle, Sion

Jeudi 10 octobre 2019 Disnée de la Brisolée au Restaurant du Château de la Soie, Savièse

Samedi 9 novembre 2019 Chapitre d’Automne à l’Hôtel Seepark, Thoune

Samedi 23 novembre 2019 Dégustation à la Cave « Rives du Bisse », Ardon

Remerciements à nos sponsors

ordre-de-la-channe.ch

Membre de la Fédération suisse

des confréries bachiques et gastronomiques.

More magazines by this user
Similar magazines