Boxoffice n°372 - 31 juillet 2019

thomas.izart

N°372 du 31 juillet 2019

A N G E L I N A J O L I E

L E 1 6 O C T O B R E

©2019 Disney


PAR LES CRÉATEURS DE

SUPERGRAVE,

NOS PIRES VOISINS ET

SAUSAGE PARTY

AVERTISSEMENT : CONTIENT DES

INSINUATIONS À CARACTÈRE SEXUEL,

DES IMAGES DE CONSOMMATION

DE DROGUES ET D’ALCOOL

ET UN LANGAGE GROSSIER.

LE TOUT AVEC DES PRÉ-ADOS

LE 21 AOÛT

UNE COMÉDIE PAS SI INNOCENTE

QU’ELLE N’EN A L’AIR !

MATÉRIEL DISPONIBLE

CHEZ FACILITY EVENT

Affiches, affichettes

Bande annonce de 60’’

Envoyée dans vos salles mi-juillet

CONTACTS

• PARIS-PÉRIPHÉRIE : thomas.jalilihaghighi@nbcuni.com • GRP : aurelien.dauge@nbcuni.com

• BORDEAUX, NORD ET EST : jeremy.trequesser@nbcuni.com • LYON : julien.esnouf@nbcuni.com • MARSEILLE : pauline.costaz@nbcuni.com


CNC

DOMINIQUE BOUTONNAT

NOMMÉ PRÉSIDENT

FACE AUX

EXPLOITANTS

ERWAN LE DUC,

RÉALISATEUR DE PERDRIX

UGC

ACCORD AVEC MICHEL VERMOESEN

DANS LES HAUTS-DE-FRANCE

FOCUS VARIÉTÉS

LES MARSEILLAIS RETROUVENT

LEUR CINÉMA

ÉDITO

Comme du changement dans l’air

La vacance de la présidence du CNC n’a pas eu lieu…

La première saison autour de la saga Dominique

Boutonnat, après la nomination d’Olivier Henrard comme

président intérimaire, s’est achevée le 24 juillet par la

nomination officielle et présidentielle, annoncée lors du

dernier conseil des ministres. Loin de laisser indifférent,

cette arrivée a suscité la réaction de plus d’une vingtaine

d’organisations professionnelles, parfois positive… parfois

indignée. Les mois à venir promettent de donner matière à

réfléchir, si l’on en croit le rapport que le nouveau président

du CNC avait rendu public en mai dernier, qui prévoyait

de bouleverser les fonctionnements bien établis du secteur :

« Revoir le modèle de préfinancement, éviter les cloisonnements

des couloirs de recettes, ouvrir les possibilités d’exploitation de

nouvelles fenêtres, lutter vigoureusement contre le piratage,

inciter à la valorisation des catalogues d’œuvres ». Cette

rentrée s’annonce pour le moins excitante , si tant est que la

salle de cinéma reste préservée.

En attendant la nouvelle saison, découvrez dans ce numéro,

notre 5 e face aux exploitants avec le réalisateur Erwan Le

Duc pour Perdrix. Nous revenons également sur l’accord

entre UGC et Vermoesen père et fille dans la métropole

lilloise, puis sur la conquête de l’Amérique du groupe CGR.

Enfin, à ne pas manquer, le focus sur le cinéma Les Variétés

à Marseille et le portrait duo de Yannick Menjeaud et

Vanessa Perrier.

Bel été à tous,

Marion Delique


ORGANISEZ DANS VOTRE SALLE UNE

AVANT-PREMIÈRE EXCEPTIONNELLE

LE DIMANCHE 25 AOÛT

DES KITS CADEAUX SONT DISPONIBLES*

MATÉRIEL DISPONIBLE

KIT DE VITROPHANIES

TOTEMS

AFFICHES BANDES ANNONCES :

B 90 SEC ET G 90 SEC

+ EXTRAIT EXCLUSIF BATHROOM 2 MN 02 SEC

POUR TOUT RENSEIGNEMENT,

TOUTE L’ÉQUIPE SONY PICTURES EST À VOTRE DISPOSITION

TÉLÉCHARGEZ LE MATÉRIEL PRESSE SUR : WWW.SONYPICTURESPRESSE.FR

Suivez-nous sur : SonyPicturesFrance @SonyPicturesFr Sonypicturesfr


SOMMAIRE

Le Métropole de Lille change de main

..

ACTUALITÉS

Dominique Boutonnat à la tête du CNC,

Les professionnels réagissent 9

Face aux exploitants,

Erwan Le Duc, réalisateur de Perdrix

.

10

. CHIFFRES

Calendrier 12

Vertigo, Mapping CineForecast 18

Top 50 films et distributeurs 19

NukeSuite 20

..

SALLES

L’accord entre UGC et Michel Vermoesen

dans les Hauts-de-France 21

Ciné-Cool, Communiquer pour attirer les spectateurs 22

Bapaume, Le projet de cinéma se précise 23

Le Kinépolis Nîmes accueille la 4DX 24

CGR ouvre une salle ICE à Los Angeles 25

21

..

FOCUS EXPLOITANT

Les Variétés de Marseille 26

..

PORTRAIT D’EXPLOITANTS #15

Yannick Menjeaud et Vanessa Perrier,

Cin’Valley à Guillestre et Vars 29

..

INSTITUTIONNELS

Nouvelles CDACi/CNACi 30

Agenda de la profession

est une publication de

@BoxofficeFrance

@BoxofficeMagFR

@boxofficemagfr

Boxoffice France

N°ISSN : 2608-8924

Boxoffice est édité par Webedia Movies Pro au Capital de 2 075 620 euros,

c/o Webedia 2, rue Paul Vaillant - Couturier CS60102 - 92532 LEVALLOIS

PERRET CEDEX

Tél 01 85 09 95 87 / E-mail info@ccg.fr – Dépôt Légal à Parution

Directeur de la Publication

Julien Marcel / julien.marcel@webedia-group.com

Rédactrice en Chef Marion Delique / mdelique@boxofficefrance.fr

Rédacteurs Aysegül Algan / aalgan@boxofficefrance.fr,

Cécile Vargoz / cvargoz@boxofficefrance.fr,

Cécile Desclaux / cdesclaux@boxofficefrance.fr

Tanguy Colon / tanguy.colon@webedia-group.com

Stagiaire rédaction Thomas Izart thomas.izart@webedia-group.com

Base de données Films guillaume.martin@webedia-group.com

Publicité / Base de données Distributeurs

Pauline Luigi / pauline.luigi@webedia-group.com

Justine Deltombe / justine.deltombe@webedia-group.com

Réalisation Webedia Movies Pro, Maquette / Infographie :

Philippe Cosqueric / pcosqueric@wmp.fr, Charlie Coulot / charlie@ccg.fr

Impression : SOCOSPRINT IMPRIMEURS 36, route d’Archettes 88 000 Epinal

Provenance du papier : Espagne

Taux de fibres recyclées : 0,28 %

Eutrophisation : 0,02 kg/tonne

6


APRÈS

LA CHUTE DE LA MAISON BLANCHE

ET LA CHUTE DE LONDRES

le 28 août

ORGANISEZ VOTRE AVANT-PREMIÈRE LE MARDI 27 AOÛT À 20H ET/OU 22H

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS : RSVP@SND-FILMS.FR

(SOUS RÉSERVE DE LA SORTIE NATIONALE DU FILM DANS VOTRE SALLE)


ACTUALITÉS

Dans le magazine

Retrouvez avec votre Boxoffice une affichette

de La Fameuse Invasion des ours en Sicile,

présenté dans la section Un Certain Regard

au Festival de Cannes 2019 et distribué par

Pathé le 9 octobre prochain.

OPÉ MARKETING

Actions écologiques

Les Cinémas Pathé Gaumont, à l’occasion de la sortie du Roi

Lion, soutiennent l’action de l’association Panthera qui œuvre

pour la préservation des lions, de leur habitat, de la biodiversité

et des populations locales en Afrique. Des bracelets, écoconçus

et fabriqués avec un maximum d’impact positif par

Gifts For Change, sont proposés durant l’exploitation du film

dans les cinémas Pathé et Gaumont au prix de 5 euros.

L’intégralité des recettes sera reversée à l’association Panthera

pour restaurer les populations de lions, de léopards et d'innombrables

autres espèces du Niokolo-Koba (Sénégal).

De même, à l’occasion de la sortie d’Angry Birds : Copains

comme cochons, les Angry Birds joignent leur force aux Nations

Unies pour promouvoir ACT NOW, un appel mondial à

l’action citoyenne. C’est l’occasion de s’appuyer sur les thématiques

évoquées dans le film (où oiseaux et cochons, d’ordinaire

ennemis, unissent leur force pour sauver leur habitat), pour

sauver la planète.

CÔTÉ TOURNAGE

Gagarine

©Bac Films

- D’abord, tu pars LOIN !

- Ok.

- Une fois loin... tu RESTES loin !

Lyna Khoudri

Fanny Liatard et Jérémy Trouilh ont démarré lundi 22 juillet le tournage de leur

premier long-métrage Gagarine, qu’ils ont coécrit avec Benjamin Charbit, nommé

au César 2019 du meilleur scénario original pour En liberté !. L’histoire est celle de

Youri, 17 ans, qui a grandi dans la cité Gagarine à Ivry-sur-Seine et rêve de conquête

spatiale. En attendant le retour de sa mère, il vit seul au milieu de la communauté

d'habitants qu'il considère depuis toujours comme sa famille. Mais la vétuste cité

est menacée de destruction et Youri n'est pas prêt à quitter cette immense barre de

briques rouges, qu'il considère comme son vaisseau spatial. Alors, plus la menace

d'expulsion approche, plus il s'obstine à réparer et résister pour sauver la cité, au

risque de sa vie… Au casting, le débutant Alséni Bathily, Jamil Mc Craven

(Nocturama), Lyna Khoudri (prix Orizzonti à Venise en 2017 pour Les Bienheureux

et prochainement dans Papicha et Hors normes), Finnegan Oldfield (nommé au

César 2016 du Meilleur espoir pour Les Cowboys et vu dans Nocturama, Marvin

ou la belle éducation et Exfiltrés) et Denis Lavant (nommé au César 2013 du Meilleur

acteur pour Holy Motors). Le tournage se déroulera jusqu'au 13 septembre dans la

cité Gagarine, qui sera réellement détruite le 31 août prochain. La distribution

France sera assurée par Haut et Court, qui produit également le film.

LE DESSIN DE CK

Marsellus (Ving Rhames) et Butch

(Bruce Willis) s’échangent des

amabilités dans le culte Pulp Fiction de

Quentin Tarantino. Le neuvième film du

réalisateur, Once Upon A Time… in

Hollywood, sortira le 14 août prochain,

distribué par Sony.

©Carole Bethuel

©B.R.

Denis Lavant

Finnegan Oldfield

8


NOMINATION

DOMINIQUE BOUTONNAT

CONFIRMÉ À LA TÊTE DU CNC

Les professionnels réagissent

Le producteur Dominique Boutonnat a été nommé le 24 juillet président du CNC par décret présidentiel en conseil des ministres.

Les professionnels n’ont pas tardé à réagir.

Après l’annonce du départ de Frédérique Bredin le 10 juillet dernier et de la présidence

intérimaire d’Olivier Henrard, Dominique Boutonnat a été nommé ce 24

juillet président du CNC. Le nom du producteur circulait depuis plusieurs jours,

suscitant de nombreuses craintes de la profession en raison de son récent rapport

sur le financement privé du cinéma et de sa proximité avec Emmanuel Macron,

dont il a financé une partie de la campagne présidentielle en 2017. Dès le 11 juillet,

les cinéastes s’étaient opposés formellement à cette nomination, suivis le 17 juillet

par 14 associations professionnelles, qui s’inquiétaient dans une lettre ouverte

adressée à Emmanuel Macron et au ministre de la Culture de voir nommée à la

tête du CNC « une personnalité qui pourrait remettre en question la diversité, la

singularité et l’exception de son cinéma au seul profit de la rentabilité ».

©Tanguy Colon

Dans un communiqué, Dominique Boutonnat déclare : « Face aux grands bouleversements

auxquels sont confrontés le cinéma et l’audiovisuel français, je suis honoré

de présider le CNC, pour œuvrer, dans le dialogue et la concertation avec l’ensemble

des professionnels, aux évolutions nécessaires des prochaines années. Celles-ci vont

contribuer à préserver, renforcer et développer notre modèle, unique et envié du monde

entier, dédié à la création dans toute sa diversité. » Et d’ajouter : « L’encouragement de

nouveaux dispositifs financiers privés est essentiel, alors que tout le secteur connaît une

transformation radicale des usages, une révolution technologique, une diminution des

investissements traditionnels et une concurrence internationale exacerbée, avec l’irruption

des nouvelles plateformes numériques dans l’écosystème économique et culturel.

L’enjeu des prochaines années, c’est de soutenir nos créateurs, protéger et défendre notre

autonomie pour faire rayonner nos œuvres et projeter nos valeurs à l’international. »

La Société des réalisateurs de films, qui représente 300 cinéastes, a réagi dans un

communiqué en regrettant « qu’une nouvelle fois, le gouvernement [ait] pris une

décision de manière unilatérale sans écouter une grande majorité du secteur qui porte

une vision différente et qui place au cœur de sa réflexion la dimension culturelle de notre

industrie. » Elle dit désormais attendre « de connaître la feuille de route de Monsieur

Boutonnat qui guidera son mandat lors des trois prochaines années ». Les Cinéastes de

L’ARP « saluent la nomination de Dominique Boutonnat à la tête du CNC et lui

souhaitent la bienvenue, en attendant de le rencontrer pour se mettre au travail »,

précisant que « le CNC est un pivot dont les mécanismes doivent être modernisés et les

objectifs de politiques publiques clarifiés ». L’Union des producteurs de cinéma « salue »

quant à elle cette nomination : « Parmi les sujets prioritaires sur lesquels l’UPC compte

sur son action ferme et concertée avec les professionnels de la filière, figurent la transposition

en droit français de la directive sur les services de médias audiovisuels à un niveau

ambitieux d’investissement dans la création cinématographique, ainsi que l’adoption

de mesures concrètes pour lutter contre le piratage », déclare l’UPC dans un communiqué.

De son côté, le Syndicat des producteurs indépendants « prend acte » de la

prise de fonction de Dominique Boutonnat et « espère que le nouveau président du

CNC sera un interlocuteur ouvert et attentif pour l’ensemble du secteur, permettant de

développer encore la création patrimoniale française sous toutes ses formes. » Le SPI se

dit également « attentif à ce que les réformes qui sont sur le point de s’engager ne remettent

pas en cause la spécificité des financements de la production française ». Dans un

communiqué conjoint, le SPFA et l’USPA souhaitent « souhaitent que cette nouvelle

Présidence soit l’occasion d’une attention et d’une considération renforcées pour le secteur

audiovisuel ». La Fédération nationale des éditeurs de films « félicite » Dominique

Boutonnat, rappelant « son attachement à un CNC fort et financièrement indépendant.

[...] Nous sommes convaincus que celui-ci aura à cœur de défendre et de promouvoir

la diversité et la vitalité du cinéma en France, avec le souci de préserver le tissu des

entreprises de l’édition, qui font la richesse de l’offre culturelle dans notre pays. » La

FNEF remercie également Frédérique Bredin, « pour l’action qu’elle a menée ces six

dernières années, tant au plan national qu’européen. Sous son mandat, l’appui du CNC

a été précieux, notamment dans la lutte menée contre le piratage qui a connu des

avancées remarquables ». Le DIRE ajoute : « La lutte contre le piratage, principal

facteur de la perte de la valeur de la filière, doit enfin impérativement devenir la priorité

des pouvoirs publics et être déclinée sous toutes ses formes : prévention dans le cadre

scolaire, déréférencement de l’offre illégale, sanctions réellement dissuasives par la mise

en place d’un système d’amende, poursuite pénale des administrateurs de sites pirates,

etc. »

Dominique Boutonnat pendant le Festival de Cannes lors d’une table ronde du CNC

N°372 du 31 juillet 2019

9


FACE AUX EXPLOITANTS

ERWAN LE DUC

réalisateur de Perdrix

Erwan Le Duc en plein échange

avec Éric Dubot et Marine

Chopin. À gauche Marina Gomez

de Pyramide Distribution.

Entre deux séances des Rencontres art et essai de Bretagne à Dinard en juin dernier, le cinéaste

a pris le temps de se prêter au jeu de l'interview avec des exploitants. Marine Chopin (Le Rohan

à Landerneau) et Eric Dubot (Le Club à Challans et Espace Cinémas à Luçon) ont ainsi évoqué

avec Erwan Le Duc son premier long métrage Perdrix (14 août, Pyramide) et ses souvenirs de

cinéma.

Marine Chopin : Quel a été le point de départ pour

faire ce film ?

Erwan Le Duc : Mon envie de base était de raconter des

rencontres amoureuses. J’ai travaillé sur plusieurs scénarii

avant d’arriver enfin à ce que je voulais faire. Le déclic est

apparu lorsque j’ai arrêté de me perdre dans des récits annexes,

pour me concentrer sur le sujet du film : l’amour. Mais un

amour sous différentes formes : entre adultes, entre un adulte

et son enfant, entre une épouse et son défunt mari. Je voulais

raconter ce sentiment et utiliser un ton assez décalé, humoristique,

sans que ce soit gratuit ou artificiel. Il fallait que ce

décalage soit au service de l’histoire, des personnages et qu’il

amène aussi de la sincérité.

Marine : Est-ce que le choix des comédiens a été facile ?

J’avais imaginé travailler avec certaines personnes, mais elles

n’ont pas pu être greffées au projet pour des raisons économiques.

Je voulais un casting original avec des comédiens que

l’on n’a pas l’habitude de voir ; d’où mon choix par exemple

de Maud Wyler, dont c’est le premier rôle principal au cinéma.

Elle a déjà une grande expérience au théâtre, ce que l’on ressent

à l’image, mais pas au cinéma. C’est pourquoi il fallait en face

quelqu’un avec un peu plus de visibilité. J’avais rencontré

Swann Arlaud avant son César pour Petit paysan. Ce prix est

venu crédibiliser encore plus ce choix. Quant à Fanny Ardant,

c’était important d’avoir quelqu’un de cette carrure là. Donc

oui, le casting a été le fruit d’une réflexion collective, aussi

bien artistique que financière.

Éric Dubot : Pourquoi l’avoir positionné sur la mi-août ?

C’est un film assez estival, à la fois joyeux et solaire. Je me

suis rendu compte, au gré des différentes projections, qu’il

était intergénérationnel : chacun y trouve son entrée, via

les personnages qui représentent plusieurs générations.

Donc ce côté familial que je n’aurais pas imaginé existe.

Ensuite, sur la date (14 août, NDLR), on m’avait évoqué

d’autres films découverts à Cannes sortis à ce moment-là,

comme Les Combattants ou Toni Erdmann, et qui ont eu

de bons résultats. C’est aussi dans l’ADN de Pyramide que

de commencer leur saison en août avec la sortie d’un

film français.

10


Éric : Vous évoquez Cannes : quelle a été votre réaction

lorsque vous avez appris votre sélection à la Quinzaine

des Réalisateurs ?

C’était évidemment une grande joie. Faire ce genre de films

est tellement dur, cela demande beaucoup de persévérance

et de foi dans le projet. Donc lorsque j’apprends que mon

premier film va être montré à la Quinzaine, ce n’est rien

d’autre que de la joie. Puis après vient la pression, un peu

de peur sur l’accueil et la réception du film. Il y a un an, je

n’étais même pas sûr de pouvoir le faire ; j’attendais justement

que Cannes se termine, que les financeurs reviennent pour

boucler l’affaire. Juin 2018 a marqué le vrai coup de départ

du projet, puis il y a un alignement des planètes, avec la

Quinzaine comme soleil qui illumine le film. Non seulement

la sélection était une nouvelle formidable, mais les projections

sur place ont été exceptionnelles, chargées d’émotion et

d’enthousiasme. Et j’espère que ce passage cannois va lancer

le film sur de bons rails.

Éric : De quelle manière peut-on, en tant qu’exploitant,

présenter le film ?

Sur une idée du distributeur, nous avons fait le choix sur

l’affiche d’écrire la mention « comédie romantique ». Ce sont

les deux points d’accroche principaux, les deux jambes de

l’histoire. Je vends mon film, mais je voulais vraiment faire

une proposition inédite, fraîche dont on ne sait pas trop à

quoi elle ressemble mais qui en même temps s’adresse à tout

le monde. Il ne faut pas en faire trop. Il n’y a pas de pitch

proprement dit, hormis l’histoire d’un gendarme qui tombe

amoureux. C’est tout.

Éric : Est-ce différent d’écrire un court-métrage (Erwan

Le Duc a réalisé Miaou Miaou fourrure (2015) et

Le Soldat vierge (2016) présenté à la 55 e Semaine

de la Critique, NDLR) et un long, sachant qu’ils ne

sont généralement pas découvert dans les mêmes

conditions ?

En toute franchise, l’écriture de mes courts-métrages était déjà

pensée pour un visionnage en salle. Forcément, ils ne sont pas

découverts et vécus de la même manière. C’est un peu le drame

du court-métrage : il est projeté au cinéma quelques fois, puis

est montré sur de petits écrans. Mais je n’ai pas senti de différence

dans l’écriture par rapport à ça. Maintenant, pour moi,

Perdrix est un vrai film de salle, de par l’ampleur que je voulais

lui donner, mais aussi par le côté aventure, naturel qu’il peut

y avoir. Un aspect qui est amplifié sur grand écran et grâce au

son qui va avec. Et puis la comédie est faite pour la salle : si

elle fonctionne, le public va réagir et vivre en fonction.

Marine : Quels sont vos premiers souvenirs au cinéma ?

Il me semble que Merlin l’enchanteur est l’un des premiers

films que j’ai vus en salle, à l’âge de 5 ou 6 ans, au cinéma du

Raincy (Seine-Saint-Denis). Puis ont suivi les Indiana Jones.

Après, je ne viens pas d’une famille qui allait beaucoup au

cinéma, donc moi-même je n’étais pas un spectateur régulier.

C’est plutôt à partir de l’adolescence que j’ai commencé à être

de plus en plus assidu, à y aller parfois deux fois par jour, voire

même de retourner voir des films le lendemain. J’ai aujourd’hui

un rapport très important à la salle. Certes, je regarde des films

sur d’autres supports. Mais rien ne remplace l’expérience de

la salle. Tu ne peux pas faire les mêmes films quand tu sais que

ça ne sera pas montré en salle.

N°372 du 31 juillet 2019

11


SORTIES DE FILMS

SEMAINE DE SORTIE JOUR FÉRIÉ Zone A Zone B Zone C

NOUVELLE DATE

REPRISE

Besançon, Bordeaux,

Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble,

Limoges, Lyon, Poitiers

Aix-Marseille, Amiens, Caen,

Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice,

Orléans-Tours, Reims, Rennes,

Rouen, Strasbourg

Créteil, Montpellier,

Paris, Toulouse,

Versailles

S 31

31 JUIL.

DISTRIBUTEUR FILM DURÉE RÉALISATEUR(S) INTERPRÈTE(S)

CARLOTTA FILMS BONJOUR 1h34 Y.Ozu K.Sada/Y.Kuga/C.Ryu

UNIVERSAL PICTURES (FRANCE) COMME DES BÊTES 2 1h26 C.Renaud/J.D.Val W.Rovelli/P.Lacheau/J.Arruti

CARLOTTA FILMS CRÉPUSCULE À TOKYO 2h20 Y.Ozu S.Hara/I.Arima/C.Ryu

MARS FILMS DIEGO MARADONA 2h10 A.Kapadia D.Maradona

CARLOTTA FILMS ÉTÉ PRÉCOCE 2h05 Y.Ozu S.Hara/C.Ryu/C.Awashima

BODEGA FILMS FANNY ET ALEXANDRE 5h18 I.Bergman P.Allwin/B.Guve/P.August

CARLOTTA FILMS FIN D'AUTOMNE 2h08 Y.Ozu S.Hara/Y.Tsukasa/M.Okada

CARLOTTA FILMS FLEURS D'ÉQUINOXE 1h57 Y.Ozu S.Saburi/K.Tanaka/I.Arima

ARP HALTE 4h36 L.Diaz P.Pascual/J.Lamangan/S.Magdayao

LES BOOKMAKERS / CAPRICCI FILMS L'IMPÉRATRICE YANG-KWEI-FEI 1h31 K.Mizoguchi M.Mori/M.Kyo/S.Yamamura

LES BOOKMAKERS / CAPRICCI FILMS L'INTENDANT SANSHO 2h04 K.Mizoguchi K.Tanaka/Y.Hanayagi/K.Kagawa

LES BOOKMAKERS / CAPRICCI FILMS LA RUE DE LA HONTE 1h25 K.Mizoguchi M.Kyo/M.Kogure/A.Wakao

CARLOTTA FILMS LE GOÛT DU RIZ AU THÉ VERT 1h56 Y.Ozu S.Saburi/M.Kogure/K.Tsurata

CARLOTTA FILMS LE GOÛT DU SAKÉ 1h53 Y.Ozu S.Iwashita/C.Ryu/K.Sada

LES BOOKMAKERS / CAPRICCI FILMS LES AMANTS CRUCIFIÉS 1h42 K.Mizoguchi E.Ozawa/Y.Minamida/K.Hasegawa

LES BOOKMAKERS / CAPRICCI FILMS LES CONTES DE LA LUNE VAGUE APRÈS LA PLUIE 1h37 K.Mizoguchi M.Kyo/M.Mori/K.Tanaka

CONDOR DISTRIBUTION LES FAUSSAIRES DE MANHATTAN 1h47 M.Heller B.Falcone/G.Korostishevsky/J.Curtin

LES BOOKMAKERS / CAPRICCI FILMS LES MUSICIENS DE GION 1h24 K.Mizoguchi M.Kogure/A.Wakao/S.Kawazu

METROPOLITAN FILMEXPORT MIDSOMMAR 2h20 A.Aster J.Reynor/F.Pugh/W.Poulter

LES BOOKMAKERS / CAPRICCI FILMS MISS OYU 1h33 K.Mizoguchi K.Tanaka/N.Otowa/Y.Hori

BAC FILMS MON FRÈRE 1h36 J.Abraham Mhd/D.Muselet/Y.Gueye

LES BOOKMAKERS / CAPRICCI FILMS OYŪ-SAMA 1h33 K.Mizoguchi K.Tanaka/N.Otowa/Y.Hori

CARLOTTA FILMS PRINTEMPS PRÉCOCE 2h24 Y.Ozu C.Awashima/T.Fujino/R.Ikebe

CARLOTTA FILMS PRINTEMPS TARDIF 1h48 Y.Ozu C.Ryu/S.Hara/Y.Tsukioka

EUROZOOM PROMARE 1h51 H.Imaishi

SHELLAC RÊVES DE JEUNESSE 1h32 A.Raoust S.Richard/Y.Zimmer/E.Meyer

LE PACTE RICORDI ? 1h51 V.Mieli L.Marinelli/L.Caridi/G.Anzaldo

CINE SORBONNE TOUT CE QUE LE CIEL PERMET 1h29 D.Sirk J.Wyman/R.Hudson/A.Moorehead

LES BOOKMAKERS / CAPRICCI FILMS UNE FEMME DONT ON PARLE 1h23 K.Mizoguchi K.Tanaka/E.Shindô/H.Tanaka

CARLOTTA FILMS VOYAGE À TOKYO 2h16 Y.Ozu C.Ryu/C.Higashiyama/Setsuko

S 32

7 AOÛT

DISTRIBUTEUR FILM DURÉE RÉALISATEUR(S) INTERPRÈTE(S)

PATHE LIVE BRING THE SOUL: THE MOVIE 1h45 N.Kim/S.Kim/Suga

UGC DISTRIBUTION C'EST QUOI CETTE MAMIE ?! 1h39 G.Julien-laferrière C.Ladesou/L.Jean-baptiste/C.Tagbo

UNIVERSAL PICTURES (FRANCE) FAST & FURIOUS: HOBBS & SHAW 2h16 D.Leitch D.Johnson/J.Statham/I.Elba

ALFAMA FILMS GÉNÉALOGIES D'UN CRIME 1h53 R.Ruiz M.Poupaud/A.Seweryn/M.Mélinand

TAMASA DISTRIBUTION L'AMOUR SORCIER 1h43 C.Saura A.Gades/L.del Sol/C.Hoyos

ALFAMA FILMS LE TEMPS RETROUVÉ 2h38 R.Ruiz C.Deneuve/E.Béart/V.Perez

CINE SORBONNE MIRAGE DE LA VIE 2h05 D.Sirk L.Turner/J.Moore/S.Dee

ALFAMA FILMS MYSTÈRES DE LISBONNE 4h32 R.Ruiz A.Luz/M.J.Bastos/R.Pereira

REZO FILMS NEVER GROW OLD 1h40 I.Kavanagh E.Hirsch/J.Cusack/D.François

LOCAL FILMS NOMADES 1h27 O.Coussemacq J.Idrissi/J.Talemsi/L.Azabal

PATHE PLAYMOBIL, LE FILM 1h40 L.Disalvo K.Merad/F.Dubosc/J.Bartoli

AANNA FILMS SUPERSTAR 2h15 M.Ehteshamuddin M.Khan/B.Ashraf

LA VINGT-CINQUIÈME HEURE THOMAS PESQUET - L'ÉTOFFE D'UN HÉROS 1h12 J.Hansen/P.-E.Le Goff

ALFAMA FILMS TROIS VIES ET UNE SEULE MORT 2h03 R.Ruiz M.Mastroianni/A.Galiena/A.Dombasle

ARP UNE GRANDE FILLE 2h17 K.Balagov V.Miroshnichenko/V.Perelygina/T.Glazkov

S 33

14 AOÛT

15 AOÛT

DISTRIBUTEUR FILM DURÉE RÉALISATEUR(S) INTERPRÈTE(S)

TAMASA DISTRIBUTION CARMEN 1h42 C.Saura A.Gades/L.D.Sol/P.D.Lucía

PARAMOUNT PICTURES FRANCE DORA ET LA CITÉ PERDUE 1h42 J.Bobin I.Moner/M.Pena/E.Longoria

APOLLO FILMS JE PROMETS D'ÊTRE SAGE 1h32 R.L.Page P.Marmaï/L.Drucker

TAMASA DISTRIBUTION L'AMOUR SORCIER 1h43 F.Rovira Beleta A.Gades/La Polaca/R.de Córdoba

LE PACTE L'INTOUCHABLE, HARVEY WEINSTEIN 1h39 U.Macfarlane

METROPOLITAN FILMEXPORT LE GANGSTER, LE FLIC & L'ASSASSIN 1h49 L.Won-tae D.Ma/K.Moo-yul/S.Kim

WILD BUNCH DISTRIBUTION LE MYSTÈRE DES PINGOUINS H.Ishida

CINE SORBONNE LE TEMPS D'AIMER ET LE TEMPS DE MOURIR 2h12 D.Sirk J.Gavin/L.Pulver/J.Mahoney

TAMASA NOCES DE SANG C.Saura A.Gades/C.Hoyos/J.A.Jimenez

BAC FILMS NUITS MAGIQUES 2h05 P.Virzi A.Roncato/G.Giannini/O.Muti

SONY PICTURES RELEASING FRANCE ONCE UPON A TIME… IN HOLLYWOOD 2h42 Q.Tarantino L.Dicaprio/B.Pitt/M.Robbie

THÉÂTRE DU TEMPLE PARIS EST TOUJOURS PARIS 1h44 L.Emmer J.Batti, G.Benti, L.Bosé

PYRAMIDE DISTRIBUTION PERDRIX 1h39 E.Leduc S.Arlaud/M.Wyler/F.Ardant

PLEIN LA VUE 1h23 P.Lyon Z.Chasseriaud/A.Dramé/I.Vitari

AANNA FILMS SAAHO 2h40 S.Reddy S.Kapoor/Prabhas/M.Bedi

...

12


S 34

21 AOÛT

S 35

28 AOÛT

...

DISTRIBUTEUR FILM DURÉE RÉALISATEUR(S) INTERPRÈTE(S)

UNIVERSAL PICTURES (FRANCE) MES AUTRES VIES DE CHIEN 1h48 G.Mancuso D.Quaid/K.Prescott/H.Lau

PATHE APOCALYPSE NOW FINAL CUT 3h22 F.F.Coppola M.Sheen/F.Forrest/R.Duvall

UNIVERSAL PICTURES (FRANCE) GOOD BOYS 1h30 L.Eisenberg/G.Stupnitsky M.Gordon/J.Tremblay/K.L.Williams

EPICENTRE FILMS HAUT PERCHÉS 1h30 O.Ducastel/J.Martineau G.Couet/F.Nambot/M.Auxire

2IFILMS L'AFFAIRE PASOLINI 1h53 D.Grieco M.Ranieri/L.D.Rienzo/M.Taranto

SPLENDOR FILMS LA CROISIÈRE DU NAVIGATOR 0h59 D.Crisp/B.Keaton B.Keaton/K.Mcguire/F.Vroom

LES ACACIAS LA FAMILLE 2h07 E.Scola F.Ardant/V.Gassman/P.Noiret

ARP LATE NIGHT 1h42 N.Ganatra J.Lithgow/E.Thompson/R.Scott

LIGNE 7 LE DÉSERTEUR 1h34 M.Giroux M.Dubreuil/S.Gadon/R.Kateb

WARNER BROS. LES BARONNES A.Berloff M.Mccarthy/T.Haddish/E.Moss

APOLLO FILMS MA FAMILLE ET LE LOUP 1h20 A.Garcia C.Maura/P.Rochefort/B.Salomone

COTE DIFFUSION / CGR EVENTS MIGHTY PUPS, LA SUPER PATROUILLE 0h55 K.Chapman

NORTE DISTRIBUTION REZA 1h34 A.Motamedi A.Motamedi/S.Dolatshahi/S.Pesyani

LE PACTE ROUBAIX, UNE LUMIÈRE 1h59 A.Desplechin L.Seydoux/R.Zem/S.Forestier

METROPOLITAN FILMEXPORT SCARY STORIES A.øvredal Z.M.Colletti/M.Garza/G.Rush

WILD BUNCH DISTRIBUTION THALASSO 1h33 G.Nicloux

M.Houellebecq/G.Depardieu/M.

Lefrancois

DISTRIBUTEUR FILM DURÉE RÉALISATEUR(S) INTERPRÈTE(S)

SBS DISTRIBUTION FRANKIE 1h38 I.Sachs I.Huppert/M.Tomei/B.Gleeson

PATHÉ LIVE IRIS : A SPACE OPERA BY JUSTICE 1h24 A.Chémétoff

DESTINY DISTRIBUTION L'ŒUF DURE 1h53 R.Lange R.Lange/A.Dafy/M.L.Naour-saby

SND FILMS LA CHUTE DU PRÉSIDENT R.R.Waugh G.Butler/M.Freeman/T.B.Nelson

CARLOTTA FILMS LA MAISON DE LA MORT 1h12 J.Whale B.Karloff/M.Douglas/C.Laughton

GAUMONT LA VIE SCOLAIRE G.C.Malade/M.Idir Z.Hanrot/A.Galloy/A.Ivanov

TAMASA DISTRIBUTION QUELQUE PART QUELQU'UN 1h38 Y.Bellon R.Dubillard/L.Bellon/C.Tsingos

RAVACHOL 1h02 B.Cerf D.Coquard/P.Merejkowsky/G.D.Fonclare

AD VITAM UNE FILLE FACILE 1h31 R.Zlotowski M.Farid/Z.Dehar/C.Courau

LES FILMS DU LOSANGE VIF-ARGENT 1h44 S.Batut T.Robart/J.Chemla/D.Mbengue

20 TH CENTURY FOX WEDDING NIGHTMARE 1h35 T.Gillett/M.Bettinelli-Olpin S.Weaving/A.Brody/M.O'brien

S 36

4 SEPT

DISTRIBUTEUR FILM DURÉE RÉALISATEUR(S) INTERPRÈTE(S)

METROPOLITAN FILMEXPORT ANDY J.Weill V.Elbaz/A.Taglioni/J.Weber

PATHÉ LIVE APOLLO 11 1h33 T.D.Miller N.Armstrong/B.Aldrin/M.Collins

SAINT-ANDRÉ-DES-ARTS CŒUR DE PIERRE 1h29 O.Jobard/C.Billet

CINÉMA L'ATALANTE DANTZA 1h38 T. Esnal G.Otamendi/A.Irigoyen/A.Ranera

LE PACTE FÊTE DE FAMILLE 1h41 C.Kahn C.Deneuve/E.Bercot/V.Macaigne

MARS FILMS FOURMI J.Rappeneau F.Damiens/M.Paquin/A.Dussollier

KMBO FILMS LE MARIAGE DE VERIDA 1h34 M.Occhipinti B.A.Deiche/A.S.B.Oumar/A.A.Najim

MEMENTO FILMS LES HIRONDELLES DE KABOUL 1h20

Z.Breitman/E.

Gobbe-Mevellec

S.Abkarian/Z.Hanrot/S.Arlaud

SOPHIE DULAC DISTRIBUTION LIBERTÉ 2h00 A.Serra H.Berger/M.Susini/B.Pinteaux

KMBO FILMS PROGRAMME DE COURTS MÉTRAGES 0h40

SPLENDOR FILMS RIVER OF GRASS 1h16 K.Reichardt L.Bowman/L.Fessenden/D.Russell

PYRAMIDE DISTRIBUTION VIENDRA LE FEU 1h15 O.Laxe A.Arias/B.Sánchez/E.M.Fernandez

S 37

11 SEPT

DISTRIBUTEUR FILM DURÉE RÉALISATEUR(S) INTERPRÈTE(S)

LES ACACIAS BEAU-PÈRE 2h00 B.Blier P.Dewaere/A.Besse/M.Ronet

WARNER BROS. ÇA CHAPITRE 2 A.Muschietti B.Skarsgård/J.Mcavoy/J.Chastain

DEAN MEDIAS ÇA MARCHE !? C.de Casabianca

STUDIOCANAL DEUX MOI C.Klapisch A.Girardot/F.Civil/F.Berléand

LES ACACIAS HÔTEL DES AMÉRIQUES 1h35 A.Téchiné C.Deneuve/P.Dewaere/E.Chicot

SND FILMS INSÉPARABLES V.Soudjian A.Sylla/A.Ivanov

LES FILMS DU LOSANGE JEANNE 2h17 B.Dumont L.L.Prudhomme/A.Lavieville/J.Herbez

DESTINY FILMS L'INSENSIBLE 1h27 I.I.Tverdovsky D.Vlasenko/A.Slyu/D.Steklov

METROPOLITAN FILMEXPORT LUCKY DAY R.Avary L.Bracey/C.Glover/N.Dobrev

MARY-X DISTRIBUTION MIRACLE EN ALABAMA 1h46 A.Penn A.Bancroft/P.Duke/V.Jory

HAUT ET COURT MJÓLK, LA GUERRE DU LAIT G.Hákonarson A.H.Egilsdóttir/S.Sigurjónsson

UGC DISTRIBUTION MUSIC OF MY LIFE 1h54 G.Chadha V.Kalra/K.Ghir/M.Ganatra

SAINT-ANDRÉ-DES-ARTS TEMPO COMUM 1h04 S.Nobre M.Lança/C.Castanheira/P.Castanheira

BODEGA FILMS THE BRA 1h30 V.Helmer P.Manojlovic/D.Lavant/P.Vega

REZO FILMS TU MÉRITES UN AMOUR 1h42 H.Herzi H.Herzi/D.Bouzyani/J.Laheurte

KMBO FILMS UN PETIT AIR DE FAMILLE 0h43

LES ACACIAS UN MAUVAIS FILS 1h50 C.Sautet P.Dewaere/Y.Robert/B.Fossey

JHR FILMS UNE JOIE SECRÈTE 1h10 J.Cassou

POUR TOUS CHANGEMENTS CONCERNANT CE CALENDRIER, CONTACTEZ-NOUS PAR MAIL À CALENDRIER@BOXOFFICEFRANCE.FR.

Avis aux distributeurs : afin de voir apparaître vos sorties dans les fiches films de Boxoffice, n’hésitez pas à faire parvenir régulièrement

votre line up mis à jour.

N°372 du 31 juillet 2019

13


CHIFFRES

JESSIE BUCKLEY

Du chant au jeu

Jessie Buckley s’illustre dès son plus jeune âge en tant que

chanteuse. En 2008, à 18 ans, elle participe à un concours

de chant sur la chaîne BBC TV dont elle finit seconde. Elle

commence sa carrière d’actrice au théâtre et obtient un

premier rôle dans une reprise de la comédie musicale de

Stephen Sondheim A Little Night Music. Cinq ans plus tard,

elle est diplômée de la Royal Academy of Dramatic Art. En

2016, elle obtient son premier rôle majeur dans la série TV

Guerre et paix dans laquelle elle incarne Marya Bolkonskaya,

une jeune femme religieuse qui a renoncé à sa vie maritale

pour être aux côtés de son père dominateur. Elle enchaîne

l’année suivante avec deux autres séries TV, The Last Post et

Taboo. Mais c’est en 2018 qu’elle obtient son premier rôle

majeur au cinéma dans Jersey Affair, thriller britannique où

elle interprète Moll, une jeune femme éperdument amoureuse

d’un homme soupçonné de plusieurs meurtres. Jessie Buckley

passe un nouveau palier dans Wild Rose, actuellement en

salles, grâce à un rôle taillé sur mesure pour elle : l’actrice incarne Rose-Lynn

Harlan, qui souhaite plus que tout quitter Glasgow pour devenir chanteuse de

country à Nashville. Sa prédilection pour le chant et son jeu d’actrice se conjuguent

pour la première fois sur grand écran, avec à la clé un film touchant et sensible.

Une apparition qui en appelle d’autres : l’actrice devrait s’illustrer dans trois

nouveaux films dans les mois qui viennent : I’m Thinking of Ending Things, réalisé

par Charlie Kaufman dans lequel elle joue le rôle décidément fréquent de la

petite amie, cette fois abandonnée, Judy de Rupert Goold et Misbehaviour de

Philippa Lowthorpe, dans lequel elle interprète un rôle secondaire, qui restent

à dater.

TOP 10 DES FILMS AUX USA

Week-end du 26 au 28 juillet 2019

Extrait de sa filmo

Jessie Buckley

SORTIE TITRE DU FILM CUMUL

17/09/2019 WILD ROSE 47 862

(en cours)

18/04/2018 JERSEY AFFAIR 19 937

RING

Comparatif entrées 1 re sem.

RANG

TITRE

(FR)

STUDIO

RECETTE

SEM. EN $

CUMUL

EN $

1 LE ROI LION BV $75,524,000 $350,775,534 2

2 ONCE UPON A TIME…IN HOLLYWOOD Sony $40,350,000 $40,350,000 1

SEM.

À

L’AFF.

Walt Disney

1 re semaine

3 252 896

Copies

680

3 SPIDER-MAN: FAR FROM HOME Sony $12,200,000 $344,455,270 4

4 TOY STORY 4 BV $9,872,000 $395,628,506 6

5 CRAWL Par. $4,000,000 $31,462,793 3

6 YESTERDAY Uni. $3,000,000 $63,341,550 5

7 ALADDIN BV $2,788,000 $345,928,586 10

Walt Disney

1 re semaine

550 574

Copies

601

Source : CBO - Box-office

8 STUBER Fox $1,679,000 $20,100,989 3

9 ANNABELLE : LA MAISON DU MAL WB (NL) $1,560,000 $69,736,963 5

10 THE FAREWELL A24 $1,553,864 $3,686,854 3

Source : BoxOffice Mojo

Le Roi Lion signe le deuxième meilleur démarrage de l’année.

L’occasion de le comparer à une autre ressortie de Disney

cette année, Dumbo. En première semaine, le roi de la jungle a

attiré près de 6 fois plus de spectateurs que son ami éléphant !

À noter que Dumbo avait terminé sa course à 2 291 846 entrées,

score dépassé d’1 million par Le Roi Lion en seulement une

semaine d’exploitation.

14


COMPARATIF

5 films, 5 carrières, 1 point de comparaison

Cette page a été réalisée en collaboration avec CBO-Box Office, le site des professionnels du cinéma.

À l’occasion de la sortie

de Comme des bêtes 2, la

rédaction vous propose

un comparatif sur les films

d’animation familiaux et

amusants de ces dernières

années !

TITRE DU FILM

COMME DES BÊTES

MOI MOCHE ET MECHANT

3

LE MONDE DE DORY ANGRY BIRDS LES MINIONS

DATE DE SORTIE 27/07/2016 05/07/2017 22/06/2016 11/05/2016 08/07/2015

Source : CBO

DISTRIBUTEUR UNIVERSAL UNIVERSAL DISNEY SONY PICTURES UNIVERSAL

GENRE ANIMATION, COMÉDIE AVENTURE, COMÉDIE ANIMATION, COMÉDIE

ANIMATION,

FAMILLE, COMÉDIE

ANIMATION, COMÉDIE

BUDGET 75 000 000 $ 80 000 000 $ 175 / 200 000 000 $ 73 000 000 $ 74 000 000 $

CUMUL DES ENTRÉES 3 745 575 5 637 548 3 440 774 828 119 6 588 715

1 ER JOUR 210 227 455 713 194 912 66 430 596 291

1 ER WE 821 269 1 393 957 715 264 255 751 1 765 000

COPIES 713 877 750 532 837

MOYENNE PAR COPIE

(1 ER WE)

COEFFICIENT PARIS/

PROVINCE

TAUX DE TRANSFORMATION

(CUMUL DES ENTRÉES/1 ER JOUR)

NOTE SPECTATEURS

ALLOCINÉ

1 152 1 589 954 481 2 109

5,96 5,89 4,99 4,51 6,32

x 17,8 x 12,4 x 17,7 x 12,5 x 11,0

3,6 3,4 4,1 3,2 3,3

TENDANCES HEBDO

Retour sur les entrées France des 5 semaines passées

8

7

6

5

4,74M

2002

6,66M

2004

5,25M

2009 4,92M

2015

5,90M

2011

5,23M

Évolution de la fréquentation sur les 5

dernières semaines. Les deux courbes

représentent le nombre d’entrées réalisées

sur une même semaine en 2019

(noir) et 2018 (blanc). Grosse semaine 29,

avec 5,32 millions d’entrées soit plus de

64 % d’augmentation comparé à 2018

(3,2 millions). La record a été réalisée en

2011 avec 5,9 millions de tickets vendus,

le plus faible total ayant été établi en

2003 avec 2,2 millions.

4

3

2

1

Millions d’entrées

1,68M

1,61M

2001

1,33M

2019

2018

3,67M

2,16M

2006

1,76M

3,89M

3,78M

2006

2,00M

2,95M

2,40M

2003

1,75M

3,18M

du 17/07

au 23/07

2003

2,19M

S29

PARIS/

PÉRIPH.

745 143

(2018)

1 054 403

(2019)

INDICES 2018 vs 2019

S29

FRANCE

3 177 690

(2018)

5 232 536

(2019)

CUMUL

FRANCE

104 957 802

(2018)

109 568 812

(2019)

+41,5 % +64,7 % +4,4 %

Source : CBO

25 26

27

28

29

N°372 du 31 juillet 2019

15


Les hommes à la maison,

Venez découvrir Emma Thomp

LE 21 AOÛT AU CINÉMA


les femmes au cinéma !

son dans la comédie de l’été

ORGANISEZ VOTRE

AVANT-PREMIÈRE

LUNDI 19 AOÛT 20H

L’équipe d’ARP est à votre entière disposition

pour tous renseignements complémentaires :

dc@arpselection.com / 01 56 69 26 13

ou 01 56 69 26 17


CHIFFRES

LE MARCHÉ CINÉMATOGRAPHIQUE À VENIR

Projection des films du top 30

Semaine 31 du 7 au 13 août 2019

% hommes

MappingCineForecast

Fast & Furious : Hobbs & Shaw devrait s’installer en tête du box-office en performant tout particulièrement auprès des hommes de 15-24 ans, se démarquant

ainsi de ses concurrents, Le Roi Lion et Comme des bêtes 2. Playmobil, le film ne bénéficiera pas d’un contexte concurrentiel aussi favorable tant

Le Roi Lion et Comme des bêtes 2 devraient encore capter une partie importante des spectateurs de 3-14 ans. Cependant, il devrait trouver sa place en

touchant un public encore plus jeune principalement composé d’enfants. Première comédie française à sortir depuis Ibiza, C’est quoi cette famille ?! devrait

se démarquer grâce à sa capacité à attirer dans les salles un public large avec aussi bien des seniors que des parents avec enfants.

by

Silvio et les autres

Chacun

% moins de 25 ans

pour

Bohemian

% plus de 25 ans

tous Rhapsody

En Liberté !

Seule la vie

% femmes

Films en démarrage - Profils estimés

Films en continuation - Profils réels ou estimés

Films en démarrage – Profils estimés

Films en continuation – Profils réels ou estimés

Copyright 2018 - CineForecast

Semaine 32 du 14 au 20 août 2019

À destination d’un public plutôt masculin et âgé de plus de 25 ans, Once Upon A Time… In Hollywood devrait réussir à se distinguer des principales continuations

au public plus jeune même si Fast & Furious : Hobbs & Shaw pourrait l’empêcher d’élargir son public aux moins de 25 ans. Dora et la cité perdue et Le Mystère des

pingouins ne bénéficieront pas, quant à eux, d’un contexte concurrentiel favorable, la cible familiale et féminine étant fortement sollicitée par Comme des bêtes 2,

Le Roi Lion et Playmobil. En parallèle, Je promets d’être sage et Perdrix devraient se démarquer en attirant % un hommes public plus féminin et plus âgé que le film de Quentin

Tarantino quand L’Intouchable, Harvey Weinstein et Nuits magiques devraient séduire un public plus âgé et Le Gangster, le flic et l’assassin un public plus masculin.

Silvio et les autres

Chacun

% moins de 25 ans

pour

Bohemian

% plus de 25 ans

tous Rhapsody

En Liberté !

Seule la vie

% femmes

Films en démarrage - Profils estimés

Films en continuation - Profils réels ou estimés

Films en démarrage – Profils estimés

Films en continuation – Profils réels ou estimés

Copyright 2018 - CineForecast

*MÉTHODOLOGIE

À partir de l’estimation des entrées et du profil des films à venir, CineForecast reconstitue les futures semaines cinéma : Les estimations des entrées des films se font en mixant, d’une part, les statistiques, et, d’autre part, l’expertise de

Vertigo et de professionnels appartenant au club CineForecast. Les profils des films sont estimés à partir des profils des films de même typologie obtenus via CinExpert,

18


Cette page a été réalisée en collaboration avec CBO-Box Office, le site des professionnels du cinéma.

LE TOP DES FILMS

Cumul des entrées sur la période du 1 er janvier au 24 juillet 2019.

RANG

FILM DISTRI. SORTIE

1 AVENGERS : ENDGAME

QU'EST-CE QU'ON A ENCORE

2

FAIT AU BON DIEU

3 TOY STORY 4

4 CAPTAIN MARVEL

5 DRAGONS 3 : LE MONDE CACHE

6 LE ROI LION

WALT DISNEY STUDIOS MOTION

ENTRÉES

FRANCE

PICTURES FRANCE 24-04 6 813 581

UGC DISTRIBUTION 30-01 6 703 714

WALT DISNEY STUDIOS MOTION

PICTURES FRANCE 26-06 3 418 842

WALT DISNEY STUDIOS MOTION

PICTURES FRANCE 06-03 3 371 151

UNIVERSAL PICTURES

INTERNATIONAL FRANCE 06-02 3 367 445

WALT DISNEY STUDIOS MOTION

PICTURES FRANCE 17-07 3 252 896

7 NOUS FINIRONS ENSEMBLE PATHE FILMS 01-05 2 774 642

8 DUMBO

WALT DISNEY STUDIOS MOTION

PICTURES FRANCE 27-03 2 384 509

9 SPIDER-MAN : FAR FROM HOME SONY PICTURES RELEASING 03-07 2 371 674

10 ALADDIN

11 RALPH 2.0

WALT DISNEY STUDIOS MOTION

PICTURES FRANCE 22-05 2 365 607

WALT DISNEY STUDIOS MOTION

PICTURES FRANCE 13-02 2 337 937

12 GREEN BOOK SUR LES ROUTES DU SUD METROPOLITAN FILMEXPORT 23-01 2 055 324

13 ALITA : BATTLE ANGEL TWENTIETH CENTURY FOX 13-02 2 033 168

14 LA MULE WARNER BROS. 23-01 1 849 004

15 CREED II WARNER BROS. 09-01 1 733 124

16 NICKY LARSON ET LE PARFUM DE CUPIDON SONY PICTURES RELEASING 06-02 1 684 404

17 POKEMON DETECTIVE PIKACHU WARNER BROS. 08-05 1 681 977

18 LE CHANT DU LOUP PATHE FILMS 20-02 1 543 615

19 LE PARC DES MERVEILLES PARAMOUNT PICTURES FRANCE 03-04 1 412 150

20 X-MEN : DARK PHOENIX TWENTIETH CENTURY FOX 05-06 1 403 261

21 LES INVISIBLES APOLLO FILMS 09-01 1 332 799

22 GLASS

WALT DISNEY STUDIOS MOTION

PICTURES FRANCE 16-01 1 290 043

23 PARASITE LES BOOKMAKERS - THE JOKERS 05-06 1 271 912

24 AFTER - CHAPITRE 1 SND 17-04 1 228 756

25 SHAZAM ! WARNER BROS. 03-04 1 075 884

26 TANGUY, LE RETOUR SND 10-04 1 021 278

27 MEN IN BLACK : INTERNATIONAL SONY PICTURES RELEASING 12-06 952 911

28 REBELLES LE PACTE 13-03 925 503

29 GRACE A DIEU MARS FILMS 20-02 915 327

30 LE MYSTERE HENRI PICK GAUMONT DISTRIBUTION 06-03 889 328

31 ROYAL CORGI APOLLO FILMS 10-04 859 633

32 ESCAPE GAME SONY PICTURES RELEASING 27-02 858 915

33 SIMETIERRE PARAMOUNT PICTURES FRANCE 10-04 850 945

34 JOHN WICK PARABELLUM METROPOLITAN FILMEXPORT 22-05 840 850

35 ALL INCLUSIVE WARNER BROS. 13-02 814 207

36 LA MALEDICTION DE LA DAME BLANCHE WARNER BROS. 17-04 805 476

37 DOULEUR ET GLOIRE PATHE FILMS 17-05 794 720

38

39

L'INCROYABLE HISTOIRE DU FACTEUR

CHEVAL

MINUSCULE 2 : LES MANDIBULES DU BOUT

DU MONDE

SND 16-01 757 243

LE PACTE 30-01 756 332

40 ROCKETMAN PARAMOUNT PICTURES FRANCE 29-05 743 368

41 CHAMBOULTOUT GAUMONT DISTRIBUTION 03-04 715 266

42 EDMOND GAUMONT DISTRIBUTION 09-01 712 847

43 US

UNIVERSAL PICTURES

INTERNATIONAL FRANCE 20-03 702 985

44 GODZILLA II - ROI DES MONSTRES WARNER BROS. 29-05 667 899

45 MON BEBE PATHE FILMS 13-03 617 657

46 ANNABELLE - LA MAISON DU MAL WARNER BROS. 10-07 578 761

47 LES CREVETTES PAILLETEES

UNIVERSAL PICTURES

INTERNATIONAL FRANCE 08-05 577 413

48 JUSQU'ICI TOUT VA BIEN MARS FILMS 27-02 574 039

49 DRAGON BALL SUPER - BROLY WILD BUNCH DISITRIBUTION 13-03 571 352

50 MON INCONNUE MARS FILMS 03-04 559 126

Source : CBO

LE TOP DES DISTRIBUTEURS

Films exploités sur la période du 1 er janvier au 24 juillet 2019.

RANG

1

DISTRIBUTEUR

WALT DISNEY STUDIOS

MOTION PICTURES FRANCE

NB

FILMS

CUMUL

ENTRÉES

10 25 607 550

2 WARNER BROS. 17 11 313 597

3 UGC DISTRIBUTION 8 8 033 427

4 PATHE FILMS 13 7 201 119

5 UNIVERSAL PICTURES INTERNATIONAL FRANCE 17 6 941 166

6 SONY PICTURES RELEASING +5 10 6 381 297

7 MARS FILMS -1 23 5 051 422

8 TWENTIETH CENTURY FOX -1 9 5 017 273

9 SND -1 8 4 679 494

10 PARAMOUNT PICTURES FRANCE -1 8 4 106 329

11 METROPOLITAN FILMEXPORT -1 18 4 010 706

12 LE PACTE 19 3 311 894

13 GAUMONT DISTRIBUTION 9 3 245 030

14 APOLLO FILMS 6 2 715 120

15 STUDIOCANAL 8 2 081 737

16 LES BOOKMAKERS - THE JOKERS 4 1 338 508

17 AD VITAM 13 1 126 683

18 DIAPHANA DISTRIBUTION 11 1 052 170

19 WILD BUNCH DISTRIBUTION 10 853 846

20 MEMENTO FILMS DISTRIBUTION 7 677 669

21 PYRAMIDE 14 527 611

22 JOUR2FETE 10 404 865

23 ARP SELECTION +1 7 371 672

24 KMBO -1 12 337 329

25 HAUT ET COURT 7 286 859

26 BAC FILMS 7 225 551

27 EUROZOOM 8 222 089

28 CONDOR DISTRIBUTION +2 6 176 289

29 REZO FILMS +3 6 174 201

30 ORANGE STUDIO DISTRIBUTION -2 4 157 415

31 SOPHIE DULAC DISTRIBUTION -2 7 156 335

32 ART HOUSE FILMS -1 2 129 690

33 UFO DISTRIBUTION 4 111 852

34 CINEMA PUBLIC FILMS 3 95 278

35 GEBEKA FILMS 5 92 662

36 OCEAN FILMS 4 70 810

37 ALBA FILMS 1 69 347

38 SEPTIEME FACTORY 3 66 129

39 SAJE DISTRIBUTION 3 54 534

40 BAC FILMS - KINOVISTA 1 52 423

41 SBS DISTRIBUTION 2 48 967

42 DESTINY FILMS 5 48 278

43 PARADIS FILMS N 2 48 165

44 NEW STORY +3 4 40 146

45 JUPITER COMMUNICATIONS +1 3 39 263

46 LES FILMS DU PREAU 2 39 202

47 NIGHT ED FILMS -3 13 38 695

48 EPICENTRE FILMS -3 24 38 310

49 FOLIMAGE DISTRIBUTION -1 2 36 415

50 LES FILMS DU LOSANGE N 5 35 666

Source : CBO

N Nouvelle entrée

N°372 du 31 juillet 2019

19


NukeSuite a récolté les données Facebook de 500 pages de cinéma en France, du 4 au 26 juillet 2019. Certaines données ont pu

être dopées par de la sponsorisation de publication. Retrouvez les résultats de cette étude ci-dessous.

CINÉMAS AVEC LE PLUS GRAND

NOMBRE DE FANS

Nombre de fans.

PAGES QUI PUBLIENT LE PLUS

Nombre de publications.

PAGES QUI GÉNÈRENT LE PLUS D’INTERAC-

TIONS PAR PUBLICATION EN MOYENNE

Moyenne par publication de la somme des mentions j’aime, commentaires, partages.

RANG

CINÉMA FANS VAR.

RANG

CINÉMA

PUBL.

RANG

CINÉMA

INT. / POST

1 Les Cinémas Pathé Gaumont 257 284 (+376)

2 Kinepolis France 205 504 (+1236)

3 UGC Cinémas 184 989 (-23)

4 Le Grand Rex 80 121 (+377)

5 MK2 59 328 (+93)

6 CGR Cinémas 57 837 (+565)

7 Europacorp Aéroville 50 044 (+133)

8 UGC Lyon 38 335 (+18)

9 Cinéma Majestic de Douaï 28 384 (+174)

10 Cinéma Utopia Bordeaux 19 296 (+38)

11 Pathé La Valette 17 468 (+61)

12 Gaumont Montpellier Multiplexe 17 049 (+53)

13 Kinepolis Lomme 16 741 (+153)

14 Pathé Plan de Campagne 15 566 (+180)

15

Cinéma Cin'Amand

Saint-Armand-les-Eaux

15 289 (+504)

16 Gaumont Valenciennes 14 721 (+560)

17 CGR Narbonne 14 609 (+40)

18 UGC Ciné Cité Strasbourg 14 601 (+129)

19 CGR La Rochelle 14 523 (+58)

20 Ociné Dunkerque 14 407 (+51)

Moyenne : 6 411 fans

1 Cinéma Voltaire Ferney-Voltaire 148

2 Ciné L'Arlequin Belley 141

3 Monciné Anglet 140

4 Cinéma 7 Nefs Montélimar 132

5 Cinéma Les Toiles du Lac Aix-les-Bains 130

6 Véo Muret 123

7 Véo Grand-Lumière Saint-Chamond 119

8 Pathé Atlantis Saint-Herblain 109

9 Ciné Rex Montbrison 109

10 Véo Tulle 107

Moyenne : 26 publications

RANG

PAGES QUI GÉNÈRENT LE PLUS

D’INTERACTIONS

Somme des mentions j’aime, commentaires, partages.

CINÉMA

INTER.

1 Kinépolis France 32 032

2 CGR Cinémas 29 190

3 Les Cinémas Pathé Gaumont 25 594

4 Europacorp Aéroville 21 033

5 Pathé Atlantis Saint-Herblain 9 903

6 Le Grand Rex 9 010

7 Cinéma du Trèfle Dorlisheim 7 602

8 UGC Cinémas 7 404

9 Pathé Docks 76 5 512

10 Multiplexe Le Grand Palace 4 803

Moyenne : 844 interactions

1 Kinépolis France 712

2 CGR Cinémas 695

3 EuropaCorp Aéroville 457

4 Les Cinémas Pathé Gaumont 376

5 Le Grand Rex Paris 311

6 Cinéma du Trèfle Dorlisheim 238

7 Multiplexe Le Grand Palace 229

8 CinéMazarin Nevers 222

9 Cinéma Néopolis Neufchâteau 173

10 Ciné Quai Saint-Dizier 169

Moyenne : 31 interactions par post

TOP DES PUBLICATIONS QUI ONT GÉNÉRÉ LE PLUS

D’INTERACTIONS PAR PAGES

Les publications qui obtiennent le plus de mentions “j’aime”, commentaires et partages sur la période.

EUROPACORP AÉROVILLE

19 849 int.

Différents acteurs du Roi Lion, Jean Reno

(Mufasa), Rayane Bensetti (Simba), Jamel

Debbouze et Alban Ivanov (Timon et Pumba)

parlent du dernier film de Disney.

LES CINÉMAS PATHÉ GAUMONT

12 077 int.

Post proposant la dernière bande-annonce de

Fast & Furious : Hobbs & Shaw.

CGR CINÉMAS

6 601 int.

Jusqu’au 23 juillet, réserver ses billets CGR pour

Annabelle : La Maison du mal permet de participer

à un tirage au sort pour remporter un séjour

aux États-Unis.

RANG

TAUX D’ENGAGEMENT PAR PAGE

Ratio entre le nombre total d’interactions

de la page / nombre de fans.

CINÉMA %

1 Cinéma Néopolis Neufchâteau 112,08

2 Cinéma du Trèfle Dorlisheim 84,69

3 Pathé Atlantis 73,91

TAUX D’ENGAGEMENT PAR POST

Ratio entre le nombre total d’interactions du post / nombre de fans de la page.

Sur les 20 premiers posts, on compte 13 publications proposant des jeux concours. Sur ces 13 posts, 7 jeux concours sont liés

à la sortie du film de Disney Le Roi Lion. À noter qu’au total, 11 posts sur 20 ont trait au Roi Lion. Pour les pages Facebook des

cinémas, les jeux concours constituent un levier intéressant pour susciter de l’interaction.

Rang

Cinéma %

Rang

Cinéma %

Rang

Cinéma %

4 Véo Grand-Lumière Saint-Chamond 66,97

5 Villa Monciné Saint-André-de-Cubzac 64,85

6 Multiplexe Le Grand Palace 63,56

7 Cinéma Les Toiles du Lac Aix-les-Bains 53,87

8 Variétés Rialto Nice 52,87

9 Gaumont Labège 52,74

10 Ciné Centre Dreux 52,43

11 Cinéquai Saint-Dizier 51,75

12 Cinéma Voltaire Ferney-Voltaire 51,51

13 Cinéma Normandy - Argentan 51,27

14 CGR Clermont Val Arena 50,94

15 CGR Cinémas 50,47

16 Le Grand Club - Dax 49,68

17 Ciné Vox 51 49,57

18 Pathé Archamps 49,43

19 Kinépolis Nîmes 48,97

20 Cinéma Véo Muret 48,02

Moyenne : 12,66 %

1

2

3

4

5

CINÉMA DU TRÈFLE

DORLISHEIM

Concours Roi Lion

EUROPACORP AÉROVILLE

Différents acteurs du Roi

Lion, Jean Reno (Mufasa),

Rayane Bensetti (Simba),

Jamel Debbouze et Alban

Ivanov (Timon et Pumba)

parlent du dernier film de

Disney.

NÉOPOLIS NEUFCHÂTEAU

Concours pour gagner

deux places du 17 au 23

juillet sur les films de son

choix.

MULTIPLEXE GRAND

PALACE

Concours Roi Lion

PATHÉ ATLANTIS

Le 10 juillet, un flashmob

a été réalisé dans le Marais

pour célébrer les 46 ans

des Aventures de Rabbi

Jacob.

71,90

39,80

32,21

32,11

31,90

6

7

8

9

10

11

12

NÉOPOLIS NEUFCHÂTEAU

Concours pour gagner

deux places du 24 au 30

juillet.

CINÉMA LES 3 AS - LE

TOUQUET-PARIS-PLAGE

Lien pour réserver une

place du Roi Lion.

NÉOPOLIS NEUFCHÂTEAU

Concours pour gagner

deux places du 10 au 16

juillet.

LE PRADO MARSEILLE

Annonce séances Le Roi

Lion

CGR NÎMES

Concours Roi Lion

KINÉPOLIS NÎMES

Concours Roi Lion

CINÉMAZARIN NEVERS

Post pour annoncer que

le cinéma recherche des

agents d’accueil

31,76

31,36

30,73

29,69

21,84

20,07

17,63

13

14

15

16

17

18

19

20

CINÉMA CIN’AMAND

Annonce vainqueur du jeu

concours

CINÉ CENTRE DREUX

Post information : contre

la création d’un nouveau

multiplexe à Dreux

CINÉ QUAI SAINT-DIZIER

Concours pour gagner

deux places du 24 au 30

juillet.

CINÉ QUAI SAINT-DIZIER

Concours pour gagner

deux places du 17 au 23

juillet.

KINÉPOLIS MULHOUSE

Concours Roi Lion

CINÉMA LE CHAMBORD

Annonces séances Roi Lion

UGC CINÉ CITÉ

MONDEVILLE

Concours Roi Lion

CGR DRAGUIGNAN

Concours Roi Lion

16,81

15,79

14,12

13,60

13,58

12,78

12,75

12,52

20


EXPLOIRATION

ACCORD ENTRE UGC ET MICHEL VERMOESEN

Mercato dans les Hauts-de-France

Le paysage lillois se redessine. Face à l’arrivée prochaine du projet Pathé de 15 salles, UGC renforce sa présence en rachetant

les salles de Michel Vermoesen, le Métropole et le Majestic, tandis que ce dernier, associé à sa fille Delphine, reprend Les Lumières

d’Armentières et Le Palace de Cambrai, cédés par… UGC.

Le Majestic Lille

Le 10 juillet dernier, le groupe UGC a repris officiellement les salles art et essai que

Michel Vermoesen exploitait à Lille depuis 30 ans : le Métropole (4 salles, 133 531

entrées en 2018) et le Majestic (6 salles, 227 455 entrées). De l’autre côté, le Palace

de Cambrai (5 salles, 206 070 entrées) et les Lumières d’Armentières (5 salles,

164 807 entrées), reviennent dans l’escarcelle de l’exploitant du Nord désormais

associé à sa fille Delphine Vermoesen. Les cinémas de Cambrai et d’Armentières

avaient déjà appartenu à Michel Vermoesen, au sein de sa holding Les Lumières

- qui englobait aussi Le Duplexe de Roubaix, Les Écrans de Tourcoing et Les Écrans

de Mulhouse - et avaient été cédés en 2012 au groupe de Marie-Laure Couderc

(C2L). En avril dernier, UGC rachète les salles de C2L et « ne souhaite pas garder

Le Palace de Cambrai et Les Lumières d’Armentières qui ne correspondent pas à leur

secteur géographique », explique Delphine Vermoesen. Pour elle, qui travaille depuis

15 ans aux côtés de son père, c’est l’opportunité de les racheter en créant sa société,

Clap Écrans (CLAP reprenant les initiales dans le désordre de Palace Cambrai

Lumières Armentières). Michel Vermoesen assurera la programmation des deux

sites et restera conseiller sur celle des Métropole et Majestic de Lille, qui, préciset-il,

« conserveront leur identité, leur dénomination et leur ligne éditoriale art et essai ».

Avec cette opération, UGC, qui exploite déjà le Ciné Cité à Lille (14 salles, 700 000

entrées), les cinémas de Villeneuve d’Ascq (12 salles, 900 000 entrées), de Roubaix

et Tourcoing, consolide sa présence dans la métropole. En effet, le groupe de Guy

Verrecchia devra faire face au projet de Pathé aux portes de Lille-Sud : 15 salles et

2 418 fauteuils, pour un objectif de 600 000 entrées. Annoncé comme « le plus beau

cinéma de France » par Jérôme Seydoux, il sera conçu par Daniel Buren.

Les projets de Delphine Vermoesen

« Les Lumières d’Armentières a été ouvert en 2014 et correspond parfaitement aux

exigences de qualité et de confort des cinémas de nouvelle génération. Le personnel étant

restreint, les équipes d’accueil seront renforcées et j’emmène avec moi le responsable

technique, Emmanuel Moerman, en poste au Métropole/Majestic depuis 25 ans. Le

Palace de Cambrai a quant à lui été rénové en 2000, avec l’installation d’écrans plus

larges, de salles en gradins et de fauteuils club. Un rafraîchissement, ainsi que des travaux

pour l’accessibilité PMR sont prévus courant 2019. »

Le Palace Cambrai

La nouvelle directrice entend créer une nouvelle dynamique pour les deux cinémas,

« grâce à une multiplication de l’offre, avec notamment une dose de films art et essai.

Nous développerons les venues d’équipes de films, quasi inexistantes pour le moment.

Ainsi nous accueillerons à Armentières le 20 septembre le comédien Guillaume Canet

et le réalisateur Édouard Bergeron pour la sortie d’Au nom de la terre ». Delphine

Vermoesen proposera également du hors-film, avec des retransmissions de spectacles

et des séances thématiques en partenariat avec les acteurs associatifs locaux. Elle

entend par ailleurs encourager la fidélité par des formules d’abonnement et conservera

l’offre UGC illimitée déjà mise en place.

Les Lumières Armentières

N°372 du 31 juillet 2019

21


EXPLOITATION

CINÉ-COOL

Communiquer pour attirer les spectateurs

L’opération Ciné-Cool revient pour une 22 e édition du 24 au 31 août dans la région Grand Est. Les exploitants sont invités à

relayer les informations de l’événement pour contribuer à développer son impact auprès des publics.

Anthony Humbertclaude et Sophie Gaulier de l’agence SG Organisation.

Organisée dans plus de 70 lieux, l’opération Ciné-Cool est depuis 22 ans l’occasion

pour les exploitants de la région Grand-Est d’organiser des avant-premières de

films, parfois en présence d’équipes. Missionnée depuis l’année dernière, l’agence

de communication événementielle SG Organisation, spécialisée en relations presse

et relations publiques et basée à Nancy, a pour objectif de renforcer les bases territoriales

des relations presse et l’ancrage médiatique de l’événement en régions,

notamment via un accord nouvellement passé avec les chaînes de télévision régionales.

Le maillage territorial de l’information passe également par l’organisation de

conférences de presse, qui peuvent générer des retombées efficaces. « Organiser des

conférences de presse, même s’il n’y a que peu de médias, permet de créer un réseautage

et de densifier les retombées médiatiques. Aucune opération médiatique n’est inutile,

même si les retombées semblent moindres qu’à Nancy et Strasbourg », encourage Anthony

Humbertclaude, directeur associé de SG Organisation. La clé est d’inviter des

médias de proximité, avec lesquels les exploitants ont parfois déjà des liens. « Des

mini points presse, organisés comme des rencontres informelles avec des journalistes

locaux, fonctionnent bien. Les rapports privilégiés que vous pouvez avoir avec les journalistes

de votre propre commune et la multiplication des opérations peuvent contourner

les difficultés à exister dans les grands titres de la PQR. » SG Organisation propose

son savoir-faire aux exploitants : « Nous pouvons vous apporter des conseils, des médias,

un powerpoint mais ça doit rester quelque chose de sympa, d’informel. C’est la meilleure

façon de faire passer le message et cela vous permettra aussi de créer et renforcer vos liens

avec les médias dont vous avez besoin pour votre propre actualité à l’année. »

De l’importance des réseaux sociaux

La communication sur les réseaux sociaux pendant

l’événement n’est également pas à négliger.

« N’hésitez pas à solliciter les équipes de film en amont »,

recommande Sophie Gaulier, directrice générale de

l’agence. « Vous pouvez ensuite faire des photos ou une mini

vidéo pour montrer ce qui se passe dans votre salle. » Ainsi,

lorsque vous partagez une publication, vous pouvez

taguer la page Ciné-Cool, qui peut à son tour partager

vos posts. « Ceux qui likent la page Ciné-Cool peuvent

ainsi voir vos événements même s’ils ne connaissent pas votre

cinéma. » Enfin, lorsque l’opération Ciné-Cool est

mentionnée dans la presse locale ou à la radio, n’hésitez

pas à le signaler à l’agence : « Une revue de presse bien

étoffée permet de montrer l’importance de la manifestation

aux financeurs, à la DRAC et à la Région », renchérit

Anthony Humbertclaude. Les conférences de presse

sont prévues au mois d’août, juste avant l’événement.

Pour plus d’informations - 03 83 28 58 05

- Anthony Humbertclaude

ahumbertclaude@sg-organisation.com

- Sophie Gaulier

www.sgaulier@sg-organisation.com

22


©Pierre Chican

BAPAUME

Le projet de cinéma se précise

Le futur cinéma comprendra 3 salles

de 430 places et un restaurant

- Visuel Pierre Chican, architecte

La réalisateur Christian Carion et l’exploitant Laurent Coët s’associent pour construire un complexe de 3 salles dans la commune

du Pas-de-Calais, lui permettant de renouer avec le cinéma après plus de 30 ans sans écran.

C’est le fruit d’une alliance inédite qui va se concrétiser dans

les prochaines années à Bapaume. Le cinéaste local Christian

Carion (Une hirondelle a fait le printemps, Joyeux Noël…) et

l’actuel directeur du Régency à Saint-Pol-sur-Ternoise Laurent

Coët se sont associés pour faire renaître le cinéma dans la

commune. Un projet qui a germé en premier dans la tête du

réalisateur, frustré de ne pouvoir montrer à son public En mai

fait ce qu’il te plaît tourné dans sa ville natale. Car Bapaume

est privée de salle depuis la fermeture du Palace en 1992. « En

2016, j’ai convaincu le maire de faire une étude de faisabilité

d’un nouveau cinéma. Mais je me doutais qu’il y avait la place,

donc je me suis lancé dans le projet en demandant à Laurent de

me suivre dans l’aventure », explique Christian Carion.

C’est la place de la ville qui accueillera le futur établissement

et bénéficiera dans le même temps d’un réagencement, afin

de rendre l’espace attractif. L’étude a plébiscité un cinéma de

3 écrans « voire 4 si tout va bien », avec une grande salle de 220

sièges équipée d’une toile de 15 mètres de base. La capacité

globale du site sera de 430 fauteuils, PMR compris. « Il faut

aussi que l’on puisse passer la journée dans le cinéma. Avec

Christian, on se rejoint sur le fait qu'après une séance on a envie

de discuter, d’échanger pour parler du film », indique Laurent

Coët. Un restaurant sera donc intégré au site dans une ambiance

exclusivement cinéphile. C’est l’architecte bien connu du

milieu Pierre Chican (récemment à l’œuvre sur le nouvel UGC

ouvert à Parly 2, voir Boxoffice 370) qui sera aux manettes,

avec d’ores et déjà une volonté d’ériger un complexe en étoile.

Ainsi, du hall, les spectateurs seront orientés dans les différentes

branches qui abritent les salles. La sortie se fera également par

l’entrée pour rendre l’espace vivant et créer du lien entre le

cinéma et le restaurant.

de l’art et essai. « En tant que passionnés de cinéma, pour nous l’objectif est d’attirer petit à petit les spectateurs

vers une cinéphilie plus poussée, dans les petites salles. Qu’ils ressortent des films en se disant qu’ils n’y seraient

pas allés tout seuls », avance Laurent Coët. Le complexe vise le classement art et essai avec cette programmation.

Éducation à l’image, rencontres avec des personnalités du cinéma et expositions auront également

leur place. Et dans l’optique d’attiser la curiosité du public mais aussi de lui redonner envie d’aller se faire

une toile, le tarif avoisinera les 6 euros.

Pour permettre au projet de voir le jour, les deux associés vont s’appuyer sur un partenariat public/privé.

Ainsi, et même si rien n’est signé, ils devraient bénéficier d’aides de la Région (notamment dans le cadre

d’une opération de redynamisation des centres-villes des Hauts-de-France), du département, de la

commune et du CNC. Le reste sera apporté par le biais d’emprunts. Montant global du projet : 3,6

millions d’euros. L’exploitation, qui ne sera pas en délégation de service public, sera principalement assurée

par Laurent Coët, avec le soutien de Christian Carion notamment sur la partie événementielle. La

fréquentation est estimée à 70 000 entrées annuelles, avec un objectif de 100 000 d’ici 5 ans. Si le calendrier

des commissions et chantier n’est pas encore établi, le souhait affiché est d’ouvrir le complexe de

Bapaume fin 2021.

Le cinéaste Christian Carion et l’exploitant Laurent Coët

souhaitent transformer une page blanche en un projet à dimension humaine.

70 000 entrées annuelles estimées

Le duo souhaite également instaurer une alchimie entre

programmation et salle. « L’idée est que sans avoir vu le numéro,

le spectateur sache dans quelle salle il se trouve. Que chacune ait

un vrai cachet et ne soit pas juste un cube noir. » Ainsi, la grande

salle sera dédiée aux films grand public, l’intermédiaire projettera

différents genres tandis que la plus petite sera le temple

©Tanguy Colon

N°372 du 31 juillet 2019

23


SALLES

KINEPOLIS NÎMES

Une salle 4DX pour ses 19 ans

Après celles de Bruxelles, Anvers et Madrid, puis celle de Lomme

il y a 18 mois, Kinepolis a ouvert dans son multiplexe nîmois sa

2 e salle 4DX de France et la 1re dans le Gard. La salle réaménagée

et équipée de 116 fauteuils dynamiques, couplés aux effets atmosphériques

développés par le sud-coréen CJ 4DPLEX, a accueilli

ses premiers spectateurs le 17 juillet pour une séance dynamique

et 3D du Roi Lion, moyennant un supplément de 8 euros (qui

est de +6 euros pour la 4DX en 2D).

Bob Claeys, directeur technique et développement chez Kinepolis,

a précisé lors de la présentation à Nïmes qu’il n’était pas forcément

acquis à la 4DX à son lancement : c’est l’expérience à Lomme qui

l’a convaincu. La salle équipée y a en effet attiré 130 000 spectateurs

en un an et demi, soit 5 % de la fréquentation globale du

site, et une enquête a révélé que 90 % des spectateurs l’ayant

expérimenté sont satisfaits, 28 % d’entre eux déclarant que la

4DX “leur donne envie de venir plus souvent”. Parmi les spectateurs

de la 4DX, 10 % sont de nouveaux clients du multiplexe.

C’est donc un atout supplémentaire pour le Kinepolis de Nîmes,

en concurrence avec le Cap Cinéma/CGR depuis fin 2017. Situé

en proche périphérie de la ville, le Kinepolis nîmois a ouvert en

2000, dispose de 12 salles (2 760 fauteuils) dont deux équipées

laser. Une salle Laser Ultra, qui associe laser 4K au son Dolby

Atmos, ouvrira à la rentrée 2019.

Le multiplexe est dirigé depuis 7 ans par Audrey Rieb, qui a

commencé par y réagencer le parcours client, en aménageant

plusieurs espaces détente spécialement confortables. Elle instaure

ensuite les places numérotées, et aménage en 2016 4 salles “cosy”,

équipées de fauteuils plus spacieux avec accoudoirs rétractables,

tablettes et porte-manteaux.

LE E-CCU

Nouveau :

le CCU se dématérialise

Le Chèque Cinéma Universel (CCU), valable dans toutes les salles, tous les jours, à

toutes les séances, est désormais disponible en dématérialisé.

Afin de faciliter le développement et la circulation dans les salles des billets CCU, celui-ci pourra se présenter

en caisse du cinéma en mode dématérialisé sous différents nouveaux formats : en format papier que le client

aura imprimé lui-même ou sur un smartphone. Il sera ainsi scanné comme un CCU classique. Pour rappel,

les CCU financent les œuvres sociales de l’Entraide du cinéma et des spectacles qui permet d'offrir de

nombreuses prestations sociales à vos collaborateurs.

Si la salle ne possède pas de système de caisse, elle a la possibilité de scanner les billets depuis un ordinateur

en se connectant sur l’espace exploitants www.eosc-web.org.

Celles ne disposant pas de douchette peuvent en faire la demande gratuitement à l’Entraide cinemas@

lentraide.fr. Enfin, si le module CCU n’est pas proposé dans le système de caisse, contactez l’équipementier

afin d’activer la fonction.

24


ICE THEATERS

Feu pour les Etats-Unis

CGR Cinémas va ouvrir la première salle équipée de sa technologie d’immersion sensorielle aux Etats-Unis, au Regal L.A. LIVE

de Los Angeles.

CGR et AEG s'associent pour

implanter la première salle ICE

aux États-Unis.

Le groupe CGR Cinémas vient de signer un accord avec AEG, leader mondial

dans les domaines du sport, du spectacle et de l’événementiel et propriétaire du

Staples Center, pour lancer la première salle ICE sur le sol américain prévue pour

octobre prochain. Composée de 185 fauteuils, elle sera implantée au cœur de Los

Angeles dans l’immense complexe de divertissement L.A. Live, exploité par Regal

et fréquenté par 1,5 million de spectateurs par an. Friand de nouveautés, L.A. Live

a accueilli des salles technologiques telles que RealD Premiere Cinema (774 sièges,

projecteur Barco Flagship Laser, écran Ultimate White Screen de 21 mètres), le Barco

Lobby et la première salle 4DX des États-Unis.

« Pénétrer le marché américain et le faire de surcroît avec un partenaire tel que AEG,

au sein du prestigieux Regal L.A. LIVE, est la confirmation de l’incroyable potentiel

commercial et du succès de la salle premium ICE », s’est réjoui Jocelyn Bouyssy,

directeur général de CGR Cinémas. « Ce concept de salle premium a été pensé par

un exploitant pour les exploitants et structuré sur un business model adapté à notre

industrie. Cette première implantation à Los Angeles, dans ce temple du cinéma, réputé

pour proposer aux spectateurs les dernières innovations technologiques, est tout simplement

idéal ».

De son côté, Shelby Russell, Senior Vice-President de L.A. Live Marketing and Cinemas,

a déclaré : « Nous sommes toujours à la recherche des innovations dernier cri afin de proposer

les meilleures expériences cinématographiques à nos clients. Nos spectateurs du L.A LIVE

seront les premiers aux Etats-Unis à bénéficier de l’expérience immersive unique offerte par

la salle ICE. »

L’histoire a commencé lorsque CGR Cinémas avait validé le format ICE theaters de

Mission Impossible : Fallout avec Paramount. « Nous cherchions une salle à équiper aux

États-Unis et Mark Viane, le président de la distribution internationale de Paramount

Pictures, nous a mis en contact avec Shelby Russell. Tout est parti de là et lorsqu’il est venu

visiter la salle ICE de Cagnes-sur-Mer à l’occasion du festival de Cannes en mai, il a tout de

suite été convaincu ! Le contrat a été signé en 3 mois » raconte Jocelyn Bouyssy.

Le groupe rochelais espère que cette installation pourra dériver sur d’autres opportunités.

Sans compter que le groupe a annoncé en mai dernier, un déploiement de 10 salles ICE

Theaters au Moyen-Orient avec Vox Cinemas. « La fin d’année sera très agitée », conclut

Jocelyn Bouyssy « et si tout se passe bien, ce sera un grand tournant pour la société. »

ÉTATS-UNIS

Regal lance sa carte illimitée

Le deuxième circuit américain propose trois tarifs : Unlimited

pour 18 dollars par mois dans 200 cinémas ; Unlimited Plus

pour 21 dollars par mois dans 400 cinémas et Unlimited All

Access, disponible dans 550 cinémas pour 23,50 dollars

par mois.

À la manière des Cinémas Pathé Gaumont en France, les

formats premium ne sont pas inclus dans ces tarifs. Les clients

se rendant dans des cinémas non éligibles se verront également

appliqués un supplément de 1,50 à 3 dollars. Le circuit

propose en plus à ses clients illimités une réduction de 10 %

sur les boissons non alcoolisées. Si le modèle est solidement

installé en France, les États-Unis ont attendu 2017 pour

découvrir l’illimité avec les plateformes MoviePass et Sinemia,

qui ont connu un échec sur ce segment. Depuis, les circuits

AMC, Cinemark, Megaplex ou encore Alamo Drafthouse

ont lancé leur propre offre d’abonnement illimité.

N°372 du 31 juillet 2019

25


FOCUS EXPLOITATION

©Marie Barba

RÉOUVERTURE

Les Variétés à Marseille

Après presqu’un an de travaux, le cinéma art et essai de la

Canebière, acquis fin 2016 par Jean Mizrahi, a rouvert le 10

juillet, totalement rénové et transformé, avec 7 salles au lieu

de 5 et 542 places au lieu de 692.

J’ai fait le choix d’augmenter le

nombre de salles mais de réduire la

quantité totale de sièges, pour privilégier

avant tout le confort.

Jean Mizrahi

C’est à l’occasion du FID Marseille, dès 9h le mercredi 10 juillet, que Les Variétés

ont retrouvé leurs spectateurs habitués, qui trépignaient depuis les 11 mois de

chantier. Des travaux retardés par la présence d’amiante, mais qui ont permis de

retrouver aujourd’hui un cinéma beaucoup plus convivial et moderne, proposant

un plus grand nombre de films. « J’ai fait le choix d’augmenter le nombre de salles

mais de réduire la quantité totale de sièges, pour privilégier avant tout le confort »,

explique Jean Mizrahi, par ailleurs DG d’Ymagis, qui a acquis l’établissement

fin 2016.

Installé dans un bâtiment historique sur la célèbre Canebière, au cœur de Marseille,

le cinéma ne pouvait être agrandi et a donc été complètement réagencé, grâce au

travail de l’architecte Jean-Marc Lalo, qui a conçu notamment l’UGC Velizy.

Premier pari dans un espace contraint : transformer le rez-de chaussée de façon à

ajouter 2 petites salles, qui permettront de programmer des films en continuation.

Il fallait aussi que les 7 salles soient accessibles à tous, une gageure dans un tel

bâtiment où les 4 salles à l’étage sont chacune sur des niveaux différents. « L’architecte

a été particulièrement inventif pour imaginer un ascenseur et un escalier central permettant

de desservir des demi ou des quart d’étage. »

Les salles des Variétés disposent maintenant de fauteuils beaucoup plus larges et

espacés - 522 fixes plus 20 emplacements PMR - et d’une belle qualité de projection,

deux d’entre elles étant équipées, bien sûr, en Eclair Color.

Au-delà de la technologie, la convivialité se sent dès l’entrée : avec ses nouvelles

26


couleurs, plus chaudes, le hall d’accueil communiquera

prochainement avec un restaurant mitoyen, acquis par Jean

Mizrahi et bientôt rénové. « Le coin billetterie accueillera aussi

un bar, grâce à la licence IV reprise avec le restaurant, ouvert sur

un espace de coworking. L’idée est de faire de ce foyer central un

vrai lieu de vie et de rendez-vous. »

Art et essai, comme au César

Le cinéma rouvre dans la ligne art et essai qui a toujours été

la sienne : 13 films étaient à l'affiche pour la semaine d’ouverture,

avec 6 sorties nationales, des continuations (Parasite, Le

Daim, So long my son…), du patrimoine avec la rétrospective

Jim Jarmusch ou la réédition de Cendres et Diamants, du Japon

avec les saisons Hanabi, sans compter les séances accueillies

du 30 e Festival International de Cinéma de Marseille (FID)

jusqu’au 15 juillet. Pour Jean Mizrahi, « l’art et essai est vraiment

une activité de centre ville » et il se dit très confiant. « En dépit

des années de vicissitudes qu’il a connues sous l’ère Moravioff, le

cinéma a gardé un noyau fidèle de clients. Nous l’avons senti dès

la reprise en 2017 : en un an, nous sommes passés de 50 000

entrées environ à 143 000, rien que pour Les Variétés. Pendant

les travaux, les spectateurs s’impatientaient au point d’appeler

directement l’architecte pour connaître la date de réouverture. »

Pour rappel, Jean Mizrahi avait aussi racheté, deux mois après

Les Variétés, les 3 salles du César situé place Castellane, géré

lui aussi par Galeshka Moravioff et tombé en désuétude.

Les deux cinémas cousins sont toujours exploités ensemble :

programmés par Vincent Gueillet depuis 7 ans et dirigés par

Anne Jeannès, avec Marie Barba pour l'événementiel et la

communication, Agnès pour la facturation et le jeune public/

scolaires, Fazia pour la confiserie et la gestion des caisses et

David à la logistique. Cinq personnes sont en charge de

l’accueil /projection/caisse aux Variétés et trois personnes au

César.

Pendant les travaux des Variétés, et « alors qu’il est dans un état

catastrophique », le César a connu une embellie spectaculaire

avec 150 000 entrées. Il va à son tour être rénové dans les mois

qui viennent. « La rénovation se fera en deux temps : elle concernera

d’abord les fauteuils, moquettes et peinture, pour un accueil

décent, et dans une 2 e phase un réaménagment complet du site.

C’est une économie compliquée ; le dossier déposé au CNC a été

validé et nous allons solliciter l’aide de la Région et de la Ville. »

À terme, le gérant espère 350 000 entrées annuelles avec les

deux cinémas.

©Marie Barba

LES VARIÉTÉS DE

MARSEILLE

37 rue Vincent Scotto 13001 Marseille

Tarifs Tarif normal : 9 €80, Tarif réduit

(étudiant - demandeur d'emploi -

seniors +65 ans) : 7 €80, - 18 ans : 6 €80,

- 14 ans : 4 €90, Carte d'abonnement

10 places : 70 €, valable un an, 5 places :

37 euros, valable 6 mois, Carte non

nominative, la carte coûte deux euros

lors du premier achat, Peut également

être utilisée au César.

Environ 35 séances par jour, ouverture

à 13h.

Facebook : @lesvarietesmarseille

Programmateur : Vincent Gueillet,

vincent@elliptik.fr

©Marie Barba

©Marie Barba ©Marie Barba

N°372 du 31 juillet 2019

27


FOCUS EXPLOITATION

* Début 2018, avant l’ouverture de

l’Europacorp La Joliette et de La Baleine, le

ratio à Marseille était de 1 fauteuil pour 95

habitants. En comparaison, il est de 1 pour 76

à Toulouse et de 1 pour 30 à Lyon ou Lille.

Avec 2,4 millions d’entrées en 2018, le taux

de fréquentation marseillais était de 2,8

entrées par spectateur contre 3,3 pour la

moyenne nationale. L’art et essai ne

représentait que 2 % de la fréquentation

marseillaise, contre 17 % à l’échelle

nationale.

Concurrence sur la Canebière

Pouvoir compter sur un public acquis depuis longtemps est

un atout, spécialement à l’heure où Marseille, jusqu’à présent

sous-équipée, est en train de rattraper son retard*. Après les

ouvertures de La Baleine sur le cours Julien exploité par Shellac

(en 2018) et de l’Europacorp La Joliette (Pathé) dans le quartier

Euromed en mars, le projet Artplexe, maintes fois repoussé,

a été à nouveau autorisé en CDAC le 4 juillet. Un cinéma

voisin des Variétés, qui s’implantera un peu plus haut sur la

Canebière à la place de la mairie des I er et VII e arrondissements

dont la destruction a commencé et qui, avec sept salles et près

de 1000 places, a été pensé au départ pour de l’art et essai.

« Vu l’ampleur et le coût de ce projet, je pense que l’Artplexe aura

une programmation plus généraliste : il aurait tort de se confronter

directement aux Variétés qui a déjà son fonds de commerce et dont

le coût au fauteuil est moins élevé », estime Jean Mizrahi face à

ce qui représente à la fois une dynamique et une concurrence.

La question étant de savoir quel sera l’équilibre entre les salles

du centre-ville – le Pathé Madeleine, le Prado, La Joliette et

La Baleine –, si les nouveaux cinémas vont générer une demande

supplémentaire ou s’il y aura des transferts de clientèle.

Et lorsque l’on demande au DG d’Ymagis ce qui a motivé son

désir de reprendre des salles, il invoque d’abord un « rêve de

cinéphile, étant depuis toujours un amoureux de classiques et d’art

et essai », mais aussi « l’opportunité de redresser ces cinémas très

mal gérés, dans une ville, Marseille, où je me sens bien. Enfin,

pour mes activités chez Ymagis, c’est très utile d’être exploitant :

j’apprends beaucoup et j’ai désormais une vision plus concrète du

métier et des problématiques de mes clients… étant moi-même

devenu client d’Ymagis ! »

CARACTÉRISTIQUES DES SALLES

SALLE FAUTEUILS PMR

DIM. BASE

ÉCRAN (m)

SON

IMAGE

©Marie Barba

©Marie Barba ©Marie Barba

1 189 3 11.00 Dolby 7.1 Eclair Color

2 84 3 6.80 Dolby 7.1

3 54 3 5.50 Dolby 7.1

4 59 3 5.00 Dolby 7.1

5 63 3 6.00 Dolby 7.1 Eclair Color

6 59 3 5.40 Dolby 7.1

7 34 2 5.40 dolby 7.1

Total 542 20

28


PORTRAIT

EXPLOITANTS

Yannick Menjeaud et

Vanessa Perrier

Cin’Valley (Le Rioubel à

Guillestre et Le Mélèze à Vars)

Boxoffice s’arrête cette semaine dans les Hautes-Alpes à la frontière italienne, pour rencontrer, une fois n’est pas coutume, un

couple de jeunes exploitants. Vanessa Perrier s’est prêtée au jeu de l’interview pour le duo.

LE NAVET QUE VOUS ADOREZ ?

Le Grand Détournement, La Classe américaine ! Tellement de répliques cultes… Pour Yannick c’est Idiocracy. Cette

projection futuriste où l’homme est devenu tellement stupide le fait autant rire que peur.

Comment avez-vous décidé de faire ce

métier ?

Après ses études en GEII et techniques de commercialisation,

Yannick a travaillé dans la vente et l’installation de systèmes home

cinéma grand format. En 2015, au moment de notre rencontre,

il commence à travailler comme responsable du cinéma de la

station Risoul 1850. Moi, je viens du monde du spectacle vivant.

Danseuse professionnelle de classique jusqu’en 2013, puis administratrice

de compagnie de danse, j’ai pris sa place en 2016 dans

ce même cinéma.

Passionnés tous les deux de cinéma, nous parlions souvent, pour

ne pas dire tout le temps, de ce que nous pourrions apporter à

l’exploitation cinématographique : Yannick sur le plan technique

et l’innovation technologique et moi, côté programmation et

organisation. Nous avons lancé ce projet commun en 2017 en

postulant pour trois cinémas en DSP. Nous en avons remporté

deux, ceux de Guillestre et de Vars.

Si vous construisiez aujourd’hui le cinéma

de vos rêves, à quoi ressemblerait-il ?

Pour nous, un cinéma doit être un lieu au pluriel. Il doit proposer

des films, bien sûr, mais aussi des ballets, des opéras, du théâtre,

des expositions, des rencontres avec des professionnels ou des

amateurs, ainsi que des compétitions de jeux vidéo. Ce concentré

de technologie, présent dans un lieu comme le cinéma, doit

profiter à tous les médias utilisant l’image pour porter une émotion.

Ce doit être aussi pour nous un lieu où l’on crée et éduque l’art

cinématographique et plus largement audiovisuel. Pour nous

concentrer sur ces tâches, nous voulons faire évoluer le modèle

de l’exploitation dans les petites structures et : mettre la technologie

au service des opérateurs, afin qu’il n’y ait plus de postes réducteurs.

Ainsi, nous espérons que la création, le partage et la transmission

soient le centre des missions de nos collaborateurs.

Votre spectateur le plus insolite ?

C’est un couple de retraités qui regarde plus de 52 films par an.

Leur emploi du temps est totalement calqué sur le programme

de notre cinéma de Guillestre. Quand le programme sort, ils

mettent les séances auxquelles ils veulent assister sur un agenda,

et organisent le reste de leurs activités dans les trous restants. Deux

amours, amoureux du cinéma !

Le film culte que vous n’avez jamais vu ? Et

votre excuse ?

Moi je n’ai pas encore pu voir La Liste de Schindler, Yannick Le

Parrain. Nous n’avons pas encore pris le temps de nous replonger

dans ces deux classiques par manque de temps. Mais l’occasion

se présentera, nous n’en doutons pas.

La BO sur laquelle vous dansez ?

Grease, Dirty Dancing, La La Land… Yannick me regarde et

m’accompagne quand j’insiste.

Quel est l’exploitant dont vous êtes fan ?

Jimi Andréani et Jean-Paul Enna. Nous sommes vraiment admiratifs

de ce qu’ils font au Cinématographe, de l’ampleur qu’a pris

cette salle dans ce milieu rural et surtout de l’investissement et la

passion qu’ils ont pour ce métier.

La réplique culte pour un rendez-vous ?

« On va manger des chips ! » Il s’agit d’une réplique du Grand

détournement, La Classe américaine, le premier mot qu’il a écrit

sur ma carte d’anniversaire, le jour où on s’est connu.

BIO EXPRESS

2015

Rencontre. Yannick

commence à travailler au

cinéma de Risoul

2016

Lancement du projet de

reprise de cinémas

2017

Création de Cin’Valley

et reprise des cinémas de

Guillestre et Vars

2019

Classement Art et Essai de

Guillestre.

N°372 du 31 juillet 2019 29


INSTITUTIONNELS

TABLEAU DES DERNIÈRES CDACi/CNACi

DATES DEMANDEUR ENSEIGNE DU PROJET ÉCRAN(S) PLACES DEMANDE VILLE DÉPART. AGGLO DÉCISION

CDACi

16/07/19 CINEVILLE CINEVILLE 5 725 Beaupréau-en-Mauges Maine-et-Loire Beaupréau AUTORISÉ

19/07/19

CINEMA CONFLUENCES SABLE

SUR SARTHE

CINEMA CONFLUENCES

SABLE SUR SARTHE

3 360

En remplacement de l'actuel Palace

Carnot (1 salle, 283 places)

Sablé-sur-Sarthe Sarthe Sablé-sur-Sarthe AUTORISÉ

23/07/19 CINEALPES CINE MORVAN 6

En remplacement de l'actuel

Morvan (4 salles, 456 places)

Le Creusot Saône-et-Loire Le Creusot AUTORISÉ

30/07/19 CCMP CINEMA DE LA COTIERE 5 812 Saint-Maurice-de-Beynost Ain Lyon

08/08/19 SARL CINESOGAR LE D'ARBAUD 2 150

Extension de l'actuel établissement

(2 salles, 192 places)

Basse-Terre Guadeloupe Basse-Terre

08/08/19 CHAMBLY CINEMA MEGARAMA 4 322

Extension de l'actuel établissement

(7 salles, 1 314 places)

Chambly

Oise

Persan

- Beaumont-sur-Oise

20/08/19

COMMUNAUTE DE COMMUNES

DES PAYS DE L'AIGLE

L'AIGLON 3 523

En remplacement de l'actuel Aiglon (1

salle, 490 places)

L'aigle Orne L'aigle

27/08/19 SARL GRAND ECRAN V GRAND ECRAN 6 962 La-Chapelle-sur-Erdre Loire-Atlantique Nantes

CNACi

13/09/19 SCEC GRAND ECRAN 5 860 Feytiat Haute-Vienne Limoges

13/09/19 SARL LE REGENT LE CUBE CINEMA 6 989 Bastia Corse Bastia

13/09/19 SA IMAGE 56 MEGA CGR 1 283

Extension de l'actuel établissement

(11 salles, 1 890 places)

Lanester Morbihan Lorient

AGENDA DE LA PROFESSION

ÉVÉNEMENT DATE LIEU

MOSTRA DE VENISE 28/08 au 07/09 Italie

22 ES RENCONTRES NATIONALES ART ET

ESSAI JEUNE PUBLIC

11 et 13/09 Chartres (28)

74 E CONGRÈS DE LA FNCF 23 au 26/09 Deauville (14)

18 E FÊTE DU CINÉMA D’ANIMATION 1er au 31/10 En France et dans le monde

4 E JOURNÉE EUROPÉENNE DU CINÉMA

ART ET ESSAI

42 E FESTIVAL DU FILM ITALIEN DE

VILLERUPT

13/10 En France et dans le monde

25/10 au 11/11 Villerupt (54)

29 ES RENCONTRES DE L'ARP 06 au 09/11 Dijon (21)

RENCONTRES PROFESSIONNELLES DU

NORD

7 ES JOURNÉES PROFESSIONNELLES DE

CINÉMAS 93

20 ES RENCONTRES DE BRETAGNE

PETITE ANNONCE

13 au 15/11 Arras (62)

13 au 15/11 Pantin (92)

28/01 au

01/02/20

La Baule (44)

AFCAE / Nouveaux Soutiens

Actions Promotion

LES HIRONDELLES DE KABOUL de Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec

TU MÉRITES UN AMOUR d'Hafsia Herzi

PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU de Céline Sciamma

NOUS LE PEUPLE de Claudine Bories et Patrice Chagnard

BACURAU de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles

ALICE ET LE MAIRE de Nicolas Pariser

PAPICHA de Mounia Meddour

POUR SAMA de Waad Al-Khateab et Edward Watts

L'ANGLE MORT de Pierre Trividic et Patrick Mario Bernard

CAMILLE de Boris Lojkine

SORRY WE MISSED YOU de Ken Loach

LA CORDILLÈRE DES SONGES de Patricio Guzman

J'AI PERDU MON CORPS de Jérémy Clapin

Jeune Public

UN PETIT AIR DE FAMILLE - Programme de 5 courts métrages

MA FOLLE SEMAINE AVEC TESS de Steven Wouterlood

BONJOUR LE MONDE d'Anne-Lise Koehler et Eric Serre

LA FAMEUSE INVASION DES OURS EN SICILE de Lorenzo Mattotti

JACOB ET LES CHIENS QUI PARLENT d'Edmunds Jansons

LOUPS TENDRES ET LOUFOQUES - Programme de 6 courts métrages

SHAUN LE MOUTON 2 : LA FERME CONTRE-ATTAQUE de Richard Phelan et

Will Becher

PÈRES ET IMPAIRS - Programme de courts métrages

ZIBILLA ET LA VIE ZÉBRÉE d'Isabelle Favez

Patrimoine/Répertoire

MIRACLE EN ALABAMA d'Arthur Penn

QUAND PASSENT LES CIGOGNES de Mikhail Kalatozov

RÉTROSPECTIVE JEAN-FRANÇOIS LAGUIONIE

Retrouvez toutes ces manifestations plus détaillées sur boxofficefrance.fr rubrique Agenda

30


LA COMÉDIE FRANCAISE DE LA RENTRÉE !

CCJ FILMS

PRÉSENTE

LIBÉRÉ MAIS PAS DÉLIVRÉ

AHMED

SYLLA

ALBAN

IVANOV

©2019, SND, TOUS DROITS RÉSERVÉS. PHOTOS : THIBAULT GRABHERR

INSÉPARABLES

UN FILM DE VARANTE SOUDJIAN

ORGANISEZ VOTRE AVANT-PREMIÈRE LE MARDI 10 SEPTEMBRE À 20H*

Renseignements et inscriptions à cette adresse : rsvp@snd-films.fr

* SOUS RÉSERVE DE LA SORTIE NATIONALE DU FILM DANS VOTRE SALLE.


NW M&D, SAS au capital de 26 740 940€, 92130 Issy les Moulineaux, RCS Nanterre 479 463 044 ®En accord avec le propriétaire des marques.

More magazines by this user
Similar magazines