ON mag - Guide de l'audiophile nomade 2019

Pierre.Stemmelin

33 produits à l’essai : 9 casques sans-fil et antibruit - 8 autres casques audiophiles - 8 paires d’écouteurs dont 4 true wireless - 4 enceintes nomades - 3 DACs et baladeurs Hi-res - et même 1 vidéoprojecteur portable

ON mag - Audiophile nomade 2019

41

Premier et seul (pour l’instant) casque de salon

de Meze, l’Empyrean constitue à la fois le

haut de gamme et le point d’entrée en Hifi de

la marque, plaçant le ticket à 2990 €, un tarif

presque inaccessible au commun des mortels.

La technologie de ses transducteurs est dérivée

d’un modèle planaire/orthodynamique, baptisé

isodynamique hybride. Elle s’appuie sur un principe

proche d’une configuration deux voies, mais sans

s’appuyer sur un système de filtre. En lieu et place

des sections alignées d’aimants et de rubans de

l’orhoplanar classique, Meze a développé une

structure nouvelle, séparée en deux zones sur

la large membrane de section ovoïde de son

transducteur. La première zone, petite et centrée

légèrement en bas, dessine un duo bobine/aimant

en spirale pour la reproduction des médiums et

aigus. La seconde, dédiée aux basses, occupe les

deux tiers restants de la membrane en laissant

serpenter son ruban conducteur de gauche à droite

entre les aimants. Scinder ainsi le transducteur dans

une sorte de deux-voies mécanique permettrait

une bien meilleure reproduction de l’ensemble des

fréquences audio.

Une enveloppe de métal sculptée, artistique

et bien pensée pour un transducteur

orthoplanar innovant totalement sur-mesure

L’ergonomie et la structure technique de ce casque

Meze Empyrean sont particulièrement réussies,

car presque symbiotiques. On reproche à bon

nombre de casques Hifi haut de gamme d’oublier

l’aspect pratique et le confort en devenant trop

spartiates. Ce n’est pas le cas ici. L’esthétique du

Meze Empyrean peut diviser, mais elle s’affiche

comme une œuvre originale et artistique à part

entière, reconnaissable immédiatement. On peut

dire que l’on est en présence «d’une vraie gueule de

l’audio».

La construction associée à cette esthétique hors

norme est tout aussi soigneusement étudiée,

s’appuyant sur de nombreuses pièces usinées en

aluminium et plusieurs petits détails ergonomiques

bien pensés. Il est très dur de prendre en défaut

le Meze Empyrean, qui ne se contente pas de

singer une approche déjà existante. En l’état, il

ressemble plus au projet d’une grande marque

comme Sennheiser ou Beyerdynamic qu’à celui d’un

débutant en la matière.

Les limites techniques de Meze restent toutefois

visibles sur quelques petits détails à la patte

artisanale, d’infimes éléments de finition dont on

perçoit de discrètes traces d’usinage et bavures en

s’y penchant suffisamment. Mais le seul vrai défaut

notable de ce casque Meze Empyrean demeure le

système de réglage de l’arceau, très - voire trop -

serré pour être facile d’utilisation.

Le confort est en revanche exemplaire,

principalement grâce au design étudié en amont.

Le bandeau appui-tête bombé permet de très

bien répartir les 430 g du casque. Les coques

des oreillettes s’orientent idéalement grâce un

petit système de ressorts, et les coussinets très

rembourrés ne serrent jamais excessivement. Sans

être le meilleur du genre, le Meze Empyrean évite

parfaitement les écueils de nombreux casques

planaires (ou orthoplanar) et se laisse ainsi porter

pendant plusieurs heures sans fatigue excessive.

Un son ultra précis et naturel, tout en

polyvalence

Mais si tout est réussi jusque-là, ce sont bien ses

performances sonores qui vont permettre d’ancrer

ce casque dans l’excellence. Dès les premières

notes de musique, le Meze Empyrean s’affirme

comme un casque cumulant les superlatifs. Pas

totalement neutre, mais donnant une sensation

de naturel qui ne le quittera plus, il ne prend pas

parti pour une gamme de fréquences ou une

autre tout en jouissant d’une incroyable capacité

d’adaptation. Tantôt très rond et caressant, il peut

aussi se montrer percutant ou très clair sans devenir

Spécifications

•Type : casque Hifi, circum-auriculaire ouvert

•Transducteurs : orthoplanar hybride (ou isodynamique)

•Réponse en fréquence : 4 Hz à 110 kHz

•Impédance : 31,6 Ohms

•Sensibilité : 100 dB/mW

•Coussinets : une paire habillée de velours, une paire

habillée de similicuir

•Poids : 430 g

•Câble : détachable en Y à connectique XLR (disponible

avec prise 3,5 mm, 6,35 mm asymétriques ou en 2,5 mm,

4,4 mm et XLR 4 broches symétriques)

•Accessoire fourni : mallette de rangement en aluminium

Notre avis

Construction

Performances

Ergonomie

Musicalité

uuu

More magazines by this user
Similar magazines