13.09.2019 Views

Essais & Simulations n° 138

SPECIAL MEASUREMENT WORLD Coup d'envoi du nouveau salon de la mesure du futur

SPECIAL MEASUREMENT WORLD
Coup d'envoi du nouveau salon de la mesure du futur

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

ESSA<br />

IMULATIONS<br />

SCIENCES ET TECHNIQUES EN ENVIRONNEMENT POUR LES LABORATOIRES ET l'.INDUSTRIE<br />

(www.ëssis-simulations.com<br />

-<br />

MESURES 24<br />

SPECIAL<br />

MEASUREMENT<br />

WORLD<br />

Coup d'envoi du nouveau<br />

salon de la mesure du<br />

futur<br />

ESSAIS ET MODELISATION<br />

Les machines d'essais et technologies innovantes<br />

à l'honneur dans ce numéro !<br />

DOSSIER<br />

Véhicule autonome ... Le grand bouleversement du<br />

secteur automobile<br />

N ° <strong>138</strong> • Septembre-Octobre 2019 • 25€


Inventé au 19ième siècle. Optimisé pour aujourd'hui.<br />

Distribution des contraintes de von Mises dans le carter d'un moteur à<br />

induction avec prise en compte des effets électromécaniques.<br />

Au 19ème siècle, deux scientifiques ont inventé séparément<br />

le moteur à induction AC. Aujourd'hui, c'est un composant<br />

commun en robotique. Comment y sommes nous arrivé, et<br />

comment les ingénieurs d'aujourd'hui peuvent-ils continuer<br />

d'améliorer ces moteurs?<br />

Le logiciel COMSOL Multiphysics® est utilisé pour simuler des<br />

produits, des systèmes et des procédés dans tous les domaines<br />

de l'ingénierie, de la fabrication et de la recherche. Découvrez<br />

comment l'appliquer pour vos designs.<br />

comsol.blog/induction-motor<br />

■ COMSOL


ÉDITORIAL<br />

La mesure et la métrologie<br />

au cœur de l'événement<br />

C'est un nouveau rendez-vous qui fera son apparition cet automne à Paris. Avec<br />

le salon Measurement World et le Congrès international de métrologie (CIM), la<br />

Porte de Versailles deviendra durant trois jours, du 24 au 26 septembre prochain,<br />

le haut lieu national de la mesure et du contrôle. Un événement pour le salon<br />

de la mesure qui, en plus de faire peau neuve et d'arborer une nouvelle marque<br />

à la teinte plus internationale, compte bien réunir les grands noms du secteur.<br />

Olivier Guillon<br />

Rédacteur en chef<br />

Au menu des nombreuses conférences qui rythmeront<br />

le salon à travers le congrès CIM : les capteurs intelligents,<br />

les solutions IOT, le traitement du signal et des<br />

données, mais aussi l'intelligence artificielle et la fabrication<br />

additive, la nanométrologie sans oublier l'incontournable<br />

industrie du futur ; une manière de démontrer que<br />

la production mais aussi la métrologie et les essais sont<br />

pleinement concernés par les technologies dites « 4.0 ».<br />

Pour l'occasion, le magazine <strong>Essais</strong> & <strong>Simulations</strong> est<br />

partenaire de cet événement biennal et consacre, en plus<br />

de son traditionnel dossier Automobile de septembre, un<br />

« La mesure est devenue<br />

une rubrique majeure<br />

pour le magazine <strong>Essais</strong> &<br />

<strong>Simulations</strong> et ses lecteurs,<br />

grands utilisateurs de<br />

nombreux moyens de<br />

contrôle>►<br />

dossier spécial dans sa rubrique « Mesures », partie du magazine entièrement<br />

dédiée aux acteurs à la fois industriels, scientifiques et universitaires. Une rubrique<br />

devenue majeure ces dernières années pour la revue et ses lecteurs, grands utilisateurs<br />

de nombreux moyens de contrôle dans une industrie qui ne cesse de se<br />

transformer et d'exiger des services de métrologie d'être toujours plus compétitifs.<br />

Olivier Guillon<br />

Envie de réagir ?<br />

W @EssaiSimulation<br />

1 ESSAISSM.l.ATI 1<br />

ÉDITEUR<br />

MRJ Informatique<br />

Le Trèfle<br />

22, boulevard Gambetta<br />

92130 Issy-les-Moulineaux<br />

Tel:01 8419 38 10<br />

Fax:01 3429 61 02<br />

IJ /Facebook.com/<br />

EssaiSimulation<br />

/@EssaiSimulation<br />

Direction:<br />

Michaël Lévy<br />

Directeur de publication :<br />

Jérémie Roboh<br />

Rédacteur en chef :<br />

Olivier Guillon<br />

COMMERCIALISATION<br />

Pubücité:<br />

Patrick Barlier<br />

p.barlier@mrj-corp.fr<br />

Diffusion et Abonnements<br />

vad.mrj-presse.fr<br />

Prix au numéro :<br />

25€<br />

Abonnement 1 an :<br />

85 € / 4 numéros<br />

Étranger:<br />

100€<br />

Règlement par chèque<br />

bancaire à l'ordre de MRJ<br />

RÉALISATION<br />

Conception graphique:<br />

Dolioz -Adeline Docquier<br />

Maquette, Impression :<br />

Rivadeneyra, sa<br />

Calle Torneros, 16<br />

Poligono lndustrial de Los Angeles<br />

28906 Getafe -Madrid Espagne<br />

N ° 1SSN:<br />

1632-4153<br />

Dépôt légal: à parution<br />

Périodicité: Trimestrielle<br />

Numéro: <strong>138</strong><br />

Date: septembre-octobre-2019<br />

RÉDACTION<br />

Ont collaboré à ce numéro:<br />

Olivier Guillon, Daniel Vaucher<br />

de la Croix IMetravibl. Gilles<br />

Gallée IAnsysl. Jean-Yves Disson<br />

IMetravibl.<br />

Comité de rédaction :<br />

Olivier Guillon [MRJI.<br />

PHOTO DE COUVERTURE<br />

i-Stock<br />

Toute reproduction, totale ou<br />

partielle, est soumise à l'accord<br />

préalable de la société MRJ.<br />

Partenaires du magazine <strong>Essais</strong> &<br />

<strong>Simulations</strong>:<br />


Centre d'essais thermiques<br />

<strong>Essais</strong> climatiques<br />

Tests de vieillissement<br />

Conductivité<br />

Calorimétrie<br />

Conseils & Expertise<br />

www.atermetrologie.com


SOMMAIRE<br />

ESSAl961MULATIONS<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

24- Quand la mesure fait son show à Paris ...<br />

26 - Measurement World signe une première édition pleine de<br />

promesses<br />

28- L.:événement mondial de la métrologie partie intégrante de Measurement World<br />

30 - Le Cetim Sud-Ouest veut monter en puissance en tant qu'acteur incontournable de<br />

la métrologie<br />

34-Offrir des solutions de mesure et d'acquisition toujours plus adaptées aux besoins<br />

des industriels<br />

36 -Endress+Hauser poursuit ses développements en France<br />

39- Des cartes d'acquisition de données et de génération arbitraire pour l'automobile<br />

40 - Du nouveau du côté des solutions d'instrumentation modulaire<br />

41 -À Rouen, SGS renforce son offre d'analyses des métaux<br />

42 - Corrélation modèle numérique/ mesures vibratoires pour optimiser un drone de Parrot<br />

43-Détecter, caractériser et localiser les défauts plus rapidement<br />

ACTUALITÉS<br />

6 Eikosim noue un partenariat avec Dassault<br />

Systèmes<br />

6 Sopemea intègre un Pôle conformité<br />

des produits électriques<br />

8 Global Space, un nouveau rendez-vous<br />

des professionnels de l'espace<br />

8 Succès des essais en vol du premier<br />

pneu d'avion connecté<br />

ESSAIS ET MODÉLISATION<br />

Spécial Machines d'essais<br />

11 Le dernier séminaire Nafems France de<br />

l'année met à l'honneur l'électrification<br />

des transports<br />

12 Un banc vibratoire unique en France pour<br />

relever les défis du véhicule électrique<br />

14 Répondre aux problématiques d'essais<br />

dans les transports<br />

16 Akira, une évolution continue<br />

18 Un large panel de capacités en essais<br />

cryogéniques<br />

20 iXblue : des moyens de tests précis<br />

pour la fiabilité de vos données R&D<br />

21 Avec l'acquisition de l'activité NVH<br />

de Saab Medav, Siemens renforce sa<br />

solution Simcenter<br />

DOSSIER<br />

Automotive issue<br />

44 The automobile at a time of great change<br />

46 Symposium "Crossed views and dialogue<br />

on autonomous vehicles" in Paris,<br />

September 25<br />

48 With Teqmo, France is setting up a test<br />

centre for autonomous vehicles<br />

50 Novares unveils Nova Car #2 and 25<br />

innovations for the car of the future<br />

52 Acceleration measurements and Usage<br />

Classification for a vehicle in different<br />

driving conditions<br />

54 Safety, connectivity and reliability ... the<br />

challenges of the autonomous vehicle<br />

56 "Towards safety and performance<br />

criteria similar to those of aeronautics"<br />

58 "To meet the challenges of automakers,<br />

Simulation is indispensable"<br />

OUTILS<br />

61 L.:ASTE organise prochainement trois<br />

journées techniques<br />

62 Formations<br />

63 Agenda<br />

64 Sommaire du prochain numéro<br />

64 Index des annonceurs et des entreprises<br />

citées<br />

64 Le chiffre à retenir<br />

ESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • septembre-octobre 201913


Conceptions et<br />

réalisations<br />

• Salles anéchoïques<br />

• Salles semi-anéchoïques<br />

• Salles calmes<br />

• Salles réverbérantes<br />

• Souffleries<br />

dB Vib<br />

INGENIERIE<br />

Solutions clés en main, toutes servitudes incluses:<br />

bancs à rouleaux, ventilation, climatisation,<br />

éclairage, automatismes, sécurisation des accès ....<br />

contact.i ngen ierie@d bvi b.com<br />

www.dbvib-ingenierie.com<br />

Contactez-nous au 04 74 16 2880 pour en savoir plus


NOS DOSSIERS EN UN CLIN D'OEIL<br />

ESSAIS ET MODÉLISATION<br />

Les machines d'essais à<br />

l'honneur p. 10 à 23<br />

On évoque beaucoup le rôle toujours plus important de la<br />

simulation numérique dans le domaine des essais, et c'est<br />

d'autant plus vrai dans secteur de l'automobile par exemple<br />

[lequel fait l'objet, comme chaque année à la même période,<br />

d'un dossier spécial! avec l'électrification des véhicules et les<br />

voitures autonomes. Mais dans toute l'industrie, l'automobile<br />

comprise, les essais physiques demeurent incontournables.<br />

Et le marché des machines de test se montre toujours très<br />

dynamique et les bancs d'essais toujours plus complexes et<br />

sophistiqués. Objectif? Répondre à des demandes de plus en<br />

plus ciblées.<br />

MESURES<br />

Spécial Measurement World<br />

p. 24 à 43<br />

Ça y est. Le coup d'envoi de la nouvelle marque du salon de<br />

la mesure organisé par GL Events sera donné à l'automne,<br />

plus précisément du 24 au 26 septembre prochain à la Porte<br />

de Versailles, à Paris. loccasion pour la rédaction d'<strong>Essais</strong> &<br />

<strong>Simulations</strong> d'orienter sa rubrique 100% consacrée à la mesure et<br />

à la métrologie vers ce nouveau rendez-vous majeur du secteur<br />

en France et en Europe. Au programme de ce dossier, des retours<br />

d'expérience, des reportages et différents focus portés sur les<br />

derniers développements et innovations dans le domaine de la<br />

métrologie et des instruments de mesure.<br />

DOSSIER<br />

Spécial automobile : vers le<br />

vehicule autonome p. 44 à 60<br />

Chaque année qui passe nous apporte son lot d'avancées et de<br />

progrès dans le domaine du véhicule autonome. Les industriels<br />

- constructeurs et équipementiers - s'organisent, parfois tant<br />

bien que mal, pour tenter de mener la course et ne pas se<br />

laisser« truster» leur place par les nouveaux et puissants<br />

acteurs que représentent notamment les Gafa. Cela passe par<br />

des accords de partenariat technologiques, d'acquisitions mais<br />

aussi des investissements dans des infrastructures d'essais<br />

spécifiquement dédiées aux véhicules autonomes et des logiciels<br />

de simulation. Le point avec quelques éditeurs de renom qui<br />

multiplient les développements dans le domaine.<br />

ESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • septembre-octobre 201915


ACTUALITÉS<br />

HH=idii<br />

Le point sur les prochains<br />

forums de l'Électronique<br />

À partir de 2020, Enova en région<br />

deviendra Forum de l'Électronique<br />

et se tiendra conjointement aux<br />

événements Sepem Industries. La<br />

simultanéité du Sepem et du Forum<br />

de l'Électronique prend tout son<br />

sens dans un contexte d'industrie<br />

du futur et des problématiques<br />

liées à la croissance forte de<br />

la microélectronique, selon<br />

l'organisateur. GL Events.•<br />

De nouvelles fonctions<br />

pour Jérôme Relave (SGS<br />

France)<br />

SGS France a nommé Jérôme<br />

Relave, actuel directeur des activités<br />

Field services et Destructive Testing.<br />

au poste de directeur de Division<br />

Field and Testing Services - BU<br />

Transportation. Son périmètre<br />

s'étend désormais aux activités<br />

de Non Destructive Testing de SGS<br />

Aeronautics. •<br />

ARTS Energy renforce son<br />

laboratoire d'essais de<br />

batteries lithium-ion<br />

L'expert des solutions de stockage<br />

de l'énergie et membre de la<br />

French Fab, a annoncé accroître<br />

sa capacité de tests d'environ 25%<br />

au 3e trimestre 2019 et de 15%<br />

début 2020. Objectif? Optimiser<br />

les perfor mances et la sécurité<br />

des batteries Lithium-ion afin<br />

d'accompagner un marché en<br />

forte croissance.•<br />

LOGICIEL<br />

Eikosim noue un partenariat avec<br />

Dassault Systèmes<br />

------<br />

-·-<br />

La start-up spécialisée dans le développement<br />

de logiciels de corrélation<br />

d'images numériques à<br />

destination de la mécanique des<br />

solides a entamé un partenariat avec Dassault<br />

Systèmes afin de joindre le programme d'intégration<br />

Simulia. « Rejoindre le Programme<br />

d'intégration Simulia de Dassault Systèmes<br />

nous ouvre de nouvelles portes, révèle Florent<br />

Mathieu, président d'EikoSim. Nous pouvons<br />

LABORATOIRE<br />

-·•--. ... désormais offrir une interface<br />

directe avec les applications de<br />

Simulia Abaqus, nous permettant<br />

d'aller à la rencontre de<br />

nouveau clients pour notre solution<br />

logicielle EikoTwin à laide<br />

du logiciel de simulation Simulia<br />

de Dassault Systèmes. »<br />

En mai dernier, EikoSim lançait<br />

Eikoîwin Digital Twin, le<br />

second logiciel de sa solution Eiko Twin. Le<br />

programme vise les bureaux de conception<br />

des grands groupes industriels afin doptimiser<br />

lëtape de simulation lors de la conception<br />

de pièces industrielles. •<br />

EN SAVOIR PLUS> eikosim.com<br />

Sopemea intègre un Pôle conformité<br />

des produits électriques<br />

La filiale du groupe Apave spécialisée<br />

dans l'ingénierie et les essais<br />

de qualification vient d'intégrer<br />

un nouveau pôle de compétences<br />

dédié à la conformité des produits<br />

électriques. l.ëquipe du laboratoire d'essais<br />

sur Produits électriques d'Apave Tassin, a<br />

ainsi rejoint Sopemea le 1" juillet dernier et<br />

installé son activité dans les locaux du laboratoire<br />

de sa filiale Sopavib.<br />

[intégration de ce pôle fait suite au rachat<br />

d'AEMC intervenu il y a plusieurs mois.<br />

Celle-ci permet d'accroître la synergie et<br />

la complémentarité entre les services du<br />

groupe. Le groupe enrichit ainsi son offre<br />

d'accompagnement articulée autour de<br />

ses services d'ingénierie, d'essais de qualification,<br />

d'analyse de conformité et de<br />

marquage CE. Ce laboratoire est reconnu<br />

CBTL.e<br />

EN SAVOIR PLUS> sopemea.fr<br />

6 !ESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


iXblue Motion Systems propose une gamme<br />

complète de simulateurs de mouvements<br />

mono-axe & multi-axes. et de centrifugeuses<br />

conçus pour les tests et l'étalonnage de<br />

composants inertiels, systèmes de guidage<br />

et de capteurs optiques.<br />

Très haute précision<br />

Grandes capacités dynamiques<br />

Excellente stabilité de position<br />

Excellente répétabilité des résultats<br />

Gains de temps significatifs<br />

iXblue


ACTUALITÉS<br />

hH=idiâi<br />

Le MTC devient Consultant<br />

Certifié Comsol<br />

Le Manufacturing Technology Center<br />

[MTC) a officiellement rejoint les rangs<br />

de sa liste mondiale de Consultants<br />

Certifiés de Comsol. MTC fournit<br />

des technologies et des outils qui<br />

favorisent l'adoption de procédés de<br />

fabrication innovants au Royaume-Uni<br />

et ailleurs. L'utilisation du logiciel<br />

Comsol Multiphysics permet de créer<br />

des modèles de grande précision pour<br />

prédire les performances et optimiser<br />

les procédés pour les clients.•<br />

Une année fructueuse<br />

pour Predictive Image<br />

Créé en 2010, Predictive Image,<br />

laboratoire français d'analyses<br />

industrielles en contrôle nondestructif,<br />

qui fait la chasse aux<br />

pièces défaillantes, vient de boucler<br />

un projet européen d'envergure, mené<br />

sous l'égide de STMicrolectronics et<br />

lnfineon Technologies durant trois<br />

ans, visant à renforcer la compétitivité<br />

des outils de mesures dans l'analyse<br />

des défaillances industrielles face au<br />

marché américain. •<br />

ÉVÉNEMENT<br />

Global Space, un nouveau rendez-vous<br />

des professionnels de r espace<br />

Du 17 au 19 juin 2020, la capitale<br />

occitane accueillera<br />

pour la toute première fois<br />

Global Space in Toulouse, un<br />

rendez-vous dédié à l'ensemble de la filière<br />

spatiale. Héritier du Toulouse Space Show,<br />

ce forum mondial affiche une double<br />

ambition : d'une part, devenir la vitrine<br />

à l'international des solutions issues des<br />

technologies spatiales et de leurs multiples<br />

applications dans le secteur civil et de la<br />

défense, d'autre part, s'imposer comme un<br />

TECHNOLOGIE<br />

lieu de réflexion incontournable sur l'avenir<br />

de la filière.<br />

En plus d'un hall d'exposition modulable<br />

de 40 000 m 2 dédié aux professionnels,<br />

ce lieu unique consacrera de nouveaux<br />

espaces à l'innovation collaborative et à<br />

sa démonstration, au networking mais<br />

aussi aux échanges et discussions autour<br />

de thématiques variées ainsi qu'à de<br />

nombreux rendez-vous d'affaires. L'événement<br />

accueillera à ce titre le Global<br />

Space Security Forum où responsables<br />

militaires, agences nationales et acteurs<br />

de l'industrie évoqueront ensemble les<br />

grands défis en matière de sécurité nationale<br />

et européenne. •<br />

EN SAVOIR PLUS><br />

globalspaceintoulouse.com<br />

Succès des essais en vol du premier<br />

pneu d'avion connecté<br />

Atos livre le<br />

supercalculateur le plus<br />

puissant de Norvège<br />

Atos, leader international de la<br />

transformation digitale, a signé avant<br />

l'été un contrat sur quatre ans pour<br />

fournir son dernier supercalculateur, le<br />

BullSequana XH2000, à Uninett Sigma2,<br />

le gestionnaire de l'infrastructure<br />

nationale de calcul scientifique en<br />

Norvège. Il s'agira du plus puissant<br />

supercalculateur du pays.•<br />

Al'occasion du salon du Bourget,<br />

en juin dernier, Michelin<br />

et Safran Landing Systems ont<br />

annoncé le succès des essais en<br />

vol du premier pneu d'avion connecté Pres­<br />

Sense, le 13 juin à Istres, sur un Falcon 2000S<br />

de Dassault Aviation. Fruit d'un travail<br />

collaboratif engagé par Michelin et Safran<br />

Landing Systems, PresSense est une solution<br />

sans fil destinée à faciliter les opérations<br />

de maintenance au sol des compagnies<br />

aériennes.<br />

Le capteur électronique récolte les informations<br />

concernant la pression des pneumatiques<br />

et transmet ces données numériques<br />

à distance. Tout ceci sans nécessité d'intervenir<br />

sur le pneu, grâce à un lecteur connecté<br />

et relié à une base de données. Les relevés<br />

de mesure sauvegardés sont ensuite accessibles<br />

via une interface web assurant ainsi<br />

une traçabilité optimale. Des séances d'essais<br />

en vol sur différentes plateformes avions<br />

auront lieu en fin d'année et début 2020. •<br />

EN SAVOIR PLUS><br />

www.safran-group.com<br />

8 IESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


i..<br />

·!IX'1111es<br />

neuves ou lrt..<br />

rêcentes<br />

RENT4TEST<br />

MATÉRIEL NEUF OU RÉCENT<br />

Location d'enceintes climatiques et thermiques<br />

Réussir vos<br />

essais<br />

Nous proposons aux industriels et laboratoires d'essais, la location<br />

d'enceintes climatiques et thermiques de marque exclusivement<br />

CTS, fabriquées en Allemagne à Hechingen.<br />

contact@rent 4 test. fr<br />

+33 (0)3 268 998 31<br />

Notre prestation Full<br />

Package comprend<br />

- La location mensuelle<br />

- L'expertise amont+ mise en service<br />

+ formation à l'utilisation<br />

- La I ivraison sur votre site par<br />

camion plateau (sans hayon)*.<br />

que vous réussissiez<br />

tous vos essais<br />

en utilisant nos enceintes<br />

climatiques !<br />

- L'expertise aval avant retour<br />

de l'enceinte.<br />

- Support téléphonique sur discussion<br />

technique (programmation de cycle<br />

par exemple ... )<br />

- Le service après-vente.<br />

WWW.RENT 4TEST.FR<br />

* En sus sur demande<br />

le déchargement au sol ou sur quai<br />

de déchargement, la manutention<br />

de l'enceinte jusque dans<br />

votre laboratoire.<br />

Nos locaux sont situés à Reims (51) et Trets (13)<br />

plus de 1000m2 disponibles : show room et zone d'utilisation


ESSAIS ET MODÉLISATION<br />

ÉVÉNEMENT<br />

Le dernier séminaire Nafems<br />

France de [année met à<br />

[honneur [électrification des<br />

transports<br />

UN BOND<br />

DANS LE NANO<br />

POSITION­<br />

NEMENT PAR<br />

SYSTÈME<br />

PIEZO­<br />

ÉLECTRIQUE<br />

Le jeudi 14 novembre prochain, au Novotel de Charenton IVal-de­<br />

Marne), près de Paris, se déroulera le troisième et dernier séminaire de<br />

l'année organisé par Nafems France, branche française de l'association<br />

internationale réunissant les acteurs de la simulation numérique. Cette<br />

édition portera cette fois sur l'électrification dans l'industrie des transports.<br />

Nafems France organisera le 14 novembre un séminaire sur le thème de<br />

la conception des systèmes de transport électriques de nouvelles générations<br />

(véhicules autonomes, avions électriques, porte-containers,<br />

train, etc.). Seront évoquées les problématiques nouvelles et solutions<br />

liées à la simulation numérique. La journée se tiendra en principe au Novotel de<br />

la porte de Charenton (Paris).<br />

Comme pour les événements Nafems précédents ont été sollicitées des interventions<br />

techniques ; l'association française présidée par Didier Large propose également,<br />

comme à son habitude, des stands d'exposition. Le séminaire sera quant à<br />

lui présidé par Éric Lande! du groupe Renault.<br />

CONTEXTE<br />

Lëlectrification des moyens de transports pose des problèmes nouveaux complexes<br />

aux ingénieurs R&D avec la nécessité de repenser radicalement les paradigmes de<br />

conception et de validation par la simulation actuels. Les nouvelles méthodes de<br />

développement des produits vont entrainer des demandes nouvelles qui vont impacter<br />

tous les acteurs dont les fournisseurs de moyens de calcul avec le développement<br />

du HPC en mode Cloud ou Cloud hybride, nécessiter la réécriture de tout ou<br />

partie des codes de calcul, de développer des outils et des plateformes ouvertes pour<br />

l'exploration massive des données de l'expérience et de la simulation multi-physiques<br />

et multi- échelles, du mode de facturation de l'utilisation des logiciels, etc.<br />

Les thèmes proposés pour l'appel à communication sont multiples. Ceux-ci<br />

concernent la mobilité durable, la simulation NVH et des équipements mécatroniques<br />

(électronique de puissance, batterie, etc.), la modélisation systèmes MBSE, la<br />

simulation multi-physique et multi-échelles, les smart grids, l'exploration massive,<br />

les modèles réduits et les jumeaux numériques, sans oublier l'optimisation des plans<br />

d'expériences, le « High Performance Computing » et le Cloud Computing, le mode<br />

de licencing ou encore la parallélisation des codes, etc. •<br />

Lancement de la série:<br />

nano-positionneur<br />

piezo électrique QNP<br />

et Piezo contrôleur<br />

QLAB<br />

Les tables QNP présentent une<br />

raideur hors norme grâce à une<br />

fréquence de résonnance très élevée<br />

et une résolution sub-nanométrique.<br />

Elles sont donc idéales pour les<br />

applications pointues à faible<br />

encombrement telles que<br />

l'intérferometrie, la microscopie et<br />

les al!gnements d'extrême précision.<br />

Le contrôleur associé QLAB dispose<br />

d'un écran tactile et peut fonctionner<br />

de manière indépendante ou peut<br />

être connecté à un PC via Ethernet,<br />

ce qui le rend extrémement flexible<br />

dans toutes les situations. Avec des<br />

performances sub-nanométriques<br />

et un environnement de contrôle<br />

et de programmation très convivial,<br />

obtenir un positionnement<br />

nanométrique n'aura Jamais été<br />

aussi facile.<br />

AEROTECH<br />

www.aerotech.co.uk<br />

+ 33 2 37 21 87 65<br />

EN SAVOIR PLUS> www.nafems.org<br />

ESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019111


ESSAIS ET MODÉLISATION<br />

EN APPLICATION<br />

Un banc vibratoire<br />

unique en France pour<br />

relever les défis du<br />

véhicule électrique<br />

Le Centre vibra-acoustique et fiabilité (Cevaa),<br />

qui a soufflé ses vingt bougies en avril dernier, a<br />

fêté un autre anniversaire : celui de l'exploitation<br />

d'un vibrateur de 74kN de dernière génération (le<br />

seul en France!. À la fois plus économe grâce à<br />

son refroidissement par air et auto-adaptatif, il a<br />

permis au laboratoire normand de renforcer ses<br />

capacités de tests dans les domaines du véhicule<br />

électrique.<br />

'<br />

T<br />

J'<br />

\ Pot IMV, un moyen d'essai unique en son genre<br />

1 "<br />

' 1<br />

Dans le précédent numéro d'<strong>Essais</strong> & <strong>Simulations</strong>, la<br />

rédaction évoquait les 20 ans du centre d'expertise<br />

et d'essais, implanté sur la Technopôle du Madrillet,<br />

à Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen<br />

(Seine-Maritime). Mais cet événement, bien qu'il traduit la<br />

croissance ininterrompue du laboratoire normand, n'est pas<br />

sa seule actualité, loin de là. Fait significatif, le Cevaa s'est doté<br />

il y a un peu plus d'un an d'un équipement hors norme - et<br />

unique en France.<br />

Il faut dire que le centre d'essais - accessoirement labellisé<br />

Carnot-ESP' - est aujourd'hui contraint à s'adapter aux<br />

bouleversements du marché automobile, secteur auquel appartiennent<br />

la majeure partie de ses clients (bien que depuis une<br />

quinzaine d'années, le Cevaa n'a pas manqué de se diversifier<br />

en s'ouvrant à l'aéronautique, le spatial, la défense ou encore<br />

le ferroviaire). « Nous travaillons pour de nombreux constructeurs<br />

et équipementiers pour des essais très particuliers d'excitation<br />

maîtrisée par exemple et de caractérisation de pièces en<br />

test», précise Tarik Ait-Younes, directeur général du Cevaa.<br />

Outre des tests NVH, le laboratoire mène des essais de fiabilité<br />

et de vibration pour tester le comportement modal des objets.<br />

l:ENJEU DU VÉHICULE ÉLECTRIQUE<br />

Le développement des véhicules électriques, et particulièrement<br />

les batteries, pousse les industriels à développer des produits<br />

selon des normes plus sévères, notamment le lOOG 11 ms.<br />

•. Énergie et systèmes de propulsion<br />

12 IESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


ESSAIS ET MODÉLISATION<br />

sai de mieux gérer la consommation mais aussi !espace au sol.<br />

UN SYSTÈME AUTO-ADAPTATIF<br />

Premier laboratoire en France à sëquiper d'un tel équipement,<br />

le Cevaa a opté pour cette machine d'IMV aussi pour sa fonction<br />

ECO. Cette technologie brevetée permet de répondre aux<br />

besoins d'essais tout en améliorant la consommation et la maintenabilité<br />

des pots vibrants ... et en réduisant fortement le bruit<br />

pour les utilisateurs. « Cette fonction nous permet d'adapter la<br />

vitesse en fonction des besoins, indique Tarik Ait-Younes. Le<br />

système réduit la vitesse de rotation et diminue automatiquement<br />

les alimentations du ventilateur et du champ de la bobine.<br />

Cette Jonction nous permet de n'activer qu'un certain nombre de<br />

modules, comme lorsqu'on désactive les cylindres d'un moteur de<br />

voiture pour consommer moins de carburant». Enfin, ce système<br />

permet également de s'adapter automatiquement en fonction de<br />

la température afin de ne pas mettre en danger le moyen d'essai.<br />

« Avec le développement du véhicule électrique, les laboratoires<br />

font face à un enjeu acoustique et à de nouvelles contraintes, à<br />

commencer par les petits bruits parasites qui étaient masqués par<br />

le moteur thermique, rappelle Daniel Leroy, directeur général<br />

d'Alliantech, distributeur de solutions qui équipe déjà le Cevaa<br />

sur les parties accéléromètre et acoustique. Làspect sécurité est<br />

également au cœur du sujet: on a besoin de plus en plus de batteries<br />

or lorsqu'on condense lënergie, il peut y avoir un risque d'emballement<br />

et donc d'explosion ».<br />

Au regard de ces enjeux, les défis pour les constructeurs sont<br />

colossaux et nécessitent de se doter d'importants moyens d'essais.<br />

« Le Cevaa est un laboratoire possédant peu de vibrateurs ;<br />

nous avions dès lors besoin d'un plus gros moyen d'essai mais<br />

aussi d'une solution polyvalente», souligne Tarik Ait-Younes.<br />

D'autant que, pour compliquer l'équation, une autre problématique<br />

se posait pour le Cevaa, comme pour toute entreprise<br />

d'ailleurs, celle du RSE et de la nécessité d'exploiter des équipements<br />

les moins énergivores possibles. « On a la possibilité<br />

aujourd'hui de quantifier l'impact carbone d'un moyen d'essai;<br />

cela permet naturellement de consommer moins et de faire des<br />

économies dënergie mais surtout d'être prêt le jour où la réglementation<br />

se durcit, d'autant que ce type de démarches est valorisant<br />

pour l'entreprise vis-à-vis de ses clients », détaille Daniel Leroy.<br />

Installé fin 2017 et en exploitation depuis avril 2018, le vibrateur<br />

A74 est équipé d'une table horizontale pour un déplacement en<br />

3 axes, et associé à une enceinte climatique - chaud-froid-humidité.<br />

Les applications sont nombreuses - aéronautique et<br />

automobile principalement - et concernent par exemple les<br />

nouvelles générations de systèmes de freinage électriques et<br />

des équipements chargés de récupérer les particules, ou encore<br />

les composants de moteurs pour les satellites; « ce moyen d'essai<br />

nous permet de faire le grand écart. Pour faire simple, on<br />

fait ce que l'on veut en matière d'excitation ». Et le directeur<br />

général du Cevaa de préciser qu'avec « cet équipement, nous<br />

avons considérablement élargi nos capacités d'essais et réalisé<br />

des économies dënergie alors que ce moyen tourne quasi-quotidiennement<br />

». De quoi poursuivre les activités vers l'électrique,<br />

domaine dans lequel la demande ne va cesser de croître ses<br />

prochaines années. •<br />

Olivier Guillon<br />

Mais vers quelle solution se tourner ? Convaincu à la fois par<br />

la nécessité d'augmenter sa capacité d'essai et par le discours<br />

« éco-responsable », le Cevaa s'oriente vers un moyen d'essais<br />

vibratoire A74 (puissance kN) de marque IMV. .. à refroidissement<br />

par air, et non par eau, ce qui a permis au centre


ESSAIS ET MODÉLISATION<br />

ÉQUIPEMENT<br />

Répondre aux problématiques d'essais<br />

dans les transports<br />

Depuis plus d'un an, la société EMC travaille sur le lancement du premier incubateur industriel<br />

dédié à la mobilité - Route 26 - et dont l'inauguration officielle s'est tenue en février dernier.<br />

L.:occasion de revenir sur cette société du groupe Emitech qui héberge l'accélérateur doté<br />

d'importants moyens d'essais, à commencer par un banc GMP.<br />

Implanté à Achères dans les Yvelines<br />

et à Bosroumois (Eure), le centre<br />

technique EMC propose des services<br />

en réalisation d'essais de développement<br />

et validation, en conception de<br />

bancs de tests et en conseil en ingénierie.<br />

Ce centre technique dispose d'un parc<br />

de moyens industriels unique composé<br />

d'une vingtaine de bancs dessais: un banc<br />

véhicule électrique, un banc GMP, plus<br />

de quinze bancs moteurs, dont des climatiques,<br />

un banc à rouleaux et plusieurs<br />

bancs moteur ou composants aéronautiques<br />

ou automobiles.<br />

u<br />

Banc groupe motopropulseur a§<br />

- -9<br />

Sorti en décembre dernier, le banc<br />

groupe motopropulseur a la particularité<br />

de pouvoir tester et valider le système<br />

de propulsion du véhicule : le moteur<br />

thermique ou électrique, le système de<br />

réduction de vitesse (réducteur ou boîte<br />

de vitesse) et les arbres de transmission.<br />

Les deux machines électriques viennent<br />

en lieu et place des roues permettant de<br />

tester une chaîne de traction complète et<br />

ainsi réaliser une mise au point représentative<br />

d'un véhicule complet. Le banc GMP<br />

accueille aussi bien des motorisations thermiques,<br />

hybrides que électriques. Enfin, ce<br />

banc peut exécuter des profils de vitesse<br />

pour des cycles de dépollution.<br />

14 IESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


ESSAIS ET MODÉLISATION<br />

RÉPONDRE À DES PROB LÉMATIQUES BI EN<br />

PARTICULIÈRES DANS LE DOMAIN E DES TRANSPORTS<br />

Le banc GMP répond aux besoins des équipementiers et<br />

constructeurs automobiles sur des problématiques de développement<br />

et de mise au point. Les essais réalisés sur ce banc<br />

permettent de valider les architectures choisies en matière de<br />

fiabilité mécanique, de pollution et de consommation. Ce banc<br />

répond également aux problématiques de contraintes vibratoires,<br />

lesquelles sont de plus en plus importantes pour les<br />

nouveaux groupes motopropulseurs. « Puisque<br />

nous testons le moteur, la boîte de vitesse et la<br />

transmission, nous pouvons valider les critères<br />

et cibles de vibration avant leur intégration dans<br />

le véhicule. Cette caractéristique nous approche<br />

au plus près des conditions réelles de roulage,<br />

précise-t-on au sein du centre technique. Nous<br />

utilisons dix voies accéléromètres: mono-axe ou<br />

3 axes (XYZ) afin d'assurer la surveillance et la<br />

caractérisation ».<br />

du véhicule, surtout sur les questions vibratoires». Les essais réalisés<br />

ont été en effet réalisés en tenant le jalon client et ont permis<br />

d'identifier d'autres voies d'utilisation du banc sur des problématiques<br />

de validation mécanique. Ce type de moyen d'essais<br />

est de plus en plus nécessaire pour valider les chaînes de traction<br />

car celles-ci sont de plus en plus hybridées (moteur thermique<br />

et moteur électrique). Ces essais de validation du système<br />

complet ne sont pas possibles sur banc •<br />

Olivier Guillon<br />

« Jusqu'à présent, les essais que nous avons<br />

réalisés pour nos clients nous ont véritablement<br />

permis d'être au plus proche des conditions réelles<br />

Précision et haute<br />

vélocité réunis !<br />

•<br />

Seuls des accouplements de haute<br />

précision vous garantissent l'exactitude<br />

des données de vos couple-mètres !<br />

Votre partenaire<br />

ESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019 115


ESSAIS ET MODÉLISATION<br />

FOCUSPME<br />

Akira, une évolution<br />

continue<br />

Si la société basque Akira a démarré son activité<br />

de développement de moteurs à pistons en avril<br />

2003 avec comme cible principale la compétition<br />

moto, ses activités n'ont cessé d'évoluer depuis<br />

une quinzaine d'années, allant jusqu'à réaliser<br />

des bancs d'essais de plus en plus spécifiques<br />

pour de multiples secteurs industriels.<br />

Ayant conçu ses propres bancs d'essais pour les moteurs, la<br />

réalisation de bancs dessais est rapidement devenue une<br />

activité à part entière pour Akira avec plus de 120 bancs<br />

installés à ce jour, notamment chez les équipementiers<br />

aéronautiques (Safran, Liebherr, Collins ...). Mais depuis quelques<br />

années, !entreprise implantée à Bayonne, dans les Pyrénées-Atlantiques,<br />

a franchi une nouvelle étape en intervenant sur les phases<br />

R&T de ses clients à travers le développement de différents types<br />

de sous-systèmes prototypes (pompe, vanne, moteur électrique ...).<br />

Les périmètres confiés vont de lëtude préliminaire de faisabilité au<br />

développement complet d'un démonstrateur validant les solutions<br />

techniques dans un environnement représentatif (TRL 5/6). Afin de<br />

répondre à cette demande croissante, Akira a dû s'adapter. Depuis<br />

avril dernier, l'entreprise s'est installée à la Technocité de Bayonne<br />

dans des locaux flambants neufs. Lobjectif de construire une nouvelle<br />

usine était d'accroitre la surface globale de !entreprise pour augmenter<br />

sa capacité et permettre une meilleure organisation. Une zone<br />

dédiée à l'assemblage et aux essais des prototypes a été créée.<br />

MONTÉE EN PUISSANCE<br />

L'un des bancs moteur existant a également été amélioré. Un moteur<br />

électrique de 250 kW est venu en lieu et place de l'ancien frein. Une<br />

évolution dont !objectif est double : disposer d'un banc avec plus<br />

de fonctionnalités de simulation et récupérer lënergie dissipée lors<br />

des essais (l'installation électrique et thermique du bâtiment ont été<br />

conçues en intégrant les fonctions stockage et récupération dënergie).<br />

En parallèle de la création de cette nouvelle usine, Akira a repris<br />

les activités de Price Induction et sa vingtaine de salariés. Cette<br />

acquisition a permis d'intégrer à la fois des compétences complémentaires<br />

: études, calculs et instrumentation, et une activité supplémentaire<br />

: le développement de turbomachines.<br />

Aujourd'hui, Akira et ses cinquante ingénieurs et techniciens<br />

réalisent un chiffre d'affaires annuel de 6,5 millions deuros à travers<br />

deux domaines d'activités majeurs : les bancs dessais spéciaux et les<br />

machines de conversion dënergie (du moteur à pistons à la pompe<br />

hydraulique). Les équipes mènent de front plusieurs sujets très variés<br />

avec des compétences transverses dans le domaine des essais. Deux<br />

exemples de sujets parmi !ensemble des projets en cours: la réalisation<br />

d'un banc dessai partiel et l'instrumentation d'un boitier de<br />

transmission forte puissance ( 1 MW), mais aussi le développement<br />

d'un groupe de génération électrique intégrant une micro-turbine<br />

à gaz destinée à tout type d'industrie (naval, défense ... ).•<br />

Olivier Guillon<br />

>> Retrouvez le reportage sur Akira publié dans le magazine<br />

<strong>Essais</strong> & <strong>Simulations</strong> n ° 123, paru en décembre 2015<br />

Banc moteur<br />

16 !ESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


Centre d'essais thermiques<br />

1<br />

• ..<br />

<strong>Essais</strong> climatiques<br />

Tests de vieillissement<br />

Conductivité<br />

L<br />

Calorimétrie<br />

Conseils & Expertise<br />

www.atermetrologie.com<br />

■<br />

Systèmes Motion<br />

Flashez<br />

·<br />

pour plus<br />

lii r;<br />

· · d'infos<br />

NOUVELLE GAMME DE CONTRÔLEURS FORCE/DÉPLACEMENT<br />

OU COUPLE/ANGLE BURSTER 9110 / 9311 / 9307<br />

LE CONTRÔLE PRÉCIS ET SIMULTANÉ DES EFFORTS AVEC LEUR<br />

MOUVEMENT POUR UNE SURVEILLANCE DE VOS PROCESS DE<br />

PRODUCTION ET DE VOS ESSAIS EN LABORATOIRE.<br />

• Visualisation dynamique des courbes d'évolution et des<br />

valeurs de mesures instantanees<br />

• Sur veillance temps réel des courbes d'évolution par<br />

des fenêtres, des seuils, des fonctions trapèze, des<br />

enveloppes et des opérations mathématiques.<br />

• Communication sur réseau<br />

ProFibus / ProFinet / Ethernet / USB / RS232<br />

• Utilisation de capteurs analogiques, de codeurs SS!, de<br />

codeurs incrémentaux, de capteurs EnDat 9110 pour<br />

presses manuelles 9311<br />

) Contrôle simultané et synchrone de 2 entrées process<br />

9307 Contrôle simultané et synchrone<br />

de 3 entrées process<br />

• Applications de contrôles d'emmanchements, d'efforts<br />

de vissages, de sertissages, d'opération d'emboutissages<br />

manuel et de surveillance d'endurances.<br />

(!)<br />

J<br />

0<br />

FïlJ<br />

03 90 226 683<br />

www.icacontact.fr<br />

Info@icacontact.fr<br />

<br />

C!l


ESSAIS ET MODÉLISATION<br />

LABORATOIRE<br />

Un large panel de capacités en essais<br />

I •<br />

cryogen1ques<br />

Le laboratoire de fatigue des matériaux et de mécanique de la rupture de Mistras est<br />

actuellement en mesure de proposer la réalisation d'essais cryogéniques jusqu'à -196 ° C.<br />

Détails dans cet article de l'éventail étendu de possibilités en matière d'essais.<br />

Mistras étudie et conçoit sur demande client<br />

des ensembles cryogéniques pour la réalisation<br />

d'essais mécaniques à très basse température,<br />

tant en statique qu'en dynamique.<br />

Ces caissons sont cartographiés et homogènes à+/- 3 ° C<br />

jusqu'à -l 70 ° C sur des volumes relativement importants.<br />

Le laboratoire est équipé pour effectuer un ensemble d'essais<br />

sur éprouvettes, structures et composants à ces températures<br />

spécifiques et avec l'autonomie nécessaire propre<br />

aux essais de fatigue. À ce titre, plusieurs points de desserte<br />

permettent d'alimenter parallèlement un ensemble d'essais.<br />

Possédant une capacité étendue de chargement des<br />

moyens de Mistras, il est alors possible d'associer tous<br />

les vérins de fortes capacités (de plusieurs centaines de<br />

kN) aux machines dédiées aux essais cryogéniques. Les<br />

essais cryogéniques peuvent être couplés à des moyens de<br />

mesure par émission acoustique (EA), permettant ainsi<br />

un suivi en continu à basse température des phénomènes<br />

d'endommagement (amorce de fissuration, endommagements<br />

localisés, localisation structurale ... ). Les moyens<br />

du laboratoire permettent également d'associer de l'instrumentation<br />

conventionnelle à ce type d'essais, notamment<br />

en jauges de contraintes et extensométrie. Ainsi, il<br />

est possible d'étudier parallèlement le matériau à travers<br />

des phénomènes de relaxation de contraintes, d'évolution<br />

de déformations et d'émission acoustique.<br />

Ces solutions répondent aux exigences de l'industrie dans<br />

les besoins de caractérisation et de développement de<br />

nouveaux matériaux ou assemblages à basse température.<br />

Au-delà de la réalisation d'essais standard, Mistras effectue<br />

sur demande toute étude de compatibilité/d'adaptation<br />

d'outillages pour la mise en œuvre d'essais spécifiques<br />

sur assemblages, géométries d'éprouvettes non normées<br />

ou éléments de structures. Afin d'illustrer les capacités de<br />

Mistras en termes de suivi et de réalisation d'essais mécaniques<br />

en basse température, une étude de cas est présentée.<br />

ÉTUDE DE CAS : L'IMPACT DE LA TEMPÉRATURE<br />

SUR LE COMPORTEMENT MÉCANIQUE ET L'EN­<br />

DOMMAGEMENT D'UNE ÉPROUVETTE DE FORME<br />

ANNULAIRE<br />

Afin d'étudier le comportement mécanique d'un hi-matériau<br />

développé pour l'aérospatial, trois essais de compression<br />

sur des éprouvettes annulaires sont réalisés à<br />

différentes températures (T ° C ambiante, -40 ° C et -160 ° C).<br />

Ces essais sont destinés à analyser le comportement en<br />

18 !ESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


ESSAIS ET MODÉLISATION<br />

basse température et à tenter d'en comprendre les phénomènes<br />

d'endommagement.<br />

.4<br />

t-- EssaIà•160 ° C<br />

1--/---:,-"":::.._ ________ -Essatà•40°C<br />

-<strong>Essais</strong> à l'ambiante<br />

---=----=======<br />

· 10 ·20 ·30 ·40 ·50 ·60 •70<br />

Déplacement (mm)<br />

Trois pièces en phase d'essai<br />

Ce matériau est constitué d'une partie métallique interne<br />

ainsi que d'une couche de protection en matériau composite<br />

avec une orientation maîtrisée. Un montage spécifique<br />

a été réalisé afin d'appliquer une charge de compression<br />

sur ces anneaux de dimensions 180 mm de diamètre et de<br />

8 mm d'épaisseur. Les caractéristiques mécaniques de l'essai<br />

sont les suivantes :<br />

•<br />

•<br />

Cellule de force: 100 kN<br />

Déformation imposée avec une vitesse de 5 mm.min-1<br />

Température d'essai contrôlée : T ° C Ambiante, -40 ° C<br />

et -160 ° C<br />

• Suivi de la température de lëprouvette par thermocouple<br />

Ces essais sont suivis par des capteurs d'émission acoustique<br />

développés par Mistras pour des applications basses<br />

températures. Ils sont dérivés de capteurs standard (Rl5A)<br />

afin de résister à des environnements hostiles. Le dernier<br />

système d'émission acoustique Mistras haute performance<br />

basé sur les cartes d'acquisition - !'Express 8, a également<br />

été utilisé lors de ces essais.<br />

D'un point de vue mécanique, les résultats de ces essais<br />

montrent une augmentation de la tenue mécanique de la<br />

structure avec une augmentation de la limite d'élasticité<br />

lorsque la température diminue. Aucun comportement<br />

fragile n'est observé, ce qui montre que la température de<br />

transition fragile-ductile n'a pas été atteinte.<br />

« D'un point de vue émission acoustique, l'essai<br />

à -160 ° C présente une intensité EA beaucoup<br />

plus importante en comparaison avec les autres<br />

essais»<br />

Figure 1 : Courbes mécaniques de l'effort appliqué en fonction du<br />

déplacement des différents <strong>Essais</strong><br />

D'un point de vue émission acoustique, l'essai à -160 ° C<br />

présente une intensité EA (Energy) beaucoup plus importante<br />

en comparaison avec les autres essais. Ceci peut<br />

s'expliquer par un nombre d'endommagements plus conséquents<br />

dans la couche composite, notamment en fin d'essai.<br />

Figure 2 : Comparaison des intensités EA des différents <strong>Essais</strong> réalisés<br />

à l'aide du logiciel Noesis<br />

La première non linéarité significative de l'intensité observée<br />

dans le cas de cet essai peut être identifiée comme<br />

correspondant à la limite d'élasticité du matériau. Pour<br />

compléter cette étude, il serait intéressant de réaliser des<br />

observations MEB au vu d'identifier les différents mécanismes<br />

d'endommagement et de pouvoir les attribuer aux<br />

signaux EA enregistrés.•<br />

. . D<br />

m-<br />

--.<br />

••­<br />

/<br />

/<br />

r<br />

1Hpl.c:emt1 (mm)<br />

ESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019119


iXblue:<br />

des moyens de tests<br />

précis pour la fiabilité de<br />

vos données R&D<br />

Linnovation est au cœur de la croissance des entreprises. Pour<br />

assurer leur compétitivité et développer des technologies de<br />

rupture, ces dernières cherchent ainsi à capitaliser sur leurs<br />

activités de R&D tout en maitrisant les investissements nécessaires<br />

à ces nouveaux développements.<br />

Garantissant la capacité d'innovation des entreprises tout en<br />

réduisant leurs coûts d'investissements initiaux, iXblue propose<br />

ainsi des simulateurs de mouvements mono et multi-axes<br />

compacts et performants permettant les tests et l'étalonnage<br />

de composants inertiels (accéléromètres, IMU, INS, MEMS,<br />

AHRS, AOCS ... ).<br />

de véhicules autonomes (voitures, drones, robots ... ) ou dëquipements<br />

de réalité augmentée (casques, lunettes connectées ... ).<br />

Capitalisant sur plus de 60 années d'expertise, les simulateurs<br />

EVO-l0S et EVO-AMI offrent ainsi le meilleur ratio coût-performance,<br />

et permettent aux équipes R&D de se doter de leurs<br />

propres moyens de tests pour plus d'efficacité dans leurs développements.<br />

« Les équipes R&D doivent encore trop souvent utiliser les moyens<br />

de la production pour développer leurs systèmes, ce qui peut ralentir<br />

leur cycle de développement, explique Matthieu Baur, Responsable<br />

de la division Motion Systems d'iXblue. Nous connaissons les<br />

enjeux liés à la qualification de leurs systèmes et avons donc développé<br />

des simulateurs compacts, ne nécessitant aucune infrastructure<br />

particulière. Ils offrent une solution flexible et adaptable, tout<br />

en garantissant de très hautes performances et une importante<br />

fiabilité quant à la précision de position. En résumé, il s'agit de<br />

rendre accessible la haute performance grâce à des simulateurs<br />

dont le coût de revient reste maitrisé. » •<br />

Les simulateurs de mouvements, qui offrent des moyens de<br />

tests extrêmement précis, sont en effet des équipements stratégiques,<br />

tant pour la conception que pour la production de<br />

capteurs inertiels, ou encore pour leur vérification et maintenance<br />

une fois en fonction sur le terrain.<br />

Chaque année, ce sont ainsi des millions de capteurs et systèmes<br />

inertiels qui sont conçus, étalonnés et contrôlés grâce aux simulateurs<br />

de mouvements iXblue pour des applications aussi<br />

variées que l'aviation civile et militaire, le spatial, la défense<br />

terrestre et navale, la recherche, ou encore la production d'appareils<br />

mobiles (smartphones, montres connectées, tablettes ... ),<br />

Contact:<br />

Matthieu Baur<br />

Responsable division Motion Systems - iXblue<br />

matthieu.baur@ixblue.com<br />

www.ixblue.com<br />

Spécificités des simulateurs de mouvements EVO-10S et EVO-AMI<br />

EV0-105 mono-axe<br />

EVO·AMI deux-axes<br />

Précision absolue<br />

± l arc sec<br />

± 5 arc sec<br />

± 5 arc sec<br />

Fréquence de sinus<br />

150 Hz<br />

20Hz<br />

20Hz<br />

Dynamique<br />

± 40000 deg/s 2 • 3000 deg/s<br />

± 150 deg/s 2 :<br />

1000 deg/s<br />

± 150 deg/s 2 :<br />

300 deg/s<br />

Contacts tournants<br />

Dimensions et poids<br />

Autres caractéristiques<br />

50voies2A<br />

300x300x330: 23Kg<br />

Codeurs optiques<br />

Moteur sans balais à prise directe<br />

Plateau q'.)250mm (adaptation disponible)<br />

Réhausse thermique pour tests en température<br />

Fonctionnement axe vertical ou horizontal<br />

34 voies 2A ou débattement limité<br />

270x500x550:26Kg<br />

Codeurs optiques<br />

Plage de fonctionnement : -40 ° C/+8S'C<br />

Moteurs sans balais à prise directe<br />

Volume utile charge client:<br />

190 mm x 280 mm x 170 mm<br />

20 !ESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


ESSAIS ET MODÉLISATION<br />

ACQUISITION<br />

Avec l'acquisition de l'activité NVH de<br />

Saab Medav, Siemens renforce sa solution<br />

Simcenter<br />

En mettant la main sur l'activité NHV de son compatriote Saab Medav, le géant allemand<br />

entend bien renforcer sa gamme de solutions dans le domaine des essais et de la simulation.<br />

Cristina Sousa, Simcenter Testing solutions Portfolio Developer, nous explique ce que va<br />

concrètement apporter cette nouvelle corde à l'arc de Simcenter, l'offre de simulation et de<br />

tests de la division Siemens PLM Software.<br />

C'est à la fin du mois de mars dernier que Siemens<br />

a annoncé avoir signé un accord de rachat de<br />

l'activité de tests de qualité NVH (bruit, vibration<br />

et secousses) finaux de Saab Medav Technologies<br />

GmbH. Ce fabricant allemand fournit des systèmes<br />

de pointe de traitement du signal, de renseignement de<br />

transmissions (Comint) et d'analyse destinés à des applications<br />

aériennes, terrestres et navales, ainsi que de solutions<br />

pour les tests de qualité NVH dans l'industrie. « Uniques<br />

en leur genre, les solutions de Saab Medav pour les tests de<br />

qualité NVH jouissent d'une excellente réputation et ont<br />

permis dëtablir des bonnes pratiques innovantes dans le<br />

domaine des tests de qualité finaux des moteurs à combustion,<br />

des transmissions, des moteurs électriques et des composants<br />

et systèmes motorisés», indique-t-on Outre-Rhin.<br />

Plus précisément, cette acquisition vient à point nommé<br />

pour le géant allemand. À l'heure où des filières telles que<br />

l'automobile connaissent de grands bouleversements technologiques<br />

et sociétaux, les réglementations toujours plus<br />

drastiques s'abattent sur des constructeurs et les équipementiers<br />

pris entre les feux du politique et d'une société<br />

- occidentale du moins - qui tournent peu à peu le dos<br />

aux véhicules « traditionnels » et à leurs moteurs thermiques.<br />

Mais c'est du côté des normes qu'il faut se pencher;<br />

« celles-ci sont de plus en plus nombreuses, notamment dans<br />

les domaines du vibratoire et de l'acoustique, à l'intérieur du<br />

véhicule ou lors de son passage, sans oublier les questions<br />

de fiabilité et de durée de vie des véhicules », souligne Cristina<br />

Sousa, qui connaît bien les enjeux de la filière après de<br />

nombreuses années passées chez PSA dans l'activité NHV.<br />

De plus, avec la croissance des véhicules électriques, de<br />

nouvelles exigences en matière de vibrations et d'acous-<br />

Cristina Sousa<br />

Simcenter Testing solutions<br />

Portfolio Developer<br />

tique sont apparues, compliquant grandement la tâche<br />

des acteurs de l'automobile dans la mesure où cette fois,<br />

les bruits concernent non plus seulement le moteur et une<br />

partie de l' habitacle mais un grand nombre de composants.<br />

Si Siemens et son offre Simcenter couvrent ces aspects<br />

précédemment évoqués, l'acquisition de l'activité NVH<br />

de Saab Medav lui permet désormais de se renforcer sur<br />

la partie contrôle en fin de ligne. « Cette activité de Saab<br />

Medav nous permet de proposer des solutions pour suivre et<br />

vérifier la qualité des composants, des moteurs électriques<br />

ou thermiques et autres éléments (boîte de vitesses, transmissions,<br />

essieux, turbocompresseurs ... ) en fin de ligne et<br />

dëcarter immédiatement les produits non conformes, précise<br />

Cristina Sousa. Il s'agit ni plus ni moins que de surveiller en<br />

continu, sur la machine en production. On procède également<br />

à des tests ultra-rapides - de l'ordre de quelques secondes et<br />

à des essais non destructifs sur les composants afin de détecter<br />

la présence dëventuelles fissures ou autres problèmes de<br />

densité de matière ... ».<br />

ENRICHIR LES JUMEAUX NUMÉRIQUES<br />

Autre grand sujet pour Siemens, les jumeaux numé-<br />

ESSAIS&SIMULATIONS • N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019121


ESSAIS ET MODÉLISATION<br />

riques - ou digital twins. Positionné depuis<br />

déjà plusieurs années sur la corrélation d'essais<br />

et les données d'entrée dans le modèle<br />

numérique, l' industriel entend aujourd' hui<br />

aller beaucoup plus loin. Avec son concept «<br />

Madel Based System Testing » (MBST), Siemens<br />

offre désormais la possibilité d' intégrer tous ces<br />

modèles directement dans la plateforme d'essai<br />

; objectif? y intégrer les données de l'essai<br />

avant de les analyser et, si besoin, modifier<br />

les paramètres dans la plateforme. L'apport de<br />

Saab Medav est le suivant : les opérations de<br />

contrôle de fin de ligne vont générer de très<br />

nombreuses et précieuses données « que nous<br />

allons pouvoir récupérer, analyser et les utiliser<br />

comme données d'entrée dans les digital twins,<br />

poursuit la spécialiste NVH. Ces informations<br />

vont considérablement nous aider à déterminer<br />

la variabilité des produits ».<br />

En d'autres termes, « grâce à l'intégration des<br />

solutions pour les tests de qualité NVH de Saab<br />

Medav, les clients de Siemens vont pouvoir enrichir<br />

le jumeau numérique qu'ils utilisent pour<br />

concevoir leurs produits, en y injectant les<br />

informations de contrôle qualité transmises en<br />

continu lors de la fabrication. Ils acquerront<br />

ainsi une compréhension unique de la manière<br />

dont la technologie utilisée pour la production<br />

et la variabilité sur les chaînes de fabrication<br />

influencent la qualité du produit final, explique<br />

quant à lui Jan Leuridan, vice-président principal<br />

responsable des solutions de simulation<br />

et de test chez Siemens PLM Software. Le cas<br />

échéant, la technologie fournit également un<br />

retour d'informations direct lors de l'analyse<br />

de la cause première des problèmes de conception<br />

détectés lors de la fabrication, ainsi que des<br />

informations pour faciliter les modifications de<br />

conception intermédiaires. L'instauration d'un<br />

retour d'informations permanent de la fabrication<br />

à la conception et à l'ingénierie produits<br />

permet aussi de boucler la boucle en optimisant<br />

le cahier des charges des futures conceptions. »<br />

.___ ,___<br />

....._____ ..,<br />

•lil•..,.,•o""••t<br />

.. f ==-<br />

.êr-_ ---<br />

53. 4 -<br />

8357<br />

11.0 - 14320<br />

: i:;; ., -r..:;-<br />

-;;-=.:;:.:- :<br />

;== ... :;t.:::.::: • _ ..__ .._____<br />

=--• :: :"."." ...<br />

•.;:__. =-- .<br />

J êl<br />

:. · j<br />

- - ___ ....._<br />

-···---·-·-- ... - - - -<br />

-·- .... --·<br />

-- ...._ ..., -·- .. . _, __ _<br />

.. ,. , ..<br />

-·- \0 .. __<br />

$ - - - - - - - u<br />

-.... ..<br />

__,... u .. --·<br />

,<br />

-- -,:'-::----:=-;======--•<br />

Simcenter-Anovis : pour une analyse intelligente du signal du logiciel<br />

-<br />

Prochaine étape, « digérer » cette masse de<br />

données en les stockant dans le Cloud et en<br />

les analysant, pourquoi pas à distance; un autre<br />

défi pour Siemens. •<br />

Olivier Guillon<br />

22 IESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


t•<br />

THE INTERNATIONAL ASSOCIATION FO 1 I • •• La simulation pour la mobilité<br />

électrique<br />

Mercredi 13 Novembre 2019 1 Paris, France I Séminaire<br />

r1■' 41'!:,j <br />

!'li<br />

Vj<br />

D SIMULATION COMMUNITY<br />

Novotel de la porte de Charenton - Paris<br />

Pour consulter le programme et vous inscrire:<br />

https://www.nafems.org/events/nafems/2019/la-simulation-pour-la-mobilite-electrique/<br />

Contact: didier.large@nafems.org (06 85 88 22 62)<br />

L'électrification des moyens de transports (véhicules routiers, avions-taxis électriques, portecontainers,<br />

train, etc.) et les futures régulations posent des problèmes nouveaux complexes aux ingénieurs<br />

R&D avec la nécessité de repenser radicalement les paradigmes de conception et de validation.<br />

Le contexte se caractérise par la nécessité de simuler des interactions souvent antinomiques,<br />

faisant intervenir des domaines nouveaux comme la chimie ou la thermique des batteries par<br />

exemple. Les nouvelles architectures et méthodes de développement innovantes vont impacter la<br />

simulation des systèmes, l'exploration de nouvelles solutions de rupture via la simulation haute performance<br />

et temps réel, l'exploration massive des données de l'expérience et de l'loî et le développement<br />

de jumeaux numériques, de la simulation des procédés d'assemblage multi-matériaux, le<br />

management de l'énergie et de la charge des batteries, etc. Par ailleurs, c'est l'opportunité pour les<br />

entreprises de mettre en œuvre les concepts de l'open innovation via des plateformes collaborative<br />

avec des partenaires nouveaux.<br />

Les intervenants des entreprises des différents secteurs de l'industrie concernés (Valeo et Renault),<br />

mais également académiques (UTC) présenteront des projets ou les premiers résultats d'initiatives<br />

dans les différents domaines concernés impliquant la simulation numérique.<br />

Le responsable du programme: Jean-marc.crepel@nafems.org<br />

Les événements NAFEMS s'adresse de manière ciblée, efficace et professionnelle à la communauté<br />

des responsables, ingénieurs, chercheurs et décideurs concernés par l'ut!lisation des technologies et<br />

méthodologies de simulation numérique en France. C'est également l'occasion de rencontrer nos<br />

exposants lors des pauses dans un cadre et un contexte tout entier tourné vers les technologies de<br />

simulation numérique.<br />

e✓a (>EOMYS<br />

DATADVANCE SIEMENS<br />

ENGINEERING CONSULTANCt' • RESEARCH<br />

get it right®


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

TECHNOLOGIES<br />

Quand la mesure fait son<br />

show à Paris ...<br />

C'est l'événement de l'année<br />

pour la mesure. Et surtout<br />

une nouvelle chance offerte<br />

par GL Events, organisateur<br />

de Measurement World, au traditionnel<br />

rendez-vous annuel de la mesure et du<br />

contrôle qui n'a pas su trouver le chemin<br />

du succès sous la marque Enova Paris.<br />

Organisée conjointement au Congrès<br />

international de métrologie (CIM), cette<br />

première édition de Measurement World<br />

compte bien repartir sur de nouvelles<br />

bases, remettant la mesure au cœur de<br />

l'exposition ou encore des nombreuses<br />

conférences, et la considérer comme<br />

partie intégrante de l'industrie du futur.<br />

En effet, si Ion parle beaucoup d'automatisation,<br />

de monitoring d'équipements,<br />

de surveillance en temps réel du process,<br />

d'outils de digitalisation de l'usine et<br />

autres jumeaux numériques, on oublie<br />

un peu trop souvent le rôle que jouent<br />

les outils de mesure et de contrôle dans<br />

la quatrième révolution industrielle. De<br />

même, la mesure en production connaît<br />

un essor significatif dans les ateliers. Et<br />

dans les laboratoires d'essais, l'instrumentation<br />

n'est pas en reste. De plus en plus<br />

précise et simple à mettre en œuvre, elle<br />

participe elle aussi à renforcer de façon<br />

inestimable les niveaux de qualité des<br />

essais et du produit final.<br />

Dans ce dossier spécial, la rédaction<br />

d'<strong>Essais</strong> & <strong>Simulations</strong> s'est penchée<br />

sur plusieurs exemples de technologies<br />

employées dans les laboratoires d'essais.<br />

De la mesure vibratoire pour optimiser<br />

le développement du dernier drone<br />

de Parrot au suivi par capteurs d'émission<br />

acoustique d'essais portant sur des<br />

matériaux complexes employés dans l'aérospatial,<br />

en passant par des systèmes<br />

d'acquisition de données toujours plus<br />

performants, nous avons voulu donner<br />

à nos lecteurs un aperçu des solutions<br />

proposées aujourd' hui sur le marché pour<br />

les acteurs des essais. Mais ce que l'on<br />

constate, c'est la part du service qui prend<br />

une place croissante. Objectif? Répondre<br />

à des demandes et des problématiques de<br />

plus en plus spécifiques, amenant à un<br />

renforcement inévitable des laboratoires<br />

de métrologie tels que le Cetim Sud-Ouest<br />

ou encore chez des fabricants d'instruments<br />

de mesure tels qu'Endress+Hauser.<br />

Bonne lecture •<br />

Olivier Guillon<br />

26 Measurement World signe une première édition pleine de<br />

promesses<br />

28 L:événement mondial de la métrologie partie intégrante de<br />

Measurement World<br />

30 Le Cetim Sud-Ouest veut monter en puissance en tant<br />

qu'acteur incontournable de la métrologie<br />

34 Offrir des solutions de mesure et d'acquisition toujours plus<br />

adaptées aux besoins des industriels<br />

36 Endress+Hauser poursuit ses développements en France<br />

39 Des cartes d'acquisition de données et de génération arbitraire<br />

pour l'automobile<br />

40 Du nouveau du côté des solutions d'instrumentation modulaire<br />

41 À Rouen, SGS renforce son offre d'analyses des métaux<br />

42 Corrélation modèle numérique/ mesures vibratoires pour<br />

optimiser un drone de Parrot<br />

43 Détecter, caractériser et localiser les défauts plus rapidement<br />

24 IESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

ESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019125


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

ÉVÉNEMENT<br />

Measurement World signe une première<br />

édition pleine de promesses<br />

Pour sa première édition sous la nouvelle marque Measurement World, l'édition parisienne de<br />

ce salon dédié à la mesure a pour ambition de devenir un événement majeur pour les acteurs<br />

de la filière. Jérôme Lethu-Montois, son directeur, a accepté de répondre à nos questions.<br />

À LA FIN DU MOIS DE JUIN, COM MENT<br />

S'ANNONCE L'ÉVÉNEMENT?<br />

Très bien. Un an après le lancement officiel de<br />

Measurement World, à ce stade, 98% de la surface<br />

d'exposition ont déjà été vendus. Un succès pour une<br />

première édition ! Pour l'heure, les compteurs sont<br />

au vert, d'autant que le salon se tiendra parallèlement<br />

au Congrès international de métrologie. Commercialement,<br />

on ne regrette absolument pas ce choix ; à<br />

Paris, la marque Enova était mal perçue. Par ailleurs,<br />

le Forum de l'électronique aura lieu conjointement à<br />

Measurement World. À l'issu du salon, nous analyserons<br />

la pertinence de se faire tenir ensemble les deux<br />

salons. Le Forum de l'électronique se tiendra également<br />

en même temps que les salons Sepem Industries<br />

de Grenoble et d'Avignon à partir de 2020, mais il n'y<br />

aura plus de forum en tant que tel à Paris.<br />

CET ÉVÉNEMENT BIENNAL SERA DONC<br />

SYSTÉMATIQUEMENT ASSOCIÉ AU CONGRÈS<br />

INTERNATIONAL DE MÉTROLOGIE ?<br />

Oui. Ce sera l'une des forces de Measurement World.<br />

Au total, nous attendons plus de 1 000 participants au<br />

Congrès issus de quarante-cinq pays. Le congrès va faire<br />

l'objet de nombreuses tables rondes et d'interventions<br />

d'experts internationaux, de keynotes sur des thèmes<br />

en vogue comme la fabrication additive et les défis de la<br />

mesure aujourd'hui et dans l'industrie du futur. Avec la<br />

nouvelle marque, le salon va renforcer son ancrage auprès<br />

des acteurs de la mesure, et le congrès va permettre de<br />

donner l'image internationale de ce nouveau salon car au<br />

niveau des exposants, si l'on accueille de grands acteurs<br />

mondiaux de la mesure, c'est essentiellement à travers<br />

leurs filiales implantées en France.<br />

il<br />

Jérôme<br />

Lethu-Montois<br />

Directeur du salon Measurement World<br />

« Avec la nouvelle<br />

marque, le salon va<br />

renforcer son ancrage<br />

auprès des acteurs de la<br />

mesure»<br />

26 IESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


Build structural models you can trust.<br />

Solutions & Software<br />

for Nonlinear Vibrating Systems<br />

www.nolisys.com


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

QUELS SERO NT LES TEMPS FORTS DE<br />

MEASUREMENT WORLD?<br />

Mis à part le Congrès international de métrologie,<br />

qui restera le grand temps fort du salon, d'autres<br />

espaces vont aussi créer l'événement, à l'exemple du<br />

Start-up Hub, un village regroupant de jeunes entreprises<br />

technologiques spécialisées dans la mesure et<br />

la métrologie et sélectionnées par le Collège français<br />

de métrologie (CFM). De son côté, le Campus et le<br />

Job Corner seront des lieux de promotion des métiers<br />

et des formations existant dans la mesure et la métrologie,<br />

destinés à accueillir les étudiants afin d'aider<br />

les entreprises à résoudre leurs problèmes de recrutement.<br />

Job Corner se présente quant à lui comme<br />

un espace de networking entre exposants et visiteurs<br />

à la recherche d'un emploi. Enfin, un espace dédié à<br />

l'industrie 4.0 permettra de mettre la métrologie au<br />

cœur des problématiques et des solutions d'industrie<br />

du futur avec des thématiques telles que le suivi des<br />

process industriels grâce notamment aux capteurs,<br />

Le salon Measurement<br />

World, en bref ...<br />

Measurement World, le nouvel événement dédié à l'univers<br />

de la mesure dans son sens le plus large, incluant le<br />

contrôle, le process, le test, la vision et l'optique, se<br />

tiendra du 24 au 26 septembre 2019, Porte de Versailles,<br />

Hall 4. Plus qu'un salon, Measurement World réunira<br />

l'ensemble des acteurs de la mesure et proposera, sur<br />

un même lieu, rencontres d'affaires, démonstrations,<br />

conférences techniques et le 19e Congrès international<br />

de métrologie (CIM 2019).<br />

l'intelligence artificielle de plus en plus présente dans<br />

la mesure ou encore la production avancée et la maintenance<br />

prévisionnelle, sans oublier le traitement des<br />

données, leurs fiabilité, les évolutions du métier etc. •<br />

Propos recueillis par Olivier Guillon<br />

ESSAISSIMULATIONS<br />

ESSAl961MULATIONS<br />

-­<br />

-lilNNdtf<br />

..-.<br />

.. <br />

,..........<br />

11111.<br />

Chaque trimestre,<br />

recevez votre revue sur:<br />

!)++ " .a.<br />

!D = ssc<br />

www.essais-simulations.com<br />

+33 (1) 73 79 35 67<br />

28 IESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

RENDEZ-VOUS<br />

L'événement mondial<br />

de la métrologie<br />

partie intégrante de<br />

Measurement World<br />

Le Congrès International de Métrologie aura lieu du<br />

24 au 26 septembre 2019 à Paris-Porte de Versailles,<br />

en partenariat avec le nouveau salon Measurement<br />

World. Toujours biennal, cet événement mondial<br />

sera désormais systématiquement associé à la<br />

nouvelle marque Measurement World.<br />

Le CIM est un événement unique en Europe, plébiscité<br />

par l'ensemble de la profession. Une vitrine des solutions<br />

pratiques, des avancées R&D et des perspectives<br />

ouvertes à l'industrie avec la maîtrise des mesures et<br />

des processus industriels. Plus de 1 000 participants sont attendus<br />

venant de quarante-cinq pays. Tous les secteurs d'activités<br />

y seront représentés.<br />

Les sujets forts de la métrologie d'aujourd'hui et de demain<br />

seront présents dans les 200 conférences et six tables rondes<br />

industrielles :capteurs intelligents, fabrication additive, qualité<br />

et accréditation, formations, métiers et recrutement pour l'industrie<br />

4.0, climat, sécurité et traçabilité, apport de l'IA à la<br />

métrologie, l'utilisation des données sans oublier le machine<br />

learning ...<br />

Au programme des nouveautés, le CIM des « conférences invitées»,<br />

des démonstrations de start-up et d'innovations sur le<br />

Start'hub, des espaces Campus et Job Corner, sans oublier naturellement<br />

!exposition Measurement World. Enfin, placé au cœur<br />

du salon, le Village Métrologie regroupera sur plus de 1 100 m 2<br />

de stands les grands acteurs de la mesure. •<br />

(J DJB Instruments<br />

INNOVATION EN INGENIERIE DES CAPTEURS<br />

Accéléromètres<br />

Large gamme d'accéléromètres à sortie<br />

charge et IEPE<br />

Mesures sur ligne d'échappement, turbo<br />

et moteur jusqu'à +900 ° (<br />

Accéléromètres monoaxiaux et triaxiaux<br />

miniatures<br />

Accéléromètres DC MEMS monoaxiaux,<br />

biaxiaux et triaxiaux<br />

Têtes d'impédance<br />

Instruments<br />

Amplificateurs. de chariie et de tension.<br />

Alimentation AC et sur batteries DC<br />

,_. -,,,;a-..<br />

ESSAIS&SIMULATIONS • N ° <strong>138</strong> •Septembre-Octobre 2019129


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

REPORTAGE<br />

Le Cetim Sud-Ouest<br />

veut monter en puissance<br />

en tant qu'acteur<br />

incontournable de la<br />

métrologie<br />

Créé il y a un an et demi à Pau IPyrénées­<br />

Atlantiques), Cetim Sud-Ouest apporte une expertise<br />

supplémentaire en mesure et en métrologie dans<br />

cette partie de La France. Réunissant deux anciennes<br />

sociétés paloises spécialisées dans La tomographie,<br />

L'étalonnage et La mesure 30, Cetim Sud-Ouest<br />

entend s'imposer comme un Lieu d'excellence<br />

dans La mesure grâce notamment à son parc<br />

d'équipements et à travers son implication dans<br />

d'importants projets de R&D.<br />

Vincent Barbier<br />

Responsable du pôle Métrologie et Étalonnage<br />

du Cetim !rassemblant les quatre laboratoires<br />

du centre technique que sont Senlis, Nantes,<br />

St-Étienne et Cluses]. Vincent Barbier dirige<br />

également Cetim Sud-Ouest, implanté à Pau (641<br />

Les terres paloises sont bien connues pour leurs paysages<br />

montagneux à couper le souffie, le château d'Henri IV<br />

ou encore son illustre équipe de basket. Mais dans l'industrie,<br />

cèst surtout les noms de Total et Safran, à travers<br />

notamment Turbomeca, qui raisonnent. Autour de ces mastodontes<br />

ont fleuri de multiples entreprises, notamment dans la<br />

production mécanique mais aussi dans la mesure. Cest le cas de<br />

deux sociétés - CM Adour, créée il y a trente ans, spécialisée dans<br />

lëtalonnage et la métrologie, et Torno Adour, un spécialiste de la<br />

tomographie. Travaillant essentiellement dans l'aéronautique sur<br />

les sites de Safran à Bordes, Bidos (Messier-Dowty) et Tarnos, ces<br />

deux laboratoires ont intégré fin 2017 le Cetim pour créer l'entité<br />

Cetim Sud-Ouest en janvier 2018.<br />

À ce jour, la filiale dirigée par Vincent Barbier réunit près de<br />

quarante personnes (soit neuf de plus depuis le rachat des deux<br />

entités) pour un chiffre d'affaires de 3,2 M€ l'an dernier. Mais la<br />

grande nouveauté pour ces laboratoires, c'est l'embauche d'un<br />

Salle de métrologie abritant d'importants moyens de<br />

mesure tridimensionnelle comme ces MMT de Zeiss<br />

30 IESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

DES MOYENS DE MESURE ET DE CONTRÔLE CONSÉ·<br />

QUENTS<br />

Le premier site - et siège social - de Cetim Sud Ouest est implanté<br />

dans la technopole Hélioparc au centre-nord de Pau. Encore séparé<br />

en deux bâtiments, il est voué à l'avenir à rejoindre le premier, «<br />

sur le site Europa ou ailleurs », révèle Vincent Barbier. Mais pour le<br />

moment, rien nest décidé. Le laboratoire accrédité Cofrac et ses onze<br />

personnes assurent des prestations de mesure 3D et des missions<br />

dexpertise grâce notamment à ses trois machines de mesure tridi-<br />

Entrée du site Cetim Sud-Ouest sur la technopole Hélioparc<br />

chef de projet R&D à temps plein, qui traduit l'implication du<br />

Cetim Sud-Ouest dans le programme baptisé« Contrôle du futur».<br />

Rassemblant de nombreux partenaires régionaux et initié par Safran,<br />

ce projet collaboratif porte sur les nouveaux moyens de contrôle,<br />

et dont le Cetim est maître dœuvre.<br />

Banc d'essais<br />

haute-fréquence pour<br />

support moteur<br />

INTERNATIONAL<br />

Banc de tests permettant de mesurer<br />

la raideur dynamique et le facteur de<br />

perte de supports élastomères, avec<br />

une plage de fréquence allant de<br />

50 Hz à 3 000 Hz, et une précharge<br />

pouvant être comprise entre 0 et<br />

5000N.<br />

Solution clé-en-main bénéficiant<br />

de notre expérience en expertise<br />

et en conception de banc d'essais.<br />

..<br />

m+p international Sari<br />

5, rue du Chant des Oiseaux<br />

78360 Montesson<br />

Tél.: +33 130 157874<br />

sales.fr@mpihome.com<br />

www.mpihome.com<br />

ESSAIS & SIMULATIONS • N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019 131


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

Développé par une start-up issue du MIT<br />

et en test au Cetim Sud-Ouest, GelSight<br />

est un moyen de mesure révolutionnaire<br />

mensionnelle (MMT) auxquelles s'ajoutent des machines de<br />

mesure optique pour le contrôle de pièces unitaires (ou de très<br />

petites séries), en particulier pour Safran; « nous accueillons tous<br />

types de pièces, de toutes matière, de la petite dimension à des<br />

pièces de train d'atterrissage». Le bâtiment historique de CMA<br />

Dour abrite quant à lui un laboratoire d'étalonnage dimensionnel<br />

équipé de multiples instruments de mesure allant des bancs<br />

d'étalonnage de type SIP, de cale, dëtat de surface et de circularité<br />

aux bancs de plus grande dimension en passant par des couplemètres<br />

pour le réglage des clefs dynamométriques.<br />

La seconde implantation du Cetim Sud-Ouest se situe dans la<br />

zone d'activité d'Europa, au nord de la ville, et fait suite au rachat<br />

de Torno Adour. Ce site abrite toute l'activité de tomographie, soit<br />

une équipe de onze personnes et d'importants moyens dessais<br />

et de contrôle. Lexemple avec trois équipements significatifs, des<br />

tomographes d'une puissance respective de 140,450 et 600 kV. Si<br />

le« 450 kV » date de 1993 et ne sert quen cas de surcharge d'activité,<br />

les deux autres équipements sont en revanche plus récents et<br />

figurent comme des exceptions dans des laboratoires français. Le<br />

« 600 kV » tourne environ 24 heures sur 24 et permet de mesurer<br />

toutes sortes de pièces de moyennes et grandes dimensions (à<br />

!exemple d'une culasse de moteur dans son intégralité), quelles<br />

proviennent de l'aéronautique et l'automobile principalement, ou<br />

de multiples secteurs d'activité. Le« 140 kV » se définit à l'inverse<br />

comme un scanner médical pour des opérations sur de petites<br />

pièces et à faible densité (jusqu'à 2 mètres de longueur). « Nous<br />

sommes capables de mesurer des pièces composites issues de l'aéronautique<br />

et d'acquérir très rapidement les résultats de mesure »,<br />

précise Vincent Barbier. Par ailleurs, deux autres tomographes -<br />

l'un de 150 kV, l'autre de 225 kV - se situent quant à eux à Senlis<br />

et à Tarbes et sont utilisés pour de la micro-tomographie;« cela<br />

nous permet de compléter certaines prestations lorsque l'on a besoin<br />

par exemple de plus de résolution ».<br />

DES APPLICATIONS MULTIPLES<br />

Les activités du laboratoire ne se limitent pas à la tomographie. «<br />

Une fois la numérisation par rayons X et l'analyse effectuées, nous<br />

réalisons du post-traitement, du reverse engineering, de la comparaison<br />

3D ou encore de la reconstruction de surface, énumère Vincent<br />

Barbier. Nous pouvons aussi faire de la mesure ». Pour le laboratoire,<br />

l'idée est de relever les défis à la fois techniques et humains<br />

des entreprises. « Sur des pièces complexes telles qu'un carter, qui<br />

possède un Jort potentiel d'inclusions et de défauts internes, nous<br />

sommes en mesure de reconstruire l'ensemble de l'élément et de Jaire<br />

de la métrologie dimensionnelle. Autre exemple, pour des pièces<br />

en polymères, nous possédons une bibliothèque de défauts nous<br />

permettant de faire des comparaisons entre des "défauts types" et<br />

ceux de la pièce. Par ailleurs, sur un carter, nous pouvons grâce à<br />

Le Cetim Sud-Ouest dispose de nombreux moyens de mesure, à<br />

l'exemple d'un scanner 3D doté d'une lumière bleue<br />

32 IESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

la tomographie extraire les conduits internes et sans découper<br />

la pièce et les intégrer dans un modèle 3D pour le comparer<br />

avec un modèle de défaut type. Nous faisons de même avec<br />

une culasse de moteur».<br />

En matière de numérisation optique et 3D, on peut dire que<br />

le Cetim Sud-Ouest est bien loti. Un scanner 3D doté d'une<br />

lumière bleue permet de faire de la projection de frange.<br />

Dans la salle, outre le laser d'environnement - destiné à de la<br />

mesure de très grande dimension (sur des sites industriels par<br />

exemple, des avions type A330, hélicoptères ou des bateaux<br />

entiers), on trouve un équipement particulièrement rare,<br />

pour ne pas dire unique. Développé par une start-up issue<br />

du MIT et en test au Cetim Sud-Ouest, ce moyen de mesure<br />

11 révolutionnaire » (pour reprendre le qualificatif employé par<br />

le directeur du laboratoire) permet grâce à trois caméras et<br />

l'application d'un gel sur un film photosensible actif de repérer<br />

des déformations en temps réel. 11 GelSight nous permet<br />

de faire de la mesure de surface "en live"»<br />

- Véch. 5 MS/s à 5 GS/s<br />

- 1 à 8 voies (cartes)<br />

- 2 à 48 voies (Boitiers Ethernet)<br />

""' 1<br />

IL--<br />

Enfin, dans le domaine de la photogrammétrie, le centre technique<br />

nest pas en reste puisqu'il possède plusieurs équipements<br />

performants comme Tritop, lui donnant la possibilité<br />

d'obtenir des volumes 3D de la pièce à partir de nuages de<br />

points. Un procédé qui vient compléter le mesure laser, en<br />

particulier sur des pièces de plus petites tailles ... et plus rapidement.<br />

LES PROJETS DE R&D, LA VOIE INCONTOURNABLE<br />

POUR SE DÉVELOPPER<br />

Un peu plus de deux ans après sa création, Cetim Sud-Ouest<br />

ne cache pas ses ambitions : « poursuivre nos développements<br />

sur nos cœurs de métiers, en particulier la tomographie, laquelle<br />

est de plus en plus utilisée et désormais intégrée dans l'esprit des<br />

industriels comme étant un moyen de contrôle a part entière »,<br />

insiste Vincent Barbier. Et cela passera par l'automatisation<br />

du contrôle tomographique. 11 Cela nous permettra, en y<br />

ajoutant la synergie de Cetim Sud-Ouest avec l'ensemble des<br />

compétences et des moyens du groupe, de nous démarquer de<br />

la concurrence».<br />

Et pour afficher ses compétences, la structure paloise s'implique<br />

dans des projets de recherche tels que le FUI IACT<br />

portant sur les nouveaux moyens et procédés de production<br />

de matériaux composites. C'est l'ex équipe de Tomoadour qui<br />

mène ce projet en travaillant sur la partie contrôle par scanner.<br />

Repris par le Cetim, ce projet a vu naître un démonstrateur<br />

robotisé de contrôle de plaques composite présenté<br />

à !occasion du salon JEC World 2019. Un bel exemple de<br />

réussite qui devrait se multiplier dans les années à venir. .. •<br />

Olivier Guillon<br />

- Véch. 40 MS/s à 1,25 GS/s<br />

- 1 à 8 voies (cartes)<br />

- 2 à 48 voies (Boitiers Ethernet)<br />

Perfect fit - modular designed solutions<br />

www elexis.fr Tel:0562796561<br />

ESSAIS & SIMULATIONS • N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019 133


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

ENTRETIEN<br />

Offrir des solutions<br />

de mesure et<br />

d'acquisition toujours<br />

plus adaptées aux<br />

besoins des industriels<br />

À l'occasion de l'ouver ture du salon Measurement<br />

World fin septembre, la société Dewesoft spécialisée<br />

dans le domaine de l'acquisition de données<br />

présentera de nouvelles solutions. Objectif ?<br />

Proposer aux industriels un produit clé en main<br />

et sur étagère.<br />

QUELLE EST L'ACTUALITÉ DE DEWESOFT?<br />

Depuis deux ans, nous travaillons étroitement avec notre partenaire<br />

Clemessy. Leur expérience du contrôle commande temps réel<br />

nous a permis de développer des systèmes d'acquisition innovants<br />

pour les bancs d'essais de conduite et de communication Syclone<br />

by Clemessy. Grâce à cette collaboration, nous entrons aujourd'hui<br />

dans la phase de déploiement du marché DGA Gironde pour<br />

leurs bancs d'essais missiles (NSAC). Ce projet vient qualifier nos<br />

systèmes d'acquisition dans une nouvelle catégorie de marché, à<br />

très grand nombre de voies, avec des exigences de sécurité et de<br />

stabilité très élevées.<br />

La solution Syclone by Clemessy et Dewesoft a fait également<br />

ses premiers pas lors des tests qualificatifs pour la conception<br />

de Ariane 6, que nous accompagneront jusqu'à sa mise en route<br />

en 2020. Nous récoltons donc les fruits d'un travail effectué sur<br />

plusieurs années, en nous illustrant sur des projets de grande envergure.<br />

C'est pour nous l'opportunité de développer des produits<br />

toujours plus innovants et de faire évoluer notre logiciel.<br />

MEASUREMENT WORLD OUVRE SES PORTES À<br />

L'AUTOMNE PROCHAIN. QU'ATTENDEZ-VOUS DE CET<br />

ÉVÉNEMENT?<br />

Malgré ses 20 ans d'existence, Dewesoft est une entreprise jeune<br />

dans son secteur d'activités, avec une philosophie de développement<br />

et stratégie d'innovation à contre courant des principaux<br />

acteurs du marché. La portée internationale de Measurement<br />

World nous offre une visibilité, dans la continuité de celle effec-<br />

Loïc Siret<br />

Directeur France de Dewesoft<br />

tuée dans les quarante autres pays où Dewesoft est déjà présent.<br />

Nous profiterons ainsi de ces trois jours pour mettre en lumière nos<br />

nouvelles solutions, ainsi que les développements en cours pour<br />

2019 à 2020. Ces évènements sont toujours l'occasion de recueillir<br />

les besoins et attentes des acteurs du marché, et faire converger nos<br />

développements vers des solutions toujours plus adaptées. Grâce<br />

à la diversité des entreprises présentes à Measurement world, cet<br />

évènement sera aussi sous le signe des rencontres avec les entreprises<br />

exposantes, pour de futurs partenariats.<br />

PLUS PRÉCISÉMENT, À QUELS BESOINS INDUSTRIELS<br />

RÉPONDEZ-VOUS AUJOURD'HUI ET TOUT<br />

PARTICULIÈREMENT EN MATIÈRE D'INDUSTRIE 4.0?<br />

Les mondes de l'industrie et des process de fabrication sont de<br />

plus en plus modernes et connectés. Le suivi des performances<br />

en temps réel et à distance permet de prévenir les risques (arrêt<br />

de production, maintenance conditionnelle, optimisation ... ).<br />

Le marché de la mesure s'adapte à ces nouvelles contraintes, les<br />

demandes de ces deux mondes étant étroitement liées. Dewesoft<br />

propose une gamme de solutions de mesures correspondant aussi<br />

bien aux applications industrielles que militaires, ou transports.<br />

Nous mettons donc le logiciel au diapason, avec les derniers outils<br />

de communications et d'échange de données multi-protocoles et<br />

34 IESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

ainsi le nombre de câbles entre les systèmes de mesures, les contrôleurs et les bancs<br />

d'essais.<br />

Une solution optimisée pour lëchange de données et d'informations à distance a été<br />

développée, en mode client et/ou serveur avec l'OPC UA. Nous nous efforçons de<br />

rendre cette solution logicielle, comme toutes les autres de Dewesoft X, la plus intuitive<br />

et rapide possible. Limitant ainsi le temps de programmation et de mise en œuvre<br />

des tests de nos clients.<br />

Toutes ces solutions sont totalement développées en interne afin de garantir leur pérennité<br />

et offrir aux utilisateurs un « produit clé en main sur étagère » le plus complet possible,<br />

tout en restant dans le même environnement logiciel.<br />

SUR QUOI PORTENT VOS PROCHAINS DÉVELOPPEMENTS?<br />

Trois grandes lignes se distinguent dans l'année à venir. Dans la continuité des projets<br />

évoqués précédemment, nous avons développé une toute nouvelle gamme de systèmes<br />

Iolite. li s'agit d'une gamme de conditionneurs hautes performances combinant acquisition<br />

de données et frontal de contrôle-commande temps réel. Dans les mois à venir,<br />

nous proposerons encore un plus large choix de conditionneurs.<br />

dans tous les métiers : électrique, monitoring,<br />

mesures embarquées en véhicule etc.<br />

À TRAVERS QUELLES SOLUTIONS ?<br />

Nos solutions matérielles vont d'une voie<br />

de mesure à plusieurs centaines de voies<br />

concentrées ou déportées sur de longues<br />

distances. Avec des gammes de produits<br />

durcis, isolés électriquement, non-ventilés,<br />

résistants à de grande plage de température,<br />

aux chocs et aux vibrations, nous répondons<br />

aux contraintes d'utilisation les plus<br />

exigeantes. De plus, Dewesoft a investi et<br />

innove depuis plusieurs années, pour devenir<br />

un acteur majeur dans les échanges d'information<br />

sur protocole EtherCAT. Réduisant<br />

En ce qui concerne l'acquisition multi-physique plus générale (notre cœur de métier),<br />

nous n'oublions pas les demandes de nos clients ayant de fortes contraintes dencombrement<br />

et d'environnement. C'est à leur écoute que nous avions créé les systèmes monovoie,<br />

Krypton One. Cette gamme durcie, extrêmement compacte et « déportable » sur<br />

EtherCat, permet de répondre à un faible nombre de voie ou à un environnement<br />

exiguë. Le dernier né de la famille Krypton One sera le Krypton One CAN FD. Il sera<br />

compatible avec les protocoles de communication CANbus les plus récents, notamment<br />

utilisés sur les véhicules autonomes et électriques.<br />

À ce titre, nous travaillons également sur une solution logicielle et matérielle dédiée<br />

aux véhicules hybrides et électriques. Nos systèmes d'acquisition sont déjà conformes<br />

aux exigences techniques de ce secteur. Nous cherchons donc compléter nos outils<br />

d'analyse (comme nous l'avions fait pour le monde de l'acoustique et des vibrations<br />

il y a quelques années), en offrant un environnement logiciel toujours plus intuitif et<br />

rapide d'utilisation. •<br />

Propos recueillis par Olivier Guillon<br />

ESSAIS&SIMULATIONS • N ° <strong>138</strong> •Septembre-Octobre 2019135


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

REPORTAGE<br />

Endress+Hauser poursuit ses développements<br />

en France<br />

Implanté à Huningue (Haut-Rhin). près<br />

de la frontière helvétique, le siège<br />

français d'Endress+Hauser poursuit ses<br />

développements afin de répondre à des besoins<br />

clients en matière d'instrumentation. Mais<br />

le groupe suisse ne s'arrête pas là puisqu'il<br />

vient d'investir également à Lyon dans le<br />

but de mettre au point des solutions clefs<br />

en main.<br />

« Nos clients industriels se recentrent depuis plusieurs années<br />

sur leurs cœurs de métiers - la production - et confient leurs<br />

points de mesure aux "instrumentistes" comme nous». Voici<br />

qui décrit bien la tendance actuelle, résumée par Christophe<br />

Heitzmann, chef du marché Service, qui précise que<br />

« s'ils gardent leurs bureaux d'études et leurs ingénieurs, ils<br />

font appel à nous pour leur fournir des solutions complètes ».<br />

Figurant parmi les leaders mondiaux de la fourniture d'instruments<br />

de mesure, de services et de solutions d'ingénierie<br />

pour les procédés industriels, Endress+ Hauser ( dont le<br />

groupe compte 13 000 employés pour un chiffre d'affaires<br />

net de plus de 2,2 Md€ en 2017) emploie sur le territoire<br />

français pas moins de 260 personnes, dont 140 à Huningue.<br />

En juin dernier, la société - qui aujourd'hui ne se limite<br />

plus à une antenne commerciale - a inauguré un nouveau<br />

showroom dans le but de montrer les nombreux savoir-faire<br />

de l'entreprise, mais pas seulement. « La majeure partie de<br />

notre travail concerne le service et le laboratoire - qui représente<br />

plus de 80 personnes - à laquelle s'ajoutent les activités<br />

de métrologie, de maintenance et de réparation des instruments<br />

de mesure », rappelle Christophe Heitzmann.<br />

« Nos clients industriels se recentrent depuis plusieurs années<br />

sur leurs cœurs de métiers - la production - et confient leurs<br />

points de mesure aux "instrumentistes" comme nous». Voici<br />

qui décrit bien la tendance actuelle, résumée par Christophe<br />

Heitzmann, chef du marché Service, qui précise que<br />

« s'ils gardent leurs bureaux d'études et leurs ingénieurs, ils<br />

font appel à nous pour leur fournir des solutions complètes ».<br />

Figurant parmi les leaders mondiaux de la fourniture d'ins-<br />

truments de mesure, de services et de solutions d'ingénierie<br />

pour les procédés industriels, Endress+ Hauser ( dont le<br />

groupe compte 13 000 employés pour un chiffre d'affaires<br />

net de plus de 2,2 Md€ en 2017) emploie sur le territoire<br />

français pas moins de 260 personnes, dont 140 à Huningue.<br />

En juin dernier, la société - qui aujourd'hui ne se limite<br />

plus à une antenne commerciale - a inauguré un nouveau<br />

showroom dans le but de montrer les nombreux savoir-faire<br />

de l'entreprise, mais pas seulement. « La majeure partie de<br />

notre travail concerne le service et le laboratoire - qui représente<br />

plus de 80 personnes - à laquelle s'ajoutent les activités<br />

de métrologie, de maintenance et de réparation des instruments<br />

de mesure », rappelle Christophe Heitzmann.<br />

Il faut dire que dans des secteurs aussi exigeants en matière<br />

de contraintes d'hygiènes, de contrôle qualité et réglementaires<br />

tels que l'agroalimentaire (premier client de l'entreprise),<br />

l'eau et le traitement des eaux usées ou encore<br />

l'industrie pharmaceutique et les sciences de la vie, les<br />

industriels ne peuvent se passer d'un service de contrôle,<br />

de maintenance et dëtalonnage de leurs équipements. « À<br />

Huningue, nous avons donc décidé d'investir également dans<br />

de nouveaux bancs d'étalonnage mobiles qui nous permettent<br />

d'intervenir sur site. Ainsi, on mobilise un équipement en<br />

deux heures contre plusieurs jours lorsqu'on le démonte pour<br />

l'amener dans notre laboratoire ». Cela vaut en tout cas pour<br />

une plage plutôt large allant de 0,3 à 60 m 3 •<br />

UNE STRATÉGIE D'INVESTISSEMENTS OFFENSIVE<br />

POUR COUVRIR L'ENSEMBLE DES BESOINS DE<br />

L'INDUSTRIE<br />

La filiale française d'Endress+Hauser a bien compris que<br />

la perte de compétences internes était le talon d'Achille<br />

d'un grand nombre d'entreprises. « Pour répondre à leurs<br />

36 IESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


Cl)<br />

•<br />

0)<br />

0<br />

LOGICIEL<br />

INDUITΠl'HAIUIAfUTIQUf.<br />

SUl't"OtlTUTlt.aAT'EUR<br />

industrie. fel ix. fr<br />

0<br />

E<br />

::J<br />

0<br />

Q_<br />

(/)<br />

Cl)<br />

ü<br />

·-<br />

0)<br />

0<br />

■ et<br />

Logiciel de gestion de parc d'instruments de mesure et d'assistance à l'étalonnage<br />

la -------::C:--1 •lr---1•<br />

Deca, outil de gestion de la métrologie, multisite<br />

et multilingue.<br />

D:r:11 tff B t·l ,1 1 1 ,1 t· lllil ·I·l' 11 kbi ,ti§, ,i.:, PX: t4Si B4J<br />

Deca permet :<br />

■ l'uniformisation des procédures ainsi que la cohérence de la politique<br />

de qualité,<br />

■ l'uniformisation des indicateurs,<br />

■ la mutualisation des parcs d'instruments de mesure.<br />

UllfJ,f,t14=14,ltrn•I4Z·t4,.f4,iMft41i4:i•lmit•l,i<br />

■ permet à vos prestataires de mettre à jour les fiches de vie et de joindre<br />

les documents électroniques,<br />

■ assure une disponibilité immédiate de l'application sur tous les sites,<br />

■ élimine les coûts internes d'infrastructure,<br />

■ élimine les coûts internes d'administration de l'application.<br />

Fonctionnalités :<br />

■ Pilotage de l'activité métrologique<br />

• Gestion du parc d'instruments.<br />

• Suivi des plannings de contrôles et de charge.<br />

• Identification des retards.<br />

• Gestion des entrées/sorties avec traçabilité des bons de livraison<br />

et de réception.<br />

• Prévision des budgets.<br />

• Analyse des coûts, des non conformités et des temps.<br />

• Gestion des prestations et des accréditations des fournisseurs.<br />

• Association de tous types de documents numériques.<br />

• Mise à jour par lot des interventions techniques.<br />

• Adaptation des droits utilisateurs selon des profils métiers pour<br />

un accès ciblé aux données et une saisie personnalisée.<br />

■ Fonctions métrologiques avancées<br />

• Assistance à l'étalonnage.<br />

• Opperet, évaluer et optimiser les périodicités d'étalonnage.<br />

• Calcul d'incertitudes de mesure (ISO 13005 ou GUM).<br />

21 CFR art 11 :<br />

■ Les recommandations de la FDA recensées dans le 21 CFR Part 11<br />

portent sur deux axes principaux<br />

• L'audit trail dont l'objectif est de conserver la trace de toute modification<br />

survenue sur les données.<br />

• La signature électronique visant à certifier les opérations ou les<br />

documents critiques.<br />

Cette réglementation s'attache à assurer l'authenticité, l'intégrité,<br />

la confidentialité et la pérennité des données.<br />

La certification NF Industrie Pharmaceutique délivrée par l'AFNOR<br />

renouvelée chaque année vous assure la conformité de Deca ® à<br />

t- ce tt e r ég le m e n ta tio n .<br />

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _<br />

: .•.<br />

·-·- •<br />

·-­ ·-<br />

·-<br />

•-·<br />

•·-<br />

L-..<br />

.,.. ......:==------·-<br />

.-.---<br />

-..--•----<br />

,_-,---_-_--,------+--- 1 1 1<br />

F-· ;;<br />

- _,_<br />

---- <br />

■oDD "L.::====c------<br />

Q. - ,..... .. 1.4 ......,<br />

--=<br />

-----·<br />

•- . ---<br />

i---<br />

Deca Mail:<br />

■ Appel automatique par e-mail des instruments<br />

à vérifier.<br />

Relance des correspondants en cas de retard.<br />

■ Envoi automatique des rapports par messagerie<br />

au format PDF ou Excel.<br />

[LES RÉFÉRENCES]<br />

Airbus Group, Alcan, Alcatel-Lucent,<br />

ALK Abello, Alstom, Apave, Areva,<br />

Banque de France, Bombardier, CEA, Cenexi,<br />

Dassault Aviation, Delpharm, E2M, EDF, Faurecia,<br />

GE Energy, Legrand SA, Messer, Michelin, Mittal,<br />

Nexter, Onera, Roxel, Safran, Seb, SGS, SNCF,<br />

Stryker Spine, Testa, Thales, Valeo,<br />

Val/ourec, We/eda, Zodiac ...<br />

Tableaux de bord<br />

--------------- --------- d _e_c_a_@_f_e_l_ix_ .f _r____<br />

FELIX Informatique• 3, rue de la Moselotte• B.P. 41040 • 54521 LAXOU Cedex• Tél. 03 83 96 23 23


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

attentes en matière d'étalonnage, de maintenance et de métrologie,<br />

nous avons considérablement renforcé notre service »,<br />

assure Christophe Heinzmann. Chaque année, l'entreprise<br />

alsacienne honore près de 1 100 contrats de maintenance<br />

et de métrologie, met en service, sur site, de nombreux<br />

instruments et assure dans son laboratoire des prestations<br />

portant sur l'accréditation Cofrac. Plus précisément, le<br />

laboratoire est spécialisé depuis 2013 dans la débitmétrie<br />

liquide (activité dans laque il réalise un millier d'étalonnages<br />

par an sur ses appareils et ceux de la concurrence).<br />

« Nous possédons aussi un banc débit depuis quelques années<br />

Endress+Hauser investit 2 M € à<br />

Lyon et se renforce dans l'analyse<br />

,<br />

avancee<br />

et nous sommes en capacité, grâce notamment à nos récents<br />

investissements, d'étalonner des appareils en pression et en<br />

température ou encore faire de l'analyse physico-chimique».<br />

Quelques chiffres : en pression absolue, la plage s'étend<br />

du micro-bar à 700 bar, de -1 à 700 bar en pression relative.<br />

Enfin, dans la partie température, le laboratoire assure<br />

des bains allant de -80 à 220 ° avant de passer par un four<br />

pouvant atteindre les 1 100 ° . Cette année, Endress+Hauser<br />

va d'ailleurs déposer un dossier d'accréditation Cofrac<br />

sur de la petite température et « ainsi créer un laboratoire<br />

à forte valeur ajoutée ». Et le responsable du service de<br />

résumer : « Nous sommes en mesure de réaliser des prestations<br />

d'étalonnage et de vérification de grandeurs physiques<br />

telles que le débit, la pression, la température, l'analyse physico-chimique,<br />

etc. »<br />

Ces deux dernières années, Endress+ Hauser a poursuivi<br />

le développement. des activités de métrologie. Déjà, un<br />

nouveau laboratoire de métrologie installé au sein du<br />

centre de vente à Huningue est venu compléter le banc<br />

de débitmétrie liquide. ,, Nous sommes en mesure de réaliser<br />

des prestations d'étalonnage et de vérification de grandeurs<br />

physiques telles que le débit, la pression, la température,<br />

l'analyse physico chimique, etc. », précise Philippe Genevé,<br />

directeur Services d'Endress+Hauser France, convaincu<br />

qu'il faut désormais ,, considérer la métrologie comme un<br />

réel vecteur de progrès au sein des entreprises. » •<br />

Olivier Guillon<br />

Endress+Hauser a étendu son campus de la région Lyonnaise<br />

pour regrouper deux leaders en instrumentation d'analyse basée<br />

sur la spectroscopie. Le nouveau bâtiment accueille désormais<br />

les activités de l'entreprise SpectraSensors, à !origine basée à<br />

Compiègne, et rejoint ainsi lëquipe de Kaiser Optical Systems<br />

pour former un centre de compétences et dexpertises à envergure<br />

européenne. Désormais à Lyon, une vingtaine d'employés<br />

assistent les centres de vente Endress+ Hauser à travers l'Europe<br />

dans l'application et la vente de technologies d'analyse avancées,<br />

en particulier dans le domaine des projets et des services aprèsvente.<br />

Dix centres de vente Endress+ Hauser à travers l'Europe<br />

disposent déjà de spécialistes à bord pour traiter ce domaine<br />

d'activité complexe.<br />

Le nouveau bâtiment comprend essentiellement un atelier de<br />

630 m 2 pour la production de systèmes complets par l'intégration<br />

d'analyseurs suivant le cahier des charges des clients. Lespace<br />

est divisé en plusieurs zones avec postes de travail et de<br />

montage y compris zones de validation avec passage de gaz et<br />

zones de tests lors des réceptions usines. Environ 100 m 2<br />

de bureaux ainsi qu'une salle de réunion et un plateau<br />

vierge de 300 m 2 viennent compléter cet espace.<br />

38 IESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

SOLUTIONS<br />

Des cartes d'acquisition de données et de<br />

génération arbitraire pour l'automobile<br />

L'industrie automobile utilise une gamme variée<br />

de composants et de systèmes électroniques et<br />

effectue de nombreux tests. Pour couvrir le large<br />

éventail et la nature des signaux électroniques<br />

rencontrés, Spectrum Instrumentation propose une<br />

vaste gamme de numériseurs et de générateurs<br />

de signaux arbitraires.<br />

Pour les tests embarqués sur véhicule, tels que l'analyse de<br />

vibrations et l'enregistrement de données, Spectrum propose<br />

des produits à grand nombre de canaux, de faible encombrement,<br />

faciles à déployer et à intégrer aux systèmes de test.<br />

Les produits digitizerNETBOX de Spectrum Instrumentation<br />

peuvent également être utilisés avec une alimentation<br />

en courant continu pour les applications portables. Les cartes<br />

numériseurs peuvent comporter de une à seize voies et peuvent<br />

être reliées au système StarHub de Spectrum afin de créer des<br />

instruments jusqu'à 256 voies parfaitement synchrones, ce<br />

qui les rend adaptés aux applications avec plusieurs capteurs<br />

et matrices de capteurs.<br />

Pour une intégration aisée dans les systèmes de tests automatiques,<br />

Spectrum Instrumentation propose des driver<br />

logiciels fonctionnant avec les versions 32 bits et 64 bits des<br />

systèmes d'exploitation Windows et Linux. La programmation<br />

des cartes est possible en<br />

utilisant un large éventail de ::-.:-:=•:::;:::..:·=.:-- ---<br />

langages. Le logiciel SBench 6 _ _ ·- __<br />

de Spectrum peut également =<br />

être utilisé pour visualiser et<br />

qualifier des signaux. Les FFT<br />

sont disponibles pour l'analyse<br />

du domaine fréquentiel et les<br />

mesures de puissance.<br />

l!llll181:!!llilllll ll11;rJl!ll !!l!!I ■ l!Ul■■■ !lil!lill!llilii■<br />

rendement du moteur et de l'allumage, la surveillance de la<br />

communication CAN, les systèmes multimédia (RF, audio,<br />

vidéo, navigation, etc.) et systèmes de freinage ABS.<br />

EXEMPLE D'APPLICATION : MONITORING DU BUS CAN<br />

Le CANbus est le bus de données constituant l'épine dorsale de<br />

nombreuses liaisons de données automobiles. Dans sa forme<br />

de base, il échange des données entre 20 kb/s et 1 Mb/s sur un<br />

bus à deux fils en utilisant le mode différentiel avec des paquets<br />

de données de 8 octets. Une version plus récente, CAN Flexible<br />

Data Rate (CAN FD) étend le contenu des données à des paquets<br />

de 64 octets échangés à une vitesse pouvant atteindre 12 Mb/s.<br />

Le numériseur utilisé pour cette mesure a des entrées configurables<br />

permettant des entrées asymétriques ou différentielles<br />

pour chaque voie. Dans ce cas, les entrées différentielles ont<br />

été utilisées. Les résultats sont illustrés ci-dessous.<br />

Cette acquisition est réalisée à l'aide du logiciel Spectrum' SBench<br />

6, qui permet l'analyse de la couche physique de l'interface.<br />

L'amplitude et la synchronisation du signal peuvent être vérifiées<br />

pour assurer la conformité à la norme CANbus. Les mesures<br />

de l'amplitude du signal, notamment crête à crête, maximum et<br />

minimum, caractérisent les paquets. Des mesures de synchronisation<br />

supplémentaires des temps de montée et de descente<br />

sont effectuées pour assurer l'intégrité du signal.<br />

Les applications automobiles<br />

typiques comprennent les tests<br />

mécaniques, l'analyse des vibrations,<br />

l'inspection par ultrasons,<br />

l'enregistrement de données, les<br />

tests de composants, la télémétrie<br />

Radar, la surveillance du<br />

"" Ptak-Pe:ak: 1.299V<br />

> # Ris, lime 132.441 ns<br />

> .+ Fall lime 279.00) ns<br />

ESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019139


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

SOLUTIONS<br />

Du nouveau<br />

du côté des solutions d'instrumentation modulaire<br />

ADLink, société distribuée par Acquisys, spécialiste<br />

de l'instrumentation modulaire, a introduit cet<br />

été un nouveau châssis PXI Express Hau te<br />

Performance, le PXES-2785. Il a également<br />

mis sur le marché un contrôleur de dernière<br />

génération.<br />

Annoncé sur le marché mi-juillet, le châssis<br />

PXES-2785 combine un fond de panier<br />

PXI Express 18 slots haute performance<br />

avec une alimentation de grande puissance<br />

et une conception structurelle optimisée pour<br />

une convivialité maximale dans un large éventail d'applications.<br />

La conception modulaire du châssis assure<br />

un haut niveau de maintenabilité avec des alimentations<br />

remplaçables pour les applications à haute disponibilité,<br />

ce qui entraîne un temps moyen de réparation<br />

très bas (MTT R). Le châssis PXES-2785 est entièrement<br />

conforme à la spécification matérielle PXI-5<br />

PXI Express, offrant des fonctionnalités avancées de<br />

synchronisation et de timing.<br />

Le châssis PXES-2785, utilisant la technologie PCI<br />

Express 3.0, fournit 24 Gois de bande passante système à<br />

haut débit, pour des applications de transfert de données<br />

peer to peer, et une bande passante jusqu'à 8 Gois pour<br />

tous les slots périphériques. De plus, le châssis offre<br />

une puissance totale de 990W, 50 W de puissance de<br />

refroidissement par emplacement, de sorte que le PXES-<br />

2785 puisse fournir le niveau de puissance élevé pour<br />

les modules PXI hautes performances nécessitant une<br />

puissance élevée. Les fonctions de synchronisation et de<br />

timing fournissent une horloge de grande précision, une<br />

horloge externe et des fonctions de routage de Trigger.<br />

Le PXES-2785 est équipé d'un système de surveillance<br />

intelligent, indiquant l'état du châssis, y compris la<br />

vitesse du ventilateur, les tensions internes et la température<br />

interne. La surveillance à distance du châssis et<br />

le contrôle s'effectuent via le port Ethernet. •<br />

Un nouveau contrôleur PXI<br />

Express de dernière génération<br />

-<br />


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

LABORATOIRES<br />

'<br />

A Rouen,<br />

SGS renforce son offre<br />

d·analyses des métaux<br />

Le leader mondial de l'inspection, du contrôle,<br />

de l'analyse et de la certification, propose<br />

désormais aux industriels un nouveau<br />

service d'analyse des métaux contenus<br />

dans les produits phytosanitaires. Grâce<br />

à son expertise dans les études de Bonnes<br />

pratiques de laboratoire IBPL), SGS permet<br />

une analyse plus pointue via la spectrométrie<br />

de masse à plasma induit (ICP-MS), pour<br />

ses clients locaux et internationaux.<br />

Déjà reconnu comme un leader dans l'analyse<br />

des métaux, le laboratoire SGS France à Rouen<br />

vient de lancer une nouvelle solution - ICP-MS<br />

- grâce à laquelle le groupe entend répondre au<br />

besoin croissant de tests dans l'industrie de la protection<br />

des plantes. L'équipe d'experts techniques du laboratoire<br />

de Rouen est en effet en mesure d'utiliser les essais ICP-MS<br />

lors des analyses des formulations pour les résidus, impuretés<br />

et ingrédients actifs. Cette nouvelle expertise vient en<br />

complément de l'offre déjà complète des techniques établies<br />

dans l'installation d'essai BPL.<br />

Parmi les exemples d'analyses, prenons l'exemple du cuivre ;<br />

celui-ci a été utilisé depuis de nombreuses années en agriculture<br />

pour lutter naturellement contre les maladies<br />

fongiques et bactériennes. Néanmoins, les données plus<br />

récentes prouvent que celui-ci est nocif pour l'environnement,<br />

nécessitant une utilisation beaucoup plus étroitement<br />

contrôlée. Avec ses capacités analytiques, SGS aide les<br />

industriels à détecter le cuivre utilisé dans les études sur les<br />

résidus foliaires délogeables (DFR), l'absorption cutanée,<br />

l'écotoxicité et les essais de résidus. En complément, des<br />

études de validation des méthodes selon SANCO/3029/99,<br />

SANCO/825/99 et OPPTS 860.1340 peuvent également<br />

être réalisées.<br />

OFFRIR UNE APPROCHE PERSONNALISÉE AUX<br />

INDUSTRIELS<br />

Concernant la composition chimique du produit, les impuretés<br />

de métaux lourds peuvent être déterminées pendant<br />

la validation de la méthode selon SANCO/3030/99, les<br />

analyses en cinq lots, la durée de conservation et les<br />

études de stabilité au stockage accéléré. Le catalogue SGS<br />

comprend un éventail important de soixante-dix éléments.<br />

SGS propose également des pré-screenings hors BPL dans<br />

les formulations pour la confirmation de la teneur en impuretés.<br />

Plusieurs procédés de minéralisation sont couramment<br />

appliqués, de l'utilisation régulière d'acide nitrique<br />

à l'acide fluorhydrique, en passant par les micro-ondes<br />

pour les matrices complexes, comme le silicium. « Grâce<br />

aux moyens d'essais étendus de SGS désormais disponibles<br />

dans notre laboratoire de Rouen, nous sommes en mesure<br />

d'offrir une approche personnalisée à nos clients, souligne<br />

Paul Garrigue, coordinateur BPL chez SGS France au sein<br />

du laboratoire de Rouen. Notre équipe d'experts fournit les<br />

plus hauts standards de performance en utilisant les techniques<br />

analytiques les plus innovantes dans l'analyse des<br />

métaux».•<br />

ESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019141


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

EN APPLICATION<br />

Corrélation modèle numérique/ mesures<br />

vibratoires pour optimiser un drone de Parrot<br />

La validation fonctionnelle et opérationnelle de<br />

prototypes est une étape primordiale dans le<br />

développement de nouveaux produits. Le rôle<br />

du partenaire technique intervenant à ce stade<br />

du projet est essentiel : bien intégré dans le<br />

processus, il peut faire gagner un temps précieux<br />

et réduire les coûts de tacon notable.<br />

le juste équilibre entre les problématiques de masse, de vibration,<br />

de rigidité, de gestion des chocs et que cela soit industrialisable<br />

», souligne Thierry Sanlaville, Mechanical Team<br />

Manager chez Parrot.<br />

« La parfaite compréhension des phénomènes<br />

vibratoires nous permettra d'élargir notre offre de<br />

nouveaux produits» - Thierry Sanlaville (Parrot)<br />

COMPRENDRE LES PHÉNOMÈNES VIBRATOIRES<br />

POUR ÉLARGIR L'OFFRE DE PRODUITS<br />

Fort d'un savoir-faire en instrumentation, analyse et simulation,<br />

VibraTec accompagne les industriels dans leurs projets.<br />

Concrètement, dans le cas de Parrot, l'étude expérimentale<br />

visait à caractériser à l'arrêt le comportement dynamique du<br />

drone dans son ensemble et des différents éléments isolés<br />

afin d'identifier précisément les phénomènes vibratoires. En<br />

complément de cette étape, une étude expérimentale en vol a<br />

permis d'identifier les excitations vibratoires et les transferts<br />

depuis les moteurs / hélices jusqu'à la caméra.<br />

Drone Anafi par Parrot<br />

La société Parrot, concepteur français de produits sans fil<br />

de hautes technologies et notamment de drones civils, a<br />

fait appel à VibraTec afin d'optimiser la structure de son<br />

drone nouvelle génération, le drone Anafi. « Compact<br />

et pliable, ce drone est équipé d'une caméra 4K HDR offrant des<br />

capacités exclusives de prise de vue vidéo et de photo, avec son<br />

inclinaison verticale de 180 ° et un zoom 2,Bx sans perte, vantet-on<br />

chez le fabricant français. Celui-ci est idéal pour filmer de<br />

superbes vidéos en très haute qualité et prendre d'incroyables<br />

photos. Silencieux, résistant aux conditions extrêmes de vol et<br />

disposant d'une autonomie de 25 minutes, ANAFI offre une expérience<br />

de vol unique. ».<br />

Ces données expérimentales ont aidé les équipes à fiabiliser<br />

le modèle numérique et à avoir une meilleure compréhension<br />

des phénomènes vibratoires en jeu. « La parfaite compréhension<br />

des phénomènes vibratoires nous permettra d'élargir notre<br />

offre de nouveaux produits », poursuit Thierry Sanlaville. •<br />

Voici pour la partie produit. Mais dans le but d'apporter une<br />

plus grande finesse aux images, la société VibraTec a conçu un<br />

modèle numérique, appuyé et corrélé par des mesures vibratoires.<br />

Objectif? Optimiser le châssis et réduire le poids et<br />

les vibrations de l'appareil. « ünjeu pour nous est de trouver<br />

42 IESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


MESURES<br />

SPÉCIAL MEASUREMENT WORLD<br />

LABORATOIRES<br />

Détecter, caractériser<br />

et localiser les défauts<br />

plus rapidement<br />

Le Truck Smart-R détecte, caractérise et<br />

localise avec précision ces défauts dans<br />

la même et seule opération. Une solution<br />

développée par la société Novorizon qui<br />

séduit autant la défense que l'automobile<br />

ou encore le ferroviaire ...<br />

Après vingt années passées dans le domaine du<br />

diagnostic automobile, Charles-Henri Garih a<br />

décidé de s'engager plus en avant dans le développement<br />

d'outils complémentaires des outils traditionnels,<br />

permettant une plus grande efficacité au quotidien.<br />

C'est ainsi que, non loin de Stuttgart en Allemagne, le Français<br />

crée Novorizon GmbH, société dont il est aujourd'hui le<br />

gérant-fondateur. « Il s'agissait pour moi de prendre du recul,<br />

avoue-t-il; et de tenter de répondre à la question que j'ai mille et<br />

mille fois entendue au cours de mes visites en atelier: ';'ai le code<br />

Pxxx avec mon outil de diagnostic, et je fais quoi maintenant?"».<br />

C'est ainsi qu'avec ses partenaires Charles-Henri Garih a<br />

conçu et développé une solution portable simple, rapide et<br />

précise de localisation des défauts au sein des faisceaux et<br />

connectique électriques, dédiée à la maintenance des véhicules<br />

(qu'il s'agisse de VL, PL, engins spéciaux, véhicules<br />

militaires ou agricoles ... ). « Les temps de maintenance des<br />

matériels étant de plus en plus critiques, nous apportons des<br />

solutions permettant de réduire de façon importante les temps<br />

de recherche de pannes auprès des équipes de maintenance et<br />

de réparation ».<br />

Là où le multimètre ne fait que de détecter les défauts et laisse<br />

à l'opérateur un travail fastidieux de recherche au risque d'endommager<br />

le faisceau ... Le Truck Smart-R détecte, caractérise<br />

et localise avec précision ces défauts dans la même et<br />

seule opération. « Nos solutions sont notamment utilisées par<br />

des ateliers de maintenance des armées. Elles sont aussi largement<br />

utilisées dans de nombreux domaines tels que l'avia-<br />

tion, le ferroviaire, la distribution électrique, l'automobile et<br />

le nucléaire, précise Charles-Henri Garih. Parmi nos clients<br />

figurent notamment les deux principaux avionneurs, ainsi que<br />

nombre de compagnies aériennes dans le cadre de la maintenance<br />

de leur flotte ». •<br />

Quelques données<br />

supplémentaires à<br />

propos de Smart-R<br />

Olivier Guillon<br />

Dans sa version livrée aux armées, Smart-R illustre à<br />

fois la simplicité du logiciel, la durabilité et la« portabilité<br />

» de cette solution prisée dans le secteur de la<br />

défense. Objectif de cette solution ? Détecter rapidement,<br />

caractériser et localiser des défauts de câbles,<br />

lesquels figurent parmi les pannes les plus difficiles<br />

et chronophages à identifier et réparer au sein des<br />

ateliers de maintenance des matériels, le tout dans<br />

un périmètre de 30 mètres. Doté d'une App conviviale,<br />

cet appareil est conçu pour être utilisé avec des<br />

appareils Androïd standard (tablettes, téléphones<br />

portables ... ). Un logiciel de diagnostic et un firmware<br />

évolutifs pour bénéficier en permanence des dernières<br />

améliorations et nouvelles fonctionnalités.<br />

ESSAIS&SIMULATIONS • N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019143


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

The automobile at a time<br />

of great change<br />

At present, there is no industrial sector more subject<br />

to risks than the automotive sector. Barely out of<br />

the diesel scandai (even if many convictions are<br />

still to come), the sector seems to be under attack<br />

on ail sides: between the tremors caused by the trade war led<br />

by Donald Trump, the contractions of the Chinese and European<br />

markets, the first consequences of a Brexit with catastrophic<br />

political management, the reversa! of the market's attitude<br />

towards diesel that is being condemned, after a desire to reduce<br />

taxes over the past thirty years - especially in France ...., it seems<br />

that fate is attacking what is and must remain a beautiful industry.<br />

For the automobile, whether cyclists and public transport<br />

enthusiasts like it or not, is the expression of peoples, the way<br />

- admittedly purely consumerist but very real - to assert themselves<br />

and for the people, especially those who finally take their<br />

revenge on poverty, to exist. In other words, the automobile<br />

must survive and will succeed in doing so by continuing to<br />

make us dream, from an early age and to provide pleasure ...<br />

but also, from now on, by integrating itself into a broader<br />

framework: that of mobility.<br />

The automobile must then play a fully societal and environmental<br />

raie. Weil aware that a new era is opening up through<br />

the electric and autonomous vehicle, both on the roads and<br />

in the air, the sector can and must resolutely make its move<br />

and take this turn as an opportunity, a chance to create a new<br />

design for itself. And this future, making the automobile more<br />

responsible by taking into consideration not only drivers but<br />

also all road users and the environment as a whole, will only<br />

succeed in this societal challenge through ever more efficient<br />

and effective, rapid and Jess costly test campaigns, taking into<br />

account ail the physical, mechanical and environmental parameters<br />

... to create the automobile of tomorrow by leaving no one<br />

at the side of the road !<br />

Olivier Guillon<br />

Le tag RFID: dans la GMAO en 2 secondes, le parc équipements connu pour des années!<br />

'6 Symposium "Crossed views and dialogue on autonomous vehicles" in Paris, September 25<br />

48 With Teqmo, France is setting up a test centre for autonomous vehicles<br />

50 Novares unveils Nova Car #2 and 25 innovations for the car of the future<br />

52 Acceleration measurements and Usage Classification for a vehicle in different driving conditions<br />

54 Safety, connectivity and reliability ... the challenges of the autonomous vehicle<br />

56 "Towards safety and performance criteria similar to those of aeronautics"<br />

58 "îo meet the challen es of automakers, Simulation is indispensable"<br />

41. IESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


CHAQUE JOUR, LES EXPERTS SGS VERIFIENT<br />

,..<br />

r<br />

LA TENUE, PERFORMANCE ET SURETE DES<br />

, r r<br />

SYSTEMES D'ELECTRONIQUE EMBARQUEE<br />

Démarche unique en Europe, les<br />

laboratoires SGS de la division<br />

Transportation réunissent en un seul et<br />

même lieu tous les moyens nécessaires<br />

à la validation des pièces et échantillons :<br />

du photovieillissement UV à la vibration,<br />

de l'analyse sensorielle à la corrosion ...<br />

DANS SES LABORATOIRES OET<br />

(ON-BOARD ELECTRONIC TESTING),<br />

SGS analyse, teste et valide une large<br />

gamme de matériaux et produits<br />

industriels dans le secteur des<br />

transports : ordinateurs de bord, écrans<br />

tactiles, capteurs, PCB Led, systèmes<br />

d'éclairage (feux, CHMSL, foglamps ... )<br />

ou de climatisation, vitrages, caméras,<br />

calculateurs, électronique de puissance ...<br />

EXEMPLES DES TESTS DE VIBRATION ET<br />

CHOC PRATIQUÉS :<br />

• NF-EN-CEl60068-2-6 - Essai Fe :<br />

vibrations (aléatoires)<br />

• NF-EN-CEl60068-2-64 - Essai Fd :<br />

vibrations aléatoires à large bande<br />

• Essai NF-ENCEl60068-2-27:<br />

vérification de l'aptitude des produits<br />

à supporter les contraintes résultant<br />

de l'application de chocs non-répétitifs.<br />

SGS dispose notamment de 9<br />

vibrateurs de 10 à 120 kN équipés<br />

de tables vibrantes et d'enceintes<br />

climatiques, et d'équipements pour les<br />

essais environnementaux (étanchéité,<br />

splash water, chemical tests, corrosion<br />

saline et gazeuse).<br />

EXEMPLES DES MESURES ET TESTS<br />

ÉLECTRIQUES PRATIQUÉS :<br />

• Rigidité électrique: contrôle que<br />

la valeur maximum du champ<br />

électrique peut être supportée par<br />

un matériau<br />

• Résistance de contact: vérification<br />

de l'absence d'échauffement, qui<br />

pourrait conduire à la destruction<br />

d'un connecteur<br />

• Sollicitations dynamiques des<br />

sertissages en mode vibratoire à<br />

basse fréquence (ou slow motion<br />

test): validation des sertissages<br />

(liaisons conducteur/ contact)<br />

• Résistance d'isolement, dissipation de<br />

charges, microcoupures, etc.<br />

Plus d'informations sur www.sgsgroup.fr et www.sercovam.com.<br />

Contactez-nous au 05 57 97 02 33 ou à fr.contact.sercovam@sgs.com<br />

SGS EST LE LEADER MONDIAL DE l'.INSPECTION, DU CONTRÔLE, DE l'.ANALYSE ET DE LA CERTIFICATION<br />

WHEN VOU NEED TO BE SURE


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

EVENT<br />

Symposium 11 Crossed views and dialogue on<br />

autonomous vehicles 11 in Paris, September 25<br />

Br inging together the automotive, road and<br />

public transport sectors to build the mobility<br />

services of tomorrow; this is the subject of the<br />

second symposium organised in Paris entitled<br />

" Regards croisés et dialogue sur les véhicules<br />

autonomes" l"Crossed views and dialogue on<br />

autonomous vehicles"l. This event will take place<br />

on September 25 in Paris. About ten conferences<br />

will focus on this topical subject.<br />

The development of autonomous and connected mobility<br />

is for the general public driven by the automotive<br />

industry, but it cannot be limited to vehicles<br />

alone. These internet with other worlds such as road<br />

infrastructure, telecommunications and public transport. Already<br />

in these respective areas technologies are being developed and<br />

common ecosystems are beginning to emerge.<br />

In June 2018, the Société des ingénieurs de l'automobile (SIA) and<br />

the Union routière de France (URF) organised the first congress<br />

entitled "Regards croisés et dialogue sur les véhicules autonomes"<br />

(Crossed views and dialogue on autonomous vehicles), which<br />

provided a transversal vision of the man y problems and brought<br />

together the various sectors. This event, which brought together<br />

200 experts over two days, helped to bring together the scientific<br />

and technological communities and highlighted the need to regularly<br />

review the progress of autonomous vehicles and their uses.<br />

From 2019, the SIA and the URF have associated two new<br />

partners: "Routes de France" and the "Union des transports publics<br />

et ferroviaires" (UTP). The objective of the four partners is to<br />

promote a transversal approach to delegated driving (vehicles and<br />

interactions with their environment), to open up to the international<br />

market, to cross sectors both on technical aspects and that<br />

of uses and to encourage the development of industrial sectors<br />

in France; this last action is part of the dynamic initiated by the<br />

public authorities (National strategy for the development of the<br />

autonomous vehicle, Action plan of the Strategic Committee for<br />

the automotive sector).<br />

CONFERENCES AND VALUABLE TECHNICAL AND MARKET<br />

INFORMATIONS<br />

An annual meeting is organized alternately, in even years, with<br />

a major two-day international congress and, in odd years, with a<br />

one-day symposium. In 2019, the conference will take place on<br />

Wednesday 25 September in Paris.<br />

The Programmatic and Scientific Committee, co-chaired this<br />

year by Carla Gohin, VP Research & Innovation (PSA Group)<br />

and Nadine Leclair SVP Expert Fellow (Renault Group), brings<br />

together representatives of the three sectors to highlight technological<br />

advances, strategies and future thinking since the June 2018<br />

milestone point. In total, about ten conferences will cover different<br />

topics: national strategy in the autonomous vehicle, future<br />

road infrastructures, public and rail transport, future technological<br />

innovations, safety and validation, acceptability and potential<br />

markets for autonomous vehicles ... e<br />

MORE INFORMATION > www.sia.fr<br />

46 !ESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


Simulation numérique de<br />

lubrification de boîtes de<br />

vitesse et autres machines<br />

rotatives avec SPH-flow<br />

r, -- - .<br />

I' -.<br />

. ===·<br />

!- =·<br />

- .<br />

Cl<br />

.<br />

<br />

La lubrification constitue l'un des défis majeurs adressés par les<br />

constructeurs de machines rotatives, et notamment de boîtes de<br />

vitesse, réducteurs et autres éléments de transmission pour l'automobile.<br />

En effet, la lubrification impacte directement leur rendement<br />

et leur fiabilité : limitation des frottements et de la dissipation<br />

énergétique, refroidissement. ..<br />

La conception d'une boîte de vitesse est complexe par la diversité<br />

des phénomènes physiques en jeu : viscosité, tension de surface,<br />

effets thermiques et multi-fluides, pour ne citer que<br />

des exemples relevant de la mécanique des fluides.<br />

Par ailleurs, le recours à l'expérimentation reste<br />

délicat, puisque même avec un banc de test prototypé<br />

en plexiglas, les vitesses de rotation élevées -<br />

typiquement 5 000-6 000 tours/minute - rendent<br />

difficiles !observation et l'analyse de l'écoulement.<br />

(A noter que ce défi s'applique également aux<br />

moteurs électriques et aux transmissions aéronautiques, où la<br />

vitesse de rotation extrême - au-delà de 15 000 tours/minutes -<br />

exacerbe plus encore la problématique.)<br />

Ainsi, la simulation numérique s'impose comme moyen indispensable<br />

pour la conception des boîtes de vitesse. Lingénieur peut<br />

alors tester et comparer plusieurs choix de conception, optimiser<br />

la quantité et le chemin de l'huile, pour gagner en efficacité et en<br />

qualité tout en réduisant les coûts de fabrication (moins d'huile<br />

signifie moins d'espace, de matériaux et de poids).<br />

Cependant, simuler numériquement la lubrification d'une boîte de<br />

vitesse demeure compliqué, voire hors de portée pour la plupart des<br />

N e xtf 10 w<br />

solutions logicielles de CFD (Computational Fluid Dynamics)<br />

classique. En effet, reposant sur un maillage volumique, elles se<br />

montrent inadaptées aux complexités des mouvements mécaniques<br />

(engrainement des pignons ... ), de la topologie du liquide<br />

(éclaboussure, atomisation et coalescence de gouttelettes ... ) et<br />

des phénomènes physiques en jeu. En revanche, la méthode<br />

SPH (Smoothed-Particle Hydrodynamics) offre des possibilités<br />

remarquables du fait de sa nature particulaire et Lagrangienne:<br />

les particules suivent naturellement l'écoulement<br />

fluide et les mouvements mécaniques.<br />

Encore faut-il trouver un logiciel ayant fait ses<br />

preuves sur le plan académique comme sur des<br />

cas industriels en production chez de grands<br />

constructeurs. C'est le cas de SPH-flow, le logiciel<br />

de la startup nantaise Nextflow Software,<br />

Software<br />

codéveloppé avec le LHEEA (laboratoire de<br />

l'Ecole Centrale de Nantes) et notamment utilisé par Renault.<br />

Dans le cadre de sa collaboration avec Renault, Nextflow<br />

Software a confronté et validé SPH-flow sur de nombreux cas<br />

expérimentaux de boîtes de vitesse : vitesse de rotation jusqu'à<br />

10 000 tours/minutes, température de 20 ° C à 80 ° C, différentes<br />

densités et viscosités d'huile. Les résultats obtenus par simulations,<br />

de couple résistif notamment, ont été confirmés par les<br />

mesures expérimentales.<br />

Par la suite, Renault Sport a pu mettre en œuvre les capacités<br />

de SPH-flow lorsque leur Formule E a présenté des hausses<br />

de température inquiétantes sur le circuit de Monza ( +2 ° C par<br />

tour), rendant la poursuite d'une course impossible. Ainsi, en<br />

simulant avec SPH-flow la lubrification de la boîte de vitesse<br />

dans les conditions d'accélération extrême du célèbre virage<br />

« Curva Parabolica », les ingénieurs ont réalisé que le ballotage<br />

induit par les forces centrifuges privait certains pignons d'huile,<br />

provoquant leur sur-échauffement. Grâce à de nouvelles simulations<br />

SPH-flow, ils ont alors pu caractériser le phénomène et<br />

adapter le design pour assurer une lubrification efficace.•<br />

EN SAVOIR PLUS><br />

https://www.nextflow-software.com/inquiry/<br />

ESSAIS&SIMULATION • N ° <strong>138</strong> • Septebmre -Octobre 2019J47


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

UNVEILING<br />

With Teqmo,<br />

France is setting up a test<br />

centre for autonomous<br />

vehicles<br />

June 18, 2019 was an important date for French industry. The<br />

day of the opening of the SIAE show in Le Bourget but also for<br />

the automotive sector. lndeed, at the same time Utac Ceram has<br />

inaugurated in Linas-Montlhéry, near Paris, the first French test<br />

centre for autonomous vehicles.<br />

"France created the 20th century car. It<br />

must create the car of the 21 st century".<br />

These were the words spoken by Bruno Le<br />

Maire, French Minister of Economy and<br />

Finance, on June 18, at the inauguration<br />

of the new Teqmo test centre in the Utac<br />

Ceram laboratory. In 2018, Utac Ceram<br />

unveiled Teqmo, a brand new innovation<br />

centre dedicated to development and homologation<br />

testing of connected and autonomous<br />

vehicles. This new proving ground<br />

takes place in the centre of the legendary<br />

Autodrome de Linas-Montlhéry existing<br />

since 1924. lt will be composed of 12 km<br />

testing tracks and associated facilities to<br />

provide full support to our customers.<br />

The laboratory mission is to jump into the<br />

future of automotive testing. "We provide<br />

outstanding facilities and a strong knowhow<br />

to ail vehicle and equipment manufacturers",<br />

says a laboratory responsible.<br />

"We offer a full support depending on<br />

their needs, from development phase to<br />

vehicle homologation through a personalized<br />

project management". Teqmo vision<br />

is to continuously move forward into an<br />

automotive industry in permanent change<br />

with the rise of automated driving, electric<br />

powertrain and connected vehicles.<br />

AN AMBITIOUS PROJECT<br />

Totalling €20 million, Teqmo is Utac<br />

Ceram's most ambitious project since the<br />

group was founded in 1945. It is taking<br />

place in a profoundly-changing automotive<br />

industry, marked by the emergence of<br />

automated driving, connected vehicles and<br />

electric powertrains. The project includes<br />

the creation of numerous test tracks that<br />

round out the group's existing facilities.<br />

The Teqmo centre will comprise six main<br />

test areas. First of ail, a highway circuit and a<br />

three-lane track, 2.2 km in length, including<br />

a tunnel and tollgate and featuring multilingual<br />

signs. The motorway circuit will<br />

be used to conduct high-speed test scenarios,<br />

with several vehicles. Teqmo comprise<br />

Road circuit too; a two-lane track, 6.5 km in<br />

length, with different types of signage (road<br />

signs and surface markings) and kerbing.<br />

An urban zone aims to recreate city driving<br />

conditions with crossroads, roundabouts,<br />

pavements and a level crossing, as well as<br />

featuring signs and traffic lights.<br />

A parking zone inclues two parking areas<br />

for testing parking assist technologies and<br />

a manoeuvres zone comprise a 38,800 m 2<br />

dynamic platform, a straight stretch of road<br />

and a crossroads; this area is designed for<br />

Euro NCAP testing and other dynamic<br />

tests. With its low grip track equipped<br />

with a wetting system, the braking zone is<br />

used to conduct braking tests, official Euro<br />

NCAP AEB tests and testing for ABS system<br />

specifications. lt also has vehicle manoeuvre<br />

circles. In addition to these tracks, Teqmo<br />

will provide highly-qualified engineers and<br />

48 !ESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

UTOMOTIVE<br />

CONNECTION 2019<br />

L F.ERMB DU MANBm<br />

(S[-QUENmlN-EN-VELINES)<br />

official test facilities, such as robot drivers and moving targets<br />

(pedestrians, cyclists and vehicles). Utac Ceram is also investing<br />

heavily in simulation to offer a comprehensive range of automated<br />

and connected vehicle tests.<br />

PARTNERSHIPS WITH MAJOR PLAYERS<br />

The Teqmo project has helped to forge partnerships with several<br />

industry leaders: Colas, to build the tracks and facilities, Orange<br />

and Ericsson, on the one hand, and Bouygues Télécom, on the<br />

other, for the implementation of experimental cellular networks,<br />

and ICI for HD digital mapping. Teqmo will be equipped with<br />

the main technical solutions for connectivity: Wifi (GS), operated<br />

and non-operated cellular networks (LTE, SG, PCS). Moreover,<br />

Orange and Bouygues Télécom make the test centre their main<br />

experimental centre on tracks for automotive 4G/5G. •<br />

PROCÉDÉS 6 MATÉRIAUX INNOVANTS<br />

ÉNERGIE 6 ÉLECTRIFICATION<br />

VÉHICULE AUTONOME 6 CONNECTÉ<br />

BIEN-ÊTRE À BORD<br />

CONTACT 6 INFORMATIONS<br />

info@firstconnection.fr<br />

0149124479<br />

www.automotive-connection.eu<br />

ESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019 149


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

SOLUTION<br />

Novares unveils Nova Car #2 and 25<br />

innovations for the car of the future<br />

Following the success of the Nova Car #1, which toured the world in 2018 to showcase its latest<br />

innovations to its customers, the Novares Group unveils in June Nova Car #2, its open innovation<br />

lab. The demonstration vehicle brings together 25 innovations co-developed with start-ups and<br />

innovative companies.<br />

Last June 25, the Nova Car #2 was unveiled<br />

in Paris. The objective for Novares - French<br />

global plastic solutions provider that designs<br />

and manufactures complex components &<br />

systems - is to brings together the latest innovations<br />

co-developed with start-ups and innovative campanies<br />

to meet the challenges of new mobility, autonomous<br />

cars, connectivity and green mobility.<br />

Highlights of the innovations demonstrated in Nova<br />

Car #2 are FlexView Max, a giant 3D curved and tactile<br />

display with haptic feedback, perfectly integrated into<br />

the cockpit design and with an advanced user interface,<br />

Scroll'N Feel, which offers several tactile fonctions<br />

with a single smart button - two innovations that<br />

enable drivers to avoid taking their eyes off the road<br />

• Smart Breeze an invisible, intelligent air flow device<br />

which adapts automatically to each passenger, Squeeze<br />

command, a door command with gesture recognition,<br />

My Travel therapy a travel sickness prevention device,<br />

or Drop In Car an in-car delivery point for last mile<br />

delivery orders. A selection of other innovations is<br />

specifically designed for powertrain optimization, such<br />

as e-motor components for electric vehicles.<br />

---------<br />

"Nova Car is a<br />

true immersive<br />

experimental<br />

laboratory. This<br />

demonstration<br />

vehicle illustrates<br />

our technical<br />

know-how which<br />

we are proud"<br />

- Pierre Boulet,<br />

Novares CEO<br />

Novares commitment to innovation is central to<br />

the company's growth strategy along with strategic<br />

acquisitions and investments. The company's now<br />

ranks amongst the top 100 international automotive<br />

suppliers. To invent the vehicle of the future, Novares<br />

relies upon three strategic pillars: its R&D, the Nova<br />

Car open innovation lab and Novares Venture Capital,<br />

to invest in strategic innovation partnerships<br />

and start-ups, with the aim of developing long-term<br />

partnerships.<br />

So far, the company has invested 12m euros of its fund<br />

in four startups and innovative companies: Flexenable,<br />

APAG CoSyst, Actronika and Quad Industries. With<br />

Nova Car #1, Novares demonstrated 16 innovations<br />

in partnership with four startups and initiated fruitfui<br />

collaboration with the world's leading car manufacturers.For<br />

Nova Car 2, Novares has partnered with<br />

ten startups and innovative companies, among them<br />

the four companies in which Novares has invested<br />

via Novares Venture Capital, and with the CEA Tech,<br />

--------- Daikin, TGO and Boarding Ring. The Nova Car #2 will<br />

now start a worldwide tour, showcasing its 25 innovations<br />

to its customers in Europe, the United States,<br />

China and Japan. •<br />

11111<br />

- -<br />

50 !ESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> •Septembre· Octobre 2019


@MISTRA..S<br />

-------:::<br />

CONTRÔLE NON DESTRUCTIF ET INSPECTION<br />

► CND traditionnels et avancés<br />

► Radiographie<br />

► Li ltrasons<br />

► Thermographie<br />

► Emission Acoustique<br />

INSTRUMENTATION, R&D, EXPERTISE, FORMATION<br />

► Vente de systèmes de mesures et capteurs<br />

► <strong>Essais</strong> de faisabilité<br />

► Développement R&D<br />

► Monitoring et installations permanentes<br />

► Expertise Niveau 3 1S09712 et EN4179, Consulting et Formation CND sur site<br />

ESSAIS MECANIQUES<br />

► <strong>Essais</strong> de mécanique de la rupture et fatigue des matériaux<br />

► <strong>Essais</strong> semi-structures et structures<br />

► <strong>Essais</strong> statiques et dynamiques<br />

► <strong>Essais</strong> multi-axiaux<br />

► Nouvelle activité : <strong>Essais</strong> cryogéniques jusqu'à -196 °C<br />

Nos laboratoires sont accrédités :<br />

NADCAP, ISO 9001 - 17025* - 14001, EN-9100 - EN4179, COSAC, OHSAS 18001, CEFRI<br />

• Accréditation n ° 1-5898, portée disponible sur www.cofrac.fr<br />

One Sourcetor<br />

.MISTRA..S Asset Protection<br />

Solutions<br />

Contactez-nous :<br />

MISTRAS Group SAS. (Siège social)<br />

27 rue Magellan - 94370 Sucy-en-Brie<br />

•33(0) 1.4 9.82.60.40 - contact.f r@mistrasgroup.com<br />

Ou rendez-vous sur : www.mistrasgroup.fr


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

TECHNOLOGY<br />

Acceleration<br />

measurementsand<br />

Usage Classification for<br />

avehidein different<br />

driving conditions<br />

ln this paper, two experts from the French<br />

company Metravib highlight the concrete use<br />

of artificial intelligence and machine learning in<br />

the implementation of automotive component<br />

tests.<br />

Daniel Vaucher de la Croix<br />

and Jean-Yves Disson,<br />

from the French company<br />

Metravib<br />

uite generally more and more attention is paid to<br />

Q<br />

the effect of severe environment conditions to critical<br />

parts of industrial structures, in various fields<br />

such as Energy, Oil&Gas, Automotive, Aerospace<br />

to mention the largest ones. Extracting from field<br />

measurement data most relevant information for anticipating<br />

potential failures and ultimately predicting remaining life<br />

time is what is expected from a performing Health and Usage<br />

Monitoring System (HUMS). In this context Artificial Intelligence<br />

(AI) and Machine Learning (ML) techniques become<br />

essential tools which prove their efficiency every day. This is<br />

why Metravib decided to invest in such technologies, already<br />

providing quite interesting results in several projects such as<br />

the one reported in this paper.<br />

o Wnkdamai•<br />

O Mode rate damai•<br />

1.5 O S.vua da _<br />

ma1•<br />

The focus is given here on the dynamic behavior of the vehicle<br />

suspension and adequate processing of data collected from the<br />

vehicle driven in tough conditions. Determining relevant information<br />

to get the clearest view about possible failures way before<br />

they can appear is no easy task as direct measurements are often<br />

qui te difficult to achieve if not impossible. Metravib proposed<br />

approach takes operational constraints into consideration and<br />

first concentrates about an effective way to rank Usage as part<br />

of a dedicated Health and Usage Monitoring System (HUMS).<br />

It will also be exposed in this paper how a dedicated Usage<br />

Classifier has been developed to provide 3 classes of damage<br />

for the suspension: weak, moderate or strong. A test campaign<br />

has successfully been carried out demonstrating how Machine<br />

Learning methods can help training and validating that classifier<br />

fed with indirect and simplified measurements.<br />

TEST CAMPAIGN AND INSTRUMENTATION<br />

0.5<br />

.5<br />

-1<br />

-2<br />

·2.5 ·2 -1.5 -1 -0.5 0 0.5 1.5<br />

1 ·Definition of 3 classes for each elementary usage<br />

2-diagram indicators related to direct measurements<br />

In order to feed an initial database several tests were performed<br />

driving a 4X4 rugged vehicle in different conditions<br />

(road, gravels, potholes, African washboard, ail terrain,<br />

concrete bumps, sinus, turns ... ) on tracks available on site at<br />

close distance from Metravib. The deployed instrumentation<br />

included: GPS, direct instrumentation used for usages identification<br />

(wire displacement sensors to measure the displacement<br />

of the suspension arms) and indirect instrumentation (3 axis<br />

accelerometer in a safe location inside the vehicle).<br />

52 IESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

USAGE IDE N TIFICATION FROM DIR ECT<br />

MEASUREMENTS<br />

Measured signals are eut into blocks of dedicated time length<br />

called elementary usages. Tuen two so-called "damage indicators"<br />

have been defined in order to identify the class of each<br />

elementary usage of each track. In fact these indicators are not<br />

the true damage but allow performing a ranking of the damage<br />

when the vehicle is rolling. The first indicator (referring to the<br />

torsion bar and calculated from the measured displacement of<br />

the suspension) is called virtual damage as the calculated stress<br />

in the bar is a macroscopic one, not taking into account the<br />

local elfects. The second indicator relates to virtual damage of<br />

the


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

INTERVIEW<br />

Safety, connectivity and reliability ... the<br />

challenges of the autonomous vehicle<br />

ln this interview, Jean-Marc Petit, Business Development Manager at Comsol France,<br />

explains how digital simulation is now the key to meeting the many challenges posed by the<br />

autonomous vehicle to the automotive industry. But the stakes are also social and human ...<br />

Jean-Marc Petit<br />

Business<br />

Development<br />

Manager at<br />

Comsol France<br />

HOW DOES THE AUTONOMOUS<br />

VEHICLE REVOLUTIONIZE THE<br />

AUTOMOTIVE INDUSTRY?<br />

Clearly, that means the automotive industry<br />

will deliver a completely different<br />

product, where users will become only<br />

consumers, and no more actors of the<br />

driving as they were before. Of course this<br />

leads to a huge responsibility for the automotive<br />

makers, and a high level of reliability,<br />

which means a deep change in their<br />

industrial processes. In some parts level of<br />

error will have to decrease to zero.<br />

WHAT ARE THE IMPACTS ON<br />

MANUFACTURERS' ACTIVITIES IN<br />

TERMS OF DESIGN AND TESTING?<br />

To reach a high level of quality and safety,<br />

a quite systematic testing of ail the product<br />

life in numerous cases will become the<br />

standard, and this will increase the need<br />

for a very efficient integration of all steps<br />

from the very beginning and during all<br />

the product life. For instance, taking in<br />

account current feedbacks in the flow<br />

of design and making processes. Or<br />

constantly adapt the testing to new situations.<br />

Design will have to take in account<br />

integration of many different dimensions,<br />

which were studied separately up to now.<br />

For instance think about vision, acoustic<br />

and vibrations: if you suppress all external<br />

noisy signais for a more comfortable<br />

user experience, how do you filter and<br />

prepare the body of the passengers to a<br />

sharp braking?<br />

HOW CAN DIGITAL SIMULATION<br />

MEET THE CHALLENGES OF<br />

AUTOMAKERS?<br />

The main advantage of simulation,<br />

compared to real measurements, is to<br />

increase by a huge factor the numbers of<br />

test cases. Virtually this depends only of<br />

your computing resources. Of course I<br />

assume you validated at first your modeling,<br />

so that you corne to a sort of digital<br />

twin of your product. Another advantage<br />

is you are able to couple or not almost ail<br />

physics involved, and to better understand<br />

how they interact and influence<br />

results. This better understanding leads<br />

to a more robust design. And last but not<br />

least the digital tools may be used by all<br />

people involved in the designing, testing<br />

and making processes, even the commercial<br />

guys. For instance to finely adjust the<br />

presales choices of the customer, without<br />

any physical trial!<br />

AS A SIMULATION SOF TWARE<br />

PUBLISHER, HAVE VOU ALREADY<br />

DEVELOPED SOLUTIONS THAT<br />

ADDRESS THE ISSUES RAISED BY<br />

THE AUTONOMOUS VEHICLE?<br />

Most of what I described above is already a<br />

reality for years in our software: the ability<br />

to simulate one or several physics, coupled<br />

or not and to create on demands simplified<br />

interfaces, what we call applications,<br />

54 IESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

for a very large use of the simulation tools inside and outside the<br />

company. Clearly the last point is a key point : once we have said<br />

numerical tools are the key to address this incredible challenge,<br />

the main limitation is the human power. Not so many people have<br />

the expertise to mode! and simulate, which means the only way<br />

to increase the use of these sophisticated digital tools is to allow<br />

them to produce quickly easy to use interfaces for specific needs<br />

of their colleagues and clients.<br />

METRAVIB<br />

nos talents<br />

vous accompagnent<br />

WHAT ARE THESE ISSUES, 80TH IN TERMS OF THE<br />

SAFETY OF THE DRIVER, PASSENGERS AND OTHER<br />

ROAD USERS?<br />

I can see two main issues: one coming from the limitations of the<br />

digital twin and the other from the complexity of the systems you<br />

elaborate in order to face this situation. In other words, modeling<br />

means that you filter and reduce in some ways the reality, which<br />

means there are cases you haven't think ahead and that's a risk.<br />

Moreover what do you know about the weaknesses of an artificial<br />

system to replace the human brain?<br />

IN ADDITION TO SAFETY, WHAT ARE THE OTHER<br />

CHALLENGES OF THE AUTONOMOUS VEHICLE THAT<br />

DIGITAL SIMULATION CAN HELP TO MEET?<br />

One of this challenge addressed to digital simulation is the connectivity<br />

and reliability of ail different systems to work together. How<br />

vibrations coming from the road affect the sensitivity of a pressure<br />

sensor inside a tire and its ability to convey an RF signal to the<br />

central computer? In fact most of the technical challenges concerning<br />

the vehide are already addressed by simulation, for instance<br />

about the use of electrical battery. But there is still a domain where<br />

simulation has to prove and increase its interest: it's about the interaction<br />

between the autonomous vehide and the human users. •<br />

Comments collected by Olivier Guillon<br />

Ensemble. réalisons les projets<br />

les plus ambitieux.<br />

Co-développement et aide à la conception<br />

Ingénierie en vibration. acoustique<br />

et matériaux.<br />

) metravib<br />

Simulation of a transmission-reception antenna for a vehicle<br />

ACOEM Group<br />

metravib.com<br />

ESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019155


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

INTERVIEW<br />

Towards safety and performance criteria<br />

similar to those of aeronautics<br />

ln this special report on the automotive sector, <strong>Essais</strong> & <strong>Simulations</strong> has chosen to focus on the<br />

autonomous vehicle and to interview several major publishers of digital simulation software,<br />

starting with Serge Laverdure, Connected & Automated Vehicle Unit Director at ESI Group.<br />

HOW DOES THE AUTONOMOUS VEHICLE REVOLUTIONIZE<br />

THE AUTOMOTIVE INDUSTRY?<br />

Driven by the shifting of end-users' expectations, the automotive<br />

sector faces one of its biggest challenge: the evolution towards a<br />

new concept of mobility; from product consideration to usage<br />

one. It's the outcome revolution. The autonomous vehicle is a<br />

consequence in term of product of this revolution. End-users<br />

are looking for new mobility solutions: environmental-friendly,<br />

autonomous, shared, etc.<br />

The impact of this evolution is multiple for manufacturers. Firstly,<br />

to change they need to innovate while continuing to produce their<br />

current products and solutions, key for their current growth and<br />

profitability. They need to invest in their innovation while reducing<br />

their overall costs and their time to market. Secondly to<br />

create the change, they need to modify, to redefine their engineering<br />

and manufacturing processes and methodologies.<br />

WHAT ARE THE IMPACTS ON MANUFACTURERS' ACTIVITIES<br />

IN TERMS OF DESIGN AND TESTING?<br />

System complexity, safety and acceptability are the most impacting<br />

aspects coming with higher level of automation. Classic<br />

Serge Laverdure<br />

Connected & Automated Vehicle Unit<br />

Director<br />

validation based on a mixt between system tests in the laboratory<br />

and real test on the road is no more possible because too<br />

costly and incompatible with pressure of time. Therefore, virtual<br />

testing is mandatory in order to address by simulation either<br />

critical scenario which are not reproducible with physical test<br />

or scenario performed under diff"erent weather conditions (rain,<br />

fog, snow ... ) and taking care with some key material properties<br />

of the surrounding.<br />

To summarize, to assess the reliability of an autonomous vehicle,<br />

there should be real data representing the many scenarios it is<br />

likely to encounter. These data are missing, and it is impossible<br />

to cover the millions of kilometers that would allow them to be<br />

collected. The design of an autonomous vehicle will therefore<br />

necessarily involve virtual prototyping and simulation.<br />

HOW CAN DIGITAL SIMULATION MEET THE CHALLENGES<br />

OF AUTOMAKERS ?<br />

Simulation should meet such new challenges but some pre requisite<br />

must be answered. The time being, on the one hand, automotive<br />

industry is using detailed simulation during the design<br />

of the product but with off line solutions (it means solutions<br />

without assessment in real time). Such solutions are related to<br />

one domain and not scalable to address complex systems. On<br />

the other hand, automotive industry is using driving simulator<br />

during the validation of the final product, more or Jess real time,<br />

but with very basic physic. These driving simula tors are far from<br />

the needed level of accuracy for covering ail topics about performance<br />

or safety.<br />

Therefore, simulation could meet the challenges of automakers if<br />

virtual test approximates the real test that should be very close to<br />

the operational do main of the vehicle. Having simulation dealing<br />

with physics-based models at ail stage of the systems is mandatory<br />

56 IESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

and such models should be also qualified. About the challenge to<br />

innovate while continuing to produce, the use of physics-based<br />

simulation allows automakers to unleash their innovation stages<br />

while keeping the production rate and performance level.<br />

AS A SIMULATION SOFTWARE PUBLISHER, HAVE YOU<br />

ALREADY DEVELOPED SOLUTIONS THAT ADDRESS THE<br />

ISSUES RAISED BY THE AUTONOMOUS VEHICLE ?<br />

As a driver, you need to see, to analyze the situation you are facing<br />

and according your experience, concentration and the emergency<br />

of the situation, care with the driving task that include breaking,<br />

cutting, overtaking .... But as you have already experienced in<br />

your driver life the situations are always different and depending<br />

of certain conditions very difficult to anticipate. We have<br />

developed solutions in order to virtually replace the perception<br />

part which is achieved with camera, radar, Lidar. .. in the case of<br />

autonomous vehicle. We have the best of the class sensor mode!<br />

because we are taking care with all physic relevant aspect that<br />

impact the detectability of objects. Therefore, our customers can<br />

address performance and safety issue with our solution.<br />

WHAT ARE THESE ISSUES, BOTH IN TERMS OF THE SAFETY<br />

OF THE DRIVER, PASSENGERS AND OTHER ROAD USERS ?<br />

with its environment: other vehicles or infrastructure. This is<br />

the V2X communication that complicates this stage of safety<br />

even more. To obtain such a safety certification, the industrialization<br />

milestone can only be reached through the use of simulation<br />

and virtual prototypes.<br />

IN ADDI TION TO SAFE TY, WHAT ARE THE OTHER<br />

CHALLENGES OF THE AUTONOMOUS VEHICLE THAT DIGI TAL<br />

SIMULATION CAN HELP TO MEET?<br />

One of the other issues linked to Autonomous Vehicle is the<br />

end-user acceptance. It's an aspect related to the cognitive aspect<br />

of the human being. Indeed, social problems related to public<br />

acceptance, user awareness and ethics have become priority<br />

concerns for manufacturers and public administrations. Sorne<br />

projects aim to improve the response and sensitivity of the autonomous<br />

vehicle, making it more aware of the occupants, pedestrians<br />

and other drivers needs. ESI is part of a European Project<br />

named SUaa VE (SUpporting acceptance of automated vehicle):<br />

https://trimis.ec.europa.eu/project/supporting-acceptance-automated-vehicle.<br />

•<br />

Comments collected by Olivier Guillon<br />

Today, any regulation exists to certify autonomous vehicle and<br />

to set-up a framework with safety requirements both in term of<br />

safety for the driver, passengers and other road users.<br />

The trend strives for safety and performance criteria similar to<br />

those of aeronautics. It should be possible to know and certify<br />

the vehicle's reaction in ail possible situations (related to mechanics,<br />

electronics, driver, passenger, other vehicles, infrastructure,<br />

weather, etc.). A physical simulation of ail these scenarios<br />

is impossible.<br />

The last problem related to safety is the integration of considerations<br />

related to the interaction of the autonomous vehicle<br />

ESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019157


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

EXPERT OPINION<br />

··ro meet the<br />

challenges of<br />

automakers,<br />

Simulation is<br />

i nd ispensa ble''<br />

The impacts on manufacturers' activities in terms of design and testing are numerous. For automakers,<br />

digital simulation will help them meet the challenges of this new automotive era. Focus with Gilles<br />

Gallée, Autonomous Vehicle Simulation Solutions at Ansys.<br />

An autonomous vehicle has<br />

two main parts, an Automated<br />

Driving System (ADS)<br />

comprised of sensors, computers<br />

and software that performs ail the<br />

driving tasks that a human driver does in a<br />

non-automated vehicle, and a Vehicle Platform<br />

(VP) which is the underling vehicle<br />

comprised of body, ch assis, interior and<br />

powertrain, that is driven by the ADS. In<br />

the case of self-driving cars, most of the<br />

engineering effort is focused on developing<br />

the Automated Driving System.<br />

The automated driving system is<br />

comprised of three sections that can be<br />

referred to as Sensing, Thinking and<br />

Acting. The Sensing system comprises<br />

sensors such as cameras, lidars, radars,<br />

ultrasonics and others to sense the vehicle's<br />

surroundings. The Thinking system<br />

comprises software running on microprocessors<br />

that performs the fonctions<br />

of perception (recognizing the objects<br />

such as other vehicles, pedestrians and<br />

road signs in the surrounding and their<br />

motion paths), prediction (predicting the<br />

future actions and positions of surrounding<br />

objects) and planning (planning the<br />

vehicle's path through the surrounding<br />

objects). The Acting system comprises of<br />

control systems and actuators that push<br />

the brake and accelerator pedals and turn<br />

the steering according to the path planned<br />

by the Thinking system. The Acting system<br />

also includes Human Machine Interfaces<br />

(HMis) such as Head-Up Displays<br />

(HUDs) for exchanging information with<br />

human vehicle occupants.<br />

THE DESIGN V<br />

As for other complex automotive systems,<br />

the engineering product development<br />

process for autonomous vehicles is represented<br />

with a V. Development starts with<br />

establishing requirements on the top left<br />

of the V, followed clown the left arm by<br />

requirements analysis, system architecture<br />

development, component architecture<br />

and detailed component development<br />

at the bottom. The process then proceeds<br />

up the right arm of the V with component<br />

verification and validation, followed by<br />

system integration, and system verification<br />

and validation. A comprehensive simulation<br />

and software development tool kit for<br />

autonomous vehicles must address all key<br />

parts of the product development process.<br />

HOW MEET THE CHALLENGES OF<br />

AUTOMAKERS?<br />

Engineering simulation is a known innovation<br />

accelerator and is key to success in<br />

58 IESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


ANALYSES ACOUSTIQUES ET VIBRATOIRES<br />

Pour effectuer ce type de mesure de façon précise, simple et efficace, DEWESoft ® propose des<br />

analyseurs chainables de 4 à plus de 1000 voies. Grâce à l'application logicielle NVH,<br />

DEWESoft' dispose de solutions permettant de réaliser l'ensemble des mesures suivantes<br />

• ANALYSE D'ENVELOPPE AVEC BASE DE DONNÉES ROULEMENTS<br />

• ANALYSE ACOUSTIQUE EN BANDE D'OCTAVE ET SONOMÈTRE<br />

• ANALYSE FFT EN BANDE FINE<br />

• ANALYSE EN ORDRE (2D; 3D; ORBIT)<br />

• ANALYSE DE TORSION<br />

• ANALYSE MODALE<br />

• EQUILIBRAGE 1 & 2 PLANS<br />

• ANALYSE SUR LE CORPS HUMAIN<br />

• PUISSANCE ET INTENSIMÉTRIE ACOUSTIQUE<br />

• TEMPS DE REVERBERATION (RT 60)<br />

DEWESoft ®<br />

measurement innovation<br />

DEWESoft France - www.dewesoft.fr - france@dewesoft.com - 01.75.64.19.30


DOSSIER<br />

AUTO MOTIVE<br />

rapidly developing transformational products<br />

such as autonomous vehicles. For the past two<br />

decades simulation has been a key cornerstone<br />

in the engineering of automobiles. In the development<br />

of autonomous vehicles, simulation has<br />

an even more crucial role to play. In a simulation,<br />

virtual autonomous vehicles can be driven<br />

in virtual worlds by the real automated driving<br />

software that will drive real autonomous vehicles<br />

on real roads. The software "thinks" as if it is<br />

driving a real car in the real world while actually<br />

drives a virtual car in a virtual world inside a<br />

simulation. This is an incredibly valuable arrangement<br />

in several respects.<br />

While the automated driving software is under<br />

development and likely has unresolved bugs, it is<br />

much safer to let it drive prototype vehicles inside<br />

a virtual world rather than in the real world. No<br />

one gets hurt if a virtual vehicle hits a virtual<br />

pedestrian in a virtual world. It would be a disaster<br />

in the reaJ world. Simulation is also highly<br />

cost effective and fast. Computer simulations<br />

cost fractions of what real prototype autonomous<br />

« No requirements,<br />

no standards and<br />

experience. That<br />

is why simulation<br />

brings deep testing &<br />

validation capabilities<br />

to work on vehicle<br />

behavior in virtual<br />

environment as much<br />

as possible before the<br />

real vehicle will be on<br />

the road ... » - Gilles<br />

Gallée IAnsys)<br />

vehicles cost. And simulations can be run 24x7<br />

on large computer clusters at faster than real-time<br />

speed, like running a video in fast motion. Simulation<br />

can thus complete orders of magnitude<br />

more tests in the same time as needed for a real<br />

road drive of a prototype autonomous vehicle.<br />

Simulation is therefore key for overcoming the<br />

safety, cost and time obstacles of AV development<br />

and is indispensable in the development<br />

of autonomous vehicles.<br />

DEVELOP SOLUTIONS TO ADDRESS THE<br />

ISSUES RAISED BY THE AUTONOMOUS<br />

VEHICLE<br />

One of the industrial challenges is to rationalize<br />

costs, particularly development and testing<br />

costs. To this end, manufacturers must cooperate<br />

with each other and with new industrial<br />

players. For example, at Ansys, we work with<br />

BMW. The objective for the manufacturer is to<br />

share and perpetuate the test validation tools in<br />

order to launch its first autonomous vehicle at the<br />

end of 2021. In the meantime, it must enrich its<br />

database to strengthen its range of car models.<br />

This validation challenge is based on two standards<br />

: ISO 26262, which includes the criticality<br />

of the risks associated with each software component,<br />

and the new Sotif standard (Safety Of The<br />

Intended Functionality), which requires a new<br />

way of testing and validating, and through which<br />

simulation will make it possible to consider ail<br />

scenarios, including human behaviour. •<br />

60 !ESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


VIE DE LASTE<br />

ÉVÉNEMENT<br />

L'ASTE organise prochainement<br />

trois nouvelles journées techniques<br />

AI É<br />

• Thales Alenia Space : « Prévention de<br />

dysfonctionnements en amont de la<br />

campagne d'essais»<br />

• Eikosim et ArianeGroup : « Dialogue<br />

essai/calcul : une nécessité incontournable»<br />

• EDF : « Complémentarité des approches<br />

expérimentale et numérique<br />

: un exemple en interaction<br />

fluide-structure»<br />

• Siemens : « Prédiction d'essais vibratoires<br />

sur satellite par une approche<br />

expérimentale »<br />

• HBK : « Comment la combinaison du<br />

test physique et du test virtuel permet<br />

de mettre plus rapidement sur le marché<br />

des équipements optimisés ? »<br />

• CEA-Cesta : « La phase de Pré-test<br />

pour optimiser les essais en dynamique<br />

des structures »<br />

« Optimisation du processus d'essais»<br />

- le 8 octobre 2019 sur le site de PSA<br />

Vélizy<br />

AUPROGRAMMEDELAJOURNtE:<br />

l<br />

PSA (Benoît BEAUM) : « Dimensionnement<br />

numérique et physique<br />

des composants moteur en vibratoire »<br />

Airbus : « Optimisation des campagnes<br />

d'essais en vol »<br />

EMC - Groupe Emitech - Sébastien<br />

Potteau: « La validation des GMP automobiles»<br />

• Airbus Defence & Space -Cédric<br />

Laurent : « Dysco - outil dans la session<br />

corrélation calculs essais »<br />

AllianTech - Gras : « Improving<br />

measurement procedures for engine<br />

noise reduction with advanced microphones»<br />

s<br />

... r><br />

Visite des moyens d'essai du Groupe PSA<br />

sur le Centre Technique de Vélizy - Villacoublay:<br />

les composants et sous-systèmes du<br />

domaine Liaison au sol (chassis system,<br />

en anglais) et adressant plusieurs prestations<br />

de dimensionnement mécanique,<br />

depuis la fatigue à grand nombre de cycles<br />

(e.g. vibratoire) jusqu'aux sollicitations<br />

exceptionnelles.<br />

« Prévention des dysfonctionnements<br />

et interaction essais/calculs »<br />

- le 28 novembre sur le site de Thales<br />

Alenia Space à Cannes.<br />

La matinée sera consacrée aux conférences<br />

techniques et l'après-midi à la visite<br />

des salles blanches de Thales Alenia Space.<br />

« Mesure thermique par fibre<br />

optique » - premier trimestre 2020 sur<br />

le site de l'Icam de Toulouse ( date à<br />

confirmer)<br />

La matinée sera consacrée à des conférences<br />

sur la mesure de température de<br />

surface et la mesure de température d'un<br />

objet sur différents points. L'après-midi<br />

les participants pourront rencontrer des<br />

sociétés du secteur au cours d'ateliers<br />

applicatifs proposés sur leurs stands.<br />

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS,<br />

CONTACTEZ> Patrycja Perrin au<br />

01 6<strong>138</strong>96 32, pperrin@aste.asso.fr<br />

ESSAIS &SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019161


VIE DE L'.ASTE<br />

···- ;/,.,,,_\,<br />

Electromognet,sme<br />

•·• -wi 1 .,,. ., l .<br />

Compatibilité ÉlectroMagnétique {CEM} Exploitation<br />

des normes<br />

El2 s EMITECH (78)<br />

1170( A définir<br />

Prise en compte de l'environnement dons un<br />

programme industriel (norme NFX-50144-1/<br />

Pl<br />

s<br />

Henri GRZESKOWIAK<br />

(78)<br />

1170€ sept 2020<br />

Prise en compte de l'environnement mécanique<br />

(norme NFX-50144-3)<br />

P2<br />

s<br />

Bruno COLIN et Pascal<br />

LELAN(78)<br />

1570( 8-10 octobre<br />

Prise en compte de la norme NFX-50144 dons la<br />

conception des systèmes<br />

P3 s Bruno COLIN (78)<br />

1570( 19- 21 nov<br />

Prise en compte de l'environnement climatique<br />

(norme NFX-50144-4/<br />

P4<br />

s<br />

Henri GRZESKOWIAK et<br />

Henri TOLOSA (78)<br />

1570€ sept 2020<br />

Extensomètrie : collage de jauge, analyse des<br />

résultats et de leur qualité<br />

Concevoir, réaliser, exploiter une campagne de<br />

mesures<br />

Mesure tridimensionnelle<br />

Ml s Raymond BUISSON (78)<br />

M2 B Pascal LELAN (78)<br />

M3 B IUT de LIMOGES<br />

1570€ 3-5 déc<br />

1170( 10-11 déc<br />

900( OS-nov<br />

Conception et validation de la fiabilité -<br />

Fiabilité et <strong>Essais</strong><br />

dimensionnement des essais pour la validation de la<br />

conception des produits<br />

El s Alaa CHATEAUNEF (78)<br />

l 570€<br />

Dates à définir<br />

Les essais accélérés et aggravés<br />

Fatigue des matériaux métalliques<br />

<strong>Essais</strong>, dimensionnement et calcul de durée de vie<br />

sous chargement complexe<br />

E2 s Alaa CHATEAUNEF (78)<br />

E3 s Alexis BANVILLH<br />

1170( Dates à définir<br />

1170€ 26·28 nov<br />

s,mulat,on<br />

la simulation numérique et les essais<br />

complémentarités - comparaisons<br />

Sl<br />

B<br />

Jean-Paul PRULHlERE et<br />

Philippe PASQUET (78)<br />

1170( A définir<br />

Thermometr,e<br />

Thermométrie pour les essais vide thermique<br />

Tl s Alain BETTACOilOLI (78)<br />

900(<br />

A définir<br />

Gestion d'une Salle blanche : application dons un<br />

Centre d'<strong>Essais</strong><br />

MEl s AIRBUS D&S (31)<br />

1170€ 9-10 oct<br />

l'assurance qualité dons les laboratoires d'essais<br />

selon le référentiel EN ISO/CEi 17025<br />

ME 2 s EMITECH (78)<br />

1170€ A définir<br />

62 !ESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019


AGENDA<br />

Du 24 au 26 septembre 2019<br />

LE SALON MEASUREMENT WORLD<br />

Measurement World, le nouvel événement dédié à l'univers<br />

de la mesure dans son sens le plus large, incluant le<br />

contrôle, le process, le test, la vision et l'optique, se<br />

tiendra à la Porte de Versailles, à Paris. Plus qu'un salon,<br />

Measurement World réunira l'ensemble des acteurs de<br />

la mesure et proposera, sur un même lieu, rencontres<br />

d'affaires, démonstrations, conférences techniques et<br />

le 19e Congrès international de métrologie ICIM 20191.<br />

À Paris - Porte de Versailles (Hall 41<br />

www.measurement-world.com<br />

Du 24 au 26 septembre 2019<br />

CONGRÈS INTERNATIONAL DE MÉTROLOGIE<br />

Le salon Measurement World accueillera le 19e Congrès<br />

international de métrologie ICIM 20191. un évènement unique<br />

en Europe qui dans le cadre du village de la Métrologie et<br />

d'un programme de 200 conférences et six tables rondes<br />

avec 1 000 participants de quarante-cinq pays, présentera<br />

les solutions pratiques, les technologies, les avancées R&D<br />

et les perspectives ouvertes à l'industrie avec la maîtrise<br />

des mesures et des processus industriels.<br />

À Paris - Porte de Versailles (Hall 41<br />

www.cim2019.com<br />

Du 24 au 26 septembre 2019<br />

FORUM DE L.:ÉLECTRONIQUE<br />

Véritable outil de promotion et de communication du savoirfaire,<br />

de la qualité et de la diversité de l'offre du secteur de<br />

l'électronique, le Forum de ['Électronique est une plateforme<br />

de démonstrations du rôle prépondérant de l'électronique<br />

et de ses débouchées sur les nombreux marchés applicatifs<br />

qui sont au cœur des enjeux des industriels. Il se déroulera<br />

conjointement au salon Measurement World.<br />

À Paris - Porte de Versailles IHall 4)<br />

www.forum-electronique.com<br />

Les 9 & 10 octobre 2019<br />

AUTOMOTIVE CONNECTION<br />

Organisé par First Connection, la 3ème édition des<br />

rencontres« Automotive Connection » se déroulera à<br />

Saint-Quentin-en-Yvelines. Une soixantaine d'exposants<br />

et plus de 300 participants européens, fournisseurs et<br />

acquéreurs de technologies, se rassembleront pour cette<br />

nouvelle édition pour participer à un programme d'échanges<br />

828 et de conférences technologiques. Au programme,<br />

une trentaine de conférences technologiques portant sur<br />

quatre thématiques : « Procédés & Matériaux innovants»,<br />

« Energie & Electrification », « Véhicule Autonome &<br />

Connecté » et « Bien-être à bord ».<br />

À La Ferme du Manet à Saint-Quentin-en-Yvelines<br />

(78)<br />

www.automotive-connection.eu<br />

IG:h%::iMHti<br />

SÉMINAIRE NAFEMS FRANCE<br />

Le jeudi prochain, au Novotel de Charenton 'Val-de-Marne).<br />

près de Paris, se déroulera le troisième et dernier séminaire<br />

de l'année organisé par Nafems France, branche française<br />

de l'association internationale réunissant les acteurs de la<br />

simulation numérique. Cette édition portera cette fois sur<br />

l'électrification dans l'industrie des transports.<br />

Au Novotel de Charenton (94)<br />

www.nafems.org<br />

Du 24 au 26 septembre 2019<br />

FORUM DE L.:ÉLECTRONIQUE<br />

Véritable outil de promotion et de communication du savoir­<br />

/aire, de la qualité et de la diversité de l'offre du secteur de<br />

l'électronique, le Forum de !'Électronique est une plateforme<br />

de démonstrations du rôle prépondérant de l'électronique<br />

et de ses débouchées sur les nombreux marchés applicatifs<br />

qui sont au cœur des enjeux des industriels. Il se déroulera<br />

conjointement au salon Measurement World.<br />

À Paris - Porte de Versailles (Hall 4)<br />

www.forum-electronique.com<br />

Les 9 & 10 octobre 2019<br />

AUTOMOTIVE CONNECTION<br />

Organisé par First Connection, la 3ème édition des<br />

rencontres « Automotive Connection » se déroulera à<br />

Saint-Quentin-en-Yvelines. Une soixantaine d'exposants<br />

et plus de 300 participants européens. fournisseurs et<br />

acquéreurs de technologies, se rassembleront pour cette<br />

nouvelle édition pour participer à un programme d'échanges<br />

828 et de conférences technologiques. Au programme,<br />

une trentaine de conférences technologiques portant sur<br />

quatre thématiques : « Procédés & Matériaux innovants»,<br />

« Energie & Electrification », « Véhicule Autonome &<br />

Connecté» et« Bien-être à bord ».<br />

À La Ferme du Manet à Saint-Quentin-en-Yvelines (78)<br />

www.automotive-connection.eu<br />

i&:ifü::iWJUI<br />

Séminaire Nafems France<br />

Le jeudi prochain, au Novotel de Charenton !Val-de-Marne).<br />

près de Paris, se déroulera le troisième et dernier séminaire<br />

de l'année organisé par Nafems France, branche française<br />

de l'association internationale réunissant les acteurs de la<br />

simulation numérique. Cette édition portera cette fois sur<br />

l'électrification dans l'industrie des transports.<br />

Au Novotel de Charenton (94)<br />

www.nafems.org<br />

llesures & ests<br />

LES SOLUTIONS POUR LES ESSAIS ET LA MESURE<br />

®<br />

IDENTIFIEZ<br />

vos<br />

PARTENAIRES<br />

NÉGOCIEZ<br />

vos<br />

ACHATS<br />

":::."=.. )<br />

--- ) lt ----<br />

[t<br />

r<br />

'<br />

-<br />

@ @<br />

<br />

SUIVEZ<br />

L'ACTUALITÉ<br />

NE RATEZ<br />

AUCUN<br />

d"--<br />

&<br />

D'EXPERTS<br />

@<br />

TROUVEZ<br />

VOTRE<br />

PROCHAIN JOB<br />

@<br />

CONSULTEZ<br />

LES AVIS<br />

DU SECTEUR EVENEMENT<br />

l!l .<br />

Il<br />

.<br />

ESSAIS& SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre - Octobre 2019 163


11@1 1 1:f:j<br />

Au sommaire du prochain numéro:<br />

ESSAl9-51MULATIONS<br />

SCIENctS ET Tf:.Q1MOI.IES EN E:.NVIRONNl:ME.Nl POUR US LABORATOIRES ET LJNOUSTRlf:.<br />

DOSSIER<br />

Les bureaux d'études à rhonneur:<br />

--=-<br />

Les défis et les problématiques Quelles<br />

solutions pour mieux impliquer les<br />

bureaux d'études<br />

dans les opérations<br />

d'essais et de<br />

simulation ?<br />

ESSAIS ET MODELISATION<br />

• Spécial Écoles-Formation : Quels établissements<br />

et écoles pour monter en compétences et répondre<br />

aux problèmes de recrutements dans le domaine<br />

des essais, de la métrologie et de la simulation?<br />

• Deux focus: « Les moyens d'acquisition de ----­<br />

données pour faire face à une densification des<br />

données» et« un état de l'art des solutions<br />

et outils logiciels de test et de mesure pour<br />

l'industrie »<br />

Liste des entreprises citées et index des annonceurs<br />

ACOEM .................................................................. 52 ET 55<br />

ACQUISYS ....................................................................... 40<br />

AEROTECH .. .... .. ................. .......... ............ ...... ...... ... ...11<br />

AKIRA . . .. .......... ... .... ....... ..... ... ................ ...... ... 16<br />

ALLIAN TECH .................................................... ... 12 ET 9<br />

ANSYS ......................................................................... ... 58<br />

ARTS ENERGY .............................................................. ... 6<br />

ASTE .... ... ................. ............... ................. . ... 9, 61 ET 62<br />

ATOS .............................................................................. ... 8<br />

AUTO MOTIVE CONNECTION ..................................... ... 49<br />

BMW ............................................................................ ... 60<br />

CEVAA ............................................................................. 12<br />

COMSOL ......................... ... 2 E DE COUVERTURE, 8 ET 54<br />

DB VIB ... . ....... ................ ..... ............... . ... ... 4<br />

DEWE FRANCE ............................................... ... 34 ET 59<br />

DJB INSTRUMENTS ................................................... ... 29<br />

EIKOSIM .................. . ............................................... ... ... 6<br />

ELEXIS .................................................................. 33 ET 39<br />

EMC .... ................ ... ............... ........ ... ... ............ ... .... 14<br />

ENDRESS+HAUSER .............. ............... ....................... 36<br />

ESI GROUP ......................... ... 56 ET 4 E DE COUVERTURE<br />

FELIX INFORMATIQUE ..... .................. ..................... ... 37<br />

FORUM DE L'ELECTRONIQUE .............................. 6 ET 63<br />

GLOBAL SPACE ............................................................ ... 8<br />

ICA SYSTEMES MOTION ... ............................................ 17<br />

IXBLUE .. ............... .. ...... ..................................... 7 ET 20<br />

M+P INTERNATIONAL ............................................... ... 31<br />

MAYR ... ............... ..................................... ..................... 15<br />

MEASUREMENT WORLD ............... 3 E DE COUVERTURE<br />

MESURES&TESTS ..................................................... ... 29<br />

MICHELIN .......... ....................................... .................. ... 8<br />

MISTRAS GROUP ............................................. ... 18 ET 51<br />

MTC ................................................................................ ... 8<br />

NAFE MS FRANCE ............................................ ... 11 ET 23<br />

NEXTFLOW SOFTWARE ... ............................................ 47<br />

NOLISYS ......................................................................... 27<br />

NOVARES ........................................................................ 50<br />

NOVORIZON ...................................................... .... ... 43<br />

PREDICTIVE IMAGE ..................................................... ... 8<br />

PSA GROUP ................................................................. ... 46<br />

RENAULT GROUP ......................................... ... 46<br />

RENT 4 TEST. .............................................................. ... 10<br />

SAFRAN ......................................................................... ... 8<br />

SGS AUTO MOTIVE SERVICES ..................... ... 6, 41 ET 45<br />

SIA ................................................................................... 46<br />

SIEMENS PLM SOFTWARE.. ..................................... ... 21<br />

SOFRIGAM ...... ................. ................. ....................... ... 17<br />

SOPEMEA ...................................................................... ... 6<br />

UTAC CERAM .............................................................. ... 48<br />

VIBRATEC........ . .................................... .... ... 42<br />

LE CHIFFRE À RETENIR<br />

70%<br />

Voici la part - importante-, parmi les personnes sondées,<br />

ayant déclaré être prêtes à voyager dans un avion autonome<br />

au cours de leur vie, et 58% au cours de la décennie à venir ...<br />

contre seulement 12 % préférant attendre au moins dix ans<br />

avant de s'aventurer dans un aéronef capable de décoller, voler<br />

et atterrir en totale autonomie. C'est du moins ce que révèle<br />

l'étude Autonomous Vehicule Survey, commandée par Ansys et<br />

réalisée au printemps dernier par Atomik Research auprès de<br />

plus de 22 000 adultes issus d'une dizaine de pays. Mais ce que<br />

l'étude relève aussi, c·est qu'à peine 7% d'entre eux savaient que<br />

les avions de ligne volent déjà de manière semi-autonome. Un<br />

chiffre qui montre bien que les barrières culturelles tombent<br />

rapidement, notamment chez les plus jeunes 183% pour les<br />

18-24 ans contre 45% pour les plus de 65 ansl.<br />

Retrouvez nos anciens numéros sur:<br />

EN SAVOIR PLUS> www.essais-simulations.com<br />

64 IESSAIS & SIMULATIONS• N ° <strong>138</strong> • Septembre-Octobre 2019


ANALYSE CONTRÔLE OPTIQUE PROCES$ VISION<br />

Measurement<br />

world<br />

VOS MESURES<br />

PRENNENT<br />

DE LA HAUTEUR 1


get it right ®<br />

FAITES<br />

DECOLLER VOS<br />

CADENCES!<br />

Comment faire cohabiter au mieux<br />

opérateurs, réalité augmentée,<br />

équipements et outillages pour gagner<br />

en agilité et en productivité?<br />

Les leaders de l'industrie aéronautique<br />

utilisent IC.IDO, la solution immersive<br />

d'ESI, pour détecter les erreurs de<br />

conception, valider leurs outils en amont<br />

de la production, et optimiser très tôt<br />

leurs processus d'assemblage.<br />

<br />

c,;<br />

i<br />

Q<br />

8<br />

N<br />

a.<br />

5<br />

Hi<br />

Des gains de productivité réels grâce à<br />

une solution digitale de pointe intégrant<br />

la physique des matériaux.<br />

www.esi-group.com/hu ma n-centric<br />

ê'<br />

0<br />

u<br />

•<br />

IC.IDO

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!