23.09.2019 Views

WIR 02/2019 [FR]

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

Le magazine clients du Groupe Doppelmayr/Garaventa Numéro 2/<strong>2019</strong> 45e année/n° 208<br />

La mobilité à un<br />

niveau supérieur<br />

Le téléphérique, moyen de<br />

transport urbain<br />

Une cabine avec<br />

perspectives<br />

ATRIA, la nouvelle cabine 3S<br />

Une technologie<br />

pour le monde<br />

entier<br />

Les ateliers Hohe Brücke à Wolfurt<br />

10-MGD Línea Plateada, El Alto (BOL)


2 Sommaire<br />

6<br />

16<br />

Le moyen de transport du futur<br />

Les téléphériques urbains complètent et soulagent le réseau de transport de la ville.<br />

Ils offrent une mobilité durable et confortable aux habitants.<br />

12<br />

ATRIA<br />

Une esthétique harmonieuse d’ensemble : la nouvelle cabine 3S de CWA impressionne<br />

par ses technologies d'avant-garde, sa modularité et ses matériaux de haute qualité.<br />

Le plaisir du ski au plus<br />

haut niveau<br />

Les télécabines D-Line Natrunbahn et Sonnbergbahn<br />

apportent un confort inégalé aux<br />

visiteurs de la région de ski de Hochkönig.


Préambule<br />

3<br />

11<br />

Des développements pour l’avenir<br />

Comme toujours, l’étroite collaboration avec nos<br />

clients est un facteur important pour faire progresser<br />

nos produits et notre entreprise. Il est ainsi<br />

possible d’identifi er les nouvelles demandes et<br />

d’apporter des idées neuves. Nous développons<br />

alors des technologies d’avant-garde, mais aussi<br />

de nouveaux modèles commerciaux et identifi ons<br />

les champs d’application dans lesquels nous<br />

pouvons transférer notre savoir-faire.<br />

À Maria Alm, deux installations ont totalement métamorphosé le site. La<br />

piste de ski commence désormais pratiquement devant votre porte. La<br />

dixième ligne de La Paz est terminée. Plus de 30 kilomètres de réseau de<br />

télécabines sont aujourd’hui un élément important de la mobilité quotidienne<br />

des habitants de la ville. Ce nouveau moyen de transport fait<br />

gagner beaucoup de temps sur le chemin du travail. Un temps pouvant<br />

être investi dans d’autres activités. Le Ramcharcher 8 apporte un sang<br />

neuf en Amérique du Nord : le confort de la technologie de la D-Line a fait<br />

grand effet sur les visiteurs de Big Sky.<br />

Premier télésiège huit places d’Amérique<br />

du Nord<br />

Le D-Line Ramcharger 8 apportent une avancée<br />

technologique à Big Sky Resort.<br />

24<br />

Pour répondre à ces demandes variées, nous continuons à progresser.<br />

Nous lançons de nouveaux produits sur le marché, qui nous permettent<br />

d’avancer sur le chemin que nous avons tracé méthodiquement. La cabine<br />

ATRIA pour les installations tricâble répond à l’exigence de modularité et<br />

de personnalisation qui a déjà été mise en œuvre sur la D-Line, et qui a fait<br />

ses preuves. Au salon Interalpin, les visiteurs ont pu embarquer pour la<br />

première fois dans l’ATRIA, et il sera possible très bientôt d’apprécier les<br />

perspectives du premier envol sur le Kitzsteinhorn près de Salzbourg.<br />

L’investissement dans notre propre infrastructure est et restera un axe essentiel<br />

de notre entreprise. Dans les ateliers Hohe Brücke, nous avons fait<br />

l’acquisition de deux machines pour la fabrication mécanique des pièces<br />

de grande dimension. Conjointement, nous améliorons en permanence<br />

les processus de fabrication des composants D-Line. Nos collaborateurs<br />

parfaitement formés et expérimentés garantissent les standards de qualité<br />

les plus élevés avec précision, et une grande conscience de leurs responsabilités.<br />

Aujourd’hui et à l’avenir.<br />

Michael Doppelmayr<br />

Directeur général<br />

Le site de production le plus important<br />

du groupe Doppelmayr/Garaventa<br />

Dans les ateliers Hohe Brücke à Wolfurt, jusqu’à<br />

25 000 tonnes d’aciers sont transformées chaque<br />

année - un coup d’œil en coulisse.


4 Chiffres, données, faits<br />

Le tourisme international continue son expansion<br />

Selon une enquête de l’OMT, institution des<br />

Nations Unies chargée de la promotion d’un<br />

tourisme responsable, durable et accessible à<br />

tous, les arrivées de touristes internationaux<br />

(passant la nuit) ont augmenté en 2018 de 6 %<br />

pour atteindre 1,4 milliard. Ce secteur croît donc<br />

bien plus fortement que l’économie mondiale et<br />

ses 3,7 %. La tendance à la croissance du tourisme<br />

continue comme prévu. Ces résultats sont<br />

dus à l’élan économique global, à une capacité<br />

accrue des transports aériens et aux facilités de<br />

visa. 1 Zurab Pololikashvili, Secrétaire général<br />

de l’OMT, explique à ce sujet : « La croissance<br />

du tourisme observée ces dernières années<br />

confirme que le secteur est, aujourd’hui, l’un<br />

des moteurs les plus puissants de la croissance<br />

économique et du développement. Il<br />

nous incombe de gérer cette croissance sur un<br />

mode durable et de la convertir en retombées<br />

concrètes pour tous les pays, en particulier<br />

pour toutes les populations locales, par des<br />

créations d’emploi et des possibilités d’entre-<br />

preneuriat, sans faire de laissés-pour-compte » 2<br />

Les installations sans émissions, et très silencieuses<br />

de Doppelmayr apportent une contribution<br />

importante à une mobilité respectueuse<br />

de l’environnement et donc à un tourisme<br />

durable et accessible à tous, aussi bien dans la<br />

nature qu’en milieu urbain.<br />

CROISSANCE DES ARRIVÉES DE TOURISTES<br />

INTERNATIONAUX EN 2018 :<br />

Amériques<br />

3 %<br />

6 %<br />

Europe<br />

10 %<br />

Proche-Orient<br />

7 %<br />

Afrique<br />

6 %<br />

Asie-<br />

Pacifique<br />

1 http://www2.unwto.org/fr/press-release/<strong>2019</strong>-05-21/tourisme-international-les-chiffres-et-la-confi ance-en-hausse<br />

2 Cf. http://www2.unwto.org/fr/press-release/<strong>2019</strong>-01-21/les-arrivees-de-touristes-internationaux-atteignent-14-milliard-deux-ans-pl<br />

Le plus grand atelier de Doppelmayr en chiffres<br />

L’atelier Hohe Brücke à Wolfurt est le plus grand site<br />

de production du groupe Doppelmayr/Garaventa,<br />

et un centre de compétences pour les installations<br />

unidirectionnelles. Ici, les composants<br />

métalliques les plus divers, poulies, structures<br />

porteuses ou éléments pour balanciers et<br />

pinces sont fabriqués pour les remontées du<br />

monde entier. La page 24 permet de jeter un<br />

regard en coulisse, et vous pouvez avoir une<br />

vue d’ensemble des dimensions de l’atelier ici.<br />

Quantité d’acier traitée par an :<br />

22 000–25 000 tonnes<br />

Collaborateurs : 350<br />

dont apprentis : 100<br />

Surface totale :<br />

12,2 hectares avec<br />

entrepôt extérieur,<br />

immeubles de<br />

bureaux, parking<br />

Construction métallique : 12 200 m²<br />

Fabrication mécanique : 5 800 m²<br />

Atelier d’apprentissage : 850 m²<br />

Surfaces de bureaux : 1 800 m²<br />

Foyer de l’atelier<br />

d’apprentissage : 150 m²<br />

Hall d’essais : 1 700 m²<br />

Hall chauffé/entretien : 600 m²


...<br />

Chiffres, données, faits<br />

5<br />

20 années d’attractions toutes<br />

saisons d’Input ®<br />

Cela fait déjà 20 ans qu’Input ® Projekt-<br />

entwicklungs GmbH, filiale de Doppelmayr, a été<br />

créée. Input® conçoit, en collaboration avec ses<br />

clients, des attractions toutes saisons personnalisées<br />

pour les destinations touristiques. Un objectif<br />

: 365 jours par an de plaisir dans la nature,<br />

pour les familles, pour la détente ou pour l’action.<br />

Dès le début, il s’agissait principalement de<br />

concepts pour les « périodes sans neige »,<br />

et Input ® a été pionnier dans ce domaine.<br />

Entre-temps, l’entreprise travaille aussi pour de<br />

nombreux projets dans le tourisme hivernal. Une<br />

réflexion en réseau, une vision d’ensemble et le<br />

respect de l’authenticité de chaque destination<br />

distinguent le travail de l’équipe et les concepts<br />

développés. « Nous pouvons nous retourner sur<br />

de nombreux projets superbes dans le monde<br />

entier, notamment en Espagne, dans les Emirats<br />

arabes unis, à Hongkong, en Irak, au Liban, au<br />

Mexique et bien entendu dans nos Alpes magnifiques.<br />

Mais nous nous réjouissons surtout de<br />

continuer à développer des concepts créatifs avec<br />

nos clients, et attendons avec impatience ce que<br />

l’avenir nous apportera », déclare Hannes Triebnik,<br />

collaborateur d’Input ® depuis de nombreuses<br />

années, et successeur du fondateur Helmut Müller<br />

au poste de Directeur depuis avril 2016.<br />

D’innombrables<br />

familles enthousiastes et<br />

d’enfants avec des étoiles<br />

dans les yeux<br />

Des concepts dans 65<br />

destinations alpines<br />

Plus de<br />

150<br />

projets développés<br />

30<br />

Des projets<br />

dans plus de<br />

pays sur 3 continents<br />

100 %<br />

de Doppelmayr,<br />

fondée en 1999<br />

20<br />

ans d’expérience dans la<br />

création de sensations<br />

Russie<br />

Colombie<br />

Liban<br />

Mexique<br />

Oman<br />

Autriche<br />

Qatar<br />

Arabie saoudite<br />

Suisse<br />

Slovaquie<br />

Espagne<br />

Emirats arabes unis<br />

Filiale à<br />

Sri Lanka<br />

Corée du Sud<br />

Italie<br />

Tadjikistan<br />

Trinité-et-Tobago<br />

Iran<br />

Turquie<br />

Irak<br />

Venezuela<br />

Ukraine<br />

Inde<br />

Hong-Kong<br />

...<br />

Géorgie<br />

...<br />

France<br />

9<br />

halles de<br />

ski conçues<br />

et planifiées<br />

Allemagne<br />

Chine<br />

Brésil<br />

Argentine<br />

L’été vainqueur de l’hiver pour le téléphérique<br />

Wengen-Männlichen<br />

La saison d’été 2018 a été une période plus<br />

que satisfaisante pour la société Luftseilbahn<br />

Wengen-Männlichen AG (LWM), dans le canton<br />

suisse de Berne. L’année dernière, le téléphérique<br />

panoramique Royal Ride a été rouvert<br />

le 1er juin. La cerise sur le gâteau ? Un balcon<br />

situé sur les cabines, qui offre à 10 personnes<br />

CHIF<strong>FR</strong>ES, DONNÉES, FAITS 2018<br />

une vue époustouflante sur le massif de la<br />

Jungfrau. Au total, ce sont 139 863 personnes<br />

qui ont été transportées pendant le semestre<br />

d’été, ce qui correspond à une augmentation<br />

de 14 % par rapport à l’année précédente.<br />

Quelque 16 000 passagers ont profité du voyage<br />

sur le balcon. Pour la première fois dans les 65<br />

ans d’histoire de LWM, le chiffre d’affaires estival<br />

a dépassé celui de l’hiver. La différence ne<br />

s’élève qu’à quelques milliers de francs, mais<br />

indique une tendance nette : le téléphérique est<br />

emprunté de plus en plus pour le plaisir, et non<br />

plus seulement pour permettre l’accès en<br />

amont. Ceci permet aux exploitants de mettre en<br />

scène d’autres offres et expériences.<br />

Chiffre<br />

d’affaires estival<br />

19 % d’augmentation –<br />

261 000 francs<br />

Nombre de personnes transportées<br />

pendant le semestre estival<br />

139 863 – 17 155 personnes supplémentaires – 14 % d’augmentation<br />

Par rapport à la moyenne de la saison d’été<br />

sur cinq ans : 29 055 personnes supplémentaires


6 The Next Level of Mobility<br />

The Next Level of Mobility<br />

Les téléphériques urbains<br />

Les téléphériques urbains sont bien plus qu’un complément pratique à l’automobile, au<br />

bus et au train. Ils ont un potentiel énorme en tant que moyen de transport économique<br />

et respectueux de l’environnement. Grâce à leur emprise réduite et ponctuelle pour les<br />

pylônes et les gares, les téléphériques complètent facilement une infrastructure urbaine, en<br />

inaugurant un autre niveau de circulation.


The Next Level of Mobility<br />

7<br />

Nos espaces de vie évoluent, et de plus en plus de personnes<br />

quittent la campagne pour les villes, espaces<br />

urbains en forte croissance qui affrontent de nouveaux<br />

défis. Le trafic augmente, la ville est de plus en plus bruyante,<br />

les rues de plus en plus encombrées, l’air de plus en plus<br />

pollué. Ce sont des facteurs néfastes pour la qualité de vie des<br />

êtres humains. Nous avons pourtant besoin de mobilité, car<br />

nous nous déplaçons tous : pour nous rendre au travail,<br />

pendant notre temps libre, chaque jour.<br />

Un système de transport d’avenir, fonctionnel et performant se<br />

distingue par différents facteurs : il doit présenter idéalement<br />

une disponibilité élevée, une grande capacité, un trajet confortable<br />

et une arrivée à bon port en toute sécurité pour l’ensemble<br />

des passagers, tout en évitant les obstacles et les bouchons.<br />

Ses émissions doivent rester faibles, et il doit être silencieux.<br />

Dans une ville densément construite, la place est rare, et celle<br />

qui est disponible doit être un espace de vie. Comment<br />

répondre à ces exigences de mobilité ?<br />

Il sera essentiel de combiner les avantages de chaque mode<br />

dans un programme urbain de mobilité. En effet, les divers<br />

moyens de transport peuvent assumer des missions différentes<br />

avec leurs propres caractéristiques.


8 The Next Level of Mobility<br />

Le téléphérique - un niveau supérieur<br />

de circulation<br />

Le téléphérique peut répondre aux défis de la<br />

ville à un autre niveau. Il dispose de toute une<br />

gamme de caractéristiques et d’avantages qui<br />

s’harmonisent bien avec ceux des autres<br />

moyens de transport. Les téléphériques<br />

peuvent étendre l’infrastructure d’une ville, et<br />

raccorder d’importants nœuds ou points<br />

phares au réseau de transport. Ils constituent<br />

ainsi un complément idéal à un système de<br />

mobilité. Le téléphérique inaugure un autre niveau<br />

de transport : il survole l’infrastructure<br />

existante, qui peut rester au service de la vie<br />

urbaine. Il permet de franchir sans aucun problème<br />

les obstacles comme les rivières ou les<br />

collines. Les passagers laissent le bruit des<br />

rues et le stress derrière eux. De nouvelles<br />

perspectives s’ouvrent à eux. Ils embarquent<br />

facilement et apprécient le voyage.<br />

Emprise réduite et absence d’obstacles<br />

Les surfaces disponibles pour la mobilité sont<br />

rares en milieu urbain. Ici encore, le téléphérique<br />

propose la bonne solution : grâce à son<br />

emprise réduite et ponctuelle pour les pylônes<br />

et les gares, il n’a besoin que de peu de place.<br />

Par ailleurs, il est accessible à tout le monde,<br />

sans aucun obstacle - les fauteuils roulants, les<br />

poussettes et les vélos peuvent être transportés<br />

sans problème. L’embarquement à fleur de<br />

quai garantit un accès simple pour tous.<br />

Un autre avantage : la durée réduite nécessaire<br />

aux études et au chantier rend le téléphérique<br />

particulièrement intéressant pour<br />

les urbanistes et les investisseurs. Ainsi, les<br />

projets de téléphérique peuvent-ils être<br />

concrétisés extrêmement rapidement par rap-


The Next Level of Mobility<br />

9<br />

port à d’autres projets d’infrastructure. Ce<br />

moyen de transport moderne a fait ses<br />

preuves en montagne depuis plusieurs<br />

décennies, en emportant chaque jour des<br />

millions de personnes. Les téléphériques<br />

apportent bien des avantages aussi bien en<br />

montagne qu’en milieu urbain.<br />

Respectueux de l’environnement et performant<br />

Pour la protection de l’environnement, il est<br />

possible d’agir en de nombreux points, surtout<br />

dans le domaine de la mobilité. Grâce à un<br />

moteur électrique situé en gare, qui fait évoluer<br />

les cabines en silence et en continu dans les<br />

airs, le téléphérique est peu gourmand en<br />

énergie et performant, sans gaz d’échappement<br />

ou particules fines.<br />

Le plus grand réseau urbain de téléphériques<br />

à La Paz<br />

Depuis 2014, les téléphériques font partie de<br />

la vie quotidienne des habitants de La Paz et<br />

El Alto en Bolivie. Ils facilitent la mobilité des<br />

personnes, réduisent les temps de trajet et<br />

garantissent un voyage en toute sécurité, en<br />

respectant l’environnement et en économisant<br />

l’énergie. Le réseau de téléphériques est le<br />

moyen principal de transport dans les deux<br />

métropoles désormais liées, et comprend dix<br />

lignes pour une longueur totale de 33 kilomètres.<br />

Les touristes apprécient également les téléphériques.<br />

Plus de 200 millions de passagers ont<br />

déjà été transportés. Le plus grand réseau de<br />

téléphériques du monde a changé positivement<br />

la vie d’innombrables personnes vivant et<br />

travaillant à La Paz et El Alto. Il peut servir de<br />

modèle pour bien d’autres solutions d’avenir<br />

dans le monde entier.


10 Interview<br />

Conçu pour nos visiteurs et pour<br />

l’équipe d’opérateurs<br />

<strong>WIR</strong> s’est entretenu avec Stephen Kircher, président de Boyne Resorts et Mike Unruh,<br />

vice-président Mountain Operations, Big Sky Resort.<br />

<strong>WIR</strong>. Le Ramcharger 8 est une installation<br />

unique, non seulement le premier télésiège<br />

huit places, mais aussi la première D-Line<br />

d’Amérique du Nord. Que signifie cette étape<br />

essentielle pour Boyne Resorts, Big Sky et<br />

l’ensemble du secteur ?<br />

Stephen Kircher: Avec le Ramcharger 8,<br />

nous renforçons la réputation que nous avons<br />

établie depuis 70 ans, celle d’un pionnier des<br />

technologies de remontées de dernière génération.<br />

Nous avons toujours été les premiers :<br />

avec la construction des premiers télésièges 3,<br />

puis 4, puis 6 places. Avec le Ramcharger 8,<br />

nous sommes fiers de mettre en avant une<br />

technologie qui est sans aucun doute la plus<br />

moderne et la plus confortable de tous les<br />

temps. Au cours des quatre décennies de collaboration<br />

écoulées, Doppelmayr s’est imposé<br />

comme un leader du développement de<br />

systèmes de transport en montagne. Nous<br />

apprécions beaucoup de l’avoir à nos côtés<br />

en tant que fournisseur favori. Nous sommes<br />

certains que Doppelmayr continuera à donner<br />

le ton à l’avenir pour tous les facteurs essentiels,<br />

sécurité, fiabilité, esthétique et confort<br />

des passagers.<br />

<strong>WIR</strong>. Le nouveau télésiège huit places a<br />

été ouvert en décembre 2018. Quel bilan<br />

tirez-vous de la première saison hivernale ?<br />

Stephen Kircher: Nos visiteurs ont été<br />

très impressionnés. Il s’agit d’une expérience<br />

que la plupart des Américains ne pouvaient<br />

pas imaginer jusqu’ici sur une remontée. Le<br />

Ramcharger 8 est devenu immédiatement le<br />

préféré du domaine skiable, et il a attiré un<br />

grand nombre de nos passagers. La nouvelle<br />

installation a absorbé très facilement cette<br />

affluence. Ce sont surtout les familles qui<br />

apprécient les standards de sécurité élevés et<br />

le confort ultime, même par temps froid.<br />

<strong>WIR</strong>. Boyne Resorts est réputé pour son<br />

esprit pionnier et pour ses efforts pour améliorer<br />

en permanence l’expérience des visiteurs.<br />

Existe-t-il déjà des idées de nouveaux projets ?<br />

Stephen Kircher: Tout à fait. Nous travaillons<br />

avec l’équipe Doppelmayr à quelques<br />

projets d’installations enthousiasmantes dans<br />

toute l’Amérique du Nord. Nous sommes<br />

convaincus que le deuxième âge d’or du transport<br />

par câble va bientôt commencer. Ce sera<br />

également le cas pour notre entreprise grâce à<br />

l’excellente technologie de Doppelmayr.<br />

<strong>WIR</strong>. La D-Line est la prochaine génération<br />

de remontées. Quelles ont été les expériences<br />

de vos collaborateurs (personnel d’exploitation,<br />

équipes de maintenance, etc.) avec cette<br />

nouvelle technologie ?<br />

Mike Unruh: La D-Line semble ne pas<br />

avoir été développée seulement pour les passagers,<br />

mais aussi pour les besoins des collaborateurs<br />

d’exploitation et de maintenance.<br />

Les gares sont très spacieuses et permettent<br />

ainsi un accès facile et sûr aux différents composants.<br />

En comparaison avec les installations<br />

antérieures, le système de commande a<br />

été simplifié avec une interface garantissant<br />

une utilisation encore plus intuitive. Chaque<br />

collaborateur, du personnel d’exploitation<br />

jusqu’au technicien de maintenance, a rapidement<br />

assimilé les fonctions et a pu utiliser au<br />

mieux en très peu de temps la commande<br />

Doppelmayr Connect. La technologie des<br />

écrans tactiles, les menus déroulants et le<br />

Solution Center intégré sont appréciés par<br />

tous. La disponibilité de tous les schémas<br />

électriques et mécaniques dans chaque gare<br />

a accéléré aussi bien le processus d’apprentissage<br />

que la résolution des problèmes. Il<br />

s’est révélé extrêmement utile et productif que<br />

les techniciens et ingénieurs de Doppelmayr,<br />

où qu’ils soient et même depuis Wolfurt,<br />

puissent se connecter sur l’installation pour<br />

une assistance directe à tout moment.<br />

<strong>WIR</strong>. Quels sont les principaux avantages<br />

et les caractéristiques de confort que le<br />

Ramcharger 8 peut offrir aux passagers ?<br />

Mike Unruh: L’embarquement est très<br />

simple, dès les portillons, en passant par le<br />

tapis et jusqu’à la plate-forme de levage réglable<br />

par appui sur un bouton. Ensuite, le<br />

passager va vivre le trajet en télésiège le plus<br />

doux et le plus confortable qui puisse exister.<br />

Ces agréables sensations commencent avec<br />

les larges sièges chauffants, et continuent à<br />

l’abri des bulles bleues. La suspension confort<br />

des sièges est un plus pour cette expérience<br />

ultime. La gare amont est généreusement<br />

aménagée, de telle sorte que le débarquement<br />

se déroule également de manière confortable,<br />

sans aucun problème.<br />

<strong>WIR</strong>. Existe-t-il une anecdote ou un évènement<br />

spécifique que vous pouvez relater<br />

concernant le Ramcharger 8 ?<br />

Mike Unruh: Rien de spécial, mais les<br />

adeptes du ski et les amateurs de remontées<br />

étaient tout aussi enthousiastes lorsqu’ils ont<br />

eu la possibilité de jeter un regard dans les<br />

coulisses de l’installation et de sa conception,<br />

et d’en savoir plus sur le progrès technique<br />

que représente le Ramcharger.<br />

<strong>WIR</strong>. Nous vous remercions pour cet entretien.


Le premier télésiège 8 places<br />

d’Amérique du nord, un projet phare<br />

8-CLD-B Ramcharger 8 | Big Sky, Montana (USA)<br />

Boyne Resorts<br />

1 332 m 354 m 3 200 p/h 5,1 m/s 65 sièges 8 places 12/2018 D-Line<br />

Boyne Resorts continue de développer le domaine skiable de Big Sky,<br />

avec une installation D-Line de classe exceptionnelle.<br />

L’exploitant de remontées mécaniques<br />

Boyne Resorts, opérateur de tourisme toutes<br />

saisons très apprécié en Amérique du Nord,<br />

est un pionnier des destinations hivernales.<br />

Avec la mise en œuvre du nouveau télésiège<br />

huit places de la génération D-Line dans le Big<br />

Sky Resort du Montana, l’entreprise renforce<br />

sa position de leader du secteur. Boynes<br />

Resorts et Doppelmayr ont réalisé en commun<br />

de nombreux projets innovants au cours des<br />

dernières années. Avec la construction du<br />

Ramcharger 8, le domaine skiable met la<br />

barre très haut en termes de confort, de sécurité<br />

et de qualité. Ce nouveau projet est une<br />

étape supplémentaire pour amener Big Sky,<br />

connu également sous le nom d’« Alpes<br />

américaines », au niveau des plus grandes<br />

destinations européennes.<br />

Un acteur de référence en Amérique du Nord<br />

Le Ramcharger 8 est l’une des installations les<br />

plus modernes du continent. Le nouveau télésiège<br />

huit places, avec sièges chauffants de<br />

forme ergonomique et bulles dans le bleu typique<br />

de Big Sky remplace un télésiège quatre<br />

places sur le Mont Andesite. L’exploitant a mis<br />

en œuvre toute la gamme des technologies<br />

D-Line les plus avancées avec le Doppelmayr<br />

Direct Drive, le seul en Amérique du Nord à ce<br />

jour, un tapis d’embarquement à hauteur<br />

variable, des garde-corps verrouillables et la<br />

commande Doppelmayr Connect. Big Sky<br />

offre ainsi aux passagers un confort maximal<br />

et les standards de sécurité les plus élevés.<br />

Les 65 sièges sont brodés du logo du nouveau<br />

Ramcharger 8, et les faces arrière sont également<br />

imprimées de dessins variés, qui rendent<br />

l’installation totalement unique.<br />

Beaucoup de « premières fois »<br />

L’immense écran vidéo qui agrémente la gare<br />

aval attire particulièrement l’attention, et donne<br />

aux sportifs des informations sur les conditions<br />

des pistes et sur la météorologie. Le<br />

garage des sièges de l’installation, totalement<br />

automatique, est extrêmement pratique.


ATRIA<br />

Le groupe Doppelmayr/Garaventa a présenté en mai <strong>2019</strong> la nouvelle cabine<br />

3S ATRIA de CWA au salon INTERALPIN. Elle séduit par sa transparence et ses<br />

perspectives, et offre aux passagers des sensations de voyage exceptionnelles.<br />

La cabine dispose en outre des toutes dernières technologies. Sa modularité<br />

ouvre aux exploitants de nombreuses possibilités et variantes d’équipement.<br />

Lorsque l’on prend place dans l’ATRIA, on<br />

est d’abord impressionné par sa transparence<br />

: d’immenses fenêtres panoramiques<br />

en verre véritable de 26 m² garantissent<br />

une vue à 360°. La nouvelle cabine 3S de CWA<br />

évoque la légèreté et offre aux passagers des<br />

sensations étonnantes, qu’ils soient en route<br />

pour les sommets d’un domaine skiable ou qu’ils<br />

fl ottent au-dessus des rues de la ville.<br />

La modularité ouvre des perspectives<br />

Une des caractéristiques essentielles de l’ATRIA<br />

est sa modularité. Pour une personnalisation<br />

maximale, les clients peuvent aménager la cabine<br />

3S selon leurs besoins, et la compléter ou la<br />

transformer pendant des années avec les fonctionnalités<br />

les plus diverses : dans les domaines<br />

skiables pour le transport des amateurs de sports<br />

d’hiver, dans les régions chaudes avec l’aération<br />

adaptée, et en milieu urbain pour le transport de<br />

personnes quels que soient leurs besoins. Une<br />

absence totale d’obstacle pour un accès confortable<br />

permet également aux personnes à mobilité<br />

réduite de profi ter de l’installation. La nouvelle<br />

cabine 3S autorise l’emport de fauteuils roulants,<br />

de poussettes et d’équipements sportifs et biens<br />

les plus variés.<br />

L’ATRIA séduit par son design homogène :<br />

forme ronde et mise en œuvre cohérente des<br />

aménagements, du carénage inférieur parfaitement<br />

galbé jusqu’au toit avec sa suspente<br />

intégrée. Des matériaux durables de qualité,<br />

comme le bois ou le textile, sont utilisés pour<br />

l’équipement intérieur. Une acoustique agréable<br />

et des éléments ergonomiques garantissent une<br />

expérience inoubliable.<br />

Une technologie sophistiquée pour une mise<br />

en réseau<br />

Pour le développement de l’ATRIA, l’intégration<br />

du numérique a aussi été primordiale. Pour<br />

s’associer au concept de SMART Ropeway,<br />

l’approche stratégique numérique du groupe<br />

Doppelmayr/Garaventa, l’ATRIA est connec-


Technique et innovation<br />

13<br />

Acoustique<br />

Le pavillon insonorisant et<br />

le fonctionnement discret<br />

garantissent un environnement<br />

sonore agréable et améliorent le<br />

bien-être des passagers.<br />

Vision<br />

Les vitres panoramiques généreusement<br />

proportionnées et<br />

leurs montants élancés offrent<br />

un maximum de transparence.<br />

Technique<br />

L’ATRIA est connectée et intégrée dans<br />

le système de commande Doppelmayr<br />

Connect, grâce auquel les fonctions de la<br />

cabine telles que l’éclairage, la ventilation,<br />

la climatisation, le chauffage des<br />

sièges et le système de communication<br />

peuvent être commandées facilement et<br />

de manière centralisée par l’opérateur.<br />

Embarquement<br />

Les larges portes électromécaniques<br />

autorisent plusieurs passagers à<br />

pénétrer simultanément dans la cabine,<br />

ce qui permet une entrée et une sortie<br />

rapides. Les passagers à mobilité<br />

réduite ou les poussettes ont largement<br />

la place pour embarquer.<br />

Sous-face<br />

Un design élégant repose sur des<br />

éléments soigneusement étudiés,<br />

mais qu’on ne remarque parfois qu’au<br />

second regard. Dans le cas d’ATRIA,<br />

les panneaux du carénage inférieur<br />

forment un ensemble cohérent qui<br />

parachève le style de la cabine.<br />

tée et intégrée dans le système de commande<br />

Doppelmayr Connect. Grâce à celui-ci, les fonctions<br />

de la cabine telles que l’éclairage, la ventilation,<br />

la climatisation, le chauffage des sièges<br />

et le système de communication peuvent être<br />

commandées facilement et de manière centralisée<br />

par l’opérateur. Le générateur sur galets de<br />

roulement développé par Doppelmayr/Garaventa<br />

et éprouvé depuis plusieurs années garantit une<br />

alimentation électrique permanente de la cabine<br />

pendant le trajet.<br />

Le système électromécanique d’actionnement<br />

des portes, à la pointe de la technique, l’équipe<br />

en standard. Il permet d’inverser le mouvement<br />

des portes et émet des signaux audiovisuels à<br />

l’ouverture et à la fermeture, un dispositif technique<br />

de sécurité indispensable pour les passagers<br />

malvoyants ou malentendants.<br />

Les installations tricâbles, le système de<br />

tous les superlatifs<br />

Les plus grandes performances, voire les records<br />

font partie de l’ADN des remontées 3S<br />

du groupe Doppelmayr/Garaventa. Elles franchissent<br />

de longues portées entre des pylônes<br />

élevés et transportent à chaque trajet un grand<br />

nombre de passagers en tout confort. L’ATRIA,<br />

avec sa modernité et sa technologie, s’intègre<br />

parfaitement dans le concept global des installations<br />

tricâbles. Pour le groupe Doppelmayr/<br />

Garaventa, la nouvelle cabine 3S est une étape<br />

fondamentale de développement, qui va enthousiasmer<br />

longtemps les passagers et les clients.<br />

Les premières remontées 3S équipées de cabines<br />

ATRIA entrent en service fi n novembre<br />

<strong>2019</strong> pour la 3K Kaprun-Kitzsteinhorn-K-onnection<br />

de la société Gletscherbahnen Kaprun AG,<br />

et en décembre 2<strong>02</strong>0 pour l’Eigerexpress Grindelwald<br />

Grund-Eigergletscher<br />

de la société Jungfraubahn AG.<br />

Vous pouvez visualiser<br />

ici la vidéo ATRIA :


14 Projets à l’international<br />

Du musée de la moto jusqu’au paradis du hors-piste<br />

10-MGD Kirchenkarbahn II | Hochgurgl, Tyrol (AUT)<br />

Hochgurgler Lift GmbH & Co. KG<br />

519 m 210 m 2 400 p/h 6,0 m/s 1,6 min 17 cabines de 10 personnes 11/2018 D-Line<br />

En 2015, la première télécabine D-Line de<br />

Doppelmayr/Garaventa a été mise en service à<br />

Hochgurgl. Aujourd’hui, le projet est complété<br />

par le Kirchenkarbahn II.<br />

Les skieurs, qu’ils empruntent ou non les pistes<br />

par la suite, peuvent s’envoler directement<br />

jusqu’à 2 839 m depuis la gare aval à 2 147 m.<br />

Grâce à l’extension de la première section, érigée<br />

en 2015, par la deuxième – le Kirchenkarbahn<br />

II – le domaine skiable de Obergurgl-Hochgurgl<br />

dans le Tyrol autrichien peut désormais<br />

offrir des kilomètres de pistes supplémentaires,<br />

et surtout de nombreux nouveaux hors-piste.<br />

La capacité de transport de cette télécabine<br />

D-Line est de 2 400 personnes à l’heure. Les<br />

cabines OMEGA IV sont équipées de sièges<br />

chauffants, et les grands vitrages panoramiques<br />

offrent aux passagers une vue fantastique<br />

sur le paysage alpin fascinant de l’Ötztal.<br />

Le parcours spectaculaire jusqu’à la gare<br />

amont traverse des versants abrupts et de<br />

grandes arêtes rocheuses, ce qui fait du trajet<br />

une expérience très impressionnante. Les<br />

cabines sont décorées de photos de motos<br />

classiques, en honneur au plus haut musée<br />

d’Europe consacré aux motos, à proximité<br />

immédiate de la gare aval. Cette gare et le<br />

musée sont intégrés dans le Top Mountain<br />

Crosspoint, un complexe multifonctionnel qui<br />

comprend également un restaurant et la station<br />

de péage.<br />

Nous sommes très fi ers d’avoir mis en œuvre<br />

en 2015 la première télécabine D-Line de<br />

Doppelmayr, avec le Kirchenkarbahn I. Ce<br />

qui nous impressionne le plus, c’est sa<br />

fi abilité, car depuis son inauguration il y a<br />

quatre ans, nous n’avons pas eu une seule<br />

interruption de service. Avec le Kirchenkarbahn<br />

II, nous avons pu achever ce projet<br />

avec succès. Alban<br />

et Attila Scheiber,<br />

dirigeants de<br />

Hochgurgler Lift<br />

GmbH & Co. KG.<br />

© ötztal Tourismus<br />

Les téléphériques de transport d’explosifs garantissent la sécurité<br />

de 1,6 et 2,3 kilomètres, leur commande automatique<br />

et leur dispositif multiple de transport de<br />

charges. Ceci réduit notoirement les diffi cultés<br />

pour les artifi ciers. Le terrain raide de haute montagne<br />

a rendu très diffi cile le montage des pylônes,<br />

un défi qui s’est révélé dès les premières<br />

visites des géomètres, géologues et responsables<br />

de Doppelmayr dans le cadre des études.<br />

gique, Doppelmayr convainc en outre avec<br />

des câbles de transport d’explosifs à haute<br />

disponibilité. Les installations de Hochgurgl<br />

protègent des avalanches non seulement les<br />

pistes damées, mais aussi des versants<br />

appréciés pour le hors-piste.<br />

Depuis l’hiver dernier, deux téléphériques de<br />

transport d’explosifs de Doppelmayr, à la hauteur<br />

de la gare amont, assurent pour tout le<br />

domaine le déclenchement contrôlé des avalanches.<br />

Ces deux installations – Kirchenkar A et<br />

B – impressionnent surtout par leurs longueurs<br />

L’exploitation des téléphériques est aussi<br />

simple que sure. Les explosifs peuvent être répartis<br />

de manière flexible tout au long du câble<br />

avec une grande précision. En cas de mise à<br />

feu ratée, il est également possible de ramener<br />

la charge à sa position de départ. Grâce à sa<br />

longue expérience et à son avance technolo-


Un téléphérique va-et-vient facilite<br />

l’accès au sanctuaire hindouiste<br />

45-ATW Vaishno Devi | Katra, Jammu-et-Cachemire (IND)<br />

SMVD – Shrine Board<br />

441 m 237 m 800 p/h 6,0 m/s 2,0 min 2 cabines de 45 passagers 12/2018<br />

En Inde, à proximité de la frontière pakistanaise,<br />

un téléphérique va-et-vient qui mène au<br />

sommet du Vaishno Devi facilite depuis peu la<br />

visite à l’un des lieux de pèlerinage les plus<br />

importants de l’hindouisme.<br />

Plusieurs temples consacrés à la déesse hindouiste<br />

Shakti, la puissance féminine créatrice<br />

de l’univers, se situent sur la mont Vaishno Devi,<br />

dans le nord de l’Inde. Des milliers de pèlerins,<br />

généralement indiens, se mettent en marche<br />

depuis la ville de Katra, éloignée de 13 kilomètres,<br />

pour apporter des offrandes aux différents<br />

temples. La route qui y mène, surtout le<br />

dernier tronçon, est sinueuse, très longue et pénible.<br />

Les véhicules utilisés par les voyageurs,<br />

parfois peu sûrs, tombent souvent en panne<br />

et sont abandonnés le long de la pente. Aujourd’hui,<br />

tous les pèlerins peuvent franchir les<br />

derniers 237 m de dénivelée vers les temples,<br />

hébergements et restaurants en tout confort<br />

avec le nouveau téléphérique va-et-vient de<br />

Doppelmayr/Garaventa, et ceci en quelques<br />

minutes, au lieu d’une heure précédemment.<br />

Les cabines pour 45 passagers ont été<br />

construites par CWA, tandis que Garaventa a<br />

livré les composants électromécaniques et a<br />

effectué avec les exploitants indiens des exercices<br />

d’évacuation. « C’est un honneur pour nous<br />

d’avoir pu construire notre téléphérique sur cette<br />

montagne sacrée. Il faut souligner qu'en Inde, il<br />

s’agit de la première installation totalement basée<br />

sur des technologies européennes », indique<br />

Arno Inauen, directeur général de Garaventa.<br />

Satya Malik, gouverneur du Jammu-et-Cachemire<br />

et président des lieux sacrés, a fait l’éloge<br />

des ingénieurs « … qui ont mené à bien ce projet<br />

gigantesque. » Ainsi, même des pèlerins âgés<br />

et ceux ayant du mal à se déplacer peuvent<br />

exaucer leur souhait de visiter le temple.


16 Projets à l’international<br />

Une vision devient réalité<br />

10-MGD Sonnbergbahn | Maria Alm, Salzbourg (AUT)<br />

Aberg – Hinterthal – Bergbahnen AG<br />

1 260 m 332 m 2 000 p/h 6,0 m/s 4,8 min 32 D-Line<br />

10-MGD Natrunbahn | Maria Alm, Salzbourg (AUT)<br />

Aberg – Hinterthal – Bergbahnen AG<br />

1 450 m 357 m 2 200 p/h 6,0 m/s 5,3 min 39 D-Line<br />

Une idée longuement mûrie a été concrétisée<br />

à Maria Alm avec l’ouverture des deux<br />

télécabines D-Line Natrunbahn et Sonnbergbahn.<br />

La destination de Maria Alm, près de Salzbourg<br />

en Autriche, a créé, avec deux nouvelles<br />

télécabines 10 places, une infrastructure qui<br />

amène le ski plaisir à un niveau inégalé.<br />

Depuis la saison d’hiver 2018/19, le Natrunbahn<br />

relie Maria Alm avec le sommet local du<br />

Natrun, alors que le Sonnbergbahn assure sur<br />

le versant ensoleillé la liaison avec le domaine<br />

skiable principal de Hochkönig. Il permet un<br />

accès direct au Königstour très apprécié dans<br />

le groupe de domaines. Auparavant, il n’était<br />

accessible depuis Maria Alm que par skibus<br />

ou en véhicule individuel, aujourd’hui le plaisir<br />

du ski commence pratiquement à la porte de<br />

chez soi.<br />

La gare aval du Sonnbergbahn se trouve<br />

directement à côté de l’Abergbahn, qui était<br />

jusque-là la porte d’entrée principale dans le<br />

groupe de domaines. Mais pour réaliser cette<br />

liaison, il a fallu une certaine habileté stratégique<br />

: la place disponible pour la gare aval<br />

était fortement limitée par les bâtiments<br />

existants, un parking, la route nationale et le<br />

torrent Urslau. En outre, le tracé du Sonnbergbahn<br />

devait passer le long d’une ferme et d’un<br />

hameau situé un peu plus haut, seul moyen de<br />

rassembler les gares amont des nouvelles remontées.<br />

Ces conditions ont entraîné quelques<br />

spécificités techniques et structurelles.<br />

Le Sonnbergbahn est caractérisé non seulement<br />

par une courbe, mais aussi par une<br />

construction de gare exceptionnelle : la zone<br />

d’embarquement se trouve à l’étage supérieur,<br />

le premier pylône s’ancre au bâtiment, en<br />

surplomb au-dessus de l’Urslau.<br />

Améliorations sur place<br />

L’accès direct au domaine skiable réjouit<br />

aussi bien les visiteurs que les autochtones.<br />

La réduction de circulation dans le village<br />

contribue de manière très positive à la qualité<br />

de vie. On peut également citer l’amélioration<br />

énorme des possibilités de parking à la porte<br />

d’entrée principale d’Aberg, et l’accessibilité<br />

dont profite tout particulièrement les visiteurs<br />

à la journée.<br />

Une offre estivale pour les familles<br />

Les entraînements des deux remontées se<br />

situent en gare amont, à proximité du nouveau<br />

restaurant où des événements ont lieu régulièrement.<br />

C’est là que la D-Line marque des<br />

points, car sa technologie, notamment le<br />

Doppelmayr Direct Drive, est très silencieuse.<br />

L’offre estivale progresse constamment à<br />

Maria Alm. À côté du parc de toboggans forestiers,<br />

de l’espace de jeux, des pistes de<br />

VTT, et des sentiers de randonnée, chacun<br />

peut trouver son bonheur au restaurant. Le<br />

Natrunbahn fonctionne donc de la mi-mai<br />

jusqu’au début novembre.<br />

Ce nouveau concept a donné un élan<br />

remarquable à toute la région,<br />

et nos visiteurs l’ont<br />

particulièrement<br />

apprécié<br />

Hartwig Moßhammer,<br />

président de la société<br />

Aberg – Hinterthal –<br />

Bergbahnen AG<br />

© Aberg – Hinterthal – Bergbahnen AG


Projets à l’international<br />

17<br />

Un téléphérique, de nombreuses perspectives<br />

70-ATW Salins-Cungieri-Cuolm da Vi | Disentis, Suisse (CHE)<br />

Bergbahnen Disentis AG<br />

2 262 m 724 m 4 590 p/h 8,0 m/s 5,6 min 2 cabines de 70 personnes chacune<br />

Le nouveau téléphérique va-et-vient Salins-<br />

Cungieri-Cuolm da Vi à Sedrun ouvre simultanément<br />

plusieurs possibilités : il relie des<br />

domaines skiables et un certain nombre<br />

d’offres existantes.<br />

La connexion des domaines skiables suisses<br />

Disentis-Sedrun-Andermatt prépare l’ensemble<br />

de la région autour du col de l’Oberalp aux<br />

exigences touristiques futures. Le nouveau<br />

téléphérique Salins-Cungieri-Cuolm da Vi de<br />

la société Bergbahnen Disentis va remplir simultanément<br />

plusieurs missions. D’une part,<br />

il donne un nouvel élan au domaine Cungieri,<br />

qui était jusqu’en 2005 un but d’excursion<br />

apprécié, avec la piste de luge de Cungieri<br />

vers Sedrun. D’autre part, il comble la lacune<br />

entre Sedrun et Disentis. Les exploitants,<br />

avec un débarquement intermédiaire au deuxième<br />

des quatre pylônes, offrent aux passagers<br />

un accès aux paysages d’altitude avec<br />

des offres supplémentaires en été comme en<br />

hiver. La nouvelle installation sera donc en<br />

service toute l’année.<br />

se réjouit : « Cette installation comble la dernière<br />

lacune de nos trois domaines skiables et<br />

répond à toutes les exigences que nous avions<br />

défi nies. Innovante, elle offre à nos visiteurs<br />

beaucoup de place et de confort, et permet<br />

également de transporter du matériel important<br />

pour le futur restaurant en amont. »<br />

Un vrai casse-tête pour l’équipe de montage<br />

La construction du téléphérique a présenté<br />

de nombreux défis pour l’équipe de montage<br />

de Doppelmayr/Garaventa. La gare amont et<br />

les pylônes trois et quatre ne peuvent être<br />

atteints qu’à pied ou en hélicoptère. Ce<br />

dernier y a transporté l’ensemble des matériels<br />

nécessaires. La difficulté d’accès pour<br />

trois pylônes a demandé un montage cousu<br />

main. Les courbes serrées et la hauteur<br />

réduite des tunnels du Matterhorn-Gotthard-Bahn<br />

ont rendu difficile le transport de<br />

matériel vers la gare aval et vers le pylône<br />

numéro 1. La livraison des deux cabines a<br />

demandé une précision millimétrique : elles<br />

ont dû être basculées sur la plate-forme du<br />

camion pour gagner les deux centimètres<br />

manquants. Grâce à l’excellente collaboration<br />

professionnelle de tous les participants,<br />

la construction du téléphérique a pu être<br />

menée à bien.<br />

L’architecture épurée des gares aval et amont<br />

- un cube de verre - s’intègre discrètement<br />

dans le paysage et dévoile aux passagers<br />

tous les dispositifs techniques internes.<br />

Marcus Weber, président du conseil d’administration<br />

de la société Bergbahnen Disentis AG,<br />

L’inauguration offi cielle du téléphérique va-etvient<br />

a eu lieu le 7 juin.


Trois remontées à grande vitesse<br />

pour Whistler Blackcomb<br />

10-MGD Blackcomb Gondola | Blackcomb, Colombie britannique (CAN)<br />

Whistler Blackcomb<br />

Section 1 1 956 m 487 m 4 000 p/h 6,0 m/s 6,8 min 90<br />

Section 2 2 1<strong>02</strong> m 697 m 4 000 p/h 6,0 m/s 7,2 min 95<br />

Trois nouvelles remontées emmènent encore<br />

plus vite les passagers vers les pistes<br />

du domaine skiable canadien de Whistler<br />

Blackcomb.<br />

Le domaine skiable de Whistler Blackcomb,<br />

dans la province canadienne de Colombie<br />

britannique, a mis en œuvre le plus grand programme<br />

d’investissement de son histoire : trois<br />

nouvelles remontées ont été mises en service<br />

simultanément pour la saison d’hiver 2018/19.<br />

Une télécabine en deux tronçons, ainsi que<br />

deux télésièges transporteront les visiteurs à<br />

l’avenir encore plus rapidement vers les deux<br />

sommets, Whistler Mountain et Blackcomb<br />

Mountain. L’objectif de l’investissement, améliorer<br />

les fl ux de passagers et augmenter les<br />

capacités, est atteint de manière optimale par<br />

les trois remontées.<br />

La plus grande capacité d’Amérique du nord<br />

La plus grande nouveauté pour le domaine<br />

skiable a été la construction de la Blackcomb<br />

Gondola. Elle remplace les deux télésièges<br />

« Wizard » et « Solar », qui représentaient les deux<br />

artères principales de transport sur la Blackcomb<br />

Mountain. Avec la télécabine 10 places, aussi<br />

bien les visiteurs que les collaborateurs arrivent<br />

désormais plus rapidement, au chaud et au sec<br />

à la gare amont. En comparaison avec les deux<br />

télésièges, la nouvelle installation augmente la<br />

capacité de 47 %. Elle transporte jusqu’à 4 000<br />

personnes à l’heure, et elle devient ainsi la<br />

remontée ayant la plus grande capacité de<br />

transport d’Amérique du Nord. Cette capacité<br />

améliorée sera également essentielle pour l’exploitation<br />

estivale. En effet, le domaine veut<br />

compléter les activités hivernales avec l’expansion<br />

du Whistler Mountain Bikepark. La gare<br />

amont permet en outre la correspondance avec<br />

la remontée 3S « PEAK 2 PEAK », pièce maîtresse<br />

de la région qui relie les deux sommets.<br />

Deux télésièges optimisés<br />

L’équipement de Blackcomb Mountain a également<br />

progressé avec le télésiège « Catskinner ».<br />

Quatre personnes peuvent prendre place sur<br />

un siège, au lieu de trois précédemment. La<br />

vitesse est également bien plus importante, ce<br />

qui augmente la capacité de 59 %.<br />

Sur Whistler Mountain, c’est désormais le télésiège<br />

six places « Emerald Express » qui attend<br />

les visiteurs avec un grand confort et une des<br />

performances élevées. La nouvelle installation<br />

dans la Family Ski Zone, très appréciée, remplace<br />

un télésiège 4 places et transporte aujourd’hui<br />

pratiquement 30 % de passagers en plus.<br />

Cet investissement apporte une amélioration<br />

notoire à l’expérience<br />

de nos visiteurs en<br />

montagne.<br />

Pete Sonntag,<br />

Senior Vice President<br />

et Chief Operating<br />

Officer de<br />

Whistler Blackcomb


Projets à l’international<br />

19<br />

6-CLD Emerald Express | Blackcomb, Colombie britannique (CAN)<br />

Whistler Blackcomb<br />

1 791 m 425 m 3 600 p/h 5,1 m/s 6,2 min 124 sièges 6 places<br />

4-CLD Catskinner | Blackcomb, Colombie britannique (CAN)<br />

Whistler Blackcomb<br />

1 168 m 339 m 2 800 p/h 5,1 m/s 4,2 min 97 sièges 4 places


© Hofer Wolfgang<br />

D-Line en jaune<br />

10-MGD Möslbahn | Hippach, Tyrol (AUT)<br />

Mayrhofner Bergbahnen AG<br />

1 660 m 557 m 2 000 p/h 6,0 m/s 6,9 min 44 cabines de 10 personnes 12/2018 D-Line<br />

La remontée de Mösl sur le Hochschwendberg<br />

permet d’accéder plus rapidement au<br />

domaine de Mayrhofen.<br />

Cette télécabine dix places de Doppelmayr/<br />

Garaventa relie depuis décembre 2018 le<br />

village de Mösl sur le Hochschwendberg avec<br />

le domaine de Mayrhofen. Elle remplit une<br />

fonction importante d’accès : jusqu’ici, les<br />

autochtones et les visiteurs de Hochschwendberg<br />

devaient rejoindre le domaine skiable en<br />

bus. Désormais, la remontée de Mösl assure<br />

une nouvelle liaison, avant tout beaucoup plus<br />

rapide. Habillée de jaune soleil et de bleu ciel,<br />

la télécabine D-Line correspond à la charte<br />

graphique de la société Mayrhofner Bergbahnen,<br />

exactement comme l’installation 3S<br />

de Penken ou celle d’Ahorn.<br />

Confort et silence<br />

La remontée de Mösl est composée de deux<br />

sections. La section inférieure permet de rejoindre<br />

la vallée, tandis que la supérieure donne<br />

accès aux pistes. Les passagers s’envolent<br />

confortablement dans les cabines OMEGA IV.<br />

Ils profi tent également du silence de la D-Line.<br />

L’entraînement DDD (Doppelmayr Direct Drive)<br />

sans réducteur, situé en gare amont, est très<br />

discret, et surtout ne demande que très peu<br />

de maintenance. Par ailleurs, la commande<br />

Doppelmayr Connect assure une exploitation<br />

effi cace et une vue d’ensemble parfaite sur<br />

le système. À proximité immédiate de la gare<br />

aval, on trouve des parkings et un arrêt de bus,<br />

qui relient l’installation à l’infrastructure locale.<br />

Cette D-Line performante et confortable est<br />

un nouvel équipement phare pour Mayrhofen.<br />

Parallèlement à la construction de la télécabine<br />

de Mösl, la superficie des pistes a été<br />

augmentée dans cette partie du domaine<br />

skiable, et comprend une section Skimovie -<br />

avec chronométrage et prise de vidéos.<br />

C’est super d’avoir désormais une D-Line<br />

avec l’entraînement Doppelmayr Direct<br />

Drive. Les entretiens sont bien moins<br />

importants, la remontée est très silencieuse.<br />

Après la première saison d’hiver, notre<br />

décision pour ce type d’installation s’est<br />

révélée judicieuse, et nous<br />

en sommes très satisfaits.<br />

Andreas Rauch,<br />

responsable<br />

d’exploitation<br />

Horberg, Mayrhofner<br />

Bergbahnen AG


Projets à l’international<br />

21<br />

Nouvelle ouverture du funiculaire<br />

historique de Carmelit–Haïfa<br />

340-FUL Carmelit–Haifa | Haifa (ISR)<br />

The Carmelit Haifa Ltd.<br />

1 745 m 267 m 2 970 p/h 8,0 m/s<br />

Construit dans les années cinquante, le premier<br />

et unique funiculaire souterrain d’Israël a<br />

subi un incendie en 2017, et depuis l’automne<br />

2018, il est à nouveau resplendissant.<br />

L’histoire du funiculaire de Carmelit–Haïfa, qui<br />

doit son nom au Mont Carmel, est très mouvementée.<br />

L’installation a été construite de 1956<br />

à 1959, et a joué un rôle important jusqu’en<br />

1986 comme transport public. Le funiculaire<br />

Carmelit–Haïfa a été remis en service en 1992<br />

après une rénovation totale par Von Roll. En<br />

janvier 2017, il a été intégré dans le système<br />

de transport d’Haïfa, mais le 4 février, un des<br />

deux trains a pris feu hors des horaires de<br />

circulation. Plusieurs voitures et une partie de<br />

la voie ont été fortement endommagées.<br />

Doppelmayr/Garaventa a réparé le funiculaire<br />

en très peu de temps, et depuis l’automne<br />

2018, le Carmelit–Haïfa transporte à nouveau<br />

les passagers en tout confort vers les différentes<br />

attractions de la ville.<br />

De nouveaux véhicules et beaucoup de doigté<br />

Le Carmelit–Haïfa est à la fois un métro et une<br />

installation à câble. Après la destruction par<br />

l’incendie, il a reçu deux nouveaux trains complets,<br />

chacun avec deux voitures et un nouvel<br />

équipement électrique. Les nouveaux véhicules<br />

répondent aux normes actuelles de<br />

protection contre l’incendie et sont équipés<br />

d’un système de brumisation. La voie a été<br />

partiellement rénovée, les rails conducteurs, le<br />

câble tracteur et le contre-câble remplacés.<br />

L’installation se trouve complètement en tunnel,<br />

c’est pourquoi le montage des nouveaux<br />

composants a représenté un véritable défi :<br />

le manque de place a demandé beaucoup de<br />

doigté pour la pose des véhicules et la<br />

descente dans le tunnel.<br />

Le funiculaire a une longueur de 1,8 km, avec<br />

au total six stations, dont les deux terminus<br />

et quatre gares intermédiaires. C’est l’un des<br />

moyens de transport les plus attrayants pour<br />

découvrir la ville. La plupart des curiosités se<br />

trouvent seulement à quelques minutes à pied<br />

des différentes stations. Ce moyen de transport<br />

urbain, avec un trajet de moins de 8 minutes,<br />

emmène les habitants et les touristes, en tout<br />

confort, sans bouchons ni recherche de parking,<br />

vers les trois centres principaux d’Haïfa :<br />

le centre-ville, cœur commercial actif, le quartier<br />

d’Hadar, jeune et trépidant, et le Central<br />

Carmel, où se trouvent de nombreux hôtels et<br />

occasions de se divertir.<br />

Heures d’ouverture<br />

Le Carmelit–Haïfa est ouvert de 6 heures du<br />

matin à minuit de dimanche à jeudi, le vendredi<br />

seulement jusqu’à 15 heures et le samedi de<br />

20 à 24 heures.<br />

Le funiculaire Carmelit–Haïfa est une<br />

solution de transport simple et écologique<br />

pour les citoyens et touristes de Haïfa. Les<br />

passagers rejoignent<br />

leur lieu de travail ou les<br />

loisirs de la ville, sans<br />

bouchons ni recherche de<br />

parking. Avishay Hadar,<br />

directeur général<br />

Carmelit Haifa Ltd.


22<br />

Actualités du monde entier<br />

En route pour l’université en télécabine<br />

Doppelmayr/Garaventa construit la première<br />

télécabine urbaine en Israël, afin de<br />

résoudre un problème urgent de circulation.<br />

Doppelmayr/Garaventa met en place la première<br />

télécabine urbaine d’Israël, à Haïfa. La<br />

construction de cette télécabine huit places résout<br />

un problème de trafi c urgent : l’Université<br />

de Haïfa se situe sur l’un des points culminants<br />

de la ville (470 m), et n’a que quelques places<br />

de parking à disposition. La nouvelle remontée,<br />

qui sera totalement intégrée dans le réseau de<br />

transport public de la ville, devrait apporter ici<br />

une solution radicale. Elle transportera jusqu’à<br />

20 000 étudiants, d’une manière confortable<br />

et directe, depuis le terminal ferroviaire etroutier<br />

central vers l’université, les instituts de<br />

recherche associés et les résidences étudiantes.<br />

L’installation, longue de plus de 4 kilomètres,<br />

ne transportera pas que des étudiants, mais<br />

aussi des touristes, car le site de l’Université<br />

est un point de vue apprécié, qui offre un<br />

magnifi que panorama sur la ville et la mer.<br />

De nombreuses spécifi cations du client ont été<br />

prises en compte pour la construction de l’installation.<br />

La télécabine sera en service jusqu’à<br />

17 heures par jour, et doit répondre à des<br />

exigences particulières d’émissions sonores :<br />

c’est ainsi que la structure porteuse de l’installation<br />

(pylônes et fondations) est découplée de<br />

la structure du bâtiment dans le domaine des<br />

six stations. L’achèvement de la télécabine est<br />

prévu pour août 2<strong>02</strong>0.<br />

Quatre Funifor, et l’un des téléphériques<br />

va-et-vient les plus raides<br />

Doppelmayr/Garaventa va construire d’ici<br />

2<strong>02</strong>6 cinq nouvelles installations à Lauterbrunnen,<br />

près d’Interlaken en Suisse.<br />

La société Schilthornbahn AG, entièrement au<br />

service de ses clients, remplace les remontées<br />

existantes par de nouvelles installations pour<br />

optimiser l’accès au Schilthorn-Piz Gloria,<br />

un sommet apprécié des excursionnistes.<br />

C’est le groupe Doppelmayr/Garaventa qui<br />

a remporté cette grosse commande de cinq<br />

remontées entre Stechelberg et le Schilthorn,<br />

qui fut le décor en 1969 du film de James<br />

Bond « Au service secret de Sa Majesté ».<br />

L’infrastructure prévue, qui fonctionnera toute<br />

l’année, comprend trois sections (Stechelberg–Mürren–Birg–Schilthorn).<br />

D’ici 2<strong>02</strong>6 sera<br />

érigé en partie inférieure l’un des téléphériques<br />

va-et-vient les plus raides du monde,<br />

avec une pente maximale de 160 %. En sections<br />

supérieures seront construits quatre<br />

Funifor, particulièrement stables au vent en<br />

raison de leur grande largeur de voie. Ils<br />

sont indépendants les uns des autres avec<br />

une seule voie, donc deux sections de deux<br />

Funifor parallèles. Ils sont équipés de quatre<br />

entraînements différents, et sont ainsi totalement<br />

autonomes. Leur disponibilité reste donc<br />

assurée, en particulier lors des interventions<br />

de maintenance.<br />

La technologie Funifor a été développée et<br />

brevetée par Doppelmayr Italie : les spécialistes<br />

basés à Lana vont également participer<br />

aux phases d’ingénierie et de production des<br />

installations Funifor pour le Schilthorn. Schilthornbahn<br />

AG a été également convaincue par<br />

le concept sophistiqué de gestion d’énergie<br />

que Garaventa a élaboré avec la société Frey<br />

AG Stans. Il est ainsi possible de renoncer à<br />

de nouvelles lignes d’alimentation électrique,<br />

qui seraient très onéreuses. Le premier coup<br />

de pioche du projet est prévu en 2<strong>02</strong>1.


Actualités du monde entier<br />

23<br />

La première D-Line de Russie<br />

Le domaine de Rosa Khutor construit<br />

sa 30e remontée – et c’est également une<br />

installation Doppelmayr.<br />

Doppelmayr va mettre en oeuvre d’ici la saison<br />

d’hiver <strong>2019</strong>/2<strong>02</strong>0 la première remontée de la<br />

génération D-Line dans le domaine de Rosa<br />

Khutor. Cette télécabine débrayable 10 places<br />

sur le versant sud de la chaîne d’Aibga, située<br />

dans le massif du Caucase de l’Ouest, sera la<br />

30e remontée de Rosa Khutor. Pour le client,<br />

c’était surtout l’amélioration du service aux<br />

clients et de l’infrastructure qui était importante<br />

lors de l’attribution du contrat. La D-Line avec<br />

ses multiples innovations va ouvrir des possibilités<br />

totalement nouvelles à la station. La grande<br />

majorité des remontées du domaine skiable a<br />

déjà été construite par Doppelmayr/Garaventa.<br />

Le domaine olympique, une destination<br />

appréciée pour le ski<br />

La station a été le plus grand site d’accueil des<br />

Jeux olympiques d’hiver 2014. Au cours de<br />

la saison <strong>2019</strong>/2<strong>02</strong>0, Rosa Khutor a accueilli<br />

une étape de la Coupe du monde FIS féminine.<br />

En <strong>2019</strong>, les meilleurs skieurs du monde<br />

vont également s’y rassembler pour se mesurer<br />

dans les disciplines de la descente et du<br />

super-G. Villégiature toutes saisons, le site de<br />

montagne de Rosa Khutor reçoit chaque jour<br />

20 000 visiteurs. Pour la saison 2017/18, ce<br />

furent environ un million de personnes, et ce<br />

nombre continue de croître. La nouvelle liaison<br />

sur le versant sud permettra de réduire les files<br />

d’attente et d’accélérer les flux de skieurs.<br />

ONU-HABITAT :<br />

la collaboration est prolongée<br />

De nouvelles vidéos<br />

d’installations<br />

Thomas Pichler, directeur général de<br />

Doppelmayr Seilbahnen GmbH, a signé au<br />

printemps <strong>2019</strong> la prolongation de contrat<br />

pour la collaboration très fructueuse avec<br />

ONU-Habitat, le programme pour les établissements<br />

humains des Nations Unies. Les<br />

deux organisations, qui coopèrent depuis<br />

2016, continuent d’orienter leurs agendas<br />

en fonction des défis mondiaux dans le do-<br />

maine de la mobilité, et effectuent ainsi un<br />

nouveau pas important en direction du futur.<br />

En tant que leader mondial dans le domaine<br />

du transport par câble, Doppelmayr se réjouit<br />

de mettre ses compétences à disposition, et<br />

ainsi de contribuer à la progression de nouvelles<br />

solutions de mobilité pour les espaces<br />

urbains du futur, et au développement de<br />

nouvelles idées.<br />

Le canal YouTube de Doppelmayr/Garaventa<br />

propose de nouvelles vidéos passionnantes<br />

: l’installation de Saanerslochbahn<br />

à Gstaad est la première télécabine D-Line<br />

de Suisse, et également la première du<br />

monde avec des gares équipées d’élégantes<br />

façades vitrées. L’accès sans obstacle<br />

des télésièges D-Line est un sujet très<br />

important, comme le montre la vidéo sur<br />

le nouveau Gampenbahn d’Ischgl. La remontée<br />

de Kohlmais à Saalbach est la première<br />

installation unidirectionnelle avec des<br />

cabines OMEGA V. Un système RopeCon ®<br />

transporte chaque heure 909 tonnes<br />

de minerai de platine à Booysendal, en<br />

Afrique du Sud. La première installation<br />

3S de Chine survole le parc national de<br />

Lushan, qui fait partie du<br />

patrimoine de l’UNESCO.<br />

Vous trouverez les<br />

nouvelles vidéos sur :


La technique du transport par<br />

câble pour le monde entier<br />

Des composants pour les installations les plus variées sont fabriqués dans les ateliers de<br />

Hohe Brücke. Une grande précision, et les plus hauts standards de qualité garantissent que<br />

les clients de Doppelmayr seront satisfaits des produits du plus grand site de production.<br />

Les ateliers de Hohe Brücke à Wolfurt,<br />

la commune d’origine de l’entreprise<br />

familiale, sont en activité depuis 20<strong>02</strong><br />

sur le site actuel, le plus grand établissement<br />

de production du groupe Doppelmayr.<br />

L’ensemble de la zone s’étend sur plus de 12<br />

hectares. Ici, les éléments les plus différents<br />

sont fabriqués : poulies, structures porteuses<br />

ou composants de balanciers et de pinces.<br />

Ils sont fabriqués en partie manuellement, en<br />

partie avec des robots et machines d’usinage<br />

ultramodernes.<br />

Les quelque 350 collaborateurs des ateliers<br />

transforment chaque année entre 22 000 et<br />

25 000 tonnes d’acier. Les procédés mis en<br />

œuvre sont multiples, chalumeau autogène ou<br />

découpe au plasma, soudage à l’arc sous atmosphère<br />

de gaz actifs avec apport de métal,<br />

recuit de détente, et bien sûr tous les procédés<br />

par enlèvement de métal comme le perçage, le<br />

fraisage ou le tournage. « Le travail s’effectue<br />

aussi bien en 3/8 qu’en exploitation normale,<br />

la charge de production étant désormais équi-


Doppelmayr/Garaventa Groupe<br />

25<br />

librée sur toute l’année » souligne Karl-Heinz<br />

Zündel, responsable de production.<br />

Les plus grandes exigences pour la qualité<br />

et le respect des délais<br />

Doppelmayr produit aussi bien sur demande<br />

que pour les stocks. La construction des installations<br />

s’effectue selon un système modulaire.<br />

Cela permet une charge de travail optimale et<br />

des livraisons dans les délais. Pour toutes les<br />

pièces qui sont utilisées dans les systèmes de<br />

transport par câble, la qualité est primordiale,<br />

et c’est pourquoi les produits subissent les<br />

contrôles les plus divers avant de quitter les<br />

ateliers. Dès l’étape de fabrication, tous les<br />

composants sont contrôlés par des collaborateurs<br />

spécialement formés grâce à des instruments<br />

de mesure de précision. Les contrôles<br />

de fissures, de surface et de soudures sont<br />

sous la responsabilité de collaborateurs formés<br />

en interne, qui suivent régulièrement des<br />

cours et sont soumis à des certifications.<br />

Le parc de machines utilisées en atelier est<br />

dimensionné pour les exigences spécifi ques<br />

de Doppelmayr, surtout la périphérie des machines.<br />

Les nouvelles chaînes de montage pour<br />

la D-line ont même été développées en interne.<br />

Les apprentis sont intégrés dans le processus<br />

de production<br />

L’entreprise familiale donne beaucoup d’importance<br />

à la formation initiale et continue<br />

des collaborateurs de production. Des propositions<br />

flexibles interdépartements existent<br />

au sein de l’entreprise, ainsi que des cours à<br />

l’extérieur. La formation des apprentis a une<br />

importance particulière. Plus de 100 apprentis<br />

suivent à Wolfurt une formation de techniciens<br />

en construction métallique ou mécanique,<br />

en usinage ou en électricité. Ces jeunes<br />

travaillent sur de véritables commandes et<br />

sont donc parfaitement intégrés au processus<br />

de fabrication. « Pour nos apprentis, c’est<br />

précieux et très intéressant. Ils sont motivés<br />

et très fiers de pouvoir admirer plus tard la<br />

remontée à laquelle ils ont participé », ajoute<br />

Karl-Heinz Zündel.<br />

Malgré la taille que nous avons désormais<br />

atteinte, l’atmosphère familiale, conjointement<br />

à la qualité, est pour nous très importante,<br />

car l’essentiel, ce sont des collaborateurs<br />

satisfaits et motivés. Karl-Heinz Zündel,<br />

responsable de production


Encore plus de qualité de<br />

service dans le monde entier<br />

Avec le développement de sa stratégie de service 2030, Doppelmayr définit de nouveaux<br />

standards de prestations performantes pour les clients quel que soit leur emplacement<br />

géographique dans le monde.<br />

D<br />

oppelmayr s’impose l’exigence d’offrir<br />

à tous les clients, quelle que soit<br />

leur situation géographique, le même<br />

service de haute qualité. Pour identifier un<br />

éventuel potentiel d’amélioration, une enquête<br />

complète des besoins a été effectuée auprès<br />

des clients. Elle a montré dans certains<br />

cas un souhait pour une gamme de prestations<br />

plus large et plus profonde. C’est pour<br />

cette raison que l’entreprise a développé sa<br />

stratégie de service clients 2030. L’objectif<br />

principal consiste à proposer aux clients du<br />

monde entier des forfaits de prestations de<br />

service standardisés, avec l’excellence habituelle<br />

de Doppelmayr.<br />

Les mêmes standards de qualité<br />

Le processus de qualité a pour objectif de<br />

définir les prestations en interne et en externe<br />

avec une telle exactitude que chaque client<br />

sache à tout moment ce qu’il peut attendre<br />

en termes de service, et comment il peut se<br />

préparer de manière optimale : combien de<br />

temps dure l’intervention, comment elle se<br />

déroule, combien de personnes doivent être<br />

mobilisées, comment doit être rédigée en détail<br />

la documentation. En bref, une transparence<br />

totale. Ceci concerne notamment l’entretien<br />

des balanciers, la révision ou réparation des<br />

installations et le service électrotechnique.<br />

SMART Ropeway dans le service clients<br />

Pour internationaliser les prestations, la numérisation<br />

joue un rôle clé. Dans le cadre de l’approche<br />

de Doppelmayr « SMART Ropeway »,<br />

une gestion des connaissances transversale<br />

pour l’organisation et les pays est mise en<br />

œuvre. Les plates-formes numériques améliorent<br />

ainsi la communication directe et les<br />

échanges, et agglomèrent systématiquement<br />

le savoir-faire de l’entreprise. Le site web actuel<br />

du service clients est donc retravaillé en<br />

conséquence afin de proposer plus de transparence,<br />

de possibilités de téléchargement et<br />

toute une série de nouvelles fonctionnalités. Il<br />

permettra d’assurer un service mobile, flexible<br />

et rapide. Les clients auront un accès plus facile<br />

et immédiat à d’importantes prestations<br />

de conseil.<br />

Une autre mesure réside dans une grande<br />

campagne de formation. Pour pouvoir garantir<br />

partout dans le monde le même niveau élevé<br />

de collaboration, les clients et les employés<br />

de Doppelmayr seront formés complètement<br />

dans les disciplines du transport par câble.<br />

La stratégie de service clients 2030 offre<br />

une véritable valeur ajoutée pour les clients.<br />

Elle ne se contente donc pas de simplifier la<br />

collaboration avec Doppelmayr, mais apporte<br />

également une assistance pour les démarches<br />

auprès des autorités.


Brèves<br />

27<br />

Le cursus universitaire « Téléphériques -<br />

Engineering & Management » démarre<br />

Comprendre les techniques des systèmes<br />

de transport par câble et leur exploitation :<br />

vous pourrez acquérir ces compétences<br />

au cours d’un cursus universitaire unique<br />

en Europe.<br />

La FH Vorarlberg (AUT) et Schloss Hofen<br />

(AUT) proposent déjà pour la quatrième<br />

fois ce cursus développé avec le groupe<br />

Doppelmayr/Garaventa.<br />

Il adopte le concept de modules d’une semaine,<br />

et a été conçu conformément à<br />

l’orientation saisonnière de la branche. Les<br />

cours sont prodigués par semestre, de septembre<br />

à novembre, puis d’avril à juillet. Ceci<br />

permet de combiner parfaitement activité<br />

professionnelle et formation continue. Pour<br />

la première fois dans ce quatrième cursus,<br />

parmi les 12 modules, une semaine se déroulera<br />

à Salzbourg et une semaine à Bolzano<br />

dans le Tyrol du Sud.<br />

INTÉRESSÉ(E) ?<br />

Les candidatures sont encore<br />

possibles, pour un démarrage<br />

en septembre.<br />

Plus d’infos sur :<br />

seilbahnlehrgang.at<br />

L’OMEGA V,<br />

meilleure des meilleurs<br />

CWA peut se réjouir d’une distinction par<br />

le Red Dot Award : Product Design <strong>2019</strong>. La<br />

nouvelle cabine pour installations unidirectionnelles,<br />

l’OMEGA V, a obtenu le Red Dot :<br />

Best of the Best, la plus haute distinction du<br />

concours. L’OMEGA V a séduit le jury par ses<br />

lignes claires, sa forme épurée intemporelle,<br />

et son intérieur élégant de haute qualité. Dans<br />

cette nouvelle génération, la suspente est<br />

pour la première fois intégrée au véhicule, un<br />

nouveau standard d’esthétique. L’ergonomie<br />

optimale de l’espace intérieur et la généreuse<br />

structure vitrée offrent aux passagers une<br />

expérience de transport exceptionnelle.<br />

Être distingué avec le prix Red Dot : Best of<br />

the Best constitue un succès particulier. En<br />

effet, des fabricants et concepteurs de 55<br />

nations ont soumis en <strong>2019</strong> au total plus de<br />

5 500 produits au Red Dot Award : Product<br />

Design, l’un des plus grands concours de<br />

design du monde, et seuls 1,5 % des objets<br />

inscrits ont obtenu en <strong>2019</strong> cette distinction.<br />

Le jury international, constitué d’experts<br />

chevronnés, met l’accent lors de l’évaluation<br />

entre autres sur les critères d’innovation, de<br />

fonctionnalité, de qualité formelle, de durée<br />

de vie et d’ergonomie.<br />

red-dot.org/pd/winners<br />

INTERALPIN <strong>2019</strong><br />

Le groupe Doppelmayr/Garaventa était l’ATRIA, sont parfaitement adaptées à une<br />

présent à INTERALPIN <strong>2019</strong> avec plusieurs mise en œuvre été comme hiver, et pour des<br />

produits phares. Sur le stand, les nombreux applications urbaines.<br />

visiteurs ont pu profiter, au sein d’expositions<br />

interactives, des toutes dernières innovations,<br />

y compris une exclusivité mondiale : la et d’essayer SMART Ropeway, l’avenir numé-<br />

Il était possible également de prendre en main<br />

nouvelle cabine 3S ATRIA de CWA, qui a été rique. Les visiteurs du salon ont également<br />

dévoilée pour le première fois au public. La pu tester en direct la commande de remontée<br />

cabine OMEGA V, autre nouveauté destinée Doppelmayr Connect. La génération de remontées<br />

D-Line a été présentée de manière ex-<br />

aux installations unidirectionnelles, pouvait<br />

également être admirée dans les variantes haustive à INTERALPIN : les confi gurations les<br />

d’équipement les plus diverses. Dans le « Motion<br />

cube », les visiteurs ont pu vivre, comme que de nombreux sièges exposés, ont démon-<br />

plus diverses de matériels et de design, ainsi<br />

s’ils y étaient, la diversité des cabines au sein tré de manière impressionnante ses avantages<br />

d’un monde numérique. L’OMEGA V, comme et toutes les possibilités de personnalisation.<br />

Légende<br />

Longueur<br />

Dénivelé<br />

Pylônes<br />

Débit<br />

Vitesse<br />

Durée du trajet<br />

Mentions légales<br />

Propriétaire et éditeur Doppelmayr Seilbahnen GmbH, Postfach<br />

20, Konrad-Doppelmayr-Straße 1, 6922 Wolfurt, Autriche,<br />

dm@doppelmayr.com, doppelmayr.com; textes et rédaction:<br />

ikp Vorarlberg GmbH, www.ikp.at; Graphiques et mise en page:<br />

KONZETT BRENNDÖRFER, www.agenturkb.com; Photos:<br />

Doppelmayr; Impression: Thurnher, Rankweil; Ligne éditoriale<br />

conformément au § 25 de la Loi sur les médias: Informations<br />

actuelles pour les clients, partenaires et collaborateurs du<br />

Groupe Doppelmayr/Garaventa; Périodicité = 3 fois par an.<br />

Reproduction uniquement avec citation de la source et après<br />

autorisation expresse écrite; Version: septembre <strong>2019</strong>, sous<br />

réserve de coquilles ou erreurs typographiques, les<br />

conditions générales de vente (CGV) s’appliquent.<br />

doppelmayr.com<br />

Véhicules<br />

Inauguration<br />

D-Line<br />

Inclinaison max.<br />

Exploitation estivale<br />

Exploitation hivernale


Service & Applications<br />

Mobility & Experience<br />

Advanced Connectivity<br />

Service & Applications<br />

Les Services & Applications numériques facilitent le quotidien<br />

de nos clients. L’exploitation et l’entretien d’une installation sont<br />

optimisés et assistés par des fonctions intelligentes.<br />

Relations & Reliability<br />

Technology & Innovation<br />

<strong>FR</strong><br />

smartropeway.com

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!