la petite fabrique n°5

online.magazines

ACTIVITÉS EXTRASCOLAIRES

La course aux activités

Fin septembre. Au terme d’un mois-marathon,

entre chasse aux fournitures et tournée des associations,

vous avez enfin trouvé une activité pour votre enfant,

organisé le planning... maintenant,

vous retenez votre souffle : pourvu que ce soit la bonne !

Mais au fait, qu’est­ce qu’une “bonne”

activité ? L’idéal serait pour moi qu’elle

réponde (et c’est presque une gageure)

aux trois critères suivants : mon enfant la garde

jusqu’à la fin de l’année, je n’ai pas à batailler avant

chaque séance pour qu’il y aille et elle ne m’oblige

pas à acheter une licence de taxi.

En tout cas, que l’idée vienne de l’enfant ou du

parent, je vous conseille de prendre un temps de

réflexion pour cerner vos attentes conscientes

et inconscientes. Attendez­vous d’une activité

extrascolaire qu’elle soit sportive, socialisante ou

éducative ? Qu’elle s’inscrive dans une plage de

temps donné ? Et surtout, choisissez­vous pour

votre enfant ou bien un peu pour vous quand

même ?

Entre nos désirs inassouvis et nos regrets (« J’ai

toujours rêvé de faire de la boxe »), nos frustrations

(« Si j’avais persévéré, peut-être serais-je aujourd’hui

professionnel ? »), nos mauvais souvenirs (« J’ai toujours

détesté la course ») et nos a priori (« Le rugby est un sport

violent, les arts martiaux sont pour les garçons et la danse est

réservée aux fi lles »), il peut nous arriver d’enfermer

nos enfants dans nos propres conditionnements. Sur

ce dernier point, nous pensons souvent protéger ou

aider nos enfants en les orientant vers des activités

selon leur sexe, contribuant ainsi à alimenter ce

clivage que nous dénonçons par ailleurs !

• 16 •

More magazines by this user
Similar magazines