09.10.2019 Views

Construire la Wallonie 03 2019

Plateforme professionnelle du bâtiment, du génie civil et des infrastructures

Plateforme professionnelle du bâtiment, du génie civil et des infrastructures

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

CONSTRUIRE LA

WALLONIE

2019

3

Septembre

Octobre

PLATEFORME PROFESSIONNELLE DU BÂTIMENT, DU GÉNIE CIVIL ET DES INFRASTRUCTURES

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


TRAVAILLER EN

TOUTE SÉCURITÉ

à proximité de lignes à haute tension

Obligation de signalisation des travaux à proximité

d’une infrastructure haute tension

Travaux de toiture, utilisation d’une grue, entretien d’un arbre, ... Vous allez mener des

travaux près d’une ligne à haute tension ? N’oubliez pas de le signaler à Elia,

le gestionnaire de réseau de transport d’électricité haute tension, avant toute opération !

Tous les travaux effectués à proximité d’installations à haute tension doivent faire l’objet

d’une autorisation écrite préalable de la part du gestionnaire de réseau informant

votre sécurité.

LES CONTACT CENTERS D’ELIA

Pour les demandes concernant la Flandre :

+32(0)3 640 08 08 ou contactcenternoord@elia.be

Pour les demandes concernant la Wallonie

et Bruxelles : +32(0)81 23 77 00 ou

contactcentersud@elia.be

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :

www.elia.be/fr/securite-et-environnement


POURQUOI

chaque jour plus d’installateurs remplacent des

anciennes coupoles en plastique par des fenêtres

pour toit plat en verre de VELUX ?

Avant

Parce que c’est :

Facile et rapide à installer

Pas plus cher que des solutions plastiques comparables

Une possibilité de gagner plus de points dans le VELUX CLUB

Après

Pour vous et vos clients :

le service et la garantie VELUX d’un produit durable.

Gagnez 80 points * VELUX Club par fenêtre pour toit plat VELUX

achetée entre le 15 septembre et le 15 décembre 2019 inclus.

80

points

* Epargnez 45 points par fenêtre de type CFP ou CVP et 35 points par protection de type ISD.


INstallations de

criblage & concassage

Recyclage de bois &

de déchets

www.vanlaeckegroup.com

Schatting 8 | 8210 Zedelgem |

Belgique | +32 (0) 50 55 18 90

EVOQUIP COBRA 230R

TEREX FINLAY 883+ TRIPLE SHAFT

FAE STABI


ÉDITION

ÉDITORIAL

3

Des haies plutôt que de nouvelles routes

Après plus de 3 mois de négociations, l’arc-en-ciel éclaire de sa lumière tricolore la Wallonie. Juste à temps pour que nous puissions évoquer ici

quelques intentions du nouveau gouvernement wallon dans les secteurs qui nous intéressent.

La Déclaration de politique régionale (DPR) pour la Wallonie 2019 – 2024 possède clairement des accents écologistes, ou du moins révèle

une préoccupation environnementale dont on aurait aimé qu’elle fut également portée par les gouvernements précédents. De la plantation de

4000 km de haies pour favoriser la biodiversité au stop à la construction de nouvelles routes, de nombreuses mesures sont alignées qui vont

dans le bon sens, celui d’un plus grand respect de la planète, de notre environnement et, par conséquent, de nous-mêmes et de ceux et celles

qui nous suivront.

On remarquera entre autres mesures la confirmation du « stop à l’étalement urbain » pour 2050, avec réduction de moitié de la consommation

annuelle foncière dès 2025. C’est presque demain!

La Confédération Construction a d’ailleurs réagi rapidement, saluant l’équilibre de la DPR 2019-2024 dans sa triple dimension environnementale,

sociale et économique. En matière d’infrastructures, la CCW dit comprendre le « stop à l’extension des routes », mais estime que des

exceptions devront rester possibles après 2025.

Et souligne le maintien du plan infrastructures de 2 milliards € pour l’entretien et de la sécurisation des voiries. La CCW se réjouit en outre que

la rénovation des bâtiments et l’efficacité énergétique deviennent une « priorité régionale majeure » mais demande plus de progressivité dans

les objectifs visant la neutralité carbone de l’ensemble du bâti en 2050.

L’annonce par le gouvernement de la nomination d’un futur maître-architecte régional wallon n’est pas innocente. Même si son influence sera

limitée aux projets publics, celui-ci aura un rôle majeur à jouer en matière de cohérence spatiale et de qualité architecturale sur tout le territoire.

Une cohérence spatiale qu’un autre maître-architecte, celui de Charleroi, appelle de ses vœux dans sa carte blanche en page 27.

Construire la Wallonie certes, mais pas n’importe où ni n’importe comment.

Philippe Selke


CONSTRUIRE LA

WALLONIE 3

PLATEFORME PROFESSIONNELLE DU BÂTIMENT,

DU GÉNIE CIVIL ET DES INFRASTRUCTURES

COLOPHON

Année 2 • numéro 3 • 2019

Paraît 4 x par an

ÉDITEUR

Domein De Herten

Hertsbergsestraat 4, B-8020 Oostkamp

Boîte postale 85, B-3900 Pelt

+32 50 36 81 70

info@louwersmediagroep.be

louwersmediagroep.be

RÉDACTION FINALE

Philippe Selke

ÉQUIPE DE RÉDACTION

Michel Charlier, Tim Janssens, Wouter Polspoel,

Niels Rouvrois, Filip Van der Elst et Philippe Selke

CHEFS D’ÉDITION

Philippe Bourda

+32 478 43 75 43

p.bourda@louwersmediagroep.be

Olivia Castelein

+32 468 40 54 02

o.castelein@louwersmediagroep.be

Pieter Maeyaert

+32 476 55 15 71

p.maeyaert@louwersmediagroep.be

Pascal Op de Beeck

+32 475 28 14 64

p.opdebeeck@louwersmediagroep.be

Magalie Six

+32 471 89 79 95

m.six@louwersmediagroep.be

PUBLICITÉ

wetransfer.com

avec mention du nom et du projet

E traffic@louwersmediagroep.be

Adresse : Boîte postale 85, 3900 Pelt, Belgique

T +32 50 36 81 70

SECRÉTARIAT

Lisa Gyselinck

Elke Kina

ABONNEMENT

Belgique: € 54,00 par an, hors tva

Hors Belgique: € 90,00 par an, hors tva

KBC Bank IBAN BE80 7310 2514 2977

BIC KREDBEBB

À l’att. de: Louwers Mediagroep BVBA

avec mention "Construire la Wallonie"

Information sur les abonnements

+32 50 36 81 70

CHANGEMENT D'ADRESSE

A signaler par écrit au moins 3 semaines avant le

déménagement à :

Boîte postale 85, 3900 Pelt, Belgique

RÉSILIATION

Sans avis écrit de résiliation deux mois avant

la fin de la période d'abonnement, celui-ci est

automatiquement prolongé d'un an.

LECTEURS CONTRÔLÉS

Le public cible englobe architectes,ingénieurs et

bureaux d’étude, entrepreneurs et promoteurs,

villes et communes,ministères et autorités,

organismes publics, centres de recherche et

d’excellence pour la construction (civile).

GRAPHISME/DIRECTION ARTISTIQUE

studio@louwersmediagroep.be

IMPRESSION

Drukkerij Hendrix, Peer

Aucune partie de cette publication ne peut être reprise ou reproduite

sans l’autorisation écrite de l’éditeur et sans mention de la

source. Bien que ce magazine ait été réalisé avec le plus grand soin,

éditeur et auteurs ne peuvent être tenus responsables de la justesse

et de l’exhaustivité de l’information. Ils n’acceptent en conséquence

aucune responsabilité pour les dommages de toute nature, résultant

d’actions et/ou de décisions basées sur cette information.

19

Ath La Sucrerie 8

De nombreuses options de séparations intérieures pratiques et esthétiques 13

La Hulpe Résidence pour seniors Le Cénacle 16

CAHIER INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES

36

44

La construction appelle RESA à moderniser la cartographie de ses réseaux souterrains d’énergie 19

Une nouvelle gamme de petits diamètres en refoulement 21

Une distribution d’eau ciblée grâce à un système de pression proportionnel 22

Genval Papeteries phase 3 26

Carte blanche Georgios Maillis 28

L’Arc Majeur, sur la E411 : œuvre d’art mais surtout prouesse technique 30

Temse HQ Cordeel 36

La réalité augmentée accroît la sécurité et la productivité sur le chantier 41

Le secteur du bâtiment et des infrastructures assure l’avenir technologique 42

Bruxelles Universalis Park 44

À chaque projet d’éclairage LED sa solution 48

Sécurité et efficacité accrues pour les travaux de grutage grâce aux télécommandes radio et aux caméras 54

Portrait d'entreprise REMEHA 57

Gosselies Sonaca 60


Septembre

Octobre

92

Xxxxx SOMMAIRE Xxxxxxxx

48

60

96

106

Brèves 68

L’encastrement innovant, c’est dans la boîte 72

Des machines écologiques, électriques et hybrides 74

Des soins de santé plus performants grâce à l’échange de connaissances et la cocréation 78

Avec Sharefleet, BIA se lance dans l’économie collaborative 80

Jette Logements passifs 82

Call & Collect, pour un service encore plus rapide 85

Takeuchi Safety Guard : un ‘ange gardien’ sans compromis 86

CONSTRUIRE LA

WALLONIE

CONSTRUIRE LA

WALLONIE

2019

PLATEFORME PROFESSIONNELLE DU BÂTIMENT, DU GÉNIE CIVIL ET DES INFRASTRUCTURES

3

Stores extérieurs et ventilation intensive nocturne : la combinaison la plus efficace 88

Bruxelles Quatuor Brussels 90

Une façade à cassettes fait cohabiter plaques composites en aluminium et panneaux photovoltaïques 92

Une fenêtre pour toit plat aussi belle que fonctionnelle 95

A Liège Stade de Sclessin 96

PLATEFORME PROFESSIONNELLE DU BÂTIMENT, DU GÉNIE CIVIL ET DES INFRASTRUCTURES CONSTRUIRELAWALLONIE.BE

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE

Vers toujours plus d’Advantage, même pour les travaux publics ! 98

Image de couverture :

IGRETEC - Eric Van Veerdegem

Coffrage, échafaudages et innovation numérique sont étroitement liés 102

Nouveau grappin 100% polyvalent 105

Voiries wallonnes : une amélioration sensible depuis quelques années 106

Pour rester gratuitement au

courant de l'actualité, suivez-nous

sur les réseaux sociaux et inscrivezvous

à notre newsletter.

construirelawallonie.be

Partenaires en construction 109


Ath La Sucrerie

Vivre à la campagne, en ville

A Ath, la Sucrerie est un nouveau quartier idéalement situé au bord du canal Ath-Blaton, à un jet de pierre de la gare et du centre-ville.

Ancien site industriel assaini et réhabilité, le site de près de 1,9 hectares compte actuellement 4 nouveaux immeubles et un bâtiment

rénové, totalisant 183 appartements de toutes tailles, une crèche et des surfaces commerciales. Pour Atenor, les architectes de DDS+

(construction neuve) et H&V (rénovation) et l’entrepreneur Dherte ont réalisé le rêve de nombreux acquéreurs : allier les avantages de

la vie à la campagne et les atouts de la ville.

Texte Philippe Selke

| Photos Nathalie Van Eygen

L’orientation des bâtiments, implantés perpendiculairement au canal, a été étudiée pour maximaliser les vues et bénéficier au mieux des apports solaires.

Créer un nouveau tissu urbain pour attirer notamment les personnes qui renoncent

à leur maison pour venir habiter en ville, telle était en 2012 la volonté

de la ville d’Ath avec un ambitieux projet d’urbanisation s’étendant tout

le long du canal, avec de nombreux immeubles de logements aux typologies

variées, une maison de repos, une crèche, des commerces et même un centre

aquatique.

Finalement, le permis obtenu en 2014 concerne un périmètre nettement plus

réduit, et fait l’impasse sur la maison de repos et le centre aquatique, pour

ne garder que le logement, en plus petite quantité. Ce qui n’enlève bien sûr

rien à la qualité du projet réalisé, malgré la perte d’une partie de la mixité

fonctionnelle imaginée en phase de concours. De l’ancien site industriel, assaini

de longue date, ne subsistait plus qu’un bâtiment, qui a été rénové pour

en faire une crèche au rez-de-chaussée et 16 appartements de type loft aux

étages. C’est le bureau athois Holoffe & Vermeersch qui s’est chargé de cette

partie du projet.

Des immeubles à appartements conçus par DDS+, quatre se dressent fièrement

à proximité du RAVeL, à quelques coups de pédale des paysages vallonnés

de la région.

Le cinquième, en entrée de site, est encore à construire. Au total, les nouveaux

immeubles comptent 167 logements (soit 16 958 mètres carrés), dont la plupart

sont déjà occupés.

« L’ambition majeure était de

créer des espaces publics

agréables et de qualité, en

dialogue avec le canal. »

8 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


La Sucrerie Ath

Qualité visible

Pour Luigi Bellello, architecte associé chez DDS+, l’ambition majeure était de

créer des espaces publics agréables et de qualité, qui faisaient défaut dans

cette partie de Ath assez dense, en dialogue avec le canal.

Juste de l’autre côté du canal se trouve la gare, qui met le quartier à 40

minutes de Bruxelles. A terme, une passerelle en aval de l’écluse devrait d’ailleurs

offrir un passage plus sécurisé vers la gare.

« La vue sur le canal était un élément majeur de notre projet. L’orientation

des bâtiments, implantés perpendiculairement au canal, a été étudiée pour

maximaliser les vues et bénéficier au mieux des apports solaires. Tous les

logements profitent en outre d’une vraie terrasse. »

Diversité des appartements, recherche au niveau des façades avec un jeu

entre brique rouge et enduit clair, toitures végétalisées, abords particulièrement

soignés, … la qualité est partout.

Ce que confirme Patrick Joly, directeur du développement des entreprises générales

Dherte : « Atenor est un développeur qui sait concevoir des appartements

fonctionnels, avec une qualité de finition certaine (notamment dans le

choix des cuisines, le soin apporté aux cages d’escalier, …).

Juste de l’autre côté du canal se trouve la gare, qui met le quartier à 40 minutes

de Bruxelles.

Il y a ici de belles terrasses et un effort au niveau des aménagements extérieurs.

On est vraiment sur du qualitatif. La consommation d’énergie n’a pas

été négligée, puisqu’on est sur du basse énergie, avec des valeurs très proches

du passif. »

Les bâtiments présentent un skyline légèrement décroissant de gauche à droite, correspondant à une volonté de s’intégrer vers la ville.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 9


LOCATION ET VENTE DE PLAQUES DE ROULAGE ET MATELAS PELLES

Stelcon ® dalles de sol en béton

Stelcon ® dalles de sol en béton

vente

vente

- - rachat - location - pose

- pose

Plaques de roulage 5.000x1.000x10mm 5.000x1.500x10 ou 15mm

Schrijnwerkerslaan 8 - ZI De

Plaques

Zaat - B-9140

synthétiques

Tamise

Plusieures dimensions et utilisations

Schrijnwerkerslaan 8 - ZI De Zaat Schrijnwerkerslaan - Tél B-9140 03/771 69 Temse 94 - info@stelcon.be

Matelas

8 - ZI Tél De 03/771 pelles

- www.stelcon.be

Zaat - B-9140 69 Longueur 94 Tamise - de info@stelcon.be 5.000 à 7.000mm Epaisseur - www.stelcon.be

de 70 à 200mm

Tél 03/771 69 94 - info@stelcon.be Schrijnwerkerslaan - www.stelcon.be 5 - ZI De Zaat - B-9140 Temse

Stelcon ® dalles de sol en béton

vente - rachat - location - pose

LOCATION ET VENTE DE PLAQUES DE ROULAGE ET MATELAS PELLES

Tél. 03/710 50 00 - info@plaquesderoulage.be - www.plaquesderoulage.be

LOCATION

LOCATION

ET LOCATION VENTE DE

ET

ET

VENTE

PLAQUES VENTE

DE

DE DE

PLAQUES

PLAQUES ROULAGE

DE

DE

ROULAGE

ET ROULAGE MATELAS

ET

ET

MATELAS

PELLES MATELAS

PELLES

PELLES

Schrijnwerkerslaan 8 - ZI De Zaat - B-9140 Tamise

Tél 03/771 69 94 - info@stelcon.be - www.stelcon.be

Plaques de roulage 5.000x1.000x10mm 5.000x1.500x10 ou 15mm

Plaques synthétiques Plusieures dimensions et utilisations

Matelas pelles Longueur de 5.000 à 7.000mm Epaisseur de 70 à 200mm

Schrijnwerkerslaan 5 - ZI De Zaat - B-9140 Temse

Tél. 03/710 50 00 - info@plaquesderoulage.be - www.plaquesderoulage.be

Plaques de roulage 5.000x1.000x10mm 5.000x1.500x10 ou 15mm

Plaques de roulage Plaques 5.000x1.000x10mm de roulage 5.000x1.000x10mm 5.000x1.500x10 5.000x1.500x10 ou 15mm ou 15mm

Plaques synthétiques Plusieures dimensions et utilisations

Plaques synthétiques Plaques synthétiques Plusieures dimensions Plusieures et utilisations dimensions et utilisations

Matelas pelles Longueur de 5.000 à 7.000mm Epaisseur de 70 à 200mm

Matelas pelles Matelas Longueur pelles de 5.000 Longueur à 7.000mm de 5.000 Epaisseur à 7.000mm de 70 Epaisseur à 200mm de 70 à 200mm

Schrijnwerkerslaan 5 - ZI De Zaat - B-9140 Temse

Schrijnwerkerslaan Schrijnwerkerslaan 5 - ZI De Zaat 5 - ZI B-9140 De Zaat Temse - B-9140 Temse

Tél. 03/710 50 00 - info@plaquesderoulage.be - www.plaquesderoulage.be

Tél. 03/710 50 Tél. 003/710 - info@plaquesderoulage.be 50 00 - info@plaquesderoulage.be - www.plaquesderoulage.be

- www.plaquesderoulage.be


La Sucrerie Ath

Dualité ville-campagne

En adéquation avec l’ADN du bureau DDS+, le projet résulte en une densification

intelligente de la ville, avec des immeubles à taille humaine en rez+3

ou rez+4 et des espaces publics qualitatifs, le tout dans un cadre particulièrement

bucolique.

Afin d’offrir aux habitants une qualité de vie propre à la campagne tout en

étant en ville.

Le bâtiment rénové abrite une crèche au rez-de-chaussée.

Luigi Bellello : « Les bâtiments face au canal présentent un skyline légèrement

décroissant de gauche à droite, correspondant à une volonté de s’intégrer

vers la ville, où les bâtiments sont nettement moins élevés. Inversement,

on a le skyline qui monte vers la campagne, la sortie de ville. » ❚

FICHE TECHNIQUE

Maîtres d’ouvrage

Architectes

Entreprise générale

Atenor

DDS+ (Bruxelles)

Dherte (Flobecq)

Les immeubles se dressent fièrement à proximité du RAVeL, à quelques coups de pédale des paysages vallonnés de la région.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 11


Troax Belux +32 (0)15‐28 17 30 info@troax.be troax.com

COMME VOUS

LE VOULEZ!

NOUS VOUS OFFRONS DES SOLUTIONS

FLEXIBLES ET SOLIDES POUR SÉCURISER

LE STOCKAGE ET LA PROPRIÉTÉ.

PROTECTING PEOPLE, PROPERTY, AND PROCESSES.


De nombreuses options de séparations

intérieures pratiques et esthétiques

Les cloisons grillagées sont utiles dans de nombreuses situations. Elles permettent de diviser de vastes espaces sans avoir à construire

un nouveau mur. De la délimitation purement fonctionnelle en entrepôt à des applications plus esthétiques pour l’Horeca, la gamme

modulaire de TROAX offre à chacun une solution.

Texte Filip Van der Elst

| Photos TROAX

La société suédoise TROAX a été fondée en 1955 et est devenue un acteur

mondial dans le secteur de la protection des industries et des machines. La

démarche de TROAX repose sur deux critères : qualité et service. « Nous avons

un centre de tests officiel où chaque produit est testé de manière approfondie

avant d’être commercialisé.

Les tests d’impact et les certificats garantissent la qualité et la sécurité »,

explique Sigrid Herbosch, Coordinatrice Marketing pour le Benelux chez

TROAX. « Nous accordons également une grande importance au service et

à la flexibilité : nous relevons tous les défis, grands ou petits, quel que soit le

projet concerné. »

« Vous pouvez employer

le matériau standard

dans presque toutes les

applications. »

tions, qu’elles soient pratiques ou esthétiques. De plus, nous pouvons si

nécessaire réaliser des ajustements sur site, par exemple dans le cas où nous

sommes confrontés à un mur en pente », explique Sigrid Herbosch.

Grâce à la construction modulaire, les clients peuvent assembler eux-mêmes

la cloison pour obtenir le résultat souhaité. Les possibilités sont donc presque

infinies. Sigrid Herbosch : « La plupart du temps, nous étudions l'objectif et

les possibilités sur le site avec le client. Ensuite, nous lui fournissons des

dessins détaillés en 2D et 3D. De cette façon, il peut voir en un coup d'œil à

quoi ressemblera la séparation. ». Un autre avantage important de la cloison

est sa facilité d'utilisation. « Le matériel peut être utilisé par tout qui est

un peu bricoleur. » ❚

La sécurité est primordiale pour une remise à vélos ou un espace de stockage.

Les cloisons grillagées intérieures peuvent être divisées en deux catégories.

Il existe des cloisons pour lesquelles les considérations pratiques

prévalent. « Il s’agit par exemple d’espaces de stockage dans les garages

ou les remises à vélos. Ici, les critères pratiques tels que la robustesse

et la sécurité sont primordiaux », précise Sigrid Herbosch. Dans d'autres

cas, l'aspect esthétique est tout aussi important. « Dans l’Horeca ou les

musées, mais aussi dans les lofts, la demande de cloisons esthétiques a

fortement augmenté. Par exemple, notre cloison grillagée est utilisée pour

diviser des restaurants en différentes zones, ou on nous demande de créer

des espaces de brainstorming dans des bureaux. »

Un cadre avec un grillage en acier

Bien que l'apparence des deux types de cloisons soit différente, les panneaux

utilisés ne sont pas vraiment différents. « Dans les deux cas, il

s’agit d’un cadre avec un grillage en acier. Si l'esthétique est importante,

nous pouvons jouer avec les alignements ou les couleurs utilisés. Vous

pouvez employer le matériau standard dans presque toutes les applica-

Une des possibilités offertes par la cloison : créer un espace de brainstorming

dans un bureau.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 13


FOR A

SAFE

TAKE OFF

sordoff

Top-Off N.V.

Europark 2015 | 3530 Houthalen-Helchteren | België

T +32 11 39 73 00 | F +32 11 39 73 01

BTW BE 0836 164 249

info@topoff.eu | www.topoff.eu

TdeuxR S.A.

1ère Avenue 22 B40 | 4040 Herstal | Belgique

T +32 4 240 20 53 | F +32 4 240 25 35

TVA BE 0444 213 478

info@t2r.be | www.t2r.be


Bruxelles, Le Toison D’Or - Pepperino Dark

Architecte : UNstudio - Photo : Hufton + Crow

Bruxelles, Boulevard Anspach - Kilkenny Limestone

Photo : Klaas Verdru

Bruxelles, UP-site – Twilight

Architecte: A2RC Architects - Photo : De Kinder

Les multiples facettes

de la pierre naturelle

Chez Beltrami, vous êtes au premier rang

pour découvrir les dernières tendances

dans le domaine de la pierre naturelle.

En sa qualité de professionnel du secteur,

Beltrami propose une vaste gamme

de matériaux destinés à des applications

tant intérieures qu’extérieures.

Fort de plus de trente ans d’expérience

et de son expertise, Beltrami est un leader

incontestable du secteur de la pierre

naturelle.

La Hulpe, Le Cenacle - Eski Beige

Photo : Klaas Verdru

Bruxelles, Gare Schuman -

Amarillo San Martino

Photo : Klaas Verdru

Bruxelles, PassPort - Sinai Pearl

Architecte : Jaspers-Eyers Architects

Photo : Philippe van Gelooven

L’accent est mis sur l’innovation et

la qualité, ce qui se traduit par des

finitions osées, des formats spéciaux,

de nouvelles applications et l’introduction

de matériaux singuliers et de qualité.

BELTRAMI SHOWROOM - PARC AMENAGÉ - STONE GALLERY

Venetiëlaan 22, 8530 Harelbeke

+32 (0)56 23 70 00

info@beltrami.be

beltrami.be

SHOWROOM, PARC AMÉNAGÉ ET STONE GALLERY SUR RENDEZ-VOUS VIA BELTRAMI.BE


La Hulpe Résidence pour seniors Le Cénacle

Au Cénacle, nouvel art de vivre, service

personnalisé et luxe font bon ménage

Au cœur d’un parc calme et sécurisé de 2,5 ha, à moins de 300 m du centre de La Hulpe, Le Cénacle est un ensemble (14 000 m 2 ) de 90

appartements privatifs de luxe avec services, destinés aux seniors. Au programme, une véritable infrastructure hôtelière à domicile :

réception, restaurant, salle polyvalente, salles de gym et multimédia, concierge, service d’étage, nettoyage des appartements, service

médical externe, organisation d’activités intérieures et extérieures. Un cadre luxueux rehaussé par la présence de dalles et revêtements

en pierre naturelle, signées Beltrami.

Texte Michel Charlier |

Photos Klaas Verdru

Pour le hall d’entrée, le choix s’est porté sur des dalles Eski Beige, Sabbiatino, un calcaire turc beige nuancé.

Dans un tel cadre, il allait de soi de privilégier, dans la conception de la

résidence, l’utilisation de matériaux nobles et de pierres naturelles, tant pour

les façades que pour les sols, les terrasses et les escaliers. L’entreprise belge

Beltrami a fourni ces dalles en pierre naturelle. « Il nous a paru important de

choisir des pierres naturelles pour les lieux de passage mais également pour

les soubassements », explique Laurence Vander Elst, architecte chez Wave

Architecture. « Cela a permis de mieux asseoir le bâtiment, qui se trouve dans

un talus. Pour les soubassements et les terrasses, nous avons résolument choisi

des matériaux à la fois luxueux et durables. »

Un style contemporain, des matériaux nobles

« Le style du bâtiment, alliance parfaite entre esthétique et avant-garde, puise

son élégance dans le naturel et l’éco-attitude. Les impératifs de fonctionnalité,

de qualité, de sécurité et de circulation de la lumière ont été associés aux

vertus du bois et de la pierre naturelle. Les lignes horizontales, comme les

volumes intelligents, sont des partis pris qui assurent une circulation fluide »,

explique-t-on sur le site du Cénacle. Le bâtiment très basse énergie (A+),

conçu par le bureau Wave Architecture, est en effet d’apparence résolument

contemporaine et parfaitement intégrée dans le quartier. Il distribue autour

du hall d’accueil des appartements personnalisables, équipés d’une domotique

haut de gamme. La lumière naturelle baigne largement le hall intérieur

et les appartements du Cénacle. Laurence Vander Elst, architecte chez Wave

Architecture : « Dans nos conceptions, nous nous mettons toujours comme

exigence de créer des espaces très lumineux. Une autre particularité de ce

bâtiment est de posséder des toitures plates vertes, très rares à La Hulpe sur

un si grand ensemble. »

« Pour les soubassements

et les terrasses, nous avons

résolument choisi des

matériaux à la fois luxueux et

durables. »

16 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Résidence pour seniors Le Cénacle La Hulpe

Les terrasses sont couvertes de Pepperino Dark en finition Taille Ancienne.

Deux types de dalles de Beltrami

Au Cénacle, le choix des architectes, immédiatement accepté par le maître

d’ouvrage, s’est porté sur deux types de dalles en pierre naturelle proposés

par Beltrami : l’Eski Beige, finition Sabbiatino et le Pepperino Dark en finition

Taille Ancienne.

Le premier est un calcaire turc de couleur beige nuancé avec des fossiles. Il a

été posé comme parement de sol, en dalles de format 100 x 61 cm spécialement

créé pour l’occasion (et de 3 cm d’épaisseur), sur une superficie d’environ

150 m 2 . Il a également été utilisé pour les 18 marches de 4 cm épaisseur

de l’escalier principal menant au 1er étage.

Le second, un granite gris clair très populaire et originaire de Chine, a été

posé à la fois comme parement de façade et comme sol de terrasse (sur des

supports de dalles). Pour les façades, les dalles couvrent une superficie de +/-

650 m² avec en plus +- 90 m² pour les couvre-murs et les seuils.

Pour les terrasses, deux types d’épaisseurs (2 et 3 cm) et différents formats

ont été posés, respectivement sur +/- 500 m² et +/- 900 m². « La raison de

ce choix est simple », conclut Laurence Vander Elst. « Beltrami a de très belles

propositions en pierre naturelle, et un excellent rapport qualité-prix ». ❚

Zoom sur une des 18 marches de l’escalier principal, également en Eski Beige,

finition Sabbiatino.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 17


LE BÉTON PRÉFRABRIQUÉ

LA DURABILITÉ MISE EN FORME

DÉTESTEZ-VOUS AUSSI

LES PIEDS MOUILLÉS?

NOUS NOUS CHARGEONS DE SOLUTIONS

EFFICACES ET ESTHÉTIQUES EN BÉTON

PRÉFRABRIQUÉ

Regardez notre vidéo sur l'infiltration des eaux atmosphériques sur www.febe.be

et découvrez la large gamme de solutions en béton préfabriqué. Elle

peuvent de plus être posées facilement et rendent possible une infiltration

rapide et un tamponnage efficace avec une évacuation retardée.

SCANNEZ ET REGARDEZ D

FEBESTRAL est le groupement de la fédération de l'industrie du béton préfabriqué (FEBE)

au sein duquel les fabricants de produits en béton pour le marché du pavage, comme les

pavés en béton, les dalles en béton, les bordures et les accesoires, s'associent.


INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES CAHIER

La construction appelle RESA à

moderniser la cartographie de ses

réseaux souterrains d’énergie

RESA va redevenir une intercommunale indépendante de la société

Nethys. RESA exploite les réseaux de gaz et d’électricité de 73

communes en région liégeoise.

Avant d’effectuer les moindres travaux, les entreprises de travaux de voirie

demandent aux différents gestionnaires de câbles et canalisations les plans

de leurs installations dans la future zone d’intervention.

Cette mesure est nécessaire pour garantir la sécurité des ouvriers et riverains.

Quotidiennement, les entreprises de travaux de voirie constatent

qu’une modernisation de la cartographie des réseaux de gaz et d’électricité

s’avère indispensable.

Il existe une ambition wallonne de disposer d’un système de cartographie

numérique uniforme des installations souterraines. Cette cartographie numérique

existe déjà en Flandre depuis plusieurs années. Mais, dans ce but, il est

indispensable que tous les gestionnaires de câbles et canalisations disposent

d’un système numérique à jour afin de pouvoir alimenter cette cartographie,

ce qui n’est actuellement pas le cas chez RESA.

La FWEV lance donc un appel aux actionnaires de RESA pour qu’ils accordent

les moyens nécessaires à RESA afin de mettre à jour leur système de cartographie

et réduire de la sorte les risques encourus par les ouvriers des entreprises

de travaux de voirie.

« A l’heure de mettre sous presse, RESA nous promet un plan d’actions » ❚

« Les informations que RESA communique aux entreprises ne sont pas tenues

à jour et RESA communique aux entreprises une multitude de plans dont la

grande majorité est inutile vis-à-vis des besoins du chantier » déclare Didier

Block, secrétaire général de la Fédération Wallonne des Entreprises de travaux

de Voirie (FWEV – l’une des composantes de la Confédération Construction

Wallonne). Cette situation est dangereuse car elle est source de confusion

dans la lecture des plans.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 19


Votre alternative pour des petits diamètres

sous pression dans l’assainissement


Manutransportable

par 2 personnes

Revêtement Ductan :

pH entre 1 et 10

Déviation angulaire jusqu’à 6°

Benor suivant PTV 806-2

en TRA 06

Saint-Gobain PAM Belgium

Raatshovenstraat 2 Industrieweg 21

3400 Landen 9420 Erpe-Mere

011/880 100 053/766 190

www.pamline.be

Schrijnwerkerslaan 5 ZI De Zaat 9140 Temse

Tél 03/711 19 91 info@stevens-april.be www.stevens-april.be

Schrijnwerkerslaan 5 ZI De Zaat 9140 Temse


INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES CAHIER

Une nouvelle gamme de

petits diamètres en refoulement

L’important coefficient de sécurité de la fonte ductile et la performance des joints d'étanchéité NBR ont permis de fabriquer des canalisations

d’assainissement TOPAZ ® pour les réseaux de refoulement, les stations d’épuration et les applications spéciales. Cette nouvelle

gamme, développée par Saint-Gobain PAM, répond au besoin en diamètres réduits, du DN 75 au DN 160.

Texte Niels Rouvrois

| Photos Saint-Gobain

Avec le développement des canalisations d’assainissement TOPAZ®, Saint-Gobain

PAM montre son souci constant d’innovation. « Un atout majeur de la

gamme réside dans l’amélioration des conditions de pose », déclare Arnaud

Tabureau, Area Sales Manager Wallonie chez Saint-Gobain PAM. « Les tuyaux

peuvent être transportés à la main par deux personnes, jusque dans les endroits

les plus difficiles d’accès, pour être ensuite descendus en fond de tranchée

sans engin mécanique. »

TOPAZ® bénéficie de la gamme de raccords BLUTOP® dont les poignées

de préhension permettent une manipulation aisée. Les tuyaux et raccords

peuvent être emboîtés à l'aide d'une simple barre à mine ou d’un emboîteur.

Arnaud Tabureau : « Les tuyaux ont aussi une rotation d'angle très

élevée, puisqu’elle peut atteindre 6°. Et ceci tant en version verrouillée

que non verrouillée. La forte profondeur d’emboîtement réduit également

les risques de déboîtage. »

PROTECTION FIABLE ET LONGUE DURÉE DE VIE

Un revêtement extérieur en BioZinalium® offre aux tuyaux une protection

fiable et durable contre la biocorrosion localisée et le revêtement intérieur

DUCTAN® résiste aux effluents acides les plus sévères (pH 1 à 10).

COV ni BPA, et les différents revêtements ont également un effet positif

sur la durée de vie des tuyaux. Arnaud Tabureau : « Pour le fabricant de

canalisations, la durée de vie résulte des performances de trois éléments.

Le matériau qui permet une résistance aux sollicitations mécaniques

(pression hydraulique et poids des terres). Le revêtement qui offre une

résistance aux agressions chimiques (des effluents et des sols). Et enfin

l’assemblage, qui maintient l'étanchéité en toutes circonstances (surpression

ou mouvement des terrains). »

« Un atout majeur de

la gamme réside dans

l’amélioration des conditions

de pose. »

« La recherche de Saint-Gobain PAM sur les revêtements à base de zinc a

contribué à consolider les protections des réseaux enterrés de canalisations

en fonte au niveau mondial », explique Arnaud Tabureau. « BioZinalium® est

la réponse concrète de Saint-Gobain PAM aux préoccupations légitimes des

investisseurs, des gestionnaires et des exploitants de réseaux d’eau. » Grâce

à la couche de protection Aquacoat®, les tuyaux TOPAZ® ne contiennent ni

TOPAZ® bénéficie de la gamme de raccords BLUTOP® dont les poignées de

préhension permettent une manipulation aisée.

Les tuyaux peuvent être transportés à la main par deux personnes, jusque dans

les endroits les plus difficiles d’accès.

UN SIMULATEUR DE PRÉVISION UNIQUE

C'est la raison pour laquelle Saint-Gobain PAM a développé une approche

originale et rationnelle pour évaluer séparément la contribution du revêtement

dans la durée de vie. « Nos chercheurs utilisent un simulateur mathématique

de prévision unique au monde. Il est fondé sur un algorithme

de calcul de probabilités cumulées, capable d’évaluer les risques de perforation.

Ce calcul tient compte des lois de corrosion de la fonte, des performances

des revêtements selon les types de sols rencontrés, de la distribution

géologique des sols et de leurs mélanges et des aléas de pose », conclut

Arnaud Tabureau. ❚

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 21


CAHIER INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES

Une distribution d’eau ciblée grâce à

un système de pression proportionnel

Aujourd’hui, la durabilité est partout à l’ordre du jour, notamment dans le secteur de l’eau potable. Economies d’énergie et de coûts,

production durable et diminution du gaspillage sont prioritaires. En Belgique, 10 à 20% de l’eau potable est perdue à cause de fissures

dans le réseau de canalisations. Le système multi-pompes de ‘distribution basée sur la demande’ de Grundfos - une solution fonctionnant

à une pression proportionnelle – peut jouer un rôle important dans ce domaine.

Texte Niels Rouvrois / Grundfos | Photos Grundfos

« Nous contribuons à limiter les fuites mais également

à réduire les coûts énergétiques de la

distribution d’eau grâce au système à pression

proportionnelle », déclare Jeroen Michielsen, Sales

Manager Water Utility chez Grundfos.

Pression constante / variable

Un réseau traditionnel de distribution d’eau potable

fonctionne à pression constante. Afin de

compenser les pertes dans les conduites, les fuites

et la consommation d’eau aux heures de pointe,

la pression est supérieure à celle normalement

requise aux points de sortie. Plus on consomme

d’eau, plus la perte de pression est importante. La

nuit, la consommation est moindre, mais la pression

constante et un débit identique sont maintenus

dans les conduites. Cela provoque davantage

de fuites et une consommation d’énergie inutile.

Jeroen Michielsen : « Grundfos a donc développé

un système de ‘distribution basée sur la demande’.

Cette solution à plusieurs pompes fonctionne à

pression proportionnelle, le système étant conçu

pour fournir à chaque instant le débit requis à la

pression requise. Le Grundfos Control MPC permet

de contrôler la pression proportionnelle, le démarrage

et l’arrêt progressifs, le fonctionnement en

cascade de six pompes maximum ainsi que la

« Notre avenir commun réside dans des

comportements économisant l’énergie,

dans de nouvelles formes d’énergie et

dans la production durable. »

Parmi les avantages, davantage de confort d’utilisation grâce à une pression plus stable dans les endroits

critiques, économies d’énergie grâce à une réduction de la pression moyenne, et réduction des fuites due à une

pression plus basse et limitation des risques.

surveillance et la gestion, tout cela avec des messages

clairs. La pression excessive dans la tuyauterie

est compensée et les coups de bélier créant de

nouvelles fuites sont réduits. »

En quoi consiste ce système ? « Des capteurs de

pression (enregistrant les données) sont installés

à des endroits critiques du réseau », explique Jeroen

Michielsen. « Le système modélise ensuite le

réseau de distribution. Chaque point de mesure

alimente le modèle avec son profil de pression

spécifique. Ces profils sont enregistrés et envoyés

à la station de pompage, qui optimise la courbe

de contrôle sur base des nouvelles données, tandis

que le régulateur de fréquence réduit ou augmente

la pression à délivrer par les pompes. »

Avantages

Les avantages de la ‘distribution basée sur la

demande sont évidents’ : davantage de confort

d’utilisation grâce à une pression plus stable dans

les endroits critiques, économies d’énergie grâce

à une réduction de la pression moyenne, réduction

des fuites due à une pression plus basse et

limitation des risques d’éclatement des conduites.

Le système a déjà été mis en œuvre avec succès

dans différents pays - Allemagne, Danemark, Italie,

Chili, Chine - entraînant des économies d’énergie

de 15 à 30%. « Nous négocions actuellement

avec une société de gestion de l’eau potable en

Wallonie pour une première mise en œuvre en

Belgique. Avec un système de gestion de pression

proportionnelle, on peut réduire de 100 000 m³

à 15 000 m³ les pertes d’eau liées aux fuites. En

Flandre, on perd chaque jour 180 millions de litres

et en Wallonie, 178 millions. »

Durabilité

La durabilité des systèmes de distribution d’eau

nécessite des systèmes de pompage rentables et

sans problèmes. Les moteurs à haut rendement

développés par Grundfos, avec ou sans variateur

de fréquence intégré ou externe, répondent

à et dans certains cas dépassent les critères de

rendement du moteur exigés. Jeroen Michielsen :

« Sachant qu’en moyenne 85% du coût du cycle

22 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES CAHIER

de vie d’une pompe est constitué de coûts énergétiques,

le passage à la technologie des moteurs

à haute efficacité peut permettre de réduire ces

coûts jusqu’à 50%, ce qui a également un impact

positif sur l’environnement. »

Systèmes de contrôle et de

surveillance

Les systèmes de contrôle et de surveillance

augmentent la possibilité d’améliorer l’efficacité

et de la fiabilité des systèmes de pompage.

Grundfos fournit des convertisseurs de fréquence

externes (Grundfos CUE), des commandes dédiées

et une surveillance via Internet (Grundfos

Remote Management) entièrement intégrés

au système de pompage. « Grâce à l’interface

SCADA, facile à utiliser, les commandes dédiées

permettent de contrôler facilement les fonctions

de la pompe », explique Jeroen Michielsen.

Les interfaces de communication plug-and-play

des systèmes de surveillance et de contrôle de

Grundfos sont compatibles avec 95% des standards

de communication du marché. « Notre

avenir commun réside dans des comportements

économisant l’énergie, dans de nouvelles formes

d’énergie et dans la production

durable. C’est pourquoi Grundfos

utilise et utilisera tous les

moyens possibles pour stimuler

la durabilité sous toutes

ses formes, tant chez nous

que chez nos clients et nos

partenaires commerciaux »,

conclut Jeroen Michielsen. ❚

Le Grundfos Control MPC permet de contrôler la pression proportionnelle, le démarrage et l’arrêt progressifs, le

fonctionnement en cascade de six pompes maximum ainsi que la surveillance et la gestion, tout cela avec des

messages clairs.

Le système de distribution basée sur la demande est une solution multi-pompes fonctionnant à une pression proportionnelle.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 23


DISTRIBUTION D'EAU :

MAÎTRISEZ

LA PRESSION DU

RÉSEAU GRÂCE AU DDD

15 %

DE DIMINUTION

DES FUITES

GRUNDFOS iSOLUTIONS

PUMP

CLOUD

25 %

D'ÉCONOMIES

D'ÉNERGIE

MOYENNES ÉTABLIES SUR LA BASE D’INSTALLATIONS ÉQUIPEÉS

SERVICES

35 %

DE RÉDUCTION DU

NOMBRE DE RUPTURES

DE CANALISATIONS

Trademarks displayed in this material, including but not limited to Grundfos, the Grundfos logo and “be think innovate” are registered trademarks owned by The Grundfos Group. All rights reserved. © 2019 Grundfos Holding A/S, all rights reserved.

LA SOLUTION AUX PROBLÈMES DE FUITES D'EAU ET DE PRESSION

DANS VOTRE RÉSEAU DE DISTRIBUTION

En surveillant votre réseau et en contrôlant vos pompes intelligemment, vous pouvez gérer la pression

et réduire les fuites d’eau, en améliorant la fiabilité et le fonctionnement de votre distribution d'eau,

tout en réduisant vos coûts d'exploitation. Chez Grundfos, c'est ce que nous appelons le DDD (Demand

Driven Distribution): les pompes, les contrôles et la surveillance du système forment une solution

unique de gestion de la pression qui stabilise votre système d'alimentation en eau.

Découvrez comment les Grundfos iSOLUTIONS peuvent optimiser votre réseau de distribution d'eau

grâce au DDD et une connectivité intelligente sur grundfos.fr/waterdistribution

Surpresseur Hydro avec la nouvelle gamme

CR pour les exploitants et armoire de

commande DDD


Genval Papeteries phase 3

Le spécialiste du drainage assèche

une fouille sur le site d’une

ancienne papeterie

La 3e phase du projet ‘Papeteries de Genval’ est en cours de réalisation

sur le site de l’ancienne usine du même nom. Dans ce cadre,

la zone industrielle est en cours de réhabilitation pour devenir un

tout nouveau quartier d’appartements et d’espaces commerciaux.

Comme lors de la 2e phase, la réalisation d’une fouille a été confiée

à Franki Foundations, qui a à nouveau fait appel à l’entreprise

G. Smeyers pour effectuer le drainage.

Texte Wouter Polspoel | Photos G. Smeyers

A Genval (Rixensart), la troisième phase du projet consiste en la construction

de 132 appartements en deux lotissements. Sous les appartements,

se trouveront des parkings souterrains sur deux niveaux.

Pour cette raison, il a fallu creuser une fouille d'environ 5,5 m de profondeur,

sur une superficie d'environ 5 250 m².

Un sol sensible au tassement

Comme lors de la phase 2, la réalisation de la fouille a été confiée à

la société Franki Foundations, qui a à nouveau fait appel à l’entreprise

G. Smeyers de Zandhoven pour effectuer le drainage.

« Le sol est à un niveau de +55 DNG, la fouille atteint une profondeur

de 49,5 DNG. Nous avons dû abaisser le niveau des eaux souterraines de

+52 DNG à +48 DNG, soit un mètre sous la fouille, ce qui a été réalisé à

l’aide de pieux sécants », explique René Lambrechts, directeur de l’entreprise

G. Smeyers.

« Le sol n’était pas très perméable et était particulièrement sensible au

tassement, nous avons donc sciemment opté pour la technique des filtres

gravitaires verticaux pour l'exécution du drainage. » à

Les filtres de drainage ont été raccordés, à l’aide de conduites d'aspiration, à huit

pompes à piston d'une capacité de 35 m³/h.

« Le sol n’était pas

très perméable et était

particulièrement sensible

au tassement, nous avons

donc travaillé avec des filtres

gravitaires verticaux

pour le drainage. »

26 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Papeteries phase 3 Genval

Compte tenu de la présence de grandes quantités de pierrailles, les filtres ont été placés à travers la tige de forage et le trou de forage a été

complètement rempli de sable drainant.

Huit pompes à piston

« Les filtres ont été forés mécaniquement à une profondeur de +43 DNG, à partir

d’une plateforme de travail située à +53 DNG. Compte tenu de la présence

de grandes quantités de pierrailles, les filtres ont été placés à travers la tige

de forage et le trou de forage a été complètement rempli de sable drainant. »

L'installation des filtres de drainage à travers la tige de forage n'est pas une

opération de routine, mais l’entreprise G. Smeyers dispose de plusieurs machines

capables de réaliser cette installation sans problèmes. G. Smeyers a

ensuite raccordé les filtres de drainage, à l’aide de conduites d'aspiration, à

huit pompes à piston d'une capacité de 35 m³/h. Grâce à cette installation,

la fouille a été drainée sans aucun problème jusqu’au niveau souhaité, y

compris dans l’excavation plus profonde des cages d’ascenseur.

Une collaboration de longue durée

« Le projet des Papeteries de Genval est une très belle référence pour nous

et souligne le partenariat fidèle entre Franki Foundations et G. Smeyers, qui

remonte à plusieurs années. Nous allons d’ailleurs bientôt collaborer à nouveau

pour la réalisation d'un nouveau projet d'assainissement relativement

complexe au Luxembourg », conclut René Lambrechts. ❚

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 27


Xxxxxx Carte blanche Xxxx

28 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Carte blanche

Georgios Maillis,

Charleroi bouwmeester

CONSIDÉRER LES ESPACES MÉTROPOLITAINS

Chaque année, je me pose la même question lorsque j’arrive dans le pavillon belge du MIPIM. Pourquoi la Wallonie met-elle en vitrine une

vingtaine de villes et communes, alors que la Flandre est représentée par ses deux métropoles d’envergure, Anvers et Gand ? Même si

j’accorde un intérêt tout relatif à ce genre d’événement, il est représentatif d’un état d’esprit de représentation, d’organisation et de

hiérarchisation du territoire.

Si la Flandre a longtemps été adepte de l’étalement urbain, aujourd’hui, force

est de constater que ses politiques mettent en exergue ces deux pôles de

développement métropolitain pour structurer le territoire.

Dans la dernière version du Schéma de Développement Territorial (SDT) wallon,

nous pouvons enfin voir,ἀλληλούϊα (alleluia), que Charleroi et Liège sont

considérés comme les deux pôles majeurs qui soutiennent les dynamiques

socio-économiques de notre région.

Cette structuration métropolitaine est une des conditions pour que

la Wallonie puisse au mieux se développer et - enfin - se positionner sur

l'échiquier international.

« Pour exister dans un système économique européen et mondial largement

animé par les dynamiques métropolitaines, la Wallonie a renforcé ses facteurs

de connexions au monde et les a mutualisés en s’appuyant autant sur ses

pôles que sur sa connectivité globale. » (SDT) Il ne s’agit pas d’oublier le reste

du territoire, mais simplement d’imaginer ce que la Wallonie devrait être et

lui donner une image limpide.

Au fait, quelle image devrait nous

renvoyer la Wallonie ?

Une partie de la réponse a été rédigée par des personnes clairvoyantes au

sein des équipes qui ont rédigé le SDT. Je retiendrai un élément qui me

semble essentiel : « renforcer l’attractivité des espaces urbanisés ».

Si je me suis arrêté avant tout sur cet élément, c’est pour mettre aujourd’hui

en évidence un mot qui a longtemps été relégué en second plan, l’espace.

Dans le langage politique sont ancrés des mots tels que socio-économique,

participatif, smart city,… La notion d’espace n’est que très peu appréhendée,

alors que la gestion spatiale de notre territoire est une matière à laquelle nos

politiques sont confrontés quotidiennement. C’est un paramètre incontournable

de l’équation de notre organisation territoriale.

Il est plus que temps de faire attention à la qualité de nos espaces si nous

voulons aborder sereinement les défis qui nous attendent..

« Il est temps de soigner nos

villes pour montrer qu’elles

sont les premiers lieux de

réunion des citoyens. »

Les deux pôles majeurs wallons doivent devenir de véritables lieux de vie, suffisamment

attractifs pour que l’on puisse accueillir l’accroissement démographique

sans morceler, encore et encore, nos campagnes et territoires naturels.

Il est temps de soigner nos villes pour montrer qu’elles sont les premiers lieux

de réunion des citoyens.

Des signes positifs et ambitieux apparaissent dans la déclaration de politique

wallonne 2019-2024. Devons-nous voir dans l’annonce de la nouvelle fonction

de Bouwmeester wallon une prise de conscience du politique en faveur

de l’inévitable projection spatiale de notre région ?

C’est une victoire. Les voies sont ouvertes et le chemin reste à être tracé.


CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 29


30 | CONSTRUIRELAWALLONIE.BE

© bureau greisch / JL DERU - photo-daylight


Une grue de 750 tonnes a été nécessaire pour le levage des tronçons.

L’Arc Majeur, sur la E411 :

œuvre d’art mais surtout prouesse technique

Ces derniers mois, les médias ont à plusieurs reprises évoqué l’assemblage de l’Arc Majeur et son installation de part et d’autre de

l’autoroute E411 à Lavaux-Sainte-Anne. Véritable prouesse technique, cette gigantesque sculpture métallique conçue par Bernar Venet est

composée de 200 tonnes d’acier “Corten“ laminé par NLMK Clabecq. Si cette œuvre d’art a vu le jour, c’est surtout grâce à l’opiniâtreté

de la Fondation John Cockerill.

Texte Michel Charlier |

Photos Henri Deroche

Il en a fallu de la patience à Bernar Venet, depuis 1984, date à laquelle il a

imaginé le premier croquis de son œuvre d’art à la demande de Jack Lang,

alors ministre français de la culture. Etudié une première fois pour l’autoroute

du Soleil, puis une seconde pour l’Est de la France, le projet avait finalement

été abandonné. L’Arc Majeur était depuis lors enfoui dans les tiroirs et les

mémoires et n’en est ressorti qu’il y a quelques années, grâce à la Fondation

John Cockerill.

Une œuvre en acier Corten fabriquée en Belgique

Sculpture monumentale représentant un arc de 205,5°, l’œuvre de Venet est

en acier Corten. « En 2017, NLMK Clabecq a laminé 171 tonnes d’acier de

type Corten (Grade S355 J2W+N, selon l’Euronorme 10.025-5) pour la société

CMI, aujourd’hui John Cockerill. C’est cet acier qui a servi à la construction de

l’Arc Majeur », explique Dionisio Cotti, responsable des ventes pour l’Europe

occidentale chez NLMK.

La sculpture a été fabriquée au Centre d’Expertise Soudage (CES)

du groupe Cockerill à Seraing, en collaboration avec le bureau

d’études Greisch, l’entreprise de génie civil Eloy, Aertssen (levage), le

WindLab de l’Université de Liège, le bureau v2i Monitoring, l’entreprise Diwydag

Systems – qui a procédé à la tâche périlleuse de mise sous tension des

barres de précontrainte qui tiennent l’arc dans la fondation - et la société GERB.

Il y a quelques années, le CES s’était déjà ‘fait la main’ en réalisant pour

Bernar Venet un autre arc d’acier, de 38 m de haut celui-là, installé à Séoul.

« Pour réaliser l’Arc Majeur, nous avons dû repenser le Centre, investir

dans du matériel, travailler avec l’atelier pour établir les procédés techniques,

rechercher et suivre les sous-traitants », explique Luka Vanhaeren,

technicien responsable du développement soudage chez John Cockerill.

« C’est comme un orchestre dont il a fallu accorder avec précision tous

les instruments. » à

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 31


Votre spécialiste

du traitement des eaux

ADVERTENTIE

JOHN COCKERILL

Eau potable

Eau usée

Industrie

Énergie

Infra

· Captage

· Traitement

· Pompage

· Station de relevage

· Épuration

· Boues

· Traitement d'air

· Bassin d'orage

· Captage

· Eaux de process

· Station d'épuration

· Réutilisation /

recyclage

· Négoce

· Biogaz

· Cogénération

· Biométhanisation

· Énergie hydroélectrique

· Efficacité

énergétique

· Barrages

· Écluses

· Mobilité

· Pompage

· Turbinage

· Oléohydraulique

CMI Balteau devient John Cockerill Balteau

balteau@johncockerill.com • T.: +32 4 253 22 24

johncockerill.com/environment


Particularités de l’acier utilisé

« D’habitude, nous vendons cet acier auto-patiné, connu pour sa résistance à

la corrosion atmosphérique, pour des applications telles que les ouvrages d’architecture,

certaines constructions métalliques, certaines sculptures artistiques

monumentales, ou la construction de certains ponts », précise Dionisio Cotti.

« Ce sont essentiellement les pays du sud de l’Europe qui sont friands de cet

acier, que l’on voit, néanmoins, de plus en plus, dans les pays du Nord. »

Pour l’Arc Majeur, différents formats d’épaisseur (20, 30 et 40 mm) et de

largeur (entre 2300 et 2500 mm) ont été utilisés, sans problème particulier

pour l’entreprise métallurgique. « Ces différents formats sont parfaitement

maîtrisés par le process de NLMK Clabecq S.A. et n’offraient pas de difficultés

particulières. Mais l’une des particularités associées à cette production est

que nous tenions à produire ces aciers sans traitement thermique, ce qui

permet d’assurer une surface exempte de défauts de surface et facile à travailler.

Ce choix a également été renforcé par un carbone relativement bas

(


Arch. : RDBM, Anvers

EQUITONE [tectiva]

EQUITONE [tectiva]

EQUITONE [materia]

• Un matériau de façade architectonique

• Flexibilité de conception inégalée

• Demandez un échantillon gratuit sur

www.equitone.com

Arch. : K. Reubens (Bonheiden) - Arch.: M. Muylaert (Bonheiden)

EQUITONE [linea]

Realisatie www.m-ar-s.be

Arch. : Abscis, Sint-Denijs-Westrem

Arch. : Studio Weave, Londres


Leica iCON

gps 30


Temse HQ Cordeel

Le nouveau QG de la société Cordeel, comme un pont enjambant une gigantesque cale sèche désaffectée.

A Tamise, un pont vers le futur

Le nouveau siège de la société Cordeel est l’illustration parfaite de son savoir-faire et de ses ambitions. L’entreprise Schüco a eu le plaisir

d’être partenaire de ce projet hors normes, où la qualité est requise dans chaque détail constructif.

Texte Comm Laude

| Photos Schüco International KG

C’est sur le site de l’ancien chantier naval De Boelwerf, à Temse, que la société

Cordeel vient d’établir son nouveau QG. Un immeuble en forme de poutre,

comme un pont enjambant une gigantesque cale sèche désaffectée de 560 m

de long sur 55 m de large, en prenant appui sur ses deux rives.

Deux poutres-treillis

L’immeuble est impressionnant. La poutre horizontale de 26 m de large et de

72 m de portée libre se prolonge de part et d’autre des deux piliers de support

par des porte-à-faux de respectivement 17,40 m (côté nord) et 19,40 m (côté

sud). La poutre est constituée de deux gigantesques poutres-treillis de 10 m

de haut. Ces dernières ont été assemblées sur le site par la société Aertssen,

puis ont été solidarisées entre elles dans trois plans parallèles par des poutres

transversales disposées tous les 3,60 m, destinées à supporter les planchers

d’étages et la toiture plate de l’immeuble. Enfin, l’ensemble de la charpente

(1200 t d’acier) a été mis en place sur les piliers de support au moyen de

deux lourdes grues de levage. Quatre colonnes creuses en béton armé de

100 x 60 cm de section et de 14 m de haut, fondées sur des pieux, assurent

le maintien des poutres-treillis et la stabilité horizontale de l’ensemble

de l’édifice.

Plus-value du BIM

La mise en œuvre d’un tel chantier implique que l’ensemble des intervenants

fassent preuve d’un savoir-faire, d’une communication infaillible et

d’une coordination hors pair. A la demande du maître d’ouvrage, la société

Vorsselmans a réalisé une modélisation BIM de ses différentes interventions

sur la base des systèmes en aluminium Schüco.

Les murs-rideaux, les portes coulissantes et leurs remplissages ont été modélisés

en 3D, ce qui a permis à l’architecte Binst et à la société Aertssen de

contrôler avant la mise en œuvre tous les raccords, les points de fixation et

les autres détails d’exécution. Chacun disposait ensuite d’une information

actualisée en temps réel.

36 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


HQ Cordeel Temse

« Suite à la faillite du chantier

naval, l’activité de la cale

sèche a été abandonnée,

mais, en construisant notre

siège à 20 m au-dessus

du niveau de l’eau, nous

conservons toutes les

options ouvertes pour une

potentielle réaffectation ou

réutilisation de la cale dans

le futur. » (Gert Hoefnagels,

responsable du projet)

Des façades « souples »

Tous les systèmes de menuiseries extérieures ont été choisis pour leur résistance

aux charges importantes mais aussi pour leur haut niveau d’isolation, compatibles

avec un immeuble passif. Les façades des bureaux sont ainsi pourvues de

triples vitrages, portés par une structure mur-rideau Schüco FWS 60.SI.

Outre les grandes dimensions des vitrages, la principale difficulté était générée

par la grande flexibilité de la charpente. Il a fallu imaginer une solution

pour que les façades puissent s’adapter aux mouvements engendrés par la

portée libre de 72 m. Dès le départ, le façadier Vorsselmans, en collaboration

avec Schüco, a opté pour l’intégration d’un rail en aluminium dans l’épaisseur

du plafond. Ce profilé a pour principale caractéristique d’offrir une gorge

d’encastrement profonde, ce qui permet ici des mouvements de charpente de

plusieurs centimètres sans impacter le maintien du vitrage et sans risque de le

briser. Aux deux extrémités des bureaux, les terrasses sont accessibles par des

portes coulissantes Schüco ASS 70.HI. Quant aux bandeaux vitrés verticaux

des piliers d’accès, ils sont réalisés à l’aide du système Schüco AOC 60 ST.SI.

Les profilés horizontaux en aluminium sont ici solidarisés à une sous-structure

intérieure en acier qui reprend les efforts de poids et de pression/dépression

de vent engendrés par les grandes surfaces vitrées d’un seul tenant. ❚

Les façades des bureaux sont ainsi pourvues de triples vitrages, portés par une structure mur-rideau Schüco FWS 60.SI.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 37


Un design élégant pour

des façades pour une

transparence maximale

Pour une architecture transparente répondant aux plus hautes exigences, il

faut plus que de simples grandes surfaces vitrées. La façade doit son allure

impeccable à une combinaison de systèmes de profilés sobres et minimalistes.

Schüco réussit à concilier les exigences d‘esthétique et de largeurs minimales

de profilés avec la façade Schüco FWS 35 PD Panorama Design. La façade en

aluminium offre des profilés ultra-minces de 35 mm et respecte cependant

les valeurs d‘isolation thermique du niveau maison passive.

www.schueco.be/fws35pd-fr

Fenêtres. Portes. Façades.


Première remorque 50 tonnes

en Belgique

Brevet Belge

Delto-Pull

Rue Cense De La Motte 49

7170 Manage

T +32 64 213 481

E aldelca@proximus.be


DES SOLUTIONS CONNECTÉES

POUR TOUTES VOS APPLICATIONS.

GUIDAGE D’ENGINS – TOPOGRAPHIE – LOGICIELS.

Grâce aux innovation Trimble : plateforme de guidage

Earthworks et de topographie Siteworks, augmentez la

productivité de l’ensemble de vos équipes sur chantier.

Plus d’informations ? Contactez-nous!

© 2018, Trimble Inc. Tous droits réservés. PN TC-265-FR (09/18)

SITECH BELGIUM

Gontrode Heirweg 148b

9090 Melle

info@sitech-belgium.be

www.SITECH-belgium.be

40 | CONSTRUIRELAWALLONIE.BE

Tel: +32 92771600

VOTRE FOURNISSEUR DE

TECHNOLOGIE POUR LES TP


La réalité augmentée accroît la sécurité

et la productivité sur le chantier

Distributeur officiel de la marque Trimble, SITECH intègre sur vos chantiers des solutions

permettant d’augmenter la sécurité et la productivité. Grâce au principe de la réalité

augmentée, naviguez dans votre projet 3D en intérieur ou extérieur avec un angle de vision

de 360°. Le couplage à la technologie GNSS vous permet d’obtenir un positionnement avec

une précision centimétrique.

Texte et Photos SITECH

antenne

smartphone

grip

Avec Trimble SiteVision, vous pouvez visualiser l’implantation des aménagements. Les données KLIM-CICC que

vous recevez peuvent facilement être téléchargées dans Trimble Connect et visualisées dans Trimble SiteVision.

Les données sont visualisées avec une précision centimétrique dans le système de coordonnées Lambert 72.

De plus, vous pouvez étudier toutes les phases du

projet en visualisant le design de chacune d’elles

à l’aide de la réalité augmentée et contrôler la

conformité des travaux réalisés par rapport aux plans.

Il est également possible de contrôler la faisabilité

de l’implantation du projet. Ajoutez des attributs,

amendez le projet directement depuis SiteVision.

Un smartphone Android, une antenne Trimble

Catalyst et une perche Trimble avec ergonomie

optimisée constituent le seul matériel dont vous

avez besoin. Quant à la partie logicielle de la

solution, elle se compose de : Trimble SiteVision,

l’application qui vous permet de naviguer dans

la maquette de votre projet Trimble Connect, le

cloud sécurisé Trimble qui connecte vos équipes

bureau et terrain Trimble VRS Now, un accès direct

à des corrections RTK grâce à l’utilisation d’un réseau

permanent de stations de références Trimble.

Avantages multiples

Sécurité : Affichez les réseaux enterrés, informez

vos équipes de leurs positions afin de minimiser le

risque d’accident pendant les travaux.

Collaboration : Améliorez la communication entre

l’ensemble des équipes du projet (bureau, terrain,

prestataires, sous-traitants etc.)

Simulation : Visualisez l’implantation et le phasage

de votre projet en superposition à l’existant

pour une meilleure anticipation des différents scénarios

de construction ❚

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 41


Le secteur du bâtiment et des infrastructures

assure l’avenir technologique

Bien que les secteurs du bâtiment et des infrastructures forment, ensemble, la plus grande industrie du monde, leur retard technologique

est considérable. « C’est actuellement l’un des secteurs les moins automatisés », constate-t-on chez Topcon. « Cela doit changer rapidement

si nous voulons pouvoir suivre la croissance de la population mondiale. »

Texte & photos Topcon

Topcon est connu depuis longtemps pour ses systèmes

de contrôle 2D et 3D destinés aux engins

de chantier. Cependant, ces dernières années,

Topcon est allé beaucoup plus loin et plus en

profondeur afin d’aider à l’automatisation des

secteurs du bâtiment et des infrastructures. De

tout nouveaux processus pour les domaines du

géospatial et de la construction ont par exemple

été présentés lors du salon Intermat 2018. L’automatisation

de la technologie est essentielle pour

construire de manière plus rapide, plus rentable

et plus productive, car elle permet de réaliser des

économies avant et pendant la construction ainsi

que lors des cycles de maintenance.

Des produits pour demain

Les responsables de Topcon expliquent :

« Nous développons aujourd’hui les produits qui

changeront l’industrie de demain. Nous ne parlons

pas ici seulement de capteurs, de drones

ou de robotique. Il s’agit de

la façon dont les logiciels et

les appareils intégrés peuvent

contribuer à améliorer le flux de

données et le contrôle des processus.

Il faut avant tout travailler

avec des spécifications de

produit plus strictes et en tirer

le meilleur, tout en améliorant

la sécurité et les résultats. » Cela

peut paraître prétentieux, mais

Topcon est persuadé que cela

peut être bénéfique pour tous.

dans l’automation (SAP, Autodesk, Bentley) et

d’autre part, du côté des utilisateurs (John Deere,

Komatsu). Un partenariat précieux car, comme on

l’affirme chez Topcon, « vous ne pouvez progresser

que si vous travaillez ensemble. Nous voulons

ainsi innover à chaque étape du processus de

construction. »

Rattraper le retard

Lors du récent salon Matexpo, Topcon a présenté

un certain nombre d'innovations, afin de rattraper

le retard accusé par les secteurs du bâtiment

et des infrastructures. Cela a notamment été

le cas d’une nouvelle édition de la solution 3D

de contrôle et de gestion de site en temps réel

Sitelink 2.0. La nouveauté, c’est que la formule

d’abonnement est supprimée et que seule l’utilisation

est payante. La mise à jour comprend un

nouveau modèle de services à base de points,

sans date d’expiration. Cela garantit aussi aux

entrepreneurs que leur investissement est protégé

via leur compte personnel. Une autre fonctionnalité

innovante est celle de la prise en charge à distance

de la configuration dans le Sitelink Support

Desk, ce qui permet de réduire les pertes consécutives

aux temps d’arrêt.

Surveiller les opérations de transport

La nouvelle application Haul Truck a recours à

une app Android ou iOS. Elle offre une visibilité en

temps réel des opérations de transport et permet

la transmission de données. Murray Lodge, senior

VP Construction chez Topcon, explique : « Haul

Truck transmet des statistiques sur la productivité

pour chaque opération de transport, y compris

le comptage, les distances moyennes et le temps

nécessaire pour terminer le processus, dans les limites

du site de prélèvement des matériaux et de

la zone de déchargement. Les données sont automatiquement

enregistrées pour le rapportage. ❚

Une collaboration

essentielle

La société Topcon occupe une

position unique grâce à ses

connaissances et à l’expérience

acquise, mais également grâce

à ses produits et - très important

- son vaste réseau de partenaires.

Ceux-ci sont d’une part

La nouvelle app Haul Truck a recours à une app Android

ou iOS et offre une visibilité en temps réel des opérations

de transport.

42 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Lors de Matexpo, Topcon a joué la carte de la visibilité avec cette pelle Hitachi à équipement frontal ultra-long aux couleurs de la société. Une machine idéale pour les

excavations semi-automatiques.

Avec sa nouvelle commande hydraulique, le système X-53x automatic permet de creuser dans des

applications plates, en escalier ou inclinées, en réduisant la fatigue pour l’opérateur.

Une excavation

automatique facilitée

Excaver soigneusement un talus

de plusieurs centaines de mètres

de long est un véritable travail de

spécialiste. Topcon donne un coup

de main à ces spécialistes sous la

forme d’un nouveau système pour

excavatrices. Il s’agit de l’édition

automatisée de sa solution modulaire

3D à installer ultérieurement

pour les travaux d’excavation, le

X-53x automatic. Une commande

hydraulique automatisée a été ajoutée,

ainsi qu’une nouvelle méthode

d’étalonnage utilisant une station

totale qui communique sans fil

avec le système plutôt que de saisir

les valeurs manuellement. Avec

sa commande tactile, le système

est conçu pour fournir un contrôle

automatisé de la profondeur.

Cela permet de creuser dans des

applications plates, en escalier ou

inclinées, réduisant ainsi la fatigue

pour l’opérateur.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 43


Bruxelles Universalis Park

Universalis Park : la première phase

d’un nouveau développement immobilier

Fin septembre 2018, après deux ans de travaux, trois immeubles sont sortis de terre sur le site de la Plaine à Ixelles, à proximité de l’ULB

et de la VUB. Avec leurs 161 appartements, 2 commerces et une crèche, ces trois immeubles constituent la première phase du projet

Universalis Park. C’est l’association momentanée Louis De Waele - Thomas&Piron Bâtiment qui s’est chargée de la construction de ces

immeubles, dont tous les appartements ont déjà trouvé acquéreur.

Texte : Michel Charlier | Photos : Georges De Kinder

44 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Universalis Park Bruxelles

Situé en bordure du boulevard du Triomphe, le

projet se trouve à proximité immédiate de différents

moyens de communication. Construit autour

d’un parc verdoyant de 2ha, il prévoit une grande

diversité d’affectations parmi lesquelles des logements,

des commerces, une crèche, une résidence

pour personnes âgées, et peut-être des bureaux et

un hôtel. Les habitants pourront profiter d’un nou-

veau quartier calme (circulation locale), vivre dans

un écrin de verdure, tout en profitant de toutes les

facilités à proximité et en pouvant accéder rapidement

au centre-ville de Bruxelles. Le projet propose

une grande variété d’appartements, depuis

le studio jusqu’à l’appartement 3 chambres : la

plupart des appartements disposent d’une grande

terrasse avec vue sur le parc.

Cette première phase comprend trois bâtiments

de taille moyenne (de R+ 5 à R+7). Les deux

premiers, composés respectivement de 52 et de

78 appartements, sont contigus et possèdent un

socle et un sous-sol communs, avec des parkings

sur deux niveaux (R-1 et R-2). Le troisième, composé

de 31 appartements, a son propre sous-sol, sur

un seul niveau. à

«The Gentlemen builders»

BRUXELLES

BRUXELLES

COND’OR – Galerie de la Toison d’Or

Réhabilitation complète en logements

NIVELLES

COQUELETS – Résidence services

THE ONE – Tour de 94 m

Appartements et bureaux

Chaussée de la Hulpe 185 I 1170 Bruxelles

T 0032 (0) 422 08 11 I F 0032 (0) 420 32 12

eldw@louisdewaele.be I www.louisdewaele.be

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 45


MADE IN BELGIUM

www.menuiseriecoene.be

+32(0)60/34.45.44

FABRICATION ET POSE DE CHÂSSIS BOIS & BOIS-ALU

Eclairage LED linéaire pour l’espace public

Sur mesure – Support pendant le projet - Installation

LEDtechnic bvba – Vliegplein 55F – B-9991 Maldegem – +32 50 68 89 52 – info@ledtechnic.be – www.ledtechnic.be


Universalis Park Bruxelles

PAROLES DE PROS

Entreprise Coene - Un projet dont on peut être fier

C’est l’entreprise Coene qui a fabriqué sur mesure et posé toutes les menuiseries extérieures

des trois immeubles de l’Universalis Park. « Les châssis sont en bois nouvelle

génération ultra performant. Nous en avons placé presque 800 », explique Florent Durlet

en charge du projet au sein de la menuiserie.

Le chantier s’est déroulé sans difficulté majeure, l’entreprise générale ayant bien anticipé les

problèmes. Florent Durlet : « Le gros challenge pour un chantier de cette taille est le planning

à respecter, avec une synergie nécessaire de tous les corps de métier qui travaillent

parfois simultanément, parfois en se suivant. » Un exemple ? « La finition de façade doit se

faire dans un ordre précis et dans un délai parfois très court. Si l’un des différents intervenants

prend du retard, tous les autres sont impactés et parfois de plusieurs semaines ! »

Tous les châssis ont été réalisés sur plan afin de gagner du temps. Un bon partenariat

avec l’entrepreneur général et les autres sous-traitants est donc nécessaire. Et, « lorsqu’on

voit le résultat final, on est content d’avoir apporté sa pierre à l’édifice et on peut

être fier », conclut Florent Durlet.

chantier qui a duré 25 mois. Mais la diversité

des façades et les nombreux balcons ont constitué

un fameux challenge pour l’entrepreneur.

Philippe Gaudisaubois : « Les raccords entre

les différents revêtements, mettant en œuvre

différents matériaux (zinc, crépi, briques, panneaux…)

n’ont pas été évidents à réaliser. Il a

également fallu gérer les interactions avec la

mise en place des balcons métalliques. Des

pattes d’ancrage ont dû être rapidement posées

sur le gros-œuvre, puis les revêtements de façades

ont été posés et les balcons ont ensuite

pu être installés. »

Une fois que les permis de bâtir auront été octroyés,

la construction des autres phases pourra

démarrer. Les immeubles se verront sans nul

doute rapidement occupés, faisant d’Universalis

Park un endroit vivant, parfaitement intégré

dans la ville. ❚

FICHE TECHNIQUE

Maîtres d'ouvrage

Immobel - Thomas & Piron

Architecte

Art & Build

Entreprises générales

AM Louis De Waele - Thomas & Piron

Bâtiment

Construction classique, mais

diversité des façades

« La construction est classique, en béton et en silico-calcaire

», explique Philippe Gaudisaubois, directeur

de projet chez Louis De Waele. « Par contre,

les revêtements de façade sont très diversifiés.

Nous avons en effet des briques collées, des panneaux

Eternit, du crépi sur isolant et des plaques

de zinc avec joint debout. » Les immeubles sont

pourvus de châssis double vitrage en bois, d’un

système de ventilation à double flux individuel et

d’un chauffage central avec une seule chaudière

au gaz pour les trois bâtiments. Ceux-ci sont bordés

de jardins privatifs et couverts d’une toiture

plate verte. Quant aux balcons extérieurs, ils sont

métalliques et revêtus de bois exotique.

Un chantier classique,

mais avec un défi de taille

A priori donc, pas trop de difficultés pour ce

« Les raccords entre les différents revêtements,

mettant en œuvre différents matériaux n’ont pas été évidents

à réaliser. Il a également fallu gérer les interactions

avec la mise en place des balcons métalliques. »

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 47


À chaque projet d’éclairage

LED sa solution

Proposer la solution complète appropriée pour chaque projet d’éclairage LED. En mettant l’accent sur la pratique, la flexibilité et le soutien

aux architectes, adjudicateurs et entrepreneurs du début à la fin de leur projet. Voilà la force de LEDtechnic selon Piet Devriese, propriétaire.

LEDtechnic est spécialisée dans la production et la réalisation de systèmes d’éclairage LED linéaire étanche et résistant aux chocs.

« Nous livrons et installons des systèmes d’éclairage complets, c’est-à-dire des solutions totales comprenant toutes les composantes

(alimentation, câblage, commande, modules LED, …). Ces systèmes résistent aux chocs, sont étanches, faciles à entretenir et peu énergivores.

La majorité de nos produits sont utilisés dans des applications extérieures, surtout dans le domaine public. »

Texte Hilda Bosma

| Photos LEDtechnic

Solutions sur mesure

Devriese : « Notre approche du marché se fait sur

base de projets. Nous ne nous contentons donc

pas de fournir des luminaires. LEDtechnic propose

des solutions sur mesure pour chaque situation.

Ces dernières années, nous avons été confrontés à

des situations très diverses. Notre expérience nous

permet d’offrir rapidement et efficacement la solution

la plus adaptée. »

Applications

Les systèmes peuvent être intégrés ou montés

dans tout type de situation. L’éclairage LED a par

exemple été mis en œuvre sur des structures en

béton, comme des bancs, des murets et des escaliers.

Les projets à Louvain et Saint-Omer constituent

de belles références en la matière. Dans le

premier, des LEDlines ont été montées à la base

des marches d’un escalier, tandis qu’à Saint-Omer

elles ont été intégrées comme éclairage indirect

dans des bancs.

Une autre possibilité est l’éclairage LED dans

la pierre naturelle. Devriese : « Nous avons fait

cela notamment à Sint-Niklaas et Lokeren. Dans

ces deux projets, des LEDlines procuraient à

nouveau un éclairage indirect : à Lokeren sous

le rebord d’un mur de quai, à Sint-Niklaas sous

des bancs. Nous appliquons aussi des LED sur

des balustrades de passerelles, comme à Tilburg,

Breskens et Utrecht. L’intégration dans

des structures existantes est aussi possible. À

Wijhe et Dax, l’éclairage LED est ainsi intégré

dans le pavage, combiné avec le drainage. Accentuer

les contours des façades est une autre

application de l’éclairage LED. Tout récemment

à Houthalen, nos LEDlines ont été montées

pour illuminer des rives de toit. »

Soutien

Devriese : « Nous aidons les concepteurs, adjudicateurs,

entrepreneurs, installateurs et autres

donneurs d’ordre pendant toute la durée de leur

travail, de la conception à la réalisation. Nous

veillons notamment à l’optimalisation de l’installation

lumineuse, au plan de câblage et à la

méthode d’intégration. Nous nous chargeons de

la fabrication et souvent aussi de l’installation de

48 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


l’éclairage LED. Une telle intégration horizontale

est la garantie d’une grande fluidité dans la collaboration.

Le donneur d’ordre n’a en permanence

qu’un seul interlocuteur. Notre prise en compte

flexible des situations spécifiques ainsi que nos

lais de réalisation et de livraison sont la garantie

d’un résultat parfait. »

Développement permanent

Devriese : « Nous développons sans cesse de nouveaux

produits pour de nouvelles applications.

Une nouveauté récente est ainsi LEDline MULTI.

Celle-ci combine éclairage, suspension réglable et

passage de câble dans un seul profilé. Ce qui la

rend idéale comme éclairage d’appoint ou pour

les structures existantes. » Le plus grand atout

de LEDline MULTI est la possibilité d’adapter le

niveau d’éclairage à des besoins spécifiques, explique

Devriese. « Comme besoins spécifiques,

on peut citer par exemple : éclairage en continu,

armatures interrompues, 30 ou 60 leds/m,

de 1,75W/m à 15W/m, diffuseur clair ou opale,

dimmable. Tout est possible. Grâce à une étude

d’éclairage, LEDtechnic détermine la composition

la plus rentable. A l’avenir, nous souhaitons nous

concentrer davantage sur notre spécialité : l’éclairage

LED linéaire. Nous continuons à développer

des produits innovants, adaptés aux différentes

applications pratiques. » ❚

« La majorité de nos produits sont utilisés

dans des applications extérieures,

surtout dans le domaine public. »

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 49


INSCRIVEZ-VOUS

GRATUITEMENT SUR

WWW.TECHNI-MAT.EU

AVEC LE CODE CI-DESSUS

CLW3120

KORTRIJK XPO

25 & 26 MARS 2020

TECHNIMAT_advertentie197x130.indd 1 30/09/19 16:38

Keep it green

plus de production

moins de consommation


www.concreteday2019.be

Concrete

DAY

17/10/2019

BETON 4.0

Réservez dès maintenant un stand

(emplacement) afin de présenter un éventail

de vos produits ou services à l’ensemble

des participants.

Consultez nos formules de sponsoring

pour une plus grande visibilité.

INSCRIPTIONS

On-line !

INSCRIPTIONS Concrete Day

12:00 > 19:30

STAND équipement standard 9m² (3x3m)

......................................................................................................................................

1250

• Panneau d’affichage

• Table haute ou basse

• 4 Chaises

• Electricité

• Eclairage

• Visuel sur le site: www.concreteday2019.be

• 2 cartes d’entrée pour les exposants (12:00 > 19:30)

• Parking exposants

WORKSHOPS

WALKING DINNER (Cocktail & Dinner à partir de 19:00)

................................................................................................................................................

• Rencontrez vos clients et contacts dans une ambiance

détendue et festive !

LOGO SUR LE SITE DU GBB (+ lien vers votre site)

+ Mention « Sponsor » dans toute la communication écrite

...........................................................................................................................................

PARTENAIRES

140 €


Le thème Concrete 4.0 est le fil rouge de cette journée,

nos sujets de workshops porteront sur les thématiques suivantes :

• Quality, research and innovation : dans les domaines de la

recherche et de la production.

• Concrete 4.0 : digitalisation du secteur et évolutions techniques.

• Project development for the future : les nouvelles techniques

appliquées dans des nouveaux projets intégrés dans la ville.

En particulier l’usage du béton et de la technologie dans les

développements immobiliers

• Les ancrages

P/P

PLUS QUE

3 STANDS

DISPONIBLES

85 €

275 €

Contact : Anastassia Kastelis

+32 (0) 476 67 52 83


Vos références en matière de contrôle,

certification et normalisation

des produits préfabriqués en béton

www.probeton.be

mail@probeton.be - 02 237 60 20

www.copro.eu

Pantone kleuren

Donker groen: 349

Licht groen: 360

info@copro.eu - 02 468 00 95


Découvrez les producteurs de béton prêt à l’emploi BENOR -

partenaires pour tous vos projets en Belgique

www.fedbeton.be/fr/members

SUSTAINABILITY

COUNCIL

CONCRETE

rue du Lombard 42

B-1000 Bruxelles T +32 2 735 01 93 www.fedbeton.be

Route du Vieux

Campinaire 54

6220 Fleurus

T+32(0)71 82398

Grand’Route 277

7530 Tournai

T+32(0)69 76 52 80

info@genieroute.be

www.genieroute.be


Publireportage

SÉCURITÉ ET EFFICACITÉ ACCRUES

pour les travaux de grutage grâce aux

télécommandes radio et aux caméras

La sécurité et l’efficacité sont essentielles dans les travaux de

grutage. C’est pourquoi les télécommandes radio sans fil et les

caméras sont de plus en plus souvent utilisées sur les chantiers.

Cela donne au grutier une vue optimale sur son chargement, lui

permet de mieux travailler et d’éviter les angles morts. La société

E.T.A. Systems, créée en 2015 mais basée sur 30 ans d’expérience,

est spécialisée dans ces systèmes innovants.

Texte Michel Charlier (avec Niels Rouvrois) | Photos E.T.A Systems

« Au fil des ans, E.T.A. Systems est devenu importateur et distributeur

exclusif pour le marché belge de Hetronic pour les télécommandes radio

sans fil industrielles et de Falcon-IQ pour les caméras », explique Marc

Aertsen, administrateur délégué. « Nous visons uniquement la qualité supérieure.

La marque Hetronic est déjà reconnue par de nombreux secteurs

comme LA référence en matière de télécommande radio sans fil. »

En plus d’accroître la sécurité, ces systèmes contribuent également à l’efficacité

du travail de grutage. « Grâce aux caméras installés sur le chariot, le grutier

voit des zones auparavant invisibles. Cela améliore la sécurité en supprimant

les angles morts, et la grande accessibilité visuelle garantit également un

meilleur fonctionnement », ajoute Marc Aertsen.

La télécommande radio Hetronic, une valeur sûre

Le responsable d’E.T.A. Systems précise : « La télécommande radio de Hetronic

est utilisée dans différentes applications : grues pour la construction,

grues-tour, ponts roulants, tous types de monte-charge et d’appareils

de levage, concasseurs, machines à chenilles, nacelles élévatrices. La télécommande

radio sans fil offre de nombreux avantages : la mobilité de

l’utilisateur augmente et la conduite de la machine devient plus aisée.

Désormais, l’utilisateur peut même se distancier de sa machine, ce qui

augmente sa sécurité. »

« Il existe également une télécommande radio Hetronic dont le mécanisme

de contrôle est couplé à des images de caméra », précise Marc

Aertsen. « Il peut s’agir par exemple de notre caméra Falcon-IQ. Ce système

est principalement utilisé sur des engins spéciaux à visibilité limitée,

telles que les machines de forage pour sols ou tunnels. »

Toute la gamme d’émetteurs Hetronic : un design robuste, une efficacité jamais

démentie, quelles que soient les conditions d’utilisation.

De nombreux modèles, adaptés à tous les types

d’utilisation

Un système de télécommande radio est toujours composé d’un émetteur

et d’un récepteur. Il existe de nombreux modèles et de nombreuses options,

à choisir en fonction de l’utilisation prévue. Marc Aertsen : « E.T.A.

Systems est le partenaire idéal pour vous guider à travers toute la gamme

disponible. Nous avons l’habitude d’assister les gestionnaires de projets

« Grâce à notre situation centrale entre Anvers et Bruxelles,

notre magasin en ligne, notre service technique et notre service

d’assistance, nous proposons une gamme complète de

télécommandes radio et de caméras pour les grues et d’autres

machines industrielles dans le secteur de la construction »

54 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Publireportage

et les fabricants de machines. Nous les aidons à sélectionner les appareils

et les programmes adéquats et nous leur fournissons une assistance lors

de l’installation. Cette sélection est toujours basée sur le meilleur rapport

qualité-prix pour le client, en fonction de l’utilisation spécifique qu’il envisage.

Les télécommandes radio utilisées dans la construction souffrent

énormément, par exemple. Il faut donc prévoir dans ce cas des appareils

plus résistants. Notre service technique et notre service d’assistance sont

également là en cas de problème. »

Suivre de près les évolutions

Ces appareils connaissent actuellement un grand succès et, pour E.T.A.

Systems, il est important de suivre de près toutes les évolutions. Marc

Aertsen : « Notre priorité est de nous tenir au courant des dernières évolutions

du secteur et de proposer de nouveaux produits ou d’adapter les

appareils existants en fonction de ces évolutions. » C’est pourquoi la société

forme les fabricants de machines et les utilisateurs afin qu’ils soient au

courant des innovations. « Nous faisons également pleinement confiance

à Hetronic, qui, étant la marque de référence dans son domaine, est véritablement

à l’avant-garde de l’innovation. En tant que distributeur exclusif,

nous devons nous élever au même niveau et proposer un service de

grande qualité », conclut Marc Aertsen. ❚

Grâce à la caméra Falcon-IQ, le conducteur de

grue a une vue optimale sur son chargement

et les angles morts disparaissent.

E.T.A. SYSTEMS

Satenrozen 24b, 2550 Kontich

T +32 3 237 20 55

F +32 3 237 21 84

E info@etasystems.be

www.etasystems.be

Hetronic est le leader mondial dans la conception et la fabrication de solutions

de systèmes de télécommande radio sans fil (RRC) industrielles configurées.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 55


REMEHA Portrait d'entreprise

5 solutions pour un chauffage

durable et neutre en CO 2

Remeha est une entreprise belge active dans le domaine du chauffage depuis plus de 80 ans. Elle fait partie du groupe BDR Thermea, l’un

des plus grands acteurs mondiaux du secteur. Tant pour les marchés non-résidentiel que domestique, elle propose une large gamme de

solutions pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire, depuis les chaudières à gaz ou au mazout jusqu’aux pompes à chaleur au gaz ou

électriques, en passant par les chauffe-eaux solaires et les nouvelles technologies telles que la cogénération.

Texte et Photos Remeha

A Gentbrugge, le Centre médical Maria Middelares a été équipé par Remeha.

La problématique du climat est capitale et il est

urgent d’agir. « Nous n’avons pas le temps de

procéder par essais et erreurs », explique-t-on chez

Remeha, où l’on investit énormément en recherche

et développement dans ce domaine.

« Mais les actions doivent rester réalistes et financièrement

abordables. L'objectif est clair : d’ici

2050, nous devons évoluer vers une société neutre

en CO 2

. Un tiers des émissions de CO 2

provenant

du chauffage et du refroidissement des bâtiments,

il est essentiel que le secteur HVAC prenne

les choses en mains. En tant que spécialiste du

chauffage, nous souhaitons être parmi les acteurs

de ce changement. »

Des installations durables

« Une installation de chauffage a une durée de vie

moyenne de 20 ans. Si nous devons être neutres

en CO 2

d'ici 2050, cela veut dire que nous devons

placer toutes les nouvelles installations durables

d'ici 2030, donc dans 10 ans ! », explique-t-on

encore chez Remeha. « Nous ne pouvons pas attendre

une éventuelle innovation technologique :

nous devrons travailler avec les technologies

existantes pour façonner un meilleur avenir, en

rendant durables nos vecteurs énergétiques, la

chaleur, l’électricité et le gaz. » Diverses options

durables sont possibles : remplacement de la

chaudière par une autre, énergie solaire pour la

production d’eau chaude sanitaire, réseau de chaleur,

cogénération et pompes à chaleur.

Une nouvelle chaudière à

condensation

La solution la plus simple est de remplacer une

ancienne chaudière par une nouvelle, à condensation.

En Belgique, il y a en activité plus de deux

millions de chaudières de plus de 20 ans ! En les

remplaçant par des chaudières à condensation, on

économiserait 2 millions de tonnes de CO 2

, soit

15% de ce qui doit être atteint d’ici 2030 ! Une

solution bonne également pour le portefeuille

car elle permet d’économiser de 25 à 35% sur sa

consommation d'énergie.

Energie solaire ou réseau de

chaleur

L'énergie solaire peut être utilisée pour générer

une partie de l'eau chaude domestique via des

capteurs et un chauffe-eau solaires, le reste étant

créé par une chaudière ou une pompe à chaleur.

Utiliser l'énergie solaire réduit les émissions de

CO 2

et permet aussi de satisfaire aux normes PEB.

Il faut néanmoins pour cela un besoin régulier

d’eau chaude sanitaire et suffisamment de superficie

de toit pour y installer des capteurs.

Le réseau de chaleur est également une option.

Ces conduites, raccordées à une source de chaleur

(une centrale thermique ou une grande usine

produisant beaucoup de chaleur résiduelle) ont

comme avantage l'interchangeabilité de la source

de chaleur, et permettent de grandes économies

d’énergie et la diminution des émissions de gaz à

effet de serre, en fonction de la façon dont la chaleur

est générée dans le réseau. » Ce système nécessite

néanmoins un investissement majeur. à

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 57


Remeha Eria Tower

La pompe à chaleur idéale pour chaque nouvelle construction

Les pompes à chaleur offrent un haut rendement à

condition qu’elles soient appliquées de manière correcte.

Une nouvelle construction s’y prête à merveille. On peut

y prévoir facilement des systèmes de chauffage à basse

température comme le chauffage par le sol, et en règle

générale les demandes en chauffage y sont minimes.

Derrière sa jaquette très chic se cache la technologie pac

très performante ainsi qu’un ballon de stockage de 180

litres. L’installation d’une Remeha Eria Tower ne

requiert que peu d’espace et obtient un score très élevé

en PEB.

Aperçu des caractéristiques







pompe à chaleur air/eau de 4,5 à 16 kW

solution entièrement électrique

commande climatique sans souci

rendements saisonniers très élevés

se règle en un tournemain avec l’eTwist

économie d’énergie jusqu’à 70%

Remeha nv • Koralenhoeve 10 • 2160 Wommelgem

T +32 (0)3.230.71.06 • E info@remeha.be


REMEHA Portrait d'entreprise

Remeha s’est occupé du chauffage de la maison communale de Kontich.

Cogénération ou pompe à chaleur

Avec la cogénération, la chaleur et l’électricité

sont produites grâce au gaz. L’électricité est produite

non seulement en journée et en été (comme

dans le photovoltaïque), mais également la nuit et

l’hiver, lorsque la demande de chaleur augmente.

L'installation d'une unité de cogénération permet

de réaliser des économies d'énergie considérables

par rapport à une production séparée

de chaleur et d'électricité, car les pertes de chaleur

spécifiques à la production centrale d'électricité

et celles liées au transport sont réduites

au minimum.

L'investissement dans une unité de cogénération

est élevé mais, vu les économies réalisées sur la

facture énergétique, une unité est très rapidement

remboursée dans un système de chauffage collectif.

Pour être rentable, une unité doit fonctionner

autant que possible, de préférence 5 000 h

ou plus par an. Un bon calcul de la puissance

désirée est donc essentiel. Enfin, il faut pouvoir

utiliser toute l'électricité générée. Avec la pompe

à chaleur, la chaleur est extraite du sous-sol

(eau/eau) ou de l'air extérieur (air/eu ou air/

air). Les pompes fonctionnent la plupart du temps

à l'électricité.

Grâce à son rendement élevé (l’air est inépuisable)

et à un dimensionnement correct, une réduction

maximale de CO 2

et une économie d'énergie sont

assurées. En tant que générateur principal associé

à une chaudière à condensation pour les moments

de pointe, la pompe fonctionnera plus de

4000 h par an.

Une solution personnalisée

La technologie ou la combinaison de technologies

utilisées dépend de chaque situation

nouvelle construction ou rénovation, remplacement,

budget, environnement, profil de

l'utilisateur énergétique…

En fonction de son application et de ses besoins,

Remeha propose à chaque client une solution personnalisée.

Et à cela se couple un service aprèsvente

disponible 7/7. Que demander de plus ? ❚

« Nous ne pouvons pas attendre une

éventuelle innovation technologique:

nous devrons travailler avec les

technologies existantes pour façonner

un meilleur avenir. »

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 59


Gosselies Sonaca

Green SONACA, un bâtiment « vivant actif »

Après deux ans de travaux, cet immeuble de bureaux construit par IGRETEC pour la SONACA à Gosselies a été livré au début de cette année.

Ce bâtiment emblématique accueille désormais la direction et le bureau d’études du fleuron wallon de la construction aéronautique et

aérospatiale. Et s’il porte le qualificatif de Green, ce n’est pas uniquement en raison de sa conception énergétique.

Texte Philippe Selke | Photos IGRETEC/Eric Van Veerdegem

Depuis la création de la SONACA en 1979, l’entreprise

a noué un partenariat public-public

avec IGRETEC concernant sa gestion immobilière.

En effet, la presque totalité des bâtiments

SONACA sont la propriété de l’intercommunale. A

cet égard, en plus d’être l’auteur du projet, IGRE-

TEC est propriétaire du bâtiment GREEN SONACA

qu’elle loue à la société gosselienne.

Entièrement géré par les équipes techniques

d’IGRETEC, ce projet d’une superficie de

5490 m² sur 6 niveaux, avait un triple objectif

: rationnaliser l’espace en rassemblant en

un seul endroit l’ensemble des prestataires du

bureau d’études ainsi que les membres de la

direction ; réduire l’impact environnemental en

construisant un bâtiment répondant aux nouvelles

normes et en supprimant un ensemble

de locaux provisoires, obsolètes et énergivores ;

intégrer des clauses d’anti-dumping social dans

le marché public de construction.

« GREEN SONACA doit son appellation

« green » aussi à son volet social,

trop souvent oublié dans les projets

qui se disent durables. »

Les finitions du bâtiment font la part belle au zinc, avec de fines plaques

rivetées rappelant le fuselage des avions.

Les bureaux sont équipés d’un éclairage full LED avec

système de détection de présence et degré de luminosité.

Comme un avion posé le long de la N5

La forme arrondie du bâtiment et son profil font

référence au produit-phare de la SONACA, les

bords d’attaque d’aile d’avion. Visibles depuis

la N5, d’impressionnantes structures métalliques

torsadées avec vantelles en tôle perforée,

qui font office de pare-soleil, renvoient

également au core business aéronautique de la

SONACA. Les finitions du bâtiment font quant à

elles la part belle au zinc, avec de fines plaques

rivetées rappelant le fuselage des avions.

Mise en pratique de la boîte à outil

anti-dumping social

L’anti-dumping social se caractérise par un ensemble

de clauses qui confèrent de nouveaux

objectifs au cahier spécial des charges dans le

but d’améliorer les offres publiques ainsi que

les conditions des ouvriers lors des chantiers.

Ces nouvelles mesures ont fait l’objet d’une

réflexion du Comité de Développement Stratégique

de Charleroi Métropole, dont fait partie

IGRETEC, qui a débouché sur la création d’une

boite à outil anti-dumping social. A cet égard,

GREEN SONACA a servi de projet pilote puisque

toutes les clauses anti-dumping social ont été

appliquées et testées à l’occasion de ce marché

: lutte contre le recours à une main d’œuvre

étrangère détachée illégalement, respect

des conditions de travail (sécurité, durée hebdomadaire,

hébergement...), rémunérations salariales

décentes, respect de la législation et de

la règlementation (charges sociales...). Le projet

justifie donc son appellation « green » aussi par

cet aspect social, trop souvent oublié dans les

projets qui se disent durables.

60 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Sonaca Gosselies

Dès la phase d’étude, une simulation thermique

dynamique a permis de calculer les besoins

énergétiques du bâtiment en conditions réelles.

GREEN SONACA est doté, entre autres, d’une

isolation performante (K34), de pompes à chaleur

réversibles avec récupération d’énergie, de

centrales de traitement d’air à récupérateur à

roue haut rendement, d’un éclairage full LED

avec système de détection de présence et degré

de luminosité, de récupération d’eau de pluie

ou encore d’une gestion technique centralisée

pour monitoring et optimisation des systèmes.

Au travers de ce projet, qui en suit d’autres tout

aussi remarquables comme SOLEO, les équipes

techniques d’IGRETEC continuent de développer

leurs compétences dans la réalisation de

bâtiments « vivants actifs » qui interagissent

avec leur environnement. ❚

Visibles depuis la N5, d’impressionnantes structures métalliques torsadées avec vantelles en tôle perforée

renvoient également au core business aéronautique de la SONACA.

Durable également par ses

caractéristiques énergétiques

L’implantation de la construction ainsi que

sa conception tiennent compte avant tout de

l’orientation afin que les bureaux bénéficient

d’un apport constant de lumière naturelle tout

au long de la journée. En outre, cette implantation

combinée à la largeur du bâtiment ainsi que

la dimension des ouvertures permettent d’obtenir

une lumière traversante.

FICHE TECHNIQUE

Maître d’ouvrage

IGRETEC

Bureau d’études et architecture

IGRETEC

Entreprise générale

SM2 BEMAT LIXON

La forme arrondie du bâtiment et son profil font

référence au produit-phare de la SONACA, les

bords d’attaque d’aile d’avion.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 61


S

C

UISINES

www.sccuisines.be

(+32) 071 14 23 27

info@sccuisines.be


Sonaca Gosselies

Outre leur fonction climatique, les pare-soleil évoquent par leur esthétique le bord d’attaque d’une aile d’avion, produit phare de la SONACA.

PAROLES DE PROS

SC Cuisines - Des cuisines fonctionnelles

et durables pour la SONACA

Pour le nouveau siège de la SONACA à Gosselies,

SC Cuisines, entreprise hennuyère de Solre-sur-Sambre,

a fabriqué et placé 6 cuisines identiques, une par niveau.

Pour des raisons de durabilité, le choix s’est porté sur un

modèle stratifié, offrant une grande résistance aux coups

et griffes, aux effets de la chaleur, … L’idéal pour un usage

intensif et pas toujours soigneux.

A l’image du bâtiment lui-même, les kitchenettes ont un

style très épuré, dans des coloris intemporels : anthracite

pour les plans de travail et blanc pour les meubles. Aucune

poignée ne vient rompre l’unité visuelle que dégage

le mobilier.

Sur ce chantier comme sur d’autres, SC Cuisines s’est

distingué notamment par sa gestion de délais serrés et

par le soin apporté au placement. A peine 4 semaines se

sont écoulées entre la prise des dimensions et le placement,

alors que la fabrication de telles cuisines nécessite

généralement 6 semaines.

En outre, la moquette avait déjà été posée avant le placement

des cuisines. Le placeur a donc découpé les plans de

travail dans des parties du bâtiment encore en chantier pour

ensuite monter les éléments en place, chaussons aux pieds !

PAROLES DE PROS

Energys – Des pompes à chaleur à

haut rendement pour la SONACA

Basée à Awans en région liégeoise, Energys est spécialisée

dans l’installation de systèmes HVAC de haute

technicité : plafonds froids, dalles actives, pompes

à chaleur, géothermie, … Parmi ses références, on

compte notamment le MICX (Centre de Congrès) à

Mons, le siège d’AGC Europe à Louvain-la-Neuve,

Médiacité à Liège, mais également d’importants

chantiers de rénovation et quelques immeubles de

bureaux emblématiques au Grand-Duché.

Pour le siège de la SONACA à Gosselies, Energys a

réalisé, en sous-traitance pour l’entreprise générale

Bemat de Gilly, les installations de chauffage, de climatisation

et de ventilation. Les installations sont conçues

sur le principe des pompes à chaleur air-air à haut

rendement avec récupération de chaleur entre les unités

(Système VRV).

Les pompes à chaleur distribuent le chaud ou le froid à des

cassettes plafonnières munies de grilles à haute induction

d’air. La ventilation hygiénique est réalisée grâce à des

groupes de ventilation équipés de récupérateurs de chaleur

à roue à haut rendement (supérieur à 85 %).

La régulation numérique se fait via un centre de gestion

centralisée capable d’une gestion technique déportée.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 63


Gosselies Sonaca

Ouvrages métalliques

de haut vol pour la SONACA

Pour le nouveau siège administratif de la

SONACA à Gosselies, la société ALT Metallic

Solutions, PME familiale de Sambreville,

s’est vu confier la construction d’une cage

d’escalier d’évacuation sur 5 étages et la

fabrication de pare-soleil sur la façade

avant de ces mêmes étages. La mission

comprenait les études, la modélisation 3D

et la réalisation des notes de calcul pour

l’ensemble des éléments.

Texte Philippe Selke | Photos ALT Metallic Solutions

Cage d’escalier avec locaux

techniques

La cage d’escalier comprend 12 volées et passerelles

latérales pour permettre l’évacuation, en

cas d’incendie, de l’ensemble du personnel de

cet immeuble de 22 mètres de haut. Une particularité

technique est l’intégration à chaque

demi-étage d’un local technique fermé comprenant

les éléments HVAC nécessaires. Une telle

intégration permet une diminution des coûts de

tuyauteries et raccordements par rapport à un

positionnement global en toiture.

Le bâtiment se trouvant le long de la chaussée

principale, la cage d’escalier est, pour des

raisons esthétiques, dissimulée derrière un bardage

métal déployé en aluminium laqué noir.

Pare-soleil à l’image du client

Autant la conception de la cage d’escalier est

classique, autant celle des structures tubulaires

faisant office de pare-soleil s’est révélée ardue.

Outre leur fonction climatique, les pare-soleil

évoquent par leur esthétique le bord d’attaque

d’une aile d’avion, produit phare de la

SONACA. Pour chacun des 5 étages, ils sont

composés de 11 consoles et cadres entre-distants

de 4 m et d’une rotonde de 12 m de diamètre

donnant sur le sas d’entrée, soit au total

environ 5000 pièces.

La cage d’escalier de secours comprend 12 volées et passerelles latérales et est dissimulée derrière un bardage

métal déployé en aluminium laqué noir.

Visuellement, ces structures devaient rester les

plus légères possibles. Il a fallu combiner la reprise

des efforts sur une structure préfabriquée

en atelier, déjà figée pour des raisons économiques.

Le positionnement des ancrages des

consoles dans le dédale de barres d’ancrages

de la structure primaire n’a pas été simple. On

comprend donc pourquoi la phase d’études,

64 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Sonaca Gosselies

cruciale, prend dans pareil cas autant de temps

que la réalisation proprement dite.

Un montage à blanc en atelier à l’échelle 1:1

a permis, après traitement par métallisation et

thermolaquage, un assemblage aisé sur chantier

et une reproductibilité sur les 5 étages. La

touche finale a consisté en l’ajout sur chaque

montant vertical d’une vantelle en aluminium

laqué. Chacune est composée de supports en

aluminium coulés conçus spécialement pour

ce projet et d’une lame en tôle d’aluminium

perforée R20T28 cintrée. Chaque tube vertical

ayant une hauteur différente pour donner

l’effet d’une aile d’avion, ce sont cinq fois 98

vantelles différentes qui ont ainsi été posées !

Pour permettre un montage aisé sur chantier, les

éléments constituant les pare-soleil ont été assemblés

à blanc dans les nouveaux ateliers d’ ALT Metallic

Solutions à Auvelais.

Cette réalisation hennuyère est une réussite esthétique

qui donne au nouveau vaisseau amiral

de la principale société aéronautique wallonne

une image de modernité. ❚

Chaque vantelle est composée de supports en aluminium et d’une lame en tôle d’aluminium perforée R20T28

cintrée. Copyright : IGRETEC/Eric Van Veerdegem.

« Cette réalisation hennuyère est une réussite esthétique qui

donne au nouveau vaisseau amiral de la principale société

aéronautique wallonne une image de modernité. »

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 65


Façade acier/verre – Centre Commercial Rive Gauche à Charleroi

Toiture acier/verre – Centre Commercial Rive Gauche à Charleroi

Votre partenaire en

construction métallique

Arbre de la connaissance, support verrière – Université de Mons

Passerelle flottante et garde-corps – PULSAR Walibi

ALT Metallic Solutions sprl

Avenue F.A.M. Gochet 25

B-5060 Tamines

T +32 71 77 05 80

E info@altms.be

I www.altms.be


NOUVELLE GAMME !

Thermobel

Stratobel Security

Vitrages isolants aux propriétés anti-effraction,

anti-balles ou anti-explosion

✔ Faibles épaisseurs pour une protection maximale

✔ Disponible en grandes dimensions

✔ Esthétique neutre et excellente transmission lumineuse

✔ Combinable avec la plupart des couches AGC

PLUS D’INFO?

AGC Glass Europe

T 02 409 30 00

stratobel.security@eu.agc.com

www.agc-yourglass.com

crible KS 3012

BVBA

Machines &

Accessoires

MACHINES & TOOLS

pour VOOR le RECYCLING recyclage

+32 497 13 14 15

Vliegplein 4

9991 Adegem

België

info@tt.be

www.tt.be

crible KS 2015-2

godet concasseur VPCH 21


Brèves

BUONA FORTUNA, UN ÉCOQUARTIER QUI SE VEUT

CONVIVIAL ET VIVANT

A deux pas de Liège, entre Saint-Nicolas et Seraing, un nouvel écoquartier

est en train de sortir de terre. Buona Fortuna, c’est son nom, offrira à

terme, +/- 170 nouveaux logements répartis sur un peu plus de 45 000 m².

Les maisons de ce quartier, conçu par le bureau AIUD pour les maîtres

d’ouvrage Mabotte SA & Hose, sont en ossature bois, ce qui entraînera

une économie d’environ 17 tonnes de CO 2

par logement.

Sur le plan énergétique, une quasi neutralité en énergie est prévue via

l’installation de panneaux photovoltaïques. Au bout de 5 ans d’occupation,

cet investissement est rentabilisé et commence à rapporter de l’argent

au propriétaire.La première phase de construction concerne 19 maisons individuelles

à deux ou trois façades, avec jardins et terrasses, ainsi que deux

résidences contenant chacune 5 appartements. Une partie des maisons sera

livrée fin 2019. La suite des maisons ainsi que les 2 résidences à appartements

suivront à la fin du premier trimestre 2020.

Plus d'infos : www.horizongroupe.com

Le projet veillera à un aménagement efficace et confortable pour les équipes,

de garde durant 24 heures, la caserne étant en effet un lieu de vie (avec sanitaires,

cuisine, dortoirs et salle de sport et fitness) et de travail (avec bureaux,

salles de réunion et garages).

Plus d'infos : www.beliris.be

(Photo: Beliris)

UNE NOUVELLE CITÉ ADMINISTRATIVE ‘ZÉRO CARBONE’

DANS LA CITÉ ARDENTE

Début septembre, la Ville de Liège a introduit une demande de permis

d’urbanisme pour la rénovation et l’extension de sa cité administrative

située en bord de Meuse. Le bâtiment existant, de conception moderniste

et datant de 1967, s’était dégradé au point de n’être plus utilisé depuis

2016. Cette rénovation d’importance s’inscrit dans un vaste ensemble de

projets intitulé ‘Liège, ville en transition’.

Horizon-Mabotte (Visualisation 3D: Miysis)

A IXELLES, UNE NOUVELLE CASERNE POUR MIEUX

RÉPONDRE AUX BESOINS DES POMPIERS

Les pompiers de Bruxelles et Beliris ont uni leurs forces pour imaginer la

construction d’une nouvelle caserne de pompiers à Ixelles. Le projet, situé

Boulevard du Triomphe sur le site du Campus de la Plaine, sera voisin de la

caserne actuelle dont l’excellente localisation devait être maintenue pour

répondre au besoin de couverture de la zone.

Les bureaux liégeois Baumans-Deffet et Canevas assurent la conception et

le suivi de ce projet, qui prévoit notamment de démolir le socle actuel et

de construire un bâtiment annexe de 4 étages. Afin d’atteindre des performances

énergétiques élevées et de permettre au bâtiment de s’approcher

du ‘zéro carbone’, l’enveloppe sera totalement rénovée. Autre particularité:

le bâtiment se verra adjoindre une pompe à chaleur géothermique qui

pompera l’eau du fleuve tout proche pour produire chaleur et refroidissement

à moindre énergie et à moindre coût. L’investissement prévu pour ces travaux

lourds s’élève à un peu moins de 27,5 millions €.

L’ouverture de la nouvelle cité administrative est annoncée pour 2023.

Plus d'infos : www.liege.be

« Tous les travaux réalisés à l’avenir par les agents du SPW Infrastructures et

de la Sofico devront impérativement intégrer une prise en compte des modes

actifs, explique Carlo Di Antonio. Le poste avancé de Delta date de 1979-

1980. Sa superficie de 800 m 2 était devenue insuffisante et ne répondait plus

aux besoins des pompiers.

A titre de comparaison, le poste Paul Brien à Schaerbeek, construit également

par Beliris, accueille le même nombre d’hommes et la même quantité de

matériel… et fait le double en superficie. Une étude préalable avait démontré

que les possibilités d’extension en l’état étaient très limitées, ce qui a incité

les maîtres d’ouvrage à faire le choix d’un tout nouveau bâtiment, dont la

mise en service est prévue pour 2023.

Baumans-Deffet. (Visualisation : Baumans-Deffet Architecture Urbanisme)

68 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Brèves

CITY DOX, ÉLOGE DE LA MIXITÉ

A Anderlecht, le défi était de transformer une ancienne zone industrielle de

5,4 ha en un quartier mixte où logements abordables, activités productives

et loisirs se côtoieraient harmonieusement, tirant parti du grand espace

vert public en lien avec le canal. Défi réussi pour le promoteur Atenor qui a

confié la conception de cet ensemble au bureau architectesassoc.

Ce nouveau quartier accueille(ra) une mixité de fonctions : logements, résidence-services,

maison de repos, école, espaces verts, commerce, établissements

Horeca et une surface pour entreprises. Une première phase a été

réalisée en mai dernier et les permis ont été délivrés pour une deuxième,

en attendant trois îlots supplémentaires. City Dox offre la possibilité de

devenir propriétaire à partir de 180 000 €. Parmi les acquéreurs figurent de

nombreuses jeunes familles souhaitant rester à Bruxelles, séduites par l'accessibilité

du site. City Dox apporte ainsi une véritable réponse à la problématique

d’accès à la propriété tout en garantissant une mixité des publics et des

fonctions. A terme, une fois les 5 hectares du site entièrement développés, ce

sont près de 1000 logements qui seront disponibles.

Plus d'infos : www.citydox.be

Citybox. (Photo: Georges De Kinder)

GROS CHANTIER (AUTO)ROUTIER À CORROY-LE-GRAND

Fin juillet dernier, la SOFICO déposait auprès de la Région Wallonne une

demande de permis pour l’aménagement de la sortie Corroy-le-Grand, à

la jonction entre l’autoroute E411 et la N4. Objectif : améliorer la fluidité

du trafic - actuellement 1300 véhicules par sens en heure de pointe - en

réorganisant les flux de circulation et en créant des connections directes

(sans croisement) entre les bretelles de l’autoroute et la N25.

Au programme : remplacer l’actuel rond-point de Corroy-le-Grand (N4-N25)

par un carrefour ‘en diamant’ équipé de feux, construire une double trémie

permettant de connecter la N25 à la E411 sans croiser la N4, réaménager et

sécuriser les liaisons cyclables avoisinantes, créer un parking de covoiturage

(130 places) et réaliser les aménagements paysagers nécessaires.

Ce chantier, dont le budget est estimé à environ 11 millions € HTVA, est

financé par la SOFICO et est réalisé en collaboration avec le SPW Mobilité &

Infrastructures (son partenaire technique). L’objectif est de pouvoir démarrer

ce chantier au second semestre 2020 et de le terminer deux ans plus tard

Plus d'infos : www.sofico.org.

ROULER À VÉLO, ÉVACUER LES EAUX DE PLUIE ET

PROPOSER DES ESPACES POUR LES IMPÉTRANTS…

GRÂCE AUX FOSSÉS !

Avec C-Watch, le Centre Scientifique et Technique de la Construction

(CSTC) veut mettre en avant des projets innovants qui peuvent devenir

sources d’inspiration. Un des derniers en date est à mettre à l’actif de Velonet.

Ses responsables, Luc Maes et Guy Doumen, proposent un système

préfabriqué intégré à mettre en œuvre dans les fossés, qui combine les

fonctions de piste cyclable, d’évacuation des eaux pluviales et de zone

facilement accessible pour l’installation et l’entretien des impétrants.

Le concept se base sur un ensemble d’éléments préfabriqués en béton successifs

et reliés entre eux, composés de compartiments et de plaques. L’eau pluviale

est recueillie dans les compartiments et y est temporairement stockée avant

d’être évacuée. La piste cyclable se trouve au-dessus des dalles en béton. Une

goulotte en plastique pouvant accueillir des conduites est placée sous la plaque

de recouvrement, ce qui facilite l’intervention sur les impétrants.

Luc Maes, par ailleurs architecte, a obtenu pour ce projet un brevet belge et

européen. Les sociétés Eurodal et De Bonte-Van Hecke collaborent depuis

trois ans à la commercialisation de ce modèle et un dispositif d’essai a été mis

en place cette année sur le site d’Eurodal à Grobbendonk.

Plus d'infos : www.cstc.be

Plan Sofico.

CSTC C-watch (Image : Velonet)

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 69


Brèves

A MONS, UN RÉSEAU DE CHAUFFAGE URBAIN ALIMENTÉ

PAR LA GÉOTHERMIE

Il y a quelques mois, IDEA, l’Intercommunale de Développement Economique

et d’Aménagement du Cœur du Hainaut, s’est vue confier une

mission de service public financée dans le cadre du FEDER. L’objectif est

de mettre en place et d’exploiter à partir de 2023 un réseau de chauffage

urbain au sein de la ville de Mons. Ce réseau sera alimenté par la géothermie,

la source d’énergie sera donc locale, durable et renouvelable.

urbain et y mettre fin à l’horizon 2050, il se fixe comme objectifs à court

terme de réduire la consommation des terres non artificialisées en la plafonnant

d'ici 2025 et de localiser au maximum les bâtiments à construire dans

les tissus bâtis existants (urbains, ruraux ou périurbains) situés à proximité

des services et transports en commun.

Plus d’infos : www.wallonie.be

La première étape consistera à creuser, en 2020, deux puits profonds de plus

de 2 000 m. Le premier sera utilisé pour pomper l’eau chaude dans la nappe

phréatique et le second permettra de réinjecter l’eau dans le sous-sol, après

son passage dans des échangeurs de chaleur.

A côté des deux puits, il faudra alors construire une centrale géothermique

qui, via des conduites calorifugées encore à installer, alimentera prioritairement

l’hôpital Ambroise Paré.

IDEA et l’Université de Mons ont lancé en février dernier une grande

campagne de prospection géophysique afin de mieux connaître les caractéristiques

du sous-sol de 14 communes autour de la ville hennuyère.

Plus d'infos : www.idea.be

A CHARLEROI, ON CONSTRUIT UN HÔPITAL SUR UN TERRIL

En 2012, dans le cadre de son projet de développement stratégique, le

Grand Hôpital de Charleroi avait acquis le site des ‘Viviers’. Situé au croisement

du R3 et de la RN90, ce vaste terrain de 17 ha offrait en effet

des possibilités d’accès idéales, et son importante superficie autorisait un

aménagement paysager respectueux de l’environnement et du quartier.

Le nouvel hôpital qui devrait y voir le jour en 2024 est un établissement

de soins à taille humaine, conçu afin d’éviter le caractère monolithique des

grands hôpitaux. Le paysage typique de la vallée de la Meuse et de la Sambre

a aussi été utilisé de manière optimale.

Les terrils, témoins du riche passé industriel de cette région minière, sont

devenus des montagnes vertes avec une faune et flore spécifiques.

(Photo: IDEA)

UN GOUVERNEMENT ARC-EN-CIEL POUR LA WALLONIE

Sur le terril des Viviers, le Grand hôpital sera non seulement un lieu de guérison

au cœur d’un cadre verdoyant, mais il fera aussi office de porte d’entrée

vers la ville de Charleroi, comme une citadelle qui veille sur la ville et la santé

de ses habitants.

Plus d'infos : www.ghdc-demain.be

Après environ 100 jours de discussions post-électorales, c’est finalement

un gouvernement arc-en-ciel (PS-MR-ECOLO) dont hérite la Wallonie. Le

libéral Willy Borsus a l’aménagement du territoire dans son portefeuille

de compétences, tandis que la mobilité et les infrastructures se retrouvent

dans l’escarcelle de l’écolo Philippe Henry, qui fait son grand retour.

La déclaration de politique régionale 2019-2024 contient quelques intentions

allant dans le sens d’une gestion durable du territoire.

On retiendra notamment la volonté de ne plus construire de nouvelles routes,

la plantation de 4000 km de haies, la création de 12 000 nouveaux logements

publics, la rénovation de 55 000 logements d’ici 2030, mais également

la création d’une fonction de bouwmeester wallon pour les bâtiments

publics et la reconstruction totale du parc hospitalier en 35 ans, De plus, le

gouvernement souhaite concentrer les moyens de la prochaine programmation

Feder sur les projets de développement urbain et sur les anciens sites

industriels, en vue de leur reconversion économique. Pour freiner l’étalement

(VK Architects & Engineers / Image : Asymétrie)

70 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Brèves

‘LA COURGETTE’, UN PROJET IMMOBILIER MIXTE LE LONG

DES RAILS NAMUROIS

Coincé entre le boulevard Mélot et les rails de la gare toute proche, le

projet immobilier mixte AXS Namur du promoteur Baltisse est surnommé

'La courgette' en raison de la forme du terrain sur lequel il va s'établir.

Le gabarit des immeubles est volontairement limité, à R+3 et R+5.

Les logements étudiants sont annoncés pour 2020, l'entièreté du quartier

devrait être terminé en 2025.

Plus d'infos : www.espritcourbevoie.be

On y trouvera 7 bâtiments : 1 hôtel de 102 chambres, 5 immeubles de

bureaux et 1 immeuble contenant 222 kots pour étudiants. Un parking

souterrain de 388 places est prévu. Le permis d'urbanisme a été accepté et

les travaux devraient démarrer en 2020.

Une attention particulière sera accordée à la qualité environnementale :

bâtiments conçus pour favoriser la flexibilité de leur usage à moyen et long

terme, nombreux emplacements de stationnement pour les vélos et bornes de

recharges électriques, réalisation d’espaces verts propices au développement

de la biodiversité, isolation importante et équipements techniques performants,

panneaux solaires photovoltaïques.

Les bureaux atteindront le standard NZEB (Nearly zero energy building) et

seront certifiés BREEAM.

Plus d'infos : www.montois.be

Courbevoie (Visualisation : Syntaxe – Montois & Partners - Reim)

VERVIERS VEUT DEVENIR UNE ‘VILLE CONVIVIALE’

Le projet ‘Verviers Ville conviviale’, confié au bureau Baumans-Deffet

Architectes (en collaboration avec Anne Rondia), s’attache à réidentifier

un cœur de ville vert, attractif, animé, multifonctionnel, multiculturel et

apaisé. Il cherche à augmenter l’attractivité du centre-ville tout en offrant

aux habitants et usagers des espaces de convivialité appropriables.

Les axes du développement du centre-ville sont valorisés : la Vesdre et ses

quais, le lien entre le diptyque de places centrales (Place Verte et Place du

Martyr) et le centre commercial Verviers-ouest, l'axe historique du Parvis de la

Gare jusqu'à l'Hôtel de Ville. Ces axes seront connectés transversalement par

un maillage paysager.

(Photo: Montois & Partners)

A LOUVAIN-LA-NEUVE, LE DERNIER NOUVEAU QUARTIER

COMMENCE À SORTIR DE TERRE

Le traitement des espaces publics sera uniformisé avec un même langage

de matériaux, de plantations et de mobilier urbain, tout en développant des

identités propres à chaque maillon en lien avec son contexte spécifique.

Le chantier a débuté fin août 2019 par le chantier Concorde-Harmonie et

devrait se terminer à l'automne 2023.

Plus d'infos : www.verviers.be

Ces dernières années, Louvain-la-Neuve a vu se développer des ensembles

d’immeubles mais également des quartiers entiers. Entre les quartiers de

Lauzelle et de La Baraque, sur la ‘dalle SNCB’ comprenant le parking-relais,

il existait encore un (dernier) grand espace disponible.

C'est là, dans le voisinage immédiat du centre de la commune, que sort de

terre Courbevoie, un quartier convivial et novateur, associant confort sans

compromis, accessibilité, espaces verts généreux et technologies durables.

Une association entre deux bureaux d’architectes - Syntaxe et Montois &

Partners - a été bien nécessaire pour concevoir les 50 8000 m 2 de logements

(appartements citadins avec terrasse et jardin privatif, appartements

pour étudiants, mini-lofts et studios), les 1 500 m 2 de commerces et 700 m 2

de services et les 860 emplacements de parking de ce nouveau quartier.

Baumans-Deffet Architectes (Photo : Thibault Dardenne)

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 71


Raccord parfait, l’accord parfait

L’encastrement innovant,

c’est dans la boîte

Le nouveau boîtier d’encastrement DELABIE est conçu avec un système unique permettant de raccorder en toute facilité les équipements

DELABIE (TEMPOMIX 3 de lavabo et douche, TEMPOMATIC 4 et TEMPOFLUX d’urinoir, système de chasse directe TEMPOMATIC bicommande et

TEMPOFLUX 3). Finies les contraintes de malfaçon inhérentes à la pose, la conception même du boîtier garantit la facilité d’installation en

toutes circonstances...

Texte et photos Delabie

Le boîtier futé

Utilisable en rénovation comme en construction neuve, le nouveau boîtier

d’encastrement DELABIE permet la pose et la maintenance d’équipements de

douche, de lavabo, de WC, comme d’urinoir, de manière simplifiée.

En effet, le raccordement des éléments sensibles et hydrauliques (filtre, électrovanne

ou cartouche et robinet d’arrêt) s’effectue par l’extérieur et a été

pensé pour permettre la maintenance par l’avant en enlevant simplement la

plaque de commande.

Un concentré d’innovation

Les boîtiers d’encastrement DELABIE sont équipés d’une collerette avec joint

intégré, qui se clipse sur le boîtier, assurant l’étanchéité et ce, sans silicone.

C’est le placement optimal de la collerette qui permet de recouper le boîtier

en longueur selon l’épaisseur du mur tout en garantissant la continuité de

l’étanchéité. Fin ou épais, le boîtier s’adapte à toutes les contraintes de mur

de 10 à 120 mm.

Fixables par les côtés, par l’avant ou par l’arrière, les boîtiers sont utilisables

sur ossature métallique, mur porteur comme sur panneau mince. L’installation

est ainsi modulable selon le type de chantier.

TEMPOFLUX 3 : Un robinet de chasse directe temporisée, double touche,

alliant design, confort et antivandalisme.

Un boîtier d'encastrement étanche, modulable et ajustable avec collerette à

joint d'étanchéité intégré, breveté DELABIE.

72 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


TEMPOMIX 3 : mitigeur de douche temporisé à déclenchement souple.

TEMPOFLUX 3

Robinet temporisé de chasse directe encastré

Design : plaque épurée en métal chromé

Efficacité : chasse puissante et disponible

à tout instant

Installation aisée : boîtier étanche ajustable

et modulable (cloison et parement)

TEMPOMATIC 4 : robinet d'urinoir électronique avec mode affluence, proposé

en finition verre noir.

DELABIE design le quotidien

DELABIE apporte un soin particulier à concevoir et réaliser des produits

pratiques et design, offrant résistance et efficacité, ainsi qu’ergonomie

et hygiène.

Économie d’eau : double touche 3l/6l

(ajustable à 2l/4l), système antiblocage

en écoulement

Confort : déclenchement souple,

niveau sonore réduit

Hygiène : aucune stagnation d’eau

Ainsi, les plaques de finition des produits encastrés offrent un large choix de

modèles et de formes et sont conçues dans des matériaux nobles choisis pour

leurs qualités design reconnues (verre, inox, métal).

Choisir un produit DELABIE, c’est la garantie d’une recherche d’esthétique,

visant à offrir à tous des objets design au quotidien. ❚

Plus d’informations sur delabiebenelux.com

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 73


Ecologique, électrique et hybride

Dans le secteur des machines pour la construction, les moteurs électriques et hybrides gagnent aussi du terrain. En avril dernier,

Manitou a mis sur le marché une série de machines fonctionnant à 100% à l’électricité sous le label ‘Oxygen’. D'autres machines suivront,

mais la ligne Oxygen propose déjà une nouvelle nacelle élévatrice pour terrains accidentés ainsi que plusieurs

chariots télescopiques.

Texte et Photos Hendrik De Spiegelaere

Le Manitou ATJ 200-E Oxygen diminue drastiquement les coûts opérationnels.

Les nacelles élévatrices et les chariots télescopiques sont également utilisés

à l'intérieur. Dans ce cas, les gaz d'échappement peuvent vite rendre l’atmosphère

irrespirable. De plus, la tendance sociétale actuelle est de rendre plus

écologiques les machines avec moteur à combustion interne. Manitou répond

à ces problématiques avec plusieurs machines électriques.

Arnaud Sochas, responsable de l'innovation chez Manitou : « Dans la

construction, les acteurs sont confrontés à une demande croissante de solutions

flexibles et durables (à faible émission de CO 2

), notamment pour les

chantiers urbains. Avec le label Oxygen, le groupe Manitou souhaite apporter

une réponse concrète à ces besoins.

L’avis de Deutz en tant que partenaire

Pour le passage des machines à l’électricité, Manitou a consulté son partenaire,

la société Deutz. Cela a donné naissance au premier des deux chariots

télescopiques pour la construction et à un groupe motopropulseur hybride.

Ces développements proviennent de la branche e-Deutz. Cette filiale propose

un catalogue de produits modulaires pour la propulsion électrique, dans lequel

les clients peuvent combiner, en fonction de leurs besoins, moteurs à

combustion interne, moteurs électriques, batteries et appareils électroniques.

Le chariot télescopique électrique Manitou MT 1135 est équipé d'une alimentation

de 360 V et d'un moteur électrique de 60 kW. L’énergie est fournie par

une batterie d'une capacité de 30 kW/h.

La version standard MT 1335 est équipée d’un moteur diesel Deutz TCD 3.6

de 75 kW. Dans le prototype hybride, le diesel a été remplacé par un plus petit

TCD 2.2 de 55 kW et un moteur électrique de 20 kW. Le système électrique

a été calculé sur 48 V.

Notre approche inclut en effet les machines électriques, mais notre objectif

premier est de fournir une solution proportionnée, adaptée à chaque

application. Ces solutions doivent être rentables pour l'utilisateur. Nous travaillons

à la fois à la réduction du coût total de possession et de l’impact

sur l'environnement. »

Le Manitou MT 625-E Oxygen nous donne déjà un bel aperçu de l’avenir.

74 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Le chariot télescopique Manitou MRT 2550-H Oxygen Lab est un prototype hybride de la version diesel MRT 2550.

Premières machines sur le marché

L'ATJ 200-E Oxygen est la première nacelle élévatrice électrique tout terrain

de Manitou. Avec une hauteur de travail allant jusqu'à 20 m et une capacité

de levage de 230 kg, ce modèle offre les mêmes performances que la

version diesel.

Complètement chargée, la batterie de 48 V suffit pour assurer une journée

complète de travail. Important : les coûts opérationnels pour l'utilisateur sont

estimés à 20% de ceux d'une machine à moteur diesel.

Le chariot télescopique Manitou MRT 2550-H Oxygen Lab est un prototype

hybride de la version diesel MRT 2550. L'hybride peut fonctionner de manière

limitée en mode 100% électrique. Les capacités de l'appareil sont conservées

: hauteur de levage de 25 m et puissance de levage de 5 t. Le chariot télescopique

électrique MT625-E Oxygen est une machine faisant partie de la

classe compacte.

C'est un chariot télescopique léger, basé sur l’actuel MT625, entièrement

adapté pour fonctionner de manière optimale avec un moteur électrique. La

cabine a également été repensée avec de nouveaux outils intuitifs et des matériaux

contemporains et durables. Pour souligner cette vision durable chez

Manitou, du bois a été utilisé à l'intérieur de la cabine.

« Manitou a développé un

prototype hybride, le chariot

télescopique MRT 2550-H

Oxygen Lab. »

La nacelle élévatrice articulée électrique Manitou 170 AETJ-L a une capacité

de 200 kg et une hauteur de travail de 16,90 m.

Ses points forts sont son déport horizontal exceptionnel et son surplomb,

facilitant le travail à différents endroits et hauteurs sans avoir à déplacer

la nacelle.

Cette nacelle convient aux travaux dans des espaces étroits et encombrés. En

mode roulage, sa hauteur est inférieure à 2 m. ❚

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 75


Location en Wallonie :

recyclage, concassage, criblage mobiles

Nous proposons une gamme tenue à jour et régulièrement renouvelée.

Notre service et notre assistance professionnels et sur mesure vous

garantissent une machine de qualité à un prix juste.

Créations & Aménagements

Sables jaunes et sables équestres

creationetamenagements.be

Créations & Aménagements

Rue Léopold, 160 - 7080 La Bouverie

Distributeur et point de service GM Recycling pour la Wallonie

Contact:

T +32 473 89 21 46

E creation.amenagement@skynet.be

VISITEZ LE

WEBSHOP

WWW.LBV.BE

Jan de Malschelaan 9 - B-9140 Temse Tel. +32-3-771.38.81 info@LBV.be www.lenaerts-blommaert.be


GRANDE FORCE D’ARRACHEMENT

PUISSANT | FIABLE | CONFORTABLE

EXCELLENT SERVICE APRÈS-VENTE

MANITOU

VOTRE

FOURNISSEUR

DE SOLUTIONS

VOS CONCESSIONNAIRES

MANITOU

MARCHANDISE

4480 Engis

085 31 15 91

info@marchandise.be

CONNECTED

MACHINES

DANNEMARK

4950 Waimes

080 67 04 00

caroline@dannemark.com

powered by DELILLE - www.delille.be

ATELIERS MARCEL LAMBERT

6220 Heppignies

071 91 99 19

info@a-m-l.be

GOEDERT MANUTENTION

6800 Libramont

061 46 06 47

info@goedert.be

L’aménagement de véhicule qui booste la productivité.

LOISELET ET FILS

7800 Ath

068 26 46 46

info@loiselet.be

Utilisation ma imale

de l’espace de chargement.

Réseau dans toute la Belux!

Offre avec démonstration sans

engagement de votre part.

Tél. Gratuit: 0800 857 59

mySortimo.be

Manitou_Ad_Construire_BE-FR_95x267_v2.indd 1 14/05/19 16:09


DES SOINS DE SANTÉ PLUS PERFORMANTS

par l’échange de connaissances et la cocréation

Tout comme les bâtiments et les villes, les environnements de soins deviennent de plus en plus ‘intelligents’. Le concept de ‘smart hospital’

fait fureur, ouvrant les portes des hôpitaux du futur (proche) à de véritables prouesses technologiques. Cela a cependant pour conséquence

qu’il devient presque impossible pour les installateurs et les développeurs de garder la maîtrise globale sur l’ensemble. ESHE a

pour objectif d’anticiper cette évolution en réunissant de multiples expertises et en stimulant la cocréation. « L’intégration de technologies

de soins n’est plus un projet chimérique, mais une actualité brûlante ! »

Texte Tim Janssens

| Photos Cristophe Vander Eecken

ESHE est l’abréviation de EEG SMART HOSPI-

TAL ECOSYSTEM, une plateforme dynamique

qui ambitionne de tacler les défis actuels

et futurs de la construction pour le secteur

des soins de santé en réunissant des développeurs

de technologies innovantes pour

les faire profiter mutuellement de leurs

forces respectives. L’initiative émane du EEG

Group, qui s’est associé au spécialiste du

mobilier de soins Haelvoet, aux ‘engineering

masterminds’ de Unmatched, à l’entreprise

d’installation et de service 25-8, à l’expert en

gestion et automatisation énergétique Schneider

Electric et au développeur de logiciels

pour l’HVAC Hysopt. Avec comme résultat

déjà quelques intéressantes réalisations, qui

ont été présentées dans le détail lors d’un

récent événement à la Ghelamco Arena de

Gand.

Des reins plus solides

« L’évolution rapide et la numérisation des

techniques et technologies dans le domaine

des infrastructures hospitalières et des institutions

de soins représentent un immense

défi, mais offrent en même temps de nouvelles

opportunités pour l’amélioration des

prestations de soins et des performances de

l’exploitation. Pour rendre opérationnels les

nombreux produits, technologies et services

innovants, connaissances et expérience issus

de différentes disciplines sont requises. Des

formules comme les PPP et la complexité

croissante des projets de soins demandent

d’avoir les reins solides. Par ailleurs, sous le

couvert de la ‘data science’, on mesure plein

de choses, souvent sans qu’un suivi concret

ne soit prévu. Nous ne pouvons plus raisonner

de manière fragmentée, car les soins, la

logistique et le bâtiment ne forment de nos

jours plus qu’un. La collaboration entre différents

acteurs – administrations, intégrateurs

et fabricants – est logiquement l’une des clés

du succès. D’où la création de ESHE », explique-t-on

chez EEG Group.

« Nous recherchons l’innovation et la rentabilité

au sein des environnements de soins,

d’une part par la validation et la standardisation

de solutions intégrant des produits et

services existants, d’autre part par le biais de

la cocréation, permettant le développement

et la validation de nouveaux produits et services.

Le tout dans un cadre de coopération

précis et ouvert, suivant des accords organisationnels

clairs entre partenaires et fournisseurs

(afin d’offrir au client un excellent

service). »

Innovations prometteuses

Les concepts novateurs que les partenaires ESHE

ont mis au point ensemble l’an passé témoignent

que tout ceci est tout sauf des mots creux. Ainsi

« Nous ne pouvons plus raisonner de

manière fragmentée, car les soins, la

logistique et le bâtiment ne forment de

nos jours plus qu’un. »

Le message à retenir était : « L’intégration de technologies de soins n’est plus un projet chimérique mais une

actualité brûlante ».

78 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Cette année, les partenaires ESHE ont déjà mis au point ensemble quelques concepts novateurs, comme ce lit médicalisé intelligent.

Unmatched et EEG Group se sont investis dans

le ‘predictive lighting’ via LynX® lifeline, un système

par lequel l’éclairage LED est commandé

par la centrale d’alarme sur base de différents

scénarios. Appels de patients, réanimations,

orientation dans le bâtiment, signalisation pour

personnes sourdes … les possibilités sont légion.

Unmatched a également été impliqué dans le

développement du lit équipé avec les Haelvoet

Connect Solutions. Celui-ci est conçu comme un

‘communication hub’ et doté de galeries de protection

Duo-Safe, d’une commande intégrée et

de LynX® first (position de sécurité, localisation,

domotique, détection ‘hors du lit’ …).

L’événement technologique pour le secteur des soins de santé organisé par ESHE a fait le plein de personnes

intéressées à la Ghelamco Arena de Gand.

Quant à Schneider Electric, il a été le moteur

derrière BuildingAdvisor, un outil qui teste les

défauts et des dérives des installations toutes

les cinq minutes sur le plan du confort, de

l’énergie et du fonctionnement, afin de pouvoir

résoudre d’éventuels problèmes de façon

proactive.

Avec pour effet une réduction de 29 % des

opérations de maintenance non planifiées,

de 35 % des réclamations et de 20% des coûts

énergétiques. Enfin, Hysopt et EEG Group se

sont tournés vers l’optimalisation hydraulique,

avec comme objectif de combler le fossé sur

le plan de l’HVAC, en recourant à des logiciels

intelligents. Sachant que 90 % des installations

HVAC sont surdimensionnées et que cela peut

entraîner un coût énergétique et des émissions

de CO 2

30 % plus élevés, on se rend compte que

le potentiel est énorme. « Grâce à l’optimalisation

hydraulique, la présence de techniques ne

va pas grever les coûts mais au contraire générer

des bénéfices ! », conclut-on.

Bref, autant d’innovations prometteuses susceptibles

d’améliorer sensiblement l’efficacité

des soins de santé. Les démonstrations

pratiques qui ont suivi les exposés théoriques

des partenaires ESHE l’ont à nouveau prouvé :

l’intégration de technologies de soins n’est

plus un projet chimérique mais une actualité

brûlante. ❚

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 79


Avec Sharefleet, BIA se lance

dans l’économie collaborative

A Matexpo, BIA n’a pas seulement présenté deux premières pour le Benelux (la chargeuse sur pneus WA475-10

et la pelle PC360LCi-11 de Komatsu), mais s’est également lancé dans l’économie collaborative au niveau professionnel

avec ‘Sharefleet by Bia’. Une autre innovation majeure de l’entreprise belge s’appelle SmartFleet Data.

Texte Pieter de Mos

| Photos BIA/Komatsu

Partager peut signifier multiplier, du moins quand

on a recours à la dernière innovation de BIA. Avec

sa nouvelle plateforme ShareFleet by BIA, l’entreprise

fait son entrée dans l’économie collaborative

professionnelle. ShareFleet by BIA propose une réponse

pertinente à deux interrogations des entrepreneurs

aujourd’hui. Tout d’abord : comment optimaliser

au maximum le retour sur investissement

de leur flotte de machines. Ensuite : comment planifier

le matériel le plus efficacement possible. Ce dernier

aspect implique d’une part de pouvoir disposer

de machines de manière flexible et, d’autre part,

de pouvoir louer temporairement à des confrères

les machines non utilisées. Voilà la raison d’être

de Sharefleet by BIA. Cette plateforme en ligne

permet aux clients de BIA de louer directement

leurs machines à d’autres clients de BIA. Celui qui

possède un ou plusieurs engins momentanément à

l’arrêt, peut les mettre en location en quelque clics.

Disponibilité immédiate

Un avantage important de l’outil est que l’utilisateur

voit directement quelles machines sont

disponibles pendant la période souhaitée et qu’il

peut les réserver immédiatement. Il ne perd donc

plus de temps à attendre la réponse des différents

acteurs et à comparer leurs offres. ShareFleet by

BIA offre la possibilité de proposer des machines

avec ou sans opérateur. Une assurance est toujours

comprise et le prix de la location est clair

et transparent.

Les entreprises participantes ne paient pas de

droit d’inscription ni d’abonnement. Les clients

BIA ont la possibilité de charger leur flotte complète

en une fois dans le système. Ne restent plus

alors que quelques clics pour mettre les machines

effectivement en location.

SmartFleet Data :

la force de l’innovation

Avec BIA SmartFleet également, BIA affiche sa

puissance d’innovation. Cette plateforme de gestion

de flotte est un développement interne qui

donne au client, en un coup d’œil, une vue intégrale

de la performance et de la localisation de

toutes ses machines, quel que soit la marque ou le

Deux premières Benelux pour Komatsu

Chargeuse sur pneus WA475-10 : puissante et polyvalente, cette chargeuse sur

pneus de 24 t de nouvelle génération est dotée de la transmission mécanique et

hydraulique de Komatsu (KHMT) et dispose d’un moteur à la norme EU Stage V.

Son rendement (tonne/litre) est 30 % supérieur au modèle précédent. Le contrôle

de puissance du moteur a été remanié : la vitesse hydraulique se règle directement

depuis la pédale des gaz. Selon BIA, il n’a jamais été aussi simple de trouver le

bon équilibre entre traction et force de levage. Entièrement nouvelle, la cabine offre

de plus un poste de travail agréable et confortable.

Pelle PC360LCi-11 : Avec cet engin d’environ 36 tonnes, également une

nouveauté pour le Benelux, Komatsu présente la deuxième génération de la

technologie « Intelligent Machine Control » (iMC) dans le segment le plus lourd.

Depuis l’introduction de cette technologie, les pelles qui en sont équipées ont un

grand succès en raison de leur productivité et leur performance accrues, et leurs

coûts opérationnels réduits. Elles sont logiquement devenues la référence dans

le secteur du bâtiment. Avec l’arrivée de la PC360LCi-11, les clients peuvent

désormais bénéficier de ces avantages pour les grands travaux d’infrastructure et

de terrassement. Cela se traduit notamment par l’hydraulique et la force de cavage

au godet, l’accélération des cycles de travail lors du chargement des camions et le

nivellement en un seul passage. Le conducteur dispose en outre d’informations en

temps réel sur la position du coin du godet par rapport à la surface, sur le statut en

temps réel et d’une vue partagée personnalisable du profil, du plan ou en 3D.

Cette chargeuse de 24 t est dotée de la transmission

mécanique et hydraulique de Komatsu (KHMT).

type. Des indicateurs de performance importants

tels que la consommation, les heures de fonctionnement,

le temps de ralenti, la charge, les codes

erreur, etc. sont visualisés de manière intuitive

sur un tableau dynamique. Ainsi, le propriétaire

a toutes les données en main pour maîtriser en

permanence le TCO de sa flotte.

http://biagroup.com ❚

80 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Avec cet engin d’environ 36 tonnes, Komatsu introduit la deuxième

génération de la technologie iMC dans le segment le plus lourd.

Grâce à la plateforme en ligne Sharefleet by BIA, les clients BIA

peuvent louer leurs machines directement à d’autres clients BIA.

La plateforme de gestion de flotte SmartFleet Data donne au client, en un coup d’œil, une vue intégrale

de la performance et de la localisation de toutes ses machines, quel que soit la marque ou le type.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 81


Jette Logements passifs

La perméabilité visuelle depuis et vers la rue améliore la qualité de l’espace public et renforce le sentiment d’appartenance au quartier.

Perméabilité urbaine

Pour citydev.brussels, le bureau YY Architecture a conçu à Jette un ensemble de quatre logements passifs, transformant les

contraintes liées à la parcelle en opportunités créatives. Le résultat, récemment livré, offre aux acquéreurs à revenus moyens des

logements de qualité et des aménagements extérieurs bien pensés. En intérieur d’îlot, une cour-jardin revêtue de pavés drainants

Grasslines Big d’EBEMA avec interstices semés de gazon apporte une touche verte en pleine ville.

Texte Philippe Selke

| Photos Geoffrey Fritsch

Le projet Moranville II vient refermer la parcelle

sur laquelle avait été construite en 1996 une première

phase consistant en un grand immeuble à

appartements. Le chantier, qui vient de s’achever,

avait démarré en 2016 suite à un concours remporté

en 2014 par YY Architecture.

Pour l’architecte Yoram Lipski, habitué à travailler

pour citydev.brussels sur de grands projets, le défi

fut intéressant à relever, non seulement en raison

des nombreuses contraintes et de la configuration

compliquée du site, mais aussi par la taille relativement

modeste du projet, offrant davantage de

marge à la créativité. Oriana Klausner, collaboratrice

chez YY architecture, avait en charge l'exécution

et le suivi du chantier.

Servitude et décalages

L’une de ces contraintes est la présence d’une

servitude de passage qui traverse la parcelle pour

permettre aux services de secours d’accéder à l’arrière

du bâtiment de la première phase (appartements

non traversants).

Une autre particularité saute aux yeux en observant

la façade : le front de rue présente un décalage

de près de 3 mètres entre les deux bâtiments

mitoyens du projet.

En élévation également, le projet doit rattraper

d’importantes différences de niveau entre

un bâtiment voisin bas et un autre beaucoup

plus élevé.

Et il le fait bien, grâce à deux volumes assurant

une transition en douceur, disposés de part

et d’autre d’une cage d’escalier. Le volume de

gauche abrite un duplex, tandis que deux autres

duplex s’imbriquent dans le volume de droite.

L’architecte a choisi d’utiliser le rez-de-chaussée

pour les locaux techniques (caves non enterrées,

places de parking sécurisées), de manière à placer

tous les logements en hauteur, dans la lumière.

L’ensemble est complété par un logement adaptable

PMR à deux chambres implanté indépendamment

à l’arrière de la parcelle.

Celui-ci dispose d’un car port-pergola à l’avant et

d’une terrasse plantée à l’arrière.

82 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Logements passifs Jette

La cour-jardin a été traitée en surface perméable au moyen de grands pavés drainants d’Ebema, tandis que l’entrée cochère est réalisée en petits pavés en

béton à la surface lisse.

Perméabilités plurielles

Depuis la rue, un grillage fin ouvre une perspective

vers l’intérieur de l’îlot. Cette perméabilité

visuelle améliore la qualité de l’espace public et

renforce le sentiment d’appartenance au quartier.

Conformément aux prescriptions du RRU, la

cour-jardin qui s’offre ainsi à la vue a été traitée

en surface perméable au moyen de grands pavés

drainants Grasslines Big d’EBEMA, tandis que

l’entrée cochère est réalisée en petits pavés en

béton à la surface lisse pour faciliter la circulation

des piétons, vélos et caddies.

Yoram Lipski : « Nous avons travaillé en phase de

concours avec le bureau de paysagisme Eole, puis

directement avec EBEMA.

Au départ, nous avions envisagé des Grasslines

Small d’EBEMA, que nous trouvions plus esthétiques

mais qui n’auraient pas résisté à la

charge des véhicules lourds comme un camion

de pompier ou de déménagement. Nous avons

finalement opté pour la version Big des Grasslines

(60 x 40 cm), dont l’épaisseur de 12 cm permet

de supporter une charge de 13 tonnes/

essieu. » Le résultat n’en est pas moins esthétique,

le pavage engazonné étant découpé de

zones plantées et les bordures masquées sous

le niveau des plantations. Pour un bel aspect

minéral naturel. ❚

Le projet est conçu pour rattraper les importants décalages en plan et en élévation entre les

bâtiments voisins.

FICHE TECHNIQUE

Maîtres d’ouvrage

CItydev.brussels

Architectes

YY Architecture (Uccle)

Entreprise générale

In Advance (Haren)

Fabricant pavés drainants

Ebema

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 83


SPÉCIALISÉ EN RABOTAGE ü BROSSAGE ü

HOLGO NV

EUROPARK 120 | 3620 LANAKEN

T: +32 (0)89 72 10 95 | E: info@holgo.be

www.holgo.be

24/7 Service hydraulique

Nouveau

Rapide. Fiable. Sûr.

Pirtek tout simplement.

Nouveau

L’ISOLATION LA PLUS

PERFORMANTE

Meest efficiënte

manier van isoleren

Maintenant: 6 centres de service

en Belgique

Service d’entretien hydraulique

mobile 1 heure, 24h/24, 7j/7, et

365 jours par an.

(2020)

078-111 888

“Vous appelez, et nous sommes déjà en route !”

https://fr.pirtek.be/

NAADLOOS GESPOTEN POLYURETHAAN

DEFRAEYE BOB

POLYURÉTHANE PROJETÉ SANS JOINTS

CHAPE & VLOERISOLATIE

DEFRAEYE BOB

Koekelare - Diksmuide - Tel. 051 58 98 62 - www.defraeyebob.be

ISOLATION CHAPE & PLANCHER

Koekelare - Diksmuide - Tel. 051 58 98 62 - www.defraeyebob.be


Le comptoir de la SA Braem à Sombreffe est idéalement situé au cœur de la Wallonie.

Call & Collect, pour un service

encore plus rapide

Idéalement situé au cœur de la Wallonie, le comptoir de la SA Braem à Sombreffe est une adresse incontournable pour trouver la pièce

détachée indispensable à la réparation ou à l’entretien de votre camion MAN ou Mercedes. L’entreprise dispose d’un stock de plusieurs

dizaines de milliers de pièces, neuves ou même d’occasion. Depuis un an, un comptoir d’enlèvement de pièces a été créé pour faire gagner

plus de temps aux clients ayant pris la précaution de commander au préalable.

Texte Philippe Selke

| Photos Braem

Livraisons de nuit chez les clients

Les clients qui souhaitent une livraison de pièces

à domicile bénéficient de la logistique de la maison-mère

située en Flandre occidentale. C’est de

là que partent les commandes pour les livraisons

de nuit. La préparation des commandes y est automatisée

pour gagner en efficacité. Les colis sont

ensuite acheminés de nuit vers les clients de sorte

que ceux-ci puissent procéder à la réparation dès

le petit matin et ainsi éviter une coûteuse immobilisation

de leur camion.

Le service « Call & Collect » permet au client,

après réservation téléphonique préalable,

d’ensuite enlever la pièce en une minute.

Enlèvements rapides au comptoir

D’autres clients ont besoin d’être dépannés immédiatement

en cours de journée. Ils se rendent

alors directement dans l’un des comptoirs Braem

en Belgique, dont celui de Sombreffe, particulièrement

bien accessible par le réseau autoroutier.

C’est pour accélérer le service au comptoir que

l’entreprise a mis au point, après une période

d’essai couronnée de succès, ce qu’elle appelle le

« Call & Collect ».

« Avec Call & Collect,

le temps d’attente

est retombé

quasiment à zéro. »

L’objectif est d’inciter les clients à passer leur

commande par téléphone, même seulement une

heure à l’avance, de façon à pouvoir ensuite enlever

la pièce en une minute. Bruno Tessier, gérant

de Braem division Sombreffe : « Il était impossible

de prévoir l’affluence au comptoir. On pouvait

avoir un ou plusieurs coups de feu sur la journée,

avec une attente qui pouvait être très longue pour

L’entreprise dispose d’un stock de plusieurs

dizaines de milliers de pièces pour la réparation

ou l’entretien de votre camion MAN ou Mercedes.

celui qui était cinquième dans la file. Avec Call &

Collect, le temps d’attente est retombé quasiment

à zéro. Ce qui occasionne moins de stress pour

nos clients et nos magasiniers. »

Pour permettre les enlèvements au comptoir même

sur le temps de midi, les horaires d’ouverture ont

été modifiés. Le comptoir est désormais accessible

de 8 à 18 heures, sans interruption. ❚

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 85


TAKEUCHI SAFETY GUARD :

un ‘ange gardien’ sans compromis

On lit de plus en plus souvent ce genre d’informations sur les médias sociaux, les sites d’information ou dans les journaux. Et malgré

toutes les mesures de sécurité que nous prenons, cela arrive encore trop souvent : des personnes travaillent autour de la machine,

l’opérateur et le terrassier ne se voient pas lorsqu’ils se rapprochent l’un de l’autre et c’est l’accident. Il arrive aussi qu’une pelle effectue

des travaux dans une zone urbaine et que son conducteur n’aperçoive pas un cycliste ou un piéton… avec les mêmes conséquences.

La sécurité de tous étant primordiale, avoir recours à un ‘ange gardien’ s’impose. Celui-ci existe bel et bien, sous la forme du Takeuchi

Safety Guard ou TSG.

Texte Pieter de Mos

| Photos Verhoeven - Erik de Brouwer

En cas d’accident, les terrassiers et les autres usagers

de la route se retrouvent sous l’engin, ce qui

peut entraîner des blessures corporelles, voire la

mort. Lors du salon Matexpo, Verhoeven Grondverzetmachines

BV a montré qu’elle n’acceptait

aucun compromis en matière de sécurité des personnes

et des machines. C’est pourquoi, en tant

qu’importateur de mini et midi pelles Takeuchi,

Verhoeven a fait le nécessaire pour trouver une

solution à ce problème urgent.

Le résultat est un système de sécurité dynamique

nommé Takeuchi Safety Guard (TGS).

Cet ‘ange gardien’ arrête automatiquement la

machine en cas de situation dangereuse. Les

démonstrations à Matexpo furent impressionnantes

et convaincantes. Le système est dès à

présent disponible en option sur les machines

Takeuchi, mais devrait en réalité être rendu

obligatoire dans le monde entier sur toutes les

marques de machines.

En déplacement et à l’arrêt

Le système TSG entre en action dès qu’une personne

ou un mur (ou un autre objet) se trouve

trop près de l’engin. Et ce, à la fois lorsque ce

dernier se déplace et en cas de rotation de sa superstructure.

Cette nouvelle technique n’a encore jamais été

proposée (de série) sur des pelles hydrauliques.

Il existe déjà différents systèmes de sécurité et

de détection mais aucun ne permet d’intervenir

automatiquement en cas de danger imminent.

En raison de son déclenchement automatique,

TGS est un système de sécurité permettant d’éviter

un grand nombre d’accidents et de dommages.

En zone urbaine tout particulièrement, Takeuchi Safety Guard peut éviter de gros problèmes.

86 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Dès que le Takeuchi Safety Guard détecte que la machine avance trop rapidement ou se trouve trop près d’un

objet lors d’un déplacement ou d’une rotation, il arrête tout mouvement de la machine.

Cet outil permet en outre aux opérateurs et aux

terrassiers d’effectuer leur travail dans un sentiment

de sécurité. TGS peut être monté en option

à partir du modèle Takeuchi TB240.

Comment le système fonctionne-t-il ?

Si vous décidez d’installer le système, toute une

série de capteurs seront montés à l’arrière de

la machine. Ces capteurs mesurent la distance

entre la machine et tous les objets se trouvant à

tout moment hors du champ de vision direct de

l’opérateur. Un logiciel est par ailleurs intégré à

la machine. Celui-ci mesure à la fois la vitesse de

déplacement de l’engin et la vitesse de rotation

de la superstructure.

Dès que le TGS détecte que la machine avance

trop rapidement ou se trouve trop près d'un objet

lors d'un déplacement ou d'une rotation, il

arrête tout mouvement de la machine, ce qui

a pour effet de l'immobiliser complètement

en un rien de temps. Le moteur continue de

tourner mais les activités sont brièvement interrompues.

La commande de la machine est

automatiquement rétablie au bout de quelques

secondes. L’opérateur peut alors faire pivoter ou

déplacer son engin pour s’éloigner prudemment

de l’objet.

Moins de dommages matériels

Sans TSG, des manœuvres maladroites entraînent

souvent des dommages bien inutiles au niveau de

la pelle. Il arrive même que des machines toutes

neuves ne soient déjà plus reconnaissables après

quelques semaines. Sans parler des sinistres qui

sont ensuite facturés aux entreprises de construction

et d’infrastructure. Cela arrive notamment en

cas de location ou lorsque plusieurs opérateurs utilisent

une seule et même machine.

Avec une pelle à rayon court, vous risquez moins

d’endommager la machine. Comme une pelle à

rayon court possède un rayon de braquage plus

court, elle est moins susceptible de toucher quoi

que ce soit en faisant pivoter sa superstructure.

L’avantage du système Takeuchi Safety Guard, c’est

Pour le TSG, toute une série de capteurs sont montés

à l’arrière de la machine. Ces capteurs mesurent

la distance entre la machine et tous les objets se

trouvant à tout moment hors du champ de vision

direct de l’opérateur.

qu’il ne fait aucun compromis en termes de puissance

et de stabilité, l’un des inconvénients d’une

pelle à rayon court classique. ❚

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 87


Un bâtiment frais par ces

températures?

Stores extérieurs et ventilation intensive nocturne : la combinaison la plus efficace

Il n’est pas évident de supporter la chaleur suffocante qui règne à l’intérieur par des températures extérieures supérieures à 30

degrés. La tentation est grande d’utiliser une climatisation, mais c’est justement cela qui contribue à provoquer encore davantage de

canicules dans le futur. Il existe heureusement d’autres solutions.

Texte et photos Renson

Des bâtiments bien isolés et étanches à l’air :

attention en été !

Si les émissions de CO 2

continuent à augmenter comme c’est le cas actuellement,

le nombre de journées de canicule en été (avec des températures supérieures

à 25 degrés) va encore s’accroître.Nous devons chacun contribuer à

maintenir notre consommation énergétique la plus basse possible. Bien isoler

et construire étanche à l’air est une bonne chose. Mais en cas de fortes chaleurs,

vous risquez la surchauffe à l’intérieur avec comme conséquence que cette chaleur -

du fait de l’isolation performante - ne puisse plus s’échapper vers l’extérieur.

L’air conditionné : une solution ou un problème ?

Faire tourner la climatisation à plein régime paraît logique, mais est en fait en

grande partie responsable du problème. Les appareils de conditionnement d’air

apportent effectivement de la fraîcheur à l’intérieur, mais ils évacuent la chaleur à

l’extérieur. Ils sont très gourmands en énergie et augmentent les émissions de CO 2

,

ce qui contribue justement à l’accélération du changement climatique. C’est un

cercle vicieux, puisqu’indirectement le conditionnement d’air entraîne à son tour

une augmentation des canicules. Il existe heureusement des solutions alternatives.

La ventilation intensive de nuit permet de ventiler en toute sécurité.

Empêchez la chaleur de rentrer

C’est aussi simple que logique : il faut éviter que la chaleur ne pénètre à l’intérieur.

Très à la mode, les grandes baies vitrées vous permettent de faire entrer un maxi-

88 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


mum de lumière naturelle, mais elles peuvent aussi provoquer un ‘effet de serre’

à l’intérieur. Une bonne protection solaire extérieure est une solution efficace, car

elle permet d’arrêter les rayons du soleil avant que ceux-ci n’atteignent le vitrage.

Les stores extérieurs offrent une grande souplesse d’utilisation, car vous

pouvez les ouvrir et les fermer selon le degré d’ensoleillement, et lorsqu’ils

sont relevés en hiver, ils vous permettent de profiter de la chaleur bienvenue

du soleil. Vous pouvez aussi – contrairement aux volets roulants –

Le plus intéressant est de combiner la protection solaire extérieure à une

ventilation intensive de nuit.

La protection solaire permet d’arrêter les rayons du soleil avant que

ceux-ci n’atteignent le vitrage.

toujours profiter de la vue sur l’extérieur. La protection solaire retient les

rayons du soleil mais ne vous prive pas de la vue ou de lumière naturelle.

Au-dessus des fenêtres exposées au sud, vous pouvez également installer

un auvent qui peut constituer une solution judicieuse pour lutter contre

l’excès de soleil.

Faites circuler de l’air frais la nuit

Le plus intéressant est de combiner la protection solaire extérieure à une ventilation

intensive de nuit. Il est important de laisser pénétrer de grandes quantités

d’air frais la nuit pour rafraîchir l’intérieur naturellement et gratuitement.

Par exemple, laissez ouvertes toute la nuit deux fenêtres en face l’une de

l’autre pour créer un courant d’air. Grâce à une moustiquaire intégrée et

des lames en aluminium prévues d’origine dans le cadre de votre fenêtre,

vous dissuadez les cambrioleurs et les moustiques de pénétrer. Vous pouvez

ventiler en toute sécurité pour un meilleur confort. ❚

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 89


Bruxelles Quatuor Brussels

Un quatuor de tours pour

LE QUARTIER NORD À BRUXELLES

Dans l’Espace Nord de Bruxelles, tourné vers le centre-ville, se dressera en 2020 le projet Quatuor Brussels. Composé de quatre tours

d’allure similaire mais de hauteurs différentes, l’ambitieux complexe de bureaux (60 000 m²) conçu par Jaspers-Eyers architects pour

le promoteur Befimmo et construit par Besix, propose à ses occupants des salles de réunion, un centre culturel, des restaurants et

bars, des espaces de co-working, une salle de fitness ou encore une agence bancaire. Un chantier ‘grande taille’ aux généreuses

formes arrondies dont les noyaux de béton grimpent vers le ciel grâce aux coffrages Wolftech.

Texte : Philippe Selke | Photos : Befimmo – Jaspers-Eyers architects – Besix

de lourds travaux structurels de démolition, la suppression

de fondations ou encore la dépollution

du sol.

« Grâce à un système hydraulique, le

coffrage auto-grimpant de Wolftech

s’élève d’étage en étage tous les 8 jours.»

Quatuor Brussels a été conçu pour créer un lien

urbain entre des quartiers proches mais très différents,

l’Espace Nord d’une part et le cœur historique

de Bruxelles d’autre part. Le projet est

composé de quatre tours de hauteurs différentes

(5 à 18 étages) sur un socle commun de 4 niveaux

qui relie les tours pour former un ensemble cohérent.

Les tours situées côté ouest seront moins

élevées étant donné leur proximité avec d’autres

bâtiments au gabarit limité. A l’inverse, les tours

grimperont plus haut pour s’aligner sur les développements

présents côté nord et ainsi façonner

le skyline de l’importante balise urbanistique que

constitue l’Espace Nord.

Pour matérialiser ce repère, Quatuor présentera

des volumes arrondis et doux, avec quelques

accents particuliers comme une voie piétonne

reliant les tours et les terrasses-jardins au-dessus

du socle. Les toitures inclinées dynamiseront l’ensemble

tout en permettant l’installation de panneaux

photovoltaïques orientés au sud (BREEAM

«Oustanding»). Triple vitrage, menuiseries en

aluminium thermolaqué et pierre naturelle seront

utilisés pour les façades tandis que les plinthes seront

en pierre bleue. Quatuor disposera également

d’un jardin paysager intérieur et d’un parking souterrain

de 253 places.

Coffrages auto-grimpants

La construction du complexe a au préalable nécessité

des opérations délicates et complexes dont

L’entreprise Wolftech, spécialisée en coffrages,

s’active sur cet immense chantier depuis le mois

de juin 2018. Thierry Van Brakel, conseiller technique

: « Si tout va bien, les noyaux d’ascenseurs

devraient être terminés pour la fin de cette année.

Nous avons commencé avec plusieurs mois de retard

car les démolitions ont apporté quelques surprises.

Une autre difficulté de ce chantier réside

dans la quantité de matériel à déployer, d’autant

que le chantier, qui occupe quasiment toute la

surface du terrain, ne comporte pas beaucoup de

zones de stockage. »

Pour ériger les noyaux d’ascenseurs et d’escaliers

des tours les plus élevées, Wolftech met

en œuvre sur la face extérieure de ceux-ci des

coffrages auto-grimpants. Contrairement au

traditionnel coffrage grimpant, ceux-ci ne nécessitent

pas l’intervention d’une grue. Grâce à

un système hydraulique, ils s’élèvent d’étage en

étage tous les 8 jours, précédant les dalles de

4 ou 5 niveaux.

Thierry Van Brakel : « Pour les tours C et D, les

plus hautes, un noyau représente plus ou moins

1000 mètres carrés de coffrages par tour. Pour

les tours A et B, les noyaux sont réalisés pour

les trois quarts en préfabriqué, et le solde en

béton coulé sur place.

Rien ne se perd…

Environ 80 % du coffrage utilisé sur ce chantier

est modulaire : les cadres sont réutilisés de chantier

en chantier, moyennant nettoyage et éventuel

remplacement de la peau de coffrage. Les 20%

restants sont spécialement assemblés pour cet ouvrage.

Ils sont constitués de filières métalliques et

de poutrelles H20, sur lesquelles on vient poser

une peau de coffrage. Une fois le chantier achevé,

les poutrelles métalliques, tout comme celles en

bois (labellisé PEFC), sont récupérées pour être

réemployées. ❚

FICHE TECHNIQUE

Maître d’ouvrage

Befimmo

Architectes

Jaspers-Eyers & Partners (Bruxelles)

Entreprise générale

Besix

90 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Quatuor Brussels Bruxelles

Pour ériger les noyaux d’ascenseurs et d’escaliers des tours les plus élevées, Wolftech met en œuvre sur la face extérieure de ceux-ci des coffrages auto-grimpants.

L’entreprise Wolftech, spécialisée en coffrages, s’active sur cet immense chantier depuis le mois de juin 2018.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 91


Une façade à cassettes fait cohabiter plaques composites

en aluminium et panneaux photovoltaïques

L’entreprise Sign & Façade a réalisé les façades du BCP, un nouveau centre d’affaires situé à Thimister, à deux pas du nœud autoroutier

E40-E42. Particularité du projet, une des façades devait comporter des panneaux photovoltaïques.

Texte : Michel Charlier | Photos : Sign & Façade

Il y a quelques mois, le groupe Horizon inaugurait

un immeuble de bureaux de haut standing

destiné à des entreprises à caractère industriel.

Installé dans le zoning des Plénesses à Thimister,

ce bâtiment est équipé de technologies de pointe

permettant de minimiser la consommation énergétique

de ses occupants. La partie de bureaux

couvre environ 3000 m² et se complète d’un vaste

hall de 5000 m² environ.

En étroite collaboration avec l’entrepreneur général

et le fabricant de fenêtres, l’entreprise Sign & Façade

a réalisé la façade du bâtiment, « une structure 3D

assez complexe, revêtue de 3 600 m² de cassettes accrochées

de façon invisible. Ces cassettes sont constituées

de plaques composites en aluminium de trois

couleurs, blanc, noir et or », explique Kris Drijvers,

Sales Manager de Sign & Façade.

« Le premier avantage des cassettes en aluminium

composite est qu’elles présentent toujours une

grande résistance naturelle, malgré leur grande

taille », précise Kris Drijvers. « Mais elles ont aussi

un autre avantage important : elles sont recouvertes

d’un laquage PVDF, aux propriétés supérieures

à celles du poudrage classique, qui garantit

une excellente finition et empêche la saleté de s’incruster.

La laque PVDF est peu sujette au farinage

et conserve son éclat et sa couleur initiaux pendant

des années. »

« La particularité de ce projet tenait à l’intégration,

dans l’une des façades, de panneaux photovoltaïques

», conclut Kris Drijvers. 14 KW de panneaux

photovoltaïques ont en effet été intégrés dans le bardage

de la façade Sud du bâtiment. Le reste a été

installé, de façon plus habituelle, sur la toiture. ❚

Des panneaux photovoltaïques ont été intégrés dans

la façade Sud.

Les cassettes sont constituées de plaques composites

en aluminium de trois couleurs, blanc, noir et or.

92 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Faire de votre façade votre

carte de visite ? Grâce à

une approche sur mesure

innovante et à des solutions

complètes mettant en

œuvre des matériaux

durables, Sign & Facade est

le partenaire par excellence

pour votre revêtement

de façade. Découvrez

nos réalisations sur

www.sign-facade.be et faites

le plein d’inspiration ou

contactez-nous directement

pour des conseils

personnalisés et sans

engagement au numéro

gratuit 0800 957 22.

Herrestraat 29

3294 Molenstede-Diest

T +32 13 35 01 00

info@sign-facade.be

sign-facade.be

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 93


Trans-KTP

OPTIMISEZ

VOS RENDEMENTS

De 9 à 27T - Charge techniquement

admissible sur chantier

joskin.com

DIVERSITÉ ET

PERFECTION DE LA LUMIÈRE NATURELLE

COUPOLES | FENÊTRES POUR TOIT PLAT | VERRIÈRES | VITRAGES ARCHITECTURAUX | EXUTOIRES DE FUMÉE ET DE CHALEUR

LAMILUX HEINRICH STRUNZ GMBH

Geert Vervaeck | Mobile: +32 492 08 76 35 | Geert.Vervaeck@lamilux.de | www.LAMILUX.be


AUSSI BELLE QUE FONCTIONNELLE

Un design d’exception dans une multitude de déclinaisons : tel a été le mot d’ordre lors du

développement de la nouvelle fenêtre pour toit plat LAMILUX Glass Skylight FE.

« Architectes, entrepreneurs et utilisateurs du bâtiment profitent d’un profil de châssis

innovant et d’une conception intelligente offrant une importante valeur ajoutée »,

commente-t-on chez LAMILUX, qui a reçu pour cette nouveauté un German Design Award

2019 juste avant sa mise sur le marché.

Texte et photos LAMILUX

Ce que l’on remarque directement est l’absence

de fixations qui nuiraient à l’aspect extérieur

parfaitement lisse et homogène du nouvel élément

vitré. Lors de la production de la fenêtre

pour toit plat, une technologie innovante est en

effet mise en œuvre, avec un assemblage des

composantes du châssis au niveau des angles,

light FE s’affiche ainsi non seulement comme

un point marquant du design du bâtiment, mais

aussi par sa très grande facilité d’installation »,

selon LAMILUX.

Un éventail de possibilités

Le design de la nouvelle LAMILUX Glass Skylight

FE peut de plus s’adapter au concept général de

tout projet. Cette liberté architecturale est notamment

possible grâce à un large éventail de formes

spéciales, une grande diversité de vitrages et des

dimensions allant jusqu’à 2,5 mètres. Les couleurs

intérieure et extérieure du châssis peuvent

également être déterminées librement. Le châssis

est fait de trois composants assemblés, qui forment

sur leurs bords extérieurs l’angle de la pyramide

de Khéops. Ces angles d’exactement 51,8

degrés contribuent à l’esthétique de l’ensemble.

Le German Design Award 2019 dans la catégorie

‘Building and Elements’ – déjà le quatrième du

nom attribué à LAMILUX – représente la cerise

sur le gâteau pour ce développement de produit

particulièrement réussi. ❚

sans vis ni soudure visible. En outre, LAMILUX

choisit la technologie Structural Glazing pour le

vitrage, par laquelle vitrage et châssis sont collés

plutôt que pris en feuillure. De la sorte, eau

de pluie et salissures peuvent s’écouler librement

de tous les côtés. Tous les entraînements,

alimentations, câbles et autres composants

sont par ailleurs intégrés de manière invisible

dans le châssis. « La fenêtre de toit Glass Sky-

« La nouvelle fenêtre de toit s’affiche ainsi

non seulement comme un point marquant

du design du bâtiment, mais aussi par sa

très grande facilité d’installation. »

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 95


Liège Stade de Sclessin

A Sclessin, LE STADE DU STANDARD sera

agrandi et pourvu de nouvelles fonctions

En 2020, le stade du Standard à Sclessin subira un sérieux lifting. Il sera en effet agrandi et

sa capacité d’accueil passera de 27 670 à 35 000 spectateurs. On y ajoutera également une

esplanade, des commerces, une crèche, une plaine de jeux et un musée. La demande de

permis intégrée a été déposée à la fin du mois de juin 2019. La conception du remaniement

de ce futur ‘anneau rouge’ a été confiée au bureau Assar L’Atelier Architects.

Notons également que la visibilité du terrain offerte

aux visiteurs a été améliorée. Le nombre de places

de parking a également été accru et un parking de

délestage, desservi par des navettes, a été créé. Le

début du chantier est prévu pour juin 2020. ❚

Texte Michel Charlier |

Visualisations Assar Architectes

A Sclessin, le stade Maurice Dufrasne, d’une

superficie totale de +/- 200 000 m 2 , est situé

au sein d’une zone industrielle sidérurgique qui

a marqué l’économie et l’histoire de la région,

mais aussi de la Belgique. Le but du remaniement

du stade est avant tout d’augmenter sa

capacité, pour offrir quelque 35 000 places en

version UEFA (en isolant 5% des places pour les

supporters de l’équipe adverse). Mais on profitera

également de ces travaux pour créer de

nouveaux espaces.

L’importance de l’esplanade

« La création d’une esplanade 360° permettra

d’accueillir les spectateurs avant ou après le

match, non plus sur la voie publique comme

c’est le cas aujourd’hui, mais bien dans un

espace ‘rouge et blanc’ spécialement dédié »,

explique-t-on chez Assar L’Atelier Architects.

« Cette esplanade permettra d’organiser

l’accès aux gradins sur l’ensemble de la périphérie

et permettra également – hormis les matches

nationaux – de faire le tour de l’infrastructure et

de rejoindre son entrée vers les gradins, quelle

que soit la zone par laquelle on a accédé au

stade. » Six niveaux d’accueil - de 1 étoile (les

Tribunes) à 6 étoiles (accueil VIP) - , tous accessibles

à partir de l’esplanade, seront ainsi

prévus à l’intérieur du stade.

proposant nourriture et boissons, qui ne s’animent

que quelques jours par mois.

« La Chambre de Commerce et de l’Industrie de

Liège-Verviers-Namur avait demandé au Standard

de lui construire 6 000 m² de bureaux

nets locatifs afin de remplacer et de compléter

les surfaces occupées actuellement le long de la

tribune 3. » Ce nouvel immeuble, dit ‘administratif’,

offrira de plus des espaces Horeca, des espaces

de commerce (999 m²), un fan shop (une

boutique dans laquelle les supporters peuvent

acheter le maillot portant le numéro de leur

joueur préféré, mais aussi des objets et des gadgets

aux couleurs du club), une crèche (400 m²),

une plaine de jeux (600 m²), un espace ‘laser games’

(2 000 m²) ainsi qu’un espace wellness et

santé (500 m²). Ajoutons à cela la création d’un

musée dédié tout entier au club et à son histoire.

FICHE TECHNIQUE

Maîtres d’ouvrage

Standard de Liège sa

Architecte

Assar Architects

Stabilité

Bureau d’études Greisch

Techniques spéciales et PEB

Bureau d’études Pierre Berger

Superficie

191 792 m 2 (hors parking)

Des commerces, un musée et une

crèche…

Le remaniement du stade est surtout l’occasion

de créer un ensemble dynamique multi-usages

et de proposer un lieu vivant et actif 365 jours

par an. Les alentours d’un stade de football se

limitent en effet très souvent à des échoppes

Le tram, en plein redéveloppement à Liège, s’arrêtera devant le stade de Sclessin.

« La création d’une esplanade permettra d’accueillir les spectateurs

non plus sur la voie publique mais bien dans un espace dédié. »

96 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Stade de Sclessin Liège

Le nouveau stade sera symbolisé par cet anneau rouge, qui renvoie au surnom de l’équipe du Standard, les ‘Rouches’ (les rouges).

La configuration des axes routiers autour du stade

est également repensée.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 97


Vers toujours plus d’Advantage,

même pour les travaux publics !

Avec le concept Advantage, Joskin a voulu prouver que la diminution des prix des machines agricoles était tout à fait réalisable sans en

impacter la qualité. Pour effacer cette contrainte budgétaire, Joskin a tout misé sur un procédé de fabrication à la chaîne, jusqu’alors

inutilisé dans l’industrie de la remorque agricole et des bennes pour travaux publics. L’entreprise belge a réussi une fois de plus à

révolutionner le marché.

Texte Joskin & Michel Charlier |

Photos Joskin

matières premières plus avantageux, à une allocation

plus rentable des forces de production et à une

efficacité accrue des machines automatiques. Les

économies ainsi réalisées se répercutent directement

et permettent de livrer un produit avec des options

de base haut de gamme intégrées, tout en gardant

le prix d’un produit standard. Chaque machine Advantage

dispose ainsi d’un équipement complet et

se voit proposée à un prix défiant toute concurrence.

« À nos yeux, il était essentiel que nos avancées

industrielles nous serve à proposer des

La benne Trans-KTP Advantage 22 T a sa place sur

les chantiers les plus rudes, quel que soit le dénivelé

du terrain sur lequel elle évolue.

En 1968, le Groupe Joskin se fixait pour objectif

de rendre accessible au plus grand nombre la

pratique d’une agriculture efficace, durable et rentable.

La marque n’a alors cessé d’optimiser ses

forces de production afin d’apporter la réponse la

plus adéquate possible aux besoins des consommateurs.

De manière continue, Joskin a investi

dans une modernisation complète de ses différents

sites de production visant à réduire ses coûts

de fabrication par le biais d’une augmentation et

d’une rationalisation de sa capacité de production.

En 2018, elle mettait au point la fabrication

en série et, dans la foulée, présentait en 2019 sa

gamme évolutive Advantage.

Equipement complet à prix plancher

Cette nouvelle gamme offre la possibilité à tous les

utilisateurs freinés par le prix et la complexité de certaines

machines disponibles sur le marché, de se procurer

des outils accessibles, simples d’utilisation et

performants. Les modèles de la gamme Advantage

sont en effet assemblés sur des lignes de montage

qui leur sont exclusivement dédiées et font ainsi l’objet

d’une fabrication en série. Produire un modèle en

grande quantité donne accès à des prix d’achat de

98 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


offres commerciales régulières », explique

Valéry Bailly, directeur commercial chez Joskin.

« Comme son nom l’indique, avec cette gamme

Advantage, nous avons fait le choix de répercuter

tous les avantages liés au processus de

fabrication directement sur le consommateur.

Ce dernier peut ainsi bénéficier clé en main,

pour le prix d’une machine standard, d’un véhicule

riche en options, lui apportant une réponse

directe aux conditions rencontrées dans

son travail. En plus du pré-équipement inclus,

chaque modèle reste également personnalisable

ultérieurement. Grâce à la standardisation

des pièces et des composants Joskin, il est

en effet possible de viser à tout moment une

adéquation avec des désidératas toujours plus

spécifiques », précise-t-il encore.

L’extension à d’autres machines

Initié au départ autour d’une seule machine

agricole, le Modulo (un binôme tonne à lisier

- rampe d’épandage) ayant obtenu le titre de

‘Machine de l’année 2019’, le concept Advantage

a rapidement connu un succès international.

Joskin a donc élargi cette gamme à

d’autres références prestigieuses et, dans le

domaine des bennes pour les travaux publics,

l’entreprise a développé les machines Trans-KTP

22 et 27 tonnes. Reposant sur des caisses en

acier Hardox 450, elles sont munies de nombreux

équipements : train roulant balancier, suspension

du timon par lames transversales paraboliques

et système de freinage pneumatique

proportionnel à la charge pour la première ;

Hydro-Pendul, stabilisateur de bennage et correcteur

de dévers pour la seconde.

Des machines en séries limitées

« Nous avons donc fait le choix de ne produire nos

machines Advantage qu’en séries limitées », poursuit

Valéry Bailly. « Nous pouvons ainsi maintenir un catalogue

gérable et le renouveler continuellement au fil

des saisons. Cela nous permet de conserver un taux

d’attractivité important et de maintenir un rythme de

rotation élevé dans notre offre. » ❚

« Comme son nom l’explique, avec cette gamme Advantage,

nous avons fait le choix de répercuter tous les avantages liés au

processus de fabrication directement sur le consommateur. »

La benne Trans-KTP Advantage 27 T résiste aux conditions les plus dures, tout en assurant la sécurité lors des manœuvres de bennage.

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 99


PUBLIREPORTAGE

Le bon géotextile...

Force x déplacement = énergie

Les géotextiles non tissés Drefon® de Texion s’utilisent comme

séparation entre des couches de fractions différentes. Leur allongement

élevé leur permet de se déformer sans casser.

Sous une fondation routière ou dans une tranchée de drainage, le

filtre reste fonctionnel sur la totalité de la surface, même après des

tassements différentiels. Les géotextiles non tissés supportent jusqu’à

80 % de déformation et conviennent donc pour l’absorption d’énergie.

L’épaisseur du géotextile comme avantage

Comme il est possible de produire un géotextile non tissé de

l’épaisseur souhaitée, vous déterminez vous-même cette propriété

typique pour votre projet.

• Perméabilité à l’eau et fonction filtrante, idéalement combinées

pour la séparation

• Perméabilité à l’eau dans le plan pour le drainage latéral

• Protection des géomembranes contre les perforations par des

cailloux pointus

• Absorption de l’énergie des vibrations des véhicules ferroviaires

et donc réduction des nuisances sonores

• Absorption de l’émulsion bitumineuse comme couche antifissures

• Géotextile de couleur orange pour avertir de la présence de

canalisations souterraines ou d’un danger

Avec Texion, vous choisissez le type de Drefon dont vous avez

besoin pour votre projet. Le type de fibre le plus approprié, le degré

d’aiguilletage et le réchauffement éventuel pour arriver au point de

fusion des fibres.

Les géotextiles non tissés et leurs diverses propriétés offrent une

infinité de combinaisons.

Des géocomposites aux propriétés combinées

Quand on combine le géotextile non tissé Drefon® et un autre

géosynthétique, on obtient un géocomposite. La combinaison des

deux éléments constitutifs réunit leurs propriétés en un produit

nouveau et unique:

• Soudé à une géogrille indéformable en polypropylène

pour la séparation et l’imbrication sous le ballast ferroviaire

(Ballastforce®)

• Cousu sur une géomembrane pour former une couche

résistante à l’humidité pour prévenir la pollution du ballast

ferroviaire par l’argile (TrackTex®)

• Cousu sur un géotextile tissé pour former un géocomposite à

fines ouvertures de filtre et à résistance élevée (Terralys®)

• Attaché par la technique du tricot à une géogrille en verre

comme couche antifissures en cas de revêtement en asphalte

pour une absorption combinée du bitume et de l’armature


Envie d’en savoir plus ?

Pour plus d’informations ou pour un conseil de calcul ou d’installation, visitez le site www.texion.be,

ou contactez Texion au +32 (0)3 210 91 91 ou à l’adresse info@texion.be

... pour chaque application

Force/déplacement = rigidité

Les géotextiles tissés Terralys® de Texion s’utilisent comme séparation

entre des couches de fractions différentes. Il s’agit de géotextiles tissés

avec un allongement entre 10% et 25%.

En limitant la déformation, on crée de la rigidité, appelée module E

dans ce contexte. Il naît une tension et le géotextile contribue de

manière active et constructive à la stabilité de la construction.

Solidité et module du géotextile comme

avantage

Comme il est possible de produire un géotextile tissé possédant une

déformation déterminée à la tension correspondante, vous déterminez

vous-même cette propriété typique pour votre projet, en fonction du

but poursuivi.

• Perméabilité à l’eau et fonction filtrante, idéalement combinées

pour la séparation

• Tension avec déformation imposée pour l’armature

• Absorption d’énergie, mais aussi rigidité pour les applications de

construction hydraulique comme les fascinages et les digues

Terralys sur mesure pour votre projet

Vous choisissez avec Texion le type de Terralys® dont

vous avez besoin pour votre projet. Vous avez recours

pour cela aux formules et méthodes de calcul à votre

disposition, combinées à la vaste expérience de Texion.

Géotextile à fibres optiques

Les géotextiles Terralys® avec capteurs intégrés en fibre optique

contenant des grilles de Bragg vous permettent de contrôler les

constructions à base de terre. Le géotextile envoie les données

à votre ordinateur. Vous êtes ainsi en mesure de détecter

rapidement les déformations et aussi:

• de mesurer les affaissements et les tassements dans

la construction de routes, lignes ferroviaires, murs de

soutènement, constructions et canalisations souterraines

de manière à prévenir les dégâts.

• de surveiller la sécurité des aménagements de sols,

terrassements, remblais, matelas de pieux et digues.

TEXION GÉOSYNTHÉTIQUES SA - Admiraal de Boisotstraat 13 - 2000 Antwerpen - Tél. +32 (0)3 210 91 91 - Fax +32 (0)3 210 91 92 - www.texion.be


Coffrage, échafaudages et innovation

numérique sont étroitement liés

Matexpo, le salon professionnel international biennal destiné au secteur du matériel de construction, s’est tenu du 11 au 15 septembre

dernier. PERI, l’un des plus grands fabricants mondiaux de coffrages et d’échafaudages, est un client assidu du salon. PERI BeNeLux a

montré qu’il était possible de marier parfaitement coffrages et échafaudages. Sur son stand, une grande attention a été portée aux

développements numériques.

Texte Niels Rouvrois |

Photos PERI

PERI, l’un des plus grands fabricants mondiaux de coffrages

et d’échafaudages, est un client assidu de Matexpo.

Les visiteurs ont pu découvrir que différentes applications de coffrage et d’échafaudage de PERI pouvaient être

utilisées comme escalier d’accès, renforcement et/ou support.

102 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Tous qui s’est promené à Matexpo n’a pas pu échapper

au stand PERI, sans doute pas le plus grand,

mais certainement le plus attrayant visuellement.

« C’était un choix assumé », explique Rachelle Van

den Bosch, responsable marketing et communication.

« Au lieu de montrer toute notre gamme, nous

nous sommes principalement concentrés sur les possibilités

de combinaison de nos différents produits.

Dans le domaine du coffrage, nous faisons partie

des leaders du marché et les professionnels passant

par Matexpo connaissent très bien nos produits. Par

contre, la combinaison entre nos coffrages et nos

échafaudages est quelque chose que les clients ne

remarquent pas toujours. De là vient le choix de

mettre en avant notre gamme d’échafaudages, non

seulement à Matexpo, mais aussi dans les années à

venir. C’est une stratégie délibérée. »

One stop shop

Lors de Matexpo, les visiteurs ont pu découvrir

que différentes applications de coffrage et d’échafaudage

de PERI pouvaient être utilisées immédiatement

comme escalier d’accès, renforcement et/

ou support. Cela est valable pour les chantiers de

toute taille, depuis les travaux de façade d’habitations

ou de buildings jusqu’aux projets de génie

civil ou hydrauliques et même les grands projets

industriels. Rachelle Van den Bosch : « PERI peut

parfaitement fonctionner comme un one stop

shop, un guichet unique. Nous pouvons tout fournir,

ce qui représente une grande valeur ajoutée

pour le client. Par exemple, vous pouvez parfaitement

combiner l’échafaudage de ferraillage PERI

UP Flex, utilisé pour travailler sur le coffrage et

couler le béton, avec l’escalier d’accès PERI UP

Flex. Tout ce que nous avons montré à Matexpo

se trouve également sur notre site internet, où la

partie ‘échafaudages’ a été entièrement rénovée. »

Mettre l’accent sur la gamme d’échafaudages s’inscrit

dans la stratégie globale PERI 2025, déterminée

par la maison-mère allemande de l’entreprise.

« Chaque année, PERI connaît une croissance de

plus de 20% et nous voulons continuer sur cette

lancée », explique Rachelle Van den Bosch. Mais

nos objectifs ne pourront être atteints qu’en mettant

en avant notre offre globale. En plus des coffrages

et des échafaudages, nous allons également nous

concentrer ces prochaines années sur le développement

de nos composants. Entretoises, cônes, brides

de serrage pour coffrages, nos poutrelles de coffrage

VT ... Nous disposons d’une large gamme d’applications

pour les chantiers de construction, qui peuvent

être utilisées tant en combinaison avec les systèmes

PERI qu’indépendamment. »

PERI et la numérisation

PERI contribue à construire l’avenir non seulement

dans le domaine des coffrages et des échafaudages,

mais également dans celui de la numérisation.

Impressions 3D en béton, réalité augmentée,

réalité virtuelle, réalité mixte et BIM (Building

Information Modeling) ne sont que quelques

exemples de l’importance que PERI attache à la

numérisation. Lors de Matexpo, les visiteurs ont

eu largement l’occasion de se familiariser avec ces

innovations. Grâce aux images photoréalistes, aux

visualisations 3D et aux images en mouvement,

les tâches complexes sont présentées facilement,

de sorte que l’ensemble du processus soit transparent

pour toutes les parties. « Grâce au BIM, il est

désormais possible d’éviter les erreurs majeures,

qui se produisaient parfois auparavant, car les

travaux étaient principalement réalisés avec des

plans 2D qui ne permettaient pas de visualiser

tous les détails », explique Harold van Duijnhoven,

ingénieur BIM chez PERI. « Ce n’est un secret pour

personne, le secteur de la construction prend du

retard en matière de numérisation. PERI tente dès

lors de jouer un rôle de premier plan dans ce domaine.

Nous investissons fortement dans le BIM,

par exemple, qui réduit considérablement la marge

d’erreur dans les projets. » En tant que fournisseur

d’applications temporaires, PERI dispose d’une

grande équipe qui se consacre au développement

de solutions numériques. « Ce département a très

vite grandi, et a notamment mis en place myPERI,

un portail en ligne où le client trouve tout ce qui le

concerne, des plans aux informations de chantier

en passant par les bons de livraison et la facturation.

La numérisation, c’est l’avenir et, chez PERI,

nous nous rendons compte que nous sommes de

plus en plus aux avant-postes dans ce domaine »,

conclut Rachelle Van den Bosch.


CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 103


La sécurité sur le chantier – un must absolu !

Découvrez notre large gamme de combinaisons de systèmes!

PERI MAXIMO avec plate-forme MXK et échafaudage PERI UP Flex,

pour travailler en toute sécurité à n’importe quelle hauteur !

Le meilleur des deux mondes : un ensemble complet intégré pour la sécurité et l’accessibilité

avec nos systèmes d’échafaudage et de coffrage.

Progressif, sûr et économique!

Concepts globaux entièrement développés et spécifiques au projet avec un soutien continu

pendant l’exécution.

Pour plus d’informations, visitez notre site web ou contactez votre contact PERI local

à https://www.peri.be/fr/equipe-commerciale.html

Nous vous remercions pour votre présence à Matexpo. Nos actions

commerciales exceptionnelles ont été prolongées grâce à un grand

succès. Contactez-nous pour plus d'informations !

Coffrages

Echaffaudages

Engineering

www.peri.be/fr


NOUVEAU GRAPPIN 100% POLYVALENT

TRAMAC BENELUX présente le nouveau grappin 100% polyvalent,

disponible pour des machines jusqu’à 45 tonnes : le grappin

MODULARIS Smart & Upgradable.

Texte et photos Tramac

Il s’agit du seul grappin sur le marché doté de la fonction «A - Synchro Grip»,

permettant un mouvement d’échelle synchrone ou asynchrone - qui permet

aux mouvements de coquilles asynchrone et synchrone de s’adapter à la

forme de la charge. Le mouvement asynchrone des coquilles de préhension

permet de manipuler les charges (de forme généralement asymétrique) dans

des positions limitées et de régler les surfaces de préhension de la forme de

charge. On obtient une adhérence optimale et fiable sur la position finale

des coquilles.

Les coquilles facilement et rapidement échangeables offrent à l’opérateur plus de

15 variantes de fonctions de travail. Des outils supplémentaires sont également

disponibles pour une utilisation dans l’agriculture, la foresterie ou l’industrie.

Outre le grappin de tri/démolition (disponible en version standard et HD),

d’autres modules tels que l’Alligator et les coquilles d’excavation sont disponibles.

Les autres modules disponibles sont le BEST GRIP (l’un des systèmes de préhension

et de manipulation les plus fiables et les plus sûrs), le grappin à biomasse,

le grappin pour matériaux en vrac et le module de foresterie populaire.

Ce dernier comporte une cisaille à bois, une scie et une pince crocodile, ce qui

facilite beaucoup le sciage des arbres, l’enracinement, la transformation du

bois (biomasse) et le nettoyage des forêts.

Le Modularis peut être fourni avec un DIGITAL SMART UNIT : une interface à

écran tactile permettant de définir les modes de fonctionnement standard et

les paramètres de fonctionnement.

Le grappin Modularis Upgradable SMART est une solution optimale pour les

besoins les plus exigeants. Il est simple, pratique, robuste, fiable, augmente

votre productivité et vous donne du feedback. ❚

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 105


Voiries wallonnes : une amélioration

sensible depuis quelques années

Nous sommes tous des usagers de la voirie publique. Que nous soyons conducteurs, piétons ou usagers des transports en commun, nous

ne prêtons attention à la voirie qu’une fois qu’elle est dégradée. Depuis le début des années 2000, le citoyen wallon se plaignait de l’état

de ses routes. Mais la situation qu’il dénonçait n’était que le résultat d’un lent processus de dégradation que les maigres budgets ne

parvenaient pas à freiner. L’apparition d’un nid-de-poule est toujours le signe d’une défaillance dans les procédures d’entretien.

Texte Confédération Construction wallonne | Photos SOFICO / confédération construction wallonne

Nos habitations sont toutes reliées à l’électricité, à

l’eau courante, au câble et pour une grande partie

au réseau d’égouts. Sous nos pieds, courent des

dizaines de milliers de kilomètres de câbles et de

canalisations de toutes sortes.

Dans quels états ces réseaux sont-ils ? Quelles sont

les valeurs de ces différents réseaux de câbles, canalisations

ou voiries ? Et surtout, de quels budgets

les gestionnaires de ces réseaux ont-ils besoin

pour les entretenir correctement ?

En matière de voirie, les routes wallonnes appartiennent

à trois types de gestionnaires.

Le réseau structurant (autoroutes et voies rapides)

a été confié à la Société de Financement Complémentaire

des infrastructures (Sofico). Celle-ci perçoit

la redevance payée par les véhicules de plus

de 3,5 t (environ 240 M €/an). Le prélèvement

kilométrique wallon a été aligné sur les tarifs

des Régions flamande et bruxelloise. Mais, à la

différence de ces deux Régions, l’intégralité des

redevances perçues par la Sofico doit être utilisée

à l’entretien du réseau routier de la Sofico. Les

moyens reçus depuis le 1er avril 2016 ont permis

le lancement de grands chantiers de rénovation

profonde que la Wallonie n’avait pu réaliser depuis

une trentaine d’années, faute de moyens.

De nouveaux budgets débloqués

pour entretenir le réseau

En avril 2019, le gouvernement wallon a publié

son plan d’investissements « Mobilité et infrastructures

2019-2024 ». Ce plan succédait au plan

« Routes » du Ministre Lutgen (500 M €) et au

plan « Infrastructures » du Ministre Prévot (640

M €). Le plan 2019-2024, d’un montant global

de 1,6 milliard, prévoit d’investir 930 M € dans le

réseau Sofico (financé par le prélèvement kilométrique),

360 M € dans les routes régionales (hors

Sofico) et 310 M € dans les voies fluviales.

Sera-ce suffisant pour remettre

à niveau nos deux réseaux de

voiries régionales ?

Dans le plan 2019-2024, la direction générale

Mobilité et Infrastructures a recensé les travaux

restant à réaliser. Les besoins ont été évalués à

6,5 milliards €. C’est au départ de ce recensement

des besoins que les 530 projets du plan 2019

-2024 ont été sélectionnés, pour ne représenter

au final qu’un quart des besoins globaux. Cette

situation est le résultat d’un manque chronique

de moyens survenu depuis la régionalisation des

travaux publics à la fin des années 80.

Les communes disposent d’une large autonomie

pour décider de leur politique d’entretien. Certaines

n’y consacrent que les subsides qu’elles reçoivent

de la Région. D’autres y consacrent proportionnellement

trois fois plus. Une commune peu peuplée

avec un important réseau de voiries communales

a calculé qu’en n’utilisant que les subsides qu’elle

reçoit de la Région, il lui faudrait plus d’un siècle

pour rénover l’ensemble de son réseau. En fonction

du budget décidé par la commune et de sa stratégie

d’entretien, l’état de son réseau de voiries peut

être très différent de celui de la commune voisine.

Une étude portant sur l’état de plus de 1 000 km de

voiries communales en province de Namur a montré

que, pour maintenir un niveau qualitatif constant,

les communes devraient consacrer un budget de

2 750 €/an par kilomètre de voirie, et ceci rien

que pour éviter l’apparition de nids-de-poule. Soit, à

l’échelle de la Wallonie, un besoin de 132 M €/an.

A côté de cela, cette même étude a recensé 8,5 %

de voiries devant être totalement reconstruites.

Extrapolé sur l’ensemble des voiries communales

subsidiables en Wallonie, ce constat représente à

lui seul un passif de plus de 1,7 milliard €.

Pour entretenir leurs voiries et bâtiments, les

communes wallonnes recevront 65 M € de subsides,

et ce à partir de 2019. Pour les communes

qui n’investiront dans leurs voiries qu’en fonction

106 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


des subsides disponibles, il est clair que l’état de

celles-ci ne fera que se dégrader.

Sous leurs voiries, les communes wallonnes

doivent gérer environ 20 000 km d’égouts. Pour

financer la rénovation de ces égouts, la Société

Publique de Gestion de l’Eau (SPGE) dispose d’un

budget, financé par notre facture d’eau, d’environ

25 M €, permettant de rénover ou de reconstruire

une cinquantaine de kilomètres d’égouts par an.

A ce rythme, il faudra plus de 300 ans pour rénover

les égouts wallons. Mais est-ce que les voiries

construites au-dessus de ces égouts pourront attendre

aussi longtemps ?

Un autre danger pour les voiries communales

réside dans les canalisations d’eau potable.

Périodiquement, des voiries s’effondrent suite

à une fuite d’eau. Constamment sous-pression,

leur vétusté engendre des fuites. 25% de l’eau

pompée dans le sous-sol n’est pas facturée

au consommateur final. Certes, ces 25% ne

représentent pas que des fuites : il existe différentes

raisons pour lesquelles une partie de

l’eau pompée n’est pas facturée. Mais il faut

constater que les taux de pertes peuvent être

très variables d’une commune à l’autre (de 10%

à 75%), probablement parce que les anciens réseaux

locaux n’ont pas tous été entretenus de

manière optimale.

Les gestionnaires de canalisations d’eau potable

remplacent chaque année moins de 1%

de la longueur de leurs réseaux. Cela signifie

qu’une canalisation nouvellement posée doit

résister pendant plus d’un siècle avant de pouvoir

être remplacée. Or, les canalisations qui

sont utilisées depuis le début des années 60

ont une durée de vie estimée à environ 70 ans.

Dès maintenant, une augmentation du taux de

renouvellement est nécessaire pour s’adapter à

la durée de vie des canalisations déjà posées.

Cela passera forcément par une augmentation

des budgets consacrés à ces renouvellements.

Comme on peut le constater, quel que soit le patrimoine

public considéré, les gestionnaires doivent

répondre aux mêmes questions :

- Connaître l’état de son réseau

- Connaître les processus de vieillissement

- Planifier les entretiens et déterminer les budgets

annuels nécessaires pour maintenir un niveau de

services suffisant

- Et enfin, trouver les financements.

Tout bon père de famille le sait. Un patrimoine

immobilier s’entretient. Pourquoi, dans ces conditions,

le gestionnaire d’un patrimoine public n’y

consacre-t-il pas les moyens nécessaires ?

Le Soir du 5 mars 2016 consacrait un dossier complet

sur la gestion du patrimoine public (« La Belgique

s’effrite »). Béatrice Delvaux y écrivait : « Et

le constat est – enfin – fait : ne pas investir dans

les infrastructures est un manquement grave au

devoir de bon père de famille que doit être l’Etat.

Cela met son patrimoine et sa population en situation

précaire, voire en danger. La Belgique ne

peut continuer à se comporter comme un pays

sous-développé ». « En partie pour des raisons de

contraintes budgétaires, en partie pour des raisons

électorales (…) Qui est assez naïf pour mettre

de l’argent dans du béton que personne ne voit et

qui ne montre son intérêt que sur le long terme ? ».

Dominique Berns tentait une solution : « Les Etats

(…) devraient profiter des taux d’intérêt historiquement

bas pour investir massivement dans les infrastructures,

... ». « Ce sont ces dépenses-là, nécessaires

pour maintenir la colonne vertébrale d’un

pays, qui permettront de relancer la croissance

et l’emploi en Europe. Qu’est-ce qu’on attend ? »

demandait Béatrice Delvaux. ❚

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 107


INNOVATING UNDERGROUND NETWORK ACCESS

“Our products are fast to install, strong and safe to use”

Cubis Systems est considéré comme l’un des principaux fournisseurs internationaux de

l’infrastructure ferroviaire et est impliqué dans divers projets au Royaume-Uni, Belgique, France,

Scandinavie, Amérique du Nord et Australie. Des trains légers aux grands projets d’infrastructure

ferroviaire, nous travaillons en étroite collaboration avec certains des plus grands opérateurs du

monde afin de délivrer des systèmes d’accès au réseau de télécommunication modernes et

efficaces, assurer le drainage, la signalisation, l’alimentation et le câblage.

POUR PLUS D’INFORMATIONS

www.6x.be

www.cubis-systems.com


CONSTRUIRE LA

WALLONIE

Partenaires en construction

À PARTIR DE € 795 PAR AN, VOS CLIENTS VOIENT CE QUE VOUS RÉALISEZ !

Partenaires en construction

offre au lecteur un aperçu

complet des fabricants et

des fournisseurs les plus

renommés du secteur.

Tant dans les pages du magazine que

sur le site internet, vous avez un aperçu

des fabricants et des fournisseurs les plus

renommés..

Vous souhaitez être visible dans et sur Construire la Wallonie ? Téléphonez ou envoyez un courriel à :

+32 50 36 81 70 - info@louwersmediagroep.be

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE

L’APERÇU LE PLUS COMPLET DES FOURNISSEURS POUR L’ENTIÈRETÉ DU SECTEUR

Sur le site internet de Construire la Wallonie, vous trouvez

efficacement et rapidement toutes les informations

concernant nos entreprises partenaires.

Les bannières et les profils de ces entreprises sont liés aux articles

rédactionnels. Trouver facilement et de manière optimale un partenaire en

construction via Google est donc garanti. Dans le magazine, toute l’information

pertinente et mise à jour concernant nos partenaires

est directement accessible via le QR-code.

Vous souhaitez être visible dans et sur Construire la Wallonie ? Téléphonez ou envoyez un courriel à :

+32 50 36 81 70 - info@louwersmediagroep.be


Partenaires en construction

Vous cherchez de l’information détaillée sur

nos partenaires en construction ?

Scannez ce QR-code avec votre smartphone.

construirelawallonie.be/entreprises

DELABIE BENELUX

AERTSSEN TERRASSEMENTS SA

Rue des Tuiliers 8

4480 HERMALLE-SOUS-HUY

T +32 3 252 35 40

F +32 3 252 35 43

E infoterrassement@aertssen.be

W www.aertssen.be

BASF BELGIUM

Nijverheidsweg 89

3945 HAM

T +32 11 34 04 34

E basf-cc-be@basf.com

W www.basf.com

COPRO

Quadri kleuren Quadri kleuren

Donker groen: Licht groen:

Z.1. Researchpark -Kranenberg 190

C: 100

M: 0

Y: 90

K: 40

1731 ZELLIK (ASSE)

T +32 2 468 00 95

E info@copro.eu

W www.copro.eu

C: 70

M: 0

Y: 100

K: 0

Rue des Bassins 20

1070 BRUXELLES

T +32 2 520 16 76

F +32 2 520 19 78

E info@delabiebenelux.com

W www.delabiebenelux.com

AANNEMINGSBEDRIJF AERTSSEN NV

Laageind 91

2940 STABROEK

DENYS

T +’32 3 561 09 50

Industrieweg 124

F +’32 3 561 09 59

E info@aertssen.be

W www.aertssen.be

BE-CERT

Edmond Van Nieuwenhuyselaan 6

1160 BRUXELLES

T +32 2 234 67 60

E info@be-cert.be

W www.be-cert.be

CRÉATIONS & AMÉNAGEMENTS

SPRL

Rue Léopold, 160

7080 LA BOUVERIE

T +32 473 89 21 46

E creation.amenagement@skynet.be

W www.creationetamenagements.be

9032 WONDELGEM

T +32 9 254 01 11

F +32 9 226 77 71

E info@denys.com

W www.denys.com

AGREF

Tragelweg 4

9230 WETTEREN

T +32 9 369 19 11

E info@agref.be

W www.agref.be

BRAEM NV/SA

Handzaamse Nieuwstraat 7

8610 HANDZAME

T +32 51 57 58 70

E info@braem.be

W www.braem.be

DDS +

Avenue Louise 251 b7

1050 BRUXELLES

T +32 2 340 32 32

E mail@dds.plus

W www.dds.plus

DE WAAL SOLID FOUNDATIONS

Voshol 6A

9160 LOKEREN

T +32 9 340 55 00

F +32 9 340 55 18

E info@dewaal.eu

W www.dewaal.eu

ALLTERRA BELUX

Gontrode Heirweg 148B

9090 MELLE

T +32 9 277 16 00

E info@allterra-belux.com

W www.allterra-belux.com

Rue de la Spinette 36

5140 SOMBREFFE

T +32 71 82 70 70

F +32 71 82 70 71

E info.sombreffe@braem.be

W www.braem.com/fr

D+A CONSULT

Meiboom 26, 1500 HALLE

Kardinaal Mercierplein 2, 2800 MECHELEN

T +32 2 363 89 10 (Halle)

T +32 15 56 09 56 (Mechelen)

E info@da.be

W www.da.be

DOKA NV

Handelsstraat 3

1740 TERNAT

T +32 2 582 02 70

E belgium@doka.com

W www.doka.com

ASSAR L’ATELIER ARCHITECTS

Filiale de Assar Architects

Rue Sainte-Marie 5/12

4000 LIÈGE

T +32 4 221 20 00

E architects@assar.com

W www.assar.com

COLT INTERNATIONAL NV

Zandvoortstraat 5

2800 MECHELEN

T +15 28 60 80

E info@be.coltgroup.com

W www.coltinfo.com

DEJOND NV

Terbekehofdreef 55-59

2610 WILRIJK

T +32 3 820 34 11

F +32 3 820 35 11

E info@dejond.com

W www.dejond.com

DORMAKABA BELGIUM NV

Lieven Bauwensstraat 21a

8200 BRUGES

T +32 50 45 15 70

E info.be@dormakaba.com

W www.dormakaba.be/fr

110 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


24, rue Salomon de Rothschild - 92288 Suresnes - FRANCE

Tél. : +33 (0)1 57 32 87 00 / Fax : +33 (0)1 57 32 87 87

Web : www.carrenoir.com

Partenaires en construction

Vous cherchez de l’information détaillée sur

nos partenaires en construction ?

Scannez ce QR-code avec votre smartphone.

construirelawallonie.be/entreprises

ECOWORKS BVBA

Louis Brentastraat 3

1800 VILVOORDE

T +32 2 657 77 31

E info@ecoworks.be

W www.ecoworks.be

FEBE

Federatie van de betonindustrie

Boulevard du Souverain 68 b5

1170 WATERMAEL-BOITSFORT

T +32 2 735 80 15

E mail@febe.be

W www.febe.be

GENIE ROUTE SPRL FLEURUS

Zoning Industriel -

Route du Vieux Campinaire 54

6220 FLEURUS

T +32 71 82 39 70

F +32 71 82 39 71

HOLGO NV

Europark 120

3620 LANAKEN

T +32 89 72 10 95

F +32 89 71 79 71

E info@holgo.be

E info@genieroute.be

W www.holgo.be

W www.genieroute.be

ENGIE FABRICOM

Boulevard Símon Bolívar 34

ENGIE_axima

solid_BLUE_PANTONE

22/10/2015

RÉFÉRENCES COULEUR

1000 BRUXELLES

PANTONE PROCESS CYAN C

T +32 2 370 31 11

E info.fabricom.be@engie.com

W www.engie-fabricom.com

ETERNIT NV

Kuiermansstraat 1

1880 KAPELLE-OP-DEN-BOS

T +32 15 71 71 71

E info@eternit.be

W www.eternit.be

FEBELCEM

68 boulevard du Souverain - Boîte 11

1170 BRUXELLES

T +32 2 645 52 11

F +32 2 640 06 70

E info@febelcem.be

W www.febelcem.be

FEDBETON

Rue du Lombard 42

1000 BRUXELLES

T +32 2 735 01 93

E info@fedbeton.be

W www.fedbeton.be

GM RECYCLING BVBA

Krommeveldstraat 1

9971 LEMBEKE

T +32 9 378 39 47

F +32 9 378 48 20

E info@gmrecycling.be

W www.gmrecycling.be

INDUPLATES

Simon Stevinstraat 11

3920 Lommel

T +32 11 40 35 65

F +32 11 55 00 09

E info@induplates.be

W www.induplates.be

INTERCARRO

• Bld de l’Europe 141

GGN - GRAND GARAGE DU NORD SPRL

1301 WAVRE

Chaussée de Bruxelles 95

• A.Gosset 19

EURO RENT LOCATION DE MATÉRIEL

Bisschoppenhoflaan 631

2100 DEURNE (ANTWERPEN)

T +32 3 325 43 00

E liften@eurorent.be

W www.eurorent.be

FEREB

Avenue Grand-Champs 148

1150 WOLUWÉ SAINT PIERRE

T +32 15 41 31 24

E secretariat@fereb.be

W www.fereb.be

7500 TOURNAI

T +32 69 22 91 61

F +32 69 21 24 15

E info@ggn.be

W www.dealer.volvotrucks.be/dupont/home.html

1702 GROOT-BIJGAARDEN

• Chaussée de Louvain 17

1932 SINT-STEVENS-WOLUWE

T +32 2 481 61 10

E info@intercarro.be

W www.intercarro.be

FDS NV

Industriepark Drongen 11A

9031 DRONGEN

T +32 92 80 84 30

F +32 92 80 84 39

E info@fds.be

FONDATEL LECOMTE – BSI

Rue Georges Stephenson 1

7180 SENEFFE

T +32 64 23 63 23

F +32 64 23 63 29

E seneffe@fondatel.com

HÄFELE BELGIUM SA

Lindestraat 5

9240 ZELE

T +32 5 245 01 14

F +32 5 245 01 51

E info@hafele.be

JOSKIN SA

Rue de Wergifosse 39

4630 SOUMAGNE

T +32 4 377 35 45

F +32 4 377 10 15

E info@joskin.com

W www.fds.be

W www.lecomtefondatel.be

W www.hafele.be

W www.joskin.com

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 111


Partenaires en construction

Vous cherchez de l’information détaillée sur

nos partenaires en construction ?

Scannez ce QR-code avec votre smartphone.

construirelawallonie.be/entreprises

SAFETY SIGN SERVICES

MONS TRUCK INDUSTRY

Westkaai 7

KOPPEN.BE

Industriepark Brechtsebaan 22

2900 SCHOTEN

T +32 3 680 12 34

F +32 3 680 12 30

E info@koppen.be

W www.koppen.be

MTI - MONS TRUCK INDUSTRY

Grand Route 149

7000 MONS

T +32 65 34 04 04

F +32 65 34 04 80

E info@m-t-i.be

W www.dealer.volvotrucks.be/dupont/home.html

PLAQUES DE ROULAGE.BE BVBA

Schrijnwerkerslaan 5, Industriezone De Zaat

9140 TEMSE

T +32 3 710 50 00

E info@plaquesderoulage.be

W www.plaquesderoulage.be

2170 MERKSEM

T +32 3 646 99 60

F +32 3 646 00 25

E info@safetyshop.be

W www.safetyshop.be

SCHÜCO BELGIUM NV

Hochstrasse 104f

4700 EUPEN

sprl

T +32 87 59 06 10

LENAERTS BLOMMAERT

VERHUUR SPRL

Jan de Malschelaan 8

9140 TEMSE

T +32 3 771 38 81

E info@LBV.be

W www.lenaertsblommaert.be

PERI BENELUX BELGIÊ

Klampovenweg 300

2850 BOOM

T +32 52 31 99 31

E info@peri.be

W www.peri.be

24/7 Service hydraulique

RDS ELECTRONICS BVBA

IZ Harelbeke-Zuid B 2040

Spoorwegstraat 26, 8530 HARELBEKE

T +32 57 33 55 77

F +32 57 33 82 65

E info@rdselectronincs.be

W www.rdselectronics.be

F +32 87 59 06 11

E schueco_belgium@schueco.com

W www.schueco.be

SIGN & FACADE LIÈGE SA

2, rue des Nouvelles Technologies

4460 GRÂCE-HOLLOGNE

T +32 4 239 75 75

LHOIST

Rue Charles Dubois 28

1342 LIMELETTE

T +32 10 23 07 11

F +32 10 23 09 50

E info@lhoist.com

W www.lhoist.com

PIRTEK BELGIUM

Service en 1 heure 078 051 888

Bruxelles : Avenue Newton 7, 1300 Wavre

T +32 493 19 23 23

F +32 1 068 98 95

E info@pirtek.be

W www.pirtek.be

REMEHA NV

Koralenhoeve 10

2160 WOMMELGEM

T +32 3 230 71 06

F +32 4 239 75 85

E liege@sign-facade.be

W www.sign-facade.be

SITECH BELGIUM

Gontrode Heirweg 148B

METSÄ WOOD

Schumanpark 9C

7336 AM APELDOORN (NL)

T +31 55 538 6610

E Info.nl@metsagroup.com

W www.metsawood.com

MEYVAERT

Dok Noord 3

9000 GENT

T +32 9 225 54 27

E info@meyvaert.be

W www.meyvaert.com

Anvers : Brownfieldlaan 11

2830 Willebroek

T +32 3 886 14 84

F +32 3 886 18 85

E antwerpen@pirtek.be

Liège : Rue de l’informatique 10/3

4460 Grace-Hollogne

T +32 4 222 49 93

F +32 4 250 90 93

E luik@pirtek.be; liege@pirtek.be

Roulers : Gitsbergstraat 11 a

8800 Roeselare

T +32 51 226 285

F +32 51 242 005

E roeselare@pirtek.be

E info@remeha.be

W www.remeha.be

RENSON

VENTILATION & SUNPROTECTION

Maalbeekstraat 10

8790 WAREGEM

T +32 56 62 71 11

E info@renson.be

W www.renson.eu

9090 MELLE

T +32 9 277 16 00

E info@sitech-belgium.be

W www.sitech-belgium.be

G.SMEYERS NV

Bruggestraat 16

2240 ZANDHOVEN

T +32 3 484 40 57

F +32 3 484 58 72

E info@gsmeyers.be

W www.gsmeyers.be

112 |

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Partenaires en construction

Vous cherchez de l’information détaillée sur

nos partenaires en construction ?

Scannez ce QR-code avec votre smartphone.

construirelawallonie.be/entreprises

SORTIMO BELUX BVBA

Schaarbeeklei 491

1800 VILVOORDE

T 32 2 355 03 70

E info@sortimo.be

W www.mysortimo.be

TEXION GÉOSYNTHÉTIQUES SA

Admiraal de Boisotstraat 13

2000 ANTWERPEN

T +32 3 210 91 91

F +32 3 210 91 92

E info@texion.be

W www.texion.be

TRBA

Rue de l’Europe 6

7600 PÉRUWELZ

T +32 69 77 95 95

E trba@trba.be

W www.trba.com

W&R-TRADE SPRL

Zone industrielle Morsheck 7a

4760 BULLANGE

T +32 80 42 94 18

F +32 80 42 94 19

E welcome@wr-trade.eu

SORTIMO STATION WEST

W www.wr-trade.eu

Industrieweg 749

8793 ST-ELOOIS-VIJVE

T 32 56 61 17 65

SORTIMO STATION OOST

Industrieweg 49/7

3980 TESSENDERLO

T 32 13 22 90 45

TOPCON POSITIONING BELGIUM

Doornveld 141

1731 ZELLIK

T +32 2 466 82 30

F +32 2 466 83 00

E info@topconsokkia.be

W www.topconpositioning.com

TROAX

Schaliënhoevedreef 20c

2800 MECHELEN

T +32 15 28 17 30

F +32 15 71 51 64

E info@troax.be

W www.troax.com

WOLFTECH

Nijverheidstraat 5

1830 MACHELEN

T +32 2 251 41 33

F +32 2 253 60 98

SOUNDLESS ACOUSTICS INTL - ASONA

De Warren 6

1187 LL AMSTELVEEN (NL)

T +31 203697050

M +31 655144722

E info@soundlessacoustics.com

W www.soundlessacoustics.com

TOP-OFF NV

Europark 2015

3530 HOUTHALEN-HELCHTEREN

T +32 11 39 73 00

F +32 11 39 73 01

E tom@topoff.eu

W www.topoff.be

S.A. TROX BELGIUM NV

Boulevard Paepsem 18G

1070 BRUXELLES

T +32 2 522 07 80

E info@trox.be

W www.trox.be

E info@wolftech.be

W www.wolftech.be

YANMAR COMPACT

EQUIPMENT EUROPE

25, Rue de la Tambourine

52100 SAINT-DIZIER (FRANCE)

STELCON

Schrijnwerkerslaan 8 - ZI De Zaat

9140 TEMSE

T +32 3 771 69 94

E info@stelcon.be

TOPOLASER

Route De Saussin 38/13A

5190 SPY

T +32 81 56 71 17

F +32 53 62 17 97

E info@topolaser.be

W www.lasertopo.be/fr

VALIPAC

Avenue Reine Astrid 59 A bte 11

1780 WEMMEL

T +32 2 456 83 10

E info@valipac.be

W www.valipac.be

T +33 3 25 56 39 75

F +33 3 25 56 94 69

E ycee-contact@yanmar.com

W www.yanmarconstruction.fr

W www.stelcon.be

ZABO NV

STEVENS-APRIL VERVOER BVBA

Schrijnwerkerslaan 5 - ZI De Zaat

9140 TEMSE

T +32 3 771 19 91

E info@stevens-april.be

TORMAX BELGIUM

Gontrode Heirweg 186

9090 MELLE

T +32 9 272 72 72

F +32 9 252 42 24

E info@tormax.be

VIAKAN

Kasteelstraat 8b

1650 BEERSEL

T +32 23 31 25 63

F +32 23 31 25 62

E info@viakan.be

Doenaertstraat 2

8510 MARKE

T +32 56 25 50 70

F +32 56 51 21 37

E info@zabo.be

W www.stevens-april.be

W www.tormax.be

W www.viakan.be

W www.zabo.be

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 113


info@ecoworks.be

Louis Brentastraat 3

BE—1800 Vilvoorde

+32 2 657 77 31

Ecoworks construit des piscines

biologiques, toitures vertes et murs

végétaux avec passion et experience.


www.gmrecycling.be

VENTE I LOCATION I RÉPARATIONS

NOS SERVICES

VENTE

• Nombreuses années d’expérience

• Excellent service après-vente

• Approche professionnelle et individuelle

LOCATION

Le service de location propose une gamme tenue à jour et régulièrement renouvelée.

Notre service et notre assistance professionnels et sur mesure vous garantissent

une machine premier choix à un prix correct. Petit aperçu de notre gamme locative :

LOCATION

• Prix conformes au marché

• Service professionnel

• Solution sur mesure

À LOUER

à court

ou long

terme

RÉPARATIONS

• 24h/24 et 7 jours sur 7

• Service d’exception

• Les interventions d’urgence sont

l’une de nos spécialités

Crible triple fraction

Powerscreen Warrior 1400X

Crible triple fraction

Powerscreen Warrior 1800

Concasseur à mâchoires

Powerscreen Metrotrak

PIÈCES DÉTACHÉES

• Toutes machines

• Stock important

• Accès rapide à toutes les pièces de rechange

Déchiqueteuse/broyeur Terex

Ecotec TDS 820

Crible à tambour Terex

Ecotec TTS 620T

Table de tri mobile

TPS120

www.gmrecycling.be

Krommeveldstraat 1

9971 Lembeke

BELGIUM

Email: info@gmrecycling.be

Phone: +32 9 378 39 47

Fax: +32 9 378 48 20

www.gmrecycling.be


Traitement des sols

Stabilisation – Amélioration - Recyclage

Proviacal ® RD

La solution à émission de

poussière réduite pour

tous vos projets en site

sensible. EN 459 / BENOR (PTV 459)

Proviacal ® ST

La solution pour améliorer vos

sols humides. EN 459 / BENOR (PTV 459)

Proviacal ® DS

La solution économique

pour recycler les matériaux

excavés sur site. EN 459

L’offre Lhoist :

• Equipe d’assistance technique

• Réseau logistique étendu & souple – livraison 7/7 j.

• Conditionnement Big bags & Bulk

Proviacal® est une marque déposée de Lhoist Recherche et Développement S.A. - Photos: Lhoist

stephanie.lutin@lhoist.com

www.lhoist.com

Tél: 010 868 877

Fax: 010 868 851

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!