Happinez n°47

online.magazines

INSPIRATION

La sagesse de la Kabbale n’est pas aussi

compliquée que l’on pourrait le penser.

Petite introduction aux sept piliers de cet

enseignement mystique.

TEXTE GEERT KIMPEN PHOTOGRAPHIES ERIC VAN LOKVEN STYLISME CYN FERDINANDUS MAQUILLAGE MANOUS NELEMANS

La Kabbale est entrée de façon mystérieuse dans ma vie. J’avais

écrit à Dieu une lettre désespérée, dans laquelle je le suppliais

de me donner des indications pour enfin comprendre le sens

de la vie. J’ai reçu une réponse dès le lendemain, sous la forme

d’un courriel provenant d’un rabbin d’Amsterdam que je ne

connaissais pas, dans lequel il m’invitait à suivre ses cours de

Kabbale. J’ai décidé d’accepter son invitation.

Je suis allé et j’ai reçu

J’avais demandé à Dieu des réponses claires et concrètes, mais

ces leçons de Kabbale, je n’y comprenais rien. Jusqu’à ce qu’un

soir, le rabbin raconte une histoire dans laquelle il dévoilait

un peu le fonctionnement de l’univers et la façon dont toutes

les choses avaient été créées dans ce monde. J’avais “reçu”.

Et c’est aussi ce que signifie le terme de Kabbale : “ce qui est

reçu”. La Kabbale a changé ma vie. Non seulement parce que

j’ai enfin osé devenir écrivain et publier mon premier ouvrage,

De kabbalist (Le Kabbaliste, non traduit), mais aussi parce que

j’ai appris les principes selon lesquels je pouvais réaliser mes

souhaits et découvrir ma mission de vie. Je n’ai pas reçu que des

enseignements pratiques : j’ai également appris à connaître des

rituels touchants, qui ont enrichi ma vie et m’ont enseigné la

gratitude.

Un pan du voile

La Kabbale est souvent comparée à une jeune femme attirante

qui cache sa beauté derrière un voile. Une fois entrevue, vous

en tombez amoureux et avez envie d’en savoir davantage sur

elle. Elle parle d’abord à travers son voile et ne vous révèle

qu’une infime partie de sa sagesse : elle ne dévoile que ce que

vous pouvez comprendre à ce moment-là ; le reste demeure

caché pour ne pas vous effrayer. Ensuite, elle vous raconte des

récits et vous pose des énigmes pour se révéler de façon plus

approfondie. Lorsque vous les comprenez, elle retire son voile

et vous pouvez lui parler face à face. Elle dévoile enfin tous

ses secrets. À votre surprise, vous comprenez alors également

combien de sagesse ses premières paroles cachaient.

Sept concepts clés de la Kabbale

Zohar

Code secret

Peut-être est-ce au Zohar, la “Bible” des kabbalistes,

que la Kabbale doit sa réputation de complexité. Ce

gros livre mystique se sert de l’érotisme en guise de

métaphore pour expliquer la façon dont fonctionnent

le cosmos, la nature et l’être humain. L’ouvrage a

été écrit dans une grotte, est resté caché pendant

dix siècles, et même par la suite, seuls les initiés

pouvaient l’étudier parce que, selon les dires, les

profanes pouvaient devenir fous à sa lecture. Ce n’est

qu’au XVI e siècle que les principes du livre furent

réécrits de façon plus compréhensible par Chaim Vital,

le personnage principal de mon premier roman. À

l’époque, on avait déjà prédit que ce n’est qu’à notre

ère qu’ils deviendraient disponibles à quiconque aurait

soif de connaissance. Les kabbalistes modernes font

glisser leur index de droite à gauche sur les lettres

hébraïques, sans les lire. Ils appellent cela “scanner le

texte”. Le contenu du Livre de la Splendeur pénètre

tout droit dans notre âme. Le Zohar pèle comme

un oignon les significations profondes des récits de

l’Ancien Testament. Couche après couche, il dévoile le

code secret, caché sous les lettres hébraïques, comme

un brillant cryptogramme. Les notions qui surgissent

sous la poussière des récits sont, comme l’indique le

nom du livre, absolument splendides.

>

happinez | 47

More magazines by this user
Similar magazines