Pierre Lebar - Conteur, Formateur, Auteur

wanaxaman

Pierre Lebar

Conteur – Formateur - Auteur



Sommaire

Page 1 : Un itinéraire

Pages 2 et 3 : Le conteur: Spectacles 2019, descriptifs

Pages 4 et 5 : Les conditions matérielles et financières d’intervention

Pages 6, 7 et 8 : Le formateur : stages, animations, conférences Pages

9 et 10 : L'auteur : "Créer par la parole", "Conter", "Cristaux de vie"



Itinéraire

Pierre Lebar quitte Alger pour Paris à l'âge de treize ans. Il n'en reste pas

moins marqué par le pays qui l'a vu naître.

Formation d'acteur pendant quatre ans au cours René Simon, suivie

d'une expérience de création d'un Théâtre-Ecole à Montpellier (formation et

création de spectacles).

Retour à Paris : il joue au Centre Dramatique de l'Ouest, et au Théâtre de

l'Est Parisien (Centres Dramatiques Nationaux).

Parallèlement il pratique l'animation culturelle, et crée notamment à

Chevilly Larue le Festival des Conteurs (premier du genre en France).

Pour compléter sa formation d'acteur, il fait un professorat de Hata-

Yoga, puis s'engage dans la formation pour adultes, abordant les divers domaines

de l'oralité.

Publication d'un livre intitulé : "Créer par la parole" publié en 1995 aux

éditions « Chronique Sociale ».

Il se crée un répertoire et commence à conter, puis c’est la création d'un

atelier de conteurs à Ivry sur Seine et celle des "Rencontres annuelles des ateliers

de conteurs d'Ile de France" qui se poursuivent après son départ pour Revel

(Haute Garonne).

A Revel, il publie en 2015 aux éditions « L'Harmattan » un livre sur la

formation des conteurs intitulé "Conter".

Il continue à conter, et publie un livre intitulé "Cristaux de vie" à paraître

aux éditions "Cap Bear" en Septembre 2019.

1


Le Conteur

Spectacles 2019

Actuellement au répertoire :

"Tant que vous ne vous résignerez pas, le chemin s'ouvrira" contes de

révolte et d'espoir.

Contes-feuilletons : Marcovaldo d'après Italo Calvino, et Aubépin conte

traditionnel de Kabylie

Spectacle poétique avec Victor Hugo, Guillaume Apollinaire et Federico

Garcia Lorca

Descriptifs

« Tant que vous ne vous résignerez pas…. »

Il était une fois ... Une vieille femme qui par une simple gifle - mais quelle gifle –

délivra son pays d'un tyran... et... Un homme qui réussit à faire taire la calomnie

dont il était l'objet par un moyen très simple et miraculeux...et… Un mendiant qui

fit taire le riche marchand qui prétendait l'asservir...et... Un autre homme,

incorrigiblement incorruptible qui avait percé le secret du bonheur...et... Un

peintre passionné de visages, tellement apprécié qu'il emporta au ciel ses

pinceaux pour continuer à peindre...et... Un enfant né dans l'ombre des

montagnes qui défia tout son village pour parvenir au soleil qui illuminait le haut

de la vallée...et... Un autre enfant qui en essayant d'atteindre et de toucher

l'horizon avait trouvé sa voie...et... d'autres contes encore criant des vérités... et

un conteur qui se régalera à vous les conter.

2


Contes-Feuilletons :

Les mésaventures de Marcovaldo :

Pour nourrir ses nombreux enfants, Marcovaldo quitte sa campagne natale

pour travailler en ville. En se promenant pendant les pauses, il est intrigué par le

comportement d'un chat et se met à le suivre. C'est ainsi qu'il se retrouve… sur

le toit d'un restaurant en train de pêcher par une lucarne une truite dans

l'aquarium de la grande salle du restaurant. Truite que le chat va lui voler. Il

s'ensuivra une course poursuite qui l'amènera dans le seul jardin de la ville

épargné par l'urbanisation, au Royaume des chats. Ce jardin appartient à une

vieille femme acariâtre et indélogeable. C'est là que la truite convoitée par les

chats finira dans une poêle.

Aubépin :

Un chasseur irascible chasse de son domicile en pleine nuit sa femme et sa fille

Zania pour les punir d'avoir laissé s'échapper l'oiseau vivant qu'il leur avait confié.

Il s'ensuit toute une épopée qui commence au milieu des fauves de la forêt pour

se terminer des années plus tard chez le petit frère de Zania, Aubépin, devenu

adulte.

Comment Zania est-elle devenue orpheline, comment elle a réussi à subsister

avec son frère Aubépin dans la forêt, comment elle l'a aidé à grandir puis a été

séparée de lui, comment déguisée en mendiante elle a pu enfin le retrouver ?

Autant d'épisodes haletants et inattendus qui ont fait de ce conte un des plus

connus parmi les contes kabyles.

Spectacle poétique :

Il faut quelquefois tenter l'impossible pour qu'il devienne possible. C'est ce que

fait le poète en nous transmettant l'impalpable de l'invisible. C'est ce que nous

faisons également avec des textes simples et émouvants de Victor Hugo,

d'Apollinaire et de Lorca (dit en espagnol et en français).

3


Le conteur

Conditions d’intervention

Matérielles :

Les éléments à prendre en compte pour accueillir un spectacle de contes

sont les suivants :

une salle adaptée au nombre de personnes qu'il est prévu de recevoir,

isolée sur le plan sonore. Un aménagement des sièges en arc de cercle (de

dos à l'entrée de la salle) tel que chacun accède aisément à sa place et

voit bien le conteur.

Un éclairage léger ( 2 spots Led ou Hallogène)

Une préparation de la salle achevée une demi-heure avant le début de la

représentation.

Financières :

Le prix de base d’une prestation est de 150 euros, mais le mode de

rémunération est dégressif suivant le nombre de prestations effectuées

dans la même journée, que ce soit dans l'établissement ou dans la

commune.

Exemples : pour un spectacle en maison de retraite à 15h. et un autre

le soir dans une salle communale le forfait sera de 200 euros (soit 100 euros

par établissement), pour deux animations programmées matin et

après-midi dans la même école, le forfait sera également de 200 euros….

… Entre les écoles primaires, les collèges et les lycées, les médiathèques, les

salles communales et les EPHAD il y a autant de variantes possibles. Les

prestations seront facturées à l’association « Contes Toujours ».

4


La connaissance des spectacles :

Une bonne connaissance des thèmes et des contenus des spectacles est

nécessaire mais insuffisante, encore faut-il pouvoir apprécier l’interprétation qui

en est donnée. Nous nous déplacerons gratuitement pour vous en donner une

idée en vous interprétant des extraits devant un groupe réduit (3 à 4 personnes).

Pour élargir votre choix, nous joignons ici la liste exhaustive de notre répertoire

antérieur à 2019 : Contes africains, Contes sahariens, Contes berbères de

Kabylie, Aventures et mésaventures de Marcovaldo, Nouvelles de Dino Buzzati,

Contes italiens de Gianni Rodari, Lettres de mon moulin d’Alphonse Daudet,

Fables de La Fontaine, La sagesse du rire. Certains spectacles peuvent être repris.

Nous tenons à votre disposition une fiche descriptive par spectacle.

5


Le formateur

Conférence participative d’initiation à la parole contée (le conférencier

demandera, à deux reprises, une participation active (et libre) afin de rendre

plus évidents les processus de mémorisation sensorielle et de visée vocale).

(médiathèques)

Stage de formation de conteur (adultes)

Passer de la parole lue à haute voix à la parole libre de supports

(enseignants)

Animations scolaires (primaires, secondaires et enseignants)

Descriptifs

Conférence participative d’initiation à la parole contée . Contenus :

La mémorisation sensorielle : imprégnation, répétition mentale, la

métaphore.

Le souffle : tensions et relâchements musculaires, concentration, voix.

La présence : alternance du centripète et du centrifuge (présence à

soi-même et présence à l’autre). Implications corporelle, sensorielle, vocale

et visuelle.

Le parler « vivant » : le phrasé, la structuration en séquences, les silences,

les ruptures de rythme.

La démarche mentale d’autonomie.

6


Stages de formation de conteurs :

Il a pour objectif de tirer profit individuellement des contenus de la

conférence cités plus haut. Ce stage s’adresse tant aux débutants qu’à ceux qui

pratiquent déjà le conte et qui souhaitent prendre du recul en retournant aux

sources fondamentales du conteur.

Les entraînements physiques, respiratoires, vocaux, articulatoires, alterneront

avec les contées individuelles accompagnées de commentaires et de conseils.

Ces stages d’une durée minimum de trois jours peuvent être pratiqués en

week- end. (voir page 6 les conditions pratiques et financières et les

adaptations spécifiques possibles)

Passer de la parole lue à haute voix à une parole libre de supports :

La contrainte de la lecture ne permet pas la présence physique et vocale

pleine du conteur, la magie du conte passe par une certaine forme

d’improvisation verbale. La méthode de mémorisation sensorielle que je

préconise permet de se passer d’un support sécurisant mais encombrant elle a

l’avantage d’être simple à pratiquer au bout de peu de temps, d’apporter au

conteur la liberté et le plaisir dont il rêve, et de fixer de manière optimale

l’attention de l’auditoire. Elle correspond à la mémoire originelle des anciens

conteurs qui ne passait pas par le texte écrit. Par ailleurs elle évite la

sophistication du langage écrit que l’on rencontre fréquemment. L’abandon du

support de texte passera paradoxalement par un travail sur le phrasé respiré.

Ce stage qui ne concerne pas les seuls enseignants peut se faire sur deux

séances d’environ cinq heures. Les jours, les horaires, l’intervalle entre les deux

séances sont à négocier. Le minimum de participants est de six, et le maximum

de huit. Il peut être suivi un à deux mois plus tard d’un rappel.

Animations scolaires :

Elles se feront de préférence après un spectacle. Elles supposent que les élèves

y auront été préparés en apprenant un texte (de préférence conte, ou nouvelle,

ou extrait d’œuvre littéraire). L’objectif de cette animation est de leur apporter

7


aisance et plaisir en leur donnant quelques supports techniques (phrasé, voix,

posture, et liberté émotionnelle). Il est naturellement important que les

enseignants y participent avec les élèves dont ils ont la charge.

Cette animation concerne autant les élèves du primaire que du secondaire. Pour

ces derniers, les professeurs de français sont particulièrement concernés. Une

première séance peut avoir lieu immédiatement après un spectacle et une

deuxième séance est nécessaire quelques temps après (…après expérimentation

hors de ma présence). La négociation des contenus avec les enseignants et

éventuellement le responsable d’établissement est indispensable pour mener à

bien ce travail de familiarité avec la parole.

‣ Pierre Lebar est intervenu pendant plusieurs années au rectorat de Créteil

(Val de marne) auprès de documentalistes dans le domaine de l’expression

orale et auprès d’enseignants du secondaire pour transmettre une méthode

simple d’appréhension d’un texte dans le cadre de la préparation d’un

spectacle d’enfants.

8


L'auteur

La parole créatrice : éditions « Chronique Sociale » - année de publication :

1995

Par où passent les changements de l’homme ? Par l’intérieur, bien sûr, mais aussi

par la relation à l’autre. Sans relation au monde, l’homme ne peut se développer.

La parole créatrice est celle qui réconcilie l’homme à ses pensées profondes et le

relie à son environnement. Créer des valeurs par la parole, c’est aussi entretenir

un esprit de recherche, renforcer ses motivations et faire une révolution au niveau

personnel.

Au fil des pages de ce livre, on s’aperçoit que tout est encore plus lié qu’on ne le

pense : la voix au souffle, le souffle au psychisme, le psychisme au corps, soi à

l’autre, la motivation immédiate à l’élan vital, l’élan vital à la finalité de l’être.

Conter : éditions « l’Harmattan » - année de publication : 2015

Cet ouvrage décrit le cheminement qui mène de l’intériorisation du conte à sa

transmission par la voix en passant par l’improvisation. Il approfondit la qualité de

relation du conteur avec son public ; il souligne l’importance de la respiration lien

solide entre la source et la cible, entre soi et l’autre.

Il rend sa juste valeur à la technique trop souvent considérée comme une

mécanique qui tue la spontanéité alors que sa raison d’être est, au contraire, de

libérer le conteur de tout ce qui entrave sa liberté et son authenticité.

Cristaux de vie : Editions « Cap Bear » : à paraître en septembre 2019

Pierre Lebar, tour à tour comédien, formateur en communication orale,

professeur de Yoga, conteur et auteur fait le point de ce qui relie toutes ces

9


expériences dans lesquelles l’humain, le spirituel et le professionnel, ont été

constamment présents et entremêlés. Ce qu’il retient de ce cheminement, c’est la

joie d’aller à l’essentiel, de redécouvrir l’élan vital qui l’a guidé tout au long de sa

recherche de partage et de paix. Ces éclats de vie reflètent la passion de vivre

toutes choses et tous moments de manière créatrice et dynamique, quelles que

soient les circonstances. Rien ne lui a paru banal.

Dans ce livre très imprégné du bouddhisme qu’il pratique, il mêle réflexion,

méditation et vécu, il exalte et cultive l’espoir en tant que force active, il prône la

responsabilité individuelle dans le collectif, et l’humour qui interdit la dangereuse

« prise de tête ».

Des signatures précédées de lectures (extraits des livres) sont organisées elles

gagneront à être associées à un spectacle.

10


Pour tous contacts :

"Contes Toujours" à l'attention de Pierre Lebar :

12 rue de la Colombe - 31250 - Revel

06 89 30 62 41

bernard.lebar@gmail.com

site


"Si tu veux tracer ton sillon droit, attaches ta charrue à une étoile", dit le proverbe indien. Treize

mots! Ce n'est qu'un proverbe! Pour moi c'est une histoire qui s'étale sur plusieurs années.

Chaque lundi, en ouverture de cours, René Simon, mon maître en théâtre, nous lisait

deux phrases à méditer; ce proverbe en faisait partie. L'image plus que l'idée m'avait frappé à

l'époque. Quand une image est belle et évocatrice, elle s'inscrit dans notre inconscient et

chemine souterrainement, fondant notre compréhension de la vie, s'intégrant à notre

personnalité.

Des années plus tard ce proverbe est revenu en surface comme une bulle sortant de

l'eau et je l'ai inscrit dans le carnet réservé à mes maximes et proverbes préférés. Il faut dire

qu'à cette époque mon sillon n'était pas très droit, et j'en souffrais, car j'ai toujours su que cette

vie, quelles qu'en soient les aléas, était faite pour la joie. Une pensée bouddhiste dit que nous

ne voyons pas ce qui est le plus proche de nos yeux, à savoir nos sourcils. Dans le cas présent, je

possédais un trésor que j'ignorais. Alors, après avoir frappé à la porte pour être sélectionné,

mon proverbe est reparti dans l'ombre.

Plus tard encore, en m'efforçant de transmettre au cours d'un stage ce que j'ai de plus

précieux dans la vie mon proverbe est ressorti de l'ombre pour me tendre la main; j'ai vu les

yeux de mes stagiaires s'allumer en l'écoutant. L'image est tellement forte qu'ils l'avaient tout

de suite enregistrée, et immédiatement après j'ai perçu dans leur regard une petite lueur

d'inquiétude qui semblait dire : "est-ce que j'ai une étoile?" Il faut peu de choses pour réveiller

l'essentiel enfoui dans nos profondeurs : celui qui se soucie de son étoile, c'est qu'il est encore

vivant dans son être intime.

Extrait de « Cristaux de vie » à paraître en Septembre 2019 aux éditions Cap Bear.

More magazines by this user
Similar magazines