Spectacle - Plouguerneau

plouguerneau.fr

Spectacle - Plouguerneau

Mouez

Plougerne

n°38 Octobre - Décembre 2011

Rentrée scolaire :

c’ est reparti !

Portrait

Alison Roué

championne de

France de patinage

Culture

La saison 2011-2012

est lancée


Sommaire

p.3 Edito

p.4 Retour en images

p.6 Social

La Maison de retraite des Abers

p.7 Mer

Perroz : projet de port de plaisance

p.8 Urbanisme

p. 9 Travaux

p.12 Jeunesse

Les écoles modernisées

Bilan de l’été à l’espace jeunes

p.14 Histoire

Les cadrans solaires

p.15

Développement économique

p.16 Développement durable

p.17 Dynamique associative

Projet Plouguerneau... Naturellement

p.18 Culture - Festivités

Saison culturelle 2011-2012

Médiathèque

p.20 Sports

Résultats des clubs

Espérance Football

Alison Roué (APPR)

p.22 Halo du phare

Betti Coz

p.23 Libre expression

p.24 Agenda

Directeur de la publication : André Lesven

Comité de rédaction : François Le Borgne, Lédie Le Hir,

Rémi Abjean, Bruno Bouguen, Lucien Breton, Ghislaine

Joyeux, Alexa Lescarret, Hubert Couprie, Philippe Daniel,

Morgane Caraty.

Crédits photos : Mairie de Plouguerneau, Dominique Cardinal,

Sapeurs-pompiers de Plouguerneau, Isabelle Roué, Fred

Barat, M. Martin, Fest’ St Michel, Plouguerneau Jogging

Club, Maison de retraite intercommunale des Abers, Pierre

Labat, Betti Coz, Espérance Plouguerneau, Club Nautique

Plouguerneau, cabinet d’architectes AEC.

Conception graphique : Mairie de Plouguerneau.

Impression : Prim Brélès 02.98.04.30.71

2

Rassemblement départemental des

Jeunes Sapeurs Pompiers du Finistère :

Plouguerneau vainqueur

Les 2 et 3 juillet 2011, 150 jeunes sapeurs pompiers

des 8 écoles du Finistère se sont rencontrés à Lilia

lors du rassemblement départemental. Ce rassemblement

avait pour objectif de faire manoeuvrer

en incendie et en secourisme des équipes de 5 JSP.

L’équipe ayant totalisé le maximum de points était

déclarée championne départementale. Après leurs

victoires à Pont L’ Abbé (2008), Morlaix (2009) et

Cap Sizun (2010), les Jeunes Sapeurs Pompiers de

Plouguerneau ont remporté à Lilia leur 4ème trophée

départemental. Ils représenteront le Finistère

lors du rassemblement national.

Edito

Evit digeri

Chères Plouguernéennes, chers Plouguernéens,

Pendant la période estivale, notre commune a encore pu démontrer tout son dynamisme grâce aux nombreuses

animations proposées. J’ espère que vous avez pu en profiter et faire le plein d’énergie.

La majorité municipale continue à s’ employer pour atteindre les objectifs d’ amélioration de votre vie quotidienne

que vous lui avez fixés. La rentrée dans les écoles s’ est très bien déroulée, les équipements sportifs s’ améliorent

par la mise en place de vestiaires adaptés pour le club de rugby ou encore par le démarrage des travaux de l’ espace de

loisirs sportifs.

Malheureusement, un incendie volontaire a rendu indisponible la salle polyvalente de Lilia, engendrant ainsi de

nombreux désagréments, notamment pour les associations de patinage et les écoles. L’ expertise réalisée par notre assureur

confirme que les dommages sont importants et nécessitent une fermeture de l’équipement pendant plusieurs mois.

Afin de limiter cette indisponibilité, nous serons vigilants sur la durée des travaux.

La construction de la salle culturelle démarrera au début de l’année 2012. Le projet culturel qui sera mis en œuvre

à l’ ouverture en 2013 est en cours de finalisation et sera présenté au conseil municipal en fin d’ année.

Des travaux importants pour l’ amélioration du service de l’ eau potable et de l’ assainissement collectif sont

réalisés à Meskéo, Bassinig, Kergoff, Kervelt et Lostrouc’h.

En cette période un peu particulière, je voudrais vous faire part de mon attachement aux valeurs démocratiques.

Tout d’ abord par la tolérance et le respect des autres dans les débats ; ceci passe tout naturellement par la tenue des propos

qui sont véhiculés par écrit. Ensuite viennent l’ intégrité et la ligne de conduite, c’ est-à-dire le bannissement de la

mauvaise foi et le respect des règles publiques. Enfin, l’ intérêt général doit l’ emporter sur les querelles partisanes et ce

pour l’ ensemble des élus, qu’ ils soient de la majorité ou de l’ opposition.

Ces valeurs que je porte depuis dix ans au service de notre belle commune se poursuivront et ceci malgré toutes

les désinformations véhiculées sur certains vecteurs de communication.

Avec l’ ensemble des membres de l’ équipe municipale, je vous souhaite une bonne fin d’ année.

A bientôt.

André Lesven

Maire de Plouguerneau

3


Retour en images

Poltriji

Phares en Fête

30 et 31 juillet

Illumination du phare de l’île Vierge

lundi 29 août

4

© M. Martin

Course les sentiers du phare

dimanche 31 juillet

50 ans du club nautique

13 et 14 août

Fête des goémoniers

dimanche 28 août

Fest’ St Michel

dimanche 7 août

Expositions

maison de garde au Korejoù,

chapelles Saint Laurent et

Prad Paol

Jean-Marc Jézéquel

Paul Bloas

Mohammed Idali

5


Social Sikour An Dud

Vie de nos seniors :

L’ étape de l’entrée en Résidence

Notre commune compte 430

personnes de plus de 80 ans.

Une vie très active souvent difficile

à la ferme et/ou à la récolte

des algues pour la grande majorité

de nos aînés a, c’ est évident,

forgé des caractères bien trempés.

D’ où leur farouche volonté

de rester le plus longtemps possible

dans leur demeure, pleine

de souvenirs de toute une vie.

Tant qu’il reste une autonomie

compatible avec le maintien à domicile,

alors que les enfants résident

parfois au loin, des solutions

existent pour rendre le quotidien

possible :

-L’ intervention des aides ménagères

dont la mise à disposition

par différentes structures permet

l’ entretien de la maison de façon

quotidienne.

-Le SIAD et les cabinets infirmiers

interviennent pour les soins au

quotidien (toilette, aide à l’ habillement...)

-Le service de portage de repas

à domicile, mis en place par la

municipalité depuis 2004, évite

les soucis de courses et de préparation

des repas équilibrés. Les

repas sont préparés par le personnel

de la cuisine et livrés en liaison

froide. Les tarifs sont appliqués en

fonction des ressources. Depuis

janvier 2009, le C.C.A.S. a instauré

un nouveau tarif intermédiaire

afin de favoriser l’accès au service

de portage à domicile des plus

faibles revenus.

L’ entrée en maison de retraite

Cependant, lorsque les gestes de

la vie quotidienne deviennent

presque impossibles à assumer et

que la famille ne peut être d’ une

présence constante, l’ évidence

de l’ entrée en maison de retraite

s’impose.

La maison de retraite des Abers,

classée parmi les meilleures structures

de la Région, accueille les

aînés sur 3 sites situés à Lannilis,

Plouguerneau et Landéda :

97 Plouguernéens résident dans

ces structures. La Résidence de

la Côte à Plouguerneau accueille

une majorité de nos concitoyens

(64). Cependant, 33 résident sur

le site de Lannilis et sur celui de

Landéda.

La maison de retraite reste un lieu

de repos, évitant l’isolement, où

les activités diverses, adaptées selon

leur état de santé, sont proposées

aux résidents tout au long de

l’ année, favorisant la conservation

du lien social si précieux pour eux.

Il ne faut pas oublier le Centre

Local d’Informations et de Coordination

gérontologique (CLIC)

qui renseigne sur les différentes

aides possibles pour envisager la

solution la mieux adaptée à la personne

âgée.

Résidence de Kermaria à Lannilis

Résidence de la Côte à Plouguerneau

Résidence de la Presqu’île à Landéda

Contact

Maison de retraite de Plouguerneau

9, Kroaz Kenan - 29880 PLOUGUERNEAU

Tél. 02 98 04 72 93

Maison de Retraite Intercommunale des

Abers (Lannilis)

9 rue du Couvent - 29870 Lannilis

Standard : 02 98 04 02 55

Fax général : 02 98 04 47 35

Courriel : mria@maison-retraite-abers.com

Site internet :

http://www.maison-retraite-abers.com

Madame CONRAD Coordinatrice

Mer Ar Mor

Le port de Perroz

projet de port de plaisance

Depuis de nombreuses années,

des projets d’aménagements portuaires,

publics ou privés, se sont

succédés sur l’estuaire de l’Aber

Wrac’h, tant sur la commune de

Landéda que sur celle de Plouguerneau.

En 2007, Landéda a

inauguré son port de plaisance,

d’une capacité d’environ 400

places. Aujourd’hui, la Communauté

de Communes du Pays des

Abers (CCPA) souhaite aménager

un port de plaisance sur l’autre

rive : à Perros, en Plouguerneau.

Les objectifs recherchés

Il s’agit de répondre aux besoins actuels en places de

mouillage. Les nouveaux aménagements devront permettre

de créer une capacité d’accueil à flot des bateaux

de plaisance et ainsi participer à la réorganisation du plan

d’eau du territoire de la CCPA. Ils devront également permettre

de répondre à la demande locale, notamment de

l’association des usagers du site de Perros, actuellement

titulaire d’une autorisation d’occupation temporaire du

domaine maritime pour une zone collective de mouillages

d’une capacité de 60 places. Le projet permettra également

d’améliorer l’accueil des autres usagers actuels du site : professionnels

de la pêche, ostréiculteurs et transporteurs de

passagers.

Principes d’aménagements

Le projet intègre l’implantation de cinq pontons, permettant

l’amarrage des bateaux de professionnels et ceux de

plaisance. Au total une cinquantaine de places sur pontons

seront créées.

La cale de mise à l’eau sera élargie du côté ouest dans le

but d’améliorer les conditions de déchargement des professionnels.

A l’ouest du port, un terre-plein de 800 m² sera réalisé pour

permettre le stationnement de véhicules de professionnels

comme aire de stockage et de déchargement des produits

et matériels de pêche avec une surface de 200 m² spécialement

aménagée. Enfin, il permettra au bus touristique de

faire demi-tour.

A l’est du port, un terre-plein de 550 m² sera gagné sur la

mer pour permettre notamment l’arrêt minute des véhicules

(plaisanciers et passagers) et le stockage des annexes.

Les réseaux et équipements annexes devront également

être mis en place : eaux usées, eau potable, éclairage public,

etc.

Planning prévisionnel

Les études techniques (notamment les études d’impacts)

vont démarrer à la fin de l’année 2011, pour une durée de

9 à 12 mois.

Les travaux devraient être entamés durant le 2ème semestre

2013 pour une durée de 10 à 12 mois.

Pilotage du projet

Piloté par la CCPA, le projet sera suivi au niveau communal

par le Premier adjoint délégué à la Mer, qui s’attachera

à collaborer avec le groupe de travail « Mer ». En effet, ce

dernier est composé d’acteurs de la vie maritime locale.

02.98.21.02.02 pour RDV

6 clic-lesneven@wanadoo.fr

et de personnes à mobilité réduite. Il servira également

7


Urbanisme

Seveltiez

Tyez Nevez Gwelmeur

Projet d’ éco-lotissement au Gwelmeur

C’est un projet original qui prend forme sur la commune

de Plouguerneau :

-un concept encore peu développé en France mais

déjà très présent dans les pays scandinaves. Deux

communes d’ille-et vilaine ont tenté l’expérience (Bazouges

et Langoet) ;

-soutien du lien social, diversité de l’habitat et prise en

compte du programme logement et habitat (PLH de la

communauté de communes du Pays des Abers) ;

-une volonté de la municipalité de piloter et imposer

ses vues. Le précédent projet ( HLM « les foyers ») ne

permettait pas de s’impliquer suffisamment et la compensation

pour la gratuité du terrain était peu équitable.

Le concept recouvre à la fois des techniques de construction

et une philosophie de la « vie ensemble ».

Côté technique, tout ce qu’offre le progrès en matière

d’énergie, de mode de chauffage, de récupération d’eau,

d’isolation... sera mis en œuvre au niveau du cahier des

charges.

8

Côté philosophie, l’éco-lotissement met en application

quelques préceptes inhabituels. Par exemple la voiture

n’y est plus reine, les revêtements des voiries sont adaptés

en fonction des usages. La proximité du bourg facilitera

les déplacement doux. L’économie foncière, la mixité, les

déplacements alternatifs… deviennent une réalité.

Ce projet d’urbanisme qualificatif et innovant permet

d’être éligible aux subventions région (éco-faur2) et départementale.

Les critères requis correspondent exactement à notre

démarche :

-densité minimale de 20 logements à l’hectare (Gwelmeur

: 251/ha),

-20% de logement sociaux (Gwelmeur : 37%) ,

-construction BBC, cuve de récupération des eaux de

pluie...

L’ attitude d’une minorité de conseillers municipaux qui

se sont opposés au plan de financement (document nécessaire

à l’octroi de subvention) laisse planer le doute sur

leur volonté d’accompagner la municipalité sur ce projet

innovant !

Les demandes de subventions (dossier validé fin septembre

2011) s’élèvent à environ 160 000 euros.

Le permis d’aménager a été délivré le 30 septembre 2011.

Les travaux sont prévus pour début 2012

Les compromis de vente des terrains ne

pourront être établis qu’à l’issue de la phase

permis d’aménager (y compris délais de recours)

pour des surfaces allant de 313 à 508

m2 pour une surface moyenne de 420 m2.

Le prix prévisionnel maximum du terrain

pour les 21 lots libre est de 60 euros.

Réflexions volumétriques

de logements dans la

perspective de prise en

compte du Développement

Durable.

Travaux

Labouriou

Grands équipements

L’ espace de loisirs sportifs est commencé. Ce

nouvel équipement abritera les activités de

judo, d’ aïkido, de yoga, de danses et de gymnastique,

des bureaux et des rangements pour

ces activités et pour les clubs de foot et de jogging.

Le bâtiment est situé à proximité de la

salle de tennis.

Le projet culturel intercommunal sera approuvé

en conseil municipal de fin d’ année et les travaux

de la salle culturelle pourront ainsi commencer

en début d’année 2012.

Ces deux équipements font et ont fait l’ objet

de plusieurs attaques de la part de notre opposition

et nous aurons l’ occasion d’ en reparler.

Aujourd’hui, le tribunal administratif a jugé une

demande d’ annulation de la procédure engagée

lors des délibérations prises en 2007 pour motif

d’ illégalité et n’ a pas retenu ce motif condamnant

Mr Le Ven Bernard à payer 1200 euros à la

commune de Plouguerneau.

Entretien des routes

La commune de Plouguerneau se caractérise par sa grande

étendue et son habitat diffus. Cela explique l’importance

du réseau routier desservant l’ensemble du territoire.

Ce réseau est composé de :

-7 routes départementales (du bourg vers Lilia, vers le Koréjou,

vers Lesneven, vers Lannilis en direct et via Paluden,

vers Guisseny et la transversale le Leuré/le Diouris

-101 km de voies communales reliant les quartiers entre eux

-38 km de chemins ruraux

Les routes départementales sont du ressort exclusif du

Conseil général, le reste du réseau routier étant à la charge

de la commune.

Le conseil municipal a mis en place un programme triennal

de 2009 à 2011, doté d’un financement annuel de 300 000€

permettant la restauration des chaussées en fonction de

leur état, de la sécurité de la circulation et de la coordination

des travaux à réaliser sur les réseaux d’eau, d’assainis-

L’ Espace de Loisirs Sportifs à Kroaz Kenan

La salle culturelle

sement, d’électricité…

Les opérations d’aménagement sont des réalisations particulières

qui ne rentrent pas dans le programme triennal.

Depuis dix ans, c’est donc en moyenne plus de 350 000€ qui

sont consacrés à ces opérations, sans compter l’entretien effectué

directement en régie municipale. A titre d’exemple,

la commune de Ploudalmézeau qui possède un réseau aussi

compliqué que le nôtre consacre en moyenne annuellement

moins de 300 000€.

L’entretien réalisé par les Services techniques permet d’imperméabiliser

les voies par application de bitume et de gravillons

à l’aide de la goudronneuse de la CCPA. Le coût de

ces interventions est englobé dans le budget de fonctionnement

et son montant est loin d’être négligeable.

9


Travaux

Labouriou

Nouveaux vestiaires au terrain de rugby

Dans le but de favoriser la pratique du rugby sur la commune, la municipalité a décidé d’ améliorer les équipements

du stade du Grouanec par l’ installation d’une structure modulaire à usage de vestiaires sportifs, à l’

entrée du terrain.

A l’ issue d’ un appel d’ offre public, ces travaux ont été attribués à l’ entreprise Module Création de Merdrignac

(Côtes d’Armor) pour une somme de 90 238 € TTC. Les espaces modulaires d’ environ 80 m² ont été réceptionnés

courant juin. Ils comportent un vestiaire « visiteurs » et un vestiaire « locaux » équipés de lavabos et

de douches, un local arbitre, des wc joueurs, des wc publics et des locaux techniques (électricité, chauffe-eau,

chauffage, ventilation).

Poursuite de l’amélioration des chemins côtiers

De très nombreux promeneurs empruntent tous les jours le sentier allant du Korejou à la Grève Blanche en

contournant la chapelle Saint Michel. Le passage des piétons du côté ouest de la Grève Blanche a été sécurisé

et facilité, à la grande satisfaction des marcheurs, qu’ils soient Plouguernéens ou touristes.

Achèvement du programme triennal de

restauration de la voirie communale

L’ entreprise SCREG vient de procéder pour la troisième année

consécutive à de gros travaux de rénovation se montant à

300 000€. En 2011, les réfections de voirie ont concerné les secteurs

suivants : carrefour de Perros vers Saint Antoine + route de

Perros, Lanven vers Lannebeur ; carrefour Keruzal Vraz + Saint

Michel vers Keruzal ; VC n°5 vers le Zorn.

Parallèlement, les services techniques ont continué de procéder à

l’ imperméabilisation et à la remise en état de diverses chaussées

de la commune par leurs propres moyens.

Algéco école du Petit Prince

Au vu de la prévision d’ accroissement des

effectifs scolaires à l’école du Petit Prince

et afin d’assurer une meilleure répartition

des élèves dans les classes, la pose d’

un Algeco abritant une nouvelle salle de

classes était indispensable avant la rentrée

scolaire 2011-2012.

Cette construction, composée d’ une salle

pouvant accueillir 25 élèves, et de sanitaires,

a été installée cet été. La pose de

cet Algeco a nécessité au préalable des travaux

de terrassement et de raccordement

aux réseaux, travaux réalisés par les services

techniques de la commune.

10 11


Jeunesse

Yaouankiz

Rentrée 2011 pour les élèves de Plouguerneau

L’école publique du phare, dans

ses locaux neufs, avec la même

équipe enseignante, assure une

rentrée en toute sérénité.

L’école St Joseph a fait peau neuve. De belles

couleurs ensoleillées agrémentent sa façade.

Les enfants et les enseignants découvriront à

la rentrée une école plus accueillante.

Tableau des effectifs

12

Devant l’augmentation constante de

ses effectifs, l’école du petit Prince

s’est vue attribuer un demi-poste supplémentaire

pour l’accueil des 2-3 ans.

Mme Montfort, directrice, prendra

la classe des TPS-PS. Un local, préfabriqué

type «Algéco», a été installé

sur le côté Est de l’école pour recevoir

une classe de primaire dans de bonnes

conditions pour tous. La salle informatique

a été équipée de 11 ordinateurs

neufs et permettra aux élèves de

bien maîtriser ce moyen de communication.

L’école Ste Thérèse n’est pas en reste

puisqu’elle a inauguré officiellement

en juin son nouveau pôle «maternelle»

: des bâtiments accueillants,

fonctionnels et sécurisés accueillent

les tout-petits.

Ecoles Effectifs

Petit Prince monolingues 187

Petit Prince bilingues 96

Publique du Phare 73

St Joseph 221

Ste Thérèse 115

TOTAL 692

Boire l’eau du robinet

dans les écoles

Notre commune s’est engagée, à

travers l’agenda 21, à respecter

l’eau qui fait partie de notre patrimoine

commun. Aussi avons

nous de bonnes raisons de promouvoir

l’eau du robinet. Elle est

100 à 150 fois moins chère que

l’eau en bouteille. Elle est disponible

24h sur 24 et a une composition

équilibrée pour la santé.

Elle ne produit aucun déchet

d’emballage et ne contribue pas

à l’effet de serre car elle n’est pas

transportée par camions. Boire

l’eau du robinet, c’est encourager

les efforts de préservation

des ressources tout en ayant des

conditions d’hygiène équivalentes

à celle de l’eau en bouteille.

Depuis la rentrée de septembre,

l’eau du réseau est proposée dans

les écoles, puisqu’il s’agit d’une

eau propre à la consommation.

L’eau sera régulièrement analysée

et une copie des résultats d’

analyse sera conservée et affichée

dans chaque école. Des analyses

bactériologiques spécifiques seront

demandées sur les robinets

où l’eau sera prélevée (une fois/

an). La société qui distribue l’eau

sera informée que la commune

utilise l’eau pour la consommation

des écoles. Les règles d’hygiène

et d’utilisation normales

devront être respectées.

Espace Jeunes : un été très réussi

Un été 2011 satisfaisant en terme d’animations et de fréquentation. L’équipe

d’animation était composée de Félicien, directeur, d’Anaëlle animatrice à l’année

et de Quentin, animateur occasionnel .

Les ouvertures à l’Espace

Jeunes

Très prisés par les jeunes

(environ 25 jeunes par ouverture)

ces temps d’accueil

«informels» sont l’occasion

de profiter de l’Espace Jeunes

pour jouer, échanger, programmer

les animations de la

semaine.

Les soirées

Tous les mardis soirs, de 19h

à 23h, une moyenne de 15

jeunes se réunissaient autour

de crêpes, pizzas, hamburgers

ou grillades. Ces soirées

se clôturaient par un grand

jeu collectif.

Camp d’été

7 jeunes de 14 à 17 ans ont pu s’adonner aux

joies du surf à La Torche, de la bouée tractée et

du wake-board à Loctudy. Après le concert gratuit

de «Kaolin» à Bénodet, ils ont profité de la

plage et de la piscine du camping lors d’une belle

semaine ensoleillée.

Stage de Peinture

Dirigé par Juliette

Paul, 3 jeunes ont réalisé

une fresque murale

à l’Espace Jeunes

Concours de Phares de sable

Dans le cadre de Phares en Fête, une centaine de

participants étaient réunis sur la page de Kervenny.

45 phares répartis en 3

catégories (enfants, familles,

ados) ont été érigés

avant d’être engloutis

par la marée haute. Les

participants sont repartis

avec des lots offerts par

les commerçants.

Passerelle 9/13 ans

Fin juin, 7 jeunes ont assisté à la remise des prix du

concours de la plus belle chauve-souris organisé par la mairie

de Clohars-Carnoët pour l’année internationale de ce

mammifère. Les jeunes de Plouguerneau ont remporté le

prix dans la catégorie pré-ado pour leurs oeuvres réalisées

lors d’un stage d’arts plastiques aux vacances de Pâques. 2

sorties étaient au programme de cet été: de l’Equitation aux

écuries Nastorg de Lannilis (8 jeunes), de l’Accrobranches

et de la Course d’orientation (13 jeunes) au bois de Keroual

à Guilers.

Le Sport

Plusieurs fois par semaine, des animations sportives étaient proposées

à la Grève Blanche : beachsoccer, sandball, beachrugby, beachvolley,

baseball, ultimate. Le mercredi, un tournoi de hand, de hockey, de

tennis ou de badminton rassemblait de 10 à 30 jeunes.

3 grandes manifestations sportives ont été organisées : un tournoi de

beachvolley, en partenariat avec le «Star Circus» sur la plage du Koréjou,

de sandball et de beachsoccer ont réuni 35 participants.

Les sorties

Tous les jeudis, une moyenne de

12 jeunes pour un tarif préférentiel

(participation municipale au

coût de l’activité), se sont rendus

à la Récré des 3 Curés, au karting,

au paintball, se sont adonnés

aux joies du char à voile, de la

tyrolienne et de la viaferrata, de

l’accrobranche, du Laser Game et

ont assisté à des concerts aux Jeudis

du Port.

Activités Nautiques

25 jeunes ont pratiqué 2 séances de kayak, 1 séance

de catamaran en partenariat avec le Centre Nautique,

la remontée de l’Aber Wrac’h en kayak en

partenariat avec le Club d’Aviron de Paluden, la

découverte de la faune et la flore avec Danièle

Prigent, animatrice nature. Encadré par «Koréjou

Plongée», un baptême a permis à 3 jeunes de découvrir

les fonds marins à 6 mètres de profondeur

pendant 20 minutes.

13


Histoire Istor

Les cadrans solaires

On passe à côté d’eux sans trop y faire attention. Eux,

ce sont les deux cadrans solaires offerts à la commune

de Plouguerneau par la ville jumelée d’Edingen Neckarhausen

(Allemagne) et le district de Saint Germans

(Angleterre). Pourtant, ils revêtent un caractère spécifique.

En effet, pour faire exception à la majorité des

cadrans solaires de la Bretagne historique qui sont en

schiste, ces cadrans sont en matériaux métalliques.

Le cadran horizontal au pied de la mairie

Le cadran horizontal, au pied de la mairie, a été offert

en 1978 par Edingen-Neckarhausen. Sa particularité est

d’avoir trois anneaux donnant les heures solaires de 3

lieux différents.

-Plouguerneau : grands chiffres romains

-Edingen Neckarhausen : petits chiffres romains

-Görlitz : chiffres arabes

A ce jour, c’est le seul cadran de cette richesse horaire

connu en Bretagne. L’ ombre portée par le style, partie

inclinée, sur la table horizontale donne l’heure solaire

simultanée dans chacune des villes. Ainsi, lorsqu’on lit

14h00 à Plouguerneau, il est 14h51 à Edingen Neckarhausen

et 15h24 à Görlitz. Ce cadran possède une devise

en latin : «AMICIS QUALIBET HORA» soit «à n’importe

quelle heure pour les amis».

Le cadran équatorial près de l’école St Joseph

Le cadran équatorial situé près de l’école St Joseph a été

offert par le District de Saint Germans dans le cadre du

jumelage en 1993. Le style est parallèle à l’axe du monde

et la table qui porte les heures est parallèle au plan équatorial

de la terre. L’heure lue est l’heure solaire locale.

«A ce jour, il n’y aucune trace connue sur la commune

de cadrans solaires plus anciens, XVIIIème siècle, en

schiste ou autres matériaux. Ceci est surprenant si l’on

se réfère à l’inventaire breton. Nous espérons qu’à la

lecture de ces quelques lignes, plusieurs découvertes

locales nous serons transmises pour le plaisir de l’analyse,

de l’observation et du partage des informations.»

Pierre Labat Ségalen - Jean-Paul Cornec

co-auteurs du livre «les cadrans solaires de Bretagne»,

éditions Skol Vreizh à Morlaix

Merci à W. Bergmann

Cadran équatorial près de l’école St Joseph, offert par

le District de Saint Germans (Angleterre)

Cadran horizontal au pied de la mairie, offert par la

ville d’Edingen Neckarhausen (Allemagne)

Décès de Werner Bergmann,

«père» du cadran solaire horizontal

Originaire d’Edingen, Werner

Bergmann a consacré sa vie à sa

passion, l’art et le graphisme. Marié

à Danièle et père de 7 enfants,

Werner venait plusieurs fois par an Werner Bergmann

dans la maison familiale du Traon. En effet, dès le début les

Bergmann ont adhéré et participé activement au Jumelage

qui unit Plouguerneau et Edingen-Neckarhausen. Werner

à travaillé dans le métier qu’il aimait, « Kunst am Bau »,

graphiste, décorateur, sculpteur. Créateur de nombreux

projets pour des bâtiments publics. Dans le même temps

il s’est consacré à l’enseignement de l’art et à la formation

des jeunes. Il est devenu le Directeur de son école de cœur,

l’Ecole Roedel à Mannheim. En 1978, lors du 10ème anniversaire

du Jumelage (et pour lequel il avait fait une très

belle affiche) et sur commande de la Municipalité d’Edingen-Neckarhausen,

Werner à réalisé le cadran solaire en

bronze qui aujourd’hui encore nous donne l’heure solaire,

et les heures officielles de nos 2 communes. Werner a quitté

ce monde le 6 Septembre 2011. Il a été inhumé, entouré de

sa famille et de ses amis, allemands comme Plouguernéens.

Les Amis du Jumelage

Développement économique

Le Castel Ac’h

Demande-moi la lune

Kresk an Ekonomiezh

L’ hôtel-restaurant le Castel Ac’h à Lilia a repris de son lustre d’antan

grâce à l’arrivée d’une nouvelle équipe menée par le Brestois

Yves Rallon. Enfant, ce dernier a passé ses étés à Plouguerneau et

connu un Castel Ac’h bondé de monde, de mariages, baptêmes...

Reprendre le Castel Ac’h a été un défi pour cet homme habitué

à gérer des affaires dans le milieu de l’hôtellerie-restauration :

«Quand on est un entrepreneur, il faut être sensible à la région

pour venir s’installer à Plouguerneau», témoigne-t-il. «Le Castel

Ac’h était en stand-by depuis plusieurs années ; j’ai vu l’annonce

sur internet, je suis venu visiter en avril et en 30 minutes ma

décision était prise.» Yves Rallon a racheté le Castel Ac’h le 2

mai et accueilli les premiers clients fin mai. La décoration a été

entièrement refaite. Le restaurant a une capacité de 160 couverts. La terrasse est entourée de vitres plastifiées modulables

qui lui permettent d’ être fermée ou ouverte face à la plage de Kervenny. Un coin bar ainsi qu’une zone fumeur pour

l’hiver sont accessibles à l’entrée du bâtiment. Le Castel Ac’h est ouvert 7 jours sur 7, de 7h le matin pour le petit déjeuner

jusqu’à 22h l’hiver. L’ été, le service a lieu jusqu’à 22h30 en semaine, minuit le week-end. Au niveau de la carte, Yves Rallon

et son chef de cuisine Ludovic Lefevre privilégient les poissons et fruits de mer. «Nous proposons des menus à 17,90

euros et 29,80 euros car nous voulons que Le Castel Ac’h soit accessible à tous», souligne Yves Rallon. «Nous avons aussi

une carte de moules frites et pizzas. Le Castel Ac’h n’ est pas un restaurant gastronomique, c’ est une brasserie de bord

de mer.» L’ hôtel compte 14 chambres mais sa capacité passera à 30 avec la rénovation de l’étage au-dessus du restaurant.

«Nous avons lancé la formule «soirée-étape» à 75 euros pour les commerciaux, qui comprend l’hôtel, le restaurant et le

petit déjeuner. Nous accueillons également les repas de groupe et les repas d’affaires des entreprises locales. Aujourd’hui,

ma priorité est de caler l’équipe pour recevoir au mieux les clients. Nous avons été victimes de notre succès cet été donc

nous serons désormais 12/15 salariés à l’année, 25 pour l’été.»

Myriam Aabari-Castel a ouvert le 4 août dernier sa boutique

«Demande-moi la lune», à la place d’ «Au gré du vent» en plein

bourg de Plouguerneau. Le magasin est divisé en 4 parties : souvenirs

bretons, maison et décoration, jeux et jouets éducatifs,

créateurs de Bretagne. Myriam, Rennaise d’ origine, vit depuis

19 ans à Plouguerneau et compte 22 années d’expérience dans

le commerce. Elle a quitté son emploi dans le prêt-à-porter à

Lesneven fin décembre 2010 pour se lancer dans son projet de

magasin : «Je voulais ouvrir quelque chose à moi, à taille humaine»,

raconte-elle. «Je suis maman de 4 enfants et je trouvais

qu’ il n’ y avait pas grand’ chose pour les enfants sur Plouguerneau.

J’ ai fait une étude de marché et je me suis rendue compte

qu’ il y avait quelque chose à faire : il y a 4 écoles, près de 900 enfants et la commune va encore se développer.» Myriam a

récupéré les clés du local début juillet et refait la déco : parquet, murs en lambris brut, lin, bois clair pour une ambiance

naturelle et colorée. On y trouve des cartes, sacs, jeux de société, bijoux, papeterie, déco, jouets et jeux en bois, jouets

créatifs, jeux éducatifs ou encore souvenirs. Le tout dans des marques reconnues pour leur qualité comme Djeco, Vilac,

Janod, Moulin Roty, L’ oiseau Bateau, Mini Labo, La Marelle, Ma Kibel, Sophie C, Mam Goudig, A L’ Aise Breizh... «Il y

a de tout, pour tous les budgets. La saison estivale a très bien marché et je vais essayer de continuer à développer mon

partenariat avec d’autres fournisseurs. L’ idée est de renouveler sans cesse les produits proposés à la population.»

15


Développement

durable Kreski ha Padout

Agenda 21 : Bilan des ateliers participatifs

Deux ateliers reportés

La mairie demandait aux participants de s’inscrire au préalable

aux ateliers afin de les accueillir dans les meilleures conditions.

Faute d’inscrits, deux ateliers ont été reportés. La mairie s’excuse

si des Plouguernéens non inscrits se sont déplacés et ont

trouvé porte close.

Ainsi, l’atelier du 3 septembre (Développons nous responsables)

et celui du 13 septembre (consommons durablement)

ont été reportés au lundi 19 septembre.

La parole aux Plouguernéens

La participation aux ateliers a réuni une vingtaine d’habitants,

venus faire des propositions pour le développement

durable de Plouguerneau.

En analysant les propositions des Plouguernéens, plusieurs

domaines d’actions apparaissent déjà dans les trois

piliers du développement durable (économie, environnement,

social) :

-préserver la qualité de l’eau (baignade et ruisseaux),

-mettre en valeur des circuits de randonnée,

-favoriser les modes de déplacements doux (vélos, piétons),

-faciliter la mobilité des personnes âgées,

-mettre en valeur les entreprises de la commune, etc.

16

Au début du mois de septembre, la mairie a organisé quatre

rendez-vous thématiques afin de permettre aux Plouguernéens

d’exprimer leurs propositions pour le développement

durable de leur commune :

Samedi 3 septembre : développons nous responsables (aménagement

du territoire, déplacements, habitat, etc.) ;

Jeudi 8 septembre : agissons pour notre environnement (espaces

naturels, qualité de l’eau, patrimoine historique, etc.) ;

Mardi 13 septembre : consommons durablement (emploi, entreprises,

attractivité de territoire, tourisme, etc.) ;

Jeudi 15 septembre : vivons bien ensemble (citoyenneté, jeunesse,

loisirs, tissu associatif, etc.).

Et après ?

L’ ensemble des propositions recueillies

va être transmis aux élus du conseil

municipal de Plouguerneau, seul organe

décisionnel de la commune. Elles

seront étudiées et analysées afin d’ identifier

les orientations de l’Agenda 21,

puis de bâtir le programme des actions

à mettre en œuvre.

Des interrogations ?

Si vous souhaitez des informations complémentaires

sur l’Agenda 21 et la démarche

participative, n’hésitez pas à contacter la

mairie :

Emilie Peuziat

epeuziat@plouguerneau.fr

02 98 04 71 06

Dynamique associative

Kevredigezhioù

Plouguerneau Nature Environnement,

en partenariat avec la mairie de Plouguerneau

Projet Plouguerneau... Naturellement : un franc succès

PNE et la mairie de Plouguerneau ont proposé à la population de découvrir cet été la faune

et la flore à travers des balades, expos, ateliers et rencontres. Un projet auquel ont participé

l’écomusée, le CLSH, l’espace jeunes, la crèche, l’école St Joseph, Danielle Prigent et l’association

Plouguerneau d’Hier et d’Aujourd’hui.

Eveil de la nature le dimanche

7 août 2011 à 5 h 30

Ils étaient vingt-neuf à avoir répondu

à l’invitation d’un petitdéjeuner

sur l’île Venan, face à

l’île Vierge à Plouguerneau. Ce

petit-déjeuner n’était en réalité

qu’un prétexte à une découverte

de la nature aux aurores.

«Le départ s’effectue dans la nuit

en direction de l’île Venan. Instinctivement

les conversations

se font feutrées, on essaye de

faire le moins de bruit possible

afin d’écouter. Et on entend,

des goélands, des huîtriers-pies,

les bruits insolites de l’estran. A

notre arrivée sur l’île, les lueurs

commencent à poindre à l’est.

C’est décidé, nous nous arrêtons

et prenons le p’tit-dej ! Pendant

que les thermos s’ouvrent, un

moment magique arrive par l’est.

Le ciel se vêt de ses couleurs matinales,

orange, rose, bleu... Un

héron en profite pour se poser

non loin du groupe.

Nous faisons un peu de botanique,

apprenons le nom des

plantes : solanum, silène, criste

marine, armérie maritime,

pourprier des sables, salicorne...

Ce moment n’est interrompu que

par le passage d’oiseaux que l’on

cherche à identifier, des hérons,

aigrettes, courlis, huîtriers-pies...

La descente sur l’estran est le

moment d’apprendre la différence

entre le goémon et le fucus,

d’expliquer que les algues

sont comestibles. Le retour vers

Lost an Aod s’effectue par petits

groupes. Aujourd’hui, c’est certain

la nuit ne sera plus jamais

comme avant.»

Atelier de dessins du vendredi 5 août

Ils étaient une douzaine autour de Gaël Cardinal, afin d’appréhender

la nature différemment. Gaël a enseigné les rudiments du dessin

naturaliste à cette bande de passionnés. Observer, apprendre à

regarder, qu’il s’agisse d’une fleur ou d’un insecte. Ensuite vient l’apprentissage

du coup de crayon. Le jeu plaît et il est à parier que bon

nombre de nos naturalistes en herbe vont s’entraîner à la maison ...

Découverte de la forêt le dimanche 14 août

Il était une fois... Une découverte aux accents de

contes, une ballade déclamée à quelques passionnés.

C’est ce que nous a proposé Anthony Le Guen ce

dimanche 14 août aux environs de Loguivy à Plouguerneau.

La forêt plouguernéenne ? Un lieu étrange,

souvent méconnu, domaine de l’Ankou et de ses légendes...

Dans un lavoir nous observons des gerris et autres

insectes. En chemin, nous avalons quelques prunes.

Nous apprenons à discerner quelques champignons,

russule, vesse de loup, amanite. Nous entendons un

pic-vert, des troglodytes, une buse. Nous passons à

proximité de fourmilières. Au moment où nous devons

nous quitter apparaît dans le ciel, majestueux,

un faucon pèlerin à la chasse aux hirondelles. Nous

avons du mal à nous quitter, le rapace est une bonne

excuse pour rester. La prochaine fois, il faudra préparer

un pique-nique.

17


Culture - Festivités

Sevenadur ha gouelioù

Nouvelle saison culturelle

Pour cette nouvelle saison culturelle, la commune de Plouguerneau continue d’affirmer son

attachement et son ambition à promouvoir une culture de qualité. Elle manifeste sa volonté de

favoriser les rencontres et les échanges entre les habitants. Une culture qui rassemble permet

de s’ouvrir au monde tout en étant fier de ses racines, de son histoire.

Les différents spectacles proposés, les accueils en résidence d’artistes, Cie Meli Malo et «le chant

des Dentellières», la première collaboration avec «A domicile» de Guissény, témoignent de la

diversité de la programmation, de l’ouverture vers des formes d’expression multiples. Chacune,

chacun pourra y trouver des moments de plaisir à partager en famille ou entre amis.

Malgré les tempêtes et les froideurs de l’hiver, laissez-vous embarquer pour un nouveau voyage

culturel !

Spectacle «Charivalivre»

Compagnie Caméléon

dimanche 13 novembre à 16h00 et 17h30

salle des associations de Lilia

« De la musique pour accueillir le public dans un espace

confortable, où deux comédiennes musiciennes jouent

avec le fil des livres : des livres disposés dans une étrange

tente costume qui deviendra bibliothèque. Un mot, des

chansons, des images sont tour à tour offerts. Puis à

plat ventre ou confortablement installé sur une paire

de genoux, c’est le moment pour le public de s’offrir un

moment de lecture, en solitaire ou à plusieurs. « Charivalivre

» ferme... Les livres se rangent en musique »

«Je rentre à la maison»

Compagnie A Petis Pas

vendredi 11 novembre à 20h30

salle des associations de Lilia

Je rentre à la maison est une promenade « à petits pas »

dans les méandres d’un lieu clos, l’hôpital gériatrique. Un

bâtiment vieux comme le monde, ses pierres ont vu passer

des générations et des générations de marins, d’orphelins,

aujourd’hui seuls demeurent les anciens. Un lieu enfermé

par un mur tout proche d’une petite mer, la mer de Gâvres

« Avec une chapelle et tout ce qu’on a besoin pour ne plus

voir le soleil, pour ne plus aller de l’autre côté ». Le spectacle

aurait pu s’appeler « Voyage au centre de la terre »,

la terre des ailleurs, des dépossédés que nous ne pouvons,

voulons plus voir, la rétine agit alors comme un miroir…

Il faut du temps pour voir audelà des visages, des plis et

des rides…

Spectacle «La mer en pointillés»

Bouffou Théâtre

dimanche 4 décembre à15h00 et 17h30

salle des associations de Lilia

L’histoire est issue d’un fait divers : cet homme d’un lointain

pays de l’Europe de l’Est, n’avait jamais vu la mer. Il

prend sa bicyclette pour aller à sa rencontre, traverse plusieurs

pays, croise nombre de gens … et touche presque

au but. Malheureusement il est rattrapé par les formalités

administratives : sans papiers d’identité, il est arrêté puis

reconduit à son point de départ par avion. Une tragédie

ordinaire qui oppose naïvement poésie et rigidité des lois

établies.

Médiathèque

Mois du film documentaire

mardi 8 novembre à 20h30

Projection du film

«Berlin-Vichy-Bretagne »

d’Hubert Béasse

(durée : 50 minutes)

suivie d’une rencontre avec le réalisateur.

Résumé du film :

Dès son accession au pouvoir en 1933, Hitler encourage toutes les tentatives de déstabilisation à l’ encontre de la France.

La question des minorités régionales retient l’ attention des services secrets allemands. Des agents du Reich entrent en

relation avec les principaux chefs du P.N.B. (Parti National Breton), Olivier Mordrel et François Debeauvais. Le gouvernement

Daladier va mettre un terme à ces manoeuvres. Condamnés à mort pour intelligence avec l’ ennemi, en 1939,

Mordrel et Debauvais se réfugient en Allemagne où ils sont accueillis à bras ouverts. Si la tentative de proclamation de l’

indépendance de la Bretagne est brutalement stoppée (pour ne pas froisser Vichy), l’ entrée officielle dans la collaboration

ne viendra guère troubler les excellents rapports entretenus avec les nationalistes Bretons.

Spectacle « Tourmente »

de Bernadète BIDAUDE

samedi 26 novembre à 20h30

La médiathèque propose dans le cadre du Festival Grande marée organisée

par l’ADAO une soirée contes. Tourmente est une histoire fantastique

où les limites du réel s’estompent, comme embuées par le souffle sur la

vitre par laquelle on contemple le monde; une histoire puisant au fond

des mémoires têtues, quand chaque jour, chaque rencontre, est une nouvelle

surprise ; une histoire où derrière le rideau des rêves se dévoile une

humanité surprenante, avec ses rires, ses tristesses, ses étonnements, ses

espoirs… la vie, quoi !

Sur inscription à la médiathèque. Gratuit.

A partir de 10 ans.

19


Sports Ar C’hoarioù

Espérance Plouguerneau Football

Des mouvements à l’inter-saison

L’Espérance de Plouguerneau, qui évolue en DSR, a enregistré

l’arrivée de l’entraîneur Bruno Pabois, ancien joueur

pro qui entraînait le FC Landerneau en DSE il y a un an.

L’équipe fanion a connu une bonne saison 2010-2011 avec

un maintien dans le premier tiers du classement. En amont,

les équipes B, C et D sont toutes montées en fin de saison, offrant

à l’Espérance deux équipes seniors en Ligue (l’équipe B

joue désormais en Promotion d’Honneur). Le travail effectué

avec les jeunes a porté ses fruits puisqu’ils ont largement

participé à ces succès. Les dirigeants sont ainsi récompensés

pour leurs efforts. Le maintien est l’objectif pour tous les

seniors en 2011-2012. Du côté du bureau, le président David

Boucard a rendu son tablier après 7 ans passés à la tête du

club. Pierre Marec et Yvon Bescond ont repris le flambeau.

L’Espérance a pour projet de créer un emploi au club pour

les entraînements des jeunes, l’ entretien et la gestion. En

effet, l’ ESP totalise : 1 groupe U7, 23 joueurs en U8, 15 en

U9, 4 équipes U11, 2 U13, 1 U15 et 1 U17. Côté animations,

les dirigeants organiseront au cours de la saison 2 repas pour

les supporters et adhérents, ainsi que 2 lotos.

Bilan sportif des clubs plouguernéens en 2010-2011

Dojo des Abers : 1er club du Finistère en terme d’effectifs,

a obtenu pour l’ensemble des compétitions une 7e place départementale

et se classe 22ème club breton sur 80 classés.

APPR rink-hockey : l’équipe de Nationale 3 a fait un

brillant championnat en terminant vice-championne de la

poule Bretagne. L’équipe régionale, réserve du club, a fini

dans le milieu de tableau.

Rugbyclub des Abers : les seniors ont fini 3èmes de 4ème

série régionale, les loisirs 5èmes du challenge Finistar’s ; les

15 ans 4èmes de régionale et vice-champions départementaux.

A noter le départ du plus ancien licencié de l’école de

rugby, Raphaël Stamm, 15 ans, pour le club professionnel

de Clermond Ferrand.

Club Nautique : Antoine Rucard et Hugo Prigent ont terminé

3èmes au championnat de France catamaran SL 15.5.

Le CNP est 1er club sur le bassin voile en Pays de Brest en

catamaran, 3ème en optimist et 2ème en planche à voile.

Entente des Abers Handball : Les seniors gars ont terminé

2èmes du championnat de Prénationale et raté de peu la

Les membres du bureau entourent les deux nouveaux

présidents Pierre Marec et Yvon Bescond

De gauche à droite : Bruno Pabois, l’entraîneur, Jérôme

Kervella, Flo Le Duff, Anthony Loaëc, Damien Le Boité,

Anthony Dédios-Garcia, Sylvain Coudret et José Wallon.

montée en Nationale 3. Tous les espoirs sont permis pour

cette année. En seniors filles, l’équipe 1 a fait une bonne

saison en excellence départementale et s’est renforcée afin

de viser la montée en Région.

Plouguerneau Jogging Club : présence des coureurs

plouguernéens sur le challenge Mutouest, le challenge de

l’ Elorn. Participation aux trails de l’ Aber Wrac’h et de

Guerlédan.

La Plume Plouguernéenne : l’équipe engagée en championnat

UFOLEP en badminton a gagné tous ses matchs

en poule C et passe donc en poule B pour la saison 2011-

2012.

Tennis de table des Abers : 3 équipes étaient en compétition

: 2 équipes en D4, l’ une finit première de sa poule et

accède en D3, l’ autre finit 3ème de sa poule ; et une équipe

en D3 qui finit seconde de sa poule. Pour cette saison, deux

équipes en D3, une en D4 et sans doute création de deux

équipes jeunes : une cadet et une junior.

Alison Roué (APPR)

championne de France de patinage

artistique sur roulettes

Entre grâce et technique

Alison Roué, pensionnaire du club de l’APPR, a

remporté le titre de championne de France de patinage

artistique sur roulettes mi-juillet à Gujan

Mestras (33). Une consécration pour la demoiselle

de 17 ans qui vit sa passion depuis l’âge de

4 ans.

Alison Roué est incontestablement le fer de lance de

la section artistique de l’ APPR. Ses résultats probants

en patinage sur roulettes font les gros titres

de Plouguerneau depuis de nombreuses années. Et

l’année 2011 ne déroge pas à la règle puisque Alison

a enrichi son palmarès ces derniers mois : titre

de championne de France le 17 juillet et une 10ème

place prometteuse en championnat d’ Europe le 11

septembre dernier.

Au départ, rien ne prédisposait Alison à faire du patinage sur roulettes : «J’ai commencé à 4 ans à l’ APPR car une de

mes copines en faisait», raconte t-elle. «Ce sport n’était pas du tout connu par ma famille». Alison se lance dans ce sport

spécifique et accroche tout de suite. «J’ aime tout le côté artistique mais aussi l’endurance et la force. Il faut montrer ce

qu’on sait faire, allier la grâce et la technique.» De la technique, il en faut car le patinage artistique sur roulettes est un

enchaînement d’éléments, de combinaisons de sauts : triple saut, axel, lutz, flip, boucle piquée, pirouettes... Le patinage

artistique de compétition a commencé pour Alison à l’âge de 5 ans et demi.

7 compétitions par an

Elle a intégré l’équipe de France à 11 ans et enchaîne depuis les meetings internationaux, la Coupe d’Europe : «Tous les

ans, il y a une compétition en dehors de la France», note sa mère Isabelle, membre active de l’APPR. «Il y a 7 compétitions

sur une année : coupe régionale, trophée breton, championnat de Bretagne, 1/2 finale, championnat de France, Prestige,

championnat d’Europe.» Afin de répondre présente sur toutes ces compétitions, Alison Roué suit un «traitement de faveur»,

à savoir 4 à 5 entraînements par semaine et des vacances réservées aux stages et compétitions. Tout cela en menant

des études de front puisqu’Alison entame son année de Terminale S avec le Bac en ligne de mire.

10ème aux championnats d’Europe en Allemagne

Après avoir fini deux années de rang vice-championne de France, la licenciée de l’APPR a

gravi la plus haute marche du podium à Gujan-Mestras au cours de l’été 2011, ce qui lui a

permis de décrocher son billet pour les championnats d’Europe à Fribourg en Allemagne en

septembre. 9 filles sont parties représenter la France (7e nation au niveau mondial) face aux

grosses nations du patinage artistique sur roulettes comme l’Italie et l’Espagne. Seule Française

à concourir en catégorie jeunesse, Alison Roué a terminé à une très honorable 10ème

place.

Entraînements, coaching et études

Désormais bien lancée dans sa carrière de patineuse sur roulettes et reconnue dans son sport,

Alison Roué va continuer à rechercher l’excellence. Coachée par Maryse Le Ven au sein de

l’APPR, Alison alternera entre ses entraînements et le coaching des petites filles qui veulent

suivre ses pas dans le patinage artistique sur roulettes. Sans oublier de préparer son Baccalauréat

Scientifique au lycée Saint François Notre-Dame à Lesneven.

21


Halo du phare

Kelc’h an tour-tan

Betti Coz- Lalouer

de Plouguerneau à Edingen-Neckarhausen

Le pèlerinage de tous les défis

Partie le 9 mai 2011 pour un pèlerinage reliant les villes

jumelées de Plouguerneau et Edingen-Neckarhausen

(Allemagne), Betti Coz a atteint son but le 6 juillet 2011.

Un pari fou rondement mené par cette Plouguernéenne

de caractère, trésorière de l’association du jumelage

allemand et présidente de l’association Mignoned Trolouc’h.

Le 9 mai... rien d’anodin dans ce choix de date de départ

pour Betti Coz : «Le 9 mai est le jour de la Fête de l’Europe.

J’ai fait bénir le bâton lors d’une cérémonie religieuse à la

chapelle St Michel.» Deux ans déjà que l’idée d’un pèlerinage

trottait dans sa tête : «L’idée s’est imposée à moi quand

j’ai pris ma retraite. J’avais besoin de partir un temps seule

car je suis au tournant de l’âge, j’entre dans l’âge senior. » Un

voyage préparé après lecture de multiples témoignages de

pèlerins : «Mon plus gros investissement a été le sac à dos.

Je portais sur mon dos 10% de mon poids. Je suis partie

avec «des godasses», un chapeau, un bâton, 2 pantalons,

4 culottes, 2 tee-shirts, 1 pull, 1 poncho de pluie, 1 sac de

couchage chaud et léger, 1 trousse de toilettes, 1 demi-bouteille

d’eau et de quoi grignoter. J’ai fait 3 lessives pendant

mon parcours, à l’hôtel ou en blanchisserie. Mes vêtements

séchaient en journée sur mon dos. En ce qui concerne la

nourriture, je mangeais très bien le matin et le soir. J’avais

également un téléphone portable car c’était nécessaire pour

ma sécurité et la communication.» Betti Coz n’a pas établi

d’itinéraire précis pour atteindre Edingen-Neckarhausen :

«Je connaissais les grandes lignes mais surtout, je souhaitais

visiter des hauts lieux de spiritualité.» L’aventurière est

L’ artiste Nannick a réalisé une

poterie de Betti Coz

donc passée par Le Folgoët, Chartres, Paris (Notre-Dame

et la Grande Mosquée), Reims, Verdun, Metz et Speyer (en

Allemagne). Chaque jour, Betti partait à 9h00 et effectuait

une vingtaine de kilomètres, avec une préférence pour

les chemins de halage plats et en terre battue le long de

la Vilaine, la Mayenne, l’Eure, la Marne. «J’ai apprécié de

découvrir différents types de paysages : bocage, habitat dispersé,

grandes plaines. La toponymie m’a aussi marquée et

j’ai noté certains noms qui m’ont fait rire comme Montreuil

Le Chétif, Couilly Pont Aux Dames ou St Amand Le Fion !»

Les nuits passaient en auberge de jeunesse, gîtes à la ferme,

chambres d’hôtes, hôtels («quand je n’avais pas le choix»)

ou chez des amis et la famille. «Ce pèlerinage a été humainement

très riche. Les rencontres étaient brèves mais j’ai

été frappée par le besoin de parler des gens que je croisais.

J’ai vu la détresse de gens en France et la désertification de

communes où tout est fermé, il n’y a plus de poste, école,

église, épicerie. Au Sud de la région parisienne, j’ai effectué

30km sans voir un seul bistrot.» Betti Coz est revenue marquée

par son pèlerinage, des souvenirs plein la tête : «L’endroit

qui m’a le plus marquée a été Verdun. C’était fort et,

voir tout autour ces villages détruits... Mon pèlerinage a été

un moment de calme, de réflexion, d’éloignement des soucis

quotidiens. J’ai réappris à admirer et aimer mon pays.

J’ai retrouvé le goût de la lenteur et de la nature. J’ai pris

du recul sur les choses.» Arrivée le 6 juillet 2011, épaulée

dans les derniers kilomètres par les membres du comité de

jumelage d’Edingen, Betti a remis son bâton à l’IGP, dans

l’attente qu’un membre allemand du jumelage le lui ramène

après un pèlerinage en sens inverse.

Un montage photo a été créé par Fred

Barat pour le retour de Betti Coz

Libre expression

Pep hini a lavar e sonj

Droit d’expression de la majorité municipale

Depuis plus de trois ans maintenant, la désinformation et

la manipulation constituent la priorité des élus de l’opposition

municipale au service de ses seuls intérêts partisans.

Leur seule préoccupation est évidemment de conditionner

les esprits et véhiculer le faux pour discréditer le maire et

les adjoints. Pour y parvenir l’opposition municipale n’hésite

pas à mêler de façon tendancieuse vérités et mensonges

afin que l’exacte réalité des faits en soit totalement déformée.

Un grand auteur et journaliste français René Barjavel

écrivit un jour que la forme la plus élaborée du comportement

politicien consistait à utiliser un fait réel pour en faire

un mensonge. Force est de constater que l’opposition municipale

excelle dans ce domaine tout en faisant la preuve

que l’ignorance n’est pas un obstacle à la critique mais hélas

le plus souvent au détriment de l’intérêt général.

Deux exemples récents : l’opposition accuse la majorité

municipale d’avoir en dix ans augmenté la taxe d’habitation

de 21 %. Un fait réel transformé puisqu’en réalité cette

progression est la conséquence directe de la revalorisation

des bases d’’imposition des impôts locaux décidée par l’Assemblée

Nationale sur laquelle la majorité municipale n’a

aucune influence ; deuxième exemple l’opposition accuse

la majorité municipale d’avoir voulu confier le projet de

Droit d’expression de l’opposition municipale

Lotissement Tiez Nevez Gwelmeur

La commune envisage la création d’un lotissement «durable»

de 43 logements au lieu-dit «le Gwelmeur».

Il a fallu toute la détermination de l’adjoint à l’urbanisme

pour que la maîtrise d’ouvrage de ce projet ne soit pas

confiée à un promoteur privé mais assurée par la commune

: c’est bien.

L’opération se décompose comme suit :

-16 logements collectifs sociaux construits puis loués par

ARMORIQUE HABITAT.

-6 logements individuels construits puis à vendre en location-accession

par ARMORIQUE HABITAT.

-21 parcelles à vendre par la commune de Plouguerneau.

La somme nécessaire à la réalisation des travaux de viabilisation

de l’ensemble du projet devra être déboursée, et par

conséquent empruntée par la commune, avant la vente des

21 parcelles.

Il serait prudent qu’une pré-commercialisation de ces parcelles

soit faite avant tout début de travaux. Car si elles

n’étaient pas vendues, hypothèse qui n’est pas à rejeter

compte tenu de la conjoncture économique actuelle, la

perte sèche pourrait atteindre 380 000 euros ! En comp-

futur lotissement du Gwelmeur à un promoteur privé. Un

fait réel transformé en mensonge car si l’intention de la

majorité a toujours été d’associer un partenaire extérieur

à ce projet – trois délibérations ont été prises à ce sujet en

Conseil municipal courant 2007 – aucune discussion n’a

jamais été menée avec un promoteur privé ; la première

négociation avec la Sa HLM LES FOYERS de Rennes ayant

échoué, une seconde négociation a abouti en 2010 avec la

Sa HLM ARMORIQUE de Quimper ; l’une et l’autre n’étant

pas des promoteurs privés mais traditionnellement les partenaires

institutionnels des collectivités territoriales pour la

réalisation de logements à loyers modérés.

La majorité municipale demeurera fidèle à l’engagement

pris devant les Plouguernéens en 2008 : rendre possible ce

qui est nécessaire au quotidien de nos concitoyens et notamment

réaliser un lotissement communal à haute qualité

environnementale qui permettra à des ménages désireux

de construire leurs maisons d’acquérir des terrains à des

prix convenables (inférieur à 59€ le m²), de bénéficier de

loyers modérés ou d’une location/accession en équilibrant

le budget annexe de ce lotissement.

tant les sept maisons du «Clos du Manoir» qui doivent être

construites au bourg, ce sont 33 logements et parcelles qui

vont être mis brutalement à la vente à Plouguerneau. C’est

donc une opération financièrement risquée.

La dette publique

Elle hante les nuits de nos gouvernants nationaux. Tous les

experts s’accordent pour dire qu’il faut la réduire de manière

drastique sous peine de voir tout notre système financier

et économique s’écrouler. Or, elle est composée, pour

partie, des dettes des 36 783 communes françaises. Mais

que fait notre maire ? Il continue allègrement d’augmenter

celle de Plouguerneau ! Le récent et sévère rappel à l’ordre

du Trésorier de Lannilis ne le fait même pas réfléchir. Il empruntera

encore pour construire la salle culturelle, son gros

jouet qui coûtera 250 000 euros par an à la commune ! Un

élu responsable devrait être capable d’infléchir son action si

l’évolution de l’environnement économique l’impose. C’est

le cas aujourd’hui : nous entrons dans une période difficile

où l’argent public devra être géré avec parcimonie.

23


Agenda

A zeiz da zeiz

Octobre

Vendredi 28

Repas des Aînés salle Jean Tanguy à 12h00

Novembre

Mardi 8

Festival «Le mois du film documentaire»

Vendredi 11

Spectacle «Je rentre à la maison» salle des associations de Lilia

Vendredi 11 et samedi 12

Braderie de la solidarité du PAS à Kroaz Kenan

Dimanche 13

Spectacle «Charivalivre» salle des associations de Lilia

Samedi 26

Concert chorale Entre Terre et Mer salle Jean Tanguy

Festival de contes «Grande Marée»

Décembre

Samedi 3

Ste Barbe des Sapeurs Pompiers

Dimanche 4

Festival «Théâtre à tout âge» salle des associations de Lilia

Braderie de Noël du PAS à Kroaz Kenan

Samedi 10

Loto de l’ APPR salle Jean Tanguy

Jeudi 15 et vendredi 16

Repas de Noël du Club des 3 Clochers

Samedi 17

Arbre de Noël du rugby salle Louis Le Gall

Hugues Sucré

veut conquérir

le Mont Blanc

Petit mais costaud ! Hugues Sucré, licencié

au Jogging Club Plouguerneau, souhaite relever

un défi, et pas des moindres : participer à

l’ ultra trail du Mont Blanc en août 2012. Le

Plouguernéen, qui travaille à la sécurité incendie

à l’aéroport de Guipavas, est un passionné

de trail longue distance depuis 5 ans, après

avoir pris goût au trail de l’Aber Wrac’h long de

40km. Le principe : courir dans la nature, dans

des conditions extrêmes, de jour comme de

nuit avec son ravitaillement sur le dos. En juin

dernier, Hugues Sucré a fini 56e sur 582 au raid

du Golfe du Morbihan, parcourant les 177km

en 29h34’. Il a acquis suffisamment de points

pour être tiré au sort pour faire le trail du Mont

Blanc. Les inscriptions ont lieu mi-décembre.

Hugues Sucré recherche des partenaires prêts à

le soutenir financièrement car une telle expédition

a un coût : voyage en train, camping, coût

de l’inscription, matériel de haute montagne,

lampe... au minimum 1200 euros !

Si vous êtes prêt à soutenir le projet sportif

unique et original de Hugues Sucré, foncez !

Contact : 06.27.96.89.92

More magazines by this user
Similar magazines