Livre "Les tramways belges en Egypte" - Expo "Made in Belgium" - écomusée Bois-du-Luc

pdussart

Livre "Les tramways belges en Egypte" - Expo "Made in Belgium" - écomusée Bois-du-Luc

LES TRAMWAYS BELGES EN EGYPTE

1894-1960

Roland Dussart-Desart

TRAMANIA asbl


SOMMAIRE

Introduction 3

Le pacte fondateur 4

Le Caire 6

Héliopolis 62

L’Egyptian mail steamship cy 96

Une visite royale 97

Les chemins de fer de la Basse-Egypte 98

Port Saïd 120

Alexandrie 138

Le Fayoum 164

L’Est égyptien 167

Le consortium des intérêts belges en Egypte 168

Tableau de synthèse 169

Au cinéma 170

Bibliographie et remerciements 171

QUELQUES REPÈRES

L’argent : en 1914, 1 Livre égyptienne (LE) = 100 piastres = 1.000 millimes = 20s 6d = 0,992 GBP = 25,9 BEF

Le vocabulaire : Bab : porte / Caracol : poste de police / Chaouiche : policier / Chareh : rue principale / Drogman :

interprète / Midan : place / Moudir : gouverneur de province / Tanzim : administration

La transcription des lieux arabes en caractères latins: Ghizeh, Giseh, Giza, Gizê, Gizeh, Guizeh ? Il y a plusieurs

façons d’orthographier ces deux syllabes et la question se pose pour bien des dénominations géographiques. Le guide

Baedeker emploie même plusieurs versions pour le même lieu dans la même édition. Nous en avons chaque fois

choisi une…qu’il en soit ainsi !

Les sigles : ARRC : Alexandria – Ramleh Railway Cy ; CER : The Cairo Electric Railways and Heliopolis Oases

company; CFBE : Chemins de fer de la Basse-Egypte ; FLR : Fayoum light railways co ; SGCFE : Société générale de

chemins de fer économiques ; SO : Société des Oasis (CER) ; TA : Tramways d’Alexandrie ; TC : Tramways du Caire

LES TRAMWAYS BELGES EN EGYPTE


FRANCAIS

Les tramways belges en Egypte (1894-1960) par R. Dussart-Desart

Des Belges ont créé et/ou équipé tous les réseaux de tramways établis en Egypte avant 1960. Voici l’histoire des tramways

du Caire, d’Héliopolis, d’Alexandrie, de Port Saïd mais aussi des chemins de fer secondaires de la Basse-Egypte, du Fayoum

et de l’Est égyptien. Le livre ne s’arrête pas à la fin de la « période belge » de ces exploitations : plusieurs pages illustrent

les réseaux du Caire, d’Héliopolis et de 1960 à 1992, ainsi que les tramways belges préservés aujourd’hui au Caire et à

Héliopolis. Le livre évoque enfin les nombreux liens entre ces entreprises, allant de l’entretien de matériel roulant à l’envoi

d’enquêteurs, ainsi que leurs filiales actives dans la production d’électricité et la construction ferroviaire.

L’étude est basée sur l’exploitation systématique des archives des exploitants, plusieurs visites sur place et trente années

de correspondance avec des témoins de la vie de ces réseaux. Au-delà d’une démarche historique parfois sans concession

avec les pratiques d’une autre époque, ce livre se veut aussi teinté d’humour et d’humanité, en n’oubliant pas les traminots

d’Egypte, qu’ils soient Egyptiens ou expatriés.

172 pages A4 sur papier brillant couché 115 g/m², couverture cartonnée avec pelliculage et reliure traditionnelle par cahiers

cousus, 296 illustrations dont 231 photographies, cartes postales anciennes ou artefacts de tramways égyptiens, 33 tickets,

16 plans de réseaux, 7 œuvres de P. Meeuwig dont plusieurs inédites, 6 actions, 3 plans techniques.

Une édition de Tramania asbl. Prix port compris pour la Belgique : 39 EUR (Europe : 48 EUR).

Prix port compris pour la Belgique : 39 EUR (Europe : 48 EUR).

Montant à verser sur le compte BE41 0001 3319 1710 au nom de Tramania asbl avec la mention « Livre Egypte »

www.tramania.com

www.ecomuseeboisduluc.be

ENGLISH

Les tramways belges en Egypte (1894-1960) by R. Dussart-Desart (in French)

This book describes the detailed history of the tramways of Cairo, Heliopolis, Alexandria, Port Saïd and of the light railways

in the Lower Egypt and Fayoum areas. All those networks were financed or equipped by Belgians in the 1864-1960 period,

the last of them being nationalized in 1960. Several pages also illustrate the networks of Cairo, Heliopolis and Alexandria

in the sixties, the seventies and in 1980 and in 1992. Two pages are devoted to Belgian tramways preserved today in Cairo

and Heliopolis. The book analyses the various joint ventures between those undertakings (ranging from rolling stock overhaul

to exchange of “spies”) and the history of their subsidiary companies active in the fields of the generation of electricity and

of the production of rolling stock.

This study is based on an in-depth survey of the archives of the operators, several trips on-site and thirty years of exchanges

with witnesses of the development of those networks. Beyond an historical approach describing the harsh realities of another

era, the author tries to add a touch of humor and of humanity. The life of the people who built and operated those tramways,

whether Egyptians or expatriates, is dealt with too.

172 pages A4 on glossy paper 115 g/m², hardcover, 296 illustrations including 231 photos, postcards and artefacts, 33

tickets, 16 network maps, 7 paintings by P. Meeuwig, 6 shares, 3 technical drawings.

Edited by Tramania asbl. Cover price : 39 EUR (incl. shipment to Belgium). If shipped to Europe : 48 EUR

Price including P&P for Belgium : 39 EUR (rest of Europe : 48 EUR).

Please pay on the IBAN account BE41 0001 3319 1710 BIC: BPOT BEB1 for Tramania asbl with mention « Book Egypt »

www.tramania.com

www.ecomuseeboisduluc.be

NEDERLANDS

Les tramways belges en Egypte (1894-1960) door R. Dussart-Desart (in het Frans)

Belgen hebben alle tramnetwerken die vóór 1960 in Egypte waren gevestigd, aangelegd en / of uitgerust. Hier is de

geschiedenis van de trams van Caïro, Heliopolis, Alexandrië, Port Said maar ook van de secundaire spoorwegen van Neder

Egypte, Fayoum en Oost-Egypte. Verschillende pagina's illustreren ook de netwerken van Caïro, Heliopolis en Alexandrië

na 1960, in 1980 en 1992, evenals de Belgische trams die vandaag bewaard worden in Caïro en Heliopolis. Ten slotte

bespreekt het boek de banden tussen deze bedrijven en hun dochterondernemingen die actief zijn in de productie van

elektriciteit en spoorwegbouw.

Het onderzoek is gebaseerd op de systematische exploitatie van de archieven van de operatoren, verschillende bezoeken

ter plaatse en dertig jaar correspondentie met getuigen over het leven van deze netwerken. Naast een historische benadering,

soms compromisloos met de praktijken van een ander tijdperk, wil dit boek ook getint worden met humor en menselijkheid,

en niet te vergeten het leven van het personeel van deze ondernemingen, of ze nu Egyptenaren zijn of expats.

172 A4-pagina's op glanzend gecoat papier 115 g/m², kartonnen omslag met laminaat en traditionele binding door genaaide

boekjes, 296 illustraties waaronder 231 foto's, oude ansichtkaarten of artefacten uit Egyptische trams, 33 kaartjes, 16

netwerkkaarten, 7 schilderijen van P. Meeuwig, 6 aandelen, 3 technische plannen.

Een uitgave van Tramania vzw. Prijs : 39 EUR (Post naar België inbegrepen; voor Europa: 48 EUR).

Prijs post inbegrepen voor Belgie : 39 EUR (andere Europese landen: 48 EUR).

Gelieve te betalen op IBAN rekening BE41 0001 3319 1710, BIC BPOT BEB1 vanTramania met melding« Boek Egypte»

3

www.tramania.com www.ecomuseeboisduluc.be


Le Palais hindou est dessiné pour Edouard Empain par l’architecte Alexandre Marcel, l’auteur de plusieurs pavillons

de l’Exposition de 1900 à Paris, dont le pavillon du Cambodge et le Panorama du Tour du monde. L’édifice s’inspire

notamment des temples d’Angkor. Il est construit par l’entrepreneur belge Léon Rolin, de 1907 à 1911, en utilisant

une technique nouvelle dissimulée derrière des décors exubérants, celle du béton armé. Le palais que la rumeur

prétendait hanté menaçait de tomber en ruine lorsqu’il est racheté par le gouvernement égyptien en 2005. Grâce

à une collaboration belgo-égyptienne, le bâtiment a vu sa restauration presque achevée fin 2019. Ce fut l’occasion

de venir déposer au pied de l’édifice une motrice des Tramways du Caire. L’ensemble expliquera au public la genèse

d’Héliopolis, ainsi que le rôle d’Edouard Empain dans le développement des transports publics du Caire et de sa

voisine. Voilà un hommage bien à-propos, 60 ans après la nationalisation de cette entreprise hors normes.

(Photos Ministère du Tourisme et du journal Egypt Independant).

LES TRAMWAYS BELGES EN EGYPTE


Déjà parus :

Caroline et Mélanie en tram

100 pages de bandes dessinées

Les tramways de Tientsin

Un réseau sous six drapeaux

Les tramways belges en Russie

De 1880 à la révolution de 1917

Les tramways belges en Egypte

Alexandrie Basse-Egypte Le Caire Héliopolis Port Saïd le Fayoum

et l’Est égyptien

Disponibles sur www.tramania.com

En préparation :

Les tramways belges dans l’Empire ottoman et

en Perse

Alep Bagdad Beyrouth Constantinople Damas Téhéran Tripoli

Salonique et Smyrne

La société générale de chemins de fer

économiques

1880-1929 : l’épopée d’une multinationale et de sa vitrine

bruxelloise

Et tous les trimestres :

Tramania, la revue consacrée à l’histoire des

tramways et des chemins de fer secondaires et

industriels belges, établis en Belgique ou à

l’étranger, et aux réalisations de l’asbl

Prix: 39,00 EUR

More magazines by this user