Yoga 32

online.magazines

INSPIRATION

Se connecter à l’énergie

de la TERRE

TEXTE Maartje Verhoeven

PHOTOGRAPHIE Karin van Til

Marcher pieds nus dans l’herbe procure un sentiment de liberté…

et la joie de sentir que la Terre nous les masse gentiment ! En

effet, cette pratique simple nous aide à nous enraciner, au sens

propre comme au figuré. On ressent une profonde détente et

un meilleur contact avec notre propre corps. Aujourd’hui, il est

de plus en plus courant de croiser des personnes qui marchent pieds nus en

pleine nature. Dans notre société majoritairement urbaine et notre mode de vie

hypercérébral, les besoins de contact authentique avec la Terre et d’ancrage

sont exacerbés. À part marcher pieds nus dans l’herbe, que peut-on faire d’autre

pour s’enraciner ? Clint Ober, pionnier du grounding – l’art de se connecter à la

Terre –, a créé le concept de earthing au début des années 1990. C’est à cette

même époque que l’on a obtenu les premières preuves scientifiques de l’action

positive du contact avec la Terre sur la physiologie et la santé de l’être humain.

Clint Ober a grandi parmi les Indiens d’Amérique. Lorsqu’il était enfant et qu’il

jouait dans un tipi avec ses amis, les mamans avaient coutume de dire : « Retirez

vos chaussures, elles vont vous rendre malades. »

Le grounding ou earthing consiste tout simplement à poser ses pieds nus sur

le sol. « Vos pieds absorbent la charge électromagnétique de la Terre », explique

le cardiologue Stephen Sinatra dans un documentaire consacré à cette pratique.

Notre organisme est une sorte de pile électrique, et il a besoin de se recharger

en énergie terrestre afin de mener à bien les différents processus biologiques

nécessaires à son fonctionnement. La connexion à la Terre diminue le stress,

et ce n’est pas tout : une vingtaine d’études confirment que cette énergie

bienfaisante contribue également à apaiser les inflammations, responsables

de nombreuses maladies.

Cette approche a inspiré la professeure de yoga américaine Silvia Neri, qui a

imaginé le Earthing Yoga. « Autrefois, le yoga nous permettait encore de nous

enraciner, explique-t-elle. Mais aujourd’hui, le yoga moderne se pratique dans

un espace confiné, sur un revêtement de sol ou un tapis en caoutchouc. Tout cela

nous sépare de la Terre. » Le Earthing Yoga se pratique donc en plein air, pieds

et mains nus, à même le sol. Cela permet à l’énergie tellurique de remonter dans

notre corps et de le recharger littéralement, contribuant ainsi à l’équilibre de

notre santé. Cette pratique aide également à entrer en contact avec soi-même.

Tout cela est si simple, si élémentaire, si logique. Alors, rendez-vous dans un

parc, déchaussez-vous, et root down to lift up (“Enracinez-vous afin de vous

élever”) grâce à vos petits petons dénudés !

Découvrez le Earthing Yoga en vidéo sur yoga-magazine.fr

yoga magazine 7

More magazines by this user
Similar magazines