N° 6 / 2020

Hausapotheke2017

DES REMÈDES NATURELS À BASE DE PLANTES SAUVAGES ET DE JARDIN | GOUTTES DE CIRCULATION HOMÉOPATHIQUE | CHAMPIGNONS VITAUX | PHARMACIE HOMÉOPATHIQUE | FAIRE FACE AUX PHOBIES | BOUTEILLES ÉCOLOGIQUE EN VERRE | TRAITEMENT ANTI-BOUTONS | LES BOURGEONS DE CHÊNE CONTRE LE STRESS | LA SANTÉ MUSCULAIRE À L’ÂGE | RENFORCER NATURELLEMENT LES DÉFENSES IMMUNITAIRES | ALLERGIE À LA POUSSIÈRE DE MAISON | DOULEURS DU SYSTÈME LOCOMOTEUR | L’AMBRE | L’HUMIDITÉ PAR L’OPUNCE | LA COLÈRE DEVIENT DU COURAGE | CHAUSSURES DE CONFORT | L’INDIGESTION | LA THÉRAPIE PAR L’HYPNOSE | MAUX DE DOS | PRODUITS NATURELS SUISSE | BAS À VARICE | PERTE DE DISCERNEMENT – AGIR DE MANIÈRE PRÉVENTIVE | SOLUTIONS AUX TROUBLES ATTRIBUÉS À LA DENTITION | PROBLÈMES AUDITIFS | EN UN MOT | L’ÉCHINACÉE POURPRE | QUAND L’INTESTIN FAIT LA GRÈVE | CARENCE EN FER | DE PRÉCIEUSES CONTRIBUTIONS | LA CONSTIPATION | L’ART D’ATTENDRE | SHAMPOINGS BIOLOGIQUES SANS SILICONE | DIRECTIVES ANTICIPÉES | TRAITEMENT DE SURPOIDS | CHAUSSURES DANS LEQUELLES ON SE SENT BIEN | GENTIANE JAUNE, GEMMOTHÉRAPIE | TOLÉRER LA FRUSTRATION | CONTRE UNE BOUCHE SÈCHE | SE BOUGER DANS LA NATURE | TEST D’AUDITION | DES ARTICULATIONS SAINES | TRAITEMENT ANTI-ÂGE | RAPPORT SUR LE DOS 2020 | ÉGLANTIER POUR LES ANIMAUX DOMESTIQUES | FILTRES ANTI-UV ÉCOLOGIQUE | LES TROISIÈMES DENTS | LE TRAITEMENT CORRECT DES BLESSURES | INHIBITEUR NATUREL DE VIRUS | LA FAMILLE – L’ÉCOLE PRIMAIRE DE LA VIE | L’ÉTUDE DES PLANTES MÉDICINALES | AIL NOIR POUR LE CERVEAU | PRÉSERVATEURS DE JEUNESSE

Ancien

savoir

préparer un demi-hectare de terre. Ce fut le

commencement de ma propre production de

tisanes. Depuis 2002, je passais toutes mes

journées dans les champs et dans la serre en

m’occupant des plantes et en les écoutant.

Elles m’ont enseigné beaucoup. C’est ainsi

que commença un intense chemin de vie au

milieu des plantes et de la terre.

Hildegarde de Bingen est-elle

un modèle pour vous?

J’éprouve une fascination infinie pour Hildegarde

de Bingen. J’ai déjà été au monastère

et au cimetière où elle repose, et j’ai tout

regardé. Quand je vous en parle maintenant,

j’ai à nouveau la chair de poule. Je trouve

prodigieux ce que cette femme a apporté

au monde. C’est merveilleux que son savoir

ait été conservé jusqu’à notre époque. Il y a

de nombreuses personnes qui vivent et se

nourrissent selon ses principes. Son savoir

me fascine beaucoup mais je n’utilise que

rarement ses recettes.

La droguiste de formation Christel Ströbel s’occupe depuis longtemps

de plantes sauvages et de jardins. Elle fabrique des remèdes naturels à

partir de ces richesses. Les excursions dans la nature font autant partie

de son travail que la sollicitude et beaucoup de patience. Transformer

les plantes est une attitude de vie: s’impliquer dans la paix et la

tranquillité.

Ni hier ni demain ne comptent, il n’y a qu’aujourd’hui.

L’agitation et l’impatience n’ont pas

de place. La nature donne le rythme – tout a

son temps. Elle n’utilise pas un mixeur, mais un

mortier pour concasser son sel d’ortie. Ce sel

enrichit les mets fins et se conserve indéfiniment.

Le processus est long et agit toujours

sur l’herboriste comme une méditation. Cette

bienveillance se répercute sur le produit final

et le rend encore plus raffiné. Quiconque

connaît Christel Ströbel peut confirmer qu’elle

dégage un calme et un attachement admirables

envers la nature.

J’ai rendu visite à Christel Ströbel chez elle,

par Zoom, et j’ai reçu de nombreuses réponses

intéressantes à mes questions.

Christel, votre travail est à la fois

artisanat et art, pourquoi?

L’artisanat est ce qui est créé par les mains

sans l’intervention de machines. L’artisanat

existait déjà au Moyen Âge. L’art consiste à

y ajouter quelque chose de personnel et à

créer une chose qui vient du cœur. La fabrication

de remèdes doit être liée au cœur et

aux plantes. Ainsi, le produit reçoit une tout

autre vibration ou énergie que si l’on récoltait

des tonnes de plantes avec une machine. Les

ingrédients sont les mêmes, mais la vibration

est sensiblement différente.

Quand et pourquoi avez-vous suivi

la voie des plantes?

Cela a commencé dans la deuxième partie

de ma vie, avec un nouveau cycle de vie. J’ai

fait la connaissance de Dieter Berweiler qui

avait une grande entreprise maraîchère. Je

lui ai demandé un petit coin de son grand

terrain pour planter mes propres herbes à

tisane. C’était mon vœu le plus cher. Je voulais

en fait cent mètres carrés, il a fini par me

Vous avez donc pris votre chemin

et créé vos propres recettes?

Oui, c’est vrai. Pour moi, les plantes sont

aussi individuelles que nous les humains.

Quand deux personnes viennent me voir et

se plaignent de maux d’estomac, je sens des

besoins très différents à travers le champ

énergétique. Quand des gens m’approchent,

ils me donnent l’autorisation de les regarder

de plus près. Dans le cas de maux d’estomac,

la cause est en fait toujours dans le domaine

mental. Si une personne est très stressée

dans la vie quotidienne, l’achillée millefeuille

est souvent utilisée. Si les causes, en cas

d’événements graves ou de deuil, touchent

l’estomac et ne peuvent pas être digérés, je

conseille en général la camomille.

Qu’est-ce qui vous fascine le plus

dans votre travail?

Ce qui me fascine est que je peux approfondir

tous les jours mon savoir sur les plantes

et leur pouvoir de guérison et que je peux expérimenter

leurs effets. Pour moi, ce n’est pas

du travail au sens propre du terme. C’est de

l’amour et de l’émerveillement et le fait que je

peux faire professionnellement ce qui m’est le

plus cher. Je travaille là où d’autres passent

leurs vacances; et cela me touche de vous

accompagner et d’introduire les personnes

intéressées dans l’univers des plantes – en

remontant à leurs origines. Pour moi, c’est

une sorte de retour à quelque chose de très

ancien.

Vous traitez les plantes avec beaucoup de

soin. Pourquoi est-ce si important pour vous?

6

Pharmacie chez soi 6-2020

More magazines by this user
Similar magazines