Septembre 2020 - Statuts Lallab

assolallab

Statuts de l'association Lallab proposés lors de l'assemblée générale de septembre 2020

ASSOCIATION LALLAB

STATUTS

Mis à jour par l’Assemblée Générale du 12 septembre 2020

TITRE I – PRESENTATION DE L’ASSOCIATION

ARTICLE 1 – Titre

Il est fondé entre les adhérent.e.s aux présents statuts une association régie par la loi du

1​ er​ juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre Lallab.

ARTICLE 2 – Objet social

Lallab est une association féministe et antiraciste, non partisane et non confessionnelle

dont le but est de faire entendre les voix et de défendre les droits des femmes

musulmanes qui sont au cœur d’oppressions sexistes, racistes et islamophobes.

Notre lutte est une réponse politique et collective au système patriarcal, raciste, colonial

et capitaliste, s’inscrivant dans l’histoire et les héritages des femmes féministes et

musulmanes ayant mené des luttes pour l’émancipation et la libération, ceci en

contribuant de manière importante à la construction de la pensée féministe partout dans

le monde.

L’association a également pour objet la réalisation et la distribution de productions

rédactionnelles, audiovisuelles et multimédia.

ARTICLE 3 - Notre vision

La vision de Lallab est de créer un monde dans lequel chaque femme peut s’accomplir

sans peur d’être jugée, discriminée ou violentée quelles que soient ses identités.

Cette vision repose sur quatre grands principes : le féminisme intersectionnel, la parole

aux concernées, l’auto organisation et la pluralité sous toutes ses formes.

Nous pensons que la lutte contre les inégalités et les discriminations doit être l’affaire de

tous.tes, mais seules les personnes concernées par une oppression sont les mieux

placées pour définir les outils pour s’en défendre, et savoir quelle politique est la plus

apte à les protéger.

Par cela, nous visons de manière plus large à apporter un changement de paradigme

dans le système politique français de lutte contre les discriminations.


ARTICLE 4 – Siège social

Son siège social est à IVRY SUR SEINE (94200).

L’adresse du siège social pourra être modifiée par simple décision du Conseil

d’Administration.

ARTICLE 5 – Origine de l’association

Lallab a pour origine le projet Women SenseTour in Muslim Countries fondé par Sarah

Zouak en Février 2014 et qui a pris la forme d’un voyage de 5 mois dans 5 pays – Maroc,

Tunisie, Turquie, Iran et Indonésie – pour aller à la rencontre de 25 femmes musulmanes

actrices du changement et qui agissent toutes pour l’émancipation des femmes.

L’objectif est de révolutionner les narrations et déconstruire les préjugés sur les femmes

musulmanes constamment représentées comme soumises ou oppressées à travers des

portraits de femmes inspirantes qui allient sereinement leur foi et leur engagement.

Justine Devillaine a rejoint le projet du Women SenseTour - in Muslim Countries en

Janvier 2015 et a effectué une partie du voyage - Indonésie et Iran - à la rencontre de

ces femmes musulmanes actrices du changement.

De retour en France, Sarah Zouak et Justine Devillaine, entrepreneures sociales,

réalisatrices et militantes réalisent et produisent ensemble la série documentaire Women

SenseTour in Muslim Countries.

Face à l’ampleur des violences, des discriminations et des problématiques soulevées par

les femmes musulmanes mais surtout face au manque de contrepoids pour apporter un

éclairage différent, elles décident de continuer leur engagement et de s’organiser

collectivement avec la création de l’association ​Lallab ​en décembre 2015.

ARTICLE 6 – Moyens d’action

A ce jour, les activités de l’association se répartissent en 4 pôles :

1. Activités du pôle Communauté : groupes de parole ; réseau d’aide psychologique,

sociale et juridique ; ateliers d’écriture, de danse

2. ​Activités du pôle Formation : week-end LallabDays (formations) ; ateliers Lallab

Agora (formation) ; programmes d’éducation populaire.

3. Activités du pôle (Dé)constructions : magazine en ligne ; productions

documentaires ; projections/débats ; festival LallabBirthday ; événements

4.​ ​Activités du pôle Mobilisation :​ plaidoyer ; mobilisation ; manifestations ; tribunes;

interventions médiatiques ; campagnes d’information et sensibilisations

L'association définit librement tous les moyens d'actions pour réaliser son objectif.

Cette liste d’activité ne saurait être exhaustive et peut inclure la vente permanente ou

occasionnelle de tout produit ou service entrant dans le cadre de son objet ou

susceptible de contribuer à sa réalisation.


ARTICLE 7 – Durée

La présente association a une durée de vie illimitée sauf dissolution résultant de la loi ou

d'une décision administrative ou judiciaire ou encore d'une décision prise par les

membres de l'association.

ARTICLE 8 - Les membres

L’association se compose de membres, personnes physiques. Ces personnes votent à

l’Assemblée Générale. Elles sont divisées comme suit :

-​ ​Membres Actif.ves​ :

Les personnes qui versent la cotisation annuelle, telle que fixée chaque année par

l’Assemblée Générale, et qui participent régulièrement aux projets contribuant à la

réalisation des objectifs associations.

Pour devenir membre actif.ve de l’association, il est nécessaire d’adhérer aux

présents statuts, de s’acquitter de la cotisation dont le montant est librement fixé par

l’Assemblée Générale, et de signer une charte d’engagement définissant le cadre des

relations et des règles qui doivent s’instituer entre la.e membre et les différentes

instances et personnes de l’association.

-​ ​Membres Fondatrices​ :

Sont membres fondatrices : Sarah ZOUAK, Justine DEVILLAINE, Attika TRABELSI et

Laura LARDY. Elles sont dispensées de cotisation et peuvent assister aux réunions de

Bureau si elles le souhaitent. Dans ce cas, elles ne sont pas comprises dans le

quorum et ne dispose pas de voix délibérative.

-​ ​Membre d’honneur​ :

Sont membres d’honneur, ceux.celles qui ont été désigné.es comme tel par le Bureau,

en raison de services signalés rendus à l’association, ainsi que les anciennes

présidentes de l’association. Elles.ils sont dispensé.es de cotisation.

ARTICLE 9 - Perte de la qualité de membre

La qualité de membre de l’association se perd par :

●​ ​La démission

●​ ​Le décès

●​ ​Le non-paiement de la cotisation annuelle pour les membres actif.ves

●​ ​La radiation, pour détournement de bien sociaux

● ​La radiation, prononcée pour non-respect de la charte d’engagement, des valeurs

défendues par l’association ou pour motifs graves, parmi lesquels un

comportement ou des actions : susceptibles de nuire à l’image, aux objectifs

poursuivis par l’association ; ayant gravement injurié, agressé, ou plus largement

porté préjudice à un.e autre membre de l'association.


PROCÉDURE

Le sujet sera d’abord discuté entre la.e membre et le comité de médiation, selon les

procédures établies par le comité de médiation.

Si aucune issue n’est retenue par consentement entre le comité et la.e membre, le sujet

est porté au Bureau, par le comité de médiation.

Avant la prise de la décision éventuelle de perte de qualité de membre, la.e membre

concerné.e est invité.e, par lettre recommandée exposant les motifs, à se présenter

devant le Bureau pour engager une discussion de façon responsable et transparente.

A cette occasion, elle.il peut être accompagné.e d’une personne de son choix.

Toutes les personnes mises en cause devront s’engager dans ce processus d’écoute et

de dialogue chapoté par le comité de médiation. Les personnes concernées devront faire

leurs meilleurs efforts pour arriver à une décision par consentement unanime, sur les

suites à donner à la situation.

Si les deux parties s’accordent sur le fait que la médiation n’aboutit pas ou si au bout

d’un délai de 6 mois aucune décision par consentement n’est ressortie du processus de

dialogue établi, dans ce cas, le Bureau pourra voter à la majorité des ⅔ la perte de la

qualité de membre.

Un recours devant l’Assemblée Générale peut-être sollicité par lettre A/R dans les 2 mois

suivant la notification de radiation.

ARTICLE 10 – Les ressources

Les ressources de l’association comprennent :

-​ ​Les montants des cotisations

-​ ​Les dons éventuels

-​ ​Les apports en nature

-​ ​Les sommes perçues en contrepartie des produits des activités de l’association

-​ ​Les subventions éventuelles privées ou publiques

-​ ​La vente de films et de leurs produits dérivés

-​ ​Toutes autres ressources autorisées par les textes législatifs et réglementaires

TITRE II - ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT

ARTICLE 11 - Assemblée Générale Ordinaire

L'Assemblée Générale ordinaire de l’association se réunit une fois par an et comprend

l’ensemble des membres à jour de leur cotisation, les membres fondatrices et les

membres d’honneur. Son ordre du jour est fixé par le Bureau.

Le Bureau convoque les membres à l’Assemblée Générale individuellement quinze jours

à l'avance par tous moyens de communication permettant d’informer l’ensemble des


membres. La date, l’ordre du jour et le lieu d’organisation de l’Assemblée Générale sont

décidés par le Bureau et doivent être joints à la convocation.

Le Bureau préside l’Assemblée Générale, expose l’ordre du jour et conduit les débats.

L’Assemblée Générale ne peut statuer que sur les questions à l’ordre du jour.

L’Assemblée Générale, après avoir délibéré, se prononce sur le rapport moral et d’activité

et sur les comptes de l’exercice financier. Elle délibère et vote sur les questions mises à

l’ordre du jour et pourvoit, s'il y a lieu, au vote pour le renouvellement des membres du

Bureau.

A l'issue de chaque séance un procès-verbal signé par la.e président.e et la.e secrétaire

sera dressé.

Les décisions de l’Assemblée sont prises à la majorité simple qualifiée dès ⅔ (l’année de

la mise à jour de ces statuts, en 2020) puis par consentement l’année prochaine (en

2021).

Si le processus échoue ; les décisions sont alors prises à la majorité qualifiée des ⅔.

L’Assemblée Générale délibère et vote autant de fois que nécessaire pour atteindre la

majorité nécessaire à la prise de décision.

Les votes sont récoltés à main levée, au scrutin secret, ou par tout autre moyen de vote

nécessaire selon le sujet concerné.

Le vote par scrutin secret est toujours requis pour l’élection des membres du Bureau.

Chaque membre présent ne peut détenir plus de 3 pouvoirs.

Le rapport annuel et les comptes sont adressés chaque année à tou.te.s les membres de

l’association ou mis à leur disposition.

L’Assemblée Générale ordinaire ne peut valablement délibérer qu’en présence de la

moitié de ses membres présent.e.s ou représenté.e.s.

Lorsque ce quorum n’est pas atteint, une nouvelle Assemblée Générale est provoquée

dans un délai de quinze jours au minimum suivant la date de cette première assemblée.

Celle-ci disposera des mêmes prérogatives (adoption des rapports, élection…) quel que

soit le nombre de membres présent.e.s ou représenté.e.s au cours de cette réunion.

ARTICLE 12 - Assemblée Générale Extraordinaire

L’Assemblée Générale Extraordinaire se réunit sur convocation du Bureau ou sur la

demande écrite d’au moins deux tiers des membres.

Les modalités liées à la tenue de cette assemblée restent identiques à celles concernant

l’organisation et le fonctionnement d’une Assemblée Générale Ordinaire.

Elle a vocation à statuer sur les demandes de modification de statuts, de conclusion d’un

emprunt bancaire, de création d’une filiale ou de dissolution de l’association.

Les décisions se prennent selon les mêmes modalités qu’en Assemblée Générale, hormis

dans le cas d’une dissolution qui requiert l’unanimité des membres présent.e.s ou

représenté.e.s (cf article 23 des présents statuts


ARTICLE 13 - Bureau

Le Bureau est l’organe de gestion et d’administration courante de l’association. Il ​met en

œuvre la politique définie par l'Assemblée Générale. ll ​dispose pour cela des pouvoirs les

plus étendus de l’association, et principalement :

●​ ​Il surveille et contrôle la gestion et les décisions de la Direction Générale

● ​Il établit le budget prévisionnel ​et fixe le montant des cotisations qui seront

soumis à l'approbation de l'Assemblée Générale

●​ ​Il établit l’ordre du jour des Assemblées Générales annuelles et les convoque

● ​Il décide de la création et de la suppression des emplois salariés et autorise des

dépenses qui n’auraient pas été prévues dans le budget prévisionnel,

●​ ​Il décide de l'ouverture des comptes et des délégations de signature,

● ​Il présente chaque année une proposition d’objectifs et les orientations

annuelles de l’association soumises à l’approbation de l’Assemblée Générale.

Plus largement, le Bureau a la possibilité de prendre toutes décisions pour lesquelles la

compétence n’a pas été expressément attribuée à l’Assemblée Générale.

Le renouvellement du Bureau doit s’effectuer de manière rotative, de façon à ce que au

moins un tiers des membres élu.e.s depuis au moins un an demeure en poste à chaque

renouvellement.

Les membres fondatrices disposent d’un droit de véto concernant les sujets relatifs aux

orientations stratégiques qui auraient émergés depuis l’Assemblée Générale précédente,

et avant la suivante.

ARTICLE 14 – Composition et rôle du Bureau

Le Bureau est composé de 4 à 8 ​membres élu.e.s par l'Assemblée Générale pour une

durée de trois années. Les membres sortants sont rééligibles une fois.

Les postes de président.e, secrétaire et trésorièr.e sont obligatoirement assignés.

Les autres postes peuvent être : vice-président.e, vice-secrétaire, vice-trésorier.e.

Chacun de ces postes peut être doublé. Ces postes sont complémentaires et non

obligatoires.

Les membres du Bureau sont habilité.e.s à représenter l'association en toutes

circonstances​.

Le représentant légal est un.e membre du Bureau qui sera désigné.e par les membre du

Bureau par consentement chaque année, lors de la première réunion de Bureau qui suit

l’Assemblée Générale.

Elle.Il représente l'association dans tous les actes de la vie civile et est investi.e de tous

pouvoirs à cet effet. Elle.Il a notamment qualité pour agir en justice au nom de

l'association, tant en demande qu'en défense, et consentir toutes transactions.


Elle.Il fait ouvrir et fonctionner au nom de l'association, auprès de toute banque ou tout

établissement de crédit, tout compte de dépôt ou compte courant. Elle.Il crée, signe,

accepte, endosse et acquitte tout chèque et ordre de virement pour le fonctionnement

des comptes.

Elle.il peut déléguer à un autre membre, à un permanent de l'association ou toute

personne qu'elle.il jugera utile, certains des pouvoirs ci-dessus énoncés.

Les fonctions de membre du Bureau cessent par la démission, la perte de la qualité de

membre de l'association conformément à l'article 8, l'absence non excusée à 4 réunions

consécutives du Bureau ou l’abandon de poste, le conflit d’intérêt, la prise d’un poste de

représentation au sein d’une autre structure susceptible de provoquer un conflit d’intérêt,

la révocation par l'Assemblée Générale à la majorité des voix des 3/4 des membres, et la

dissolution de l'association.

LA.E PRÉSIDENT.E

La.e président.e est chargé.e d'exécuter les décisions du Bureau et d'assurer le bon

fonctionnement de l'association.

La.e président.e convoque les assemblées générales et le Bureau.

Elle.Il préside toutes les assemblées.

Elle.Il peut être assisté.e dans ses fonctions par un.e ou deux vice-président.e(s).

LA.E SECRÉTAIRE

La.e secrétaire est chargé.e de tout ce qui concerne la correspondance et les archives.

Elle.Il rédige les procès-verbaux de réunions des assemblées et du Bureau et, en général,

toutes les écritures concernant le fonctionnement de l'association, à l'exception de celles

qui concernent la comptabilité. Elle.Il tient le registre spécial prévu par l'article 5 de la loi

du 1er juillet 1901. Elle.Il assure l'exécution des formalités prescrites par lesdits articles.

Elle.Il peut être assisté.e dans ses fonctions par un.e ou deux secrétaire-adjoint.e.

LA.E TRÉSORIER.E

La.e trésorier.e est chargé.e de la gestion financière de l'association, perçoit les recettes,

effectue les paiements, sous le contrôle du président. Elle.Il tient une comptabilité

régulière de toutes les opérations et rend compte à l'Assemblée Générale qui statue sur

la gestion.

Elle.Il fait ouvrir et fonctionner au nom de l'association, tout compte de dépôt ou compte

courant, auprès de toute banque ou tout établissement de crédit. Elle.Il crée, signe,

accepte, endosse et acquitte tout chèque et ordre de virement pour le fonctionnement

des comptes. La.e représentant.e légal.e peut accorder une délégation financière aux

directeurs.rices avec un plafond déterminé par le Bureau et après validation du Bureau.

Elle.Il peut être assisté.e dans ses fonctions par un.e ou deux Trésorier.e.s adjoint.e.s

ARTICLE 15 – Réunion du Bureau

Le Bureau se réunit une fois au moins tous les deux mois ​et chaque fois qu'il est

convoqué par la.e président.e.


La présence de la moitié arrondie au supérieur au moins des membres du Bureau est

nécessaire pour la validité des délibérations.

Chaque membre du Bureau dispose d’une voix. Tout membre du Bureau peut se faire

représenter à l’une des séances par un.e autre membre du conseil, en vertu d’un pouvoir

écrit et délivré pour une seule séance, par lettre, télécopie, ou e–mail (PDF) adressé à

l'un.e des membres du Bureau, de le représenter à une réunion du Bureau.

Les décisions sont prises par consentement.

Il est tenu procès-verbal des séances. Les procès-verbaux sont signés par la.e président.e

et la.e secrétaire. Ils sont établis, sans blancs ni rature sur des feuillets numérotés et

conservés au siège de l’association.

ARTICLE 16 – Remboursement des frais

Les membres du Bureau ne peuvent recevoir aucune rétribution à raison des fonctions

qui leur sont confiées. Des remboursements de frais sont seuls possibles. Des

justifications doivent être produites et font l'objet de vérifications par la personne en

charge de la trésorerie.

ARTICLE 17 – Délibérations du Bureau

Les délibérations du Bureau relatives aux acquisitions, échanges et aliénations

d'immeubles nécessaires au but poursuivi par l’association, constitutions d'hypothèques

sur lesdits immeubles, baux excédant neuf années, aliénations de biens rentrant dans la

dotation et emprunts doivent être approuvés par l'Assemblée Générale.

ARTICLE 18 – Cercles du Bureau

Les membres du Bureau sont accompagné.e.s dans leur réflexion par des cercles de

travail. Un cercle est composé de 2 à 4 personnes, qui sont les membres du cercle.

Il est composé d’au moins un.e membre du Bureau, d’au moins un.e bénévole ressources

et/ou de salarié.e.s.

Le cercle a pour fonction de nourrir la réflexion concernant les décisions à prendre dans

le domaine que le membre du Bureau représente (par exemple trésorerie). Les membres

du cercle sont directement concerné.e.s dans leur mission par la fonction représentée

par le cercle.

4 cercles sont prévus à ce jour :

-​ ​Cercle finance

-​ ​Cercle communication

-​ ​Cercle RH

-​ ​Cercle activités

Le Bureau pourra voter la suppression ou l’ajout de cercles et les mettre en œuvre. Cette

décision devra être validée par l’Assemblée Générale suivante. Si la décision est rejetée,

le Bureau devra reprendre le fonctionnement de ces 4 cercles.


Pour chaque cercle définir : qui est dedans, son objectif et comment il se réunit.

Ce sont les cercles qui vont déterminer les bénévoles à aller chercher l’année suivante.

Les principaux sujets abordés au Bureau, seront travaillés par les membres des cercles.

Le Bureau organise ses missions sous la forme de cercles fonctionnels de prise de

décision.

Article 19 - Les bénévoles ressources

Un.e bénévole ressource pour une activité est la personne qui rend accessible à son

groupe (groupe de bénévole sur une activité spécifique) les ressources nécessaires pour

que le groupe accomplisse ses missions de la meilleure façon possible.

Elle.Il doit avoir du temps pour l’association et avoir une bonne connaissance de Lallab

pour pouvoir assumer les responsabilités liées à ses missions.

Elle.il travaille en lien avec la Direction Générale et, au sein du cercle activité, son rôle est

d’aider et appuyer le Bureau dans sa réflexion et ses décisions.

Les bénévoles ressources sont collectivement mandatés.ées par l’Assemblée Générale,

après candidature auprès du Bureau et entretien avec la direction générale, ou par

repérage du Bureau ou de la direction, puis soumission de candidature à l’Assemblée

Générale​.

ARTICLE 20 - Les référent.e.s bénévoles

Le rôle des référent.e.s bénévoles est d’accompagner les bénévoles et les aider à

comprendre le fonctionnement de l’association. Celle-ci dispose de 2 à 4 référent.e.s

bénévoles, désigné.e.s par la direction générale pour une durée d’un an renouvelable,

après acte de candidature. A titre indicatif, les tâches suivantes pourront être menées

par les référent.e.s bénévoles :

✔​ ​Accueillir les bénévoles et organiser les réunions d’information

✔​ ​Organiser les formations pour bénévoles (pas le contenu mais être présent.e)

✔ ​Être leur point de contact (pas de questions sur les activités, mais sur

l’association, leur intégration et bien-être, leur place chez Lallab)

✔​ ​Remonter leurs besoins/problématiques à la direction

✔​ ​Organiser des événements pour faire le point/bilan avec les bénévoles

✔​ ​Participer à l’élaboration de l’ordre du jour des réunions de Bureau

Ces tâches ne sont ni exhaustives, ni contraignantes.

Le rôle des référent.e.s bénévoles est plus centré sur la logistique que le contenu. Elles

sont en lien avec le siège et tous les pôles en rapportant les questionnements aux

membres du siège.


ARTICLE 20 - Le comité de réflexion

Le comité de réflexion est composé d’un binôme constitué d’un.e membre du Bureau et

d’un.e membre du siège qui coordonnent 2 groupes de réflexion maximum par an,

composés de 5 à 8 personnes et indépendants l’un de l’autre.

Le comité élabore les prochains thèmes de travaux, de prospective et d’engagements en

lien avec la stratégie de l’association à proposer à l’assemblée générale.

ARTICLE 21 - Le comité de médiation

Le comité de médiation est un espace dédié à la gestion de conflit. Il sera mobilisé afin

de résoudre les tensions qui peuvent naître au sein de l’Association lorsque le travail de

prévention de conflit fait par le comité de réflexion n’a pas pu aboutir.

Son rôle est de gérer les conflits de façon formelle pour empêcher que les tensions ne

soient vécues personnellement.

Le comité de médiation est composé de 3 à 5 membres qui devront avoir préalablement

été, ou être formé.e.s aux outils de gestion des conflits. Elles.Ils sont élu.e.s par

l’Assemblée Générale pour un an renouvelable.

Le comité de médiation est en lien avec le Bureau pour avancer sur les conflits et se

former, et doit suivre les lignes directrices du Bureau.

TITRE III - MODIFICATION DES STATUTS ET DISSOLUTION

ARTICLE 22 – Modifications des statuts

Les statuts peuvent être modifiés par l'Assemblée Générale Extraordinaire sur la

proposition du Bureau.

L'assemblée doit se composer de la moitié au moins des membres en exercice

représentant la moitié au moins des voix. Si cette proportion n'est pas atteinte,

l'Assemblée est convoquée de nouveau, mais à quinze jours au moins d'intervalle, et,

cette fois, des modalités alternatives, y compris dématérialisées, peuvent être proposées

pour faire en sorte que la moitié des voix de l’Assemblée Générale puissent s’exprimer.

Dans tous les cas, les statuts sont modifiés selon les mêmes modalités de décision que

celles pour les décisions de l’Assemblée Générale.

ARTICLE 23– La dissolution

L'Assemblée Générale, appelée à se prononcer sur la dissolution de l’association et

convoquée spécialement à cet effet dans les conditions prévues à l'article précédent doit


comprendre, au moins, la moitié plus un.e des membres en exercice représentant la

moitié plus une des voix.

Si cette proportion n'est pas atteinte, l'Assemblée est convoquée de nouveau, mais à

quinze jours au moins d'intervalle, et, cette fois, des modalités alternatives, y compris

dématérialisées, peuvent être proposées pour faire en sorte que la moitié plus une des

voix de l’Assemblée Générale puissent s’exprimer.

Dans tous les cas, la dissolution est décidée selon les mêmes modalités de décision que

celles pour les décisions de l’Assemblée Générale.

En cas de dissolution, le Bureau désigne un ou plusieurs liquidateurs qui seront chargés

de la liquidation des biens de l’association et dont elle détermine les pouvoirs. L’actif, s’il y

a lieu, est dévolu par cette Assemblée conformément à l’article 9 de la loi 1901 et au

décret du 16 août 1901, à une ou plusieurs associations ayant un objet similaire ou à tout

établissement à but social, culturel, humanitaire ou éducatif de son choix.

Les présents statuts ont été approuvés lors de l’Assemblée Générale du 12 septembre

2020.

A Paris, le 12 septembre 2020

Signature de la Présidente + 1 autre membre du Bureau

More magazines by this user
Similar magazines