Votre Journal de Liège du mois de septembre 2020

villedeliege

Découvrez le grand dossier sur la mobilité à Liège, le Covid-19, les pages d'infos pratiques, l'actualité de nos élus et notre agenda.

Le journal de

toutes les Liégeoises

et de tous les Liégeois

numéro 34

Septembre 2020

Tiré à 110 000 exemplaires.

MERCI À TOUTES ET TOUS !

Depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19, nous traversons une période qui est inédite pour chacune

et chacun d’entre nous. Nous n’avons jamais été confronté à une telle situation et il a fallu s’adapter.

Cette gestion de crise a mobilisé - et continue de mobiliser – les différents services de la Ville de Liège.

Nos actions se sont inscrites dans le grand élan de solidarité que cette pandémie a déclenché : citoyens,

personnels soignants, commerçants... se sont serrés les coudes pour faire face !

Au travers du parterre réalisé place Cathédrale par notre service des Plantations mais aussi au travers

de ce journal, la Ville tient à remercier l’ensemble des Liégeoises et des Liégeois pour leur engagement

dans la lutte contre le Covid-19.

Nous devons poursuivre nos efforts car la crise n’est pas encore derrière nous. Avec des initiatives

comme la cellule Covid détaillée dans notre dossier en pages 2 et 3, la Ville de Liège entend mettre tout

en œuvre pour vous accompagner à passer ce cap difficile.

Restons solidaires, respectons les mesures et soyons attentifs aux autres !

Pages 2-3 | Côté citoyens

Face au Covid

La Ville

se mobilise

pour répondre

aux grands défis

de la crise

du Covid-19

Pages 4-5 | Le grand dossier

La mobilité à Liège

Découvrez

les nouveautés :

rues cyclables,

zone 30,

piétonnier...

Page 6 | En vue

L'actualité en images

Découvrez

en photos

les activités

des membres

du Collège

et du Conseil

Page 7 | Place publique

Le Conseil communal

Le Schéma

de Développement

communal au menu

de cette édition

LES NOUVEAUTÉS

MOBILITÉ

Page 8 | Vivre sa ville

Agenda

Expo Warhol, art public,

concours pour l'exposition

Toutankhamon...

La crise du Covid-19 a engendré des bouleversements dans

de nombreux aspects de notre vie quotidienne. La mobilité

a ainsi été impactée par cette pandémie et la Ville de Liège

a ici aussi été proactive en mettant en place une Task Force

autour de la thématique de la mobilité du déconfinement.

Cela a permis de donner un coup d'accélérateur à plusieurs

projets qui avaient été plébiscités par les Liégeois·e·s dans

le cadre de la démarche participative Liège 2025. Cet été,

une traversée cyclo-pédestre a été créée par le SPW sur

le pont Kennedy pour permettre de connecter les couloirs

vélos du bord de Meuse et la place du XX Août. Découvrez

les autres réalisations concrètes et les projets en cours

pour offrir une ville apaisée à toutes et tous en pages 4-5.


numéro 34 | Septembre 2020

Face au Covid-19,

la Ville de Liège se mobilise

pour ses citoyens

Vous éprouvez des difficultés

financières suite à la crise

du coronavirus ? Prenez contact !

La crise du Covid-19 a fortement impacté la gestion et la vie

quotidienne de la Cité ardente. Grâce à la mobilisation de

l’ensemble des services communaux, de nombreuses initiatives

ont permis de maintenir le service (au) public dans le respect

des recommandations sanitaires.

Le CPAS et la Ville de Liège ont ouvert une cellule temporaire spécifique “Covid” pour

analyser les demandes des citoyen·ne·s ne pouvant plus faire face à des dépenses

quotidiennes ou liées à des soins médicaux en raison de la crise du coronavirus.

Cette aide n’est pas dédiée uniquement aux bénéficiaires du CPAS mais s’adresse à toute

personne reconnue en état de besoin après une analyse individuelle du CPAS.

Dès le début du confinement, la Ville s’est mobilisée pour

apporter une aide logistique au secteur hospitalier (CHU, CHR,

CHC) en s’occupant de la mise en place des postes avancés

et de l’aménagement extérieur de ceux-ci. Ces conteneurs ont

permis d’organiser le pré-tri des patients afin deduire au

maximum le risque de contamination à l’intérieur des hôpitaux.

De même, les services de la Ville se sont organisés pour

garantir la continuité de leurs missions à l’égard de l’ensemble

de la population par la mise en place de différentes actions :

• L'utilisation d’outils informatiques sécurisés et accessibles

à distance permettant l’instauration du télétravail ;

• L'accueil des tout-petits au sein de deux milieux d’accueil

avant la réouverture de l’ensemble des milieux d’accueil le

11 mai ;

• L'accueil des enfants dont les parents n’avaient pas d’autre

solution de garde au sein de quinze sites regroupant

l’ensemble des écoles de l’enseignement fondamental et

secondaire spécialisé et l’organisation de permanences

pour les autres niveaux d’enseignement ;

• Une aide sociale et logistique aux sans-abris avec la mise

en place du dispositif d’urgence “Collectif Astrid 2020” en

collaboration avec le CPAS, la Province, le Relais social, des

associations de terrain et des bénévoles ;

• Une aide à destination des personnes démunies et/ou

isolées (aide alimentaire, livraison de courses, écoute

attentive par téléphone...) ;

• Le maintien des équipes de propreté ;

• L'organisation de permanences pour l’échange des

coupons sacs poubelles ;

• La sécurisation de l’espace public avant la reprise des

chantiers ;

• La mise sur pied d’activités éducatives, culturelles... via les

réseaux sociaux ;

• La mise en place d’une Task Force mobilité du

déconfinement (voir pages 4 et 5)

• ...

La crise du coronavirus n’étant pas terminée, les services

restent mobilisés en adaptant au besoin leur mode

de fonctionnement en fonction de l’évolution de la situation.

Si vous avez des questions quant au fonctionnement actuel

de l’Administration, rendez-vous sur liege.be/coronavirus

L’allocation de cette aide sociale spécifique nécessite l’introduction d’une demande de la

personne en difficulté et l’établissement, par le CPAS, de l’existence de l’état de besoin en

lien avec la crise Covid. Une fois l’état de besoin établi, différentes aides sont proposées :

• Aide au logement (loyers impayés, arriérés, remboursement de prêt hypothécaire...)

• Aides à l’énergie (recharges de compteur à budget, factures impayées d’eau...)

• Aide au soutien numérique

• Aide en matière de santé et aide psycho-médicale (frais médicaux, factures médicales...)

• Aide financière (factures impayées en raison de la crise, taxes impayées...)

• Autres frais liés à des besoins primaires (transports, assurances, frais scolaires...)

La demande d’aide Covid doit être introduite avant le 31 décembre 2020.

Ce service spécifique reçoit exclusivement sur rendez-vous. N’hésitez pas à les contacter !

NUMÉRO GRATUIT : 0800 43 008 (du lundi au vendredi de 9h à 16h30, excepté le jeudi)

L’accueil de tous les publics,

en toute sécurité

La Ville de Liège suit de près l’évolution de la crise et veille à la stricte application des

recommandations sanitaires au sein de ses services et ce afin de garantir la sécurité

du citoyen.

Aussi, en complément des démarches

accessibles via E-guichet, des visites

sur rendez-vous sont proposées au sein

de nombreux services communaux tels

que les mairies de quartier, le service

des Naissances, le service des Etrangers,

les services de l’Urbanisme...

À l’occasion de la rentrée scolaire,

tous les moyens humains et techniques

ont également été mis en œuvre pour

permettre un retour en classe le plus sécurisé

et sécurisant possible. De nouvelles normes

organisationnelles sont aussi d’application

au sein des milieux d’accueil de la Petite

Enfance, et ce depuis leur réouverture.

Cet accueil du public nécessite une

approche sanitaire irréprochable garantie

par la mobilisation des équipes de nettoyage

et des services techniques.

2


numéro 34 | Septembre 2020

Opération "2 masques pour toutes et tous"

Face à la pénurie de masques, Liège Métropole

a mis en place une distribution de 2 masques

en tissu par le biais de l’opération “2 masques

pour toutes et tous”. Une commande

de masques auprès de sociétés wallonnes

a été lancée et renforcée avec une

opération de couture solidaire. La Ville

a joué un rôle moteur dans cette opération

pour commander le matériel, préparer

les kits... Chaque citoyen·ne liégeois·e

a ainsi reçu un masque par voie postale pour

parer à l’urgence. Dans la foulée, de nombreux

agents communaux ont été mobilisés pour

assurer la distribution du deuxième masque

au sein des 16 lieux de distribution.

Par ailleurs, sur instruction de la Région wallonne

et du Gouvernement fédéral, la Ville a distribué

gratuitement plus de 2,5 millions de masques

et du matériel de protection à de nombreux

professionnels : maisons de repos, infirmières

à domicile, secteur Horeca...

MERCI aux couturier·ère·s solidaires !

Un magnifique élan de solidarité a rassemblé 956 couturier·ère·s solidaires dans le cadre

de “2 masques pour toutes et tous”. Cette opération d’envergure s’est organisée en

un temps record et a nécessité une mobilisation importante : mise en place d’un call center

à destination des couturier·ère·s, fabrication de kits de couture, réalisation d’un tutoriel

de fabrication, distribution ainsi que reprise des kits à domicile...

Pour assurer la découpe du tissu acheté et/ou la couture, il a été fait appel aux entreprises

de travail adapté du Val du Geer et Jean Delcour, à l’entreprise Lainyl, aux ateliers costumes

de l’Opéra Royal de Wallonie, à Proxy services et au Théâtre de Liège. Noshaq et le Relab

ont aussi contribué en fournissant les attaches permettant d’ajuster les masques.

Au total, ce sont 74 085 masques qui ont été réalisés par les couturier·ère·s solidaires.

Ce journal est l’occasion de mettre en lumière ce travail bénévole et de remercier toutes

et tous pour cette générosité, cette empathie et ce partage de leur temps.

Plus que jamais, le mot "solidaire" pourra être énoncé lorsqu'il s'agit d'évoquer

les Liégeois·es !

Soutenons les commerçants locaux

RAPPEL DES GESTES BARRIÈRES

Lavez-vous

fréquemment

les mains

En cas de

symptômes,

restez chez vous

Respectez

une distance

sociale d'1,5m

Éternuez dans

votre coude

Portez un

masque lorsque

c'est nécessaire

Utilisez

des mouchoirs

à usage unique

Des loisirs dans

le respect des mesures

23 aires de jeux et de loisirs sont venues renforcer

les 130 aires permanentes dans le cadre de l’opération

inédite "Un été pour tous". Une partie du matériel

utilisé sera replacé sur les aires de jeux permanentes.

Si les musées, les bibliothèques et l’office du tourisme

ont dû fermer pendant le confinement, les équipes

ont proposé des visites virtuelles des collections,

des rendez-vous lecture, des activités ludiques...

Pour leurs réouvertures, les services ont mis tout

en œuvre pour accueillir leurs publics dans le respect

des conditions sanitaires.

Afin d’offrir une visibilité et un soutien financier aux

artistes impactés par la crise, la Ville s’est associée

à la Province et au Théâtre de Liège pour mettre sur pied

l’opération “Place aux artistes” tous les samedis durant

l’été en permettant à plus de 200 artistes d’exprimer

leur talent dans le respect des conditions sanitaires.

Aussi, la Ville a initié une série de rencontres avec

les acteurs des secteurs artistique, culturel, événementiel

et sportif afin de permettre la relance des activités

et d'instaurer des protocoles sanitaires adéquats.

Le "NO COMMENT" de Jim SUMKAY ©

Soucieuse de l’impact de la crise du coronavirus sur le commerce local, la Ville a soutenu

les commerçants durant le confinement en relayant leurs initiatives de livraison à domicile,

de services en ligne... sur les réseaux sociaux.

De même, en parallèle au report des taxes communales visant les particuliers pour 2020, la Ville

a aussi exonéré toutes les taxes communales visant les restaurants, bars et commerces liégeois et

a autorisé 200 établissements Horeca à élargir provisoirement leur terrasse.

Actuellement, la Ville propose, en collaboration avec le Barreau, l’Aide juridique et la Province

de Liège, une permanence juridique à tous les indépendant.e.s liégeois.e.s impactés par la crise

sanitaire.

Elles sont organisées uniquement sur rendez-vous via le 04 279 29 30

ou par mail echevinat.commerce@liege.be

Restez informés !

Restez informés en consultant liege.be/coronavirus et restez attentifs aux mesures sanitaires info-coronavirus.be/fr/

3


numéro 34 | Septembre 2020

LA MOBILITÉ À LIÈGE

DÉCOUVREZ LES NOUVEAUTÉS !

ENSEMBLE, POUR UNE MEILLEURE QUALITE DE VIE

DANS UNE VILLE APAISÉE

Dans le cadre du projet de ville “Liège 2025”, les citoyen·ne·s ont été

associé·e·s afin de déterminer les objectifs prioritaires à donner à notre ville.

L'une des tendances fortes est la demande d’une meilleure qualité de vie

dans une ville apaisée.

Dans le cadre de la gestion de la pandémie du covid, la Ville de Liège a

décidé de composer une Task Force autour de la thématique de la mobilité

du déconfinement afin de rencontrer concrètement les besoins exprimés.

Elle rassemble les autorités publiques concernées et des associations

actrices dans ce domaine : Ville de Liège, TEC, SNCB, Police, Service public

de Wallonie (SPW), Urbagora et le Gracq.

LES BÉNÉFICES DES CHANGEMENTS DÉCIDÉS :

La santé publique grâce à une meilleure qualité de l’air et

la réduction du bruit, l’augmentation de la sécurité sur la route via

une baisse attendue du nombre d’accidents ainsi que de leur dangerosité

et une appropriation plus grande de l’espace public par les habitant·e·s

et les visiteurs·ses.

En somme, toutes et tous, nous construisons aujourd’hui une Cité ardente

apaisée, résiliente et inclusive.

28 rues cyclables ont fleuri sur le territoire communal

Depuis quelques années, la Ville de Liège met en œuvre une politique cyclable afin de simplifier l’utilisation de ce mode de transport efficace et écologique.

Pour continuer dans cet esprit, une nouveauté a vu le jour sur le territoire communal : la création de rues cyclables !

Elles apportent une sécurité aux piéton·ne·s et aux cyclistes tout en créant une rue apaisée pour les riverain·e·s et promeneurs·ses (diminution du bruit,

de la pollution et de la vitesse des voitures).

QUELLES SONT LES RÈGLES À SUIVRE DANS UNE RUE CYCLABLE ?

Le dépassement des cyclistespar les véhicules motorisés est interdit

Les cyclistes peuvent utilisertoute la largeur de la voie publique dans leur sens de circulation,

trottoir non compris, à l'exception des cyclistes de moins de 10 ans

La limitation de vitesse est fixée à 30 km/h

Les cyclistes doivent céderle passage aux passages pour piétons

Le piéton ou la piétonne est toujours considéré·e comme l’usager·e le ou la plus faible

L’extension du piétonnier à Liège

Liège et ses partenaires ont décidé d'étendre progressivement le piétonnier pour, non seulement, apaiser la ville pour ses habitant·e·s et promeneurs·ses, mais

également afin de rendre les commerces et l'Horeca liégeois plus attractifs. Quel que soit notre mode de déplacement habituel, nous sommes toutes et tous piétons.

Dans le centre de Liège, 40% des déplacements se font

uniquement à pied. La piétonisation du centre-ville est

entamée depuis près de 20 ans. La dernière nouveauté

depuis le 26 juin est l’extension du piétonnier de

la place Cathédrale !

Outre la possibilité de livrer entre 7h et 11h30 dans

le piétonnier, des aires de livraison sont disponibles

toute la journée aux alentours des zones piétonnes.

Il existe autour des piétonniers

des emplacements “Shop&Drive”

qui vous permettent de stationner

gratuitement pour une durée

de 30 minutes entre 8h et 18h

du lundi au samedi

LES RÈGLES D'UN PIÉTONNIER :

Les piétons sont prioritaires

Les vélos, trottinettes... doivent rouler

à l’allure du pas

Les cyclistes doivent descendrede leur vélo

lorsqu’il y a une forte densité de piétons

Le stationnement autoest interdit

dans les zones piétonnes

Les livraisons sont autorisées

entre 7h et 11h30 (13t max), à l'allure du pas

4


numéro 34 | Septembre 2020

Augmentation des panneaux

permettant le franchissement

des cyclistes aux feux rouges

LES RÈGLES À SUIVRE DES B22 ET B23 :

Afin de faciliter la circulation des cyclistes

en leur évitant des arrêts pénalisants

tout en gardant assurées les exigences

de sécurité pour tous les usagers de la voirie,

le nombre de panneaux B22 et B23 a augmenté

sur le territoire communal, en ce compris

certains carrefours gérés par le SPW.

Outre le fait que cette action encourage

les déplacements à vélo et donc apaise la ville,

voici les bénéfices de cette mesure :

Un gain de sécurité routière

en évitant de rester dans l'angle mort

des camions

Une réduction de temps d'attente au feu

10% du temps d'un déplacement en ville

Moins d'efforts à fournir

se relancer à l'arrêt équivaut à parcourir

80m en plus

Le panneau B22 autorise les cyclistes à franchir les signaux lumineux

tricolores afin de tourner à droite lorsque ceux-ci sont soit rouges

soit jaunes-oranges, à condition qu’ils cèdent le passage aux autres

usagers de la route circulant sur la voie publique ou la chaussée.

Le panneau B23 autorise les cyclistes à franchir les signaux

lumineux tricolores afin de continuer tout droit lorsque ceux-ci

sont soit rouges soit jaunes-oranges, à condition qu’ils cèdent

le passage aux autres usagers de la route circulant sur la voie

publique ou la chaussée à partir du feu rouge ou jaune-orange.

Zone 30km/h

La Task Force mobilité du déconfinement a marqué son accord sur la mise

en zone 30 d’une grande partie du

territoire communal. Il s’agit, à nouveau,

de l’une des 137 actions prioritaires

de Liège 2025.

La zone 30 va rendre moins attractive

la circulation des poids lourds sur

le territoire communal.

Par cette mesure, la Ville de Liège

entend améliorer la sécurité routière,

la qualité de l’air et les nuisances liées à la vitesse. De plus, afin

de favoriser l’utilisation des transports en commun et de la mobilité douce,

cette zone 30 sera globale à l’exception des sites propres du TEC.

Pour reconnaître l’entrée d’un périmètre zone 30, c’est assez simple, vous

serez averti·e grâce à des “effets de porte” (rétrécissement de la voirie),

du marquage au sol et de la signalisation.

Des nouveaux couloirs pour

le vélo et les transports en commun

Le quai des Ardennes, géré par le SPW, a été identifié par la Task

Force comme un axe à haut potentiel pour redistribuer les circulations

en faveur de modes alternatifs à la voiture, mais aussi améliorer la sécurité

et la qualité de vie des riverain·e·s en leur offrant des accès sécurisés vers

les bords de l’Ourthe.

Le premier tronçon de ces aménagements, qui sera concrétisé

à l’automne, concerne le secteur compris entre le pont de Fétinne et le pont

des Grosses Battes.

Mais ce n’est pas tout ! La prochaine étape est déjà en cours d’étude pour

le tronçon situé entre les Grosses Battes et Chênée.

Des bénéfices pour les usager·e·s du TEC, les riverain·e·s et les cyclistes

Les habitant·e·s (et les cyclistes) du quartier se voient offrir plusieurs

traversées vers les bords de l’Ourthe, qui deviennent accessibles pour

les balades. L’accessibilité des arrêts de bus côté Ourthe n’a pas été

oubliée et est sécurisée.

Les cyclistes voulant flâner obtiennent ainsi des accès aux bords de

l’Ourthe, où ils peuvent circuler sur les chemins existants (en mode RAVeL).

Les cyclistes quotidiens, plus rapides, se voient offrir un large espace

(7m) entre le pont de Fétinne et le pont des Grosses Battes.

Ce large espace est à partager avec les lignes de bus qui empruntent

le quai des Ardennes pour renforcer leur attractivité.

Bien entendu, le stationnement côté habitations reste maintenu intégralement.

DÉCOUVREZ LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L'AMÉNAGEMENT :

D'autres aménagements cyclables sont en cours d'étude dans le cadre

de la Task Force (quai Van Beneden, quai Churchill, rue Maghin, place St Paul...)

Interdiction des poids lourds sur les quais de Liège

Une ville apaisée est également une ville désengorgée des poids lourds qui y transitent. C'est une mesure pour laquelle vous

avez démontré un grand enthousiasme dans le cadre du projet de ville Liège 2025.

C'est la raison pour laquelle, pour le bien-être de ses habitant·e·s et ses visiteurs·ses, la Ville de Liège est intervenue auprès

de la Région wallonne pour que le trafic de transit des poids lourds soit interdit sur les quais liégeois sauf la desserte

au territoire communal. En somme, les poids lourds ne pourront plus circuler à Liège, sur les rives droite et gauche, s’ils n’ont

pas une livraison à effectuer.

Afin de permettre le bon suivi de cette belle évolution, la Ville de Liège souhaite que des radars tronçons soient installés

sur les nouveaux quais de Meuse.

Retrouvez toutes les informations mobilité actualisées sur www.cestlemomentdechangerdemode.be

Petite astuce : Tout ce qui concerne le vélo à Liège sera désormais reconnaissable grâce à la nouvelle identité visuelle VéloCité

5


numéro 34 | Septembre 2020

Jean-Paul Bonjean, président du CPAS, lors

de la réouverture de l'Abri de nuit de Liège

aux personnes sans-abri le 2 juin 2020.

Le 16 juillet 2020, la première échevine, Christine

Defraigne, s'est rendue au CHU afin de remercier

le personnel de santé, en première ligne, face à

une crise sanitaire inédite. Photo © N. Bidoul

L'échevin Gilles Foret accueille les étudiants

jobistes venus renforcer les agents

de la Propreté pour nettoyer les parcs

et les espaces publics les plus fréquentés.

Le bourgmestre Willy Demeyer

lors des cérémonies du 21 juillet adaptées

en fonction des mesures sanitaires.

Photo © Jim Sumkay

L’échevin du Commerce, Elisabeth Fraipont,

présente pour la distribution de gel hydroalcoolique

lors de la première Batte après

confinement, le 24 mai 2020.

Julie Fernandez Fernandez, échevin des Solidarités,

de la Cohésion sociale et des Droits des Personnes,

en train de coordonner les courses à destination

des seniors et PMR isolés pendant le confinement.

Roland Léonard, échevin des Travaux, a initié

l'opération "Un été pour tous" avec l'installation

de 23 aires de jeux provisoires dans le cadre

du déconfinement.

Les conseillers communaux Guy Krettels, Mehdi

Salhi et Benoit Drèze sont intervenus

lors du Conseil communal du 7 septembre.

Le bourgmestre Willy Demeyer et l’échevin

Jean Pierre Hupkens lors de la visite royale

au CHR de la Citadelle le 17 avril pour soutenir

le personnel soignant.

Pierre Stassart, échevin de l’Instruction publique,

auprès de l’ASBL Vaincre la Pauvreté, laquelle

distribue 570 colis de fournitures scolaires.

La crise a été l’occasion de mettre en avant nos

producteurs locaux. L'échevin Maggy Yerna

assiste au lancement de l'activité des maraîchers

"Pousses Poussent" dans le cadre

de "CREaFARM".

La première échevine, Christine Defraigne,

a rencontré les représentants de l'Horeca de Liège

dans le cadre de la task force - Horeca.

6

Le bourgmestre Willy Demeyer lors

de la réouverture du marché de Chênée.


numéro 34 | Septembre 2020

SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL COMMUNAL

Mme. Maggy YERNA

Échevin du Logement,

du Développement

économique et territorial,

de la Régie foncière et de

la Politique du Personnel

communal

Quelle vision d’avenir pour Liège ?

Depuis une quinzaine d’années, la Ville

de Liège a entrepris une profonde

mutation de son territoire, donnant

lieu à de multiples rénovations

et aménagements emblématiques.

Ces réalisations ont pris forme grâce

à de nombreux plans de référence

servant à baliser les actions.

La démarche participative "Liège

2025" a montré que le renouvellement

urbain est une attente prioritaire

des citoyens.

La Ville de Liège souhaite donc

compléter sa vision avec un outil

stratégique novateur : le Schéma de

Développement territorial communal

(SDC). Il aura pour mission de définir

comment les différentes zones du

territoire communal devront évoluer

à moyen et long terme pour répondre

aux attentes de la population et des

acteurs de la vie urbaine.

En quoi le SDC liégeois est-il innovant ?

La démarche est innovante car le

Collège a choisi de ne pas s’inscrire

directement dans le cadre prévu par

le Code du Développement territorial,

en sélectionnant non pas un mais

trois bureaux d’études spécialisés

en aménagement du territoire et

urbanisme pour aider la Ville dans

son travail.

Deux équipes internationales et

une équipe liégeoise ont ainsi

été retenues à l’issue d’un appel

d’offres européen. Les trois équipes

retenues mèneront leurs réflexions

en parallèle, pour développer des

approches différenciées, mais avec

des moments d’échanges et de mise

en commun.Innovante aussi car il

a désigné une équipe spécialisée

en participation, qui aura pour

mission d’aider à animer le processus

participatif inédit appelé "Fabrique

urbaine" : une communauté d’acteurs

qui va suivre et accompagner les

propositions des trois équipes. Ce

processus d’un nouveau genre sera

complété par la création d’un blog

avec le suivi des travaux, la mise

en place de conférences et d’une

exposition, ainsi que l’organisation de

balades exploratoires sur le territoire

qui permettront aux bureaux

d’études de rencontrer des témoins

clés et de percevoir les réalités de

quartier. Cette mission est prévue

sur une durée de treize mois avec

plusieurs étapes.Une fois les trois

visions territoriales rendues fin 2021,

la Ville planifiera une conférence

de présentation et une expositiondébat.

Elle mènera ensuite un travail

de synthèse et de rapprochement

des idées-clés afin de construire son

"Projet de territoire", attendu pour

2022.

La Ville de Liège va lancer l'élaboration d'un Schéma de Développement communal. Quel est votre point d'attention principal dans ce projet ?

Jean-Claude

MARCOURT

Chef de

groupe

Le Schéma de Développement communal constitue

un outil essentiel afin de fixer collectivement une

vision à moyen et à long terme pour la ville de Liège.

Cette vision, c’est pour nous celle d’une ville créative,

solidaire et durable.

Si je devais insister sur un élément, cela serait l’attention

à la lutte contre l’étalement urbain et à la reconstruction

de la ville sur la ville. Ces expressions, entrées dans

le langage courant, ne sont pas de simples slogans.

Bien au contraire, couplés à une véritable politique sociale ainsi qu’à

un assainissement du cadre de vie et de la mobilité, ces concepts ont

notamment pour objectif la sédentarisation des classes moyennes

et de la jeunesse au centre de Liège.

Alors que les mouvements de périurbanisation et de ségrégation

spatiale s’accentuent, l’apport de logements abordables pensés

en harmonie avec le milieu urbain moderne permettra une ville

diversifiée au sein d’un territoire conçu de manière cohérente.

Diana

NIKOLIC

Cheffe de

groupe

L’ambition du MR pour Liège a toujours été de garder

voire d’attirer des habitants en ville. Pôle économique,

scolaire, culturel… il y a beaucoup d’avantages à vivre

à Liège. Il faut lutter contre les inconvénients

et se tourner vers l’avenir. Espaces verts, mobilité,

commerces, logements mais aussi solutions pour

diminuer notre empreinte environnementale… De

quoi a-t-on besoin et où ? C’est à ces questions que

le Schéma de Développement communal doit répondre.

Il faut construire une vision par quartier, avec et pour les Liégeois,

et garantir sa cohérence au niveau global.

En termes de logement, nous plaidons pour mieux utiliser le potentiel

de rénovation urbaine. Nous voulons lutter contre les terrains

et immeubles abandonnés et aussi permettre de rehausser le bâti

existant. On ne peut toutefois totalement exclure de nouveaux projets

de construction sur notre territoire à condition qu’ils rencontrent

les besoins clairement définis pour Liège et ses habitants.

Sophie

LECRON

Cheffe de

groupe

Une ville est un endroit où les gens vivent et cohabitent,

la démocratie participative nous semble donc essentielle

dans ce processus. De plus, le logement doit être un pilier

fondamental de toute politique urbaine. Aujourd’hui,

une crise du logement sévit à Liège. Les autorités

communales pratiquent la politique de l'autruche,

délaissent le logement social et public et laissent place

aux promoteurs immobiliers. Nous voulons que la ville

change radicalement de cap et qu’elle prenne elle-même

les rênes du marché immobilier sur son territoire. Avec un plan ambitieux

pour un habitat durable, de qualité et financièrement accessible.

Une ville qui répond aux besoins des Liégeois·e·s en logements

sociaux et régule le marché locatif. Une ville qui, avec une coopérative

communale du logement, se chargera elle-même de la construction

et de la rénovation de logements à prix abordables. Nous voulons un

Schéma de Développement communal qui garantit le droit au logement

pour toutes et tous.

Caroline

SAAL

Cheffe de

groupe

Le Schéma de Développement communal est un outil

important, longtemps réclamé par Vert Ardent. Combien

de fois les décideurs politiques ont-ils brandi l'argument

des 15.000 logements supplémentaires comme

une formule magique pour justifier la diminution d'espaces

verts ? Oui, il faut construire du logement à Liège.

Les familles restent peu, faute de logements adaptés.

Les marchands de sommeil profitent honteusement d’un

bâti ancien et dégradé et la Ville renonce largement

à les combattre notamment faute de solutions de relogement. Mais l'enjeu,

c'est aussi celui de la préservation de la qualité de vie. Comment construire

du logement sans rogner les espaces verts résiduels ? Le confinement

nous a rappelé combien pouvoir profiter d'un parc, d'un terril reboisé

ou de jardins partagés est une source de bien-être, inégalement répartie

sur le territoire liégeois. Le SDC doit prioriser les lieux et la stratégie

de densification de la ville.

Carine

CLOTUCHE

Cheffe de

groupe

Nous voulons, au CDH, que le SDC soit

le fruit d’un processus participatif citoyen

massif et innovant. Dès la 1ère minute

de son élaboration, il faut veiller à

ce que chacun·e puisse y apporter

sa pierre et, surtout, obtenir un retour

sur ses propositions. Le procédé va

déclencher des attentes qu’il faudra être

en mesure de rencontrer. En outre, cela

ne doit pas être un one-shot, mais bien un processus

continu, faisant du SDC un outil souple et vivant, capable

de s’adapter à l’évolution de notre société (aussi bien

dans sa méthode que son contenu). Chaque échevinat

devra par ailleurs être invité à faire annuellement

un rapport sur les démarches entreprises et celles

projetées pour mettre en œuvre le SDC. C’est

à ces conditions qu’il deviendra un atout pour

le développement de notre ville.

François

SCHREUER

Chef de

groupe

Un triple objectif

devra être rencontré :

construire, afin

de garantir l'accès

de tous à un logement

malgré l'accroissement

démographique,

préserver les espaces

verts, tellement précieux

pour la qualité de vie, mieux organiser

la ville pour réduire notre dépendance

à la voiture. C'est possible, notamment

en choisissant d'implanter les nouveaux

projets urbains le long des axes forts

cyclables (à créer) et de transport public,

notamment la deuxième ligne de tram,

dont il faut lancer le projet sans tarder.

François

POTTIE

Chef de

groupe

Après des années

sans vision globale,

il est positif de voir

Liège enfin se lancer

dans un Schéma

de Développement

communal. C’est un

outil nécessaire pour

un développement

harmonieux de la Ville.

Les mobilisations pour la sauvegarde

d’espaces verts au Ry-Ponet, à

la Chartreuse ou encore au Bois d’Avroy

ont démontré toute l’importance

de cette question. Cet outil stratégique

devra permettre, on l’espère, de mieux

concilier les futurs projets immobiliers

avec la préservation des espaces verts.

7


numéro 34 | Septembre 2020

EXPO “WARHOL. THE AMERICAN DREAM FACTORY”

Cet automne, le musée de La Boverie accueille le pape du Pop Art, Andy Warhol.

L’exposition "Warhol. The American Dream Factory" rassemble les œuvres les plus célèbres

d’Andy Warhol, provenant des plus grands musées du monde et de collections privées

de premier rang, tout comme des documents rares exposés pour la première fois. De quoi

dessiner un portrait vivant de 40 ans d’histoire de cette Amérique dont l’artiste a su capter

l’âme comme nul autre de ses contemporains. De quoi aussi faire battre le cœur de La Boverie

au rythme des folles nuits de Manhattan, lorsque musiciens, poètes, acteurs et excentriques

de tous bords se retrouvaient à la Factory.

• Plus de 50 œuvres originales de Warhol en provenance des plus grands musées

internationaux (MoMA, Tate, The Andy Warhol Museum, Musée d’Israël…) et de collections

privées prestigieuses (jamais montrées au grand public).

• Des archives exceptionnelles : films, couvertures de livres et de magazines, pochettes

de disques et posters… tous réalisés par l’artiste.

• Une scénographie innovante, qui saisit l’esprit de l’époque en sons et en images.

Dans le cadre de l’exposition, sous la coordination des musées de Liège,

une série d’événements sont organisés par des opérateurs culturels

liégeois. Le calendrier du "Festival Warhol" sera accessible sur les sites

internet de La Boverie et de l’exposition.

Infos : www.expo-factory.be • www.laboverie.com • www.liege.be

Illustrations © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc.

Licensed by SABAM/ ARS, Belgium 2020

L'AGENDA DU GRAND CURTIUS

Ce musée est unique par sa concentration de chefs-d’œuvre.

La quantité et la qualité exceptionnelles de ceux-ci révèlent

la grandeur de Liège et les pages les plus remarquables de l’histoire

de la cité, de la principauté et du pays de Liège.

Ces objets sont répartis en cinq collections qui, chacune, rivalisent

dans leur domaine avec les plus importantes collections au monde

et illustre une amplitude chronologique qui conduit de la préhistoire

à l’époque contemporaine.

• 11 octobre : visite en famille "Le Moyen Age à Liège"

• 22 novembre : visite thématique "Les racines de l'écriture et son évolution au fil du temps"

• 13 décembre : visite en famille "L’art baroque"

• Cinémusée : tous les 3e mercredis du mois, rendez-vous à l'auditorium pour une projection

suivie d'un débat.

Plus d'infos sur www.grandcurtius.be • www.liege.be

Le Grand Curtius, Féronstrée, 136 à 4000 Liège.

FESTIVAL INTERNATIONAL

DU FILM DE COMÉDIE DE LIÈGE

Pour cette 5e édition, le festival proposera comme

à son habitude, une programmation des plus riche :

workshops, conférences, rencontres, séances

de dédicace, plateau télé, photo call, concerts… Il vous

invite même à goûter sa propre bière, "La Comédie".

Si du côté des invités les présences d'Édouard Baer

et Karin Viard sont déjà confirmées, l'organisation promet

encore beaucoup d'autres surprises !

Infos : www.fifcl.be

2 NOUVEAUX JEUX

POUR LES FAMILLES

À L’OFFICE DU TOURISME !

En partenariat avec la Province de

Liège, les services du tourisme ont

conçu un jeu de piste sous forme

de bande dessinée qui permet

aux petits et aux plus grands

de découvrir Liège.

Intitulé “Le trésor de Saint Lambert”,

cette BD comporte deux parcours

de moins de 2 kilomètres en plein cœur de la ville. Nos

aventuriers en herbe suivront en ville Anna, Gus, Oli et

Hugh, les héros de l’application Aventures Liège.

Pour les plus petits de nos touristes, et pour les jeunes

Liégeois·e·s, un carnet de jeu quadrilingue a été édité

au début de l’été. Jeux d’observation, coloriages,

pliages, labyrinthes et déductions animent la

découverte du patrimoine du centre-ville.

Infos : www.visitezliege.be

L’ART INVESTIT

LES RUES DE LA VILLE

La Commission des Arts de Wallonie, la Ville et la

Province de Liège se sont associées pour organiser la

quatrième exposition "Art public" qui se déroule cette

année à Liège.

Jusqu’au 31 octobre, 18

œuvres d'art sont intégrées

au centre-ville. Aucune

thématique n’a été imposée,

sauf la nécessité de tenir

compte de l’environnement

des espaces. Ces derniers

ont été choisis en fonction de

leur fréquentation et de leurs

significations historiques et

sociales.

C'est dans ce cadre que les deux fresques de

l'opération Paliss'art viennent de voir le jour : un pigeon

monumental peint rue de l'Etuve par Adèle Renault,

artiste liégeoise basée aujourd'hui à Los Angeles, et

une composition narrative et géométrique aux tons vifs

dans la rue Saint-Martin-en-Ile par l'artiste Blancbec.

Infos : www.liege.be

CONCOURS

Gagnez 4 places

pour l’exposition

"Toutankhamon : à la

découverte du pharaon

oublié" accessible

jusqu’au 3 janvier 2021

à la gare des Guillemins.

Pour participer, remplissez ce formulaire et renvoyezle

au service Communication de la Ville de Liège

(rue grande Tour 14, 4000 Liège) ou envoyez

un courriel à concours@liege.be jusqu’au 6 octobre

2020 inclus.

Un tirage au sort déterminera les gagnants. Un seul

bon par personne et par famille.

Prénom et nom : ...................................................................

Adresse : ...................................................................................

......................................................................................................

Téléphone : ..............................................................................

Que pensez-vous de ce 34 ème numéro du Journal communal ?

VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE !

Exprimez votre avis sur communication@liege.be ou par courrier à l’adresse du service Communication, 14, rue Grande Tour – 4000 Liège.

Editeur responsable : Jean-Christophe PETERKENNE. Rédaction : Christophe GERLACH, Geneviève GILSOUL, Chirine NAJM-EDDINE, Joëlle SAIVE avec la collaboration

des différents échevinats et départements de la Ville de Liège. Photos (sauf mention contraire) : Ville de Liège. Mise en page : William NEYRINCK. Impression :

Imprimerie A. MASSET à 4430 Ans. Distribué par Span Diffusion.

8

Courriel :....................................................................................

Plus d'événements sur www.liege.be

Certains événements sont susceptibles d'être annulés

ou reportés en raison des mesures relatives au Covid-19

More magazines by this user