ICI MAG - OCTOBRE 2020

laboitealogo

Magazine d'actualités 100% infos locales de Biscarrosse, Mimizan, Parentis-en-Born, Sanguinet et environs : infos, agenda, événements, clubs, associations, ...

• Conservatoire des Landes de Gascogne

Sanguinet au coeur de la mémoire gasconne

Il est un conservatoire à Sanguinet où il n’est

question ni de musique, ni de danse, ni de

théâtre. Alors qu’y découvre-t-on ? Les Landes

de Gascogne vues par les peintres du 19 ème siècle

à nos jours, l’élevage des abeilles mellifères, du

gemmage et bien d’autres témoignages des

temps anciens : four à pain, outillage divers. Visite avec Jean-Louis

Laffort, président de l’association.

Un lieu multiple

Le conservatoire qui se visite à la

période estivale est né en 2018

afin de promouvoir les traditions

de Gascogne. On peut ainsi assister

à des démonstrations de

gemmage ou d’apiculture, tandis

que d’autres trésors attendent

d’être mis en exposition. A l’image

de cette large gamme d’outillage

fabriqué laborieusement par les

forgerons taillandiers des Landes,

indispensables acteurs de l’exploitation

forestière dont l’association

a voulu mettre en exergue l’importance

et le talent. Ce sont eux

qui forgeaient, affûtaient et marquaient

de leur sceau les outils

nécessaires aux résiniers.

La Gascogne en 120 tableaux

A l’intérieur du bâtiment principal,

de construction récente en

bois de pin local, sont exposées

les oeuvres de 75 peintres différents.

Au total, 120 tableaux représentant

toutes les facettes de

la lande. La lande sèche, rase où

dominent les grappes roses de la

bruyère, la lande humide où trône

le chêne pédonculé bordant les

cours d’eau. On découvre aussi de

multiples autres œuvres relatives

aux ruisseaux, aux crastes (fossé

en gascon), et le pin représenté

encore et encore, sous toutes ses

formes, selon tous les styles.

Un voyage à travers le temps

Lors de la visite, on notera les

œuvres du peintre SOURGEN qui

a vécu jusqu’à 95 ans, celles de

Pierre Gaston RIGAUD surnommé

le peintre des cathédrales et

d’autres peintres moins connus

mais tout aussi pourvus de talent.

L’incendie de 1949 côtoie ainsi la

légende du célèbre défunt orme

biscarrossais ou les portraits de

femmes aux visages sévères,

marqués par la dureté des travaux

domestiques. Pour les initiés,

d’autres oeuvres trahissent

l’empreinte du japonisme qui

a influencé les artistes français

en 1900. Pour l’avenir, des expositions

temporaires devraient

apporter de la nouveauté et de

nouveaux thèmes seront choisis

collégialement pour le plaisir de

tous les passionnés de culture,

d’art et de traditions gasconnes.

Naissance de la peinture

des Landes

La peinture landaise jusque-là

absente du paysage arstistique

s’est développée dans la région

des Landes de Gascogne avec l’arrivée

du chemin de fer. Celui-ci a

ouvert les portes de la forêt landaise

aux peintres paysagistes

venus de l’école bordelaise en

1863. Plus tard, d’autres écoles de

naturalisme suivront, notamment

au début du 19 ème siècle. « Une

des œuvres de Roguin, datant de

1885, a même été sélectionnée

pour l’exposition universelle de

Paris en 1887, date d’inauguration

de la tour Eiffel » nous apprend

Jean-Louis Laffort qui indéniablement

savoure, tout comme

le visiteur, cette juxtaposition de

trésors que présente le conservatoire

de Sanguinet.

Infos et réservations

06 60 88 51 78

Par Ghislain Berthelemy

Crédits photos : Conservatoire des Landes de Gascogne

7

More magazines by this user
Similar magazines