INTimes n°6 - Octobre 2020 - ___

PARousseau


EDITO : L'AVENTURE CONTINUE

ça fait longtemps mdr

Premier édito de

Maxime Mokrzycki

Président INTimes 2018-2019

Tout d’abord je voudrais commencer par

remercier notre ancien président Maxime

pour la confiance qu’il m’a accordée afin

de reprendre le flambeau et d’essayer de

faire aux mieux pour regagner ses lettres

de noblesse à notre journal.

Premier édito de

Louis Caldas

Président INTimes 2019-2020

Pour mon premier édito il me semble essentiel

de remercier ceux qui ont fait renaître ce club

ex nihilo. C'est grâce à Maxime et Louis, ainsi

que leur équipe si aujourd'hui vous lisez notre

premier numéro, que j'écris ces quelques

lignes. Leurs efforts permettent à 9 personnes

de vous proposer ces pages de divertissement.

Premier édito de

Pierre-Antonin Rousseau

Président INTimes 2020-2021


SOMMAIRE

EDITO

DOSSIER CAMPUS

SEI en miettes

tINTer

Librairie INTimes

Chronique d'un étudiant

Es-tu fait pour lister ?

De belles retrouvailles

SONDAGES

DOSSIER ACTUALITES

Récap des infos sportives

Appel naïf à la révolution

Sortie culturelle du mois

Le monde du spectacle en panique

Podcasts

Lecture de rentrée

DOSSIER VIEUX

Présente ta majeure TSP : DSI

Présente ta majeure IMT-BS : IAI

DOSSIER JEUX

Mots croisés

Vrai ou faux

Bingo de la SEI

HOROSCOPE

DOSSIER TRUCS

Infos utiles et inutiles

INTimes is hearing you

REMERCIEMENTS

DANS LE PROCHAIN NUMERO

p. 2

p. 4

p. 5

p. 7

p.10

p.14

p.16

p.21

p.24

p.32

p.33

p.35

p.37

p.40

p.43

p.47

p.49

p.51

p.52

p.53

p.54

p.55

p.56

p.57

p.58

p.58

p.59

p.60

p.62

3



CAMPUS

SEI EN MIETTES

Chers 1A, 2A, 3A et plus,

Après des mois de confinement puis des

mois de vacances, l’arrivée ou le retour à

l’INT et plus particulièrement la SEI,

étaient attendus. Faisons un retour rapide

sur cette SEI avortée.

Une SEI traditionnelle c’est lundi journée

BDE, mardi journée BDA, mercredi

journée ASINT, la nuit des assos le jeudi

soir et le très attendu WEI de vendredi

soir à lundi soir. Tout le monde est réuni

au forum, pas de distanciantion sociale,

on rigole au point de se postillonner

dessus et finalement c’est un peu comme

ça qu’on s’intègre. Cependant cette année,

nous avons pu assister à une SEI inédite à

cause de la crise sanitaire. Deux jours de

SEI (ce n’est tout simplement plus une

SEMAINE d’intégration), en mini-équipes,

réparties sur tout le campus, avec des

animateurs parsemés un peu partout et

des activités où surtout, surtout, on n’a

pas à se toucher. Bon, on sera tous

d’accord, ça n’est clairement pas la

meilleure SEI qu’on a connu (bien qu’elle

fut organisée le mieux possible étant

données les conditions à respecter, et

pour ça, merci Julien). Pour les 1A qui

n’ont le plus souvent, jamais connus

d’autres SEI, nous comprenons bien votre

déception.

De même, on pensera aux 2A qui ont

organisé des choses pour rien et les Vieux

qui avaient sûrement préparés leurs

meilleures voix, sans avoir pu chanter

grand-chose au final.

Dans ce numéro, certains articles se

concentreront sur votre ressenti de la

situation, ou encore sur les solutions

proposées pour pallier aux difficultés

d’intégration, comme par exemple tINTer.

Concentrons-nous plutôt sur les

conséquences de ce début d’année

perturbé.

Tout d’abord, le plus évident est

d’évoquer les difficultés pour les 1A de

s’intégrer en ce début d’année : des plus

petits groupes, moins de contacts, plus de

WEI ? Ça signifie aussi plus de difficulté à

faire des rencontres, ce qui est pourtant

d’autant plus nécessaire quand certains

cours ne sont pas présentiels et

nécessitent la formation de binômes.

5


CAMPUS

SEI EN MIETTES

Ce n’est pas tout. Un autre risque

perceptible est la perte des traditions.

En effet, avec le peu de chants qu’il y a eu et

le fait que tout le monde ne soit pas

rassemblé, pensez-vous que tous les listeux

connaissent la chasse à l’ours ? Et on ne

parlera même pas du jardin de ma tante…

Plus préoccupant encore, comment le BDE

successeur de Kraken sera-t-il à même

d’organiser une SEI et un WEI alors qu’il

n’aura participé à aucun des deux

véritablement ?

Pour meubler

07 87 84....

Bien sûr, les traditions sont faites pour

évoluer (rappelons-nous des anciens WEI où

un train était réservé au transport des

animaux de l’INT), ne serait-il pas

dramatique que les petites choses qui font

l’unicité de l’INT disparaissent ? Maintenant,

la dernière et non moins grave

conséquence de cette SEI minimaliste. Les

1A après leurs concours, les 2A après la fin

de l’année supprimée et les Vieux pour leur

dernière année, ont besoin de se défouler,

de faire la fête comme tout bon étudiant le

souhaite. Pensez-vous que l’absence

d’occasion les empêchera de profiter de

cette nouvelle année ? La réponse est non

et de ce qu’on a pu voir, si des occasions

peuvent être créées facilement, une

occasion sans staff est la porte ouverte à

tous les risques.

Alors surtout, prenez soin de vous.

(On recycle notre vieux président

du journal)

6


CAMPUS

INTERVIEW : tINTer

Comme vous l’avez sûrement vu

récemment sur Campus TMSP, une

nouvelle application a fait son apparition

à l’INT : tINTer ! Corona oblige, si tu es en

1A, cet outil te permet de trouver un

binôme de travail ou un parrain et si tu

es en 2A, un fillot qui partage tes centres

d’intérêts. Si tu es passé à côté de cette

nouveauté ou que tu veux tout

simplement en savoir plus sur son

fonctionnement, voici l’interview de

Lucas, créateur de l’application de match

à l’INT.

Bonjour Lucas ! Est-ce que tu

pourrais te présenter pour ceux qui

ne te connaissent pas encore ?

Bonjour, je m’appelle Lucas Delsol et je

suis en 2A à TSP. Cette année j’ai intégré

le cursus Sophia et donc je ne suis plus

sur le campus. Je suis le respo

numérique du BDE Kraken. Au niveau

de mes activités extra-scolaires, j’aime

beaucoup l’escalade et l’année dernière

je faisais partie de Pomp’INT. J’ai fait ma

prépa au lycée Thiers à Marseille mais je

suis originaire de la région lyonnaise.

Quelles sont tes réalisations et projets

au sein du BDE ? Nous étions 2 au sein

du pôle numérique, Enzo Daros et moi.

Pour ce qui est des projets passés, l’année

dernière durant la campagne, je me suis

personnellement occupé de l’application

pour les commandes de petit-dej Kraken,

de l’application web pour le calendrier de

l’Avent et des QR codes lors de la chasse

au trésor. Cette année, j’ai pour projet de

me concentrer principalement sur tINTer,

même si ce n’est pas 100% en rapport

avec le BDE, c’est une application faite

pour les élèves.

Passons maintenant aux détails de ton

application, tout d’abord :

Qu’est-ce que tINTer ? tINTer est une

application mobile disponible sur Android

et iOS. Son but est double, premièrement,

elle permet de profiter du système de

parrainage de l’INT à distance. Que ce soit

les 1A, 2A, IMTBS ou TSP, primo-entrants

ou non, chacun peut trouver un parrain ou

respectivement un fillot grâce à un

système de matchs. Un peu avec le même

principe que Tinder, l’application permet

de trouver des gens qui nous

correspondent en se basant sur des

critères tels que les associations, l’attirance

pour la vie associative et pour les soirées,

l’appétence pour l’organisation

d’évènements et les goûts musicaux.

L’application a un second objectif, celui-ci

demandé par l’école, c’est de permettre

aux 1A TSP de trouver leur binôme et

binôme de binôme pour les cours en

comodal. Ce n’est pas forcément aisé

quand on arrive en 1A de trouver un

binôme, les 2A eux se connaissent déjà

donc c’est plus simple.

7


CAMPUS

INTERVIEW : tINTer

Le développement de tINTer fait partie

de mes stages de cet été. J’étais à la fois

en stage pendant 2 mois à l’hôpital Foch

où je devais analyser des données sur

les patients et en stage pour l’école.

Mais bon je passais plutôt 2h par

semaine à l’hôpital et 10h sur tINTer.

Actuellement je travaille toujours pour

l’école, notamment pour la maintenance

de l’application et la correction de bugs.

Les 1A TSP étaient donc obligés de

l’utiliser ? Ils étaient « obligés » dans

un sens mais ils pouvaient très bien

rechercher les potes qu’ils s’étaient déjà

fait sur le campus et matcher avec eux

pour devenir binôme.

D’où vient le projet tINTer ? Qui en a

eu l’idée ? À l’origine tINTer est le sujet

de mon projet de développement

informatique de 1A. Nous étions 4 et un

de mes coéquipiers a proposé cette idée

qui correspondait à nos attentes : une

application qui pourrait aider la vie

associative. La première version de

tINTer vient donc de ce projet scolaire,

c’est ce qui a lancé le projet. J’ai voulu

aller plus loin et présenter le principe à

d’autres élèves et notamment à Claire

Lecocq (ancienne directrice adjointe des

formations à TSP) qui s’est montrée très

intéressée, ce qui m’a conduit a présenté

l’application à Cécile Narce et Olivier

Berger pour la concrétiser.

Peux-tu nous parler de son

développement en général ?

Combien de temps ça t’as pris ?

Déjà, la première version de tINTer a mis

6 mois à voir le jour, c’est-à-dire toute la

durée du projet informatique. Mais une

fois que j’ai su que l’école était intéressée

par l’application, j’ai dû repartir de zéro

car l’interface graphique n’était pas

adaptée aux critères de match que nous

voulions définir. Pour choisir ces critères,

j’ai fait passé un Gform à l’ensemble de la

promo pour leur demander quels points

communs ils aimeraient avoir avec leur

futur fillot. En tout le développement de

l’application m’a pris environ 3 mois car

j’ai dû repartir de zéro au niveau du

back-end et du design. J’ai d’abord

débuté le côté graphique puis je me suis

attaqué au back-end durant le dernier

mois, c’est-à-dire tout ce qui est serveur,

requêtes… Ce qu’il faut savoir, c’est que

jusqu’au dernier moment, je ne savais

pas si l’école voulait vraiment mettre en

place la formation des binômes via

tINTer. J’ai donc mis 2 mois pour faire la

partie parrainage de l’application,...

8


CAMPUS

INTERVIEW : tINTer

...et seulement 2 semaines pour la partie

binômes, j’avais tellement appris durant

les premiers mois que j’étais rôdé.

Est-ce que tu aurais des chiffres à

nous communiquer comme le

nombre de téléchargements ou de

matchs ? Oui, alors du côté scolaire,

l’ensemble de la promo des 1A TSP s’est

inscrite sur l’application : 185 élèves, soit

100% des effectifs ! 86 matchs se sont

faits et 40 binômes de binômes. Au

niveau associatif, il y a eu 460

inscriptions finies, c’est-à-dire 460

personnes ayant fini de créer leur profil,

et 90 matchs pour le système de

parrainage.

Et toi, tu as matché avec des 1A ?

Non, parce que je m’étais inscrit en tant

que 1A pour pouvoir espionner et voir

tout ce qui se passait, donc je n’ai pas

pu avoir de match.

Est-ce que tu as eu des retours de la

part des élèves ou de

l’administration ? Beaucoup d’élèves

sont venus me voir pour m’indiquer

certains bugs, c’était très bienveillant et

en même temps, ils me disaient qu’ils

trouvaient le principe de l’application

vraiment chouette. Lors de sa sortie,

j’étais en contact avec Emmanuel

Monfrini (remplaçant de Claire Lecocq)

et ma tutrice du projet info de 1A. Ils

m’ont tous les 2 fait des retours très

positifs, notamment Monsieur Monfrini

m’a dit que pleins de gens au sein de

l’administration avait trouvé ça super !

Certains des centres d’intérêts

évalués pour matcher un autre élève

sont un peu vagues, as-tu pour

projet de faire évoluer ces critères ?

Pour cette année, la plupart des

utilisations a déjà été faite, le plus gros

des matchs se fait en début d’année, ce

qui est normal. Donc dans l’immédiat,

pas de changement de prévu mais au

cours de l’année je compte faire passer

un nouveau Gform aux élèves pour leur

demander s’ils ont de nouvelles idées,

des choses qu’on pourrait modifier. Les

critères sont déjà basés sur les

demandes des élèves mais je suis

conscient qu’une application doit évoluer

et je suis à 100% d’accord pour évoluer

avec les élèves et leurs demandes.

L’application est sortie, un mois

après quel est ton bilan ? Es-tu

satisfait de sa diffusion ou as tu

encore quelques doutes ? J’ai pu

suivre sa diffusion de loin seulement vu

que je suis à Sofia mais, avec les retours,

je trouve que ça a plutôt bien marché. Je

ne m’attendais pas à plus de 300

téléchargements donc là avec 460, je

suis très content. Pour moi c’est une

réussite et j’espère que cette application

a pu aider les 1A, et même si au final elle

n’avait servi qu’à 10 personnes, mon job

aurait été rempli !

Pour finir, INTimes ou INTv ?

INTimes.

9






CAMPUS

Chronique d'un étudiant

A peine arrivé sur le campus, je vois quelques 2A en arrivant. Ils me disent de

cotiser à plein de trucs, je comprends rien. J’entre dans une salle, je pense c’est

le bar. AbsINThe, quel drôle de nom, j’espère qu’ils en servent au moins. Il y a

des stands, on m’envoie vers celui du bureau des élèves. Il me parle de la vie

associative, du fait qu’il faut lister. J’apprends que le bar est ouvert ce soir à

partir de 20h.

Ma chambre maisel est petite mais je suis enfin loin de mon cocon familial. Je

n’en pouvais plus. Maintenant la prépa c’est finie, je vais pouvoir m’amuser

malgré le corona.

Il est 21h je viens de dîner. C’est le moment de rencontrer des gens. Je prends

une grande respiration. Il va falloir être sociable. Je suis un peu stressé. Aller on

se motive. J’arrive derrière le foyer. Il n’y a pas grand monde encore. Tant mieux

j’ai juste à cibler un groupe. Je vais au bar extérieur et j’achète une pinte. Les

barmans sont là pour mettre à l’aise clairement. Ils me posent des questions et

se renseignent sur moi. Comme il n’y a pas grand monde, j’imagine que ça leur

fait passer le temps aussi. Bon ils ne vendent pas d’absinthe mais que des

bières. J’ai à peine eu le temps de répondre à deux trois questions qu'un petit

groupe de deuxième année arrivent. Ils connaissent bien les barmans et

commencent aussi à me parler. Quel plaisir de se faire intégrer comme ça. Le

petit groupe me voit et m’entraine dans un jeu très sympa pendant lequel

j’apprends à les connaître.

Et bien il est 22h30 et je commence à m’égayer un peu. Ce jeu est bien plus

fourbe qu’il n’en a l’air. De plus en plus de gens arrivent et tous se dirigent vers

des premières années. C’est plutôt sympa et là je me sens bien plus à l’aise

pour aller parler à des gens.

Il y a cette fille là-bas, je pense que c’est aussi une première année. Elle est

vraiment jolie et son visage quand elle rit et sourit est contagieux. J’ose à peine

aller lui parler tellement elle a l’air à l’aise dans le groupe où elle parle.

Il commence à être tard, je suis de plus en plus soûl. Il faut que je tente ma

chance. Elle a un regard magnifique et profond. Je peux me perdre dedans. On

a commencé à discuter et progressivement nous nous sommes retrouvés plus

que tous les deux. J’ai envi de l’embrasser mais peut être que c’est trop tôt. Je

suis perdu. Au moins j’ai retenu son nom.

14


CAMPUS

Chronique d'un étudiant

Je n’ai rien tenté. Je n’ai pas eu le courage de me faire rejeter pendant ma

première soirée. J’ai rencontré pleins de gens sympas. Je m’ennuie les journées.

Mais ça y est, c’est l’heure de mon rendez vous du soir, je retourne au bar. J'ai à

peine eu à balayer l’espace T du regard pour la voir. Mes yeux l'ont trouvé

instantanément. Je ne la vois qu'ici, le soir. On ne s'est jamais vraiment croisé la

journée. J’ai traîné mes potes ici pour être sûr d’arriver avant qu'elle ne parte.

Elle ne m'a pas vu. Peu importe qu'elle me remarque puisque je craquerai

bientôt pour l'aborder. Je veux mieux la connaitre mais elle s'esquive. La

musique est un peu forte ce soir. Elle sort de la piste de danse pour fumer. Elle

est la seule fumeuse de son groupe, c'est ma récurrente chance. Elle vient de

sortir seule. J'attends un peu pour simuler une certaine spontanéité. Je sors

une cigarette à la main. Elle me sourit et m'invite à la rejoindre. Elle m'a grillé.

On échange des banalités. Je suis captivé par son sourire, il démarre des yeux

puis anime tout son visage. J'essaie de ne pas avoir l'air insistant. Je ne sais

presque rien d'elle.

La musique qui passe est entrainante. Ses yeux s'écarquillent et elle m'entraîne

danser sur la piste improvisée. C'est le moment où tout son corps se déchaîne

et son énergie est communicative. Sous mon regard, elle me lance de timides

coups d'oeil. Je ne l'ai jamais vu faire cette mimique à quelqu'un d'autre. J'ai

déjà si envie de craquer. Mais je me retiens, je ne veux pas qu'elle disparaisse

maintenant. Il est deux heures et demi. Nos idées ne sont plus si claires. Elle se

rapproche légèrement de moi. Je m'avance à petits pas vers elle. C'est

maintenant inéluctable. On s'embrasse. C'est fort comme toujours. Gourmand

presque brutal. Sa main me tire audacieusement les cheveux. Je lui propose

d'aller chez moi mais à peine ma phrase terminée, je vois son regard et je

comprends tout de suite son refus implicite. Je lui propose qu'on se voit un jour

comme pour un rendez vous mais son "on verra" chuchoté à mon oreille me

réchauffe et me blesse. Elle disparaît dans la nuit. Comme à chaque fois.

Pourtant je sais qu'à notre prochaine rencontre, je craquerai encore.

15


CAMPUS

TEST : Es-tu fait pour

lister ?

Q1 : Tu sors combien de fois par semaines ?

A : Je sors 1 fois par semaine

B : Je sors 2 fois par semaine

C : Je sors 3 fois par semaine ou plus

D : Je sors au moins 8 fois par semaine sans compter les jours fériés

Q2 : Lister pour toi, c’est :

A : T’investir noblement pour la vie du campus alors que personne va voter pour toi

B : Se faire kiffer avec ton équipe de branquignol

C : Aller faire ses courses

D : Vouloir faire une bonne campagne politique malgré ton charisme de Benoît Hamon

Q3 : Ton état en soirée :

A : Tu portes des chaussures bateaux ça évite de tanguer sous alcool

B : Tu ne bois que de l’eau

C : Tu portes tes jambes avec ton corps

D : Tu ne viens pas

Q4 : Ton niveau en peinture est…

A : Nul à chier

B : C’est dur de se décider dans la vie, qui me dis qu’en prenant cette décision ça ne va pas

avoir des répercussions sur mon avenir, moi je veux devenir un cadre dynamique

C : Excellent, je repeins le mur que tu souhaites en fin de soirée

D : Astral, comme le niveau de n’importe quel artiste peintre du BDA

Q5 : Ou se situe ton niveau de délinquance ?

A : Tu suggères au trésorier de ta liste d’investir dans les paris sportifs

B : Tu enlèves parfois ton masque malgré les caméras de surveillance

C : Tu décides de ne pas payer ta cotisation pour la liste

D : Tu as déjà mis ton bras dans le distributeur pour chopper cette put*** de pasta box aux

4 fromages

16


CAMPUS

TEST : Es-tu fait pour

lister ?

Q6 : Que veux-tu faire plus tard ?

A : Je souhaiterai travailler dans l’audit mais je sais pas pourquoi

B : Je souhaite devenir président de la junior entreprise Sprint

C : Bonjour je suis Maxime, jeune entrepreneur au sein de la fondation Institut-Mines

Business School, je me suis fait incuber il y a de ça 3 mois pour mon projet sur les

tulipes vertes renouvelables

D : Chaque métier, c'est d'la dynamite, J’veux juste gagner deux à trois fois plus qu'un

jeune cadre dynamique

Q7 : A quel point aimes-tu les crevettes ?

A : C’est quoi le rapport ?

B : Le nom vernaculaire crevette (aussi connu comme chevrette dans certaines régions

de la francophonie) est traditionnellement donné à un ensemble de crustacés

aquatiques nageurs, essentiellement marins mais aussi dulcicoles, autrefois regroupés

dans le sous-ordre des « décapodes nageurs », ou Natantia

C : Je suis un grand spécialiste : la crevette citron, la crevette à l’ail, la crevette au poivre,

le cocktail de crevette, le burger de crevette, la crevette kebab, la soupe de crevetteJe

n’aime pas ça

D : C'est mignon une petite crevette

Q8 : Kraken c’est le nom.…

A : De Whispers

B : Du nouveau BDE

C : Du nouveau bateau de Dolph’int

D : De la nouvelle ASINT

Q9 : 9

A : Ton nombre de voix le jour des résultats

B : A l’envers ça fait 6

C : J’y vois avant tout une sorte de destruction créatrice

D : Ton nombre de CF2 au premier semestre

17


CAMPUS

TEST : Es-tu fait pour

lister ?

Q10 : Connait tu Babeth ?

A : Oui elle était respo secu-log

B : Non mais j’aimerai bien lui payer un kebab

C : Pas vraiment mais j’aimerais bien regarder avec elle le ciel rempli d’étoiles

D : Ni oui ni non

Nombre de points selon tes réponses :

Q1 : A = 0 point, B = 0.5 point, C = 1 point, D= 1.5 points

Q2 : A = 1 point, B = 2 points, C = 0 point, D = 0.5 point

Q3 : A = 2 points, B = 0.5 point, C = 1 point, D = 0 point

Q4 : A = 0 point, B = 0 point, C = 2 points, D = 0.5 point

Q5 : A = 1 point, B = 4 points, C = 0 point, D = 2 points

Q6 : A = 0.5 point, B = 0 point, C = 1 point, D = 2 points

Q7 : A = 0 point, B = 0.5 point, C = 2 points, D = 0 point

Q8 : A = 2 points, B = 1 point, C = 3 points, D = 0 point

Q9 : A = 1 point, B = 1.5 points, C = 0 point, D = 2 points

Q10 : A = 0.5 point, B = 3 points, C = 3 points, D = 0 point

Tu as entre 0 et 7 points : Tu es le Dark Sasuke de la cour de récré, imperturbable,

concentré, les doigts croisés et le regard sombre… Tu portes un lourd fardeau sur tes

épaules et tu ne souhaites qu’une seule chose : te venger, mais stp liste pas frérot.

Tu as entre 8 et 14 points : Au pays des merveilles toi tu es juste moyen, tu tiens la

moyenne en cours, tu as eu TSP ou IMT-BS comme école, t’es la personne moyennement

moyenne. En somme tu es le parfait médiocre, ta vie et ton existence le restera… Si tu

listes personne ne te remarquera sur l’organigramme.

Tu as entre 15 et 20 points : Tu as su démêler le vrai du faux à l’instinct, je suis sûr que

tu fais partis de ces personnes qui ne travaillent pas mais qui ont un petit talent naturel. Il

faut des listeux comme toi, pas trop non plus parce que t’es assez flemmard.

18


CAMPUS

TEST : Es-tu fait pour

lister ?

Tu as entre 21 et 24 points : Toi t’es un bon, je t’ai directement reconnu. Bon t’as

tendance à boire un peu trop d’alcool mais t’es le genre de personne qui va plaire dans

une liste, tu ramèneras quelques voix grâce à ta personnalité, j’en suis convaincu. Tu

seras sans doute VP, trésorier ou respo prévention, je la vois d’ici cette flamme dans tes

yeux.

Tu as 25 points : Bonjour Monsieur le futur président d’associations, heureux de vous

rencontrer, votre talent n’a d’égal que votre grandeur, j’espère qu’on pourra profiter d’un

bon petit verre ensemble au bar pour profiter de votre personne. J’ai hâte, bien

cordialement.

Listez, vous n'y perdrez rien

vous y gagnerez tout

et surtout

UNE FAMILLE

19



CAMPUS

De belles retrouvailles

Un soir durant la PréSEI, j’avais un besoin de calme après une journée assez

chargée. Je me baladais tranquillement sur le campus et décidais d’aller ranger

un local dont mon association est en charge. C’est un lieu où s’entasse de

nombreuses choses très diverses plus ou moins utiles à notre activité

associative. Après quelques minutes dans ce capharnaüm, je découvris posée

sur une étagère une pochette remplies de documents (voir plus bas) : des

lettres, des cartes d’identités, des photos… Après avoir feuilleté ma trouvaille,

je me rendis compte que toutes ces archives appartenaient à la même

personne, un étudiant de la fin des années 90, diplômé depuis longtemps.

Intrigué par ce personnage, j’étais aussi attristé à l’idée de ces documents loin

de leur propriétaire.

Je continuais mon « exploration » dans le local encombré mais mon esprit

restait attaché à cette pochette. Perturbé par cette découverte, je décidais de

retrouver cet Alumni, au moins pour découvrir ce qu’il était devenu. De retour

dans ma chambre, je commençai mes recherches : je sortis chaque lettre,

chaque carte à la recherche d’informations qui auraient pu m’être utiles. Mes

premières découvertes : mon Alumni était un étudiant marocain (ce qui

explique peut-être toutes ces cartes d’identités en arabe) venu faire sa classe

préparatoire à Toulouse avant d’intégrer notre école. Mise à part ça, il

pratiquait le volley et possédait énormément de signatures de joueurs de

l’OM. Je découvris également son nom et prénom dans des documents.

Mes premières recherches sur Internet n’ont pas été très fructueuses car plein

d’homonymes sont apparus. Mais surtout aucune trace de Télécom SudParis

ou Télécom Ecole de Management… J’ai donc lu les lettres à la recherche de

nouveaux indices et heureusement pour moi ces dernières étaient en français.

Beaucoup d’entre elles provenaient de sa sœur avec qui il semblait proche

mais encore une fois, aucune trace de ce parent dans mes recherches en

ligne. Enfin je remarquai une autre expéditrice de lettres, une amie d’enfance

de mon Alumni…

21


CAMPUS

De belles retrouvailles

Cette fois-ci des résultats ! Notamment sur Facebook où je n’ai eu que 5

résultats. Parmi ces profils, un me semblait intéressant car l’âge s’approchait

de celui de mon Alumni. Je décidai alors de sauter le pas et de contacter cette

femme. Sa réponse arriva rapidement et comme je m’y attendais, elle semblait

sceptique à ce que je lui racontais. Mais après lui avoir donné des détails

notamment sur son adresse depuis laquelle elle avait envoyé la lettre mais

aussi une photo de mon Alumni lorsqu’il avait 12 ans (voir plus bas), elle fut

convaincue et impressionnée par ce qu’il arrivait. Malheureusement elle n’était

plus en contact avec l’Alumni depuis plus de 30 ans… Cependant, elle avait le

contact Facebook de la sœur de mon étudiant mystère. Je touchais au but !

J’ai contacté la sœur par Facebook et comme pour l’amie d’enfance, je lui

racontais l’histoire de ma découverte. Elle n’a jamais vu mes messages… Je

commençais à être dégouté car ma piste la plus prometteuse s’éteignait sans

que je ne puisse rien faire.

Quelques jours plus tard, au détour d’un rendez-vous administratif, je suis allé

à la rencontre de T&MA, l’association des Alumni afin de voir s’ils possédaient

un moyen supplémentaire à ceux que je disposais pour retrouver mon

étudiant. Ils furent très intéressés par mon histoire et ont accepté avec grand

plaisir de m’aider. Sur LinkedIn, ils ont retrouvé mon Alumni grâce à leur

réseau. Je me rendais compte que l’orthographe que les différentes

administrations avaient donné à son prénom sur les papiers que j’avais

retrouvé était différente sur le réseau social ce qui explique pourquoi mes

recherches restaient infructueuses. Depuis le début, j’étais si proche du but !

Je me suis alors rapproché du profil trouvé et au fond de moi j’étais persuadé

que c’était lui. On remarquait un lien avec la photo de l’Alumni à 12 ans. Après

quelques jours, ce dernier m’a répondu et après quelques messages, j’ai eu la

confirmation qu’il s’agissait de la personne que je recherchais. Il est expatrié à

Singapour depuis plusieurs années et était ravi de savoir ses documents

retrouvés. Il m’a fourni une adresse en France où j’ai pu envoyer tout ce que

j’avais trouvé.

22


CAMPUS

De belles retrouvailles

J’appris en discutant avec lui qu’il était à l’INT de 1994 à 1997 et que c’est

durant sa 1A qu’il rencontra sa femme avec qui il est depuis maintenant 26

ans et avec qui il a eu 3 enfants !

Je suis passé par de nombreuses émotions durant cette aventure et c’est la joie

et la fierté de retrouver la bonne personne, presque 30 ans après son passage

dans notre campus que je pense retenir de cette histoire.

23



SONDAGE

LES STATISTIQUES DE

RENTREE

Sondages réalisés sur une population d'une centaine de personnes

Veux-tu lister ?

"ça manque clairement de

discrétion cette année"

Si oui, quel bureau ?

" J'adore le sport, je me vois

plus au Bureau Des Sports "

24


SONDAGE

LES STATISTIQUES DE

RENTREE

Que pensez-vous des chaussures bateaux ?

Aimes-tu les noeuds papillons ?

" Franchement, ça fait soin un ptit

noeud pap"

25


SONDAGE

LES STATISTIQUES DE

RENTREE

Ta préférence entre... ?

" Eclipse c'est la soirée

de Centrale ?"

Ta préférence entre... ?

" Kraken même si on les voit pas "

26


SONDAGE

LES STATISTIQUES DE

RENTREE

Ta préférence entre... ?

"Godfather parce que le blaze fait rire"

Ta préférence entre... ?

"Je n'ai jamais vu Seji"

27


SONDAGE

LES STATISTIQUES DE

RENTREE

Ta préférence entre... ?

"Pierre-... quoi ?"

Que pensez-vous des vieux ?

28


SONDAGE

LES STATISTIQUES DE

RENTREE

Merci Julien

Parce qu'on ne le dira jamais assez

INTv c'est quoi ?

Vous aviez de l'imagination

29


SONDAGE

LES STATISTIQUES DE

RENTREE

Quelle est la ville la plus ghetto de

France?

30


SONDAGE

LES STATISTIQUES DE

RENTREE

Quel 1A fera un bon listeux ?

Ne nous décevez pas...

31



ACTUALITES

Récap des infos sportives

TENNIS

Novak Djokovic remporte pour la

cinquième fois le Masters 1000 de Rome

contre Schwartzman.

Le 1er tour de Roland-Garros a commencé

le dimanche 27 septembre dans le froid et

sous la pluie. Niveau français, Garcia et

Paire au second tour. Wawrinka n’a fait

qu’une bouchée de Murray.

CYCLISME

Victoire en jaune du slovène Tadej Pogacar

pour le Tour de France, Bennett s’en tire

avec le maillot vert et Hirschi avec le prix

du plus combattif.

Une enquête a été ouverte pour soupçons

de dopage, deux gardes à vue chez Arkéa-

Samsic.

FOOTBALL

La footballeuse Eugénie Le Sommer

devient la meilleure buteuse de l'histoire

des Bleues (82 buts) en succédant à

Marinette Pichon.

Bâle revient dans son ancien club de

Tottenham.

L'Olympique de Marseille bat le Paris

Saint-Germain (1-0), une première depuis

2011.

Messi déçu du départ de son ami Suarez

qui a fait un gros démarrage avec

l’Atletico. Griezmann ne s’adapte toujours

pas à son club.

Première défaite du Bayern depuis des

mois contre Hoffeneim, mais rien

d’inquiétant.

Bielsa et son équipe de Leeds marche sur

l’eau en produisant le plus beau football

d’Europe.

Un doublé inédit au XXIe siècle : la

Néerlandaise Anna van der Breggen a

remporté la course féminine des

championnats du monde de cyclisme à

Imola, deux jours après avoir conquis le

titre du contre-la-montre.

Julian Alaphilippe a été sacré champion du

monde sur route sur le circuit italien

d'Imola.

33


ACTUALITES

Récap des infos sportives

Rugby

À quelques jours de briguer un nouveau

mandat à la tête de la Fédération française

de rugby, Bernard Laporte est ressorti

libre de garde à vue, soupçonné d'avoir

usé de son influence en faveur d'un grand

argentier de ce sport.

GOLF

L’américaine Bryson DeChambeau a

remporté l’US Open de golf, le premier

grand chelem de sa carrière, à 27 ans.

Coupe d’Europe de rugby : Les franciliens

se sont imposés à Nanterre contre les

tenants du titre anglais. Ils retrouveront en

finale Exeter

MOTO

Le français Quartararo gagne en

Catalogne et reprend la tête du

championnat du monde.

FORMULE 1

Troisième victoire consécutive pour Toyota

aux 24 Heures du Mans.

Après une intervention de Mercedes, Lewis

Hamilton a récupéré les points sur sa

super licence qu'il avait perdus après sa

pénalité reçue lors du Grand Prix de

Russie.

BASKET

Miami accède à la finale NBA alors qu’ils

étaient outsider.

34


ACTUALITES

Appel naïf à la révolution

Salut l’INT,

Aujourd’hui je vais vous parler très

calmement de notre bon vieux ministre de

l’éducation nationale. Parce qu’il a encore

dit une bêtise . Vous vous y attendiez pas

hein ?! Et bah si c’est encore lui, après

avoir merveilleusement réussi sa réforme

du lycée, il fait des petites sorties de route

où personne le valide après. Coup dur

pour monsieur Blanquer.

Bon ça y est j’ai assez salé je peux vous

raconter la petite histoire.

Alors alors... il y a pas longtemps c’était la

rentrée des classes (bon j’avoue là je vous

apprends rien). Et des filles se sont vu

refuser l’accès à leur école (collège lycée

hein) sous prétexte qu’elle portait des

tenues « vulgaires », « provocantes », et qui

allaient empêcher la concentration.

Il y a eu un gros mouvement sur tiktok

(jugez pas, tiktok c’est normal ils sont

jeunes) et twitter #lundi14septembre où

tout le monde (fille et garçon tu as capté)

devait aller à l’école habillé de manière «

provocante ».

L'avis et les propos de cet article n'engagent que la

rageuse du bureau

Et quelque jours plus tard, Monsieur

Blanquer se fait interroger à la télé. Et

qu’est ce que ce grand monsieur nous, il

dit blabla « tenue républicaine » blabla «

grand bon sens » blabla les directeurs

d’école décident de ce qui est républicain

ou non. Conclusion, il se mouille pas et dit

non non on laisse comme ça. Si un jour ça

m’était arrivé que me laisse pas rentrer

dans mon collège ou mon lycée à cause

de ma tenue, j’aurai tellement pété un

câble (Mais alors tellement je pense vous

imaginez même pas). La vraie question,

c’est qu’est que ça veut dire “tenue

républicaine” ? Une question qui me

semble importante de poser. Mais est ce

que quelqu’un a la réponse ? Une mini

jupe, c’est pas républicain ?!???!!

Ça c’est la partie super de l’histoire. C’est

une lutte contre la sexualisation de la

femme qu’on discriminise au lieu

d’éduquer les mecs qui askip sont

incapables d’être concentrés en cours

parce qu’il y a 10cm2 de peau visible

(franchement les gars sentez vous insultés,

pleins de gens vous prennent pour des

penis sur patte).

35


ACTUALITES

Appel naïf à la révolution

Même Monsieur Blanquer a dû se dire

Oupsi j’ai raté une occasion de pas dire

une bêtise. Personne l’a soutenu. Même

Gabriel Attal s’est légèrement détaché de

ce qu’il a dit (après tu me diras, c’est qui

Attal ? Je saurais pas répondre). Que la

ministre de l’égalité le soutienne pas là

dessus, ça ne me semble pas très dur à

imaginer mais là vraiment peu (genre

vraiment peu) de personne sont derrière

lui ! J’en aurais presque de la peine pour lui

(update : non vraiment pas en fait).

Après avoir fait une réforme des lycées

vraiment de la meillleeeeeuuuuure des

manières, il balance des petites piques de

l’ancien monde. Il s’agirait de grandir

monsieur.

Bon les gars j’espère j’ai pas trop salé mais

comment ça m’énerve !!

Vous aussi énervez vous contre des trucs !

Vous verrez ça peut faire changer le

monde .

Jamais testé, mais ici il fait le taf...

39


CULTURE

Sortie culturelle du mois

Avec un campus à Evry, il faut bien

admettre que personne n’est frappé par

les événements culturels organisés.

Pourtant il existe des initiatives. La fabrik’

organise parfois des expositions. Elles

peuvent être en collaboration avec des

clubs ou associations de l’école. L’année

dernière lors du Festiv’art du BDA, une

exposition était organisée en collaboration

avec Déclic, Paint’IT et le Rig. Donc

associatif que tu es, qui a soif de

médiatisation, propose leur des projets, ils

seront ravis de collaborer avec des

étudiants.

Si la vie d’Evry t’ennuie et que tu as la

motivation d’aller jusqu’à Paris (vive le RER

D) j’ai des bons plans pour toi.

Si tu t’es trompé d’école et qu’en réalité ta

passion c’est la mécanique et que ta

passion serait de construire des trucs, il y a

une expo pour découvrir les secrets des

grandes constructions (type tour

montparnasse, Burj Khalifa, viaduc de

Millau…). Bon c’est vrai que la cité des

sciences et de l’industrie c’est à 1h30

depuis Evry mais quoi ? De grands

bâtiments impliquent de grands trajets.

Tu es nostalgique

des tubes de ton

enfance (J’aime les

moches,

ChatRoulette…), début

janvier Max Boublil sera

au Splendid pour son

nouveau spectacle.

Franchement c’est

surement du meilleur

goût, prends vite ta

place !

Mais si tu préfères

l’humour un peu

corrosif, va découvrir

Pierre-Emmanuel

Barré au Trianon le 31

octobre et 1er

novembre dans “Pfff….

Une conférence de

Pierre-Emmanuel

Barré”. Il compte te

rendre moins con

pendant que toi tu le

rends plus riche.

37


CULTURE

Sortie culturelle du mois

Pour les amateurs de lecture et de fantaisie, franchement la vie “le sorceleur” (the witcher)

c’est génial en livre. Même si la série netflix a déçu, foncez sur les livres ils sont excellents.

Les différentes trames parallèles sont plus faciles à suivre et bien plus détaillées.

Sinon plus classique, Orgueil et préjugés de Jane Austen, le premier roman où un badboy

devient un mec incroyable. Une romance où l'héroïne est taquine, vive d’esprit et ne se

laisse pas faire. En plus celui là il se trouve gratuitement sur internet en pdf.

En espérant que ces suggestions t’ont parlé sinon promis ça sera mieux la prochaine fois.

(On dirait presque les notres...)

38



CULTURE

Le monde du spectacle en

panique

Le monde du spectacle est un secteur qui

fait vivre énormément de gens. Souvent des

boulots soit à mi-temps soit des postes

d’intermittent, en tout cas ce sont des métiers

qui nécessitent des regroupements de

personnes à l’occasion de représentation

quelconque. Notre monde du spectacle

vivant est une richesse. C’est souvent ce que

l’on regroupe sous l’appellation “exception

culturelle”. En effet, l’état subventionne

beaucoup de théâtres et de festivals en tout

genre, ce qui nous donne une richesse en

terme d’événements assez monstrueuse.

Nous avons constamment des festivals

partout en France.

Malheureusement, une chose terrible est

arrivée… Le coronavirus… Ainsi presque du

jour au lendemain tout a fermé. Les bars, les

restaurants, les théâtres, les salles de

concert… Et tout ce petit monde s’est

retrouvé dans une situation compliquée. En

effet, plus de spectacle signifie plus de

revenue pour tous ces intermittents /

saisonniers.

De plus, à aucune annonce du Président, il n’y

avait de mot pour la culture. Beaucoup de

gérants de salle ou de comédiens ont appelé

l'Etat à se manifester sur les futurs conditions

de réouverture. Jérémy Ferrari humoriste et

producteur, s’est targué d’un “ne nous

méprisez pas”. Il invite le gouvernement à

lever certaines mesures comme ils l’ont fait

pour d’autres secteurs. Le monde du

spectacle vivant voulait des réponses.

Le début de l’été à amener un certain

relâchement dans les mesures de restriction.

Les rassemblements de plus de 5000

personnes ont été autorisés pendant une

courte période. Ce qui n’a pas empêché

beaucoup d’évènements d’être annulés ou

fait à distance (Rock en seine,...) Depuis le 11

août les rassemblements de plus de 5000

sont de nouveau interdits.

Malgré tout certains humoristes ont pu

commencer à remonter sur scène mais la

situation est tellement flou que beaucoup

reportent leur spectacle à plus tard.

Il existe toutefois des initiatives pour re

remplir (selon les restrictions) les salles de

spectacle. Le théâtre du rond point à paris

ouvre pour une série de spectacle en plein air

gratuits pour ramener les gens sur le chemin

des salles.

La contrainte de la distanciation physique, est

que cela réduit énormément le nombre de

places vendables au public. Certains théâtres

n'émettront plus d’invitations, d’autres

augmenteront légèrement leurs tarifs pour

rester rentable.

Il est vital pour toutes ces salles de retrouver

un public.

40


CULTURE

Le monde du spectacle en

panique

40



CULTURE

Des podcasts à découvrir

Que ce soit lors d’un trajet en voiture, un voyage en train ou simplement seul dans ta chambre,

toute occasion est bonne à prendre pour écouter des podcasts. Humoristiques, pédagogiques,

divertissants… plus nombreuses les unes que les autres voici une sélection des émissions à

écouter d’urgence.

De quoi ça parle : Code Source est le podcast quotidien

d’actualité du Parisien. Il approfondit chaque jour un

évènement d’actualité à travers les voix de journalistes

de la rédaction du Parisien et de celles et ceux les ayant

vécues directement. On y retrouve des portraits, des faits

divers, des témoignages.

Durée moyenne d’un épisode : 20 minutes

Émission coup de coeur : « Les étés des Bleus, 2018 :

20 ans après, de nouveau sur le toit du monde »

De quoi ça parle : Dans cette émission, le conteur hors

pair, Christophe Hondelatte tient les auditeurs en haleine

avec des récits ciselés et captivants : faits divers, parcours

singuliers ou portraits de personnalités. Il raconte les

histoires qui ont fasciné les Français avant de les

disséquer en compagnie de ses invités.

Durée moyenne d’un épisode : 30/40 minutes

Émission coup de coeur : « Cerdan-Piaf, le grand amour

»

De quoi ça parle : Le 26 décembre dernier, la team

Golden Moustache s’est rendue au Barbès Comedy Club,

la nouvelle maison du stand-up à Paris. Pour te faire vivre

le spectacle comme si tu étais dans la salle, tout a été

enregistré en binaural. Anis, le chauffeur de salle,

t’explique en quoi ça consiste en début de chaque

épisode, mais tu vas voir, c’est cool.

Durée moyenne d’un épisode : 7 minutes

Émission coup de coeur : « Tania est fan de round-up »

43


CULTURE

Des podcasts à découvrir

De quoi ça parle : Magali Bertin et Seb Mellia forment «

Sebali », ils ont la trentaine et sont en couple depuis

plusieurs années. Au micro de leur podcast, ils débattent

de sujets qui ont animé leurs discussions de couples

durant la semaine, du partage des tâches jusqu’aux

sujets d’actualité en passant par les films qu’ils ont pu

voir, et ils sont très rarement d’accord…

Durée moyenne d’un épisode : + d’1h

Émission coup de coeur : « Épisode 3 - Poulet coco ou

caca ? »

De quoi ça parle : À chaque épisode, embarquez dans

les couloirs du temps pour revivre les petits et grands

événements qui ont forgé la science. Chasseurs de

science, c'est une immersion sonore de quelques

minutes dans la foisonnante histoire des sciences.

Durée moyenne d’un épisode : 10 minutes

Émission coup de coeur : « Nicolas Bourbaki : aux

origines de la société secrète de mathématiciens » »

De quoi ça parle : Dans ce podcast, Justine Fraioli

interroge des artistes sur des périodes de leur vie et les

chansons qui les ont particulièrement marqué lors de ces

épisodes. On y découvre de nouvelles musiques et on en

apprend plus sur des personnalités que l’on ne

connaissait finalement qu’en surface.

Durée moyenne d’un épisode : 40 minutes

Émission coup de coeur : Tout dépend de vos artistes

préférés !

44


CULTURE

Des podcasts à découvrir

De quoi ça parle : 4 comiques de la nouvelle génération

se réunissent pour un podcast entre potes. Ils prennent

le micro autour de sujets du moment et livrent leur

vision du monde, souvent décalée, parfois cocasse mais

immanquablement drôle. Ces impros sont effectuées par

des humoristes différents à chaque épisode, excepté

Seb Mellia qui anime l’émission.

Durée moyenne d’un épisode : 1h à 2h

Émission coup de coeur : « Ep 8 - Baptiste Lecaplain,

Benjamin Verrecchia, Doully, Seb Mellia »

De quoi ça parle : Conquérantes est un podcast de

Madmoizelle qui parle de sport et de sportives, mais pas

que ! Ça parle de ces meufs qui ont choisi de se

dépasser, de briser les barrières, les leurs mais aussi

celles que le monde voulait leur imposer. Ces meufs, bien

dans leurs baskets, qui ont osé prendre leur place et la

défendre.

Durée moyenne d’un épisode : 30 minutes

Émission coup de coeur : « Le cheerleading, l’exigence

américaine au service d’un incroyable show »

(Pour écouter les podcast...)

45



CULTURE

Lecture de rentrée

Votre journal INTimes a choisi de sélectionner des livres cultes, des livres

incontournables aux styles d’écriture très variés, aux thèmes inspirants ou bien

révoltants. Bref, des livres qui ne vous laisseront pas indifférents… Mieux, qui,

parfois, vous donneront à réfléchir ! Cette liste n’est bien évidemment pas

exhaustive, nous mettons un peu de tout pour tout le monde.

Un livre de développement personnel pour ceux qui

détestent le développement personnelLe discours

ambiant nous pousse sans cesse à nous améliorer. Sois

plus heureux. Sois en meilleure santé. Sois plus

intelligent, plus rapide, plus riche, plus sexy, plus

productif. Mais il faut en finir avec la pensée positive,

nous dit Mark Manson. "Soyons honnêtes : parfois tout va

de travers, et il faut faire avec."

" LE manuel classique de l'industrie des relations

publiques " selon Noam Chomsky. Véritable petit guide

pratique écrit en 1928 par le neveu américain de

Sigmund Freud, ce livre expose cyniquement et sans

détour les grands principes de la manipulation mentale

de masse ou de ce que Bernays appelait la " fabrique du

consentement ".Comment imposer une nouvelle marque

de lessive ? Comment faire élire un président ? Dans la

logique des " démocraties de marché ", ces questions se

confondent.Bernays assume pleinement ce constat : les

choix des masses étant déterminants, ceux qui

parviendront à les influencer détiendront réellement le

pouvoir. La démocratie moderne implique une nouvelle

forme de gouvernement, invisible : la propagande.

47


CULTURE

Lecture estivale

En 1944, Mathilde, une jeune Alsacienne, s'éprend d'Amine Belhaj, un

Marocain combattant dans l'armée française. Après la Libération, elle

quitte son pays pour suivre au Maroc celui qui va devenir son mari.

Le couple s'installe à Meknès, ville de garnison et de colons, où le

système de ségrégation coloniale s'applique avec rigueur. Amine

récupère ses terres, rocailleuses ingrates et commence alors une

période très dure pour la famille. Mathilde accouche de deux enfants

: Aïcha et Sélim. Au prix de nombreux sacrifices et vexations, Amine

parvient à organiser son domaine, en s'alliant avec un médecin

hongrois, Dragan Palosi, qui va devenir un ami très proche. Mathilde

se sent étouffée par le climat rigoriste du Maroc, par sa solitude à la

ferme, par la méfiance qu'elle inspire en tant qu'étrangère et par le

manque d'argent. Les relations entre les colons et les indigènes sont

très tendues, et Amine se trouve pris entre deux feux : marié à une

Française, propriétaire terrien employant des ouvriers marocains, il

est assimilé aux colons par les autochtones, et méprisé et humilié par

les Français parce qu'il est marocain....

Cela fait deux ans que Paul Hansen purge sa peine dans

la prison provinciale de Montréal. Il y partage une cellule

avec Horton, un Hells Angel incarcéré pour

meurtre.Retour en arrière : Hansen est superintendant a

L'Excelsior, une résidence où il déploie ses talents de

concierge, de gardien, de factotum, et - plus encore - de

réparateur des âmes et consolateur des affligés. Lorsqu'il

n'est pas occupé à venir en aide aux habitants de

L'Excelsior ou à entretenir les bâtiments, il rejoint Winona,

sa compagne. Aux commandes de son aéroplane, elle

l'emmène en plein ciel, au-dessus des nuages. Mais

bientôt tout change. Un nouveau gérant arrive à

L'Excelsior, des conflits éclatent. Et l'inévitable se

produit.Une église ensablée dans les dunes d'une plage,

une mine d'amiante à ciel ouvert, les méandres d'un

fleuve couleur argent, les ondes sonores d'un orgue

composent les paysages variés où se déroule ce roman.

48


CULTURE

Lecture estivale

Il porte la rage des « Gaulois réfractaires » et la met

en récit pour la rendre intelligible à ceux qui la

ressentent. C’est la chronique glaçante d’une histoire

terrifiante : on y découvre le chemin des

aveuglements qui a conduit à cette débâcle,

l’engrenage des mensonges, la révélation

hallucinante des alertes des militaires, les

ignorances savantes du biopouvoir liberticide ; sans

oublier un morceau d’anthologie : la rencontre du

Puy du Fou, quand Emmanuel Macron s’enivrait

encore de l’Ancien Monde. La plume de Philippe de

Villiers est inspirée. On se laisse emporter par

l’expression aboutie, dense, littéraire et cinglante de

la colère qui gronde partout aujourd’hui contre le

Nouveau Monde, mort du coronavirus

Un petit traité de sagesse qui nous met sur la voie d'une

authentique réussite.Et si nous changions de regard sur

l'échec ?En France, échouer est mal perçu. Nous y voyons

une faiblesse, une faute, et non un gage d'audace et

d'expérience.Pourtant, les succès viennent rarement sans

accroc. Charles de Gaulle, Rafael Nadal, Steve Jobs,

Thomas Edison, J.K. Rowling ou Barbara ont tous essuyé

des revers cuisants avant de s'accomplir.Relisant leurs

parcours et de nombreux autres à la lumière de Marc-

Aurèle, Saint Paul, Nietzsche, Freud, Bachelard ou Sartre,

cet essai nous apprend à réussir nos échecs. Il nous

montre comment chaque épreuve, parce qu'elle nous

confronte au réel ou à notre désir profond, peut nous

rendre plus lucide, plus combatif, plus vivant.

P.R

49



VIEUX

Présente ta majeure

TSP : DSI

Nom : Bensarsa

Prénom : Ryan

Surnom : Ange Gardien

Promotion 2020

Poste : Recherche d’emplois (le covid a

fait mal)

Poste associatif : Président AIESEC,

Pougne Stratton, membre BPM

Apport de la vie associative dans la

vie professionnelle :

Organisation, je sais gérer des crises et

j’analyse bien les gens et les situations.

Grâce à AIESEC j’ai beaucoup amélioré

mon anglais..

Majeure : DSI (Déploiement et

intégration de Système d’Information)

Apport de l'apprentissage de la

majeure dans le vie

professionnelle :

Plein de connaissances techniques,

on a beaucoup codé donc ça m’a

permit de beaucoup m’améliorer, on

a fait beaucoup de projet donc en

gestion de projet j’ai appris beaucoup

de chose.

Plus gros regret : Honnêtement

aucun, la majeur est vraiment bien et

nous prépare vraiment bien !

51


VIEUX

Présente ta majeure

IMT-BS : IAI

Nom : Potel

Prénom : Valentin

Surnom : Le King

Promotion 2020

Poste : Ingénieur d’affaire dans un

cabinet de conseil chez Astek

Poste associatif : Président Uni’Vert, RE

Coconuts, Membre Intervenir et Welcom’

Apport de la vie associative dans la

vie professionnelle :

On gère une équipe quand on est

président, et gérer une équipe c’est

gérer les absences, présences, qualités

des uns et des autres pour essayer de

faire des événements les plus qualitatifs

possible. C’est de la gestion

administrative, avoir des autorisations,

avoir des personnes qui se déplacent

comme pour la semaine du handicap.

Majeure : IAI (Ingénierie d’Affaires

Internationales)

Apport de l'apprentissage de la

majeure dans le vie

professionnelle :

J’ai voulu apprendre le métier

d’ingénieur d’affaires en choisissant

cette majeur et c’est exactement ce

qu’elle m’a appris. Le métier que je

fais aujourd’hui je l’ai entièrement

appris dans ma majeur.

Plus gros regret : Ne pas avoir

gagné la campagne ASINT, quand on

fait une campagne c’est pour la

gagner. Sinon aucun regret sur mon

cursus à l’école.

52



JEU

Mots croisés

Les clubs et assos

1. … qui chanteeeeeuh!

2. Le principal fournisseur de porte-cartes de l’école

3. Les spécialistes de la blockchain

4. Ceux sans qui Netflix n'existerait pas 5. Les amoureux de la vie et de la bouteille

6. 95.4

7. Les meilleurs vendeurs de crêpes du Forum

8. arTC

9. L’héritage des Tigers

10. À la pointe de la mode

11. De loin la meilleure asso du campus 12. Les amis de la bête

13. Ils écument les mers d'Evry tous les week-ends

14. Peut-être pas une asso mais à jamais dans nos coeurs

54


JEU

Vrai/Faux

Toutes les listes perdantes méritaient de gagner

Babeth a un fils caché à l’école

Les tableaux de Paint’it seront prochainement exposés au Louvre

L’Asint c’est avant tout du sport

Le BDA a servi du savon à boire au cabaret

Le meilleur président du BDE était Raven

P2T et Aiesec sont des assos qui exigent beaucoup de travail

La musique Bande Organisée a déjà été passée plus de 100 fois depuis

la rentrée

Eclipse c’est bien plus qu’une liste

L’année dernière, deux tentures ont été à l’effigie de personnes de l’INT

Stratton a refait l’électricité dans la cuisine U4

Le club de Pétanque de l’INT a participé à 3 Finales de Championnat de

France Universitaire

55


JEU

56


Bélier

Tu te sens en forme ce mois-ci, les

infrastructures sportives sont fermées

jusqu’à nouvel ordre ? Trop peu pour toi,

tu braves les interdits et cours éliminer les

toxines ingérées lors de ta dernière

soirée.

Gémeaux

Tu es devenu le mec cool du campus, tout

le monde te parle et te respecte, mais tu te

sens bien seul quand ton bras reste coincé

dans le distributeur de la maisel alors que

tu es filmé.

Lion

Tu n’as pas encore beaucoup d’amis. Tu

vas bientôt devenir le champion du billard

au Cj. Le BDA est fait pour toi. N’attend

plus et liste. Enfaite attend un peu la

campagne est plus tard...

Taureau

Les astres sont en colère contre toi, si tu

dois retenir un conseil : il faut lister. Si tu as

déjà listé, alors il faut convaincre les 1ères

années de lister. Si tu es déjà en train de

les convaincre de lister alors continue.

Cancer

Si tu es au chômage, l’étoile du big bang

est alignée en ascendant poulet, cela

signifie que tu trouveras l’amour de ta vie

ce mois-ci, ouvres bien les yeux !

Vierge

Ton allure de bg te permet de conclure

très rapidement, peut-être trop

rapidement d’ailleurs…

Balance

Ta jauge d’énergie est aussi vide que le menu

de la semaine de Campus TMSP, mais tu ne

veux pas te laisser abattre. Tu redoubles

d’effort pour que ta créativité n’est d’égal que

ton chômage, et c’est un succès !

Scorpion

T’es quelqu’un de vraiment charismatique, tu

as confiance en tes idées et projets. Tu

aurais pu concurrencer Macron aux

dernières élections. N’hésite plus. Monte ta

liste et part à la conquête du Saint Polo BDE.

Sagittaire

Rappeles-toi que l’échec n’est que partie

remise, entoures-toi des bonnes personnes

et tu ne perdra jamais (à part si des procus

sont alignés avec saturne, dans ce cas les

voix risquent de rendre ton avenir incertain).

Dans tous les cas, il faut lister.

Verseau

Tu ne sais pas quoi faire de tes journées.

Pourtant tu es quelqu’un qui déborde

d’idée. Tu aimes bricoler et jouer au

domino. Bah c’est cool en vrai, c’est sympas

une petite partie de domino. Mais tu

devrais essayer le Pigeon à Absinthe.

Capicorne

Tu aimes les bâteaux, mais tu as un faible

pour la peinture, et en même temps tu

apprécies chanter sous la douche… Tu

hésites donc entre Dolph’int, Paint’int et

Sing’int… Nous t’aidons : LISTE.

Poisson

Pour toi le coronavirus est un combat de

tous les jours, tu milites pour le port du

masque au Street workout et tu as décidé

de suivre les conseils de ton pote EELV qui

t’as dis de ne plus mettre de sapin à noël.


INFOS

INFOS UTILES ET INUTILES

Un test nasal du Covid-19 perce la paroi

du cerveau d'une Américaine.

Trump positif au Covid-19... Combien de

shot de Javel va-t-il s'enfiler ?

Le BDS se pense supérieur au BDE, c'est

dommage qu'on ne les ait pas vu en

action pendant leur campagne.

Le GR plaira-t-il à l'unanimité cette année

? Spoiler alert : NON.

Burger King réclame l'obtention d'une

étoile au guide Michelin.

Des indépendantistes déclarent la

création d'un Etat souverain de Savoie.

X, 77 ans, dépense 4.000 euros sur un

site de rencontre mais ne rencontre

personne: "J’ai vraiment la rage".

De nombreuses personnes ont

découvert avec dépit qu'il existait un bar

à Evry, celui de l'Ibis hôtel.

Satan vous souhaite une bonne rentrée

et une bonne fin d'année 2020.

Une étude réalisée par pleins de gens,

aurait démontré que quand même si

chacun faisait l'effort de porter son

masque on serait moins dans la merde.

P.R bientôt interdit de GR, priez pour lui.

"Plus on est de fous plus on rit" est une

expression qui ne s'applique pas quand

on a le covid. Mettez vous en

quarantaine au lieu de lécher les verres

de vos potes.

Le propriétaire du Scénic noir

immatriculé DS-309-GP a laissé sa

fenêtre arrière gauche ouverte.

Cdt.

L'Accueil.

Les Arsenics qui avaient refusé de faire

campagne à cause du covid ne se

retiennent pas d'aller à tous les

événements portant leur polo gagné sans

avoir fait campagne.

L'Italie recherche 100 personnes goûteurs

pour la coupe du monde de tiramisu.

Pour la deuxième année consécutive on

remercie la liste perdante de transmettre

l'esprit asint abandonné par le BDS.

Sinon elle revient quand la vie associative ?

Cher réseau, je suis étudiant en 3e année à

Telecom SudParis et je prépare un master

en IA et Big Data. Je suis à la recherche d'un

stage de 6 mois conventionné qui débute

février 2021

Partagez svp.

F.G repart pas trop longtemps quand

même, tu vas nous manquer.

Lister discrètement c'est bien, inviter sa

liste sur certains groupes pour permettre

aux modérateurs de la découvrir c'est

mieux. N'est-ce pas G.S?

La mafia, la vraie quand elle fait n'importe

quoi, elle sort pas son Iphone 8 pour

mettre ça sur insta, et vous savez pourquoi

? Parce que c'est comme ça qu'on se fait

chopper comme des merguezs. Hein GF.

Le saviez-vous ? En 2019, McDonald's a

perdu l'exclusivité du big mac suite à une

bataille juridique perdue contre un petit

restaurant écossais.

Un père et un fils ont à eux deux 36 ans.

Sachant que le père a 30 ans de plus que le

fils, quel âge a le fils ?

La réponse c'est pas 6.

58


INFOS

INTIMES IS HEARING YOU

Simple recueil sans prétention de ce que notre équipe éditoriale a pu entendre ces derniers

temps.

-Le Yearbook finalement on le sort ou pas ?

Toujours cette même asso du chômage

-Ils nous manquent quand même le king

Potel, Romain et ses 3pts et les autres...

Des 2A au terrain de basket

-Cinquante, cinquante, cinquante !

Les 1A avant de découvrir la réalité

-J’avais oublié qu’on avait un local…

Une présidente qui connaît bien son club

-Mais tu as fait quoi toi pour le campus ?

Un 1A qui ne sait pas qu’il parle à JL

-Ah mais tu es un ghost c’est ça ?

Un 1A qui n’a pas compris que ne pas

lister c’est pas être un nobod parlant à la

prez AbsINThe

-Moodle est cassé non ?

Entendu tous les jours

-Claire <3

Tous les 2A TSP

-Il est 22h, bientôt l'heure de se réveiller

Le corona

-Je viens de me prendre deux râteaux…

-Tu veux pas ouvrir un Jardiland ?

Un mec en échec qui a (pas trop) le

soutien de ses potes

-Je suis une merguez

Un ancien prez INTimes

-On m’a proposé Kraken, on m’a proposé

Whispers, j’aurai du accepter le VP Kraken

Un asint qui n’a pas fait campagne

-Si je candidate pas absinthe j'suis vraiment

une pute

Un 1A trop chaud

-Ils sont vraiment beaux les bombers INTimes !

Tout le campus

-J'aurais jamais le niveau de Anthony et

Quentin pour l'équipe 1 de Basket

Un 1A qui n'a pas tort

-Tu n'aurais pas aimé travaillé à Apple sous l'air

Jobs

Une personne chère à nos coeurs

-INTv = Instagrammeuse

Un mec qui va mal finir.

59


FIN

REMERCIEMENTS

Ceux sans qui ce numéro n'aurait pas pu voir le jour.

60


FIN

REMERCIEMENTS

Ah oui on oubliait...

Merci d'avoir remonté le club :

- Alice Petit

- Basma Kassou

- Florian Goupil

- Louis Caldas

- Matthieu Chatard

- Nolwenn Sourice

- Yasmine Belghith

61


Des infos sur les listes BDE

Les réponses des prochains CF

Le retour de Claire Lecocq

Des jeux

Un guide de survie en amphi

Une comparaison entre la 206 et la clio3

Le nouveau logo de Agora

Des stages proposés par Aiesec

Un sondage sur l'appréciation de Bande Organisée

Beaucoup de plaisir

Le numéro de téléphone de Maxime ...54 22

Une Interview de Babeth








More magazines by this user
Similar magazines