Femmes et Sports

thierryweinberg

découvrez notre nouveau magazine exclusivement consacré aux femmes et au sports en Suisse

CH

Femmes

& SPORTS

Le Sport suisse au féminin


Femmes

éditorial

Loin d’être anecdotique, la pratique sportive est essentielle

dans le combat pour l’égalité homme-femme. Encore fautil

atteindre sa cible. Médiatisation, pratique à haut niveau,

accession aux postes de direction... Bien qu’en progression,

les chiffres témoignent toujours d’écarts significatifs et ce, à

tous les niveaux.

Malgré les efforts nombreux et variés déployés par

les pouvoirs publics en faveur de l’égalité, des obstacles

persistent dans la vie quotidienne. Un fossé continue de

séparer l’égalité de jure et de facto. Le même constat peut

être fait dans le domaine du sport, souvent considéré

comme étant dominé par des valeurs «masculines ». En

dépit des initiatives louables et des recommandations

pertinentes émanant des pouvoirs publics et du

mouvement sportif, il reste nécessaire de faire progresser

l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport, au

moyen d’engagements fermes, pris à tous les niveaux, dans

tous les groupes d’âge et par des personnes des deux sexes.

Le sport peut et doit apporter une contribution positive à

la société : il favorise le respect mutuel, la tolérance et la

compréhension, en réunissant des hommes et des femmes,

quels que soient leurs âges, leurs origines ethniques, leurs

religions et leurs conditions sociales. Bien encadrées, les

FEMMES & SPORTS est une publication du

Groupe Sport+

19 Chemin du Champs des Filles

CH-1228 Plan Les Ouates GE

Tel : 022 518 03 58

Email : ch-sports@mail.ch

Directeur de la rédaction et

Directeur de la publication :

David Luthi

Conception graphique :

NOTEN Services Sàrl

Fondateurs :

Ganancia Marie, David Luthi

www.ch-sports.store

activités sportives peuvent ainsi être un moyen de lutter

contre les discriminations, les préjugés et les stéréotypes.

La tâche est colossale pour changer les mentalités. C’est

ce qui la rend passionnante. Je demande une réflexion

collective, un travail réciproque. Loin de moi l’idée de

lancer un projet uniquement féminin; ce serait exactement

tout le contraire de la réflexion menée jusqu’ici car il s’agit

d’un effort à mener tous ensemble. Notre société n’exploite

pas encore tout le potentiel du sport. Il est temps que cela

change. Améliorer l’accès des femmes et des jeunes filles

à la pratique sportive n’est que l’une des nombreuses

mesures qu’il est nécessaire de prendre pour faire évoluer

la situation.

L’institution sportive véhicule de manière durable et

massive un système de valeurs dans lequel on retrouve les

caractéristiques des groupes dominants qui l’ont institué ;

celle d’une bourgeoisie jeune, libérale et masculine.

Comme dans d’autres domaines de la culture et de la vie

sociale, les femmes se portent à sa conquête depuis le début

du XX e siècle.

Questions abonnements :

Claire Galland

022 518 03 58

Publicité :

Claire Morand

Groupe Sport+

Distribution

Suisse, Belgique, France

Impression :

Imprimerie d'Arve SA

22-24, rue des bains - 1205 Genève

Tél : (022) 328 55 03

Fax : (022) 328 02 11

Claire Galland

Ch+Sports

Laboratoire NUXE SAS – 127, rue d’Aguesseau - 92100 Boulogne-Billancourt – R.C.S. 642 060 123.

tout le plaisir de nuxe

maintenant en

nouveau

Puissant. Sensoriel. Engagé.

Ces soins certifiés bio concentrent des actifs d’origine naturelle et biologique, au potentiel amplifié par les technologies vertes.

Leurs textures aux parfums d’origine 100% naturelle fusionnent avec la peau, procurant un plaisir dont le Laboratoire NUXE

a le secret. Une nouvelle ère du bio avec des produits éco-conçus, de la formule au pack, pour un impact minimisé sur la planète.

NUXE S’ENgAgE

EN SAvoiR PLUS SUR www.NUXE.Com

NUXE SoUtiENt



Immobilier de prestige

L’immobilier est un métier toujours plus féminin

Combatre pour la vie par DS lingeries

Un boudoir pour être femme malgré la maladie

Société

L’apport des femmes dans le sport

Snowboard

Tanja Frieden

Esthétique par My pure skin

Complément alimentaire

Football

Alisha Lehmann

ou l’émergence du Champion-Spirit au féminin

Technologies par Elvie

Entraînement du plancher pelvien

Voile

Justine Mettraux :

la sportive suisse qui défie vents et marées

Histoire

Histoire de la Femme et du mouvement Olympique

Gymnastique

Giulia Steingruber

Karaté - Fitness - Wakesurf

Fanny Clavien, une Beauté qui sait se faire respecter

Pilates par Sabrina Tissot

Un sentiment de bien-être quel que soit votre poids !

Aventure

La marcheuse de l’extrême

Bio

L'Orthéria : Une boisson rafraîchissante 100% bio

produite en suisse

Ski

Cette championne

qui a façonnée l'histoire de son sport : Lara Gut

Sport automobile

Cyndie Allemann ou l’art de “prendre de vitesse”

le monde de la Formule 1

Portrait de famille

Michelle Gisin :

Une sportive pro à l’ascension fulgurante

Tennis

Timea Bacsinszki

Athlétisme

Lea ou l’esprit marathonien de la course

Lettre d'encouragements de la revue ELLE suisse par la

Directrice et Rédactrice en chef Anne-Marie Philippe

06

08

09

10

11

12

14

16

18

20

22

24

26

27

28

30

32

34

36

38

4



Immobilier de prestige

L’immobilier est un métier

toujours plus féminin

Avec 47% de collaboratrices, d’un âge moyen de

39 ans, les sociétés Gérofinance-Dunand / Régie

de la Couronne, qui englobe aussi la Régie du

Rhône, Barnes et Edifea, affichent une parité

presque parfaite entre hommes et femmes.

Cinq d’entre elles, qui y occupent différentes

positions, abordent cette question.

Membres du comité de direction pour CT et CP :

Céline Thomas (CT), Directrice Ressources Humaines,

Gerofinance – Dunand /Régie de la Couronne ;

Caroline Pinatel (CP), directrice générale, Régie du Rhône ;

Manon Brispot (MB), gestionnaire de projet marketing

et communication, Barnes ;

Natasha Gillieron (NG), attachée de direction,

Gerofinance – Dunand /Régie de la Couronne,

Caroline Maerten (CM), cheffe de projet,

Edifea partagent aussi leur relation à l’immobilier.

Céline Thomas en haut à gauche, Manon Brispot au milieu,

Caroline Maerten en haut à droite

Natasha Gillieron en bas à gauche, Caroline Pinatel en bas

à droite

Est-ce que la Suisse fait assez pour la promotion de

l’égalité dans les entreprises selon vous ?

CT : De plus en plus, mais il reste encore beaucoup de chemin.

Il faut que cette égalité entre dans les mœurs, pas seulement

entre les genres aussi entre les personnes suisses ou étrangères,

celles qui travaillent à temps plein et à temps partiel, qui ont

des orientations culturelles, politiques, religieuses ou encore

sexuelles considérées comme « différentes ».

Il est dommage de devoir légiférer pour que tout le monde ait

les mêmes droits, mais l’Humain doit être parfois contraint

pour devenir meilleur.

CP : Près de 40 ans après que l’égalité des droits entre femmes

et hommes a été inscrite dans la Constitution fédérale, la réalité

montre que les efforts doivent se poursuivre. La loi sur l'égalité

qui entre en vigueur cet été, imposant aux entreprises de plus de

100 employés de procéder à une analyse des

salaires, est un pas de plus pour s’interroger

sur la persistance des inégalités. Tant qu’il

sera nécessaire de légiférer, cela prouve que

les mentalités ne sont pas suffisamment

éveillées.

CM : Des efforts sont faits en Suisse mais

l’égalité n’est pas encore effective. La part

de femmes dans la construction reste faible

même si leur nombre croît. La proportion

de femmes aux postes à responsabilité dans

ce secteur ou les différences de salaire sont

autant d’indices démontrant que des efforts

restent à faire.

Pourquoi avez-vous choisi de travailler

dans l’immobilier ?

Qu’y appréciez-vous ?

MB : J’ai choisi de m’éloigner de l’évènementiel

sportif pour découvrir un nouveau

terrain de jeu, plus terre à terre. C’est un secteur

qui s’éloigne de mes expériences, mais

qui partage les mêmes valeurs : la compétition entre les concurrents,

la passion d’un bien qui pousse un acheteur à transformer

l’essai. Je retrouve les mêmes caractéristiques marketing, mais je

les communique différemment.

CP : J’aime la diversité des matières traitées, des profils

rencontrés, l’attachement au concret des biens gérés et le fait

qu’il s’agit toujours de gérer des relations humaines avec nos

clients ou avec nos collaborateurs.

NG : C’est un domaine très diversifié qui permet d’échanger

avec différents intervenants. Les contacts humains sont prioritaires

pour trouver les meilleures solutions, que ce soit pour

les locataires ou les propriétaires. Ce domaine évolue constamment

et le fait d’avoir à remettre l’ouvrage sur le métier et de faire

avancer les projets me motive.

Tant qu’il sera

nécessaire de

légiférer, cela

prouve que

les mentalités

ne sont pas

suffisamment

éveillées.

CM : J’ai choisi de travailler dans la construction, pour poursuivre

l’aventure initiée par mon grand-père qui a fondé sa menuiserie.

Je suis très fière d’apporter une touche féminine dans

ce métier d’homme, en y déployant ma sensibilité et ma créativité.

Dans la construction, j’aime également mener des projets, en

équipe, de leur genèse à leur réalisation.

En trois adjectifs, comment décririez-vous votre

quotidien professionnel ?

CT : relevé, énergique, plaisant

MB : sportif, enrichissant, passionnant

CP : passionnant, intense, humain

NG : intéressant, varié, évolutif

CM : passionnant, intense, enrichissant

Est-ce que le sport en entreprise est un

bon vecteur pour améliorer l’égalité

dans les entreprises ?

CT : Oui, mais il faudrait éviter de mettre les

salarié-e-s en concurrence, notamment dans

des sports « de force » où les hommes pourraient

prendre le dessus. Les sports collectifs

ou d’endurance pourraient amener de la cohésion

au sein d’une équipe, de la complicité,

de la confiance. Cela se ressentirait au travail.

CP : Tout à fait, cela démontre, si besoin est,

que si la force physique peut être inégale, la

ténacité, l’endurance, la motivation, la finesse

de jeu sont des qualités qui n’appartiennent

à aucun sexe. Le sport génère aussi le respect

et renforce l’esprit d’équipe, quel que soit le

genre.

Est-ce que le sport en entreprise serait

un bon vecteur pour améliorer l’égalité

homme -femme dans les entreprises?

CM : Oui, si les hommes font preuve d’ouverture d’esprit et

sont prêts a partager le terrain...

Les femmes sauront faire preuve de tactique, de ténacité et

d’habileté pour atteindre le but.

Pourquoi avez-vous choisi de travailler dans

l’immobilier ? Qu’appréciez-vous dans ce secteur ?

CT : Je suis arrivée dans le monde de l’immobilier un peu

par hasard. Venant du secteur bancaire, j’ai tout de suite été

à l’aise dans ce monde où l’on trouve de nombreux métiers,

que ce soit technique, commercial, juridique, administratif,

qui se regroupent autour de la pierre. C’est donc un ensemble

d’actions concrètes, visibles. Le monde de l’immobilier est

comme une fourmilière où chacun apporte sa pierre à l’édifice,

pour arriver à un résultat final : la satisfaction du client.

6 7



Combattre pour la vie

Un boudoir pour être femme

malgré la maladie

«C’est vrai que lorsqu’on essaye une prothèse, c’est agréable de ne

pas être dérangé par d’autres clients. D’ailleurs, je ne me sens pas

comme telle quand je viens.»

L’objectif de Sandrine Doray semble donc atteint, puisqu’elle a tout

fait pour cela, notamment en accueillant celles qu’elle appelle ses

«patientes» sur rendez-vous uniquement. «Certaines viennent

simplement pour boire un café et discuter, sans rien acheter. Avec

mon expérience, je peux les conseiller ou leur expliquer ce qu’elles

vont devoir affronter.» La gérante de 52 ans fait ici référence à sa

formation de technicienne en radiologie «Je suis passionné par le

domaine de la santé et suis donc familière avec les épreuves que

doivent traverser mes patientes.»

L’apport des femmes dans le sport

depuis le premier marathon gagné par une femme

Vous souhaitez en savoir

plus sur ce que sont

devenues les femmes dans

le domaine du sport ? Vous

ne savez pas vraiment si

cela à eu un impact ? Pas

de panique, nous allons

tout vous dire au sein de cet

article !

Société

Un cabinet proposant uniquement de la lingerie médicale

a vu le jour à Rennaz. Unique sur Vaud, il propose tenue

de sport, soutiens-gorge, maillots de bain ou nuisette

aux femmes souffrant du cancer du sein entre autre.

Depuis Novembre 2019, un cabinet dédié intégralement à la

lingerie médicale a ouvert.

«J’offre des produits adaptés aux femmes souffrant du cancer du

sein et ayant subi une ablation partielle ou totale ou toute autre

chirurgie mammaire», explique l’instigatrice du projet Sandrine

Doray.

Cette Française originaire de La Rochelle issus du milieu médicale,

possède plusieurs articles, allant de la prothèse mammaire externe

en silicone, au soutien-gorge post-opératoire, en passant par le

maillot de bain (avec une poche pouvant accueillir une prothèse,

elle-même étudiée pour pouvoir laisser couler l’eau sur le torse) ou

encore la robe de chambre-nuisette (confectionnée avec un tissu

spécial qui empêche la transpiration, néfaste à la cicatrice) ou même

les tenues de sport leur permettant de pratiquer leurs activités en

oubliant la maladie et le traumatisme physique !

Pas de «clientes», mais des «patientes»

«Ce genre de produits, on les trouve facilement sur le marché. Mais

c’est terriblement compliqué de choisir celui avec lequel on est à

l’aise», témoigne Josiane Richard qui a déjà été deux fois chez «DS

Lingerie médicale». «Ici, on est à notre écoute et on repart avec un

article qui nous fait nous sentir femme, ce qui est très important.»

Josiane Richard apprécie aussi l’intimité dont bénéficie l’endroit.

Je peux donc aussi proposer des prothèses mammaires externes en

silicone puisqu’ayant suivi avec succès une formation de prothésiste

mammaire (obligatoire en France pour les conseiller) !

«Je reçois une dizaine de patientes par semaine en

moyenne», calcule notre interlocutrice. Outre une oreille

attentive et des habits adaptés, elle leur propose également

des produits de beauté oncologique.

Un grand choix est disponible pour toutes les femmes

sportives (spéciales sport aquatique, marche et

randonnée, sport actif (tennis, squash…).

«mon plus grand bonheur est qu’en quittant mon

cabinet, ces femmes se regardent dans la glace et se disent:

«enfin, j'ai retrouvé un peu de ma féminité écorchée et me

sens belle et attirante »

En 1960, les femmes n’avaient le droit de

courir plus de 800 m aux JO

En 1960, il était déjà bien que les femmes puissent participer

aux Jeux Olympiques. Néanmoins, il est très important de noter

que pour la course à pied, ces dernières n’avaient absolument

pas le droit de courir plus de 800 m. En d’autres termes, il

s’agissait simplement de faire un sprint et non de courir pendant

plusieurs longues minutes. Bien évidemment, elles pouvaient

parfaitement participer au 100m, au 200m, au 80m haies et au

4x100m. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on pensait que

ces dernières n’étaient pas en mesure d’être endurantes pour la

course à pied.

En 1966, Roberta Gibbs fait son premier

marathon en cachette !

Six ans plus tard, c’est Roberta Gibbs qui fera parler d’elle. En

effet, elle souhaite participer au marathon, puisqu’elle a l’habitude

d’être spectatrice de ces derniers. Elle veut également se présenter

à celui de Boston. Mais bien évidemment, on lui refuse l’accès sous

prétexte qu’elle est une femme et que seuls les hommes ont le droit

de participer à ce dernier. Elle décide de passer outre : habitant

en Californie, elle voyage pendant 4 jours avant d’arriver la veille

du marathon à Boston. Le jour J, elle se cache dans un buisson et

intègre le marathon lorsque le peloton passe. Les marathoniens

la protègent lui affirmant qu’elle est sur la voie et qu’elle a donc

le droit de courir, comme eux. Elle finira son marathon en 3h21.

Kathrine Switzer se fait violemment interpeller par l'un des organisateurs du marathon de Boston en 1967.

© Getty

Un an plus tard, Kathrine Switzer est la

première marathonienne officielle !

Un an plus tard, Kathrine Switzer est la première femme à courir le

marathon officiellement. C’est grâce au soutien de son entraîneur

qu’elle décide de s’inscrire à cette épreuve. Elle ne dissimule pas

son physique et sera harcelée tout au long de sa course par les

organisateurs. Cette dernière finira sa course en 4h20, mais sera

disqualifiée, puis suspendue. Elle deviendra journaliste et militera

pour la cause des femmes.

Vers une ouverture de la course à pied

pour les femmes après 1972

Mais il est important de noter que cela a eu des répercussions

positives sur le domaine du sport. Voici un bref aperçu des

éléments qui ont changé :

- En 1972, le marathon s’ouvre aux femmes.

- En 1980, à Londres, un marathon est ouvert

uniquement aux femmes.

- En 1984, les femmes courent leur premier marathon

olympique.

Comme vous pouvez le remarquer, certaines femmes ont su

marquer l’histoire du sport. Si à l’heure actuelle, cela semble

logique que les femmes aient les mêmes droits, dans le domaine

du port, il faut savoir que cela n’a pas toujours été le cas.

8 9



Snowboard

Esthétique

Snowboardcross Turin 2006 :

La Suissesse décroche l'or Olympique

au terme d'un scénario incroyable.

Complément Alimentaire :

votre produit de référence pour le soin de votre peau.

Tanja Frieden

Tanja Frieden a remporté la médaille d’or du

snowboardcross, nouvelle discipline des jeux

Olympiques de Turin,en 2006 à Bardonecchia.

En snowboard cross, plus encore que dans les autres

sports de neige, la victoire n’est acquise qu’une fois la ligne

d’arrivée franchie.

Son adversaire la plus redoutable, l’américaine Jacobelis, 20

ans,championne du monde en titre, était très en avance et

s’apprêtait à remporter la course quand, à l’avant-dernier saut,

elle s’est mal réceptionnée sur un effet de style inutile et elle est

ainsi tombée. Tanja a réussi à la dépasser juste avant le dernier

saut pour remporter le premier grand titre de sa carrière. Son

succès fut aussi chargé en émotion, car Tanja Frieden avait dans

sa poche un drapeau norvégien en mémoire de son ami Lunde

Østvold, snowboardeur décédé en 2004 à l’entraînement.

Tanja Frieden fut élue en cette année 2006 «sportive suisse de

l’année».

Snowboardeuse professionnelle durant 14 ans,Tanja Frieden

est aujourd’hui Coach mentale, conférencière et présidente de

l’initiative des sports de neige «Go Snow».

Lors de ses conférences, elle fait vibrer l’auditoire avec sa

manière unique de transmettre ses connaissances.

Fruit de l’union d’un

père suisse et d’une mère

norvégienne, elle voit le jour à

Berne, le 6 février 1976. Elle

s’essaie pour la première fois

au snowboard en 1989 et c’est

une révélation.

Ce qui s’applique dans le sport d’élite peut souvent également

être appliqué directement dans le monde des affaires. Elle met

en évidence les méthodes d’auto-motivation efficace et de

focalisation sur les objectifs, utilisant des exemples pratiques

pour établir des parallèles entre le sport et les affaires. Elle est

certainement l’une des femmes les plus inspirantes au monde.

EstheMedis a conçu un complément alimentaire afin

d’agir de l’intérieur sur l’apparence de votre peau.

Avec l’âge, la peau perd progressivement les agents

naturels qui lui donnent sa souplesse, notamment

le collagène, l’élastine et son hydratation. Sa capacité à lutter

contre les atteintes des radicaux libres, qui attaquent les cellules,

décroît également. S’ils ne sont pas combattus, les radicaux

libres peuvent accélérer le vieillissement de nos cellules et

causer des dommages à nos organes, à notre ADN comme à

l’apparence de notre peau.

Le collagène, "top produit", est une solution réputée car elle est

scientifiquement prouvée. Il offrira à votre peau tout à la fois

fermeté, souplesse et hydratation. Comme tous les tissus, la

peau subie un processus de vieillissement naturel avec l’avancée

en âge, notamment à cause de la diminution de production de

ce précieux collagène (à partir de 20 ans). C'est alors qu'il faut

réagir afin d'éviter la formation des rides. Ce produit renouvelle

le collagène naturel afin de stopper les effets agressifs du soleil,

des UV, du vent, de la pollution, du froid...etc.

Le produit est top pour améliorer vos performances sportives.

Le collagène renforcera aussi vos os et vous offrira une solution

efficace contre les douleurs et les inconforts articulaires ; Retour

au bien-être graranti, puisque le collagène est particulièrement

riche en molécules synthétisant la créatine dans le corps

humain.

Si vous recherchez une aide 100% naturelle, la formule de

MyCollagenLift - produit phare de la Marque MyPUREskin

est votre meilleur allié : complément alimentaire 100% naturel,

concentré en BIO peptides de collagène marin. Le corps y puise

tout ce dont il a besoin pour être au mieux de sa forme.

L'élaboration de ce produit connait déjà un succès confirmé

auprès des personnes pour lesquelles à la fois l'apparence visible

de la peau et sa bonne hydratation organique sont essentielles.

Formulé pour satisfaire les personnalités les plus exigeantes en

termes de soin comme de santé, nous vous invitons à tester ce

produit exclusif MyPUREskin.

10 11



Football

Alisha Lehmann

ou l’émergence du Champion- Spirit au féminin

dans le bastion masculin du Football

Alisha a tout juste 21 ans, mais elle est pourtant la

sportive suisse la plus suivie. La bernoise Alisha

Lehmann, milieu de terrain à West Ham United

et internationale suisse , vient en effet de franchir

la barre mythique du million de followers sur son compte

Instagram!

Celle qui partage sa vie à Londres avec une autre internationale

suisse, l’attaquante de Chelsea Ramona Bachmann - qui apparaît

souvent dans les publications d’Alisha Lehmann sur les réseaux

sociaux -, devance largement les autres stars du sport suisse.

A titre de comparaison, la joueuse de tennis Belinda Bencic

compte 315’000 followers, la retraitée des courts Martina

Hingis 293’000, la slalomeuse Wendy Holdener et la triathlète

Daniela Ryf 177’00. Première sportive de Suisse à atteindre

ce cap du million, la Bernoise est précédée par cinq athlètes

masculins qui figurent eux aussi au classement de la popularité

sur Instagram. Roger Federer est évidemment loin devant tout

le monde avec ses 7,4 millions de followers. Il est suivi par les

footballeurs Xherdan Shaqiri et Granit Xhaka , le catcheur

lucernois Claudio Castagnoli, et le tennisman Stan Wawrinka.

Comment la Bernoise s’explique-t-elle ce succès? “Je publie

pas mal de posts, a-t-elle expliqué à «Blick». Mais je le fais de

manière spontanée, je ne réfléchis pas trop. Je pense que les gens

s’aperçoivent que mes photos sont naturelles et qu’ainsi, on se

rend bien compte de ma personnalité.”

Au-delà de cette belle célébrité, Alisha est une excellente

joueuse qui allie rapidité et technique, ce qui lui a offert la

possibilité de marquer un certain nombre de buts durant la

saison. La médiatisation de la dernière Coupe du Monde a eu

un effet retentissant sur cette discipline et l’ensemble des sports

féminins, qui souffrent d’une sous-médiatisation.

La réussite de la Coupe du monde va enfin propulser le sport

féminin sur le devant de la scène médiatique.

Le président de la FIFA Gianni Infantino a expliqué vouloir

faire passer le Mondial féminin de 24 à 32 équipes, sur le

même modèle d’ouverture prôné pour l’épreuve masculine.

Le dirigeant de l’instance du football a vanté la réussite de la

dernière Coupe du monde.

12



Technologie

Technologie

Entraînement du plancher pelvien avec l’Elvie Trainer

Discret, ludique et simple à utiliser

L'Elvie Trainer est un appareil intelligent avec sa propre application pour les

exercices de Kegel. Avec ce dernier le plancher pelvien peut être efficacement stimulé

et renforcé de manière discrète et ludique. Ce dispositif d’entrainement récompensé

est recommandé par les gynécologues pour les femmes après leur accouchement. En

outre, le renforcement des muscles du plancher pelvien permet d'accroître le plaisir

sexuel et peut prévenir les fuites urinaires chez les femmes de tout âge.

Elvie présente le premier tire-lait silencieux et

portable au monde

Elvie Pump est disponible dès

maintenant en Suisse

La société Elvie présente le premier tire-lait

silencieux et portable au monde, Elvie Pump,

disponible dès maintenant en Suisse chez Galaxus

et Amorana. Fondamentalement différente des

technologies de tire-lait déjà existantes, Elvie

Pump est complètement mains-libres et donne

aux femmes la flexibilité de vivre leur quotidien

tout en tirant leur lait, sans se soucier de câbles, de

changer leurs vêtements ou des bruits indignes des

tire-laits électriques traditionnels.

Placé dans le vagin, l‘Elvie Trainer guide l'utilisatrice

lors d’une série de séances d'entraînement de cinq

minutes et l’aide à s’entraîner régulièrement grâce à

de légères contractions musculaires. Afin de rester

motivée, l'application envoie des rappels à l’utilisatrice dès

qu'une nouvelle session d’entrainement est prévue. Le produit

se compose de silicone 100% médical, sans aucune substance

nocive, et a une forme adaptée, absolument étanche et facile à

nettoyer.

Contrôle proactif des contractions

musculaires

Contrairement aux autres appareils pour les exercises de Kegel

sur le marché, l'Elvie Trainer utilise la dernière technologie

brevetée pour mesurer directement la force et le mouvement

des contractions d'une manière unique,

car 30% des femmes poussent vers le

bas pendant l'entraînement, ce qui peut

entraîner des lésions musculaires. L'Elvie

Trainer peut détecter une contraction

incorrecte, avertir l’utilisatrice et l'aider

ainsi à améliorer sa technique. En moins

de quatre semaines, la plupart des femmes voient des résultats

qui peuvent être observés et suivis dans l'application.

Contrôle de la vessie et augmentation

du plaisir sexuel

Le plancher pelvien joue un rôle décisif pour la stabilité du

buste, le contrôle de la vessie et donc du bien-être général. Les

problèmes de faiblesse du plancher pelvien et de fuites urinaires

sont très répandus et touchent non les

femmes enceintes et les jeunes mères,

mais aussi des femmes de tout âge. Il est

cliniquement prouvé que le renforcement

de ces muscles améliore le contrôle de la

vessie et - dans le cas des mères - accélère la

récupération postnatale.

Une musculature du plancher pelvien

entraînée améliore également la circulation

sanguine dans la zone génitale, augmente

le plaisir sexuel et donc aussi la capacité

de la femme à atteindre l'orgasme. De plus,

la force des muscles du plancher pelvien

assure une meilleure sensation de fermeté.

Elvie Trainer est disponible en Suisse

sur Galaxus et Amorana et sera bientôt

disponible dans certaines pharmacies et magasins pour mères

et bébés.

Elvie a développé une technologie spécifique afin que

le tire-lait soit silencieux et assez petit pour se glisser

dans un soutien-gorge d’allaitement standard. Elvie

Pump offre une totale discrétion pour tirer son lait

avec ce produit entièrement autonome. Pour compléter cette

expérience harmonieuse, Elvie Pump détecte le niveau de lait

dans la bouteille et se met automatiquement en pause lorsque la

bouteille est pleine.

Contrôle grâce à une application

Elvie Pump se connecte à une application smartphone gratuite

qui permet aux femmes de visualiser le volume de lait tiré en

temps réel et de suivre leur historique de tirage pour chaque sein.

L’application peut également être utilisée pour contrôler le tirelait

à distance, évitant ainsi d’avoir à utiliser les boutons sur le tirelait

à l’intérieur de son soutien-gorge.

Système personnalisé pour chacune

Elvie Pump possède des modes de stimulation et de tirage

différents, ainsi que sept réglages d’intensité. Cet appareil

comprend des bouteilles durables de 150ml, sans BPA et

convenant aux lave-vaisselles, ainsi que deux tailles de coussin

mammaire (une troisième taille est disponible par achat séparé)

pour personnaliser l’ajustement. Elvie Pump peut être entièrement

rechargée en seulement deux heures par câble micro-USB.

Tania Boler, fondatrice et CEO de la société Elvie, explique

la démarche: « Notre objectif chez Elvie est de transformer

la façon dont les femmes pensent et se sentent. Il y a eu très

peu d’innovation dans le domaine du tirage de lait pendant

des années, les mamans n’avaient aucune alternative, et nous

voulions relever le défi de cette situation.

Nous avons conçu Elvie Pump d’une manière à ce qu’elle

s’intègre harmonieusement et facilement dans la vie des

femmes, durant une période de la vie qui peut être extrêmement

stressante. L’appareil donne aux mamans de la flexibilité et de

tirer leur lait à leur façon. C’est incroyable de voir à quel point

Elvie Pump a déjà changé la donne. »

Elvie Pump a reçu des éloges à l’international à la suite de sa

présentation pendant un défilé de mode à la London Fashion

Week en 2018. Valeria Garcia, une maman mannequin, s’est

présentée fièrement au défilé de Marta Jakubowski en portant

Elvie Pump pour prouver au monde entier qu’une mère peut

tirer son lait partout et à tout moment.

Elvie Pump est disponible à l’achat chez Galaxus et Amorana

et bientôt dans des pharmacies sélectionnées et auprès de

détaillants de produits pour mamans et bébés. Elvie Pump

simple coûte CHF 329.- et Elvie Pump double coûte CHF 599.-

14 15



Voile

Justine Mettraux

la sportive suisse qui défie

vents et marées

Justine Mettraux est un petit bout de femme comme on

les adore. Apparences très décontractées... qui cachent

un esprit de rigueur professionnel imparable.

Comme beaucoup de jeunes pousses prometteuses,

elle fut encouragée par sa famille. Pour autant, une mise au point

s’impose: elle a créé sa propre approche dans l’art de dompter la

mer, précisant que son père n’était pas le marin d’exception que

l’on imagine.

Il faut ici rappeler que The Ocean Race est rien moins qu’un

tour du monde avec escales. Il a notamment été associé à la

prestigieuse marque Volvo (Volvo Ocean Race de son ancien

nom).

Un autre de ses projets est le Vendée Globe 2024, trophée qui

célèbre la fameuse côte française. Elle y participera alors en

solitaire, ajoutant challenge sur challenge. Ce qui nécessite aussi

une bonne dose de courage.

Précédemment, elle a participé aux courses du Figaro

(4 saisons), de l’Imoca et du Mini 6.50.

La course Transat AG2R La Mondiale fut aussi inscrite dans ses

starting-blocks dès le début 2020.

Faisant preuve d’esprit d’équipe, elle remet le Figaro

3 TeamWork à Nils Palmieri, compatriote suisse tout autant

capable de valoriser son nom et la course au nom du pays.

Manière de dire aussi, qu’en tant que professionnelle, c’est une

self-made woman, même si le goût du challenge lui fut donné

par la famille.

Et elle se démarque dans ce sport qui, comme en nombre

d’autres, est majoritairement masculin.

Genevoise pure et dure, les hommes l’admirent après son record

des îIes Britanniques avec ses co-équipiers Valentin Gautier et

Simon Koster.

Du haut de ses 34 ans, Justine Mettraux vise à présent The

Ocean Race, une course de référence mondiale qui la portera au

sommet de la discipline, elle qui a ses 16 ans ne naviguait encore

que sur le Lac Leman.

Mais d’où lui vient une telle flamme?

Elle fut en fait très influencée par le livre d’ Ellen MacArthur, peu

après le Vendée Globe où elle suivait de près Michel Desjoyeaux

à l’arrivée, en 2000-2001.

Elle se cherchait des modèles qu’elle a trouvé en Dominique

Wavre et Bernard Stamm, fameuses figures de l’IMOCA faisant

tous deux preuve que la Suisse compte dans le domaine, alors

même qu’elle n’est pas en contact avec l’Océan.

Tout un symbole!...

16



Histoire

Histoire de la Femme

et du mouvement Olympique

La première participation officielle des femmes

aux Jeux Olympiques date de 1912. Elles

représentaient tout juste 2 % des athlètes et ne

pouvaient participer qu’à deux disciplines

(athlétisme & gymnastique). Il faudra attendre

2007, soit le XXI e siècle pour que « la Charte

olympique rende obligatoire la présence des

femmes dans tout sport ». La parité devrait être

atteinte en 2021. Mais l’intégration de la femme

dans les institutions du mouvement olympique

reste beaucoup trop modeste.

Tir à l’arc féminin aux jeux olympiques de Londres 1908.

Le Voyage Biologique

vers la Beauté et le Bien-être

N’ayant pas leur place dans le modèle antique des

jeux que Pierre de Coubertin avait voulu recréer,

les femmes ont été exclues des premiers Jeux

olympiques. Ainsi, les premiers JO d’Athènes,

en 1896, se sont ouverts sans les femmes, le baron Pierre de

Coubertin s’étant opposé à toute participation féminine. Il

n’était pourtant pas spécialement misogyne, mais il épousait

les convictions majoritaires de son temps en ce qui concerne

la place de la femme dans la société. « Le rôle de la femme

reste ce qu’il a toujours été : elle est avant tout la compagne

de l’homme, la future mère de famille, et doit être élevée en

Jeux olympiques d'Été de Amsterdam 1928.

18

vue de cet avenir immuable », écrit-il en 1901. Pour lui, les

JO constituent « l’exaltation solennelle et périodique de

l’athlétisme mâle avec […] l’applaudissement féminin pour

récompense » (1912). Beaucoup de préjugés étaient aussi

associés au sport féminin, comme une transformation peu

esthétique de la silhouette, car trop musclée, une perte de

la féminité, une atteinte à la fertilité… Mais en 1900, quatre

ans après la première édition, malgré la réticence de Pierre

de Coubertin, les femmes sont néanmoins présentes aux

compétitions de golf et de tennis dans le cadre de l’exposition

universelle de Paris.

En 1900, lors de la première

participation des femmes aux

olympiades, seules deux disciplines

étaient strictement féminines, le

golf et le tennis. Progressivement, la

participation des femmes s’est accrue

et, depuis 2007, la charte olympique

rend obligatoire leur présence dans

tout sport ; un engagement renforcé en

2015. En 2012, lors des jeux de Londres,

avec l’introduction de la boxe féminine,

la participation des femmes a été dans

toutes les disciplines. Depuis 1991,

tout sport qui souhaite être inclus au

programme des JO doit obligatoirement

comporter des épreuves féminines.

Nampex a choisi d’opérer avec

conscience en tenant compte de

l’impact des produits que nous

distribuons à l’ensemble de nos clients.

Ce voyage reflète la prise de conscience

et la sauvegarde de la santé et de

l’environnement, ainsi que le rapport

de l’Homme et de la Nature, dans le

quodien s’inspirant de la sagesse des

Nafs d’Amérique.

Le principe acf de l’élascité dans la nature se trouve dans

l’argile, c’est pour cee raison que Nampex a choisi de distribuer

l’argile d’origine marine Argital. L’élascité de l’argile sauvegarde

la santé et le bien-être de notre planète. Elle est aussi la réponse

au langage de la peau:

Absorbe les radicaux libres causant des rides

Effectue une forte acon sébo-régulatrice sur la peau grasse

Élascise et nourrit la peau la rendant plus lumineuse,

équilibrée et tonique

Est un excellent gommage naturel

Raffermit les zones du corps, en parculier les seins et les

fesses

Combat les vergetures sur les seins, sur le ventre

Normalise le pH et règle le mé tabolisme grâce à l’acon

suble des sels minéraux et des oligo-éléments contenues en

elle, en base homéopaque

Renouvelle les ssus en ralenssant le processus du

vieillissement de l’organisme

Nampex s’engage à contribuer à la protecon

de la Nature et de ses composants:

Le règne Minéral, Le règne Végétal,

Le règne Animal, Le règne Humain.



Gymnastique

Une incarnation des idéaux Grâce & Beauté

Giulia Steingruber

Uniquement chez votre coiffeur

Fascinée par la gymnastique

artistique depuis sa plus tendre

enfance, Giulia a commencé le sport

à l’âge de sept ans et se consacre

depuis toujours - corps et âme - à sa

passion, en s’entraînant prés de

30 heures par semaine, faisant

preuve d’une ambition sans faille et

d’une volonté de fer.

Ainsi, en 2011, la Saint-Galloise remporte le titre de

championne de Suisse dans différentes disciplines

(saut, sol, poutres, barres asymétriques et épreuves

sportives combinées). Un an après seulement, elle

décroche la médaille de bronze lors

des championnats européens et

participe aux Jeux Olympiques d’été

de Londres 2012.

En 2013, elle remporte la médaille

d’or du saut lors des championnats

d’Europe de Moscou, se taillant ainsi

une place enviable au sein de l’élite

mondiale de la discipline. Le glorieux

couronnement de cette remarquable

année est arrivé peu après, avec la

nomination en décembre de Giulia

Steingruber comme “La sportive

suisse de l’année”.

En 2014, la gymnaste a poursuivi

sur sa lancée : elle a d’une part pu

défendre son titre de championne

d’Europe, et d’autres part, elle a

obtenu la cinquième place lors des

championnats du monde en Chine

et s’est ainsi qualifiée pour la finale

des épreuves sportives combinées.

En 2015, Giulia Steingruber

devient la première Suissesse à

remporter la médaille d’or lors

des épreuves sportives combinées

des Championnats européens

de gymnastique à Montpellier. Elle a aussi participé aux Jeux

européens de Bakou où elle remporta quatre médailles au total.

Notre gymnaste de classe mondiale Giulia Steingruber s’entraîne

depuis des années, faisant preuve d’une discipline de fer, ce qui lui

a permis de décrocher la récompense suprême avec la médaille de

bronze aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. Elle devint

ainsi la première athlète féminine

suisse à remporter une médaille en

gymnastique artistique aux Jeux

Olympiques.

En juillet 2018, elle subit une très

grave blessure impliquant une

rupture du ligament croisé antérieur

du genou gauche.

Plus d’un an après cette blessure

tragique, Giulia Steingruber signe

un retour à la compétition aussi

inattendu que phénoménal. Se

distinguant de toute une classe de

championnes, La Sainte-Galloise

remporte son huitième titre national

du concours général à Romont.

Malheureusement, le report

des prochains Jeux Olympiques

deTokyo au mois de juillet 2021

va modifier le plan de carrière de

Giulia alors qu’elle préparait l’objectif

de nouvelles victoires lors de cet

évènement depuis plus d’un an.

Malgré ce report, soyons assurés

que notre formidable athlète sera

présente pour décrocher une

médaille bien méritée et faire son grand retour dans l’histoire de

la gymnastique suisse.

TEKNIA est la marque de produits capillaires véganes, naturels et efficaces

pour le soin des cheveux.

TEKNIA enrichit l’expérience avec des parfums stimulants qui génèrent de

véritables rituels beauté.

20 21



Karaté - Fitness - Wakesurf

Karaté - Fitness - Wakesurf unis au travers

d'une exigence d’excellence

Fanny Clavien, une Beauté qui sait

se faire respecter

Née le 21 avril 1987 à Miège,

en Valais, Fanny Clavien a

fait partie de l’élite du Karaté

suisse et international.

Elle est la meilleure karatéka suisse

de l’Histoire, mais aussi l’une

des représentantes sportives les

plus enviées, toutes disciplines

confondues.

C’est aussi probablement ce qui explique

que cette travailleuse acharnée s’échine

à continuer son parcours, à un point tel

qu’elle va decouvrir le wakesurf en 2012. En

trés peu de temps, Fanny va devenir notre

meilleure représentante et fera partie de l’élite

européenne de cette discipline avec deux titres

remportés.

Voici tout juste deux ans, Fanny se lance un

nouveau défi : pratiquer le bodybulding. Pour

y arriver, elle observe une discipline de vie

stricte en s’imposant de longues heures de

sport plusieurs fois par semaine. Fanny sera

recompensée par l’obtention en 2018 du titre de

Miss Univers IBFA body building, et terminera

7ème de la plus prestigieuse compétition

amateur. Elle se prépare actuellement pour

tenter de passer au niveau professionnel. Ses

résultats (multiples fois médaillée en Coupe

du Monde, triple Championne d’Europe et 16

fois Championne de Suisse) l’ont propulsés à

la première place mondiale durant 4 ans.

Dès 2013, elle s’intéresse également au

wakesurf et atteint rapidement le sommet

du classement suisse et européen. Cumulant

toujours plus les prix les plus prestigieux,

nous retiendrons d’elle le parcours d’une

championne hors norme, journalisteprésentatrice,

qui réussit tout ce qu’elle

entreprend.

Quand la Valaisanne arrête le karaté, il y a

quatre ans, c’est parce qu’elle en a un peu

assez, et veut tout simplement tourner la page

d’une carrière exemplaire. Elle éprouve alors

un sentiment d’achèvement et un besoin de

dépassement. Elle restera à jamais une de nos

sportives les plus admirées.

22



L’Empreinte

L’Empreinte

ersonnalisée

corps tout neuf !

Contact:

Un sentiment de bien-être quel que soit votre poids !

Dans notre société la culture du fitness, largement

diffusée, propose de multiples disciplines comme

des cours collectifs de Pilates, de Yoga, et Sport

de Spinning,

de Circuit training, de Zumba, parmi bien d’autres !

www.espace-pilates.ch

info@espace-pilates.ch

+41 21 944 62 02

espacepilates1814

De nombreuses photos de magazines ou autres nous renvoient

à des images de corps parfaits, de jeunes femmes ou hommes

sveltes pratiquant des postures insolites et difficiles à pratiquer.

La réalité est toute autre : souvent ces visions stéréotypées

nous éloignent de la réalité. Notre quotidien, caractérisé par un

mode de vie frénétique et exigeant mène parfois à l’anxiété, au

sentiment d’insécurité, de dépression, de solitude, de stress et

ou de tensions qui nous empêchent d’atteindre un poids idéal,

un équilibre alimentaire et une activité physique suffisante.

Le surpoids risque d’entraîner un malaise qui à la fois peut être à

l’origine d’une spirale négative : intimidées par l’environnement

de la remise en forme, anxieuses de trouver une atmosphère

accueillante et ouverte proposant un programme personnalisé,

certaines personnes en surpoids passent à côté de l’opportunité

de découvrir le Pilates.

La méthode PILATES Ronaldo vous l’ancien permet international d’accéder à David des cours

adaptés à l’aide des machines qui favorisent le travail de la

Beckham sont d’accord: la méthode Pilates est

mobilité et de l’équilibre tout en déchargeant les articulations.

En effet, les personnes en surpoids, soumises à un stress

articulaire accru en particulier sur les membres inférieurs,

présentent souvent une masse musculaire inadaptée et moins

tonique du fait d’une propension inférieure à se déplacer.

Le Pilates vous invite à augmenter en douceur l’activité physique

dans votre routine quotidienne. Rappelons qu’une activité

d’aérobie modérée peut stimuler le métabolisme de base jusqu’à

12 heures après l’exercice.

La respiration adaptée à chaque exercice aide la personne qui

pratique le Pilates méthode à se décontracter, Pilates est la se solution détendre, idéale se ! centrer,

reprendre possession de son corps et se sentir en confiance.

Avec l’aide des machines PILATES chacun peut facilement

effectuer des mouvements et constater que son propre corps

peut accomplir des mouvements fluides, précis et sûrs. Grâce

à des exercices spécifiques et ciblés, une rééducation adaptée

pour chaque participant devient une réalité !

Les machines aident à travailler en effectuant des mouvements

Pilawalk®

isotoniques (une contraction d’un muscle avec déplacement et

Par Sabrina Tissot

Actuellement, la préparation physique Actuellement, pour toutes la préparation physique pour toutes

force constante) ou isométriques (tension musculaire statique,

sans mouvement) principalement en position couchée, afin de

Pilates Notre ne pas et trop Sport

charger Approche la colonne vertébrale Premium Notre

et travailler et Approche

en Personnalisée Premium et Personnalisée

douceur

mais avec efficacité.

Sur la CADILLAC, de multiples instruments facilitent les

postures Les et Cours

la réalisation des exercices. Les Cours

Les

Adaptés

ressorts

à tous

font

les

travailler

âges et tous

les jambes

les niveaux

et Adaptés facilitent

pour à une tous meilleure les âges et tous les niveaux pour

connexion répondre aux avec besoins le « Power de chacun House ». répondre Les exercices aux besoins proposés de chacun

comme l’exercice du « FROG » ou du « LEG CIRCLE »

¥ Privés (1 personne ou un couple) ¥ Privés (1 personne ou un couple)

mobilisent l’articulation des hanches sans créer de charge

articulaire ¥ Semi-privés ; les avec genoux 3 personnes sont déchargés maximum ¥ et Semi-privés la musculature avec 3 des personnes maximum

quadriceps activée.

¥ Professeurs certifiés PMA (Pilates Method ¥ Professeurs Alliance) qui certifiés suivent PMA une (Pilates Method Alliance) qui suivent une

Avec formation l’aide du continue REFORMER à la pointe on de apprend toutes formation les à évolutions sensibiliser continue et les à la pointe de toutes les évolutions et

innovations de la méthode Pilates innovations de la méthode Pilates

points importants dans les appuis en supination, en utilisant

un ¥ Langues: box pour Français, soutenir Anglais, la colonne Italien, vertébrale Portugais, ¥ Langues: et Espagnol, travailler Français, Bulgare assis Anglais, et Italien, Portugais, Espagnol, Bulgare et

sans Russe charger le bas du dos. Les straps à l’arrière Russe permettent de

Pilates sur mesure

les pratiques sportives ne peut plus se passer les pratiques de la sportives ne peut plus se passer de la

méthode Pilates. Aucun programme d’entrainement méthode Pilates. ne Aucun programme d’entrainement ne

peut plus négliger la souplesse et le renforcement peut plus négliger la souplesse et le renforcement

pour l ’harmonie du corps et de l ’esprit

profond des chaines musculaire. LÕefÞcacitŽ profond du Pilates des chaines musculaire. LÕefÞcacitŽ du Pilates

par rapport a la prévention des lésions musculaire par rapport est a la prévention des lésions musculaire est

La Tour-de-Peilz - Riviera - Suisse

également inconstatable! Des joueurs de également Basket-

inconstatable! Des joueurs de Basket-

ball de la NBA (ligue américaine )-comme ball Kobe de la NBA (ligue américaine )-comme Kobe

Bryant ou LeBron James ou des Þgures Bryant majeurs ou LeBron James ou des Þgures majeurs

du tennis mondial -Roger Federer inclus, du en tennis passant mondial -Roger ¥ Fly Federer Pilates inclus, en apesanteur en passant

par des footballeurs consacrés comme Cristiano par des footballeurs consacrés ¥ Séances comme spécifiques Cristiano pour Golfeurs

fondamental! Vous pouvez vous dire : « mais fondamental! je ne suis Vous pouvez ¥ Sportifs vous dire de haut : « mais niveau je ne suis

pas un athlète de haut niveaux! » justement, pas pour un athlète de haut niveaux! » justement, pour

pouvoir pratiquer votre passion sportive pouvoir pendant pratiquer des votre passion sportive pendant des

nombreuses années en réduisant les risques nombreuses de lésions années en réduisant les risques de lésions

et en proÞtant du plaisir telles que le Tennis, et en le proÞtant Golf, du plaisir telles que le Tennis, le Golf,

la Course a pied, le Triathlon, le Football, la le Course Basketball, a pied, le Triathlon, le Football, le Basketball,

le Ski ou n’importe quel autre sport vous le fournit: Ski la n’importe quel autre sport vous fournit: la

Free

Le seul Espace sur la Riviera exclusivement Le seul dédié Espace au « Pilates sur sur Riviera mesure exclusivement » grâce à : dédié au « Pilates sur mesure » grâce à :

¥ L’expérience acquise depuis sa création ¥ en L’expérience 2003 acquise depuis sa création en 2003

(le premier Espace sur la Riviera)

¥ Une équipe de professionnels à l’écoute ¥ Une de chaque équipe client de professionnels à l’écoute de chaque client

¥ L’agencement de 3 salles privatives permettant ¥ L’agencement le travail de individuel 3 salles privatives ou permettant le travail individuel ou

par petit groupe de 3 personnes maximum par petit groupe de 3 personnes maximum

¥ Un espace équipé de toutes les machines ¥ Un créées espace par équipé Joseph de Pilates toutes les machines créées par Joseph Pilates

Ronaldo ou l’ancien international ¥ Sportifs de David haut niveau

Tout cela dans le calme et la bonne humeur Tout cela dans le calme et la bonne humeur

Beckham sont d’accord: ¥ la Large méthode plage Pilates d’horaires est avec grande flexibilité ¥ Large plage d’horaires avec grande flexibilité

méthode Pilates est la solution idéale !

(le premier Espace sur la Riviera)

¥ Fly Pilates en apesanteur

¥ Séances spécifiques pour Golfeurs

¥ Sportifs de haut niveau

¥ Sportifs de haut niveau

La Tour-de-Peilz - Riviera - La www.espace-pilates.ch

Tour-de-Peilz - Riviera - www.espace-pilates.ch

Pilawalk®

Free

espacepilates1814

espacepilates1814

maintenir les jambes tendues, et les ressorts facilitent la fluidité

du mouvement et l’endurance.

Très rapidement, les multiples exercices stimulant la curiosité

procurent du plaisir et vous invitent à bouger davantage.

Le Pilates s’adapte très bien au mouvement dans l’espace de

ceux qui, en surpoids ou pas, observent anatomiquement leur

posture mal alignée, en mauvais équilibre, mettant en évidence

une biomécanique et une proprioception défaillantes.

Le matériel et l’équipement variés à disposition ainsi que les

salles individuelles de notre ESPACE Pilates contribuent à la

création d’une ambiance chaleureuse et « cosy », vous offrant

un cadre idéal pour vous sentir à l’aise et bouger avec sérénité.

Le Pilates vous invite à expérimenter de nouveaux mouvements

sans peur de l’échec, dans un environnement agréable qui va

influencer votre vie quotidienne favorablement.

Avec la méthode PILATES, la relation avec votre corps

change. Le réapprentissage du mouvement devient plus qu’un

plaisir et la pratique de cette activité se convertit en un besoin

incontournable de bien-être et de connexion avec vous-même !

Par le biais des machines

PILATES et des exercices

spécifiques on pourra

cibler une rééducation

adaptée à chaque

participant.

TEMOIGNAGE

L’atmosphère bienveillante de cet espace « Pilates » m’a invitée à

faire le pas, à oser la redécouverte de mes mouvements. Au-delà des

considérations liées au poids ou à l’apparence physique, j’ai enfin

repris conscience de mon corps, cette machine extraordinaire qui

me permet d’être connectée à moi-même et en lien avec les autres.

Le Pilates, c’est un travail en profondeur, avec conviction et sans

héroïsme. C’est le plaisir de bouger et de se décider à redevenir

maître de son poids.

La Tour-de-Peilz - Riviera - www.espace-pilates.ch

Atmosphère bienveillante de l’Espace PILATES 1814.

L.B

24 25



Aventure

Bio

La marcheuse de l’extrême

Sarah Marquis est né en 1972 , fille d'un horloger et d'une mère passionnée par la flore, elle a grandi

dans un petit village du Jura, à la lisière de la forêt, où elle grimpe aux arbres et observe les oiseaux

des heures durant.

L'Orthéria

Une boisson rafraîchissante

100% bio produite en suisse

de la nature. Il ne s’agissait pas tant de combler ses angoisses

métaphysiques que de resentir la vie, en elle, au plus près de son

être.

Elle s’est affranchie du voile de l’illusion. À l’approche de ses 48

ans , elle a maintenant parcouru le célèbre outback australien, la

cordillère des Andes (7 000 km du Chili au Machu Picchu), la

Mongolie, le désert de Gobi, la Chine, le Laos, la Thaïlande, et

la Tasmanie. Le tout, après avoir chassé des cavaliers mongols

en les faisant chuter de leur cheval, en ayant survécu aux

trafiquants de drogue de la jungle laotienne, mais aussi après

avoir échappé aux loups en urinant autour de sa toile de tente...

Que rajouter de plus sur le parcours de cette femme humble

et extraordinaire ? À travers l’ensemble de ces aventures, Sarah

nous gratifie de formidables ouvrages en lesquels elle partage

avec nous ses ressentis, son vécu et ses connaissances durement

acquises au fil des voyages : une plongée au cœur de la vie et à la

base des aptitudes humaines.

Dès ses 8 ans seulement, la jeune Sarah savait très bien

ce qu’elle ferait de sa vie. Elle ne savait ni quand ni

comment, mais elle pressentait qu’elle deviendrait

une aventurière. Elle voulait tout voir, tout

découvrir, et comptait bien s’en donner les moyens, partant

déjà visiter des grottes toute seule.

Après une scolarité obligatoire et une première expérience dans

la vente, Sarah endosse le costume de contrôleur de train. C’est

une des premières femmes à faire ce métier en Suisse.

Depuis plus de 25 ans, Sarah découvre seule le monde à pied,

réinventant parfois des parcours en solitaire, d’expédition en

expédition. En 2000, la jurassienne effectue sa première longue

randonnée en solo du Nord au Sud de l’Ouest des États-Unis

(4260 km en 4 mois) en passant par les montagnes rocheuses

et le désert des Mojaves.

La marche lui a tout donné, l’a construite, lui a ouvert les bras

sur l’inconnu. Sarah sait que le chemin qui mène à soi est

sous nos pieds. Aussi a-t-elle enchaîné les destinations et les

kilomètres, respiré des odeurs, des saveurs et des bruits si variés

Sarah Marquis en survie dans le bush australien.

Après avoir visité de nombreux pays du sud-est

asiatique, nous sommes arrivés à la conclusion qu’à

part la bière, quelques thés et décoctions locales, rien

n’est vraiment buvable. Dans leurs frigos, un mélange

de boissons toutes plus sucrées les unes que les autres, avec des

couleurs d’une fluorescence douteuse, et là on ne parle même pas

du goût …

Cela nous a fait prendre conscience que même chez nous, les

boissons que nous trouvons dans nos superettes, n’ont rien à

envier à ce que nous avons expérimenté en Asie. À part peut-être

un goût plus proche de nos habitudes …

C’est de retour chez nous que nous avons décidé de prendre

les choses en main et de nous mettre à l’ouvrage pour créer un

produit qui soit à la fois « vraiment » désaltérant, agréable au

goût, bénéfique pour la santé et surtout très peu sucré. Etant nousmêmes

de grands amateurs d’infusions, c’est assez naturellement

que l’ortie nous est apparue comme la plante idéale.

Un peu mal aimée et surtout mal connue, cette urticacée au mille

et une vertus, encensée par nos ancêtres, se devait de revenir sur le

devant de la scène.

Jannick et Raphael

Produit suisse

L’Orthéria est une boisson 100% Suisse. Tout nos produits

sont conçu exclusivement en Suisse.

Boisson certifiée bio

L’Orthéria est composée uniquement des meilleures pousses

d’ortie valaisanne et de produits provenant de l’agriculture

biologique.

Fabrication artisanale

Toutes nos boissons sont produites de manière artisanale, avec

passion et amour dans notre atelier à Saillon en Valais.

L’orthéria classicus à base d’ortie

La mère de toutes nos boissons. Elle est composée uniquement

des meilleures pousses d’ortie. Le peu de sucre rajouté, issue de

betteraves bio 100% suisses, permet une belle harmonie des

sens en mettant d’autant plus en valeur le goût de l’ortie. Très

désaltérante, à boire sans modération.

26



Ski

Cette championne qui a façonné

l'histoire de son sport

Lara Gut

Sa dévotion à son sport tout au long de sa carrière est la plus belle

preuve d'un amour inconditionnel pour le ski...

et pour la victoire !

Originaire de la région montagneuse de Lugano,

Lara est la fille d’un père suisse skieur et d’une mère

italienne préparatrice physique. Dans la famille,

les choses se sont faites naturellement. Pour son

premier anniversaire : des skis en cadeau ! Lara est donc très vite

montée sur les planches. Et dès l’âge de 14 ans, elle est devenue

skieuse professionnelle. A 15 ans, elle quitte le lycée pour se

consacrer à son sport. Mais elle n’abandonne pas les études

pour autant ; désormais ce sera cours par correspondance.

Chez les Gut, tout se fait en famille. Son premier contrat de

sponsoring, c’est Pauli son père qui l’a négocié !

Désireux d’améliorer les performances de sa fille, Pauli Gut

demande à l’ex-entraîneur physique du lanceur de poids Werner

Günthör de s’occuper de la jeune skieuse, alors âgée de 14 ans.

Mais n’étant pas un spécialiste de ski alpin, le Neuchâtelois

décline la proposition et propose le nom de Patrick Flaction.

Dès 2007, elle va accumuler les bonnes performances. D’abord

dans le cadre de compétitions juniors et très vite dans le circuit.

Elle fait ses premières armes en coupe d’Europe et coupe du

Monde dès l’hiver 2007-2008 mais c’est la saison suivante

que son nom va raisonner sur les podiums. Première victoire

en Super-G (St Moritz). L’hiver suivant, aux Championnats

du Monde à Val d’Isère, on comprend qu’il va falloir compter

avec la tessinoise. Pas moins de deux médailles d’argent pour

la skieuse qui n’a alors que 18 ans. Une blessure interrompt sa

carrière en 2009, l’occasion pour elle de réfléchir : « j’ai su que

je n’étais pas disposée à renoncer au ski » confia-t-elle sur cette

période.

L’ascension jusqu’au cristal !

Quelques victoires plus tard, Lara a 23 ans et convoite le Globe

de Cristal : la récompense de la Coupe du Monde. En 2014, elle

décroche le globe en Super-G. Mais c’est l’autrichienne Anna

Fenninger (depuis devenue Anna Veith) qui emporte le globe

de l’ensemble des disciplines. En 2016, elle décroche enfin le

Globe de Cristal. Elle est vainqueur de la Coupe du Monde

devant Lindsey Vonn après une saison âprement disputée.

Vainqueur du classement général de la Coupe du monde

en 2016, elle est la première skieuse suisse à réussir pareille

performance depuis Vreni Schneider en 1995. Elle a également

remporté la Coupe du monde de super-G en 2014 ainsi que

trois médailles d'argent et deux de bronze aux championnats du

monde entre 2009 et 2017. Elle obtient également une médaille

de bronze de descente aux Jeux Olympiques de Sotchi en 2014.

Après sa blessure, Lara Gut revient sur le devant de la scène.

A 26 ans, la deuxième blessure de sa carrière l’a faite réfléchir.

Jusque là « J’ai fait tout ce que je pouvais pour Lara l’athlète,

mais pas pour Lara la personne. Je n’étais pas heureuse. Je m’étais

un peu perdue » a-t-elle déclaré. Elle revient assagie, plus mûre,

plus mesurée. Cette saison, « Je prendrai du temps pour moi.

Pas à cause du genou, mais pour mon corps entier. Il permet de

faire des choses folles tout au long de l’hiver, mais il faut savoir

en prendre soin ».

Après plus de deux ans sans le moindre succès en Coupe du

monde, Lara a retrouvée la plus haute marche du podium, en

remportant la descente de Crans Montana.

Sur la piste sur Mont Lachaux, qu’elle n’avait jamais réussi

à dompter (sortie de piste en 2014, 7 e du super-G en 2018

et 6 e de la descente en 2019), Lara a effectué une véritable

démonstration, repoussant toutes ses rivales à près d’une

seconde.

Lauréate de la Coupe du monde de ski alpin en 2016, Gut a

connu trois saisons compliquées, après une grave blessure

(déchirure du ligament croisé du genou gauche et lésion du

ménisque) en février 2017 aux Championnats du monde à

domicile à Saint Moritz.

Depuis cette chute lors d’un entraînement pour le slalom du

combiné des Mondiaux, la tessinoise de 28 ans n’était montée

que sur six podiums, tous en super-G, en l’espace de deux

saisons et demie, dont un succès le 21 janvier 2018 à Cortina

d’Ampezzo.

Pétillante, vive, enjouée, nous avons tous de la tessinoise

une image de surdouée débordant d'énergie, affichant en

permanence un immense sourire.

Lara dégage une forme de classe et d’élégance incroyable, cette

femme fatale ne peut laisser personne indifférent, la tessinoise

jouit d’une telle fascination qui tient au fait qu’elle ne se dévoile

jamais intégralement et garde conséquemment une part de

mystère.

28 29



Sport automobile

Cyndie Allemann

ou l’art de “prendre de vitesse” le monde de la Formule 1

Qui a dit que le sport automobile devait rester la chasse gardée de nos seuls

amis les hommes? Le sport automobile acquiert une nouvelle élégance grâce

aux charmes féminins....

Les hommes sauront apprécier.

Originaire de Moutier, 34 ans, Cyndie elle est la fille de

l’ancien champion suisse de karting Kurt Allemann.

Son frère Ken est également un pilote accompli.

Championne d’Europe de karting à l’âge de 13 ans,

aidée par son père, Cyndie l’emporte face à toutes les équipes

d’usine, alors que 117 pilotes étaient sur les starting-blocks!

Cyndie a ainsi démontré qu’elle est l’une des meilleures pilotes

de courses féminines, ayant participé à différentes séries de

challenges similaires de haut niveau.

On peut notamment compter parmi ceux-ci les évènements :

Renault Speed Trophy F2000, Formula 3 Euro Series, Firestone

30

Indy Lights, FIA GT1 World Championship et même les célèbles

24 Heures du Mans. Cette magnifique pilote est également

devenue la première pilote féminine de l’histoire de la série Super

GT. Cyndie est aujourd’hui consultante pour la télévision, elle

s’occupe également de son écurie de karting avec son frère.

Simona de Silvestro, Susie Wolff, Carmen Jorda et Cyndie

Allemann ne sont que quelques-unes des femmes pilotes qui se

démarquent au volant, ...un nombre qui ne devrait qu’augmenter.

Les femmes sont tout à fait capables de piloter une F1 et de

tenir l’endurance d’un Grand Prix automobile. L’absence de

femmes pilotes en Formule 1 a d’ailleurs relancé le débat. Car si le

règlement n’empêche pas les femmes de concourir, elles ne sont

que deux à avoir participer à une course depuis 1950, et seulement

six à avoir pris part à un même week-end de Grand Prix.

La réussite de Cyndie prouve tout simplement qu’une femme

peut largement rivaliser avec un pilote masculin quelque soit le

niveau de technicité impliqué.

Kayenne est une marque proposant maquillages et cosmétiques de qualité suisse. Elle est garantie

100% naturelle et vegan. Cette entreprise veille à sélectionner les meilleurs produits pour ses

clientes, dans un respect complet de safe-process pour la planète et les animaux.

En effet, Kayenne est une des rares marques suisses qui s’engage à garantir une gamme de make up et

de cosmétique sans huile de palme (source d’extinction des singes), sans dérivé de soja possiblement

OGM par manque de traçabilité, sans parabène ni phénoxyéthanol et PEG (cancérigène), mais aussi sans

Silicone, sans phtalates ni huiles minérales (qui peuvent avoir des conséquences sous-cutannées sur le

long-terme).

Parce que Kayenne a des valeurs fortes, cette entreprise est capable de respecter ces engagements

“radicaux” au meilleur sens du terme, pour chaque ingrédient de ses produits.

Quant au déodorant de cette marque, L’Invincible, qui porte bien son nom, il résiste à toute épreuve,

(témoignages à l’appui de clientes particulièrement satisfaites). Il est sans sels d’aluminium (cancérigène)

et sans alcool (source de rougissements de la peau). On le trouve sous forme de baume ou sous forme de

galet (version zéro déchet) et facilement transportable.

Rien n’est laissé au hasard chez Kayenne ; Même la colle de leur étiquette est éco-responsable.

Leur poudre magique, communément appelée Minerals by Kayenne, réconcilie

la femme avec le fond de teint : - Il ne «colle» pas et ne laisse aucune sensation

d’effet masque... Le teint est unifié en deux temps trois mouvements.

- Facilement applicable à l’aide d’un pinceau kabuki, ce fond de teint ne

dessèche pas la peau. - Il est vegan et cruelty free. L’effet est instantané.

La femme sportive aime beaucoup son côté pratique et cette sensation de

confort que ce fond de teint apporte.

Pour finir, l’avantage de cette gamme est qu’elle présente un prix abordable

afin que toutes femmes puissent participer au quotidien à un monde plus

respectueux de nos valeurs.



Portrait de famille

helvetia.ch/swiss-ski

Michelle Gisin : Une sportive pro à l’ascension fulgurante.

Une famille en or

Le même timbre de voix, le même sourire. ...Radieuse, Michelle ressemble à sa grande sœur,

Dominique, mais pas uniquement physiquement. À 28 ans, elle possède la même volonté,

le même don, la même faculté de dépasser ses propres limites. La petite sœur de Dominique

Gisin, championne olympique de descente à Sotchi-2014, remporte à son tour en 2018 le

titre olympique en combiné alpin à Pyeong-Chang, aprés un formidable combat contre

l’américaine Mikaela Shiffrin.

Engagement.

Passion.

Jusqu’au bout.

Ces exemples illustrent une incroyable progression qui n’aurait

jamais pu se réaliser sans ce désir constant d’apprendre, de

progresser, et de savoir accepter les différentes critiques.

Michelle Gisin aime lire. Peu importe l’heure, peu importe la

fatigue, elle a pour rituel de se plonger dans un bouquin avant

de s’endormir. Elle y trouve de la tranquillité et de quoi inspirer

ses rêves. Lorsqu’elle était plus jeune, la lecture était pour elle une

manière de s’évader.

Dans chacune des disciplines, on va toujours chercher “un petit

truc” qu’on ne connaît pas. On s’enrichit tous les jours de notre

entraînement. Il n’y a pas que le physique, et on travaille autant

notre “mental-setting” que notre corps.

Notre engagement

Polyvalente, en recherche constante d’excellence dans un sport

si complet et varié, Michelle met toujours la barre très haut

concernant les objectifs liés à son entraînement. Comme on

l’observe souvent, il s’agit là d’une stratégie efficace pour pouvoir

toujours rester motivée.

R

etour sur un parcours hors norme qui a débuté en

décembre 2012 à Semmering. Dans cette famille

exceptionnelle, synonyme d’une belle histoire avec

les Jeux Olympiques, le goût du sport se perpétue,

pourrait-on dire, “par enchantement”.

Comme tout le monde le sait, le sport est souvent une affaire de

famille. On connaît les pères entraîneurs et les frères managers,

parfois également, les frères et sœurs sont tous des athlètes de

haut niveau. C’est le cas dans la famille Gisin.

Dans l’histoire du sport, plusieurs exemples de fratrie de

champions sont connus. En tennis, il y a les sœurs Williams,

on connaît aussi les frères Hazard dans le football. Côté basket,

on peut citer également les frères Gasol. Concernant plus

particulièrement la Suisse, les frères Schoch ont réalisé un doublé

en snowboard aux JO de Vancouver, les sœurs vaudoises Lea et

Ellen Sprunger accomplirent également de magnifiques exploits

en athlétisme. D’autres fratries auraient pu également être citées.

32

Ski Alpin

Michelle

Gisin

Aline

Danioth



Tennis

Timea Bacsinszki

Timea a connu un parcours tout à fait incroyable comme joueuse professionnelle.

Talent exceptionnelle lors de son enfance, elle est la seule joueuse, avec Martina

Hingis, a avoir remporté les petits As de Tarbes 2 années consécutives.

LE COUP GAGNANT

POUR VOTRE ÉPARGNE

2% d’intérêts

Timea Bacsinszky est d’origine hongroise : sa mère

est originaire de Debrecen et son père de Satu Mare,

une ville de Roumanie. Ses deux parents hongrois se

sont rencontrés en Suisse. Timea est née à Lausanne

le 8 juin 1989 et a pris en main une raquette dès l'âge de 3 ans.

Étant jeune, elle a été poussée dur pour réussir dans le tennis par

son père, lui-même entraîneur de tennis. Sa mère, Suzanne, est

dentiste. Elle a un demi-frère, Daniel (professeur de musique),

et deux demi-sœurs, Sophie et Melinda.

En juniors, sous la pression paternelle, elle remporte à

deux reprises le convoité tournoi des Petits As et s'invite

régulièrement dans le dernier carré des compétitions jeunes

des Grands Chelems. Et plus elle gravit les échelons du tennis

mondial, médaillée Olympique, plus elle se trouve exposée à

la dérive autoritaire de son père, Igor : "J'ai reçu des baffes, il m'a

tiré les cheveux... Mais c'était surtout psychologique".

Le phénomène est intimement lié à l'existence même du circuit

féminin. Dans le box des entraîneurs, les pères constituent bien

souvent une figure d'autorité dont les comportements sont à la

limite de l'acceptable.

En 2013, La Vaudoise décide d’arrêter le tennis pour faire

une école hôtelière. Les fourchettes plutôt que les raquettes.

Elle est en stage dans un hôtel de Lausanne quand, en mai de

cette année-là, arrive un mail de Roland-Garros : l’ensemble de

son œuvre tennistique lui octroie une place dans les qualifs du

tournoi parisien.

C’est à ce moment que Timea a décidé d'entamer une deuxième

carrière et s’entoure d’une toute nouvelle équipe, emmenée par

un nouveau coach.

Timea possède une technique fluide et un jeu varié assez

atypique contrastant avec le jeu des autres joueuses du circuit

W TA .

Joueuse de fond de court, elle s’appuie sur de très bons

déplacements lui permettant de reprendre l’avantage lors

d’échanges mal embarqués ainsi que sur un revers offensif

frappé souvent à plat qui est son point fort.

Timea va fêter prochainement ses trente-un ans et a vécu

plusieurs bouleversements personnels. Toutefois il lui reste

encore de très belles pages à écrire pour le sport auquel elle a

consacré une grande partie de sa vie.

34

www.avantageservice.ch



Athlétisme

Lea

ou l’esprit marathonien de la course

Née à Gingins, au sein d'une famille de sportifs, Lea

pratique le sport depuis l’âge de 10 ans.

Elle a commencé par la gymnastique pour rapidement

suivre les pas de sa sœur aînée, Ellen Sprunger, en

rejoignant le club d’athlétisme de Nyon.

C’est sous la houlette de Jacques Binder que la

ginginoise a debuté sa fantastique aventure, d’abord

heptathlonienne (épreuves combinées) où elle a pu

participer à deux Championnats d’Europe en U18

(2007) puis en U20 (2009) en décrochant la médaille de bronze.

Pour optimiser son environnement et l’adapter au sport de

performance, Lea rejoint en 2008 Laurent Meuwly et s’entraîne

actuellement au CNP Lausanne-Aigle. Ayant laissé l’heptathlon

de côté, dès 2012, sa concentration s’est portée sur le sprint

court 100-200m, avec une participation aux JO de Londres,

puis à ceux de Zürich sur la distance de 200m. Afin d’exploiter

entièrement son potentiel et de tirer profit de sa taille, Lea

s’oriente progressivement vers le 400m haies où depuis 2015, elle

passe de 13 ème au CM à 5 ème à Londres en 2017 pour, au niveau

européen, remporter sa première médaille de bronze en 2016 à

Amsterdam. Elle continue d’enchaîner les victoires en s’imposant

reine de la discipline à Berlin en 2018 avant de poursuivre en salle

en 2019 pour terminer la saison 4 ème des CM de Doha avec un

nouveau record suisse.

Spécialiste du 200 m et des épreuves combinées, Lea a changé

de discipline et s’essaye au 400 m haies. Pour le troisième 400 m

haies de sa carrière, elle a décroché à La Chaux-de-Fonds en

Lausanne, les minima pour les Mondiaux de Pékin d’août 2015

ainsi que pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 en courant en

55’’60 (limite à 56’’20). La coureuse a non seulement remporté

l’épreuve mais aussi amélioré d’une seconde et demie son record

personnel. Elle figure au 26 e rang mondial en 2015 grâce à ce

résultat. Lea Sprunger va devenir ensuite la première Suissesse a

remporter un titre de championne d’Europe en athlétisme.

Sa force de caractère hors du commun, sa détermination hors

normes ont fini par payer. Malgré son immense potentiel, la

Vaudoise a connu de multiples désillusions lors des grands

36

rendez-vous de l’athlétisme mondial. Puis, Lea a enfin connu

la consécration, en devenant championne d’Europe du 400 m

haies à Berlin. La Vaudoise a enchaîné avec un autre titre

européen ; celui du 400 m à Glasgow. Un double exploit qui lui a

enfin apporté cette confiance en soi qui lui manquait.

La réussite de cette sportive exemplaire tient avant tout à la qualité

et à la régularité de son travail depuis de nombreuses années.

Cette femme fait preuve d’une capacité à se surpasser - et à aller

au-devant de la souffrance - bien supérieure à la moyenne des

autres athlètes.

Lea a pris la décision avec son entraîneur que la saison 2021

serait la dernière de sa carrière et qu’elle terminerai son fabuleux

parcours avec les prochaines Olympiades de Tokyo 2021.

‘‘

Une peau parfaite,

naturellement.

A quoi tient finalement la beauté

d’un visage ? De beaux yeux ?

Une belle bouche ? Et bien non !

Elle tient en grande partie à la

qualité de sa peau.

’’



15 ANS

d’expérience

à votre service

Ce sont toujours les rencontres, les rêves, les échanges

passionnés qui nous amènent sur le chemin de la

création… C'est ainsi qu’est née la revue FEMMES &

SPORTS. Au printemps dernier, en mai 2020, le projet

a éclos. Avec audace et un certain panache. La revue est élégante,

vivante, intéressante.

L’idée revient à Marie Ganancia et David Luthi qui rêvaient de

mettre à l'honneur les Femmes dans le monde vivant du sport !

Tous les autres magazines sportifs étant exclusivement masculins,

n'était-il pas temps de faire bouger les choses ?

Ils l'ont imaginé, ils l'ont fait !

J'ai été séduite par la réalisation de cette revue. Pour un coup d'essai,

ce fut un coup de maître.

J’aime aussi le concept inédit où les femmes ont une place à

part entière dans le monde du sport. L’effort rime avec l’esprit

d’endurance de la femme. On dit que la force des femmes est toute

de résistance, celle de l’homme toute d’action. Pourtant, souvent,

la femme a les deux. Le sport fait appel à la résistance, au courage, à

la résilience aussi. Des qualités très présentes dans l’esprit de celles

dont la compétition est un style, une philosophie, une valeur de

vie.

Et si la force nait de la résistance selon Henri-Frédéric Amiel –

1875 - pas de doute que depuis des décennies la femme a dans

l’esprit plus que quiconque l’amour du sport.

Comme dans la vie, dans le travail, dans l’amour, la plus grande

gloire n'est pas de laisser tomber mais de se relever à chaque chute,

disait Nelson Mandela qui nous a montré avec ardeur et courage

le chemin de l’égalité.

L’égalité, c’était d’offrir aux femmes sportives leur propre revue !

Je souhaite à FEMMES & SPORTS longue et belle vie dans le

monde de l'écrit. Le seul qui reste éternel.

Anne-Marie Philippe

Rédactrice en chef PARIS MATCH & ELLE Suisse.

Everlasting beauty

Médecine Esthétique

Fillers, skinboosters, peelings, fils tenseurs, PRP, mésothérapie...

Épilation Laser

Body Contouring Médical

Bien-être Intime

38

Route de Pré Bois 14 · 1216 Meyrin · Suisse · +41 22 345 55 55 · www.regeneva.ch



GSTAAD PALACE

SWITZERLAND

WINTER & SUMMER SEASON AT THE GSTAAD PALACE

Winter: 21 st December 2020 to the 7 th March 2021

Summer: 19 th June to the 12 th September 2021

Palacestrasse 28 • 3780 Gstaad • Phone: +41 33 748 50 00 • info@palace.ch • palace.ch