12.02.2021 Views

Supplément Serge Gaudin

Le Valais de demain, Un engagement de tous les instants

Le Valais de demain, Un engagement de tous les instants

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

Développement

durable:

optimiser ce que

l’on a déjà

De la tondeuse à gazon à la voiture électrique en passant par le système

de chauffage, l’électrisation de la société implique une utilisation réfléchie

des ressources naturelles. Le Valais doit s’imposer comme fournisseur

d’énergies renouvelables.

ous allons vers une société

décarbonée. Il y a du pain

sur la planche puisque nous

émettons tout de même

34 milliards de tonnes de CO2

par an. Profitons des richesses dont dispose

le Valais pour en faire le leader de la fourniture

d’énergies renouvelables grâce à une

meilleure exploitation du solaire et de

l’hydroélectricité. Nous réussirons ainsi

doublement notre transition énergétique :

valoriser nos ressources naturelles tout

en développant une autre industrie.

L’essor des nouvelles technologies représente

une formidable opportunité de retrouver notre

âme de pionniers. En assurant près de 30 %

de la production suisse d’électricité d’origine

hydraulique, nous sommes déjà le plus grand

producteur d’hydroélectricité du pays.

Poursuivons nos efforts en matière de

croissance verte en concevant les équipements

indispensables aux modes de consommation

du futur. N’attendons pas que les

véhicules électriques s’imposent pour installer

des bornes de recharge en suffisance.

Plus vite nous créerons les conditions

favorables à une mobilité plus respectueuse

de l’environnement, plus vite nous motiverons

les citoyennes et citoyens à modifier leurs

comportements.

L’économie circulaire,

seule garante d’un

développement

durable.

Quant au solaire, nous devons aller beaucoup

plus loin que simplement encourager les

privés à investir dans cette énergie à travers

les divers soutiens financiers existants. Nous

devons pouvoir maîtriser l’ensemble de la

chaîne en lui procurant de la valeur ajoutée.

Dans ce cas précis, cela comprend non

seulement la pose généralisée de panneaux

solaires, mais également leur fabrication sur

place, leur distribution et leur recyclage. Cela

illustre bien comment densifier l’économie

circulaire, seule garante d’un développement

durable profitable à tout le Valais.

3 mesures

concrètes

Faire évoluer la mobilité et

la flexibilité professionnelle

La densification d’un territoire est

étroitement liée aux activités économiques.

Pour les régions périphériques

comme le Valais, le travail à distance

présente l’avantage de fusionner les

traditionnels lieux de vie : domicile,

travail, loisirs. Il offre plus de souplesse

d’organisation, mais surtout, il réduit la

pression exercée sur les zones urbaines

en diminuant la mobilité et les tensions

sur l’immobilier. Ceci tout en permettant

aux travailleurs de rester vivre dans leur

région d’attache et d’investir dans

l’économie de proximité.

Privilégier les circuits courts

Les circuits courts limitent directement

la pollution liée au transport des

produits. Exemple concret sur lequel

travailler : la filière du bois. Nous

importons une partie de cette matière

première alors que nous pourrions mieux

l’exploiter. Régénérons nos forêts en

utilisant les déchets pour le chauffage

et le bois valaisan pour nos constructions.

Concrétiser l’agenda 2030

de la durabilité

En réalisant au quotidien des actions

concrètes de développement durable,

les personnes du terrain possèdent

les compétences clés pour déterminer

les axes d’intervention possibles. À l’État

ensuite d’analyser les mesures proposées

et d’ajuster les objectifs et le cadre légal.

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!