02.03.2021 Views

Coze Magazine #96 - Mars 2021

Mars, le printemps, les rayons du soleil, les prairies en fleurs, les oiseaux qui chantent... des nouvelles qui ne devraient pas manquer de réchauffer nos petits cœurs transis par le froid et par le manque de contacts. Nous aurions aimé ce mois-ci vous parler de la reprise des grands festivals, de grandes soirées colorées et de spectacles participatifs... Malheureusement, nous n’en sommes pas encore là ! Mais comme depuis le début de cette crise, nous continuons à voir le verre à moitié plein et à mettre en avant les initiatives culturelles alsaciennes qui peuvent avoir lieu, en ligne ou dans des formats adaptés à la situation sanitaire. Malgré la fermeture de bon nombre de lieux, la culture continue d’être présente et plus que jamais essentielle. Profitons de toutes les opportunités qui s’offrent à nous et saluons le travail des équipes organisatrices, qui se réinventent pour nous proposer de nombreuses découvertes ! Pour ce mois de mars, nous vous invitons aux Rencontres de l’Illustration à Strasbourg ainsi qu’à la Quinzaine Culturelle d’Haguenau, de nombreux événements, appels à projets ou expositions ont également lieu dans toute l’Alsace, ces propositions sont à retrouver dans notre rubrique On en Coze ! Ce mois-ci nous vous proposons également de rencontrer la talentueuse Laura Kientzler qui a réalisé cette jolie couverture printanière, mais aussi le duo Laventure qui vous apportera peps et bonne humeur avec sa musique ! Retrouvez aussi les chroniques Sneakers of the Month ou quelques idées de balades en ville pour y découvrir les arts qui la peuple ! Enfin, L’œuvre du mois, s’intéresse à une œuvre devant laquelle vous êtes forcément passés au moins une fois ! Hélène Grandemange

Mars, le printemps, les rayons du soleil, les prairies en fleurs, les oiseaux qui chantent... des nouvelles qui ne devraient pas manquer de réchauffer nos petits cœurs transis par le froid et par le manque de contacts. Nous aurions aimé ce mois-ci vous parler de la reprise des grands festivals, de grandes soirées colorées et de spectacles participatifs... Malheureusement, nous n’en sommes pas encore là ! Mais comme depuis le début de cette crise, nous continuons à voir le verre à moitié plein et à mettre en avant les initiatives culturelles alsaciennes qui peuvent avoir lieu, en ligne ou dans des formats adaptés à la situation sanitaire. Malgré
la fermeture de bon nombre de lieux, la culture continue d’être présente et plus que jamais essentielle. Profitons de toutes les opportunités qui s’offrent à nous et saluons le travail des équipes organisatrices, qui se réinventent pour nous proposer de nombreuses découvertes ! Pour ce mois de mars, nous vous invitons aux Rencontres de l’Illustration à Strasbourg ainsi qu’à la Quinzaine Culturelle d’Haguenau, de nombreux événements, appels à projets ou expositions ont également lieu dans toute l’Alsace, ces propositions sont
à retrouver dans notre rubrique On en Coze ! Ce mois-ci nous vous proposons également de rencontrer la talentueuse Laura Kientzler qui a réalisé cette jolie couverture printanière, mais aussi le duo Laventure qui vous apportera peps et bonne humeur avec sa musique ! Retrouvez aussi les chroniques Sneakers of the Month ou quelques idées de balades en ville pour y découvrir les arts qui la peuple ! Enfin, L’œuvre du mois, s’intéresse à une œuvre devant laquelle vous êtes forcément passés au moins une fois !
Hélène Grandemange

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

MARS 2021

#96

#COZEMAG

COZE.FR

GRATUIT

DEALER DE CULTURE EN ALSACE


COZE #96

ÉDITO

MARS 2021

Mars, le printemps, les rayons du soleil, les prairies en fleurs, les oiseaux qui chantent… des nouvelles qui

ne devraient pas manquer de réchauffer nos petits cœurs transis par le froid et par le manque de contacts.

Nous aurions aimé ce mois-ci vous parler de la reprise des grands festivals, de grandes soirées colorées et de

spectacles participatifs… Malheureusement, nous n’en sommes pas encore là ! Mais comme depuis le début

de cette crise, nous continuons à voir le verre à moitié plein et à mettre en avant les initiatives culturelles

alsaciennes qui peuvent avoir lieu, en ligne ou dans des formats adaptés à la situation sanitaire. Malgré

la fermeture de bon nombre de lieux, la culture continue d’être présente et plus que jamais essentielle.

Profitons de toutes les opportunités qui s’offrent à nous et saluons le travail des équipes organisatrices, qui

se réinventent pour nous proposer de nombreuses découvertes ! Pour ce mois de mars, nous vous invitons

aux Rencontres de l’Illustration à Strasbourg ainsi qu’à la Quinzaine Culturelle d’Haguenau, de nombreux

événements, appels à projets ou expositions ont également lieu dans toute l’Alsace, ces propositions sont

à retrouver dans notre rubrique On en Coze ! Ce mois-ci nous vous proposons également de rencontrer la

talentueuse Laura Kientzler qui a réalisé cette jolie couverture printanière, mais aussi le duo Laventure qui

vous apportera peps et bonne humeur avec sa musique ! Retrouvez aussi les chroniques Sneakers of the

Month ou quelques idées de balades en ville pour y découvrir les arts qui la peuple ! Enfin, L’œuvre du mois,

s’intéresse à une œuvre devant laquelle vous êtes forcément passés au moins une fois !

Hélène Grandemange

COZE® EST UN MAGAZINE ÉDITÉ PAR :

BeCOZE®

4 rue de la coopérative, 67000 Strasbourg

contact@coze.fr

N°96 : Mars 2021 - Saison 10

Parution : Tous les 1 ers mercredis du mois

Prochaine parution : Mercredi 7 avril 2021

DIRECTEUR DE LA PUBLICATION

Julien Lafarge > julien@coze.fr

RÉDACTRICE EN CHEF

Hélène Grandemange > helene@coze.fr

COORDINATEUR TECHNIQUE

Christopher Keo > christopher@coze.fr

DIRECTEUR ARTISTIQUE

Christophe Lombard > Buckwild

SECRÉTAIRE DE RÉDACTION

Jean-Michel Lafarge

PHOTOS

Edito : Bartosch Salmanski

Artiste : Delphine Millet et douments fournis

DTC : Franck Hess

On en coze, expos, à ne pas manquer :

Documents fournis

Zoom: Bartosch Salmanski et DOM Poirier

Agenda : Bartosch Salmanski

PUBLICITÉ

Chloé Pelascini : chloe@coze.fr

> 06 81 46 57 47

ANNONCEZ VOS ÉVÈNEMENTS

agenda@coze.fr

CONTRIBUTEURS

Mathieu Bernhardt, Camille Zorn, Lauriane

Albouy (critiques cinéma), Zoé Durr, Samuel

Mantelet, Valentin Schmitt.

Couverture : Laura Kientzler

Tirage : Digital only

ÉDITO

COZE.FR • #COZEMAG

3


COZE #96

ON EN COZE

IL Y A DE QUOI FAIRE

creaccro.eu

unistra.fr

ON EN COZE

4 COZE.FR • #COZEMAG

L’APPEL À PROJETS DE TANGO&SCAN EST DE RETOUR

L’édition 2021 de l’appel à projets Tango&Scan se déroulera du 1 er mars au 15 avril 2021.

Tango&Scan est un appel à projets qui vise à soutenir le développement économique

et à stimuler l’innovation en favorisant la rencontre, les transferts de compétences et

la fertilisation croisée autour d’un projet commun entre un acteur du secteur créatif

ou numérique et un acteur d’un autre secteur économique. Alors si vous avez un projet

créatif, innovant ou numérique, tentez votre chance en candidatant sur le site internet

! Les lauréats peuvent remporter jusqu’à 50% du budget total de leur projet ou jusqu’à

20 000 euros de dotation en plus d’un accompagnement !

LA GRAN PARTITA EN LIGNE

Avec le programme La Gran Partita, c’est toute la créativité des membres du

Ballet de l’OnR qui est mise à l’honneur. En effet, les danseurs qui, par goût,

par affinités, ressentent en eux l’urgence non seulement de danser, mais de

créer leurs propres chorégraphies, sont ici invités à s’approprier un mouvement

de ce grand moment de la musique de chambre de Mozart : La Gran Partita.

Interprétée par les musiciens de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, qui

seront présents au centre de la scène, la musique se fait ainsi à la fois élément

central du dispositif et élément de scénographie. Le spectacle est à découvrir en ligne, le lundi 8 mars

à 20h, sur les réseaux sociaux ou sur le site de l’Opéra National du Rhin.

operanationaldurhin.eu

LA SEMAINE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES

Depuis 5 ans, la mission égalité-parité de l’Université de Strasbourg organise une

semaine d’événements à l’occasion du 8 mars, date reconnue par les Nations Unies

comme la journée internationale des droits des femmes. Cette semaine du 8 au 12

mars permet d’échanger autour de conférences, formations ou ateliers et d’apporter un

éclairage sur l’actualité autour de ce sujet. Pour cette édition un riche programme en

ligne est proposé : visite virtuelle de l’exposition Archéosexisme qui vise à encourager

la mixité et l’égalité à travers une meilleure éthique dans le monde de la recherche et

notamment en archéologie, atelier autour de l’écriture inclusive, rencontres littéraires

mais aussi conférences autour de plusieurs thématiques comme Quel avenir pour les théologies féministes ?, La

place des femmes dans les laboratoires de recherche ou encore Universités et grandes écoles : l’égalité femmeshommes,

c’est pour quand ? Retrouvez le programme complet sur le site de l’Université de Strasbourg.


OPÉRATION OBJETS SOLIDAIRES À L’ESCALE

Le Centre social et culturel de la Roberstau organise un événement responsable et

solidaire le mercredi 10 mars de 14h à 17h. L’Opération Objets solidaires est une aprèsmidi

durant laquelle vous pourrez donner vos anciens objets à Emmaüs, réparer vos

appareils avec Envie ou votre vélo avec Vélostation ! Différentes animations seront

également proposées comme des jeux sur le tri et le recyclage animés par la Ville

de Strasbourg !

escale.centres-sociaux.fr

LE MARCHÉ DES POTIERS

Le week-end des 13 et 14 mars, les Halles du Scilt à Schiltigheim accueillent le marché

des potiers. Une dizaine d’artisans potiers alsaciens seront présents pour vous faire

découvrir l’art de la poterie à travers une exposition-vente de leurs créations originale.

Des ateliers et démonstrations seront également proposés durant tout le week-end !

hallesduscilt.fr

SALON DES AUTEURS STRASBOURGEOIS

La galerie Art Course accueille un salon des auteurs strasbourgeois. Le samedi 13

mars de 14h à 17h vous pourrez rencontrer plusieurs auteurs locaux autour de leurs

ouvrages. Dès 15h des lectures seront organisées. Les auteurs présents seront Lydia

Kowicz-Loriot, Claire-Marie Brolly, Hugues Werlé, Marie-Jeanne Langrognet-Delacroix

et Pierre Louis Aouston.

Facebook

DERNIÈRE CHANCE POUR PARTICIPER AU CONCOURS DE NOUVELLES DU CROUS

Le Crous de Strasbourg organise plusieurs concours pour mettre en lumière la richesse

de la création étudiante. Au total les étudiants peuvent tenter leur chance dans 7

disciplines différentes : Danse avec ton Crous, théâtre, nouvelle, BD, film court, photo

et musique avec le tremplin Pulsations. Ce mois de mars voit arriver avec lui la date

butoir pour participer au concours de nouvelles sur la thématique 2050 : vous avez

jusqu’au 14 mars pour tenter votre chance !

crous-strasbourg.fr

ON EN COZE

COZE.FR • #COZEMAG 5


LE SHOW DE MAGIE MAGI’CAM SUR ZOOM

On le sait, depuis presque un an la situation est difficile pour le spectacle vivant.

Les artistes sont dans l’incapacité de se produire dans les conditions habituelles,

alors en attendant de pouvoir remettre les pieds dans une salle, les artistes et les

structures culturelles nous proposent de garder le lien via l’outil numérique. C’est le

cas du magicien Steven qui nous propose un spectacle en ligne. Rendez-vous le 14

mars à 17h pour Magi’cam, un spectacle de magie 100% participatif. Les spectateurs

pourront interagir directement avec le magicien afin de se rapprocher le plus possible

des conditions réelles de spectacle. Les numéros présentés lors de ce show mettent

à l’honneur le mentalisme et les liens parfois invisibles qu’il existe entre nous. Retrouvez toutes les infos

pratiques sur le site de Steven le magicien.

steven-magicien.fr

APPEL À CANDIDATURES : ORGANISEZ UNE EXPO AVEC LE FRAC ALSACE

Comme chaque année, le FRAC Alsace (fonds régional d’art contemporain) lance un

appel à candidatures pour toutes les structures désireuses de monter un projet autour

de la création contemporaine. Le FRAC Alsace est situé à Sélestat et propose régulièrement

de nombreux événements et expositions. En ce début d’année, un appel à

candidature est lancé dans le but de faire sortir les oeuvres du FRAC afin qu’elles

aillent à la rencontre des habitants du territoire alsacien. L’appel à candidature est à

destination des associations, collectivités, musées, médiathèques, lieux patrimoniaux ou un centres culturel,

mais aussi les hôpitaux, comités d’entreprise ou administrations qui souhaitent accueillir une exposition

d’art contemporain dans leur espace public ! Concrètement, le FRAC Alsace prête les œuvres à la structure,

l’accompagne dans le projet d’exposition et propose également des formations pour découvrir ou améliorer ses

connaissances sur l’art contemporain ! Les candidatures sont à déposer avant le 15 mars 2021 !

mcusercontent.com

AZ - ALLER & ZURÜCK, LA 1ÈRE ÉDITION DU PROGRAMME DE RÉSIDENCES CROISÉES

FRANCO-ALLEMANDES

Les Instituts Goethe de Nancy et de Strasbourg et le Bureau des arts plastiques de

l’Institut français d’Allemagne lancent la 1 ere édition du programme de résidences

croisées franco-allemande. Le premier appel à candidatures est lancé, pour une

résidence de 4 mois à Berlin de juillet à octobre 2021. Il s’adresse à des artistes

émergents à partir de 25 ans, vivant et travaillant dans le Grand Est et dont la discipline entre dans le

champ des arts visuels : peinture, dessin, photographie, arts graphiques, vidéo, sculpture, installation.

Les candidatures sont à transmettre avant le 31 mars via un formulaire en ligne. Retrouvez toutes les

informations sur le site internet !

goethe.de

ON EN COZE

6 COZE.FR • #COZEMAG


JAZZDOR LANCE SON NOUVEAU MÉDIA

Il s’appelle Transizdor et vous accompagne à la maison ! Ce nouveau média lancé par

Jazzdor vous propose différents numéros sous la forme de vidéos courtes, de podcasts

plus longs, de captations de concerts ou de moments de rencontre. Les deux premiers

numéros sont disponibles, il s’agit de deux podcasts mettant à l’honneur deux musiciens

strasbourgeois : Grégory Dargent et Christophe Imbs !

jazzdor.com

A VOS VOTES POUR LE PRIX LOUISE WEISS

En novembre dernier, nous vous parlions de la possibilité pour les étudiants de

participer au concours d’écriture Louise Weiss. Le thème de cette édition était « L’Autre,

l’inconnu ». Aujourd’hui et jusqu’au 25 mars, vous avez la possibilité de découvrir les 16

textes en langues française, anglaise et allemande présélectionnés par les membres

du jury et de voter pour votre création favorite ! De beaux textes sont à découvrir sur

le site du prix Louise Weiss. Suite aux votes, plusieurs prix seront décernés au mois

d’avril 2021 – de 1000 €, 800 € ou 500 € – auxquels s’ajoutera un prix spécial de 750 €.

prix-louiseweiss2021.unistra.fr

CONCOURS ARTISTIQUE : LES JEUNES DU MONDE ENTIER

La Ville de Haguenau organise un concours artistique à destination des jeunes de 3 à

25 ans ! Jusqu’au 20 mars ils peuvent, seuls ou en groupes, proposer leurs créations

artistiques (dessin, peinture, collage, infographie, photographie, photomontage) via le

site internet de la ville. Les sujets abordés peuvent être variés : de l’ordre de l’émotionnel,

du psychologique, du sociologique, de l’historique, de l’ethnologique voire même

autobiographique, romantique ou symbolique... De même, des préoccupations écologiques,

humanitaires, humanistes ou autres problématiques actuelles pourront être des sujets d’expression

plastique. Fin mars, un jury désignera les œuvres qui trouveront une place sur les façades de la ville en grand

format d’avril à novembre 2021, mais proposera également un classement des meilleures réalisations qui se

verront remettre un bon cadeau.

ville-haguenau.fr

ANNONCEZ VOS EXPOSITIONS ET VOS ÉVÉNEMENTS

DANS COZE MAGAZINE ET SUR COZE.FR ! > AGENDA@COZE.FR

ON EN COZE

COZE.FR • #COZEMAG 7


A VOS VOTES POUR LE CONCOURS D’STÌMME, LE CONCOURS DE CHANSON EN ALSA-

CIEN ET EN PLATT

Jusqu’au 22 mars, les votes sont ouverts pour élire les trois finalistes de la 4 e édition

du concours de chanson en alsacien et en platt d’Stìmme ! Initialement lancé en

novembre 2019 puis stoppé dans son élan en raison de la crise sanitaire, le concours

reprend enfin son cours. En janvier 2020, le jury du concours avait présélectionné dix

candidats parmi la trentaine de dossiers envoyés. Ces dix chanteurs amateurs ou semiprofessionnels

ont ensuite eu l’opportunité d’enregistrer une chanson dans les studios

de France Bleu Elsass. Après une longue période de pause en raison de la Covid-19,

le jury s’est réuni en ce début d’année pour sélectionner les cinq plus belles performances, à savoir : André

Baumert avec Wàs ìch schù làng wìll sàga, Cynthia Colombo avec Mei Lawe ìn Roserot, Brigitte Crenner (B drop)

avec Wie de Storich ich flìej, Stéphane Jost avec Min Kìn/ et Delphine Untereiner (DelLlfyne) avec Schàtzel, hàb

Heimweh. Pour voter pour votre favori, rendez-vous sur le site de France Bleu Elsass. Vous y trouverez les cinq

chansons et une vidéo de chaque enregistrement en studio. Un seul vote par internaute sera possible et ceci

jusqu’au 22 mars minuit. A vos claviers !

francebleu.fr/elsass

facebook.com/csc.escale

LE CSC L’ESCALE À LA RECHERCHE DE JEUNES TALENTS

Vous êtes passionnés de musique, de chant, de slam ou encore de rap ? Ça tombe

bien puisque l’Escale recherche de jeunes talents motivés pour participer à différentes

créations artistiques qui seront proposées par l’Escale tout au long de l’année. Cette

expérience permettra à ces jeunes pépites de travailler leur art et d’être accompagné

sur leur projet pour ainsi améliorer leurs compétences. L’ingénieur du son de l’Escale

accompagnera les jeunes au studio d’enregistrement et leur transmettra sa passion.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à prendre contact avec David, au Studio Escale !

studioescale@csc-robertsau.com

DES PÉPINIÉRISTES DJANGO AUX AUDITIONS DES INOUÏS DU PRINTEMPS DE

BOURGES

132 artistes ont été sélectionnés dans toute la France avec pour objectif de jouer sur la

scène de iNOUïs lors de la 45 e édition du Printemps de Bourge. Parmi eux, on retrouve

plusieurs artistes alsaciens, notamment issus de la pépinière de l’Espace Django :

Banditminuit, Encore (qui nous proposait leur playlist dans le numéro de février) mais

aussi Jivre et Mismo ! Les auditions ont eu lieu le 19 février et on croise fort les doigts

pour que ces projets soient retenus ! Affaire à suivre !

reseau-printemps.com

ON EN COZE

8 COZE.FR • #COZEMAG


UN FONDS D’ENCOURAGEMENT AUX INITIATIVES ARTISTIQUES ET CULTURELLES DES

AMATEURS

Le ministère de la culture lance un appel à projets national pour le développement

et l’accompagnement de l’ensemble des pratiques artistiques et culturelles des amateurs.

Le fonds d’encouragement aux initiatives artistiques et culturelles des amateurs

a été conçu pour soutenir financièrement les initiatives des amateurs en matière

artistique et culturelle. Vous pouvez déposer votre candidature jusqu’au 15 mars. Le

règlement de l’appel à projets et les points clés sont disponibles sur le site internet

du ministère de la culture.

culture.gouv.fr

LES PREMIERS NOMS POUR WOLFI JAZZ

Après une année sans festival, Wolfi jazz sera de retour à Wolfisheim du 23 au 27 juin.

La Scène de l’Esplanade, payante, accueillera en semaine les grands noms du jazz et la

Scène des Douves, en accès libre le week-end, fera la part belle aux formations régionales

et aux artistes Génération Spedidam ! Les premiers noms sont déjà annoncés,

parmi eux : Kassav’, Roberto Fonseca, Moutin Factory 5tet, Who’s the cuban ou encore

Lilananda Jazz 5tet ! A noter dans vos agendas !

wolfijazz.com

Sorties musicales

UN PREMIER ALBUM POUR ESPERSAN

Le trio franco-iranien installé à Strasbourg sort son premier album le 19 mars !

Espersan c’est un voyage entre la France et l’Iran, une musique métissée qui mêle des

textes classiques en langue persane et française et des poèmes à des compositions

musicales. Intitulé Hezar Bisheh qui peut se traduire par « mille forêts », cet album

fait référence à un recueil d’histoires de Mollah Nasreddin, un personnage connu

sous différents noms du Moyen-Orient jusqu’au Maghreb qui incarne une forme de

spiritualité à travers ses histoires tantôt naïves, tantôt sages ou parfois absurde. Six

titres sont à découvrir sur ce premier album, six titres qui nous transportent vers de

douces pérégrinations.

espersan.wixsite.com

ON EN COZE

COZE.FR • #COZEMAG

9


UN PREMIER EP POUR FLUPKE

En février dernier sortait IOAHI le premier single de Flupke, accompagné d’un clip plutôt

surprenant aux teintes psychédéliques que l’on vous invite d’ailleurs à visionner !

Pour ce mois de mars, c’est un EP de 7 titres du même nom que le premier single

qui est attendu. FLUPKE est le projet electro du strasbourgeois Jérémie Revel, multiinstrumentiste

et guitariste des Fat Badgers. Le nom est directement tiré de la bande

dessinée Quick et Flupke créée par Hergé dans les années 30. Tout comme l’œuvre

dessinée, l’œuvre musicale reflète une atmosphère candide et décalée, un projet

oscillant entre broken beat énergique et mélodies hypnotisantes, le tout entremêlé de références à l’enfance

de Jérémie Revel. Rendez-vous le 26 mars pour découvrir ce plaisant projet dont l’écoute mettra à coup sûr un

peu de bonne humeur dans vos journées !

Facebook.com/Flupkemusic

UNE 8 E SORTIE POUR JAZZDOR SERIES

Depuis le premier confinement, il y a un an, Jazzdor développe son activité discographique.

Le mois dernier sortait le premier album solo du pianiste strasbourgeois Grégory

Ott, pour ce mois de mars une nouvelle sortie est prévue le 5 : Jazzdor Series#8 :

Bedmakers Tribute to an Imaginary Folk Band — Live à Berlin. Bedmakers réunit quatre

musiciens aux univers musicaux polymorphes et singuliers. Cette nouvelle sortie est

issue d’un concert enregistrée à Berlin en 2018 et a été montée et mixée en 2020. Une

captation de la musique au moment où elle se construit avec le public.

jazzdor.com

EXPRESS

#

L’EuroBasket

#

Bonne

#

Bonne

ON EN COZE

10 COZE.FR • #COZEMAG

Women 2021 aura lieu du 17 au 23 juin à Strasbourg et la campagne de recrutement des

bénévoles est lancée ! Retrouvez toutes les informations sur le site internet !

lrgeb.fr

nouvelle : le festival Arsmondo, rendez-vous annuel de l’Opéra national du Rhin aura bien lieu ! Du

20 au 28 mars vous pourrez profiter d’une programmation numérique gratuite et passionnante autour du

Liban : créations inédites, lectures, débats ou encore films ! Cette édition en ligne devrait être suivie d’une

édition en présentiel au mois de juin !

operanationaldurhin.eu

nouvelle pour les amateurs de jeux vidéo et d’e-sport, Start to Play vient d’annoncer son retour à

une édition physique les 4 et 5 septembre 2021 qui aura lieu au Palais de la Musique et des Congrès de

Strasbourg.

start-to-play.fr


ARTISTE : GREMS - PHOTO : BARTOSCH SALMANSKI

DÉCOUVREZ LES ŒUVRES URBAINES

DE LA VILLE

WWW.STREETARTMAP.EU

LA CARTE INTERACTIVE ET PARTICIPATIVE DU STREET ART À STRASBOURG


COZE #96

L’ARTISTE

ELLE TIRE LA COUV’

« LES JOURNÉES NE SE RESSEMBLENT JAMAIS,

ENTRE LES RENCONTRES, LES ATELIERS AVEC

DU PUBLIC, LES EXPOSITIONS OU LE TRAVAIL DE

CRÉATION »

12

L’ARTISTE

COZE.FR • #COZEMAG


LAURA KIENTZLER

UN MONDE ENCHANTEUR

CE N’EST PLUS QU’UNE QUESTION DE JOURS AVANT QUE LE PRINTEMPS

NE POINTE LE BOUT DE SON NEZ. POUR ACCOMPAGNER SON ARRIVÉE TANT

ATTENDUE, NOUS SOMMES ALLÉS PRENDRE UNE BONNE DOSE DE DOUCEUR

EN RENCONTRANT L’AUTEURE ET ILLUSTRATRICE LAURA KIENTZLER QUI

RÉALISE LA COUVERTURE DE CE MOIS DE MARS. UN UNIVERS PLEIN DE

POÉSIE, DE FLEURS INCROYABLES ET DE VÉGÉTAUX SURPRENANTS QUE NOUS

VOUS INVITONS À DÉCOUVRIR À TRAVERS CETTE INTERVIEW !

Peux-tu te présenter ?

Quand on me pose cette question, je dis que je

suis auteure-illustratrice, bien que je n’ai pas

encore publié de livre mais j’y travaille vaillamment

! Je partage un atelier dans le quartier

Laiterie à Strasbourg avec six autres illustratrices

et céramistes depuis sept ans maintenant.

Je viens de Lorraine ; enfin, je dirais que

je suis moitié Alsace, moitié Lorraine. Je ne

sais pas si les alsaciens valideront l’expression

! Mais je suis née en Alsace et j’ai grandi en

Lorraine, dans un petit village à la campagne

proche de Nancy.

Quel a été ton parcours ?

J’aurais bien fait mes études très tôt dans le

domaine artistique, mais il n’y avait pas d’option

arts plastiques dans le lycée où j’étais.

Quand on grandit et vit à la campagne, on n’a

pas beaucoup de choix et on ne connaît pas

toutes les filières qui peuvent exister, alors on

finit en filière générale. J’ai finalement envoyé

un dossier après mon bac L pour intégrer une

mise à niveau en arts appliqués à Nancy. Puis

j’ai rejoint l’Ecole Supérieure d’Art de Lorraine à

Epinal. C’est une petite école sympa, dans une

maison avec un grand jardin ! Il n’y a pas beau-

TEST

DU TAC

AU TAC

LE MEILLEUR ENDROIT EN ALSACE POUR PROFITER DU PRINTEMPS ?

Le quai des bateliers à Strasbourg

UNE MUSIQUE POUR SE MOTIVER LE MATIN ?

Go de M83

L’ENDROIT AUJOURD’HUI FERMÉ QUE TU AS HÂTE DE RETROUVER ?

Le cinéma Star, ex aequo avec le Kitsch !

TON LIVRE FAVORI ?

Pour l’album illustré : Cap! de Loren Capelli et pour la littérature : Continuer de

Laurent Mauvignier

TON FILM PRÉFÉRE ?

Volver de Pedro Almodovar

UN CONSEIL POUR SE LANCER DANS L’ILLUSTRATION ?

Être super motivé, ne pas compter son temps et ne pas rester tout seul !

L’ARTISTE

COZE.FR • #COZEMAG

13


coup d’étudiants, ce qui fait que tout le monde

se connaît, l’ambiance est chaleureuse et les

professeurs à l’écoute. Le projet pédagogique

s’articule autour de l’image et de la narration,

que ce soit à travers l’illustration, la vidéo, la

photo... C’est là que j’ai appris à développer le

rapport texte-image, l’importance de la mise

en page et de la composition d’une image, la

typographie, entre autres !

Mais après trois ans dans cette école, je ne

me voyais pas arrêter les études tout de suite,

j’avais encore envie d’explorer plein de choses.

J’ai donc postulé aux Arts Déco à Strasbourg

et j’ai été prise en option illustration. C’était

alors reparti pour trois ans de plus ! Je me

suis retrouvée catapultée dans cette école qui

avait l’air immense pour moi. C’est une école

vraiment super, mais je trouve que les liens

entre les différentes spécialités n’étaient pas

très encouragés. Ce n’était pas évident de voir

ce qui se passait ailleurs, d’autant plus que

l’option illustration est située dans l’Annexe,

de l’autre côté de la rue, en face du bâtiment

principal. Les ateliers sont top, j’ai notamment

adoré celui de sérigraphie dans lequel j’ai

beaucoup appris. Aujourd’hui, je me dis que je

n’en ai peut-être pas assez profité !

Je me suis installée tout de suite après le

diplôme dans cet atelier près de la Laiterie.

C’était un bon timing, car c’est effrayant

de sortir de l’école et de se retrouver un peu

seule, à démarcher des gens, envoyer des

books, se confronter à la réalité du marché…

Je vis à Strasbourg depuis bientôt 10 ans ;

c’est une ville que j’aime beaucoup pour sa

taille humaine, la proximité de tout, le vélo et

les copains surtout !

D’où te vient l’envie de faire de l’illustration

jeunesse ?

C’est drôle car je ne me souviens pas vraiment

de comment ça m’est venu ! En tous cas, je

L’ARTISTE

14 COZE.FR • #COZEMAG


« TRAVAILLER SEUL

PEUT VITE ÊTRE

COMPLIQUÉ SI ON N’EST

PAS RIGOUREUX.»

n’ai pas de souvenir marquant qui aurait fait

un déclic, alors que c’est un objectif que je

poursuis depuis des années. Mais je sais que

petite, j’aimais beaucoup écrire des histoires et

dessiner. J’avais une vieille machine à écrire

sur laquelle je passais des heures à taper des

textes, tellement que j’en avais mal au bout

des doigts ! En revenant à Strasbourg, j’ai revu

des affiches de Tomi Ungerer et je me suis

tout de suite rappelé qu’on me lisait ses livres

quand j’étais petite. Je me souviens aussi que

ma mère aimait beaucoup les livres, elle m’emmenait

à la bibliothèque très souvent.

Plus tard, pendant mes études à Épinal, la

rencontre avec les livres de Béatrice Alemagna

et Anne Herbauts a aussi été déterminante. Ce

sont deux auteures-illustratrices que j’affectionne

tout particulièrement, pour leurs univers

graphiques puissants et leurs textes très

poétiques. C’est ce genre d’albums jeunesse

que j’aimerais faire.

Quels sont tes projets en ce moment ? Sur

quoi tu travailles ?

Pour 2020, j’avais prévu de me consacrer pleinement

à l’illustration, et arrêter de m’éparpiller

avec les petits boulots alimentaires qui

sont toujours un peu chronophages. Et puis est

arrivé ce que tout le monde connaît ! J’ai donc

eu beaucoup de temps pour développer mes

projets personnels.

Je travaille actuellement sur plusieurs albums

jeunesse en tant qu’auteure et illustratrice,

pour les proposer ensuite à des éditeurs. Mais

c’est hyper difficile d’écrire pour les enfants…

Il faut trouver des personnages intéressants,

des chutes inattendues, des péripéties et des

rebondissements qui tiendront le lecteur en

haleine, et aussi quelques blagues ! En plus,

je crois que j’aime davantage dessiner, peindre

et faire des images que d’écrire le texte. Je

suis toujours en train de faire des essais gra-

L’ARTISTE

COZE.FR • #COZEMAG

15


phiques, dans mes carnets, sur des bouts de

papier… c’est plein de surprises et de résultats

inattendus, mais ça n’avance pas très vite !

Finalement, je me suis rendue compte en

sortant de l’école que je voulais écrire des

livres pour les enfants, mais sans jamais

avoir côtoyé de vrais enfants ! Du coup, j’ai

cherché des projets et des petits boulots

qui me permettraient d’être en contact avec

des enfants, comme travailler dans une

bibliothèque au rayon jeunesse, faire des

ateliers artistiques dans des salons du livre,

des écoles ou pendant le temps périscolaire…

Il y a deux ans j’ai travaillé en collaboration

avec des maîtresses de CP sur un projet

ACMISA de kamishibai (petit théâtre japonais),

où les enfants ont écrit une histoire que nous

avons illustrée tous ensemble.

Tout cela m’a beaucoup servi, car j’ai pu observer

leur façon d’être, leurs centres d’intérêt, ce

qui les questionne dans la vie, etc.

En parallèle de ces projets d’albums jeunesse

ou d’atelier artistiques, je travaille régulièrement

sur des commandes pour la presse ou

pour les particuliers. Par exemple, j’ai réalisé

récemment des faire-parts de naissance

ou des cartes de visite. Je participe aussi à

des concours ou des appels à projets, qui ne

donnent pas toujours de résultats.

Il n’est pas évident de trouver sa place entre

son style personnel et ce que demande le marché

actuel. Mais je crois que je n’ai pas trop

envie de faire de concession et de continuer à

faire ce que j’aime, ce qui me laisse la liberté

d’accepter ou de refuser les projets. Il faut

dire aussi que j’ai la chance d’avoir un conjoint

qui m’épaule dans mes projets, que ce soit

en soutien moral ou financier, et ça c’est très

précieux !

Parmi tous ces projets, lequel est ton

projet coup de cœur ?

Je crois que le projet de mes rêves les plus

fous n’est pas encore arrivé… J’ai apprécié de


travailler sur les différents projets qui m’ont

occupé depuis le diplôme, mais j’aimerais

vraiment faire un album jeunesse qui me ressemble,

sur un thème qui serait vraiment mon

thème.

J’aimerais aussi beaucoup faire des décors

pour un spectacle ou une pièce de théâtre. Voir

mes illustrations prendre corps en volume et

en grand format, avec des comédiens qui évolueraient

au milieu, ce serait génial !

En vrai, j’aimerais toucher à plein d’autres

choses : faire des motifs pour des marques de

vêtements ou des tissus ; créer des collections

d’objets comme les théières que j’ai pu réaliser

avec la céramiste Virginie Gallezot ; illustrer

des jeux de société… Je m’intéresse à plein de

domaines et j’aimerais mettre les mains partout

! Mais ça peut aussi être un bon moyen

de se perdre, de s’éparpiller et de ne pas faire

grand chose au final. C’est assez difficile de

travailler seule, il faut avoir confiance en soi.

Parfois je fais de nouvelles choses et puis je ne

les montre pas car je me dis que ça n’intéresse

que moi !

Quels sont les médiums que tu utilises ?

Je fais partie de ces illustrateurs qui aiment

dessiner en vrai, sentir le crayon aller sur la

papier, mélanger ses couleurs sur la palette...

J’aime bien laisser arriver des petits incidents

inattendus qui viendront construire l’image

petit à petit ; je fais rarement un crayonné très

détaillé car de toute façon, ça part toujours à

l’opposé de ce que j’avais prévu ! Sinon, j’aime

particulièrement le collage, car je peux laisser

le hasard jouer avec les formes, même si

parfois c’est carrément sans fin de déplacer,

composer et recomposer les morceaux de

papier entre eux. Généralement, je parle de

technique mixte car je mélange un peu tout

: le collage, la gouache, l’encre de chine, les

feutres, les crayons de couleurs, les papiers

découpés. J’utilise très peu l’ordinateur ou la

tablette graphique, seulement pour scanner,

modifier des couleurs ou retravailler certains

éléments isolés dans l’image.

Comment décrirais-tu ton univers ?

Mon style visuel est une représentation assez

libre et naïve de la réalité, sans respect des

règles de la perspective ou des proportions

par exemple, et une certaine liberté avec les

couleurs, les formes ou les échelles. On peut

trouver dans mes illustrations des fruits et

légumes géants, de tout petits personnages

dans de grands paysages et des animaux de

toutes les couleurs !

Qu’est ce qui te plaît le plus dans ton

métier ?

Ce qui me plaît le plus, c’est cette grande

liberté ! D’organiser son emploi du temps au

jour le jour, de choisir sur quoi on a envie de

travailler, d’être seul maître à bord. Comme les

humeurs changent régulièrement, c’est facile

L’ARTISTE

COZE.FR • #COZEMAG

17


de s’adapter au rythme de travail. Normalement

(enfin sauf depuis un an), les journées ne

se ressemblent jamais, entre les rencontres,

les ateliers avec du public, les expositions ou

le travail de création.

Mais cela peut aussi être un piège, car il faut

sans cesse se mobiliser et ne pas trop se

laisser aller. Travailler seul peut vite être compliqué

si on n’est pas rigoureux. J’ai d’ailleurs

beaucoup été aidée par l’association Central

Vapeur qui fait un travail super, avec un forum

très dynamique et des sessions d’information

pour tout ce qui est administration, points juridiques,

négociation de contrats…

Par contre, cette liberté, on la paie aussi par un

statut juridique un peu pourri, des rémunérations

pas toujours très intéressantes, des gens

pas très honnêtes…

Où peut-on trouver ton travail actuellement

?

Il a des reproductions de mes illustrations

en vente sur les galeries en ligne de L’Affiche

Moderne et Les Petits Collectionneurs. Sinon,

dans ma boutique Etsy ou sur commande ! Et si

jamais un auteur a une histoire dans son sac,

je serais ravie de l’illustrer !

LA COUV’ VUE PAR L’ARTISTE

« Chaque année j’attends le printemps avec

impatience, et cette année encore plus !

Avec cette image j’ai voulu l’invoquer de tous

mes vœux, car il me tarde qu’on puisse de

nouveau entendre le chant des oiseaux, renifler

les parfums des fleurs et se promener au

soleil avec insouciance... »

EN SAVOIR +

CARGOCOLLECTIVE.COM/LAURAKIENTZLER

INSTAGRAM.COM/LAURAKIENTZLER


LIMITÉ À 30 EXEMPLAIRES • NUMÉROTÉ & SIGNÉ •

PRINT DU VISUEL DE LA COUVERTURE EN SÉRIE

LIMITÉE,NUMÉROTÉ ET SIGNÉ PAR L’ARTISTE

40€

DISPONIBLE SUR NOTRE ESHOP

SUR COZE.FR


COZE #96

DANS TON CASQUE

LEUR 10 TITRES DU MOMENT

SOLANGE > Binz

HETHER > When U Loved Me

SOFIE > Truth Of The Matter

BRAD STANK > Butte Magic feat MC Nelson

HER’S > What Once Was

NILÜFER YANYA > Day 7.5093

SIR > John Redcorn

STEVE LACY > Thats No Fun

DEVONTÉ HYNES, CONNAN MOCKASIN > Feelin’ Lovely

REMI WOLF > Woo!

BONUS : LA MUSIQUE POUR DANSER TOUTE LA NUIT

PIZZA GIRL > Cape canaveral

DANS TON CASQUE

20 COZE.FR • #COZEMAG


LAVENTURE

GOURMANDISE MUSICALE

STYLE MUSICAL : POP GLO-FI

Pour ce mois de mars c’est Laventure qui nous

livre sa playlist du moment ! Duo formé lors

du premier confinement, Laventure a intégré la

pépinière Django à Strasbourg en septembre 2020.

Après avoir sorti un premier single autoproduit en

janvier dernier intitulé Give, Laventure poursuit sa

route musicale.

Le duo explore avec finesse et justesse les joies

et les peines de la vie avec une identité sonore

forte. Ils surfent sur les thèmes lyriques tels que

l’amour, l’âge ou la sexualité. Entre pop, glo-fi et

soul, leurs mélodies nous transportent à travers

un doux voyage musical dans lequel on se laisse

volontiers porter.

On vous invite fortement à visionner, si ce n’est

pas déjà fait, leur premier clip coloré et plein de

malice ! A découvrir également la version vidéo

live du même titre, tournée à la Drêche. Give est

une petite gourmandise musicale, onctueuse et

sucrée, sur laquelle il est impossible de ne pas

onduler !

Une chose est sûre, dès la réouverture des salles

on vous conseille de courir voir ce duo taquin sur

scène !

À VENIR

Les 2 e et 3 e singles de Laventure sortiront en avril

et mai 2021, tous deux seront accompagnés de

clips. Nos oreilles ont hâte !

FACEBOOK.COM/YOLAVENTURE

Faites votre don

sur restosducoeur.org

pour faire barrière

à cette grande épidémie

de précarité.


COZE #96

L’ŒUVRE DU MOIS

JUSTE SOUS VOS YEUX

BARBARA KRUGER , L’EMPATHIE PEUT CHANGER LE MONDE

Place de la Gare, Strasbourg

Tram A/D : Station Gare Centrale

EN PARTENARIAT AVEC

Vous êtes sans doute passé devant cette œuvre

plusieurs fois, mais y avez-vous prêté plus

attention, vous êtes-vous arrêté au milieu du

rythme effréné de la gare pour lever les yeux ?

Installée en 1994, cette œuvre de Barbara Kruger

se situe au niveau de la station de tramway Gare

Centrale des lignes A et D. A l’origine, celle-ci était

composée de la grande sérigraphie, de panneaux

déroulants, d’inscriptions gravées sur les poutres

en béton telles que « à quoi pensez-vous ? » ou

« qui a peur des idées ? », d’inscriptions sur les

quais du tramway, à savoir « Départ » et « Retour

» mais aussi d’autres mots sur les marches. Suite

à des travaux de restructuration en 2007, l’œuvre

originelle a malheureusement subi plusieurs

dégradations, ainsi aujourd’hui tous les éléments

constituants l’œuvre ne sont plus visibles.

Barbara Kruger est une célèbre artiste américaine

qui a notamment étudié à la Parsons School of

Design à New York aux côtés de la talentueuse

photographe Diane Arbus. Avant de réaliser

ses premières œuvres à la fin des années 70,

22

L’ŒUVRE DU MOIS

COZE.FR • #COZEMAG

elle a travaillé pour des magazines et des

agences de publicité à la conception d’images

de communication de masse. Son travail est

très marqué par ces expériences, elle compose

des images directement issues des codes

publicitaires pour transmettre des messages

forts, à la manière du slogan. Ses photomontages

reprennent toujours les mêmes codes : un fond

photographique en noir et blanc et un message

sur fond rouge. Elle y questionne l’autorité, la

société, les stéréotypes et la consommation. Un

travail aujourd’hui encore très actuel.

Sur l’œuvre strasbourgeoise, Barbara Kruger

affirme « L’empathie peut changer le monde ».

Le message s’affiche en blanc sur un surlignage

rouge. Amputé des deux autres phrases qui

l’encadrait sur les grandes poutres en béton,

le message a perdu son entièreté mais n’en

reste pas pour le moins clair. Dans la cohue et

l’empressement journalier, il est peut-être temps

de prendre son temps et de faire l’expérience de

l’empathie.


La presse culturelle gratuite

en Alsace est l’une des plus

dynamiques de France

C’est un formidable acteur économique qui informe

des dizaines de milliers de personnes chaque mois !

Contenus éditoriaux, illustrations, impression,

créations graphiques, diffusion… elle représente

des centaines d’emplois sur notre territoire

Soutenez notre

particularité régionale en

lui réservant de la place

dans vos plans médias !

votre

DIX TITRES EMBLÉMATIQUES

BIBOUILLE • COZE • DIVERSIONS • JDS • NOVO • OR NORME

POLY • SPECTACLES • STATION SERVICE STRASBOURG • ZUT


COZE #96

EXPOS

À VISITER SANS MODÉRATION

JEUNESSE DÉLAISSÉE

DU 6 FÉVRIER AU 9 MAI

La Chambre, lieu spécialisé dans la

photographie propose des visites

privatives sur réservation pour découvrir

la dernière exposition intitulée

Jeunesse délaissée. Les œuvres de la photographe britannique

Tish Murtha y sont présentées. Un travail de

photographie sociale qui nous plonge dans l’univers des

personnes qu’elle suit depuis leur enfance jusqu’à l’âge

adulte. Entre préjudice social, chômage et adaptation,

ces photographies sont un véritable témoignage de la

vie quotidienne des classes populaires de Newcastle

upon Tyne ainsi que de l’Angleterre du Nord-Est.

LA CHAMBRE

4 PLACE D’AUSTERLITZ - STRASBOURG

la-chambre.org

ET VÎNT LA LUMIÈRE

DU 10 MARS AU 17 AVRIL

La Galerie La Pierre Large présente

pour ce printemps une série de photographies

réalisées à la sortie du

confinement en mai 2020. L’exposition

se compose de plusieurs photographies, d’un dispositif

vidéo sonore, de deux pièces lumineuses dans l’espace,

qui dans un jeu d’apparition et de recomposition

viennent questionner le réel. Une installation globale qui

nous plonge dans un imaginaire fantasmé et onirique.

GALERIE LA PIERRE LARGE

25 RUE DES VEAUX - STRASBOURG

galerielapierrelarge.fr

BANKSY – BUILDING CASTLES IN

THE SKY

DU 1 er MARS AU 30 MAI

Banksy s’expose en Suisse. Intitulée

Banksy – Building castles in the sky,

cette exposition regroupe une centaine

d’œuvres et objets de l’artiste au Messe Basel. L’exposition

prévue au départ plus tôt a dû être décalée du 1 er

mars au 30 mai. Des affiches, des tee-shirts, des billets

de banque… des œuvres réalisées autour des thèmes de

prédilection de l’artiste et toutes issues de collections

privées sont à découvrir !

MESSE BASEL - HALL 5

MESSEPLATZ 10 - BASEL

banksybasel.ch

LES ARTISTES SOLIDAIRES

DU 15 MARS AU 3 AVRIL

L’année dernière, Olivier Hannauer,

l’artiste photographe connu sous le nom

de La Chouette Photo avait organisé

une vente aux enchères sur internet

d’œuvres d’artistes locaux afin de récolter des fonds pour

les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et pour l’association

des Vélos du Cœur. Pour remercier les artistes

d’avoir participer à cette action, Olivier Hannauer leur

propose d’exposer leur travail du 15 mars au 3 avril dans

sa galerie. Vous pourrez y découvrir de grands noms de la

région comme Dan23 ou Vincent Muller mais l’exposition

sera aussi l’occasion de mettre en lumière des artistes

moins connus.

LA CHOUETTE GALERIE

20 RUE SAINT-MARC – STRASBOURG

lachouettephoto.fr

EXPOS

24 COZE.FR • #COZEMAG


LE GRAND SOMMET DES MICRO-

NATIONS

DU 18 MARS 2021 AU 28 AVRIL 2021

Dans le cadre du festival Central

Vapeur.

Quarante micronations créées par

autant d’illustrateurs sont réunies en congrès à Strasbourg

pour la seconde fois, bien déterminées à être

vues, après un premier confinement qui a tenu les

visiteurs à distance. Elles s’affichent sous les traits

de kakémonos autour de l’escalier monumental de la

BNU. Illustrés et créés selon des contraintes de couleurs

et un format imposé, ces étendards coexistent

pacifiquement avec des traitements graphiques et

techniques variés. C’est l’histoire, et la diversité des

festivals, expositions et événements créés par l’association

Central Vapeur qui sont convoquées au travers

de ces quarante illustrateurs. Beaucoup sont issus de

la HEAR et sont passés par Strasbourg, d’autres ont

fait leurs études à Épinal ou en Hongrie, vivent en

Belgique, en Italie, en Espagne, en Écosse, ou même

à Paris. Les pays qu’ils ont imaginés sont représentés

par des blasons, emblèmes, couleurs, paysages mentaux

ou scènes de vie.

BNU- 6 PLACE DE LA RÉPUBLIQUE - STRASBOURG

centralvapeur.org

LE CYCLE DES SAISONS

DU 20 MARS AU 4 AVRIL

L’Atelier du Bain aux Plantes, situé

dans le quartier de la Petite France

à Strasbourg, accueille une nouvelle

exposition-vente les samedis et dimanches du 20 mars

au 4 avril 2021. L’occasion de se plonger dans l’univers

des différents artistes qui occupent l’atelier. Intitulée Le

Cycle des Saisons, l’exposition est une ode au printemps

et aux saisons. Les membres de l’atelier d’illustrateurs

et les artistes invités présentent leurs visions de ce

cycle et des transformations qu’il amène avec lui. Entre

évolution de la végétation, variations d’ambiances,

d’émotions, de couleurs, tout fane et refleurit dans

cette nouvelle exposition printanière !

L’ATELIER DU BAIN AUX PLANTES

8 RUE DU BAIN AUX PLANTES - STRASBOURG

atelierdubainauxplantes.fr

TRANSMERGENCE #02 :

ENTRE NOUS

JUSQU’AU 04 JUILLET 2021

Cette exposition devait être présentée

dès le 5 décembre 2020

dans le cadre de la Regionale 21,

malheureusement la situation sanitaire en a voulu

autrement. Bonne nouvelle tout de même, le FRAC

Alsace rebondit et vous propose une nouvelle façon

de découvrir cette exposition. Le FRAC Alsace transforme

sa salle d’exposition en vitrine et vous invite à

découvrir Transmergence #02, visible jusqu’à l’extinction

des lumières du lieu, à 20h. L’exposition réunit les

œuvres de huit artistes de la région rhénane (France,

Allemagne, Suisse). Comment appréhender l’espace

dans un monde en perpétuelle transformation et qui,

depuis la pandémie, voit ses repères bouleversés ?

Les artistes présentés dans l’exposition explorent la

matérialité de cet entre-deux invisible. Ils nous offrent

de nouveaux espaces à découvrir à travers les peintures,

installations et interventions in situ, dessins, objets et

nouveaux médias. Pour découvrir au mieux le travail de

ces artistes, le FRAC organise également des présentations

des œuvres sur écran en façade, propose des

vidéos d’artistes à découvrir sur leurs réseaux sociaux

mais aussi des conférences en ligne.

FRAC ALSACE

1 ROUTE DE MARCKOLSHEIM - SÉLESTAT

frac.culture-alsace.org

ANNONCEZ VOS EXPOSITIONS ET

VOS ÉVÈNEMENTS DANS COZE

MAGAZINE ET SUR COZE.FR !

> AGENDA@COZE.FR

EXPOS

COZE.FR • #COZEMAG

25


COZE #96

ZOOM

DES BALADES MUSÉALES

DES BALADES MUSÉALES

SORTONS DE CHEZ NOUS, L’ART EST PARTOUT

EN ATTENDANT DE POUVOIR RETROUVER NOS MUSÉES ET AUTRES LIEUX CULTURELS,

PLUSIEURS GALERIES PROPOSENT DES EXPOSITIONS PARTOUT EN ALSACE MAIS

VOUS POUVEZ ÉGALEMENT CRÉER VOTRE PROPRE VISITE EN PLEIN AIR. AVEC

L’ARRIVÉE DU PRINTEMPS ET DES JOURS PLUS CLÉMENTS (ON L’ESPÈRE) VOUS

POUVEZ PROFITER D’UN VÉRITABLE MUSÉE À CIEL OUVERT LORS D’UNE BALADE

POUR DÉCOUVRIR DES ŒUVRES, DES BÂTIMENTS OU L’HISTOIRE DE VOTRE VILLE.

PLUSIEURS OUTILS SONT À VOTRE DISPOSITION POUR VOUS AIGUILLER DANS LA

DÉCOUVERTE ET L’APPRÉHENSION DE CES ŒUVRES, SUIVEZ-NOUS :

26

DES BALADES MUSÉALES

COZE.FR • #COZEMAG


LA STREETARTMAP

La streetartmap est une carte interactive et participative qui recense plus de

400 œuvres réparties dans toute l’Eurométropole de Strasbourg. Cette carte vous

permet de découvrir les meilleurs spots de street art et de graffiti accessibles

gratuitement puisque ceux-ci sont dans l’espace public. Un véritable musée en

plein air s’offre à vous avec de nombreuses techniques telles que le collage, le

sticker, la fresque ou encore le tag à découvrir à quelques pas de chez vous !

RETROUVEZ LA STREETARTMAP PAR ICI :

STRASBOURG.STREETARTMAP.EU

ARTISTE : ALEX ONE

DES BALADES MUSÉALES

COZE.FR • #COZEMAG 27


LES CIRCUITS DE STRASBOURG

A Strasbourg, l’office du tourisme propose de nombreux circuits gratuits en autonomie.

Rendez-vous sur le site internet pour choisir celui que vous souhaitez

découvrir. Au choix : sur les pas de Mozart, les enseignes, industriel et bucolique,

la mythologie, les traces du Moyen-Âge, la grande percée, les étonnantes

façades ou encore le quartier européen. Chacune de ces visites vous invite à

découvrir Strasbourg sous un autre angle. Pour vous guider au mieux dans votre

parcours, des PDF sont disponibles en téléchargement libre détaillant le circuit

et ses étapes. Vous avez également la possibilité de télécharger la visite sur

votre téléphone et de profiter des différentes étapes expliquées en audio.

VISITSTRASBOURG.FR

ARTISTE : GREMS

28

DES BALADES MUSÉALES

COZE.FR • #COZEMAG


LES CIRCUITS DE MULHOUSE

La Ville de Mulhouse propose également des circuits de visite, notamment autour

de l’art contemporain. Vous pouvez télécharger le PDF dédié pour découvrir toute

la richesse des œuvres disséminées dans la ville. Grâce à un plan vous pouvez

déambuler librement dans Mulhouse à la découverte des différentes œuvres, pour

chacune d’entre elles un texte explicatif vous permet d’appréhender les réalisations.

Mulhouse est aussi une ville de street art et des visites guidées à la découverte

de cet art très présent dans la ville sont aussi organisées par l’office du tourisme.

Ces visites reprennent au mois d’avril.

APPS.TOURISME-ALSACE.INFO

TOURISME-MULHOUSE.COM

ARTISTE : PIERRE FRAENKEL ET STEW

DES BALADES MUSÉALES

COZE.FR • #COZEMAG 29


COZE #96

À NE PAS MANQUER

T’ES LÀ OU T’ES PAS LÀ ?

LE FESTIVAL CENTRAL VAPEUR ET LES

RENCONTRES DE L’ILLUSTRATION

DU 18 AU 31 MARS - STRASBOURG

Depuis plusieurs éditions maintenant,

la programmation du Festival Central

Vapeur se mêle aux Rencontres de

l’illustration pour créer un temps fort

chaque année autour de la richesse du

monde de l’illustration.

Alors que la précédente édition a dû

être annulée à cause de ce que l’on

connaît tous, ce temps fort est de

retour pour ce printemps 2021 avec

une édition adaptée à la situation

sanitaire.

Central Vapeur c’est l’association

dédiée à l’illustration à Strasbourg,

depuis 2010 elle se consacre à la

valorisation et à la diffusion des arts

graphiques comme l’illustration, la

bande dessinée mais aussi le dessin

contemporain. Elle organise un festival

mettant à l’honneur ces arts. Couplé

avec les Rencontres d’illustration,

l’événement nous donne à voir du 18

au 31 mars le foisonnement des arts

graphiques.

Pour cette édition et en attendant

l’ouverture des lieux culturels, le

festival reste flexible et s’empare

de vitrines, des médiathèques ou

bibliothèques et de l’espace public en

plus de rendez-vous en ligne !

À NE PAS MANQUER

30 COZE.FR • #COZEMAG


AU PROGRAMME :

Le Salon des indépendants se transforme en Télévapeur et aura lieu en direct sur

Twitch avec des rencontres, débats ou encore lectures.

Plusieurs expositions dans l’espace urbain sont également proposées :

• Le parcours d’affiches de Margaux Meissonnier sur le quai des Bateliers.

• Stripburger, un collectif slovène dans les vitrines de LISAA

La BNU devrait accueillir l’exposition Le Grand Sommet des Micronations qui

présente 40 micronations créées par autant d’illustrateurs et qui s’affichent sous

forme de kakémonos illustrés autour de l’escalier monumental de la bibliothèque.

La médiathèque Olympe de Gouges devrait quant à elle accueillir Silence, on

croque une exposition d’Adria Fruitos, créateur d’origine catalane, formé à Strasbourg.

A cela peuvent s’ajouter des ateliers, rencontres, chasse au trésor, librairie éphémère

ou parade en fonction de l’évolution de la situation sanitaire !

Rendez-vous sur le site internet pour découvrir le programme complet !

strasbourg.eu/rencontres-illustration

centralvapeur.org

À NE PAS MANQUER

COZE.FR • #COZEMAG 31


COZE #96

À NE PAS MANQUER

T’ES LÀ OU T’ES PAS LÀ ?

LA QUINZAINE CULTURELLE

NUMÉRIQUE DE HAGUENAU

DU 13 AU 26 MARS - EN LIGNE ET À HAGUENAU

Depuis 15 ans, la ville de Haguenau

organise la quinzaine culturelle !

Un événement qui rassemble et fait

voyager sans quitter l’Alsace. Après

le Brésil, le Japon, Cuba, l’Inde, ou

encore le Québec, l’Europe, le Portugal,

la Grèce, l’Italie… En 2020,

la quinzaine culturelle n’avait pas

pu être maintenue, pour 2021, la

manifestation est proposée dans un

format numérique afin de respecter

toutes les mesures sanitaires.

L’édition de cette année est consacrée

aux îles françaises d’Outremer.

Ainsi, du 13 au 26 mars de

nombreuses activités, conférences,

découvertes culturelles, lectures de

contes, de poèmes ou tutoriels sont

proposés en ligne pour vous dépayser

et vous offrir un moment de détente,

de voyage et de découverte.

À NE PAS MANQUER

32 COZE.FR • #COZEMAG


DÉCOUVREZ LE PROGRAMME COMPLET :

• Animation numérique autour

des collections patrimoniales de la

Médiathèque, en lien avec les îles

Samedi 13 mars à 15h

L’équipe de la médiathèque vous propose

une exploration numérique du

fonds patrimonial. Vous y découvrirez

le regard porté sur les îles au XVIIIe et

XIXe siècle.

• Karaoké des îles

Samedi 13 mars à 20h

De Kassav’ à Francky Vincent, chantez

et dansez au rythme des îles. La

play-list sélectionnée par l’équipe du

Centre de Ressources des Musiques

Actuelles vous attend sur You Tube.

• Tuto Souvenirs des îles, créez

votre carte postale

Dimanche 14 mars à 15h

Partez à la découverte des territoires

d’Outre-mer et des espèces animales

et végétales qui peuplent ces îles.

Fabriquez des tampons et créez une

carte postale en combinant pochoirs et

tampons grâce à un tuto vidéo réalisé

par le service des Musées et Archives

de Haguenau.

• Virginia à la mer, une histoire racontée

par le Centre de Harthouse

Dimanche 14 mars à 20h

La Maison Picasso du Centre de Harthouse

a travaillé avec ses bénéficiaires

sur l’outil informatique. Après avoir

créé une fresque en rêvant du bord

de mer, une histoire a été écrite par

eux. Cette dernière a pris vie grâce à la

présence adaptée de l’artiste intervenante

Eléonore Dumas du Collectif La

Lucarne. Le résultat sonore témoigne

de la soif de voyages, de sorties, de

rencontres, de lien dont tout un chacun

a besoin pour vivre… Dépaysement

garanti !

• Souvenirs et mélodies des îles

Lundi 15 mars à 20h

L’école municipale de musique et

danse de Haguenau et l’ensemble dirigé

par Doris Arbogast, vous invite à un

voyage musical en Martinique, à la Réunion

et à la Guadeloupe à travers des

images, des airs populaires, des berceuses

et des comptines, un joyeux mélange

musical, « melanj mizik jwaje ».

• A la découverte des rhums agricoles

français

Mardi 16 mars à 20h

Le caviste Vins et Terroirs vous présente

dans une vidéo les différents rhums

agricoles français et vous propose les

recettes du ti-punch et du planteur.

L’abus d’alcool est dangereux pour la

santé. A consommer avec modération.

• Reportage sur Vaiteani

Mardi 16 mars à 20h30

Vous auriez dû les voir et les entendre

en vrai. Luc et Vaiteani, c’est l’union

hybride de l’Alsace et de Tahiti. De la

« Polynesian Folk » qui surgit à brûlepourpoint,

qui nous capture et nous

caresse dans une sensualité toute

nouvelle. Deux âmes-cœurs qui se

sont unies et qui forment un seul et

même prénom. À la guitare ou au

piano, Vaiteani se livre et lâche prise.

À NE PAS MANQUER

COZE.FR • #COZEMAG 33


Elle déploie le large éventail de ses

émotions sur des mélodies nacrées

et chante un autoportrait sensible qui

nous ressemble. Luc distille ses arrangements

délicats ourlés de percussions

nomades. La tahitienne raconte

que Ben Harper lui a transpercé l’âme

et que Beyoncé parle à son corps. Luc,

l’alchimiste touche-à-tout puise son

inspiration autant dans une chaconne

de Jordi Savall que dans les broderies

miniatures de la kora de Toumani Diabaté.

• Tuto brico’livre dédié à l’Outremer

Mercredi 17 mars à 15h

Rendez-vous pour une séance de brico’livre

dédiée à l’Outre-mer, sous la

forme d’un tutoriel vidéo dans lequel

nous vous proposerons la réalisation

d’un bricolage simple et accessible

issu d’un livre de la médiathèque.

• Envie d’évasion, reportage sur le

Centre de Harthouse

Mercredi 17 mars à 20h

L’équipe de la St-Jo TV présente les

activités du Centre de Harthouse organisées

autour de la Quinzaine culturelle

et le résultat des ateliers créatifs

proposés aux personnes en situation

de handicap, notamment sur le thème

de la mer.

• Conférence « L’Outre-mer vue

sous l’angle démographique :

quel contraste ! »

Jeudi 18 mars à 15h, via Teams.

Un lien sera envoyé aux inscrits.

Intervenant : Didier Breton, professeur

des universités, spécialiste des dynamiques

démographiques en Outremer

À NE PAS MANQUER

34 COZE.FR • #COZEMAG

Comment les Antilles sont-elles devenues

parmi les territoires les plus vieux

de France aujourd’hui ?

Pourquoi Mayotte, si souvent stigmatisée

comme un territoire d’immigration

massive et clandestine a-t-elle, paradoxalement,

un solde migratoire négatif ?

Pourquoi La Réunion a-t-elle tant de

mal à achever sa première transition

démographique ? En quoi la Guyane

est-elle une terre de « peuplement » ?

Quelle a été l’importance de la démographie

dans les récents recensements

de la Nouvelle-Calédonie ? Pour répondre

à ces questions, Didier Breton,

professeur des Universités spécialiste

des dynamiques démographiques en

Outre-mer, s’appuiera sur de nombreuses

recherches menées ces 20

dernières années sur l’Outre-mer, en

collaboration avec l’Institut national

d’études démographiques (Ined). En

partenariat avec le jardin des sciences

des universités de Strasbourg.

• Reportage sur Les Pins aux Couleurs

des Îles

Jeudi 18 mars à 20h

Reportage sur la réalisation du décor

« aux couleurs des îles » à l’Antenne

des Pins par les équipes du centre et

l’artiste Fatna Abdouroihamane. A découvrir,

la transformation des espaces

d’accueil avec palmier, cascade d’eau,

totem et autres créations originales.

• Tuto cuisine, Douceur et saveurs

des îles d’Océanie

Vendredi 19 mars à 15h

Le CSC du Langensand fait voyager

nos papilles avec une recette de crevettes

sautées au coco et à l’igname,

aliment de base de la cuisine traditionnelle

kanak, accompagnées de riz.


L’atelier est animé par Stéphanie Graff,

anthropologue originaire de Haguenau

qui a fait une thèse sur les droits

des peuples autochtones, la décolonisation

et l’autodétermination en Nouvelle

Calédonie et qui y a vécu 15 ans.

A vos casseroles !

• Reportage au cœur des périscolaires

maternelles de Haguenau

Vendredi 19 mars à 20h

L’équipe de la St-Jo TV est partie en

reportage à la rencontre des périscolaires

maternelles de Haguenau.

Au programme, découverte de leurs

réalisations artistiques, tikis, tortues

et autres colliers fabriqués pour l’occasion.

• Rencontre avec Papeete

Samedi 20 mars à 15h

Depuis un an, la Maison Picasso du

Centre de Harthouse entretient un

lien particulier avec l’association Rima

Here de Papeete, sous forme d’un

atelier « correspondance », avec les

bénéficiaires de ce centre d’accueil

médico-social.

Les personnes accueillies dans ces

deux établissements se sont prêtées

à un jeu de questions-réponses. Celles

de Tahiti témoignent avec joie de leur

vie au soleil, sous les cocotiers. Ces

échanges par voie postale ou informatique

donnent vie à un montage

numérique pour nous plonger au cœur

de Rima Here et au cœur de Tahiti !

• Makas-Benam en showcase

Samedi 20 mars à 20h – En direct des

pages Facebook de la médiathèque de

Haguenau et du CRMA Bas-Rhin Nord

Le CRMA et la Médiathèque de Haguenau

vous propose un concert de

Makas-Benam, enregistré aux Bains

rock. Ce groupe revisite la mokassa,

une musique populaire du Cameroun

qui emprunte à la musique antillaise,

au jazz et à la rumba.

• Chants des îles par la Pré-maîtrise

Sainte Philomène

Dimanche 21 mars à 15h

Les élèves de la pré-maîtrise interprètent

quelques chants des îles

d’Outre-mer. Le répertoire traditionnel

créole offre une multitude de couleurs.

Les comptines y côtoient des chansons

d’amours ou de travail. Elles évoquent

l’histoire des peuples créoles et font

appel à de nombreuses références

historiques.

Direction Annette Schäfer, piano Jean-

François Heyl, mise en scène Léozane

Wachs.

• Poèmes à écouter

Dimanche 21 mars à 20h

Jean-David Henninger, libraire de

La Marge, a enregistré pour vous

quelques poèmes d’auteurs des Antilles…

• Reportage sur la découverte des

îles à la Maison de l’Enfance

Lundi 22 mars à 20h

Les équipes de la Maison de l’Enfance

proposent une exposition sur le thème

de la faune et de la flore des îles, basée

notamment sur les productions des

enfants accueillis dans la structure et

de leurs encadrants. L’équipe de la St-

Jo TV vous propose un reportage sur

cette exposition.

À NE PAS MANQUER

COZE.FR • #COZEMAG 35


• Présentation des ressources de

la Médiathèque de Haguenau sur

l’Outre-mer

Mardi 23 mars à 15h

La médiathèque possède de nombreuses

ressources documentaires sur

l’Outre-mer. Une sélection vous est

présentée par les bibliothécaires en

vidéo et sur place.

• Voyage au cœur des îles françaises

avec le CSC du Langensand

Mardi 23 mars à 20h

Une mascotte vous accompagne dans

une visite virtuelle de l’exposition

proposée par le CSC du Langensand.

En découvrant les œuvres réalisées,

mais aussi des bricolages et des tutos,

voyagez au cœur des îles mythiques

d’Outre-mer, la Martinique, la Guadeloupe,

la Réunion, Mayotte, La Nouvelle-Calédonie,

Tahiti…

• « Le Chef en chair et en live », atelier

cuisine sur inscription

Mercredi 24 mars à 17h

Gaston, le chef cuisinier de l’association

Kreyol’ Kadans, vous propose

de participer à la réalisation d’une

recette typique, en direct et interactive,

avec les bénévoles du groupe «

Mise en Bouche », le mercredi 24 mars

à partir de 17h. 10€ sur inscription à

partir du lundi 08 mars par téléphone

au 03.88.06.18.48 ou par mail à

s.henck@csc-haguenau.fr. Nombre de

places limité.

• Contes à écouter

Mercredi 24 mars à 20h

Le CSC du Langensand a enregistré

pour vous 2 contes traditionnels de la

Réunion, L’Endormi et Grammèr Kal.

• Film documentaire, « Enigme

des îles : Réunion, terre sucrière »

Jeudi 25 mars à 15h

La médiathèque vous propose de

voyager à l’Île de la Réunion grâce à

un documentaire de Mathieu Labeyrie

sur la production de sucre de canne. Le

lien vers le documentaire est valable

du 25 au 31 mars.

• Carnet de voyage itinérant avec

le CSC Schuman

Jeudi 25 mars à 20h

Le CSC Robert Schuman vous propose

un retour en vidéo sur les différentes

actions menées dans les périscolaires

et centres de loisirs sur le thème de la

quinzaine, mini-concert, initiation à

la danse, atelier créatif, conte, atelier

d’éducation à la nature…

• Chorégraphie des îles

Vendredi 26 mars à 20h

Une surprise chorégraphiée à l’initiative

du CSC du Langensand pour clôturer

cette quinzaine culturelle inédite !

En plus de toutes ces propositions

en ligne, quelques activités

seront organisées en présentiel

durant la quinzaine, mais cellesci

seront destinées à des publics

ciblés et restreints.

Retrouvez le programme et

toutes les informations sur

sortirahaguenau.fr

À NE PAS MANQUER

36 COZE.FR • #COZEMAG


À NE PAS MANQUER

COZE.FR • #COZEMAG 37


COZE #96

SNEAKERS OF THE MONTH

MARS 2021

LES MEILLEURES SKATE SHOES

QUE L’HIVER FUT LONG ! MOIS DE MARS RIME AVEC LE RETOUR DES BEAUX JOURS

ET L’ENVIE DE RIDER SE FAIT D’AUTANT PLUS RESSENTIR. NOS SNEAKERS ÉTANT

ÉTROITEMENT LIÉES À L’UNIVERS DU SKATE, SNEAKERS EMPIRE VOUS PROPOSE SA

SÉLECTION DES SKATE SHOES LES PLUS STYLÉES. QUE CE SOIT POUR ENVOYER DU

GROS TRICKS À LA ROTONDE OU CHILLER EN LONGBOARD, IL Y EN AURA POUR TOUS

LES GOÛTS. CETTE SÉLECTION DEMEURE TRÈS PERSONNELLE ET N’Y VOYEZ AUCUN

CLASSEMENT MAIS LES PAIRES ICONIQUES QUI ONT ANIMÉ LES DEUX DERNIÈRES

DÉCENNIES.

Adidas Matchcourt

Peut-être la plus simple mais aussi la plus

efficace. Rééditée à de maintes reprises et

ayant nourri de nombreuses collaborations

adidas skateboarding, la Matchcourt ressort

comme un easy pick au sein de notre sélection.

Facilement reconnaissable par sa tige

en toile et son toe cap en caoutchouc (partie

résistante à l’avant du pied garante d’un

bonne durabilité), nous retrouvons à la fois

des tiges basses et des coupes mid comme

sur les éditions Marc Johnson. Mention spéciale

à la collab Hardies de 2017, le label du

38

SNEAKERS OF THE MONTH

COZE.FR • #COZEMAG


skater New-Yorkais Tyshawn Jones. Nous citerons

également la version RX Lo de Daewon

Song, dont les plus anciens se souviendront.

Es Muska

Elle n’est autre que la chaussure signature du

skateur américain Chad Muska qu’on a longtemps

pu apercevoir dans les films du label

Shorty’s skateboarding. Sortie en 1997, elle

est souvent considérée comme une anomalie

dans l’univers du skate pour être la première

skate shoes à dépasser les 100$ au sein d’une

décennie où le prix moyen fluctuait aux alentours

des 70-80$. Au-delà du prix, la Muska

est aussi célèbre pour sa « secret pocket »,

une poche secrète qui se dézippe sous la languette

de la chaussure. A quoi cela sert-il me

direz-vous ! Eh bien ni plus ni moins que pour

y dissimuler son petit pochon de weed ! Ceci

en référence à la forte consommation d’herbe

de notre ami Chad à l’époque.

Adidas Tyshawn

EMembre du crew Fucking Awesome &

Supreme, Tyshawn Jones est élu skateur de

l’année 2018 par le très sérieux magazine

Thrasher, autrement dit le ballon d’or de la

ride actuelle. La même année, la division

skateboarding d’Adidas lui rend hommage en

sortant un modèle signature à son nom. Un

nouveau design semi-montant inspiré d’une

esthétique issue du basketball, complété

par une toebox renforcée de technologie

Adituff et une semelle vulcanisée en EVA.

Confortable et très propre !

Nike Dunk SB

Comment ne pas la citer, probablement la

plus iconique et tout droit issue de la divison

skateboarding de chez Nike. En 1997, la

marque au swoosh démarre la production

de sa propre ligne dédiée au skateboard

mais peine à faire sa place auprès des skate

shops, n’étant pas considérée comme une

marque de référence dans le milieu à l’instar

des DC shoes, Es ou encore Vans. C’est

en 2005 que Nike introduit la marque SB en

sortant son modèle Dunk low, toujours doté

d’une technologie « Zoom air » mais dans un

ADN qui colle mieux aux styles de l’univers

skateboard. La paire sera par la suite rendue

célèbre grâce à des collaborations avec des

skateurs de renoms tel que Paul Rodriguez en

2005, Eric Koston en 2009 arraché aux mains

de Lakai ou encore Sean Malto en 2012 alors

récent vainqueur de la street league. Mention

spéciale pour deux itérations qui nous ont

particulièrement marqués, la Dunk Low Pro

SB Diamond en collab avec le joaillier Tiffany

et la Dunk SB High MF Doom en référence au

(récent) défunt rappeur et producteur britannique..

La belle époque !

SNEAKERS OF THE MONTH

COZE.FR • #COZEMAG

39


Adidas Superstar

Si à l’origine, cette sneaker a été créée pour

la pratique du basket-ball, la scène skate des

années 90 se l’est vite appropriée comme une

de leur skate-shoe fétiche. En particulier grâce à

son shelltoe en caoutchouc (coquille recouvrant

les orteils) et son cuir qui rendait la paire robuste

et durable pour la pratique du skate. Plusieurs

itérations rendront hommages à des pro-skateurs

de l’époque tel que Kareem Campbell,

Richard Angelides ou encore Joey Bast. Néanmoins,

notre modèle préféré nous mène vers

des inspirations plus récentes avec la Blondey

80S. Co-dessinée par l’artiste anglais Blondey

Mc Coy, accessoirement ancien skateur du team

Palace et Supreme, la paire surprend par sa semelle

en gomme surmontée d’une tige en PVC

transparent. Ceci offre d’innombrables opportunités

de matching en jouant sur la couleurs des

chaussettes, on adore forcément !

DC Stevie Williams

Le modèle signature du skateur de Philly, mister

Stevie Williams, créateur de la marque Dirty

Ghetto Kids, emprunte des codes à cheval entre

le basketball et le street-skateboard. Assez rare

pour être souligné, elle se donne la particularité

de pouvoir convenir pour la pratique de ces deux

disciplines, si tant est que DC n’est absolument

pas une marque spécialisée dans le basketball.

Rééditée en 2019, les équipes DC se sont associé

à la marque de streetwear de Los Angeles

ROKIT aka « Real Ones Know It’s True » pour une

version remise aux goûts du jour du pro modèle

sortie 20 ans plus tôt. Les vrais OG savent !

Vans Era Checkerboard

Un modèle que tout le monde ou presque reconnaitra

de par son style si singulier. Pour l’anecdote,

c’est en 1966 que Paul Van Doren ouvre les

portes de la Van Doren Rubber Company, autrement

dit Vans. Le célèbre imprimé à damier apparaîtra

environ dix ans plus tard, lors de la conception

de la paire Vans style #48, aujourd’hui connu

sous le nom de Slip-On ou Era. Steve Van Doren,

le fils de Paul, avait remarqué que les skateurs

customisaient leurs semelles (blanche l’époque)

de façon à créer un effet damier. Paul décide alors

d’imprimer le damier sur la toile des Era pour le

succès qu’on lui connaitra par la suite.

40

SNEAKERS OF THE MONTH

COZE.FR • #COZEMAG

Vans Half Cab

Ce modèle iconique marquera l’apparition de

la tige mid au début des années 90, dans un

monde qui opposait alors deux écoles. Les low

(chaussures basses) d’un côté et les high (chaussures

montantes) de l’autre ; chacune ayant ses

avantages et ses inconvénients. Respectivement

les coups de planche dans les chevilles pour les

premières et le manque de liberté dans les mouvements

pour les secondes. Pour pallier à ce


problème, les skateurs de l’époque trouvèrent

une solution qui révolutionnera le monde de la

pompe : couper le col de leurs chaussures high

(souvent des shoes de basket-ball) et recouvrir

la couture de duct-tape, laissant la cheville

recouverte. La tige mid (mi-montante) est alors

née. Suite à l’ampleur du phénomène, en 1992,

Steve Caballero alors sponsorisé par Vans soumet

l’idée à la marque de créer une chaussure

basée sur le modèle high mais déjà coupée : la

Half Cab ensuite renommée Cab’ par la communauté

skate. Visionnaire tonton Cab’ !

Bonus – Louis Vuitton Lucien Clarke

Pour terminer notre sélection sur une touche

fantaisiste, arrêtons-nous sur l’évènement

2020 de la sphère skatewear. Pour la première

fois de son histoire, la maison Louis Vuitton a

signé un skateur dans ses rangs, le jeune britanique

Lucien Clarke du team Palace. C’est

vraisemblablement Virgil Abloh, directeur

artistique de la maison, qui est à l’origine de

ce deal, comptant bien continuer de repousser

les limites entre le streetwear et la haute

couture. La nouvelle a été relayée au travers

d’une publicité dans le magazine Thrasher où

l’on peut voir Lucien rocker un ensemble en

denim agrémenté du célèbre monogramme,

ainsi que de ce qui s’annonce comme la skate

shoe la plus chère de l’histoire. Qui skate avec

une pompe à 900€ sérieusement ?

Nike Air Jordan I

Vous ne vous attendiez certainement pas à

entendre parler d’elle ici, et bien si, elle est

partout ! Si l’héritage de la Air Jordan I sur

les parquets et dans la culture Basket-ball

est indéniable, cette dernière ne s’attendait

pas à s’installer de manière plus involontaire

au sein de la culture skate. Avec sa tige

haute, ses combinaisons de couleurs et son

épaisseur, elle fut très largement plébiscité

par les skateurs des années 80 en plus d’être

particulièrement abordable pour l’époque.

C’est dans un clip vidéo de Lance Mountain en

1987 que la AJ1 a achevé sa conquête pour

véritablement rentrer dans le sacro-saint de

la culture SB.

Vous êtes désormais prêt pour dégainer vos

plus belles paires et éclabousser Strasbourg

de tout votre style. Mais attention à vous, les

pizzas sur les genoux arrivent plus vite qu’on

ne le croit ! Je termine par une dédicace très

spéciale à notre ami Patrick Tran, aka la bible

du skateboard chez SE, pour ses conseils précieux

et l’aide apportée à la construction de

cette sélection qui, nous espérons, vous aura

plus.

Valentin SCHMITT

Pour Sneakers Empire

SNEAKERS OF THE MONTH

COZE.FR • #COZEMAG

41


RETROUVEZ

L’AGENDA COMPLET,

JOUR PAR JOUR

ET HEURE PAR HEURE

SUR COZE.FR ! *

* Face à l’évolution incertaine de la situation sanitaire, nous avons fait le choix de vous

proposer ce mois-ci l’agenda culturel uniquement sur le web afin d’être au plus proche

de la réalité des différents évènements alsaciens. L’agenda en ligne sera mis à jour

quotidiennement.

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!