29.04.2021 Views

Construire la Wallonie 02 2021

Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures


Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

CONSTRUIRE LA<br />

WALLONIE<br />

2<strong>02</strong>1<br />

2<br />

Avril<br />

Mai<br />

PLATEFORME POUR LE BÂTIMENT, LE GÉNIE CIVIL ET LES INFRASTRUCTURES<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Suivez nos réalisations sur<br />

www.swecobelgium.be<br />

SWECO,<br />

NOUS FAÇONNONS<br />

LA SOCIÉTÉ DE DEMAIN.<br />

Vous souhaitez en<br />

savoir davantage ?<br />

Les Berges de l’Argentine, La Hulpe<br />

© Atenor, MDW Architecture<br />

CHU de Liège<br />

© BAEV<br />

Immeuble de logements passifs Vandermaelen<br />

© At<strong>la</strong>nte Architecture<br />

Siège BNP Paribas Fortis<br />

© Baumsch<strong>la</strong>ger Eberle, Styfhals & Partners<br />

L’éminent bureau d’ingénieurs conseils sur le marché européen<br />

Les ingénieurs, architectes et consultants de Sweco veillent à ce qu’il fasse bon<br />

vivre, travailler et séjourner dans les bâtiments de nos clients. Pour ce faire, nous<br />

combinons notre expertise reconnue en matière de conception et d’étude de<br />

structures et techniques, d’architecture, de gestion de projet et divers services de<br />

consultance avec une dose d’innovation (e.a. BIM et AIM) et de durabilité (e.a.<br />

calculs LCC, BREEAM/LEED et PEB/EPC). Dès le début de chaque projet, nous<br />

imaginons des solutions pragmatiques tout en faisant preuve de créativité et<br />

convertissons les besoins de nos clients en solutions intégrées.<br />

www.swecobelgium.be


YES, CHOICE IS IMPORTANT ...<br />

SORDOFF.COM<br />

BUT CHOOSING RIGHT IS ESSENTIAL!<br />

WE OFFER YOU A FLEET OF INNOVATIVE MACHINES + SKILLED PEOPLE = A TRUE WIN/WIN


LOISELET, SPÉCIALISTE DE LA LOCATION DANS<br />

LE DOMAINE DU BÂTIMENT ET DU GÉNIE CIVIL<br />

Nacelles - Télescopiques - Rotatifs - Pelles - Mini-pelles - Dumpers - Chariots élévateurs<br />

Groupes électrogène - Rouleaux compacteurs - Chargeurs - Mât d’éc<strong>la</strong>irage<br />

Rue des Matelots 70 – 7800 Ath<br />

Info@loiselet.be Tél : 068/26.46.46 – Fax : 068/26.46.49<br />

www.loiselet.be<br />

Rue Isidore Derèse 107/1 – 5190 Jemeppe Sur Sambre<br />

Info@loiseletsg.be Tél : 071/20.11.20


ÉDITION<br />

ÉDITORIAL<br />

2<br />

Des milliards de bonnes nouvelles !<br />

La vaccination semble enfin atteindre son rythme de croisière et tous les regards se tournent désormais vers <strong>la</strong> re<strong>la</strong>nce. S’il est validé par <strong>la</strong><br />

Commission européenne, le p<strong>la</strong>n belge de re<strong>la</strong>nce permettra d’allouer près de 6 milliards d’euros à de vastes projets, dont environ 3,5 milliards<br />

d’euros dans le domaine des infrastructures et de <strong>la</strong> construction : rénovation des bâtiments sco<strong>la</strong>ires (il était temps !), construction de<br />

logements sociaux, rénovation énergétique des bâtiments résidentiels, investissements dans le réseau ferroviaire (dont l’extension du métro<br />

carolo et le tram liégeois), amélioration de <strong>la</strong> qualité des routes, création d’itinéraires cyc<strong>la</strong>bles, … On a calculé que 56% des projets du p<strong>la</strong>n<br />

de re<strong>la</strong>nce seront des projets d’infrastructure, susceptibles de se matérialiser par des commandes additionnelles pour le secteur. Une belle<br />

opportunité également pour le secteur d’employer plus de monde… pour autant que l’on trouve une solution à <strong>la</strong> pénurie de main-d’œuvre qui<br />

sévit déjà actuellement.<br />

Mais ne gâchons pas notre p<strong>la</strong>isir et, une fois n’est pas coutume, relevons un chapelet de bonnes nouvelles. Tout d’abord, le passage de <strong>la</strong> TVA<br />

à 6% pour les démolitions-reconstructions, partout en Belgique. Cet incitant longtemps réc<strong>la</strong>mé par le secteur est pour le moment d’application<br />

jusqu’au 31 décembre 2<strong>02</strong>2 seulement, mais tout le monde espère que le mesure sera pérennisée.<br />

Autre bonne nouvelle : Eaglestone a une nouvelle CEO, qui plus est, sensible aux enjeux environnementaux. Interviewée dans le Soir Immo,<br />

celle-ci déc<strong>la</strong>rait : « Cette conscience des exigences environnementales existait déjà avant <strong>la</strong> pandémie. Il y a des signaux extrêmement forts<br />

venant en particulier de l’Union européenne qui, avec son p<strong>la</strong>n de re<strong>la</strong>nce, met à <strong>la</strong> disposition des États des moyens financiers importants, un<br />

fameux coup d’accélérateur. Les objectifs sont extrêmement ambitieux en termes de performance énergétique et de neutralité carbone. » Et de<br />

relever l’engagement de son groupe vers <strong>la</strong> neutralité carbone.<br />

Autre pas dans <strong>la</strong> bonne direction : un <strong>la</strong>bel wallon « produit biosourcé » est à présent disponible, à l’initiative du Cluster Eco-Construction. Le<br />

consommateur pourra ainsi bénéficier non seulement d’une transparence totale sur <strong>la</strong> composition exacte du produit, mais également d’une<br />

surprime de 25% s’il choisit des iso<strong>la</strong>nts biosourcés pour ses travaux de rénovation. Cette initiative est une goutte d’eau dans l’océan d’une<br />

nouvelle économie, celle de <strong>la</strong> construction durable, mais ce sont (aussi) les petits ruisseaux qui font les grandes rivières…<br />

Terminons par une bonne nouvelle dans un tout autre registre (plutôt rouge que vert) : le Standard de Liège a obtenu le permis pour le<br />

réaménagement de son stade à Sclessin, comprenant entre autres <strong>la</strong> construction de bureaux et d’espaces commerciaux autour de l’enceinte.<br />

Un projet d’une centaine de millions d’euros… Quand je vous disais que tout al<strong>la</strong>it mieux !<br />

Philippe Selke


CONSTRUIRE LA<br />

WALLONIE<br />

PLATEFORME POUR LE BÂTIMENT,<br />

LE GÉNIE CIVIL ET LES INFRASTRUCTURES<br />

2<br />

COLOPHON<br />

Année 4 • numéro 2 • 2<strong>02</strong>1<br />

Paraît 5 x par an<br />

ÉDITEUR<br />

10<br />

Domein De Herten<br />

Hertsbergsestraat 4, B-8<strong>02</strong>0 Oostkamp<br />

+32 50 36 81 70<br />

info@louwersmediagroep.be<br />

louwersmediagroep.be<br />

RÉDACTION FINALE<br />

Philippe Selke<br />

ÉQUIPE DE RÉDACTION<br />

Kees Beijer, Michel Charlier, Tim Janssens,<br />

Els Jonckheere, Tom Rampelbergh, Niels Rouvrois,<br />

Filip Van der Elst, Liesbeth Verhulst et Philippe Selke<br />

CHEFS D’ÉDITION<br />

Olivia Castelein<br />

+32 468 40 54 <strong>02</strong><br />

o.castelein@louwersmediagroep.be<br />

Kevin Desender<br />

+32 471 71 05 65<br />

k.desender@louwersmediagroep.be<br />

Pieter Maeyaert<br />

+32 476 55 15 71<br />

p.maeyaert@louwersmediagroep.be<br />

Mathieu Noppe<br />

+32 495 76 83 11<br />

m.noppe@louwersmediagroep.be<br />

Pascal Op de Beeck<br />

+32 475 28 14 64<br />

p.opdebeeck@louwersmediagroep.be<br />

PUBLICITÉ<br />

wetransfer.com<br />

avec mention du nom et du projet<br />

E traffic@louwersmediagroep.be<br />

Adresse : Hertsbergsestraat 4, B-8<strong>02</strong>0 Oostkamp<br />

T +32 50 36 81 70<br />

SECRÉTARIAT<br />

Sarah Dierick, Elke Kina<br />

ABONNEMENT<br />

Belgique: € 54,00 par an, hors tva<br />

Hors Belgique: € 99,00 par an, hors tva<br />

ING Bank BE33 3631 9320 5246<br />

BIC BBRUBEBB<br />

À l’att. de: Louwers Mediagroep BVBA<br />

avec mention "<strong>Construire</strong> <strong>la</strong> <strong>Wallonie</strong>"<br />

Information sur les abonnements<br />

+32 50 36 81 70<br />

CHANGEMENT D'ADRESSE<br />

A signaler par écrit au moins 3 semaines avant le<br />

déménagement à :<br />

Hertsbergsestraat 4, B-8<strong>02</strong>0 Oostkamp<br />

RÉSILIATION<br />

Sans avis écrit de résiliation deux mois avant<br />

<strong>la</strong> fin de <strong>la</strong> période d'abonnement, celui-ci est<br />

automatiquement prolongé d'un an.<br />

LECTEURS CONTRÔLÉS<br />

Le public cible englobe architectes,ingénieurs et<br />

bureaux d’étude, entrepreneurs et promoteurs,<br />

villes et communes,ministères et autorités,<br />

organismes publics, centres de recherche et<br />

d’excellence pour <strong>la</strong> construction (civile).<br />

GRAPHISME/DIRECTION ARTISTIQUE<br />

studio@louwersmediagroep.be<br />

IMPRESSION<br />

Drukkerij Pattyn, Veurne<br />

Aucune partie de cette publication ne peut être reprise ou reproduite<br />

sans l’autorisation écrite de l’éditeur et sans mention de <strong>la</strong><br />

source. Bien que ce magazine ait été réalisé avec le plus grand soin,<br />

éditeur et auteurs ne peuvent être tenus responsables de <strong>la</strong> justesse<br />

et de l’exhaustivité de l’information. Ils n’acceptent en conséquence<br />

aucune responsabilité pour les dommages de toute nature, résultant<br />

d’actions et/ou de décisions basées sur cette information.<br />

8 30<br />

Bruxelles Manhattan 8<br />

Namur Maison Administrative de <strong>la</strong> Province 10<br />

Des solutions solid surface prêtes à l’emploi 12<br />

ELOYA conseille les instal<strong>la</strong>teurs électriciens; Le panneau so<strong>la</strong>ire hybride 15<br />

Nouveau chauffe-eau thermodynamique, performant et respectueux de l'environnement 16<br />

Carte b<strong>la</strong>nche Veronica Cremasco 20<br />

Bruxelles Gare du Nord Tunnel 22<br />

Lieu Projet inhoud 22<br />

Sart Tilman Parkings du CHU 24<br />

Bruxelles Réfection aéroport 28<br />

Nouvelle réglementation pour <strong>la</strong> signalisation des chantiers en <strong>Wallonie</strong> 30<br />

Première européenne : des traverses « vertes » en béton à base de soufre 32<br />

Excellentes performances CO 2<br />

pour le béton de soufre certifié 34<br />

CAHIER EGOUTTAGE ET INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES<br />

Des tubes de fonçage en PRV sous <strong>la</strong> Chaussée de Lille à Tournai 38<br />

Des séparateurs d’hydrocarbures à <strong>la</strong> mesure des ambitions d’Alibaba 42<br />

Avantages et essor des chambres de visite en PE 46


Avril<br />

Mai<br />

SOMMAIRE<br />

38<br />

52<br />

42<br />

80<br />

86<br />

Passage à <strong>la</strong> vitesse supérieure avec l'électrification des machines compactes 50<br />

Transport : un fournisseur global donne priorité à <strong>la</strong> qualité et au service 52<br />

Louez vos excavatrices en quelques clics ! 56<br />

Une alliance suédoise pour offrir plus d'efficacité aux clients 58<br />

Camions, utilitaires et engins de chantier : une même équipe à votre service ! 62<br />

Première mondiale : système anticollision conforme à <strong>la</strong> future légis<strong>la</strong>tion européenne EN 17076 64<br />

Des ponts en PRV, une solution circu<strong>la</strong>ire et durable 68<br />

Un cap franchi avec l’instal<strong>la</strong>tion de <strong>la</strong> 10 000e cabine en béton préfabriqué 70<br />

Les dalles alvéolées peuvent être utilisées partout ! 72<br />

CONSTRUIRE LA<br />

WALLONIE<br />

2<br />

CONSTRUIRE LA<br />

WALLONIE<br />

2<strong>02</strong>1<br />

PLATEFORME POUR LE BÂTIMENT, LE GÉNIE CIVIL ET LES INFRASTRUCTURES<br />

2<br />

CAHIER FONDATIONS<br />

Une solution globale pour de bonnes fondations 76<br />

Un renforcement des fondations primordial pour ZIN in No(o)rd 79<br />

Une qualité fondée sur le savoir-faire 80<br />

Se chauffer durablement au (bio)propane 84<br />

Le P<strong>la</strong>n Lumières 4.0, outil dans <strong>la</strong> lutte contre les conducteurs fantômes sur les autoroutes 86<br />

« Le coût de <strong>la</strong> transition énergétique sera énorme », selon le directeur de FEBELIEC 88<br />

De nouveau en croissance, signe d'un optimisme post-crise 91<br />

La numérisation modifie <strong>la</strong> re<strong>la</strong>tion entre instal<strong>la</strong>teur et consommateur 92<br />

PLATEFORME POUR LE BÂTIMENT, LE GÉNIE CIVIL ET LES INFRASTRUCTURES CONSTRUIRELAWALLONIE.BE<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE<br />

Photo : Deschacht<br />

Pour rester gratuitement au<br />

courant de l'actualité, suivez-nous<br />

sur les réseaux sociaux et inscrivezvous<br />

à notre newsletter.<br />

construire<strong>la</strong>wallonie.be<br />

Partenaires en construction 94


Bruxelles Manhattan<br />

Tour Manhattan<br />

La meilleure preuve que<br />

rénover en vaut <strong>la</strong> peine<br />

Le concept de rénovation urbaine durable gagne en popu<strong>la</strong>rité.<br />

À Bruxelles aussi, on choisit de plus en plus de rénover plutôt<br />

que de démolir. Le projet Manhattan prouve une fois de plus<br />

que le résultat n'a rien à envier à une nouvelle construction. Au<br />

contraire : <strong>la</strong> tour emblématique du Quartier Nord a retrouvé<br />

de sa superbe et, avec un certificat ‘BREEAM Excellent’, elle est<br />

également un modèle de durabilité.<br />

Texte Els Jonckheere | Photos BESIX – Philippe Piraux & Jaspers-Eyers<br />

La rénovation a redonné à l’emblématique<br />

tour Manhattan toute sa grandeur.<br />

En p<strong>la</strong>çant trois étages supplémentaires légèrement en retrait,<br />

une spectacu<strong>la</strong>ire terrasse de toit a pu être aménagée.<br />

Avec sa combinaison d'espaces de bureaux, de<br />

boutiques et de restaurants, <strong>la</strong> tour Manhattan<br />

a toujours été en avance sur son temps. « Après<br />

45 ans d'activité intense, le bâtiment était bon<br />

pour une remise au goût du jour », explique<br />

Eva Heirbaut, responsable du bureau technique<br />

de BESIX, qui a formé pour l'occasion une SM<br />

avec les Entreprises Louis De Waele. « Pour son<br />

propriétaire Victory, une démolition-reconstruction<br />

n'était pas envisageable. Ce célèbre promoteur<br />

britannique ne jure que par une approche durable,<br />

dans <strong>la</strong>quelle <strong>la</strong> conservation et <strong>la</strong> réutilisation<br />

occupent une p<strong>la</strong>ce centrale. Un choix logique,<br />

puisque <strong>la</strong> régénération urbaine nécessite moins<br />

d'énergie et de matériaux. Néanmoins, dans le<br />

cas de Manhattan, ce n'était pas <strong>la</strong> voie <strong>la</strong> plus<br />

facile à suivre. »<br />

Matière pour spécialistes<br />

L'imp<strong>la</strong>ntation fut en particulier source de<br />

défis. La tour fait partie d'un triptyque : elle est<br />

f<strong>la</strong>nquée de part et d'autre d'un hôtel, dont l'un<br />

devait rester opérationnel pendant les travaux. La<br />

Vlerick Business School, le magasin Delhaize et<br />

les restaurants du rez-de-chaussée ne pouvaient<br />

pas fermer non plus. De plus, <strong>la</strong> tour est située<br />

au cœur du Quartier Nord de Bruxelles. Waldo<br />

Vanhetenrijk, Operations Manager chez BESIX :<br />

« Il était c<strong>la</strong>ir dès le départ que ce projet ne pouvait<br />

être réalisé que par de véritables spécialistes<br />

de <strong>la</strong> rénovation, qui devaient également avoir<br />

l'expérience nécessaire pour mener à bien ce<br />

type de travaux complexes dans l'environnement<br />

urbain dense de Bruxelles. C'est pourquoi nous<br />

avons présenté notre candidature : le projet<br />

Manhattan nous a semblé être un moyen idéal de<br />

démontrer nos connaissances et notre expertise et<br />

de prouver que <strong>la</strong> rénovation durable des centresvilles<br />

offre effectivement une valeur ajoutée. »<br />

Précision chirurgicale<br />

Manhattan fut démontée jusqu'à <strong>la</strong> structure<br />

existante en béton et en acier, une phase dans<br />

<strong>la</strong>quelle le <strong>la</strong>rge savoir-faire de BESIX s’est<br />

avéré utile. « Afin de garantir <strong>la</strong> sécurité de<br />

tous les passants et des personnes présentes,<br />

8 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Manhattan Bruxelles<br />

ce démontage devait se faire avec une extrême<br />

prudence », précise Eva Heirbaut. « Comme les<br />

trois bâtiments partageaient plusieurs systèmes<br />

techniques, le projet pouvait être comparé à une<br />

opération à cœur ouvert. De plus, nous avons<br />

découvert beaucoup plus d'amiante que prévu<br />

et le dossier ‘as-built’ s'est avéré incorrect et<br />

incomplet, ce qui a causé beaucoup de pertes de<br />

temps et de retards. »<br />

Trois niveaux supplémentaires<br />

La façade fut entièrement démontée, ainsi que tous<br />

les murs intérieurs et les instal<strong>la</strong>tions techniques.<br />

La SM s’est ensuite illustrée en ajoutant trois<br />

étages supplémentaires. Une extension grâce à<br />

<strong>la</strong>quelle <strong>la</strong> tour Manhattan revendique à nouveau<br />

sa p<strong>la</strong>ce dans <strong>la</strong> ligne d’horizon bruxelloise.<br />

Avec ses 1<strong>02</strong> mètres, le complexe de bureaux<br />

est désormais significativement plus haut que<br />

les hôtels adjacents. « Nous avons utilisé une<br />

structure en acier avec des p<strong>la</strong>nchers en béton »,<br />

explique Eva Heirbaut. « L'ensemble est habillé<br />

d’une façade en verre, qui crée un pont visuel<br />

avec les jardins d'hiver en contrebas. En p<strong>la</strong>çant<br />

ces volumes légèrement en retrait, de l'espace a<br />

été libéré pour une terrasse de toit offrant une vue<br />

incroyablement belle sur <strong>la</strong> capitale. »<br />

L’intérieur de <strong>la</strong> tour Manhattan a également profité d’une métamorphose totale.<br />

Volume <strong>la</strong>téral supplémentaire<br />

Le fait que le bâtiment ait été ‘étiré’ est tout aussi<br />

spectacu<strong>la</strong>ire : le p<strong>la</strong>n rectangu<strong>la</strong>ire d'origine<br />

a été étendu à tous les étages sur son côté le<br />

plus long. Pour ce faire, une structure en acier<br />

a été érigée pour ainsi dire ‘devant’ le bâtiment<br />

existant. « L'interconnexion a une fois de plus<br />

constitué un tour de force technique », précise Eva<br />

Heirbaut. « L'architecture surprend également par<br />

l'é<strong>la</strong>rgissement des p<strong>la</strong>nchers avec un porte-à-faux<br />

triangu<strong>la</strong>ire au-dessus du jardin d'hiver au dixseptième<br />

étage. Celui-ci s'é<strong>la</strong>rgit progressivement<br />

en al<strong>la</strong>nt vers le haut, jusqu'à <strong>la</strong> terrasse de toit<br />

du 28e étage. De cette façon, on crée un effet<br />

visuel qui exprime dynamisme et orientation<br />

vers l'avenir. Les jardins d'hiver ont été créés en<br />

cassant les p<strong>la</strong>nchers, <strong>la</strong>issant un grand espace<br />

intérieur ouvert. »<br />

Résultat à valeur ajoutée multiple<br />

Le socle comprenant les trois premiers étages a<br />

également reçu un joli lifting. L'ancienne façade<br />

a été enlevée et recouverte de marbre. Au-dessus<br />

de <strong>la</strong> Vlerick Business School, un quatrième<br />

et un cinquième étages ont été construits,<br />

également revêtus de marbre. « Nous avons<br />

également déconnecté toutes les instal<strong>la</strong>tions<br />

des systèmes utilisés dans les hôtels », précise<br />

Eva Heirbaut. « Ce<strong>la</strong> a été un sérieux casse-tête<br />

pour tout démêler. Puis, bien sûr, nous avons<br />

dû prolonger toutes les techniques venant des<br />

instal<strong>la</strong>tions situées dans les niveaux souterrains<br />

Le socle a été entièrement rénové en <strong>la</strong>issant l’entrée complètement opérationnelle pendant les travaux.<br />

vers toute <strong>la</strong> tour. Tout est passé par le socle, qui<br />

est resté opérationnel tout le temps ! Malgré<br />

les nombreux défis, <strong>la</strong> métamorphose de <strong>la</strong> tour<br />

Manhattan est impressionnante. Nous avons dû<br />

faire appel à toute notre créativité et à notre<br />

sens de l'innovation pour mener à bien cette<br />

tâche. Néanmoins, nous avons une fois de plus<br />

démontré que les rénovations à valeur ajoutée<br />

esthétique, fonctionnelle et énergétique ne sont<br />

pas utopiques ! » ❚<br />

FICHE TECHNIQUE<br />

Maître d’ouvrage<br />

Victory (Londres, Royaume-Uni)<br />

Architectes<br />

Jaspers-Eyers Architects (Bruxelles, Louvain,<br />

Hasselt) & CONIX RDBM Architects<br />

(Anvers, Bruxelles)<br />

Entreprises générales<br />

SM BESIX (Bruxelles) & Entreprises Louis<br />

De Waele (Bruxelles)<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 9


Namur Maison Administrative de <strong>la</strong> Province<br />

La Maison Administrative Provinciale de Namur,<br />

un chantier et un bâtiment exemp<strong>la</strong>ires<br />

« On porte de façade à façade, sans colonne ni poteau intermédiaire. » © Auteur de projet : Philippe SAMYN and PARTNERS, architects & engineers – Photo : Åsa Decorte.<br />

La Maison Administrative de <strong>la</strong> Province de Namur – appelez-<strong>la</strong> MAP – est un étonnant bâtiment sur pilotis dont <strong>la</strong> construction est en voie<br />

d’achèvement à Salzinnes, aux portes de <strong>la</strong> capitale wallonne. La MAP, qui accueillera bientôt, sur 10 133 m², <strong>la</strong> quasi-totalité des services<br />

provinciaux, est à bien des égards un bâtiment et un chantier exemp<strong>la</strong>ires.<br />

Texte Michel Charlier<br />

La MAP – un projet en Design & Build – a été<br />

conçue par le bureau Philippe Samyn and Partners<br />

srl, en col<strong>la</strong>boration avec de nombreux bureaux<br />

d’études et conseillers dans divers domaines<br />

(BREEAM, acoustique, agriculture urbaine, Energy<br />

Smart Grid…). De forme rectangu<strong>la</strong>ire (106,2 m<br />

x 61,65 m), le bâtiment est situé entre l’ancien<br />

grand séminaire conçu par Roger Bastin et le<br />

chemin de fer, dans un méandre de <strong>la</strong> Sambre.<br />

Analyse et respect du lieu<br />

« Nous avons essayé de toucher le moins possible<br />

au relief naturel et à l’écosystème », expliquait<br />

Philippe Samyn lors de <strong>la</strong> récente ‘Journée du bâtiment<br />

public durable’. Il n’y a ici aucun terrassement<br />

puisque le bâtiment s’élève sur pilotis en acier,<br />

imp<strong>la</strong>nté selon une trame d’axe orientée NO/SE.<br />

« Avec l’aide de nombreux bureaux d’études, nous<br />

avons analysé le ‘génie du lieu’, les spécificités<br />

du site, ce qui nous a permis de construire de <strong>la</strong><br />

manière <strong>la</strong> plus économique possible », continue<br />

Philippe Samyn. Une col<strong>la</strong>boration qui a permis de<br />

percevoir <strong>la</strong> meilleure imp<strong>la</strong>ntation d’un point de<br />

vue acoustique, mais également de réaliser une<br />

analyse fine de l’éc<strong>la</strong>irage par <strong>la</strong> lumière du jour, de<br />

<strong>la</strong> température des couleurs du ciel, de <strong>la</strong> carte des<br />

vents et du rayonnement so<strong>la</strong>ire, le tout afin d’offrir<br />

un confort optimal aux utilisateurs de <strong>la</strong> MAP, qu’ils<br />

soient fonctionnaires ou citoyens.<br />

Du bois, de l’acier et des patios<br />

La MAP est faite de bois et d’acier – « l’acier optimise<br />

une construction bois, il en est un complément<br />

naturel » affirme Philippe Samyn –, sur deux<br />

niveaux de 3,6 m de haut. Son p<strong>la</strong>n est organisé<br />

autour de 8 patios de forme rectangu<strong>la</strong>ire.<br />

Préfabrication et standardisation<br />

La MAP se caractérise aussi par une préfabrication<br />

totale et une production en série d’éléments standardisés,<br />

ce qui permet de réaliser de sérieuses<br />

« L’acier optimise une construction bois,<br />

il en est un complément naturel. »<br />

10 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Maison Administrative de <strong>la</strong> Province Namur<br />

L’‘escalier du collège’, exécuté par <strong>la</strong> ferronnerie<br />

Remy Ledent, est une dentelle d’acier donnant sa<br />

forme et assurant <strong>la</strong> stabilité à une structure en<br />

compression et flexion. © Auteur de projet : Philippe<br />

SAMYN and PARTNERS, architects & engineers –<br />

Photo : Gabriel Remy.<br />

La MAP, faite de bois et d’acier, est construite sur pilotis et est surmontée par 72 cheminées en inox. © Auteur<br />

de projet : Philippe SAMYN and PARTNERS, architects & engineers – Photo : Quentin Olbrechts.<br />

économies d’échelle, d’optimiser les transports et<br />

de raccourcir le temps d’intervention sur chantier,<br />

qui coûte aussi de l’argent.<br />

Les façades sont des assemb<strong>la</strong>ges d’éléments<br />

préfabriqués (2,70 m l x 8,10 m h), chacun composé<br />

de colonnes et de linteaux avec un bardage<br />

en peuplier torréfié. Sur ces éléments de façade,<br />

on a fixé des cornières (profils en L) en acier afin<br />

d'y appuyer les p<strong>la</strong>nchers, faits de poutres elles<br />

aussi préfabriquées.<br />

« Le p<strong>la</strong>ncher du rez-de-chaussée est composé de<br />

hourdis d’1,35 m de <strong>la</strong>rge, faits de pièces de bois<br />

massif, reliés par des panneaux ESB et remplis d’iso<strong>la</strong>nt<br />

», explique Denis Mélotte, architecte associé<br />

chez Philippe Samyn and Partners et directeur<br />

technique de ce projet. « On porte donc de façade<br />

à façade, sans colonne ni poteau intermédiaire. »<br />

Environ 500 châssis préfabriqués sur p<strong>la</strong>n ont été<br />

installés dans <strong>la</strong> MAP. « Vu leur quantité et <strong>la</strong> répétitivité,<br />

il s’agit d’un même modèle, avec les mêmes<br />

dimensions, au mm près », précise Denis Mélotte.<br />

La préfabrication est également synonyme de<br />

davantage d’ordre et de sécurité sur le chantier.<br />

« Dans le cas de constructions préfabriquées en<br />

bois et en acier, le chantier reste propre et sec,<br />

sans eau ni poussière », confirme l’architecte. Le<br />

chantier s’avère également moins bruyant et<br />

génère moins de déchets qu’un chantier ‘normal’<br />

(entre 35% et 100% selon les postes).<br />

Venti<strong>la</strong>tion naturelle<br />

Quant au choix de <strong>la</strong> venti<strong>la</strong>tion naturelle, il<br />

correspondait parfaitement à l’ambition de proposer<br />

le meilleur climat intérieur possible avec<br />

une empreinte environnementale minimale, selon<br />

Philippe Samyn. « Il était nécessaire pour ce<strong>la</strong> que<br />

le bâtiment ait une morphologie adéquate et que<br />

le confort soit garanti en été également. » L’amenée<br />

d’air dans le bâtiment se fait via les patios. L’air<br />

pénètre ensuite dans le bâtiment via des aérateurs<br />

statiques situés au haut des châssis de fenêtres,<br />

qu’ils soient ouvrants ou fixes. Il est chauffé et est<br />

en fin de processus repris par 72 cheminées en inox<br />

(5 m de haut) situées sur le toit. ❚<br />

FICHE TECHNIQUE<br />

Maître d’ouvrage<br />

Province de Namur<br />

Assistant à <strong>la</strong> maîtrise d’ouvrage : BEP<br />

Architecte<br />

Philippe Samyn and Partners srl, architects<br />

& engineers<br />

Entreprise générale<br />

Jan De Nul nv<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 11


Des solutions solid surface prêtes à l’emploi<br />

Une pandémie mondiale n'a pas empêché Engels Surfaces d'é<strong>la</strong>rgir considérablement sa gamme. Ainsi est née une offre complète<br />

qui permet de finir tout projet avec les dimensions, l'épaisseur et <strong>la</strong> couleur parfaites.<br />

Texte Tom Rampelbergh | Photos Engels Group<br />

« Des possibilités quasiment infinies. »<br />

Plusieurs marques, épaisseurs, couleurs et dimensions :<br />

les possibilités de solid surface chez Engels Surfaces<br />

sont immenses.<br />

12 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Chaque projet génère des besoins spécifiques.<br />

Avec l'ajout des marques bien connues AVONITE<br />

et GETACORE, désormais disponibles aux<br />

côtés de HI-MACS et MARBLE, Engels Surfaces,<br />

une division du groupe Engels, crée une offre<br />

complète pour répondre à ces besoins. Plus de<br />

250 coloris en solid surface, dont dix possèdent<br />

même leur parfait équivalent en HPL et mé<strong>la</strong>mine<br />

avec Getacore, sont disponibles, ainsi que <strong>la</strong><br />

plus grande gamme d'éviers et de <strong>la</strong>vabos. « Nos<br />

marques fortes se complètent parfaitement »,<br />

déc<strong>la</strong>re Catherine Engels, responsable de <strong>la</strong><br />

Business Unit Engels Surfaces. « Chaque marque<br />

a par ailleurs sa spécialité ».<br />

Au millimètre près<br />

Ainsi, l'une des nouvelles marques disponibles<br />

chez Engels Surfaces est Getacore, une solid surface<br />

liée à l'acrylique de Westag & Getalit AG.<br />

« Ce fabricant alle mand possède plus de cent<br />

ans d'expérience en tant que four nisseur du secteur<br />

de <strong>la</strong> déco ration intérieure », nous apprend<br />

Catherine Engels. « L'intégralité de <strong>la</strong> produc tion<br />

de Getacore est réalisée en Allemagne, dans une<br />

usine ultramoderne située en Rhénanie-du-Nord-<br />

Westphalie. Un système de fabrication unique permet<br />

d'obtenir une p<strong>la</strong>que pratiquement exempte<br />

de tension, ce qui permet de proposer toutes les<br />

couleurs dans un matériau d'une épaisseur de<br />

seulement 3 millimètres, en plus de <strong>la</strong> gamme<br />

en 6, 10 et 12 millimètres. Chaque p<strong>la</strong>que peut<br />

être mise en œuvre à <strong>la</strong> fois horizontalement et<br />

verticalement. En outre, chez Getacore, il n'y a pas<br />

de différences de couleur entre les productions<br />

(lots) de p<strong>la</strong>ques. Ce<strong>la</strong> permet de combiner différentes<br />

épaisseurs et dimensions dans un même espace<br />

ou carré ment dans un même design (cuisine,<br />

mobilier, ...). Les p<strong>la</strong>ques, fabriquées conformément<br />

à <strong>la</strong> norme DIN EN ISO 19715, ont donc une<br />

palette d'applications particulièrement <strong>la</strong>rge ».<br />

P<strong>la</strong>ns de travail de cuisine en<br />

3 millimètres<br />

Outre les p<strong>la</strong>ques sur mesure, Engels Surfaces<br />

propose également des p<strong>la</strong>ns de travail de cuisine<br />

entièrement finis. « Ceux-ci sont principalement<br />

proposés avec une p<strong>la</strong>que Getacore de 3 millimètres,<br />

collée industriellement sur un panneau<br />

de particules de qualité de 35 millimètres », explique<br />

Patrick D'Ours, agent commercial Westag<br />

& Getalit. « Les bords sont soigneusement finis en<br />

solid surface de 10 mm sans aucune différence<br />

de couleur. L'ensemble est doté d'un support de<br />

0,3 millimètre et d'une barrière contre l'humidité.<br />

Westag & Gestalit produit ces p<strong>la</strong>ns de travail<br />

de cuisine depuis 2001 et est devenu l'un des<br />

principaux fournisseurs de p<strong>la</strong>ns de travail sur<br />

mesure en Europe. Les éléments sont facilement<br />

reconnaissables à leur élément en liège typique<br />

qui, malgré le retrait déjà très limité du matériau,<br />

agit comme un amortisseur supplémentaire et<br />

offre ainsi encore plus de sécurité. » Catherine<br />

Engels ajoute : « La demande de solutions prêtes<br />

à l'emploi a également augmenté en Belgique et,<br />

avec ces solutions astucieuses, nous y répondons<br />

de manière adéquate. »<br />

Catherine Engels, Business Unit Manager chez<br />

Engels Surfaces, et Patrick D’Ours, agent commercial<br />

Westag & Getalit.<br />

Proche du client<br />

Engels Surfaces est également conscient que l’accompagnement<br />

joue un rôle important pour réaliser<br />

un p<strong>la</strong>n de travail parfait. « Notre équipe est<br />

prête chaque jour à aider les fournisseurs, les architectes<br />

et les concepteurs », souligne Catherine<br />

Engels. « Chaque semaine, nous organisons des<br />

formations sur <strong>la</strong> mise en œuvre de solid surface,<br />

auxquelles peuvent participer des développeurs<br />

de produits, des entreprises de transformation du<br />

bois et des menuisiers. Cette formation continue<br />

leur permet de maintenir à jour leurs connaissances<br />

des produits afin qu’ils puissent continuer<br />

à fournir un excellent service aux clients. Après<br />

tout, <strong>la</strong> réussite d'un projet est liée à <strong>la</strong> satisfaction<br />

sur plusieurs aspects (esthétique, fonctionnel,<br />

qualité, calendrier, logistique) qui doivent être<br />

abordés comme un tout, et non individuellement.<br />

Chez Engels Surfaces, nous nous engageons à les<br />

développer et à apporter des réponses à tous ces<br />

besoins ! » ❚<br />

Le b<strong>la</strong>nc demeure une couleur popu<strong>la</strong>ire pour <strong>la</strong> cuisine, également en solid surface.<br />

(Photo : Dolomiti White Getacore)<br />

Getacore 3 millimètres, collé sur support et prêt à l’emploi.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 13


Because service matters.<br />

Engels Surfaces - Solid surface specialist<br />

Plus de 100 couleurs, structures et ainsi que de nombreuses marques, telles que<br />

AVONITE, GETACORE, MARBLE, STUDIO et HI-MACS.<br />

Souhaitez-vous recevoir notre manuel avec les informations spécifiques par marque ?<br />

Envoyez votre demande à info@engels-surfaces.be et recevez votre propre copie !<br />

www.engels-surfaces.be<br />

info@engels-surfaces.be<br />

+32 3 2<strong>02</strong> 88 21


ELOYA conseille les instal<strong>la</strong>teurs électriciens<br />

Le panneau so<strong>la</strong>ire hybride<br />

Laissez un électricien professionnel vous assister dans votre projet de construction et osez en discuter.<br />

Il est très important que les membres de notre organisation professionnelle puissent bénéficier des meilleurs conseils, tant pour les<br />

nouvelles technologies que pour les aspects réglementaires. Mais également qu’eux-mêmes puissent faire bénéficier leurs partenaires de<br />

ces mêmes conseils afin d’éviter des problèmes et retards d’exécution. Ainsi, un architecte aura tout intérêt à impliquer plus rapidement<br />

dans ses projets un électricien professionnel : efficacité, qualité, rapidité et maîtrise des coûts en bénéficieront. Ce<strong>la</strong> vaut pour tous les<br />

métiers de <strong>la</strong> construction mais encore plus pour tout ce qui touche au domaine de l’électricité, tant les applications sont variées et en<br />

constante évolution.<br />

Texte & photos ELOYA<br />

Le panneau so<strong>la</strong>ire hybride 2 en 1<br />

Celui-ci remp<strong>la</strong>ce à <strong>la</strong> fois le panneau so<strong>la</strong>ire thermique et le panneau photovoltaïque,<br />

avec un gain de p<strong>la</strong>ce comme premier avantage. Un panneau so<strong>la</strong>ire<br />

hybride utilise deux technologies combinées en un seul panneau : un capteur<br />

photovoltaïque pour <strong>la</strong> production d’énergie électrique (partie supérieure) et un<br />

capteur thermique pour <strong>la</strong> récupération d’énergie thermique (partie inférieure).<br />

Comme un panneau photovoltaïque voit sa production d’électricité diminuer<br />

lorsque sa température augmente trop, il conviendrait de le refroidir… si possible<br />

utilement ! Le capteur thermique, situé sous le capteur photovoltaïque,<br />

remplit ce double rôle. Il récupère <strong>la</strong> chaleur dans <strong>la</strong> partie photovoltaïque<br />

et refroidit celle-ci, ce qui augmente le rendement photovoltaïque. La chaleur<br />

ainsi récupérée au moyen d’un fluide caloporteur (eau pour les capteurs<br />

hydrauliques ou air pour les capteurs aérauliques) est utilisée pour le chauffage<br />

de l’eau sanitaire ou directement pour le chauffage du bâtiment.<br />

La combinaison des deux fonctions (électrique + thermique) conduit à un<br />

bi<strong>la</strong>n énergétique global plus élevé qu’un panneau photovoltaïque seul,<br />

lequel ne produit que de l’électricité et dans lequel <strong>la</strong> partie thermique<br />

(gratuite) est perdue.<br />

A noter toutefois qu’un panneau so<strong>la</strong>ire thermique (non hybride) possède<br />

un meilleur rendement thermique qu’un panneau hybride. Revers de <strong>la</strong><br />

médaille : le prix de l’instal<strong>la</strong>tion et une plus grande complexité technologique,<br />

particulièrement pour les systèmes hybrides hydrauliques.<br />

Quel est notre conseil le plus important ?<br />

Laissez un électricien professionnel vous assister dans votre projet de construction<br />

et osez en discuter. Une instal<strong>la</strong>tion électrique doit pouvoir grandir avec<br />

les technologies d’aujourd’hui et de demain, et aujourd’hui, une instal<strong>la</strong>tion<br />

professionnelle est avant tout une instal<strong>la</strong>tion tournée vers l’avenir… ❚<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 15


Le compresseur augmente les performances et réduit <strong>la</strong> consommation d'énergie.<br />

Nouveau chauffe-eau thermodynamique,<br />

performant et respectueux de l'environnement<br />

Thermo Comfort annonce un chauffe-eau thermodynamique avancé, compact et économe en énergie de <strong>la</strong> marque LG. Le nouveau modèle,<br />

<strong>la</strong>uréat d’un CES Innovation Award, est alimenté par le compresseur LG DUAL Inverter. Ce compresseur favorise un chauffage rapide<br />

et efficace de l'eau sanitaire, tout en réduisant <strong>la</strong> consommation d'électricité. Thermo Comfort, une division du Groupe ENGELS, est<br />

importateur des systèmes de climatisation LG depuis 2000 et met également cette innovation, qui se distingue par son design élégant, à<br />

<strong>la</strong> disposition des propriétaires belges.<br />

Texte & photos Thermo Comfort<br />

Un chauffe-eau thermodynamique est <strong>la</strong> solution<br />

idéale pour les propriétaires qui souhaitent être<br />

plus respectueux de l'environnement. L'appareil<br />

extrait <strong>la</strong> chaleur de l'environnement pour<br />

ensuite l’utiliser afin de produire de l’eau chaude<br />

sanitaire. Un chauffe-eau thermodynamique<br />

consomme jusqu'à 74% d'électricité en moins<br />

qu'un chauffe-eau électrique. Comme l’appareil<br />

utilise de l'électricité plutôt que du gaz, il réduit<br />

également les émissions de CO 2<br />

. En outre, le<br />

chauffe-eau thermodynamique peut également<br />

fournir de l'air froid pour rafraîchir une pièce.<br />

Durable et élégant<br />

Le chauffe-eau thermodynamique est disponible<br />

en modèles d’une capacité de 200 et 270 litres,<br />

possède le <strong>la</strong>bel énergétique A+ et A++2, est<br />

très compact et a un design élégant et moderne.<br />

En outre, le compresseur et le réservoir d'eau<br />

sont couverts par une garantie de 10 ans. Il est<br />

également possible de raccorder le chauffe-eau<br />

thermodynamique à des panneaux so<strong>la</strong>ires. Ce<strong>la</strong><br />

permet de produire de l'énergie de manière<br />

durable pour chauffer l'eau du robinet.<br />

« Ce qui frappe immédiatement, c'est le superbe<br />

design de ces appareils », ajoute Patrick Leenaerts,<br />

directeur des ventes chez Thermo Comfort.<br />

Détenteur d’un award iF Design, Red Dot et IDEA,<br />

le chauffe-eau thermodynamique LG affiche un style<br />

épuré et moderne et l'appareil est facile à installer.<br />

Le chauffe-eau thermodynamique LG est disponible<br />

en Europe depuis le premier trimestre 2<strong>02</strong>1.<br />

« Chez Thermo Comfort, nous avons déjà une<br />

<strong>la</strong>rge gamme d'unités de climatisation et de<br />

pompes à chaleur LG dans notre offre. Ce<br />

chauffe-eau thermodynamique est un excellent<br />

complément. L'appareil est particulièrement<br />

économe en énergie, grâce au compresseur Dual<br />

Rotary Inverter. De plus, c'est <strong>la</strong> seule solution sur<br />

le marché qui offre une garantie décennale sur le<br />

compresseur », affirme Patrick Leenaerts.<br />

Intelligent<br />

De plus, le chauffe-eau thermodynamique intelligent<br />

est connectable au Wi-Fi, ce qui permet de<br />

le contrôler avec l'application mobile ThinQ app3<br />

de LG. Grâce à cette application, les utilisateurs<br />

peuvent contrôler et surveiller le système à<br />

distance et recevoir des rappels de maintenance<br />

réguliers. En outre, les utilisateurs ont également<br />

<strong>la</strong> possibilité de contrôler <strong>la</strong> température de l'eau<br />

grâce à <strong>la</strong> fonction de programmation.<br />

« Le nouveau chauffe-eau thermodynamique LG<br />

reflète notre engagement à offrir des produits<br />

de haute qualité ayant un impact moindre sur<br />

les coûts énergétiques des ménages »,<br />

souligne Patrick Leenaerts. « LG continue de<br />

développer en permanence des solutions<br />

respectueuses de l'environnement, qui rendent <strong>la</strong><br />

vie quotidienne des consommateurs du monde<br />

entier plus confortable. » ❚<br />

Le chauffe-eau thermodynamique LG est disponible<br />

en Europe depuis le premier trimestre 2<strong>02</strong>1.<br />

« Comme le chauffe-eau thermodynamique<br />

utilise de l'électricité plutôt<br />

que du gaz, il réduit également les<br />

émissions de CO 2<br />

. »<br />

16 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Détenteur d’un award iF Design, Red Dot et IDEA, le chauffe-eau<br />

thermodynamique LG affiche un style épuré et moderne<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 17


AIRCOHEATER 2.0<br />

SANS UNITÉ EXTÉRIEURE<br />

REFROIDISSEMENT ET CHAUFFAGE<br />

COMMANDER PAR L’ÉCRAN TACTILE,<br />

PAR LA TÉLÉCOMMANDE<br />

OU PAR LE SMARTPHONE<br />

SEULEMENT 16 CM DE PROFONDEUR<br />

GRILLES EXTÉRIEURES FIXES<br />

THERMO COMFORT - Paardenmarkt 83 - 2000 Antwerpen - T. : +32 3 231 88 84 - F. : +32 3 231 01 74 - info@thermocomfort.be - www.thermocomfort.be


Faire de votre façade votre carte de visite ? Grâce à<br />

une approche sur mesure innovante et à des solutions<br />

complètes mettant en oeuvre des matériaux durables,<br />

Sign & Facade est le partenaire par excellence<br />

pour votre revêtement de façade. Découvrez nos<br />

réalisations sur www.sign-facade.be et faites le plein<br />

d’inspiration ou contactez-nous directement pour<br />

des conseils personnalisés et sans engagement au<br />

numéro gratuit 0800 137 47.<br />

Herrestraat 29<br />

3294 Molenstede-Diest<br />

T +32 13 35 01 00<br />

info@sign-facade.be<br />

sign-facade.be<br />

Traiteur Grimod à Thines<br />

Architecte Stéphane Du Bois<br />

CONSTRUCTION INDUSTRIELLE<br />

Découvrez des projets inspirants<br />

La Tournée d’inspiration d’Altez<br />

www.altez.eu


CARTE BLANCHE<br />

La rénovation<br />

offre tellement<br />

de perspectives,<br />

de savoir-faire<br />

à valoriser, de<br />

nouveaux métiers<br />

à (re)développer.<br />

‘streamer’<br />

20 | CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


CARTE BLANCHE<br />

Veronica Cremasco<br />

Ingénieure-architecte, Présidente de <strong>la</strong> Commission de l’économie,<br />

de l’aménagement du territoire et de l’agriculture au Parlement Wallon<br />

LA RÉNOVATION : UNE NÉCESSITÉ<br />

MAIS AUSSI UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ !<br />

Des milliers de logements inoccupés, près de 4000 hectares de friches, des bâtiments commerciaux abandonnés, … <strong>la</strong> liste des mètres carrés<br />

à rénover est longue. Pas besoin d’être un professionnel du bâtiment pour comprendre l’enjeu de <strong>la</strong> rénovation. Nous sommes les héritiers<br />

de ces paysages à réinvestir. Notre cadre de vie, notre épanouissement social, mais aussi <strong>la</strong> circu<strong>la</strong>rité de notre économie sont au cœur de<br />

ce terrible challenge.<br />

Avec <strong>la</strong> crise sanitaire et <strong>la</strong> prise de conscience de l’enjeu climatique, notre cadre<br />

de vie, l’épuisement des ressources et <strong>la</strong> nécessité de relocaliser notre économie<br />

ont été mis en évidence et font aujourd’hui partie de tous les p<strong>la</strong>ns de re<strong>la</strong>nce.<br />

Nous faisons face à un challenge mondial en matière de gestion des<br />

ressources. Le secteur de <strong>la</strong> construction étant un important consommateur<br />

de matières premières, il est impossible d’imaginer relever le défi sans lui.<br />

Dans ce cadre, <strong>la</strong> rénovation a une carte à jouer car elle est nettement moins<br />

gourmande que <strong>la</strong> construction neuve. Pour concevoir 1 m 2 de surface utile, il<br />

faut en moyenne 40 (immeuble individuel) à 80 fois (immeuble collectif) plus<br />

de tonnes de matériaux pour construire neuf que pour rénover aux normes de<br />

basse consommation.*<br />

Une autre ressource – dont on oublie trop souvent qu’elle est finie – est au cœur<br />

de l’enjeu : <strong>la</strong> terre. La gestion du foncier sera déterminante dans les prochaines<br />

années. Suivant ainsi les objectifs européens de ‘zéro artificialisation nette des<br />

sols en 2050’ , <strong>la</strong> <strong>Wallonie</strong> s'est engagée, dans sa Déc<strong>la</strong>ration de Politique<br />

Régionale, à « freiner l’étalement urbain, en le p<strong>la</strong>fonnant d’ici 2<strong>02</strong>5 et en y<br />

mettant fin en 2050 ». Mais le défi territorial que ce<strong>la</strong> représente est loin d’être<br />

simple. Les solutions qui ne tiendraient pas compte des spécificités des sousrégions<br />

wallonnes sont vouées à l’échec.<br />

Néanmoins, un principe général peut s'imposer : ramener de l’activité dans les<br />

espaces déjà construits.<br />

Des friches à réhabiliter, des écoles à repenser, des quartiers à restructurer, ... notre<br />

parc construit est une véritable mine d’or. Plutôt que de repartir à chaque chantier<br />

d’une page b<strong>la</strong>nche, d’un terrain vierge, le tissu bâti inspire. L’écriture du ‘monde<br />

d’après’ dépend, pour une part non négligeable, des solutions créatives qui seront<br />

développées par tous les acteurs influençant <strong>la</strong> construction. Celles-ci seront<br />

architecturales, financières, techniques ou encore logistiques. Elles prendront<br />

en considération les enjeux du 21e siècle en matière de confort, de bien-être<br />

spatial mais aussi de biodiversité, de gestion des eaux de pluie, de performance<br />

énergétique, de réutilisation des matériaux, ...<br />

La rénovation offre tellement de perspectives, de savoir-faire à valoriser, de<br />

nouveaux métiers à (re)développer. C’est une transition économique et culturelle<br />

à réussir pour un réseau dense d’entreprises, d’indépendants, de coopératives,<br />

en perpétuelle recherche d’hommes et de femmes de talent. Le virage de <strong>la</strong><br />

rénovation est amorcé par le secteur, sa réussite dépendra aussi de <strong>la</strong> capacité des<br />

pouvoirs publics et politiques à le négocier.<br />

Quel beau chantier sociétal que de réenchanter l’existant !<br />

❚<br />

(*) : La construction neuve beaucoup plus consommatrice de matériaux que <strong>la</strong> rénovation,<br />

Etude ADEME, décembre 2019.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 21


Bruxelles Tunnel Gare du Nord<br />

Un nouveau tunnel sous<br />

<strong>la</strong> Gare du Nord pour le Métro 3<br />

À Bruxelles, les travaux de construction d’un tunnel de jonction sous <strong>la</strong> Gare du Nord ont débuté. Qualifiée par certains de projet le plus<br />

important pour Bruxelles de ces 25 dernières années, l’extension du métro à Schaerbeek-Evere aura un impact énorme sur les quartiers<br />

desservis et toute <strong>la</strong> capitale. Ouvrage clé de ce projet, le tunnel en construction permettra <strong>la</strong> mise en service du premier tronçon entre<br />

<strong>la</strong> Gare du Nord et Albert. Un chantier d’ampleur piloté par Beliris et réalisé par <strong>la</strong> société momentanée Progrès constituée de BAM<br />

contractors, Bam Galère et Soletanche Bachy. La fin des travaux est prévue pour 2<strong>02</strong>4.<br />

Texte Philippe Selke | Photos Beliris<br />

La future ligne de métro 3 offrira aux voyageurs un nouvel axe permettant de relier les stations Bordet et Albert en seulement 20 minutes.<br />

Un tunnel de 150 m de long sera réalisé sous<br />

les voies ferroviaires de <strong>la</strong> Gare du Nord à<br />

Bruxelles. Il s’agit d’un projet important dans le<br />

cadre de <strong>la</strong> transformation du pré-métro actuel<br />

(entre <strong>la</strong> Gare du Nord et Albert) en métro et de<br />

l’extension future de <strong>la</strong> Ligne 3 vers le Nord de<br />

Bruxelles. En offrant une connexion directe entre<br />

Albert et Bordet tout en desservant par le métro<br />

les communes de Forest, Saint-Gilles, <strong>la</strong> Ville de<br />

Bruxelles, Schaerbeek et Evere jusqu’à <strong>la</strong> frontière<br />

avec Haren, <strong>la</strong> future ligne offrira une nouvelle<br />

connexion rapide et efficace aux Bruxellois.<br />

L’ouvrage situé à proximité de <strong>la</strong> Gare du Nord<br />

assurera une double fonctionnalité. « Dans un<br />

premier temps, le passage du tunnel de métro<br />

sous les voies du train fera office d’arrièregare<br />

pour permettre au métro 3 d’effectuer les<br />

manœuvres de retournement nécessaires lors de<br />

<strong>la</strong> mise en service du tronçon Gare du Nord-Albert.<br />

Aterme, il fonctionnera comme tronçon de tunnel<br />

et assurera <strong>la</strong> circu<strong>la</strong>tion du métro 3 sur <strong>la</strong> totalité<br />

de <strong>la</strong> ligne Bordet-Albert », explique Brieuc de<br />

Meeûs, CEO de <strong>la</strong> STIB.<br />

Un chantier aux nuisances limitées<br />

Pour réaliser cet ouvrage, des travaux préparatoires<br />

de dép<strong>la</strong>cement des réseaux souterrains ont été<br />

effectués et un bâtiment désaffecté a été démoli<br />

rue du Progrès. Les travaux de construction de ce<br />

nouvel ouvrage se dérouleront comme suit : dans<br />

les rues d’Aerschot et du Progrès, deux zones de<br />

chantier seront installées. Ensuite, deux puits<br />

d’accès au chantier d’une profondeur respective<br />

de 22 m et de 15 m seront creusés. Afin de<br />

préserver au mieux <strong>la</strong> vie urbaine, ces puits seront<br />

réalisés par creusement à ciel ouvert, entre des<br />

parois moulées, à l’abri d’une dalle de couverture.<br />

« Pour ne provoquer aucune vibration en surface<br />

et maintenir <strong>la</strong> circu<strong>la</strong>tion des trains jour et nuit,<br />

le tunnel sera ensuite construit sous les voies de<br />

<strong>la</strong> Gare du Nord selon <strong>la</strong> méthode de toitures<br />

en galeries creusées manuellement », explique<br />

Cédric Bossut, Directeur de Beliris. Les parois<br />

22 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Tunnel Gare du Nord Bruxelles<br />

En offrant une connexion directe entre Albert et Bordet tout en desservant les communes de Forest, Saint-Gilles, <strong>la</strong> Ville de Bruxelles, Schaerbeek et Evere, <strong>la</strong> future ligne<br />

offrira une nouvelle connexion rapide et efficace aux Bruxellois.<br />

Un tunnel de 150 m de long sera réalisé sous les<br />

voies ferroviaires de <strong>la</strong> Gare du Nord à Bruxelles.<br />

seront réalisées en béton (jet grouting) pour<br />

délimiter le contour du tunnel, ce qui permettra<br />

d’excaver le volume intérieur de <strong>la</strong> boîte au fur<br />

et à mesure du creusement souterrain (stross).<br />

Au total, 46 600 m³ de terres seront excavées,<br />

ce qui équivaut au volume de 13 piscines<br />

olympiques. La majorité des terres non polluées<br />

seront transportées par bateau pour être ensuite<br />

en partie valorisées en remb<strong>la</strong>is sur d’autres<br />

chantiers. Une fois l’excavation finalisée, une<br />

p<strong>la</strong>teforme en béton sera réalisée au niveau du<br />

sol, avant de procéder à l’équipement du tunnel.<br />

Le projet du Métro 3<br />

La future ligne de métro 3 offrira aux voyageurs<br />

un nouvel axe au réseau de métro de 10,3<br />

« Qualifiée par certains de projet le plus<br />

important pour Bruxelles de ces 25<br />

dernières années, l’extension du métro<br />

à Schaerbeek-Evere aura un impact<br />

énorme sur toute <strong>la</strong> capitale. »<br />

kilomètres permettant de relier les stations Bordet<br />

et Albert en seulement 20 minutes.<br />

Le projet Métro 3 se déroule en deux phases. La<br />

première phase concerne <strong>la</strong> transformation du<br />

pré-métro actuel entre Albert et Gare du Nord<br />

en métro avec <strong>la</strong> construction de <strong>la</strong> nouvelle<br />

station Toots Thielemans entre <strong>la</strong> Gare du Midi et<br />

Lemonnier, <strong>la</strong> conversion des stations existantes<br />

et <strong>la</strong> construction du tunnel de jonction telle que<br />

présentée ci-avant. La seconde phase concerne,<br />

quant à elle, l’extension de ce tronçon jusque<br />

Bordet par <strong>la</strong> création d’un tunnel de 4,5 km, de 7<br />

nouvelles stations modernes et d’un dépôt.<br />

Le projet, mené par <strong>la</strong> STIB et Beliris, est un<br />

partenariat entre l'État fédéral et <strong>la</strong> Région de<br />

Bruxelles-Capitale, dont l’objectif est d’améliorer<br />

<strong>la</strong> mobilité en transports publics, <strong>la</strong> qualité de vie<br />

et <strong>la</strong> convivialité dans <strong>la</strong> capitale. ❚<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 23


Liège Parkings du CHU<br />

Parking P112, le 14 décembre 2<strong>02</strong>0 : préparation des travaux dont le transfert de l’héliport.<br />

Parkings du CHU au Sart Tilman<br />

Une organisation sans faille à tous les étages<br />

Dans <strong>Construire</strong> <strong>la</strong> <strong>Wallonie</strong>, nous vous présentions fin 2<strong>02</strong>0 le fameux défi que s’apprêtait à relever le Groupe ELOY, associé à DEMOCO, pour<br />

<strong>la</strong> construction en parallèle de plusieurs nouveaux parkings destinés au CHU de Liège. Dans cet article, avec Nico<strong>la</strong>s Haulet ( gestionnaire<br />

de chantier) et Benoît Freymann (conducteur de chantier), nous faisons le point sur l’avancement des travaux. L’occasion de constater,<br />

si besoin était, qu’un chantier d’une telle ampleur demande une programmation et une organisation rigoureuses pour garantir son<br />

bon déroulement.<br />

Texte Philippe Selke | Photos Groupe ELOY<br />

24 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Parkings du CHU Liège<br />

Parking P112, le 28 février 2<strong>02</strong>1 : terrassement et soutènement (1).<br />

Parking P112, le 30 mars 2<strong>02</strong>1 : terrassement et soutènement (2).<br />

Les activités en cours se déroulent sur plusieurs sites autour des bâtiments du<br />

CHU, avenue Hippocrate au Sart Tilman. Là où se trouvaient jusqu’à présent<br />

des parkings de p<strong>la</strong>in-pied à ciel ouvert, vont être construits des parkings<br />

comptant de 2 à 5 niveaux : le P112, ancien parking du personnel proche<br />

de l’entrée des urgences va ainsi devenir un grand parking de 1200 p<strong>la</strong>ces<br />

sur 5 niveaux. Situé entre l’avenue Hippocrate et l’entrée principale, le plus<br />

petit P109 fera p<strong>la</strong>ce également à un parking sur 5 niveaux. Enfin, <strong>la</strong> surface<br />

au sol plus importante du P101, au nord du site, accueillera dans un second<br />

temps un parking sur 2 niveaux. Pour <strong>la</strong> réalisation de ces travaux, ELOY s’est<br />

associé à l’entreprise DEMOCO basée à Hasselt. ELOY a en charge <strong>la</strong> totalité<br />

des travaux du P112 alors que pour les deux autres parkings, l’entreprise<br />

sprimontoise est responsable de l’infrastructure, DEMOCO se chargeant de <strong>la</strong><br />

structure et du parachèvement.<br />

Travaux préparatoires<br />

Avant de pouvoir procéder aux travaux de terrassement et de soutènement<br />

proprement dit, un ensemble de travaux préparatoires s’imposaient : création<br />

d’un nouveau bassin d’orage provisoire afin de pouvoir démolir l’existant,<br />

déviation assez complexe d’impétrants dont des égouts existants à 7 m de<br />

profondeur, … Mais le plus spectacu<strong>la</strong>ire fut certainement le dép<strong>la</strong>cement<br />

en décembre 2<strong>02</strong>0 de l’Héliport sur quelques dizaines de mètres, pour le<br />

soustraire à l’emprise des travaux du P112. En pleine pandémie, il s’agissait<br />

évidemment de travailler de manière à garder l’héliport fonctionnel sans<br />

interruption. Ainsi, en quatre semaines, un nouvel héliport a été créé<br />

(terrassements, dalle, câb<strong>la</strong>ges, …) juste à côté de l’existant, pour ensuite<br />

passer de l’ancien au nouveau en moins d’une heure, après validation des<br />

instal<strong>la</strong>tions par les autorités compétentes en matière d’aviation. Un exemple<br />

de bonne col<strong>la</strong>boration entre le CHU, le CMH de Bra-sur-Lienne et ELOY.<br />

Une hauteur de terrassement de 12 mètres pour<br />

85 000 m 3 de terres évacuées<br />

Fin janvier a débuté le terrassement proprement dit sur les sites P112 et<br />

P109, le parking P101 restant en fonction pour une partie du personnel<br />

dans l’attente de <strong>la</strong> mise en service des nouveaux parkings de 5 niveaux. Si<br />

les travaux préparatoires se sont déroulés dans des conditions très humides,<br />

compliquant le travail sur le terrain, le temps est heureusement devenu<br />

plus sec à partir de <strong>la</strong> mi-février. Les efforts consentis par les ouvriers lors<br />

des travaux préparatoires en janvier ont permis ensuite de terrasser dans<br />

de bonnes conditions.<br />

Sur le P112, <strong>la</strong> surface importante à traiter permet d’avancer simultanément<br />

en terrassement et en soutènement. Nico<strong>la</strong>s Haulet : « Nous travaillons<br />

avec des parois gunitées clouées (environ 2500 m² pour le P112). Après le<br />

terrassement du profil de talus, un sous-traitant fore des ancrages (environ<br />

8 m de long) dans <strong>la</strong> roche. Ensuite, il réalise par-dessus une paroi ferraillée et<br />

bétonnée par projection. On descend ainsi par phases de 2 à 2,5 m, cinq au<br />

total, voire 6 dans le coin supérieur où on atteint 12 m de haut. »<br />

Fin mars, 80% du terrassement était déjà réalisé. Toutes les terres évacuées<br />

le sont vers d’autres sites sur lesquels ELOY est actif. C’est une force du<br />

groupe de Sprimont de pouvoir ainsi dispatcher toutes ses terres sur ses<br />

différents sites en fonction de <strong>la</strong> réglementation Walterre et des catégories de<br />

versage. Benoît Freymann : « Une petite quantité de terres était (faiblement)<br />

contaminée et a été évacuée vers deux centres de recyc<strong>la</strong>ge de <strong>la</strong> région. Tout<br />

le reste (plus de 65 000 m 3 rien que pour le P112) a été évacué à Sprimont, sur<br />

un remb<strong>la</strong>i à proximité du siège de l’entreprise où ELOY réalise actuellement<br />

de nouvelles p<strong>la</strong>teformes. Les éléments en béton armé provenant de l’ancien<br />

bassin d’orage ont quant à eux été démolis à l’aide d’un marteau sur une<br />

pelle mécanique pour être ensuite acheminés vers notre centrale de recyc<strong>la</strong>ge<br />

à Bierset, où ils seront concassés pour resservir sur d’autres chantiers. »<br />

De tels volumes à évacuer représentant une noria de camions (5500 environ,<br />

rien que pour le P112), ELOY avait prévu dès <strong>la</strong> phase de concours de réaliser<br />

de nuit une partie des évacuations, un point qui fut d’ailleurs apprécié par le<br />

CHU. Ainsi, les nuisances pour les usagers de l’hôpital et les problèmes de<br />

sécurité sont fortement réduits en journée. La pandémie s’est même invitée<br />

dans le p<strong>la</strong>n… comme une alliée, puisqu’elle a vidé les rues habituellement<br />

très fréquentées sur et autour du site universitaire.<br />

Les travaux sur le P109 sont comparables à ceux décrits pour le P112, avec cependant<br />

une difficulté supplémentaire au niveau des impétrants le long de l’avenue<br />

Hippocrate. L’Université y possède une galerie technique en béton au-dessus de<br />

<strong>la</strong>quelle il n’est pas permis de forer des ancrages. Une solution de soutènement<br />

sans ancrage a donc dû être étudiée pour <strong>la</strong> partie supérieure de <strong>la</strong> paroi. “<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 25


el y crée,<br />

, ,<br />

rec nstruit, soluti nne, ...<br />

en savoir plus<br />

—<br />

—<br />

—<br />

—<br />

Ancré dans le secteur de <strong>la</strong> construction depuis plus de 50 ans, el y, c’est une équipe<br />

dédiée à 100% à <strong>la</strong> réussite des projets de ses clients.<br />

A l’entame, le projet est étudié par une équipe multidisciplinaire dont le but est d’en<br />

optimiser chaque constituant.<br />

el y maîtrise en interne tous les métiers re<strong>la</strong>tifs à <strong>la</strong> préparation du chantier :<br />

déconstruction, assainissement, terrassement, …<br />

Enfin, el y réalise, avec ses propres équipes et du matériel de pointe, <strong>la</strong> construction<br />

des infrastructures, des bâtiments (résidentiels ou industriels) ou encore l’érection<br />

d’ouvrages d’art.<br />

—<br />

CHU Liège - Site Ourthe-Amblève<br />

Parking à étages de 178 p<strong>la</strong>ces<br />

Inauguré en novembre 2019


Parkings du CHU Liège<br />

P112 : 2500 m² de parois gunitées clouées avec par-dessus paroi ferraillée et<br />

bétonnée par projection, le tout sur une hauteur al<strong>la</strong>nt jusqu’à environ 12 m.<br />

Travaux à venir<br />

Une fois le terrassement et le soutènement achevés, viendront les travaux de<br />

fondations et d’égouttage. Ceux-ci sont prévus dès le mois d’avril tant pour le<br />

P112 que pour le P109. Suivra ensuite le montage du bâtiment, qui devrait<br />

débuter en juin. Nico<strong>la</strong>s Haulet : « L’objectif est d’avancer le plus rapidement<br />

possible dans le montage des structures, car ce<strong>la</strong> a des conséquences sur les<br />

activités à mener par les sous-traitants par <strong>la</strong> suite, notamment <strong>la</strong> réalisation<br />

des résines sur les différents p<strong>la</strong>teaux. La mise en œuvre de telles résines est<br />

en effet très sujette aux conditions de température et d’humidité. »<br />

« Un chantier d’une telle<br />

ampleur demande une<br />

programmation et une<br />

organisation rigoureuses<br />

pour garantir son bon<br />

déroulement. »<br />

Autre ouvrage important dont <strong>la</strong> réalisation pourrait déjà commencer avant<br />

les congés du bâtiment : <strong>la</strong> rampe d’accès reliant l’avenue Hippocrate au<br />

niveau supérieur du P112 (via une passerelle à poser l’année prochaine).<br />

Des travaux assez compliqués qui demandent eux aussi une préparation<br />

et un phasage parfait. Contrairement à ce qui se passe jusqu’à présent,<br />

cette partie des travaux sera fort visible du public car en bord de voirie,<br />

et nécessitera d’ailleurs une réduction de celle-ci à une seule bande de<br />

circu<strong>la</strong>tion. Benoît Freymann : « Ce serait bien qu’on puisse déjà réaliser le<br />

voile de soutènement en juin, parce c’est encore une période re<strong>la</strong>tivement<br />

calme au niveau de <strong>la</strong> circu<strong>la</strong>tion. »<br />

Nous vous donnons rendez-vous dans quelques mois pour découvrir comment<br />

ELOY a pu réaliser sur le terrain <strong>la</strong> programmation rigoureuse de ses travaux<br />

sur les différents sites du CHU. ❚<br />

Pose de canalisation.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 27


Bruxelles Réfection aéroport<br />

Réfection d'une piste essentielle<br />

à l'aéroport de Bruxelles<br />

La surface est rabotée par deux machines, en <strong>la</strong>issant une passe de 3m80 entre elles.<br />

Pour garantir des décol<strong>la</strong>ges et des atterrissages en toute sécurité, l'aéroport de Bruxelles procède à une réfection complète de <strong>la</strong><br />

piste 25. Afin de limiter <strong>la</strong> fermeture de <strong>la</strong> piste et l'impact des travaux, les spécialistes de Willemen Infra et Top-Off sont sur le chantier<br />

24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Pour respecter les dé<strong>la</strong>is impartis, ils bénéficient de l'aide de Topcon.<br />

Texte Topcon | Photos Topcon<br />

La piste 25 mesure 3,3 km de long pour 45 m de <strong>la</strong>rge. Sa dernière rénovation<br />

remonte à 1996. Les couches supérieures d'asphalte doivent être rabotées et<br />

remp<strong>la</strong>cées sur presque toute <strong>la</strong> surface de <strong>la</strong> piste. Le système d'éc<strong>la</strong>irage de<br />

<strong>la</strong> piste (y compris le câb<strong>la</strong>ge) doit également être remp<strong>la</strong>cé, de même que<br />

le système d'égouttage.<br />

« Nous sommes en train de rénover <strong>la</strong> piste, y compris les accotements et<br />

les croisements », explique John Vastmans, CEO de Top-Off. « Nous y p<strong>la</strong>çons<br />

deux nouvelles couches d'asphalte. Ce<strong>la</strong> fait 222 000 m², pour environ<br />

60 000 tonnes. Nous devons réaliser 90% du chantier en cinq jours. Autrement<br />

dit, nous devons raboter à une cadence de plus de 10 000 tonnes par jour. »<br />

Ainsi, que ce soit pendant <strong>la</strong> découpe de <strong>la</strong> couche d'asphalte existante ou<br />

pendant <strong>la</strong> pose du nouvel enrobé, le temps est un facteur essentiel.<br />

Gérer l'intense trafic sur p<strong>la</strong>ce<br />

Philippe Grevendonck, Key Account & Project Development Manager chez<br />

Topcon Positioning, explique le processus : « Il a d'abord fallu enlever <strong>la</strong><br />

couche de goudron existante. Cette opération a été effectuée suivant <strong>la</strong><br />

méthode 2D traditionnelle. Après le retrait de cette couche de goudron,<br />

nous avons commencé le rabotage selon le modèle 3D. Grâce à cette surface<br />

rabotée par <strong>la</strong> méthode 3D, Willemen Infra pourra p<strong>la</strong>cer son asphalte sur<br />

une épaisseur constante. »<br />

Quelle technologie utilisent-ils ? « Nous travaillons avec un système optique<br />

pour raboter les accotements conformément aux calculs. Sur <strong>la</strong> piste<br />

proprement dite, nous utilisons des GPS millimétriques 3D », précise John<br />

Vastmans. « Nous rabotons <strong>la</strong> surface avec deux machines en <strong>la</strong>issant une<br />

passe de 3m80 entre elles. Cette passe sera traitée avec <strong>la</strong> raboteuse de<br />

3m80, sans appareil de guidage 3D installé. Grâce à ces deux passes, <strong>la</strong><br />

machine de 3m80 suivra le profil raboté en 3D à gauche et à droite de ses<br />

skis. Ce<strong>la</strong> lui permettra de travailler réellement en 3D sans avoir besoin d'un<br />

système installé physiquement sur celle-ci. »<br />

« Le plus gros défi de ce projet, c'est <strong>la</strong> gestion du transport incessant de<br />

matériaux sans causer un blocage », explique Philippe Grevendonck. « Dans<br />

une phase du projet, on comptait ici 20 excavatrices, 30 camions-bennes, 20<br />

28 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Réfection aéroport Bruxelles<br />

« Nous devons réaliser 90% du chantier en cinq jours.<br />

Nous devons raboter à une cadence de plus de 10 000 tonnes<br />

par jour.» John Vastmans, CEO, Top-Off<br />

Les couches supérieures d'asphalte doivent être rabotées et<br />

remp<strong>la</strong>cées sur presque toute <strong>la</strong> surface de <strong>la</strong> piste 25.<br />

remorques, 5 raboteuses en même temps… Un trafic très dense. Nous avons<br />

pu contourner ces obstacles en utilisant le GPS millimétrique. »<br />

Une méthode de travail bien plus rapide<br />

« Nous avons en permanence cinq <strong>la</strong>sers en p<strong>la</strong>ce sur le chantier », explique<br />

Grevendonck. « Toutes les machines peuvent sélectionner un <strong>la</strong>ser au choix<br />

qui se trouve à leur portée. Un seul <strong>la</strong>ser peut guider plusieurs raboteuses en<br />

même temps. Ainsi avons-nous pu réellement relever notre plus gros défi avec<br />

<strong>la</strong> technologie du GPS millimétrique. »<br />

« Tout se passe très bien », reconnaît Jan Eikenaar, site manager pour Top-<br />

Off. « Nous sommes en avance sur le p<strong>la</strong>nning. C'est toujours une position<br />

favorable à occuper. Le client est très satisfait. Notre travail a fait l'objet<br />

d'une vérification d'inclinaison et nous sommes parfaitement restés dans les<br />

limites de <strong>la</strong> marge d'erreur. »<br />

Jusqu'à présent, ils n'avaient procédé de cette façon que sur des petits projets.<br />

« Cette fois, c'est un projet tellement gigantesque que nous avons sollicité<br />

des machines et des ouvriers supplémentaires, parce que nous travaillons<br />

par équipe 24 heures sur 24. Topcon nous a <strong>la</strong>rgement aidés grâce à sa<br />

technologie et à ses col<strong>la</strong>borateurs. »<br />

Jan Eikenaar ajoute, avec beaucoup d'enthousiasme : « La technologie de<br />

Topcon nous permet de raboter avec rapidité et précision conformément<br />

aux calculs 3D, sans qu'il faille se tracasser avec les incessants mouvements<br />

Les spécialistes de Willemen Infra et Top-Off sont<br />

sur le chantier 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.<br />

de transport. C'était beaucoup plus difficile auparavant. Cette nouvelle<br />

méthode de travail est beaucoup plus rapide. Je suis convaincu qu'elle est<br />

plus économique et que les marges d'erreur sont plus réduites que jamais. »<br />

Outre un meilleur confort d'utilisation pour les pilotes comme pour les<br />

passagers, cette réfection réussie de <strong>la</strong> piste prolongera sa durée de vie<br />

d'au moins 15 ans. ❚<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 29


Nouvelle réglementation<br />

pour <strong>la</strong> signalisation des<br />

chantiers en <strong>Wallonie</strong><br />

En 20 ans, le matériel et les méthodes de signalisation ont évolué. La réforme de <strong>la</strong> signalisation des chantiers routiers entrée en<br />

vigueur le 1er mars 2<strong>02</strong>1 devrait permettre de renforcer <strong>la</strong> sécurité des ouvriers et celle des usagers tout en améliorant <strong>la</strong> fluidité de <strong>la</strong><br />

circu<strong>la</strong>tion. La nouvelle réglementation met l’accent sur <strong>la</strong> sécurité des piétons et des cyclistes, <strong>la</strong> visibilité du chantier et le partage de<br />

<strong>la</strong> route en toute convivialité.<br />

Texte Philippe Selke<br />

30 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Chantier routier à Tenneville (Photo : SOFICO).<br />

de sécuriser le parcours par rapport à <strong>la</strong> circu<strong>la</strong>tion automobile et les<br />

mouvements sur le chantier.<br />

Plus de visibilité du chantier<br />

Afin d’améliorer <strong>la</strong> visibilité des chantiers, une inspection quotidienne<br />

de l’état et du p<strong>la</strong>cement de <strong>la</strong> signalisation sera réalisée après chaque<br />

épisode météorologique pouvant perturber ou endommager <strong>la</strong> signalisation<br />

(tempête, orage, neige, …). Les camions absorbeurs de chocs deviennent en<br />

outre obligatoires sur les autoroutes et les routes assimilées. De plus, toute<br />

réduction de bandes sera signalée par un faisceau lumineux synchronisé.<br />

Celui-ci créera l’équivalent d’une bordure lumineuse, plus visible par les<br />

usagers de <strong>la</strong> route.<br />

Une meilleure fluidité du trafic<br />

En agglomération, en dehors des heures de travail, notamment le soir ainsi<br />

que pendant les week-ends et chaque fois que les travaux sont interrompus<br />

pour une période déterminée, les signaux qui ne sont plus nécessaires seront<br />

masqués sur toute leur superficie ou seront enlevés. Sur autoroute, <strong>la</strong> vitesse<br />

maximale est à présent limitée à 90 km/h à hauteur des chantiers de courte<br />

durée.<br />

La réforme devrait notamment permettre<br />

de renforcer <strong>la</strong> sécurité des ouvriers et des<br />

usagers. (Photo : RAM - stock.adobe.com).<br />

Une attention plus grande est portée à <strong>la</strong> circu<strong>la</strong>tion des piétons et<br />

des cyclistes en agglomération. Le réaménagement de <strong>la</strong> circu<strong>la</strong>tion<br />

des piétons et des cyclistes devra être conçu en ayant soin d’en assurer<br />

le confort d’utilisation (éviter les bordures, les passages de câbles, les<br />

trous...) ; de réduire <strong>la</strong> longueur du parcours de déviation au minimum ;<br />

de l’adapter aux personnes à mobilité réduite ou malvoyantes ; et enfin<br />

Partage de <strong>la</strong> route et convivialité<br />

Une indication du nombre de kilomètres restant à parcourir pour les chantiers<br />

de plus de 2 km devient <strong>la</strong> règle. Une indication du temps restant de <strong>la</strong><br />

phase en cours pour les feux devient également <strong>la</strong> norme. Dans les deux cas,<br />

ces mesures offrent une meilleure information aux usagers et favorisent une<br />

expérience sereine de <strong>la</strong> route.<br />

Le nouvel arrêté est entré en vigueur le 1er mars 2<strong>02</strong>1. Il abroge sur le<br />

territoire de <strong>la</strong> Région wallonne l’arrêté ministériel du 7 mai 1999 re<strong>la</strong>tif à<br />

<strong>la</strong> signalisation des chantiers et des obstacles sur <strong>la</strong> voie publique. Notons<br />

que les nouvelles règles concernent tous les chantiers installés sur les voiries<br />

régionales et communales (y compris les impétrants, tels que Proximus, <strong>la</strong><br />

SWDE, ORES, etc.). ❚<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 31


Première européenne :<br />

des traverses « vertes » en béton à base de soufre<br />

Infrabel devient le premier gestionnaire d’infrastructure ferroviaire en Europe à « verdir » les traverses (communément appelées<br />

« billes de chemin de fer ») de son réseau. Le ciment dont elles sont traditionnellement constituées se voit remp<strong>la</strong>cé par du soufre.<br />

L’avantage est triple : le cycle de fabrication émet jusqu’à 40 % de CO 2<br />

en moins, le nouveau matériau créé est totalement recyc<strong>la</strong>ble et,<br />

enfin, le soufre – déchet de l’industrie pétrolière – se voit valorisé. Les traverses vertes seront produites à raison de 25 000 pièces par<br />

an pendant 8 ans à Baudour, près de Mons.<br />

Texte Infrabel | Photos Benjamin Brolet et Infrabel<br />

Ces nouvelles traverses « vertes », les premières<br />

installées en Europe, sont constituées d’un matériau<br />

révolutionnaire : le béton de soufre. Concrètement,<br />

<strong>la</strong> traverse – cet élément permettant de<br />

fixer les rails et de les rendre solidaires – n’est plus<br />

constituée de ciment, c’est le soufre qui fait office<br />

de liant. Les avantages sont multiples. La production<br />

de ciment émet beaucoup de CO 2<br />

! D’abord<br />

de par <strong>la</strong> nature de <strong>la</strong> réaction chimique de transformation<br />

du calcaire en ciment ; ensuite parce<br />

que ce processus est très énergivore car il nécessite<br />

d’atteindre une température de 1400 degrés.<br />

Avec le béton de soufre, une température de<br />

114 degrés suffit à modeler <strong>la</strong> traverse. La production<br />

de CO 2<br />

est ainsi fortement réduite (soit de<br />

40 %) passant de 75 kg CO 2<br />

/traverse à 45 kg<br />

CO 2<br />

/traverse. Cette innovation permet donc<br />

de compenser, chaque année, l’équivalent de <strong>la</strong><br />

production annuelle de CO 2<br />

de 100 ménages.<br />

Totalement recyc<strong>la</strong>ble<br />

Le béton de soufre est totalement recyc<strong>la</strong>ble.<br />

Et ce contrairement aux traverses « historiques<br />

» en bois, qui, en raison de <strong>la</strong> présence d’une<br />

substance chimique, doivent être soigneusement<br />

brûlées. Arrivées en fin de vie, les traverses en<br />

béton c<strong>la</strong>ssique sont également peu valorisées :<br />

elles finissent pour partie en empierrement pour<br />

<strong>la</strong> construction de voiries. En fin de vie ou endommagées,<br />

les traverses en béton de soufre, quant<br />

à elles, pourront être refondues pour former de<br />

nouvelles pièces. Enfin, dernier intérêt, un tel<br />

matériau permet de valoriser le soufre qui reste<br />

aujourd’hui un déchet de l’industrie pétrolière.<br />

Politique environnementale<br />

volontariste<br />

Ces traverses en béton de soufre seront produites<br />

en série, dès août 2<strong>02</strong>1, par <strong>la</strong> firme De Bonte.<br />

Cette entreprise familiale dispose d’une solide<br />

expérience dans <strong>la</strong> fabrication de produits en<br />

béton. L’an dernier, De Bonte a remporté un<br />

marché public totalement inédit <strong>la</strong>ncé par<br />

Infrabel. Sa singu<strong>la</strong>rité ?<br />

Clin d’œil du fabricant : les premières pièces produites, posées ce samedi entre<br />

Puurs et Anvers, sont d’une teinte verdâtre.<br />

Le cycle de fabrication émet jusqu’à 40 % de CO 2<br />

en moins, le nouveau matériau créé est totalement<br />

recyc<strong>la</strong>ble et, enfin, le soufre se voit valorisé.<br />

32 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


du prix un avantage soit donné au produit offrant<br />

les plus grands bénéfices pour <strong>la</strong> p<strong>la</strong>nète.<br />

Ces nouvelles traverses « vertes » sont constituées d’un matériau révolutionnaire : le béton de soufre.<br />

« Il s’agit d’une première en Belgique et<br />

en Europe dont nous pouvons être fiers :<br />

une petite révolution écologique pour<br />

nos chemins de fer ! » Georges Gilkinet –<br />

Vice-Premier Ministre et Ministre fédéral de <strong>la</strong> Mobilité<br />

L’introduction de critères environnementaux dans<br />

le choix d’une fourniture. Dans le secteur public,<br />

le prix constitue un facteur déterminant pour<br />

l’attribution d’un marché. Soucieuse de réduire<br />

son empreinte environnementale au travers de<br />

multiples initiatives, Infrabel a voulu qu’au-delà<br />

Dans le cas présent, une limitation de <strong>la</strong><br />

production de CO 2<br />

(que ce soit dans <strong>la</strong> fabrication<br />

ou l’acheminement du matériau) et une meilleure<br />

circu<strong>la</strong>rité du produit ont compté pour 40 %<br />

des points. La dimension « coût » pour les 60 %<br />

restants. Ces critères, cumulés à un prix très<br />

concurrentiel, ont donné l’avantage à <strong>la</strong> firme<br />

De Bonte. Les traverses vertes seront produites<br />

à raison de 25 000 pièces par an pendant<br />

8 ans sur le site de Baudour, dans <strong>la</strong> région de<br />

Mons, jusque-là spécialisé dans <strong>la</strong> fabrication de<br />

traverses utilisées dans des aiguil<strong>la</strong>ges.<br />

Primeur européenne<br />

Plusieurs gestionnaires d’infrastructure ferroviaire<br />

européens ont déjà marqué leur intérêt<br />

pour cette technologie innovante qu’Infrabel<br />

sera <strong>la</strong> première à installer à grande échelle.<br />

Pour en arriver là, des garanties ont bien entendu<br />

été prises. Des essais ont démontré que <strong>la</strong><br />

résistance aux charges du trafic des trains était<br />

équivalente à celle d’un béton traditionnel. Le<br />

béton de soufre s’est également avéré moins<br />

poreux (moins sensible aux infiltrations d’eau<br />

notamment) ce qui le rend plus résistant aux<br />

produits corrosifs et donc à l’usure. ❚<br />

Infrabel devient le premier gestionnaire d’infrastructure ferroviaire en Europe à « verdir » les traverses de son réseau.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 33


Excellentes performances CO 2<br />

pour le béton de soufre certifié<br />

En 2013, à <strong>la</strong> demande du producteur de béton De Bonte, l’organisme de certification COPRO a <strong>la</strong>ncé <strong>la</strong> procédure de certification du béton<br />

de soufre. Les prescriptions et les règlements sont finalisés depuis 2018 et le béton de soufre peut donc être certifié sous <strong>la</strong> marque<br />

COPRO. Le soufre est utilisé comme liant pendant <strong>la</strong> production du béton, ce qui permet de réduire de 40% les émissions de CO 2<br />

pendant<br />

cette phase. « COPRO se focalise fortement sur l’économie circu<strong>la</strong>ire et, à cet égard, ce produit a un important potentiel », précise Johan<br />

Monde<strong>la</strong>ers, responsable des produits en béton de soufre chez COPRO.<br />

Texte Niels Rouvrois | Photos COPRO<br />

La marque COPRO (COntrôle de PROduits) est<br />

une marque collective dont COPRO est titu<strong>la</strong>ire.<br />

Depuis plus de 35 ans, l’organisme de certification<br />

agit en tant que tierce partie indépendante<br />

et est responsable du contrôle des producteurs qui<br />

<strong>la</strong>ncent sur le marché des produits de voirie, tant<br />

sous certificat COPRO que BENOR. En F<strong>la</strong>ndre par<br />

exemple, depuis 1996, un décret de subvention<br />

oblige les communes et les gestionnaires de réseaux<br />

d’égouttage à utiliser des produits certifiés.<br />

Les inspections se faisant sur <strong>la</strong> base des normes<br />

et des règlements en vigueur, il est apparu nécessaire,<br />

en 2014, de mettre en p<strong>la</strong>ce un conseil<br />

consultatif pour l’é<strong>la</strong>boration de ce règlement<br />

technique, sous <strong>la</strong> houlette du COPRO.<br />

Conseil consultatif<br />

Le conseil consultatif est composé de représentants<br />

des institutions publiques, des fabricants, des<br />

utilisateurs et des experts, parmi lesquels COPRO.<br />

Johan Monde<strong>la</strong>ers : « Suite à une question posée<br />

par le producteur de béton De Bonte en 2013, CO-<br />

PRO a organisé le premier conseil consultatif pour<br />

les produits en béton de soufre l’année suivante.<br />

Quatre ans et treize conseils consultatifs plus tard,<br />

ce conseil consultatif a approuvé le PTV 823 et le<br />

règlement d’application TRA 23, qui ont été ratifiés<br />

par l'organe d'administration de COPRO. Il y a actuellement<br />

une entreprise demandeuse de ce certificat.<br />

La procédure a donc été <strong>la</strong>ncée. Pour nous, il<br />

s’agit d’un certificat orienté vers l’avenir, que nous<br />

souhaitons porter à l’attention des entreprises<br />

concernées. Car <strong>la</strong> certification, le contrôle et le suivi<br />

constituent une grande valeur ajoutée tant pour<br />

le fabricant que pour l’exploitant et l’utilisateur. »<br />

La certification du béton de soufre s’inscrit dans<br />

l’attention portée par COPRO à <strong>la</strong> circu<strong>la</strong>rité. Ce<strong>la</strong><br />

se manifeste également par <strong>la</strong> reconnaissance,<br />

en tant qu’organisme certificateur, de<br />

l’échelle de performance CO 2<br />

. Elle incite les<br />

organisations à réduire leurs rejets en CO 2<br />

tant<br />

de manière structurelle qu’au sein même de<br />

La certification du béton de soufre s’inscrit dans<br />

l’attention portée par COPRO à <strong>la</strong> circu<strong>la</strong>rité.<br />

l’organisation, ainsi que dans les projets et dans<br />

<strong>la</strong> chaîne d’approvisionnement. En coopérant<br />

et en innovant tout au long de cette chaîne, les<br />

organisations peuvent atteindre leurs objectifs.<br />

A l’instar d’autres systèmes de gestion, l’échelle<br />

de performance CO 2<br />

exige une amélioration<br />

continue de <strong>la</strong> connaissance, des mesures<br />

Echelle de performance CO 2<br />

Le béton de soufre a une empreinte CO 2<br />

inférieure<br />

de 40% à celle du béton de ciment c<strong>la</strong>ssique, un<br />

gain remarquable. En outre, le béton de soufre<br />

est entièrement recyc<strong>la</strong>ble, résistant aux acides et<br />

étanche, ce qui est très intéressant sur le marché<br />

de l'égouttage.<br />

34 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


supplé mentaires de réduction du CO 2<br />

, ainsi qu'une<br />

bonne communication et coopération au sein<br />

de l’organisation. L’échelle de performance CO 2<br />

concerne principalement les économies d’énergie,<br />

<strong>la</strong> réduction du CO 2<br />

, l’utilisation efficace des<br />

matériaux et l’utilisation d’énergies durables.<br />

NTMB<br />

Un autre indicateur qui témoigne de l’importance<br />

accordée par COPRO à l’économie circu<strong>la</strong>ire est <strong>la</strong><br />

gestion de <strong>la</strong> certification NTMB. Le système vise<br />

à réfléchir à <strong>la</strong> manière de répondre aux exigences<br />

de construction tout en utilisant des matériaux<br />

qui favorisent <strong>la</strong> nature et son développement.<br />

Les entreprises et les institutions qui souhaitent<br />

se conformer au système de certification NTMB<br />

doivent satisfaire à certaines exigences minimales<br />

ou y travailler. « Une attention toute particulière<br />

est accordée à l’autocontrôle du producteur/<br />

fournisseur/prestataire de services et aux<br />

principes de l’entrepreneuriat durable », conclut<br />

Johan Monde<strong>la</strong>ers. ❚<br />

Le béton de soufre a une empreinte<br />

CO 2<br />

inférieure de 40% à celle du<br />

béton de ciment c<strong>la</strong>ssique.<br />

« La certification, le contrôle<br />

et le suivi constituent une<br />

grande valeur ajoutée tant<br />

pour le fabricant que pour<br />

l’exploitant et l’utilisateur. »<br />

Le béton de soufre est entièrement recyc<strong>la</strong>ble,<br />

résistant aux acides et étanche, ce qui est très<br />

intéressant sur le marché de l'égouttage.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 35


GRANULATS RECYCLÉS<br />

COPRO<br />

EST LÀ<br />

POUR VOUS<br />

À partir du 1er<br />

juillet 2<strong>02</strong>1, tous les<br />

granu<strong>la</strong>ts recyclés<br />

en <strong>Wallonie</strong> devront<br />

obtenir <strong>la</strong> reconnaissance<br />

de <strong>la</strong> sortie du statut de<br />

déchet.<br />

En tant que producteur, le<br />

marquage 2+ devient un<br />

passage obligé.<br />

COPRO peut vous aider à franchir<br />

ce premier pas.<br />

Pour en savoir plus :<br />

eow-wallonie@copro.eu<br />

(ou scanner le code QR)<br />

COPRO asbl - Z.1 Researchpark-Kranenberg 190<br />

BE-1731 Zellik (Asse) - T +32 (0) 2 468 00 95<br />

BE 0424.377.275 - RPM Bruxelles<br />

info@copro.eu - www.copro.eu


Ce tuyau vous ouvre<br />

de nombreuses<br />

possibilités<br />

Il fut un temps où le béton était utilisé pour stocker et<br />

tamponner l’eau de pluie. La construction d’un tel réservoir<br />

d’eau prenait des semaines. Ce<strong>la</strong> change avec Tubao.<br />

Ces tuyaux en métal galvanisé munis d’une paroi extérieure<br />

nervurée reconnaissable sont particulièrement polyvalents.<br />

Que diriez-vous d’un réservoir de stockage de 1 500 m 3 ,<br />

fabriqué sur mesure en usine et installé sur votre site en<br />

une journée de travail ?<br />

En raison de leurs dimensions - jusqu’à 3 m de diamètre<br />

et 21 m de long - et du fait qu’ils peuvent être connectés<br />

entre eux, ils représentent <strong>la</strong> solution parfaite pour le<br />

stockage avec drainage retardé des eaux de pluie ou des<br />

eaux d’extinction et d’arrosage.<br />

Nos atouts, votre force<br />

✔ Polyvalent : stockage, tampon, évacuation retardée, ...<br />

✔ Très gros volumes possibles<br />

✔ Fabriqué sur mesure en usine<br />

✔ Temps d’instal<strong>la</strong>tion très court<br />

construction projet partenaire<br />

www.deschacht.eu<br />

ONE-STOP SHOP<br />

CONSTRUCTION<br />

ONE-STOP SHOP<br />

CONSTRUCTION<br />

CONSEILS PRO<br />

NON-STOP<br />

CONSEILS PRO<br />

NON-STOP<br />

3D Laserscanning<br />

Scanner aisément chaque<br />

pièce en appuyant sur un<br />

seul bouton!<br />

Achat mais<br />

aussi location<br />

topo<strong>la</strong>ser-location.be<br />

Mesurer avec précision,<br />

sans rien oublier.<br />

Leica RTC360<br />

Demandez votre démo sans engagement!<br />

CONSTRUCTION ROUTIÈRE I BÂTIMENT I AMÉNAGEMENT DE JARDIN ET TRAVAUX<br />

DE TERRASSEMENT I INTÉRIEUR ET MENUISERIE I GÉOMÈTRE I DIVERS<br />

+32 (0)81 56 71 17 | info@topo<strong>la</strong>ser.be | www.topo<strong>la</strong>ser.be


CAHIER EGOUTTAGE ET INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES<br />

Les tubes de fonçage sont des<br />

tuyaux en p<strong>la</strong>stique renforcé de<br />

fibre de verre d’un mètre de long.<br />

Des tubes de fonçage en PRV sous<br />

<strong>la</strong> Chaussée de Lille à Tournai<br />

Que faire lorsque les conduites de gaz et d’électricité doivent traverser une route très fréquentée ? Suivre le principe du ‘no-dig’ et<br />

passer sous <strong>la</strong> route avec des tubes en PRV, comme sous <strong>la</strong> Chaussée de Lille à Tournai. Le spécialiste des égouts Rio-Construct, qui<br />

fait partie de Dekabo Group, a réalisé le fonçage pour lequel un autre spécialiste des égouts, Deschacht et son département ‘Conduits<br />

d’utilité publique’, a fourni les tubes. « Ce projet démontre parfaitement les avantages du travail sans tranchée et des tubes de fonçage<br />

en PRV », déc<strong>la</strong>re Nick Van Coppenolle de Deschacht.<br />

Texte Deschacht & Niels Rouvrois | Photos Deschacht<br />

Il est vite apparu inenvisageable d’ouvrir <strong>la</strong> Chaussée de Lille, très fréquentée.<br />

Une technique sans tranchée était donc nécessaire afin de limiter les<br />

perturbations au strict minimum. Bram De Ridder, CEO de Rio-Construct,<br />

explique : « Cette route à deux voies relie les boulevards de Tournai à<br />

l’autoroute E42. ORES, le gestionnaire du réseau de distribution, nous a<br />

chargé de foncer sous <strong>la</strong> route, à Froyennes, deux gaines d’attente de 22 m<br />

de long, l’une de 500 mm de diamètre et l’autre de 600 mm. Ces conduits<br />

devaient servir à faire passer les conduites de gaz et d’électricité. »<br />

D’une fouille à l’autre<br />

« Pour le fonçage, nous avons d’abord creusé une fouille des deux côtés de <strong>la</strong><br />

route jusqu’à 4 m sous <strong>la</strong> surface », poursuit Bram De Ridder. « Nous utilisions<br />

une machine de fonçage ultramoderne et très compacte, une fouille de 2 m<br />

de diamètre était donc suffisante. Nous avons effectué un forage pilote d’une<br />

fouille à l’autre, contrôlé par théodolite, après quoi nous avons inséré des<br />

gaines du diamètre souhaité que nous avons foncées de <strong>la</strong> fouille de départ<br />

à <strong>la</strong> fouille d’arrivée. Les forets hélicoïdaux enlèvent <strong>la</strong> terre dans les gaines<br />

et <strong>la</strong> ramènent à <strong>la</strong> fouille de départ. Enfin, nous avons foncé les tubes de <strong>la</strong><br />

même manière. Ils poussent les gaines devant eux, que nous retirons par <strong>la</strong><br />

fouille d’arrivée. »<br />

Tubes de fonçage<br />

Rio-Construct, spécialisée dans les techniques d’égouttage, fait souvent appel<br />

à un autre spécialiste, Deschacht et plus particulièrement à son département<br />

‘Conduits d’utilité publique’. Bram De Ridder : « Il est notre principal fournisseur<br />

pour tout ce qui concerne les égouts, les fonçages, ... Il nous a fourni les<br />

tubes de fonçage en PRV. Il s’agit de tuyaux en p<strong>la</strong>stique renforcé de fibre de<br />

verre munis d’un raccord à manchon en inox pour les raccorder entre eux. » A<br />

Froyennes, on a choisi des tubes d’1 m de long. La taille de <strong>la</strong> fouille pouvait<br />

ainsi être réduite et, de plus, ces pièces sont très faciles à manipuler. »<br />

38 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


EGOUTTAGE ET INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES CAHIER<br />

Le spécialiste de l’égouttage,<br />

Rio-Construct, qui fait partie de<br />

Dekabo Group, a réalisé le fonçage.<br />

Les tubes de fonçage en PRV sont munis d’un raccord à manchon en inox pour<br />

être facilement raccordés entre eux.<br />

Le département ‘Conduits d’utilité publique’ de Deschacht a fourni les tubes de<br />

fonçage en PRV.<br />

La spécialisation de Deschacht<br />

Les avantages des tubes de fonçage en PRV par rapport aux autres matériaux<br />

sont considérables. « Les tubes de fonçage en PRV ont une épaisseur de paroi<br />

très fine et donc un petit diamètre extérieur et un grand diamètre intérieur »,<br />

explique Nick Van Coppenolle. « Un diamètre extérieur plus petit signifie<br />

une instal<strong>la</strong>tion extérieure plus compacte, des coûts moins élevés, une fouille<br />

plus petite et donc moins de nuisances pour le voisinage. Le forage lui-même<br />

est également plus réduit, ce qui diminue le drainage du sol et <strong>la</strong> quantité<br />

nécessaire de bentonite. En outre, l’intérieur lisse de ces tubes en PRV, rendu<br />

notamment possible grâce aux raccords à manchon entièrement intégrés,<br />

garantit des propriétés hydrauliques élevées. Enfin, vu sa grande rigidité, le<br />

matériau est adapté aux longs tronçons. »<br />

Pour Deschacht, ce projet était taillé sur mesure. « Il s’inscrit dans notre<br />

stratégie de spécialisation dans le domaine des conduites d’utilité publique.<br />

Nous nous adressons spécifiquement aux entrepreneurs impliqués dans <strong>la</strong><br />

construction d’infrastructures souterraines telles que les lignes électriques,<br />

les télécoms, <strong>la</strong> distribution d’eau potable, l’évacuation des eaux usées, les<br />

réseaux de chaleur, les tuyauteries incendie, les canalisations de transport, <strong>la</strong><br />

rénovation des égouts... », conclut Nick Van Coppenolle. ❚<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 39


Stelcon ® dalles de sol en béton<br />

Stelcon ® dalles de sol en béton<br />

vente<br />

vente<br />

- - rachat - location - pose<br />

- pose<br />

Schrijnwerkers<strong>la</strong>an 8 - ZI De Zaat - B-9140 Tamise<br />

Schrijnwerkers<strong>la</strong>an 8 - ZI De Zaat Schrijnwerkers<strong>la</strong>an - Tél B-9140 03/771 69 Temse 94 - info@stelcon.be<br />

8 - ZI Tél De 03/771 - www.stelcon.be<br />

Zaat - B-9140 69 94 Tamise - info@stelcon.be - www.stelcon.be<br />

Tél 03/771 69 94 - info@stelcon.be - www.stelcon.be<br />

Stelcon ® dalles de sol en béton<br />

vente - rachat - location - pose<br />

Schrijnwerkers<strong>la</strong>an 8 - ZI De Zaat - B-9140 Tamise<br />

Tél 03/771 69 94 - info@stelcon.be - www.stelcon.be<br />

Jan de Malsche<strong>la</strong>an 8, B-9140 Temse - Tel. +32-3-771.38.81 - info@LBV.be - www.LBV.be


Stockage temporaire et traitement<br />

d‘eau pluviale pour chaque situation<br />

Q-MAX ET<br />

OLEOPATOR-G-H<br />

Q-max est un caniveau de forte capacité<br />

régulent le débit en stockant un volume d’eau<br />

important. Il peut être p<strong>la</strong>cé devant un séparateur<br />

et permet de sou<strong>la</strong>ger temporairement le<br />

réseau d‘égouttage. L‘eau de pluie et l‘eau de<br />

surface sont évacuées de manière contrôlée<br />

vers le séparateur.<br />

Les produits ACO Q-max sont destinés à une<br />

grande longévité avec un faible entretien.<br />

Les matériaux peuvent être recyclés de manière<br />

écologique.<br />

Les séparateurs d’hydrocarbures à grand<br />

débit „OLEOPATOR-G-H“ sont une solution<br />

efficace et écologique pour éliminer les<br />

hydrocarbures des eaux de surface et des eaux<br />

usées de parkings, carwashs, ateliers, stationsservice,…<br />

Les hydrocarbures ne peuvent pas être<br />

déversés dans les égouts.<br />

ACO offre une <strong>la</strong>rge gamme de séparateurs<br />

d’hydrocarbures. Tous les séparateurs sont<br />

conformes à <strong>la</strong> norme EN 858. Ils sont<br />

disponibles en plusieurs matériaux : en<br />

polyéthylène rotomoulé, en béton armée ou<br />

en p<strong>la</strong>stique renforcé de fibres de verre (PRV).<br />

Les séparateurs d’hydrocarbures sont livrables<br />

avec ou sans bypass jusqu‘à 1000l/s, idéal pour<br />

le drainage de grandes surfaces comme les<br />

parkings.<br />

Plus d‘info ?<br />

Contactez Christian Dawance par mail :<br />

cd@aco.be ou www.aco.be.<br />

ACO. creating<br />

the future of drainage


CAHIER ÉGOUTTAGE ET INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES<br />

Des séparateurs d’hydrocarbures à<br />

<strong>la</strong> mesure des ambitions d’Alibaba<br />

Dans le cadre du chantier pour Alibaba à l’aéroport de Bierset, Nelles Frères est chargé de tous les travaux d’assainissement et de<br />

terrassement, ainsi que des réseaux enterrés en égouttage, une partie des gaines, et de tous les revêtements finaux (bordures, asphalte,<br />

béton, pavages, …). Ces travaux comprennent notamment <strong>la</strong> pose de trois ‘Oleopator-G-H’, des séparateurs d’hydrocarbures de grande<br />

capacité fabriqués par <strong>la</strong> société ACO.<br />

Texte Niels Rouvrois et Philippe Selke | Photos Nelles Frères<br />

Totalisant environ 55 000 m 2 , les surfaces en<br />

question concernent principalement des accès<br />

camions et voitures au nouveau hall logistique<br />

(qui fait environ 30 000 m 2 ). Un chantier de<br />

taille, à réaliser en 11 mois. Thomas Bastin,<br />

gestionnaire de chantier chez Nelles Frères :<br />

« Nous avons commencé en août 2<strong>02</strong>0 et devons<br />

finir pour le mois de juin. Un dé<strong>la</strong>i assez court, qui<br />

demande une bonne coordination entre tous les<br />

intervenants sur le chantier. »<br />

Des séparateurs volumineux mais<br />

faciles à installer<br />

Les revêtements sont constitués principalement<br />

d’asphalte (environ 40 000 m 2 ), de dalles en<br />

béton pour les accès aux quais de (dé)chargement<br />

(environ 4000 m 2 ), le solde étant réalisé en<br />

pavages. Les Oleopator-G-H drainent toutes les<br />

eaux venant des parties asphaltées. Dimensionnés<br />

par le bureau d’études international AECOM, leur<br />

instal<strong>la</strong>tion s’est déroulée sans problème. Thomas<br />

Bastin : « Nous avons l’habitude de p<strong>la</strong>cer ce genre<br />

de produits, mais rarement de si gros. On parle<br />

ici d’un séparateur d’une capacité de 200 litres<br />

par seconde et de deux autres de 300 l/s. Ces<br />

séparateurs sont certes volumineux (environ 30 m<br />

de long, débourbeur compris, pour le modèle<br />

300 l/s), mais très légers. L’un d’eux a même<br />

été posé à 8 m de profondeur, nécessitant des<br />

terrassements assez importants ».<br />

Un accompagnement technique qui<br />

coule de source<br />

« Nous avons profité d’une bonne col<strong>la</strong>boration<br />

avec Frank Lenaers, responsable commercial chez<br />

ACO, qui, avec son ingénieur, nous a fourni au<br />

préa<strong>la</strong>ble toutes les données techniques : niveaux<br />

de raccorde ment, pentes à respecter, type de matériaux<br />

à utiliser pour <strong>la</strong> pose, comment lester les<br />

dalles et les séparateurs, etc. Tout ce<strong>la</strong> a été communiqué<br />

très c<strong>la</strong>ire ment, ce qui nous a permis de<br />

bien programmer notre travail. Poser ces séparateurs<br />

fut un p<strong>la</strong>isir, après des mois de préparation<br />

technique. En deux jours, tout était posé. »<br />

Un projet qui s’inscrit parfaitement<br />

dans les compétences d’ACO<br />

Ing. Rony Verbuyst, Project Engineer chez ACO : « Le<br />

client était à <strong>la</strong> recherche d'un système permettant<br />

de drainer complètement les eaux de surface<br />

sur trois zones de 1 à 1,5 hectare, en limitant le<br />

nombre de séparateurs au strict minimum. Nous<br />

avons répondu à cette demande en fournissant un<br />

séparateur pour chacune des trois zones, selon un<br />

calibrage basé sur les valeurs d’intensité de pluie<br />

du CSTC, soit 200 litres par seconde et par hectare.<br />

Au final, le choix s’est porté sur une unité de<br />

200 l/s avec débourbeur intégré et 2 séparateurs<br />

d’hydrocarbures de 300 l/s avec débourbeur<br />

séparé. » Ce projet s'inscrit parfaitement dans les<br />

compétences d’ACO : en cas de demande d’unités<br />

de grande capacité, au-delà de 100 l/s, leur<br />

Oleopator-G-H est toujours un bon choix.<br />

Très résistants, les séparateurs ont été p<strong>la</strong>cés à une profondeur d’écoulement d’eau d’au moins 5 mètres sous le<br />

niveau fini, ce qui constitue un atout.<br />

Matériel costaud mais facilement<br />

transportable<br />

Ces séparateurs d’hydrocarbures sont fabriqués<br />

en polyester renforcé de fibres de verre, qui offre<br />

une meilleure résistance que le polyéthylène.<br />

Dans ce projet, les séparateurs ont été p<strong>la</strong>cés à<br />

une profondeur d’écoulement d’eau d’au moins<br />

5 mètres sous le niveau fini, ce qui constitue<br />

un atout. Pour une instal<strong>la</strong>tion sans soucis, les<br />

ingénieurs d’ACO ont examiné avec l’entrepreneur<br />

<strong>la</strong> pression nécessaire pour les couvercles, <strong>la</strong> bonne<br />

hauteur et les diamètres corrects pour les raccords<br />

d'entrée et de sortie. Cerise sur le gâteau : travailler<br />

avec un débourbeur séparé pour les séparateurs<br />

de 300 l/s constitue un avantage en matière de<br />

transport, car il est alors possible de transporter<br />

séparateurs et débourbeurs séparément. ❚<br />

42 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


ÉGOUTTAGE ET INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES CAHIER<br />

« Ce projet s'inscrit<br />

parfaitement dans les<br />

compétences d’ACO : en<br />

cas de demande d’unités de<br />

grande capacité, au-delà de<br />

100 l/s, leur Oleopator-G-H<br />

est toujours un bon choix »<br />

Chargée de tous les travaux d’assainissement et<br />

de terrassement, l’entreprise Nelles Frères pose trois<br />

‘Oleopator-G-H’, séparateurs d’hydrocarbures de<br />

grande capacité fabriqués par ACO.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE<br />

| 43


INNOVATION<br />

DS WATER TREATMENT a réinventé<br />

les chambres de visite standard et de siphon<br />

les chambres<br />

d’inspection moulées<br />

d’une seule pièce<br />

présentent des débits<br />

extrêmement favorables<br />

grâce à un fond de<br />

profil sans soudure<br />

Cette méthode de production<br />

patentée ne nécessite aucun<br />

col<strong>la</strong>ge et <strong>la</strong> totalité de <strong>la</strong><br />

chambre est 100% recyc<strong>la</strong>ble.<br />

Innovation pour<br />

un avenir durable<br />

Découvrez nos nouvelles chambres de visite Benor<br />

PE D250 et D315 Benor La qualité en confiance<br />

JOINT<br />

D’ETANCHEITE<br />

Grâce à cette<br />

nouvelle<br />

innovation le<br />

col<strong>la</strong>ge n’est plus<br />

nécessaire sur le<br />

chantier<br />

Chambre de<br />

visite PE 3<br />

Chambre de<br />

visite PE 11<br />

Chambre de<br />

visite PE 22<br />

Chambre de<br />

visite PE 22A<br />

Chambre de<br />

visite PE 23<br />

MATÉRIEL<br />

LÉGER<br />

Chambre de<br />

visite PE 27A<br />

Chambre de<br />

visite PE 12<br />

Chambre de<br />

visite PE 17<br />

Chambre de<br />

visite PE 23C<br />

Chambre de<br />

visite PE 24A<br />

SIPHON À ODEURS<br />

INTÉGRÉ<br />

FOND PROFILE<br />

D’UNE SEULE PIÈCE<br />

Aucun risque<br />

d’obstruction<br />

Chambre de<br />

visite PE 26A<br />

Chambre de<br />

visite PE 36<br />

Chambre de<br />

visite PE 35<br />

Chambre de<br />

visite PE 32A<br />

Chambre de<br />

visite PE 12A<br />

DS PLASTICS BELGIUM BV | Mosten 18 | Industrieterrein E17 | 9160 LOKEREN | +32 (0)9 280 78 80 | sales@dsp<strong>la</strong>stics.be | www.dsp<strong>la</strong>stics.be


CAHIER ÉGOUTTAGE ET INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES<br />

Avantages et essor des<br />

chambres de visite en PE<br />

Avec le développement de chambres de visite en polyéthylène (PE), DS P<strong>la</strong>stics souligne son rôle d'innovateur en matière de produits. Les<br />

chambres de visite, moulées d’une seule pièce, profitent d’un très bon écoulement grâce à un fond profilé sans soudure. La méthode de<br />

production brevetée ne nécessite aucun col<strong>la</strong>ge et l'ensemble du regard est 100% recyc<strong>la</strong>ble. « L'intention est de remp<strong>la</strong>cer à terme toute<br />

<strong>la</strong> gamme de chambres de visite en PVC par ce produit », déc<strong>la</strong>re le directeur général Tom Henneman.<br />

Texte Niels Rouvrois | Photos DS P<strong>la</strong>stics<br />

Le nouveau regard en PE est un produit unique<br />

que DS P<strong>la</strong>stics a entièrement développé en interne.<br />

Tom Henneman : « Nous avons breveté <strong>la</strong><br />

technique de production et développé une série<br />

de modèles correspondant aux regards d'inspection<br />

standard en PVC. C'est le marché que nous<br />

visons. Pour les regards traditionnels en PVC de<br />

250 mm, 315 mm et 400 mm de diamètre, il<br />

existe déjà une alternative de DS P<strong>la</strong>stics sur le<br />

marché. Nous voulons à terme développer davantage<br />

<strong>la</strong> gamme pour pouvoir remp<strong>la</strong>cer complètement<br />

l'offre en PVC ».<br />

Selon Tom Henneman, les avantages du PE par<br />

rapport au PVC sont limpides : « Le PE est un<br />

matériau très respectueux de l'environnement.<br />

Contrairement au PVC, qui contient du chlorure<br />

et dont le processus de production est polluant.<br />

En outre, le recyc<strong>la</strong>ge des chambres de visite en<br />

PVC est difficile et nuisible pour l'environnement.<br />

Un tel regard est souvent constitué d'éléments<br />

collés, ce qui signifie qu'il ne s'agit pas d'un matériau<br />

pur. Sur le p<strong>la</strong>n écologique, les chambres<br />

d’inspection en PE constituent donc un grand pas<br />

en avant. »<br />

Amélioration fonctionnelle<br />

En outre, les propriétés fonctionnelles sont également<br />

bien meilleures. Tom Henneman : « Les<br />

chambres en PVC sont toujours fabriquées à<br />

partir d'un tuyau, combiné à un assemb<strong>la</strong>ge de<br />

diverses pièces pour obtenir un produit fini. Les<br />

regards en PE sont fabriqués à partir de zéro, en<br />

tenant compte de leur fonction ultérieure. Les<br />

produits sont moulés aussi complètement que<br />

possible d'une seule pièce et ne sont donc pas<br />

un amalgame d'éléments séparés. Les modèles en<br />

PE se caractérisent par un fond mieux profilé, de<br />

forme semi-circu<strong>la</strong>ire. L'écoulement est donc bien<br />

meilleur qu'avec le PVC, où le raccord ne s'adapte<br />

pas toujours bien au fond du profil et où il y a toujours<br />

une petite différence de hauteur qui permet<br />

à <strong>la</strong> saleté de s'accumuler. »<br />

Avec le développement de chambres de visite en polyéthylène (PE), DS P<strong>la</strong>stics souligne son rôle<br />

d'innovateur en matière de produits.<br />

Moulées d’une seule pièce, les chambres de visite profitent d’un très bon écoulement grâce à<br />

un fond profilé sans soudure.<br />

46 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


ÉGOUTTAGE ET INFRASTRUCTURES SOUTERRAINES CAHIER<br />

Absence de fuites<br />

En outre, dans les chambres en PE avec siphon,<br />

celui-ci est entièrement intégré. « C'est beaucoup<br />

mieux, car cette intégration complète signifie que<br />

le c<strong>la</strong>pet à l'intérieur ne peut plus se détacher,<br />

ce qui est un problème courant avec les siphons<br />

en PVC », explique Tom Henneman. « Un autre<br />

avantage important est qu'aucun col<strong>la</strong>ge n'est<br />

nécessaire pour les chambres de visite en PE. Le<br />

risque de fuites est donc nul. Le col<strong>la</strong>ge est une<br />

opération manuelle et une erreur de production<br />

ne peut jamais être exclue. Enfin, le PE est également<br />

un matériau beaucoup plus souple que le<br />

PVC. Toute personne qui travaille avec des regards<br />

en PVC sait que le matériau est très fragile à froid<br />

et peut se briser à <strong>la</strong> suite d'une manipu<strong>la</strong>tion ou<br />

d'une chute. Avec le PE, beaucoup plus flexible, ce<br />

risque est considérablement réduit. »<br />

Actuellement, les regards en PE brevetés par DS<br />

P<strong>la</strong>stics sont déjà en vente. Tom Hennemans :<br />

« Le domaine d'application s'étend des maisons<br />

particulières aux grands projets. Nous vendons<br />

des chambres de visite en PE depuis environ un<br />

an et nous é<strong>la</strong>rgissons constamment <strong>la</strong> gamme.<br />

Tous les quelques mois, nous <strong>la</strong>nçons de nouveaux<br />

modèles pour compléter <strong>la</strong> gamme. Pour l'instant,<br />

ce sont surtout les grands acteurs du secteur de<br />

l'assainissement qui reprennent le produit dans<br />

leur gamme. Il nous faut désormais obtenir également<br />

<strong>la</strong> confiance du petit revendeur local. »<br />

« L'intention est de remp<strong>la</strong>cer à<br />

terme toute <strong>la</strong> gamme de chambres<br />

de visite en PVC par des modèles<br />

en polyéthylène (PE). »<br />

Une plus-value ... aussi esthétique !<br />

Pour un projet à Koeke<strong>la</strong>re, Deseure Bouwwerken<br />

a eu recours aux chambres de visite en PE de DS<br />

P<strong>la</strong>stics. Et ce, pour plusieurs raisons. « Le rapport<br />

qualité-prix a été un facteur important pour<br />

Deseure Bouwwerken dans le choix de nos regards<br />

d'inspection PE. Un avantage supplémentaire<br />

majeur pour le client est certainement le fond<br />

profilé incorporé en standard. Celui-ci épouse<br />

parfaitement <strong>la</strong> forme du tube, avec pour<br />

avantage un meilleur écoulement et l'absence<br />

de risque d'obstruction. Comme il n'y a pas de<br />

col<strong>la</strong>ge, le regard est également étanche. En<br />

outre, <strong>la</strong> facilité et <strong>la</strong> rapidité d'instal<strong>la</strong>tion sont<br />

aussi des facteurs importants pour Deseure<br />

Bouwwerken, car le temps, c'est de l'argent.<br />

Les produits sont moulés aussi complètement que possible d'une seule pièce et ne sont donc<br />

pas un amalgame d'éléments séparés.<br />

Etonnamment, l'esthétique a également été<br />

considérée comme un avantage majeur dans<br />

cette histoire. Les regards de visite visiblement<br />

solides donnent confiance à l'architecte, au<br />

client et à l'entrepreneur », conclut Wouter Otte,<br />

account manager chez DS P<strong>la</strong>stics. ❚<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 47


P<strong>la</strong>ques de rou<strong>la</strong>ge 5.000x1.000x10mm 5.000x1.500x10 ou 15mm<br />

P<strong>la</strong>ques synthétiques Plusieures dimensions et utilisations<br />

Mate<strong>la</strong>s pelles Longueur de 5.000 à 7.000mm Epaisseur de 70 à 200mm<br />

Schrijnwerkers<strong>la</strong>an 5 - ZI De Zaat - B-9140 Temse<br />

Tél. 03/710 50 00 - info@p<strong>la</strong>quesderou<strong>la</strong>ge.be - www.p<strong>la</strong>quesderou<strong>la</strong>ge.be<br />

LOCATION ET VENTE DE PLAQUES DE ROULAGE ET MATELAS PELLES<br />

LOCATION<br />

LOCATION<br />

ET LOCATION VENTE DE<br />

ET<br />

ET<br />

VENTE<br />

PLAQUES VENTE<br />

DE<br />

DE DE<br />

PLAQUES<br />

PLAQUES ROULAGE<br />

DE<br />

DE<br />

ROULAGE<br />

ET ROULAGE MATELAS<br />

ET<br />

ET<br />

MATELAS<br />

PELLES MATELAS<br />

PELLES<br />

PELLES<br />

P<strong>la</strong>ques de rou<strong>la</strong>ge 5.000x1.000x10mm 5.000x1.500x10 ou 15mm<br />

P<strong>la</strong>ques synthétiques Plusieures dimensions et utilisations<br />

Mate<strong>la</strong>s pelles Longueur de 5.000 à 7.000mm Epaisseur de 70 à 200mm<br />

Schrijnwerkers<strong>la</strong>an 5 - ZI De Zaat - B-9140 Temse<br />

Tél. 03/710 50 00 - info@p<strong>la</strong>quesderou<strong>la</strong>ge.be - www.p<strong>la</strong>quesderou<strong>la</strong>ge.be<br />

P<strong>la</strong>ques de rou<strong>la</strong>ge 5.000x1.000x10mm 5.000x1.500x10 ou 15mm<br />

P<strong>la</strong>ques de rou<strong>la</strong>ge P<strong>la</strong>ques 5.000x1.000x10mm de rou<strong>la</strong>ge 5.000x1.000x10mm 5.000x1.500x10 5.000x1.500x10 ou 15mm ou 15mm<br />

P<strong>la</strong>ques synthétiques Plusieures dimensions et utilisations<br />

P<strong>la</strong>ques synthétiques P<strong>la</strong>ques synthétiques Plusieures dimensions Plusieures et utilisations dimensions et utilisations<br />

Mate<strong>la</strong>s pelles Longueur de 5.000 à 7.000mm Epaisseur de 70 à 200mm<br />

Mate<strong>la</strong>s pelles Mate<strong>la</strong>s Longueur pelles de 5.000 Longueur à 7.000mm de 5.000 Epaisseur à 7.000mm de 70 Epaisseur à 200mm de 70 à 200mm<br />

Schrijnwerkers<strong>la</strong>an 5 - ZI De Zaat - B-9140 Temse<br />

Schrijnwerkers<strong>la</strong>an Schrijnwerkers<strong>la</strong>an 5 - ZI De Zaat 5 - ZI B-9140 De Zaat Temse - B-9140 Temse<br />

Tél. 03/710 50 00 - info@p<strong>la</strong>quesderou<strong>la</strong>ge.be - www.p<strong>la</strong>quesderou<strong>la</strong>ge.be<br />

Tél. 03/710 50 Tél. 003/710 - info@p<strong>la</strong>quesderou<strong>la</strong>ge.be 50 00 - info@p<strong>la</strong>quesderou<strong>la</strong>ge.be - www.p<strong>la</strong>quesderou<strong>la</strong>ge.be<br />

- www.p<strong>la</strong>quesderou<strong>la</strong>ge.be<br />

SUSTAINABILITY<br />

COUNCIL<br />

CONCRETE<br />

Concrete<br />

Sustainability<br />

Council<br />

<strong>Construire</strong> de manière responsable passe<br />

d’abord par le <strong>la</strong>bel CSC<br />

www.csc-be.be<br />

2<strong>02</strong>1_Fedbeton_CSC_advertentie_NL-FR_197x130_Q_FIN.indd 1 25/01/2<strong>02</strong>1 20:27


EMMENEZ VOTRE ENTREPRISE<br />

VERS DE NOUVEAUX HORIZONS<br />

Nos villes continuent de se développer avec une demande croissante en matière<br />

de développement des infrastructures et des bâtiments. Les nouvelles machines<br />

électriques de Volvo Construction Equipment répondent aux exigences de ce monde<br />

moderne. Grâce à <strong>la</strong> propulsion électrique par batterie, zéro émission et le faible<br />

niveau sonore, elles ouvrent <strong>la</strong> voie à des applications que vous n’auriez jamais cru<br />

possibles !<br />

ECR25 Electric<br />

Plus d’informations ?<br />

Contactez un concessionnaire dans votre propre région !<br />

L25 Electric


Passage à <strong>la</strong> vitesse supérieure<br />

avec l'électrification des machines compactes<br />

Le marché des machines compactes connaît une croissance explosive en Europe et Volvo CE souhaite également s'engager dans cette<br />

bataille commerciale. Afin d'augmenter sa part de marché, le fabricant suédois va considérablement é<strong>la</strong>rgir son programme Utility, en<br />

accordant une grande attention aux machines électriques. Les deux premiers modèles équipés d'un pack batterie sont déjà disponibles<br />

sur les marchés belge et luxembourgeois.<br />

Texte Kees Beijer | Photos Volvo CE<br />

entièrement électriques prendront une p<strong>la</strong>ce importante. Bien sûr, ce<strong>la</strong> a tout<br />

à voir avec le fait qu'elles n'émettent pas de gaz d'échappement et, du fait<br />

de l'absence de moteur diesel, sont également beaucoup plus silencieuses. »<br />

Quelques machines sont actuellement en service dans le parc de SMT Rental,<br />

et les concessionnaires VKing (anciennement Aalst-Verhuur) et Paesen ont<br />

également investi dans une machine de location électrique. L'ECR25 et <strong>la</strong><br />

L25 Electric sont également distribuées via le réseau de dix concessionnaires<br />

locaux dans toute <strong>la</strong> Belgique. « Dans le secteur de <strong>la</strong> location en particulier,<br />

il existe actuellement un besoin de machines alimentées par batterie afin de<br />

réduire les émissions de gaz nocifs. Dans ce domaine, il est important pour<br />

SMT d'être proche du marché en matière de livraison et de service via nos<br />

concessionnaires Volvo compact. »<br />

En tant que responsable des concessionnaires chez SMT Belux, Andy Cnudde est<br />

étroitement impliqué dans le <strong>la</strong>ncement des engins électriques Volvo sur le marché.<br />

Avec le <strong>la</strong>ncement de l'ECR25 Electric et de <strong>la</strong> L25 Electric, le fabricant<br />

continue de faire honneur à sa réputation d'innovateur. Bien que Volvo ne<br />

soit pas le premier acteur du marché à <strong>la</strong>ncer une machine entièrement<br />

alimentée par batterie, <strong>la</strong> marque est unique avec ses deux modèles dans<br />

cette catégorie de poids. En outre, les ambitions de <strong>la</strong> marque ne font aucun<br />

doute. La mini-pelle de 2,7 t et <strong>la</strong> chargeuse compacte de 5 t sont un avantgoût<br />

des nouveautés à venir.<br />

Volvo Construction Equipment prévoit au cours des prochaines années une<br />

véritable offensive en matière d’électrification de sa gamme de modèles<br />

compacts, qui comprend des pelles et des chargeuses sur pneus de différents<br />

tonnages. En 2<strong>02</strong>2 et 2<strong>02</strong>3, Volvo continuera à renverser <strong>la</strong> vapeur et à<br />

montrer <strong>la</strong> voie en matière d'électrification des machines de chantier.<br />

Volvo CE souligne ainsi que le slogan ‘Building Tomorrow’ est plus qu'une<br />

simple promesse.<br />

Apporter sa pierre à l’édifice environnemental<br />

« Il est c<strong>la</strong>ir que tout le monde doit faire un effort en faveur de l'environnement »,<br />

déc<strong>la</strong>re Andy Cnudde, responsable des concessionnaires chez SMT Belux.<br />

« Volvo a pris les devants à cet égard en jouant un rôle de premier p<strong>la</strong>n<br />

dans le secteur. Ce n'est pas que le diesel disparaîtra complètement à court<br />

terme, mais, surtout dans le segment des engins compacts, les machines<br />

Rien à envier aux modèles thermiques<br />

Les premières expériences des clients avec les machines électriques Volvo<br />

sont très positives, selon Andy Cnudde. En matière de performances, les<br />

machines sont à <strong>la</strong> hauteur des versions identiques équipées d’un moteur<br />

à combustion, et le silence et le confort de <strong>la</strong> cabine sont très appréciés.<br />

Le moteur électrique produit beaucoup moins de bruit et de vibrations et<br />

permet à l'opérateur d'utiliser <strong>la</strong> machine pour des applications qu'il pensait<br />

impossibles auparavant, comme le fonctionnement de nuit ou de jour à<br />

proximité de lieux sensibles au bruit tels que les hôpitaux, les écoles et les<br />

centres commerciaux.<br />

Un autre avantage majeur est que les machines sans émissions sont parfaitement<br />

adaptées au travail en intérieur. Pensons par exemple aux travaux de<br />

démolition en intérieur ou à <strong>la</strong> construction de parkings. L'ECR25 Electric<br />

convient également très bien aux jardiniers ou aux travaux de paysagisme.<br />

Andy Cnudde : « Une telle mini-pelle électrique offre une solution pour<br />

l'aménagement de jardins ou de projets en milieu naturel. Par exemple, à<br />

l’issue d’une période de location, quelqu'un a fait le commentaire suivant :<br />

C'est tellement agréable sans gaz d'échappement ; vous ne devez pas vous en<br />

préoccuper lorsque vous travaillez entre des p<strong>la</strong>ntes ou des arbres. »<br />

Journée complète de travail<br />

La sécurité a toujours été une préoccupation majeure pour Volvo, et cette<br />

valeur de <strong>la</strong> marque se reflète aussi pleinement dans <strong>la</strong> gamme électrique. Le<br />

bloc de batteries sous le capot de <strong>la</strong> L25 Electric est deux fois plus important<br />

que celui de <strong>la</strong> mini-pelle, de sorte que <strong>la</strong> chargeuse sur pneus de 5 t puisse<br />

facilement être utilisée pendant une journée de travail complète avec une<br />

seule charge de batterie (39 kWh). Cependant, si l’on charge et transporte<br />

beaucoup, il faudra évidemment recharger plus rapidement. Les deux<br />

50 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


La ECR25 Electric peut travailler sur batterie pendant 4 heures en continu. Si ce<strong>la</strong><br />

ne suffit pas, <strong>la</strong> machine peut être rechargée lors d’une pause.<br />

machines sont équipées de batteries lithium-ion de 48 volts qui peuvent être<br />

rechargées via une borne de recharge de 11 kW (en intérieur ou en extérieur)<br />

ou avec un chargeur rapide à courant continu. En fonction de l'ampérage à<br />

l'avant, <strong>la</strong> batterie est entièrement chargée en 1,5 (ECR25) à 2 heures (L25)<br />

avec une borne de recharge triphasée.<br />

L'absence de transmission permet aux Volvo électriques de répondre aux<br />

commandes de manière beaucoup plus rapide et précise.<br />

Appel urgent<br />

« Notre pays ne dispose pas d'un système d'incitants comme aux Pays-<br />

Bas, qui encourage les gens à investir dans des machines durables. Nous<br />

adressons donc un appel urgent au gouvernement pour qu'il envisage<br />

sérieusement une telle subvention. Le prix de l'électricité étant inférieur à<br />

celui du diesel, le bénéfice annuel peut rapidement s'accumuler. Produire<br />

sa propre électricité au moyen, par exemple, de panneaux so<strong>la</strong>ires peut<br />

être encore plus avantageux. Quiconque prend <strong>la</strong> peine de regarder audelà<br />

du prix d'achat en incluant <strong>la</strong> réduction des coûts de carburant et<br />

de maintenance ainsi que <strong>la</strong> valeur ajoutée dans les appels d'offres, sera<br />

surpris de constater à quel point une machine électrique se rapproche au<br />

final de <strong>la</strong> version diesel équivalente. » ❚<br />

« Tout le monde doit faire un effort en faveur de l'environnement.<br />

Volvo a pris les devants à cet égard en jouant un rôle de premier<br />

p<strong>la</strong>n dans le secteur. »<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 51


Hyva Belgium propose une grande<br />

diversité de solutions pour le transport.<br />

Transport : un fournisseur global<br />

donne priorité à <strong>la</strong> qualité et au service<br />

Représentée dans le Benelux depuis 1979, Hyva est aussi l'un des plus anciens fabricants de solutions pour le secteur du transport.<br />

Certains connaissent cette marque pour ses nacelles et ses grues sur camion, d'autres pour ses vérins frontaux, ses bras et portiques<br />

de manutention. « Hyva est devenue un fournisseur global pour le transport horizontal et vertical », souligne Donny Coveliers, directeur<br />

commercial d'Hyva Belgium.<br />

Texte Kees Beijer | Photos Hyva<br />

Hyva est reconnue comme l'un des principaux fournisseurs mondiaux de<br />

solutions de transport inno vantes et haute ment efficaces pour les secteurs<br />

des véhicules commerciaux et des services environne mentaux. Avec plus de<br />

20 000 clients et une part de marché de 40 % dans le secteur des vérins<br />

frontaux au niveau mon dial, Hyva révolu tionne le monde du tran sport.<br />

Aujourd'hui, après plus de 40 ans d'existence, <strong>la</strong> société emploie quelque<br />

2500 personnes dans plus de 130 pays, possède 33 filiales à part entière,<br />

dispose d'un réseau de services excep tionnel et fabrique à partir d'un réseau<br />

de douze sites de produc tion en Europe, en Chine, en Inde et au Brésil.<br />

Deux piliers essentiels<br />

La croissance et le succès d'Hyva reposent sur deux piliers essentiels : <strong>la</strong> qualité<br />

et le caractère innovant des solutions qu'elle a choisies, et l'excellence du<br />

service qu'elle fournit. Le premier pilier, <strong>la</strong> qualité des produits, est démontré<br />

par le fait qu'Hyva propose aujourd'hui le vérin hydraulique télescopique<br />

frontal le plus robuste au monde, une gamme complète de vérins à double<br />

effet, de grues rou<strong>la</strong>ntes montées sur véhicules ou fixes, de systèmes de<br />

manutention de conteneurs (bras et portiques de manutention) et d’unités<br />

de collecte de déchets.<br />

Toutes ces solutions – complétées par le système de couverture automatique<br />

de bennes ou de conteneurs Multikap, des équipements et composants<br />

hydrauliques et le système de gestion de flotte Hyva Smart – sont utilisées<br />

dans le monde entier dans différents secteurs, notamment le transport, <strong>la</strong><br />

construction, l'exploitation minière, <strong>la</strong> gestion de matériaux et le secteur<br />

environnemental. La qualité du service est également un pilier fondamental<br />

de <strong>la</strong> philosophie de l'entreprise. Avec des opérations dans un si grand nombre<br />

de pays différents, Hyva dispose de l'un des réseaux de services les plus<br />

complets au monde dans le secteur, et jouit d'une réputation internationale<br />

pour l'excellence de son service à <strong>la</strong> clientèle.<br />

Réputation solide<br />

En Belgique et aux Pays-Bas également, le fabricant jouit d’une solide<br />

réputation. Fondée en 1979, Hyva Benelux a son siège à Alphen aan den<br />

Rijn, aux Pays-Bas. Le groupe Hyva compte 33 filiales dans le monde. Hyva<br />

Belgium fut l'une des premières filiales détenues et est active depuis 40 ans<br />

dans <strong>la</strong> zone commerciale Belgique et Luxembourg. Depuis deux ans, <strong>la</strong><br />

coopération avec les Pays-Bas s’est intensifiée, ce qui a fait naître Hyva<br />

Benelux en tant que nouvelle zone commerciale. Hyva Benelux se compose<br />

52 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Avec une part de marché de 40 %, Hyva est leader mondial dans le secteur des<br />

vérins frontaux.<br />

Hyva Belgium est composée d'une équipe de 14 col<strong>la</strong>borateurs qui se<br />

consacrent quotidiennement à <strong>la</strong> vente et au service en Belgique et au<br />

Luxembourg de tous les produits Hyva, en particulier tous les composants<br />

hydrauliques pour les bennes bascu<strong>la</strong>ntes, les vérins télescopiques, les<br />

chargeurs à crochet et les petites grues sur camion. En Belgique et aux<br />

Pays-Bas, Hyva est également distributeur de grues de plus grande taille par<br />

l'intermédiaire de l'importation des grues montées sur camion HMF. Donny<br />

Coveliers : « Nous sommes présents sur ce segment depuis plus de 30 ans,<br />

ce qui nous a permis d'acquérir une position solide sur le marché. Outre les<br />

activités susmentionnées, nous proposons une <strong>la</strong>rge gamme d'accessoires<br />

pour camions et remorques, tels que des boîtes à outils, des garde-boue et<br />

autres accessoires. »<br />

Construction complète<br />

Les clients peuvent s'adresser à Hyva Belgium pour <strong>la</strong> vente de machines<br />

ou de pièces, mais aussi pour <strong>la</strong> construction complète d'un nouveau<br />

véhicule. « En col<strong>la</strong>boration avec nos concessionnaires et divers fournisseurs<br />

de camions, nous fournissons <strong>la</strong> solution totale dont vous avez besoin,<br />

entièrement personnalisée pour chaque application spécifique. Les véhicules<br />

sont assemblés dans notre propre atelier à Kontich ou par l'un des carrossiers<br />

de notre réseau de concessionnaires », explique Donny Coveliers. Grâce à<br />

notre solide réseau de concessionnaires, nos clients peuvent profiter d’une<br />

excellente couverture de service dans tout le Benelux.<br />

Hyva Benelux distribue les plus gros modèles de grues montées sur camion par le<br />

biais de l’importation HMF.<br />

de trois succursales dotées de leurs propres ateliers et services, situées à<br />

Kontich, Bergschenhoek (près de Rotterdam) et Apeldoorn pour <strong>la</strong> partie<br />

nord des Pays-Bas.<br />

« Nos entrepôts à Kontich et aux Pays-Bas vous assurent une bonne<br />

disponibilité de pièces en stock, avec une livraison rapide », révèle le directeur<br />

commercial. « Notre service technique après-vente garantit que les bonnes<br />

pièces parviennent à nos clients en temps voulu. » Hyva se caractérise toujours<br />

par le fait qu'elle ne cherche pas à vendre des produits mais des solutions<br />

complètes. Ce<strong>la</strong> explique pourquoi <strong>la</strong> marque connaît une croissance annuelle<br />

de 10 % dans le secteur des grues et est le leader incontesté du marché dans<br />

le domaine des vérins frontaux pour bennes. ❚<br />

« Hyva dispose de l'un des réseaux de services les plus<br />

complets au monde dans le secteur, et jouit d'une réputation<br />

internationale pour l'excellence de son service à <strong>la</strong> clientèle. »<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 53


#Wemoveyourworld<br />

grues de construction<br />

GMA & GME<br />

de 19 à 69 mètres<br />

service complet<br />

propre transport<br />

formations<br />

NEW<br />

Knikmops 140<br />

Prêt pour le meilleur service<br />

dans votre région?<br />

GRUES<br />

WALLONIA<br />

à venir<br />

t<br />

®<br />

www.knikmops.be<br />

En savoir plus? Appelez Albert au +32 472 12 17 05 !<br />

wallonia@deceuster.be | www.deceuster.be<br />

en Belgique depuis 1988!<br />

construire.indd 1 24/03/2<strong>02</strong>1 10:57:14


Dalles alvéolées<br />

en béton armé<br />

ou précontraint…<br />

également pour<br />

des bâtiments de parking<br />

© Dennis De Smet<br />

© Abscis Architecten<br />

www.febefloor.be


PUBLIREPORTAGE<br />

Louez vos excavatrices<br />

en quelques clics !<br />

Vous pouvez désormais louer des excavatrices durables de qualité en <strong>Wallonie</strong> via www.graaver.com ! En effet, <strong>la</strong> p<strong>la</strong>teforme de location<br />

en ligne se développe avec deux nouveaux partenaires wallons : Lecomte-Fossion de Have<strong>la</strong>nge et Lietar de Strépy-Bracquegnies. Le site<br />

Internet est désormais également disponible en français.<br />

Texte et photos Verhoeven Grondverzetmachines<br />

Graaver.com est le site incontournable pour trouver en ligne les meilleures entreprises de location d’excavatrices de qualité.<br />

Graaver.com est le site incontournable pour trouver en ligne les meilleures<br />

entreprises de location d’excavatrices de qualité. La p<strong>la</strong>teforme de location<br />

en ligne a été cocréée l’année dernière par 10 entreprises de location situées<br />

aux Pays-Bas et en F<strong>la</strong>ndre. Elle accueille à présent deux partenaires wallons.<br />

Deux autres devraient également <strong>la</strong> rejoindre d’ici peu.<br />

Graaver est une initiative de Verhoeven Grondverzetmachines B.V., une<br />

entreprise familiale qui a plus de 60 ans d’expérience dans le domaine des<br />

excavatrices. Au fil des années, l’entreprise a développé un <strong>la</strong>rge réseau de<br />

partenaires Takeuchi, dont font partie Lecomte-Fossion et Lietar.<br />

Partage durable<br />

Graaver.com permet de partager et d’utiliser des excavatrices de manière<br />

durable tout en encourageant l’entrepreneuriat local. Ainsi, les clients et<br />

les entreprises de location d’excavatrices apportent leur pierre à l’édifice<br />

d’une économie de partage durable. Ainsi, Verhoeven et ses partenaires<br />

anticipent une tendance sociale c<strong>la</strong>ire : <strong>la</strong> transition de <strong>la</strong> possession à<br />

l’usage, également appelée économie de partage ou économie col<strong>la</strong>borative.<br />

À cet égard, Graaver encourage une consommation et une production<br />

responsables des excavatrices.<br />

Entrepreneuriat local<br />

Avec l’arrivée de ses deux partenaires wallons, Graaver.com compte maintenant<br />

12 entreprises de location au Pays-Bas et en Belgique. Grâce à ce <strong>la</strong>rge<br />

réseau, il est toujours possible de louer une excavatrice à proximité de chez<br />

vous, reléguant au passé les frais de transport inutiles et désagréables. La<br />

p<strong>la</strong>teforme de location permet aux potentiels clients de trouver beaucoup<br />

plus facilement des entreprises de location sérieuses dans <strong>la</strong> région.<br />

56 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


PUBLIREPORTAGE<br />

Sur Graaver.com, vous trouverez uniquement des<br />

excavatrices Takeuchi, une marque réputée pour sa<br />

robustesse, son confort et son utilisation intuitive.<br />

La location d’une excavatrice est un véritable métier. Sur Graaver.com, vous<br />

trouverez des entreprises de location qui proposent chaque jour avec passion<br />

et fierté des machines à <strong>la</strong> location et prodiguent à leurs clients des conseils<br />

sur mesure. Et s’il devait malgré tout y avoir un problème avec une machine,<br />

ils proposent un service irréprochable. Car l’arrêt de votre projet n’est pas<br />

une option !<br />

Transparence et qualité<br />

Graaver croit à <strong>la</strong> transparence. Le site Internet met directement le client<br />

en contact avec l’entreprise de location. Les prix sur le site Internet sont<br />

les véritables prix de l’entreprise de location. Il n’y a donc pas de modèle<br />

de revenus caché et vous pouvez toujours fixer vos propres conditions avec<br />

l’entreprise de location. C’est simple comme bonjour !<br />

Sur Graaver.com, vous trouverez uniquement des excavatrices Takeuchi en<br />

location. Une marque de référence réputée pour sa robustesse, son confort<br />

et son utilisation intuitive. Ces machines répondent aux exigences les plus<br />

strictes en matière environnementale et sont simples à commander. Ainsi,<br />

vous maîtrisez <strong>la</strong> machine en un rien de temps et votre projet est rapidement<br />

terminé. L’entretien des machines est effectué par les entreprises de location<br />

elles-mêmes. Ce<strong>la</strong> évite que les machines consomment inutilement du<br />

carburant et permet de limiter au maximum les émissions de substances<br />

nocives. En outre, les opérateurs peuvent trouver sur le site Internet des<br />

conseils ludiques pour réduire leur consommation de carburant et éviter<br />

d’user le moteur et le train de chenille.<br />

Un projet – Consultez Graaver – C’est parti !<br />

Sur Graaver.com, vous pouvez louer des mini-pelles, midi-pelles et<br />

excavatrices mobiles jusqu’à 15 tonnes. Vous pouvez également trouver des<br />

excavatrices mobiles hybrides et même des machines avec surpression. En<br />

quelques clics, vous êtes en contact avec l’entreprise de location, avec qui<br />

vous fixez les conditions de <strong>la</strong> location : prix, période de location, pièces<br />

d’équipement éventuellement nécessaires. En bref : Un projet – Consultez<br />

Graaver – C’est parti ! ❚<br />

Partenaire Takeuchi également, Lecomte-Fossion de Have<strong>la</strong>nge<br />

a rejoint le réseau Graaver.<br />

À Strépy-Bracquegnies, l’entreprise Lietar est<br />

devenue partenaire de Graaver.com.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 57


Une alliance suédoise pour offrir<br />

plus d'efficacité aux clients<br />

Une intégration intelligente entre les pelles Volvo et les tiltrotateurs Rototilt crée de nouvelles possibilités pour Volvo CE, permet au client<br />

final de choisir plus facilement un tiltrotateur Rototilt et ainsi de profiter de toutes ses fonctions avancées.<br />

Texte et photos Rototilt<br />

« Il s’agit d’un accord mondial par lequel nous effectuons un travail de<br />

développement en partenariat avec Volvo CE. Ce<strong>la</strong> offrira de gros avantages<br />

à nos clients qui utilisent des machines Volvo, ainsi qu’aux revendeurs Volvo »,<br />

déc<strong>la</strong>re Sven-Roger Ekström, le responsable suédois des produits Rototilt. Les<br />

pelles qui sortent des usines Volvo peuvent maintenant être livrées prêtes à<br />

recevoir un système de tiltrotateur Rototilt. Ceci offre de nombreux avantages<br />

pour l’entrepreneur comme pour le revendeur. Le principal avantage est que<br />

le système de contrôle Rototilt et ses capteurs peuvent à présent communiquer<br />

avec Dig Assist, le système d’excavation Volvo installé à l’usine, à l’aide<br />

d’une solution d’intégration intelligente.<br />

« Les entrepreneurs souhaitent de plus en plus profiter d’une<br />

intégration simple et efficace entre <strong>la</strong> pelle et le tiltrotateur choisi »<br />

Le RPS se connecte au système d’excavation de <strong>la</strong> machine et<br />

permet à l’opérateur de contrôler parfaitement <strong>la</strong> position de l’outil.<br />

58 | CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


« La nouvelle p<strong>la</strong>teforme est très intéressante et apporte le meilleur de ce<br />

que vous pouvez obtenir aujourd'hui sur le marché des pelles hydrauliques.<br />

Certaines solutions, comme <strong>la</strong> Smart Connect, qui permet à différentes<br />

marques de TiltRotator de s'intégrer de manière transparente dans notre<br />

machine et au Dig Assist, sont uniques et apportent une valeur significative<br />

pour le client », affirme Kurt Deleu, responsable de <strong>la</strong> gestion des produits<br />

des pelles EU/INT Volvo CE.<br />

Haut niveau d’exigence<br />

« Les entrepreneurs souhaitent de plus en plus profiter d’une intégration<br />

simple et efficace entre <strong>la</strong> pelle et le tiltrotateur choisi. Et si en plus le système<br />

est intégré avec les autres fonctions de <strong>la</strong> pelle, on obtient une excellente<br />

solution. En bref, cette solution répond efficacement aux besoins des clients »,<br />

renchérit Sven-Roger Ekström de Rototilt. On obtient également une mise en<br />

œuvre beaucoup plus sûre et plus efficace du système de tiltrotateur dans les<br />

nouvelles machines concernées. « Un avantage qui sera sans aucun doute<br />

apprécié des clients finaux. »<br />

L’accord est va<strong>la</strong>ble au niveau mondial et <strong>la</strong> solution technique a été mise<br />

au point dans le cadre d’un projet commun aux services techniques des deux<br />

marques suédoises. Il sera <strong>la</strong>ncé par étapes, en commençant par les pelles<br />

Volvo EC250 et EC300, dont les livraisons peuvent déjà avoir lieu.<br />

Contrôle total<br />

Volvo n’est d’ailleurs pas <strong>la</strong> première marque avec <strong>la</strong>quelle Rototilt a entamé une<br />

telle col<strong>la</strong>boration. Outre DigAssist, les tiltrotateurs avec RPS (Rototilt Positioning<br />

Solution) sont compatibles avec DigPilot, iDig, Makin 3D, UniControl et XL Pro.<br />

Ils l’étaient déjà avec Leica, Trimble, Topcon, MOBA/Novatron et L5.<br />

Le RPS se connecte au système d’excavation de <strong>la</strong> machine et permet à<br />

l’opérateur de contrôler parfaitement <strong>la</strong> position de l’outil. Cette fonction<br />

améliore l’efficacité des travaux tels que le façonnage de talus, l’excavation<br />

dans les espaces étroits et le dép<strong>la</strong>cement de grosses quantités de matériaux.<br />

Pour les clients, ce<strong>la</strong> signifie un plus grand choix en matière d’interface<br />

et le maintien d’une grande manœuvrabilité. « Nous avons constaté<br />

les avantages que procure le RPS, à savoir une augmentation des<br />

performances et une baisse de <strong>la</strong> consommation de carburant. Nous avons<br />

été les premiers à proposer ce type de solution pour le positionnement et<br />

avons énormément travaillé pour qu’un plus grand nombre de systèmes<br />

et d’opérateurs puissent bénéficier des mêmes avantages », conclut Per<br />

Vappling, responsable marketing chez Rototilt. ❚<br />

En plus des avantages mentionnés plus haut, l’utilisateur a également<br />

accès à des solutions techniques de sécurité, entre autres le système de<br />

coup<strong>la</strong>ge automatique primé de Rototilt, QuickChange, et le verrouil<strong>la</strong>ge<br />

de sécurité SecureLock.<br />

Les pelles Volvo, en commençant par les modèles EC250E et EC300E, peuvent<br />

désormais être livrées depuis l’usine prêtes à accueillir les systèmes Rototilt.<br />

Le système intégré garantit une mise en œuvre beaucoup plus sûre et plus efficace<br />

du tiltrotateur dans les nouvelles machines.<br />

Rototilt fut le premier sur le marché à proposer ce type de solution de<br />

positionnement et le fournit depuis lors pour un grand nombre de marques.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 59


Schrijnwerkers<strong>la</strong>an 5 ZI De Zaat 9140 Temse<br />

Tél 03/711 19 91 info@stevens-april.be www.stevens-april.be<br />

Schrijnwerkers<strong>la</strong>an 5 ZI De Zaat 9140 Temse


NOUVEAU<br />

VENEZ DÉCOUVRIR LA GAMME JCB CONSTRUCTION CHEZ AB LENS MOTOR<br />

Distributeur exclusif sur les provinces de Liège, Namur et Luxembourg, notre équipe est à votre service<br />

6 jours sur 7 pour vous conseiller à <strong>la</strong> vente et assurer l’entretien ou <strong>la</strong> réparation de votre parc machines<br />

JCB : mini-pelles, téléscopic, chargeurs, dumpers, machines de compactage et skids. Venez les découvrir...<br />

PROFITEZ DE NOTRE SERVICE APRÈS-VENTE :<br />

Atelier mécanique<br />

Important stock de pièces détachées<br />

Petit et grand entretiens, réparations<br />

Assistance 24h/24, 7 jours/7<br />

Liège • Eupen • Fleurus<br />

Retrouvez nos points de vente sur www.lens-motor.be<br />

Contact : Franck Pierrard | 0473 30 67 84 | franck.pierrard@lens-motor.be<br />

Notre moteur, c’est vous !


Camions, utilitaires et engins de chantier :<br />

une même équipe à votre service !<br />

JCB fut le premier à développer le concept de chargeuse-pelleteuse, en 1953. Son « Backhoe » est une référence dans le secteur.<br />

Le 1 er avril dernier, AB Lens Motor est devenu concessionnaire de <strong>la</strong> gamme Construction de <strong>la</strong> célèbre marque JCB. Sur ses 3 sites de<br />

Bierset, Fleurus et Eupen, c’est donc avec le même niveau d’excellence que les professionnels seront servis quand ils voudront acheter,<br />

faire entretenir ou réparer leur flotte de véhicules et de machines. Le duo à <strong>la</strong> tête d’AB Lens Motor, composé d’A<strong>la</strong>in Jacquart et de Benoit<br />

Salmin, explique les avantages que les clients pourront retirer de ce nouveau partenariat. Car, c’est bien connu, leur moteur, c’est vous !<br />

Texte Philippe Selke | Photos AB Lens Motor – JCB<br />

Ce<strong>la</strong> fait plus de 25 ans que Lens Motor représente<br />

<strong>la</strong> marque Renault Trucks sur les provinces<br />

de Liège, de Namur et du Hainaut. Depuis 2010,<br />

c’est aussi le cas pour <strong>la</strong> marque Fiat Professional<br />

sur <strong>la</strong> province de Liège. En seulement quelques<br />

années, les deux directeurs ont élevé le niveau de<br />

service pour en faire une référence dans le secteur.<br />

C’est cette même excellence qu’ils souhaitent<br />

désormais appliquer aux chargeuses-pelleteuses,<br />

chariots élévateurs, (mini-)pelles, dumpers, télescopiques<br />

et autres engins de chantier de JCB. Des<br />

machines compactes et flexibles, parfaitement<br />

adaptées aux chantiers d’aujourd’hui.<br />

Diversification pour Lens Motor,<br />

« one stop shop » pour le client<br />

Benoit Salmin : « Notre partenariat avec JCB est<br />

le résultat d’une réflexion pour donner à notre activité<br />

et à nos clients un bel avenir. Cette complémentarité<br />

entre camions et utilitaires d’une part et<br />

engins de chantier d’autre part va nous permettre<br />

de faire face à <strong>la</strong> baisse des besoins en matière<br />

d’entretien et de service après-vente suite à l’électrification<br />

des flottes. »<br />

A<strong>la</strong>in Jacquart : « Tout qui a une machine de génie<br />

civil doit aussi avoir un camion, une remorque. Et<br />

sans doute également une camionnette pour emmener<br />

ses hommes sur le chantier. Acheter tout<br />

ce<strong>la</strong> chez nous signifie profiter du même niveau<br />

de service pour une mobilité garantie. De même,<br />

le client pourra ensuite venir avec son camion et<br />

sa machine de chantier chargée sur sa remorque<br />

pour procéder à leur entretien en un seul passage<br />

dans l’un de nos trois garages. »<br />

Une même volonté d’excellence<br />

C’est l’esprit d’excellence qui anime AB Lens<br />

Motor qui a poussé JCB Belgium à lui confier <strong>la</strong><br />

concession. Fondée en 1945 au Royaume-Uni et<br />

62 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


« Camions, remorques, utilitaires et<br />

engins de chantier avec une même<br />

qualité de service, c’est ce que propose<br />

désormais AB Lens Motor. »<br />

Fort d’une longue expérience du secteur et<br />

passionné par JCB, Franck Pierrard pourra<br />

répondre à toutes les attentes des clients.<br />

mue par un irrépressible engagement pour l’innovation,<br />

JCB est aujourd’hui le numéro un mondial<br />

pour les engins de chantier tels que les chargeuses-pelleteuses<br />

(dont le fameux Backhoe, qui<br />

a fait l’histoire de JCB) et les engins télescopiques.<br />

Presque <strong>la</strong> moitié des chargeuses-pelleteuses au<br />

monde sont des JCB ! Par ailleurs, aucun autre<br />

fabricant d'équipements de construction ne possède<br />

aujourd'hui l’expertise de JCB en matière de<br />

machines électriques.<br />

La pelle sur pneus Hydradig fait partie des produits à succès de JCB.<br />

Chacune des 3 imp<strong>la</strong>ntations d’AB Lens Motor<br />

aura ses techniciens dédiés à <strong>la</strong> marque JCB. Dans<br />

un premier temps, un véhicule d’intervention sera<br />

prêt à prendre <strong>la</strong> route pour les dépannages.<br />

Quant au stock de pièces détachées, qui participe<br />

grandement à <strong>la</strong> réactivité du service, il sera disponible<br />

sur les 3 sites de Bierset, Fleurus et Eupen.<br />

A<strong>la</strong>in Jacquart : « Nous avons engagé un technico-commercial<br />

issu du secteur. Franck Pierrard<br />

a commencé chez nous le 1 er avril. Fort d’une<br />

longue expérience du secteur et passionné par<br />

JCB, il connaît bien le produit et peut répondre à<br />

toutes les attentes des clients. »<br />

Les clients comme meilleurs<br />

ambassadeurs<br />

Les clients d’AB Motor sont non seulement les<br />

entreprises de construction, mais également le<br />

jardinier qui a besoin d’une mini-pelle, le maçon<br />

qui souhaite s’équiper d’une brouette électrique<br />

(dumper) pour travailler à l’intérieur, …<br />

Presque <strong>la</strong> moitié des chargeuses-pelleteuses dans le monde sont des JCB.<br />

Benoit Salmin : « Nous sommes depuis toujours<br />

axés sur le service, très disponibles et proches de<br />

nos clients. Avec les événements que nous organisons<br />

dans nos garages, comme les midi lunchs, nous<br />

mettons en contact nos clients et notre personnel.<br />

Certains clients viennent même avec leurs propres<br />

ouvriers, qui cassent <strong>la</strong> croûte avec les nôtres. Ce<strong>la</strong><br />

crée des liens, et nos clients deviennent des ambassadeurs<br />

qui nous recommandent autour d’eux.<br />

Chaque client, qu’il soit petit ou grand, bénéficie<br />

chez nous du même service. » ❚<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 63


Première mondiale :<br />

système anticollision conforme à<br />

<strong>la</strong> future légis<strong>la</strong>tion européenne<br />

EN 17076<br />

Après plusieurs mois de développement et<br />

de tests en conditions réelles, RDS Electronics<br />

présente en exclusivité sur le marché<br />

belge le DCS 61-S, une solution anticollision<br />

AMCS fiable et performante répondant aux<br />

futures normes européennes EN 17076. Le<br />

nouveau système hérite pour ce faire de<br />

composants de sécurité selon <strong>la</strong> norme<br />

EN 13849-1. Grâce au niveau de performance<br />

PL d, le système, certifié SIL-2<br />

selon <strong>la</strong> norme EN 61508, est compatible<br />

avec les futurs systèmes de<br />

contrôle d’engins de levage.<br />

Conçu pour satisfaire à <strong>la</strong> future norme EN 17076, le DCS 61-S est une première<br />

mondiale dans le secteur des grues et systèmes anticollision.<br />

Texte RDS Electronics et Philippe Selke | Photos RDS Electronics<br />

Le DCS 61-S, distribué en exclusivité par RDS Electronics<br />

en Belgique et aux Pays-Bas, est une première<br />

mondiale. Evolutif, le produit a été conçu<br />

de manière à intégrer de nouvelles fonctionnalités<br />

comme <strong>la</strong> gestion de l’anticollision entre grues<br />

à tour et grues mobiles ou entre grues à tour et<br />

pompes à béton. P<strong>la</strong>cé sur les grues à tour et<br />

mobiles, le DCS 61-S connaît en permanence <strong>la</strong><br />

position de chaque machine grâce à des antennes<br />

GPS et communique ces informations par réseau<br />

radio. Alors que l’ancien système se limitait à <strong>la</strong><br />

simple neutralisation temporaire de zones, le nouveau<br />

détecte automatiquement les mouvements<br />

des grues et intègre ceux-ci dans l’asservissement<br />

des grues à tour. Ainsi, il peut créer une zone<br />

d’interférence pour les machines concernées.<br />

Temps réel et 3D<br />

Le DCS 61-S calcule en temps réel et en 3D les<br />

distances entre chaque élément des grues (y compris<br />

<strong>la</strong> position de <strong>la</strong> cabine) ainsi que les vitesses<br />

« Le système anticollision a été récompensé par le Prix de<br />

l’innovation technique de l’année des Trophées Grues à tour<br />

2<strong>02</strong>0, décerné lors des JDL en septembre dernier. »<br />

64 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


de dép<strong>la</strong>cement. Le système peut ainsi assurer un<br />

ralentissement puis une immobilisation complète<br />

de <strong>la</strong> grue à tour (flèche ou chariot) à une distance<br />

pré-paramétrée de <strong>la</strong> grue mobile. Pour <strong>la</strong><br />

grue mobile, le dispositif émettra un signal sonore<br />

de plus en plus fort à l’approche de <strong>la</strong> zone interdite<br />

ou d’interférence.<br />

Le DCS 61-S offre même <strong>la</strong> possibilité d’activer ou<br />

de désactiver à distance des zones interdites et<br />

de désactiver <strong>la</strong> gestion des interférences entre<br />

certains éléments tels que des mâts et des flèches.<br />

Le système DCS-61-S pour grue mobile quant à<br />

lui conserve ses deux autres fonctions essentielles<br />

au maintien de <strong>la</strong> productivité et de <strong>la</strong> sécurité<br />

du chantier : le zonage (création de zones interdites<br />

de survol en trois dimensions directement<br />

sur l’écran) et le data logger (enregistrement en<br />

continu des données).<br />

Le DCS 61-S calcule en temps réel et en 3D les distances entre chaque partie des grues<br />

ainsi que les vitesses de dép<strong>la</strong>cement.<br />

Suivi à distance<br />

Équipé d’un modem GSM 3G/4G, le DCS 61-S<br />

permet de suivre avec précision et en temps réel<br />

<strong>la</strong> production des grues de n'importe où dans le<br />

monde. La dernière innovation IoT Lifting, qui<br />

consiste en une p<strong>la</strong>teforme web et une application<br />

mobile, permet de gérer les appareils AMCS,<br />

collecter les données des grues, générer des statistiques,<br />

contrôler <strong>la</strong> productivité et établir un<br />

diagnostic à distance et en temps réel.<br />

Le nouveau système anticollision est toujours<br />

aussi simple à installer et à programmer, grâce<br />

à l’écran installé dans <strong>la</strong> cabine du grutier qui<br />

lui fournit en temps réel toutes les informations<br />

utiles à <strong>la</strong> conduite de <strong>la</strong> machine.<br />

Priorité à <strong>la</strong> sécurité et<br />

à <strong>la</strong> productivité<br />

La sécurité et <strong>la</strong> productivité sont des priorités<br />

pour RDS Electronics. RDS Electronics vend<br />

et loue également des systèmes anticollision<br />

d’AMCS, des systèmes de caméra d’Or<strong>la</strong>co pour<br />

des grues à tour, des grues mobiles, des grues<br />

télescopiques et des grues treillis.<br />

Le nouveau système anticollision est plus facile que jamais à installer et à<br />

programmer grâce à l’écran dans <strong>la</strong> cabine permettant au grutier de disposer en<br />

temps réel de toutes les données nécessaires pour <strong>la</strong> conduite de sa grue.<br />

En bref, les systèmes de RDS Electronics garantissent<br />

en tout temps sécurité et productivité dans<br />

l’environnement de travail. ❚<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 65


VENTE CAMIONS - PIÈCES DÉTACHÉES - ORGANES MÉCANIQUES<br />

VENTE - RÉPARATION - MAGASIN<br />

Garage poids-lourds<br />

Spécialiste MAN & Mercedes<br />

Zoning Industriel<br />

Rue de <strong>la</strong> Spinette 36<br />

5140 Sombreffe<br />

info.sombreffe@braem.be<br />

WWW.BRAEM.COM | +32 (0)71 82 70 70<br />

Prestation de services :<br />

concassage, crib<strong>la</strong>ge, ….<br />

Location concasseur, crible,<br />

table de tri, convoyeur stockage<br />

Créations & Aménagements<br />

T +32 473 89 21 46 - +32 473 67 63 69<br />

E creation.amenagement@skynet.be<br />

TRCC LOCATION<br />

T +33 6 <strong>02</strong> 13 16 67<br />

E trcc.location@gmail.com<br />

Disponible en <strong>Wallonie</strong> et Nord de <strong>la</strong> France<br />

creationetamenagements.be<br />

trcc-location.fr


50 ans de paix<br />

d’esprit avec des<br />

ponts en composite<br />

Composite ou fibre de verre avec<br />

p<strong>la</strong>stique renforcé (GRP) est un<br />

matériau innovant pour <strong>la</strong> construction<br />

de ponts, tablier de ponts,<br />

les jetées ou les les p<strong>la</strong>tes-formes.<br />

Légèreté et grande capacité de charge.<br />

Facile à installer<br />

Pratiquement sans entretien<br />

Non soumis à l’humidité, UV, pourriture ou rouille<br />

MARITIME & INFRA CONSTRUCTIONS<br />

West<strong>la</strong>an 7 / 8560 Gullegem<br />

T +32 56 42 22 <strong>02</strong> / info@cgk-group.com<br />

www.cgk-group.com/maritime


Des ponts en PRV, une solution<br />

circu<strong>la</strong>ire et durable<br />

De nombreux ponts, murs de quai, écluses, routes et digues seront bientôt en fin de vie tant au niveau de leur conception que fonctionnel.<br />

Il est donc nécessaire de prendre des mesures et il est essentiel de poser les bons choix. « Nous devons désormais oser comparer le<br />

coût total et l’impact environnemental d’un pont conventionnel à ceux d’un pont composite », affirme Jan Swyngedouw, business unit<br />

manager du CGK Group.<br />

Texte Niels Rouvrois | Photos CGK Group<br />

CGK Group, spécialisé à l’origine dans <strong>la</strong><br />

production et <strong>la</strong> livraison de matériaux de<br />

stockage pour les produits chimiques, se profile<br />

depuis de nombreuses années comme spécialiste<br />

des p<strong>la</strong>stiques pour l’industrie, <strong>la</strong> construction, les<br />

infrastructures et le secteur maritime. Les ponts<br />

composites renforcés de fibres de verre sont<br />

devenus un pilier important de l’activité de CGK.<br />

Le composite est un excellent matériau pour les<br />

nouveaux ponts, mais il est également approprié<br />

pour les réparations. Avantage supplémentaire :<br />

il atteint d’excellents scores en recyc<strong>la</strong>ge et en<br />

Ce pont composite a été réutilisé à un autre endroit.<br />

circu<strong>la</strong>rité. Jan Swyngedouw : « La question à<br />

poser est : pouvons-nous prouver, dans le contexte<br />

de <strong>la</strong> gestion d’actifs, que des ponts en PRV<br />

– P<strong>la</strong>stique Renforcé de Verre – répondent à des<br />

modèles d’optimisation lorsqu’un remp<strong>la</strong>cement<br />

est nécessaire et permettent des entretiens à<br />

intervalles réguliers prolongeant <strong>la</strong> durée de vie<br />

de ces ponts ? »<br />

Analyse des coûts du Cycle de Vie<br />

Les coûts d’un ouvrage d’art comprennent <strong>la</strong> p<strong>la</strong>nification,<br />

<strong>la</strong> construction, l’exploitation, <strong>la</strong> gestion et<br />

<strong>la</strong> démolition. Dans une analyse du coût du cycle<br />

de vie (ACV), on cartographie tous les coûts, pendant<br />

toute <strong>la</strong> durée de vie d’un actif, ce qui permet<br />

notamment de prendre des décisions et de déterminer<br />

le moment optimal pour le remp<strong>la</strong>cement.<br />

« L’ensemble du processus de <strong>la</strong><br />

construction doit être pris en compte :<br />

pas uniquement le prix et l’impact<br />

environnemental de l’achat du tablier<br />

du pont, mais également les coûts<br />

d’entretien pendant toute <strong>la</strong> durée de<br />

vie du pont. »<br />

68 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Par ailleurs, grâce au principe de <strong>la</strong> pyrolyse, on peut<br />

récupérer <strong>la</strong> résine et le verre. Enfin, le composite<br />

est qualifié de ‘recyc<strong>la</strong>ble’ par <strong>la</strong> réglementation<br />

européenne. Pour Jan Swyngedouw, « l’argument<br />

selon lequel le composite n’est pas recyc<strong>la</strong>ble<br />

n’est pas va<strong>la</strong>ble. Les techniques évoluent très<br />

rapidement dans ce domaine. »<br />

SUREbridge<br />

Un peu partout dans notre pays, des réparations<br />

de ponts s’avèrent nécessaires et SUREbridge<br />

(Sustainable Refurbishment of Existing Brid ges),<br />

<strong>la</strong>ncé en 2016 par Infravation, offre une alternative<br />

durable à base de composite. L’utilisation<br />

de <strong>la</strong> technologie InfraCore® Inside de <strong>la</strong> société<br />

FiberCore Europe évite <strong>la</strong> démolition et <strong>la</strong><br />

reconstruction des ponts en béton et augmente<br />

Passerelle cycliste, au-dessus de fondations<br />

historiques, à Solre-sur-Sambre.<br />

Jan Swyngedouw : « Les coûts de conception des<br />

ponts composites ne semblent pas être plus ou<br />

moins élevés que ceux des ponts traditionnels.<br />

Les coûts de mise en œuvre sont simi<strong>la</strong>ires ou<br />

légèrement plus chers à l’achat, mais moins<br />

chers pour le montage. Les coûts d’exploitation<br />

et d’inspection sont quant à eux identiques ou<br />

inférieurs et, pour les coûts de démolition, nous<br />

ne remarquons aucun surcoût. Enfin, les coûts<br />

d’entretien et de remp<strong>la</strong>cement sont beaucoup<br />

moins élevés pour les ponts composites, en partie<br />

en raison de leur durée de vie extrêmement longue :<br />

les p<strong>la</strong>stiques renforcés de fibres ne sont en effet<br />

pas sensibles aux écarts de température, aux<br />

attaques du sel, aux UV ... Les coûts de construction<br />

initiaux d’un tablier composite peuvent éventuellement<br />

être légèrement plus élevés mais, <strong>la</strong> sousstructure<br />

étant plus légère, l’assemb<strong>la</strong>ge est donc<br />

plus rapide et facile, le transport plus aisé, un seul<br />

transport est suffisant pour <strong>la</strong> livraison et ce<strong>la</strong><br />

génère nettement moins d’émissions de CO 2<br />

. »<br />

Entretien et réutilisation<br />

Le composite a, par nature, une très longue durée<br />

de vie. Les règles d’entretien habituellement<br />

nécessaires pour prolonger <strong>la</strong> durée de vie ne<br />

sont donc pas applicables. Le composite obtient<br />

également un score élevé dans le domaine<br />

de <strong>la</strong> réutilisation.<br />

Malgré leurs grandes dimensions, les ponts sont<br />

assemblés en une seule opération sur le chantier.<br />

Passerelle cycliste au-dessus du Gaverbeek, à Waregem.<br />

Ce<strong>la</strong> signifie qu’ils peuvent être dép<strong>la</strong>cés à tout<br />

moment, tant pendant <strong>la</strong> durée de vie du projet<br />

qu’après cette période. La durée de vie attendue<br />

des ponts composites n’est pas inférieure à 100 ans.<br />

Reconditionnement et recyc<strong>la</strong>ge<br />

Une étape importante dans le domaine de<br />

<strong>la</strong> circu<strong>la</strong>rité est le reconditionnement. Le<br />

composite est un bon matériau qui peut être<br />

modifié de nombreuses manières, tant dans sa<br />

forme que dans sa fonction. A terme, un pont<br />

peut être adapté pour être ensuite utilisé à<br />

un endroit différent, ou dans une application<br />

totalement différente.<br />

Le composite peut également être recyclé. Le<br />

matériau est déchiqueté et redevient un matériau<br />

transformable en d’autres produits (tels que<br />

des potelets réfléchissants pour bords de route).<br />

même leur capacité et leur fonctionnalité. Le<br />

tablier du pont existant est tout d’abord dénudé,<br />

puis <strong>la</strong> structure en béton est renforcée en<br />

ajoutant une zone de pression composite dans<br />

<strong>la</strong> partie supérieure et une armature de traction<br />

en carbone dans <strong>la</strong> partie inférieure. La durée<br />

de vie est ainsi considérablement allongée, et<br />

pratiquement aucun entretien n’est nécessaire<br />

dans les années qui suivent.<br />

« Il est donc très important de réaliser une bonne<br />

analyse de l’ensemble de <strong>la</strong> construction, y<br />

compris les travaux supplémentaires et l’instal<strong>la</strong>tion,<br />

à <strong>la</strong> fois pour les ponts composites et<br />

pour les structures conventionnelles. L’ensemble<br />

du processus de <strong>la</strong> construction doit être pris en<br />

compte, et pas uniquement le prix et l’impact<br />

environnemental de l’achat du tablier du pont »,<br />

conclut Jan Swyngedouw. ❚<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 69


Un cap franchi avec l’instal<strong>la</strong>tion de <strong>la</strong><br />

10 000 e cabine en béton préfabriqué<br />

Le mercredi 24 février 2<strong>02</strong>1, LITHOBETON a livré sa 10 000 e<br />

cabine client, qui sera connectée au réseau public d'électricité.<br />

Malgré les mesures Corona, LITHOBETON a voulu<br />

donner à ce moment privilégié une touche festive. La<br />

cabine a été livrée joliment emballée et installée<br />

en présence de l'instal<strong>la</strong>teur VERHULST<br />

sur le chantier de Wanfercée-Baulet<br />

près de Charleroi.<br />

Le mercredi 24 février 2<strong>02</strong>1, LITHOBETON a livré sa 10 000 e cabine client, qui sera connectée au réseau public d'électricité.<br />

Texte LITHOBETON / Niels Rouvrois | Photos LITHOBETON<br />

LITHOBETON s'est spécialisé pour devenir un fournisseur<br />

fort apprécié des opérateurs de réseaux<br />

et de nombreux instal<strong>la</strong>teurs électriques actifs<br />

dans les infrastructures moyenne tension. LITHO-<br />

BETON est ainsi <strong>la</strong> référence sur le marché belge<br />

des cabines préfabriquées en béton. Au cours des<br />

25 dernières années, <strong>la</strong> gamme s'est considérablement<br />

é<strong>la</strong>rgie avec des cabines de différentes<br />

tailles (jusqu'à 9 mètres de longueur utile), dans<br />

des versions pénétrables et non pénétrables. Les<br />

nombreuses options de finition et <strong>la</strong> vaste gamme<br />

de portes et de grilles complètent <strong>la</strong> gamme proposée.<br />

Grâce à un suivi et une traçabilité approfondie<br />

pendant le processus de production, tous<br />

les produits de cabine atteignent le plus haut<br />

niveau de qualité et répondent aux exigences<br />

strictes tant européennes que nationales.<br />

« S’appuyant sur de nombreuses années<br />

d'expertise et d’innovation, LITHOBETON<br />

est connu pour offrir des solutions<br />

flexibles dans lesquelles <strong>la</strong> fonctionnalité<br />

et le service priment. »<br />

La cabine en béton préfabriqué est plus qu'un<br />

simple produit. S’appuyant sur de nombreuses<br />

années d'expertise et d’innovation, LITHOBETON<br />

est connu pour offrir des solutions flexibles dans<br />

lesquelles <strong>la</strong> fonctionnalité et le service priment.<br />

LITHOBETON se distingue en ce<strong>la</strong> des autres fabricants,<br />

et ne cesse de relever de nouveaux défis en<br />

suivant l’évolution du marché.<br />

Infiltration et drainage<br />

LITHOBETON étend cette vision stratégique à<br />

tous les domaines des produits d'infrastructure<br />

fabriqués sur ses deux sites : Gistel et Baudour.<br />

Ainsi, LITHOBETON s’efforce en permanence de<br />

r épondre aux questions et aux besoins de tous les<br />

acteurs des réseaux d'infrastructure (pour les voiries,<br />

les égouts et l'énergie). Ces dernières années,<br />

LITHOBETON a accordé beaucoup d'attention<br />

au développement de produits qui contribuent à<br />

l’infiltration et au drainage des eaux de pluie.<br />

En premier lieu, il faut citer les nombreux pavés<br />

en béton poreux et perméables. Ces produits<br />

d'infiltration à petite échelle offrent quelque<br />

chose de plus qu'un surfaçage monolithique.<br />

Grâce également à <strong>la</strong> <strong>la</strong>rge gamme de couleurs,<br />

de formes et de dimensions, ils contribuent aussi à<br />

une meilleure lisibilité de l'infrastructure routière.<br />

70 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


La cabine a été livrée joliment emballée et installée en présence de l'instal<strong>la</strong>teur VERHULST sur le chantier de Wanfercée-Baulet près de Charleroi.<br />

Dans ce cadre, LITHOBETON propose deux types<br />

de dalles gazon-béton : 33x22x10 (Ecolith) et<br />

60x40x12 (Ecomax). Celles-ci répondent à <strong>la</strong><br />

c<strong>la</strong>sse de résistance BC5 et sont confortables sous<br />

le pied. Elles sont souvent utilisées pour les zones<br />

de stationnement, les sentiers pédestres et les<br />

renforcements de talus.<br />

Pavé pour piste cyc<strong>la</strong>ble<br />

Le pavé pour piste cyc<strong>la</strong>ble a quant à lui été<br />

développé en col<strong>la</strong>boration avec <strong>la</strong> fédération<br />

FEBESTRAL. Ce pavé a une taille de 30 par<br />

15 cm sans biseau. Si ce pavé typique est posé<br />

avec soin dans le sens longitudinal, il offre une<br />

piste cyc<strong>la</strong>ble tout aussi confortable que le<br />

béton continu ou l'asphalte.<br />

Voiries à l’épreuve du<br />

changement climatique<br />

Dans l’optique d’un niveau d'eau souterraine<br />

le plus élevé possible, LITHOBETON a conçu<br />

des bassins d'infiltration, des ravines (y compris<br />

les types standard A / I, A / II et B / I, B /<br />

II) et des canaux en U. Le développement de<br />

ces produits prend en compte toutes les<br />

exigences fonctionnelles possibles en matière<br />

de quantité d'infiltration, capacité tampon,<br />

résistance mécanique, dimensions et sécurité.<br />

Tout ce<strong>la</strong> participe à <strong>la</strong> construction de voiries<br />

résistantes aux caprices du climat telles que<br />

les gouvernements et les opérateurs de réseaux<br />

veulent les réaliser en répondant à <strong>la</strong> demande<br />

publique de tamponnage local des eaux de pluie<br />

et d'infiltration retardée dans le sol. Un premier<br />

projet pilote a été réalisé à Staden pour le<br />

compte d'Aquafin.<br />

« Les produits préfabriqués en béton offrent<br />

beaucoup plus de solutions que ne le suggère<br />

parfois l'opinion publique. L'infiltration et<br />

<strong>la</strong> durabilité peuvent en effet aller de pair »,<br />

conclut Lithobeton. ❚<br />

LITHOBETON s'est spécialisé pour devenir un<br />

fournisseur fort apprécié des opérateurs de réseaux<br />

et de nombreux instal<strong>la</strong>teurs électriques actifs dans<br />

les infrastructures moyenne tension.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 71


Les dalles alvéolées<br />

peuvent être utilisées partout !<br />

La gamme des dalles alvéolées est <strong>la</strong>rge. Elles sont disponibles en béton armé ou précontraint, en plusieurs épaisseurs et <strong>la</strong>rgeurs,<br />

jusqu'à une longueur de 20 mètres. Le choix de différents compléments crée <strong>la</strong> solution idéale pour chaque situation.<br />

Texte Febe | Photos Febe<br />

compression, afin de limiter <strong>la</strong> déformation. Dans<br />

de nombreux cas, une dalle de compression n'est<br />

pas nécessaire et l'application d'un remplissage<br />

de joint est suffisante. Les dalles alvéolées en<br />

béton armé sont toujours livrées rapidement de<br />

stock. Les dalles alvéolées précontraintes sont<br />

généralement produites sur mesure.<br />

Compléments utiles<br />

De nombreux compléments peuvent être<br />

appliqués dans les dalles alvéolées, tels que<br />

les évidements, les armatures dépassantes, les<br />

rainures longitudinales, les rainures en tête<br />

de marteau, l'épaisseur réduite des extrémités<br />

et l'augmentation de l’enrobage de béton.<br />

Grâce à ces suppléments, tout p<strong>la</strong>ncher de<br />

tout bâtiment peut être réalisé avec des dalles<br />

alvéolées, quelle que soit <strong>la</strong> forme de <strong>la</strong> surface<br />

du p<strong>la</strong>ncher, le matériau de <strong>la</strong> structure de<br />

support, <strong>la</strong> résistance au feu requise et <strong>la</strong> ou les<br />

c<strong>la</strong>sses environnementales. En prévoyant tous ces<br />

compléments dès <strong>la</strong> fabrication, le risque d'erreurs<br />

d'exécution est fortement réduit et l'entrepreneur<br />

gagne un temps précieux sur le chantier.<br />

Les dalles alvéolées contiennent des cavités pour réduire le poids et <strong>la</strong><br />

consommation de matières premières.<br />

Les dalles alvéolées contiennent des cavités pour<br />

réduire le poids et <strong>la</strong> consommation de matières<br />

premières. Ce<strong>la</strong> permet également de réduire le<br />

nombre d’armatures. Ce<strong>la</strong> a un effet positif sur<br />

les émissions de CO 2<br />

. Malgré le poids réduit, le<br />

niveau de confort acoustique souhaité dans les<br />

appartements peut être atteint en alignant <strong>la</strong><br />

masse de surface des dalles alvéolées, <strong>la</strong> couche<br />

de compression, <strong>la</strong> couche de remplissage et les<br />

murs. Pour les appartements, l'utilisation d'une<br />

chape flottante sur une couche permettant <strong>la</strong><br />

réduction des vibrations est toujours nécessaire,<br />

même pour les p<strong>la</strong>nchers en béton massif.<br />

Gain de temps et sécurité<br />

Les dalles alvéolées sont autoportantes. Ce<strong>la</strong><br />

signifie un énorme gain de temps et une grande<br />

sécurité lors de l'instal<strong>la</strong>tion. Les éléments<br />

précontraints n'ont pas besoin d'être étançonnés.<br />

Il est préférable, pour les éléments longs en béton<br />

armé, de prévoir un étançonnement au milieu<br />

de <strong>la</strong> portée, lors du cou<strong>la</strong>ge d'une dalle de<br />

Les dalles alvéolées en béton précontraint<br />

possèdent une grande rigidité, ce qui permet<br />

d'obtenir de grandes portées et des constructions<br />

é<strong>la</strong>ncées. Ce<strong>la</strong> permet d'utiliser au maximum<br />

l'espace disponible dans le bâtiment et rend celuici<br />

facilement adaptable. Les bâtiments sont moins<br />

susceptibles d'être démolis et plus susceptibles<br />

d'être rénovés.<br />

PEB et iso<strong>la</strong>tion<br />

La réglementation PEB impose un coefficient de<br />

transmission thermique maximal U sur les toits<br />

p<strong>la</strong>ts, les p<strong>la</strong>nchers au-dessus des vides ventilés<br />

et les p<strong>la</strong>nchers entre deux appartements, entre<br />

autres. Pour ce faire, une iso<strong>la</strong>tion doit être<br />

prévue dans le p<strong>la</strong>ncher. La plupart des fabricants<br />

peuvent appliquer un matériau d'iso<strong>la</strong>tion sur <strong>la</strong><br />

face inférieure des éléments de p<strong>la</strong>ncher. Dans les<br />

72 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


« La gamme des<br />

dalles alvéolées<br />

est <strong>la</strong>rge et le<br />

choix de différents<br />

compléments<br />

crée <strong>la</strong> solution<br />

idéale pour<br />

chaque situation. »<br />

Les dalles alvéolées en béton précontraint possèdent une grande rigidité, ce qui permet d'obtenir de grandes<br />

portées et des constructions é<strong>la</strong>ncées.<br />

p<strong>la</strong>nchers entre deux appartements, une couche<br />

de remplissage thermiquement iso<strong>la</strong>nte peut être<br />

appliquée. Il faut aussi prendre en compte <strong>la</strong><br />

perte de chaleur supplémentaire à l'emp<strong>la</strong>cement<br />

des nœuds. Les liaisons du rez-de-chaussée et<br />

du toit p<strong>la</strong>t avec les façades forment des zones<br />

critiques. Certains fabricants peuvent fournir des<br />

dalles alvéolées isolées avec un appui isolé afin<br />

de réaliser des nœuds approuvés par <strong>la</strong> PEB et de<br />

réduire au minimum les ponts thermiques.<br />

Les dalles alvéolées augmentent l'inertie thermique<br />

du bâtiment et donc le confort thermique<br />

en été et en hiver. Une instal<strong>la</strong>tion géothermique<br />

combinée à des panneaux radiants ou à un<br />

chauffage par le sol plus une venti<strong>la</strong>tion de<br />

nuit permettra de réduire considérablement <strong>la</strong><br />

consommation d'énergie.<br />

Les dalles alvéolées sont disponibles en béton armé ou précontraint, en plusieurs épaisseurs et <strong>la</strong>rgeurs,<br />

jusqu'à une longueur de 20 m.<br />

Finition aisée<br />

Les éléments de p<strong>la</strong>ncher avec une face<br />

inférieure lisse de décoffrage peuvent être finis<br />

rapidement et à moindre frais avec de <strong>la</strong> peinture<br />

ou un enduit projeté. Ce<strong>la</strong> s'applique à tous les<br />

éléments de p<strong>la</strong>ncher précontraints. Pour les<br />

dalles alvéolées en béton armé, <strong>la</strong> face inférieure<br />

peut être coulée sur coffrage lisse mais elle peut<br />

également être rugueuse, martelée, gaufrée ou<br />

<strong>la</strong>rmée, pour une meilleure adhérence d'une<br />

couche de plâtre traditionnelle.<br />

Pour plus d'informations : www.febefloor.be. ❚<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 73


architect meets<br />

innovations<br />

VISITE EN<br />

LIVE ET/OU<br />

EN LIGNE<br />

Kortrijk Xpo<br />

21& 22 oct. 2<strong>02</strong>1<br />

Focus on Healthy Materials<br />

ARCHITECTATWORK.BE<br />

BELGIUM<br />

THE NETHERLANDS<br />

LUXEMBOURG<br />

FRANCE<br />

UNITED KINGDOM<br />

GERMANY<br />

AUSTRIA<br />

SWITZERLAND<br />

ITALY<br />

SPAIN<br />

DENMARK<br />

SWEDEN<br />

NORWAY<br />

POLAND<br />

TURKEY<br />

CANADA


future foundation technics<br />

President Kennedypark 4B, 8500 Kortrijk<br />

Industrie<strong>la</strong>an 4, 9900 Eeklo<br />

T +32 (0)56 50 55 60 T +32 (0)9 379 72 77<br />

info@votquennefoundations.be<br />

info@<strong>la</strong>meireft.be<br />

www.votquennefoundations.be<br />

www.<strong>la</strong>meireft.be


CAHIER FONDATIONS<br />

De l’essai de sol au transport des engins au controle de qualité<br />

Une solution globale pour<br />

de bonnes fondations<br />

Pilier du secteur de <strong>la</strong> fondation et du soutènement au même titre que Lameire avec <strong>la</strong>quelle elle a fusionné en 2019 pour donner naissance<br />

à 2Fund, Votquenne Fondations est très active en <strong>Wallonie</strong>. Le service global qu’elle propose grâce à ses sociétés-sœurs Votquenne sa<br />

est en effet fort apprécié de Liège à Tournai, en passant par Namur et Mons. Nous vous proposons un petit tour d’horizon des principaux<br />

chantiers en cours, menés avec expertise et efficience.<br />

Texte Philippe Selke | Photos Votquenne Foundations<br />

Rien d’étonnant à ce que Votquenne Foundations<br />

soit si présent en <strong>Wallonie</strong>, car <strong>la</strong> société possède<br />

un ancrage historique et un dépôt avec bureaux<br />

à Trazegnies. Elle maîtrise donc parfaitement les<br />

spécificités du sous-sol wallon, géologiquement<br />

plus complexe qu’en F<strong>la</strong>ndre, une compétence<br />

indispensable pour le choix de <strong>la</strong> technique <strong>la</strong><br />

mieux adaptée à <strong>la</strong> situation locale, ainsi que<br />

pour un dimensionnement correct des pieux.<br />

Toujours <strong>la</strong> bonne machine pour <strong>la</strong><br />

meilleure performance<br />

En plein centre de Liège, pour l’extension-rénovation<br />

des bureaux de Noshaq (ex-Meusinvest),<br />

c’est un cocktail de techniques qui a été mis en<br />

œuvre pour les fondations de l’extension (parois<br />

berlinoises, pieux sécants et pieux forés tubés)<br />

et ce avec une seule machine. Résultat : un coût<br />

moindre pour le client et une limitation des<br />

nuisances dues au transport pour le voisinage. À<br />

l’intérieur du bâtiment existant avec élément de<br />

finition en verre, des pieux métalliques battus<br />

à faibles vibrations ont été réalisés au moyen<br />

d’une machine compacte. Une technique que<br />

l’on retrouve sur un chantier situé 100 mètres<br />

plus loin, celui de <strong>la</strong> transformation de l'hôtel<br />

Baar-Lecharlier, également en sous-traitance pour<br />

l’entrepreneur Moury. Il s’agit là de réaliser, entre<br />

Au Casino de Namur, Votquenne Foundations a vissé 115<br />

pieux à double refoulement <strong>la</strong>téral du sol pour l’extension<br />

mais a également battu quelques pieux métalliques à<br />

faibles vibrations à l’intérieur du bâtiment existant.<br />

76 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


FONDATIONS CAHIER<br />

autres, des pieux métalliques battus à faibles vibrations<br />

jusqu’à <strong>la</strong> roche pour avoir <strong>la</strong> bonne capacité<br />

por tante, et ce à l’intérieur du bâtiment existant.<br />

Toujours dans le centre de <strong>la</strong> Cité ardente, sur le<br />

chantier de réhabilitation de l’îlot de <strong>la</strong> Madeleine,<br />

les façades historiques doivent être préservées,<br />

ce qui rend l’accès à certaines zones du chantier<br />

impossible aux engins lourds. La machine<br />

compacte utilisée par Votquenne Foundations<br />

s’avère là aussi <strong>la</strong> solution pour le battage de<br />

pieux à faibles vibrations. Pour contrôler <strong>la</strong><br />

capacité portante, Votquenne Foundations sort un<br />

autre atout de son jeu : sa société-sœur Revyson.<br />

Analyse de sol et contrôle qualité,<br />

sans dé<strong>la</strong>i<br />

Ludovic Huysentruyt (2Fund) : « Avec Revyson,<br />

nous disposons de notre propre machine,<br />

disponible rapidement, pour effectuer des<br />

essais de sol. C’est utile là où subsistent des<br />

doutes malgré le rapport de sondage effectué<br />

par ailleurs, parfois insuffisant. Notre réactivité<br />

permet à l’entrepreneur de respecter le p<strong>la</strong>nning.<br />

Notre vision est en effet de ne pas se contenter<br />

d’informer notre client en cas de problème, mais<br />

de lui proposer directement des solutions. » C’est<br />

aussi ce qui s’est passé sur le chantier d’une maison<br />

de repos à Salzinnes (Namur), où 300 pieux ont<br />

été forés dans deux zones distinctes. Sur l’une<br />

d’entre elles, le niveau atteint par <strong>la</strong> machine de<br />

forage ne correspondait pas partout aux résultats<br />

de l’essai de sol fourni par le maître d’ouvrage.<br />

Revyson a donc directement procédé à des essais<br />

complémentaires pour vérifier le bon niveau<br />

d’assise pour continuer les travaux sans perte<br />

de temps. Une fois les pieux en p<strong>la</strong>ce, Revyson<br />

a effectué un contrôle de qualité par test sonore.<br />

L’indépendance opérationnelle<br />

comme avantage concurrentiel<br />

Toujours à Namur, pour l’extension des Urgences<br />

du CHR (Entrepreneur : Dherte), Votquenne<br />

Foundations a combiné deux techniques : des<br />

pieux à double refoulement en grande partie,<br />

et des pieux forés tubés le long des conduites<br />

et des câbles, pour éviter d’endommager ceux-ci<br />

sous l’effet du refoulement. Enfin à Mons, pour<br />

un complexe de bureaux à construire par Cordeel,<br />

c’est à <strong>la</strong> société-sœur au sein de 2Fund, Lameire,<br />

qu’il a été fait appel pour réaliser ensemble<br />

une paroi de 250 mètres courants de pieux<br />

sécants. Là aussi, les sondages supplémentaires<br />

effectués par Revyson ont permis d’accélérer le<br />

processus. À Grâce-Hollogne, Lameire disposait<br />

d’une meilleure machine pour accéder au site<br />

de forage d’un puits circu<strong>la</strong>ire d’un diamètre de<br />

8 m, pour lequel devait être réalisée une paroi<br />

de pieux sécants.<br />

Afin de pouvoir opérer sans (trop) être dépendant<br />

de partenaires externes et ainsi offrir le meilleur<br />

service à ses clients, 2Fund dispose même de<br />

ses propres sociétés de transport, Exceptra &<br />

VQ Logistics, qui connaissent mieux que toute<br />

autre les difficultés éventuelles pour obtenir un<br />

permis de transport et vérifient les conditions<br />

d’accès au chantier. ❚<br />

« Notre vision est de ne pas se<br />

contenter d’informer notre client en<br />

cas de problème, mais de lui proposer<br />

directement des solutions. »<br />

Dans le centre historique de Liège, Votquenne Foundations a battu des pieux à faibles vibrations.<br />

Sa société-sœur Revyson est intervenue pour contrôler <strong>la</strong> capacité portante.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE<br />

| 77


Strong foundations. Solid future.<br />

Projet appartements - Mons Projet BruCity - Bruxelles Mur de quai 1071m - Zeebrugge Projet Balzat - Ottignies<br />

Depuis plus d’un siècle, Franki Foundations<br />

propose une gamme complète de solutions<br />

en matières de techniques de fondations<br />

profondes ; depuis l’étude de votre projet<br />

jusqu’à son exécution.<br />

Franki Foundations sa<br />

Avenue Edgard Frankignoul 2 | 1480 Saintes<br />

+32 2 391 46 46 | Fax +32 2 391 46 47<br />

mail@ffgb.be | https://www.ffgb.be<br />

Naamloos-3 1 29-03-2<strong>02</strong>1 11:36<br />

© FEBELCEM<br />

LE BÉTON, au cœur de<br />

<strong>la</strong> construction durable<br />

Robuste et ne requérant que peu d’entretien, le matériau<br />

béton offre également une <strong>la</strong>rge palette de textures et de<br />

coloris différents pour <strong>la</strong> réalisation d’espaces publics de<br />

qualité répondant aux exigences de durabilité.<br />

Bld du Souverain, 68 B11 | 1170 Bruxelles | Tél. <strong>02</strong> 645 52 11<br />

info@febelcem.be | www.febelcem.be<br />

Partenaire de<br />

infobeton.be<br />

Ann. Grond Waterbouw 197x130 11/2019 nl/fr.indd 2 12/11/19 10:24


FONDATIONS CAHIER<br />

Un renforcement des fondations<br />

primordial pour ZIN in No(o)rd<br />

Les hauteurs limitées ont obligé Franki Foundations à modifier ses machines.<br />

Au cœur du quartier Nord de Bruxelles, les emblématiques tours WTC I et II se préparent<br />

à une nouvelle vie. Le projet, baptisé ‘ZIN in No(o)rd’, ambitionne d’instaurer un nouveau<br />

standard pour les bâtiments mixtes de grande échelle en Europe. Il prévoit de réhabiliter<br />

totalement les deux tours et de les f<strong>la</strong>nquer d’un nouveau volume de 14 étages à double<br />

hauteur. Un choix qui a nécessité un sérieux renforcement des fondations existantes, une<br />

mission très particulière et inédite qui a été confiée à l’entreprise Franki Foundations.<br />

Texte Michel Charlier | Photos Franki Foundations<br />

Si tout se déroule comme prévu, ZIN in No(o)<br />

rd accueillera dès 2<strong>02</strong>3 70 000 m² de bureaux,<br />

5000 m² d’espaces de coworking, 127 appartements,<br />

un hôtel de 240 chambres, des espaces<br />

dédiés au sport et aux loisirs, des commerces<br />

et beaucoup de végétation. Cette rénovationréhabilitation<br />

a été conçue par les bureaux<br />

d’architectes Jaspers-Eyers, 51N4E et l’AUC.<br />

Renforcer les fondations existantes<br />

« Nous nous sommes occupés du renforcement<br />

des fondations existantes afin de pouvoir<br />

accueillir les charges du nouveau bâtiment qui<br />

réunira les deux tours », explique Adrien Dumont,<br />

Project Manager chez Franki Foundations. « Vu les<br />

charges supplémentaires prévues, les fondations<br />

existantes n’étaient pas suffisantes. Nous avons<br />

donc dû venir renforcer ces fondations en soussol<br />

jusqu’à 34 m de profondeur – le niveau du<br />

<strong>la</strong>ndénien – à l’aide de 101 pieux vissés tubés<br />

injectés de 67 cm de diamètre. »<br />

Les défis du projet<br />

Ce chantier a été un fameux défi à relever en<br />

raison de l’exiguïté de l’espace, des charges<br />

à reprendre et des critères de tassement très<br />

exigeants. Adrien Dumont : « Nous avons travaillé<br />

avec des hauteurs limitées de 2 m - 2,20 m, ce<br />

qui nous a obligé à modifier nos machines. Nous<br />

avons également réalisé, avec l’entrepreneur<br />

général OPEN MINDS, des réservations dans<br />

les différents étages afin de pouvoir enfiler les<br />

tubes. Tout ce<strong>la</strong> a été rendu possible grâce à<br />

un important travail de réflexion en amont afin<br />

d’établir le mode opératoire pour le soudage des<br />

pieux entre eux et leur bétonnage, en tenant<br />

compte d’un dénivelé de 17 m à reprendre entre<br />

les niveaux 0 et -5. »<br />

« D’un point de vue structurel, l’ingénierie que<br />

nous avons imaginée et mise en œuvre pour<br />

ce projet a permis d’augmenter le niveau de<br />

contrainte appliqué sur le béton (~= 23 MPa en<br />

service) là où, dans des projets plus c<strong>la</strong>ssiques,<br />

nous avons des contraintes deux fois moins<br />

élevées » explique Grégory Laurent, responsable<br />

du Bureau d’Etude de Franki Foundations.<br />

« Un renforcement de fondations existantes<br />

en sous-sol à cette échelle est une première en<br />

Belgique, mais nous avons pu le faire grâce à<br />

notre expertise technique, notre bureau d’étude<br />

interne et notre expérience plus que centenaire<br />

dans le domaine», conclut Adrien Dumont. ❚<br />

Les fondations existantes des deux tours ont dû être<br />

renforcées sur 6 niveaux, du 0 au -5.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 79


CAHIER FONDATIONS<br />

Une qualité fondée<br />

sur le savoir-faire<br />

Ce qui a commencé il y a soixante ans comme un département de <strong>la</strong> société mère néer<strong>la</strong>ndaise De Waalpaal est devenu <strong>la</strong> multinationale<br />

Groep De Waal, avec pour marque de fabrique les pieux vissés à double refoulement <strong>la</strong>téral du sol. Les quatre entreprises – De Waal<br />

Solid Foundations, Sondex, De Waal Polska et Willemen Carpati – représentent ensemble 175 employés et 800 chantiers par an.<br />

« Ce<strong>la</strong> va des petits projets, comme une maison ou un mât de téléphonie mobile, aux appartements, bâtiments industriels, stations<br />

d'épuration, raffineries, centres de distribution, tunnels et ponts. Tout dépend du sous-sol et du poids du bâtiment », explique Olivier<br />

Rens, administrateur délégué.<br />

Texte & Photos De Waal Solid Foundations<br />

existantes. Ceux-ci sont forés à travers les fondations existantes. Pour les<br />

nouvelles fondations, des micropieux ainsi que des pieux tubés battus et<br />

vissés peuvent être mis en œuvre. Ceux-ci peuvent également être p<strong>la</strong>cés<br />

presque contre des murs existants. Les pieux tubés sont aussi régulièrement<br />

utilisés lorsque l'accessibilité et/ou <strong>la</strong> hauteur de travail est limitée en raison<br />

de <strong>la</strong> présence de contreventements. Les pieux tubés peuvent également être<br />

utiles pour <strong>la</strong> construction de sous-sols sous des bâtiments existants. De Waal<br />

en a récemment fait <strong>la</strong> démonstration sur le site de Pfizer à Puurs.<br />

« L'expertise de notre personnel et l'investissement continu dans de nouvelles<br />

machines sont l’assurance d’une exécution rapide et qualitative », relève Olivier<br />

Rens, administrateur délégué.<br />

De Waal se concentre délibérément sur un certain nombre de techniques.<br />

La grande spécialité de l’entreprise est le pieu vissé à double refoulement<br />

<strong>la</strong>téral du sol (aussi appelé pieu GVS). De Waal peut se targuer de plus de<br />

trente ans d'expérience de <strong>la</strong> mise en œuvre de ce système en Belgique.<br />

« Ce<strong>la</strong> fait toute <strong>la</strong> différence », souligne Olivier Rens. « Nous proposons<br />

toujours des solutions qui garantissent <strong>la</strong> capacité portante et qui sont<br />

parfaitement réalisables. On voit de plus en plus de bureaux d'études qui<br />

encodent tout dans un logiciel. Celui-ci génère un résultat, mais ils n'ont<br />

alors aucune idée de sa faisabilité. Notre expertise nous permet de savoir ce<br />

qui est ou n'est pas réalisable. Nous exécutons nous-mêmes les solutions et<br />

évitons ainsi les problèmes qui pourraient se poser lors de <strong>la</strong> mise en œuvre.<br />

L'expertise de notre personnel et l'investissement continu dans de nouvelles<br />

machines font le reste : une exécution rapide et qualitative. »<br />

Micropieux, pieux tubés et soutènements<br />

De Waal propose également d'autres pieux de fondation. Les bâtiments<br />

existants sont de plus en plus souvent rénovés. Dans certains cas, les<br />

fondations doivent être renforcées, dans d'autres, des fondations<br />

supplémentaires sont nécessaires. Pour tous ces cas, De Waal dispose de<br />

<strong>la</strong> solution idéale. Les petites machines peuvent travailler presque partout.<br />

Les micropieux sont généralement utilisés pour renforcer les fondations<br />

De Waal peut déployer huit machines différentes. Pour chaque chantier,<br />

le spécialiste des fondations détermine quelle est <strong>la</strong> machine <strong>la</strong> mieux<br />

adaptée en fonction de l'espace disponible, de <strong>la</strong> hauteur de travail et des<br />

caractéristiques du sol. Outre les pieux de fondation, le groupe a une longue<br />

expérience des techniques de soutènement. Les parois de pieux sécants, les<br />

parois berlinoises et les parois en Soilmix - ancrées ou non - n'ont plus de<br />

secret pour De Waal.<br />

Avenir assuré<br />

Avec un chiffre d'affaires de plus de 45 millions d'euros, l'entreprise se porte<br />

très bien depuis des années. Le Groupe De Waal est synonyme de qualité et<br />

cette excellente réputation est un atout important. « Nous avons remarqué<br />

que certains clients sont tentés par les prix bas pratiqués par des entreprises<br />

inexpérimentées. En général, ils reviennent chez nous parce qu'ils ont<br />

constaté <strong>la</strong> différence d'approche et de qualité. »<br />

Les entreprises du Groupe De Waal travaillent généralement en soustraitance.<br />

« Les autorisations de transport sont demandées immédiatement<br />

par De Waal. Notre grand nombre de machines et notre organisation flexible<br />

nous permettent d'intervenir rapidement et de réagir vite. »<br />

Une liste impressionnante de références<br />

La liste de références du Groupe De Waal est impressionnante. En voici<br />

une sélection : les pieux de fondation pour <strong>la</strong> Ghe<strong>la</strong>mco Arena (y compris<br />

le pont sur le R4) à Gand, le contournement ferroviaire de Malines, <strong>la</strong><br />

nouvelle autoroute A11 à Westkapelle, le centre logistique Nike à Ham, les<br />

nouveaux dépôts de carburant pour Sea Tank, les parois de soutènement et<br />

les pieux de l'immeuble de bureaux De Meander sur le site de Tour & Taxis à<br />

Bruxelles, le pont Theunis et six autres ponts sur le canal Albert, les prisons<br />

de Haren, Beveren, Leuze et Termonde, les centres psychiatriques forensiques<br />

à Wondelgem et Anvers, Neo sur le P<strong>la</strong>teau du Heysel… Chacune de ces<br />

réalisations témoigne d’une qualité et d’un savoir-faire reconnus. ❚<br />

80 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


FONDATIONS<br />

CAHIER<br />

Pour chaque chantier, le spécialiste des fondations détermine quelle est <strong>la</strong><br />

machine <strong>la</strong> mieux adaptée en fonction de l'espace disponible, de <strong>la</strong> hauteur de<br />

travail et des caractéristiques du sol.<br />

Les pieux tubés peuvent également être<br />

utiles pour <strong>la</strong> construction de sous-sols<br />

sous des bâtiments existants.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 81


GO GUIDELINE<br />

E WAAL SOLUTIONS<br />

EURBEREIK<br />

TYPOGRAFIE<br />

PMS 803 C<br />

CMYK 0% - 6% - 91% - 0%<br />

RGB: 255 - 228 - 0<br />

PMS Dark Blue C<br />

CMYK: 100% - 86% - 14% - 2%<br />

RGB: 35 - 57 -128<br />

fonttype logo: Futura PT<br />

fonttype baseline: Futura PT<br />

elet!<br />

keuze van het Pantone kleur is afhankelijk van welk soort papier u gebruikt. Bij Uncoated (m<br />

ier moet ook de Uncoated inkt voorzien worden. En bij coated papier (g<strong>la</strong>nzend, gestreken)<br />

ted inkt. Anders kunnen onregelmatigheden in de gele en b<strong>la</strong>uwe tint optreden.<br />

GATIEVE VERSIE<br />

GRIJSWAARDEN<br />

Voshol 6a - 9160 Lokeren<br />

Tel. +32 (0)9 340 55 00 - Fax +32 (0)9 340 55 18<br />

www.dewaal.eu


Un projet immobilier dans<br />

une région non desservie<br />

par le gaz naturel ?<br />

Optez pour le réseau de gaz propane de Primagaz !<br />

Avec ses réseaux de propane, Primagaz vous offre une<br />

solution économique et facile d’utilisation pour les terrains<br />

sans raccordement au gaz naturel.<br />

Faibles coûts d’instal<strong>la</strong>tion<br />

Une seule citerne de gaz (aérienne ou souterraine)<br />

suffit pour l’ensemble du projet, ce qui permet de<br />

réduire les coûts d’instal<strong>la</strong>tion au maximum.<br />

Compteurs séparés, factures individuelles<br />

Chaque logement dispose d’un compteur individuel<br />

et reçoit une facture séparée correspondant à sa<br />

consommation.<br />

De l’énergie sans soucis<br />

Primagaz se charge de l’entretien de <strong>la</strong> citerne et<br />

vient immédiatement <strong>la</strong> remplir dès que le système<br />

de mesure automatique signale que son contenu<br />

passe sous les 20 %.<br />

Prêt pour le futur<br />

Le propane émet peu de particules fines. Les réseaux de<br />

propane sont en outre compatibles avec le biopropane,<br />

une solution 100 % durable.<br />

Vous êtes intéressé ?<br />

Retrouvez davantage d’informations sur<br />

nos réseaux de propane sur<br />

www.primagaz.be/reseau-de-gaz-propane


Se chauffer durablement<br />

au (bio)propane<br />

« Une excellente solution pour ceux qui ne peuvent pas se raccorder au réseau ou pour ceux qui optent pour un mix durable gaz propane - énergies renouve<strong>la</strong>bles ».<br />

Une source d’énergie polyvalente, aux émissions de CO 2<br />

limitées, une alternative parfaite lorsqu’il est impossible de se raccorder au gaz<br />

naturel ? C’est le gaz propane ! « Une excellente solution si le raccordement est difficile mais aussi pour ceux qui optent pour un mix<br />

durable gaz propane - énergies renouve<strong>la</strong>bles », explique Guido Tupitti, directeur commercial de Primagaz. « Et tout qui veut aller plus<br />

loin dans <strong>la</strong> réduction de son empreinte écologique opte pour le biopropane, fabriqué à partir de <strong>la</strong> biomasse. »<br />

Texte Liesbeth Verhulst | Photos Primagaz<br />

Primagaz est spécialisée depuis plus de 60 ans<br />

dans le gaz propane et fournit des bonbonnes<br />

et des citernes de gaz aux particuliers et aux<br />

entreprises. Présente à l’échelle nationale, Primagaz<br />

peut garantir un service de qualité proche du client.<br />

Avec un <strong>la</strong>rge réseau d’instal<strong>la</strong>teurs spécialisés,<br />

Primagaz dispose également en interne de<br />

l’expertise nécessaire.<br />

« Le gaz propane est <strong>la</strong> solution pour ceux qui<br />

ne peuvent pas se raccorder au réseau de gaz<br />

naturel mais qui veulent quand même produire<br />

de l’énergie à partir d’instal<strong>la</strong>tions fonctionnant<br />

au gaz », précise Guido Tupitti. « Qu’il s’agisse<br />

du chauffage central, de <strong>la</strong> production d’eau<br />

chaude ou de <strong>la</strong> cuisson, tout est possible avec<br />

le gaz propane. »<br />

Un gaz durable<br />

« Le propane est une source d’énergie propre »,<br />

affirme Guido Tupitti. « Les émissions de CO 2<br />

et<br />

de particules fines lors de sa combustion sont très<br />

faibles et c’est bien meilleur pour <strong>la</strong> qualité de l’air.<br />

Après combustion, le propane produit 16% moins<br />

de CO 2<br />

que le mazout*. Et tout qui veut réduire<br />

facilement son empreinte écologique opte pour<br />

le biopropane. Avec cette variante 100% durable,<br />

vous êtes prêt pour le futur », déc<strong>la</strong>re Guido Tupitti.<br />

Le biopropane est un gaz durable fabriqué à<br />

partir de <strong>la</strong> biomasse. Il est produit à partir de<br />

matières premières 100% renouve<strong>la</strong>bles et réduit<br />

les émissions de CO 2<br />

jusqu’à 80%*, tout en<br />

offrant les mêmes performances que le propane<br />

traditionnel. « Primagaz a été le premier à<br />

commercialiser du biopropane et, jusqu’à présent,<br />

nous sommes toujours l’unique fournisseur. Nous<br />

croyons fermement en l’avenir du biopropane et<br />

allons donc y investir massivement, en partie via le<br />

développement d’usines de production. Primagaz<br />

veut ainsi contribuer à un monde meilleur et plus<br />

sain », affirme Guido Tupitti.<br />

Un réseau de gaz propane<br />

Le (bio)propane est stocké dans des bonbonnes<br />

et des citernes de gaz, p<strong>la</strong>cées au-dessus ou en<br />

dessous du sol. Pour les nouveaux quartiers<br />

résidentiels ou les lotissements non raccordés<br />

au réseau de gaz naturel, un réseau de propane<br />

représente une alternative intéressante. « Il<br />

fonctionne selon le principe d’un raccordement<br />

traditionnel au gaz naturel : une arrivée de gaz,<br />

un réseau et un compteur », explique Guido Tupitti.<br />

« Lors de <strong>la</strong> construction d’un quartier résidentiel,<br />

Primagaz peut installer une ou plusieurs citernes<br />

centrales interdépendantes afin d’assurer l’approvisionne<br />

ment en gaz. Nous installons également<br />

nous-même le réseau et les compteurs. Grâce au<br />

système de mesure automatisé p<strong>la</strong>cé sur <strong>la</strong> citerne,<br />

Primagaz est averti dès que celle-ci est presque<br />

vide. Un réseau de propane offre une opportunité<br />

très intéressante pour les promoteurs dans des<br />

lotissements où l’investissement pour se raccorder<br />

au réseau de gaz naturel est trop important. »<br />

84 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


« Nous croyons fermement en l’avenir du<br />

biopropane et nous allons donc y investir<br />

massivement. »<br />

Pour les nouveaux quartiers résidentiels ou les lotissements non raccordés au réseau de gaz naturel, un réseau de propane représente une alternative intéressante.<br />

100 % sûres<br />

Les citernes de gaz sont dangereuses : voilà l’idée<br />

fausse que combat Primagaz. « Nos citernes<br />

sont parfaitement sûres », soutient Guido Tupitt.<br />

« Elles disposent des nécessaires attestations<br />

d’inspection et nous nous assurons qu’elles soient<br />

régulièrement contrôlées et inspectées. De plus,<br />

les distances de sécurité prévues sont toujours<br />

respectées lors de l’instal<strong>la</strong>tion. »<br />

Une solution pour le futur<br />

« Le propane ne représente pas seulement une<br />

excellente solution pour le marché privé et le<br />

marché industriel, dans lequel <strong>la</strong> puissance<br />

élevée fournie par le propane est une vraie valeur<br />

ajoutée. C’est aussi une excellente solution pour<br />

le futur », assure Guido Tupitti. « Le propane<br />

peut par exemple se combiner parfaitement<br />

avec des sources d’énergie renouve<strong>la</strong>bles,<br />

comme une pompe à chaleur hybride, alimentée<br />

si nécessaire par une chaudière à gaz. Pour<br />

les panneaux et les chauffe-eau so<strong>la</strong>ires qui<br />

ne peuvent pas toujours garantir un approvisionnement<br />

énergétique constant, une<br />

combinaison avec le propane représente une<br />

solution, notamment dans l’optique de <strong>la</strong><br />

disparition programmée du compteur à rebours.<br />

Et avec le biopropane, nous disposons d’une<br />

solution parfaitement écologique. »<br />

*Source : https://www.primagaz.be/fr-be/particu liers/devenir-client-primagaz/<br />

renovation-passer-du-mazout-au-propane/ ❚<br />

Primagaz a été le premier à commercialiser du biopropane.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 85


Le P<strong>la</strong>n Lumières 4.0, outil dans <strong>la</strong> lutte contre<br />

les conducteurs fantômes sur les autoroutes<br />

Dans le cadre du P<strong>la</strong>n Lumières 4.0, LuWa sa, en partenariat avec <strong>la</strong> SOFICO et le SPW Mobilité Infrastructures, va mettre en p<strong>la</strong>ce sur<br />

près de 300 bretelles de sortie des autoroutes wallonnes un système de détection des conducteurs fantômes afin de renforcer <strong>la</strong> sécurité<br />

des usagers. Un système d’éc<strong>la</strong>irage clignotant relié à des caméras permettra de détecter les véhicules s’engageant à contre-sens et de<br />

prévenir les conducteurs de manière efficace.<br />

Texte Michel Charlier | Photos LuWa sa<br />

Près de 300 bretelles<br />

d’autoroutes wallonnes<br />

seront équipées du<br />

système de détection.<br />

86 | CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


En <strong>Wallonie</strong>, un conducteur fantôme est signalé<br />

en moyenne tous les trois jours et les accidents<br />

impliquant un conducteur fantôme sont 7,5 fois<br />

plus mortels que les autres. L’implémentation sur<br />

les autoroutes wallonnes d’une technologie permettant<br />

de prévenir ce grave problème constitue<br />

donc une étape essentielle en matière de sécurité<br />

routière. La sécurité des usagers est un aspect<br />

primordial du P<strong>la</strong>n Lumières 4.0 et l’instal<strong>la</strong>tion<br />

de ce système, une véritable première en Europe,<br />

représente une avancée majeure dans le déploiement<br />

des autoroutes intelligentes.<br />

P<strong>la</strong>n Lumières 4.0<br />

On vous en a déjà parlé dans ce magazine<br />

(<strong>Construire</strong> <strong>la</strong> <strong>Wallonie</strong> n°1/2019), le P<strong>la</strong>n<br />

Lumières 4.0 prévoit de doter les 2700 km du<br />

réseau structurant wallon d’un éc<strong>la</strong>irage dynamique<br />

et modu<strong>la</strong>ble. Conclu en mars 2019 sous<br />

<strong>la</strong> forme d’un partenariat public-privé entre <strong>la</strong><br />

SOFICO et le consortium LuWa sa – regroupant<br />

les entreprises Citelum, Luminus, CFE et DIF –,<br />

ce P<strong>la</strong>n de modernisation et de maintenance de<br />

l’éc<strong>la</strong>irage s’étendra sur 20 ans, pour un budget<br />

prévu de 600 millions €.<br />

Au cours des 4 premières années, les 110 000<br />

points lumineux de ce réseau structurant, des<br />

« Grâce à <strong>la</strong> détection des conducteurs<br />

fantômes, <strong>la</strong> <strong>Wallonie</strong> sera véritablement<br />

à <strong>la</strong> pointe de <strong>la</strong> sécurité routière. »<br />

<strong>la</strong>mpes au sodium, seront remp<strong>la</strong>cés par un<br />

éc<strong>la</strong>irage LED plus économique (76% d’économie<br />

d’énergie), plus écologique (- 166 000 tonnes de<br />

CO 2<br />

), plus durable, et dont le rendu des couleurs<br />

permet d’offrir une meilleure sécurité aux usagers<br />

de <strong>la</strong> route. Le nouvel éc<strong>la</strong>irage pourra également<br />

être modulé, soit de manière préprogrammée<br />

en fonction de <strong>la</strong> fréquentation estimée, soit<br />

de manière instantanée à certains endroits<br />

stratégiques du réseau (passages pour piétons,<br />

bretelles d’autoroute…).<br />

Lutte contre les conducteurs<br />

fantômes<br />

C’est cette modu<strong>la</strong>tion instantanée qui sera<br />

utilisée pour lutter contre les accidents causés par<br />

des conducteurs fantômes. « Lorsqu’un véhicule<br />

s’engage à contre-sens, il sera détecté grâce<br />

à une caméra qui équipe un des poteaux des<br />

luminaires », explique-t-on à <strong>la</strong> Sofico. « L’éc<strong>la</strong>irage<br />

présent sur <strong>la</strong> bretelle se mettra instantanément<br />

à clignoter afin d’alerter à <strong>la</strong> fois le conducteur<br />

distrait ainsi que les autres usagers de <strong>la</strong> présence<br />

d’un danger. » Au même moment, <strong>la</strong> technologie<br />

enverra un signal d’alerte au centre PEREX, à<br />

Daussoulx, qui surveille et gère en permanence le<br />

trafic du réseau autoroutier wallon.<br />

Une première en Europe<br />

D’ici <strong>la</strong> mi-mai 2<strong>02</strong>1, 40 bretelles devraient être<br />

équipées de ce dispositif de sécurité. « A terme »,<br />

précise-t-on du côté de LuWa, « ce seront près de<br />

300 bretelles d’autoroutes wallonnes qui seront<br />

équipées. » Avec le P<strong>la</strong>n Lumières 4.0, <strong>la</strong> <strong>Wallonie</strong><br />

se distingue déjà en Europe dans le domaine de<br />

l’éc<strong>la</strong>irage intelligent et durable. Grâce à <strong>la</strong> détection<br />

des conducteurs fantômes, elle sera véritablement<br />

à <strong>la</strong> pointe de <strong>la</strong> sécurité routière ! ❚<br />

Lorsqu’un véhicule s’engage à contre-sens, il sera détecté grâce à une caméra qui équipe un des poteaux des luminaires.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 87


« Le coût de <strong>la</strong> transition énergétique<br />

sera énorme », selon le directeur de FEBELIEC<br />

« Si nous remp<strong>la</strong>çons les centrales de Doel et de Tihange par des centrales à gaz, tant les émissions de CO 2<br />

que les coûts augmenteront à nouveau.<br />

En outre, <strong>la</strong> discussion sur ces deux centrales est distincte du débat sur le rôle futur de l'énergie nucléaire. »<br />

L'Europe veut être neutre sur le p<strong>la</strong>n climatique d'ici à 2050. Comment notre industrie belge s’y prépare-t-elle ? Dans quelle mesure notre<br />

secteur est-il aujourd'hui écologique et durable ? Atteindrons-nous l'objectif de réduire de 55 % les émissions de CO 2<br />

d'ici à 2030 ? Et<br />

qu'en est-il de l'ambition d'être totalement neutre sur le p<strong>la</strong>n climatique d'ici à 2050 ? Toutes ces questions ont été posées à Peter C<strong>la</strong>es,<br />

directeur de FEBELIEC, dans ‘Building a positive energy story’, <strong>la</strong> série d'interviews de gas.be. « Nous devons surtout nous assurer de ne<br />

pas perdre notre activité économique et notre prospérité dans cette histoire. Et chercher des solutions réalisables », affirme Peter C<strong>la</strong>es.<br />

Texte Filip Van der Elst | Photos Pxhere<br />

Rendre durable notre consommation énergétique<br />

demeure un énorme défi pour tous les secteurs,<br />

souligne Peter C<strong>la</strong>es. « Nous sommes à <strong>la</strong> traîne<br />

par rapport à certains autres pays européens à cet<br />

égard. Ce<strong>la</strong> est bien sûr lié à notre aménagement<br />

du territoire et à nos possibilités : nous avons peu<br />

de ressources naturelles utiles à <strong>la</strong> production<br />

d'électricité. Et il n'est pas facile de développer<br />

des infrastructures pour <strong>la</strong> production des énergies<br />

renouve<strong>la</strong>bles. Il suffit de penser aux protestations<br />

publiques contre les grands projets d'éoliennes<br />

terrestres ou les nouvelles lignes électriques à haute<br />

tension. » C'est <strong>la</strong> raison pour <strong>la</strong>quelle <strong>la</strong> première<br />

nécessité pour réaliser <strong>la</strong> transition énergétique<br />

est de convaincre les citoyens, poursuit Peter C<strong>la</strong>es.<br />

« Les citoyens ont une voix forte lorsqu'il s'agit de<br />

grands projets d'infrastructure, et c'est une bonne<br />

chose, mais en même temps, c'est un frein au<br />

développement. Nous devons obtenir l'adhésion<br />

des citoyens si nous voulons que <strong>la</strong> transition<br />

énergétique soit un succès. »<br />

2030, est-ce trop tôt ?<br />

Il y a donc beaucoup de travail à faire, et <strong>la</strong><br />

barre est p<strong>la</strong>cée très haut. Trop haut ? « Réduire<br />

de 55 % les émissions de CO 2<br />

d'ici à 2030 est<br />

une tâche gigantesque. Même 40 % est difficile »,<br />

admet Peter C<strong>la</strong>es. Pour l'ambition de neutralité<br />

climatique d'ici à 2050, nous sommes en meilleure<br />

position : « Trois grandes technologies seront<br />

alors disponibles : les énergies renouve<strong>la</strong>bles<br />

(combinées au stockage et à <strong>la</strong> transformation<br />

en hydrogène ou autres molécules), les énergies<br />

fossiles (où le CO 2<br />

libéré est valorisé ou stocké),<br />

et de l’énergie nucléaire supplémentaire : honnie<br />

par beaucoup, mais exempte de CO 2<br />

. »<br />

La sortie du nucléaire prévue en 2<strong>02</strong>5, et<br />

l'incertitude qui l'entoure, ne facilite pas les<br />

choses, estime Peter C<strong>la</strong>es. « Si nous remp<strong>la</strong>çons<br />

les centrales de Doel et de Tihange par des<br />

centrales à gaz, tant les émissions de CO 2<br />

que<br />

les coûts augmenteront à nouveau. En outre, <strong>la</strong><br />

discussion sur ces deux centrales est distincte<br />

du débat sur le rôle futur de l'énergie nucléaire.<br />

88 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


D'ici 2050, nous pouvons penser à de nouvelles<br />

centrales efficaces et sûres. Bien sûr, ce<strong>la</strong><br />

nécessite d'énormes investissements, mais c'est<br />

également vrai pour d'autres technologies. »<br />

Avant tout, FEBELIEC appelle à une perspective<br />

à long terme. « Il n'a toujours pas été décidé ce<br />

qui remp<strong>la</strong>cera l'énergie nucléaire. La sécurité de<br />

l'approvisionnement ne doit en aucun cas être<br />

compromise », déc<strong>la</strong>re Peter C<strong>la</strong>es.<br />

Rester compétitif<br />

Une chose est sûre : le coût de <strong>la</strong> transition<br />

énergétique sera énorme. Qui va payer ? L'industrie<br />

ne pourra jamais payer <strong>la</strong> totalité de <strong>la</strong> facture,<br />

estime Peter C<strong>la</strong>es. « Nos entreprises sont en<br />

concurrence avec des entreprises du monde<br />

entier. Si l'énergie devient inabordable, elles se<br />

dép<strong>la</strong>ceront vers d'autres parties du monde, et ce<strong>la</strong><br />

nous coûtera de <strong>la</strong> prospérité, des emplois et de<br />

<strong>la</strong> valeur ajoutée. » Une taxe sur le CO 2<br />

pour les<br />

produits importés est une possibilité, mais là aussi,<br />

Peter C<strong>la</strong>es p<strong>la</strong>ide pour <strong>la</strong> prudence. « C'est une<br />

arme à double tranchant. La Chine, par exemple,<br />

pourrait choisir de taxer encore plus nos produits.<br />

Ainsi, le commerce mondial dans son ensemble<br />

serait menacé d'effondrement. C'est donc un<br />

exercice d'équilibre délicat qui prendra du temps. »<br />

Selon Peter C<strong>la</strong>es, les gouvernements peuvent<br />

jouer un rôle de guide : « Le soutien des pouvoirs<br />

publics peut donner une première impulsion aux<br />

nouvelles technologies et infrastructures, et créer<br />

de nouvelles opportunités. »<br />

L'énergie doit-elle devenir plus chère afin de<br />

sensibiliser les personnes et les entreprises à<br />

son coût ? Sur ce p<strong>la</strong>n également, Peter C<strong>la</strong>es<br />

p<strong>la</strong>ide également en faveur du réalisme : « Notre<br />

électricité est déjà 10 à 40 % plus chère que<br />

celle des pays voisins. C'est un handicap pour<br />

nos entreprises ».<br />

Nouvelles technologies<br />

Selon Peter C<strong>la</strong>es, l'industrie belge a déjà beaucoup<br />

investi dans l'écologisation de ses processus. « Les<br />

processus existants ont déjà été grandement<br />

améliorés. Mais il faut aller plus loin : nous devons<br />

nous améliorer sur le p<strong>la</strong>n technologique, et donc<br />

inventer de nouvelles technologies », déc<strong>la</strong>re<br />

Peter C<strong>la</strong>es. « La poursuite du développement de<br />

l'hydrogène vert, par exemple, nécessite d'énormes<br />

investissements en recherche et développement.<br />

Nous devrons certainement nous pencher sur cette<br />

question au cours des prochaines décennies. Toutes<br />

les entreprises sont demandeuses, tout comme<br />

tout le monde aspire maintenant à un vaccin<br />

contre le coronavirus. Le gaz est déjà très important<br />

pour l'industrie, et s'il est possible de produire du<br />

gaz d'une manière neutre sur le p<strong>la</strong>n climatique,<br />

nous examinerons bien sûr <strong>la</strong> question », conclut le<br />

dirigeant de FEBELIEC. ❚<br />

« Nous devons obtenir l'adhésion des<br />

citoyens si nous voulons que <strong>la</strong> transition<br />

énergétique soit un succès. »<br />

L'industrie ne pourra jamais payer <strong>la</strong> totalité de <strong>la</strong> facture de <strong>la</strong> transition<br />

énergétique, estime Peter C<strong>la</strong>es.<br />

« Notre électricité est déjà 10 à 40 % plus chère que celle des pays voisins.<br />

C'est un handicap pour nos entreprises ».<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 89


Remp<strong>la</strong>cez<br />

votre ancienne<br />

+20<br />

ans<br />

chaudière gaz<br />

et obtenez 500 €<br />

gas.be/energiepositive


Marché européen de l'ingénierie-conseil<br />

De nouveau en croissance,<br />

signe d'un optimisme post-crise<br />

En tant que membre de <strong>la</strong> Fédération européenne des associations de bureaux d'études (EFCA), ORI a également contribué au dernier<br />

Baromètre de l'industrie, qui montre que les 12 mois de <strong>la</strong> pandémie de coronavirus ont eu un impact sur les politiques d'embauche, le<br />

stock de commandes, le chiffre d'affaires et <strong>la</strong> rentabilité. Cependant, signe du ‘retour à <strong>la</strong> normale’, le plus grand défi actuel pour le<br />

secteur de l'ingénierie et du conseil en Europe est <strong>la</strong> pénurie de personnel.<br />

Texte & Photo ORI<br />

Henrik Garver, CEO de l'association danoise des<br />

bureaux d’ingénierie et de conseil et président<br />

du groupe de travail sur le Baromètre industriel<br />

de l'EFCA, qui comprend également le managing<br />

director d'ORI Christophe Hautier, a commenté<br />

<strong>la</strong> publication de <strong>la</strong> dernière version, qui montre<br />

les tendances et les attentes semestrielles des<br />

ingénieurs-conseils européens.<br />

« La crise du COVID-19 est en train de réduire son<br />

emprise sur le secteur du conseil et de l'ingénierie<br />

en Europe. Les marchés ont rebondi de 13,3 points<br />

d'indice et les stocks de commandes par employé<br />

à temps plein sont en hausse de 2,4 mois par<br />

rapport au printemps 2<strong>02</strong>0 », explique M. Garver.<br />

Toutefois, les indicateurs sous-jacents continuent<br />

d'offrir des motifs d'inquiétude. Le stock de<br />

commandes est toujours inférieur au niveau<br />

des années pré-covid, l'emploi s'est légèrement<br />

redressé, mais l'indice d'emploi EFCA reste proche<br />

d'un niveau historiquement bas.<br />

M. Garver a ajouté : « Le manque de projets reste<br />

une préoccupation majeure des membres de<br />

l'EFCA. Mais comme indicateur d'une situation<br />

plus normale, <strong>la</strong> pénurie de personnel est <strong>la</strong><br />

préoccupation <strong>la</strong> plus sail<strong>la</strong>nte. Les honoraires bas,<br />

<strong>la</strong> numérisation et <strong>la</strong> paperasserie ont également<br />

gagné en importance. La rentabilité pour 2<strong>02</strong>0<br />

devrait baisser, par rapport à <strong>la</strong> moyenne de<br />

5,4 % en 2019. La crise du COVID-19 touche<br />

tous les pays de l'UE, et elle appelle à <strong>la</strong> fois<br />

des réponses de politique économique nationale<br />

et des mesures de soutien européennes. EFCA<br />

demande donc une approbation européenne<br />

rapide des p<strong>la</strong>ns nationaux de re<strong>la</strong>nce et de<br />

résilience et l'achèvement du processus de<br />

ratification pour <strong>la</strong> mise en œuvre du mécanisme<br />

de re<strong>la</strong>nce et de résilience. »<br />

EFCA compte des associations membres dans 29 pays, et est <strong>la</strong> seule fédération européenne représentant<br />

les intérêts commerciaux des professionnels du conseil en ingénierie et des services connexes, un secteur qui<br />

emploie environ un million de personnes en Europe.<br />

Le baromètre de l'EFCA (printemps 2<strong>02</strong>1) est<br />

disponible sur ori.be/fr/efca-documents.<br />

« Le manque de projets reste une préoccupation majeure des<br />

membres de l'EFCA, tout comme <strong>la</strong> pénurie de personnel. »<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 91


La numérisation modifie <strong>la</strong> re<strong>la</strong>tion<br />

entre instal<strong>la</strong>teur et consommateur<br />

La technologie va tellement vite qu’il n’est plus possible de dire à quoi ressemblera le monde dans dix ans. Cependant, <strong>la</strong> technologie rend<br />

aussi les bâtiments plus intelligents et permet d’élever le niveau des possibilités de services. L’instal<strong>la</strong>teur joue dans ce contexte un rôle<br />

incontournable. Il faut qu’il ait connaissance des opportunités que lui offre <strong>la</strong> numérisation.<br />

Texte Techlink | Photos Shutterstock<br />

D’autres applications très utiles apparaîtront<br />

à l’avenir, comme le rég<strong>la</strong>ge automatique des<br />

systèmes HVAC ou encore l’entretien prédictif.<br />

Entretien prédictif<br />

Comme son nom l’indique, l’entretien prédictif<br />

est une méthode orientée vers <strong>la</strong> prévention<br />

d’une panne ou d’un dérèglement (en fonction de<br />

paramètres que vous tenez à l’œil) … et que vous<br />

allez pouvoir anticiper à temps.<br />

L’entretien prédictif nécessite des connaissances<br />

spécialisées aussi bien des instal<strong>la</strong>tions que des<br />

techniques d’entretien de l’instal<strong>la</strong>tion. A ce<strong>la</strong><br />

s’ajoute <strong>la</strong> capacité de prédire quand se produira<br />

une panne future. Il existe des détecteurs<br />

capables de mesurer <strong>la</strong> température, de surveiller<br />

l’humidité re<strong>la</strong>tive, de mesurer <strong>la</strong> teneur en<br />

CO 2<br />

, de contrôler <strong>la</strong> fermeture des valves, etc.<br />

Couplés à des machines ou à des instal<strong>la</strong>tions,<br />

ces détecteurs donnent d’importantes quantités<br />

de données qui livrent des renseignements sur <strong>la</strong><br />

condition de l’instal<strong>la</strong>tion.<br />

D’autres applications très utiles apparaîtront à l’avenir, comme le rég<strong>la</strong>ge automatique des systèmes HVAC ou<br />

encore l’entretien prédictif.<br />

Nous observons que les bâtiments ne sont plus<br />

exclusivement une « enveloppe protectrice » et qu’ils<br />

deviennent des fournisseurs de services connectés,<br />

capables d’interagir non seulement avec leurs<br />

utilisateurs, mais aussi entre eux. Nous entrons<br />

dans l’ère des bâtiments et villes intelligents.<br />

Smart building<br />

Les villes intelligentes s’appuient sur <strong>la</strong><br />

numérisation pour optimiser leur gestion dans<br />

toutes sortes de domaines comme le développement<br />

durable, <strong>la</strong> mobilité, <strong>la</strong> gouvernance,<br />

l’urbanisme, l’énergie et l’environnement, ainsi<br />

que l’inclusion et <strong>la</strong> participation. L’objectif est de<br />

générer du bien-être pour les nombreuses parties<br />

prenantes – citoyens, entreprises et organisations.<br />

La construction intelligente et les bâtiments<br />

intelligents jouent un rôle central dans <strong>la</strong> création<br />

d’un environnement où <strong>la</strong> vie peut se déployer<br />

et s’aménager sur des modes à <strong>la</strong> fois plus<br />

intelligents et plus faciles.<br />

Intelligence artificielle (AI)<br />

Pour faire simple, l’AI signifie qu’un logiciel<br />

peut, sur <strong>la</strong> base des données présentes dans le<br />

système, tirer automatiquement des conclusions<br />

« intelligentes ». Dans le monde de l’informatique,<br />

l’AI est connue depuis longtemps. Quant aux<br />

solutions basées sur l’AI ayant déjà généré<br />

des évolutions dans d’autres secteurs, elles ne<br />

pourront que devenir monnaie courante aussi<br />

dans le secteur du HVAC.<br />

La re<strong>la</strong>tion client-instal<strong>la</strong>teur se<br />

transforme<br />

Pour Ruben Delvaeye (CSTC), les choses sont<br />

c<strong>la</strong>ires : « L’instal<strong>la</strong>teur ne doit plus attendre que<br />

le client signale un problème (susceptible de<br />

causer un dommage irréparable à l’instal<strong>la</strong>tion<br />

et à son environnement). Non, c’est l’instal<strong>la</strong>teur<br />

lui-même qui peut indiquer qu’un entretien est<br />

indispensable, et ce sur <strong>la</strong> base des données<br />

collectées dans l’instal<strong>la</strong>tion. Alors que par le<br />

passé l’offre de l’instal<strong>la</strong>teur s’arrêtait à <strong>la</strong> vente<br />

et l’instal<strong>la</strong>tion d’un produit, une part croissante<br />

de l’attention se porte à présent vers les services<br />

connexes, au bénéfice tant du client que de<br />

l’instal<strong>la</strong>teur lui-même ».<br />

Le directeur commercial de Techlink, Jan Lhoëst, va<br />

dans le même sens et précise : « La prise en charge<br />

totale va encore un cran plus loin que le fait d’offrir<br />

<strong>la</strong> maintenance en complément de l’instal<strong>la</strong>tion,<br />

et elle représente une opportunité importante<br />

pour les entrepreneurs, car elle peut décharger le<br />

92 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


« La technologie rend les bâtiments plus<br />

intelligents et permet d’élever le niveau des<br />

possibilités de services. L’instal<strong>la</strong>teur joue<br />

dans ce contexte un rôle incontournable. »<br />

donneur d’ordres commercial et le consommateur,<br />

avec un é<strong>la</strong>rgissement du conseil et de l’exécution<br />

des travaux à <strong>la</strong> gestion et à <strong>la</strong> maintenance. Cette<br />

tendance s’inscrit aussi dans le glissement de <strong>la</strong><br />

possession (produit) vers l’utilisation (service). Le<br />

client ne paie plus pour l’instal<strong>la</strong>tion, mais pour le<br />

confort de l’habitat ou du travail et ne se soucie<br />

nullement de l’instal<strong>la</strong>tion ».<br />

Solutions sanitaires intelligentes<br />

Les vagues de chaleur des derniers étés ne<br />

<strong>la</strong>issent p<strong>la</strong>ner aucun doute : l’eau est une denrée<br />

précieuse. Avec le changement climatique, le stress<br />

hydrique est présent dans de plus en plus de lieux.<br />

Notre pays devra donc redoubler d’efforts pour<br />

conserver de l’ordre dans l’approvisionnement en<br />

eau et faire en sorte que l’on ne consomme pas<br />

plus d’eau que nécessaire.<br />

Certaines applications intelligentes peuvent<br />

d’ailleurs favoriser <strong>la</strong> baisse de <strong>la</strong> consommation<br />

d’eau. Ici aussi, il s’avère que <strong>la</strong> technologie n’est<br />

pas un objectif en soi du bâtiment intelligent,<br />

mais bien un moyen, à savoir économiser.<br />

Il existe également des solutions sanitaires<br />

intelligentes pour économiser l’eau. Les chasses<br />

d’eau automatiques en sont les exemples les plus<br />

connus. Mais il existe aussi des urinoirs intelligents<br />

qui mesurent en permanence <strong>la</strong> teneur en sel de<br />

l’eau, ce qui génère des avantages considérables<br />

en termes de nettoyage.<br />

A retenir !<br />

Nous le constatons, les technologies intelligentes<br />

permettent de diminuer <strong>la</strong> consommation énergétique<br />

et d’améliorer le confort des utilisateurs, mais<br />

aussi de susciter une utilisation des matériaux<br />

plus responsables et d’améliorer <strong>la</strong> gestion et <strong>la</strong><br />

maintenance. Elles peuvent également contribuer<br />

à déb<strong>la</strong>yer <strong>la</strong> voie vers l’économie circu<strong>la</strong>ire et<br />

générer des bâtiments plus adaptables. ❚<br />

Smart Buildings In Use<br />

Le cluster Smart Building In Use du CSTC<br />

réunit des entre preneurs, des gestionnaires<br />

d’immeubles, des fabricants et des<br />

intégrateurs de nouvelles techno logies<br />

pour qu’ils recherchent des solu tions<br />

techno logiques novatrices améliorant <strong>la</strong><br />

maintenance et <strong>la</strong> gestion des bâtiments.<br />

Plus d’info sur<br />

www.smartbuildingsinuse.be.<br />

Les villes intelligentes s’appuient sur <strong>la</strong> numérisation pour optimiser leur gestion dans toutes sortes de domaines.<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 93


CONSTRUIRE LA<br />

WALLONIE<br />

DEVENIR PARTENAIRE<br />

DE CONSTRUIRE LA<br />

WALLONIE ?<br />

Tant sur le site web que dans le<br />

magazine imprimé, nous vous donnons<br />

<strong>la</strong> possibilité de faire partie de l'aperçu<br />

des fabricants et fournisseurs les plus<br />

renommés du secteur.<br />

Vous pouvez ainsi notamment :<br />

• Être repris comme partenaire dans les pages<br />

de service du magazine professionnel<br />

• Être mentionné gratuitement dans le<br />

tout nouvel index des entreprises sur<br />

construire<strong>la</strong>wallonie.be<br />

• Obtenir une position sponsorisée avec page de<br />

profil personnalisée sur construire<strong>la</strong>wallonie.be<br />

• Profiter de votre widget d'entreprise, avec liens<br />

vers le contenu rédactionnel, les actualités et<br />

autres outils marketing pertinents<br />

Intéressé ?<br />

• Appelez le +32 50 36 81 70<br />

• Surfez sur construire<strong>la</strong>wallonie.be/adverteren/<br />

• Scanner le code QR<br />

SCANNEZ LE<br />

CODE QR<br />

Nos chefs d'édition vous détailleront volontiers nos<br />

offres de partenariat.<br />

construire<strong>la</strong>wallonie.be


Partenaires en construction<br />

Vous cherchez de l’information détaillée sur<br />

nos partenaires en construction ?<br />

Scannez ce QR-code avec votre smartphone.<br />

construire<strong>la</strong>wallonie.be/entreprises<br />

AERTSSEN TERRASSEMENTS SA<br />

Rue des Tuiliers 8<br />

4480 HERMALLE-SOUS-HUY<br />

T +32 3 252 35 40<br />

F +32 3 252 35 43<br />

E infoterrassement@aertssen.be<br />

W www.aertssen.be<br />

MASTER BUILDERS SOLUTIONS<br />

BELGIUM NV<br />

Nijverheidsweg 89<br />

3945 HAM<br />

T +32 11 34 04 34<br />

E mbs-cc-be@mbcc-group.com<br />

W www.master-builders-solutions.be<br />

COPRO<br />

Quadri kleuren<br />

Donker groen:<br />

C: 100<br />

M: 0<br />

Y: 90<br />

K: 40<br />

Quadri kleuren<br />

Licht groen:<br />

C: 70<br />

M: 0<br />

Y: 100<br />

K: 0<br />

Z.1. Researchpark -Kranenberg 190<br />

1731 ZELLIK (ASSE)<br />

T +32 2 468 00 95<br />

E info@copro.eu<br />

W www.copro.eu<br />

DELABIE BENELUX<br />

Rue des Bassins 20<br />

1070 BRUXELLES<br />

T +32 2 520 16 76<br />

F +32 2 520 19 78<br />

E info@de<strong>la</strong>biebenelux.com<br />

W www.de<strong>la</strong>biebenelux.com<br />

AANNEMINGSBEDRIJF AERTSSEN NV<br />

Laageind 91<br />

2940 STABROEK<br />

DE WAAL SOLID FOUNDATIONS<br />

T +’32 3 561 09 50<br />

F +’32 3 561 09 59<br />

E info@aertssen.be<br />

W www.aertssen.be<br />

BE-CERT<br />

CRÉATIONS & AMÉNAGEMENTS SPRL<br />

Rue Léopold, 160<br />

7080 LA BOUVERIE<br />

T +32 473 89 21 46<br />

Voshol 6A<br />

9160 LOKEREN<br />

T +32 9 340 55 00<br />

F +32 9 340 55 18<br />

Edmond Van Nieuwenhuyse<strong>la</strong>an 6<br />

1160 BRUXELLES<br />

E creation.amenagement@skynet.be<br />

W www.creationetamenagements.be<br />

E info@dewaal.eu<br />

W www.dewaal.eu<br />

T +32 2 234 67 60<br />

E info@be-cert.be<br />

ALLTERRA BELUX<br />

W www.be-cert.be<br />

Gontrode Heirweg 148B<br />

DDS +<br />

9090 MELLE<br />

T +32 9 277 16 00<br />

E info@allterra-belux.com<br />

W www.allterra-belux.com<br />

BRAEM NV/SA<br />

Handzaamse Nieuwstraat 7<br />

Avenue Louise 251 b7<br />

1050 BRUXELLES<br />

T +32 2 340 32 32<br />

E mail@dds.plus<br />

W www.dds.plus<br />

DESCHACHT<br />

Antwerpsesteenweg 1068<br />

9041 GENT-OOSTAKKER<br />

T +32 9-355 74 54<br />

8610 HANDZAME<br />

F +32 9 355 76 79<br />

T +32 51 57 58 70<br />

E oostakker@deschacht.eu<br />

E info@braem.be<br />

W www.deschacht.eu<br />

ASSAR L’ATELIER ARCHITECTS<br />

W www.braem.com<br />

Filiale de Assar Architects<br />

Rue de <strong>la</strong> Spinette 36<br />

D+A CONSULT<br />

P.I. des Hauts-Sarts Deuxième Avenue 24<br />

Rue Sainte-Marie 5/12<br />

5140 SOMBREFFE<br />

Meiboom 26, 1500 HALLE<br />

4040 HERSTAL<br />

4000 LIÈGE<br />

T +32 4 221 20 00<br />

E architects@assar.com<br />

T +32 71 82 70 70<br />

F +32 71 82 70 71<br />

E info.sombreffe@braem.be<br />

Kardinaal Mercierplein 2, 2800 MECHELEN<br />

T +32 2 363 89 10 (Halle)<br />

T +32 15 56 09 56 (Mechelen)<br />

E info@da.be<br />

T +32 4 256 56 10<br />

F +32 4 256 56 19<br />

E herstal@deschacht.eu<br />

W www.assar.com<br />

W www.braem.com/fr<br />

W www.da.be<br />

W www.deschacht.eu<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 95


24, rue Salomon de Rothschild - 92288 Suresnes - FRANCE<br />

Tél. : +33 (0)1 57 32 87 00 / Fax : +33 (0)1 57 32 87 87<br />

Web : www.carrenoir.com<br />

Partenaires en construction<br />

Vous cherchez de l’information détaillée sur<br />

nos partenaires en construction ?<br />

Scannez ce QR-code avec votre smartphone.<br />

construire<strong>la</strong>wallonie.be/entreprises<br />

DORMAKABA BELGIUM NV<br />

Monnikenwerve 17-19<br />

8000 BRUGES<br />

T +32 50 45 15 70<br />

E info.be@dormakaba.com<br />

W www.dormakaba.be/fr<br />

EURO RENT LOCATION DE MATÉRIEL<br />

Bisschoppenhof<strong>la</strong>an 631<br />

2100 DEURNE (ANTWERPEN)<br />

T +32 3 325 43 00<br />

E liften@eurorent.be<br />

W www.eurorent.be<br />

FEDBETON<br />

Rue du Lombard 42<br />

1000 BRUXELLES<br />

T +32 2 735 01 93<br />

E info@fedbeton.be<br />

W www.fedbeton.be<br />

GEBROEDERS GEENS NV<br />

Hinnenboomstraat 5<br />

2320 HOOGSTRATEN<br />

T +32 3 314 79 30<br />

F +32 3 314 84 56<br />

E info@knikmops.be<br />

W www.geens-gebr.be<br />

ELOY TRAVAUX<br />

Zoning de Damré, rue des Spinettes 13<br />

4140 SPRIMONT<br />

T +32 4 382 34 44<br />

F +32 4 382 33 03<br />

E info@eloy.be<br />

W www.eloy.be<br />

FDS NV<br />

Industriepark Drongen 11A<br />

9031 DRONGEN<br />

T +32 92 80 84 30<br />

F +32 92 80 84 39<br />

E info@fds.be<br />

W www.fds.be<br />

FEREB<br />

Avenue Grand-Champs 148<br />

1150 WOLUWÉ SAINT PIERRE<br />

T +32 15 41 31 24<br />

E secretariat@fereb.be<br />

W www.fereb.be<br />

GM RECYCLING BVBA<br />

Krommeveldstraat 1<br />

9971 LEMBEKE<br />

FONDATEL LECOMTE – BSI<br />

T +32 9 378 39 47<br />

ENGIE FABRICOM<br />

ENGIE_axima<br />

RÉFÉRENCES COULEUR<br />

solid_BLUE_PANTONE Boulevard Símon Bolívar 34<br />

22/10/2015<br />

1000 BRUXELLES<br />

PANTONE PROCESS CYAN C<br />

T +32 2 370 31 11<br />

E info.fabricom.be@engie.com<br />

W www.engie-fabricom.com<br />

FEBE<br />

Federatie van de betonindustrie<br />

Boulevard du Souverain 68 b5<br />

1170 WATERMAEL-BOITSFORT<br />

T +32 2 735 80 15<br />

E mail@febe.be<br />

Rue Georges Stephenson 1<br />

7180 SENEFFE<br />

T +32 64 23 63 23<br />

F +32 64 23 63 29<br />

E seneffe@fondatel.com<br />

W www.lecomtefondatel.be<br />

F +32 9 378 48 20<br />

E info@gmrecycling.be<br />

W www.gmrecycling.be<br />

W www.febe.be<br />

HÄFELE BELGIUM SA<br />

ENGELS SURFACES<br />

Paardenmarkt 83<br />

2000 ANTWERPEN<br />

T + 32 3 2<strong>02</strong> 88 21<br />

F + 32 3 231 01 74<br />

E info@engels-surfaces.be<br />

FEBELCEM<br />

68 boulevard du Souverain - Boîte 11<br />

1170 BRUXELLES<br />

T +32 2 645 52 11<br />

F +32 2 640 06 70<br />

E info@febelcem.be<br />

gas.be<br />

GAS.BE<br />

P<strong>la</strong>ce Masui 15<br />

1000 BRUXELLES<br />

T +32 2 383 <strong>02</strong> 00<br />

E info@gas.be<br />

Lindestraat 5<br />

9240 ZELE<br />

T +32 5 245 01 14<br />

F +32 5 245 01 51<br />

E info@hafele.be<br />

W www.engels-surfaces.be<br />

W www.febelcem.be<br />

W gas.be<br />

W www.hafele.b<br />

96 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


Partenaires en construction<br />

Vous cherchez de l’information détaillée sur<br />

nos partenaires en construction ?<br />

Scannez ce QR-code avec votre smartphone.<br />

construire<strong>la</strong>wallonie.be/entreprises<br />

sprl<br />

JOSKIN SA<br />

Rue de Wergifosse 39<br />

4630 SOUMAGNE<br />

T +32 4 377 35 45<br />

F +32 4 377 10 15<br />

E info@joskin.com<br />

W www.joskin.com<br />

LENAERTS BLOMMAERT<br />

VERHUUR SPRL<br />

Jan de Malsche<strong>la</strong>an 8<br />

9140 TEMSE<br />

T +32 3 771 38 81<br />

E info@LBV.be<br />

LHOIST<br />

Rue Charles Dubois 28<br />

1342 LIMELETTE<br />

T +32 10 23 07 11<br />

F +32 10 23 09 50<br />

E info@lhoist.com<br />

W www.lhoist.com<br />

RDS ELECTRONICS BVBA<br />

IZ Harelbeke-Zuid B 2040<br />

Spoorwegstraat 26, 8530 HARELBEKE<br />

T +32 57 33 55 77<br />

F +32 57 33 82 65<br />

E info@rdselectronincs.be<br />

W www.lenaertsblommaert.be<br />

W www.rdselectronics.be<br />

KFV<br />

Ramgatseweg 15<br />

4941 VN RAAMSDONKSVEER<br />

T +31 85 486 10 80<br />

E info-b@siegenia.com<br />

W www.siegenia.com<br />

LITHOBETON SA<br />

Route de <strong>Wallonie</strong> 140<br />

7331 BAUDOUR<br />

T +32 65 64 11 21<br />

F +32 65 64 11 22<br />

E info@lithobeton.be<br />

PERI BENELUX BELGIÊ<br />

K<strong>la</strong>mpovenweg 300<br />

2850 BOOM<br />

T +32 52 31 99 31<br />

E info@peri.be<br />

W www.peri.be<br />

SIEGENIA BENELUX<br />

Ramgatseweg 15<br />

4941 VN RAAMSDONKSVEER<br />

T +31 85 486 10 80<br />

E info-b@siegenia.com<br />

W www.siegenia.com<br />

W www.lithobeton.be<br />

KOPPEN.BE<br />

Industriepark Brechtsebaan 22<br />

2900 SCHOTEN<br />

T +32 3 680 12 34<br />

F +32 3 680 12 30<br />

E info@koppen.be<br />

W www.koppen.be<br />

LOISELET<br />

Rue Des Matelots 70<br />

7800 ATH<br />

T +32 68 26 46 46<br />

E info@loiselet.be<br />

PRIMAGAZ<br />

Kanaalweg 87<br />

3980 TESSENDERLO<br />

T +32 13 61 82 00<br />

E info@primagaz.be<br />

W www.primagaz.be/nl-be<br />

SIGN & FACADE LIÈGE SA<br />

2, rue des Nouvelles Technologies<br />

4460 GRÂCE-HOLLOGNE<br />

T +32 4 239 75 75<br />

F +32 4 239 75 85<br />

E liege@sign-facade.be<br />

W www.sign-facade.be<br />

W www.loiselet.be<br />

G.SMEYERS NV<br />

LEICA GEOSYSTEMS NV<br />

Jan Emiel Mommaerts<strong>la</strong>an 18A<br />

LOISELET SG LOCATION<br />

Rue Isidore Derèse 107, Boite 1<br />

PLAQUES DE ROULAGE.BE BVBA<br />

Schrijnwerkers<strong>la</strong>an 5, Industriezone De Zaat<br />

Bruggestraat 16<br />

2240 ZANDHOVEN<br />

1831 DIEGEM<br />

5190 JEMEPPE-SUR-SAMBRE<br />

9140 TEMSE<br />

T +32 3 484 40 57<br />

T +32 2 209 07 09<br />

T +32 71 20 11 20<br />

T +32 3 710 50 00<br />

F +32 3 484 58 72<br />

E sales.be@leica-geosystems.com<br />

E info@loiseletsg.be<br />

E info@p<strong>la</strong>quesderou<strong>la</strong>ge.be<br />

E info@gsmeyers.be<br />

W www.leica-geosystems.com/nl<br />

W www.loiselet.be<br />

W www.p<strong>la</strong>quesderou<strong>la</strong>ge.be<br />

W www.gsmeyers.be<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE | 97


Partenaires en construction<br />

Vous cherchez de l’information détaillée sur<br />

nos partenaires en construction ?<br />

Scannez ce QR-code avec votre smartphone.<br />

construire<strong>la</strong>wallonie.be/entreprises<br />

STELCON<br />

Schrijnwerkers<strong>la</strong>an 8 - ZI De Zaat<br />

9140 TEMSE<br />

T +32 3 771 69 94<br />

E info@stelcon.be<br />

W www.stelcon.be<br />

TOPOLASER<br />

Route De Saussin 38/13A<br />

5190 SPY<br />

T +32 81 56 71 17<br />

F +32 81 56 71 53<br />

E info@topo<strong>la</strong>ser.be<br />

W www.<strong>la</strong>sertopo.be<br />

S.A. TROX BELGIUM NV<br />

Boulevard Paepsem 18G<br />

1070 BRUXELLES<br />

T +32 2 522 07 80<br />

E info@trox.be<br />

W www.trox.be<br />

VERHOEVEN TRAINS DE CHENILLES<br />

Nederwijk Oost 278<br />

9400 NINOVE<br />

T 32 54 33 81 11<br />

E info@verhoevenrijwerk.be<br />

W www.verhoeventrainsdechenilles.be<br />

STEVENS-APRIL VERVOER BVBA<br />

Schrijnwerkers<strong>la</strong>an 5 - ZI De Zaat<br />

9140 TEMSE<br />

T +32 3 711 19 91<br />

E info@stevens-april.be<br />

W www.stevens-april.be<br />

TOPCON POSITIONING BELGIUM<br />

Doornveld 141<br />

1731 ZELLIK<br />

T +32 2 466 82 30<br />

F +32 2 466 83 00<br />

E info@topconsokkia.be<br />

W www.topconpositioning.com<br />

TRAMAC SA<br />

Avenue de l'Energie 11<br />

4432 ALLEUR<br />

T +32 4 263 99 84<br />

E tramac@tramac.be<br />

W www.tramac.be<br />

TRBA<br />

Rue de l’Europe 6<br />

7600 PÉRUWELZ<br />

T +32 69 77 95 95<br />

E trba@trba.be<br />

W www.trba.com<br />

VAN LAECKE GROUP<br />

Schatting 8<br />

8210 ZEDELGEM<br />

T +32 50 55 18 90<br />

F +32 50 20 17 34<br />

E info@van<strong>la</strong>eckegroup.com<br />

W www.van<strong>la</strong>eckegroup.com<br />

Vleugelboot 51<br />

3991 CM HOUTEN<br />

T +31 30 68 68 100<br />

VALIPAC<br />

Avenue Reine Astrid 59 A bte 11<br />

1780 WEMMEL<br />

T +32 2 456 83 10<br />

E info@valipac.be<br />

W www.valipac.be<br />

WOLFMAT WOLFMAT - WOLFTECH - WOLFTECH<br />

Nijverheidstraat 5<br />

Nijverheidstraat 5<br />

1830 MACHELEN<br />

1830 MACHELEN<br />

WOLFMAT<br />

Machines pour le secteur de <strong>la</strong> construction<br />

T +32 2 649 00 78<br />

WOLFMAT<br />

E info@wolfmat.be<br />

W www.wolfmat.be<br />

Machines pour le secteur de <strong>la</strong> construction<br />

T +32 2 649 00 78<br />

WOLFTECH<br />

E Coffrage info@wolfmat.be & Soutènement<br />

T +32 2 251 41 33<br />

E info@wolftech.be<br />

W www.wolftech.be<br />

W www.wolfmat.be<br />

WOLFTECH<br />

Coffrage & Soutènement<br />

T +32 2 251 41 33<br />

E info@wolftech.be<br />

W www.wolftech.be<br />

YANMAR COMPACT<br />

TOP-OFF NV<br />

TROAX<br />

EQUIPMENT EUROPE<br />

Europark 2015<br />

Schaliënhoevedreef 20c<br />

VIAKAN<br />

25, Rue de <strong>la</strong> Tambourine<br />

3530 HOUTHALEN-HELCHTEREN<br />

T +32 11 39 73 00<br />

F +32 11 39 73 01<br />

E tom@topoff.eu<br />

2800 MECHELEN<br />

T +32 15 28 17 30<br />

F +32 15 71 51 64<br />

E info@troax.be<br />

Kasteelstraat 8b<br />

1650 BEERSEL<br />

T +32 23 31 25 63<br />

F +32 23 31 25 62<br />

E info@viakan.be<br />

52100 SAINT-DIZIER (FRANCE)<br />

T +33 3 25 56 39 75<br />

F +33 3 25 56 94 69<br />

E ycee-contact@yanmar.com<br />

W www.topoff.be<br />

W www.troax.com<br />

W www.viakan.be<br />

W www.yanmarconstruction.fr<br />

98 |<br />

CONSTRUIRELAWALLONIE.BE


SINGLE et MULTI<br />

CASUAL<br />

PRODIGY<br />

ONNIX<br />

CONSOLE<br />

PRODIGY, l’unité de type mural de Kaysun révolutionne le travail d’instal<strong>la</strong>tion et<br />

d’entretien préventif. Elle est facile à monter, facile à entretenir et possède toute <strong>la</strong><br />

technologie R-32 de <strong>la</strong> marque de fabrique Kaysun.<br />

CASSETTE<br />

GAINABLE<br />

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES<br />

• Une gamme très étendue<br />

• Garantie de 5 ans sur les pièces<br />

• Propre service après-vente<br />

• Rapport prix/qualité très favorable<br />

• Verrouil<strong>la</strong>ble en mode chauffage<br />

THERMO COMFORT - Paardenmarkt 83 - 2000 Antwerpen - T. : +32 3 231 88 84 - F. : +32 3 231 01 74 - info@thermocomfort.be - www.thermocomfort.be


Comfort wanden<br />

Murs Comfort<br />

Sandwichpanelen<br />

Panneaux Sandwich<br />

Dubbele wanden<br />

Prémurs<br />

Massieve wanden<br />

Murs Pleins<br />

www.kerkstoel2000.be

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!