AUTO TRENDS 298 FR_BR

pressandweb

298 MAI 2021

OFFERT : 32 PAGES MOTOS >>


4,90

Autowww.autotrends.be

Mobility

Life

P

FAKE

NEWS !

O U R N E R I E N

M A N Q U E R

D E L A N O U V E L E

M O B I L I T É

N°9 Mai 2021

B I M E S T R I E L

2€

E-MARKET

Volkswagen ID.4

Dacia Spring

High-tech

ou low cost ?

La vérité

sur l’électrique

et sur

de vieilles légendes

L’ÉLECTRICITÉ

ATTAQUÉE

Critiques fondées ?

Le vrai, le faux !

L’avion hybride Politiquement correct, en attendant mieux

Cherchez l’erreur Gratuité des transports en commun… Qui paye ?

Motos à hydrogène La Powerpaste, une idée à creuser

Mensuel mai 2021

P307393 MassPost Eupen

Essais

Hyundai i20 • Hyundai i30 • Jeep Compass

Mercedes-Maybach GLS 600 • Suzuki Across

Kia Picanto • Mazda CX-5

AVEC NOS SUPPLÉMENTS GRATUITS

Ford Fiesta ST Edition


L’HYBRIDE AU PRIX

DE L’ESSENCE*

TOYOTA C-HR HYBRIDE

TOYOTA.

PENSEZ-Y.

4,9-5,3 L / 100 KM | 110-120 G / KM (WLTP) | www.toyota.be

30% DE CONSOMMATION EN MOINS (1) | SE RECHARGE EN ROULANT

* Toyota C-HR hybride – l’hybride au prix de l’essence correspondante : correspond à une remise de 3.000 € sur les versions hybrides du Toyota C-HR (modèle de référence – similaire en

termes de prix, de gabarit, d’équipement et de motorisation – utilisé pour estimer la différence de prix entre version hybride et version essence : Corolla TS 1.8 Dynamic (€ 29.460 BTWin)

et Corolla TS 1.2 Dynamic (€ 26.610 BTWin)). Offres optionnelles, non cumulables et disponibles uniquement pour les clients particuliers, non obligatoires et soumises à conditions.

Offres valables du 01.05.2021 au 31.05.2021, à l'achat d'une nouvelle voiture chez les concessionnaires participants du réseau Toyota agréé en Belgique. Pour plus d’informations sur

cette promotion, consultez votre distributeur Toyota ou notre site www.toyota.be. Véhicule illustré avec options ou accessoires. (1) Sur base des essais du Toyota C-HR Hybride

(5,0 L/100 km) et de ses concurrents (motorisations essence, 8,1 L/100 km en moyenne) publiés par le Moniteur/Autogids.


ÉDITO

Déclaration d’amour

Àforce de voir l’auto attaquée de toutes parts,

e finissais par douter. Seraise devenu

has been avec mon amour pour la bagnole

pparemment pas du tout ne étude

réalisée pour Carext révèle que les ranais (et on peut

imaginer que les chires seraient très comparables che

nous) aiment touours leur voiture. 76 des automobilistes

affirment par exemple qu’ils ne pourraient pas s’en passer.

ieux encore 79 des ranais estiment que la voiture ore plus de liberté et de exibilité

que les autres moyens de transport. t surtout, 6 d’entre eux déclarent avoir une voiture de

rve à laquelle ils pensent souvent.

ous ne sommes donc pas, vous et moi, de vieux fous déconnectés

de la réalité du monde actuel. uf Sérieusement, ce sondage

a un cté rassurant, et on peut espérer que les politiciens qui

s’attaquent à l’obet de notre passion prendront connaissance de

ces chires. Cela les calmera peuttre un peu.

« CELA CALMERA

PEUT-ÊTRE LES

POLITICIENS

ANTI-BAGNOLES. »

t que ceux qui pensent que les eunes n’ont pas la mme perception se détrompent dans la

tranche des 12 ans, les ranais sont mme encore plus nombreux (7 au lieu de 6) à

rver d’une belle voiture. Seul « hic à mes yeux esla fait partie des voitures les plus souvent

citées. on, on ne peut pas non plus demander à tout le monde d’avoir bon got

Stéphane Lémeret

Directeur des rédactions

stephaneautotrends.be

Réagissez sur notre page facebook Auto Trends Magazine

& rejoignez-nous aussi sur Instagram.

www.autotrends.be / 3


298, mai 2021

SOMMAIRE

www.autotrends.be

Dans ce numéro

8 Appel à nos lecteurs

Auto Trends n°300

20

26 Minilease

La solution de exibilité

Rubriques

3 Édito

7 News

16 Ancien essai Maybach 62

30 Pneus

34 Loisirs

38 Les carnets de Jan Muylaert

41 L’humeur de Joris Van Roy

42 Formule 1

46 La chronique de Thierry Neuville

48 La chronique de Rodrigue Gillion

50 Chronique Alpine GT4

Auto

P307393

Masspost Wavre

www.autotrends.be

53 Auto Trends Classics

Trends Moto

Moto

100%

72 Le prix des voitures neuves

BELGE

78 L’humeur de Christian Hubert

Essais

10 Hyundai i20

12 Hyundai i30

14 Mercedes-Maybach GLS 600

18 Jeep Compass

20 Suzuki Across

22 Ford Fiesta ST

24 Kia Picanto

28 Abarth 595

Prochain numéro

Le 4 juin 2021

Avec notamment

l’essai de la

Maserati MC20 !

Auto

MENSUEL AUTOMOBILE

Édité par Moovic srl

Rue de l’Espiniat 4

1380 Lasne

stephane@autotrends.be

DIRECTEUR DES RÉDACTIONS

Stéphane Lémeret

CONSEILLER À LA DIRECTION

Éric Heidebroek

PUBLICITÉ RÉGIONALE

DIRECTRICE

Monique Delvaux

NATIONAL ADVERTISING SALES

Carlo Bonhomme • carlo@autotrends.be

Paola Sciabica • paola.sciabica@autotrends.be

MOTO TRENDS

Press System Agency

DIRECTEUR ARTISTIQUE

Samuel D’Agostino

PHOTOGRAPHES

Samdago

Georges De Coster

Sophie Graillon

JOURNALISTES

Laurent Zilli

Nicolas Morlet

Maxime Hérion

Brecht Vanhaelewyn

Vincent Hayez

Olivier de Wilde

Paul Fraikin

Charles Demoulin

Christian Hubert

Christiane Goor

La responsabilité d S ne peut en aucun cas tre engagée directement ou indirectement sur base des articles rédactionnels ni dans les transactions eectuées sur base du ournal.

oute reproduction, mme partielle, et/ou utilisation du contenu de ce ournal (tant les petites annonces, encarts publicitaires quarticles rédactionnels), de quelque manière que ce soit, est interdite.

4 / www.autotrends.be


POUR UNE NOUVELLE

GÉNÉRATION.

Découvrez une gamme luxueuse d’équipements au design marquant avec

le nouvel EQA, athlète compact 100 % électrique. Systèmes de sécurité

et confort inégalé, système d’infodivertissement intelligent MBUX, une

autonomie jusqu’à 424 km, tout est pensé pour vous garantir d’excellentes

sensations de conduite. Pour vous dont l’avenir se conçoit dès aujourd’hui.

Découvrez-le sur mercedes-benz.be/eqa-fr.

17,8 - 19,1 kWh/100 KM • 0 - 0 G/KM CO 2 (WLTP).

Contactez votre concessionnaire pour toute information relative à la fiscalité de votre véhicule.

Informations environnementales AR 19/3/2004: www.mercedes-benz.be – Donnons priorité à la sécurité.


NEW

MG EHS

Plug-in Hybride

Prix catalogue conseillé

34.985€ *

Configurez votre MG EHS

1,8 L / 100 km. 43 G / KM CO 2

(WLTP)

*Le prix catalogue conseillé de la MG EHS version Comfort est de 34.985 € (TVAC) et est valable du 01/05/2021 au 31/05/2021. Photo non contractuelle.

Informations environnementales [AR 19/03/2004] : www.mgmotor.be. MG Motor se réserve le droit d’apporter, sans préavis, des modifications aux

spécifications, coloris et matériaux. WLTP: Contactez votre Brandstore pour toute information relative à la fiscalité de votre véhicule.


ACTUS NEWS

Cyberster MG revisite son passé

Conçue par le bureau britannique de recherches et développements de

SAIC, la maison-mère de MG, la Cyberster est un roadster électrique au

look ravageur. La marque n’a pas révélé de détails quant à sa mécanique.

On sait juste qu’elle dispose d’une autonomie de 800 km et qu’elle est

capable de bondir de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes. Connectée

au réseau 5G, la voiture dispose de phares « Magic Eye » qui s’ouvrent

lorsqu’ils sont utilisés. Cet hommage au passé de MG qui a été en son

temps le plus gros constructeur de roadsters a été présenté au Salon

de Shanghai.

Sérieux contretemps

pour Tesla

En 2019, Tesla a annoncé son intention de construire

sa « Gigafactory » dans la région de Brandebourg,

près de Berlin. Depuis, les problèmes s’accumulent.

La marque a notamment suscité des levées de

boucliers d’associations locales qui craignent la

destruction de l’habitat de lézards et de serpents,

ou des manquements liés au traitement des eaux

usées. ’une superficie de 300 hectares, l’usine

devait produire 500.000 véhicules par an et un

nombre incroyable de batteries. Si son ouverture

était prévue en juillet, celle-ci sera retardée car Tesla

n’a touours pas reu de permis définitif. ourtant,

de gros travaux ont déjà été entrepris. Sacré Elon,

il n’en loupe pas une…

Kia 585ch pour l’EV6 !

Symbole de l’avenir électrifié de la marque, la ia 6 est une sorte

de couteau suisse automobile. Sous la carrosserie d’un crossover

familial se cachent des motorisations électriques capables de lui

donner les performances dignes de modèles sportifs. Au choix,

deux batteries de 5 kh et de 77, kh sont proposées. L’6

équipée de la première développe 170 chevaux avec un seul moteur

et 235 lorsqu’elle en a deux. Avec la seconde, elle revendique

229 chevaux, ou 325 dans sa version bimoteur. ia annonce une

autonomie de 510 km.

Les amateurs de performances apprécieront eux la déclinaison

GT, qui développe 585 chevaux et 740 Nm. Grâce à cette cavalerie,

elle est capable de passer de 0 à 100 km/h en 3,5 secondes !

L’6 supporte des charges usqu’à 350 k, ce qui lui permet de

récupérer 100 km d’autonomie en 4 minutes seulement. Son prix

oscille entre 43.990€ et 64.990€.

GR 86

Voici le nouveau

coupé de Toyota

Quelques mois après la présentation de la nouvelle

génération de la Subaru BRZ, son clone, la Toyota GR

86 vient d’être présentée au Japon. Si la première

ne sera pas commercialisée en Europe, la seconde

le sera bien. Sous son capot, on retrouve un moteur

4 cylindres boxer atmosphérique de 2,4 litres

développant 232 chevaux et 250 Nm. Disponible

avec une transmission manuelle ou automatique à

6 rapports, ce coupé mesure à peu près la même

chose que son prédécesseur et pèse 5 kg de moins.

Cependant, sa rigidité est de 50% supérieure grâce

à l’ajout de renforts de caisse. L’habitacle se veut

plus digital, avec entre autres la présence d’un

écran de 7 pouces.

www.autotrends.be / 7


APPEL À NOS LECTEURS

Auto Trends n°300

On a besoin de vous !

En juillet prochain, votre magazine préféré fêtera son 300 e numéro !

À cette occasion, nous consacrerons un dossier exclusif aux voitures

essayées lors de notre première année d’existence (1994)…

et à leurs descendantes actuelles.

Par Frédéric De Backer

C’était en février 1994. Le

premier numéro d’Auto

Trends sortait de presse

avec un slogan : « Tout ce

qu’il faut savoir sur l’auto ».

À l’époque, le magazine se subdivisait

en 5 parties : l’actu, le prix des voitures

neuves, la cote de l’occasion, les petites

annonces et les infos pratiques. Au fil

du temps, le titre a évolué pour vous en

orir touours plus, mais la passion pour

l’automobile est restée la même. C’est

ce qui nous a donné l’idée, pour célébrer

le 300 e numéro qui sortira en juillet

prochain, de reprendre les voitures

essayées à l’époque et de les comparer

à leurs descendantes modernes. Et

pour cela, nous avons besoin de vous.

JOURNÉE « ÉVÉNEMENT »

Nous sommes en effet à la

recherche d’une série de voitures

testées en 1994 et 1995. Lorsque

celles-ci auront été dénichées,

nous organiserons une grande

journée « événement » lors

de laquelle les « anciennes »

et les « nouvelles » seront

réunies pour un shooting

photos destiné à illustrer

notre dossier spécial Numéro

300. Si vous possédez l’une

de ces voitures ou que

vous connaissez quelqu’un

qui en est propriétaire,

n’hésitez pas à contacter

Frédéric De Backer (frederic.debacker@

autotrends.be) afin de participer à cette

belle aventure. •

8 / www.autotrends.be


Nissan Terrano II

VW Golf TDI

Seat Cordoba (GTI)

Suzuki Vitara

Porsche 911 (type 993) Carrera

Land Rover Discovery

Kia Sportage

Volvo 850 (T5)

Skoda Felicia

Ford Escort Cosworth

Mercedes Classe C

Vous connaissez

quelqu'un qui possède

une de ces voitures ?

Faites-nous signe !

www.autotrends.be / 9


ESSAI NOUVEAUTÉ

Hyundai i20

La génération de la

reconnaissance ?

Si Hyundai a trouvé depuis longtemps la bonne recette

sur les segments supérieurs avec son SUV Tucson et sa

compacte i30 notamment, ce n’était jusqu’à présent pas le cas

pour les citadines, où l’i20 était totalement invisible.

Ce nouveau modèle entend bien rebattre les cartes.

Par Nicolas Morlet

Malgré d’indéniables pour le moins original avec ses feux

qualités, la Hyundai « pointus et son bandeau rééchissant

sur toute la largeur du hayon. On

i20 n’a jamais réussi

à faire décoller aimera ou pas mais au moins, cette

ses ventes. Une fois, l’i20 se distinguera dans le ot de

contre-performance à mettre en partie circulation.

sur le dos d’une plastique

très quelconque.

Prix : 21.499€ TVAC

Le constructeur l’a bien

MODERNITÉ

Puissance : 100 ch

compris et a radicalement

changé son fusil

AMBIANTE

V-max : 188 km/h

Conso. mixte :

d’épaule pour cette troisième

génération, qui

même modernité, avec

L’habitacle affiche la

5,1 l/100km

CO2 : 115 g/km

affiche un design bien plus

notamment un combiné

personnel. C’est vrai pour

d’instrumentation digital

à l’affichage personnalisable dès

la partie avant, où l’ensemble pharescalandre

dessine un sourire carnassier.

Mais c’est surtout vrai à l’arrière, Twist, et, dès le troisième (Techno),

le second niveau de finition (sur 4)

un

large écran tactile central de 10,25’’

au très beau rendu. Ce dernier pilote

un système multimédia complet et

réactif, doublé de touches de raccourci

bienvenues. Et cette intégration ne se

fait pas au détriment de commandes

physiques, toujours présentes en

nombre, notamment pour piloter les

différents paramètres de climatisation.

Sur ce point, Hyundai semble avoir

trouvé le bon équilibre entre présentation

moderne et ergonomie. L’i20 se

montre en outre généreuse sur le plan

de l’équipement : la climatisation est

de série, tout comme le régulateur de

vitesse, l’aide au maintien de voie et

bien sûr le freinage d’urgence automatique

avec détection des piétons. En

10 / www.autotrends.be


LA HYUNDAI I20 1.0 T-GDI 48V IMT

EN QUELQUES CHIFFRES

Moteur : 3 cyl., essence, 998cc ;

100ch de 4.500 à 6.000 tr/min ;

172 Nm de 1.500 à 4.000 tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : manuelle 6 rapports.

L/l/H (mm) : 4.040/1.775/1.450

Poids à vide (kg) : 1.090

olume du core l 262

Réservoir (l) : 40

0 à 100 km/h (sec.) : 10,4

essai, très proche des 5,1l/100km

homologués. Une boîte automatique

à 7 rapports est également proposée,

avec une conso moyenne sensible

ment identique.

LES AUTRES MOTORISATIONS

1.2i : 84ch ; 5,2l/100km ; 173km/h ;

16.499€ TVAC.

1.0 T-GDI : 100 ch ; 5,2l/100km ;

188km/h ; 18.999€ TVAC.

C’est aussi avec ce moteur que la cita

dine se montre la plus agréable grâce

au boost apporté au moteur essence

dans les phases d’accélération. Et sur

la route alors h bien Cette i20

profite de son tout nouveau châssis

pour se hisser un peu plus près des

références du segment. La direction ne

manque pas de précision et l’amortis

sement, plutt ferme sur les grosses

irrégularités, ore un bon compromis

entre confort et maintien de la caisse

en courbes.

Plus armée que amais, la nouvelle i se distinguera dans la circulation.

finition haut de gamme Sky, les phares

L, la clim électronique et la surveil

lance des angles morts (entre autres)

font leur apparition. Un équipement

complet donc, à la hauteur des tarifs

pratiqués : 16.599€ pour la version

de base avec le 1.2i et usqu’à 27.69

pour la Sky Line 1.0 i 100ch .

eureusement, généreuse, la Coréenne

l’est aussi avec ses passagers, y

compris à l’arrière. uant au coffre,

cela dépend des versions. Si les 352

litres des motorisations les plus

modestes (1.2l ch et 1.0l 100ch) sont

dans la norme supérieure du segment,

les 262 litres des versions à hybrida

tion légère sont en revanche très

décevants.

MICRO-HYBRIDE

C’est évidemment dommage puisque

c’est avec cette hybridation que la

petite Coréenne se montre la plus effi

ciente, réduisant l’appétit du 1.0

de quelques décilitres aux 100, selon

le cycle L. otre modèle, équipé

de la bote manuelle intelligente inté

grant notamment un embrayage par

cbles couplé au module , s’est

contentée de 5,7l/100km lors de notre

• Ligne personnelle

• Habitacle moderne

et bien construit

• Habitabilité générale

• Équipement disponible

Plus

ien sr, l’i20 n’est pas une sportive

il faudra pour cela attendre la i20

promise rapidement mais elle ore

un comportement désormais plus

gratifiant qu’auparavant. n ville, l’hy

bridation légère fait bien son boulot,

coupant asse tt le moteur thermique

pour basculer en mode « éro émis

sion à basse vitesse, et le redémar

rant promptement et discrètement

le moment venu. ref, l’i20 est désor

mais une alternative convaincante sur

le segment, qui mérite de sortir de

l’ombre.

CONCLUSION

Personnelle, moderne et richement

équipée, la Hyundai i20 se donne

enfin les moyens de réussir dans un

segment âprement disputé. •

Moins

• Contenance du core en

• uelques détails de finition

• Prix élevés des versions

haut de gamme

www.autotrends.be / 11


ESSAI NOUVEAUTÉ

Hyundai i30 Facelift

Un peu de normalité

dans ce monde anormal

Quand tout est trop normal, on aspire à un

peu de fantaisie. Mais quand tout semble

être en vrac, il y a quelque chose de presque

apaisant à se plonger un peu

dans l’ordinaire…

Par Laurent Zilli

AUTRES MOTORISATIONS

1.0 T-GDI : 120ch ; 5,3l/100km ;

196km/h ; 21.999€ TVAC

1.6 i 136ch ; 200km/h ;

28.999€ TVAC

Plus

Moins

• Évolution esthétique bien dosée

• Système multimédia agréable

• Moteurs essence généreux

• Boîte double embrayage

perfectible

• Core moyen pour la catégorie

(Hatchback)

Tout cela pour dire que l’évolution réservée à la 5 portes et à la très belle

de mi-carrière de la Hyundai i30, Fastback, est désormais disponible aussi

une voiture déjà tout ce qu’il y avec le break.

a de normal, est une évolution

très… normale. Pas de grande révolution

électrifiée, pas de transition numérique 48V

majeure à l’intérieur, pas de décision

radicale sur le plan mécanique… À croire

que dans l’actuelle course vers le futur de

l’automobile, la mise à jour de l’i30 est faite

pour calmer le jeu. Voyez par exemple sa

face avant la nouvelle calandre semble

vouloir nous préparer en douceur au choc

visuel que sera le futur Tucson. À l’intérieur

aussi, les évolutions sont simplement

logiques adoption d’un écran pour la

partie centrale des instruments, écran

multimédia agrandi (10,25’’), fonctions

Sous les capots, ça bouge juste ce qu’il

faut pour rester dans l’air du temps. Le

1.4 essence 140ch est remplacé par un

1.5 essence 160ch, et tous les moteurs

adoptent une hybridation légère 48V,

y compris le… 1.6 diesel, pas encore

sacrifié. nfin, yundai propose une

toute nouvelle boîte manuelle 6 qui, par

les miracles de l’électronique, dispose

d’une fonction économique «roue libre,

apanage jusque-là des boîtes auto.

connectées étendues et… c’est tout.

Ajoutons que la gamme

évolue également, puisque

la version « sport soft

Prix : 31.499 € TVAC

Puissance : 159 ch

t que donnent toutes ces

évolutions normales

Une voiture agréablement

N-Line (look plus évocateur, V-max : 210 km/h normale, ou plutôt

cartographie moteur plus

agressive en mode Sport,

suspensions arrière plus

dynamiques), jusque-là

Conso. mixte :

6,3 l/100km

CO2 : 143 g/km

normalement améliorée. Car

le nouveau 1.5 turbo a en eet

sensiblement plus de pêche

que le 1.4 qu’il remplace, et

on serait tenté de dire qu’il est idéal avec la

finition Line si le 3 cylindres 1.0 turbo

120ch n’était si énergique. ■

CONCLUSION

De bons moteurs assez classiques, des

finitions bien différenciées, trois types de

carrosseries : tout ce qu’il faut pour choisir

selon des critères normaux de budget et

de besoins, et oublier quelques instants

la marche forcée vers l’électrification.

LA I30 HATCH 1.5 T-GDI N-LINE

EN QUELQUES CHIFFRES

Moteur : 4 cyl. turbo essence,

1.482cc ; 159ch à 5.500tr/min ;

253Nm de 1.500 à 3.500 tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : manuelle 6 rapports

L/l/h (mm) : 4.340/1.795/1.455

Poids à vide (kg) : 1.250

olume du core l 395 – 1.301

Réservoir (l) : 50

0 à 100 km/h (sec.) : 8,4

12 / www.autotrends.be


Vous êtes suffisamment

resté à l’intérieur

Profitez de l‘air frais

à bord du SUV T-Roc Cabrio

Le T-Roc Cabrio allie le confort d’un SUV avec le plaisir

de conduite d’un cabriolet. Ses quatre vrais sièges

vous permettent d’emmener aisément vos amis ou

votre famille en balade et de profiter de la route

les cheveux au vent.

Venez découvrir

le T-Roc Cabrio

chez tous les

concessionnaires

Volkswagen

6,3 - 7.2 L /100 KM • 143 - 163 G /KM CO 2

(WLTP)* volkswagen.be

*Situation au 05/02/2020, sur base des motorisations homologuées à cette date. Contactez votre concessionnaire

pour toute information relative à la fiscalité de votre véhicule. Informations environnementales (A.R. 19/03/2004) : volkswagen.be.


ESSAI NOUVEAUTÉ

Mercedes-Maybach GLS 600

Nestor

recommandé !

Après l’échec de sa renaissance en tant que marque à part entière

au début des années 2000, aybach désigne auourd’hui la finition

ultra-luxueuse des modèles les plus huppés de Mercedes. Et en 2021,

impossible de se passer d’un gros SUV…

Par Nicolas Morlet

LE GLS 600

EN QUELQUES CHIFFRES

Moteur : V8, essence, turbo, mild

hybrid, 3.982cc ; 558ch de 6.000 à

6.500 tr/min ; 730 Nm de 2.500 à

5.000 tr/min.

Transmission : aux quatre roues.

Boîte : automatique 8 rapports.

L/l/H (mm) : 5.205/2.030/1.838

Poids à vide (kg) : 2.785

olume du core l 520

Réservoir(l) : 90

0 à 100 km/h (sec.) : 4,9

14 / www.autotrends.be


En 2002, le groupe Daimler individuels qui remplacent la traditionnelle

banquette. Place du maître, la

décide de s’attaquer de

front à Bentley et Rolls place de droite rend chaque déplacement

digne d’un voyage en First Class.

sur le segment de l’hyperluxe,

avec une sorte de Les gabarits jusqu’à 1,80 mètre profiteront

grosse Mercedes Classe S dépoussiérant

le nom Maybach. L’expérience sera

malheureusement de courte durée,

les 57 et 62 tirant leur

d’une couchette quasi-intégrale,

avec fonctions massage, chauffage et

ventilation intégrés. De petite tables

peuvent sortir de l’accoudoir

central pour suppor-

révérence dès 2011, faute

Prix : 167.343 € TVAC

de ventes. Pas question

ter un ordinateur portable

toutefois pour le groupe

allemand de se priver de

Puissance : 558 ch

V-max : 250 km/h

pour transformer l’espace

en bureau mobile.

cette riche clientèle prête Conso. mixte : 13,1 Le mini-frigo, assorti de

l/100km

à dépenser des sommes

porte-boissons réfrigéré

folles pour s’orir un véhi

cule hors du commun. Qu’à

CO2 : 297 g/km

et de supports pour tes

à champagne, sera bienvenu

cela ne tienne, Maybach deviendra la

signature d’excellence des grandes

Mercedes. Et c’est ainsi qu’après les S, S

Coupé et S Cabrio, est né ce Mercedes-

Maybach GLS 600.

pour se détendre durant les longs

trajets, au son d’un système multimédia

piloté via les écrans au dos des appuietêtes

avant ou via la tablette amovible

entre les occupants. Le tout, dans un

cocon habillé de cuir Nappa de la cave au

grenier, autre modeste option à 15.125€ !

DOUBLE PERSONNALITÉ

agressivité dans cet écrin de luxe, où

son feulement ne se fait entendre qu’à

des allures qui ne collent pas vraiment

à l’image de ce Maybach. Et ce bien que

la prouesse d’envoyer une voiture de

2,8 tonnes à 100 km/h en 4,9 secondes

soit à souligner !

Au mode de conduite Sport, on préférera

largement le mode Maybach,

destiné aux chaueurs, o tout est fait

pour préserver la quiétude des passagers

démarrage en seconde pour plus

de douceur, coupure du Stop&Start

pour éviter les vibrations, suspensions

réglées à leur souplesse maximale. En

la matière, le châssis e-Active Body

Control est une pure merveille. En

mode Maybach et Curve, il incline en

temps réel la voiture dans le sens du

virage – à la manière d’une moto - pour

supprimer virtuellement la sensation

de roulis. Et dans la pratique, c’est

asse impressionnant d’efficacité.

Cette nouvelle double parentalité rend

le GLS un peu schizophrène, tantôt

Maybach, tantôt Mercedes. On est ainsi

étonné de retrouver un mélange des

deux emblèmes et des deux appellations

un peu partout sur le véhicule.

Le plus étonnant est sans doute que

ce Maybach est le seul GLS à arborer

l’étoile Mercedes sur le capot, et non

sur la calandre comme les autres fini

tions. La calandre est d’ailleurs l’un

des éléments les plus distinctifs, avec

ses lamelles verticales chromées. De

chrome, il en question un peu partout,

ce qui participe à l’allure très prestigieuse

– mais un peu bling-bling – de

ce grand SUV. Et croyez-moi, dans le

trafic, il fait son petit effet ! La peinture

bicolore à quelque 21.175€ n’était

sans doute pas étrangère aux torticolis

générés sur le passage de notre

modèle d’essai (que vous avez pu voir

sur notre page Facebook). Les jantes de

23 pouces (!) chaussées de Pirelli taille

semi-basse non plus.

ROULEZ CHAUFFEUR !

À l’avant, Nestor ne sera pas oublié. Car

lui aussi profite de sièges chauants/

ventilés/massants, et du système MBUX

activable par la commande vocale

« ey ercedes ». Mais il jouit aussi

du V8 4 litres bi-turbo de 558 chevaux

et 730 Nm, auquel s’ajoute un module

électrique EQ Power de 22 chevaux (et

surtout 250 Nm) pour l’assister dans les

phases de roulage à très bas régime. Un

moteur qui n’est évidemment d’aucune

CONCLUSION

Bien sûr, on pourrait reprocher à ce

Maybach de n’être « qu’un Mercedes

GLS » en tenue d’apparat. Mais son

raffinement intérieur, la qualité

impressionnante et son exceptionnelle

suspension le rendent sans conteste

digne des Bentley Bentayga et Rolls

Cullinan qu’il veut impressionner.

Avec 70.000€ d’options ajoutés aux

167.343€ réclamés de base, on n’en

attendait pas moins ! •

FIRST CLASS

Même double visage à bord, où le logo

Mercedes sur le volant cohabite avec

des emblèmes Maybach, notamment

à l’arrière. Partie arrière qui est d’ailleurs

de loin la plus enviable sur ce GLS

600, surtout avec ces sièges arrière

La suspension e-Active Body Control procure un confort de marche impressionnant.

• Allure résolument luxueuse

• Confort routier impressionnant

• Luxe de l’habitacle

• Places arrière royales,

surtout à droite

Plus

Moins

• Pourquoi pas uniquement

des logos Maybach ?

• Poids sensible

• Un peu trop bling-bling

pour certains

www.autotrends.be / 15


ANCIEN ESSAI

MAYBACH 62

C’était en octobre 2003

dans Auto Trends...

La vie difficile de

journaliste automobile…

En 2002, Mercedes avait décidé de relancer la marque Maybach

disparue à la fin des années 30 en créant une limousine basée

sur la Classe S. t pour l’essayer, quoi de mieux que de se glisser

dans la peau de son propriétaire et de se faire

conduire tout en sirotant une (ou plusieurs

coupes de champagne)

Par Maxime Hérion

EXTRAITS :

« Certes vous vous êtes levé un peu tôt pour prendre votre avion.

Mais dès votre arrivée à l’aéroport, les gens vous semblent

plus aimables qu’à l’accoutumée. C’est que, Maybach oblige,

vous voyagez en business class. L’hôtesse ne vous jette pas un

sandich (ou un tarif) à la gure mais vous demande ce qui vous

ferait plaisir. A votre descente d’avion, un homme en costume-cravate

vous attend avec votre nom sur une petite pancarte siglée

Maybach. Il va vous faire découvrir le nec plus ultra en matière

d’automobiles de luxe : la toute nouvelle Maybach 62, version

longue de la marque quasi centenaire, relancée par le groupe

DaimlerChrysler pour concurrencer ni plus ni moins que la très

poussiéreuse Rolls-Royce. »

Nous voudrions pouvoir remonter le temps pour faire un tel

voyage de presse que celui qu’a vécu Stéphane Lémeret en

À l’époque, les constructeurs ne se refusaient absolument rien

pour épater la presse. Les choses ont beaucoup changé depuis

et ce n’est pas la crise actuelle qui va améliorer la donne…

« Avec ses 6,17 mètres de long, votre Maybach en impose (…) Et

là, vous vous sentez comme perdu. Les ingénieurs auraient-ils

oublié de mettre une rangée de siège ? En tout cas, malgré des

jambes plus longues que celles d’Adriana Karembeu, vous ne

touchez pas le siège avant. »

16 / www.autotrends.be


Avec une telle longueur (l’équivalent de deux Smart et demi

de l’époque, ce serait dommage de ne pas bénéficier d’autant

d’espace intérieur ! La grosse innovation de cette Maybach 62

était son siège arrière qui s’inclinait à la façon d’un fauteuil

relax et qui pouvait même presque se transformer en lit, une

fonctionnalité encore jamais vue à l’époque.

Stéphane nous détaillait ensuite de façon pléthorique l’équipement

incroyable de cette voiture qui l’était tout autant.

ependant, le cours de l’essai basculait après une découverte

« Soif ? C’est là que ça devient grandiose (comme si ça ne l’était

pas déjà suffisamment !). Une bouteille de champagne Roederer

(un des meilleurs, NDLR) repose au frais, dans le (grand) frigo

situé entre les sièges arrière ».

« Quant au moteur, il pousse évidemment ! Malgré les 2.855 kg

à vide, la Maybach 62 accélère de 0 à 100 en 5,4 secondes, ce

qui est quand même impressionnant ! Et en reprise, avec ses

900 Nm de couple dès 2.300 tr/min, elle ne craint personne :

c’est tout simplement le record de la production automobile

actuelle, la Bentley Arnage T avec ses 875 Nm étant battue

d’un souffle ! »

es chires impressionnants pour cette cathédrale roulante

« Les freins ont l’air de marcher mais nous ne les avons pas

trop sollicités. En fait, nous étions pressés –une fois n’est pas

coutume- de retourner à l’arrière. Pour faire joujou avec les

différents équipements électroniques, siffler la bouteille de

champagne et piquer un petit somme ».

Pas trop dicile, la vie de ournaliste automobile e son

propre aveu, Stéphane a bel et bien « essayé » la bouteille

de champagne avec un collègue néerlandophone et les deux

ont bien dormi dans l’avion au retour !

NOUS ADORIONS

Le luxe inouï

« Tout est recouvert d’un cuir d’une qualité exceptionnelle, de

daim d’une élégance rare et d’un bois précieux qui ne déparerait

dans votre nouvelle villa ! Le toit est translucide et, avec

ses croisillons en bois, fait penser à la verrière du Titanic ».

NOUS AIMIONS MOINS

Les éléments repris d’une Classe S

« Petite déception en s’asseyant à l’avant : le

tableau de bord et le volant sont ceux d’une

« simple ercedes Classe S, tout uste rehaus

sés de quelques matériaux plus luxueux ».

VU D’AUJOURD’HUI

roduite de 2002 à 2013, la aybach a été un

op car ses ventes ont été très confidentielles

et la marque n’a pas du tout réussi à ouer

sur les plates-bandes de Rolls-Royce et de

entley. Cet échec s’explique en grande partie

par la trop grande parenté de ce modèle avec

la Classe S et l’absence d’image de cette

marque inconnue par le plus grand nombre.

Le développement de aybach a coté près

d’un milliard d’euros à aimler et selon Car

againe, le groupe automobile alle

mand a dès lors perdu 330.000 €

par voiture vendue ! Dès 2011,

la fin du modèle a été

annoncée et deux

ans plus tard, la

dernière berline

a été livrée en

toute discrétion.

Depuis 2015,

aybach a fait

sa réapparition

comme finition

ultra-luxueuse de

certains modèles

haut de gamme

de ercedes ■

www.autotrends.be / 17


ESSAI NOUVEAUTÉ

Jeep Compass

Le meilleur

est à l’intérieur

La Compass a largement contribué à la spectaculaire croissance

de Jeep en Europe depuis 5 ans. Au moment de la mettre à jour,

le constructeur a donc pris soin de bien faire les choses.

Par Laurent Zilli

La Jeep Compass

l’intérieur de la Compass

plaît. Et comme Prix : 32.990 € TVAC devient du coup l’un des

on ne peut pas Puissance : 150 ch plus réussis de la catégorie.

Cette refonte s’ac-

dire qu’elle ait V-max : 199 km/h

pris de l’âge, Jeep a été

bien inspirée de ne pas

toucher – ou à peine – à

son look. La face avant

Conso. mixte:

6,6 l/100km

CO2 : 152 g/km

compagne bien sûr d’une

revalorisation technologique

: nouveau système

multimédia plus intuitif et

a été redessinée totalement mais de

façon à peine perceptible, tandis qu’à

l’arrière, on s’est contenté d’assombrir

plus rapide, et surtout nouvelles aides

à la conduite, autorisant une conduite

autonome de niveau 2.

les blocs optiques.

PLUS ACTUELLE

Bref, on n’a changé que ce qui était

nécessaire : l’intérieur. Non que la qualité

laissait à désirer, mais la présentation

générale, directement inuencée par la

technologie, avait pris un vrai coup de

vieux. Toute la planche de bord a été

revue autour de l’élément principal : le

nouvel écran central, qui cadre maintenant

avec les canons actuels. Y a pas à

dire, ça change radicalement la perception,

d’autant que tout le reste (meuble

de bord, nouvelle console, nouveau

panneau de clim, nouveau volant,

nouveau tableau de bord numérique)

est parfaitement harmonieux. Limite

un peu vieillot dès son lancement,

NOUVEAUX MOTEURS

nfin a bouge un peu sous le capot

le 1.6 diesel est maintenu et porté

à 130 chevaux (+10) ; on retrouve

la version plug-in 4Xe 190 ou 240

chevaux déjà introduite l’année

dernière et maintenant, le 1.3 essence

turbo servant de base à la plug-in est

proposé seul, en remplacement du 1.4

turbo. Il développe 130 chevaux avec

boîte manuelle, 150 avec la doubleembrayage.

C’est cette dernière version

que nous avons essayée et ce que nous

• ntérieur enfin moderne

• Nouveau moteur essence

plus agréable

• Confort général

Plus

retenons, c’est que le nouveau moteur

ore un agrément en eet supérieur.

Il est plus silencieux, plus disponible à

bas régime, et plutôt moins gourmand.

Seul bémol : son accord avec la boîte

auto est encore perfectible.

CONCLUSION

Look préservé, intérieur moderne et

mécaniques pour tous les goûts…

La ompass n’a pas fini d’tre un des

best-sellers européens de Jeep. Et tant

qu’à rouler en SUV, autant s’adresser

à une marque légitime dans le

domaine. •

Moins

LA COMPASS 1.3 T4 150 DDCT

EN QUELQUES CHIFFRES

Moteur : 4 cyl. turbo essence,

1.332cc ; 150ch de 5.500 à

6.100 tr/min ; 270Nm à 1.560 tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : auto double-embrayage 6

rapports.

L/l/h (mm) : 4.404/1.879/1.629

Poids à vide (kg) : 1.505

olume du core l 388 – 1.298

Réservoir (l) : 55

0 à 100 km/h (sec.) : 9,2

AUTRES MOTORISATIONS

1.3 130 : 130ch ; 6,6l/100km ;

192km/h ; 28.490€ TVAC

1.6 MJD : 130ch ; 5,2l/100km ;

194km/h ; 32.990€ TVAC

4Xe 190 : 190ch ; 1,9l/100km ;

183km/h ; 44.590€ TVAC

4Xe 240 : 240ch ; 1,9l/100km ;

200km/h ; 47.390€ TVAC

• Accord moteur/boîte auto

perfectible

• Pas de 1.3l 150ch manuelle

18 / www.autotrends.be


Propulsée par l’énergie positive.

Le tout nouveau TUCSON Plug-in Hybride.

En route pour mieux.

Alors que vous pensiez que le tout nouveau TUCSON ne pouvait pas être mieux,

nous vous présentons le tout nouveau TUCSON en version Plug-in Hybride.

Sous son design iconique se cache un groupe motopropulseur hybride rechargeable

qui combine une efficacité énergétique maximale et un plaisir de conduite inégalé,

avec une autonomie 100% électrique de 60 km. Ajoutez à cela les meilleurs systèmes

d’aide à la conduite et vous obtenez un SUV hybride rechargeable alimenté

par une énergie positive, capable de tout surmonter. Plus d’infos sur Hyundai.be

1,3 - 1,6 L/100KM • 31 - 37 G/KM CO 2

(WLTP)

Consultez votre distributeur pour plus d’informations sur la fiscalité automobile.

A

N

S GARANTIE

KILOMÉTRAGE ILLIMITÉ

GARANTIE

DE LA BATTERIE

*La garantie de 5 ans sans limitation de kilométrage s‘applique uniquement aux véhicules Hyundai vendus initialement à un client final par un distributeur

Hyundai agréé, comme indiqué dans les termes et conditions du livret de garantie.

** Les garanties Hyundai s’appliquent uniquement aux véhicules Hyundai vendus initialement à un client final par un distributeur Hyundai agréé, comme indiqué

dans les termes et conditions du livret de garantie. Garantie de 8 ans sur la batterie ou jusqu’à 160.000 km sur la batterie électrique. Pour en savoir plus, vous

pouvez vous rendre sur hyundai.be ou chez un distributeur Hyundai tout près de chez vous.

Annonceur: Korean Motor Company S.A., importateur, Pierstraat 229 à 2550 Kontich. TVA BE 0404.273.333 - RPM Anvers - BELFIUS IBAN BE35 5503 3947

0081 – BIC: GKCCBEBB. Photos non contractuelles. Information environnementale: (A.R. 19/3/2004). hyundai.be


ESSAI NOUVEAUTÉ

Suzuki Across

One Step Beyond

Quel rapport entre un SUV et le méga-hit de Madness en 1979,

hymne absolu du ska ? Avec ce modèle, Suzuki va un pas plus loin

dans l’électrification. t pas que Suuki, d’ailleurs

Par Laurent Zilli

Prix : NC

Puissance : 306 ch

V-max : 180 km/h

Conso. mixte :

1 l/100km

CO2 : 22 g/km

• Sens inné de l’économie

• utonomie électrique généreuse

• Jolies performances

• Véhicule familial agréable

Plus

Moins

• Fiscalité handicapante en

elgique francophone

20 / www.autotrends.be


Aucun lecteur d’Auto

Trends digne de ce nom

ne l’ignore : après la

Swace, l’Across est le

deuxième modèle issu du

partenariat Suzuki-Toyota. C’est moins

évident ici, car le visage du Across est

très diérent de celui d’origine, alors

que la Swace est une copie presque

carbone de la Corolla. Mais c’est bien

un RAV4 retouché que vous avez sous

les yeux. Attention toutefois : pas n’importe

quelle version du RAV4. C’est

une version que vous ne connaissez

pas encore. Et preuve que le géant

Toyota ne laisse pas des miettes à ses

partenaires après avoir largement tiré

profit de ses technologies, c’est dans

le Suzuki que nous avons fait connaissance

avec ce qui est finalement une

nouveauté Toyota.

LE PAS DE PLUS

Sous le capot, il y a en effet une

mécanique hybride… rechargeable. Et

comme bon sang ne saurait mentir, ce

système supplante d’entrée tous les

concurrents. Quand on sait faire, on

sait faire…

Pour créer ce plug-in, les ingénieurs

sont en effet partis du déjà excellent

système hybride classique du RAV4. On

retrouve donc le 4 cylindres essence

2,5 litres développant à lui seul 185

chevaux, ainsi que la boîte auto électrifiée

eC. Les diérences viennent des

moteurs électriques plus puissants (un

par essieu pour obtenir une transmission

intégrale), et surtout des batteries.

Le système développe donc un total de

306 chevaux, et grâce à une réserve de

18 kWh, Suzuki annonce une autonomie

électrique L de 75 km, voire 9

km en conduite strictement urbaine. Ces

chires eacent toute concurrence. n

théorie du moins… Car on les connaît,

ces promesses. Particulièrement dans

le cas d’un SUV, les consos réelles,

qu’elles soient d’essence ou d’électricité,

sont sensiblement moins épatantes que

ce que dit la fiche technique. Sauf qu’ici,

on parle d’ingénieurs qui n’ont plus rien

à prouver !

autoroute – jusqu’à 135 km/h en 100%

électrique – mais bien plus uniquement

en ville. Puis, comme à notre

habitude, nous avons poursuivi l’essai

sans recharger, pour voir comment se

comporte le mode hybride. Là encore,

le savoir-faire a parlé : une moyenne

de 6,2l/100km pour cette partie du

test, comprenant bien plus d’autoroute

qu’autre chose. De fait, c’est toujours

en ville que ça baisse, puisque le véhicule

y utilise uniquement les moteurs

électriques usqu’à 6070 du temps.

Rien à dire, chapeau bas !

ET À PART ÇA ?

Nous ne serions pas Auto Trends si

nous n’avions pas aussi quelque peu

cravaché la bête de temps à autre. Eh

bien ! les 306 chevaux sont bien là,

surtout en mode Sport ! Mais on sent

que dessous, ce n’est pas vraiment du

Suzuki, marque synonyme de légèreté

et de petits châssis qui, mine de

rien, ont le don de rendre la conduite

très amusante. Ici, bon… il y a tout de

même quelque 2 tonnes de voiture, ce

qui implique déjà une certaine inertie.

Et on perçoit clairement l’âme de la

« marque donneuse ». Une âme certes

plus engageante qu’elle ne l’a été dans

le passé, mais le fait est que comme

son cousin, le Suzuki Across se veut

plutôt véhicule familial confortable.

Avec son amortissement soigné et son

excellente insonorisation, confortable,

il l’est. t surtout spacieux, combien

On note d’ailleurs au passage que,

malgré son système plug-in, il

conserve un coffre très généreux de

520 litres, ce qui est plutôt rare.

Ce qui n’est pas rare pour un véhicule

plug-in, en revanche, c’est de faire

passer la pilule du prix (impacté par

les batteries) en offrant un bel équipement.

C’est le cas du Suzuki Across,

doté en série de tout ce qu’il faut en

termes d’aides à la conduite, d’infodivertissement

ou de confort. Et là, on en

arrive aux sujets qui pourraient coincer.

PAYS DE FOUS…

Le prix officiel n’est pas encore connu,

mais si on se réfère à l’exemple Swace/

Corolla, le Suzuki Across devrait être

tarifé à peu près comme le Toyota, soit

dans les 57.000. remière question

n’est-ce pas un peu cher pour la clientèle

habituelle de Suzuki ? En contrepartie,

le véhicule est 100% déductible

pour les indépendants et les entreprises.

Soit. Mais voici le second souci.

En Flandre, où on favorise vraiment

les véhicules à faibles émissions, le

Suuki cross profite d’une C à 5

euros. Ailleurs dans le pays, ça sera

2.500 balles, merci. Aucun client de la

marque n’a jamais payé une telle taxe !

CONCLUSION

Le Suzuki Across démontre que…

Toyota reste maître dans l’art de

l’hybridation. Un très bon véhicule,

véritablement économique, dont la

carrière a déjà du plomb dans l’aile

dans notre moitié du pays. Tristesse ! •

LE SUZUKI ACROSS

EN QUELQUES CHIFFRES

Moteur : 4 cyl., essence, hybride

plug-in, 2.487cc ; 306ch ; 497Nm.

Transmission : aux 4 roues.

Boîte : auto CVT.

L/l/h (mm) : 4.635/1.855/1.690

Poids à vide (kg) : 1.910

olume du core l 520 – 1.604

Réservoir (l) : 55

Autonomie électrique (km) : 75

0 à 100 km/h (sec.) : 6

POUR DE VRAI

Oui, durant notre essai, le Suzuki

cross a eectivement parcouru plus

de 75 km sans émissions. Ce sera un

peu moins si on reste uniquement sur

Le système hybride plug-in du Suzuki Across supplante tous les autres.

www.autotrends.be / 21


ESSAI NOUVEAUTÉ

Ford Fiesta ST Edition

Pour les vrais !

Déjà l’une des voitures les plus formidables à conduire du moment,

la Fiesta ST est maintenant proposée dans une version qui réalise ce

qu’on croyait impossible : être meilleure encore.

Par Laurent Zilli

Ford nous l’apprend à l’occasion

de cette présentation

la iesta S est un vrai

carton commercial. C’est le

cas partout en Europe, et

la Belgique n’est pas la moins enthousiaste.

Par ailleurs, de très nombreux

propriétaires de Fiesta ST exploitent

pleinement son formidable potentiel

en se rendant régulièrement sur circuit.

L’idée a donc germé de développer pour

ces passionnés une version encore plus

à mme de profiter de leurs talents de

pilote : la Fiesta ST Edition. Elle ne sera

produite qu’à 500 exemplaires pour

l’Europe. Un lot de 50 voitures était

initialement prévu chez nous, mais

nous l’aimons apparemment tellement

que Ford nous en accorde finalement

40 de plus. N’empêche, faudra pas traîner

si ça vous tente…

PAS POUR LES KÉKÉS

Soyons clairs, la Fiesta ST Edition est

destinée aux connaisseurs, aux vrais.

Pas à ceux qui veulent faire les kékés

au feu rouge ou sur les parkings le l’avant). Mais elle est aussi livrée avec

samedi soir. Car ceci n’est pas une ST une petite boîte à outils permettant de

plus puissante que les autres ST. Ford modifier le tarage des amortisseurs,

n’a absolument pas touché au moteur, tant en compression qu’en détente.

c’est toujours le 1.5 EcoBoost 200ch Un mode d’emploi explique comment

qu’on a sous le capot. Elle n’est pas non faire, et comprend une liste de

plus plus « tunée ». Elle ne se distingue réglages recommandés pour une série

que par sa peinture bleue (pas le de situations : route normale, circuit,

choix), ses accents noirs, ses jantes 18 Nordschleife (circuit très bosselé qui

pouces spécifiques 2 kilos plus légères exige des réglages bien à lui) et routes

(chacune) que les jantes

secondaires. Chaque modification

n’est l’histoire

ST classiques, des surpiqûres

bleues pour les

que de quelques petits

Prix : 32.975 € TVAC

Puissance : 200 ch

sièges et le volant ST, doté

« clics » en haut et en bas

V-max : 232 km/h

d’un bouton qui active

des amortisseurs. Bon, il

Conso. mixte : 6,6

directement le mode

est vrai que l’accessibilité

l/100km

Sport. Bref, cette Fiesta

des orifices de réglages

CO2 : 149 g/km

ST n’est pas plus poseuse

n’est pas géniale, mais

que les autres.

avec un peu d’adresse

et de patience, pas besoin d’avoir un

La vraie spécificité de la Fiesta ST pont dans le garage. En 30 minutes, on

Edition, ce sont ses suspensions. Ford passe d’une Fiesta ST au top sur une

a travaillé en partenariat avec l’équipementier

pour orir à la voiture ST parfaite sur Zolder. Et notons au

petite route ardennaise, à une Fiesta

un ensemble ressorts/amortisseurs passage qu’outre ces suspensions, la

sur-mesure et… réglables. La voiture Fiesta ST Edition profite aussi d’une

est livrée plus basse que les autres direction recalibrée, et d’un freinage

Fiesta ST (10 mm à l’arrière, 15 mm à plus efficace.

22 / www.autotrends.be


LA FIESTA ST EDITION

EN QUELQUES CHIFFRES

Moteur : 4 cyl., turbo, essence,

1.497cc ; 200ch à 6.000tr/min ;

290Nm de 1.600 à 4.000tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : manuelle 6 rapports.

L/l/h (mm) : 4.068/1.735/1.773

Poids à vide (kg): 1.262

olume du core l 311 – 1.093

Réservoir (l) : 42

0 à 100 km/h (sec.) : 6,5

La Fiesta ST Edition s’adresse à ceux qui savent vraiment conduire, pas aux kékés du samedi soir.

DE MEILLEURE

À ENCORE MEILLEURE

La découverte commence par le

mode « route normale », sur un tracé

« route normale » de Lommel, le

fameux centre européen de mise au

point de Ford. Et on est déjà surpris

par deux choses : l’amortissement est

plus conciliant que dans une Fiesta ST

classique. Pourtant, on ne perd rien en

précision. La voiture est donc encore

plus agréable au quotidien. Avec le

même réglage, on passe ensuite sur le

circuit « Handling », qui met vraiment

à l’épreuve le comportement sportif.

Oh mon Dieu, quel délice ! Le train

avant semble être encore plus agressif

en attaque de courbe, et le train

arrière suit, sauf… si on a envie de le

provoquer un peu, pour influencer la

trajectoire. C’est un jeu d’enfant, et ces

suspensions mettent plus en lumière

encore l’équilibre de la voiture. Elle

balance comme on veut, progressivement,

elle se place. C’est vraiment trop

fun !

Retour au garage. On passe aux réglages

« GP Track », pour circuit parfaitement

lisse. Détente et compression sont refermés

d’à peu près 50%. Jouez avec ça

dans les Ardennes ou sur le Nürburgring,

et vous perdrez la voiture. On essaie

d’abord sur le circuit « route normale »

et en eet, c’est vachement plus ferme.

Aucune envie de passer ma vie avec un

tel réglage. Sur le circuit Handling en

revanche… Une tuerie ! La Fiesta gagne

encore en accroche, en agressivité. Le

train arrière est alors bien plus difficile à

faire décrocher. Bref, c’est une tout autre

voiture, comme si on avait littéralement

changé de Fiesta.

QUATRE VOITURES

AU PRIX D’UNE

Et finalement, c’est a pour 32.975

euros, soit à peu près 4.000 euros de

• Une voiture, plein de personnalités

• Supplément de prix très raisonnable

• Mode d’emploi très compréhensible

Plus

plus qu’une Fiesta ST Ultimate, Ford

propose une foule de voitures en

une seule. Des voitures aux comportements

multiples, pour laquelle

vous pouvez même imaginer vos

propres réglages. Mais nous conseillons

toutefois de bien respecter les

recommandations livrées avec les

outils. Car les experts de Lommel

les ont établies pour que la voiture

soit optimale en toute situation. Et

croyez-nous, ils savent mieux que

vous !

CONCLUSION

Cette « Edition », c’est la Fiesta ST

pour ceux qui ne se contentent pas

de conduire, mais qui pilotent pour de

vrai, et sauront apprécier les subtilités

de chaque réglage. Avis à ceux qui se

reconnaissent ! •

Moins

• Accessibilité des réglages

d’amortisseurs

www.autotrends.be / 23


ESSAI NOUVEAUTÉ

Kia Picanto

LA PICANTO 1.2 AUTO

EN QUELQUES CHIFFRES

Moteur : 3 cylindres essence,

1.197cc ; 84ch à 6.000tr/min ;

118Nm à 4.200tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : robotisée 5 rapports.

L/l/h (mm) : 3.595/1.595/1.485

Poids à vide (kg): 864

olume du core l 255

Réservoir (l) : 35

0 à 100 km/h (sec.) : 15,7

Mise en boîte

La citadine de Kia vient d’être mise à jour avec notamment de

nouvelles mesures anti-CO2. L’objectif est louable mais...

Par Laurent Zilli

AUTRES MOTORISATIONS

1.0 MPi : 67ch ; 4,8l/100km ;

160km/h ; 12.850€ TVAC.

1.2 MPi : 84ch ; 5,6l/100km ;

172km/h ; 15.150€ TVAC.

1.0 T : 100ch ; 5,4l/100km ; 172km/h ;

16.550€ TVAC.

Dans la catégorie des dans l’habitacle, puisque celui de la Kia

mini-citadines, Kia affiche une rigueur typée germanique,

(et Hyundai bien sûr) et ne laisse guère de place à la fantaisie

qu’on trouve dans les Twingo, Aygo,

tiennent le haut du pavé,

si pas en terme de ventes, ou VW Up, pour ne citer que quelques

en tout cas sur le plan du contenu. Car exemples.

aucune autre voiture de la catégorie

ne propose – même en option – une si

longue liste d’aides à la conduite. Aide ANACHRONIQUE

active au maintien de voie, alerte anticollision,

surveillance d’angle mort…

La Kia est digne d’une voiture de catégorie

supérieure et bien sûr, ça ne

change pas avec la version rafraîchie.

Nous le disions, les ingénieurs ont

retravaillé les mécaniques pour

gagner encore quelques dixièmes de

l/100km et quelques grammes de

CO2. On n’ira pas dans le détail, mais

le 1 litre 67ch, le 1.2l 84ch et le 1.0

MATURE

turbo 100ch sont donc

On a d’ailleurs l’impression

que les légères retouches

esthétiques tendent à

justement mieux affirmer

ce côté « mature »

de la voiture. La Picanto a

une allure plus affirmée,

Prix : 16.150 € TVAC

Puissance : 84 ch

V-max : 172 km/h

Conso. mixte :

5,6 l/100km

CO2 : 126 g/km

tous un peu plus sobres.

Et il en va de même pour

les versions à boîte auto

des deux plus petits

moteurs. Et c’est là que

ça coince un peu. Car Kia

a remplacé la boîte auto

• Look mature et affirmé

qui tranche avec les designs plutôt

• Habitacle soigné

ludiques, voire enfantins, qui peuplent

Plus

• Nombreuses aides à la conduite

la catégorie. Et c’est encore plus vrai

• Boîte auto économique…

4 rapports « traditionnelle » par une

bote pilotée 5 rapports. n eet, elle

a un impact bénéfique sur la conso,

puisque nous avons relevé un très

raisonnable 5,9l/100km lors d’un essai

mixte avec le moteur 84ch. Mais…

cette boîte robotisée est une « simple

embrayage », comme sur les anciennes

Smart ou les Abarth. Et sur le plan de

l’agrément, c’est vraiment moins bien

que l’ancien système. Il faut en effet

développer des trésors de finesse (ou

de patience) pour éviter le gros à-coup

à chaque passage de rapport.

CONCLUSION

Si vous cherchez une citadine sûre et

sérieuse, la Kia coche les bonnes cases.

Mais si vous cherchez absolument

une citadine automatique, il faudra

composer avec ce qui est peut-être

l’unique défaut de la Picanto. •

Moins • … mais boîte auto désagréable

24 / www.autotrends.be


Minilease,

la solution de flexibilité

Dans un secteur de la mobilité en pleine évolution, le loueur

nterprise ent Car innove avec minilease. ne formule exible,

rapide et complète qui s’adapte aux besoins de chacun.

Au XXI e siècle, une voiture privée est-elle encore

de mise ? Et si nous avions tous bientôt un

abonnement voiture en plus de nos abonnements

S et nternet classiques ui, selon

une étude menée par vox pour le compte

d’Enterprise Rent-A-Car qui révèle que 40 % des automobilistes

belges sont prts à franchir ce cap. conducteurs sur

10 estiment qu’avoir sa propre voiture coûte trop et trouvent

frustrant de payer pour une voiture qui ne roule pas, ce qui

est de plus en plus souvent le cas depuis le début de la crise

sanitaire. La mobilité s’avère plus importante que la propriété,

et la exibilité oue un rle maeur à cet égard il importe

de disposer du bon moyen de transport au bon moment.

L’entreprise de location de voitures aux particuliers et aux

entreprises Enterprise Rent-A-Car a soulevé cette tendance

et a décidé d’y répondre en proposant minilease un prin

cipe d’abonnement qui vous permet de changer de modèle

de voiture en fonction de vos besoins. Livrée endéans les 24

heures, la voiture ore donc une solution très exible aux

particuliers comme aux entreprises.

26 / www.autotrends.be


Minilease est l’ore de leasing la plus exible en elgique.

LE BON MOYEN DE TRANSPORT

AU BON MOMENT

de besoin temporaire d’un autre type de voiture, le client

peut échanger son véhicule actuel contre un autre modèle.

Le principe d’abonnement de minilease permet, entre

autres, de louer un certain modèle de voiture pour une

certaine période. Lors de l’étude menée par Ivox, 4 automobilistes

sur 10 y sont favorables. Et c’est ce que propose l’entreprise

de location de voitures Rent-A-Car avec minilease. Il

s’agit du leasing le plus exible de elgique. « La personne

qui habite en ville souhaitera certainement un véhicule

compact pour ses déplacements quotidiens , explique ert

angramberen, arketing usiness evelopment irector

che nterprise entCar. « Pour ses vacances, elle va

certainement avoir besoin d’une voiture plus spacieuse.

Avec minilease, c’est tout à fait possible ! » Intéressante

pour l’indépendant qui débute, pour les PME qui cherchent

une solution de mobilité temporaire ou pour les particuliers

qui veulent tester un nouveau genre de véhicule, la formule

est adaptée aux besoins de chacun. Avec minilease, le

consommateur choisit le modèle de voiture qu’il souhaite et

le véhicule lui est livré gratuitement. Après un mois, l’abonnement

peut être résilié quotidiennement sans frais. En cas

SUCCÈS PHÉNOMÉNAL

« Nous avons lancé minilease au début du mois avril et

nous sommes épatés de voir le succès que cette formule

remporte , poursuit ert angramberen. « Actuellement,

nous enregistrons de 20 à 30 demandes par jour, le weekend

compris ! Cet engouement montre que nous avons

touché une clientèle spécifique dont les attentes se situent

entre la location à court terme et le leasing traditionnel ».

epuis la commercialisation de minilease, nterprise ent

A-Car reçoit de nombreuses demandes concernant des

périodes de location allant de 6 à 12 mois, parfois moins.

« ous sommes fiers d’avoir investi un créneau dans lequel

nos concurrents sont principalement absents. Minilease est

l’ore de leasing la plus exible disponible sur le marché

belge à l’heure actuelle et son succès nous montre que le

concept de cette formule est particulièrement en adéquation

avec son époque ». •

www.enterpriselease.be

www.autotrends.be / 27


ESSAI NOUVEAUTÉ

Abarth 595

L’ABARTH 595 COMPETIZIONE

EN QUELQUES CHIFFRES

Moteur : 4 cylindres, essence,

1.368cc ; 180ch à 5.500tr/min ;

250Nm à 3.0000tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boîte: manuelle 5 rapports.

L/l/h (mm): 3.657/1.627/1.485

Poids à vide (kg): 1.035

olume du core l 185 – 610

Réservoir (l): 35

0 à 100 km/h (sec.) : 6,7

Plaisirs simples

Pour son millésime 2021, la gamme Abarth 595 se réorganise

et propose de nouvelles finitions et coloris qui sont en parfaite

adéquation avec l’esprit sportif unique de la marque.

Par Maxime Hérion

Disponible en coupé et en

cabriolet, la gamme 595

propose le même moteur

1. turbo décliné en 3

versions de puissance

15, 165 et 10 chevaux. ccouplées

à une boîte manuelle ou à une transmission

robotisée, toutes deux à 5

rapports, les mécaniques font de

l’barth 595 une bombinette survita

minée dans la plus pure tradition des

des années 090. videmment, il

n’y a pas de petite sportive sans look

ravageur. our son millésime 2021,

la version Competizione est disponible

avec deux teintes mates du

plus bel eet lu ally et Scorpione

lack. L’habitacle n’est pas en reste

avec, selon la déclinaison, des sièges

baquets Sabelt qui ne sont pas là que

pour le look tant la voiture se montre

vive u rayon des nouveautés, on

peut également signaler que le mode

Sport est devenu ode Scorpion (vous

devine pourquoi) et que la 595 peut

recevoir un tableau de bord recouvert

d’lcantara, un détail qui aoute encore

plus de cachet à un habitacle qui n’en

manque pourtant pas.

Prix : 26.490 € TVAC

Puissance : 180 ch

V-max : 225 km/h

Conso. mixte :

6,8 l/100km

CO2 : 161 g/km

• Look craquant

• erformances intéressantes

• achine à sensations

Plus

LE CHARME OPÈRE

Dotée du « gros » turbo Garrett

(comme la version 165 chevaux), la

Competiione de 10 chevaux montre

deux visages docile à bas régimes,

elle se montre franchement violente

quand la turbine s’enclenche. ne

pression sur le bouton « Scorpion »

permet à celleci de souer plus fort,

tout en ouvrant l’échappement ona

dont était équipée notre voiture d’es

sai. ans cet univers o les sens sont

mis en éveil, la moindre petite ligne ou

courbe est l’occasion de se faire plai

sir avec une bandeson très sugges

tive. « Scotché au pavé, ce petit kart

se montre très efficace et amusant.

ttention toutefois au permis, car a

avance fort

CONCLUSION

Si vous aime conduire, nous vous

conseillons de tester une barth

avant que les voitures électriques ne

deviennent la norme. Sourire garanti ■

Moins

• Suspensions raides

• Insonorisation sur autoroute

28 / www.autotrends.be


Minilease chez

Enterprise Rent A Car

Mini en coûts. Maxi en avantages.

La solution de leasing la plus flexible de Belgique

• Louez une voiture à partir d’un mois

• Annulation quotidienne gratuite

• Livraison dans les 24 heures à l’endroit de votre choix (dans toute la Belgique)

• Remplacez votre voiture par un break ou une camionnette si nécessaire

• Plus de 2.500 voitures disponibles

À partir de

430 €

hors TVA par mois

Type Peugeot 208

(De 430 € hors TVA par mois)

Type Renault Zoë (électrique)

(De 595 € hors TVA par mois)

Type Opel Mokka X

(De 660 € hors TVA par mois)

Type Volvo V60

(De 1.050 € hors TVA par mois)

Type Mercedes A

(De 867 € hors TVA par mois)

Type Citroën Jumpy (camionnette)

(De 772 € hors TVA par mois)

Découvrez tout sur minilease

0800 999 99

www.enterpriselease.be


PNEUS

Quelles

gommes

pour l’été ?

Du printemps à l’automne, les pneus

été sont les alliés idéaux. ais après

n vous aide à choisir

Par Éric Heidebroek

Depuis quelques années, on constate qu’avec le réchaue

ment climatique les températures d’été peuvent devenir

extrêmes avec de très grandes amplitudes thermiques.

On peut ainsi passer de +30°C à +12°C en quelques jours

à peine, le tout accompagné ou non de grosses pluies, et

ce à n’importe quel moment. Idem pour la saison froide où on peut

passer de 15C à 10C sans crier gare, avec pluies torrentielles,

neige et verglas.

VREDESTEIN QUATRAC

Aussi, l’idée d’opter pour une monte 4 saisons commence à prendre

le pas sur la traditionnelle alternance été/hiver. Les manufacturiers

l’ont bien compris, et les pneus 4 saisons ont terriblement progressé.

En 1993, Vredestein est l’un des premiers fabricants à proposer des

pneus toutes saisons. En 2019, Auto Bild l’a nommé « Fabricant de

pneus toutes saisons de l’année », grâce aux résultats des tests du

Quatrac Pro pour les véhicules hautes performances. Lancé plus tôt

cette année, le nouveau Quatrac a également été très bien accueilli,

se classant rapidement à la deuxième place parmi les 32 candidats

participant aux tests 2020 d’Auto Bild.

ALTERNATIVE PERTINENTE

Les enveloppes 4 saisons constituent donc une alternative pertinente

aux changements été/hiver pour ceux qui ne font pas plus de 15.000

km par an. Si les qualités dynamiques sont surprenantes grâce aux

composants et aux structures modernes, ils restent cependant des

compromis. Les paramètres de tenue de route, sur le sec ou sous la

pluie (en ce compris les aptitudes au freinage) et de motricité sont d’of

fice inférieurs aux performances des pneus été ou hiver. ais il faut

bien constater que les progrès sont tels que ces nouveaux 4 saisons

sont pratiquement équivalents aux produits d’il y a à peine 5 ans •

30 / www.autotrends.be


Une route

couronnée

de succès

#Résultatsdestests

#toutessaisons

“Performances saisonnières parfaitement équilibrées”

“Sécurité élevée contre l’aquaplaning”

“Kilométrage très élevé”

https://www.vredestein.fr/vainqueurs-toutes-saisons


PNEUS

C’est à la mi-septembre et début octobre 2021 que le fameux road trip

de Continental aura lieu dans le sud de la France.

Par Éric HEIDEBROEK

Le Black Chili Driving

Experience est né en

Belgique en 2015. Depuis,

il a fait des émules dans

de nombreux autres pays

comme la Grèce, le Royaume-Uni, la

France, l’Italie, la République tchèque

et la Hongrie. Cet événement a pour

objectif la mise en avant du leadership

de la marque dans le domaine de la

première monte. Pas uniquement au

niveau des pneus, mais aussi de l’implication

du manufacturier dans le

domaine des plus hautes technologies

intégrées au cœur des automobiles !

participeront aux road trips et seront

confrontés à 6 défis amusants sur

iPad pour se familiariser aux voitures

qu’ils conduisent, et bien sûr pour

leur donner plus d’informations sur

les pneus et technologies Continental.

Il faut savoir que le « Black Chili » ou

piment noir est le mélange de gomme

qui caractérise les pneus Ultra High

erformance des voitures de la otte

Black Chili. Un clin d’œil au nom de

cette expérience.

CONCOURS EN LIGNE

ayant obtenu le meilleur score seront

invitées sur un circuit (Belgique ou

Pays-Bas) et devront déjà y faire des

tests. Le jury de Continental, avec ses

experts, moniteurs de conduite et

pilotes, ugera les diérentes équipes

et choisira les participants aux road

trips !

Envie d’un peu de piment, de découvrir

les voitures ?

Rendez vous sur www.blackchili.be ■

PIMENT NOIR

Les gagnants du concours, peutêtre

des lecteurs d’Auto Trends,

Le concours en ligne (qui avait vu la

participation de 8.000 équipes belges

en 2019 !) a débuté le 19 avril dernier

pour se terminer le 31 mai. Après

les challenges en ligne, les équipes

32 / www.autotrends.be


Participez maintenant et qui sait pourrez

vous envoyer cette carte postale du Sud

de la France dans quelques mois !

Sillonner le sud de la France au volant des

super cars les plus exclusives…

Un rêve pas si inaccessible que ça ! En participant à la Black Chili Driving Experience, vous vivrez trois jours

au volant de la voiture de vos rêves, chaussée des meilleures gommes Continental. En chemin, vous aurez

l’occasion de profiter d’une région magnifique et de goûter à l’hospitalité et la gastronomie française.

Envie de faire partie de l’aventure ? Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à épargner pour le timbre !

Participez sur www.blackchili.be


LOISIRS

Îles Féroé

Un archipel perdu

dans l’Atlantique Nord

me si cet archipel ore des paysages dramatiques, les 1 les

n’en sont pas moins riantes. ci, on n’hésite pas à peindre sa maison

de couleurs vives pour apporter de la lumière dans le gris

basaltique et la longue obscurité de l’hiver.

Par hristiane Goor Photos harles Mahaux

Le roenland et les

éroé dépendent de la

couronne du anemark.

ais les éroé, en sont

indépendantes n 19,

les les éroé ont repris

leur liberté suite à la présence de

l’armée anglaise pendant la Seconde

uerre mondiale. Les nglais y ont

établi une base avancée pour contrler

l’tlantique ord. la fin du conit,

ils ont rendu l’archipel au anemark

un petit peu modifié... C’est que

les éringiens se sont affranchis

avec leur drapeau, leur monnaie, et

mme un hymne « national . ire,

le danois passe en seconde langue

imposée (quand mme ) dès l’école

primaire. t le féroen, parlé adis par

les ikings, est la première langue

officielle de l’archipel. Si les les éroé

ont leur gouvernement qui ne dépend

plus (totalement) de Copenhague, le

portefeuille de la éfense, lui, reste

priorité danoise. L’archipel ne relève

pas de la communauté européenne,

une décision motivée par la protection

34 / www.autotrends.be


La cathédrale de Tórshavn construite

en 1778 est une des plus anciennes

églises des îles.

La ferme de Hoyvíksgarður, une ferme féroïenne type avec ses maisons

en bois, ses étables, ses granges et ses prairies à moutons.

des territoires de pêche, une activité

économique essentielle à leur survie

au milieu de l’océan Atlantique. Autant

d’éléments qui confèrent aux Féroé une

forte identité.

LA PLUS PETITE

CAPITALE DU MONDE

Fondée au Xe siècle par les Vikings,

Tórshavn porte le nom de Thor, le dieu

du tonnerre. Avec ses 20.000 âmes,

soit près de la moitié de la population,

Thor joue à la grande ville. Quelques

hôtels, de nombreux restaurants et

bien peu d’immeubles. Bien au contraire,

Tórshavn étage ses maisons colorées

autour d’un port constitué par deux

anses séparées par une pointe de

terre où s’était installée la vieille ville

Tinganes. Ici, toutes les venelles pavées

s’enroulent autour de maisons souvent

goudronnées et surmontées de toits

de tourbe engazonnée. C’est là que se

trouve le gouvernement.

À l’entrée de la petite capitale,

la statue de Hans Pauli Olsen montre

l’oppression des Danois sur les îliens

pêcheurs d’huitres.

www.autotrends.be / 35


Le phare et les vieux canons sont

toujours là pour rappeler qu’ils

ont permis de repousser l’ennemi

envahisseur au fil des siècles.

UN MONDE MINÉRAL

Surplombant le fjord, Skansin est une

petite forteresse édifiée au 16ème

siècle pour résister aux pirates Turcs

qui faisaient des raias dans l’le afin

d’y capturer des esclaves. Le fort a servi

de quartier général de la Royal Navy

pendant la guerre 40-45. Depuis le phare,

la vue s’ouvre sur le trafic des ferries qui

relient les îles entre elles et sur la ville

étagée le long des baies.

uelques heures suffisent à en faire le

tour et les bus 1 ou 3 mènent gratuitement,

Entre toutes ces maisons

basses en bois bordées d’arbres,

la vie est paisible dans cette

petite capitale.

en un quart d’heure, au Musée National,

une double visite ne fut-ce que parce

que le trajet en bus permet de découvrir

ce monde minéral entre montagnes

vertes et prairies boréales parsemées

de petits bourgs et maisons isolées. Le

musée rassemble quelques trésors qui

racontent les traditions populaires et les

richesses archéologiques de l’archipel.

En contrebas se trouve un vieux village

(appélé « ygd ) reconstitué avec

ses cabanes en bois éparpillées sur

une falaise herbeuse où paissent des

moutons noirs face à un ford aux eaux

bleutées.■

INFOS

On peut se rendre aux iles Féroé

en camping-car. De Bruxelles,

le trajet fait 2.277 km dont une

grande partie en erry, à partir

du port de Hirstals au Danemark.

Jusqu’au port de Hirstals, comptez

1.103,2 km couverts en 11h00. La

liaison entre Hirtshals et Tórshavn

peut se faire avec la compagnie

Smyril Line (infosmyrilline. de).

Voici une idée des timings : départ

de irstal le samedi à 1600

arrivée le lundi à rshavn à 0730.

ous avons demandé une ore de

prix pour un camping-car de 2,5

m de haut et long de 5,50 m pour

2 adultes et 2 enfants de 12 à 15

ans. Logement à bord en cabine

familiale avec hublot, au mois

de mai. Le prix pour le transfert

en bateau (aller-retour/2,5 jours

par traet) est de 2.390 (hors

location du campingcar).

6 / www.autotrends.be


Avec SoSoir, évadez-vous

de votre quotidien !

VELOCI le vélo électrique le plus vendu en Belgique

Pour vous détendre, prendre l’air, faire du sport, vous déplacer facilement partout et

en toute sécurité. Avec ce vélo électrique, vous profitez des bienfaits du vélo pour

votre santé, avec un impact positif sur l’environnement.

Avantages :

• Vélo en stock, livré dans la semaine par Bizbike

• 30 jours d’essai

• Longues distances jusqu’à 120 km

• Moteur à haute puissance

• Écran avec connexion USB

Offre

exceptionnelle

1.499 €

au lieu de

2.499 €

Maintenant en vente dans votre boutique So Soir !

www.sosoir.be/velo

ÉVADONS-NOUS DE

NOTRE QUOTIDIEN


CARNET

Jan Muylaert

Jan Muylaert a abordé tous les sujets dans les grands quotidiens

flamands, mais le fil rouge de sa carrière est sa passion pour

l’auto, et pour tout ce qui touche à la mobilité. Pendant un mois,

il a pris note pour Auto Trends de ce qui l’a marqué, avec son

regard avisé et sa plume aiguisée.

Immobilité

électrique

La voiture électrique ne résoudra pas les problèmes

d’encombrements. our le comprendre, il suffit d’aller

voir au pays-modèle, la Norvège…

Les ventes de voitures

électriques augmentent.

De plus en plus de

conducteurs achètent

– parfois à contrecœur

– une « zéro émission », motivés par

l’incertitude quant à l’usage futur

d’une voiture classique, et par les incitants

fiscaux dont profite la voiture

électrique.

Mais l’électrification de notre parc

automobile ne sera pas aussi rapide

qu’on veut nous le faire croire. En

Norvège par exemple, pays européen

leader en la matière, seuls 12% des

voitures sont électriques. Le pays a

déjà annoncé vouloir abolir la vente

de voitures thermiques en 2025 mais

au rythme actuel, il faudra encore un

bon moment avant que tous les véhicules

motorisés soient équipés d’une

mécanique zéro émission. Même si le

gouvernement peut bien sûr toujours

accélérer le processus en taxant lourdement

les voitures thermiques, ou

en les interdisant purement et simplement

sur la voie publique.

UN PEU FACILE…

Ce dernier scénario n’est pas impensable,

mais l’approche serait terriblement

erronée. C’est par leurs

qualités intrinsèques que les voitures

électriques doivent faire leur place,

et surtout en étant accessible à un

large public. Or à quelques exceptions

près, elles sont encore horriblement

chères. Et ce n’est pas en gonflant

artificiellement le prix et la fiscalité

de la voiture classique que l’électrique

sera plus concurrentielle. Hélas,

38


La voiture de société assure le verdissement rapide du parc automobile.

le gouvernement n’en est pas à sa

première fausse piste. On l’a vu encore

récemment : plutôt que d’augmenter

la vitesse commerciale des transports

publics, notamment des bus, pour les

rendre plus attractifs que les solutions

individuelles, on a au contraire

imposé des limitations de vitesses plus

strictes à la circulation automobile.

Un peu facile de concrétiser ainsi une

« vision politique »…

Parlons-en, des transports en

commun. Conséquence de la pandémie,

ils seront encore longtemps vus

comme une source potentielle de

contamination. Et quand le télétravail

ne sera plus obligatoire, les chances

sont grandes qu’il y ait plus de navetteurs

après qu’avant la pandémie.

Parmi lesquels de nombreux conducteurs

de… voitures électriques. De fait,

le coût au kilomètre de l’électricité est

actuellement bien plus avantageux

que celui des carburants fossiles. Et

comme de plus en plus de navetteurs

vont disposer d’une voiture-salaire

électrique, ils seront plus enclins à

l’utiliser qu’ils ne l’étaient auparavant.

our confirmer cette prédiction, direction

la Norvège, où les conducteurs de

voitures électriques parcourent plus

de kilomètres qu’avant. La capitale

Oslo est ainsi plus congestionnée que

jamais, et ses transports

publics sont désertés.

Ce scénario se reproduira-il

chez nous ? L’avenir

nous le dira. Mais il est

vrai que notre situation

est différente car ici,

les conducteurs d’électriques

ne profiteront

pas des avantages dont

jouissent les Norvégiens,

comme l’utilisation des bandes de bus,

les recharges et les parkings gratuits,

etc.

LA VOITURE-SALAIRE

ACCÉLÈRE LE

VERDISSEMENT DU PARC

AUTOMOBILE

Ceux qui pensaient que la Covid inciterait

les travailleurs à troquer leur

voiture de société contre le « Cash for

Cars » se sont lourdement trompés.

Selon une étude Acerta, qui analyse

les données salariales de 40.000

entreprises en Belgique, les salariés

optant pour la voiture étaient 5% plus

nombreux en 2020 qu’en 2019. Alors

même qu’en cette année de télétravail

IL Y AURA

PLUS DE

NAVETTEURS

APRÈS

QU’AVANT LA

PANDÉMIE.

obligatoire, les bénéficiaires d’une

voiture de société ont parcouru 30%

de kilomètres en moins.

Faut-il s’étonner de ce

paradoxe? Non, car le

gouvernement n’avait

pas bien fait ses devoirs,

et que le système de

compensation « Cash for

Car » a été recalé par la

Cour Constitutionnelle.

Cette augmentation du

nombre de voitures de société – un

petit demi-million aujourd’hui – est

une gifle pour le lobby anti-voitures,

qui voudrait qu’elle ne soit plus utilisée

comme partie du salaire. Une vision

à court terme, car c’est précisément

la voiture de société qui assure un

verdissement rapide du parc automobile.

Et elle va le faire encore plus vite,

puisqu’à partir de 2026, toute voiture

de société devra être électrique.

Sachant qu’une voiture de société est

remplacée à peu près tous les 4 ans,

ce seront donc au moins un demimillion

de voitures électriques en

plus qui circuleront chez nous d’ici

2030. Bref, c’est limpide : quoi de plus

efficace que la voiture-salaire pour

permettre au gouvernement d’atteindre

ses objectifs climatiques !? •

39


Prime de

500 € *

Rouler au CNG, c’est

Moins cher

Plus vert AVEC LE BIO-CNG

Bon pour le climat

Une belle autonomie

Pour tout le monde

Le plein près de chez vous

Découvrez les modèles CNG sur gas.be

ou chez votre dealer CNG le plus proche.

Roulez plus vert, roulez au CNG

*en Wallonie


L’HUMEUR DE JORIS

Joris Van Roy est

journaliste et rédacteur

en chef du site internet

newsmobility.news.

Ses analyses reflètent

sa passion pour la

technologie et la

mobilité, autant que sa

longue expérience dans

la presse automobile.

Bientôt la fin

de l’essence

et du diesel ?

Neuf pays membres de l’UE, dont la Belgique,

ont demandé à la Commission européenne de

déterminer une date pour la fin des voitures

à moteur thermique, et donc même des

hybrides. Mais est-ce si facile que cela ?

Les Pays-Bas et le Danemark ont déjà annoncé

leur intention de ne plus autoriser la vente que

de voitures électriques à partir de 2030. 100

électriques, pas même hybrides. Six autres pays,

à savoir, Luxembourg, utriche, rlande, rèce,

alte et Lituanie, se ttent encore. La orvège, pays certes pas

membre mais ami proche, a fixé l’échéance à 2025.

n elgique, on ne sait pas encore. Les ministres verts inne

Van der Straeten (Énergie) et eorges ilkinet (obilité) ont

co-signé cette demande à la Commission, mais sans annoncer

de date. Chez nous, plane seulement l’idée d’interdire les

voitures de société à moteur thermique à partir de 2026, et

donc de ne plus autoriser dans les ottes que des voitures

électriques. ais rien n’est encore gravé dans le marbre. n

notera que les voitures de société ne représentent que 17

du parc automobile belge, mais aussi 50 des nouvelles

immatriculations.

Selon la ebiac, 2.95.250 voitures essence et 2.693.666

diesels circulaient en elgique en 2020. e 60 du parc

automobile il y a 10 ans, la portion du diesel est auourd’hui

réduite à 6. Les « solutions alternatives » représentent

quant à elles ,1 du parc, soit à peu près 200.000 voitures.

ans le détail, a donne 0,5 d’électriques, 1,5 d’hybrides

simples, 1,5 de plugin (actuellement très en vogue en

leasing) et 0,5 de voitures C/L.

tout le monde à l’électrique La ebiac dit qu’en 2020, les

voitures alternatives ont fait une nouvelle percée, avec une

part de marché doublée, à 15. Sauf que on parle surtout

d’hybrides rechargeables. h mince !

llonsnous donc tous nous mettre plein ga à l’élec

trique ussi longtemps que les prix seront élevés et

que l’infrastructure de recharge sera minimale, il y a peu

de chances. La elgique compte auourd’hui 2 bornes

rapides par 1.000 km, et 70 bornes publiques pour

100.000 habitants. l est vrai qu’en orvège, en anvier

dernier, 0 des nouvelles voitures étaient électriques.

ui mais làbas, elles sont souvent moins chères que les

voitures essence, puisque ces dernières sont frappées

de lourdes taxes, alors que les premières en sont exoné

rées, en plus d’une série d’autres avantages. La formule

cote évidemment une fortune au gouvernement, qui peut

heureusement compenser grce à ses exportations de

pétrole. ous ave dit ironie

Parlons-en, du pétrole. En Belgique, les carburants fossiles

ont rapporté en 2019 quelque 6 milliards d’euros en

accises, et 2,6 milliards en . La taxe de roulage, seule

ment 2,2 milliards. utant dire que che nous, le para

dis électrique à la norvégienne, ce n’est pas pour tout de

suite •

PLEIN GAZ SUR L’ÉLECTRIQUE ?

ctuellement, l’ge moyen d’une voiture belge

est de 9 ans, 5 mois et 17 ours. uand nous

n’en voulons plus, nos voitures partent

sur le marché de l’occasion dans des pays

comme la oumanie, o l’ge moyen

est de 16,5 ans. t l’urope voudrait tre

« éro émission en 2050 Ça signifie

rait que plus aucune voiture essence

ou diesel ne devrait tre vendue

dans l’nion après 2029. lle hop,

Le parc automobile belge compte 0,5% de voitures 100% électriques.

www.autotrends.be / 41


FORMULE 1

Guerre(s)

psychologique(s)

Pour les 2 e et 3 e manches de la saison, la F1 a pris ses quartiers

à Imola et Portimao. Auto Trends y était, pour voir que

le duel amiltonerstappen a pris une nouvelle dimension

celle d'une guerre psychologique !

Par Jo Bossuyt · Photos : Georges De Coster

La Formule 1 se dispute en partie sur un circuit

asphalté, mais plus encore sur une piste de 15

cm de large, qui passe entre oreille gauche et

oreille droite ! Il y a des pilotes plus doués que

d'autres à ce petit jeu, mais aucun n'y échappe,

pas même les plus grands. Alain Prost nous avait dit un

our « D'un côté, on me disait que Ron Dennis avait un faible

pour Ayrton Senna quand il est arrivé chez McLaren. De

l'autre, que Honda voulait voir Senna gagner et lui donnait

probablement un meilleur moteur. Ça n'a pas tardé à me

ronger et quand ces choses-là vous trottent dans la tête,

vous êtes désavantagé mentalement et psychologiquement.

Et il est clair que le mental, c'est 80% du jeu. »

MAX CONTRE LEWIS

La guerre psychologique a toujours existé en F1. Mais elle

n'est jamais plus présente que lorsqu'un vrai duel se joue.

Lorsqu'il y a deux prétendants au titre, et qu'aucune boule

de cristal ne peut prédire qui l'emportera. C'est le cas en

2021. C'est Max contre Lewis, dont les chances sont cette

fois similaires, dont les voitures se valent. Et cette guerre

est déjà en marche, sur plusieurs fronts simultanés.

Après les qualifs d'Imola par exemple, les deux pilotes

sont descendus de voiture et en marchant vers la pesée,

ils se sont poussés, épaule contre épaule. Ce genre de

choses.

MÊME SI VERSTAPPEN ET

HAMILTON SE RESPECTENT,

LA GUERRE PSYCHOLOGIQUE

BAT SON PLEIN ENTRE EUX.

42 / www.autotrends.be


Il y a aussi Helmut Marko, directeur sportif de Red Bull, qui

dans le paddock de Portimao ne cessait de parler de l'erreur

de pilotage d'Hamilton à Imola. « Le fait qu'Hamilton se soit

mis dans le gravier montre qu'il est sous pression. Il sait que

pour la première fois depuis des années, le titre ne lui est

pas assuré, que ax va lui donner du fil à retordre. t a oue

sur ses nerfs… »

Bref, tout le monde entre dans la tête de tout le monde.

Pas seulement avec les mots, d'ailleurs, mais aussi

avec la stratégie en course. Red Bull a ainsi laissé Perez

en piste bien plus longtemps qu'elle l'aurait fait dans

d'autres circonstances. Après la mi-course, le Mexicain

était le seul à ne pas avoir changé de pneus. Il était

donc en tête, avec derrière lui, dans l'ordre, Hamilton et

erstappen. n clair, ed ull a attendu que amilton

passe Perez pour le faire rentrer. Lewis aurait pu perdre

un peu de temps dans la manœuvre, voire mieux,

commettre une erreur… Tous les moyens étaient bons,

mme si les chances que a paie étaient minces. n loccurrence,

Hamilton a passé Perez comme un missile.

D'ailleurs, à l'exception de son restart pas terrible après

la safety-car de début de course, Lewis a livré un sansfaute

à ortimao. Contrairement à mola, o il a eectivement

pataugé dans les graviers. Cette boulette montre

deux choses : que même les plus grands commettent des

erreurs sous la pression, et que la saison 2021 sera palpitante.

Le verdict ne sera déterminé que par la forme du

week-end et par les conditions.

À Bahrein, tout le monde attendait Verstappen, c'est

Hamilton qui a gagné. À Imola, Hamilton semblait avoir

course gagnée, Verstappen s'est imposé. À Portimao,

Mercedes était à nouveau trop rapide pour les autres.

MAX FAVORI

PAS FACILE POUR LES VÉTÉRANS

On le voit en ce début de saison, il ne fait pas bon

être une « valeur sûre ». Surtout pour ceux qui ont

changé d'équipe à l'intersaison. Ce n'est pas le cas de

Raikkonen, qui a bêtement percuté son coéquipier en

début de course, mais bien de Ricciardo, le nouveau

de cLaren qui rencontre quelques difficultés. n

qualif, il na pas fait mieux que 16e, alors que son eune

coéquipier orris sélanait 7 e , terminait 4e et est 3 e

au championnat. Chez Alpine, Alonso a été dominé par

Ocon, comme il y a deux semaines à Imola. Chez Aston

artin enfin, on a vu à ortimao un mieux du cté de

Vettel, surtout en qualifs. Mais des rumeurs persistantes

disent quil pourrait tre remplacé avant la fin

de la saison si ses performances ne progressent pas.

ico osberg connat le suet. in 2016, sa compétition

contre Hamilton l'avait tellement épuisé, surtout sur le

plan psychologique, qu'il a décidé de mettre un terme à sa

carrière, titre mondial en poche. Selon lui, cest ustement

l'aspect mental qui sera le plus décisif cette saison. « Max

est mon favori pour le titre », a dit Rosberg au Portugal. « n

tout cas pour le moment. Il faudra voir comment il réagira

s'il se retrouve en tête du championnat, ce qui serait complètement

nouveau pour lui. Ça change automatiquement le

comportement, car on roule alors encore plus conscient

quon na pas droit à lerreur. t a multiplie la pression par

dix, minimum. »

XXXXX LORS XXXXXXX DE CHACUN XXXXXX DES XXXXXX TROIS

XXXXX PREMIERS XXXXX XXXXX GP DE XXXXX LA SAISON, XXXX

XXXXXX IL Y A XXXXX EU DE XXXXX BELLES XXXX PASSES XXXX

D’ARME ENTRE XXXXX LES XXXX DEUX

CANDIDATS AU TITRE.

www.autotrends.be / 43


OLD SCHOOL !

Bottas se révèle pour l’instant plus utile à Hamilton

que Perez ne l’est pour Verstappen.

D'après Rosberg, Hamilton, avec toute son expérience, a déjà

tout cela en tête. « Lewis fait ce qu'il peut pour déséquilibrer

Max en le plaçant dans le rôle du favori. Même au Portugal,

où la Mercedes était clairement plus rapide, il n'a pas cessé

de dire que Verstappen avait de meilleures chances car sa

voiture était plus rapide. Lewis le sait : disputer une course

avec le statut de favori, c'est une pression immense. »

La guerre psychologique ne concerne en outre pas que les

pilotes, mais aussi les teams. Bien que le score soit de 2-1

en faveur damilton, le boss de ercedes oto ol continue

à dire que Red Bull est favorite. « Leur voiture est plus

rapide que la nôtre », martèle-t-il. Et pendant ce temps, Red

Bull débauche du personnel de haut vol de chez Mercedes.

Ainsi l'écurie autrichienne n'a-t-elle pas seulement recruté

récemment en odgkinson, top ingénieur ayant officié plus

de 20 ans en tant que spécialiste moteur chez Mercedes,

mais on a en plus appris à Portimao que d'autres personnalités

majeures de chez Mercedes pourraient se laisser

convaincre de rejoindre Red Bull. Max contre Lewis : le duel

de la saison est loin de se jouer uniquement lors des courses

du dimanche ! •

CETTE SAISON 2021 EST POUR LE

MOMENT UNE DES PLUS BELLES DE

CES DERNIÈRES DÉCENNIES.

D'accord, l'ambiance sur et autour du circuit est

quelque chose de subjectif. Le fait est pourtant que

dans des lieux comme Imola, on ressent encore la

vraie atmosphère de la 1. n renie la tradition. n

arrive dans la ville, on passe le panneau Imola, et on

sait tout de suite que quelque chose se passe. Pareil

à Silverstone et, oui, même à Francorchamps. Même

si la Covid a vidé les tribunes. Dans ces complexes

hypermodernes d'acier, de béton et de verre, comme

Abu Dhabi, Bahreïn ou prochainement Miami, jamais

on ne vivra cette expérience. JA-MAIS !

Mais il y a plus important, comme la nature du

circuit. On l'a vu à Imola, à la façon dont les pilotes

semblaient revivre. À peu près tous l'ont dit à un

moment où l'autre en point-presse : Imola, c'est

« old school . Comprene cest un vrai circuit. ,

la pluie juste avant le départ a évidemment contribué

à faire le spectacle. ais il y a plus les tracés de

ces vieux circuits traditionnels sanctionnent toujours

la moindre erreur. Et le pilotage s'en trouve alors

soudain plus compliqué. À Imola, une sortie de piste

est souvent synonyme de « game over ». Parce que

les bacs à graviers sont moins larges, parce que les

rails et les murs sont plus près. La faute d'Hamilton,

si elle avait été commise à Bahreïn, ne lui aurait coûté

que quelques secondes : un petit détour par la zone

d'échappatoire et hop, on repart. À Imola, il a fallu

un miracle pour que Lewis reprenne la piste. Et si

on lit entre les lignes sa déclaration d'après-course,

on comprend que lui-même a apprécié : « Je voyais

le mur de pneus mais je refusais de croire que c'était

fini. uand ai réussi à me remettre en piste, avais le

couteau entre les dents et c'était le pied. Oui, quelque

part, cette deuxième place obtenue depuis le milieu

du peloton me donne plus de plaisir qu'une victoire

depuis la pole… »

Portimao aussi est un circuit qui apporte toujours sa

part de spectacle. L'an dernier, c'est là qu'il y a eu le

plus de dépassements de la saison : 58. C'était moins

passionnant cette fois, la seconde partie de course

étant particulièrement prévisible. Et ça s'explique

notamment par les pneus. Pirelli avait amené au

Portugal ses trois gommes les plus dures. Hélas, la

météo n'était pas comme elle aurait dû être en cette

saison. Le mercure n'a atteint les 20° que le dimanche,

si bien que les gommes dures nont amais oert de

grip suffisant, et que lusure na cette fois pas été un

facteur important.

44 / www.autotrends.be


Le service Coyote,

l’essayer c’est l’adopter

Seulement du 11 au 24 mai

2 MOIS

OFFERTS *

Avec Coyote, roulez en sécurité et à la bonne vitesse

Radars Limitation de vitesse Tr a fi c Accidents

coyotesystems.be

/CoyoteSystemsBenelux

/coyote_systems_benelux

Du 11 au 24 mai 2021 inclus.

Voir conditions en Coyote Stores.


CHRONIQUE

Thierry Neuville

« Ma Hyundai

était nickel ! »

Troisième en Croatie après ses podiums du Monte-Carlo

et de l’Arctic, Thierry Neuville continue de se battre

pour la tête du championnat du Monde.

Bilan après trois courses prometteuses…

Par Paul Fraikin • Photos : Sophie Graillon

46 / www.autotrends.be


Et bien, voilà, Thierry, un 3 e podium en

3 rallyes, et la 2 e place au championnat,

malgré un changement de copilote. Tu

peux être satisfait ?

« Je ne suis jamais vraiment satisfait, car

je crois qu’il y a toujours moyen de faire

mieux, mais c’est vrai que sur ce rallye,

malgré certains regrets, je suis plutôt

content. En tout cas, on a tout fait pour

faire le mieux possible. »

Tout était nouveau pour tout le monde,

mais vous vous êtes adaptés rapidement.

« L’expérience compte énormément : en

découvrant les routes croates, je me suis

dit : sapristi, ça va être hyper compliqué

avec ces asphaltes changeants, des

routes larges puis étroites, des sommets,

des virages masqués, des cordes

profondes. ais on est finalement passé

à travers tous les pièges et aucun des top

pilotes d’usine n’a gravement fauté, sauf

Kalle Rovanpera qui ouvrait la route. Tant

mieux pour le sport ! »

Tu as aligné des performances !

« Ma Hyundai était super efficace,

comme d’habitude sur asphalte, et j’en

ai tiré le meilleur. J’étais globalement

vraiment à l’aise, sauf le matin du 2 e jour

où on a choisi de mauvais pneus. Mais

l’après-midi, mieux chaussé, je refais

deux scratches. La veille, le premier jour,

j’en avais signé trois, j’avais toujours été

dans le Top 3 et j’étais même en tête.

nfin, le 3 e jour, on arrache un scratch

et trois chronos sur le podium ! Un

chouette bilan. »

Un signe qu’avec Martijn Wydaeghe, ton

nouveau copilote, ça roule ?

Thierry a apprécié la Croatie, pour cette première apparition du WRC dans ce pays.

énormément de graviers où on perdait que ça : j’ai aussi calé dans une épingle,

beaucoup de motricité en entrée et sortie et ensuite un disque de freins a cassé…

de virage. J’y ai d’ailleurs fait un tête-àqueue

où je perds 3 ou 4 secondes… J’ai à main pour les épingles, j’ai galéré, je ne

Avec trois freins, et plus du tout de frein

aussi grimpé sur un talus où je re-perds te dis pas L’aprèsmidi a été meilleure

2 secondes t enfin e me suis fait une mais j’ai alors eu un problème de cric

petite frayeur, mais Ogier a également eu devenu inutilisable, donc je n’ai plus pu

chaud lorsqu’il s’est retrouvé sur deux permuter mes pneus ref, au final, e

roues, à deux doigts de voler au trou ! » me retrouve à 10 secondes d’Ogier… Et

ça fait globalement 17 secondes perdues

Vous étiez à la limite ?

sur une journée à oublier ! »

« Il est hyper motivé, il a bossé comme

un fou sur ses intonations et a amélioré

des tas de petits détails afin que e sois

à l’aise en l’écoutant. On s’était bien

préparé aussi en faisant deux rallyes en

Italie où on avait collecté deux victoires,

donc ça prouve que notre entente a

beaucoup progressé. Ici, en Croatie, il

ne fallait pas se précipiter, et monter

en puissance, et c’est ce qu’on a fait ! »

On a donc eu droit à un combat royal

dès le départ…

« Un combat que j’ai d’abord dominé.

Malgré des zones lentes avec

« Pas loin, ça c’est certain. Mais bon, on

commence à être habitué : c’est toujours

comme ça en début de rallye, personne

ne veut lâcher ! Donc, être leader après le

1 er jour, même avec seulement 7 secondes

d’avance sur Ogier, ça te donne du moral,

de la confiance et du boost pour la suite »

Malheureusement, il y a eu ce fatal

mauvais choix de pneus du 2 e jour…

« Je ne vais reprocher ça à personne

mme si ’ai été furax car l’erreur

est humaine. On était persuadé que les

routes seraient froides et on a pris des

gommes tendres. Cela dit, il n’y a pas eu

t enfin, il y a eu ce sprint, entre les

deux Toy (Evans et Ogier) et toi, jusqu’au

bout…

« Le 3 e jour, avec Evans seulement 3

secondes devant moi, j’ai tout donné pour

au moins aller le chercher. Absolument

tout donné : impossible d’aller plus vite,

nulle part. Tout allait bien entre Martijn et

moi ; ma Hyundai était nickel ; et j’avais la

pêche ! On a vraiment tout essayé pour

revenir, mais c’était trop compliqué. Et

à force de tout tenter, ’ai fini par me

louper et ça me coûte 3 secondes. Mais

elles n’ont rien changé car je termine à

7 secondes d’Evans et à 8 d’Ogier. » •

www.autotrends.be / 47


CHRONIQUE

Rodrigue Gillion

Le chant

des cigales

Être pilote présente quelques beaux avantages, comme celui de voir

du pays. Après le désert de Dubaï, Rodrigue Gillion s’est produit sur

les falaises du Castellet. Le pilote Aston Martin a de nouveau marqué

les esprits sous le soleil du Var.

Par Martin Businaro • Photos : Petr Fryba

Courir sur le Circuit Paul Ricard, c’est quelque

chose à faire au moins une fois dans la vie d’un

pilote. Les infrastructures sont ultra-modernes

et luxueuses, le tout dans un cadre respirant bon

les vacances. Ce n’est pas pour rien que le tracé

français fut longtemps appelé « High Tech Test Track ». Ce

cadre paradisiaque ne devait cependant pas faire oublier à

odrigue illion le double obectif qu’il s’est fixé dans le ar.

« Les 12 Heures du Castellet sont notre deuxième manche

des 24H Series après Dubaï », rappelle le Bruxellois. « Nico

Verdonck et moi devons faire le plein de points au championnat,

tout en nous préparant au mieux pour notre pige en GT Open

qui aura lieu trois semaines plus tard sur ce même circuit. »

Le plan de combat a pourtant été bien ébranlé dès les essais

libres où l’Aston Martin Vantage AMR GT4 aux couleurs d’Auto

Trends et Red Racing Green a été bien secouée par un concurrent

fort indélicat. « Notre troisième pilote, Kurt Hensen, s’est fait

percuter par une GT3 », poursuit Rodrigue. « Le choc a été

si violent que le moteur a été touché et devait être changé.

Malheureusement, les réparations étaient tellement lourdes

que nous n’aurions pas su prendre le départ de la course dans

les temps si nous l’avions changé. Heureusement, PROsport

Performance avait amené une deuxième Vantage qui nous

servait de mulet. Nous l’avons utilisée, mais le temps de faire

un rapide checkup et les qualifications étaient déà finies ous

avons seulement pu être prêts pour les essais nocturnes. »

48 / www.autotrends.be


Une course sous le soleil qui se clôture par une victoire en GT4.

DUEL AU SOLEIL

C’est donc du fond de grille que Rodrigue et ses camarades

prenaient le départ des 12 eures. ne fois de plus, ico

erdonck faisait des merveilles en eectuant un premier

relais d’anthologie. Rapidement, le néerlandophone avalait la

qui est la némésis de nos amis au championnat.

Les jeux étaient faits alors que le soleil était encore au zénith

puisque la Bavaroise devait rapidement renoncer, mécanique

hors d’usage. « Nos rivaux ont poussé

comme des fous lors des essais,

ce qui a fragilisé leur voiture pour

la course. A contrario, nous avons

ménagé notre Vantage pour nous

assurer d’aller aussi loin que possible

avec ». Cela n’empêchait pas le trio

100% belge de se faire une chaleur

dans la dernière partie de la course.

« n inecteur était cassé, le moteur

est devenu poussif. Il avait du mal à

monter dans les tours. Mais nous

avions une telle avance à trois heures

du but que nous nous sommes permis de laisser la voiture

se reposer au stand avant de repartir pour les dernières 15

minutes de course à un rythme sage ».

Alors que le soleil du midi a laissé place à un beau ciel étoilé,

le trio illionerdonckensen s’orait la victoire en . n

succès au goût particulier pour Rodrigue puisque la qualité

était présente dans sa catégorie, mais pas la quantité. « Nous

n’étions vraiment pas nombreux dans la classe et il est clair que

gagner dans ces conditions n’a pas

la même saveur. Cela dit, vu que nos

principaux rivaux ont abandonné,

nous réalisons une belle opération

comptable au championnat. Je me

réjouis de revenir au Paul Ricard

dans trois semaines pour le pen.

Il s’agira d’une tout autre crémerie

puisqu’il s’agira d’un vrai sprint d’une

heure où il faudra se donner à fond,

Nico et moi, pendant un relais de 30

minutes seulement. Mais c’est très

excitant et j’adore ça ». •

www.autotrends.be / 49


CHRONIQUE

Stéphane Lémeret

De retour

en Alpine GT4

Ayant décroché le titre de champion de France des circuits

avec le team CMR-Alpine en 2019, notre directeur des rédactions

est de retour au volant de l’A110 GT4 avec laquelle il avait

remporté quatre courses voici deux ans…

Photos : Nico Deumille

« Elle m’avait manqué ! L’Alpine A110 est certainement la

plus amusante des GT4, ces GT relativement proches de la

série mais quand même capables de tourner en 2 minutes

30 à Spa-Francorchamps (à seulement une dizaine de

secondes des impressionnantes GT3 disputant les fameuses

24 Heures de Spa). C’est cette catégorie GT4 qui constitue

depuis quelques années le sommet du sport automobile

français. Le genre de compétition qui manque en Belgique,

où le plus haut niveau en circuit est désormais la Fun Cup.

Raison pour laquelle les pilotes belges sont aujourd’hui obligés

de s’exiler.

Deux ans après avoir aidé mon équipe à décrocher le titre

équipes, me revoilà donc à l’attaque du championnat de

France GT-FFSA. Les choses ont toutefois encore évolué

depuis 2019…

La pandémie n’a pas aecté ce championnat. u contraire

même : le niveau est encore plus élevé qu’avant, grâce

notamment à la création d’une catégorie réservée aux

pilotes Silver, semipros. usqu’en 2019, il s’agissait en eet

d’un championnat uniquement Pro-Am, composé comme

ce nom l’indique d’équipages mixant un pro et un amateur.

50 / www.autotrends.be


AVEC LE TEAM CMR ET CETTE ALPINE

A110 GT4, STÉPHANE LÉMERET VA

TENTER DE DÉCROCHER UN NOUVEAU

TITRE DE CHAMPION DE FRANCE.

J’avais alors la chance d’être considéré comme un amateur,

ce qui me permettait de partager le volant avec un « Pro ».

Aujourd’hui, j’ai été classé « Silver » par les organisateurs et

je me retrouve donc dans cette catégorie de semi-pros où

il n’y a… que des jeunes à part moi. Moyenne d’âge de mes

concurrents : environ 23 ans. Mon équipier Mateo Herrero,

par exemple, n’en a que 1. lus eune que ma fille

Le problème est que pour corser le tout et permettre aux

vieux amateurs de viser la victoire au classement général, les

organisateurs français ont décidé d’appliquer une pénalité de

5 secondes de temps d’arrêt supplémentaire (lors du changement

de pilote à mi-course) à tous les équipages Silver.

Dans ces conditions, il n’est pas évident de battre les Pro-Am.

Mais les choses sont, il est vrai, relativement bien équilibrées

comme cela, et ces 5 secondes lâchées aux stands rendent

les courses encore plus spectaculaires car elles obligent

les eunes (et moi) à eectuer de grosses remontées dans

le peloton. Franchement, je vous conseille, à l’occasion, de

vous connecter sur le site du championnat et de regarder

une retransmission en direct. Par exemple lors du meeting

d’Albi, les 5-6 juin. Ou alors, venez carrément nous voir à

Spa-Francorchamps (si c’est autorisé) les 24 et 25 juillet.

Vous ne le regretterez pas : le spectacle est omniprésent ! »

nous contenter d’une 7 e place en Silver lors de la première

course suite à un gros coup de malchance (une boulette de

gomme a pris feu lors de notre changement de pilote, ce qui

a endommagé un capteur) mais nous nous sommes bien

rattrapés en seconde manche avec une 2 e place de catégorie,

la 3 e au « général ». Nous voilà donc bien lancés dans la course

au titre. La saison va être longue, avec un total de 6 meetings

et donc de 12 courses. Avec l’Alpine du team CMR et mon jeune

équipier hyper-rapide, nous ne lâcherons rien et espérons

décrocher le titre Silver, tout en visant l’une ou l’autre victoire

au classement général. Je vous tiendrai au courant ! » •

2 e PLACE À NOGARO

« Nous avons relativement bien débuté le championnat

lors des coupes de Pâques à Nogaro. Certes, nous avons dû

À Nogaro, le directeur des rédactions d’Auto Trends

a obtenu une prometteuse 2 e place derrière

une Aston Martin.

www.autotrends.be / 51


PLUS QUE JAMAIS, RESTEZ INFORMÉ ET

RECEVEZ VOTRE JOURNAL CHEZ VOUS !

ABONNEZ-VOUS

AU JOURNAL DE VOTRE RÉGION

ET PROFITEZ…

DÈS

OFFRE FLASH

SOIT

1 MAGIMIX

NESPRESSO

EXPERT

37 ,50€(1)

/MOIS

VALEUR

579€

TTC (2)

SOIT

1 SMART

TV LG UHD 4K

VALEUR

299€

TTC (2)

ABONNEMENT 1 AN

ÉCONOMISEZ + DE 400 € (3)

ABONNEMENT 2 ANS

ÉCONOMISEZ + DE 900 € (3)

Pour souscrire

B jemabonne.be/2021

Du lundi au vendredi

A 078 15 75 75 de 08h00 à 18h00

Offre valable jusqu’au 31/05/2021

(1) Acompte de 129€ + 11 ou 23 mensualités de 37,5€ (6 jours/ semaine). (2) Prix public conseillé (hors promo). (3) Prix de vente au numéro + prix valeur cadeau.

Passez en mode local


Auto

lassics

N° 17 - mai 2021

Porsche 917

La plus mythique

de toutes

+

Mario Andretti

Chef de meute

Essai Youngtimer

BMW Z3 M 1998

Fake news

Dans l’auto aussi


REPORTAGE

Grand Prix Historique de Monaco

Une édition exceptionnelle

Après trois années d’absence, les bolides d’antan ont à nouveau pu

fouler le prestigieux circuit de Monaco. C’est avec émotion qu’Auto

Trends a renoué avec le tarmac des rues de la Principauté !

PAR FLORIANE MARTINANT

© ACM Olivier Caenen

Véritable bond dans le temps, le Grand Prix historique

met les autos de collection en situation de courses

réelles. Les diérentes catégories permettent aux

spectateurs d’admirer des F1 allant des années

d’avant-guerre jusqu’à celles qui ont fait la gloire

de la F1 au début des années 80.

Le tracé, lui, est le même que celui du GP moderne, inchangé

à 80% depuis 1929 ! Et les voitures impressionnent par

leur degré de conservation, leur bruit et leurs odeurs.

Quant aux pilotes, certains font plus que se prendre au

eu. Les errari des anciens pilotes 1 lex Caffi, ené

rnoux et ean lesi ont ainsi toutes fini dans le rail, avec

parfois de gros dégâts ! La compétition pour la 1ère place

est donc bien réelle !

PLUS INTIMISTE

Malgré une jauge de spectateurs réduite à 6.500 personnes

et moitié moins d’inscrits qu’en 2020, le sourire et le soleil

UNE SÉRIE POUR LES « VOITURES DE SPORT »

La série C témoignait de l’époque d’après-guerre où

les « Voitures de Sport » ont concouru pour la seule

et unique fois au GP de Monaco en mai 1952, avant que

les monoplaces ne reviennent en 1955 sans jamais plus

quitter le calendrier.

© ACM Olivier Caenen

54 / www.autotrends.be


UN ÉCRIN UNIQUE AU MONDE

POUR UN RENDEZ-VOUS DEVENU

UN MUST ABSOLU.

étaient de mise en cette fin avril.

Bien sûr, revoir une Ferrari F1 jadis pilotée par Niki Lauda,

ou l’Hesketh de James Hunt, est particulièrement plaisant.

Surtout lorsque la Ferrari est pilotée par un Jean Alesi des

grands jours, toujours à fond, à fond, à fond !

Mais ce qui nous a le plus plu, c’est la série Louis

Chiron réservée aux voitures d’avant-guerre. Véritables

beautés aux détails extérieurs en cuir, toutes diérentes

visuellement et très peu marquées par les sponsors,

ces Maserati, Bugatti type 35 et Talbot-Lago demandent

un engagement permanent du pilote, que ce soit dans

les virages ou simplement pour contrôler la glisse sur

les plaques d’huile laissées sur la trajectoire au fur et à

mesure des tours. La protection du pilote est limitée à un

casque, et la fumée des échappements aussi épaisse et

tenace que les bruits qui en sortent !

Un spectacle valant assurément le déplacement. Alors

rendez-vous en 2023 !? ■

DES BELGES À MONACO

À noter la présence du Belge Maxime Castelein sur

la Mercedes SSK 1929 familiale, la numéro 4 inscrite

dans la série A. Véritable pièce de collection, produite

à seulement 40 exemplaires, elle a participé aux trois

premiers Grand Prix de Monaco de l’histoire, terminant

à la 3e place de l’édition inaugurale de 1929, avec à

son bord l’un des pilotes les plus talentueux de sa

génération, Rudolf Caracciola.

D’autres pilotes belges, à l’instar de Christophe

d’Ansembourg et sa McLaren des années 70, étaient

également au départ du Grand Prix Historique. Aucun

n’a cependant connu le succès.

© ACM Olivier Caenen

www.autotrends.be / 55


RACING LEGENDS

Porsche 917

La plus mythique

de toutes

Elle fête cette année les 50 ans de sa seconde victoire aux 24 Heures

du Mans. Cette Porsche mythique parmi les Porsche mythiques est

aussi une des voitures de course les plus admirées. Voici pourquoi.

Par Maxime Pasture

Ci-dessus, la 917 rouge qui a permis à Porsche de remporter les 24 Heures du Mans pour la première fois.

L’année suivante, en 1971, la 22 réitérait l’exploit.

56 / www.autotrends.be


P

ourquoi cellelà

ourquoi la 917 eut

tre parce qu’elle a été

élue «reatest racing

car in history par 50

experts internationaux

des sports mécaniques pour le magaine

britannique otor Sport. u peuttre

encore parce qu’il s’agit du premier

modèle orsche à s’tre imposé au

classement général des 2 eures du

ans. C’était en 1970, un an après ses

débuts en compétition. Car oui, lors

de ses premiers tours de roue, tout n’a

pas été rose pour la 917 (et de rose, on

vous en parle en encadré avec la version

«ink pig)

OBJECTIF LE MANS

Le 12 mars 1969, la orsche 917 fait

ses débuts au Salon de enève. Le

constructeur allemand ne cache pas ses

ambitions.Car gagner les 2 eures du

ans dans une petite catégorie comme

ils l’ont déà fait avec la 911 c’est bien,

mais finir tout en haut du classement

général de la course mancelle avec un

prototype, c’est mieux

victoires, 2 eures du ans y compris.

C’est la consécration pour orsche. Les

auteurs de l’exploit se nomment ans

errmann et ichard ttwood, alors

qu’ils pilotaient pourtant un chssis

court (917 ) aux couleurs de l’écurie

autrichienne « semiprivée orsche

Salburg. Le podium des 2 eures

du ans 1970 était complété par deux

orsche une 917 L (chssis long

ou « longuequeue , spécifique aux

2 eures du ans) et une 90. La

mme année, orsche remporte le

championnat du monde des voitures de

sport pour la deuxième fois consécutive.

LA CONFIRMATION

L’année suivante, la orsche 917 est

touours aussi redoutable. lle permet à

orsche de s’élever une fois de plus sur

le toit du monde des constructeurs de

voitures de sport. ieux encore aux 2

eures du ans 1971, confiée à is van

Lennep et elmut arko (auourd’hui

responsable des pilotes ed ull), la 917

établit un record de vitesse moyenne (et

donc, de distance parcourue), 222 km/h

(5.335 km), qui n’est tombé qu’en 2010

oilà encore une raison pour laquelle la

orsche 917 est si spéciale et qu’elle est

considérée, pour beaucoup, comme la

voiture de course ultime.

DES EXPÉRIMENTATIONS

CÉLÈBRES

n 1970 et 1971, la orsche 917 a donc

régné sur le championnat du monde

des constructeurs de voitures de

sport et aux 2 eures du ans. Les

deux années suivantes, bénéficiant

de nouveaux développements et

notamment d’une carrosserie Spyder,

le prototype montrera également

sa suprématie dans le championnat

Canm nordaméricain. La 917/10

ou encore la 917/30 suralimentées

développaient plus de 1.000 chevaux

sse (vraiment ) pour mettre un

terme à la domination de cLaren

qui sortait de cinq titres consécutifs

acquis de 1967 à 1971. La supériorité des

bolides allemands entranera mme une

modification de la réglementation du

championnat Canm. C’était en 197,

année qui signa la fin de carrière de la

orsche 917. ■

Les plans de départ sont ceux d’une

90 mais le moteur passe de à 12

cylindres. ans un premier temps, la

puissance dépasse largement les 500

chevaux Les ingénieurs ont développé

la 917 avec deux mots d’ordre à l’esprit

légèreté (aux alentours des 00 kg)

et aérodynamisme. ais la première

mouture de 1969 a été étudiée pour filer

en ligne droite l’appui aéro et la stabilité

se révèlent insatisfaisants, de quoi faire

peur aux pilotes de l’époque qui, sur

diérents tracés dont le rburgring, lui

préfèrent la «vieille 90, bien moins

puissante. ’ailleurs, lors des 2 eures

du ans 1969, c’est bien la 90 qui réalise

le meilleur résultat pour orsche, en

échouant sur la 2e marche du podium,

dans le mme tour que la ord 0

de ackie liver et de notre acky ckx

national. La 917 réussit quand mme à

triompher en fin d’année, aux 1.000 km

de eltweg, en utriche. e bon augure

pour l’année 1970

LA 917/ HN S

n 1971, au ans, orsche souhaite tester des améliorations aérodynamiques qui

pourraient servir à la 917 qui court en Canm, en mérique du ord. ls mettent

donc au point la 917/20, qui terminera d’ailleurs à la première place de la ournée

d’essais. Seul hic cette version était plus large et plus ronde que la 917 habituelle.

Ce qui n’a pas beaucoup plu à l’équipe artini acing qui devait engager la voiture,

la qualifiant de «gros cochon. l n’en fallait pas plus pour que orsche décide de

la décorer en cochon rose («pink pig), avec les «morceaux de viande dessinés

sur la voiture «ssel (le museau), «hrlappen (les lobes d’oreilles), etc.

Cette livrée devenue légendaire a d’ailleurs été reprise sur une des 911 S officielles

lors des 2 eures du ans 201, pour fter les 70 ans de orsche.

LA CONSÉCRATION

e fait, en 1970, après de nombreux

austements, la 917 rae de nombreuses

www.autotrends.be / 57


PAR PHILIPPE CASSE

Historien de l’automobile

et observateur très bien

informé du temps présent,

Philippe Casse, ancien

responsable des relations

publiques chez D’Ieteren,

nous livre dorénavant ses

analyses… avec lesquelles

on n’est pas obligé d’être

d’accord !

Carte

blanche

Vous avez dit

fake news ?

Saviez-vous qu’on peut trouver beaucoup de fake news dans l’histoire de

l’automobile, et plus encore dans les déclarations de ceux qui la font

Donald, il faut agir !

Comme beaucoup d’entre vous, vous croyez que

c’est Mercedes qui commercialisa la première

voiture diesel, la 260 D, en 1936 ? La célèbre

marque à l’étoile n’a en tout cas jamais cessé

de l’affirmer haut et clair. C’était presque 43

ans après le dépôt du brevet de moteur à allumage spontané

de Rudolf Diesel, le 23 février 1893. Quelque 2.000

exemplaires de cette intéressante voiture furent produits à

Stuttgart. Leur moteur 4 cylindres de 2,5 litres délivrait la

puissance de 45 chevaux, en consommant seulement

11l/100km contre 13 pour son équivalent de

2 litres à essence produisant la même puissance.

Mais c’est en France qu’il faut chercher les pionniers

en la matière ! En 1921, l’ingénieur Tartrais

teste en effet longuement une Peugeot 156

équipée d’un moteur à « huile lourde ». Mais la

marque ne commercialisera ce genre de moteur

qu’à partir de 1928, et seulement sur ses utilitaires

légers. Ce n’est que 10 ans plus tard que

Peugeot lance une version diesel de son modèle 402. Mais

sa production sera rapidement interrompue par la guerre.

Peugeot a donc bien été battu par Mercedes. Mais pas

Citroën. Lisez ce qui suit…

Sir Harry Ricardo (1885-1974), qui fut le premier ingénieur

à s’intéresser à la physique du processus de combustion

C’EST EN FRANCE

QU’IL FAUT CHERCHER

LES PIONNIERS

DU DIESEL SUR

NOS VOITURES

PARTICULIÈRES.

dans les moteurs, fit breveter sa chambre de combustion

à turbulence. Et en 1994, des recherches dans les archives

de la société Ricardo révélèrent l’intéressante histoire des

intenses relations que Maurice Sainturat, l’ingénieur en chef

du développement des moteurs chez Citroën, avait lancées

dès novembre 1932. Un accord commercial avec Ricardo fut

signé avec enthousiasme par André Citroën le 18 octobre

1933 à Shroreham, au siège britannique de Citroën. Il venait

d’assister à la démonstration du prototype d’un moteur

diesel Citroën !

En juillet 1935, le mois où André Citroën mourut du

cancer, les trois premières Citroën 10A « osalie »

diesels sortirent de chaîne. Elles étaient équipées

du moteur 851, un diesel 4 cylindres de 1.750cc

d’une puissance de 45 chevaux. Il en sera produit

2.500 exemplaires jusqu’en 1939, soit 500 de plus

que la Mercedes 260D !

La raison pour laquelle la marque aux chevrons

n’a jamais revendiqué son antériorité à la marque à l’étoile

dans ce domaine résulte du fait que les archives de Citroën

furent détruites au cours du bombardement allemand des

usines Citroën au Quai de Javel le 3 juin 1940.

J’ai eu le privilège de rencontrer Jacques Wolgensinger il y a

une vingtaine d’années et je n’ai pas manqué de lui dire mon

admiration pour la créativité exceptionnelle de la marque

58 / www.autotrends.be


MERCEDES AFFIRME QUE CETTE 260D EST LA PREMIÈRE VOITURE PRIVÉE À AVOIR ROULÉ AU DIESEL. FAKE NEWS !

Citroën dont il a assumé avec tant de panache la fonction

de porte-parole international. Sa réponse à ma question

au suet des osalie diesels ne manqua pas de philosophie

« C’est vrai que nous n’en avons jamais fait état alors que

Mercedes, qui l’a sans doute ignoré, en a fait un argument

solide de sa communication depuis des décennies. De quoi

aurions-nous l’air si nous commencions à revendiquer cette

primauté pour nous aujourd’hui !? »

LA PREMIÈRE

VOITURE HYBRIDE

Est-ce pour contrer le succès d’intérêt

que Toyota rencontra avec sa Prius

que Porsche affirma haut et clair il

y a quelques années que les Lohner-

Porsche conçues en Autriche par le

grand Ferdinand Porsche en 1900

furent les premières automobiles

hybrides de l’histoire ? Ou bien est-ce

par un excès de candeur qui débouche

souvent sur beaucoup voire trop d’assurance

dans la communication ?

l’ordre, d’un moteur thermique à essence entraînant une

dynamo dont le courant chargeait les batteries (au plomb)

qui alimentaient à leur tour deux voire quatre moteurs électriques

installés chacun dans le moyeu d’une roue.

Non seulement il supprimait d’un coup les soucis de la

maîtrise délicate de l’embrayage et de la sélection des

vitesses bien entendu non-synchronisées à l’époque, mais il

évitait aussi tous les soucis de la transmission mécanique de

la puissance du moteur thermique vers les roues, souvent

par chanes à l’époque avec les capricieux diérentiels. t

bien évidemment, un moteur électrique par roue assurait

une motricité exemplaire pour l’époque.

Nul ne doute de la qualité et du génie

de la conception de ces véhicules

dont nous avons pu examiner un des

modèles lors de la fabuleuse exposition

sur les 75 ans de Porsche à l’Autoworld

il y a quelques années. Ferdinand

Porsche avait résolu plusieurs

problèmes d’un seul coup avec la

conception de ce véhicule dont la

chaîne cinématique était formée, dans

C’est en juillet 1935 que la première voiture particulière diesel

sortit des chaînes. Et il s’agissait bien d’une Citroën Rosalie.

www.autotrends.be / 59


PORSCHE AFFIRME AVOIR ÉTÉ LE PREMIER À CRÉER UNE VOITURE HYBRIDE, CETTE LOHNER-PORSCHE

DATANT DE L’ANNÉE 1900. FAKE NEWS : L’ENTREPRISE BELGE PIEPER AVAIT DEVANCÉ L’AUTRICHIEN D’UNE ANNÉE.

Mais comme nous l’apprend l’extraordinaire Encyclopédie

de l’Automobile en 3 volumes de Nick Geordano, F. Porsche

ne fut pas celui qui inaugura l’histoire de la transmission

hybride. Il a été devancé d’un an par une entreprise

belge située à Herstal : Pieper, dirigée par les frères Henri

et Nicolas Pieper. Ils produisirent en 1899 un

modèle de voiture baptisée « auto-mixte » qui

semble bien avoir été la première automobile

« pétroléo-électrique » comme on a disait à

l’époque. Avantage supplémentaire de cette

voiture entraînée par un moteur de Dion-Bouton

de 3,5 chevaux : elle pouvait également servir de

petite centrale électrique mobile. Malgré une

commande de l’armée belge de ces véhicules

équipés d’un puissant phare chercheur, Pieper

cessa de produire des voitures dès 1907. Acceptons que

c’est ce dernier détail qui fit échapper à la firme orsche le

fait que ce nom prestigieux n’ait pas été le vrai pionnier de la

motorisation hybride en automobile…

LA « COMMANDE »

DU PROJET VOLKSWAGEN

Comme des millions de gens, sans doute croyez-vous que

c’est Hitler qui a passé la commande de la conception de

la Volkswagen à Ferdinand Porsche. Alors que dès 1928

F. Porsche présenta le projet d’une Volkswagen à ses

patrons de chez Mercedes, dont il était le responsable du

développement des nouveaux véhicules. Précisons que

« olkswagen » est une voiture dont le nom commun en

C’EST EN RÉGION

LIÉGEOISE QU’EST NÉE

LA TOUTE PREMIÈRE

VOITURE HYBRIDE DE

L’HISTOIRE.

Allemand (avec majuscule donc) signifie « voiture pour

tout le monde dans le peuple », en quelque sorte « voiture

universelle » ?

Très mécontent par le refus catégorique de ses employeurs,

F. Porsche quitta Mercedes en 1929, rentra

dans son Autriche natale et revint à Stuttgart

pour fonder en février 1931 son « F. Porsche

ngenieursbro » prémices de l’actuel « Porsche

Engineering Services ».

Dès cette année-là, il développa un premier

prototype de la Volkswagen avec le constructeur

Zündapp de Francfort avant que ce fameux

constructeur de motos renonce à prolonger l’expérience

parce que les ambitions industrielles de Porsche

dépassaient de loin les possibilités financières de la firme.

En effet, sans doute pour la première fois dans l’histoire

de l’Automobile, F. Porsche avait établi un véritable cahier

des charges pour cette voiture qu’il voulait « universelle ».

Elle devait être familiale, accessible à un grand nombre de

ménages, économique à l’usage, fiable et proposer des performances

de bon aloi. Pour y arriver, il fallait qu’elle puisse être

conçue avec les meilleures techniques du moment, qu’elle ait

été testée sur 3 millions de km alors que les constructeurs

de l’époque se contentaient au mieux de quelques dizaines

de milliers de km et surtout qu’elle soit construite dans une

grande usine qui puisse en sortir au moins 200.000 unités par

an : en d’autres mots, du jamais vu en Europe à cette époque

et même jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

60 / www.autotrends.be


le tiers , ce à quoi itler

aurait répondu « ous paierons

l’usine ». C’est donc de

cette faon que l’état national

socialiste mit en quelque

sort la main sur un proet

qu’il croyait pouvoir servir

son image.

’ai eu le privilège de rencontrer

deux des témoins de ce

jour-là : Ferry Porsche, le

fils de erdinand, et ordon

ilkins, le dernier ournaliste

survivant à avoir été présent.

Ce sont leurs dires, respectivement

en 199 et en 2002,

qui m’ont appris ce que e

vous écris ici.

HITLER N’A JAMAIS COMMANDÉ LE PROJET COCCINELLE À PORSCHE. C’EST POURTANT

UNE DES FAKE NEWS LES PLUS ENTENDUES DANS LE MONDE DE L’AUTO.

Dès le début de 1932, Porsche se rendit à Heilbronn chez NSU,

o un second prototype fut construit (il existe touours ) mais

ce grand constructeur de motos et de voitures tira de cette

expérience les mmes conclusions que ndapp.

our mémoire, dolf itler est devenu chancelier de

l’llemagne le 30 anvier 1933. l est donc historiquement

impossible qu’il ait pu, une fois arrivé au pouvoir, « passer

commande du développement de la olkswagen à

erdinand orsche. t si bien plus tard, ce dernier fut versé

dans la SS, c’est tout simplement parce qu’aucun chef d’entreprise

d’un certain niveau n’a pu y échapper sans risquer

les pires conséquences.

Ce qui est vrai par contre, c’est qu’dolf itler s’appropria

littéralement le proet olkswagen le 26 mai 193 dix ans

donc après que . orsche en a eu l’idée originale à l’occasion

de la pose de la première pierre de l’usine au pied du

chteau de olfsburg.

on seulement, à la surprise générale de ceux

qui étaient là, itler annona que la voiture

s’appellerait « dagen pour « raft durch

Freude ou « la uissance par la oie , le nom

que l’état national socialiste avait donné à tous

ses programmes sociaux, mais surtout que le

prix de cette voiture serait de 995 eichmark

alors que orsche avait calculé au plus uste son

prix à 1.95 eichmark, très proche du prix de la

plus petite voiture de l’époque fabriquée en série,

la 5.

près son discours, répondant à la stupéfaction de .

orsche quant au prix annoncé, itler lui aurait demandé

« Combien vous cote l’amortissement de l’usine dans votre

prix de la voiture et orsche aurait répondu « environ

LA VITESSE FACTEUR

ESSENTIEL DE

L’INSÉCURITÉ

ROUTIÈRE ?

FAKE NEWS !

L’usine ne put commencer

à produire que le 3 aot

190 et ce ne seront que

66 Coccinelles qui en sortiront

pendant la guerre. t si

l’usine survécut finalement à

la guerre sans tre démolie

comme l’avaient décidé les lliés, c’est parce qu’un génial

eune maor de l’armée britannique, van irst, convainquit

sa hiérarchie de passer commande de 20.000 olkswagen,

dont la première sortit de la chane le 27 décembre 195.

elancée sous une régie militaire d’occupation, l’usine ne vit

ses clefs remises à l’État de asseSaxe qu’en octobre 199,

après la production des 90.000 premières olkswagen

« civiles ».

ET BEAUCOUP D’AUTRES FAKE NEWS…

Sans doute, y atil encore d’autres fameuses fake news

mais, pour clturer cet article, e ne résiste pas à l’envie

de rappeler celle que les autorités de nombreux pays,

à commencer par la elgique et la rance, affirment sans

désemparer avec une assurance stupéfiante le fait que la

vitesse serait le facteur principal pour ne pas dire essentiel

de l’insécurité routière. t cela sans doute parce que c’est

la seule mesure qu’elles peuvent réaliser « au vol dans le

trafic À moins que ce ne soit pour se donner une

excuse aussi simple que facile pour ustifier la

toute grande maorité des accidents le manque

d’attention. vec sa conséquence directe, la

vitesse inadaptée

lors que chacun sait qu’en dehors des causes

que e qualifierai d’inutiles et donc de parfaitement

évitables comme la perte de la vigilance

que génèrent la consommation d’alcool ou l’usage

de drogues, c’est le niveau d’attention qui est la garantie

d’une conduite sre. ais pour le comprendre il faudrait

sans doute que nos responsables aient un minimum d’expérience

de la route et s’intéressent réellement à la pratique de

la conduite des véhicules dont ils tirent en elgique quand

mme plus de 20 milliards de taxes et accises •

www.autotrends.be / 61


ESSAI YOUNGTIMER

BMW Z3 M 1998

Changement de ton

Jusqu’en 1997, la Z3 était un gentil cabriolet destiné à la balade avant

que quelqu’un ne se décide à lui greer un 6 cylindres en ligne de 3.

Vous vous en doutez, le résultat a été du genre explosif…

PAR MAXIME HÉRION

Dans la campagne hesbignonne, le fond de l’air

est plutôt frais en ce mois d’avril. Il faut dire que

la tentation de décapoter la magnifique Z3 M

de Benoît a été la plus forte, histoire de mieux

entendre la sonorité de la belle. Et justement, nous

restons en peu sur notre faim car les quatre échappements

sont plutôt discrets, du moins à allure normale.

Ne servant que très occasionnellement, cette voiture

qui affiche à peine 55.000 km au compteur est vraiment

dans un état « showroom ». C’est donc à un train de

sénateur que nous roulons le temps de faire chauer la

mécanique. Par rapport à une Z3 « lambda », l’habitacle

évolue assez peu. Seuls les sièges sport et le tableau de

bord se démarquent par leur traitement bicolore alors

que la console centrale est flanquée de trois compteurs

analogiques délicieusement rétro. Pour le reste,

le roadster affiche ses prétentions sportives avec une

carrosserie aux ailes bodybuildées qui lui vont comme

un gant. Il faut dire que la teinte bleu Estoril, typique

des BMW M, met cette Z3 M particulièrement en valeur.

Posée sur de larges jantes de 17 pouces, elle a vraiment

de la gueule !

PETIT CABRIOLET, GROS MOTEUR

Lorsqu’il s’est penché sur la BMW Z3, BMW Motorsport,

le département « performances » du constructeur bavarois

a joué la carte de la simplicité en mettant le moteur

de la M3 E36 dans la caisse du cabriolet. Cependant,

cette adaptation n’a pas été aussi simple qu’on pourrait

l’imaginer et des organes mécaniques ont dû être

déplacés car le bloc est assez grand. Et puisqu’on en

PROPRIÉTAIRE D’UN YOUNGTIMER ?

Vous possédez un youngtimer dans un bon état

d’origine et vous souhaitez le voir apparaître dans

ces pages ien de plus facile.

l vous suffit d’envoyer un mail à frederic.debacker@

autotrends.be avec une photo accompagnée d’une

brève description de votre voiture. Nous nous ferons

un plaisir de vous rencontrer

62 / www.autotrends.be


C’EST À SES AILES ARRIÈRE LARGES ET

SES QUATRE ÉCHAPPEMENTS QUE L’ON

RECONNAÎT UNE Z3M DE L’ARRIÈRE.

parle, ce 6 cylindres en ligne de 3,2 litres développe 321

chevaux à 7.400 tr/min pour un couple de 350 Nm. En

1997, ce moteur, est réputé comme un des meilleurs

jamais construits par BMW Motorsport (son rendement

de 100 ch/l est exceptionnel pour l’époque) fait de la M3

une rivale de la Porsche 911 tant ses performances sont

de haut niveau. Sans surprise, il transfigure également

la Z3, avec un 0 à 100 km/h annoncé en 5,3 secondes

et une vitesse de pointe de l’ordre de 249 km/h ! Grâce

à son couple disponible à 80% à partir de 2.000 tr/min,

les reprises annoncées sur sa fiche technique sont très

alléchantes.

et c’est la force de ce bloc M, il fait preuve d’une élasticité

incroyable, qui permet de s’amuser sans rouler à

des vitesses criminelles. En cas de besoin, ses reprises

font que l’on ne s’ennuie jamais au volant d’une Z3M.

Attention, la belle est une drogue dure dont l’addiction

est immédiate ! Vous voilà prévenus… •

EFFET KISS COOL

aintenant que les uides sont à bonne température, il

est temps de voir si ce moteur est à la hauteur de sa

réputation. l suffit de mettre « pied dedans » pour que

la Z3 se transforme en boulet de canon. Le compte-tours

grimpe en èche usqu’à presque .000 tr/min (avec un

coup de pied à 5.000 tr/min grce au anos, le système

de calage variable des soupapes), la sonorité métallique

devient un hurlement et le décor défile très vite n

fait, lorsqu’on achète une 3 , on a deux voitures pour

le prix d’une une première docile et pleine de couple

dont la consommation peut descendre en-dessous

de la barre des 10l/100km et une seconde du genre

violente, aux performances phénoménales. Cependant,

il y a tout de mme quelques précautions avant de profi

ter de ce fabuleux moteur. Datant de 1998, notre voiture

n’a pas d’ESP et maîtriser 321 chevaux fous furieux sur

les seules roues arrière sans assistance nécessite de

très bonnes notions de pilotage, d’autant que l’empatte

ment très court de la voiture fait qu’elle peut se révéler

plutt piégeuse lorsque l’arrière décroche. l vaut donc

mieux rester en sous peine de chionner un engin dont

la valeur peut allègrement dépasser les 0.000. e

même, les sorties par temps humide sont à proscrire

sous peine de tenter encore plus le diable ! Par contre,

L’AMOUR DES VOITURES RACÉES

Pour Benoît, la passion pour l’automobile est viscérale

depuis toujours. Attiré par les voitures anglaises, il

franchit le pas il y a quelques années en achetant

un coupé Jaguar XK 140 qu’il restaure patiemment.

Celle-ci est rapidement suivie par un cabriolet Type

E V12, puis une Morgan 4/4 qu’il a dû reprendre de A

à Z. Aujourd’hui, notre homme est comblé par une

collection de voitures qui ont toutes en commun

d’tre atypiques. ttiré par les , enot possède

également une très belle 1 noire que nous avons

déjà essayée dans cette rubrique.

www.autotrends.be / 63


FLASH-BACK

Le printemps

il

a

y

les cheveux

au vent

20 ANS

o

t u A

dans

T r e n d s

À l’occasion du mois

de mai et du retour

du beau temps,

Auto Trends faisait

un tour d’horizon

des diérents des

derniers cabriolets

arrivés sur le

marché. Prenez

vos lunettes

solaires et votre

crème, nous vous

emmenons à

bord !

Par Maxime Hérion

En 2001, le

marché des

cabriolets

se portait

bien, très

bien même avec environ 240.000 véhicules

neufs vendus en Europe. L’occasion pour Auto Trends d’aborder

les dernières nouveautés de ce segment de niche. À l’époque,

les stars des décapotables s’appelaient BMW Z3, Mazda MX-5

et Peugeot 206 CC, révolutionnaire avec son toit rétractable.

D’ailleurs, elle avait tellement de succès que ses délais de

livraison s’élevaient à neuf mois. Du côté des roadsters purs et

durs, Lotus arrivait avec l’Elise seconde génération, un poil plus

confortable que l’ancienne. La marque anglaise assemblait

également pour le Speedster pour Opel, un mélange entre

un châssis anglais et une mécanique allemande : son succès

a été très moyen.

UN CERTAIN LOEB…

À l’occasion du rallye de Catalogne, les Citroën Xsara

faisaient leur apparition en WRC aux mains de Jesus

Puras et du regretté Philippe Bugalski. Après des débuts

tonitruants, les deux voitures étaient toutefois contraintes

à l’abandon, laissant Didier Auriol remporter la victoire

au volant de sa Peugeot 206. En même moment, les

bombinettes survitaminées du Super 1600 faisaient leur

premier rallye… et c’est un certain Sébastien Loeb qui se

distinguait au volant d’une Saxo !

64 / www.autotrends.be


LE MIEUX EST L’ENNEMI DU BIEN

CONNEXION TOTALE

Il y a 20 ans, le GPS commençait progressivement à devenir

une option chez de nombreux constructeurs. Fiat faisait

figure de pionnier avec son système Connect qui équipait

l’Alfa-Romeo 147. Ce système de navigation était combiné

à un système d’aide téléphonique qui servait d’assistance

mais aussi de concierge privé qui pouvait donner la météo,

réserver des hôtels ou même rendre des services comme

la commande de eurs Ce dispositif ultramoderne

fonctionnait via un abonnement qui coûtait tout de même

200 € par an. Une avancée technologique spectaculaire alors

que les smartphones n’étaient encore qu’un fantasme…

LE VAISSEAU AMIRAL

Chez Audi, l’heure était à l’innovation technologique puisque

l’A8 inaugurait un nouveau moteur avec une architecture

inédite : un W12 ! Avant de se retrouver sous le capot de

la Bentley Continental GT avec le succès que l’on sait, ce

bloc fait de deux VR6 accolés utilisait la grosse berline à

carrosserie alu comme banc d’essai. Notre journaliste louait

les performances exceptionnelles de cette usine à gaz de

420 chevaux mais regrettait les sensations gommées de l’A8

qu’il estimait carrément « évoluer dans un monde irréel » ! •

En 2000, BMW a tenté de révolutionner la mobilité avec

le C1, qui se définissait comme un scooter destiné aux

non-motards. Si cette idée n’était pas mauvaise en soi et

que le constructeur allemand s’était donné du mal pour

construire un engin très sûr doté d’un toit et de ceintures

de sécurité, le succès n’était malheureusement pas au

rendez-vous. La faute à un prix de vente très élevé et à

des défauts de conception comme une mécanique très

bruyante et un centre de

gravité placé très (trop)

haut. D’abord présenté

en version 125cc jugée

un peu « juste » par

rapport au poids de l’engin

(185kg), le C1 était décliné

à partir de 2001 en version

200. Contrairement à ce

qu’on pourrait penser, sa

cylindrée réelle n’était que

de 176cc ! Cependant, les

reprises étaient logiquement meilleures. Pourtant, cette

mécanique n’a pas sauvé ce scooter dont la production a

été arrêté en 2003 après seulement 33.764 exemplaires

produits. Mais aujourd’hui, ils valent de l’or car certains

utilisateurs ne jurent toujours que par ce drôle d’engin,

il est vrai, unique en son genre.

www.autotrends.be / 65


RACING MEMORIES

Christian Lahaye

Christian Lahaye est un des plus fins connaisseurs belges de la

ormule 1 et du sport automobile en général. l a notamment suivi

tous les rands rix dans les années 70, 0 et 90, pour le compte de

La Les Sports et de la . l nous livre une série de chroniques

sur les plus grands champions de l’histoire.

Mario Andretti

Chef de meute

able, doué, charismatique et très malin, le champion du monde 1

197 a transformé une superbe carrière de pilote en saga familiale et,

mieux encore, en exemple d’immigration réussie.

66 / www.autotrends.be


Mario Andretti, Colin Chapman (le propriétaire de Lotus)

et Gunnar Nilsson firent équipe en 1977, l’année de la

seule victoire du Suédois en F1, à Zolder. Il nous quitta

l’année suivante à la suite d’un cancer.

Alors que Graham Hill obtint son deuxième titre de

champion du monde en 1968 chez Lotus, Mario Andretti fit

de timides débuts à Monza. Il participa aux qualifications

mais, engagé en Indy, il ne put participer au Grand Prix.

La vie de l’Italo-Américain, né le 28 février 1940,

a été régie par les valeurs de liberté prônées

par ses parents. Luigi et Rina ainsi que leurs

trois enfants (Anna Maria et les jumeaux Aldo

et Mario) quittèrent leur nid de Montana en

strie, devenue yougoslave après la guerre, afin de rester

en talie. éplacé avec les siens dans un camp de réfugiés à

Lucca, en Toscane, le père tenta de trouver du travail mais

sa quête demeura muette durant quatre ans et, vivant d’expédients,

il prit la décision de rejoindre les États-Unis. Il lui

faudra trois années de plus pour obtenir les visas. La famille

débarqua le 16 uin 1955 dans le port de ew ork avant de

poser le pied en ennsylvanie, à aareth, deux ours plus

tard. Mario courut de par le monde, multiplia les apparitions

dans diverses formules de courses mais auourd’hui, 66 ans

après avoir foulé le sol S, il est resté fidèle à la ville qui

l’accueillit.

UN PALMARÈS PRODIGIEUX !

Mario Andretti, véritable chef de meute, a accumulé des

résultats d’anthologie. Vainqueur et champion en Formule 1,

en USAC et en CART, il a multiplié les opportunités, disputant

également des épreuves en Nascar, les 24 Heures du Mans

et les 500 iles d’ndianapolis o il ne triompha qu’une

seule fois (1969). ourtant, il disputa la classique américaine

à 29 reprises entre 1965 et 199. n SC, il devint triple

champion (1965, 1966 et 1969), s’alignant de 196 à 19.

Trente-trois victoires sanctionnèrent ses participations. En

CART, il s’illustra de 1979 à 1994, remportant la couronne en

1984. Il signa 19 succès dans la catégorie. Si l’on combine les

deux championnats (USAC et CART), on constate que Mario

a participé à 07 courses, s’orant 65 pole positions et 11

podiums. Son ultime victoire en CART, à Phoenix, date du 4

avril 1993. Ce succès fit de lui le premier pilote à remporter

une course dans quatre décennies diérentes

n ascar, il fut présent de 1966 à 1969, parvenant à s’imposer

en 1967 lors des 500 iles de aytona. vec le

Colombien uan ablo ontoya, il partage un record il

s’est imposé en ascar, en ormule 1 et aux 500 iles

d’ndianapolis. me topo avec son compatriote an

urney ndretti a coié les lauriers en 1, en ndy, au championnat

du monde des Sport Proto et en Nascar. En Sport

Proto, il est monté sur la plus haute marche du podium aux

12 eures de Sebring (1967, 1970 et 1972). ngagé par errari,

il enleva, en plus de Sebring 72, les 2 eures de aytona,

réduites à six heures, ainsi que Watkins Glen et Brands

atch, quatre sacres qu’il partagea avec acky ckx.

Avant tout ça, il s’illustra, à l’âge de… 13 ans, en Formule

unior à ncona. n 1959, ario et son frère ldo pilotèrent

en cachette de leurs parents une Hudson Hornet

Sportsman de 19. ls se relayèrent au volant et, lors des

quatre premières courses de stock-car, chacun a gagné deux

fois. Lors de la dernière course de la saison, Aldo, le plus

sauvage des jumeaux, sortit de la route, se fractura le crâne

et tomba dans le coma. Les parents, ignorant tout, étaient

furieux. Rétabli et revenu à la compétition un an plus tard,

Aldo ne mit plus un pied devant l’autre. Il prit sa retraite en

1969 après un autre accident. l écrasa son bolide contre une

clôture et subit 14 fractures aux os du visage.

Pendant ce temps, la carrière de Mario décolla rapidement

puisqu’il enleva 21 courses sur 6 disputées.

n revanche, mme si, en 1995, il obtint, avec ric élary et

ob ollek au volant d’une Courage orsche C36, le premier

accessit, Andretti n’a jamais été verni aux 24 Heures du

Mans. Il tenta sa chance à huit reprises (trois fois avec son

fils ichael) au point de rouler encore avec une ano lors

de l’édition 2000. l avait 60 ans

www.autotrends.be / 67


De la haute voltige au Grand Prix d’Allemagne 1971 couru au Nürburgring.

Au volant de cette Ferrari, l’Américain terminera quatrième.

Sixième victoire (Zandvoort, Pays-Bas) de Mario Andretti

lors de la saison 1978 en F1 où il glana le titre de

champion du monde.

Une belle brochette de stars réunies autour de Mario

Andretti à l’issue du Grand Prix des États-Unis 2012. C’est

aussi le podium de la course, sans Mario évidemment.

« APPELLE-MOI QUAND TU ES PRÊT ! »

Si Phil Hill, Américain lui aussi, devint champion du monde

en 1961, c’est son compatriote Andretti qui défendit au mieux

les intérêts US en F1. Lors de sa première participation aux

500 Miles d’Indianapolis en 1965, Mario rencontra Colin

Chapman, le propriétaire du team Lotus en F1. Chapman

accompagnait Jim Clark, qui d’ailleurs triompha lors de la

classique américaine. Andretti évoqua avec Chapman son

ambition de participer à des courses en F1. Chapman lui dit :

« Appelle-moi quand tu es prêt ».

En 1968, Andretti contacta Chapman et ce dernier proposa

au pilote de disputer le Grand Prix d’Italie à Monza. Bobby

Unser, Américain lui aussi, devait débuter en Formule 1 le

même jour sur une BRM. L’un et l‘autre quittèrent Monza le

vendredi pour disputer une épreuve aux États-Unis le lendemain.

Ils avaient l’intention de revenir à Monza le dimanche

matin mais ne purent poursuivre ce projet, réglementairement

interdit ! À Watkins Glen, lors du Grand Prix des

États-Unis, Andretti prit son premier départ en F1 depuis

la… pole, obtenue au volant d’une Lotus 49B. Au cours des

quatre saisons suivantes, Andretti courut en F1 de manière

sporadique, que ce soit sur Lotus, March, Ferrari ou Parnelli

Jones. Après un premier succès sur Ferrari en Afrique du

Sud (1971), Andretti se reconcentra sur les courses américaines

de 1973 à 1975. Avec Parnelli, il disputa la majorité

des Grands Prix en 1975 et signa sa deuxième victoire en

1976 sur les hauteurs du Mont-Fuji, au Japon, où il retrouva

l‘équipe Lotus.

Enfin, en 1977, Andretti ne pensa plus qu’à ça et termina

troisième du championnat. Mais c’est l’année suivante qu’il

coiffa la couronne après s’être imposé à six reprises. La

Lotus à eet de sol était quasiment imbattable ourtant,

à Monza, Andretti connaîtra un des pires moments de sa

carrière puisque son équipier Ronnie Peterson, devenu un

véritable ami, mourut 24 heures après le carambolage du

départ. Andretti restera de 1979 à 1982 en F1 mais ne disposera

plus jamais, chez Lotus, Alfa, Williams ou Ferrari, du

matériel à la hauteur de son talent. Il signa douze succès en

F1 dont le dernier en 1978 aux Pays-Bas, à Zandvoort. Depuis

ce jour, plus aucun Américain ne s’est imposé en Formule 1.

Andretti prit 128 départs en F1, signant également 18 poles.

Andretti était-il le pilote le plus complet sur piste ? C’est,

en tout cas, lui qui fit, pendant un certain temps, la soudure

entre les États-Unis et l’Europe. Ce fantasme est toujours

d’actualité ! •

68 / www.autotrends.be


Tom jones - sex bomb


Les occasions du Groupe «ITAL» : concessionnaires officiels

Un vaste show-room de 1 200m2 d’exposition couvert

Plus de 100 voitures en stock contrôlées sur plus de 80 points

510-514, Chaussée de Louvain - 1300 Wavre - Tél. : 010 48 62 00 - GSM : 0475 76 49 62 - info@italselection.be

v

Nissan JUKE 1.2 DIG-T 2WD 85 kW

- N-Line, 2018, 21.704km, Clim. auto,

Airbags, Régulateur de vitesse, ESP,

GPS, Capteur pluie, ... 13.490 €

BMW 118d HatchBack 2.0d 110 kW,

2020, 7.160km, Clim. bi-zone, Airbags,

Eclairage d’ambiance, Cockpit

digital, Phares Full LED ... 27.990 €

Toyota Aygo 1.0 VVTI X-PLAY - 51kW

2015, 88.352km, Clim. manuelle,

Airbags, ESP, Assist. stationnement,

JA, Kit mains libres, .... 7.390 €

Abarth 500 1.4 T-Jet 99kW,

2015, 100.170km, Clim. auto, Airbags,

Ordinateur de bord, JA, Contrôle antiglisse,

Châssis sport, MPS/CD, ... 12.500 €

Opel MOKKA 1.6 CDTI 4x2 100

kW - Enjoy, 2016, 74.202km, Clim.

manuelle, Airbags, ESP, GPS, JA,

Kit mains libres, .... 12.590 €

Nissan LEAF 40 kWh 100 kW - Tekna,

2019, 18.649km, Climatisation auto,

Airbags, Régulateur de vitesse, ESP,

Phares Full LED, JA, ... 24.500 €

Toyota Corolla 1.8HSD 72kW -

Dynamic + Navi + Business Pack

2019, 29.119km, Clim. bi-zone, Phares

adaptatifs, ESP, .... 21.390 €

Lexus UX 250h 2.0i FWD Business Line

Plus, 2019, 17.322km, Clim. auto, Airbags,

Régulateur de vitesse, Cockpit digital,

Sièges électr., Alcantara, ... 29.290 €

Toyota C-HR 1.2i 85kW - CAMÉRA

+ NAVI, 2017, 7.160km, Clim. Auto,

Airbags, Régulateur de vitesse, ESP,

Phares LED, ... 14.990 €

Opel CROSSLAND X 1.2 i 81 kW - X

Edition, 2018, 61.380km, Clim. manu,

Airbags, ESP, Ordinateur de bord,

JA, GPS, Capteur pluie, … 13.190 €

Toyota C-HR 1.2i 85kW - C-ENTER,

2018, 22.668km, Clim. auto, Airbags,

ESP, Ordinateur de bord, Capteur

pluie, Ordinateur de bord, .... 15.990 €

Fiat 500 X Cross 1.6 M-Jet 84 kW,

2020, 19.626km, Clim. bi-zone,

Régulateur de vitesse, ESP, Tissu/

Cuir, GPS, Capteur pluie, ... 19.990 €

Lexus UX 250h 2.0i FWD Business

Line Plus, 2019, 27.169km, Climat.

auto, Airbags, Phares adaptatifs,

Cockpit digital, ... 28.990 €

MINI COOPER S 2.0AS 141kW, 2019,

26.827km, Clim. auto, Airbags,

Régulateur de vitesse, ESP, Phares

Full LED, Cuir, JA, .... 25.990 €

Ferrari F355 GTS, 1994, 58.350km,

Clim. auto, Alarme, Vérrouillage

centralisé, VE, ESP, Cuir, JA, ABS,

6 vitesses, Radio CD, … 84.900 €

BMW 118d HatchBack2.0d 110 kW,

2020, 6.814km, Clim. bi-zone,

Airbags, Régulateur de vitesse,

Phares Full LED, , … 28.490 €

MINI COOPER COUNTRYMAN 1.6i 72

kW - AIRCO + NAVI, 2013, 73.698km,

Airbags, ESP, Capteur pluie, JA,

Kit mains libres, ... 10.990 €

Volkswagen TIGUAN 1.5 TSI 110kW

- Life DSG7 + Cockpit Digital, 2021,

13km, Climatisation 3 zones, Régulateur

de vitesse, GPS, .... 33.500 €

Audi A5 SPORTBACK 2.0 TDi 100kW

- NAVI + CUIR, 2013, 13.8567km, Clim.

manuelle, Airbags, Régulateur de

vitesse, Phares Full LED, ... 14.590 €

Heures dʼouvertures : du lundi au vendredi de 9 à 18h30 et le samedi de 10 à 18h00

Votre Spécialiste en occasions garanties

www.topcar.be - www.italselection.be


LES PRIX DES VOITURES NEUVES

Cette liste de prix est une indication par marque et par modèle qui

permet d’avoir un ordre de grandeur.

Pour avoir des prix actualisés, rendez vous sur le site internet des

marques. Vous y trouverez plus de détails ainsi que les promotions.

Vous pouvez y configurer votre auto en ligne, mais cela reste aussi une

indication. Le mieux est de vous rendre au garage et leurs informants répondront

précisément. Ces personnes suivent des formations permanentes

et ils peuvent vous faire découvrir des packs optionnels qui vous coûteront

moins chers tout en vous donnant plus. N’hésitez pas à les contacter,

eux seuls savent bien vous guider dans le dédale des options Vous

demandez un devis et rentrez chez vous pour l’analyser à votre aise.

Ces informations sont données à titre STRICTEMENT INDICATIF et n’engagent

jamais la responsabilité d’Auto Trends/MOOVIC srl Nos mises à

jours s’effectuent sur base des données disponibles auprès des importateurs.

Toutes les données sont mises à jour selon un rythme variable.

© Création et Mises à jour par Eric HEIDEBROEK - Touts Droits Réservés.

ABARTH

595 À partir de 18.990,00

595 C À partir de 21.290,00

ALFA ROMEO

GIULIETTA À partir de 19.950,00

GIULIA À partir de 35.400,00

STELVIO À partir de 39.990,00

ALPINE

A110 À partir de 58.200,00

ASTON MARTIN

DB11 À partir de 190.855,00

DB11 VOLANTE À partir de 206.411,00

DBS SUPERLEGERA À partir de 285.907,00

SUPERLEGERA VOLANTE À partir de 301.159,00

DBX À partir de 197.000,00

VANTAGE À partir de 152.318,00

AUDI

A1 À partir de 21.280,00

A3 BERLINE À partir de 27.220,00

A3 SPORTBACK À partir de 26.120,00

S3 BERLINE À partir de 48.620,00

S3 SPORTBACK À partir de 47.520,00

A4 À partir de 34.060,00

A4 ALLROAD QUATTRO À partir de 48.260,00

A4 AVANT À partir de 34.960,00

S4 À partir de 67.150,00

S4 AVANT À partir de 69.000,00

A5 À partir de 39.540,00

A5 CABRIOLET À partir de 45.940,00

A5 SPORTBACK À partir de 38.240,00

RS5 COUPE À partir de 87.550,00

RS5 SPORTBACK À partir de 87.550,00

A6 À partir de 48.730,00

A6 ALLROAD QUATTRO À partir de 60.210,00

A6 AVANT À partir de 51.050,00

RS6 AVANT À partir de 119.950,00

A7 SPORTBACK À partir de 62.040,00

RS7 SPORTBACK À partir de 127.950,00

A8 À partir de 92.290,00

E-TRON À partir de 71.530,00

E-TRON SPORTBACK À partir de 73.540,00

Q2 À partir de 26.120,00

Q3 À partir de 34.230,00

Q3 SPORTBACK À partir de 35.750,00

RSQ3 SPORTBACK À partir de 64.400,00

Q5 À partir de 43.460,00

Q5 SPORTBACK À partir de 49.360,00

SQ5 À partir de 72.560,00

SQ5 SPORTBACK À partir de 74.660,00

Q7 À partir de 64.720,00

SQ7 À partir de 101.660,00

Q8 À partir de 72.300,00

SQ8 À partir de 108.420,00

R8 À partir de 149.460,00

R8 SPYDER À partir de 163.460,00

R8 PERFORMANCE À partir de 209.750,00

R 8 SPYDER PERF. À partir de 223.750,00

TT À partir de 39.820,00

TTS À partir de 58.850,00

TTRS À partir de 71.470,00

TT ROADSTER À partir de 42.180,00

TTS ROADSTER À partir de 59.150,00

TTRS ROADSTER À partir de 73.770,00

BENTLEY

BENTAYGA À partir de 189.849,00

CONTINENTAL GT À partir de 202.796,00

CONTI. GT CABRIOLET À partir de 224.455,00

FLYING SPUR À partir de 196.383,00

BMW

I3 À partir de 40.750,00

IX3 À partir de 68.500,00

SERIE 1 À partir de 26.090,00

SERIE 2 ACTIVE TOURER À partir de 28.050,00

SERIE 2 GRAN TOURER À partir de 29.400,00

SERIE 2 CABRIOLET À partir de 37.050,00

SERIE 2 COUPE À partir de 32.050,00

SERIE 2 GRAN COUPE À partir de 30.250,00

SERIE 3 BERLINE À partir de 31.900,00

SERIE 3 TOURING À partir de 33.750,00

M3 À partir de 84.750,00

SERIE 4 CABRIO À partir de 53.000,00

SERIE 4 COUPE À partir de 46.000,00

SERIE 4 GRAN COUPE À partir de 39.550,00

M4 À partir de 93.500,00

SERIE 5 À partir de 49.450,00

SERIE 5 TOURING À partir de 51.900,00

M5 À partir de 123.500,00

SERIE 6 GRAN TURISMO À partir de 62.050,00

SERIE 7 À partir de 92.950,00

SERIE 8 CABRIOLET À partir de 105.550,00

SERIE 8 COUPE À partir de 97.400,00

M8 CABRIOLET À partir de 166.250,00

M8 COUPE À partir de 158.100,00

SERIE 8 GRAN COUPE À partir de 94.600,00

X1 À partir de 31.750,00

X2 À partir de 32.800,00

X3 À partir de 45.150,00

X4 À partir de 49.600,00

X5 À partir de 66.900,00

MX5 À partir de 131.500,00

X6 À partir de 75.950,00

X7 À partir de 90.400,00

Z4 À partir de 40.450,00

I8 & I8 ROADSTER À partir de S/DEMANDE

CITROEN

AMI À partir de 6.990,00

C1 À partir de 11.731,00

NEW C3 À partir de 14.595,00

NEW C3 Aircross À partir de 18.235,00

NEW SUV C3 Aircross À partir de 19.830,00

NEW C4 À partir de 19.920,00

NEW Ë C4 À partir de 35.600,00

SUV C3 AIRCROSS À partir de 18.995,00

C4 CACTUS (FIN SERIE) À partir de 20.260,00

C4 SPACETOURER À partir de 24.683,00

GRAND C4 SPACETOUR À partir de 25.683,00

SUV C5 AIRCROSS À partir de 25.500,00

SUV C5 AIRCROSS PHEV À partir de 40.783,00

BERLINGO À partir de 20.257,00

C4 SPACETOURER À partir de 29.970,00

SPACE BUSINESS Lounge À partir de 33.730,00


500 C S8 HYBRID À partir de 16.990,00

NEW 500 ELECTRIC À partir de 23.900,00

NEW 500 CABRIO À partir de 30.900,00

NEW 500 3 + 1 À partir de 29.900,00

500 L À partir de 16.990,00

500 X À partir de 20.890,00

PANDA À partir de 10.190,00

PANDA HYBRID À partir de 12.790,00

PANDA 4X4 À partir de 16.440,00

TYPO HATCH À partir de 16.590,00

TYPO SEDAN À partir de 15.390,00

TYPO SW À partir de 17.790,00

F-TYPE COUPE À partir de 65.100,00

F-TYPE CABRIO À partir de 72.220,00

XE À partir de 44.730,00

XF À partir de 53.100,00

XF E À partir de 56.250,00

XJ À partir de 88.550,00

JEEP

CUPRA

ATECA À partir de 47.340,00

FORMENTOR À partir de 32.760,00

LEON À partir de 43.200,00

LEON ST (BREAK) À partir de 44.110,00

DACIA

DUSTER À partir de 12.790,00

SPRING 100 % ELECTRIC À partir de 16.990,00

LODGY À partir de 13.690,00

SANDERO À partir de 8.990,00

SANDERO STEPWAY À partir de 12.690,00

DS

DS3 CROSSBACK À partir de 26.950,00

DS3 CROSSB. E-TENSE À partir de 38.400,00

DS4 (2021) À partir de N.C.

DS7 À partir de 35.490,00

DS7 E-TENSE phev À partir de 47.990,00

DS9 E-TENSE PHEV À partir de 53.990,00

FERRARI

812 À partir de 330.276,00

812 SUPERFAST À partir de 298.267,00

F488 À partir de 292.012,00

F488 Spider À partir de 322.161,00

F8 À partir de 232.504,00

F8 SPIDER À partir de 258.290,00

GT4C À partir de 233.024,00

MONZA À partir de 1.586.530,00

PORTOFINO À partir de 194.875,00

ROMA À partir de 197.727,00

SF 90 SPIDER HYBRIDE À partir de 467.405,00

SF 90 STRADALE HYB. À partir de 424.913,00

FIAT

500 S8 HYBRID À partir de 13.990,00

FORD

FIESTA À partir de 17.295,00

ECOSPORT À partir de 21.180,00

PUMA À partir de 23.600,00

FOCUS À partir de 21.945,00

KUGA À partir de 28.600,00

MUSTAN MATCH 1 À partir de 48.000,00

MUSTANG À partir de 48.650,00

MONDEO À partir de 30.950,00

SMAX À partir de 33.450,00

GALAXY À partir de 41.700,00

EDGE À partir de 51.900,00

HONDA

CIVIC SEDAN À partir de 31.015,00

CIVIC HATCHBACK À partir de 22.470,00

CIVIC TYPE R À partir de 50.000,00

CRV À partir de 31.140,00

HRV À partir de 23.735,00

JAZZ À partir de 16.770,00

E À partir de 34.500,00

HYUNDAI

I10 À partir de 13.499,00

I20 À partir de 16.499,00

I30 HATCH À partir de 21.999,00

I30 FASTBACK À partir de 25.949,00

I30 WAGON À partir de 22.949,00

I30 « N » À partir de 31.549,00

I30 « N » FASTBACK À partir de 37.499,00

IONIQ HYBRID À partir de 26.749,00

IONIQ PLUC IN HYBRID À partir de 36.999,00

IONIQ ELECTRIC À partir de 40.099,00

KONA À partir de 20.999,00

KONA HYBRID À partir de 27.599,00

KONA ELECTRIC À partir de 38.999,00

TUCSON À partir de 29.349,00

TUCSON HYBRID À partir de 35.099,00

TUCSON PHEV À partir de 44.099,00

SANTA FE À partir de 51.999,00

SANTA FE HYBRID À partir de 52.999,00

SANTA FE PHEV À partir de 60.999,00

NEXO (HYDROGENE) À partir de 81.999,00

JAGUAR

E-PACE À partir de 39.200,00

F-PACE À partir de 55.350,00

I-PACE (FULL ELECTRIC) À partir de 80.850,00

RENEGADE À partir de 20.950,00

RENEGADE PHEV À partir de 37.800,00

COMPASS À partir de 25.900,00

COMPASS PHEV À partir de 43.300,00

WRANGLER À partir de 46.500,00

KIA

PICANTO À partir de 12.850,00

RIO À partir de 16.690,00

E-SOUL À partir de 41.950,00

STONIC À partir de 19.390,00

CEED À partir de 21.090,00

CEED GT À partir de 32.290,00

CEED SW (BREAK) À partir de 21.690,00

CEED SW PHEV À partir de 35.390,00

XCEED À partir de 24.290,00

XCEED PHEV À partir de 36.490,00

PROCEED À partir de 28.090,00

NIRO HYBRIDE À partir de 27.340,00

NIRO PLUG IN HYBRIDE À partir de 38.590,00

NIRO ELECTRIQUE À partir de 39.040,00

SPORTAGE À partir de 24.440,00

SORENTO À partir de 44.590,00

SORENTO HYBRIDE À partir de 47.790,00

SORENTO PHEV À partir de 55.090,00

STINGER À partir de 46.000,00

LAMBORGHINI

AVENTADOR À partir de 471.900,00

HURACAN À partir de 197.596,00

HURACAN SPIDER À partir de 217.256,00

URUS À partir de 227.480,00

LAND ROVER

RANGE ROVER À partir de 110.200,00

RANGE ROVER SPORT À partir de 71.800,00

RANGE ROVER VELAR À partir de 59.350,00


RANGE EVOQUE À partir de 40.000,00

RANGE EVOQUE PHEV À partir de 57.400,00

DISCOVERY À partir de 62.100,00

DISCOVERY SPORT À partir de 39.010,00

DISCOVERY SPORT PHEV À partir de 55.990,00

DEFENDER 90 À partir de 51.100,00

DEFENDER 110 À partir de 56.800,00

LEXUS

CT À partir de 30.880,00

ES À partir de 49.150,00

LS À partir de 99.450,00

UX À partir de 36.340,00

UX300E FULL ELECTRIC À partir de N.C.

NX À partir de 45.790,00

RX À partir de 64.900,00

LC À partir de 111.490,00

LOTUS

ELISE À partir de 51.460,00

EVORA À partir de 101.600,00

EXIGE À partir de 78.810,00

EXIGE ROADSTER À partir de 78.810,00

LYNK & CO

1 À partir de 36.000,00

MASERATI

GHIBLI À partir de 73.750,00

LEVANTE À partir de 78.800,00

QUATTROPORTE À partir de 134.450,00

MAZDA

MAZDA 2 À partir de 15.490,00

MAZDA 3 À partir de 24.290,00

MAZDA 6 À partir de 32.190,00

MAZDA CX-3 À partir de 22.490,00

MAZDA CX-30 À partir de 26.390,00

MAZDA CX-5 À partir de 31.490,00

MX-5 ROADSTER À partir de 30.290,00

MX-5 RF COUPE À partir de 32.790,00

MX-30 (FULL ELECTRIC) À partir de 33.490,00

MC LAREN

540C À partir de N.C

570 GT À partir de N.C

570S À partir de N.C

600 LT À partir de N.C

720 S À partir de N.C

765 LT À partir de N.C

GT À partir de N.C

MERCEDES-BENZ

A HATCHBACK À partir de 25.531,00

B À partir de 28.556,00

A BERLINE À partir de 28.798,00

E BERLINE À partir de 47.916,00

S BERLINE À partir de 105.270,00

S BERLINE LONGUE À partir de 109.505,00

MAYBACH À partir de N.C.

CLA SHOTING BRAKE À partir de 32.670,00

C BREAK À partir de 37.631,00

E BREAK À partir de 53.119,00

E BREAK ALL TERRAIN À partir de 62.799,00

CLA COUPE À partir de 31.460,00

C COUPE À partir de 41.503,00

CLS COUPE À partir de 64.009,00

E COUPE À partir de 53.845,00

AMG GT À partir de 137.214,00

AMG GT 4 DOOR COUPE À partir de 94.380,00

C CABRIOLET À partir de 49.731,00

E CABRIOLET À partir de 60.621,00

AMG GT ROADSTER À partir de 150.524,00

GLA SUV À partir de 35.695,00

GLB SUV À partir de 37.510,00

GLC COUPE SUV À partir de 50.336,00

GLC SUV À partir de 47.311,00

GLE COUPE SUV À partir de 85.789,00

GLE SUV À partir de 68.790,00

GLS SUV À partir de 87.120,00

G SUV À partir de 110.836,00

MAYBACH GLS SUV À partir de 167.343,00

V À partir de 50.203,00

X À partir de 37.437,00

EQA FULL ELECTRIC À partir de N.C.

EQC FULL ELECTRIC À partir de 74.899,00

EQS FULL ELECTRIC À partir de N.C.

EQV FULL ELECTRIC À partir de 75.008,00

MG

EHS FULL ELECTRIC À partir de 34.985,00

ZS FULL ELECTRIC À partir de 30.985,00

MINI

MINI ELECTRIC À partir de 33.100,00

MINI HATCH À partir de 19.700,00

MINI 5 PORTES À partir de 20.700,00

MINI CABRIO À partir de 24.200,00

MINI CLUBMAN À partir de 24.300,00

MINI COUNTRYMAN À partir de 26.700,00

MINI COUNTRYM.PHEV À partir de 33.100,00

JOHN COOPER WORKS À partir de 34.000,00

MITSUBISHI

SPACE STAR À partir de 11.740,00

ASX À partir de 22.240,00

ECLIPSE CROSS À partir de 26.840,00

OUTLANDER À partir de 29.740,00

OUTLANDER PHEV À partir de 42.290,00

L200 (PICKUP) À partir de 33.690,00

NISSAN

ARIYA À partir de N.C.

MICRA À partir de 16.990,00

LEAF À partir de 36.540,00

JUKE À partir de 20.990,00

QASHQAI À partir de 27.465,00

X-TRAIL À partir de 31.010,00

NAVARA À partir de 35.030,00

GT-R À partir de 102.200,00

OPEL

ASTRA À partir de 20.900,00

ASTRA SPORT TOURER À partir de 21.800,00

CORSA À partir de 14.445,00

CORSA-E (ELECTRIC) À partir de 31.495,00

CROSSLAND À partir de 19.950,00

CROSSLAND X À partir de 18.350,00

GRANDLAND X À partir de 26.150,00

GRANDLAND X HYBRID À partir de 37.750,00

COMBO LIFE À partir de 19.200,00

ZAFIRA LIFE À partir de 25.640,00

INSIGNIA À partir de 30.450,00

INSIGNIA TOURER À partir de 32.250,00

MOKKA À partir de 22.600,00

MOKKA-E (ELECTRIC) À partir de 36.200,00

PEUGEOT

108 À partir de 10.898,00

208 À partir de 14.961,00

E- 208 FULL ELECTRIC À partir de 39.250,00

308 À partir de 22.281,00

308 SW À partir de 23.028,00

508 À partir de 31.233,00

508 SW À partir de 32.933,00

2008 À partir de 21.584,00

2008-E FULL ELECTRIC À partir de 33.802,00

3008 À partir de 29.442,00

5008 À partir de 31.353,00

POLESTAR

- 1 - À partir de 157.500,00

- 2 - À partir de 58.900,00

PORSCHE

718 CAYMAN À partir de 58.394,60

718 BOXSTER À partir de 60.451,60

911 À partir de 109359,8

911 CABRIOLET À partir de 122.185,80

911 TARGA À partir de 131.865,00

TAYCAN (ELECTRIC) À partir de 110.533,50

PANAMERA À partir de 96.543,48

PANAMERA HYBRID À partir de 116.387,48


TROUVEZ

LA VOITURE

QUI VOUS FAIT RÊVER

SUR

Votre prochain véhicule est déjà sur Gocar.be


PAN. SPORTURISMO À partir de 103.561,48

PAN. SPORTUR. HYBRID À partir de 119.291,48

MACAN À partir de 64.384,00

CAYENNE À partir de 79.944,70

CAYENNE E-HYBRID À partir de 95.190,70

CAYENNE COUPE À partir de 87.083,70

CAYE.COUPE E-HYBRID À partir de 99.546,70

RENAULT

ZOE FULL ELECTRIC À partir de 32.800,00

TWINGO À partir de 11.375,00

CLIO À partir de 15.675,00

CLIO HYBRID À partir de 25.650,00

CAPTUR À partir de 21.025,00

CAPTUR PHEV À partir de 32.725,00

KANGOO À partir de 18.025,00

MEGANE À partir de 21.675,00

MEGANE GRANDTOUR À partir de 22.575,00

MEG.GRANDTOUR PHEVÀ partir de 34.475,00

SCENIC À partir de 25.975,00

GRAND SCENIC À partir de 27.725,00

KADJAR À partir de 25.700,00

TALISMAN À partir de 33.075,00

TAL. GRAND TOUR À partir de 34.575,00

KOLEOS À partir de 39.350,00

ESPACE À partir de 46.575,00

TRAFFIC PASSENGER À partir de 31.750,00

SPACECLASS À partir de 46.550,00

ROLLS ROYCE

CULLINAN À partir de N.C

DAWN À partir de N.C

GHOST À partir de N.C

PHANTOM À partir de N.C

WRAITH À partir de N.C

SEAT

MII FULL ELECTRIC À partir de 21.190,00

IBIZA À partir de 15.500,00

LEON À partir de 21.590,00

LEON BREAK À partir de 22.500,00

ARONA À partir de 17.850,00

ATECA À partir de 24.030,00

TARRACO À partir de 34.830,00

SKODA

CITIGO iV 100 % ElectriC À partir de 20.195,00

FABIA À partir de 11.490,00

FABIA MONTE CARLO À partir de 21.350,00

FABIA COMBI À partir de 13.845,00

COMBI MONTE CARLO À partir de 22.070,00

SCALA CNG (GAZ) À partir de 24.510,00

SCALA À partir de 14.990,00

SCALA MONTECARLO À partir de 27.485,00

KAMIQ À partir de 14.990,00

KAMIQ CNG (GAZ) À partir de 24.970,00

KAMIQ MONTE CARLO À partir de 27.400,00

KAROK À partir de 20.490,00

KAROK SPORTLINE À partir de 35.870,00

KAROK SCOUT À partir de 41.505,00

OCTAVIA iV PHEV À partir de 35.495,00

OCTAVIA CNG (GAZ) À partir de 34.290,00

OCTAVIA À partir de 19.990,00

OCTAVIA RS À partir de 42.250,00

OCTAVIA COMBI À partir de 20.840,00

OCTAVIA COMBI (GAZ) À partir de 35.210,00

OCT.COMBI iV PHEV À partir de 36.330,00

OCTAVIA COMBI RS À partir de 43.170,00

SUPERB À partir de 23.490,00

SUPERB iV À partir de 39.090,00

SUPERB SPORTLINE À partir de 43.330,00

SUPERB COMBI À partir de 24.575,00

SUPERB COMBI iV À partir de 40.160,00

SUP.COMBI SPORTLINE À partir de 44.510,00

SUPERB COMBI SCOUT À partir de 50.990,00

KODIAQ SPORTLINE II À partir de 42.980,00

ENYAQ (FULL ELECTRIC) À partir de N.C.

SMART

FORTWO CPE ELECTRIC À partir de 24.000,00

FORTWO CAB ELECTRIC À partir de 27.000,00

FORFOUR ELECTRIC À partir de 24.500,00

SSANGYONG

TIVOLI À partir de 13.990,00

KORANDO À partir de 19.990,00

REXTON À partir de N.C.

MUSSO PICK UP À partir de 27.133,00

GRAND MUSSO PICK UP À partir de 28.645,00

SUBARU

XV E-BOXER À partir de 31.495,00

FORESTER E-BOXER À partir de 35.295,00

OUTBACK À partir de 36.795,00

LEVORG À partir de 32.995,00

BRZ À partir de 37.295,00

IMPREZA À partir de 24.995,00

SUZUKI

IGNIS À partir de 14.549,00

SWIFT À partir de 13.499,00

SWIFT SPORT À partir de 21.099,00

S-CROSS À partir de 17.599,00

VITARA À partir de 17.799,00

SWACE À partir de 28.250,00

TESLA

3 À partir de 50.490,00

S À partir de 84.990,00

X À partir de 93.990,00

Y À partir de N.C.

TOYOTA

AYGO À partir de 9.750,00

YARIS À partir de 17.760,00

YARIS GR À partir de 36.940,00

COROLLA HATCH À partir de 23.600,00

CORO. HATCH HYBRID À partir de 28.560,00

CORO. TOURING SPORT À partir de 24.520,00


T-ROC À partir de 23.100,00

T-ROC CABRIOLET À partir de 31.000,00

TIGUAN À partir de 31.145,00

TIGUAN ALL SPACE À partir de 34.030,00

TOUAREG À partir de 62.750,00

ID3 À partir de 35.650,00

ID4 À partir de 47.280,00

VOLVO

XC90 À partir de 68.640,00

XC90 RECHARGE À partir de 86.100,00

XC60 À partir de 42.790,00

XC60 RECHARGE À partir de 61.900,00

XC40 À partir de 26.900,00

XC40 RECHARGE À partir de 59.000,00

S90 À partir de 46.900,00

COROLLA SW HYBRIDE À partir de 29.520,00

COR. BERLINE HYBRIDE À partir de 29.150,00

SUPRA À partir de 49.990,00

PRIUS HYBRIDE À partir de 30.510,00

PRIUS PHEV À partir de 43.060,00

GRAND PRIUS + HYBRID À partir de 34.000,00

CAMRY HYBRIDE À partir de 38.060,00

MIRAI HYDROGENE À partir de 79.900,00

C-HR HYBRIDE À partir de 25.960,00

RAV4 À partir de 30.240,00

RAV4 HYBRIDE À partir de 35.250,00

LAND CRUISER À partir de 45.800,00

HIGHLANDER HYBRIDE À partir de 56.460,00

HILUX (PICK UP) À partir de 26.130,00

VOLKSWAGEN

UP ! À partir de 13.865,00

POLO À partir de 17.310,00

GOLF À partir de 23.580,00

GOLF VARIANT À partir de 26.120,00

PASSAT À partir de 31.850,00

PASSAT VARIANT À partir de 34.300,00

ARTEON À partir de 39.350,00

ARTEON BREAK À partir de 40.300,00

CADDY À partir de 23.780,00

CADDY MAXI À partir de 26.060,00

TOURAN À partir de 29.250,00

SHARAN À partir de 44.700,00

T-CROSS À partir de 20.895,00

S90 RECHARGE À partir de 72.640,00

S60 À partir de 40.950,00

S60 RECHARGE À partir de 58.450,00

V90 À partir de 46.750,00

V90 cross country À partir de 60.700,00

V90 RECHARGE À partir de 67.500,00

V60 À partir de 38.600,00

V60 cross country À partir de 53.800,00

V60 RECHARGE

À partir de 57.780,00

Votre présence permanente dans nos pages avec

vos avantages ! Monique DELVAUX : 081/46.08.38


L’HUMEUR DE

Christian Hubert

Christian Hubert fut un des

principaux éditorialistes

de la DH-Les Sports durant

des décennies. Spécialiste,

entre autres, de l’auto,

il nous fait aujourd’hui

profiter de son expérience.

Et si le vélo

polluait

davantage que

la voiture ?

Dans le domaine de la mobilité, il existe des le vélo n’est pas aussi clean qu’il y paraît au niveau du bilan

modes. Il y a un siècle, c’était tout pour le carbone.

rail. Les trains et les trams emmenaient nos

parents partout, y compris dans les villages Avec un exemple : une Peugeot 208 1.6HDI parcourant 100

les plus reculés. Et puis, progressivement, on km affiche un bilan carbone de 79 g/km. Le cycliste moyen (il

est passé au «tout pour l’auto». On a démonté les rails et

construit des autoroutes entrant au centre des villes, avant

de rejoindre la longue liste des travaux inutiles, comme

l’arrivée de l’E411 à Auderghem ou celle de l’E40 à Drogenbos.

Aujourd’hui, le bashing sur l’auto a pris des proportions

parfois grotesques, sous la pression des ayatollahs de

l’écologie. Il faut aujourd’hui une sérieuse dose de philosophie

ou d’inconscience pour encore s’aventurer dans certaines

grandes villes, réussir à y rester sous les 30 km/h, et avoir

la chance de trouver une place de parking qui n’a pas été

sacrifiée au « tout au vélo ».

pèse 70kg, son vélo 20 kg, la route est plate, sa moyenne de

30 km/h) développe une puissance de 200 watts (le double

pour les coureurs professionnels). Il va rouler 3h20. Sans

compter le gaz carbonique émis par une respiration normale

(50g/h) il utilisera 666,6 watts d’énergie. Compte tenu du

rendement de son métabolisme, pour obtenir les 666,6 watts

nécessaires, il doit manger 917 grammes de haché de bœuf.

Ces 0,917 kg émettent 3.070 g/km, sans commune mesure

avec les 79 g/km de la voiture. S’il mange du poulet, la viande

dotée de la plus faible empreinte carbone, le bilan du cycliste

descend alors à 61,2 g/km, soit un peu mieux que les 79 g/

km de la Peugeot 208, mais comme celle-ci peut transporter

Je n’ai rien contre le vélo et j’adore le sport cycliste,

mais pourquoi faut-il

toujours, dans ce drôle

de pays, passer d’un

excès à un autre ? La

cinq personnes, le bilan de l’auto tombe alors à 20,6 g/km

par passager. Et reste

inférieur au bilan du

vélo à partir de deux

personnes.

réponse est toujours la

même : l’auto, ça pollue

et ça tue, le vélo, c’est

écologique et bon pour

la santé.

Conclusion : l’usage

du vélo n’est pas plus

efficace que l’auto

pour lutter contre

le réchauffement

Vraiment ? Le sujet

climatique.

en irrite plus d’un et

une polémique est née

en France. Le moins

qu’on puisse dire, c’est

qu’elle ne manque pas

d’originalité. Notre

confrère Jean-Luc

Moreau, spécialiste de

la mobilité sur RMC, a

pondu un article qui a

Le vélo n’est pas aussi clean qu’il y paraît

au niveau du bilan carbone.

Bon d’accord, l’histoire

ne dit pas ce que

mangent les passagers

de la Peugeot et l’auteur

s’est bien entendu

fait brocarder sur les

réseaux sociaux mais

cette démonstration,

un peu alambiquée,

fait couler beaucoup d’encre. En bref, il explique que le niveau

des polluants nocifs pour la santé est devenu extrêmement

faible pour les véhicules répondant à la norme Euro6 et que

a au moins le mérite de l’originalité et d’entretenir une

polémique sur l’antagonisme auto-vélo qui n’est pas près de

s’estomper… •

78 / www.autotrends.be


La Kia e-Niro.

100% électrique.

ÉLECTRIQUE

La Kia e-Niro 100 % électrique est 100% déductible fiscalement (1) et affiche une autonomie

incroyable : jusqu’à 455 km ! Le e-Niro est désormais disponible dans une élégante édition e-Xtra.

Cette version offre un pack d’équipement complet : écran multimédia tactile 10,25”, système de

navigation, phares LED, sièges avant et volant chauffants, et capteurs de stationnement à l’arrière.

Prêts à le rencontrer ?

Rendez-vous chez votre concessionnaire Kia ou sur kia.be.

39,2 kWh = 15,3 kWh/100 KM • 64 kWh = 15,9 kWh/100 km • 0 CO2/KM (WLTP)

Contactez votre concessionnaire pour toute information relative à la fiscalité de votre véhicule.

(1) Basé sur la législation en vigueur au 01/01/2021. Kia n’est pas responsable des changements éventuels dans la législation.

* 7 ans de garantie ou 150.000 km (selon la première limite atteinte, sans limite de kilométrage pendant les 3 premières années). ** Photo à titre illustratif.

E.R. : SA Kia Motors Belgium (BE 0477.443.106 - IBAN : BE17 5701 3129 5521) - Rue Colonel Bourg 109 - 1140 Evere.


SON STYLE

PERFORMING STYLE.

(1)

À PARTIR DE 17.990 €

THE POWER OF PERFORMANCE.

NOUVELLE GAMME ABARTH

6,8 - 7,1 L /100 KM (WLTP) • 155 - 165 G / KM CO 2 (WLTP)

(1) Offre TVAC valable à l’achat d’une Abarth 595 1.4 T-JET 145ch . Prix catalogue recommandé : 20.490 €, moins la remise de base : 1.500 €, moins la prime de reprise : 1.000 € (2) . (2) Prime de reprise valable

à l’achat d’une Abarth 595 du 01/05/2021 au 31/05/2021. La prime de reprise est valable à la reprise de votre véhicule et est réservée aux clients particuliers. Cette prime sera déduite du prix d’achat de

votre nouveau véhicule et n’est pas convertible en espèces. Le nom de l’acheteur du nouveau véhicule doit correspondre avec le nom du dernier propriétaire (nom repris sur le certifi cat d’immatriculation) du

véhicule repris. Le véhicule repris doit être immatriculé depuis au moins 6 mois au nom de l’acheteur au moment de la signature du contrat d’achat. Offre valable dans le réseau participant du 01/05/2021

au 31/05/2021. Retrouvez le réseau Abarth participant sur www.abarthbelgium.be. E.R. : Yann Chabert. Annonceur FCA Belgium S.A. Da Vincilaan 3 - 1930 Zaventem. RPM : Bruxelles. BCE 0400.354.731.

IBAN FCAB : BE86 4829 0250 6150. Informations environnementales [A.R. 19.03.04] : abarthbelgium.be.Photos à titre illustratif et non-contractuelles.

More magazines by this user
Similar magazines