REPERTOIRE_MOSAIQUES_RAPPORT

villedeliege

RÉPERTOIRE DES DÉCORS EN MOSAÏQUE SUR LES FAÇADES LIÉGEOISES

Département de l’Urbanisme – Service de l’aménagement du Territoire

2020


Introduction

Ce répertoire s’intéresse à un type particulier de décor des façades

liégeoises relevant du « petit patrimoine » : les panneaux décoratifs en

mosaïque, soit des compositions réalisées par un assemblage de petits

morceaux de pierres colorées, de céramique ou de verre.

Comparativement à d’autres types de décors comme ceux en

céramique, les mosaïques sont relativement rares sur les façades

liégeoises, alors qu’elles abondent au niveau des revêtements de sols

dans les intérieurs. Ont été repérées environ 90 façades qui en

comportent.

À la fin des années 1880 sont apparus les premiers panneaux. C’est au

cours de la période qui s’étend entre 1890 et la première guerre

mondiale qu’ils ont été le plus fréquemment utilisés. L’architecture de

la période est en effet obnubilée par la recherche d’effets décoratifs et

les décors céramiques font partie du répertoire ornemental à

disposition (à côté des pierres sculptée, des compositions en

céramiques, des sgraffites, des boiseries, des ferronneries ou des

vitraux). Dans de nombreux exemples, la forme des panneaux en

mosaïque est déterminée par la composition architecturale de la

façade, par exemple lorsqu’ils sont appliqués au niveau du linteau des

fenêtres ou en allège sous les baies. Il s’agit donc de « sur-mesure »,

mais des motifs-types ont peut-être été adaptés en fonction de l’espace

disponible. Certains panneaux apparaissent en outre « préfabriqués »,

c’est-à-dire préparés à l’avance avant d’être appliqués sur la façade.

Leurs dimensions standards et leurs formes rectangulaires permettent

de les positionner en différents endroits de la façade, au gré sur souhait

de l’architecte ou du bâtisseur.

On retrouve ces décors en mosaïque tant sur des bâtiments de style

éclectique / historiciste que sur des immeubles plus marqués par

l’esthétique Art nouveau. Parfois, les styles concordent, mais il arrive

aussi que des panneaux Art nouveau soient appliqués sur des façades

dont tous les autres éléments décoratifs sont historicisants. Pour cette

période autour de 1900, les motifs représentés le plus souvent sont des

décors végétaux, avec des fleurs et des feuilles stylisées ou des tiges qui

s’enroulent en volutes. Une parenté stylistique caractérise par ailleurs

les motifs de nombreux panneaux, ce qui pourrait signifier une

production dans le même atelier.

La distinction entre un traitement stylistique « éclectique »

(composition plus symétrique, motifs du répertoire historicisant) ou

« Art nouveau » (caractère plus organique, plus « naturaliste ») est

parfois difficile à effectuer, sauf quand des formes ondoyantes en

bordure ou des lignes plus clairement « en coup de fouet » affirment

plus clairement le second style. Quelques façades Art nouveau

représentent en outre les végétaux de façon très réaliste (tournesols de

la rue de Herve ou marronniers de la rue du Moulin), tandis que d’autres

présentent des formes plus abstraites dans la variante de l’Art nouveau

géométrique (comme la vaste composition couronnant une façade de

rue de Hesbaye). Les animaux sont rares : chauve-souris rue Etienne

Soubre, papillon rue Ernest de Bavière, oiseau rue Thone. Un paysage

est représenté dans le panneau de « mosaïverre » rue Mandeville

(technique de mosaïque réalisée à partir de morceaux de verre).

Notons que certains panneaux se limitent à indiquer le millésime (année

de construction). Des panneaux historicistes présentent des décors

géométriques : damiers, lignes obliques, disques, composition de lignes


courbes, voire même des imitations de moulures ou de « cartouches à

cuirs » pour quelques-uns. Des motifs plus élaborés sont parfois relevés,

comme les instruments de maçons sur une façade de la rue de Fragnée,

les blasons sur la façade de style néo-florentin de la rue Bois-l’Évêque

ou le chien en laisse de la rue de Campine.

Des panneaux plus exceptionnels se détachent du lot, pour lesquels

l’implication de l’architecte a peut-être été plus forte, ne fût-ce que

pour orienter la conception des motifs iconographiques. La façade

conçue par l’architecture Soubre sur le boulevard Piercot (à l’époque

quai Cockerill) intègre ainsi des motifs plus élaborés avec des

« grotesques » d’esprit antiquisant ou néo-Renaissance. Des figures de

masques ornent un immeuble de la rue du Moulin, en combinaison avec

des fleurs de couleurs vives. Un autre ensemble plus élaboré composé

de plusieurs panneaux orne une façade de la rue Strailhe, avec des

guirlandes de fruits, des cartouches, un masque antique, des cornes

d’abondance et un millésime.

Un seul panneau sur façade d’église a été relevé, d’inspiration plutôt

néo-médiévale (église paroissiale du Sacré-Cœur de Robermont). Une

autre concordance de styles est relevée sur la façade néo-classique de

l’avenue du Luxembourg, avec une frise de « grecques » à son sommet.

L’attrait pour les décors en mosaïque semble avoir varié selon les

architectes. Un de ceux qui y a eu recours le plus souvent est Maurice

Devignée, avec trois façades répertoriées, dont un panneau

représentant un profil féminin. Les deux autres façades sont ornées de

mosaïverre représentant l’un un monogramme et l’autre un héron.

Très peu de décors en mosaïque ont été relevés pour l’entre-deuxguerres.

Un exemple monumental doit toutefois être pointé pour cette

période : la composition aux neuf muses, conçue par Emile Berchmans

pour orner la façade sur cour du volume d’entrée du Lycée Léonie de

Waha (commande de la Ville de Liège). La façade de la maison de

l’artiste Jacques Ochs, conçue par l’architecture Georges Faniel, est

également ornée de mosaïques.

Juste après la guerre, cet architecte a également dessiné les bâtiments

du vaste complexe de logements conçu pour la Maison Liégeoise sur le

boulevard des Hauteurs, lesquels immeubles sont ornés de nombreux

panneaux de mosaïque représentant des motifs variés : logo de la

société, fleurs, chat, oiseaux, athlètes… Une forme de renouveau est

identifiée à partir des années 1950, essentiellement avec des

compositions aux décors abstraits, dans la logique du « modernisme

ludique » qui s’épanouit alors. Ces panneaux se retrouvent

fréquemment sur des grandes surfaces à côté des portes d’entrées.

Quelques motifs figuratifs sont néanmoins relevés : dragons quai de

Gaulle, oiseau rue Robertson, voilier rue Victor Croisier. Le mouvement

s’éteint au cours des années 1970. Quelques rares interventions de

« décoration spontanée » en mosaïque réapparaîtront au XXI e siècle,

sans lien direct avec l’architecture.

Beaucoup de panneaux sont en bon état, mais certains pourraient être

mis en valeur en étant nettoyés. D’autres montrent des traces d’usure

qui semblent résulter de techniques de nettoyage trop agressives. Enfin,

Quelques panneaux semblent plus menacés, avec des décollements de

tesselles ou des déformations d’ensemble. Une éventuelle restauration

pourrait être soutenue par les aides financières de la Région wallonne

pour la rénovation du Petit patrimoine populaire. La mosaïque qui

servait d’enseigne sur le bâtiment de la rue de la Province pourrait dans

le même esprit être nettoyée.


Partie 1. Entre 1890 et 1914


Rue de l’Aumonier n°1, angle de la rue Hullos

● Style éclecque à dominante néo-Renaissance.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine dans un ensemble

urbanistique.

Source : DUVLG, 2013


Même panneau répété sept fois

Composition de formes géométriques avec cercles et parties de cercles.

Source : DUVLG, 2013


Rue Bois l’évêque n°31

● Style historiciste, néo-Renaissance florentine.

● Architecte L. Piron.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine.

Source : DUVLG, 2014


Panneau A

Blason entouré de rinceaux de feuilles et de fleurs stylisées émergent de cornes d’abondance et surmonté de fleurs de lys et d’étoiles.

Source : DUVLG, 2014


Panneau B

Blason (évoquant la justice ?) entouré de rinceaux de feuilles et de fleurs stylisées émergent de cornes d’abondance et surmonté de fleurs de lys et d’étoiles.

Source : DUVLG, 2014


Rue Basse Wez n°266

● Style éclectique et style Art nouveau.

● Architecte J. Prévot.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine dans un ensemble

urbanistique.

Source : DUVLG, 2013


Panneau

Fleurs et tiges stylisées, lignes en coup-de-fouet, millésime 1906

Source : DUVLG, 2013


Rue de Campine n°179

● Style éclectique à dominante néo-mosane.

Source : DUVLG, 2013


Panneau A

Chien attaché à un crochet par une laisse ; rinceaux.

Source : DUVLG, 2013

Panneau D, E et F

Au centre : rameaux croisés ; latéralement : fleurs stylisées.

Source : DUVLG, 2013


Panneaux B et C

Rinceaux végétaux stylisés.

Source : DUVLG, 2013


Rue de Campine n°184

● Style éclectique avec éléments Art nouveau

Source : DUVLG, 2013


Panneau

Fleurs et feuilles stylisées ; motifs géométriques.

Source : DUVLG, 2016


Rue de Campine n°244

● Style éclectique avec éléments Art nouveau

Source : DUVLG, 2016


Panneau

Rameaux avec fleurs et feuilles stylisés ; millésime 1909.

Source : DUVLG, 2016


Rue de Campine n°246

● Style éclectique avec éléments Art nouveau.

Source : DUVLG, 2013


Panneau

Rinceaux végétaux, avec fleurs et feuilles stylisées.

Source : DUVLG, 2016


Rue de Campine n°248

● Style éclectique avec éléments Art nouveau.

Source : DUVLG, 2016


Panneau

Cadre de bordure et trame irrégulière de tesselles orange sur fond blanc.

Source : DUVLG, 2016


Rue de Campine n°297

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2013


Panneau

Motifs géométriques : disques et barres.

Source : DUVLG, 2013


Rue aux Chevaux n°4

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Rinceaux en forme de tiges et de fleur ou feuille stylisées.

Source : DUVLG, 2014


Rue aux Chevaux n°6

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau (au-dessus de la porte)

Composition avec formes géométriques imbriquées.

Source : DUVLG, 2014


Quai Churchill n°5, angle de la rue Tour en Bêche

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau B : allèges entre le premier et le deuxième étage

Motif de cartouche à « bordure de cuirs ».

Source : DUVLG, 2014

Panneaux D et E : allèges entre le rez-de-chaussée et le premier étage

Motifs de cartouche à « bordures de cuirs ».

Source : DUVLG, 2014


Panneau H : allèges sous les fenêtres du rez-de-chaussée

Disques et entrelacs, avec cadre de bordure.

Source : DUVLG, 2014


Quai Churchill n°41

● Style éclectique.

● Architecte E. Halkin.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine.

Source : DUVLG, 2013


Panneaux A, B et C

Rinceaux aux motifs végétaux très stylisés.

Source : DUVLG, 2013


Place du Congrès n°21

● Style éclectique.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine dans un ensemble

urbanistique.

Source : DUVLG, 2013


Panneaux A et B

Rinceaux avec tiges, feuilles et fleurs stylisées.


Place du Congrès n°30

● Style éclectique.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine dans un ensemble

urbanistique.

Source : DUVLG, 2016


Panneau A

Cartouche à cuirs avec datation « anno 1905 », soutenu par des rubans devant deux rameaux entrecroisés.

Source : DUVLG, 2016

Panneau B

Blason suspendu au-dessus de deux rameaux entrelacés et noués.

Source : DUVLG, 2016


Rue Côte d’Or n°62

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Décoration de soubassement avec motif de cadre de bordure aux angles chantournés.

Source : DUVLG, 2014


Rue de Sélys n°1 à l’angle avec la rue Fabry

● Style éclectique.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine dans un ensemble

urbanistique.

Source : DUVLG, 2013


Panneaux A, B et C

Motifs simulant des cadres de bordure moulurés avec quart-de-rond aux angles.

Source : DUVLG, 2013


Rue Defrêcheux n°14

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau A

Un des trois panneaux d’allège aux motifs similaires : combinaison de formes géométriques.

Source : DUVLG, 2014


Rue Defrêcheux n°18

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2017


Panneau B

Deux panneaux aux motifs identiques au-dessus des baies : rinceaux et formes végétales stylisées.

Source : DUVLG, 2017


Rue devant-l’Aîte n°32

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2015


Panneau B

Deux panneaux avec le même motif : formes géométriques, hémisphères, bordure, rinceaux et vasque stylisée.

Source : DUVLG, 2015


Rue de l’Enseignement n°30

● Style éclectique avec panneaux décoratifs de style Art nouveau.

Source : DUVLG, 2014


Panneau A

Composition symétrique avec fleur stylisée et lignes en coup-de-fouet ; lignes de bordure courbes.

Source : DUVLG, 2014


Panneau B

Composition symétrique avec fleur stylisée, volutes et lignes en coup-de-fouet ; lignes de bordure avec formes organiques.

Source : DUVLG, 2014


Rue Ernest de Bavière n°16

● Style entre éclectisme et Art nouveau.

● Architecte E. Thibeau.

● Commanditaire : M. Respentino.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine.

Source : DUVLG, 2016


Panneau A

Composition symétrique avec fleur stylisée de face et deux fleurs de profil ; lignes de bordure courbes.

Source : DUVLG, 2016


Panneau B

Cupidon ailé avec arc-à-flèches au bras, représenté allongé sur des nuages sur fond de soleil rayonnant.

Source : DUVLG, 2016


Panneau C

Scène symétrique « en miroir » de la précédente avec cupidon ailé avec arc-à-flèches au bras, représenté allongé sur des nuages sur fond de soleil

rayonnant.

Source : DUVLG, 2016


Panneau C

Composition symétrique avec fleurs, feuilles et papillons.

Source : DUVLG, 2016


Rue Étienne Soubre n°6

● Style entre historicisme régionaliste et Art nouveau.

● Architecte Victor Rogister, 1898.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine, pointée comme « bien

méritant protection ».

Source : DUVLG, 2013


Panneaux A et B

Même motif répété sur deux panneaux : chauve-souris aux ailes déployées dur fond de formes géométriques.

Source : DUVLG, 2013


Rue Foidart n°80

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Rinceaux avec fleurs et différents motifs de feuilles stylisées.

Source : DUVLG, 2014


Rue de Fragnée n°17

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Tête de Mercure au casque ailé, ailes stylisées, outils de maçon (truelle, marteau, compas, équerre), millésime 1907.

Source : DUVLG, 2014


Place du Général Leman n°21

● Style Art nouveau.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine dans un ensemble

urbanistique.

Source : DUVLG, 2013


Panneau

Même composition répétée sur les deux panneaux : organisation symétrique avec fleurs très stylisées (tiges, pétales), lignes en coup de fouet, motifs

géométriques.

Source : DUVLG, 2013


Rue Grandgagnage n°12

● Style éclectique avec éléments Art nouveau.

● Architecte Maurice Devignée.

● Commanditaire : famille Verlaine-Devignée.

● Façade classée.

Source : DUVLG, 2013


Panneau

Composition en mosaïverre (tesselles de verre) ; monogramme de la famille commanditaire (VD pour Verlaine-Devignée) dans un cartouche, iris, feuilles et

tiges stylisées, cadre de bordure à enroulements.

Source : DUVLG, 2013


Rue Herman Reuleaux n°39

● Style éclectique avec éléments Art nouveau.

● Architecte Maurice Devignée.

Source : DUVLG, 2013


Panneau

Buste féminin de profil, la tête coiffée d’un chapeau orné d’une fleur et de rubans, sur fond de médaillon ; carde de bordure.

Source : DUVLG, 2013


Rue de Herve n°486

● Style Art nouveau.

● Architecte Maurice Devignée.

Source : DUVLG, 2013


Panneau

Composition symétrique avec fleurs, tiges et feuilles de tournesols ; cartouche central avec millésime 1908.

Source : DUVLG, 2013


Rue de Hesbaye n°180

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Panneau avec décor d’encadrement rectangulaire orné d’entrelacs et quelques motifs géométriques au centre.

Source : DUVLG, 2014


Rue de Hesbaye n°250

● Style Art nouveau.

● Architecte J. Nusbaum.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Composition symétrique avec fleurs, tiges et feuilles stylisées dans des formes géométriques.

Source : DUVLG, 2014


Rue Eugène Houdret n°11

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau C

Un des quatre panneaux avec des motifs similaires placés sous et au-dessus des baies du second niveau. Cadre de bordure, quart de cercles aux angles et

quelques croix au centre.

Source : DUVLG, 2014


Rue Jean-Baptiste Cools n°42

● Style éclectique.

● Architecte G. Pâques.

Source : DUVLG, 2014


Panneaux A et B

Motifs identique : composition symétrique avec rinceaux de feuilles et fleurs stylisées.

Source : DUVLG, 2014


Rue Jonruelle n°3

● Style éclectique, avec panneaux de style Art nouveau.

Source : DUVLG, 2013


Panneau B

Deux panneaux semi-circulaires identiques : Rinceaux avec tiges, feuilles et fleurs stylisées.

Source : DUVLG, 2013


Rue Joseph Delboeuf n°8

● Style éclectique avec éléments Art nouveau.

● Architecte Jos. Lavallée.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Végétaux stylisés et lignes en coup-de-fouet.

Source : DUVLG, 2014


Rue Joseph Delboeuf n°15

● Style éclectique avec éléments Art nouveau.

● Architecte Jos. Lavallée.

Source : DUVLG, 2014


Panneau A

Volutes avec tiges et feuilles stylisées.

Source : DUVLG, 2014


Panneau B

Forme en fuseau, volutes avec éléments végétaux stylisés.

Source : DUVLG, 2014


Rue de la Loi n°8

● Style éclectique avec décors néo-baroques.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine dans un ensemble

urbanistique.

Source : DUVLG, 2013


Panneau A

Forme circulaire complétée par des feuilles et des fleurs stylisées.

Source : DUVLG, 2014


Panneau B

Composition symétrique avec tiges, feuilles et des fleurs stylisées.

Source : DUVLG, 2014


Rue de la Liberté n°15-17

● Style éclectique avec éléments Art nouveau.

Source : DUVLG, 2014


Panneaux A, B, C et D

Même motif répété quatre fois : fleurs et feuilles, lignes en coup-de-fouet, lignes courbes.

Source : DUVLG, 2014


Avenue du Luxembourg n°15

● Style néoclassique.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine dans un ensemble

urbanistique.

Source : DUVLG, 2014


Panneaux A et B

Frise à motifs géométriques inspiré des lignes de « grecques ». Motif en palmette stylisée encadrée de formes géométriques.

Source : DUVLG, 2014


Rue de la Madeleine n°33

● Style éclectique avec des éléments Art nouveau.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine dans un ensemble

urbanistique.

Source : DUVLG, 2013


Panneau

Sol devant l’entrée de la cellule commerciale : lignes courbes entrecroisées d’esthétique Art nouveau.

Source : DUVLG, 2013


Rue Mandeville n°61

● Style éclectique avec des éléments de style Cottage et Art nouveau.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Composition en mosaïverre (tesselles de verre) représentant un paysage de rivage, avec arbres, fleurs, reliefs et soleil couchant.

Source : DUVLG, 2014


Rue Moresnet n°14

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneaux A et B

Lignes de végétation stylisée ondulant dans les écoinçons.

Source : DUVLG, 2014


Rue du Moulin n°67

● Style éclectique avec des éléments Art nouveau.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Même motifs présentés en symétrie sur deux panneaux : branche de marronnier portant feuilles et fruits.

Source : DUVLG, 2014


Rue du Moulin n°158

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2013


Panneau A

Formes végétales de tiges et feuilles enroulées en spirale.

Source : DUVLG, 2013


Panneaux B, C et D

Au centre : rinceaux végétaux avec feuilles et fleurs stylisées. Aux extrémités : masques anthropomorphes associés à des éléments végétaux.

Source : DUVLG, 2013


Panneaux E, F, G, H et I

Élément végétal stylisé au centre et formes géométriques dans les panneaux d’angle.

Source : DUVLG, 2013


Rue Nicolas Coumans, à l’angle avec la rue des Fortifications, église du

Sacré-Cœur.

● Style néo-médiéval / néogothique.

● Architecte Emile Deshayes.

● Seul exemple repéré d’une mosaïque en façade d’église à Liège.

Source : DUVLG, 2015


Panneau

En tympan au-dessus de l’entrée : représentation de Jésus Christ avec cœur de charité douloureux, entouré d’une banderole-phylactère avec inscription,

supportée par deux anges agenouillés dans les nuages.

Source : DUVLG, 2015


Rue Paradis n°13

● Style éclectique avec éléments Art nouveau.

● Architecte Arthur Snyers.

Source : DUVLG, 2014


Panneau B (partie)

Extrait d’un des trois panneaux constituant une frise quasiment continue au sommet de la façade. Médaillons avec fleurs stylisées, entourés de rinceaux

végétaux avec fleurs et feuilles stylisés.

Source : DUVLG, 2014


Boulevard Piercot n°44

● Style historiciste à dominante néo-Renaissance

● Architecte Charles Soubre, 1890.

● Façade classée.

Source : DUVLG, 2014


Panneau A

Un des trois panneaux de couronnement avec motifs similaires. Représentation antiquisante avec personnages féminins ailés, au corps se terminant en

rinceaux, affrontés autour d’un écu soutenu par des rubans. Au centre de ce panneau plus large, un cartouche à l’antique avec millésime 1890.

Source : DUVLG, 2014

Panneau D

Panneau délimité par les linteaux courbes des deux baies jumelées de la loggia. Motifs de griffons affrontés avec la langue se transformant en cordelette

reliée à des rubans noués. Au centre, motifs de rinceaux.

Source : DUVLG, 2014


Rue du Plan incliné n°19 et 21

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2013


Panneau A

Panneau avec cadre de bordure et trois fleurs au centre.

Source : DUVLG, 2013

Panneau B

Combinaison de formes géométriques.

Source : DUVLG, 2013


Rue de Porto n°95.

● Style éclectique avec panneau de style Art nouveau.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Lignes courbes d’inspiration végétale.

Source : DUVLG, 2014


Rue de la Province n°23

● Style Art nouveau.

● Architecte J. Bottin, 1906.

● Commanditaires : enfants Voncken.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine.

Source : DUVLG, 2014


Panneau (détail)

Motif-enseigne avec nom, difficilement lisible sous les surpeints.

Source : DUVLG, 2014


Panneau (autre détail)

Feuilles et tiges représentés dans la mosaïque, en complément des motifs de la pierre.

Source : DUVLG, 2014


Rue Puits-en-Sock n°1

● Style éclectique.

● Architecte J. Salmon, 1910

● Façade classée.

Source : DUVLG, 2014


Panneau A

Feston avec guirlande de fruits et de feuilles. Quatre carrés aux angles. Millésime 1911.

Source : DUVLG, 2014

Panneaux B et C

Deux panneaux de la série de quatre qui se répètent dans les allèges sous les fenêtres du premier étage. Motif d’enroulements en bichromie.

Source : DUVLG, 2014


Rue Rennequin Sualem n°32

● Panneau de style Art nouveau sur une façade transformée

ultérieurement.

Source : DUVLG, 2017


Panneau

Fleurs stylisées avec des formes géométriques, feuilles de marronniers, lignes courbes et volutes.

Source : DUVLG, 2014


Rue des Rivageois n°29

● Style historiciste néo-mosan.

Source : DUVLG, 2013


Panneaux B et C

Panneau rectangulaire avec simulation de moulures en relief, dont des formes en coquille.

Source : DUVLG, 2013


Quai du Roi Albert n°54

● Style éclectique avec panneau de style Art nouveau.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Rameaux entrecroisés, avec tiges, fleurs et feuilles stylisées.

Source : DUVLG, 2014


Quai du Roi Albert n°66

● Style éclectique avec motifs néo-mosans.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Carde de bordure et millésime 1906 dans une calligraphie de style Art nouveau

Source : DUVLG, 2014


Rue Saint-Julien n°18

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Composition symétrique : volutes avec tiges, fleurs et feuilles stylisées ; au centre millésime 1907.

Source : DUVLG, 2014


Boulevard de la Sauvenière n°149

● Style éclectique avec des éléments néo-mosans.

● Architecte Paul Jaspar, 1890.

● Commanditaire : Paul Jaspar.

● Façade reprise à l’inventaire du patrimoine et pointée comme méritant

protection.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Composition à base de lignes géométriques et de rinceaux feuillagés stylisés.

Source : DUVLG, 2014


Rue Strailhe n°33

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau A

Composition symétrique avec festons en guirlande de feuilles et de fruits ; rinceaux, enroulements et rubans ; colliers de perles ; bouquet stylisé au centre.

Source : DUVLG, 2013


Panneau B

Cartouche avec millésime 1910, entouré d’enroulements à cuirs et de rubans, sur fond de deux fleurs avec tiges et feuilles.

Source : DUVLG, 2014


Panneau C

Masque féminin antiquisant avec coiffe et collier, sur fond de deux cornes d’abondance d’où émergent des fruits et des feuilles.

Source : DUVLG, 2014


Rue Thône n°6

● Style cottage et style Art nouveau

● Architecte Maurice Devignée

Source : DUVLG, 2013


Panneau

Composition en mosaïverre (tesselles de verre) représentant un héron

marchant dans un plan d’eau avec iris ; encadrement avec motifs courbes

évoquant des boiseries de pergola supportant une végétation feuillue.

Source : DUVLG, 2018


Rue Vapart n°21

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2015


Panneau

Millésime 1910.

Source : DUVLG, 2015


Rue de Visé n°756

● Style éclectique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Motif de frise avec coquilles semi-circulaires stylisées.

Source : DUVLG, 2014


Rue des Wallons n°80

● Style éclectique avec des éléments Art nouveau.

● Architecte : Pauss.

Source : DUVLG, 2014


Panneau A

Motif répété aux deux extrémités de la composition sommitale : arbuste

stylisé, avec tiges, fruits, feuilles et racines.

Source : DUVLG, 2014


Panneau B

Blason avec équerre, rapporteur et fil à plomb ; rinceaux feuillagés et lignes en coup-de-fouet.

Source : DUVLG, 2014


Partie 2. Entre 1930 et 1940


Boulevard d’Avroy n°96 - Lycée Léonie de Waha (façade côté cour)

● Style moderniste - Art déco.

● Architecte J. Moutschen.

● Commanditaire : Ville de Liège.

● Complexe classé, patrimoine majeur de Wallonie.

● Référence bibliographique : carnet du patrimoine n°156 « Le lycée Léonie

de Waha à Liège »

Source : DUVLG, 2013


Panneau

Un des nombreux décors artistiques ornant le bâtiment : la mosaïque aux motifs conçus par Émile Berchmans. Neuf muses évoquant des matières enseignées

dans l’école : déclamation, poésie, écriture, géographie, sculpture, sport, peinture… D’une échelle monumentale de 10 m x 15 m, la composition est réalisée

à partir d’éléments de « verropal ». Elle a été préassemblée en atelier sur 600 panneaux pour faciliter l’opération de placement en hauteur.

Source : DUVLG, 2013


Rue des Buissons n°87

● Style Art déco.

● Architecte Georges Faniel.

● Commanditaire : Jacques Ochs (peintre).

● Bâtiment repris dans le « Guide d’Architecture moderne et

contemporaine ».

Source : DUVLG, 2013


Panneau

Interprétation incertaine : scarabée ailé ?

Source : DUVLG, 2014


Rue de la Casquette n°87

● Sol à l’entrée d’une devanture de magasin.

● Motifs géométriques d’inspiration Art déco mais incertitude sur la

datation.

Source : DUVLG, 2013


Partie 3. Entre 1940 et 1970


Boulevard des Hauteurs – Cité de la Maison liégeoise

● Style Art déco tardif – Modernisme.

● Architecte Georges Faniel.

● Commanditaire : Maison Liégeoise.

● Ci-dessous : photo d’un des bâtiments. Une douzaine de panneaux décoratifs en mosaïque répartis sur le complexe.

● Complexe repris dans le « Guide d’Architecture moderne et contemporaine ».

Source : DUVLG, 2014


Panneau A

Monogramme de la Maison Liégeoise ; ancre avec chaîne.

Source : DUVLG, 2014


Panneau B

Blason de la Ville de Liège avec perron et lettres L G (Libertas Gentis

ou liberté du peuple).

Source : DUVLG, 2014


Panneau C

Partie supérieure du panneau manquante. Deux oiseaux affrontés.

Source : DUVLG, 2014


Panneau D

Oiseaux posés sur des câbles électriques à haute tension.

Végétation stylisée au pied du mât.

Source : DUVLG, 2014


Panneau E

Vase avec bouquet de fleurs stylisées.

Source : DUVLG, 2014


Panneau F

Diverses fleurs stylisées.

Source : DUVLG, 2014


Panneau G

Deux athlètes au torse dénudé en train d’effectuer un bras-de-fer

autour d’une plante à fleur.

Source : DUVLG, 2014


Panneau H

Vase avec bouquet de fleurs.

Source : DUVLG, 2014


Panneau I

Chat de gouttière sur fond de pleine lune.

Source : DUVLG, 2014


Panneau J

Oiseau en vol dans un paysage de montagnes.

Source : DUVLG, 2014


Panneau K

Motif avec forme géométrique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau L

Feuille d’érable.

Source : DUVLG, 2014


Panneau M

Étoile à cinq branches.

Source : DUVLG, 2014


Panneau N

Fer à cheval.

Source : DUVLG, 2014


Rue des Cotillages n°158

● Style moderniste.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Composition avec couleurs vives et formes géométriques abstraites.

Source : DUVLG, 2014


Quai de Gaulle n°2

● Style moderniste – Modernisme ludique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Motif répété deux fois : dragon ou salamandre.

Source : DUVLG, 2014


Rue des Genêts n°40

● Style moderniste – Modernisme ludique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Composition avec couleurs vives et pastel ; formes géométriques

abstraites.

Source : DUVLG, 2014


Rue des Grands Prés n°150

● Façade de style moderniste ludique appliquée sur un volume plus ancien.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Composition avec des formes géométriques abstraites.

Source : DUVLG, 2014


Rue Hubert Goffin n°156

● Style moderniste – Modernisme ludique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Composition avec couleurs vives, de lignes et de diverses formes

géométriques à angle droit.

Source : DUVLG, 2014


Rue Hubert Goffin n°350

● Style moderniste – Modernisme ludique.

Source : DUVLG, 2014


Panneaux

Composition répartie sur trois panneaux au-dessus et en-dessous des

fenêtres, avec formes géométriques et camaïeux de couleurs bleues et

vertes.

Source : DUVLG, 2014


Vue détaillée du panneau intermédiaire.

Source : DUVLG, 2014


Rue Auguste Ponson n°20

● Style moderniste – Modernisme ludique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Composition de forme abstraite irrégulière, avec teintes bleues et rouges.

Source : DUVLG, 2014


Rue Robertson n°9-15

● Style moderniste – Modernisme ludique.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Composition avec oiseau en train de prendre son envol.

Source : DUVLG, 2014


Rue des Vennes n°225 bis

● Style moderniste.

Source : DUVLG, 2014


Panneau

Composition avec lignes droites et courbes, formes abstraites et couleurs vives.

Source : DUVLG, 2014


Rue Victor Croisier n°83

● Style moderniste – Modernisme ludique.

Source : DUVLG, 2016


Panneau

Scène avec mer, voilier, ciel et nuages.

Source : DUVLG, 2014


Rue Vieille Voie de Tongres n°26

● Style moderniste.

Source : DUVLG, 2016


Panneau

Composition avec formes quadrangulaires et lignes

verticales ; combinaison de diverses teintes bleues,

avec des couleurs crème et orange sur fond noir.

Source : DUVLG, 2014


Rue Renardi n°285

● Style moderniste – Modernisme ludique.

Source : DUVLG, 2014


Panneaux

Composition répartie sur deux panneaux avec carrés et rectangles dans un

camaïeu de couleurs bleues.

Source : DUV, 2014

More magazines by this user