04.06.2021 Views

Fondation Ensemble Rapport d'activité 2020

Rapport d'activité 2020

Rapport d'activité 2020

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

AppORt

d’Activité

2020

nul ne peut présager des impacts

de la pandémie, mais gageons

que la réactivité et l’agilité de la

fondation ensemble lui permettront

d’assurer la sécurité autant des bénéficiaires que

de lA

des collaboratrices et collaborateurs,

tout en poursuivant sa mission

pour le respect des droits

des citoyens en situation de handicap.

FOndAtiON

enseMble


Mission

dans le respect des droits

des personnes en situation de handicap,

souscrivant aux conventions

internationales et législations en la matière,

la fondation ensemble privilégie les potentialités de chacun et propose

un accompagnement dès 18 mois jusqu’à l’âge vieillissant.

1

Mission

MessAge du COnseil d’ÉtAt

MessAge de lA présidEnce, lA Direction GénérAlE et l’ÉQuipE suppORt

OrgAnes

OrgAnisAtiOn

nOus enseMble

PAGES ROMANDES

Ouvertures et Actes FONdAteurs

nOs sites

BilAn

coMptE d’exploitAtion

rAppOrt dE lA cOMMissiOn finAnces 2020

RAppORt de l’ORgAne de RévisioN

ReMercieMents

1 2 3 4 5 6 8 11 12 14 15 16 17 20

La fondation Ensemble a pour but la

prise en charge de personnes avec une

déficience intellectuelle associée ou non

à d’autres troubles.

Par des projets personnalisés, la fondation

Ensemble délivre des prestations

en matière d’éducation précoce, d’enseignement

spécialisé et d’éducation,

d’accompagnement socio-éducatif sur

plusieurs sites dans le canton de Genève.

Dès 18 ans, des prestations résidentielles

sont proposées.

A ce jour, 225 personnes accueillies,

dont 183 en situation de handicap, sont

accompagnées socio-éducativement et

admini strativement par 324 professionnels,

répartis sur 203 équivalents pleintemps.

Basés sur des valeurs d’intégration et

d’inclusion, de partenariat et d’autodétermination,

des concepts parfois novateurs

sont développés. Parmi ceux-ci

se trouvent un jardin d’enfants mixte,

des classes dans des écoles publiques,

des ateliers de développement personnel

et d’apprentissage préprofessionnel,

des lieux de restauration et de vente de

produits, des ateliers de créations artistiques,

des partenariats avec des acteurs

économiques de l’alimentation, des appartements

en milieu citadin et propices

à la mixité sociale.

Historiquement, la fondation Ensemble

a géré cinq structures distinctes : le

Jardin d’Enfants Ensemble (de 18 mois

à 5 ans), l’École La Petite Arche (de 4 à

15 ans), L’Atelier (de 15 à 18 ans), Claire

Fontaine et L’Essarde (dès 18 ans).

Emanant de ces structures, quatre sites

commerciaux et artistiques sont implantés

dans la cité : Côté fourneaux, Au

fil de l’eau, Au coin de ma rue, L’Artcade.

La fondation Ensemble développe aussi

plusieurs partenariats avec des entreprises

et acteurs locaux. Des synergies

sont également mises en place avec des

acteurs du monde social, de la formation,

ou d’autres établissements pour

personnes handicapées.

Afin d’inscrire pleinement les personnes

vivant avec une déficience intellectuelle

dans leurs droits de citoyenneté et de

promouvoir l’intégration et l’inclusion

sociétale sous toutes ses formes, sans exclure

de répondre à des besoins plus en

lien avec le développement personnel, la

fondation Ensemble mise sur une organisation

où le bénéficiaire est positionné

au cœur même de l’action. C’est ainsi

qu’elle développe désormais également

ses activités de manière transversale au

sein de ses propres sites, optimisant par

son organisation le champ des possibles

par l’expertise de ses professionnels et la

qualité de ses espaces.

La fondation Ensemble est une fondation

de droit privé, et s’inscrit en partenaire

important de l’État de Genève

qui lui octroie des subventions significatives.

Par principe de subsidiarité, ces

contributions ne couvrent qu’une partie

des charges d’exploitation de la fondation,

et certaines prestations doivent

être financées par des fonds externes.

Les organes de la fondation Ensemble

sont composés en majorité de membres

parents et/ou professionnels ayant une

expertise dans le domaine de la déficience

intellectuelle. Cette originalité,

tout en préservant les compétences et

rôles de chacun, contribue à ce concept

d’être ensemble pour que la personne

avec une déficience intellectuelle soit

reconnue comme citoyenne.

fidèle à l’esprit de ses fondateurs

par le développement de projets novateurs,

déterminée par son engagement au sein

des structures faîtières cantonales et du réseau

politique genevois, responsable de son avenir,

la fondation ensemble contribue à la nécessaire

transformation structurelle des dispositifs

de réponse sociale envers chacun.


2

MessAge

du COnseil d’ÉtAt

Toutefois, durant ces temps complexes,

les bénéficiaires et leurs familles ont pu

compter sur la réactivité de l’ensemble

des collaboratrices et collaborateurs de

la Fondation. Elles et ils ont élaboré bon

nombre de stratégies dans le but de leur

assurer une sécurité au niveau sanitaire

mais également un quotidien aussi normal

que possible. L’intention étant de

conserver l’ensemble des valeurs défendues

par la fondation Ensemble, telles

que le « vivre enseMble » ou encore

la « réAlisAtiOn du pOtentiel » de

chaque bénéficiaire.

Pour ce faire, la fondation peut s’appuyer

sur la souplesse de son organisation

ainsi qu’un partenariat fort et intense

avec les familles. La mise en avant de

cette autre valeur a permis de maintenir

le plus possible des prestations répondant

aux besoins et attentes de chaque

bénéficiaire.

A titre d’implication, les éducatrices et

éducateurs sont sorti∙e∙s de leur zone de

prédilection pour se mettre au service

de l’ensemble des différents lieux de vie

et ateliers. La fondation Ensemble a

ainsi comptabilisé 13’000 heures consacrées

par ces professionnel∙le∙s qui se

sont mis à disposition sur d’autres sites

que ceux sur lesquels elles-ils sont

affecté∙e∙s habituellement.

Malgré une réalité quotidienne bien

mouvementée par la pandémie et les

défis d’envergure que celle-ci posait,

le dispositif d’Ensemble a proposé des

solutions innovantes autour du « vivre

enseMble ». Un effort rendu possible

grâce à l’expérience et à l’implication de

l’ensemble de son personnel ainsi que

par le caractère adapté de ses structures.

Sur cette année 2020, la collaboration

entre l’Office médico-pédagogique et les

différentes structures de l’enseignement

spécialisé de la fondation Ensemble a été

renforcée. Cette coopération s’est traduite

par une communication augmentée

ou encore des échanges d’expérience.

A l’avenir, cela permettra à la Fondation

d’ouvrir de nouvelles places afin de

mieux répondre à l’augmentation des

élèves à besoins particuliers ou handicapés

du canton, ainsi qu’à la hausse

observée des troubles importants du

développement et du comportement.

En matière de petite enfance, le Jardin

d’Enfants Ensemble continue de mener

au quotidien un regard réflexif sur son

organisation, ses aménagements et ses

interventions pédagogiques afin de proposer

un encadrement individualisé,

qui puisse laisser émerger le sentiment

collectif. Promouvoir une socialisation

primaire riche d’interactions où chacun

apprend de l’autre : telle est la finalité du

projet d’accueil. Avec, comme moteur,

la collaboration de professionnel∙le∙s

du domaine spécialisé et de la petite

enfance, réunis afin de relever ce défi

complexe avec humanité, passion, implication

et réflexivité au profit d’un

avenir citoyen commun.

La Fondation a vu l’ouverture de nou -

veaux appartements accueillant des

résidents, dans le quartier intergénérationnel

de l’Adret à Lancy et dans

l’écoquartier des Vergers à Meyrin, ainsi

que la poursuite du chantier réalisé

en partenariat avec la Coopérative de

l’habitat associatif à Chêne-Bourg. Ces

nouveaux lieux de vie incarnent la volonté

de susciter des interactions entre

les habitant∙e∙s et les collectifs de ces

quartiers. Signe que des besoins nouveaux

ont émergé ces dernières années

en parallèle au constat que les personnes

en situation de handicap voient leur

espérance de vie augmenter. L’occasion

surtout pour nos deux départements de

souligner le remarquable engagement

du Conseil de fondation, de la Direction

générale et de l’ensemble des collaboratrices

et collaborateurs, qui continuellement

s’évertuent à développer des compétences

et des structures permettant

de répondre aux besoins, accrus, d’accompagnement

en soins qui s’ajoutent à

l’accompagnement socio-éducatif.

nous terminions le

rapport d’activité 2019 en évoquant

le caractère

exceptionnel de

la situation sanitaire d’alors, ceci en espérant que la vie « normale »

reprenne sa place. malheureusement, nous connaissons la suite.

les conditions sanitaires se sont péjorées, compliquant

encore davantage le fonctionnement de la fondation ensemble.

Si l’attention est portée à la qualité des

infrastructures, elle l’est aussi au développement

des connaissances des professionnels

pour garantir une prise en

charge optimale, illustrée par la création

avec quatre autres fondations d’une

association autour d’une offre mutualisée

de formations dans le domaine de

l’éducation structurée.

L’avancée des travaux sur le site de

Tourbillon, appelé à abriter de nombreuses

institutions sociales, augure

par ailleurs d’un partage de ressources

et de compétences encore renforcé. Le

tournant vécu en 2020 a mis en exergue

l’intérêt d’une coordination efficace parmi

les Établissements pour personnes

handicapées, à même de faciliter les

échanges avec le canton. En temps de

crise comme en temps normal, se poser

les bonnes questions doit se faire à

tous les niveaux. Le renouvellement du

plan stratégique du handicap initié par

le département de la cohésion sociale

en est une illustration, et la participation

d’Ensemble un véritable atout.

Nous le savons, plus les questions sont

complexes, plus la collaboration entre

acteurs et actrices d’un domaine est fondamentale.

Une nouvelle fois, nous voulons remercier

chaleureusement toutes celles et tous

ceux qui font de la fondation Ensemble

un lieu d’opportunités et de cohésion.

AnnE EMery-TOrracintA

Conseillère d’État chargée du départe ment

de l’instruction publique,

de la formation et de la jeunesse

ThiErry ApOthélOz

Conseiller d’État chargé du département

de la cohésion sociale

MessAge de lA

Elle démontre également l’importance

de nos engagements auprès des personnes

vivant avec un handicap, dans

la poursuite de notre mission. Elle nous

provoque dans la recherche d’équilibre

entre des impératifs sanitaires et des besoins

prioritaires. Elle nous encourage

à être acteurs de la transition pour une

société cohérente et assumée.

Une fois n’est pas coutume, la Présidence

a souhaité associer la Direction générale

et l’Équipe support pour signer ensemble

la préface de ce rapport d’activité, pour

témoigner d’une même voix notre reconnaissance

envers toutes les parties prenantes

internes et externes qui apportent

leur contribution à la réussite de ce que

la fondation Ensemble entreprend.

Si les personnes vivant avec une déficience

intellectuelle ont des droits, la

mise en œuvre de ceux-ci est encore un

défi. L’autodétermination en période de

confinement, le consentement pour la

vaccination, ou au-delà de ce contexte

de crise sanitaire le droit de vote,

tracent le chemin que nous devons faire.

Cela nécessite une contribution plurielle,

solidaire, et nous avons démontré

durant cette année écoulée que cela est

possible. Le formi dable engagement des

collaboratrices et collaborateurs, le partenariat

avec les parents et les représentants

légaux, le soutien des membres des

instances stratégiques, le rôle des associations

faîtières, la collaboration avec

les autorités sociales et sanitaires ont et

continuent à porter leurs fruits lors de

chacune des phases de cette pandémie.

La fondation Ensemble n’a non seulement

pas fléchi, mais elle a poursuivi

ses projets innovants dans la continuité

de la volonté de ses fondateurs. Nous

pensons notamment aux ouvertures de

deux appartements supplémentaires à

l’écoquartier des Vergers à Meyrin, d’un

appartement sur le site interdisciplinaire

des Adrets, ainsi que l’aboutissement

de la construction et rénovation du site

historique à Chêne-Bougeries. Ces trois

projets illustrent parfaitement la détermination

de trouver des réponses

spécifiques pour le vivre ensemble, par

des collaborations avec des acteurs engagés

dans des démarches citoyennes.

Avec les ouvertures non planifiées de

places tant pour des jeunes que pour des

adultes afin de répondre aux besoins des

autorités cantonales, nous avons également

acté de notre force de réactivité

et d’adaptabilité tout en maintenant les

protocoles sanitaires mis en place.

Durant l’année 2020, nous avons concrétisé

avec les créations des associations

Youth for soap et Krysalia – Pour une

mutuelle de formation notre détermination

de nous inscrire dans un réseau

d’économie circulaire. Nous avons également

préparé notre arrivée sur le site

de Tourbillon à Plan-les-Ouates, avec

des institutions partenaires représentatives

du tissu social du canton. Plus que

du déménagement des services supports

d’Ensemble et d’un de ses deux ateliers

de recyclage de savons, cette magnifique

opportunité permettra de mutualiser les

ressources et de partager les compétences,

les expériences, tout en respectant

la mission et l’identité propre de

chacune des entreprises sociales. Véritable

incubateur d’innovations sociétales,

ce nouveau site permettra à tous

de se retrouver autour de l’évolution des

prestations, de prendre en compte les

enjeux communs et spécifiques et de

continuer à œuvrer pour que le bénéficiaire

soit un citoyen reconnu.

Le handicap est un concept sociétal et

nous avons la responsabilité d’adapter

l’environnement des citoyens atteints

dans leur intégrité intellectuelle pour

leur permettre un chemin de vie au plus

proche de leurs potentialités. L’aptitude

développée par la fondation Ensemble

de s’engager dans une transversalité des

prestations ainsi que l’agilité de son organisation

œuvrent dans ce sens. Entre

autres bénéfices, nous pouvons ainsi

supprimer les silos liés à la catégorisation

des âges pour nous concentrer sur

la réunion des expertises présentes, au

service de l’individu.

3

notre quotidien est

depuis plus d’un an

impacté par

présidEnce, lA Direction

GénérAlE et l’ÉQuipE

suppORt

le coronavirus

et chacun

en subit les conséquences. cette crise sanitaire

nous interroge sur les priorités

de notre quotidien et sur nos valeurs.

Cette évolution de la fondation est la

résultante de l’extraordinaire dispositif

d’accompagnement que nous avons mis

en place pour un changement de

culture. Le projet Nous Ensemble, désormais

engagé dans sa 4 e année, entre

dans sa phase d’amélioration continue.

Il s’agit d’une étape déterminante pour

maximaliser, là encore, les ressources à

disposition au service des prestations

et la capacité de développer des solutions

novatrices.

Les finances saines de la fondation

Ensemble attestent du bien fondé de la

stratégie adoptée par le Conseil de fondation.

Si les principes de management retenus

ont aussi apporté une efficience économique,

la position selon laquelle toute

nouvelle ouverture doit être équilibrée

financièrement est affirmée. Dans une

période que nous savons complexe, cette

donnée sera déterminante dans le cadre

des discussions pour le futur contrat de

prestations avec le Canton de Genève.

Nous tenons à remercier chaleureusement

l’ensemble des collaboratrices et

collaborateurs pour leur engagement

sans faille et leur créativité, les parents

pour leur collaboration et leur confiance.

Nos remerciements s’adressent également

aux partenaires du réseau, aux

acteurs de la société civile et à nos autorités

pour leur soutien tout au long de

l’année 2020.

ChristiAn STUDER & Guy UBAGHS

Présidents

JérÔMe LAEDeRACH

Directeur général

VéroNiQue AUGUSTe

AnANd CHANDRASEKHARAN

DAvid IMBODeN

Directrice / Directeurs

LiOnel GIRAUD

Responsable finances

Luis LANDROVE

Responsable ressources humaines


4

5

LE CONSEIL DE FONDATION

constitue l’organe suprême et stratégique

de la fondation ensemble et

s’appuie sur un bureau.

Ses membres partagent leur expertise en faveur du bon fonctionnement

de la fondation Ensemble. Forte de sa vision opérationnelle

et globale, la Direction générale assiste aux séances

du Conseil sur invitation de la Présidence. De manière générale,

le Conseil de fondation prend les mesures nécessaires en

vue de réaliser le but de la fondation Ensemble.

Christian STUDER, président *

Guy UBAGHS, président *

Davide RIATSCH, vice-président*

Olivier ANTILLE, membre*

Renaud DUPUIS, membre

Felix GUERRERO, membre

Véronique HUGUELET, membre

Yves MAGNIN, membre

Anne-Marie OBERSON, membre

Angelo PRONINI, membre

Patrizia RICCIO COLOMBO, membre

Jérôme LAEDERACH, directeur général *

*sont également membres du Bureau du Conseil de fondation

EQuipe SUPPORT

Jérôme LAEDERACH, Directeur général

Véronique AUGUSTE, Directrice

Anand CHANDRASEKHARAN, Directeur

David IMBODEN, Directeur

Lionel GIRAUD, Responsable finances

Luis LANDROVE, Responsable ressources humaines

OrgAnes

LEs COMMissions

Afin de veiller à l’application et au développement de la charte

des valeurs et en cohérence avec celle-ci, la fondation Ensemble

favorise le partenariat et l’apport des acteurs concernés par la

mission de la fondation Ensemble. Initialement sous formes

de Commissions d’institutions puis de Commissions secteurs,

une réflexion est en cours pour répondre à cet objectif. Il s’agit

d’encourager les initiatives visant une amélioration de la prise

en charge des bénéficiaires et de permettre la discussion de

projets et de propositions.

UNE SÉRIE D’INSTANCES CONSULTATIVES COMPLÈTENT

L’ORGANISATION DE LA FONDATION :

LA COMMISSION FINANCES

Elle a pour mission de préparer les décisions financières du

Conseil de fondation et d’en assurer le suivi par mandat de ce

dernier ou du Bureau.

LA COMMISSION RESSOURCES HUMAINES

Décidée en 2018 et mise en place en 2019, elle a pour mission

d’approfondir la politique des ressources humaines de la

fondation Ensemble, et d’en assurer le suivi par mandat du

Conseil de fondation ou du Bureau.

LA COMMISSION PARITAIRE LPP

Dans le respect de ses obligations, la fondation Ensemble en

sa qualité d’employeur a adhéré à un plan de prévoyance professionnelle.

Créée en octobre 2005, la Commission paritaire a

pour mission de représenter les intérêts des collaboratrices et

collaborateurs et de suivre la gestion de ce plan.

OrgAnisAtiOn la nouvelle

organisation mise en place au sein de la fondation depuis 2017

rend plus souple les processus de décision,

ouvre les possibles au-delà du seul champ du spécialisé.

Une organisation mobile, reposant sur des principes renforcés de délégations tout en assurant les soutiens nécessaires, facilite

les décloisonnements. L’encouragement à la transversalité par les équipes de coordinations pédagogiques et de secteurs, par les

secrétariats, les équipes logistiques et les services supports, renforce chaque collaboratrice et collaborateur dans l’expression de

son expertise et de sa créativité.

La directiOn, composée du directeur général et de trois

directrice et directeurs opérationnels, vise à renforcer la cohérence

de la mise en œuvre de la stratégie de la fondation

Ensemble, à capitaliser sur les connaissances et les capacités

de chaque acteur ; elle favorise l’esprit d’initiative, la créativité

et facilite les comportements proactifs.

Les services suppOrts des ressources humaines, finances

et logistiques sont garants des politiques spécifiques et de

leurs mises en œuvre.

Le directeur général, les directeur•rice•s et les

respOnsables des services suppOrts composent

l’équipe suppOrt, en charge de prendre en compte les

blocages dans l’organisation pour apporter les soutiens immédiats

nécessaires, de considérer les améliorations possibles

pour éviter des blocages récurrents, et de prendre connaissance

de l’avancement des projets prioritaires.

LA coOrdination pédagOgiQue valide les projets personnalisés

des bénéficiaires, qui sont sous la responsabilité de

leur référent, et garantit leur mise en application au travers

des prestations. Expertes dans le domaine de la déficience

intellectuelle, les Coordinatrices pédagogiques sont force de

soutien pour toute question relative aux appuis nécessaires à

offrir aux bénéficiaires pour contourner leurs difficultés.

La cOordinAtion secteurs valide l’organisation des

professionnels sur les sites offrant des prestations, et garantit

leur planification et la mise à disposition des moyens logistiques

nécessaires. Experts dans la gestion d’équipe, les Coordinateurs

secteurs sont force de soutien pour toute question

relative aux appuis nécessaires aux professionnels pour satisfaire

leurs missions.

LA COMMISSION DU PERSONNEL

Outil de représentation des collaboratrices et collaborateurs,

cette commission peut être consultée sur toutes les questions

présentant un intérêt général pour le personnel de la fondation.

LA FONDATION ENSEMBLE EST NOTAMMENT MEMBRE DES ORGANISMES SUIVANTS :

AGOEER Association genevoise des organismes d’éducation, d’enseignement et de réinsertion – www.agoeer.ch

APRES Réseau de l’économie sociale et solidaire – www.apres-ge.ch

INSOS GENÈVE Section cantonale d’INSOS Suisse – www.insos-geneve.ch

INSOS SUISSE Institutions sociales suisses pour personnes handicapées – www.insos.ch


6

nOus enseMble

pour

atteindre sa mission d’accompagner

les personnes avec une déficience intellectuelle sur leur chemin de vie,

le dispositiif d’accompagnement au changement

intitulé NOus EnsEMblE est une clé essentielle. mis en place depuis

le dernier trimestre 2017 afin de développer la structure et

culture d’organisation de la fondation, ce dispositif se développe grâce

à l’expertise de la société CulturalChange ©.

Le chemin du changement doit reposer

sur une méthodologie maîtrisée. Ainsi

des étapes ont été clairement posées

et un plan d’action défini. En premier

lieu, le changement d’organisation a été

confirmé, soit celui d’une hiérarchie favorisant

la fonctionnalité autour de responsabilités

et rôles clarifiés.

Plusieurs mécanismes de changement

ont été mis en place, dont la redéfinition

des objectifs opérationnels, en résonance

avec les résultats d’enquêtes

trimestrielles auprès des collaboratrices

et collaborateurs, dans des étapes clairement

identifiables, agendées périodiquement

et communiquées à l’ensemble

des collaboratrices et collaborateurs.

Parallèlement, une FORMATION EN

LEADERSHIP a été engagée dont toute

l’équipe de l’Encadrement a pu bénéficier,

soit la Direction, les Responsables

des services supports, les Coordinatrices

et Coordinateurs pédagogiques

et les Coordinatrices et Coordinateurs

secteurs. Des membres de la Commission

du personnel ont aussi participé

à cette formation, avant d’être inclus

dans les premières étapes du dispositif.

Un COACHING ciblé autour d’une

évaluation à 360° a amené également

les collaboratrices et collaborateurs de

l’encadrement à mettre en œuvre des

actions d’amélioration en matière de

leadership personnel.

Cette formation initiale en leadership

s’est donc inscrite dans un dispositif

structuré pour le changement puis l’évolution

de l’organisation. Les enquêtes,

réalisées à sept reprises, ont permis de

mesurer l’environnement de travail et la

réussite du changement prévu, et d’ajuster

les actions là où cela est nécessaire.

La stratégie du changement est précisée

chaque six semaines. Des réunions

sont organisées avec l’encadrement

par secteur pour comprendre la réalité

des sites et cibler les prochaines

actions à entreprendre. Un suivi de la

mise en place des actions stratégiques

est également effectué. Une communication

régulière sur l’état d’avancement

du projet Nous Ensemble est faite aux

collaboratrices et collaborateurs, ainsi

qu’au Conseil de fondation.

Sur la base de ces étapes, LA DIREC-

TION OPÉRATIONNELLE a été réorganisée

avec des affectations spécifiques

(pédagogique, organisationnelle et processus)

pour les trois directrice et directeurs,

sur des responsabilités communes

; UNE ÉQUIPE SUPPORT a été

constituée, composée de la Direction

générale, de la Direction, et des Responsables

des Services supports (Ressources

humaines, Finances) ; les rôles des

COORDINATIONS PÉDAGO GIQUE

ET SECTEUR et leurs relations avec les

Services supports ont été clarifiés.

Une FORMATION CONTINUE est assurée

pour tout l’Encadrement, incluant

la Direction opérationnelle et la Direction

générale, ainsi qu’un COACHING

INDIVIDUEL RÉGULIER. Ce double

dispositif de formation continue et de

coaching garantit une évolution du

style de leadership et de management.

Une étape essentielle a été réalisée

depuis l’été 2018 avec des JOURNÉES

ANNUELLES D’ENGAGEMENT destinées

à l’ensemble des collaboratrices

et collaborateurs d’Ensemble sous

contrat fixe afin de rappeler à chaque

professionnel la mission de la fondation

Ensemble, l’évolution de l’organisation

et la nécessité d’engager chacun

pour réussir la mise en place de

cette nouvelle culture. Ces journées

furent l’occasion de définir les valeurs

et comportements pour la Fondation

avec l’ensemble du personnel dans une

démarche participative. Les collaboratrices

et collaborateurs ont également

adapté l’enquête, afin de mieux évaluer

encore l’environnement de travail, la

qualité de la Direction et de l’Encadrement,

l’engagement du personnel, l’efficacité,

etc. Elles permettront désormais

également de communiquer sur la stratégie

annuelle de la fondation.

Après avoir travaillé sur la Direction,

sur la structure de l’organisation et

son fonctionnement, sur une première

assi milation du rôle de l’Encadrement,

l’étape suivante a consisté à améliorer

le fonctionnement des Services supports

afin d’ancrer l’organisation dans

sa culture décidée.

En parallèle, concernant les collaboratrices

et collaborateurs dans leur ensemble,

des dispositifs complémentaires

à l’accompagnement au changement

NOUS ENSEMBLE ont été précisés

ou engagés. Il s’agit notamment de l’élaboration

du règlement de la gestion

du temps de travail, la formation du

personnel encadrant sur les problématiques

liées au harcèlement et mobbing,

la mise en œuvre de la politique de

bientraitance envers les bénéficiaires

et les collaboratrices et collaborateurs

ou encore la réalisation d’un inventaire

des risques psycho-sociaux.

LA fOndAtiOn EnseMble s’est engAgée Au début de l’Année 2020

dAns une OptiMisAtiOn de ses Outils de pilOtAge.

LA visiOn, la MissiOn et les Objectifs Ont gagné en MAturité

et se sont précisés dAns leurs déclinAisOns.

LA dernière enQuête a MOntré nOn seuleMent la stAbilité

de l’OrgAnisAtion, MAis la pOtentiAlité en MAtière d’AMélioratiOn

continue, nécessAire pOur l’agilité recherchée et la cApacité

À s’adApter en fOnction de l’évOlutiOn des besOins

des bénéficiAires et des enjEux du secteur.

L’enQuête Représente désOrMAis un des iNdicAteurs iMpOrtAnts

pour l’évOlutioN de lA strAtégie de lA fONdAtion enseMble.

Celle-ci preNd eN coMpte plusieurs étApes dAns un cycle annuel,

entre lA fiN de l’anNée civile et le preMier triMestre.

STRATÉGIE 2020-2025

LA visiOn :

Pour que la personne avec une déficience intellectuelle soit citoyenne.

LA MissiOn :

Offrir à la personne des moyens pour contourner ses difficultés en s’appuyant sur

ses potentialités pour être reconnue comme citoyen.

Les Objectifs strAtégiQues :

RÉALISER LE POTENTIEL DE CHAQUE BÉNÉFICIAIRE

> Nous proposons des prestations inclusives au plus proche des choix

des bénéficiaires, selon leurs potentialités.

> Nous mutualisons et partageons nos ressources pour enrichir et adapter

nos prestations tout au long du parcours de vie.

> Nous faisons évoluer les prestations à l’interne et en collaboration avec

les partenaires externes.

> Nous adaptons l’environnement le plus possible pour que

la personne exerce sa citoyenneté.

FAVORISER UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL SAIN

> Nous offrons un environnement qui révèle le meilleur de chaque

collaboratrice et collaborateur.

> Nous promouvons un climat de travail cohérent, respectueux, stimulant,

et qui responsabilise les collaboratrices et collaborateurs.

> Nous travaillons en équipe pour mieux partager nos expériences et

expertises et offrir des solutions innovantes.

ÊTRE UNE ORGANISATION DURABLE

> Nous fournissons des services pour répondre aux besoins des familles,

de la société, et de l’État.

> Nous nous engageons dans un fonction nement socio-économique responsable.

> Nous ouvrons des places dans le cadre de la planification cantonale et

des besoins des bénéficiaires, conditionnées aux ressources.

CULTIVER L’AMÉLIORATION CONTINUE

> Nous favorisons l’expression des compétences de chaque

collaboratrice et collaborateur.

> Nous utilisons les systèmes d’amélioration continue pour régulièrement identifier

et mettre en application des améliorations dans les prestations que nous offrons.

7


8

PAGES ROMANDES

HandicapS & Société – Nº 1 – 03/21

PAGES ROMANDES

Nº 1 – 03/21 – HandicapS & Société

9

La fondation Ensemble (www.fondation-ensemble.ch)

a pour but

l’accompagnement de personnes

avec une déficience intellectuelle

moyenne à profonde, associée ou non

à d’autres troubles. Dans le respect

des droits des PSH, Ensemble privilégie

les potentialités de chacun et

propose un accompagnement dès

18 mois jusqu’à l’âge avancé. Par des

projets personnalisés, la fondation

délivre des prestations en matière

d’éducation précoce, d’enseignement

spécialisé et d’éducation, d’accompagnement

socioéducatif sur plus de 30

sites dans le canton de Genève. Dès

18 ans, des prestations résidentielles

sont proposées.

A ce jour, 225 personnes accueillies,

dont 183 en situation de handicap,

sont accompagnées socio-éducativement

et administrativement par 327

professionnels, répartis sur 203 équivalents

plein temps. Basés sur des

valeurs d’intégration et d’inclusion,

de partenariat et d’autodétermination,

des concepts parfois novateurs sont

développés. Parmi ceux-ci se trouvent

un jardin d’enfants mixte, des classes

intégrées, des ateliers de développement

personnel et d’apprentissage

Une organisation agile

et les enseignements

de la gestion d’une pandémie

Jérôme Laederach, Directeur général, Fondation Ensemble

Luis Landrove, Responsable ressources humaines, Fondation Ensemble

Véronique Auguste, Directrice, Fondation Ensemble

David Imboden, Directeur, Fondation Ensemble

Anand Chandrasekharan, Directeur, Fondation Ensemble

Lionel Giraud, Responsable finances, Fondation Ensemble

préprofessionnel, des lieux de restau -

ration et de vente de produits ouverts

au public, des ateliers de créations

artistiques, des partenariats avec des

acteurs de la grande distribution, des

appartements en milieu citadin et pro -

pices à la mixité sociale.

ENSEMBLE, UNE ORGANISATION

POUR QUE LA PERSONNE AVEC

UNE DÉFICIENCE INTELLEC-

TUELLE SOIT CITOYENNE

Afin d’inscrire le bénéficiaire dans

ses droits de citoyenneté, de promouvoir

son intégration et son inclusion

sociétale sous toutes ses formes, tout

en répondant aux besoins de développement

personnel, la fondation

Ensemble s’est interrogée sur les paramètres

de son organisation qui faciliteraient

ces objectifs.

Pyramidale par silos à l’origine,

une hiérarchie plus horizontale a été

mise en place pour favoriser la délégation

de responsabilités, engageant

tous les collaborateurs.

L’organisation d’Ensemble encourage

des solutions novatrices du vivre

ensemble par l’expertise de ses professionnels

et la qualité de ses sites.

La transversalité est privilégiée pour

développer des prestations dans la

société, mais également pour permettre

une approche inclusive au

sein même de ses sites. La fondation

Ensemble peut ainsi mieux décliner sa

vision « pour que la personne avec une

déficience intellectuelle soit citoyenne ».

ENSEMBLE, AVEC DES FAÎTIÈRES

Membre de l’Association genevoise

des organismes d’éducation, d’enseignement

et de réinsertion (AGOEER)

(www.agoeer.ch), des Institutions

sociales suisses pour personnes handi -

capées (INSOS Suisse) (www.insos.ch)

et de sa section cantonale genevoise

INSOS Genève (www.insos-geneve.

ch), la fondation Ensemble est engagée

dans des défis d’envergure au sein

d’une société en pleine mutation. La

Fondation collabore également avec

la Réseau genevois de l’économie

sociale et solidaire APRÈS Genève

(www.apres-ge.ch) dans une réflexion

pour la mobilisation de pratiques économiques

et sociales à visée solidaire.

ENSEMBLE, UN ACTEUR DANS

UN RÉSEAU

Dès le début de l'épidémie, les auto -

rités cantonales et fédérales ainsi que

le Service du Médecin cantonal ont

eu un rôle déterminant dans le suivi

de la situation pandémique. Leurs

décisions ont dicté la mise en place

des différentes mesures de confinement

au sein de la fondation Ensemble.

D’une orientation en premier lieu

sanitaire, c’est à la suite des concertations

réunies des départements de

tutelle et des faîtières 1 du secteur que

la spécificité du handicap a mieux été

prise en compte par les autorités. Le

médecin répondant de la fondation

Ensemble et la toute nouvelle consulta -

tion ambulatoire privée Handiconsult 2

ont également eu un rôle essentiel.

Par leurs expertises, chaque situation

a pu être prise en compte et les professionnels

ont été rassurés.

Il s’agissait d’assimiler autant les

informations transmises par les médias

que ces décisions étatiques prises

dans un climat d’incertitude et d’anxiété.

Actrice dans ce réseau et afin

de considérer comment les appli -

quer sur les différents sites, la fondation

Ensemble a pu à la fois bénéficier

des bonnes pratiques de ses partenaires,

mais également être force de

propositions.

ENSEMBLE, UN PILOTAGE AGILE

ET COMMUNICANT

Pour assurer la sécurité autant des

bénéficiaires que des collaborateurs,

la réactivité de la fondation Ensemble

a été un élément déterminant par la

constitution d’une cellule de crise.

Composée du Directeur général, des

deux Directions en charge de l’organisation

et des prestations et du Responsable

des Ressources humaines,

elle n’a aucunement remis en question

les vertus d’une délégation des responsabilités

: elle a de manière temporaire

et complémentaire concentré

des actions plus directives autour

des acteurs prioritairement engagés

pour répondre aux besoins tant des

bénéficiaires que des collaborateurs.

Il s’agissait d’assurer que les informations

soient homogènes, d’accélérer

la réactivité des membres dans leurs

zones de responsabilités, d’ajuster

quotidiennement l’organisation, de

communiquer les informations pertinentes

aux bons acteurs, de suivre

« Tout en limitant les

activités dans un souci

de protection, le droit

de citoyenneté doit

guider autant que

possible. »

les indicateurs de crise. Une séance

quotidienne a été instaurée par visioconférence

pour traiter des questions

et décisions opérationnelles. La

Direction générale s’est concentrée

sur les contacts avec les autorités et les

faîtières ; la Direction opérationnelle a

communiqué les plans de protection et

assuré sa présence sur le terrain dans

un climat de confiance et d’écoute ; le

Responsable des Ressources humaines

a apporté le soutien nécessaire dans

les mesures de pilotage, avec le télétravail

et les visioconférences qui

s’inscrivent comme incontournables.

Les Coordinateurs pédagogiques

et de secteurs, composant l’encadrement,

ont été déterminants pour facili -

ter la réorganisation du travail, relayer

des propositions de solutions, soutenir

les équipes face à l’incertitude de

la situation.

L’approvisionnement en masques

et gel hydroalcoolique s’est fait dans

un premier temps par des initiatives

individuelles sur des marchés parallèles

ou des fabrications de masques

en tissus par des collaboratrices et

bénéficiaires, avant de pouvoir bénéficier

du travail des deux faîtières(1).

Lors des fermetures de certains

sites imposées par les règles sanitaires,

l’objectif a été d’assurer des permanences

avec une grande flexibilité

tant dans la constitution des groupes

que des taux d’encadrement.

Cela a nécessité une importante

créativité de la part des collaborateurs

et un suivi à distance pour les

bénéficiaires restés à leur domicile.

Si le premier confinement a été

facilité par des mesures appliquées

de manière identique pour l’ensemble

des sites, la phase de déconfinement

puis la deuxième vague ont été plus

complexes. Là encore, la réactivité

et l’engagement de tous les collaborateurs,

ainsi que le partenariat avec

les familles ont permis de mainte -

nir le mieux possible des prestations

répondant aux besoins de chaque

bénéficiaire.

Les établissements pour personnes

en situation de handicap sont de plus

en plus amenés à développer des outils

de communication clairs et efficaces.

Ces outils doivent être adaptés aux

publics cibles et ajustés à la culture

d’entreprise. Les représentants légaux,

les collaborateurs, le Conseil de fondation

ont bénéficié de messages

fréquents, par voie électronique et

postale. Les plans de mesures ont

été systématiquement actualisés et

mis à disposition. Une totale trans -

parence a été de mise, sur l’évolution

des quelques cas diagnostiqués positifs

aussi bien que des quarantaines

ou isolements mis en place, sur la

disponibilité du matériel de protection,

et de manière générale sur tout

élément significatif concernant cette

crise sanitaire. Quotidienne ou hebdomadaire,

cette communication a

été doublée par les échanges directs

réguliers assurés sur le terrain par

l’équipe d’encadrement et la direction.

1

Voir article INSOS Genève

2

Handiconsult est une consultation ambulatoire

médecin-infirmière de coordination et d’orientation

pour la prise en soins de personnes adultes en

situation de handicap. Cette consultation fait

partie de Réshange, le réseau de Santé Handicap

Genève qui a pour but de faciliter l’accès à des

soins de qualité aux PSH (www. handiconsult.ch)


10

PAGES ROMANDES

HandicapS & Société – Nº 1 – 03/21

ENSEMBLE, NOUS ENSEMBLE

Grâce au dispositif d’accompagnement

au changement mis en place

depuis trois ans 3 , plu-sieurs paramètres

ont été déterminants durant la

crise sanitaire. L’instauration d’une

culture d’appartenance à une fondation

et pas seulement à un site,

l’encouragement à une transversalité

pour apporter et bénéficier des

expertises propres à chaque acteur, la

facilitation d’une autonomie par délégation

de responsabilités, ont facilité la

réactivité, la compréhension et la mise

en œuvre des décisions.

Les éducateurs sont sortis de leur

zone d’affectation pour se mettre au

service de l’organisation. Ils ont été

amenés à connaître d’autres bénéficiaires,

d’autres réalités de travail. En

plus d’aller au-delà de leurs propres

craintes, ils se sont exposés au risque

de contamination tout en accompagnant

les personnes dans leurs propres

appréhensions, en devant trouver

les moyens de leur faire comprendre

la situation. Ceci a permis de reconnaître

le rôle important qu’occupe le

personnel éducatif à l’instar du personnel

soignant.

Pour seul chiffre symbolisant cette

culture du Nous Ensemble, 13'000

heures ont été consacrées par des collaborateurs

qui se sont mis à disposition

sur d’autres sites que ceux sur

lesquels ils sont affectés. L’équilibre

entre stabilité et besoin de renfort a

pu être trouvé grâce à un système de

cascade qui permettait de savoir à

qui s’adresser si besoin. Ce système a

permis d’éviter de mélanger trop les

collaborateurs tout en anticipant les

besoins de soutien partant du principe

que chacun pouvait être absent le

lendemain. Avec le fil rouge des projets

socio-éducatifs personnalisés, les

journées ont pu être structurées au

plus proche des besoins de chaque bénéficiaire

et continué à faire sens.

En réalité, le contexte extraordinaire

de la pandémie a probablement

accéléré le changement de culture,

permettant de s’interroger sur ce qui

peut être fait pour faciliter l’innovation

et stimuler les prises d’initiatives.

L’entraide et le soutien ont été renforcés,

ainsi que le respect de chacun

dans sa capacité à faire front face aux

impacts sur la vie de tous. L’adoption

des valeurs et comportements par

l’ensemble des collaborateurs, dans

une démarche participative durant

le processus d’accompagnement au

changement, a également contribué

par leur ancrage à fédérer chacun au

service de la mission d’Ensemble et

des droits des personnes en situation

de handicap. La philosophie d’une

organisation agile dépassant la lourdeur

administrative s’est concrétisée.

ENSEMBLE, UN PARTENAIRE

POUR LES FAMILLES

La crise sanitaire met des certitudes

à l’épreuve. Valeur aujourd’hui commune

au sein des établissements pour

personnes en situation de handicap,

le partenariat s’inscrit dans la genèse

de la fondation Ensemble comme un

pilier. Si le parent est considéré comme

partenaire, il s’agit de le reconnaître

comme expert de son enfant. La famille

représente un environnement important

et le lieu de scolarisation, de travail

ou de vie doit s’inscrire dans sa

continuité.

Les appréhensions du parent face

au virus et les difficultés pour assurer

l’accompagnement à domicile ont

nécessité un travail de réseau renforcé.

Les outils de liaison ont dû être

affinés : vidéos, outils digitaux, téléphones,

messagerie électronique : tout

a été mis en œuvre pour rester en lien.

POUR LE RESPECT DES DROITS

DES CITOYENS EN SITUATION

DE HANDICAP

Le plus grand défi pour les acteurs

institutionnels est celui du respect des

droits des personnes en situation de

handicap, comme par exemple lors

du choix imposé entre un retour au

domicile des représentants légaux ou

le maintien en résidence, ou encore

face au droit de visite interdit ou

strictement cadré. Tout en limitant

les activités dans un souci de protection,

le droit de citoyenneté doit

guider autant que possible. Ce droit

sera également priorisé dans la phase

de vaccination, où s’il est clair que

la personne en capacité de discernement

doit consentir librement à

l’administration d’un traitement, elle

doit également être associée à la prise

de décision en cas de manque de discernement,

aussi bien chez les mineurs

que chez les adultes.

ENSEMBLE, ACTEUR DE LA

TRANSITION

Cette période extraordinaire nous

permet d’insister sur la dimension

non palliative de la structure de prise

en charge 4 , en inscrivant clairement

le citoyen en situation de handicap

dans ses droits.

La crise sanitaire met en exergue

l’intérêt d’une organisation agile,

qui doit : être alignée sur une raison

d’être qui a du sens ; privilégier

les personnes, à travers notamment

un contexte managérial qui favorise

l’autonomie et la coopération ;

favoriser l’action en luttant contre

les processus qui ralentissent les décisions

et entravent l’action 5 . Cette

agilité doit être facilitée par l’État ;

il en est aujourd’hui sur le plan sanitaire,

il en sera demain sur le plan des

droits fondamentaux. •

3

La fondation Ensemble est accompagnée pour ce

changement de culture par la société CulturalChange

(www. culturalchange.com)

4

Dunand, C., Laederach, J. (2012). Dépasser un travail

social palliatif par le développement d’une économie plus

sociale et plus solidaire pour un développement durable :

réflexions à partir de deux institutions genevoises

d’intégration et d’insertion. Le Sociographe.

Les enjeux hybrides de l’économie sociale et solidaire.

De la reconnaissance d’un tiers secteur,

Hors-série 5/2012, pp. 135-157.

5

Désmarais, C., Pétermann, M., Agassis, I., Weidmann, J.

(2020). Crise sanitaire : un accélérateur de l’agilité

organisationnelle. Une enquête de la HEIGVD dévoile

ici comment les entreprises de Suisse romande se sont

adaptées à la crise du Covid-19. HR Today, 5, pp. 8-11.

Ouvertures

et Actes FONdAteurs

ADRET

Pour répondre aux besoins grandissants en matière de santé,

Ensemble a collaboré avec l’association des EMS de Lancy

pour l’ouverture d’un appartement de 6 résidents au sein du

concept intergénérationnel de l’Adret. De par son architecture,

cette structure dispose d’espaces communs, d’un restaurant,

d’une crèche, d’un salon lavoir, d’un cabinet de physiothérapie

ainsi que d’un centre de santé. Ces espaces ou services, à disposition

prioritairement des habitants mais également ouverts

au public, permettront l’ouverture à l’autre au sein même de la

structure, mais aussi dans le contexte plus large du quartier

de Pont-Rouge. La fondation Ensemble s’inscrit dans cette

démarche inclusive pour fédérer une interaction entre les

habitants, les collectifs et les partenaires du quartier, ainsi que

pour créer un cadre de vie convivial et dynamique.

80B – LES SUREAUX

En 1967, sur l’initiative de parents, Claire Fontaine est devenue

l’une des premières institutions du Canton de Genève à permettre

à des adultes de sortir des murs hospitaliers et psychiatriques

pour être considérés dans leurs droits d’être intégrés

dans la société, au bénéfice d’un projet personnalisé, et pour

leurs parents d’être des partenaires. A la suite de ce premier

projet novateur, d’autres ont suivi et ont amené la création de

la fondation Ensemble en 1986.

Sur ce site du 80b route de Chêne à Chêne-Bougeries, la fondation

Ensemble a ainsi exploité une parcelle propriété de l’État

de Genève sur laquelle se trouvait une maison de maître qui

logeait une dizaine de résidents, ainsi que des locaux en préfabriqué

construits dans les années 1980 qui offraient des places

d’ateliers. Au fil du temps et face aux barrières architecturales

de plus en plus importantes, l’opportunité d’un plan localisé

de quartier qui prévoyait la rénovation de la maison de maître,

la construction d’un immeuble neuf à la place des ateliers a été

saisie pour encore mieux développer le vivre ensemble.

Grâce à un partenariat avec la Codha – Coopérative de l’habitat

associatif – et au financement intégral grâce à des fonds privés,

la fondation Ensemble a réussi son pari ! La mue de la maison

historique est arrivée à son terme ; à la place, un petit immeuble

locatif est sorti de terre, au chemin des Sureaux 8 dans lequel

3 colocations de 4 habitants sont occupées dès le premier

trimestre 2021 par des bénéficiaires de la fondation Ensemble,

à côté de logements destinés aux coopérateurs. La maison du

80b route de Chêne a fait peau neuve, bénéficiant d’une complète

rénovation et d’une excavation pour la création d’espaces

d’ateliers supplémentaires.

Par une participation active dès la phase d’avant-projet et

jusqu’à l’exploitation de l’immeuble, les habitants ont pu

choisir et s’approprier leur habitat, tisser des liens avec leurs

voisins, leur quartier, s’impliquer dans un processus de prise

de décisions collectives et ainsi faire l’expérience de la mixité,

de la citoyenneté et de l’autodétermination.

LES VERGERS

Après deux premiers appartements depuis 2017, deux autres

ont été ouverts dans l’écoquartier des Vergers à Meyrin, pour

8 nouveaux habitants. Des partenariats avec les acteurs du

quartier se développent, marquant également la volonté pour

Ensemble de s’inscrire dans le réseau de l’économie sociale et

solidaire.

YOUTH FOR SOAP

Partenaire opérationnel de Youth for Soap, la fondation Ensemble

est devenu membre fondateur de l’Association créée

au début de l’année 2020. Recycler les savons des hôtels pour

les offrir aux plus démunis, former des apprentis employés

de commerce, tout en les sensibilisant à l’écologie et aux problématiques

sociales, proposer des activités créatives et des

échanges humains à des personnes en situation de déficience

intellectuelle, sont autant d’objectifs qui se déploient autour

de l’éducation, l’inclusion, l’écologie, la solidarité. Si les activités

ont dû être adaptées durant la pandémie, des savons ont

continué à être distribués et de nouveaux partenaires ont été

rencontrés. Avec les sites de Tourbillon et du 80B route de

Chêne, des ateliers plus grands seront ouverts et la gamme

des produits pourra être élargie.

KRYSALIA – POUR

UNE FORMATION MUTUELLE

Avec quatre autres fondations (Aigues-Vertes, Clair Bois,

Foyer-Handicap, SGIPA), la fondation Ensemble a créé l’Association

Krysalia – Pour une formation mutuelle. Cette association

a pour but de mettre en place, gérer et développer une offre

de formations dans le domaine de l’éducation structurée. Ce

but répond à des enjeux similaires rencontrés par les fondateurs,

qui travaillent sur ce projet depuis un certain temps

déjà. En effet, nous assistons au cours des dernières années

à une demande croissante de formations et de compétences

métier pour faire face à la diversité des populations en

situation de handicap et atteintes en particulier de trouble

du spectre de l’autisme. Il s’agit d’un domaine dans lequel les

nouvelles connaissances sont particulièrement nombreuses,

nécessitant un ajustement et une évolution des pratiques en

cours jusqu’alors. Si l’objectif premier vise à élever la qualité

des prestations offertes aux bénéficiaires des fondations

partenaires en assurant l’actualisant des connaissances et des

compétences des professionnels accompagnants, plusieurs

autres objectifs seront poursuivis :

> Rationaliser les ressources financières dans

le domaine de la formation

> Assurer l’application des connaissances et

compétences sur le terrain

> Faciliter les transferts

de compétences interinstitutionnels

> Créer des ponts et des points de jonction entre

les établissements

11


12

13

4

4

nOs sites

4 4

4

1

De 18 mOis à 4 Ans

Jardin d’Enfants Ensemble

Rue de la Servette 32, 1202 Genève

4

2

De 4 à 15 Ans

École La Petite Arche « PICTET 1 » Avenue Ernest-Pictet 40 1203 Genève

École La Petite Arche « PICTET 2 » Avenue Ernest-Pictet 40 1203 Genève

École La Petite Arche « LES GENETS » Chemin Sous-bois 1-3 1202 Genève

École La Petite Arche « LA GRADELLE » Avenue des Amazones 25 1224 Chêne-Bougeries

École La Petite Arche « LE VIDOLLET » Rue du Vidollet 23 1202 Genève

3

De 15 à 18 Ans

L’Atelier « CÔTÉ COUR » Rue du Vidollet 23 1202 Genève

L’Atelier « CÔTÉ VILLE » Rue de la Servette 32 1202 Genève

L’Atelier « CÔTÉ JARDIN » Route du Camps 22 1228 Plan-Les-Ouates

L’Atelier « CÔTÉ FOURNEAUX » Boulevard Carl-Vogt 51 1205 Genève

4

4

4

4

4

4

2

4

5

2

2

3

2

3

3

1

2

4

4

4

4

2

4

4 4

4

Dès 18 Ans +

Claire Fontaine « Frank Thomas » Chemin Frank-Thomas 40 1208 Genève

Claire Fontaine « Artcade » Rue Jean-Pelletier 6 1225 Chêne-Bourg

Claire Fontaine « Fontaine » Rue Jean-Pelletier 6 1225 Chêne-Bourg

Claire Fontaine « Appartement G23 » Rue de Genève 23 1225 Chêne-Bourg

Claire Fontaine « Appartement Paul Rose » Chemin Paul Rose 7 1213 Onex

Claire Fontaine « Appartement Adret » Place du Pont Rouge 2 1212 Grand-Lancy

Claire Fontaine « Appartement des Sureaux » Chemin des Sureaux 8 1224 Chêne-Bougeries

Claire Fontaine « Atelier 80 B » Route de Chêne 80b 1224 Chêne-Bougeries

L’Essarde « Au fil de l’eau » Route de Suisse 75 1290 Versoix

L’Essarde « Au coin de ma rue » Route de Suisse 39 1290 Versoix

L’Essarde « Artistique Boléro » Chemin J.-B Vandelle 8 1290 Versoix

L’Essarde « Jardin » Route de Malagny 34 1294 Genthod

L’Essarde « Youth for Soap » Route de Malagny 34 1294 Genthod

L’Essarde « Floriculture » Route de Malagny 34 1294 Genthod

L’Essarde « Coop Blandonnet » Route de Meyrin 171 1214 Vernier

L’Essarde « Coop Onex » Rue des Bossons 21 1213 Onex

L’Essarde « Appartement Côté canal » Route de Sauverny 49 1290 Versoix

L’Essarde « Appartement Côté lac » Route de Sauverny 20 1290 Versoix

L’Essarde « Appartement La Résidence » Route de Malagny 34 1294 Genthod

L’Essarde « Appartement La Mansarde » Route de Malagny 34 1294 Genthod

L’Essarde « Appartements Vergers 1 » Esplanade des Récréations 14 1217 Meyrin

L’Essarde « Appartements Vergers 2 » Promenade du Voisinage 3 1217 Meyrin

3

5

DirectiOn et Services suppOrts

Direction et services supports Route des jeunes 9 1227 Les Acacias


14

15

BilAn Au 31 déceMbRe 2020

ACTIF EN CHF 2020 2019

actif circulant

* Liquidités 4’623’954 3’835’353

Titres et dépôts à terme 1’400 3’000

Débiteurs 658’029 657’764

Subventions à recevoir 0 52’031

Compte de régularisation actif 274’398 456’197

** Liquidités affectées 2’971’731 2’724’625

total de l’actif circulant 8’529’512 7’728’970

actif immobilisé

Immobilisations financières 262’251 263’131

*** Immobilisations corporelles 14’855’470 11’458’218

total de l’actif immobilisé 15’117’721 11’721’349

TOTAL DE L’ACTIF 23’647’233 19’450’319

PASSIF EN CHF 2020 2019

capitaux étrangers court terme

Fournisseurs 269’028 230’983

Provisions et compte de régularisation passif 1’164’497 1’076’929

Subventions à restituer à l’échéance des contrats 68’873 68’873

Subventions d’investissement 31’164 37’367

*** Subvention d’investissement 1989 Genthod 84’009 84’009

total des fonds étrangers court terme 1’617’571 1’498’162

capitaux étrangers long terme

Subventions d’investissement 124’285 125’189

*** Subvention d’investissement 1989 Genthod 1’428’165 1’512’174

total des fonds étrangers long terme 1’552’451 1’637’363

capital des fonds affectés

Fonds affectés non investis 2’571’422 2’266’027

Fonds affectés investis 9’787’539 6’256’448

total des fonds affectés 12’358’961 8’522’475

capitaux propres

Capital de dotation 829’754 829’754

Résultat des exercices antérieurs 6’112’747 6’112’747

*** Retraitement immobilisations / Capital lié 774’112 774’112

Résultat période 2018-2020 Ville de Genève (225’457) (129’467)

Résultat période 2018-2021 État de Genève 301’164 103’261

Résultat de l’exercice (après répartition) 325’930 101’913

total des fonds propres 8’118’249 7’792’319

TOTAL DU PASSIF 23’647’233 19’450’319

* La liquidité doit

couvrir le besoin en

fonds de roulement de

la Fondation compte

tenu de la possibilité

limitée du développement

de ses revenus

ainsi de ses projets

d’investissements

stratégiques en cours.

** Dns réservés à des

projets spécifiques

dont la Fondation ne

peut pas disposer

librement.

*** Réévaluation des

immobilisations à

la valeur brute.

coMptE

d’exploitAtion

PRODUITS EN CHF BUDGET 20 2020 2019

revenus d’exploitation 5’587’074 5’023’536 5’448’130

subventions contrats de prestations

Subvention cantonale 20’550’312 20’500’063 19’708’188

Subvention communale 574’000 609’000 574’000

Subvention cantonale non-monétaire 0 0 0

Produits différés sur subvention d’investissement 30’840 31’164 42’023

Participation cantonale Emploi Solidarité 0 0 0

total produits d’exploitation 26’742’226 26’163’763 25’772’340

CHARGES EN CHF BUDGET 20 2020 2019

frais de personnel 22’510’460 21’434’430 21’238’680

frais généraux

Besoins médicaux, alimentation et entretien 966’540 942’293 955’276

Loyer et coûts d'entretien des installations 1’884’707 1’718’559 1’730’008

Matériel pour les écoles et les ateliers 394’350 206’183 321’087

Frais de gestion et assurances 585’233 611’164 567’043

Autres charges d'exploitation 1’066’366 630’163 499’529

Transports des personnes handicapées 811’360 641’813 903’936

total charges d’exploitation 28’219’016 26’184’606 26’215’559

RÉSULTAT DE L’EXERCICE EN CHF BUDGET 20 2020 2019

résultat d’exploitation -1’476’790 -20’842 -443’219

charges et produits financiers -8’115 -7’239 -9’168

produits hors exploitation 0 (14’819) 11’374

utilisation des fonds affectés 1’287’051 368’831 542’926

part revenant aux subventionneurs 0 0 0

RÉSULTAT DE L’EXERCICE -197’854 325’930 101’913


16

17

rAppOrt

dE lA cOMMissiOn

finAnces 2020

l’année 2020 est une année

difficile à qualifier

et particulière, même au niveau de nos chiffres.

Le résultat d’exploitation, bien que toujours déficitaire, s’est

amélioré pour se situer quasiment à l’équilibre à – CHF 20’842.

Cela représente une amélioration notable par rapport à 2019

(– CHF 443’219) et 2018 (– CHF 673’588). La dissolution de

certains de nos fonds, alimentés par nos donateurs, nous permet

de clôturer notre résultat d’exercice sur un bénéfice de

CHF 325’930.

Nous pourrions être tentés de conclure que la fondation

Ensemble a simplement continué à suivre la tendance d’amélioration

des chiffres de ces dernières années. Si une partie

de cette conclusion est certainement juste, il convient néanmoins

de la préciser et en partie de la relativiser.

Ainsi, la nouvelle structure de la fondation Ensemble, plus

mobile et donc présentant des capacités d’adaptation améliorées

et d’efficience, nous a permis de réagir rapidement et

efficacement aux défis qui se sont présentés dès le début de

la crise du Covid-19. A titre d’exemple, des forces de travail

non utilisées dans certains secteurs ont pu être redéployées

dans différents lieux de vie afin de soutenir les besoins d’encadrement

accrus. La souplesse dont ont fait preuve nos collaboratrices

et collaborateurs est à saluer vivement. Cela nous

a permis de réallouer des ressources de manière efficace et a

donc impacté positivement notre résultat en atténuant le choc

financier de cette crise.

Ces chiffres doivent cependant être relativisés car si, effectivement,

l’impact de la crise vécue en 2020 a pu être bien absorbé

par la fondation Ensemble, il est néanmoins pour l’heure

impossible de déterminer quelles seront ses conséquences

financières à plus long terme. A nouveau, notre organisation

plus agile qu’il y a quelques années devrait nous permettre de

répondre efficacement aux défis financiers qui ne manqueront

pas de se présenter, mais une attention particulière devra être

maintenue, pour commencer notamment lors de la négociation

durant l’année 2021 des futurs contrats de prestations pour

la période 2022-2025.

En tous les cas, doivent être soulignés l’engagement au quotidien

de nos collaboratrices et collaborateurs, de nos équipes

support et de nos directions, ainsi que les efforts fournis pour

respecter les budgets, et ainsi assurer la pérennité de la fondation

Ensemble, tout en garantissant un encadrement de

qualité. Nos donateurs enfin ont, cette année encore, répondu

présents en nous soutenant dans nos nombreux projets, en

particulier dans l’achèvement de la construction et rénovation

des bâtiments en partenariat avec la CoDHA, dont nous

reparlerons en 2021. Qu’ils soient ici tous remerciés.

Olivier Antille

Président de la Commission finances


18

19


20

fondation de droit privé, la fondation ensemble

s’inscrit en partenaire important du

canton qui lui octroie des subventions significatives.

ReMercieMents

Ces contributions doivent toutefois être complétées par des financements privés pour permettre la réalisation de projets

innovants, favoriser la participation sociale et déployer des prestations adaptées aux besoins spécifiques des bénéficiaires.

En 2020, de généreux donateurs particuliers, des associations, fondations, sociétés et autorités publiques ont contribué par

leur générosité à la réalisation de nos différents projets et manifestations. Nous tenons à les remercier chaleureusement de

leur fidèle soutien. Merci également aux bénévoles qui nous ont offert leur temps.

AUX PARTICULIERS

Mme Anne Monique BEYTRISON

Mme Milena BINIQUI MENOUD

Mme Arlette BOGET

Mme et M. Josefa et Javier BRANDON

M. Goeffroy BRAUNS

Mme Parisi BRUNA

M. Carlos Miguel CARNEIRO

Mme Liliane CHAPPUIS

M. Alain CHASSOT

Mme et M. Christine et Jean-Marie CHEVALLIER

M. Claude DUPANLOUP

M. Jean-Francois FAVEY

M. Albert GRAF

Mme Martine GROSS

Mme et M. Corinne et Gérard LAEDERACH

M. Elisio LOPES

Mme Federica Anna LUCCHINI

M. Romano MAZZOLARI

M. Jean MEICHTRY

Mme Josiane MERCIER

M. Alexandre Jacques RESTELLINI

M. Roger RÜDISÜHLI

M. Michel STADELMANN

Mme Lucienne STADELMANN-PLATTET

Mme Sophie TRACEWSKI GRANGE

Mme et M. Mireille et Jacky VECCHIO

Mme Gerrie VELEMA

Mme Sophie WEGHSTEEN

M. Hiromi YANO

AUX ASSOCIATIONS, BÉNÉVOLES,

FONDATIONS, SOCIÉTÉS

ET AUTORITÉS PUBLIQUES

Commune d’Aire-La-Ville

Commune d’Anières

Commune d’Avusy

Commune de Chancy

Commune de Collonge-Bellerive

Commune de Genthod

Commune du Grand-Saconnex

Commune de Meinier

Fondation Johann et Luzia Grässli

Fondation La Colombe

Fondation Speiro

BCGE – Banque Cantonale de Genève

Banque Vontobel SA

Coopérative d’habitation Le Bois-Gentil

Arkose Genevois

Entreprise Borga Toiture SA

Menuiserie Alain Jaccard

Protex SA

Ainsi qu’à tous

les généreux donateurs

anonymes.

FAire un DOn

Vous pouvez faire un don au moyen

du bvr ci-joint

ou l’adresser par

versement électronique à :

Banque Cantonale de Genève

1211 Genève 2

IBAN : CH13 0078 8000 T327 3936 2

Merci !

la fondation ensemble

est reconnue

d’utilité publique,

votre don pourra donc être déduit des impôts,

dans les limites fixées par la loi.

Édition

Fondation Ensemble

Route des Jeunes 9

Case postale 1050

1211 Genève 26

Responsable

Jérôme Laederach

Directeur général

Fondation Ensemble

Conception

Lisa-Jeanne Leuch

forme & fonction

lleuch@fetf.ch

Rédaction

Stéphanie Chassot

sccommunication

contact@sccommunication.ch

Impression

molesonimpressions.ch


FONDATION eNSEMBLe

ROUTE DES JeUNES 9

CASE POSTALE 1050

1211 GEnèVE 26

fondAtion-enseMble.ch

contAct@fondAtion-enseMble.ch

+41 22 343 17 26

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!