25.12.2012 Views

Guide de l'investisseur dans les domaines d'agriculture et de pêche

Guide de l'investisseur dans les domaines d'agriculture et de pêche

Guide de l'investisseur dans les domaines d'agriculture et de pêche

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

<strong>Gui<strong>de</strong></strong> <strong>de</strong> l’investisseur <strong>dans</strong> <strong>les</strong><br />

<strong>domaines</strong> d’agriculture <strong>et</strong> <strong>de</strong><br />

<strong>pêche</strong>


DISPOSTIONS GENERALES<br />

� Les Encouragements <strong>de</strong> l'Etat aux investissements sont<br />

institués par la loi 93-120 du 27 Décembre 1993 portant<br />

promulgation du Co<strong>de</strong> d'Incitation aux Investissements.<br />

L'encouragement <strong>de</strong> l'investissement <strong>dans</strong> l'agriculture<br />

s'inscrit <strong>dans</strong> le cadre du dit Co<strong>de</strong>.<br />

� Les investissements <strong>dans</strong> le secteur <strong>de</strong> l’agriculture, <strong>de</strong> la<br />

<strong>pêche</strong> <strong>et</strong> <strong>de</strong>s services liés à l' agriculture <strong>et</strong> à la <strong>pêche</strong> sont<br />

réalisés librement sous réserve <strong>de</strong> satisfaire aux conditions<br />

d’exercice conformément à la législation <strong>et</strong> à la<br />

réglementation en vigueur.<br />

� Les encouragements prévus par le co<strong>de</strong> sont accordés sous<br />

forme d’incitations communes à plusieurs secteurs<br />

économiques <strong>et</strong> d’incitations spécifiques au secteur agricole.<br />

� Les dispositions du Co<strong>de</strong> d’Incitation aux investissements<br />

s’appliquent aux opérations d’investissement relatives à la<br />

Création, l’Extension, le Renouvellement, le Ré aménagement<br />

ou la Transformation d’activité.<br />

� A l’exception <strong>de</strong>s investissements <strong>dans</strong> <strong>les</strong> activités<br />

totalement exportatrices, le bénéfice <strong>de</strong>s incitations prévues<br />

par le co<strong>de</strong> nécessite la réalisation d’un schéma <strong>de</strong><br />

financement <strong>de</strong>s investissements, comportant un taux<br />

minimum <strong>de</strong>s fonds propres.


CHAMPS D'APPLICATION<br />

Bénéficient <strong>de</strong>s encouragements prévus par le Co<strong>de</strong> d’Incitation<br />

aux Investissements, au titre du Développement Agricole, <strong>les</strong><br />

investissements qui se rapportent à:<br />

� L’utilisation <strong>de</strong>s Ressources Naturel<strong>les</strong> Disponib<strong>les</strong><br />

en vue d’Augmenter la Production Agricole <strong>et</strong> <strong>de</strong> la<br />

Pêche.<br />

� La mo<strong>de</strong>rnisation du Secteur <strong>de</strong> l’Agriculture <strong>et</strong> <strong>de</strong><br />

la Pêche <strong>et</strong> l’Amélioration <strong>de</strong> sa Productivité.<br />

� La première transformation <strong>de</strong>s Produits<br />

Agrico<strong>les</strong> <strong>et</strong> <strong>de</strong> la Pêche <strong>et</strong> leur Conditionnement.<br />

� Les Activités <strong>de</strong> services liés à l'agriculture <strong>et</strong> à la<br />

<strong>pêche</strong>.


� LES ACTIVITES COUVERTES<br />

PAR LE CODE<br />

loi 93-120 du 27 Décembre 1993 portant promulgation du Co<strong>de</strong> d'Incitation aux<br />

Investissements


• LES ACTIVITES COUVERTES PAR LE CODE<br />

loi 93-120 du 27 Décembre 1993 portant promulgation du Co<strong>de</strong> d'Incitation<br />

aux Investissements.<br />

� Les activités agrico<strong>les</strong> :<br />

� Gran<strong>de</strong>s Cultures<br />

� Cultures Maraîchères<br />

� Arboriculture ( y compris <strong>les</strong> oliviers )<br />

� Production <strong>de</strong> Semences <strong>et</strong> <strong>de</strong> Plants<br />

� Floriculture<br />

� Cultures sous-serres<br />

� Production Sylvo-pastorale<br />

� Elevage y compris l’Aviculture, la Cuniculture,<br />

l’Apiculture, ..


• LES ACTIVITES COUVERTES PAR LE CODE<br />

(SUITE)<br />

� Les activités <strong>de</strong> <strong>pêche</strong> <strong>et</strong> d’aquaculture:<br />

� Pêche côtière<br />

� Pêche au feu<br />

� Pêche au chalut<br />

� Aquaculture


• LES ACTIVITES COUVERTES PAR LE CODE<br />

(SUITE)<br />

1. Les activités <strong>de</strong> première transformation <strong>de</strong><br />

produits agrico<strong>les</strong> <strong>et</strong> <strong>de</strong> <strong>pêche</strong> <strong>et</strong> <strong>de</strong> leur<br />

conditionnement:<br />

� Transformation du lait <strong>dans</strong> <strong>les</strong> zones <strong>de</strong><br />

production à l’exclusion <strong>de</strong> la production du yaourt.<br />

� Production <strong>de</strong> fromage à partir du lait frais local.<br />

� Conserves <strong>et</strong> semi-conserves <strong>de</strong>s fruits <strong>et</strong> légumes<br />

<strong>et</strong> <strong>de</strong>s produits <strong>de</strong> la <strong>pêche</strong> à l’exception <strong>de</strong> l’olive.<br />

� Semi-conserves <strong>de</strong> l’olive <strong>de</strong> table selon <strong>les</strong><br />

procédés mo<strong>de</strong>rnes.<br />

� Production <strong>de</strong>s dérivés <strong>de</strong> tomate.


Suite<br />

� Conditionnement <strong>de</strong>s produits agrico<strong>les</strong> <strong>et</strong> <strong>de</strong> <strong>pêche</strong>.<br />

� Réfrigération, Congélation, Déshydratation <strong>et</strong><br />

Lyophilisation <strong>de</strong>s Produits Agrico<strong>les</strong> <strong>et</strong> <strong>de</strong> la Pêche.<br />

� Extraction d’Huile d’Olive.<br />

� Conditionnement <strong>de</strong> l'huile d’olive.<br />

� Transformation <strong>de</strong>s Œufs.<br />

� Production d’Aliments Biologiques Conditionnés <strong>et</strong><br />

Transformés.<br />

� Production <strong>de</strong> Jus <strong>de</strong>s Fruits.<br />

� Abattage Industriel <strong>de</strong>s Animaux<br />

� Transformation <strong>de</strong>s Vian<strong>de</strong>s<br />

� Sciage, Conditionnement <strong>et</strong> Transformation <strong>de</strong>s<br />

Produits Forestier


• LES ACTIVITES COUVERTES PAR LE CODE<br />

(SUITE)<br />

� Les activités <strong>de</strong> services Liés à<br />

l’agriculture <strong>et</strong> à la <strong>pêche</strong><br />

B. Services Liés aux Activités Agrico<strong>les</strong><br />

� Valorisation <strong>de</strong>s sous-produits d’origine<br />

Végétale ou Animale<br />

� Insémination Artificielle.<br />

� Services <strong>de</strong> Cabin<strong>et</strong>s <strong>et</strong> Cliniques Vétérinaires<br />

� Services <strong>de</strong> Laboratoires d’Analyses<br />

Vétérinaires <strong>et</strong> agrico<strong>les</strong>.<br />

� Conseils Agrico<strong>les</strong>.<br />

� Préparation <strong>de</strong> la Terre, Récolte, Moisson <strong>et</strong><br />

Protection <strong>de</strong>s Végétaux.


Suite<br />

� Collecte <strong>et</strong> Stockage <strong>de</strong>s Céréa<strong>les</strong>.<br />

� Collecte du Lait<br />

� Conditionnement <strong>et</strong> Commercialisation <strong>de</strong>s<br />

Semences.<br />

� Transport Réfrigéré <strong>de</strong>s Vian<strong>de</strong>s Rouges<br />

� Service <strong>de</strong> Pulvérisation Aérienne <strong>de</strong>s Insectici<strong>de</strong>s <strong>et</strong><br />

Pestici<strong>de</strong>s pour <strong>les</strong> Cultures <strong>et</strong> l'Arboriculture.<br />

� Forages <strong>de</strong>s Puits <strong>et</strong> Prospection <strong>de</strong> l'Eau.<br />

� Audit <strong>et</strong> Expertise en Economie d'Eau.


A. Services Liés à la Pêche<br />

Suite<br />

� Montage d’Equipements <strong>et</strong> <strong>de</strong> Matériel <strong>de</strong> Pêche<br />

� Distribution <strong>de</strong>s Produits <strong>de</strong> la Pêche à travers <strong>les</strong><br />

Circuits Intégrés.<br />

� Fabrique <strong>de</strong> Glace.<br />

� Transport Réfrigéré <strong>de</strong>s Produits <strong>de</strong> la Pêche.<br />

� N<strong>et</strong>toyage <strong>de</strong>s Outils <strong>de</strong> Production.<br />

� Services <strong>de</strong> Laboratoire d'Analyses<br />

bactériologiques <strong>et</strong> Chimiques Vétérinaires.


II. INCITATIONS FISCALES


• Incitations fisca<strong>les</strong> communes<br />

� Dégrèvement fiscal<br />

� a) Les personnes physiques ou mora<strong>les</strong> qui<br />

réinvestissent la totalité ou une partie <strong>de</strong> leurs<br />

revenus ou bénéfices <strong>dans</strong> la souscription au capital<br />

<strong>de</strong>s entreprises régies par le co<strong>de</strong> bénéficient <strong>de</strong> la<br />

déduction <strong>de</strong>s sommes investies <strong>dans</strong> la limite <strong>de</strong><br />

35% <strong>de</strong>s revenus ou bénéfices n<strong>et</strong>s soumis à<br />

l’impôt.<br />

� b) Les sociétés qui réinvestissent la totalité ou une<br />

partie <strong>de</strong> leurs bénéfices au sein d’el<strong>les</strong>-mêmes,<br />

bénéficient <strong>de</strong> la déduction <strong>de</strong>s sommes réinvesties<br />

<strong>dans</strong> la limite <strong>de</strong> 35% <strong>de</strong>s bénéfices n<strong>et</strong>s soumis à<br />

l’impôt sur <strong>les</strong> sociétés.


• Incitations fisca<strong>les</strong> communes<br />

(suite)<br />

� Amortissement dégressif<br />

Les entreprises régies par le co<strong>de</strong> peuvent opter<br />

pour le régime d’amortissement dégressif <strong>de</strong>s<br />

équipements dont la durée d’utilisation dépasse<br />

sept ans.<br />

� Régime <strong>de</strong> faveur au titre <strong>de</strong>s équipements<br />

Les équipements figurant sur <strong>de</strong>s listes fixées par<br />

décr<strong>et</strong> bénéficient <strong>de</strong>s exonérations suivantes:<br />

� a) Equipements importés n’ayant pas <strong>de</strong> similaires<br />

fabriqués localement: Exonération <strong>de</strong>s droits <strong>de</strong><br />

douane, <strong>et</strong> l’imposition à la taxe sur la valeur<br />

ajoutée au taux <strong>de</strong> 10%.<br />

� b) Equipements fabriqués localement: Imposition à<br />

la taxe sur la valeur ajoutée au taux <strong>de</strong> 10%


• Incitations fisca<strong>les</strong> spécifiques<br />

� Les investissements réalisés au titre du<br />

développement agricole bénéficient, outre <strong>les</strong><br />

incitations communes, <strong>de</strong>s incitations fisca<strong>les</strong><br />

suivantes:<br />

� Dégrèvement fiscal<br />

� Déduction <strong>de</strong> La souscription au capital initial <strong>de</strong><br />

l’entreprise ou à son augmentation <strong>de</strong>s bénéfices<br />

n<strong>et</strong>s soumis à l’impôt sur le revenu <strong>de</strong>s personnes<br />

physiques ou à l’impôt sur <strong>les</strong> sociétés. Les<br />

investissements réalisés par ces entreprises<br />

donnent également lieu à la déduction <strong>de</strong>s<br />

bénéfices investis au sein même <strong>de</strong> l'entreprise,<br />

<strong>de</strong>s bénéfices n<strong>et</strong>s soumis à l’impôt sur <strong>les</strong><br />

sociétés.


• Incitations fisca<strong>les</strong> spécifiques<br />

(suite)<br />

� Régime préférentiel au titre <strong>de</strong>s équipements<br />

� Exonération <strong>de</strong>s droits <strong>de</strong> douane <strong>et</strong> suspension <strong>de</strong><br />

la taxe sur la valeur ajoutée due à l’importation<br />

<strong>de</strong>s équipements n’ayant pas <strong>de</strong>s similaires<br />

fabriqués localement <strong>et</strong> suspension <strong>de</strong> la taxe sur<br />

la valeur ajoutée sur <strong>les</strong> équipements fabriqués<br />

localement. C<strong>et</strong> avantage s'applique aux<br />

équipements figurant sur <strong>de</strong>s listes fixées par<br />

décr<strong>et</strong>.


• Incitations fisca<strong>les</strong> spécifiques<br />

(suite)<br />

� Régime préférentiel au Titre <strong>de</strong> l'impôt sur<br />

<strong>les</strong> revenus<br />

� La déduction <strong>de</strong>s revenus provenant <strong>de</strong>s<br />

investissements <strong>de</strong> l’assi<strong>et</strong>te <strong>de</strong> l’impôt sur <strong>les</strong><br />

sociétés durant <strong>les</strong> 10 premières années à partir<br />

<strong>de</strong> la date d’entrée en activité effective.<br />

� Régime spécial <strong>de</strong> mutation <strong>de</strong>s terres<br />

agrico<strong>les</strong><br />

� Les investisseurs agrico<strong>les</strong> peuvent bénéficier du<br />

remboursement du droit <strong>de</strong> mutation <strong>de</strong>s terres<br />

agrico<strong>les</strong> <strong>de</strong>stinées à l’investissement sur<br />

<strong>de</strong>man<strong>de</strong>. C<strong>et</strong>te <strong>de</strong>man<strong>de</strong> <strong>de</strong>vra être présentée au<br />

plus tard un an après la déclaration <strong>de</strong><br />

l’investissement.


A. Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises totalement<br />

exportatrices<br />

Sont considérées totalement exportatrices <strong>les</strong><br />

entreprises agrico<strong>les</strong> ou <strong>de</strong> <strong>pêche</strong> qui exportent au<br />

moins 70% <strong>de</strong> leur production.<br />

Sont considérées totalement exportatrice <strong>les</strong><br />

entreprises <strong>de</strong> première transformation qui<br />

exportent au moins 80% <strong>de</strong> leur production.<br />

Ces entreprises ont la possibilité d’écouler le reliquat<br />

sur le marché local.


• Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises totalement<br />

exportatrices<br />

(suite)<br />

1. Ces entreprises ne sont soumises au titre <strong>de</strong> leurs<br />

activités en Tunisie qu’au paiement <strong>de</strong>s impôts,<br />

droits, taxes, prélèvements <strong>et</strong> contributions<br />

suivants :<br />

� Les droits <strong>et</strong> taxes relative aux véhicu<strong>les</strong> <strong>de</strong> tourisme<br />

� La taxe unique <strong>de</strong> compensation sur le transport routier.<br />

� Les taxes d'entr<strong>et</strong>ien <strong>et</strong> d'assainissement.<br />

� Les droits <strong>et</strong> taxes perçues au titre <strong>de</strong>s prestations<br />

directes <strong>de</strong> services conformément à la législation en<br />

vigueur.


• Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises totalement<br />

exportatrices<br />

(suite)<br />

� Les contributions <strong>et</strong> cotisations au régime légal <strong>de</strong> sécurité<br />

sociale. Toutefois, <strong>les</strong> personnes <strong>de</strong> nationalité étrangère<br />

ayant la qualité <strong>de</strong> non rési<strong>de</strong>nt peuvent opter avant leur<br />

recrutement par l’entreprise pour un régime <strong>de</strong> sécurité<br />

sociale autre que le régime tunisien.<br />

� L’impôt sur le revenu <strong>de</strong>s personnes physiques ou l’impôt<br />

sur <strong>les</strong> sociétés après déduction <strong>de</strong> 50% <strong>de</strong>s revenus<br />

provenant <strong>de</strong> l’exportation, par ailleurs <strong>les</strong> revenus<br />

provenant <strong>de</strong> l'exportation sont déduits en totalité <strong>de</strong><br />

l’assi<strong>et</strong>te <strong>de</strong> c<strong>et</strong> impôt durant <strong>les</strong> dix premières années à<br />

partir <strong>de</strong> la première opération d’exportation.


• Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises totalement<br />

exportatrices<br />

(suite)<br />

� La souscription au capital initial <strong>de</strong>s entreprises<br />

totalement exportatrices ou à son augmentation<br />

donne lieu à la déduction <strong>de</strong>s revenus ou bénéfices<br />

investis, <strong>de</strong>s revenus ou bénéfices n<strong>et</strong>s soumis à<br />

l’impôt sur le revenu <strong>de</strong>s personnes physiques ou à<br />

l’impôt sur <strong>les</strong> sociétés.<br />

� Les investissements réalisés par <strong>les</strong> entreprises<br />

totalement exportatrices donnent lieu à la<br />

déduction <strong>de</strong>s bénéfices investis au sein même <strong>de</strong><br />

l’entreprise, du bénéfice n<strong>et</strong> soumis à l’impôt sur<br />

<strong>les</strong> sociétés.<br />

� La possibilité <strong>de</strong> recruter librement sur simple<br />

déclaration, quatre agents <strong>de</strong> direction <strong>et</strong><br />

d’encadrement <strong>de</strong> nationalité étrangère.


A. Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises<br />

partiellement exportatrices<br />

Sont considérées opérations d’exportation<br />

� Les ventes <strong>de</strong> marchandises à l’étranger<br />

� Les prestations <strong>de</strong> services à l’étranger<br />

� Les services réalisés en Tunisie <strong>et</strong> dont l’utilisation est<br />

<strong>de</strong>stinée à l’étranger<br />

� Les ventes <strong>de</strong> marchandises <strong>et</strong> <strong>les</strong> prestations <strong>de</strong> services<br />

aux entreprises totalement exportatrices visées par le<br />

co<strong>de</strong> d'incitations à l'investissements, aux entreprises<br />

établies <strong>dans</strong> <strong>les</strong> zones franches économiques régies par<br />

la loi n°92-81 du 3 août 1992 ainsi qu’aux organismes<br />

financiers <strong>et</strong> bancaires travaillant essentiellement avec <strong>les</strong><br />

non-rési<strong>de</strong>nts.


• Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises<br />

partiellement exportatrices<br />

(suite)<br />

Les entreprises qui réalisent <strong>de</strong>s opérations<br />

d’exportation bénéficient, durant leur activité, <strong>de</strong>s<br />

avantages suivants<br />

� La suspension <strong>de</strong> la taxe sur la valeur ajoutée <strong>et</strong> du droit<br />

<strong>de</strong> consommation sur <strong>les</strong> biens, produits <strong>et</strong> services<br />

nécessaires à la réalisation d’opérations d’exportation.<br />

� La déduction totale <strong>de</strong>s revenus provenant <strong>de</strong><br />

l’exportation <strong>de</strong> l’assi<strong>et</strong>te <strong>de</strong> l’impôt sur le revenu <strong>de</strong><br />

personnes physiques pendant <strong>les</strong> dix premières années, à<br />

partir <strong>de</strong> la première opération d’exportation <strong>et</strong> la<br />

réduction <strong>de</strong> 50% <strong>de</strong> ces revenus au-<strong>de</strong>là <strong>de</strong> c<strong>et</strong>te<br />

pério<strong>de</strong>.


• Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises<br />

partiellement exportatrices<br />

(suite)<br />

� Le remboursement <strong>de</strong>s droits <strong>de</strong> douane <strong>et</strong> <strong>de</strong>s<br />

taxes d’eff<strong>et</strong>s équivalents acquittés sur <strong>les</strong> biens<br />

d’équipement importés <strong>et</strong> non fabriqués localement<br />

au titre <strong>de</strong> la part <strong>de</strong>s biens <strong>et</strong> produits exportés.<br />

� L’assouplissement <strong>de</strong>s régimes <strong>de</strong> l’admission<br />

temporaire ou <strong>de</strong> l’entrepôt industriel prévu par le<br />

co<strong>de</strong> <strong>de</strong>s douanes au profit <strong>de</strong>s biens <strong>et</strong> produits<br />

importés, <strong>de</strong>stinés à être transformés en vue <strong>de</strong> leur<br />

réexportions


• Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises<br />

partiellement exportatrices<br />

La suspension <strong>de</strong> la TVA due à l’acquisition <strong>de</strong><br />

matériels <strong>et</strong> équipements fabriqués en Tunisie<br />

(suite)<br />

o Dépôt d’une déclaration d’investissement selon modèle<br />

délivré par l’APIA ou l’une <strong>de</strong> ses Directions Régiona<strong>les</strong> ou<br />

le CRDA concerné, accompagnée <strong>de</strong>s documents<br />

suivants :<br />

� Un certificat justifiant la propriété ou la gérance du terrain<br />

agricole ou équivalent,<br />

� La liste <strong>de</strong>s équipements nécessaires avec <strong>les</strong><br />

factures pro forma correspondantes.<br />

� Les autorisations nécessaires pour <strong>les</strong> activités soumises à c<strong>et</strong>te<br />

disposition.


• Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises<br />

partiellement exportatrices<br />

(suite)<br />

o Dépôt d’une <strong>de</strong>man<strong>de</strong> auprès du centre <strong>de</strong> contrôle <strong>de</strong>s<br />

impôts compétent, accompagnée <strong>de</strong>s documents<br />

suivants :<br />

� L’attestation <strong>de</strong> déclaration d’investissement délivrée par l’APIA.<br />

� Les factures pro forma <strong>de</strong>s équipements à acquérir.<br />

o présentation <strong>de</strong> l’attestation d’exonération <strong>de</strong> la TVA<br />

délivrée par le centre <strong>de</strong> contrôle <strong>de</strong>s impôts au<br />

fournisseur.


• Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises<br />

partiellement exportatrices<br />

(suite)<br />

L’exonération <strong>de</strong>s droits <strong>de</strong> douane <strong>et</strong> la suspension<br />

<strong>de</strong> la TVA <strong>et</strong> <strong>de</strong> la taxe à la consommation dues à<br />

l’importation <strong>de</strong>s matériels <strong>et</strong> <strong>de</strong>s équipements<br />

n’ayant pas <strong>de</strong> similaires fabriqués en Tunisie<br />

o Dépôt d’une déclaration d’investissement selon modèle<br />

délivré par l’APIA ou l’une <strong>de</strong> ses Directions Régiona<strong>les</strong> ou<br />

le CRDA concerné, accompagnée <strong>de</strong>s documents<br />

suivants :<br />

� Un certificat justifiant la propriété ou la gérance du terrain<br />

agricole ou équivalent,<br />

� La liste <strong>de</strong>s équipements nécessaires avec <strong>les</strong> factures peroforma<br />

correspondantes.<br />

� Les autorisations nécessaires pour <strong>les</strong> activités<br />

soumises à c<strong>et</strong>te disposition.


• Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises<br />

partiellement exportatrices<br />

(suite)<br />

o Dépôt d’une <strong>de</strong>man<strong>de</strong> auprès <strong>de</strong>s services <strong>de</strong>s douanes,<br />

accompagnée <strong>de</strong>s documents suivants :<br />

� L’attestation <strong>de</strong> déclaration d’investissement délivrée par l’APIA.<br />

� Les factures proforma <strong>de</strong>s équipements à acquérir.<br />

� La déclaration douanière dument établie par le transitaire.


• Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises partiellement<br />

exportatrices<br />

(suite)<br />

Le remboursement du droit <strong>de</strong> mutation <strong>de</strong>s terres<br />

agrico<strong>les</strong> <strong>de</strong>stinées à l’investissement :<br />

o Dépôt d’une déclaration d’investissement selon modèle<br />

délivré par l’APIA ou l’une <strong>de</strong> ses Directions Régiona<strong>les</strong> ou<br />

le CRDA concerné, accompagnée <strong>de</strong>s documents<br />

suivants :<br />

� Un certificat justifiant la propriété ou la gérance<br />

du terrain agricole ou équivalent,<br />

� La liste <strong>de</strong>s équipements nécessaires avec <strong>les</strong> factures proforma<br />

correspondantes.<br />

� Les autorisations nécessaires pour <strong>les</strong> activités soumises à c<strong>et</strong>te<br />

disposition.


• Incitations fisca<strong>les</strong> accordées aux entreprises partiellement<br />

exportatrices<br />

(suite)<br />

o Dépôt d’une <strong>de</strong>man<strong>de</strong> auprès du centre <strong>de</strong> contrôle <strong>de</strong>s<br />

impôts compétent, accompagnée <strong>de</strong>s documents<br />

suivants :<br />

� L’attestation <strong>de</strong> déclaration d’investissement délivrée<br />

par l’APIA.<br />

� Une attestation <strong>de</strong> commencement <strong>de</strong> réalisation<br />

du proj<strong>et</strong> délivrée par la direction régionale <strong>de</strong> l’APIA.


� CLASSIFICATION DES<br />

INVESTISSEMENTS


• Les investissements <strong>dans</strong> <strong>les</strong> activités agrico<strong>les</strong><br />

Les proj<strong>et</strong>s agrico<strong>les</strong> sont classés en fonction<br />

<strong>de</strong> la superficie <strong>de</strong> l’exploitation <strong>et</strong> du coût <strong>de</strong>s<br />

investissements en trois catégories<br />

conformément au décr<strong>et</strong> n°427 du 14/2/1994


catégorie<br />

"A"<br />

catégorie<br />

"B"<br />

catégorie<br />

"C"<br />

� Investissement inférieur ou égal à 40 000 DT <strong>et</strong> une superficie<br />

telle que définie au décr<strong>et</strong> 94-427.<br />

� Autofinancement égal au moins à 10%.<br />

� Dossiers instruits par <strong>les</strong> services <strong>de</strong>s CRDA<br />

� Investissement supérieur à 40.000DT <strong>et</strong> inférieur ou égal à<br />

150.000 DT <strong>et</strong> une superficie telle que définie au décr<strong>et</strong> 94-427.<br />

� Autofinancement égal au moins à 10%.<br />

� Dossiers instruits par <strong>les</strong> services régionaux <strong>de</strong> l’APIA<br />

�Investissement supérieur à 150.000DT <strong>et</strong> une superficie telle<br />

que définie au décr<strong>et</strong> 94-427.<br />

�Autofinancement égal au moins à 30%.<br />

�Dossiers instruits par <strong>les</strong> services <strong>de</strong> l’APIA


1. Les investissements <strong>dans</strong> <strong>les</strong> activités <strong>de</strong> <strong>pêche</strong><br />

<strong>et</strong> d’aquaculture<br />

catégorie<br />

"A"<br />

catégorie<br />

"B"<br />

catégorie<br />

"C"<br />

�Investissement inférieur ou égal à 60000 DT <strong>dans</strong> l’activité <strong>de</strong><br />

<strong>pêche</strong> côtière<br />

� Dossiers instruits par <strong>les</strong> services <strong>de</strong>s CRDA<br />

�Investissement supérieur à 60.000 DT <strong>et</strong> inférieur ou égal à<br />

300.000 DT <strong>dans</strong> l’activité <strong>de</strong> <strong>pêche</strong> côtière <strong>et</strong> <strong>de</strong> la <strong>pêche</strong> aux<br />

p<strong>et</strong>its pélagiques ainsi que <strong>les</strong> proj<strong>et</strong>s d’aquaculture.<br />

�Opérations d'acquisition d' unités mo<strong>de</strong>rnes <strong>de</strong> poisson bleu <strong>dans</strong><br />

la limite d'un montant d'investissement ne dépassant pas<br />

1.000.000 dinars.<br />

�Autofinancement égal au moins à 10%.<br />

�Dossiers instruits par <strong>les</strong> services régionaux <strong>de</strong> l’APIA<br />

� Investissement dont le coût est supérieur à 300.000 DT pour <strong>les</strong><br />

proj<strong>et</strong>s <strong>de</strong> <strong>pêche</strong> <strong>et</strong> d’aquaculture.<br />

� Autofinancement égal au moins à 30%.<br />

�Dossiers instruits par <strong>les</strong> services <strong>de</strong> l’APIA


1. Les investissements <strong>dans</strong> <strong>les</strong> activités <strong>de</strong> première<br />

transformation<br />

o Ils sont classés <strong>dans</strong> la catégorie "C". Les investissements<br />

<strong>dans</strong> <strong>les</strong> activités <strong>de</strong> première transformation <strong>de</strong> produits<br />

agrico<strong>les</strong> <strong>et</strong> <strong>de</strong> <strong>pêche</strong> <strong>et</strong> <strong>de</strong> leur conditionnement dont la<br />

liste est fixée par décr<strong>et</strong>.<br />

o L’instruction <strong>de</strong>s dossiers y afférents est assurée par <strong>les</strong><br />

services <strong>de</strong> :<br />

� Les services <strong>de</strong> l’APIA quand l' activité <strong>de</strong> première<br />

transformation est intégrée à la production agricole.<br />

� Les services <strong>de</strong> l'API (Agence <strong>de</strong> Promotion <strong>de</strong> l' Industrie) <strong>dans</strong><br />

<strong>les</strong> autres cas.


1. Les investissements <strong>dans</strong> <strong>les</strong> activités <strong>de</strong> services<br />

liés à l’agriculture <strong>et</strong> la <strong>pêche</strong><br />

o Ils sont classés <strong>dans</strong> la catégorie "C". Les<br />

activités <strong>de</strong> services liées à l’agriculture <strong>et</strong> à la<br />

<strong>pêche</strong>.<br />

o L’instruction <strong>de</strong>s dossiers y afférents est<br />

assurée par <strong>les</strong> services <strong>de</strong> l’APIA.


� INCITATIONS FINANCIERES


• Prime d'étu<strong>de</strong><br />

o La prime d'étu<strong>de</strong> au titre <strong>de</strong> la participation <strong>de</strong> l'Etat aux<br />

frais d'étu<strong>de</strong> est évaluée à 1% du montant<br />

d'investissement. C<strong>et</strong>te prime est plafonnée comme suit:<br />

Catégories<br />

Investissement<br />

Agricole<br />

Investissement<br />

<strong>de</strong> Pêche<br />

Investissement<br />

<strong>de</strong> Services<br />

Investissement<br />

<strong>de</strong> Première<br />

Transformation<br />

Catégorie<br />

"A"<br />

ne nécessite<br />

pas étu<strong>de</strong><br />

ne nécessite<br />

pas étu<strong>de</strong><br />

/<br />

/<br />

Catégorie<br />

"B"<br />

1 500D<br />

3 000 D<br />

/<br />

/<br />

Catégorie<br />

"C"<br />

5 000D<br />

5 000D<br />

5 000D<br />

5 000D


• Prime d'investissement<br />

� Les investissements <strong>dans</strong> l'agriculture, la <strong>pêche</strong>, la<br />

première transformation <strong>de</strong>s produits <strong>de</strong> l'agriculture <strong>de</strong><br />

<strong>pêche</strong> <strong>et</strong> <strong>les</strong> services liés à ces <strong>de</strong>ux <strong>domaines</strong> bénéficient<br />

d'une prime d'investissement<br />

Catégories<br />

Prime<br />

d'Investissement<br />

Catégorie<br />

"A"<br />

25%<br />

Catégorie<br />

"B"<br />

20%<br />

Le montant <strong>de</strong> c<strong>et</strong>te prime ne peut pas dépasser 120 000<br />

dinars <strong>dans</strong> le cas d'acquisition d'unités mo<strong>de</strong>rnes <strong>de</strong> <strong>pêche</strong><br />

<strong>de</strong> poisson bleu.<br />

Catégorie<br />

"C"<br />

7%


1. Prime spécifique au profit <strong>de</strong>s certains investissements<br />

agrico<strong>les</strong> à l'exclusion <strong>de</strong> toutes autres primes<br />

Travaux <strong>de</strong> C.E.S<br />

Incitations financières<br />

Acquisition <strong>de</strong> matériel agricole<br />

Prospection <strong>de</strong> point d’eau<br />

- résultat positif<br />

- résultat négatif<br />

Irrigation <strong>de</strong>s céréa<strong>les</strong> (hors P.P.I)<br />

Multiplication <strong>de</strong>s semences<br />

Création <strong>de</strong>s prairies, plantations<br />

d’arbustes fourragers <strong>et</strong> forestiers<br />

Equipements, instruments, <strong>et</strong> moyens<br />

spécifiques nécessaires à la production<br />

conformément<br />

Catégorie<br />

"A"<br />

25%<br />

40%<br />

70%<br />

30%<br />

50%<br />

30%<br />

50%<br />

30%<br />

Catégorie<br />

"B"<br />

15%<br />

40%<br />

70%<br />

30%<br />

50%<br />

30%<br />

50%<br />

30%<br />

Catégorie<br />

"C"<br />

15%<br />

40%<br />

70%<br />

30%<br />

30%<br />

30%<br />

30%<br />

30%


1. Prime spécifique à l'économie d'eau d'irrigation<br />

Catégorie<br />

a/ Installation d'Equipement d'Economie d'eau ou<br />

Renouvellement avec amélioration du système<br />

d'irrigation d'économie d'eau<br />

Plafond:<br />

- irrigation <strong>de</strong> surface améliorée<br />

- irrigation par aspersion<br />

- irrigation localisée<br />

b/ Renouvellement avec même technique d'Economie<br />

d'eau<br />

Plafond:<br />

- irrigation <strong>de</strong> surface améliorée<br />

- irrigation par aspersion<br />

- irrigation localisée<br />

c/ Réalisation <strong>de</strong>s investissements d'économie d'eau par<br />

<strong>les</strong> AIC<br />

Ca<br />

"A"<br />

60%<br />

30%<br />

/<br />

60%<br />

Ca<br />

"B"<br />

50%<br />

25%<br />

/<br />

60%<br />

Ca "C"<br />

40%<br />

800D/ha<br />

600D/ha<br />

1200D/ha<br />

20%<br />

400D/hec<br />

300D/hec<br />

600D/hec<br />

60%


• Prime spécifique aux poissons bleus<br />

Rubrique<br />

Au niveau <strong>de</strong> la production<br />

Unité <strong>de</strong> <strong>pêche</strong> <strong>de</strong> poisson bleu<br />

- Plafond <strong>de</strong> la prime<br />

Au niveau <strong>de</strong>s services<br />

- Fabrique <strong>de</strong> glace<br />

- Unité <strong>de</strong> lavage <strong>de</strong>s caisses<br />

Au niveau <strong>de</strong> la transformation<br />

- Unité <strong>de</strong> transformation <strong>et</strong> <strong>de</strong> congélation<br />

Prime<br />

20%<br />

120 000 DT<br />

20%<br />

7%<br />

20%<br />

Quantité<br />

100 unités<br />

15 unités<br />

10 unités<br />

10 unités


1. Prime spécifique à l'installation <strong>de</strong>s fil<strong>et</strong>s anti grêle<br />

pour plantation fruitière<br />

Catégorie<br />

Prime<br />

spécifique<br />

Plafond <strong>de</strong> la<br />

prime<br />

Catégorie<br />

"A"<br />

60%<br />

Catégorie<br />

"B"<br />

50%<br />

Catégorie<br />

"C"<br />

40%<br />

7200 D/Ha<br />

Gouvernorats concernés: Bizerte, Manouba, Ben arous,<br />

Nabeul, Beja, Jendouba, Kef, Siliana, Zaghouan, Kairouan,<br />

Kasserine, Mahdia, Sidi bouzid <strong>et</strong> Gafsa


1. Prime accordée aux investissements réalisés<br />

par <strong>les</strong> groupements <strong>de</strong> développement agricole<br />

<strong>et</strong> <strong>de</strong> <strong>pêche</strong> <strong>et</strong> <strong>les</strong> structures similaires<br />

Type <strong>de</strong> Groupements<br />

+ Coopératives <strong>et</strong> Sociétés <strong>de</strong> Services<br />

Agrico<strong>les</strong> <strong>et</strong> <strong>de</strong> Pêche<br />

+ Groupements <strong>et</strong> Associations d'Exploitants<br />

<strong>et</strong> <strong>de</strong> Propriétaires<br />

+ Groupements <strong>de</strong> Développement<br />

Prime<br />

20%<br />

25%<br />

25%


• Primes additionnel<strong>les</strong><br />

Prime Additionnelle<br />

+ Accordée aux Investissements Agrico<strong>les</strong> <strong>dans</strong> <strong>les</strong> Régions<br />

à Climat Difficile (gouvernorats du sud) pour toutes <strong>les</strong><br />

spéculations à l' exception <strong>de</strong>s gran<strong>de</strong>s cultures en sec <strong>et</strong><br />

<strong>de</strong> l' élevage bovin laitier en <strong>de</strong>hors <strong>de</strong>s périmètres irrigués<br />

+ Accordée aux Zones <strong>de</strong> Pêche aux Ressources<br />

Insuffisamment Exploitées <strong>dans</strong> la zone Nord<br />

+ Accordée aux proj<strong>et</strong>s <strong>de</strong> Pêche <strong>dans</strong> la zone Nord (<strong>de</strong><br />

Bizerte à Tabarka) <strong>et</strong> en haute mer<br />

Prime<br />

8%<br />

8%<br />

25%


1. Prime d’investissement accordée au titre <strong>de</strong> la prise<br />

en charge par l’état <strong>de</strong>s dépenses d’infrastructure<br />

Aquaculture <strong>et</strong> Proj<strong>et</strong>s <strong>de</strong><br />

Géométrie<br />

c<strong>et</strong>te prime est déterminée<br />

selon l'importance du proj<strong>et</strong><br />

<strong>et</strong> conformément à un<br />

cahier <strong>de</strong>s charges


• PRET FONCIER<br />

Les promoteurs répondant aux conditions d'éligibilité<br />

fixées par le Co<strong>de</strong> d'Incitation aux Investissements<br />

peuvent obtenir un prêt foncier pour l'acquisition d'une<br />

terre <strong>et</strong> la création d'un proj<strong>et</strong> agricole .<br />

C<strong>et</strong> avantage a été institué en vue <strong>de</strong> :<br />

� perm<strong>et</strong>tre aux jeunes agriculteurs <strong>et</strong> aux techniciens<br />

agrico<strong>les</strong>, notamment <strong>les</strong> diplômés <strong>de</strong>s éco<strong>les</strong> supérieures<br />

d’agriculture d’acquérir <strong>de</strong>s terrains agrico<strong>les</strong> <strong>et</strong> <strong>de</strong><br />

promouvoir <strong>de</strong>s proj<strong>et</strong>s <strong>de</strong> développement.<br />

� rajeunir <strong>les</strong> exploitants agrico<strong>les</strong> (la moyenne d’âge <strong>de</strong>s<br />

agriculteurs dépasse actuellement 50 ans.<br />

� lutter contre le morcellement <strong>de</strong>s exploitations agrico<strong>les</strong>.<br />

� La durée <strong>de</strong> remboursement est <strong>de</strong> 25 ans avec 5 années<br />

<strong>de</strong> grâce <strong>et</strong> un taux d’intérêt <strong>de</strong> 5%.L'autofinancement est<br />

<strong>de</strong> 10%.


II. INCITATIONS SPECIFIQUES


INCITATIONS SPECIFIQUES<br />

� Activités <strong>de</strong> recherche<br />

� Prime octroyée aux entreprises agrico<strong>les</strong> <strong>et</strong> <strong>de</strong> <strong>pêche</strong><br />

réalisant <strong>de</strong>s opérations se rapportant à :<br />

� Des étu<strong>de</strong>s <strong>de</strong> promotion <strong>de</strong> nouveaux produits ou <strong>de</strong><br />

nouveaux systèmes <strong>de</strong> production.<br />

� La réalisation ou l’essai <strong>de</strong> nouveaux procédés ou<br />

recherches appliquées s’y rapportant.<br />

� L’acquisition d’équipements scientifiques <strong>de</strong> laboratoire<br />

pour la réalisation d’opérations <strong>de</strong> recherche.<br />

� C<strong>et</strong>te prime d’investissement est accordée <strong>dans</strong> le cadre<br />

d’un contrat programme <strong>et</strong> fixée à :<br />

- 50% du coût total avec un plafond <strong>de</strong> 25.000 DT pour<br />

<strong>les</strong> étu<strong>de</strong>s.<br />

- 50% du coût total avec un plafond <strong>de</strong> 100.000 DT pour<br />

<strong>les</strong> autres opérations <strong>de</strong> recherche- développement


INCITATIONS SPECIFIQUES<br />

� Promotion <strong>de</strong> la technologie<br />

(suite)<br />

Les investissements promus par <strong>les</strong> entreprises agrico<strong>les</strong> <strong>et</strong> <strong>de</strong><br />

<strong>pêche</strong> <strong>et</strong> qui perm<strong>et</strong>tent la maîtrise <strong>et</strong> le développement <strong>de</strong> la<br />

technologie par le biais d’un effort d’intégration locale ou une<br />

amélioration <strong>de</strong> la productivité donnent lieu à la prise en charge<br />

totale ou partielle par l’Etat <strong>de</strong>s dépenses <strong>de</strong> formation du<br />

personnel <strong>dans</strong> la limite <strong>de</strong> 125.000 DT.<br />

� Recrutement du personnel d'encadrement<br />

Les entreprises peuvent bénéficier, durant une pério<strong>de</strong> <strong>de</strong> cinq<br />

ans, <strong>de</strong> la prise en charge par l’Etat <strong>de</strong> la contribution patronale<br />

au régime légal <strong>de</strong> la sécurité sociale pour <strong>de</strong>s salaires versés<br />

au titre <strong>de</strong>s nouveaux recrutements <strong>de</strong>s agents <strong>de</strong> nationalité<br />

tunisienne, titulaires d’un diplôme <strong>de</strong> l’enseignement supérieur<br />

délivré au terme d’une scolarité égale au moins à <strong>de</strong>ux années<br />

après le baccalauréat ou d’un diplôme équivalent, <strong>et</strong> ce à<br />

compter <strong>de</strong> la date <strong>de</strong> recrutement <strong>de</strong> l’agent pour la première<br />

fois.


I. INCITATIONS AUX<br />

NOUVEAUX PROMOTEURS


INCITATIONS AUX NOUVEAUX PROMOTEURS<br />

1) Définition:<br />

Sont considérés Nouveaux Promoteurs <strong>les</strong> Personnes Physiques<br />

<strong>de</strong> Nationalité Tunisienne, Regroupées ou Non en Sociétés <strong>et</strong> qui:<br />

� Ont l’expérience ou <strong>les</strong> qualifications requises assument<br />

personnellement <strong>et</strong> à plein temps la responsabilité <strong>de</strong> la gestion<br />

du proj<strong>et</strong>.<br />

� Ne disposent pas suffisamment <strong>de</strong> biens propres mobiliers ou<br />

immobiliers.<br />

� Réalisent leur premier proj<strong>et</strong> d’investissement.<br />

� Sont considérés également nouveaux promoteurs <strong>dans</strong> le<br />

domaine <strong>de</strong> l’agriculture <strong>et</strong> <strong>de</strong> la <strong>pêche</strong>:<br />

� Les enfants d’agriculteurs ou <strong>de</strong> <strong>pêche</strong>urs, ayant un âge ne<br />

dépassant pas 40 ans, <strong>et</strong> exerçant leur activité principale <strong>dans</strong><br />

<strong>les</strong> <strong>domaines</strong> <strong>de</strong> l’agriculture ou <strong>de</strong> la <strong>pêche</strong>.<br />

� Les jeunes dont l’âge ne dépasse pas 40 ans <strong>et</strong> exerçant <strong>les</strong><br />

activités <strong>de</strong> l’agriculture <strong>et</strong> <strong>de</strong> la <strong>pêche</strong> ou ayant acquis une<br />

expérience <strong>dans</strong> l’un <strong>de</strong> ces <strong>domaines</strong>.<br />

� Les techniciens diplômés <strong>de</strong>s établissements d’enseignement ou<br />

<strong>de</strong> formation agricole ou <strong>de</strong> <strong>pêche</strong>.


INCITATIONS AUX NOUVEAUX PROMOTEURS<br />

1) Taux minimum <strong>de</strong>s fonds propres:<br />

� 10% pour <strong>les</strong> proj<strong>et</strong>s <strong>de</strong> la catégorie ‘B’<br />

�<br />

25% pour <strong>les</strong> proj<strong>et</strong>s <strong>de</strong> la catégorie ‘C’.<br />

(suite)


INCITATIONS AUX NOUVEAUX PROMOTEURS<br />

� Incitations<br />

(suite)<br />

Les nouveaux promoteurs peuvent bénéficier <strong>de</strong>s<br />

incitations supplémentaires suivantes pour <strong>les</strong><br />

proj<strong>et</strong>s dont le montant ne dépasse pas 500 000 DT<br />

� Une prime d’investissement fixée à 6% du coût du proj<strong>et</strong><br />

� La prise en charge par l’Etat <strong>de</strong> la contribution patronale au<br />

régime légal <strong>de</strong> sécurité sociale au titre <strong>de</strong>s salaires versés aux<br />

agents <strong>de</strong> nationalité tunisienne durant <strong>les</strong> cinq premières<br />

années d’activité effective.<br />

� Une dotation remboursable n’excédant pas 70% <strong>de</strong><br />

l’autofinancement requis <strong>dans</strong> la limite <strong>de</strong> 100 000 DT avec un<br />

taux d’intérêt <strong>de</strong> 3% pour un délai <strong>de</strong> remboursement <strong>de</strong> 12<br />

ans dont 5 ans <strong>de</strong> délai <strong>de</strong> grâce.


� Coût maximum du proj<strong>et</strong>: 500 000 DT<br />

� Toutefois, le coût maximum d'un proj<strong>et</strong>, promu par <strong>les</strong> nouveaux<br />

promoteurs <strong>dans</strong> le secteur <strong>de</strong> la <strong>pêche</strong> <strong>dans</strong> la zone nord (Bizerte<br />

à Tabarka) <strong>et</strong> en haute mer, est fixé à 3 millions <strong>de</strong> dinars.<br />

Dans ce cas <strong>les</strong> promoteurs bénéficient d'une participation au<br />

capital qui ne doit pas dépasser :<br />

� 45 % du capital minimum pour la première tranche <strong>de</strong><br />

l'investissement <strong>et</strong> jusqu'à 1 million <strong>de</strong> dinars.<br />

� 20% du capital minimum pour le reliquat <strong>et</strong> jusqu'à 3 millions <strong>de</strong><br />

dinars.


• DISPOSITIONS DIVERSES<br />

2) Des avantages additionnels peuvent être accordés par décr<strong>et</strong><br />

après avis <strong>de</strong> la commission Supérieure <strong>de</strong>s Investissements, aux<br />

investissements qui revêtent une importance particulière pour<br />

l’économie nationale ou pour <strong>les</strong> régions frontalières.<br />

Ces avantages sont accordés sous forme :<br />

� D’exonération <strong>de</strong> l’impôt sur <strong>les</strong> revenus <strong>de</strong>s personnes physiques<br />

ou <strong>de</strong> l’impôt sur <strong>les</strong> sociétés pour une pério<strong>de</strong> ne dépassant pas<br />

5 ans.<br />

� De participation <strong>de</strong> l’Etat au titre <strong>de</strong>s dépenses d’infrastructure.<br />

� De prime d’investissement ne dépassant pas 5% du montant <strong>de</strong><br />

l’investissement.<br />

� De suspension <strong>de</strong>s droits <strong>et</strong> taxes en vigueur pour <strong>les</strong><br />

équipements nécessaires à la réalisation du proj<strong>et</strong>.


• DISPOSITIONS DIVERSES<br />

(suite)<br />

1) Les entreprises <strong>de</strong> <strong>pêche</strong> dont il a été mis fin à leurs<br />

activités <strong>et</strong> que <strong>de</strong>s promoteurs autres que leurs anciens<br />

dirigeants <strong>et</strong> responsab<strong>les</strong> ont remis en activité peuvent<br />

bénéficier <strong>de</strong>s avantages fiscaux ou financiers prévus<br />

par le co<strong>de</strong> après avis <strong>de</strong> la Commission Supérieure <strong>de</strong>s<br />

Investissements .<br />

3) Les sociétés <strong>de</strong> gestion qui exploitent un proj<strong>et</strong> réalisé<br />

<strong>dans</strong> le cadre <strong>de</strong> ce co<strong>de</strong> bénéficient, lors <strong>de</strong> la mise du<br />

proj<strong>et</strong> à leur profit, <strong>de</strong>s avantages accordés au titre <strong>de</strong><br />

l’impôt sur le revenu <strong>de</strong>s personnes physiques <strong>et</strong> <strong>de</strong><br />

l’impôt sur <strong>les</strong> sociétés ou au titre <strong>de</strong> la prise en charge<br />

<strong>de</strong> l’Etat <strong>de</strong> la contribution patronale au régime légal <strong>de</strong><br />

sécurité sociale <strong>et</strong> ce, pour le reste <strong>de</strong> la pério<strong>de</strong>.


• DISPOSITIONS DIVERSES<br />

(suite)<br />

1) Les investissements <strong>dans</strong> l’agriculture biologique<br />

bénéficient d’une prime annuelle pendant cinq ans au titre<br />

<strong>de</strong> la participation <strong>de</strong> l’Etat aux frais <strong>de</strong> contrôle <strong>et</strong> <strong>de</strong><br />

certification <strong>de</strong> la production biologique.<br />

3) Dans le cas ou l’investissement réalisé <strong>dans</strong> le cadre <strong>de</strong><br />

ce co<strong>de</strong> ouvre droit au bénéfice <strong>de</strong> plusieurs primes<br />

d’investissement, le cumul <strong>de</strong> ces primes ne peut<br />

dépasser 25% du coût du proj<strong>et</strong> <strong>et</strong> ce, compte non-tenu<br />

<strong>de</strong> la participation <strong>de</strong> l’Etat à la prise en charge <strong>de</strong>s<br />

travaux d’infrastructure. Toutefois, ce taux peut être porté<br />

à 30% pour <strong>les</strong> nouveaux promoteurs dont <strong>les</strong> proj<strong>et</strong>s<br />

sont implantés <strong>dans</strong> <strong>les</strong> zones prioritaires<br />

d’encouragement au titre du développement régional <strong>et</strong><br />

pour <strong>les</strong> promoteurs <strong>de</strong> proj<strong>et</strong>s <strong>de</strong> <strong>pêche</strong> <strong>dans</strong> la Zone<br />

Nord s’étendant <strong>de</strong> Bizerte à Tabarka <strong>et</strong> en Haute mer.


� REFERENCES JURIDIQUES


REFERENCES JURIDIQUES<br />

Loi n°93-120 du 27 décembre 1993<br />

Portant promulgation du co<strong>de</strong> d’incitations aux investissements.<br />

Telle que modifiée <strong>et</strong> complétée par :<br />

Loi d'orientation n° 96-6 du 31 Janvier 1996 (Article 16) Relative<br />

à la recherche scientifique <strong>et</strong> au développement technologique.<br />

Loi n° 96-113 du 30 décembre 1996<br />

Portant loi <strong>de</strong> finances 1997 (Artic<strong>les</strong> 18, 19, 24, 25, 26, 27,28 <strong>et</strong><br />

66).<br />

Loi n°97 -79 du 25 novembre 1997<br />

Complétant le co<strong>de</strong> d'incitations aux investissements<br />

Loi n°97-88 du 29 décembre 1997 (Article 28)<br />

Portant loi <strong>de</strong> finances pour la gestion 1998<br />

Loi n°98-10 du 10 février 1998<br />

Complétant le co<strong>de</strong> d'incitations aux investissements promulgué<br />

par la loi<br />

n° 93 - 120 du 27 décembre 1993<br />

Loi n°98-111 du 28 décembre 1998 (Article 35)<br />

Portant loi <strong>de</strong> finances 1999<br />

Loi n°99-4 du 11 Janvier 1999<br />

Modifiant <strong>et</strong> complétant le co<strong>de</strong> d'incitations aux investissements.


Loi n° 99-66 du 15 juill<strong>et</strong> 1999<br />

Modifiant <strong>et</strong> complétant le co<strong>de</strong> d'incitations aux investissements<br />

promulgué par la loi n° 93 - 120 du 27 décembre 1993<br />

Loi n°99-101 du 31 décembre 1999(Article 41)<br />

Portant loi <strong>de</strong> finances 2000<br />

Loi n°2001-42 du 18 avril 2001<br />

Modifiant l'article 62 du co<strong>de</strong> d'incitations aux investissements.<br />

Loi n°2001-82 du 24 juill<strong>et</strong> 2001<br />

Portant modification du co<strong>de</strong> d'incitations aux investissements<br />

promulgué par la loi n° 93-120 du 27 décembre 1993.<br />

Loi n°2002-77 du 23 juill<strong>et</strong> 2002<br />

Complétant le co<strong>de</strong> d'incitations aux investissements promulgué<br />

par<br />

la loi n° 93-120 du 27 décembre 1993.


Loi n° 94-13 du 31 janvier 1994<br />

Relative à l’exercice <strong>de</strong> la <strong>pêche</strong> telle que modifiée par :<br />

Loi n° 97-34 du 26 mai 1997<br />

Modifiant la loi n° 94-13 du 31 janvier 1994, relative à l'exercice<br />

<strong>de</strong> la <strong>pêche</strong>.<br />

Loi n° 69-56 du 22 septembre 1969<br />

Relative à la réforme <strong>de</strong>s structures agrico<strong>les</strong>, telle que modifiée<br />

par.<br />

Loi n° 97-33 du 26 mai 1997<br />

Modifiant la loi n° 69-56 du 22 septembre 1969 relative à la<br />

réforme <strong>de</strong>s structures agrico<strong>les</strong>.<br />

Décr<strong>et</strong> n°93-2542 du 27 décembre 1993<br />

Portant composition, organisation <strong>et</strong> mo<strong>de</strong>s <strong>de</strong> fonctionnement <strong>de</strong><br />

la commission supérieure <strong>de</strong>s investissements


Décr<strong>et</strong> n° 94-79 du 17 février 1994<br />

Fixant <strong>les</strong> modalités <strong>de</strong> recrutement <strong>de</strong>s agents d’encadrement <strong>et</strong> <strong>de</strong><br />

maîtrise <strong>de</strong> nationalité étrangère par <strong>les</strong> entreprises totalement<br />

exportatrices<br />

Décr<strong>et</strong> n° 94-422 du 14 février 1994<br />

Fixant le cautionnement forfaitaire garantissant <strong>les</strong> droits <strong>et</strong> taxes <strong>de</strong>s<br />

importations sous <strong>les</strong> régimes <strong>de</strong> l’admission temporaire ou <strong>de</strong><br />

l’entrepôt industriel.<br />

Décr<strong>et</strong> n° 94-423 du 14 février 1994<br />

Fixant <strong>les</strong> modalités <strong>de</strong> contrôle douanier <strong>de</strong>s entreprises totalement<br />

exportatrices <strong>et</strong> <strong>les</strong> conditions <strong>de</strong> prise en charge <strong>de</strong>s frais y afférents.<br />

Décr<strong>et</strong> n° 94-424 du 14 février 1994<br />

Fixant <strong>les</strong> modalités <strong>et</strong> <strong>les</strong> conditions du remboursement <strong>de</strong>s droits <strong>de</strong><br />

douane <strong>et</strong> <strong>de</strong>s taxes d’eff<strong>et</strong> équivalent acquittés sur <strong>les</strong> biens<br />

d’équipement qui n’ont pas <strong>de</strong> similaires fabriqués localement.


Décr<strong>et</strong> n° 94-426 du 14 février 1994<br />

Portant délimitation <strong>de</strong>s zones d’encouragement au<br />

développement régional, tel que complété par :<br />

Décr<strong>et</strong> n°96-1560 du 9 septembre 1996<br />

Décr<strong>et</strong> n°94-427 du 14 février 1994<br />

Portant classification <strong>de</strong>s investissements <strong>et</strong> fixant <strong>les</strong> conditions<br />

<strong>et</strong> <strong>les</strong> modalités d’octroi <strong>de</strong>s encouragements <strong>dans</strong> le secteur <strong>de</strong><br />

l’agriculture <strong>et</strong> <strong>de</strong> la <strong>pêche</strong>, Tel que modifié <strong>et</strong> complété par<br />

Décr<strong>et</strong> n° 95-1094 du 24 juin 1995<br />

Décr<strong>et</strong> n° 95-1736 du 25 septembre 1995<br />

Décr<strong>et</strong> n° 97-118 du 20 janvier 1997<br />

Décr<strong>et</strong> n° 97-1990 du 06 octobre 1997<br />

Décr<strong>et</strong> n°99-2027 du 13 septembre 1999<br />

Décr<strong>et</strong> n° 2001-1542 du 2 juill<strong>et</strong> 2001<br />

Décr<strong>et</strong> n°2001-2185 du 17 septembre 2001<br />

Décr<strong>et</strong> n° 2003-518 du 10 mars 2003.


Décr<strong>et</strong> n°94-428 du 14 février 1994<br />

Portant classification <strong>de</strong>s investissements <strong>et</strong> fixant <strong>les</strong> conditions<br />

<strong>et</strong> <strong>les</strong> modalités d’attribution <strong>de</strong>s prêts fonciers.<br />

Décr<strong>et</strong> n° 94-429 du 14 février 1994<br />

Fixant la liste <strong>de</strong>s régions à climat difficile <strong>et</strong> <strong>de</strong>s zones <strong>de</strong> <strong>pêche</strong><br />

aux ressources insuffisamment exploitées, ainsi que le taux, <strong>les</strong><br />

conditions <strong>et</strong> <strong>les</strong> modalités d’octroi <strong>de</strong> la prime additionnelle dont<br />

peuvent bénéficier <strong>les</strong> investissements réalisés <strong>dans</strong> ces régions<br />

<strong>et</strong> zones, tel que complété par:<br />

Décr<strong>et</strong> n° 96-1564 du 9 septembre 1996.<br />

Décr<strong>et</strong> n° 99-483 du 1 mars 1999.<br />

Décr<strong>et</strong> n° 99-2209 du 4 octobre 1999.


Décr<strong>et</strong> n°94-489 du 21 février 1994<br />

Fixant <strong>les</strong> taux minimums <strong>de</strong>s fonds propres tel que modifié par<br />

Décr<strong>et</strong> n° 99-472 du 1 mars 1999.<br />

Portant modification du décr<strong>et</strong> n° 94-489 du 21 février1994, fixant <strong>les</strong> taux minimums<br />

<strong>de</strong> fonds propres.<br />

Décr<strong>et</strong> n° 94-492 du 28 février 1994<br />

Portant fixation <strong>de</strong>s listes <strong>de</strong>s activités relevant <strong>de</strong>s secteurs prévus par <strong>les</strong> artic<strong>les</strong> 1 ,<br />

2,3 <strong>et</strong> 27 du co<strong>de</strong> d’incitations aux investissements, tel que complété par:<br />

Décr<strong>et</strong> n°96-632 du 15 avril 1996<br />

Décr<strong>et</strong> n°96-1234 du 6 juill<strong>et</strong> 1996<br />

Décr<strong>et</strong> n°96-2229 du 11 novembre1996<br />

Décr<strong>et</strong> n°97-503 du 14 mars 1997<br />

Décr<strong>et</strong> n°97-783 du 5 mai 1997<br />

Décr<strong>et</strong> n°98-29 du 12 janvier 1998<br />

Décr<strong>et</strong> n°98-2094 du 28 octobre 1998<br />

Décr<strong>et</strong> n°2000-821 du 17 avril 2000<br />

Décr<strong>et</strong> n°2001-1254 du 28 mai 2001<br />

Décr<strong>et</strong> n°2001-2444 du 22 octobre 2001<br />

Décr<strong>et</strong> n°2002-518 du 27 février 2002<br />

Décr<strong>et</strong> n°2004-2129 du 2 septembre 2004


Décr<strong>et</strong> n° 94-493 du 28 février 1994<br />

Relatif à la détermination <strong>de</strong> la liste <strong>de</strong>s activités <strong>de</strong> services<br />

bénéficiant <strong>de</strong>s encouragements prévus par l'article 43 du co<strong>de</strong><br />

d'incitations aux investissements.<br />

Décr<strong>et</strong> n°94-494 du 28 février 1994<br />

Relatif à la détermination <strong>de</strong>s modalités d’application <strong>de</strong> la prise<br />

en charge par l’Etat <strong>de</strong> la contribution patronale au régime légal<br />

<strong>de</strong> sécurité sociale, tel que modifié par:<br />

Décr<strong>et</strong> n°95-1729 du 25 septembre 1995<br />

Décr<strong>et</strong> n°94-536 du 10 mars 1994<br />

Fixant le montant <strong>et</strong> <strong>les</strong> modalités d’octroi <strong>de</strong> la prime accordée<br />

au titre <strong>de</strong>s investissements réalisés <strong>dans</strong> la recherche<br />

développement <strong>dans</strong> <strong>les</strong> secteurs <strong>de</strong> l’industrie, <strong>de</strong> l’agriculture <strong>et</strong><br />

<strong>de</strong> la <strong>pêche</strong> tel que modifié par:<br />

Décr<strong>et</strong> n°99-11 du 4 janvier 1999


Décr<strong>et</strong> n°94-538 du 10 mars 1994<br />

Portant encouragement <strong>de</strong>s investissements <strong>de</strong>s nouveaux<br />

promoteurs tel que modifié par:<br />

Décr<strong>et</strong> n°95-1767 du 2 octobre 1995<br />

Décr<strong>et</strong> n°99-482 du 1 mars 1999<br />

Décr<strong>et</strong> n°2000-463 du 21 février 2000.<br />

Décr<strong>et</strong> n°2001-2625 du 9 novembre 2001<br />

Décr<strong>et</strong> n°94-540 du 10 mars 1994<br />

Fixant <strong>les</strong> conditions <strong>et</strong> <strong>les</strong> modalités <strong>de</strong> prise en charge par l’Etat <strong>de</strong>s<br />

dépenses <strong>de</strong> formation du personnel relatives aux investissements<br />

technologiques tel que modifié par:<br />

Décr<strong>et</strong> n°96-38 du 9 janvier 1996<br />

Décr<strong>et</strong> n°96-1672 du 18 septembre 1996<br />

Décr<strong>et</strong> n°94-814 du 11 avril 1994<br />

Relatif à la définition <strong>de</strong>s p<strong>et</strong>ites entreprises <strong>et</strong> à la détermination <strong>de</strong><br />

leur champ d’activité ainsi qu’aux conditions <strong>et</strong> modalités d’octroi <strong>de</strong>s<br />

avantages auxquels el<strong>les</strong> sont éligib<strong>les</strong>, tel que modifié par:<br />

Décr<strong>et</strong> n° 96-1444 du 12 août 1996


Décr<strong>et</strong> n°94-1031 du 2 mai 1994<br />

Fixant la liste <strong>de</strong>s biens d’équipement nécessaires à la réalisation<br />

<strong>de</strong>s investissements <strong>dans</strong> le secteur agricole éligib<strong>les</strong> au bénéfice<br />

<strong>de</strong>s incitations fisca<strong>les</strong> prévues par l’article 30 du co<strong>de</strong><br />

d’incitations aux investissements <strong>et</strong> <strong>les</strong> conditions d’octroi <strong>de</strong> ces<br />

incitations, tel que modifié par:<br />

Décr<strong>et</strong> n° 95-1167 du 3 juill<strong>et</strong> 1995<br />

Décr<strong>et</strong> n°96-2240 du 18 novembre 1996<br />

Décr<strong>et</strong> n°97-664 du 19 avril 1997<br />

Décr<strong>et</strong> n°98-1778 du 14 septembre 1998<br />

Décr<strong>et</strong> n°99-832 du 12 avril 1999<br />

Décr<strong>et</strong> n°2000-245 du 31 janvier 2000<br />

Décr<strong>et</strong> n°2002-2144 du 30 septembre 2002<br />

Décr<strong>et</strong> n°2002-518 du 27 février 2002<br />

Décr<strong>et</strong> n°2004-2227 du 21 Septembre 2004


Décr<strong>et</strong> n°94-1191 du 30 mai 1994<br />

Fixant <strong>les</strong> conditions <strong>de</strong> bénéfice <strong>de</strong>s avantages fiscaux prévus<br />

aux artic<strong>les</strong> 37, 41, 42 <strong>et</strong> 49 du co<strong>de</strong> d’incitation aux<br />

investissements accordés en faveur <strong>de</strong>s équipements <strong>de</strong>stinés à<br />

l’économie d’énergie, à la recherche, la production <strong>et</strong> la<br />

commercialisation <strong>de</strong>s énergies renouvelab<strong>les</strong> <strong>et</strong> à la recherche <strong>de</strong><br />

la géothermie, <strong>de</strong>s équipements nécessaires à la lutte contre la<br />

pollution ou à la collecte, la transformation <strong>et</strong> le traitement <strong>de</strong>s<br />

ordures, <strong>de</strong>s équipements nécessaires à la formation<br />

professionnelle <strong>et</strong> <strong>de</strong>s équipements nécessaires à la recherchedéveloppement<br />

tel que modifié par:<br />

Décr<strong>et</strong> n°99-11 du 4 janvier 1999


Décr<strong>et</strong> n°94-1192 du 30 mai 1994<br />

Fixant la liste <strong>de</strong>s biens d’équipement <strong>et</strong> <strong>les</strong> conditions <strong>de</strong><br />

bénéfice <strong>de</strong>s incitations prévues par l’article 9 du co<strong>de</strong><br />

d’incitations aux investissements, tel que modifié par:<br />

Décr<strong>et</strong> n°95-23 du 9 janvier 1995<br />

Décr<strong>et</strong> n°95-1707 du 18 septembre 1995<br />

Décr<strong>et</strong> n°96-1552 du 9 septembre 1996<br />

Décr<strong>et</strong> n°97-1121 du 9 juin 1997<br />

Décr<strong>et</strong> n°98-509 du 2 mars 1998<br />

Décr<strong>et</strong> n°98-735 du 30 mars 1998<br />

Décr<strong>et</strong> n°98-2090 du 28 octobre 1998<br />

Décr<strong>et</strong> n° 99-1375 du 26 juin 1999


Décr<strong>et</strong> n° 97-308 du 3 février 1997<br />

Fixant <strong>les</strong> conditions <strong>de</strong>s ventes pouvant être effectuées en<br />

Tunisie par <strong>les</strong> entreprises totalement exportatrices.<br />

Décr<strong>et</strong> n°2000-544 du 6 mars 2000<br />

Fixant la liste <strong>de</strong>s équipements, instruments <strong>et</strong> moyens<br />

spécifiques nécessaires à la production conformément au mo<strong>de</strong> <strong>de</strong><br />

production biologique.<br />

Décr<strong>et</strong> n°2001-2186 du 17 septembre 2001<br />

Fixant le taux, <strong>les</strong> conditions <strong>et</strong> <strong>les</strong> modalités d’octroi <strong>de</strong>s primes<br />

spécifiques relatives aux opérations <strong>de</strong> diagnostics obligatoires<br />

<strong>de</strong>s systèmes d’eau, aux investissements <strong>dans</strong> la recherche, la<br />

production <strong>et</strong> l’utilisation <strong>de</strong>s ressources hydrauliques non<br />

conventionnel<strong>les</strong> <strong>dans</strong> <strong>les</strong> différents secteurs à l’exception du<br />

secteur agricole <strong>et</strong> aux investissements visant la réalisation<br />

d’économies en eau à la lumière <strong>de</strong>s diagnostics.


Décr<strong>et</strong> n°2002-335 du 14 février 2002<br />

Fixant le seuil à partir duquel la consommation <strong>de</strong>s eaux<br />

est soumise à un diagnostic technique, périodique <strong>et</strong><br />

obligatoire <strong>de</strong>s équipements, <strong>de</strong>s travaux <strong>et</strong> <strong>de</strong>s mo<strong>de</strong>s <strong>de</strong><br />

production liées à l'utilisation <strong>de</strong>s eaux, <strong>les</strong> conditions <strong>de</strong><br />

désignation <strong>de</strong>s experts, la nature <strong>de</strong>s diagnostics <strong>et</strong> leur<br />

périodicité

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!