30.05.2022 Views

Magazine été 2022

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

Été 2022

Magazine de la destination Saas-Fee/Saastal

1


BIENVENUE DANS L'UNIVERSE D'AVENTURE EN HAUTE

MONTAGNE

Chères lectrices, chers lecteurs,

La nature, les expériences et la durabilité ont la cote. Après

avoir traversé une période de défis, nous aspirons plus que jamais

à des moments de bonheur naturel. Toutes et tous, nous

sommes désormais à la recherche d’endroits où nous pouvons

recharger nos batteries, vivre de nouvelles expériences

avec nos proches, découvrir, apprendre ou atteindre des objectifs.

Avec ses mondes glaciaires fascinants nichés au cœur

des plus hautes montagnes de Suisse, la vallée de Saas offre

les conditions idéales pour cela, quelle que soit la passion ou

l’exigence. Car la destination de vacances Saas-Fee/Saastal,

c’est simplement LE monde de l’aventure de haute montagne!

J’attends votre visite avec impatience.

Matthias Supersaxo, directeur du tourisme pour la région

Saas-Fee/Saastal

Francfort (534 km)

Allemagne

Munich (521 km)

Bâle (228 km)

Zurich (246 km)

Autriche

France

Le Billet pour

les conducteurs

de tunnels

Lausanne

Genève (226 km)

Martigny

Berne (120 km)

Viège

Zermatt

Kandersteg

Goppenstein

Brigue

Saas-Fee

Gotthard

Italie

VOTRE VOYAGE VERS LA VALLÉE DE SAAS

Milan (186 km)

En Valais avec le transport autos

du Lötschberg Horaire sur:

bls.ch/autoverlad

Que ce soit en voiture ou avec les transports en commun, la

région de vacances Saas-Fee/Saastal est accessible facilement

depuis n’importe où en Suisse. Des liaisons ferroviaires

directes relient les principales villes suisses à Viège, d’où part

le bus 511 qui vous amène dans la vallée de Saas. Un seul

changement de transport, un paysage unique qui défile sous

vos yeux… Votre voyage vers notre région aux confins sud de

la Suisse sera forcément simple et plaisant. Le trajet dure trois

heures depuis Zurich, Genève ou Bâle, deux heures depuis

Berne. Nos visiteurs qui voyagent en voiture trouveront des

places de parc dans le grand parking situé à l’entrée de Saas-

Fee, village sans voitures.

2 3


UN SOMMET SOUS LA COUPE DES FEMMES

En juin, Saas-Fee deviendra la capitale de l’alpinisme

féminin: 60 femmes du monde entier escaladeront

ensemble l’Allalinhorn. La guide de montagne Elsie

Trichot Lemordant sera également de la partie.

Texte: Patrick Gasser

Photos: Elsie Trichot / Amarcster Media

Mettre en lumière les femmes dans les sports de montagne

et de plein air, c'est l'objectif de l’initiative «100% Women».

Le projet de Suisse Tourisme a été lancé l’année dernière à

l’occasion de la Journée internationale de la femme. Malgré

la pandémie, 700 femmes alpinistes de 20 pays ont gravi les

48 sommets suisses de plus de 4000 mètres. Les conquérantes

des sommets sont ainsi devenues des modèles pour les

femmes du monde entier.

Le projet vit aujourd’hui sa deuxième édition. La vallée

de Saas y joue un rôle central. Rien d’étonnant à cela: 18

des 48 sommets de plus de 4000 mètres des Alpes suisses

se trouvent ici. L’Allalinhorn est le théâtre de ce Peak Challenge

d’un genre particulier. La montagne emblématique de

Saas-Fee, qui culmine à 4027 mètres, sera la pièce de résistance

d’une tentative de record du monde: une soixantaine de

femmes graviront ensemble le sommet entre le 15 et le 17 juin.

Une entreprise hautement symbolique: jamais sans doute une

cordée féminine n’avait été aussi longue.

Une évolution réjouissante

Les deux organisations partenaires (l’Association suisse des

guides de montagne et le Club alpin suisse CAS) qui sont

à l’origine du projet avec Suisse Tourisme, Saas-Fee/Saastal

Tourismus et la marque outdoor Mammut, le confirment

également. «Pour autant que je sache, jamais dans l’histoire

des sports de montagne autant de femmes ne se sont réunies

pour gravir ensemble un sommet. Que ce record soit établi

en Suisse est source de joie et fierté», déclare l’historienne

Marie-France Hendrikx.

Burnaby et Niquille

Les femmes se font également une place lors des courses

vers les sommets, puisque le nombre de femmes guides est

en constante augmentation. Cela même si en 2021, sur 1556

guides de montagne suisses, on ne comptait que 42 femmes.

Nicole Niquille a été la première femme à réussir cette formation

exigeante sur le plan physique et mental. C’était en 1986.

Si le livre de l’histoire de l’alpinisme est majoritairement écrit

au masculin, ses chapitres féminins sont plus nombreux qu’on

ne le pense: vêtues d’une jupe ou d’un pantalon bouffant et

raillées par leurs compagnons masculins, certaines femmes

ont accompli des exploits alpins dès le XIXe siècle. C’est le

cas de la Britannique Elizabeth Burnaby Main Le Blond (1861-

1934). Elle s’est lancée dans sa première expédition à l’âge de

20 ans, avant de signer 26 premières ascensions, dont celle

du sommet est du Bishorn. En 1907, elle est devenue la première

présidente du Ladies Alpine Club britannique.

Du monde des affaires à la montagne

Elsie Trichot est l’une des guides de montagne qui tiendra

fermement les cordes à l’Allalinhorn pour le projet «100% Women».

«Je suis heureuse de pouvoir montrer aux femmes que

l’alpinisme nous procure autant de joies qu’aux hommes», explique

cette mère d’un petit garçon de deux ans. Elle grandit

à Grenoble, se retrouve au sommet du Mont-Blanc à l’âge de

13 ans. Son feu intérieur brûle, la profession de rêve d’Elsie est

toute trouvée: elle sera guide de montagne, une envie qu’elle

avait déjà à l’adolescence. «Découvrir le monde», comme elle

le dit elle-même. Cependant, son chemin n’est pas une ligne

droite: elle étudie le management international à Paris et entame

une carrière dans le monde des affaires qui la mène dans

différents pays.

Elle vit aujourd’hui à Sion. «L’appel de la montagne aura

été plus fort», confie Elsie. En 2015, elle se consacre entièrement

à la formation de guide de montagne. En 2018, elle réussit

l’exigeant examen de certification de la Fédération internationale

des guides de montagne (IFMGA). «Fais de ta vie un rêve

et de ton rêve une réalité», dit une citation d’Antoine de Saint-

Exupéry, le créateur du «Petit Prince». Elsie y est parvenue.

Des histoires comme celle d’Elsie Trichot doivent inspirer

les femmes du monde entier et les encourager à se lancer

dans de nouvelles aventures. Avec le Women’s Peak Challenge,

les responsables veulent donner une touche plus féminine

à l’alpinisme. «90% des alpinistes sont encore des hommes»,

explique Elsie. «Mais les cordées féminines entretiennent souvent

une saine dynamique de groupe. On ressent rapidement

de l’entraide entre les coéquipières et elles s’inspirent mutuellement».

Elsie et les responsables de «100% Women» espèrent

qu’«à l’avenir davantage de femmes répondent à l’appel de la

montagne».

Plus d’informations sur le

100% Women’s Peak Challenge

4 5


CONTENU

Un sommet sous la coupe des femmes

Elsie Trichot Lemordant

Un saisonnier devenu pionnier des engins volants

Jack Mullner

Univers d’aventure

Activités familiales & VTT

12

Sentier des marmottes, Terrasse d’aventure Mittelallalin, Bike Skills Park, Flowtrail

Le chemin vers l’or

Rétrospective des Jeux olympiques d'hiver

Le préparateur

Marc Derivaz

10

14

Activités familiales – Bons plans

20

Aire de jeux de Kreuzboden, Chasse au trésor Saas-Almagell, Aire de barbecue «Hinner de Zy», Eddie notre Mascotte

Événements en été

Saastal Märliwucha, SaasFeestival, Saaser Gaumengaudi, Semi-marathon de Mattmark

18

Randonnée

22

Chemin de montagne de Gspon, Col de Monte Moro

Barrage de Mattmark

Châtaeu d'eau et lieu de force

Aventure

30

Via ferrata Britannia, escalade en bloc, Excursion sur le glacier, Mon 1 ère et 2 ème sommet de 4'000 mètres

Sans limites – au sommet du Strahlhorn en VTT électrique

Erich et Beni Kälin

Bien-être

Installation Kneipp

34

Spots photographiques

Avec Frederik Kalbermatten et Christelle Anthamatten

Cabanes & restaurants de montagne

Hannig et Chemin de montagne d'Almagell

Comment une vallée veut préserver ses glaciers

Une région pionnière en matière de protection du climat

28

36

4

41

8

42

24

32

PRESTATIONS

INFORMATIQUES

À LA POINTE DU

PROGRÈS.

Votre spécialiste IT.

VISITEZ NOTRE CHAÎNE YOUTUBE

Souhaitez-vous un avant-goût de notre paradis de la randonnée?

Connaissez-vous Karin Huber, première technicienne

en remontées mécaniques de Suisse? Savez-vous comment

on produit de la neige? Quelles implications le changement

climatique a-t-il sur un village entouré de glaciers comme

Saas-Fee? Vous trouverez les réponses à ces questions

ainsi que d’autres récits captivants sur notre chaîne YouTube.

Venez rêver virtuellement de notre région de vacances et admirez

les 4000 de la vallée de Saas dans le confort de votre

canapé. Rendez-vous également sur les autres médias sociaux

où nous dévoilons encore plus de facettes de notre vallée.

Nous vous souhaitons une bonne lecture!

Nous avons regroupé nos meilleurs

récits dans la liste de lecture «4545».

@saasfee

#saasfee

@saasfee

@saasfee_saastal

IMPRESSUM

Éditeur: Saastal Tourismus AG | Direction éditoriale: Mattia Storni et Patrick Gasser

Rédaction: Patrick Gasser | Rédaction images: Isabelle Krummenacher

Conception visuelle: Isabelle Krummenacher | Traduction: Philippe Noth | Relecture: Philippe Noth, Yves Audrimont,

Sarah Reynard | Photographie: Puzzle Media, Frederik Kalbermatten, Amarcster Media, levin.studio, Elsie Trichot Lemordant,

Schweiz Tourismus, Lorenz Richard, Mario Heller, Christelle Anthamatten, swiss_voyage, Alberto @swiss

Kantonsstrasse 51, 3902 Glis

Image de couverture: Arête nord du Weissmies avec le sommet en arrière-plan

On s’occupe de tout. Téléphone 027 922 10 10, ocom@ocom.ch

6 7


UN SAISONNIER DEVENU PIONNIER DES ENGINS VOLANTS

Adolescent, Jack Mullner nettoyait les appartements

de vacances de Saas-Fee le soir pour pouvoir

skier pendant la journée. Le «Chalet Boy» est

aujourd’hui l’un des pilotes de drones les plus

talentueux de la scène des sports d’action.

Texte: Patrick Gasser

Photos: Puzzle Media

Il est déjà tard. Seuls les bars de la Dorfstrasse sont encore

éclairés. Ainsi que les bureaux de Puzzle Media. C’est ici que

Jack Mullner (29 ans) et son frère Jamie (31 ans) ont concrétisé

leur rêve. Affairé entre des restes de nouilles chinoises instantanées

et des cannettes de bière, Jack découpe les photos

analogiques qu’il a imprimées. La première exposition photo

à Puzzle Media House est imminente. Six personnes y travaillent.

Des rédacteurs indépendants, des consultants et, le soir,

même des tatoueurs. Régulièrement, des vacanciers louent

des postes de travail à la journée dans l’espace de co-working.

Des conférences Zoom après le ski. Des délais à tenir au

retour de l’escalade.

Flashback. On est en 2010. Conformément aux canons

de la mode, les pantalons de ski sont larges, la veste bariolée.

Jack Mullner vient tout juste de terminer l’école. «Je ne pensais

qu’à skier», se souvient-il. Et donc à 17 ans, il fait le voyage

de Kent, une ville du sud-est de l’Angleterre, à Saas-Fee. Et

il skie. Tous les jours. Il gagne sa vie comme «Chalet Boy».

Traduction: Jack nettoie des appartements de vacances. Les

deux premières années, il quitte Saas-Fee au printemps. Puis

il est resté et le saisonnier venu du nord s’est peu à peu mué

en montagnard.

La liberté a ses limites

Encore plus endurants, encore moins chers,

encore meilleurs: les drones ont gagné en popularité

ces dernières années. Mais les personnes

qui ont acheté leur premier drone doivent savoir

que leur voisin ne sera pas forcément ravi de

voir un objet volant muni d’une caméra survoler

sa haie. Dans les régions de montagne comme

la vallée de Saas, les drones peuvent également

représenter un danger pour les hélicoptères ou

les parapentistes. C’est pourquoi les non professionnels

sans formation spécialisée ne peuvent

piloter leur appareil volant qu’à vue. De plus, il

existe des distances minimales à respecter, par

exemple aux abords des remontées mécaniques.

Les clips terminés ne montrent que très peu l’intense travail

de l’équipe de tournage. Jack se souvient par exemple d’un

tournage qui l’a mené jusqu’au sommet du Strahlhorn. Il a fallu

à Jack dix heures de marche avec son équipement photo.

«Le trépied à lui seul pesait 15 kilos. Et je ne l’ai pas utilisé»,

dit-il en riant. Ces dix heures d’effort n’ont rapporté qu’un seul

cliché. «Malgré tout, ce fut une journée mémorable», conclut

Jack.

Les photos pour l’exposition ont été découpées. Le lendemain,

il compte encore améliorer l’éclairage des cadres. Car

même si aux yeux d’un profane, tout semble parfait, un détail

dérange Jack.

Tout comme les athlètes qu’il immortalise avec son appareil

photo, Jack est un perfectionniste. «L’équipement est de

moins en moins cher. À nous de nous distinguer par la créativité

et la qualité de notre travail», explique Jack. «Cela oblige

à se perfectionner sans cesse. Et c’est ce qui me stimule.»

Au cœur de l’action plutôt qu’à côté

Un petit drone est posé sur la table devant la grande vitrine.

L’engin volant ne pèse que 1,5 kilogramme. Jack l’a assemblé

lui-même avec des composants trouvés sur Internet. il peut

atteindre les 130 kmh. Mais le clou du spectacle se trouve juste

à côté: des lunettes FPV. Grâce à elles, Jack voit en temps

réel les images de la caméra GoPro embarquée et peut piloter

l’appareil au centimètre près. FPV signifie First Person View.

«C’est comme si j’étais moi-même dans les airs», explique

Jack. Cette technique a révolutionné la prise de vue par drone

Avec son drone, Jack Mullner (à gauche) immortalise la vallée de Saas depuis les airs.

Vidéo drone Indian Summer

ces dernières années. «Avant, ce n’était qu’un jouet. Puis, un

jour, quelqu’un quelque part a eu l’idée d’utiliser ces drones

avec les caméras dédiées aux sports d’action», dit Jack. Ça a

été un véritable «game changer». Jack est l’un des premiers à

voler dans le monde des glaciers de Saas-Fee avec un drone

FPV.

Les drones FPV mettent aussi les spectateurs au cœur

de l’action. Comme lorsque des freerideurs dévalent les pentes

abruptes des épreuves du Freeride World Tour. Ou lorsque

Jack utilise son drone pour suivre les meilleurs freestyleurs

pendant le camp Stomping Grounds qui a lieu sur le Feegletscher

en octobre. Mais Jack aime aussi la nature de Saas-Fee:

«Ce que je préfère, c’est voler à travers le monde glaciaire du

Feegletscher ou le long de la chaîne des Mischabel». Son drone

peut atteindre le Dom, qui culmine à 4545 mètres. Il peut

également voler à l’intérieur de profondes cavités glaciaires.

«Parfois, je ressens une certaine nervosité», dit Jack. «Mais

il me faut rester calme. Je ne peux pas me permettre de faire

une erreur. Si le drone s’écrase, il est perdu pour toujours.»

DJ, puis entrepreneur

Lorsque GoPro a lancé sa première caméra d’action, Jack

s’est acheté un de ces gadgets compacts. Il a filmé ses amis

en train de skier et a monté ses premières vidéos. C’est en se

produisant comme DJ dans les bars du village que Jack a noué

les premiers contacts. Cela a débouché sur les premières

commandes: des clips promotionnels pour des appartements

de vacances et des hôtels. «Je me suis alors dit que je pourrais

peut-être le faire de manière professionnelle.», raconte

Jack. C’est la naissance de Puzzle Media.

Aujourd’hui, des entreprises comme Red Bull, Samsung

ou le fabricant de skis Faction font partie de la clientèle de

Puzzle Media. Mais il arrive encore à Jack d’avoir ses amis

de Saas-Fee devant l’objectif. Ou des champions olympiques

comme Ayumu Hirano. Lorsque le Japonais a réalisé son premier

triple cork à l’entraînement dans le half-pipe du Feegletscher

à l’automne 2021, Jack était là avec son drone.

Fredi K, le perfectionniste

C’est la collaboration avec Frederik Kalbermatten (41 ans)

qui a ouvert à Jack les portes du monde du snowboard et

du freeski. Pendant plus de deux décennies, ce virtuose

exceptionnel originaire de Saas-Fee a émerveillé la scène

avec ses figures. Puis Jack et Jamie Mullner ont commencé à

accompagner Fredi dans le monde des glaciers de Saas-Fee.

Aujourd’hui encore, Fredi passe des journées entières à

façonner des tremplins qui le propulsent au-dessus d’énormes

crevasses ou à travers des séracs. Fredi trouve toujours

quelque chose de nouveau: «C’est ce qui rend le travail avec

lui si passionnant. C’est un perfectionniste. Il consacre beaucoup

de temps et d’efforts à la préparation», explique Jack.

8 9


Univers d’aventure en haute montagne

1: Allalin – Point fort

2: Längfluh – Le monde des glaciers

3: Spielboden – Pays des marmottes

4: Hannig – Montagne du soleil

5: Kreuzboden – Montagne familiale

6: Hohsaas – Adrénaline & vue panoramique

7: Furggstalden & Heidbodmen – lieu de détente

8: Mattmark – Lieu de force

1

8

2

7

3

6

4

5

micharindisbacher.ch

10 11


Activités familiales

VTT

SUR LES TRACES DES GROS

DORMEURS

PLAISIR EN FAMILLE SUR

DEUX ROUES

Elles sont sans conteste les ambassadrices les plus mignonnes

de la vallée de Saas. Les colonies de marmottes de

Spielboden et Stafelwald sont spécialement peu farouches

vis-à-vis des humains. Depuis l’été 2021, un sentier thématique

adapté aux familles sillonne leur habitat à Spielboden.

Aux côtés d’Eddie la marmotte, les promeneurs apprennent

de nombreuses informations sur cette adorable représentante

d’une sous-famille de l’espèce des écureuils. Le circuit va de

la station supérieure Spielboden au territoire des marmottes

en suivant le sentier de randonnée qui mène à Saas-Fee. Sur

sept panneaux explicatifs, Eddie dévoile un peu de sa vie de

famille. Vous pourrez même les rencontrer en chemin, avec un

peu de chance… ou avec des cacahuètes, des pissenlits ou

des carottes sorties de votre poche. Les marmottes en sont

friandes.

Tout le monde craque pour ces marmottes très dociles.

Néanmoins, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’animaux

sauvages et non des peluches. Pour les respecter, il convient

donc de s’approcher prudemment et calmement et les laisser

en paix dans leur terrier. De même, les photos doivent être

prises sans flash.

Quiconque s’est déjà aventuré sur un trail de VTT connaît bien

la joie que l’on ressent lorsque «tout est dans le flow» , comme

disent les initiés. Pour faciliter l’entrée des enfants et autres

novices dans le monde du VTT, trois courts trails ont été aménagés

en 2021 au-dessus de Saas-Grund. Les trois parcours,

aux degrés de difficulté croissants, font chacun à peine 400

mètres de long. Un tapis roulant permet d’accéder facilement

au départ. Le Bike Skills Park ne se trouve qu’à quelques mètres

de la station des remontées mécaniques de Hohsaas, à

Kreuzboden. Une nouveauté fait son apparition cet été 2022:

la location de vélos directement sur place par des guides de

Saas-Fee. Grâce au magnifique lac de montagne et à l’aire de

jeux d’aventure à proximité, une journée inoubliable en famille

est garantie. Au cœur d’un paysage de montagne imposant à

2400 mètres d’altitude, les vététistes peuvent perfectionner

leur technique du deux-roues de manière ludique.

Mais le Skill Park n’est pas exclusivement destiné aux

enfants. Il offre également aux adultes la possibilité de s’initier

au VTT en toute sécurité et de repousser leurs limites personnelles.

3

Découvrir l'univers d'aventure p. 10

5

Découvrir l'univers d'aventure p. 10

Informations

saas-fee.ch/murmeli

LÀ OÙ L'ÉTÉ LAISSE

PLACE À L'HIVER

En 40 minutes seulement, vous échappez à la chaleur estivale

de la vallée. C’est le temps qu’il faut pour accéder à la

haute montagne avec les remontées mécaniques au départ de

Saas-Fee. Ici règnent les neiges éternelles. Et c'est le lieu où

les meilleurs skieurs et snowboarders s'entraînent, même en

plein été. Et c'est là que commence le fascinant voyage dans

les profondeurs du Feegletscher. Le sculpteur Pascal Hinni a

créé de merveilleuses sculptures de glace dans la grotte du

glacier, accessible directement depuis la station supérieure

du Metro Alpin. Le Pavillon de glace est à la fois une exposition

d’art et une excursion scientifique.

Deux étages plus haut se trouve le restaurant tournant

le plus élevé du monde. Il lui faut une heure pour faire un tour

complet. Vous aurez ainsi tout loisir d’admirer la vue sur les

4000 environnants et sur la métropole italienne de Milan. Le

Mittelallalin est également le théâtre de l’un des levers de soleil

les plus époustouflants au monde. Voilà une expérience

à ne manquer sous aucun prétexte lors d’une visite en été.

Bien entendu, un voyage si matinal comprend forcément un copieux

petit-déjeuner au restaurant tournant. Pour celles et ceux

qui souhaitent aller encore plus haut, il est possible d’ajouter

500 mètres à son compteur en entreprenant l’ascension de

l’Allalin en compagnie d’un guide de montagne. La course de

l’Allalinhorn, qui culmine à 4027 mètres, est considérée comme

la plus facile parmi celles de la catégorie reine des Alpes. À

partir de l’été 2022, les plus petits pourront goûter eux aussi à

une bonne dose d’aventure sur la terrasse d’aventure: slackline,

simulateur de dameuse ou Capra Bobby Car.

1

Découvrir l'univers d'aventure p. 10

Informations

saas-fee.ch/skillspark

1600 MÈTRES DE DESCENTE:

QUI DIT MIEUX?

Ceux qui se mettent en selle à 3200 mètres d’altitude peuvent

se régaler d’avance: depuis le monde des glaciers à Hohsaas,

au pied du Weissmies, ce sont 1600 mètres de dénivelé à avaler

goulûment jusqu’à Saas-Grund. Dès la sortie de la télécabine,

des trails fluides et naturels mènent à Kreuzboden. Mais prudence!

La partie supérieure de cette descente presque sans

fin exige une technique sans faille. Plus bas à Kreuzboden,

une petite halte au lac de montagne s’impose. Environ trois

kilomètres de piste ont été réaménagés à partir d’ici jusqu’à la

Triftalp. Dix autres kilomètres ont été adaptés aux besoins des

vététistes. Les spécialistes de Flying Metal GmbH ont conçu

le parcours «Adventure-Trail» pour un niveau de difficulté

moyen, avec des éléments techniques tels que des passages

en pierre ou des racines. Ce trail rejoint presque sans transition

le chemin de VTT qui relie Triftalp à Saas-Grund. Les

vététistes jouissent ainsi d’un parcours de 1600 mètres de dénivelé

desservi par les remontées mécaniques.

Ailleurs aussi, la vallée de Saas a beaucoup à offrir en

termes de trails pour VTT. Les magazines spécialisés la qualifient

d’ailleurs de «Wild West» et s’enthousiasment pour ce

qu’ils décrivent comme un véritable eldorado du VTT enduro.

Rien d’étonnant à cela: avec 80 kilomètres de pistes parfaitement

balisées, la vallée de Saas est idéale pour la pratique du

VTT. Chacun y trouvera son parcours de prédilection, facile

ou difficile. D’ailleurs, dans la vallée de Saas, il est possible de

louer des vélos de qualité, avec ou sans assistance électrique,

et de profiter de tours guidés par des experts locaux.

Informations

saas-fee.ch/allalin

6

Découvrir l'univers d'aventure p. 10

Informations

saas-fee.ch/bike

12 13


LE CHEMIN VERS L’OR

Si à Hollywood, le tapis rouge mène les stars vers

les distinctions, à Saas-Fee, le domaine de ski d’été

joue ce rôle pour l’élite des sports de neige. Pas

moins de 64 médaillées et médaillés des Jeux olympiques

d’hiver de 2022 s’y entraînent régulièrement.

Texte: Patrick Gasser

Photo: Amarcster Media

Domaine skiable d'été de Saas-Fee

À Saas-Fee, l’hiver commence… en été! Alors que l’herbe de

montagne fraîchement fauchée sèche au soleil, les stars s’entraînent

1800 mètres plus haut. Le matin, elles évoluent sur le

Feegletscher, cherchant à régler parfaitement leur matériel et

à prendre ainsi une avance technique sur leurs concurrents.

En bas, dans la vallée, là où les moniteurs de ski attendent

leurs élèves en hiver, elles soulèvent des poids et jouent au

football. Pendant les mois d’été, Saas-Fee est le refuge naturel

de l’élite sur une ou deux planches.

Skieurs de half-pipe et snowboardeurs alpins. Marco

Odermatt et Mikaela Shiffrin. Suisses et Américains. Pour toutes

et tous, le Feegletscher est devenu un rendez-vous obligé

dans le calendrier de préparation à la saison de Coupe du

monde. Seules 45 minutes de trajet en téléphérique séparent

ici le plein été de l’hiver. «Comme environnement pour la phase

de préparation, il est difficile de faire mieux que Saas-Fee»,

déclare par exemple la double médaillée olympique de Pékin,

l’Italienne Federica Brignone (31 ans): «Le matin, je trouve

exactement les conditions dont j’ai besoin sur le glacier et

l’après-midi, je peux jouer au tennis dans le village». De plus,

l’ambiance à Saas-Fee est particulièrement familiale: tout le

monde se connaît.

Début de l’entraînement: 5 heures du matin

Rien d’étonnant: en automne 2021, jusqu’à 1000 athlètes ont

suivi un entraînement sur les pistes du glacier et dans le

snowpark. Dont de nombreux jeunes talents des sections régionales

de Suisse et de l’étranger. Plus l’automne avance et

le début de la saison des compétitions approche, plus il y a

de piquets sur les pistes au pied de l’Allalin. Les entraîneurs

débarquent alors dès 5 heures du matin, munis de leurs lampes

frontales, et donnent leurs cours avant même les premiers

rayons du soleil. Sur certaines pistes en octobre, 15 slaloms

géants se partagent l’espace. Pour éviter le chaos, les pistes

sont attribuées la veille lors de la réunion des entraîneurs,

dans une sorte de bourse. Et certains entraîneurs choisissent

de piqueter leurs parcours avec d’autres couleurs que le bleu

et le rouge traditionnels.

Les freestylers n’arrivent pas aussi tôt que les skieurs

alpins et les snowboardeurs sur la montagne. L’Australien

Charles Beckinsale et son équipe installent chaque automne

un snowpark de classe mondiale sur le Feegletscher. Ses

dimensions sont énormes: le SuperPipe mesure plus de 120

mètres de long et ses parois glacées atteignent presque sept

mètres de haut. C’est ici que la légende américaine du snowboard

Shaun White s’est préparée à la dernière compétition

de sa carrière. Et c’est ici que son héritier, le Japonais Ayumu

Hirano a perfectionné le trick qui lui a valu la médaille d’or.

Des premières mondiales à la pelle

Le triple cork réalisé par Hirano en half-pipe était un «World’s

First», une figure réussie pour la première fois. Il y a quelques

années encore, on ne pensait pas cela possible. C’est pourtant

ce genre de moments qui poussent Charles Beckinsale et

son équipe à se relayer 20 heures par jour sur le Feegletscher:

«Lorsque nous voyons ce que les athlètes accomplissent sur

nos sauts, sur nos rails et dans le pipe, cela nous motive à

toujours donner le meilleur de nous-mêmes», déclare Beckinsale.

Pour la championne olympique Mathilde Gremaud:

«Des conditions d’entraînement optimales»

Un «World’s First», c’est aussi ce qu’a réalisé Mathilde Gremaud

en automne 2020 à Saas-Fee: elle a été la première

femme à réussir un «Switch Double Cork 1440». La Fribourgeoise

confie: «Le snowpark ici m’offre les meilleures

conditions d’entraînement: les approches des kickers sont raides

et les sorties longues». En février 2022, elle revient des

Jeux olympiques d’hiver en Chine avec une médaille d’or en

slopestyle. Lors de l’épreuve de Big Air, elle remporte le bronze.

Les exemples de Gremaud, Brignone ou Hirano ne sont

pas des cas isolés. Au total, 64 médailles estampillées Pékin

2022 ont été remportées par des athlètes qui s’entraînent régulièrement

à Saas-Fee. Déjà en 2018, on en comptait 41. À

titre de comparaison, la Norvège, nation la plus titrée des Jeux

en Chine, a remporté 37 médailles au total.

Le domaine skiable d’été de Saas-Fee rouvrira le 16 juillet.

Et pas seulement pour les athlètes de renommée mondiale

et ceux qui aspirent à le devenir. L’expérience unique d’une

journée de ski en plein été ravira également tout fan de sports

d’hiver «normal».

Informations sur le domaine de ski d’été

saas-fee.ch/sommerski

14 15


DES FORÊTS DE MÉLÈZES AU GLACIER

Une excursion en VTT électrique ne pourrait pas

être plus variée: Le tour mène de Saas-Balen à

travers de magnifiques forêts de mélèzes jusqu'au

glacier du Grüebugletscher à 2860 mètres d'altitude.

Photo: Puzzle Media

16 17


LE PRÉPARATEUR

Lorsque les traces de l’hiver s’estompent, leur

travail commence: une équipe de Saas-Fee Guides

veille sur le vaste réseau de sentiers de randonnée

de Saas-Fee. Derrière ces sentiers bien entretenus

se cachent des centaines d’heures d’un dur labeur

manuel. Marc Derivaz, guide de montagne, est responsable

avec son équipe de l’entretien des

sentiers de randonnée à Saas-Fee.

Texte: Patrick Gasser

Photos: Puzzle Media / Schweiz Tourismus / Lorenz Richard

«On est à la fin du monde, mais en même

temps à son origine, à son commencement

et à son milieu.» Carl Zuckmayer était tombé

amoureux de Saas-Fee en 1938. Vingt

ans plus tard, l’écrivain s’y installa et y

demeura jusqu’à sa mort en 1977. Marc

Derivaz se tient lui aussi souvent à l’origine,

au milieu et à la fin. Avec pelle et piolet.

La fonte des neiges au printemps marque

le début du travail pour le guide de Saas-

Fee. Avec son équipe et les autres équipes

des communes, il débarrasse le réseau de

sentiers de randonnée de la vallée de Saas

des vestiges de l’hiver.

Le réseau de sentiers de randonnée étend ses ramifications

qui serpentent à travers la vallée de Saas sur plus de 350

kilomètres. Le long des torrents, à côté des glaciers, face à 18

«4000». Que l’on relève un défi personnel ou que l’on recherche

simplement la tranquillité, tout le monde peut y trouver

son compte. Pour Marc Derivaz, les défis sont légion. En tant

que membre de l’équipe du prestataire local de services outdoor

Saas-Fee Guides, il est responsable de l’entretien d’une

grande partie du réseau de sentiers. «Notre patronne, c’est la

nature», dit Derivaz avec pragmatisme. «C’est elle qui dicte le

rythme».

Transport des ponts par hélicoptère

Les tempêtes des mois d’hiver ont déraciné des arbres, les

avalanches transporté du bois et des débris sur les sentiers.

Au printemps, la fonte des neiges érode parfois certaines

sections des sentiers. Marc Derivaz et ses hommes reconstruisent

alors les tronçons endommagés, mètre après mètre.

«Notre travail est essentiellement manuel», explique Marc. La

vérification des sentiers s’effectue généralement à pied. Des

VTT électriques sont désormais utilisés pour atteindre certains

tronçons, mais rarement un véhicule tout-terrain. Des

hélicoptères d’Air Zermatt interviennent pour transporter les

ponts, beaucoup étant démontés avant l’hiver en raison de la

menace des avalanches.

Les tâches de Marc Derivaz sont aussi variées que le

réseau de sentiers de randonnée de la vallée de Saas est vaste.

En hiver, il emmène les visiteurs encordés sur le Feegletscher,

près de la Längfluh. Il connaît le glacier, ses profondes crevasses

et ses séracs hauts comme des maisons, depuis son

plus jeune âge. Les changements en montagne, il les ressent.

Moins de neige en hiver. Davantage de journées caniculaires

en été. Même si le travail avec les clients en montagne devient

plus exigeant, il ne lui viendrait pas à l’idée de s’en plaindre.

Marc a appris très tôt à travailler avec la nature et non contre

elle.

Travail pendant l’intersaison

Au printemps, Marc prépare son sac à dos tôt le matin. Il

marche dans les forêts de mélèzes encore dans la pénombre,

grattant les rigoles d’écoulement avec son pic pour que l’eau

puisse circuler même en cas de fortes pluies. Attentif au moindre

détail, il repère les rochers instables qui pourraient tomber

sur les sentiers et qui doivent être enlevés avant la saison de

randonnée.

Marc Derivaz considère ce travail de préparateur de

chemin comme une chance: «Cela nous permet, à nous

guides de montagne, d’avoir une activité entre la saison d’hiver

et la saison d’été». Dans son travail d’entretien du réseau

de chemins de randonnée, Marc bénéficie de son expérience

de guide de montagne: il sait comment se déplacer en terrain

difficile. Sur les chemins de randonnée encore fermés aux

randonneurs, des dangers tels que des chutes de pierres ou

des avalanches de neige mouillée menacent. «Avant de partir

en randonnée, il est important de toujours se renseigner pour

savoir si le chemin est ouvert ou fermé», explique Marc.

L’entretien du réseau de sentiers de randonnée est un dur labeur.

En savoir plus sur le thème de la randonnée:

saas-fee.ch/wandern

Le guide de montagne Marc Derivaz et

son équipe sont responsables de l'entretien des sentiers

de randonnée à Saas-Fee.

18

19


Activités familiales

QUELQUES BONS PLANS

POUR LES FAMILLES

Annonces

SAVOUREZ LA GASTRONOMIE DE NOTRE VALLÉE

Aire de jeux de Kreuzboden

Bike Park pour les enfants, lac de montagne avec bac, trottinettes

géantes: Kreuzboden, au-dessus de Saas-Grund, est

la destination idéale pour une excursion active en famille. Dès

la saison d’été 2022, les enfants pourront explorer le nouveau

terrain de jeux d’aventure, qui leur promet d’innombrables découvertes

et expériences sur les ponts suspendus, les murs

d’escalade ou les autres équipements. Beaucoup de choses

intéressantes à découvrir également dans le parc aquatique.

Chasse au trésor dans la forêt

de mélèzes de Saas-Almagell

Résoudre une énigme en équipe: munies du matériel nécessaire

disponible dans les offices de tourisme de la vallée de Saas,

les familles enquêtent ensemble sur le mystère de Furggstalden.

Le télésiège de Saas-Almagell permet de rejoindre

facilement le point de départ. La chasse au trésor comporte

huit postes, et chaque membre de la famille devra apporter

sa contribution pour que le trophée puisse être remporté au

bout du jeu. Ce faisant, la famille apprend des éléments intéressants

sur le biotope de la forêt de mélèzes et reçoit à la fin

une surprise à ramener à la maison.

7

Découvrir l'univers d'aventure p. 10

Salut, je suis Eddie la marmotte.

Je suis content que tu viennes me rendre

visite dans la vallée de Saas.

Aire de barbecue «Hinner de Zy»

Des vacances en famille réussies au cœur des montagnes de

la vallée de Saas ne sauraient se passer d’un barbecue convivial.

Surtout si l’on sait que de nombreux foyers avec des

bûches sont mis à disposition des visiteurs. L’espace barbecue

«Hinner de Zy», près de Stafelwald, a été réaménagé cet

été. Juste à côté des foyers, l’eau du glacier clapote tranquillement

le long des bisses en direction de la Saaservispa. Le site

est non seulement parfait pour rafraîchir les boissons, mais

aussi formidable pour accueillir les enfants et leurs jeux.

Restaurant Saaser-Stube

Embarquez pour un voyage culinaire

plein de plaisir dans le Saaser-Stube

Saas-Fee. Savourez des délices régionaux,

des spécialités végétariennes et

végétaliennes, notre célèbre Saasi Burger

et le service exclusif de flambage à

votre table. Le filet de bœuf flambé "Woronow"

selon une ancienne recette, le

filet d'agneau flambé, les crêpes suzette

ou une escalope de veau viennoise originale

sont préparés directement devant

vous. Qu'est-ce qu'un bon repas sans un

bon vin? Sur notre carte des vins, vous

trouvez les meilleures cuvées du Valais

et d'Europe.

Lehnstrasse 1

3906 Saas-Fee

info@saaserhof.ch

saaserhof.ch

+41 27 958 98 98

belMont Apart Lodge & Restaurant

Notre restaurant et nos trois appartements

sont situés directement devant le

terrain de sport Kalbermatten. Les Cordon-Bleus

sont notre spécialité et notre

passion. Notre terrasse avec une belle

vue sur la montagne vous invite à rester.

Bienvenue!

Gletscherstrasse 8

3906 Saas-Fee

apart@belmont-saas-fee.ch

belmont-saas-fee.ch

+41 27 530 12 28

Restaurant 1659

Le nouveau restaurant 1659 propose à

ses clients la meilleure cuisine suisse et

française. Nous mettons l'accent sur les

produits régionaux et le développement

durable. Régalez vos papilles avec du

veau de l'étable Chum-Ssä-Ssä à Saas-

Almagell ou dégustez d'excellentes truites

fraîchement pêchées dans l'étang au

bord de notre (belle) terrasse de jardin.

Nos plats végétariens et végétaliens

complètent l'offre. Pour tous les gourmets,

le restaurant 1659 est un must !

Talstrasse 43

3905 Saas-Almagell

kristall@kristall.ch

kristall.ch/restaurant1659

+41 27 958 17 00

Eddie, notre mascotte

Sur le sentier des marmottes à Spielboden, Eddie s’adresse

aux enfants en leur racontant le quotidien de ses congénères.

La petite mascotte poilue de la destination de vacances Saas-

Fee/Saastal est également un souvenir idéal à ramener chez

soi pour combler la nostalgie jusqu’au prochain séjour.

Informations

saas-fee.ch/familie

20 21


UN CLASSIQUE SOUS L’ÉGIDE DES MISCHABEL

Le sentier panoramique de Gspon est l’une des

randonnées les plus impressionnantes de la vallée

de Saas. On y chemine en excellente compagnie:

celle du groupe des Mischabel et de «pelotes de laine»

au nez noir.

Texte: Patrick Gasser

Photo: Puzzle Media

Une petite télécabine relie la gare de Stalden à Gspon. Ce

village est le point de départ de l’un des plus beaux sentiers

panoramiques de Suisse. Et c’est aussi ici que se trouve le terrain

de football le plus haut d’Europe. Il est fort possible que

certains des meilleurs tireurs de coups francs y aient grandi.

Car quiconque envoie le ballon par-dessus la clôture a peu de

chances de le retrouver dans les pentes abruptes qui bordent

le terrain.

La première partie du sentier panoramique s’avère plus

facile et agréable que la recherche d’un ballon de football à

Gspon. Ce n’est qu’à partir du hameau d’Oberfinili que le large

chemin se transforme en sentier de randonnée étroit. Le parcours

alterne entre forêt et terrains découverts.

Le sentier panoramique de Gspon démarre en douceur

sur une large piste de terre, parfaite pour s’échauffer. Ce n’est

qu’à partir du hameau d’Oberfinilu que le chemin se transforme

en un sentier de randonnée étroit. La vue s’ouvre alors sur

le Balfrin, qui trône à près de 3800 mètres d’altitude à l’ouest

de Saas-Balen. Cependant, le regard se détourne parfois de

ces montagnes majestueuses pour chercher l’origine de tintements

de clochettes: des moutons à nez noir du Valais, de

véritables autochtones. Cette race est arrivée dans les vallées

du Haut-Valais avant les Romains. Elle est aujourd’hui aussi

typique de la région que le fromage à raclette et le génépi.

La grimpette qui suit permet d’atteindre Siwiboden. Ici,

la vue grandiose invite à faire une pause. Car le chemin est

encore long: au total plus de 14 kilomètres pour environ cinq

heures de marche.

Un rafraîchissement bienfaisant

Après Siwiboden vient Linde Bodu. Remarque importante:

consulter impérativement sa montre pour ne pas manquer la

dernière cabine de Kreuzboden. On s’épargnera ainsi près de

1000 mètres de descente vers Saas-Grund. Mais si le temps

manque, il est possible de commencer déjà à descendre directement

vers Saas-Balen ou Saas-Grund par une variante

de l’itinéraire. Une fois arrivé à Kreuzboden, un bain de pieds

bienfaisant dans le lac de montagne s’impose.

Avant d’en profiter, il faut trimer dur sur la dernière section

de la randonnée. En effet, le parcours traverse ici des

pentes encombrées de gros blocs et devient encore plus exigeant.

Temps nécessaire: env. 5 heures

Distance: 14 kilomètres

Dénivelé positif: 740 m

Dénivelé négatif: 236 m

Point culminant: 2470 m d’altitude

Point le plus bas: 1865 m d’altitude

Des vues magnifiques : De la forêt de mélèzes,

la vue se libère sur l'imposant décor montagneux.

LA ROUTE DES CONTREBANDIERS

Pendant des siècles, le col du Monte Moro a été un

axe important pour le commerce entre le nord

et le sud. Cette période de l’histoire est encore perceptible

aujourd’hui.

Texte: Patrick Gasser

Photo: Frederik Kalbermatten

Sur la voie historique menant au col du Monte Moro, le lac de Mattmark marque

le paysage par sa prestance.

Les visiteurs qui découvrent pour la première fois la commune

italienne de Macugnaga sont immédiatement frappés par les

maisons en bois au style caractéristique. Et par les patronymes

comme «Zurbriggen» ou «Anthamatten», à consonnance

peu italienne. Et en effet, au XIIe siècle, des familles entières

ont émigré de la vallée de Saas vers l’actuelle province de

Verbano-Cusio-Ossola en passant par le col du Monte Moro.

Pendant des centaines d’années, la langue et la culture sont

restées similaires de part et d’autre du col du Monte Moro.

Aujourd’hui, quiconque entreprend cette randonnée

transfrontalière à partir du barrage de Mattmark foule les mêmes

dalles de pierre que les contrebandiers ont empruntées

pendant des centaines d’années. Le sel, le vin, le fromage, les

moutons, et plus tard les cigarettes transitaient par le col. Les

habitants de la vallée de Saas achetaient bijoux et ustensiles

de cuisine aux artisans sur le marché hebdomadaire de Macugnaga.

Le début de la randonnée se confond avec le circuit

autour du lac de Mattmark. Nichées dans un impressionnant

décor de montagnes, ses eaux scintillent dans des nuances

tantôt opale, tantôt émeraude. On quitte le chemin en grande

partie asphalté à la Distelalp, à l’extrémité du lac de retenue.

De là, un sentier de randonnée clairement balisé monte vers

le Tälliboden, un ravissant site marécageux. Plus haut, le décor

prend des airs plus sévères jusqu’à la Vierge dorée. On

marche ici sur les vestiges d’un sentier muletier pavé vieux de

plusieurs siècles. La statue de Notre-Dame-des-Neiges revêt

une grande importance pour les habitants des deux côtés du

col. Chaque 5 août, une messe de pèlerinage transfrontalière

y est organisée. La statue trône à hauteur du col et regarde

vers l’Italie.

Non loin du col se trouve la station de la télécabine de

Macugnaga. Un détour par le village Walser pour y manger

une pizza vaut vraiment la peine. Le retour s’effectue par le

même itinéraire que la montée, c’est-à-dire par le col du Monte

Moro. Si vous souhaitez revenir le même jour, il est important

de tenir compte des horaires des remontées mécaniques

pour le retour au col. Il en va de même pour l’horaire du car

postal qui part de la digue du lac de Mattmark et descend à

Saas-Almagell.

Temps nécessaire: env. 5 heures

Aller et retour

Distance: 14,5 kilomètres

Dénivelé positif: 642 m

Dénivelé négatif: 642 m

Point culminant: 2840 m d’altitude

Point le plus bas: 2200 m d’altitude

22 23


Événements

SAASTAL MÄRLIWUCHA

17 – 21 JUILLET

Entre le 17 et le 21 juillet, de nombreux lieux de la vallée de

Saas vivront sous le signe des histoires et des fables. Pour un

temps, petits et grands fans de fables seront à nouveau dans

leur élément. La «Saastal Märliwuche» propose des chasses

au trésor et des énigmes de nains dans le merveilleux monde

des montagnes de Saas. Nul endroit ne saurait mieux s’y prêter

que ce décor pittoresque, qui semble lui-même être issu de

la plume des frères Grimm.

Informations

saas-fee.ch/maerchenwoche

SAASER GAUMENGAUDI

4 – 25 SEPTEMBRE

Sous le slogan «Saaser Gaumengaudi», de nombreux gastronomes

locaux créeront des menus exquis du 4 au 25 septembre

2022. Mais ce n’est pas tout: tous les participants auront une

chance de gagner un week-end gastronomique dans la vallée de

Saas lors d’un tirage au sort. Il vaut donc doublement la peine de

se régaler.

Informations

saas-fee.ch/gaumengaudi

Presented by

Partnerhotel

Powered by

SAASFEESTIVAL

16 JUILLET – 12 AOÛT

Baschi, Anna Rossinelli Trio, Baba Shrimps et d’autres têtes

d’affiche nationales mettront cet été une ambiance survoltée

dans un cadre exceptionnel. La première édition du Saas-

Feestival métamorphosera le monde des glaciers en une

scène open-air unique.

Le coup d’envoi sera donné le samedi 16 juillet avec

le Family Day sur le Kreuzboden, au-dessus de Saas-Grund.

Des activités pour enfants et une ambiance festive aux sons

du troubadour haut-valaisan z’Hansrüedi offriront des moments

de détente à toute la famille. Les trois soirées sur la

place du village de Saas-Fee constitueront le point d’orgue

de ce concept de festival inédit. Le snowboardeur olympique

Pat Burgener descendra de sa planche pour monter sur les

planches en première partie du trio Anna Rossinelli. Baschi et

Baba Shrimps feront également l’honneur de leur présence à

Saas-Fee. Tout comme Freitagsauto et Die Nachbarn. La première

édition du SaasFeestival se terminera en beauté avec la

prestation du groupe Wintershome de Zermatt le vendredi 12

août sur la place du village de Saas Almagell.

L’entrée aux concerts est gratuite.

Informations

saasfeestival.ch

SEMI-MARATHON DE

MATTMARK

10 SEPTEMBRE

Lorsque la première édition s’était achevée, une chose était

déjà claire: on en redemande! Avec 810 mètres de dénivelé,

le semi-marathon de Mattmark n’est pas une sinécure. Mais

l’ambiance donne des ailes aux coureuses et coureurs. Le départ

est donné à l’église ronde de Saas-Balen. Le parcours se

faufile ensuite dans de pittoresques forêts de mélèzes, passe

par Saas-Grund et Saas-Almagell et arrive au hameau de

Zermeiggern. Sur des sentiers historiques, la montée devient

graduellement plus raide jusqu’au mur du plus grand barrage

digue d'Europe. Les athlètes qui parviennent jusqu’ici sont

galvanisés par la vue des eaux turquoises du lac de Mattmark.

La boucle autour du plan d’eau, longue de sept kilomètres, est

le clou du semi-marathon de Mattmark. Des alternatives sont

proposées à celles et ceux qui ne souhaitent pas se lancer sur

la distance d’un semi-marathon complet: un parcours de huit

kilomètres autour du lac ou une catégorie Marche nordique/

fun à laquelle il est possible de s’inscrire. Les places sur la liste

de départ étant très convoitées pour toutes les catégories,

il est préférable de s’inscrire le plus tôt possible.

Informations et inscription

saas-fee.ch/mattmark-halbmarathon

24 25


Annonces

PROFITEZ DE L’HOSPITALITÉ

DE NOTRE VALLÉE

Saas-Grund

La Gorge – Unique – Boutique Hotel

L'Aroma Boutique Hotel La Gorge à

Saas-Fee vous propose, avec ses 15

chambres uniques, une expérience de

vacances exclusives dans le paradis

des glaciers. Chaque chambre séduit

par son charme individuel. Qu'il s'agisse

de dormir comme une princesse dans la

Suite Tour, de se sentir bien dans une

simple chambre double, de se baigner

dans un jacuzzi extérieur privé à une

hauteur vertigineuse ou de se détendre

avec un massage, l'hôtel La Gorge laisse

des souvenirs incroyables.

C'est avec plaisir que nous vous accueillons

dans cet établissement calme et

chaleureux, situé juste à côté du téléphérique

Alpin-Express et à proximité

des magasins et du parking.

Blomattenweg 2

3906 Saas-Fee

info@lagorge.ch

lagorge.ch

+41 27 958 16 80

Hotel Mistral***Superior

L’Hôtel Mistral est un hôtel de vacances

moderne situé à côté des remontées

mécaniques et du domaine et des chemins

de randonnée de Saas-Fee. Nous

vous offrons une hospitalité chaleureuse

et informelle dans une atmosphère

intimiste. Nos chambres de base et

haut de gamme sont élégamment meublées

– certaines disposent d’une baignoire

à remous. Dans le restaurant à

la carte, nous vous choyons avec des

spécialités régionales et internationales.

Nos plats sont préparés avec des produits

de saison et frais du marché. De

plus, l’Hôtel Mistral dispose d’appartements

de vacances **** avec service

hôtelier.

Nous nous réjouissons de votre visite.

La famille Supersaxo et l’équipe Mistral

Gletscherstrasse 1

3906 Saas-Fee

info@hotel-mistral.ch

hotel-mistral.ch

+41 27 958 92 10

26 27


CHÂTEAU D’EAU ET LIEU DE FORCE

Le lac de Mattmark a une histoire mouvementée.

Il sert non seulement de lieu de force pour les visiteurs

et les habitants de la région, mais il fournit

également de l’électricité à des milliers de foyers.

Texte: Patrick Gasser

Photos: levin.studio / Alberto @swiss

Les anciens l’avaient affublé du surnom

de «dragon de la vallée de Mattmark»:

l’Allalingletscher. Depuis, il a beaucoup reculé

et a pris ses distances avec le mur du

barrage, achevé en 1967. Pendant le petit

âge glaciaire, soit entre le XVe et le début

du XXe siècle, il assumait le rôle du barrage.

Hélas, l’Allalingletscher remplissait sa

tâche de manière imprévisible: à plusieurs

reprises, le lac glaciaire a débordé et inondé

les hameaux et prairies plus bas dans

la vallée. Pendant des années, le sable et

les éboulis ont transformé les terres agricoles

en déserts stériles. Cela a poussé

de nombreux habitants de la vallée à faire

leurs bagages et à émigrer, par exemple

en passant par le col du Monte Moro pour

rejoindre le village Walser de l’actuelle Macugnaga.

La tragédie de 1965

Des études menées dans les années 50 montrèrent que l’énorme

puissance des masses d’eau de la région de Mattmark

pouvait également être utile. En 1958, la société Kraftwerke

Mattmark AG commença la construction du barrage actuel.

La force de l’eau retenue entraîne aujourd’hui des turbines

pour la production électrique et alimente des milliers de foyers

en électricité. Avant que le barrage ne soit achevé, sept

ans après le début des travaux, le «dragon» frappa une nouvelle

fois: le 30 août 1965, une partie de la langue glaciaire

de l’Allalingletscher se rompit. Deux millions de mètres cubes

de glace et d’éboulis s’abattirent sur les logements des ouvriers

du chantier du barrage. La catastrophe coûta la vie à 88

ouvriers, dont une majorité de saisonniers italiens. Le dégagement

des corps prit des mois. Aujourd’hui, un monument

commémore les victimes non loin du lieu de l’accident. Le semi-marathon

de Mattmark, lancé il y a cinq ans, se déroule lui

aussi en mémoire des disparus.

Un lieu de force

Aujourd’hui, le lac se remplit et se vide au gré des prévisions

des exploitants des centrales électriques. Au printemps, l’eau

de fonte est acheminée vers le lac par un système de galeries.

Avec la fonte des neiges, le niveau du lac augmente. Le perpétuel

changement des saisons est particulièrement perceptible en

ces lieux. En hiver, les randonneurs passent devant la couronne

du barrage lors de leur descente du Fluchthorn. En été, les

visiteurs sont plus nombreux. Le restaurant est alors ouvert.

Le car postal emmène les familles au point de départ de la

randonnée de quelque huit kilomètres autour du lac. De tous

côtés, cascades et torrents déversent leurs flots dans les eaux

du lac, exprimant merveilleusement bien toute la puissance de

la nature. Et elle semble même vous imprégner lorsque vous

sentez les embruns froids des cascades sur votre peau.

À quelques pas du barrage, la dernière barre de l’indicateur

de réseau s’éteint sur le smartphone. Il faut prendre

cela du bon côté: on se débarrasse ainsi d’un certain stress.

Il convient toutefois d’en tenir compte lors des randonnées

dans la vallée peu fréquentée de l’Ofental ou en direction du

col du Monte Moro. Un nouveau réseau mobile ne sera capté

par le smartphone que bien plus tard, du côté italien de la

frontière. Ici, dans le château d’eau du Haut-Valais, le temps

peut changer soudainement, même en été: l’Italie n’apporte

pas seulement le réseau, mais aussi ses cellules orageuses.

Le long des rives du lac se manifeste une autre puissance

de la nature, celle incarnée par les vaches d’Hérens.

Les animaux de cette race ancestrale paissent dans la région

depuis des siècles. Avec le recul de l’Allalingletscher, leur pâturage

d’été s’agrandit année après année.

8

Découvrir l'univers d'aventure p. 10

En savoir plus sur la région de Mattmark

saas-fee.ch/mattmark

Conseil de randonnée

Le tour du lac de Mattmark, long d’environ huit

kilomètres, convient parfaitement aux familles.

En y consacrant deux bonnes heures, on donne

le temps à la nature d’insuffler sa force. Le

chemin déroule son ruban régulier un peu en

hauteur sur les rives du lac, avec seulement

une centaine de mètres de dénivelé en montée

et en descente. Desservi par le car postal, le

barrage de Mattmark est aussi le point de départ

de randonnées plus ambitieuses en direction

du col du Monte Moro, de l’Ofental ou de la Jazzilücke.

Ces randonnées doivent toutefois être

bien planifiées et entamées suffisamment tôt. En

été, des nuages convectoriels se forment souvent

dans la région du col du Monte Moro et peuvent

envelopper la région d'un épais brouillard.

Des eaux turquoise et un brouillard mystique:

la région autour de l’actuel lac de Mattmark a une

histoire mouvementée.

28 29


Aventure

GRIMPER VERS LE CIEL

Via ferrata Britannia – Le gardien Dario Andenmatten et son

équipe ont élargi l’offre de la cabane Britannia au début de

l’été dernier: la nouvelle via ferrata, dont le niveau oscille entre

K-3 (assez difficile) et K-4 (difficile), mène sur l’arête du Hinner

Allalin. L’entrée se trouve à quelques minutes de marche

en dessous de la cabane Britannia, que l’on atteint en moins

d’une heure par un chemin de randonnée depuis la station

supérieure de Felskinn. L’itinéraire est extrêmement varié. Aux

deux tiers environ de la via ferrata, la falaise abrite une petite

plate-forme. Un nid d’aigle idéal pour reprendre son souffle

et admirer la vue spectaculaire délimitée en contrebas par

les eaux turquoise du lac de Mattmark. Suit la partie la plus

spectaculaire, qui consiste à remonter l’arête jusqu’au point

final de l’itinéraire, à une altitude de 3144 mètres. La descente

emprunte un sentier balisé blanc-bleu-blanc jusqu’au Hohlaubgletscher

avant de ramener à la cabane Britannia. Même

en plein été, il faut s’attendre à devoir traverser des champs

de neige sur ce chemin. Après cette excursion d’environ deux

heures et demie, les randonneuses et randonneurs partis le

matin (ou les plus rapides) peuvent encore se lancer sur le

Glacier Trail, également balisé blanc-bleu-blanc. L’itinéraire

passe sur le Hohlaubgletscher et l’Allalingletscher. La randonnée

se termine au barrage de Mattmark et dure environ trois

heures.

ESCAPADE DANS L’ÂGE

DE GLACE

Excursion sur le glacier Längfluh – Nulle part ailleurs dans

les Alpes, on n’est transporté aussi rapidement dans la pureté

d’un univers de glace qu’à Längfluh. En quelques minutes, on

quitte la station supérieure de la télécabine en compagnie du

guide de montagne et on traverse, encordé, l’étendue du Feegletscher.

Les séracs se dressent ici à hauteur de maison. Ils se

forment suite aux mouvements constants du glacier, qui peut

mouvoir sa masse de 20 centimètres vers l’aval en un seul

jour, modifiant constamment le paysage. Au cours de cette

excursion de trois à quatre heures parfaitement adaptée aux

personnes sans expérience alpine, les guides de montagne,

fins connaisseurs des lieux, racontent les métamorphoses que

subissent les montagnes. Équipés de crampons, d’un baudrier

et de bâtons, les participants évoluent sur de la glace datant

de milliers d’années, une expérience qu’ils ne seront pas prêts

d’oublier.

2

Découvrir l'univers d'aventure p. 10

Excursion sur le glacier Längfluh

saas-fee.ch/gletscher-erlebnistour

Via ferrata Britannia

saas-fee.ch/klettersteige

ALLALIN ET WEISSMIES:

INITIATION À L’ALPINISME

GRIMPER PAR TOUS LES

TEMPS

Escalade de bloc dans la vallée de Saas – Pour les futurs fans

d’escalade et ceux qui se découvrent déjà cette passion, des

grimpeurs actifs de la région ont aménagé une cave d’escalade

de bloc à Saas-Grund, afin de leur proposer un terrain de

jeu en cas de mauvais temps. Avec une surface d’escalade

utilisable d’environ 120 mètres carrés, elle est disponible tous

les jours pour tous les passionnés d’escalade.

Un groupe de passionnés d'escalade a découvert dans

la vallée de Saas d'innombrables blocs et saillies rocheuses

qui se prêtent parfaitement à la pratique du bloc. Contrairement

à l'escalade classique, un baudrier et une corde ne sont

pas nécessaires. Un matelas pour un atterrissage en douceur

suffit.

L’Allalinhorn est la montagne emblématique de Saas-Fee. Ce

géant glacé est considéré comme le 4000 le plus facile des

Alpes lorsqu’on le gravit par la voie normale. Avec un guide de

montagne et le bon équipement, les 500 mètres de dénivelé

depuis la station supérieure du Metro Alpin sont également

à la portée des personnes sans expérience alpine. Condition

préalable: avoir le pied sûr et une condition physique suffisante

pour quatre heures de randonnée en haute montagne. Ainsi

qu’une bonne dose de respect pour la montagne. La randonnée

jusqu’au sommet, à 4027 mètres, dure environ deux heures.

Une fois arrivé à la croix sommitale, vous pourrez profiter

d’un panorama à 360° sur les Alpes.

Si à votre retour de l’Allalinhorn, la fièvre des sommets

vous a gagné, n’hésitez pas à vous frotter au Weissmies.

L’ascension de la montagne emblématique de Saas-Grund,

qui culmine à 4017 mètres, dure un peu plus longtemps (environ

cinq heures) que celle de l’Allalinhorn. Le point de départ

est la station d’altitude de Hohsaas. Une alternative consiste

à faire la traversée en deux jours depuis l’Almagellerhütte.

1

Découvrir l'univers d'aventure p. 10

Information et réservation

saas-fee.ch/meinersterviertausender

Escalade de bloc dans le Saastal

saas-fee.ch/bouldern

Voulez-vous prendre de la hauteur? Les

guides de montagne de la vallée de Saas

sont à votre disposition pour vous faire vivre

des aventures de haute montagne. Nos

guides vous ouvriront les portes de l’univers

alpin de la vallée de Saas et veilleront

à votre sécurité. saas-fee.ch/bergfuehrer

30 31


32

SANS LIMITES

Il y a deux ans, Erich et Beni Kälin ont réalisé un

exploit extraordinaire: partis de Viège, ils sont montés

au Strahlhorn, à 4190 mètres d’altitude, via la cabane

Britannia, avec leurs VTT électriques ordinaires.

Texte: Patrick Gasser

Photos: Mario Heller

Les lueurs de l’aube. La croix sommitale.

Le père et le fils qui tombent dans les bras

l’un de l’autre. Une photo. Un instantané

comme il s’en produit un jour de juillet sur

presque tous les sommets des Alpes. Et

pourtant, l’entreprise d’Erich (63 ans) et

Beni (33 ans) Kälin a fait parler d’elle bien

au-delà du monde de l’alpinisme durant

l’été 2020. Car non loin de la croix sommitale

du Strahlhorn, qui culmine à 4190

mètres, reposent deux vélos avec lesquels

Beni, le pilote de parapente de l’Oberland

bernois et pionnier du speed flying, et son

père Erich, ont parcouru la totalité du trajet.

Plus de 3500 mètres de différence verticale

séparent Viège du Strahlhorn, tout au

fond de la vallée de Saas.

Défi réussi: Beni (à gauche) et Erich Kälin

au sommet du Strahlhorn.

L’élément le plus important des vélos se cache dans le cadre:

«Nous avons utilisé des vélos équipés de l’un des moteurs

électriques les plus puissants du marché», explique Beni Kälin.

«Avec des vélos non motorisés, nos forces n’auraient pas

suffi à surmonter les pentes raides et enneigées et nous aurions

dû pousser ou porter sur de longues distances».

Le projet illustre les possibilités actuelles. Même si

de petites modifications ont été apportées à la selle et à la

fourche de direction et que des roues spéciales ont permis

d’améliorer l’adhérence sur la neige, les Kälin ont parcouru le

Strahlhorn avec des VTT électriques ordinaires.

Une évolution rapide

Dans un avenir proche, la puissance des batteries devrait encore

augmenter de 30 à 40 pour cent à poids égal, prédisent

les magazines de la branche. «Je pense que dans dix ans,

nous rirons en pensant que nous devions auparavant transporter

de lourdes batteries de rechange», ajoute Beni Kälin.

Un VTT motorisé pèse encore environ 10 kilos de plus

qu’un VTT non motorisé. Cela rend les VTT électriques un

peu moins maniables dans les descentes. Mais même les

performances en descente sont devenues meilleures, faisant

succomber certains puristes à la tentation. Dans la vallée

de Saas, on tient compte de cette tendance: les vététistes

disposent de nombreux parcours qui offrent une expérience

impressionnante, comme le tour vers les Gletscherseewini audessus

de Saas-Balen.

Jusqu’à 23 degrés d’inclinaison

Mais revenons au Strahlhorn: aux yeux des alpinistes, ce sommet

fait partie des 4000 les plus faciles des Alpes. Mais la

course est longue jusqu’au sommet, qui culmine à 4190 mètres,

et exige une bonne condition physique. Pour Beni et Erich Kälin,

l’excursion débutait déjà à Viège. Ils ont d’abord emprunté

la route cantonale avec leurs VTT électriques jusqu’à Saas-

Fee. C’est là qu’ils ont changé les pneus pour bénéficier plus

haut d’une meilleure adhérence sur la neige recouvrant les

glaciers.

Ils parcourent 1200 mètres de dénivelé supplémentaires

pour atteindre le refuge Britannia, en passant par les

pistes de ski du domaine skiable, débarrassées de toute neige

en cette période de l’année. Peu avant le but intermédiaire, à

3030 mètres d’altitude, ils touchent pour la première fois à

leurs limites avec leurs vélos. La pente raide et enneigée de

23 degrés près de l’Eggingerjoch, une piste de ski balisée en

rouge en hiver, oblige Beni et Erich Kälin à pousser leurs vélos

pour la première fois. Les engins pesant à eux seuls 24 kilos

(sans la batterie supplémentaire), le moteur les aide grâce à la

fonction d’assistance à la poussée.

Arrêt au stand à la cabane Britannia

À la cabane Britannia, père et fils rechargent les batteries pour

la journée au sommet. Ils ne sont pas les premiers hôtes sur

deux roues que Dario Andenmatten accueille: «Le premier vététiste

à profiter de notre terrasse est arrivé il y a environ 25

ans», dit Dario Andenmatten, gardien de l’une des cabanes les

plus fréquentées du Club alpin suisse.

Du VTT sur un 4000, ça s’est même déjà vu! On ne se

souvient plus de la date exacte dans la vallée de Saas, mais

c’était il y a une quinzaine d’années: un groupe s’était mis

en tête de rouler jusqu’à l’Allalinhorn (4027 mètres). Avec le

Breithorn de Zermatt (4164 mètres), ce sommet est considéré

comme le plus facile 4000 des Alpes. Cela s’explique notamment

par les remontées mécaniques qui s’arrêtent à environ

500 mètres en dessous du sommet.

Encordés sur le glacier

Pour Beni et Erich Kälin, le périple vers le Strahlhorn reprend

à une heure du matin déjà. Encordés, ils traversent le glacier

en direction de l’Adlerpass. La neige n’étant pas toujours suffisamment

gelée, ils doivent régulièrement pousser leurs vélos

sur quelques mètres. Beni Kälin: «Le Strahlhorn a beau être un

4000 aplati pour qui entreprend une course de haute montagne

classique, pour l’e-bike, les diverses sections présentant

Durant l’été 2020, Beni et Erich Kälin ont escaladé ensemble le Strahlhorn en

VTT électrique.

une inclinaison de plus de 20 degrés sont tout de même très

raides.»

Traverser une pente comme lors d’une randonnée à ski

n’est pas possible. «À chaque fois, les pédales se plantent

alors dans la neige du côté de la pente.» Les petits creux

que le soleil de juillet a sculptés dans la neige compliquent

la tâche du duo, qui peine à trouver l’équilibre sur ce terrain

inégal. Les deux hommes atteignent néanmoins le sommet et

redescendent ensuite à Saas-Fee.

La prouesse de Beni et Erich Kälin a montré ce qu’il

est possible de faire aujourd’hui avec la technique. Mais les

VTT électriques, disponibles à partir de 5000 francs environ,

ne sont pas l’assurance d’une ascension réussie. Beni Kälin:

«Ceux qui croient qu’ils permettent d’atteindre facilement les

sommets se font de fausses idées.» Car sans une technique

de conduite bien rodée, une bonne condition physique, des

vélos électriques appropriés avec les composants adéquats

et, surtout, les bonnes conditions, on atteint vite ses limites

en haute montagne (voir encadré).

Approche progressive

Même avec l’assistance que permet le développement

technique, la maîtrise d’un VTT

électrique sur le terrain n’est pas donnée à tout

le monde. Il est donc important d’y aller progressivement

et d’adapter la randonnée à ses

capacités personnelles, un conseil d’ailleurs

tout aussi valable pour les VTT sans moteur. Il

vaut également la peine de suivre des cours

de conduite auprès de moniteurs de VTT

formés. En effet, une bonne technique de

conduite est bien plus importante que l’autonomie

de la batterie.

33


Bien-être

LE PLEIN D’ÉNERGIE DANS LE SPA OUTDOOR

Annonces

RELAXEZ-VOUS DANS NOTRE VALLÉE

La vallée de Saas est l’endroit idéal pour recharger ses batteries.

Par exemple, grâce à l’offre Wellness Outdoor.

Sentir la fraîche prairie d’alpage entre ses orteils et

plonger son visage dans l’eau froide des glaciers: nulle part

ailleurs on ne se sent aussi vivant que dans la nature alpine de

la vallée de Saas. Les athlètes de haut niveau venus du monde

entier qui s’entraînent sur le Feegletscher le savent bien.

Après avoir affûté leur technique sur le domaine de ski d’été,

Marco Odermatt, Mikaela Shiffrin et consorts se retrouvent

dans les installations Kneipp au-dessus du terrain de sport

Kalbermatten à Saas-Fee. Le bain dans l’eau des glaciers aide

à la régénération des muscles.

Le bassin de l’Almagellerbach, non loin de l’hôtel Kristall

à Saas-Almagell, est un endroit magique au secret bien

gardé. L’eau fraîche y ruisselle délicatement sur les dalles lisses

et est recueillie dans une baignoire naturelle. Un point

final idéal pour une randonnée en famille de Saas-Fee à Saas-

Almagell via le chemin forestier de Bodmen.

Outre les installations de wellness en extérieur, la vallée

de Saas compte cinq espaces Spa & Wellness ouverts au

public dans des hôtels. Sauna ou bain de vapeur turc, chacun

y trouvera son compte, en y ajoutant éventuellement un massage

ou un autre service de bien-être.

L’installation Kneipp au Kalbermatten invite à une régénération rafraîchissante des muscles. Photo: Puzzle Media

Un séjour wellness dans la destination

Saas-Fee/Saastal fait simplement du bien.

saas-fee.ch/wellness

wellnessHostel4000

Aqua Allalin – repos et sport sur 1900 m 2

L’espace bien-être propose une atmosphère

calme et apaisante pour le corps

et l’esprit; saunas, hammam, pierres

chaudes et autres installations de grande

qualité invitent à la détente. Laissez

la vue magnifique sur les montagnes environnantes

vous inspirer de nouvelles

idées.

Sport et plaisir sont les maîtres-mots

dans la piscine couverte. Il y a ici de

quoi être actif, qu’il s’agisse de s’entraîner

dans le bassin de 25 mètres, de se

détendre dans le jacuzzi et sur la terrasse

ou de passer de bons moments en

famille dans le bassin enfants et sur le

toboggan.

Un programme de massages et des

cours de natation ainsi que des soins de

beauté viennent compléter cette offre.

Tout cela vous pouvez en profiter au

WellnessHostel4000, que vous réserviez

une chambre double, familiale ou à plusieurs

lits.

Panoramastrasse 1

3906 Saas-Fee

wellnesshostel4000@

youthhostel.ch

+41 27 958 50 50

Walliserhof Grand-Hotel & Spa*****

Votre pause alpine pour le corps

Après de passionnantes aventures en

montagne, le spa offre une détente pour

le corps et l‘esprit. Que vous abordiez

activement votre détente étape par étape

avec l‘un des coaches bien-être expérimentés

ou que vous vous offriez une

pause dans le monde du sauna, c‘est à

vous de choisir. Une retraite alpine de

paix et de détente vous accueille sur

plus de 2100m². Différents saunas, bain

de vapeur, jacuzzi, une zone de repos

inondée de lumière et notre centre de

fitness vous y attendent. Nos experts en

bien-être vous dorlotent dans plusieurs

salles de soins avec des massages, des

soins cosmétiques, des bains et des enveloppements.

Dorfweg 1

3906 Saas-Fee

info@walliserhof-saasfee.ch

walliserhof-saasfee.ch

+41 27 958 19 00

Wellness Spa Pirmin Zurbriggen****S

LoftSuite*****

Monte-Moro***

Dans les trois hôtels, la scène est libre

pour la valeur d'expérience et le plaisir

de séjour si demandés aujourd'hui. Le repos

à l'état pur dans un environnement

naturel, le plaisir et le bien-être dans une

atmosphère décontractée, qui mettent le

corps et l'âme en harmonie, telle est la

devise avec laquelle la famille d'hôteliers

fait le bonheur de ses hôtes.

Saas-Almagell (Valais) 1672 mètres d'altitude,

entouré d'un monde de montagnes

de rêve avec 18 sommets de plus de

4000 mètres. Un climat méridional stimulant

- beaucoup de soleil, des températures

agréables. Idéal pour le bien-être

alpin avec 1700m 2 !

Mais le facteur le plus important est

l'équipe Zurbriggen, en particulier les directeurs

Esther et Fabian Zurbriggen. Ils

garantissent des moments de bien-être

familial et de confort dans une ambiance

unique.

Nouveau au Monte-Moro:

Rösti et Cordon Bleu Hüs Restaurant.

Service de ramassage Fr. 4 par personne.

+41 27 957 10 12

Furusandstrasse

3905 Saas-Almagell

pirmin.zurbriggen@rhone.ch

loftsuite.ch

monte-moro.ch

+41 27 957 23 01

34 35


PERSPECTIVES PHOTOGRAPHIQUES

Christelle Anthamatten et Frederik Kalbermatten

explorent la vallée de Saas avec leur appareil photo.

Ils présentent chacun sur cette page l’un de leurs

spots préférés.

«Mountain Layers» à l’Ofentalhorn

«Cette photo a été prise au sommet de l’Ofentalhorn, à 3059

mètres d’altitude. L’Ofental est l’un de mes endroits préférés

dans la vallée de Saas. Il y a un chemin qui s’enfonce dans

la vallée en direction de la Jazzilücke, l’Antronapass et Heidbodmen.

Lorsque l’on se promène dans l’Ofental, on pourrait

presque ôter ses chaussures: les linaigrettes, le sol mou et

spongieux lui donnent des airs de hautes terres écossaises.

De bonnes chaussures de montagne deviennent nécessaires

un peu plus loin, à l’Ofenpass: du col, le regard se porte très

loin en Italie. Cette vue «Mountain Layers», je la trouve très

particulière. Pour une fois, depuis la vallée de Saas, on regarde

dans l’autre direction que celle du Mischabel. Rien que

pour ce changement de perspective, cette excursion d’une

journée vaut la peine.»

Christelle Anthamatten (30 ans) est maîtresse de gymnase et enseigne les mathématiques à Brigue.

Vacances à la plage

«Mon père passe l’été avec les vaches d’Hérens sur l’alpage

de la Distelalp, où il s’occupe des bêtes. Moi aussi, j’aime passer

du temps à l’alpage. Malgré l’amour que je porte à mon

pays, j’adore voyager et découvrir d’autres pays et cultures.

Malheureusement, comme nous le savons tous, il a été difficile

de le faire pendant la pandémie du coronavirus. Cela m’a permis

de prendre conscience de la beauté et de la diversité dont

nous profitons ici, dans la vallée de Saas. Nous avons des

montagnes, des glaciers, des lacs et même des plages. Par

une magnifique journée d’été, j’ai décidé d’emporter toutes

mes affaires de plage jusqu’aux rives du lac de Mattmark et j’ai

ainsi passé une magnifique journée de farniente à la «plage de

la Distelalp». Il y a toujours eu au fond de moi un intérêt pour

la photographie. Il y a deux ans, j’ai acheté un appareil photo

et j’ai commencé à me consacrer davantage à la photographie.

J’aime essayer différentes perspectives et traiter toutes sortes

de sujets, et je suis ravie quand je découvre de nouvelles

choses. La photographie représente un super équilibre avec

mon travail.»

Frederik Kalbermatten (41 ans) est snowboardeur professionnel et photographe. Il vit avec sa famille à Saas-Fee.

@saasfee

#keeponexploring

#saasfee

36 37


Rothorn-Traverse, Saas-Balen

38 39


Anzeigen

CABANES ET RESTAURANTS DE MONTAGNE

CHEMIN DE MONTAGNE

D'ALMAGELL

Cabane Britannia – Une grande

dame des Alpes suisses

Envie d’aventure, de panoramas à couper

le souffle, de paysages de montagne

grandioses? La cabane traditionnelle,

qui trône à 3030 mètres d’altitude audessus

de Saas-Fee, offre à ses hôtes

et visiteurs une pléthore d’expériences à

vivre en pleine nature durant leur séjour.

Plusieurs accès mènent à la cabane Britannia.

Le Glacier Trail, qui part du lac de

barrage de Mattmark et emprunte des

passages balisés sur des glaciers majestueux

comme l’Allalingletscher et le

Hohlaubgletscher, est considéré comme

l’un des plus beaux. Que diriez-vous de

passer la nuit dans nos chambres alpines

fraîchement rénovées et de vous

lancer le lendemain à l’assaut de la toute

nouvelle «via ferrata Britannia»? La cabane

Britannia est également le point de

départ de nombreuses courses vers des

4000, tels le Strahlhorn, le Rimpfischhorn,

l’Allalin et l’Alphubel. Le gardien

de la cabane Dario Andenmatten et son

équipe se réjouissent de votre visite.

Britannia Hütte SAC

Dario Andenmatten

info@britannia.ch

britannia.ch

+41 27 957 22 88

Almagelleralp

L'Almagelleralp se trouve à 2200 mètres

d'altitude, au cœur d'un monde de montagnes

et de glaciers époustouflant. Elle

est le but d'excursion idéal pour les randonneurs,

les alpinistes et les amoureux

de la nature. Nous disposons de 3 chambres

doubles et de places de couchage

en dortoir - réservez donc la demi-pension

en même temps. Vous atteignez l'Almagelleralp

par le sentier de randonnée de

Kreuzboden (3h), par les ponts suspendus

de Furggstalden (1.5h) ou par le

sentier de randonnée de Saas-Almagell

(1.5h).

Je me réjouis de votre visite !

Urs Anthamatten

almagelleralp.ch

+41 79 629 78 08

Restaurant de montagne Alpenblick

Profitez de notre restaurant de montagne

rénové dans le domaine de randonnée

d'été et d'hiver de Hannig, à 2030 mètres

d'altitude, à la lisière d'une forêt de mélèzes

et d'aroles noueux et à mi-chemin

entre Hannig et Saas-Fee.

Vous apprécierez la magnifique terrasse

ensoleillée avec une vue imprenable

sur le paysage de montagne et l'intérieur

rustique de notre Zuckmayer Stube.

Nous vous gâterons avec une cuisine

suisse et de délicieux gâteaux faits maison.

Notre petit dortoir de masse pour les

groupes (de 6 au min. et de 10 personnes

au max.) est prêt à dormir si vous souhaitez

profiter du ciel étoilé de Saas-Fee

et, le lendemain matin, d'un riche petit

déjeuner.

Hohneggweg 100

3906 Saas-Fee

info@alpenblick-saasfee.ch

alpenblick-saasfee.ch

+41 76 539 32 78

Sur ce sentier à la limite de la forêt, vous pourrez profiter

d'une nature intacte et d'une vue fantastique sur la vallée de

Saas et la chaîne des Mischabel, les plus hautes montagnes

de Suisse.

La randonnée débute à la station supérieure de Kreuzboden

au-dessus de Saas-Grund à 2400 m d'altitude qui est

facilement accessible en télécabine. Les amoureux de la nature

rejoignent ensuite l'Almagellertal entourés des 4000 de

la vallée de Saas en profitant d'une vue dégagée sur le lac de

Mattmark. La descente se poursuit jusqu'à l'hôtel de montagne

Almagelleralp et ses remarquables volets rouges. Vous pourrez

y déguster des plats traditionnels comme les macaronis

des contrebandiers et les tartes aux fruits frais. La randonnée

continue ensuite soit par le sentier découverte menant à

Furggstalden avec ses deux ponts suspendus et ses échelles,

soit par le chemin menant directement à Saas-Almagell.

Temps nécessaire: env. 3.5 heures

Distance: 10.5 kilomètres

Dénivelé positif: 204m

Dénivelé négatif: 931m

Point culminant: 2522 m d’altitude

Point le plus bas: 1671 m d’altitude

LA MONTAGNE

DES GÉNÉRATIONS

Le Hannig réunit jeunes et vieux. Visiter cette montagne baignée

de soleil permet de vivre des expériences intergénérationnelles.

Les uns se réjouissent des chèvres qui viennent ici l’été

brouter les herbes alpines. D’autres observent les oiseaux et

écoutent les sifflements des marmottes. Et d’autres encore

se réjouissent tout simplement de déguster une glace au restaurant

de montagne situé juste à côté de l’aire de jeux. Avec

ses sentiers de randonnée relativement faciles et sa desserte

par les remontées mécaniques, le Hannig est une montagne

familiale dans le meilleur sens du terme. Ici, à 2350 mètres

d’altitude, les générations se retrouvent pour des moments de

partage. Au pied de la chaîne des Mischabel, la vue s’étend du

Dôme, 4545 mètres, jusqu’au Weissmies, en passant par toute

une ribambelle de glaciers étincelants. Jeunes et moins jeunes

s’y sentent bien.

Le Hannig est également un endroit de rêve pour les

vététistes. Ou pour les «trottinettistes», puisque des trottinettes

géantes aux pneus larges sont à disposition pour dévaler

les pentes et rejoindre la station. Ceux qui préfèrent prendre

leur temps emprunteront le sentier qui redescend dans la vallée.

Ils auront l’avantage de passer devant le magasin de la

coopérative d’alpage, juste avant la limite des arbres, pour y

acheter du fromage de chèvre frais. Plus bas, à Melchboden,

le lac récemment rénové et le barbecue situé juste à côté invitent

à la détente.

4

Découvrir l'univers d'aventure p. 10

Hannig

saas-fee.ch/hannig

40 41


COMMENT UNE VALLÉE VEUT PRÉSERVER SES GLACIERS

En raison du changement climatique, les Alpes se

réchauffent deux fois plus vite que le reste du monde.

Les conséquences se font sentir depuis longtemps

dans la vallée de Saas. C’est précisément pour cette

raison que la région se veut pionnière en matière

de protection du climat.

Texte: Patrick Gasser

Photos: Puzzle Meida / @swiss_voyage

Depuis la fin du XIXe siècle, la région alpine s’est réchauffée deux

fois plus que la moyenne mondiale. L’augmentation de la température

depuis le début de l’ère industrielle jusqu’au début du XXIe

siècle a été de deux degrés Celsius. Le réchauffement sensible

de l’univers glaciaire de la vallée de Saas apparaît surtout aux

personnes qui arpentent les montagnes depuis des décennies.

Dominik Gnos, guide de montagne depuis 50 ans, explique: «Aujourd’hui,

certaines ascensions de sommets se font en chemise

en été. Par le passé, on avait toujours besoin d’une veste.»

La perspective de pouvoir porter moins de vêtements lors

de l’ascension d’un sommet est tentante. Mais le réchauffement

entraîne de nombreux défis, en particulier pour une région de

haute montagne comme la vallée de Saas: les glaciers suisses

ont perdu environ dix pour cent de leur masse rien qu’au cours

des cinq dernières années. Là où la glace disparaît, la roche se

désagrège. Les itinéraires que les guides de montagne ont empruntés

pendant des années deviennent soudainement impraticables.

Un réservoir d’eau vital: les glaciers suisses stockent 57 billions de litres d’eau potable.

Les glaciers, réservoirs d’eau

Le réchauffement pose également des problèmes aux bâtiments

situés en altitude. Là où le permafrost, sorte de glu glacée, dégèle

sous l’effet de la hausse des températures, la roche s’effrite ou

l’eau s’écoule. C’est pourquoi, durant l’été 2021, l’entreprise Saastal

Bergbahnen a procédé à une rénovation d’envergure de la galerie

d’accès au Metro Alpin pour un total de 4,5 millions de francs.

Les glaciers suisses constituent également un immense

réservoir d’eau potable. On estime qu’ils stockent au total

57 billions de litres d’eau. C’est plus que les volumes du lac de

Constance et du lac de Thoune réunis. Nulle part ailleurs que

dans la région de vacances Saas-Fee/Saastal, on n’est aussi

proche de ce monde glaciaire impressionnant. Inévitablement, on

marche sur les traces du changement climatique.

Sans voitures, depuis toujours

Les conséquences du réchauffement climatique se faisant nettement

sentir ici, la vallée de Saas fait beaucoup d’efforts pour que

les générations futures puissent elles aussi contempler ces géants

de glace. Ainsi, dès le début des années 1950, Saas-Fee a fait le

choix d’être un village sans voitures. Une dérogation fut accordée

pour le trajet en jeep de George Michael lors du tournage du clip

de son tube de Noël «Last Christmas». Depuis 2002, Saas-Fee

revendique en outre le label «Cité de l’énergie». Ce certificat est

décerné aux villes et communes qui s’engagent continuellement

en faveur d’une utilisation efficace de l’énergie, de la protection

du climat et de la promotion des énergies renouvelables. Les

communes ayant obtenu le label Cité de l’énergie encouragent

également une mobilité respectueuse de l’environnement. À

Saas-Fee, seules circulent nos voitures électriques bien connues

de tous. Les exceptions sont rares: citons par exemple le médecin

du village, les ambulances ou la police.

Avec sa charte énergétique et climatique, le village de

Saas-Fee s’est fixé des objectifs élevés pour l’avenir. Ainsi, la

consommation totale d’énergie doit être réduite, par étapes, de

70% jusqu’en 2050. Dans le même temps, la part des énergies renouvelables

doit être portée à 100%. Cela passera principalement

par la rénovation des bâtiments et la mise en place de panneaux

solaires. La vision: une réduction des émissions de CO2 responsables

de l’effet de serre à une tonne par habitant et par an d’ici

2050.

Le chauffage urbain chauffe la piscine couverte

Depuis 2015, un réseau de chauffage urbain est déjà en service

à Saas-Fee. Celui-ci se compose d’une pompe à chaleur air/eau

couplée à un réservoir souterrain. En été, la pompe est alimentée

par l’énergie solaire et la chaleur ainsi obtenue de l’air ambiant est

stockée de manière saisonnière dans le réservoir souterrain. En

hiver, cette chaleur peut être injectée dans le réseau de chauffage

urbain. L’auberge de jeunesse Aqua Allalin, par exemple, bénéficie

de ce processus. Elle est approvisionnée par le chauffage urbain.

À côté des défis sportifs qu’elle offre à ses visiteurs,

comme l’escalade et la randonnée alpine, la destination de vacances

Saas-Fee/Saastal a donc elle-même de sérieux défis à

relever. Tout est mis en œuvre pour que les générations futures

puissent elles aussi admirer le spectacle unique et envoûtant de

la glace bleue des immenses glaciers de la région.

Les Alpes se réchauffent deux fois plus que la moyenne mondiale.

Il existe de nombreux autres projets

durables dans la vallée de Saas.

saas-fee.ch/nachhaltigkeit

42 43


44

La photo de couverture représente l’arête nord du Weissmies,

avec le sommet en arrière-plan.

Photo: Frederik Kalbermatten

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!