03.06.2022 Views

GMFR_113

Guido Magazine numéro 113 - juin-juillet-août 2022 - Magazine gratuit pour les étudiants & les starters NICOLAS LACROIX: Le phénomène de tiktok débarque sur scène - CONSTANCE BRACKMAN: Le foot féminin se fait de plus en plus connaître - UN BELGE PREND LE LARGE: Le risque zéro n'existe pas en mer - NINA DERWAEL: je n'ai pas encore mis un pied sur le campus

Guido Magazine numéro 113 - juin-juillet-août 2022 - Magazine gratuit pour les étudiants & les starters

NICOLAS LACROIX: Le phénomène de tiktok débarque sur scène - CONSTANCE BRACKMAN: Le foot féminin se fait de plus en plus connaître - UN BELGE PREND LE LARGE: Le risque zéro n'existe pas en mer - NINA DERWAEL: je n'ai pas encore mis un pied sur le campus

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

NUMÉRO 113

21 ÈME ANNÉE

JUIN-JUILLET-AOÛT 2022

5X PAR AN

AFGIFTEKANTOOR GENT X

P 303748

MAGAZINE GRATUIT POUR LES ÉTUDIANTS & LES STARTERS

CONSTANCE

BRACKMAN

« LE FOOT FÉMININ

SE FAIT DE PLUS EN

PLUS CONNAÎTRE»

Un Belge

prend le

large

« LE RISQUE ZÉRO

N'EXISTE PAS

EN MER»

NINA

DERWAEL

« JE N'AI PAS ENCORE

MIS UN PIED SUR

LE CAMPUS»

Nicolas

Lacroix

Le phénomène de TikTok

débarque sur scène

• LA MONTAGNE EN ÉTÉ À ORCIÈRES: NOS 5 COUPS DE CŒUR

• 20 INDISPENSABLES POUR UN ÉTÉ INSOLITE

OU UN FESTIVAL RÉUSSI

• UN JOB D'ÉTUDIANT DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

À GAGNER

Un bon-cadeau

CASA de

500 euros

> www.guido.be



CONTENu

113

21ème année

juin-juillet-août 2022

Le prochain Guido Magazine

paraît le 19 septembre 2022

04 INTERVIEW ................................................ NICOLAS LACROIX

07 ACTU DES CAMPUS

14 MON ERASMUS ......................................... INÈS DANS LE MAINE

16 LES ANNÉES D'ÉTUDES .............................. NINA DERWAEL

18 VERY IMPORTANT STUDENT ...................... CONSTANCE BRACKMAN

22 VOYAGES .................................................. NOS 5 COUPS DE CŒUR

À ORCIÈRES

25 KOT À L'HONNEUR ..................................... LE KOTYLÉDON

28 GUIDO A TESTÉ ......................................... ORBIS AVENTURES

30 INSTAGRAM .............................................. UN BELGE PREND LE LARGE

33 JEUX ........................................................ GUIDOKU

34 CENTERFOLD ............................................ CALENDRIER DES FESTIVALS

36 LE TOUR DE BELGIQUE DES BRASSERIES .... BRASSERIES DE LIÈGE

40 FOOD ........................................................ 3 RECETTES

43 FOOD & DRINKS

44 CONCOURS

MÉDITERRANÉENNES

ET GOURMANDES

45 BINGE ....................................................... NOTRE SÉLECTION + 4 FILMS

NETFLIX À NE PAS MANQUER

48 TRENDS .................................................... UN SHOPPING INSOLITE POUR

UN ÉTÉ AU TOP &

LES INDISPENSABLES

POUR LES FESTIVALS D'ÉTÉ

52 GUIDO A TESTÉ ......................................... I LOVE JAPAN

54 MUSIQUE .................................................. CALEXICO

56 STARTERS ................................................. NAKI POWER

58 POSTULER ................................................. TON PREMIER SALAIRE &

COMMENT RÉPONDRE AUX

QUESTIONS DES RECRUTEURS?

62 ÉTUDIANT-ENTREPRENEUR ....................... JUST WOOD AND MORE

64 MON JOB D'ÉTUDIANT .............................. DANS UN HÔPITAL

PSYCHIATRIQUE

04

NICOLAS LACROIX

«Influenceur, j’ai

toujours trouvé

ce mot péjoratif,

toujours associé

à un bad buzz»

25

LE KOTYLÉDON

«Il faut être prêt

à donner de

sa personne pour

faire partie d'un

kot-à-projet»

30

UN BELGE PREND

LE LARGE

«Je trouve satisfaisant

le sentiment de liberté

et de déconnexion que

l’on ressent quand on

est seul sur l’eau»

62

JUST WOOD

AND MORE

«Commencer jeune

permet au projet

d’être stable et

viable assez vite»

44

À GAGNER

sur www.guido.be

66 JOBNEWS

MEMBRE DE

WE MEDIA

Lis le Guido Magazine en ligne sur www.guido.be

Aucun élément de cette édition ne peut être reproduit et/ou rendu public au moyen d’impression, de photocopie, de microfilm

ou d’une autre manière, sans l’autorisation écrite préalable de l’éditeur. Idées? Commentaires? Plaintes? Suggestions?

Envoie un mail à redaction@guido.be, faxe au 09/210.74.85 ou envoie un courrier à: Guido, Bruiloftstraat 127, 9050 Gand.

C O L O PHO N

GUIDO SA

Bruiloftstraat 127

9050 Gand

tél.: 09/210.74.84

fax: 09/210.74.85

e-mail: info@guido.be

www.guido.be

Guido Magazine est

imprimé à un tirage de

60.000 exemplaires.

Régie publicitaire:

09/210.74.84

e-mail: regie@guidooh.be

www.guidooh.be

Rédaction:

Sébastien Daloze

Herbert De Paepe

Nathan Donati

Sylvain Dubois

Axelle Fontaine

Christophe Thienpont

e-mail: redaction@guido.be

Rédaction finale:

Sébastien Daloze

Lay-out:

Koen Bruyñeel

Robbie Callens

Photo de couverture:

© Romain Garcin

Editeur responsable:

Wouter Van Cauwenberge,

Bruiloftstraat 127,

9050 Gand

juin | juillet | août 2022

3


INTERVIEW

NICOLAS

LACROIX

EST-IL TROP GENTIL?

4 juin | juillet | août 2022


Pendant le confinement, Nicolas Lacroix (@nicoenvrai) se fait remarquer sur le réseau TikTok en tant

que créateur de contenu humoristique. Co-produit par GuiHome vous détend, il lance sa toute première

tournée de spectacles. Grâce à ce tremplin, il organise son premier stand-up à Namur is a joke et c’est une

franche réussite. _ NATHAN DONATI

GUIDO: Quel a été ton parcours scolaire?

NICOLAS LACROIX: Je n’étais pas des plus brillants, je

voulais tout juste les 50% pour passer, j’ai toujours fait

ça. À l’école, j’ai étudié le webdesign et le graphisme à

Ciney avant de faire une 7 ème à l’IATA pour ne pas me

lancer dans un parcours universitaire. Je ne savais pas

si Vincent Taloche allait m’engager à temps plein ou

non. Il l’a fait et j’ai travaillé directement, j’avais 18 ans.

GUIDO: À partir de quel âge tu t’es dit

que tu voulais faire rire les gens?

NICOLAS LACROIX: Je pense que j’avais 6-7 ans, c’était

en famille, en petit comité, je faisais déjà des blagues.

Après ça, à l’école, en fin de journée les vendredis, les

profs me demandaient d’aller au tableau où je reprenais

des sketchs de François Pirette. C’est comme ça

que je me suis dit que j’adorais ça. J’adore le rire que

ça procure et le rire que ça peut me procurer aussi,

surtout aujourd’hui, on en a besoin.

GUIDO: Pourquoi avoir choisi le réseau TikTok?

NICOLAS LACROIX: Je ne connaissais pas ce réseau à

la base. Quand j’ai vu qu’il y avait du potentiel, et que

même en partant de rien avec zéro abonnement, tu

pouvais toucher directement plein de gens, j’ai choisi

de publier mes vidéos sur TikTok. Ici, le nombre

d’abonnés ne correspond pas au public que les vidéos

vont toucher au final.

GUIDO: Entre animateur, chroniqueur, acteur,

TikTokeur et humoriste, quelle différence

notable ressens-tu entre ces 5 métiers

au niveau de la liberté qu’ils te proposent?

NICOLAS LACROIX: TikTok, j’aime bien, c’est une grosse

liberté, je me dis que justement je peux agencer mes

vidéos pour voir les tendances etc. Les autres réseaux

sont plus complexes, on peut vite s’en prendre plein

la figure. La scène aussi, c’est une liberté, qui te permet

de faire rentrer les gens dans ton univers.

GUIDO: Malgré plus d’un million d’abonnés

sur TikTok, tu ne considères pas comme

un influenceur…

NICOLAS LACROIX: J’aime bien l’idée de créateur de

contenu, j’ai toujours trouvé le mot ‘influenceur’ péjoratif,

ça fait un peu Messmer: «je vais te demander de

dormir et hop tu vas dormir». Pour moi, c’est ça l’influence.

Quand on entend parler d’influenceurs, c’est toujours

parce qu’il y a eu un bad buzz derrière, la fille qui vend

l’eau de son bain ou le jeune homme qui twerke dans

les églises, c’est toujours ce mot qui est utilisé et ça

place tout le monde dans la même case.

GUIDO: Au niveau de la cadence de la sortie

de tes vidéos, tu fais toujours ça par plaisir

ou c’est pour suivre le rythme effréné

des réseaux d’aujourd’hui?

NICOLAS LACROIX: Non, je fais ça pour le plaisir, ce

sont des sujets qui me viennent comme ça, je ne fais

jamais ça par devoir, je réagis sur des choses quotidiennes

de la vie. >

«Si je sens qu’une vidéo

ne va pas bien passer,

je la supprime»

© Romain Garcin

juin | juillet | août 2022

5


INTERVIEW

GUIDO: Quelle est la vidéo qui a le mieux

marché pour toi?

NICOLAS LACROIX: C’était il n’y a pas longtemps, elle

a fait 6 millions de vues et c’était justement sur Ruby

Nikara et la vente de l’eau de son bain et c’était une

vidéo de questions/réponses. Je ne suis pas contre

mais je veux tourner ça en dérision, il y a un public

pour acheter ça mais ce n’est pas nous! (rires)

GUIDO: Ta vidéo qui a suscité le plus de débats?

NICOLAS LACROIX: Je n’en ai pas vraiment, j’essaie toujours

que ce soit bien vu vraiment, sauf une, que j’ai

retirée depuis. Celle d’une fille très très nue sur TikTok,

du coup j’ai fait un duo en faisant la blague «C’est pas

une tenue c’est une ‘T’es nue là’»… Ça ne s’est pas très bien

passé, on doit faire attention à tout vraiment. Si je sens

qu’une vidéo ne va pas bien passer, je la supprime.

GUIDO: Comment s’est passée la rencontre

entre GuiHome et toi?

NICOLAS LACROIX: Très bien! Un jour, il m’a envoyé un

message sur Instagram, j’étais content parce que je

le suis depuis ses débuts à l’école. Je le trouve très drôle

et il correspond vraiment à l’époque actuelle, c’est

frais et il utilise les réseaux aussi.

GUIDO: Qu’as-tu ressenti après avoir présenté

ton one-man-show dans le festival Namur is a joke?

NICOLAS LACROIX: J’étais heureux de pouvoir faire un

festival pareil, c’est ouf alors que c’est le tout début pour

moi. Parfois, je me torture en me demandant si tout cela

est vraiment mérité? Ça ne dure jamais longtemps parce

que je travaille beaucoup et j’essaie de relativiser, tout

va vite avec les réseaux aujourd’hui. J’aime avoir le temps

d’apprendre, petit à petit je tâte et je prends mes décisions.

GUIDO: Où puises-tu ton imagination

pour tes vidéos et tes sketchs?

NICOLAS LACROIX: Si je fais une vidéo en me disant que

je dois en faire une, elle ne sera pas dingue. Mais si par

exemple un truc me vient là, c’est bon, c’est instantané.

Je m’inspire le plus souvent de mon quotidien.

GUIDO: Ton spectacle s’appelle Trop gentil.

Considères-tu la gentillesse comme

une faiblesse en 2022?

NICOLAS LACROIX: Aujourd’hui, c’est quand même

compliqué et difficile de pouvoir dire «non». On peut

vite perdre du temps dans sa vie en ne sachant pas

dire non, et mon spectacle se base là-dessus.

GUIDO: Des autres projets après ta

première tournée de spectacles?

NICOLAS LACROIX: Si ce spectacle est mon plus gros

projet à ce jour, j’ai plein de projets tout le temps… Le

spectacle est lancé et j’ai envie de me poser un peu,

ce que je fais rarement. Si d’autres courts métrages

se proposent, je dirais «oui» parce que j’adore ça. J’aimerais

que mon spectacle progresse et je veux voir si

je peux l’amener le plus loin possible. Il n’y a jamais

de stabilité dans ce métier, c’est cela dont j’ai besoin

même si parfois ça me tracasse un peu et j’aimerais

que ce soit stable. Actuellement, je fais mes dates et

je prends du plaisir, c’est le plus important. •

«Influenceur, j’ai

toujours trouvé ce mot

péjoratif, toujours

associé à un bad buzz»

LA BIO EXPRESS DE

NICOLAS LACROIX

Nicolas a 25 ans. Originaire de Namur, il rêve

de planches depuis tout petit. Il avait le choix

entre la scène et la menuiserie mais il n’a jamais

été très doué en travaux manuels… Repéré sur

l’application TikTok pendant le confinement,

Nicolas Lacroix (@nicoenvrai) cumule actuellement

plus d’un million d’abonnés! Très vite,

il devient chroniqueur sur Vivacité dans Les

enfants de chœur, puis sur Tipik en radio et en

télévision, notamment dans l’émission L’internet

Show. Aujourd’hui, il revient plus en forme

que jamais avec son spectacle Trop gentil dans

toute la Belgique.

Plus d’infos sur nicolaslacroix.be

© Romain Garcin

6 juin | juillet | août 2022


ACTU DES CAMPUS

L’actu des campus! As-tu également quelque chose à dire? Organises-tu un événement hors du commun? As-tu été témoin d’un

truc louche sur ton campus? Les pages qui suivent sont pour toi! Envoie un mail à redaction@guido.be ou faxe tes infos au

09/210.74.85 et peut-être feront-elles partie de nos prochaines actus.

Des étudiants

de l'UCLouvain

sur Mars

Après deux années de pause forcée à

cause de la pandémie, la dixième équipe

UCLouvain to Mars est partie pour le

désert de l’Utah qui présente les conditions

les plus proches de celles présentes

sur Mars. La C r e w Th a r s i (composée s de

8 membres d’équipage) a ainsi pu mener

différentes missions d'études de la planète

Mars. Les missions étaient très

variées, passant de de la modélisation

du terrain par radar à l’expérience d’hypnose

du sommeil ou au fait de traiter

des fractures ouvertes sans aide extérieure.

Et si tu

étudiais dans

le métavers?

Tu connais certainement le métavers,

un univers virtuel dans lequel tu peux

évoluer sur Internet et vivre une vie

alternative en réalité augmentée. Dans

ce métavers, il est désormais également

possible de suivre des études! Grâce à

Kwark Education qui a créé le premier

métavers éducatif ouvert, MetaKwark.

Le but est d'y proposer un enseignement

accessible 24 heures sur 24 dans un

environnement 3D où les étudiants

pourront suivre des cours, travailler en

groupe, assister à une masterclass grâce

à des lunettes de réalité virtuelle. Cet

environnement

ouvert en permanence

permettra

de nombreux

échanges entre

étudiants et réduira

la sensation

de solitude que

peut donner le

distanciel.

Des sanctions

lourdes pour

les étudiants

fraudeurs

Il t'est déjà arrivé de penser à t'inventer

un diplôme pour accéder à des études?

Attention, l'ARES veille au grain! L’ARES,

l’Académie de Recherche et d’Enseignement

Supérieur, est un organisme administratif

utilisé par les établissements du

supérieur. Son but? Rechercher les faux

documents, diplômes remis aux administrations

éducatives. Depuis sa création,

plus de 150 étudiants ont été fichés. Et la

sanction peut être lourde pour ces étudiants,

allant jusqu'à 3 ans de suspension

d’inscription.

juin | juillet | août 2022

Texte > Sébastien Daloze et Axelle Fontaine

7


La saison des terrasses, festivals et chemises

à fleurs a sonné ! Et si vous vous lookiez en seconde main ?

Chic, pas cher, unique… et écologique, la fripe a tout pour plaire.

On connait justement une adresse parfaite pour faire le plein de looks à petits prix.

Enfin, 27 adresses parfaites. Il s’agit des magasins des Petits Riens.

Présents à Bruxelles et en Wallonie, leurs boutiques sont ouvertes à tou.te.s, avec

autant de belles marques que de pièces à prix doux commençant à 1€ ,2€ ou 3€.

Tour d’horizon de

leur sélection mode

1. 2. 3.

Accessoires à gogo

Casquettes, ceintures, foulards,

chaussures, bijoux, sac à dos ou sac

à main, les rayons des Petits Riens

regorgent d’accessoires en tous genres.

Souvent suspendus sur des support

récup. On adore !

Repéré : ce joyeux bric-à-brac de

bijoux & de chaussures sympas

Fringues pour femmes

L’été sera coloré ! On opte pour un

look tendance et vitaminé à coups

de jupes à fleurs, t-shirt légers, shorts

en jeans, ou de longues robes d’été.

Repéré : ce look frais parfait pour

l’été chaque pièce entre 4€ et 7€.

Vêtements hommes

Plutôt du genre jeans/t-shirt/pull à

capuche, ou plutôt blazer et polo ?

Peu importe, il y a de quoi ravir tous

ces messieurs.

Repéré : ces jeans Levi’s vintage

à partir de 12€

1


85 ans d’économie circulaire

& solidaire

Mi-juin, passez faire un tour dans l’un de leurs

nombreux magasins à Bruxelles, Liège, Wavre

ou Namur. Vous y découvrirez des looks vintage,

un concours unique, et des sacs édition limitée

pour fêter les 85 ans des Petits Riens !

Une nouvelle friperie

à Liège-Carré

Un nouveau concept-store avec des vêtements

vintage est né dans l’hypercentre de Liège.

120m² de plaisir alliant une sélection de fripes

vintage, des créations récup ainsi que des

marques plus classiques. Le tout trié de façon

unisexe.

OFFERTS*

VALABLE DANS L’UN DE NOS

27 MAGASINS DE SECONDE MAIN

BRUXELLES • LIÈGE • NAMUR • WAVRE

Foto > ...

*Pour tout achat de min. 20€. Offre non cumulable.

Valable jusqu’au 31/10/2022.


ACTU DES CAMPUS

Une première

en Europe à

la VUB

As-tu déjà rêvé de parler plusieurs langues

afin de pouvoir regarder un film en VO

sans sous-titres ou discuter avec les

Erasmus de ta fac? Dès septembre 2022,

le bachelier multilingue en études linguistiques

et littératures, ou MUBA,

permettra aux étudiants d’apprendre

jusqu’à cinq langues, dont deux en approfondissement.

En plus d’un séjour

Erasmus, un semestre axé sur les expériences

internationales est prévu. Si les

relations internationales et apprendre

de nombreuses langues étrangères en

immersion t'intéressent, n’hésite pas à

t'inscrire à ce cursus proposé à la VUB.

Des concours exclusifs, des actus hilarantes et nos

meilleures interviews? Like GUIDO-FR sur Facebook

Des étudiants

sur le front

ukrainien

Tu n'es pas sans savoir qu'une guerre

fait actuellement rage en Ukraine. Nikolai

Nizolav, un étudiant de Cambridge

de 19 ans, a décidé de partir dans son

pays d’origine afin de combattre les Russes

avec ses amis et compatriotes. Cependant,

cet étudiant en sciences naturelles n’a

pas pour projet d’abandonner ses études.

Pour cela, il a pris ses cours afin de pouvoir

les travailler durant son temps libre.

En espérant qu’il puisse passer ses examens

en distanciel.

Un étudiant

sauve des

milliers de

salamandres

Ce petit amphibien tacheté a touché le

cœur d’un étudiant en écologie de la

Northern Michigan University lorsqu’il

était en première année. Au fil du temps,

Eli Beri a réalisé de nombreuses études

sur cet animal. Ses amis et les habitants

de la ville de Marquette, Michigan, l’ont

aidé à sauver un maximum de ces animaux

si facilement fauchés par les

voitures, durant leur période de migration

en fermant une partie de la route

la nuit, par exemple, puisque cet animal

se déplace souvent de nuit. Grâce à lui,

Marquette organise chaque année,

pendant 6 semaines, un festival dédié

aux salamandres.

10

juin | juillet | août 2022


Une personne

totalement

sobre

obligatoire

lors des

baptêmes

d'étudiants

Dès la prochaine rentrée académique,

les baptêmes d'étudiants devraient être

davantage réglementés, a annoncé la

ministre de l'Enseignement Supérieur

Valérie Glatigny lors d'une réunion avec

les autorités compétentes. Parmi les

mesures, on peut notamment citer

l'obligation pour une personne de rester

totalement sobre pendant la durée de

l'activité, la désignation d'un agent de

sécurité formé aux premiers soins ainsi

que l'interdiction de toute forme de

sexisme ou de soumission à connotation

sexuelle, comme l'a indiqué la RTBF

sur son site Internet.

Les étudiants

de plus en plus

rançonnés

pendant le

blocus

Apparemment, la période de blocus semble

être prisée par les hackers. En effet, de plus

en plus d'étudiants sont actuellement la

cible des pirates informatiques, via le

principe de ransomware, un logiciel demandant

une rançon à l'utilisateur pour

décrypter ses documents les plus importants,

comme un mémoire, des cours ou

un travail de fin d'études. Pour éviter ce

genre de déconvenue, quelques conseils

sont à suivre scrupuleusement: ne jamais

cliquer sur un lien dont on n'est pas sûr

de son authenticité, réaliser des sauvegardes

régulières de tes documents importants

et investir dans un antivirus de qualité.

Tu veux mettre ton kot ou ton cercle à l'honneur dans

notre magazine? Envoie un mail à redaction@guido.be!

Un étudiant

américain

obtient son

diplôme

universitaire

avant d'avoir

fini ses études

secondaires

Carter Kilby n'est pas un étudiant ordinaire…

Alors qu'il a été diplômé le 7 mai

de l'Université d'Akron, il a dû attendre

deux semaines supplémentaires pour

que lui soit remis son diplôme secondaire

d'une école de l'Ohio. Cela a été rendu

possible grâce à un programme spécial

de l'État de l'Ohio qui permet aux jeunes

de 13 à 18 ans de suivre des cours dans le

supérieur à moindre coût. Pendant quelques

années, Carter a ainsi suivi plusieurs

cours de front et ambitionne aujourd'hui

à 18 ans de trouver un emploi dans le

domaine de l'informatique.

juin | juillet | août 2022

11


#StudentsForABetterWorld

UN ÉTÉ À LA CONQUÊTE DU MONDE AVEC ISIC/EYC

Cet été, on lâche le frein. Enfin! Tu peux maintenant partir à la conquête du monde, danser

dans les festivals d'été, découvrir de nouvelles cultures et te faire de nouveaux amis à

l'étranger. Et qui t'aide à réaliser tout cela? ISIC/EYC, évidemment.

Dernière chance: Donne ton avis et gagne

un voyage autour du monde

Jusqu'au 20 juin, ISIC/EYC sonde les envies des jeunes

et des étudiants pour l'été. Donne ton avis et tente ta

chance pour gagner un voyage autour du monde! On te

donne un aperçu des résultats avec ces 4 tendances qui

se dessinent déjà. Car ISIC/EYC est à ton écoute.

1) Les patrimoines UNESCO qui attirent le plus sont

les fjords norvégiens (35%), le Machu Picchu (34%)

et le Grand Canyon (32%).

Sais-tu que les étudiants ISIC/EYC économisent

sur des tas de patrimoines UNESCO?

2) 76% ont l'intention de prendre l'avion cet été, parmi

lesquels 67% opteront pour un vol longue distance.

Sais-tu que les étudiants ISIC/EYC membres

du Qatar Airways Student Club peuvent emmener

10 kg de bagages supplémentaires à bord?

3) Parler avec des gens de cultures différentes attire

80% des jeunes.

Sais-tu que les étudiants ISIC/EYC reçoivent

500 jetons gratuits dans l'app de chat

internationale Ablo?

4) Plus d'un quart (27%)

veut étudier à l'étranger.

Le facteur le plus

important à ce propos est

la culture/mentalité (69%),

suivi par la langue (58%).

Sais-tu que les étudiants

ISIC/EYC peuvent

profiter d'un Erasmus+

Assistance Pack?

Erasmus+ Assistance Pack

ISIC Virtual ID

+ app + hard copy

City & Mobility apps

• Multilingual City app

• FlixBus & Booking.com

discounts

• Qatar Airways Student Club

(with extra luggage and

free Wi-Fi)

Ablo app

Live translations

and video app

with verified

students

Debit

Mastercard

or Visa

Maestro

iPhone 8 64GB

Backup

ONLY

€ 195

12 juin | juillet | août 2022


#CrossBorderFriendship

Les voyages, c'est bien plus que prendre de belles

photos de paysages ensoleillés et de bâtiments historiques.

En vacances, on se fait des amis pour la vie, ce

qui tient réellement à cœur à ISIC/EYC.

Disneyland Paris

23€ +

de réduction

Le savais-tu?

... Tu reçois un cashback de 4% en plus d'une

réduction de 15% sur Booking.com.

... Tu profites d'une réduction de 20% sur le Paris Pass.

... Tu profites d'une réduction de 10% chez FlixBus.

... Tu profites d'une réduction minimum de 23 euros

sur les formules de e-tickets à Disneyland Paris.

#BecomeALocal

#BecomeALocal

Des touristes, il y en a assez. Un véritable voyageur

garde un esprit ouvert et s'immerge totalement dans

sa destination. Oui, tu peux aussi devenir un local,

même hors des frontières. ISIC/EYC s'occupe de tout

sur place, mais aussi avant ton départ.

#CulturalExchange

Apprendre à connaître et apprécier de nouvelles cultures,

cela va dans les deux sens. Pourquoi n'inviterais-tu

pas tes amis étrangers chez toi, pour leur faire

découvrir notre pays grâce à des avantages

exclusifs 1+1 selon notre slogan 'Invite a Friend'?

#InviteAFriend

Le savais-tu?

... Grâce à l'ISIC/EYC City Pass de Gand, tu reçois

des avantages 1+1 pour une excursion en bateau,

chez Leonidas, Goûts & Couleurs, Pizza Gök II,

la brasserie Gruut et d'autres lieux.

... Tu profites d'un avantage 1+1 sur une excursion

'Flanders Fields' de Quasimodo.

... Tu peux utiliser la même app ISIC/EYC

multilingue que tes amis étrangers.

SURFE SUR : WWW.ISIC.BE

OU WWW.ISIC.BE/MOSTWANTED

juin | juillet | août 2022

13


MON ERASMUS

Les voyages forment la jeunesse… On en veut pour preuve le récit des aventures d'Inès qui étudie

actuellement à l'Université du Maine pour son Master en Ingénieur biomédical. Voici les meilleurs

souvenirs de son séjour, résumés en cinq photos. _ SÉBASTIEN DALOZE

PRÉNOM:

ÂGE:

ÉTUDES:

LIEU DU SÉJOUR:

INÈS

23 ANS

MASTER EN

INGÉNIEUR BIOMÉDICAL

UNIVERSITÉ DU MAINE

«Ma première expérience au ski.

Je suis allée à Sugarloaf, dans le Nord

du Maine. Le ciel est toujours bleu

et le paysage est magnifique - même

s'il fait -10 degrés!.»

«Le Maine est l'une des industries

de homard les plus

rentables aux États-Unis.

Bar Harbor (sur la côte du

Maine) est un endroit très

touristique mais parfait pour

déguster un homard.»

«En novembre, j'ai

visité New York. La

ville est magnifique

avec les lumières de

Noël le soir et les

couleurs des arbres

en journée avec l'automne

qui s'achève.

J'ai aussi eu l'occasion

d'aller voir l'appartement

mythique de la

série Friends.»

«Washington est un autre

état de la Côte Ouest que j'ai

visité. À Seattle, j'ai pu voir

le tout premier Starbucks.»

«En 2019, je suis allée visiter San Francisco

pendant une semaine. C'est à sept

heures de vol du Maine et trois heures

de décalage horaire. La Côte Ouest est

magnifique. Sur cette photo, on peut

voir le fameux Golden Gate Bridge.»

14

juin | juillet | août 2022


WIN 20 TOP

EXPERIENCES

Post-COVID, ISIC/EYC <26 will make your dreams come true. You’ll be among the first to rediscover the world.

No limits, no borders, just the way your return to freedom should look like.

20 UNIQUE ISIC/EYC <26 TOP EXPERIENCES

(= 10 DUO-PACKS)

2x Long-distance Airline Ticket AND 2x access

to International Festival OR

Guided visit to UNESCO Heritage Site

3x2 International ISIC/EYC <26 Bootcamp ‘Become a Basque’

near superb Bilbao and San Sebastian in Spain

5x2 winners receive a duo-pack for a vibrant University City Trip

LAST CALL!

EXTRA

10 REFURBISHED IPHONES

OR SAMSUNG SMARTPHONES

Make your own choice of iPhone or Samsung refurbished

smartphones. These look and feel brand new, but are a

more sustainable choice and 25 x better for our planet.

LET US KNOW YOUR ‘TRAVEL & STUDY ABROAD’ EXIT PLANS:

START THE QUESTIONNAIRE VIA THIS QR-CODE


LES ANNÉES D'ÉTUDES DE…

NINA

LA CHAMPIONNE DE

GYMNASTIQUE

DERWAEL

Quand Nina Derwael n'est pas en train

de gagner des médailles d'or en gymnastique,

elle est plongée dans ses syllabus

car elle poursuit actuellement des

études en Event et Project Management à

la Arteveldehogeschool de Gand. Rencontre

avec une championne.

_ HERBERT DE PAEPE

«J'étais à la recherche de quelque chose qui

m'intéressait, surtout au niveau des matières,»

explique Nina. «J'ai d'abord envisagé de faire

les Sciences de la Communication, mais il y

avait trop de cours qui ne m'intéressaient pas

forcément. Je me suis dit: ça ne va pas le faire.

J'ai eu un coup de cœur immédiat pour les

études de Event et Project Management. Pour

celles-ci, je veux bien faire des efforts, entre

les entraînements.»

GUIDO: As-tu douté de la possibilité

de combiner les études et le sport

de haut niveau?

NINA: Pas vraiment, car je connais suffisamment

de personnes qui combinent sport de

haut niveau et études supérieures. On a un

horaire très flexible, ce qui est assez pratique.

Je peux choisir le nombre de crédits que je

prends, tout cela est bien organisé.

GUIDO: Tes études seront donc plus

longues que celles d'un étudiant moyen.

NINA: Beaucoup plus longues. Normalement,

ce sont des études en trois ans, mais j'ai

seulement fini ma première année après

trois ans.

GUIDO: Existe-t-il d'autres avantages

au statut d'étudiant-sportif de

haut niveau?

NINA: Si je ne peux pas être présente pendant

la session d'examens, je peux les reporter.

Je peux aussi réaliser les travaux de groupe

individuellement, s'il m'est impossible d'être

sur le campus. Nous avons la possibilité

de déplacer les délais en fonction de notre

calendrier sportif. On n'est aussi pas toujours

obligé d'être en classe.

Une résistance à l'alcool

d'un enfant de six ans

GUIDO: Ça ne te manque pas trop de ne pas

pouvoir participer aux guindailles étudiantes?

NINA: Pas vraiment, parce que j'ai une résistance à

l'alcool d'un enfant de six ans. (rires) En fait, quand

j'arrêterai la gymnastique, je serai encore jeune et je

pourrai rattraper ce genre de choses si nécessaire.

Mais je ne pense pas. Je n'ai pas ce genre de besoin.

J'ai un objectif clair à atteindre, et je préfère cela à ce

qui pourrait me manquer en termes de guindailles.

GUIDO: Comment les autres étudiants

ont-ils réagi quand ils ont réalisé qu'une

championne olympique était dans leur classe?

NINA: Cette année, je n'ai pas encore mis un pied sur le

campus. Comme l'année dernière à cause de la Covid.

Je n'ai donc aucune idée de l'identité de mes camarades

de classe. Tu vois, je ne mène pas vraiment une vie étudiante

normale. Je me concentre sur mes entraînements.

Mes études, c'est plutôt une activité secondaire.

© Alice Bown BV

16 juin | juillet | août 2022


© SBS Belgium

«Cette année, je n'ai pas encore mis un pied sur le campus»

GUIDO: Et avec les profs, ça se passe bien?

NINA: Ils sont généralement plutôt compréhensifs. Ils

me font savoir qu'ils comprennent si je ne peux pas

venir en classe, et ils proposent de m'aider si nécessaire.

Ils savent que je fais beaucoup d'auto-apprentissage

et je peux toujours leur envoyer un e-mail si

j'ai des questions.

Un 10 sur 20 est suffisant

GUIDO: Sans esprit de compétition,

tu n'aurais jamais décroché autant de médailles.

Cela t'aide aussi dans tes études?

NINA: Mon état d'esprit d'étudiante est totalement

différent de celui que j'ai en tant que sportive. Pour

mes études, un 10 sur 20 est suffisant, alors que je

vise beaucoup plus haut en tant que gymnaste. Ma

carrière sportive est la chose la plus importante pour

le moment. Mes études sont un plan de secours pour

l'avenir. J'ai trop peu de temps à disposition pour être

la meilleure dans mes études aussi.

GUIDO: Tu ne dois pas gagner de médaille d'or

dans ton école?

NINA: Non, ce n'est pas nécessaire. (rires)

GUIDO: Tu as pourtant trouvé du temps dans ton

agenda pour participer à la version flamande de

Danse avec les stars!

NINA: Si quelque chose ne s'inscrit pas dans mon programme

d'entraînement, je ne le fais pas. C'est aussi

simple que ça. M'entraîner reste ma priorité. Je regarde

tout ce qu'on me demande de faire pour voir si cela

me plaît et si cela me convient. Je ne veux pas faire

n'importe quoi. •

LE CONSEIL DE NINA

POUR ATTEINDRE LE TOP

«La persévérance. Si tu as un objectif

à atteindre, tu dois faire tout ce qu'il faut

pour y parvenir. Si tu n'es pas prêt à travailler

pour y arriver, tu n'y arriveras

jamais. Il faut accepter les choses qui sont

nécessaires pour arriver au sommet, même

si elles ne sont pas toujours agréables.»

juin | juillet | août 2022

17


VERY IMPORTANT STUDENT

CONSTANCE

BRACKMAN

FOOTBALLEUSE PRO AU STANDARD DE LIÈGE

Depuis quelques années, le football féminin a

la cote et vous êtes de plus en plus nombreux à

suivre les exploits de nos Red Flames (l’équivalent

des Diables Rouges chez les femmes). L’année

dernière, la joueuse du Standard

Constance Brackman a décroché sa première

sélection pour un match international. Nous

avons donné rendez-vous à cette dynamique

étudiante de 20 ans pour en savoir plus sur son

parcours. _ AXELLE FONTAINE

GUIDO: Depuis quel âge joues-tu au foot?

CONSTANCE: J’ai commencé le foot à l’âge de cinq ans

et demi. J’ai joué au RFC Rhinois, un petit club de

village. Après des sélections nationales pour les U15,

le Standard m’a repérée. J’ai d’abord refusé de les rejoindre

afin de rester avec les garçons, car on m’avait

toujours dit qu’avec les garçons, on apprenait plus. Je

suis restée une année supplémentaire avec les garçons

et je suis arrivée au Standard en U16, une année après. À

l’âge de 16 ans, je suis directement montée en équipe

première.

GUIDO: Lors de tes débuts dans le foot, tu

t’imaginais déjà jouer à un si haut niveau?

CONSTANCE: Non, je n’y pensais pas. Au début, c’était

vraiment un hobby - je regardais le foot avec ma maman

à la télévision - et je voulais essayer de jouer au

foot, mais pas dans l’optique de passer pro.

GUIDO: Le foot a donc toujours fait partie

de ta vie?

CONSTANCE: Depuis l’âge de mes cinq ans, je ne pense

qu’au foot. C’est foot, foot, foot. J’avais essayé de nombreux

sports, mais je préférais le foot. Même à l’école avec les

garçons, c’était le foot. Je ne pensais qu’à ça. Du coup

maintenant, c’est le foot, l’école et les amis. En dehors,

c’est assez compliqué de faire autre chose que le foot.

GUIDO: Quelles sont selon toi

les principales qualités à avoir pour

percer dans le foot féminin?

CONSTANCE: Pour percer dans le foot, je pense qu’il

faut se consacrer uniquement au foot avec beaucoup

de travail. Étant étudiante, c’est assez compliqué de

ne penser qu’au foot et de m’entrainer matin et soir.

C’est assez difficile de combiner les deux.

GUIDO: Tu poursuis des études de kinésithérapie.

C’est important pour toi de continuer tes études?

CONSTANCE: Je ne peux pas encore gagner ma vie uniquement

avec le foot. Du coup, il faut quand même

penser à avoir quelque chose à côté. Il y en a qui font

sans, mais ici en Belgique, on n’est pas beaucoup. Soit

elles travaillent, soit elles font des études. C’est important

aussi en cas de blessure, j’aurais alors quelque

chose à coté pour faire rentrer un salaire.

18 juin | juillet | août 2022


«On m’a toujours dit qu’on apprenait

plus avec les garçons»

GUIDO: Est-ce facile de jongler entre

le foot et tes études?

CONSTANCE: Non! (rires) Le foot prend beaucoup de

temps. Ici, on s’entraîne quatre à cinq fois par semaine

en plus du match. Dès que je rentre de l’école, je pars

à l’entraînement de 19h jusqu’à 21h-21h30. Après, je

dois commencer à étudier lorsque je rentre chez moi.

Ce n’est pas facile et très fatigant. Et le lendemain, je

dois retourner à l’école. Ce n’est pas facile à combiner.

En tant qu’étudiante sportive, j’ai fait un allégement.

Ce qui est bien avec un statut d’étudiant sportif, c’est

que l’on peut choisir les cours que l’on veut suivre

durant l’année. C’est ce que j’ai fait cette année pour

ma troisième année. C’était impossible de faire mes

stages tout en continuant le foot. Les stages, c’est de

8h à 18h la plupart du temps. J’ai alors enlevé les stages

de mon cursus, mon année est coupée en deux afin

de pouvoir combiner sport et études.

GUIDO: Que pensent les autres étudiants

de ta carrière sportive?

CONSTANCE: Ils sont assez bluffés que j’arrive à faire

mes études tout en pratiquant un sport à haut niveau.

Même ici avec l’équipe nationale, on a des stages. Par

exemple pendant le blocus, je suis en stage de foot. Du

coup, ils se demandent comment je fais pour étudier,

comment je fais pour réussir. Je pense que si tu n’as

pas d’organisation, tu ne sauras jamais réussir à faire

des études. >

«Mon année scolaire

est coupée en deux

pour combiner le

foot et les études»

juin | juillet | août 2022

19


VERY IMPORTANT STUDENT

«Depuis l'âge

de cinq ans,

je ne pense

qu'au foot»

GUIDO: Les professeurs suivent tes prestations?

CONSTANCE: Je n’en ai aucune idée. Je sais qu’en ayant

le statut, il y a un groupe où sont inscrits les résultats,

performances et prestations que l’on peut faire. Après,

je ne sais pas si les profs suivent les résultats.

GUIDO: On suppose que tu ne vis pas vraiment

une vie d’étudiante comme les autres. As-tu

une certaine hygiène de vie à respecter?

CONSTANCE: Oui, on est quand même suivi au niveau

de la nutrition, du poids ou encore des performances.

Comparé aux autres étudiants, tout ce qui est ‘guindailles’,

ce n’est pas trop mon truc. Une personne qui

veut viser le haut niveau ne peut pas faire des sorties

tous les jours ou avoir une mauvaise alimentation.

GUIDO: Tu as quand même déjà participé

à une guindaille étudiante?

CONSTANCE: Il n’y a pas longtemps, j’ai participé à la

Garden HEC. J’y suis allée avec des amis. Mais bon,

j’ai bu de l’eau à la place de la bière… J’ai pu m’amuser

avec mes potes vu que c’était en journée et que je n’avais

pas d’entrainement.

GUIDO: En juin 2021, tu as pu jouer avec

les Red Flames. Qu’as-tu ressenti lors

de cette première sélection?

CONSTANCE: C’était ma première sélection et c’était

assez chouette d’être sélectionnée dans un grand

groupe avec des joueuses de qualité de l’étranger. C’est

un autre niveau, ce n’est pas du tout la même chose.

C’est donc quand même impressionnant. C’était une

chouette expérience. J’ai été blessée en juin et en septembre

2021, donc je reprends petit à petit. Je viens

de faire mon premier stage avec les U23 ainsi que deux

matchs amicaux contre la France.

GUIDO: On ressent un engouement pour le foot

féminin depuis quelques années maintenant.

Nous supposons que c’est quelque chose qui

t’enthousiasme?

CONSTANCE: Le foot féminin commence de plus en

plus à se faire connaître. On a commencé à retransmettre

nos matchs à la télévision, ce qui est un grand

pas car avant, on n’entendait même pas parler du foot

féminin. On espère que ce sera une évolution positive

et que cela va rester comme ça.

GUIDO: Quels sont tes prochains défis sportifs ?

CONSTANCE: J’ai resigné avec le Standard pour deux

ans. Je vais donc finir mes études, mon contrat au

Standard et après on verra ce qui s’offre à moi… •

20 juin | juillet | août 2022


Brassée sur la terre des braves.

E.R.: Anthony R. Martin • chaussée de Charleroi 591 • 1410 Waterloo • Belgium I SG01XXII

waterloo-beer.be • fermedemontsaintjean.be

Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse.


voyages

NOS 5 ACTIVITÉS COUPS DE CŒUR À ORCIÈRES

La montagne, c’est une évidence l’hiver pour

une majorité d’étudiants qui y dévalent les

pentes enneigées après leur session de janvier.

Et si tu testais la montagne en été? Depuis

quelques années, les stations de sports d’hiver

se sont réinventées pour proposer un important

panel d’activités pendant les mois de juillet

et d’août. Comme Orcières que nous avons

testée (et approuvée) en version estivale.

_ SÉBASTIEN DALOZE

Nichée à 1850 mètres d’altitude dans la haute vallée du

Champsaur, Orcières se veut avant tout familiale et

sportive. Une station à taille humaine qui propose un

domaine skiable culminant à plus de 2700 mètres en

hiver! Pendant la belle saison, trois remontées mécaniques

permettent aux visiteurs de profiter d’un panorama à

couper le souffle sur le sommet du Drouvet (le point de

départ de l’incontournable balade des 6 Lacs, voir encadré).

Que tu sois fan de sensations fortes, de détente, de

gastronomie montagnarde ou de balades vivifiantes, tu

ne seras pas déçu par les multiples activités proposées

par la station en été. Voici notre Top 5!

22 Photos > © Gilles Baron (sauf paddle)

juin | juillet | août 2022


1.

Fendre l’air en tyrolienne

Le Roll’Air Cable peut se targuer d’être l’une des plus

grandes tyroliennes du monde. Au sommet du Drouvet,

elle emmène les plus téméraires pour une descente

vertigineuse de près de 2 kilomètres vers le Lac Long.

Un voyage (trop) rapide la tête la première qui procure

une sensation intense de liberté et une bonne bouffée

d’air frais pendant une minute et vingt secondes. Un

petit conseil au passage: évite d’ouvrir la bouche pendant

le voyage, au risque de gober quelques mouchettes

en passant!

Plus d’infos sur www.rollaircable.com

2.

Dévaler les pistes en VTT

S’il loue principalement des skis et des snowboards

en hiver, le Ski Center d’Orcières se réinvente l’été en

proposant des VTT (électriques ou non) et des trottinettes

(pour une approche plus sécurisante) pour

dévaler les pistes de la station. Au total, ce sont 100

kilomètres de tracés qui contentent aussi bien les

pros que les moins avertis. Comme pour les pistes de

ski, elles sont divisées en pistes vertes, bleues et rouges

accessibles au sommet des remontées mécaniques

du Drouvet ou de Rocherousse. Vérifie bien tes freins

avant de descendre, adopte la bonne position sur les

pédales et c’est parti pour des sensations de folie!

Plus d’infos sur www.ski-center-orcieres.fr 3.

Faire du paddle

sur un plan d’eau

Après une randonnée en haute montagne (voir encadré),

un rafraîchissement est toujours bienvenu! À la Base

de Loisirs, les activités aquatiques sont au rendez-vous.

Sur le lac de baignade, nous avons personnellement

opté pour le stand-up paddle, une première expérience

pour beaucoup d'entre nous. Si l'équilibre est difficile

à trouver au début, il ne faut pas plus de dix minutes

pour être à l’aise et facilement faire quelques tours du

lac. Si le paddle ne te dit rien, il est également possible

d’y faire du pédalo, du kayak ou des bulles aquatiques.

Plus d’infos sur www.orcieres.com >

juin | juillet | août 2022

23


voyages

QUATRE BALADES

INCONTOURNABLES

À ORCIÈRES

4.

Gambader avec les chèvres à

la Ferme des Cabrioles

La Ferme des Cabrioles permet une immersion dans

une exploitation caprine (des chèvres, donc!) avec

transformation fromagère. Des visites guidées de la

ferme sont proposées tout au long de l’été pour découvrir

l’agriculture de haute-montagne et toutes les

activités ayant trait à l’élevage et à la fabrication du

fromage. Après la visite de l’exploitation, direction

les alpages pour se retrouver nez à nez avec un troupeau.

Une rencontre cocasse avec les chèvres qui

semblent assez coutumières des selfies! Mais le must

de la visite reste la dégustation des différents fromages

de chèvre et de la bière brassée sur place, la sOrcière.

Plus d’infos sur www.fermedescabrioles.com

5.

Se rafraîchir à la patinoire

ou à la piscine

Si les activités de glisse te manquent pendant l’été,

tu peux toujours te réfugier à la patinoire d’Orcières

pour prendre le frais et faire quelques tours de piste

sur des musiques actuelles. Encore plus fun lors des

nocturnes très prisées par les ados de la région! Au

même endroit (le Complexe de Loisirs et de Détente),

la piscine permet de se délasser grâce à sa terrasse

extérieure avec vue panoramique sur les sommets ou

de s'éclater sur l'un de ses toboggans aquatiques.

La Balade des 6 Lacs

S’il ne devait en rester qu’une, ce serait

assurément celle-ci. Après avoir pris le

Télémix du Drouvet et profité de la magnifique

vue panoramique au sommet, c’est

parti pour une descente de 11 kilomètres

qui serpente - comme son nom l’indique - à

travers six lacs naturels d’altitude. Notre

préféré? Le Lac des Estaris où de superbes

photos sont possibles pour rendre tes amis

jaloux sur ton fil Instagram!

Le Saut du Laïre

Au départ du pittoresque village de Prapic,

cet aller-retour plutôt sportif (3 heures en

tout) t’emmène vers la magnifique Cascade

du Saut du Laïre à travers un chemin escarpé

et au dénivelé assez important. Mais

ça vaut le coup, crois-nous sur parole. Surtout

que sur les flancs des montagnes avant

de revenir au village de Prapic, tu apercevras

à coup sûr des marmottes en train de se

prélasser dans les champs environnants.

Le Chemin du Facteur

De ces quatre balades, c’est clairement la

plus fraîche car elle serpente le long du

ruisseau du Drac et dans la forêt située à

l’ubac, le versant frais de la montagne. Au

départ de la Base de Loisirs, cette boucle de

7 kilomètres t’emmène vers le village de

Serre-Eyraud par des chemins remplis de

framboisiers et fraisiers sauvages.

Le Refuge du Tourrond

Depuis le parking situé aux Fermonds, une

petite balade (4 kilomètres tout de même)

t’emmène vers le Refuge du Tourrond où tu

peux te sustenter avant de refaire le chemin

dans l'autre sens et donc de nouveau avaler

4 kilomètres pour retrouver ta voiture.

Depuis le refuge, tu peux allonger quelque

peu la randonnée pour aller admirer la

Cascade de la Pisse (oui, oui!) de plus près,

même si elle est déjà bien en vue depuis la

terrasse du restaurant.

Plus d’infos sur www.orcieres.com

24 Photo > © E. Vuylsteker

juin | juillet | août 2022


KOT À L'HONNEUR

Dans chaque numéro du Guido Magazine,

nous mettons un kot à l’honneur. Et c’est aujourd’hui

Céline du Kotylédon qui a accepté de

répondre à nos questions. _ SÉBASTIEN DALOZE

Pourquoi?

CÉLINE: C’était important

pour moi de m’investir dans

quelque chose durant mes

études et j’ai trouvé ça dans

le monde des KAP. Ensuite,

j’avais envie d’avoir une vie

communautaire plus importante

que dans les kots privés. Par exemple, on mange

ensemble les soirs de la semaine, on fait des Soupers-inter-KAP

(SIK) généralement 2 fois par semaine.

Cela permet de rencontrer beaucoup de personnes.

Le projet?

CÉLINE: Notre projet est que chacun puisse mieux

comprendre les plantes vertes. En effet, nous essayons

d’informer notre public sur l’environnement, le fonctionnement

et les diverses variétés de plantes qui

nous entourent.

Les activités?

CÉLINE: Nous organisons un forum aux boutures, des

fiches informatives chaque semaine sur les plantes

que nous postons sur les réseaux sociaux. De plus,

nous faisons des ateliers macramés de suspension

pour les plantes, des conférences et une visite des

serres de Louvain-la-Neuve. Nous avons également

organisé une vente de roses pour la Saint-Valentin et

nous projetons de faire un pack avec de plantes aromatiques.

Enfin, nous avons des permanences chaque

semaine pour la Croix Verte. Cette dernière permet

aux gens de venir soigner leurs plantes ou de les déposer

chez nous en leur absence.

Différent d’un kot ‘traditionnel’?

CÉLINE: Tout d’abord, il y a une vie communautaire

plus importante, comme je le disais plus haut. Il y a

également d’autres activités liées à la vie en KAP et/

ou au projet que nous ne retrouvons pas dans un kot

traditionnel. Ensuite, je pense qu’on lie davantage de

liens avec nos cokoteurs vu le temps passé ensemble

et qu’on partage le même intérêt pour notre projet

commun. Enfin, la Kapisterie est comme une grande

famille, on s’y sent facilement accueilli et bien.

Avantages et inconvénients?

CÉLINE: Les avantages de la vie en KAP sont les rencontres,

faire partie d’un projet, l’expérience et la vie

communautaire. Le plus grand désavantage est que

cette expérience demande beaucoup d’investissement

et de temps. Il faut être prêt à donner de sa personne.

Une anecdote?

CÉLINE: Si tu rentres au Kotylédon, tu auras l’impression

de te retrouver dans la forêt amazonienne. On

trouve des plantes dans chaque recoin du kot.

juin | juillet | août 2022

25


Chiapas

A

vez-vous déjà été à Phantasialand ? Ce parc à thème situé

à Brühl, près de Cologne, en Allemagne, propose de nombreuses

attractions et spectacles dans 6 mondes magnifiquement

décorés. Profitez des attractions uniques au monde, des

spectacles époustouflants et de spécialités culinaires. Nous vous

proposons 10 expériences à ne pas manquer !

1. ROOKBURGH

Commencez votre journée à Rookburgh,

avec un voyage à l‘époque des pionniers

de l‘aviation ! Dans ce nouveau monde

à thème vous attend F.L.Y., un flying

launch coaster qui vous donnera la véritable

sensation de voler en effleurant les

façades cette métropole étonnante.

2. CHIAPAS

Un peu plus loin, vous vous retrouvez

soudain au cœur du Mexique coloré. Vous trouverez ici le log flume

le plus raide du monde, Chiapas. Au cours d‘une expédition palpitante,

vous naviguez à travers des temples mayas inondés et descendez

en trombe des chutes d‘eau d‘une hauteur vertigineuse !

3. RIVER QUEST

Besoin de vous rafraîchir ? Embarquez alors avec River Quest, une

attraction aquatique comme vous n‘en avez jamais connue ! Montez

à bord de l‘un des bateaux à chauve-souris et flottez dans les caves

hantées et les galeries abandonnées d‘un ancien château inondé.

10 expériences

incontournables à

ne pas manquer !

Talocan

4. TARON

Prenez place dans Taron, l‘un des coasters à lancements multiples

les plus rapides du monde. En un clin d‘œil, vous serez catapulté

à une vitesse vertigineuse à travers le mystérieux village de Klugheim,

au-dessus de coulées de lave tourbillonnantes et de rochers

acérés. Après une telle poussée d‘adrénaline, vous pourrez vous offrir

une bière fraîche et bien méritée sur la place du village !

5. TALOCAN

Si vous voulez rester dans cette montée

d‘adrénaline, Talocan est un must ! Dans

cette attraction, vous vous livrerez au

tout-puissant Tlaloc, le dieu aztèque du

tonnerre, qui intimide ses victimes (et

les spectateurs) avec de gigantesques

fontaines d‘eau, des boules de feu brûlantes

et de puissants coups de tonnerre.

6. RESTAURANT UHRWERK

Dans le nouveau monde à thème de Rookburgh, vous trouverez le

Restaurant Uhrwerk. Prenez place dans le cadre charmant d‘un réfectoire

d‘un ancien usine et dégustez des spécialités faites maison

telles que des poké bowls tropicaux, des Rook-Burghers juteux ou

une pelletée de frites rustiques, chargées de délicieuses garnitures.

7. ROCK ON ICE

Dans l‘Arena de Fiesta, la température monte en flèche lorsque les

rock stars de Rock on Ice s‘élancent sur la glace. Profitez d‘un spec-


NOUVEAU

F.L.Y. - Le Flying Launch

Coaster de Rookburgh

tacle de patinage éblouissant, plein de puissance, de pirouettes et

de personnalité. Avec des chorégraphies époustouflantes, de superbes

tenues et des chansons rock qui font fondre la glace.

8. BLACK MAMBA

Dans Deep in Africa, la reine des serpents est à l‘affût de sa prochaine

proie : vous ! Le coaster inversé Black Mamba est rapide,

rapide comme l‘éclair, et vous entraîne à travers la jungle dense

jusqu‘à sa sombre tanière. Il est impossible de s‘en échapper !

9. CRAZY BATS

Mettez vos lunettes VR et plongez dans l‘aventure de votre vie avec

trois chauves-souris maladroites mais assez mignonnes ! Préparez-vous

à une fusion hilarante entre un film d‘animation de qualité

cinématographique et une montagne russe indoor, rendue possible

par la dernière génération de technologie de réalité virtuelle.

Black Mamba

10. HOTEL CHARLES LINDBERGH

Prolongez votre aventure dans Phantasialand en séjournant au

cœur de Rookburgh ! Réservez un séjour tout compris à l‘Hôtel

Charles Lindbergh et passez la nuit dans la cabine d‘un véritable

aéronaute. Réveillez-vous à côté de F.L.Y. et vivez l‘aventure aérienne

de vos rêves. En tant qu‘explorateur, vous bénéficierez de

nombreux avantages tels que l‘accès au parc et le demi-pension !

TENTEZ DE GAGNER

Des billets d‘entrée à Phantasialand

Guido offre à ses lecteurs des billets d‘entrée pour Phantasialand

! Voulez-vous savoir comment vous pouvez les gagner ? Rendezvous

vite sur la page du concours, plus loin dans ce numéro !

TEMPS DE TRAJET

Bruxelles : 2 u 30

Liège : 1 u 20

Namur : 1 u 50

S’informer & réserver

www.phantasialand.fr

Taron


GUIDO A TESTÉ…

UN ESCAPE GAME POUR SAUVER LE MONDE

Orbis Aventures, un nouveau concept français

d’escape games et d’activités immersives,

vient de s’implanter en Belgique, aux Galeries

Saint-Lambert de Liège. Le site haut en couleurs

et en promesses nous a mis l’eau à la

bouche. Il fallait qu’on teste ça! _ AXELLE FONTAINE

Grâce à un voyage dans le temps, nous voici débarqués

dans les années 1900 dans une rue londonienne. Notre

mission? Retrouver un artéfact puissant mais dangereux

pour l’homme. Les indices et missions s’enchaînant

à la vitesse de l’éclair, arriverons-nous à

sortir avec le fameux objet de nos recherches?

Le principe?

Le principe est assez simple et ne diffère des autres

escape games du genre. Un seul conseil: n’hésite par

trop longtemps à réserver via leur site web (voir encadré)

car leur agenda se remplit à la vitesse de la

lumière. C’est la rançon de la gloire! Une fois sur place,

après avoir déposé nos affaires dans un vestiaire et

avoir assisté au pitch de départ, on rentre dans la

pièce de jeu pour 60 minutes de recherche intense!

Le pitch?

On nous donne rendez-vous en 1910 à Londres, dans

Cavendish Street. Nous sommes à la recherche du

célèbre magicien Lucius Baltimore qui a disparu,

ainsi que de son artéfact. Une fois dans la pièce, des

costumes sont à notre disposition afin de pouvoir se

fondre dans le décor de l’époque. C’est parti pour une

heure de jeu dont on se souviendra longtemps!

28

juin | juillet | août 2022


Au cours de cette année académique, GUIDO a décidé de se la jouer testeur professionnel! Une nouvelle activité insolite, un produit miracle,

des vacances hors des sentiers battus ou un nouveau lieu sur ton campus, nous testerons tout ce qui est possible et imaginable! Si tu

lances un concept que tu aimerais soumettre à notre jugement, n’hésite pas à nous envoyer ta proposition à redaction@guido.be!

Notre verdict?

Guido a donc eu la chance de tester une des sept aventures

proposées par Orbis Aventures. Escape game,

réalité virtuelle, jeux de société, bar, restaurant… Cet

endroit nous plonge directement dans une ambiance

digne de Jumanji. Le décor est fabuleux et audacieux,

dans le style steampunk vu que cet endroit mélange

l’ancien, le brut avec ses décors mais avec des QR

codes pour le menu, le wifi sur place et des tablettes

pour les commandes.

Concernant le jeu en lui-même, on ne va pas vous

décrire le pitch en détails pour ne pas gâcher l’effet

de surprise. Il faut à tout prix ne pas vous spoiler ces

aventures qui sont si bien travaillées. Les participants

n’étaient pas tous coutumiers des escape games. Ceux

qui ne l’étaient pas en étaient bouche bée, de même

pour les initiés.

Au début de l’aventure, nos neurones ont eu du mal à se

connecter mais au fur et à mesure du temps, avec notre

équipe de choc (et un peu d’aide de temps en temps),

nous avons failli battre le record qui était de 36 minutes.

Nous l’avons manqué de quatre petites minutes…

Comme tu peux le constater, nous avons adoré le

concept, les lieux, l’accueil… Le seul petit bémol: on

n’a eu l’occasion de ne faire qu’une salle. On aurait

aimé tout tester! •

7 SALLES D’AVENTURE

IMMERSIVES

Nous avons choisi de faire une salle Dead

End, l’une des sept salles d’aventures de

l’endroit. Mais il n’y a pas que ça. Comme

dit plus haut, il y a aussi un bar et un restaurant

où tu peux aller manger un bout

ou boire un verre dans un décor hallucinant

sans obligation de faire une aventure.

Il y a également une partie réservée aux

jeux de société où 500 jeux sont proposés.

Ce ne sont pas des jeux ‘classiques’ mais ils

ont divers thèmes. Pour un forfait de 4 € (5

€ pour les étudiants avec une boisson offerte),

vous pouvez jouer toute la journée. Orbis

Aventures ouvre ses portes à 11h et les ferme

à minuit, il y a donc moyen de jouer à beaucoup

de jeux et de se faire de magnifiques

souvenirs.

Chaque mois, des activités spéciales sont

organisées. Si ça t’intéresse, n’hésite pas à

checker leurs réseaux sociaux ou leur site

web pour suivre les actualités du moment.

Plus d’infos sur orbisaventures.com

juin | juillet | août 2022 29


INSTAGRAM

Un Belge

prend le large

© Nicolas Touzé

Après avoir passé un été à baigner dans le monde de la course au large en préparant des bateaux, Sacha

Vandenbrouck (23 ans), étudiant en Master en ingénieur électromécanique à l’ECAM, s’est rapidement

pris au jeu et a tenté sa chance. C’est ainsi que la grande aventure Un Belge prend le large a vu le jour, largement

relayée sur les réseaux sociaux. Sacha nous explique sa passion pour la navigation. _ SÉBASTIEN DALOZE

«Je trouve satisfaisant

le sentiment de liberté

et de déconnexion que

l’on ressent quand on

est seul sur l’eau»

SACHA: Quand j’étais petit, avec mes parents on partait

souvent en vacances dans le Morbihan en Bretagne.

C’est dans ce coin qu’on trouve la majorité des bateaux

de course au large et moi je trouvais ça fascinant, ces

énormes bateaux! Lors d’une sortie en mer sur le bateau

d’amis de mes parents, j’ai passé la journée à la

barre. Voyant que ça me plaisait, ils ont décidé de

m’inscrire à un stage ADEPS et c’est là que j’ai commencé

à vraiment apprendre. Je devais avoir 9 ans

lors de mon premier stage et c’était sur un Optimist.

30 juin | juillet | août 2022


@UN_BELGE_PREND_LE_LARGE

GUIDO: Comment ont réagi tes parents

face à cette passion pour la mer?

SACHA: Ils m’ont toujours soutenu dans mes projets

et je n’ai jamais eu l’impression que ça leur posait

problème que je parte en mer. Ils ont toujours accepté

de m’inscrire à des stages et ils ne m’ont jamais

empêché d’aller naviguer. Je crois qu’au début ils

pouvaient être un peu inquiets mais j’essaie de donner

des nouvelles régulièrement quand on capte du réseau

et puis avec l’AIS, ils peuvent suivre la position en

temps réel des bateaux sur lesquels je navigue, ce qui

rassure aussi.

GUIDO: Quelles sont selon toi les principales

qualités d’un bon skipper?

SACHA: Pour moi, la première qualité d’un skipper est

de savoir rester humble ainsi que de connaitre ses

propres limites et celles du bateau (ou de l’équipage

s’il y en a un). Il faut également avoir un bon esprit

critique et d’analyse afin de pouvoir anticiper un

maximum ce qui va se passer à bord. En équipage, le

côté humain est très important car on passe beaucoup

de temps ensemble dans un espace restreint.

GUIDO: Mesures-tu les dangers

inhérents à cette discipline?

SACHA: Il est vrai qu’il peut y avoir des dangers, que

ce soient des avaries techniques telles qu’un démâtage

ou des blessures. On garde quand même ça dans un

coin de la tête mais on ne peut pas penser qu’à ça.

Sinon, on n’irait jamais en mer. Le risque zéro n’existe

pas mais on fait le maximum pour éviter les problèmes.

GUIDO: Tu es également étudiant en Master

à l’ECAM, comment gères-tu tes études

en complément de tes aventures en mer?

SACHA: La plupart du temps que je passe sur l’eau, c’est

pendant les vacances; donc ça ne pose pas trop de

problèmes. Pour le reste, je fais mon master sur une

période un peu plus étalée. J’ai donc des moments

avec moins de cours et j’en profite pour naviguer.

Après, je rate parfois aussi les cours pour partir sur

l’un ou l’autre projet nautique. Ça n’aide pas forcément

à réussir les cours mais j’apprends tout autant de

choses. En octobre dernier, j’avais la possibilité d’aller

à Malte pour courir la Rolex Middle Sea Race (ndlr: une

course de 606 milles au départ de Malte pour faire un

tour de la Sicile avec un retour à Malte) en double mais

je devais rater des cours obligatoires. En discutant

avec la direction, on a trouvé des arrangements et j’ai

eu le feu vert pour y aller.

GUIDO: Pourquoi avoir eu envie de lancer

un compte Facebook et Instagram pour

relater tes aventures?

SACHA: Autrefois, être un marin, c’était surtout être

navigateur et bricoleur. Maintenant, pour pouvoir

avoir un projet de voile, il faut en plus de savoir naviguer

être bon dans des domaines techniques mais

également en communication. Pour pouvoir toucher

des partenaires, se démarquer des autres projets, il

faut une histoire à raconter et les réseaux sociaux

sont un bon outil pour ça. De plus, j’ai remarqué que

les gens en Belgique ne connaissent pas bien le monde

marin. Ce qui se passe sur l’eau, c’est quelque chose

de mystérieux pour les terriens.

GUIDO: Tu fais partie du club de voile

Royal ULYC…

SACHA: Le Royal ULYC est un club de voile de la Fédération

Francophone de Yachting Belge (FFYB) mais

également un kot-à-projet de Louvain-la-Neuve. Le

club est géré par une quinzaine d’étudiants. Le but

premier est de faire découvrir la voile aux étudiants

avec des activités telles que les sorties en Mer du Nord

et les stages d’été en Bretagne sur le bateau du club.

C’est également une grande famille partageant une

passion commune: la mer et la navigation. J’ai fait

partie du comité de gestion pendant deux ans de 2018

à 2020. Maintenant, je suis skipper bénévole et j’encadre

des sorties à Nieuport.

GUIDO: Quelles sont les principales compétitions

auxquelles tu as participé pour le moment?

SACHA: Pour le moment, j’ai fait pas mal de régates qu’on

appelle inshore. Ensuite, il y a les régates offshore avec

une grande distance à parcourir sur plusieurs jours. La

plus grosse course que j’ai faite est la Rolex Middle Sea

Race en double sur un bateau de 50 pieds >

juin | juillet | août 2022

31


INSTAGRAM

(15,24 mètres). Pour cet été, les projets c’est de participer

à la Drheam-Cup, le grand prix de France de

course au large. Un parcours de 600 milles entre

Cherbourg, l’Angleterre et la Trinité-sur-Mer. Mais

aussi le Tour du Finistère avec un équipage jeune

composé d’amis rencontrés sur les pontons.

GUIDO: Tu as déjà fait des transats en solitaire?

SACHA: Actuellement, non. La plus longue navigation

que j’ai faite c’est un convoyage entre La Rochelle et

le Sud de la France en passant par le détroit de Gibraltar.

C’était en double à bord d’un Class40 (ndlr: un

bateau de course de 40 pieds qui participe à des courses

telles que la Route du Rhum ou la Transat Jacques Vabre)

et on a fait 1600 milles (3000 km), soit une demi-transat

en 9 jours. Niveau navigation en solitaire, je n’ai

pas encore eu beaucoup l’occasion d’en faire mais ça

ne me fait pas forcément peur. Je trouve même satisfaisant

le sentiment de liberté et de déconnexion que

l’on ressent quand on est seul sur l’eau. Après, quand

on navigue en double, on fonctionne selon un système

de quarts: pendant que l’un veille sur le pont, l’autre

est au repos et on alterne par période de deux heures

sauf s’il y a des manœuvres à faire. On passe donc

plus de temps tout seul qu’avec l’autre personne.

GUIDO: As-tu encore d’autres rêves inavoués

de transats ou de course en solitaire?

SACHA: Des rêves, j’en ai plein. Maintenant, à moi d’essayer

de faire en sorte qu’ils se réalisent. Peut-être une mini

transat un peu plus tard quand je serai dans les bonnes

conditions pour mener mon projet. Sinon, c’est vrai que

de prendre le départ d’une course mythique comme la

Transat Jacques Vabre en double ou la Route du Rhum au

moins une fois reste un rêve dans un coin de ma tête. •

«Le risque zéro

n’existe pas en mer»

LES 3 CONSEILS

DE SACHA À CEUX

QUI RÊVENT DE

PRENDRE LE LARGE

«Il ne faut pas penser que naviguer, c’est quelque

chose qui est inaccessible ou réservé à certaines

personnes. Généralement, les gens sont très

ouverts avec l’envie de partager. En allant sur

des pontons et en discutant avec quelques

personnes, il y a facilement moyen de trouver

quelqu’un pour t’emmener en mer.»

«Les gens souvent hésitent à sortir car ils sont

en manque d’équipiers. La meilleure façon

d’apprendre, c’est d’aller sur l’eau et faire des

milles en variant les expériences et les bateaux.»

«Les rêves peuvent être réalisés si on s’en donne les

moyens! Ça prendra peut-être du temps, de l’énergie

mais rien n’est impossible si on le veut vraiment!»

32 juin | juillet | août 2022


jeux

GUIDOKU

Qui ne connaît pas encore le Sudoku? Pour ceux qui auraient loupé ce nouveau phénomène, la règle

est simple. En partant des chiffres déjà inscrits, tu dois essayer de remplir la grille de manière à ce

que chaque ligne, chaque colonne et chaque carré de 3 sur 3 contiennent une seule fois les chiffres

de 1 à 9. Pas besoin d'être fort en maths, il s'agit juste d'un jeu de logique et de patience!

Facile

4

2 5 1 9

3 1 2 5

7 6 5 8

3 7 5 6

6 5 8 4

2 6 7 9

5 1 9 2

8

moyen

1 5 3

4 6 7 2

7 2 4

4 3 1 8

7 2 6

9 8 3 4

8 2 7

2 5 9 3

6 3 5

difficile

2 3 9 1

4 7 2

1 4 3

1 2 5

4 1 7 5 9

5 4 6

8 5 3

5 1 7

2 7 3 6

juin | juillet | août 2022

33


centerfold

RIP ME

OUT &

HANG

ME UP

L’agenda

Guido des

JUIN 2022

16-19 JUIN Graspop metal meeting DESSEL Scorpions, The Offspring, Deep Purple graspop.com

17-19 JUIN Live is Live ZEEBRUGGE Mika, dEUS, Duran Duran liveislive.be

19 JUIN Werchter boutique WERCHTER Gorillaz, Stromae, Years & Years werchterboutique.be

24 - 25 JUIN grensrock MENEN Novastar, School is Cool, Absynthe Minded grensrock.be

24-26 JUIN Couleur café BRUXELLES Caballero & Jeanjass, Shaggy, Zwangere Guy couleurcafe.be

25 JUIN TW Classic WERCHTER Placebo, Whispering Sons, Nick Cave And The Bad Seeds twclassic.be

30 JUIN - 3 JUILLET Rock Werchter WERCHTER Metallica, Imagine Dragons, Red Hot Chili Peppers rockwerchter.be

30 JUIN - 24 JUILLET Arena5 BRUXELLES Vianney, MC Solaar, Polo & Pan arena5.be

JUILLET 2022

1 - 3 JUILLET Paradise City PERK Ash Lauryn, Ben Ufo, Alex Medina paradisecity.be

7 - 16 JUILLET Gent Jazz GAND Sting, Agnes Obel, Ibrahim Maalouf gentjazz.com

7 - 10 JUILLET Les ardentes LIÈGE Stromae, Orelsan, Megan Thee Stallion lesardentes.be

8-10 JUILLET Cactus Festival BRUGES Franz Ferdinand, Balthazar, Supergrass cactusfestival.be

8-10 JUILLET lasemo ENGHIEN Girls In Hawaii, Tim Dup, Ben Mazué lasemo.be


8-10 JUILLET Baudet’stival BERTRIX Mustii, Julien Doré, Claire Laffut baudetstival.be

13-17 JUILLET Dour festival DOUR Roméo Elvis, Angèle, Booba dourfestival.eu

15-31 JUILLET Tomorrowland BOOM Kungs, Armin van Buuren, Henri PFR tomorrowland.com

20-23 JUILLET Francofolies de spa SPA Doria D, Calogero, Clara Luciani francofolies.be

28-31 JUILLET Esperanzah! FLOREFFE Gaël Faye, Rodrigo y Gabriela, Asaf Avidan esperanzah.be

28-31 JUILLET suikerrock TIRLEMONT The Chemical Brothers, Therapy?, White Lies suikerrock.be

29-31 JUILLET Les gens d’ere ERE Kendji Girac, Christophe Maé, Henri PFR lesgensdere.be

AOÛT 2022

5-7 AOÛT Festival dranouter DRANOUTER Zaz, Intergalactic Lovers, Tindersticks festivaldranouter.be

5-7 AOÛT Ronquières festival RONQUIÈRES Julien Doré, Orelsan, dEUS ronquieresfestival.be

5-14 AOÛT Lokerse feesten LOKEREN Kings Of Leon, Black Eyed Peas, Snow Patrol lokersefeesten.be

18-21 AOÛT Pukkelpop KIEWIT Selah Sue, Arctic Monkeys, Sean Paul pukkelpop.be

20 AOÛT Metal Méan Festival MÉAN Dark Angel, Demolition Hammer, Hulder metalmean.be

26-28 AOÛT Les solidarités NAMUR Clara Luciani, Grand Corps Malade, Hoshi lafetedessolidarites.be

26-28 AOÛT Scène-sur-sambre ABBAYE

D’AULINE

Kid Noize, Calogero, Henri PFR scenesursambre.be


LE TOUR DE BELGIQUE DES BRASSERIES

Cette année, nous partons à la découverte des

brasseries qui font la renommée de nos régions.

Pour cette édition, nous avons rendu

visite aux Brasseries de Liège. On fait le tour

du propriétaire en compagnie de Kevin

Crutzen, 29 ans, qui, après avoir réalisé son

stage dans la brasserie, n'en est plus jamais

parti! «J’ai fait des études de biochimie. Vu que

j'avais envie de travailler au moins une fois dans

ma vie dans la production avant de faire du laboratoire,

j’ai contacté le responsable de Brassez-vous

pour faire mon stage chez eux. Je suis

tombé amoureux de la passion du métier. J’ai donc

continué l’aventure après mon stage.»

_ AXELLE FONTAINE

L'histoire

«Nous avions créé une brasserie à Rocourt fin 2014

pour brasser la Legia sur Liège. Assez rapidement,

l’unité de production de 2000 hectolitres par an est

arrivée à terme. On a rendu le business plan aux acheteurs

de la Grand Poste pour une brasserie de 10.000

hectolitres en plein centre de Liège, avec un bar qui

accompagnera le food market pour l’espace public. Le

chantier a commencé en septembre 2018 pour s’achever

par un premier brassage en mars 2021. Le but est

de produire de la bière liégeoise pour les Liégeois et

toute autre personne qui souhaite venir à Liège.»

Deux pôles distincts

«Il y a deux pôles dans la brasserie. Un pôle production

et commercial, et un pôle horeca qui sert de la bière 7

jours sur 7, de 11 heures à minuit. Pour la partie production,

on est sept et pour le bar, ils sont quinze.»

Des produits locaux

«Notre but est de produire avec des produits les plus

locaux possible. On a un circuit court qui est assez

fabuleux. De plus, on a à cœur de créer des événements

privés ou publics. C’est un grand bâtiment où il y a

beaucoup de choses qui bougent. C’est un beau lieu

qui permet le partage entre les étudiants.»

Post-Covid

«Comme tout le monde, on ne savait pas où on allait

en mars 2020. Il y a d’abord eu beaucoup de craintes

et de peur, notamment dans les magasins. Les gestionnaires

des magasins s’arrangeaient afin d’avoir davan-

36 juin | juillet | août 2022


«On brasse entre 40 et 50 bières différentes par an»

tage de produits de première nécessité que des bières.

Aussi, il est impossible de faire du télétravail en brasserie.

On a dû arrêter la brasserie lorsque le lockdown

a été instauré. La brasserie a été à l'arrêt pendant quatre

semaines. L’avantage, c'était que la partie fermentation

était déjà en fabrication. On avait un autre projet qui

était de fermer notre brasserie à Rocourt pour démarrer

la seconde. Tout en ne sachant pas si on allait produire

à 100% avec la deuxième brasserie. On a alors

décidé de faire énormément de stock, dans le but d’avoir

un ‘trésor de guerre’ et de l’épuiser au fur et à mesure

du lancement de la brasserie.»

Une grande variété de bières

«Notre gamme principale, c'est la Legia (la pils, la Legia

fruitée, la Legia ambrée et la Legia triple). Elles sont trouvables

dans presque tous les commerces en région liégeoise.

On essaie aussi de les vendre en dehors de la province.

En plus de cela, il existe des éditions limitées. Ce sont

des produits qui sont présents dans les réseaux spécialisés

ou dans l’horeca. Et il y a également des bières de

saisons. Nous avons aussi des produits personnalisés.

On va y retrouver des brasseries qui n’ont pas la capacité

de fabriquer leurs bières mais on peut également trouver

des associations, des salles de concert, des salles de cinéma,

des restaurants qui souhaitent se démarquer en

ayant leurs propres produits, leur propre identité.»

Petit Poucet face aux

grandes structures?

«Financièrement, c’est impossible de rivaliser avec

de grands groupes comme InBev. Ce n’est même pas

la même chose. La seule chose qui nous rassemble

est que l’on fait des bières à la base, mais tout le reste

est absolument différent. Dans la brasserie

artisanale, ce qui coûte le plus cher, ce sont les

employés. On ne saurait donc jamais rivaliser avec ce

que proposent des grands groupes. Cependant, on a

l'avantage de la proximité avec le client.»

Le secret de la bière parfaite?

«Le travail du brasseur est primordial avec le choix des

matières premières. Il faut travailler avec des matières

premières nobles. L’eau et le marketing sont également

importants. Une bonne bouteille, une bonne étiquette et

un bon packaging sont la somme d’une bonne bière.»

Les nouveautés

«La Legia Hype Hay est sortie en mai, c’est un produit

qui rentre dans notre gamme classique. Pour le printemps,

on a aussi une session à 4%. Les sessions sont

des bières assez légères mais très aromatiques. On a

également sorti une nouvelle pils, la Lemon Tree, une

bière de saison plus sèche mais très désaltérante. Et

divers produits pour diverses start-ups.»

TU VEUX VISITER

LES BRASSERIES

DE LIÈGE AVEC TON

CERCLE D'ÉTUDIANTS?

C'EST POSSIBLE!

Tu as envie d'en savoir plus sur le processus de

fabrication des bières de Liège? Pas de problème,

Brasseries de Liège propose deux types de visites,

que tu veuilles venir seul(e) ou avec ton cercle

d'étudiants. «Les visites publiques peuvent être

réservées sur notre site Internet (ndlr: 10 euros par

personne avec deux verres de dégustation de 20cl).

Pour les groupes privés, il est plus facile de passer

via notre adresse mail info@bdl.beer. On propose

alors des visites plus flexibles. On peut organiser

des repas, des cocktails… On est très flexible!»

Plus d'infos sur bdl.beer

juin | juillet | août 2022

37




food

À LA DÉCOUVERTE DES SPÉCIALITÉS

italiennes

3 RECETTES

MÉDITERRANÉENNES

ET GOURMANDES

Fusillone froids, Culatello,

kiwi et fromage de chèvre

INGRÉDIENTS POUR 1 PERSONNE:

• 100g de fusillone

• 1 kiwi

• 7/8 tranches

de Culatello

• Sel et huile d'olive

PRÉPARATION:

• Mixez le fromage de chèvre avec le lait jusqu'à ce qu'il soit lisse

et homogène, puis assaisonnez avec un peu d'huile et une pincée

de sel.

• Placez quelques tranches de Culatello sur du papier sulfurisé,

faites-les cuire au micro-ondes à mi-puissance jusqu'à ce qu'elles

soient croustillantes.

• Faites cuire les fusillone jusqu'à ce qu'elles soient al dente. Lorsqu'elles

sont cuites, placez-les dans un bol. Assaisonnez avec du

sel et ajoutez un filet d’huile d’olive.

• Dressez la sauce au fromage de chèvre sur le fond de l’assiette

ensuite disposez les fusillone en paires dispersées et déposez les

tranches de Culatello sur chaque paire.

• Apportez une touche de fraicheur en ajoutant des dés de kiwi.

Le Culatello: Le roi

de la charcuterie

italienne

Le Culatello est une des charcuteries les

plus prestigieuses de la tradition italienne

et présente des caractéristiques uniques.

Originaire de la région de Parme, il est

considéré comme le roi de la charcuterie

italienne car les parties qui le composent

proviennent du meilleur des cuisses de

porc. Son goût délicat et son parfum

intense se marient parfaitement avec du

fromage frais et des kiwis.

40

juin | juillet | août 2022


méconnues

Dans le cadre du programme européen Trust Your Taste, on vous propose de redécouvrir trois spécialités

méditerranéennes mises à l'honneur dans ces trois recettes gourmandes. _ SÉBASTIEN DALOZE

Strudel salé au Speck

et aux champignons

INGRÉDIENTS POUR

4 PERSONNES:

• Pâte brisée

• 200g de girolles

• 200g de trompettes

de la mort

• 400g de pleurotes

• 1 gousse d'ail

• 200g de Speck

• 1 pomme de terre

• 4 cuillères à soupe

d'huile d'olive

• Sel et poivre

PRÉPARATION:

• Épluchez la pomme de terre et coupez-la en petits cubes. Faitesles

ensuite cuire dans de l’eau bouillante. Coupez le Speck en

tranches épaisses, puis en petits cubes et faites de même avec

le fromage. Mettez de côté.

• Dans une grande poêle, faites revenir les morceaux de Speck dans

l'huile d’olive, en veillant à ce qu'ils ne deviennent pas trop foncés.

Une fois qu'ils sont bien dorés, les retirer et les mettre de côté.

• Dans la même poêle, faites revenir les champignons avec la gousse

d'ail. Une fois cuits, laissez refroidir, retirez l'ail et mélangez avec

les pommes de terre et les morceaux de Speck.

• Étalez un grand tissu sur le plan de travail, farinez-le bien et

étalez la pâte directement dessus en un rectangle fin et régulier.

• Répartissez la garniture aux champignons et au Speck sur toute

la surface, en laissant quelques centimètres de libre sur les bords,

et terminez par le fromage en dés. En soulevant les bords, enroulez

le strudel (la pâte) sur lui-même, puis fermez les extrémités.

• Déposez délicatement le strudel sur une plaque de cuisson tapissée,

le badigeonner de jaune d'œuf mélangé à du lait et le

faire cuire au four pendant environ 45 minutes.

Le Speck: Le délice

du Nord de l'Italie

Originaire du Nord de l’Italie dans la province

de Bolzano, le Speck est un classique

fort apprécié tant pour sa saveur puissante

et épicée que pour ses atouts nutritionnels.

Le Speck provient de la cuisse désossée

du porc. Ce lard de caractère peut se

déguster tel quel ou s’associer dans des

préparations chaudes. Fumé et fort en

goût, intégré à un plat de pâtes aux

champignons, il relèvera les saveurs délicatement.

Bonheur et gourmandise

assurés. >

juin | juillet | août 2022

41


food

Salsiccie italiennes rôties

dans des feuilles de citron

INGRÉDIENTS POUR

4 PERSONNES:

• 8 salsiccie italiennes

(éventuellement parfumées

au fenouil)

• Le jus de 2 citrons jaunes

• Environ 20 feuilles de citron

• Un demi-verre

de vin blanc sec

(facultatif)

• Poivre

PRÉPARATION:

• Placez une couche de feuilles de citron (bien lavées mais pas

séchées) au fond de la poêle, placez la saucisse en spirale dessus,

arrosez avec le jus de deux citrons et couvrez avec une deuxième

couche de feuilles citron.

• Ensuite, mettez la poêle à feu doux, versez le vin blanc et couvrez

en pressant le couvercle contre la couche supérieure des feuilles.

• Laissez cuire pendant environ 10 minutes, puis retournez les Salsiccie

et laissez cuire pendant 5 minutes supplémentaires avec le

couvercle.

• Retirez le couvercle et laissez le liquide de cuisson s’évaporer et

servez. En accompagnement, optez pour une salade de saison.

Le Salsiccie: Un

classique italien

À chaque région italienne, sa spécialité

porcine. Direction le Nord de l’Italie dans

la région de la Lombardie pour y découvrir

la salsiccia. Un produit typique de la

gastronomie italienne, très apprécié et

consommé sur tout le territoire italien,

mais pas que. Son goût si subtil est dû à

un délicieux mélange d’épices. Voyage

gustatif garanti.

42

juin | juillet | août 2022


food & drinks

Une pâte à

tartiner

croustillante

made in Italy

On laisse tomber les pâtes à tartiner

traditionnelles et on choisit une variante

bio venue tout droit de l'Italie! Les pâtes

à tartiner Nocciolata accueillent une

petite nouvelle dans leur assortiment:

la croustillante et surprenante Nocciolata

Crunchy, avec de délicieux petits

morceaux de noisettes torréfiées pour

une touche naturelle et croquante.

Cuisiner les yeux fermés ou en binôme en utilisant

seulement une main? C'est le nouveau défi des Crazy

Cooking Games proposés par Oh-Chef!

Un nouvel

assortiment

estival chez

Foodmaker

Foodmaker, la chaîne de restos sains,

produit également des repas ultrafrais

préparés par des chefs de renom. Pour

l'été, ce sont quatre femmes chefs qui ont

imaginé au total 22 nouvelles créations,

dont 9 nouveaux plats à emporter disponibles

chez Delhaize, notamment.

Le nouveau

mystère du

Fanta rose

Tu avais réussi à percer le mystère du

Fanta bleu l'an dernier? La marque de

boissons rafraîchissantes te remet au

défi en ce printemps avec un nouveau

Fanta rose mystérieux dont tu découvriras

peut-être les ingrédients qui le composent.

Lance l'enquête sur la plateforme

#WhatTheFanta.

juin | juillet | août 2022

43


CONCOURS

Un bon-cadeau de 500 € à gagner chez CASA

Que tu aies besoin de nouveaux meubles pour pimper ton kot pour la prochaine

année académique ou envie de relooker ton jardin avec une nouvelle déco

surprenante, la réponse à tes moindres coups de folie se trouve chez CASA!

Grâce à notre bon-cadeau de 500 € (oui, oui, tu as bien lu!), plus besoin de

maîtriser ta fièvre acheteuse et c'est parti pour un shopping de folie!

5x4 tickets d'une journée

à gagner dans l'un des

paradis aquatiques Lago

Quoi de mieux qu'une virée entre potes à

la piscine pour se rafraîchir pendant l'été?

Invite tes trois meilleurs potes, sélectionne

le paradis aquatique Lago de ton choix et

c'est parti pour une journée de fun sur les

toboggans et rivières sauvages ou un moment

de détente dans leur espace bien-être

avec sauna et hammam.

2 Fatboys

Lamzac à gagner

Le sortir de son sac, le remplir d'air et ensuite se

prélasser sur la plage ou sur la prairie de ton festival préféré:

voici une bonne excuse pour chiller au cours de l'été prochain.

Nous avons deux Fatboys Lamzac de GUIDO à vous faire gagner!

UN ÉTÉ RELAX OU HYPERACTIF?

À TOI DE CHOISIR AVEC

SURFE SUR GUIDO.BE/CONCOURS POUR PARTICIPER!

5x4 tickets d'entrée

pour Phantasialand

à gagner

Le plus féerique des parcs d'attractions

est sans conteste Phantasialand (en Allemagne)

qui te propose son lot de loopings

décoiffants et autres attractions vertigineuses

à deux petites heures de Bruxelles.

Pour une journée remplie de sensations

fortes à profusion, tu sais ce qu'il te reste

à faire. Participe à ce concours, croise les

doigts pour gagner et invite trois amis

qui n'ont pas froid aux yeux!

15 x 2 tickets de

cinéma à gagner

Que tu préfères une comédie romantique

ou un film d'action musclé, ce concours

est fait pour toi. Tu peux en effet choisir

ton film! Commande déjà le pop-corn,

réserve ta place et rends-toi dans le

cinéma Kinepolis de ton choix. Mais

n’oublie quand même pas

de gagner! 15 gagnants

auront ainsi la chance

de profiter d'une

chouette séance

ciné à deux!

Gagne 2

braséros Guido

Les soirées d'été qui s'éternisent

peuvent rapidement se rafraîchir…

Si tu veux continuer à taper la discut'

avec tes potes sous un ciel étoilé,

rien de mieux que ce braséro Guido

pour créer une ambiance de feu de

camp propice aux révélations les

plus croustillantes. Deux gagnants

repartiront avec un braséro.

44 juin | juillet | août 2022


BINGE

4 films

à ne pas manquer sur

Netflix

Netflix est pour beaucoup synonyme de 'binge-watching' de séries à volonté. On en oublierait

presque que ce géant du streaming produit également des films. Et parmi ces

Netflix Original Movies, on trouve quelques petites perles. _ HERBERT DE PAEPE

POUR FRISSONNER

Svart Krabba

(Black Crab)

Quand un ancien réalisateur

de pubs décide

de faire ses débuts au cinéma, on peut généralement

compter sur un film où la forme prime sur le

contenu. C'est bien le cas du thriller de guerre

hyper stylé Svart Krabba du Suédois Adam Berg.

Une guerre scandinave non spécifiée est décrite

de manière claustrophobe, avec une mission secrète

de rebelles sur des patins (oui!) comme élément

de tension original. Noomi Rapace joue avec son

intensité habituelle, prépare-toi donc pour un

moment fort de cinéma.

POUR RÉFLÉCHIR

Trust No One:

The Hunt for

the Crypto King

Qui sont les geeks boutonneux

qui font fortune en négociant des bitcoins

derrière leur ordinateur portable? Nous ne les connaissons

pas personnellement, mais ce documentaire

Netflix de Luke Sewell montre le revers de la médaille

de ceux qui ont perdu tout ce qu'ils possédaient. Le

film met en lumière certaines des victimes désespérées

du crypto-escroc canadien Gerry Cotten, qui a

détourné jusqu'à 250 millions de dollars d'investisseurs

en bitcoins et a littéralement emporté leur argent

dans sa tombe lorsqu'il est mort dans des circonstances

(suspectes) en Inde. Déconcertant!

POUR RIRE

The Bubble

Enfin, rire, c'est un grand

mot… Il fut un temps où

nous étions assurés

d'hurler de rire à chaque

film de Judd Apatow. Pourtant, les blagues réussies

se comptent sur les doigts d'une main dans cette

farce poussive sur des acteurs blasés mis en quarantaine

sur le plateau de tournage de la suite

d'un film d'horreur. Apatow s'est apparemment

inspiré des conditions de tournage de Jurassic

World: Dominion, mais - malgré un casting de

stars - cela ne donne rien qui vaille la peine d'être

regardé. Mais peut-être que ce film n'était qu'une

vitrine pour la fille d'Apatow, Iris, qui est la seule

à sortir du lot.

POUR ROCKER

Metal Lords

Lorsque les pontes de

Netflix ont racheté à HBO

D.B. Weiss et David Benioff

- le duo derrière Game of

Thrones -, ils ne pensaient sans doute pas que D.B.

Weiss leur proposerait un film pour adolescents

qui se résume en grande partie à une copie conforme

de School of Rock, mais sans Jack Black. Deux lycéens

ringards qui veulent monter un groupe de métal

enchaînent les malentendus, embarquent la fille

la moins populaire de la classe… Mais tout finit

bien dans Battle of the Bands. Même si on compte

quelques bonnes répliques et l'apparition des musiciens

Tom Morello, Kirk Hammett, Rob Halford

et Scott Ian, ce genre de film, on l'a déjà vu une

bonne dizaine de fois!

juin | juillet | août 2022

45


BINGE

FILM

Spencer

UNE SAISON 2

DE OUF POUR

'CELEBRITY

HUNTED' SUR

AMAZON PRIME

Actuellement en tournage,

la deuxième saison de Celebrity

Hunted envoie du lourd

avec un casting trois étoiles

composé notamment de Jarry,

Michou, Inoxtag, Jenifer,

McFly et Carlito. Ces personnalités

auront dix jours pour

disparaître des radars et ne

pas se faire repérer par des

as de l'espionnage.

À l'hagiographique Diana de 2013 avec Naomi

Watts, on préfère nettement le Spencer de 2021

de Pablo Larrain. Tenant davantage de la fable

stylisée que du biopic traditionnel, ce film se

concentre sur les dernières festivités de Noël

de la Princesse de Galles alors que les relations

se détériorent avec son mari, le Prince Charles.

Kristen Stewart tient peut-être là le rôle de

sa vie.

Disponible en VOD

FILM

Slalom

Alors qu'elle vient d'intégrer une école de skiétudes

à Bourg-Saint-Maurice, une jeune fille

de quinze ans va rapidement tomber sous le

charme de son entraîneur (Jérémie Renier,

toujours impeccable). Peu à peu, elle enchaîne

les succès alors que l'emprise de son coach se

fait de plus en plus forte. Pour un premier

long-métrage, la réalisatrice Charlène Favier

frappe fort en livrant un film troublant, parfois

dérangeant mais qui questionne habilement

les frontières du consentement.

Disponible sur Sooner.be

SÉRIE

Madeleine Collins

Habituée dernièrement aux grands rôles chez

des réalisateurs prestigieux aussi différents

que Guillaume Canet (voir ci-contre), Paul

Verhoeven, Régis Roinsard ou Albert Dupontel,

Virginie Efira accepte aussi de prendre la

tête d'affiche de films plus confidentiels mais

non dénués d'intérêt. C'est le cas de ce thriller

psychologique hitchcockien dans lequel elle

sublime tous les plans grâce à sa fabuleuse

interprétation d'une femme qui vit une double

vie auprès de deux maris différents.

Disponible en VOD, DVD et sur Sooner.be

46 Texte > Sébastien Daloze

juin | juillet | août 2022


FILM

Last Night in Soho

LE TOP 10 DES

SÉRIES AVEC LE

PLUS DE

PLACEMENTS DE

PRODUITS*

Ce thriller psychologique qui ne ressemble à

aucun autre nous replonge dans le Londres des

années 60. Par l'entremise d'une jeune étudiante

passionnée de mode qui entre dans la peau

d'une star montante des swinging sixities. Si ce

monde fantasmé lui fait envie de prime abord,

elle va rapidement se rendre compte que tout

n'est pas aussi rose qu'il n'y paraît. Désarçonnant,

Last Night in Soho n'est jamais là où on l'attend.

Et c'est tant mieux!

Disponible en VOD

1. The Office: 1448

placements de produits

2. Seinfeld: 867

placements de produits

3. Sex and the City: 806

placements de produits

4. Friends: 773

placements de produits

5. Ballers: 651

placements de produits

6. Billions: 614

placements de produits

7. Superstore: 594

placements de produits

8. Cobra Kai: 412

placements de produits

9. Silicon Valley: 401

placements de produits

10. Stranger Things:

330 placements

de produits

* Chiffres d'une récente

étude de Sortlist

FILM

Lui

C'est assez troublant de découvrir aujourd'hui

ce film réalisé par Guillaume Canet pendant

le confinement. Car s'il ausculte le mal-être

d'un homme et la fatigue de son couple, impossible

de ne pas faire de rapprochement

avec sa récente séparation d'avec Marion

Cotillard. Après la comédie trash (Rock'n'Roll)

et le suspense haletant (Ne le dis à personne),

le réalisateur s'offre une véritable séance de

psy d'une heure trente. Un film très intéressant

même s'il souffre de quelques longueurs.

Disponible sur Sooner.be

FILM

House of Gucci

Lady Gaga s'est investie corps et âme pour

entrer dans la peau de Patrizia Reggiani,

celle par qui le scandale est arrivé. En épousant

l'héritier de la fortune de la célèbre

marque de mode italienne, elle a réussi à

s'offrir la vie de luxe à laquelle elle avait

toujours rêvé. Mais chaque médaille a son

revers et l'arriviste va rapidement tomber

de son piédestal. Ce biopic de la famille Gucci

est passionnant et tellement ahurissant

qu'on se prend à démêler le vrai du faux dès

les premières notes du générique de fin.

Disponible en VOD

juin | juillet | août 2022

47


TRENDS

Les indispensables

pour les

FESTIVALS D'ÉTÉ

1

2

3

4

5

1. Tente une

personne de

Trekmates

A.S.Adventure

(119,95 euros)

2. Chaise pliante

de Robens

A.S.Adventure

(30,95 euros)

3. Station de

recharge

de Hawk

Eco-Logisch

(225 euros)

4. Crème solaire

végan en stick

de We Love

the Planet

Eco-Logisch

(16,50 euros)

5. Sac à dos

imperméable

de Sinji

Bol (21,95 euros)

48

juin | juillet | août 2022


6

7

8

9

10

6. Haut de bikini

de O'Neill

Zalando

(35,99 euros)

7. Cache-tétons

en forme de

cœur de

Bye Bra

Bol (21,90 euros)

8. Sandales

fleuries de

Keddo

Zalando

(39,99 euros)

9. Chapeauparasol

de Yono

Bol (15,95 euros)

10. Porte-gobelet

de Hold Ub

Bol (12,95 euros)

juin | juillet | août 2022 49


TRENDS

AMAZON TRICKS:

Un shopping

insolite pour

un été au top

1 2

3 4

1. Gourde

intelligente

HIDRATE SPARK

(79,99 €)

2. Machine à

crème glacée,

sorbets et

yaourts glacés

ASDVB

(46,77 €)

3. Oreiller

gonflable

de voyage

TREKOLOGY

(18,99 €)

4. Mini

humidificateur

DERSHARA

(14,99 €)

5. Sac de voyage

pour chaussures

WANLIAN

(18,49 €)

50

Selection > Axelle Fontaine

juin | juillet | août 2022


5 6

7

8

9 10

6. Coffre-fort

portable

WACCET

(30,99 €)

7. Ventilateur

de poche

QCHOMEE

(18,32 €)

8. Rouleau à glace

pour les yeux et

le visage

LATME

(14,95 €)

9. Chapeau

de paille

ZUMUII

(13,99 €)

10. Ouvre-bouteille

magnétique

SUOXU

(12,99 €)

juin | juillet | août 2022 51


GUIDO A TESTÉ…

I LOVE

JAPAN

LE PAYS DU SOLEIL LEVANT

DÉBARQUE EN BELGIQUE!

Après Toutankhamon et Napoléon qui ont fait respectivement 180.000 et 60.000 visiteurs,

I Love Japan, l’exposition aux 1001 facettes du Japon, a pris place à la Gare des Guillemins

depuis le 2 avril dernier. Guido y est allé jeter un œil et te donne son avis sur

cette expo temporaire. _ AXELLE FONTAINE

Le principe?

L’exposition retrace la culture japonaise. À partir de

l’époque des samouraïs, des shoguns en nous montrant

des armures ainsi que leurs armes (katanas ou

sabres). Grâce aux informations en-dessous des objets

ou des œuvres, on peut aisément suivre l’avancée de

l’art dans le temps au Pays du Soleil Levant.

Le pitch?

Dès le début, on est propulsé dans un autre monde. Une

fois le guichet d’entrée passé, on avance sur un pont

et - hop! - nous voilà dans l’exposition. À notre gauche

se trouve une maquette d’un paysage japonais. Tandis

qu’à notre droite, on peut observer une réplique du

sanctuaire Fushimi Inari, l’allée Torii reconnaissable

par ses poteaux orange vif avec des écritures japonaises.

Le torii symbolise, d’un point de vue spirituel,

le fait que nous quittions le monde des humains pour

celui des divinités. Ici, nous quittons la Belgique,

notre gare et notre péket régional pour rejoindre l’art

japonais et le saké (au magasin en fin de visite)

pour quelque temps. On passe par diverses époques

via des objets bien connus du grand public comme

les armures des guerriers, des katanas, des origamis,

les mangas, le cosplay et les jeux vidéo….

Dans les premiers temps, on ressent cette ambiance

typique des pays asiatiques où l’univers de la famille

est très important. Cet empire encore féodal nous

ouvre légèrement ses portes afin de nous expliquer

52

juin | juillet | août 2022


la cérémonie du thé et le kintsugi ou l’art traditionnel

de réparer des objets cassés avec de l’or. Mais on passe

très vite à de l’art moderne comme des grandes maisons

de couture avec Kenzo ou de nombreuses toiles

d’art animalier contemporain pour poursuivre sur le

cinéma, les jeux vidéo, des tenues de cosplay avant

de finir sur une salle d’arcade avec plusieurs jeux

vidéo toujours en état de fonctionnement.

Notre verdict?

Guido a donc eu la possibilité d’aller voir cette exposition

qui promettait énormément. Surtout si tu es

un habitué des lieux. Cependant, on doit avouer avoir

ressenti une légère déception. I Love Japan est une

exposition pour un public qui n’est pas connaisseur

des pratiques et/ou de la culture nipponne.

La culture nipponne se divise en deux, avec la culture

traditionnelle dite féodale par certains, présente dans

tout l’archipel jusqu’à l’ère Meïji (1868-1912). Cette

période fit rentrer le japon dans l’ère de la modernisation.

Cependant, cette modernisation n’est toujours

pas d’actualité dans l’ensemble des îles et des villes

du Japon. C’est un pays qui avance en deux temps. Tout

comme la Chine et la Corée du Sud.

Ce qui t’est proposé dans l’expo relève plus de la culture

secondaire grâce à laquelle le pays est connu à l’heure

actuelle pour le jeune public. Différents animés des

années 80-90 sont présentés, tout comme le cinéma

et les fameux Game Boys dont toute personne née dans

les nineties était friande. Pour un public qui a déjà

regardé des films tels que Le dernier samouraï ou encore

Le voyage de Chihiro, cette exposition risque de

ne pas réellement vous passionner.

Par contre, si tu n’es pas connaisseur de ce monde et

que tu adores les décors un peu spéciaux, différents

de ceux que l’on peut voir dans nos musées, cet endroit

est fait pour toi. Des décors instagrammables où on

peut se perdre plusieurs dizaines de minutes avant

de retourner à notre fameux décor de notre bonne

vieille Gare des Guillemins.

Plus d’infos sur www.europaexpo.be

UN NOUVEAU

CONCEPT-STORE

JAPONAIS À LIÈGE

Pour les adeptes ou les petits curieux, un

nouveau concept-store dédié au Japon va ouvrir

ses portes à la Rue des Carmes (au numéro

26 pour être précis). Wabi Sabi sera heureux

de vous faire découvrir les lieux qui feront office

de bar, de boutique et d’épicerie.

juin | juillet | août 2022

Foto > ... 53


musique

CALEXICO

Avec un dixième album lumineux et coloré,

Joey Burns et John Convertino nous emmènent

au cœur de l’Arizona. Gorgé de soleil et de mélodies

accrocheuses, El Mirador est une réussite

majeure et l’album le plus homogène du

groupe américain. Entretien avec Joey Burns,

chanteur-guitariste et co-fondateur du duo.

_ CHRISTOPHE THIENPONT

GUIDO: Cet album est très coloré et très léger.

On sent beaucoup de plaisir et d’envie…

JOEY: Nous avons longtemps été séparés par les confinements.

Une fois que nous avons pu nous retrouver,

les retrouvailles ont été intenses. En rejouant ensemble,

la magie a opéré immédiatement. Comme toujours,

en fait. Le simple fait de nous retrouver à Tucson –

dans le home studio de notre claviériste Sergio Mendoza

- et de passer des heures à refaire le monde et

jouer ensemble, c’était juste génial. Ce plaisir, on

l’entend sur cet album. Et je suis également impatient

de transposer les chansons sur scène.

GUIDO: Même si Calexico, c’est officiellement

John et Joey, il y a comme toujours une kyrielle

de collaborations et d’influences sur cet album!

JOEY: Calexico, c’est un groupe à géométrie variable.

Nous vivons dans une bulle créative ouverte sur le

monde et les autres artistes. Sur cet album, tu retrouves

bien entendu la plupart des musiciens avec qui nous

collaborons habituellement, mais aussi la parolière

Pieta Brown, la chanteuse guatémaltèque Gaby Moreno,

l’Espagnol Jairo Zavala, le producteur mexicain

Camilo Lara ou encore Sam Beam, du groupe Iron &

Wine. Ce qui caractérise Calexico, c’est que tout est

toujours possible. Notre musique ne connaît pas de

frontières.

54

Photos > © Holly Andres

juin | juillet | août 2022


«Notre musique ne connaît pas de frontières»

GUIDO: Même si El Mirador est très joyeux

musicalement, Calexico demeure un projet

engagé politiquement…

JOEY: À partir du moment où tu exprimes des idées,

ce que tu ressens, ton propos est politique. Calexico

a toujours été un groupe engagé et cela ne changera

pas. Un titre comme Cumbia Peninsula évoque les

frontières. Entre les pays bien sûr, les États-Unis et le

Mexique, mais aussi les frontières entre les hommes

et les femmes. Le titre El Mirador fait référence à une

tour qui se trouve sur un site archéologique maya

situé à quelques kilomètres de la frontière mexicaine.

Elle domine la canopée tel un phare protecteur. J’aime

cette image du phare protecteur. Notre monde traverse

une période de remous. Face aux bouleversements

politiques et écologiques, la musique et la poésie ont

un rôle important à jouer. La culture, c’est un peu

comme un phare. En tant que musiciens, nous pouvons

apporter de l’espoir, et c’est terriblement important.

GUIDO: Même après plus de 25 années

d’existence, vous ne jouez jamais la carte

de la nostalgie?

JOEY: J’ai le sentiment que le groupe bonifie avec le

temps, que nous n’avons jamais été aussi créatifs.

Très sincèrement, j’aime beaucoup les tournées bestof

ou aller voir un groupe jouer l’entièreté d’un ancien

album devenu culte. Je suis allé voir Television jouer

l’entièreté de Marquee Moon et j’ai passé un très bon

moment. Mais aujourd’hui, nous avons surtout envie

de créer, d’expérimenter… L’heure n’est pas à la nostalgie,

nous avons envie d’aller de l’avant.

GUIDO: Vous repartez à l’assaut des scènes du

monde entier. Avec le groupe au grand complet?

Vous inviterez des artistes locaux à se joindre

à vous sur scène?

JOEY: Après la période de crise que nous venons de

connaître, il aurait été raisonnable de jouer avec un

groupe en version réduite. Mais John et moi avions

trop envie de nous retrouver tous ensemble avec le

groupe au complet. En discutant avec toi, une idée me

vient à l’esprit… Dans le passé, nous avons invité Françoiz

Breut sur scène. J’aimerais faire un jour une

petite tournée européenne en formation réduite – juste

avec John, Sergio (Mendoza) et moi – et inviter des

artistes locaux à jouer avec nous. On pourrait même

enregistrer quelques titres avec ces artistes et sortir

un album comme témoignage de cette tournée.

GUIDO: Vous avez enregistré un album de Noël

en 2020. Vous ne manquez décidément pas de

projets et d’idées!

JOEY: Nous avons envie de partage, d’ouverture. Je

vais te confier un autre projet auquel je pense sérieusement.

Nos enfants grandissent et adorent la musique.

Ils écrivent des chansons et je sais qu’ils aimeraient

les enregistrer. Je voudrais les aider à enregistrer une

sorte de ‘Calexi Kids Album’ et ce serait cool qu’ils

puissent collaborer avec les enfants d’amis musiciens.

Les membres des Flaming Lips et de Wilco ont des

enfants. Je sais que c’est un peu fou, mais je suis

convaincu que cela pourrait se faire. •

juin | juillet | août 2022

55


STARTERS

NAKI POWER

Si tu es étudiant dans la capitale, tu as certainement déjà dû croiser les stations de batteries portables

Naki lors de tes sorties. Présentes dans les bars, restos et gares de Bruxelles, celles-ci te permettent de

recharger ton smartphone en déplacement. Derrière ce concept se cache Zac Aghemio (29 ans) qui nous

parle plus en détails de cet ingénieux concept. _ SÉBASTIEN DALOZE

GUIDO: Te lancer dans un projet en tant

qu’indépendant, c’était une évidence ou

plutôt un hasard?

ZAC: C’est venu de mes expériences, celle de Circ en

particulier (ndlr: Zac a participé à la création de la

start-up de partage de trottinettes en libre-service). Si

tu m’avais posé la question à la sortie de l’université,

je n’aurais jamais pensé être entrepreneur. Après, voir

des gens le faire à côté de toi, ça te montre que tu n’as

pas besoin d’être le meilleur ou le plus malin, que tu

as juste besoin de le faire.

GUIDO: Si tu devais résumer le concept

de Naki Power en moins de dix lignes,

comment le ferais-tu?

ZAC: Chez Naki, on encourage une économie collaborative,

où les biens sont partagés au lieu d’être achetés

de manière compulsive et abandonnés après quelques

utilisations. On commence avec les batteries portables.

On se retrouve en effet trop souvent dans des situations

où on a besoin d’un chargeur, alors qu’on a acheté une

batterie portable qu’on a utilisée une fois et laissée

dans un tiroir depuis lors. Pour lutter contre cela,

56 juin | juillet | août 2022


DES BATTERIES PORTABLES EN LOCATION POUR RECHARGER

TON SMARTPHONE LORS DE TES MOINDRES DÉPLACEMENTS

nous avons construit le plus grand réseau de batteries

portables partagées en Europe.

GUIDO: Quel est le coût de ce service?

ZAC: L’utilisateur paye 1 € par tranche de 30 minutes.

Nos batteries rechargent plus vite que le chargeur

prise classique, donc pour 1 ou 2 €, vous avez un téléphone

chargé, tout en le gardant avec vous. Si jamais

l’utilisateur ne retourne pas la batterie, nous facturons

maximum 6 € par jour pendant 5 jours. Dans le cas

où la batterie n’est jamais remise, nous facturons 50

€ sur la méthode de paiement et la batterie devient

la propriété de l’utilisateur. Notre but est d’encourager

le partage de ces batteries, et non la vente, d’où le prix

élevé en cas de non-retour.

GUIDO: Dans combien de lieux

êtes-vous présents en Belgique?

ZAC: Un peu plus de 600, principalement

sur Bruxelles, Gand et

Anvers. On est à la fois dans les

bars, cafés, restos, mais également

dans une série de lieux de passage:

gares, centres commerciaux, aéroports.

En téléchargeant l’app,

on voit à combien de minutes de

marche est la batterie la plus proche.

GUIDO: Vous êtes également

présents dans d’autres pays européens?

ZAC: En Europe, on a plus de 2200 stations réparties

entre la Suède, l’Espagne, la France et l’Allemagne. Mais

ce n’est pas tout, on travaille avec un partenaire australien,

sous un autre nom de marque, et nous avons également

plus 700 stations déployées à Sydney et à Melbourne.

GUIDO: Quel est le profil de vos

principaux utilisateurs?

ZAC: Tout le monde a besoin de batterie, comme tout

le monde a besoin de manger et tout le monde a besoin

de se déplacer. Mais aujourd’hui, nos plus nombreux

utilisateurs sont les 18-35 ans, en allant des étudiants

aux jeunes travailleurs. Néanmoins, ils ont tous une

chose en commun, ils ont un certain sens du nomadisme

et passent la majeure partie de leur temps dehors.

GUIDO: On suppose que la Covid a dû

donner un sérieux coup de frein à votre activité,

étant donné les confinements obligatoires

pour les utilisateurs… Vous avez traversé cette

épreuve sereinement ou les doutes ont émergé

dans vos esprits?

«Nous avons construit

le plus grand réseau

de batteries portables

partagées en Europe»

ZAC: Covid ou pas Covid, on a toujours des doutes!

Parfois un peu plus, parfois un peu moins, ce qui

compte c’est d'être constant et de continuer à croire

en ce qu’on fait, comme pour tout dans la vie.

GUIDO: Vous avez lancé ce concept à deux,

quels sont les avantages et inconvénients de

se lancer à deux en tant que starters?

ZAC: On a des forces et qualités différentes, ça permet

de se concentrer uniquement sur les taches auxquelles

on a le plus de valeur ajoutée. Ça rassure les investisseurs

sur notre capacité à mener ce projet à bien, le

mythe du fondateur solitaire n’est pas rassurant pour

lever des fonds, sauf si on est Elon Musk! Être à deux

montre notre capacité de bosser avec d’autres et de

fédérer d’autres talents autour du projet, ce qui est

un challenge pour les petites entreprises. À part ça,

ça mène parfois à des opinions

différentes, à des conversations

épicées, mais sans ça, Naki

serait une dictature et n’irait

probablement pas dans la bonne

direction.

GUIDO: Avez-vous

maintenant d’autres

projets pour la suite?

ZAC: Bien entendu, certains

verront le jour assez rapidement, d’autres dans les 2

ou 3 prochaines années, on ne va pas vous spoiler!

(rires) Mais je vous rassure, tous nos projets restent

en lien avec notre vision et continueront de construire

la ville de demain! •

COMMENT

ÇA MARCHE?

L’application (Naki Power) te permet de localiser

les stations dans les grandes villes européennes.

Ensuite, il te suffit de scanner le code QR sur

pour déverrouiller une batterie portable. Tu

charges ton téléphone (en payant selon le temps

utilisé) et tu rends la batterie dans n’importe

quelle station du réseau.

Plus d’infos sur nakipower.com

juin | juillet | août 2022

57


postuler

aux questions

des recruteurs?

Lors d’un entretien d’embauche, tu dois répondre à un flot incessant de questions. Souvent, les

postulants se retrouvent sans voix devant certaines de celles-ci. Afin de t’éviter ce genre de désagrément,

nous avons compilé pour toi les bonnes et mauvaises réponses à apporter lors de cet interrogatoire.

«Quelle est la différence

entre bon et excellent?»

NE RÉPONDS PAS...

Evite de répondre à cette question en alignant les

clichés non inspirés à la «Bon, c’est bien et excellent

est mieux que bon, non?». Mieux vaut se taire que

débiter de telles âneries.

RÉPONDS PLUTÔT...

Voici peut-être le moment de faire preuve d’assurance

et de confiance en toi et de mentionner que d’autres

candidats feraient certainement l’affaire, mais que

tu es, toi, excellent dans ce domaine. Cela sonne peutêtre

un peu sec, mais le recruteur voudra assurément

en savoir plus.

«Raconte-moi quelque chose sur toi

que tu n’aimerais pas que l’on ébruite?»

RÉPONDS PLUTÔT...

Si tu l’as révélé sur Facebook ou sur Instagram, tu

peux alors très bien le dire au recruteur, car il sera

bien un jour au courant d’une manière ou d’une autre.

«Es-tu prêt à te perfectionner?»

NE RÉPONDS PAS...

La pire réponse à cette question serait: «Non».

RÉPONDS PLUTÔT...

Apprendre tout au long de sa vie est une réalité au

21ème siècle, tu es donc prêt à te perfectionner. Ce

qui ne signifie pas la même chose que ‘se recycler’,

car tu suis alors une formation pour faire quelque

chose de totalement différent de ce que tu as étudié.

Il n’y a rien de mal à ça, mais ne le fais que si tu es sûr

de toi afin de mettre tout le monde d’accord.

NE RÉPONDS PAS...

Une sincérité trop appuyée n’est pas nécessaire sur

cette question. Tu es à un entretien d’embauche, et

pas à un interrogatoire au commissariat de police.

Tout le monde a ses secrets, tu n’as donc pas à révéler

les moments les plus gênants de ta vie.

58 juin | juillet | août 2022

Texte > Herbert De Paepe


postuler

Ton premier salaire

Comment fonctionnent les salaires en Belgique?

C’est assez compliqué, c’est pour cette raison

qu’on t’aide à y voir plus clair.

Pose-toi la question au préalable: de combien d’argent

par mois as-tu besoin pour vivre décemment et épargner

un minimum? Retiens ce montant, mais ne le mets pas

sur la table pendant les négociations. C’est juste une

base de référence. Essaie ensuite d’estimer tes besoins

par rapport à ta valeur, basée sur tes compétences et

ce qu’elles peuvent signifier pour l’employeur.

Négociations

Une fois que la négociation en tant que telle a commencé,

le recruteur ne manquera pas de te demander ton

précédent salaire (si tu en avais un évidemment). Cela

n’a aucun sens de mentir ou d’exagérer car l’information

donnée n’aura aucun mal à être vérifiée. Si ton précédent

salaire était plus bas que tu ne l’aurais voulu, explique

alors honnêtement pourquoi c’était ainsi et pourquoi

tu penses que tu vaux désormais plus.

Quand le moment est venu de donner un nombre concret,

ajoute quelques centaines d’euros au montant que tu

souhaiterais obtenir. Ne t’attends pas à recevoir ce

montant, mais c’est parfaitement normal de négocier

sur plus d’avantages extralégaux afin d’arriver à un

salaire acceptable pour les deux parties.

Différence entre

salaire brut et net

SALAIRE BRUT

moins 13,07% de sécurité sociale

moins la cotisation spéciale

pour la sécurité sociale

moins le précompte professionnel

moins les cotisations de l’employé

sur les avantages extralégaux

= SALAIRE NET

Avantages extralégaux

Afin d’éviter les charges importantes sur le salaire, les

employeurs proposent des avantages à leurs employés,

sur lesquels ils ont moins d’impôts ou de charges sociales

à payer, mais que l’employé peut fortement apprécier.

25 exemples

d’avantages extralégaux

(par ordre alphabétique):

• abonnement à un club de sport

• abonnement aux transports en commun

• accueil d’enfants

• assurance-groupe (hospitalisation)

• assurance-groupe (pension complémentaire…)

• carte-essence

• chèques-cadeaux

• chèques-culture

• chèques-repas

• compensation vélo

• connexion Internet

• crédit d’appel

• éco-chèques

• excursions d’entreprise

• fêtes d’entreprise

• GSM

• indemnité forfaitaire des frais

• indemnités de logement

• jours de congé supplémentaires

• ordinateur portable

• prime pour expatriés

• restaurant d’entreprise

• service de nettoyage

• service de repassage

• voiture de société

juin | juillet | août 2022

Texte > Herbert De Paepe

59


Peu importe qui vous êtes

ou qui vous voulez devenir...

Si vous commencez à travailler (ou si vous avez 25 ans),

vous devez obligatoirement vous affilier à une mutualité.

Vous allez spontanément à la mutualité de vos parents

sans vous faire votre propre idée ?

Ce n’est pas toujours le meilleur choix.

CAR...

la mutualité ne rembourse pas seulement vos frais

médicaux, mais elle offre aussi

un TAS D’AUTRES AVANTAGES.

En choisissant bien votre mutualité, vous pouvez

économiser beaucoup d’argent.

À la ML, vous recevrez

de fameuses interventions pour

les lunettes et lentilles, le sport, le régime,

l'accompagnement psychologique...

... et bien d’autres encore.

Checkez www.ml.be

> avantages & services



étudiant-entrepreneur

DES JEUX EN BOIS

CONNECTÉS IMAGINÉS

PAR UN ÉTUDIANT

Il arrive que des étudiants n’attendent pas la

fin de leurs études pour se lancer dans l’entrepreneuriat.

La preuve dans cette rubrique qui

met en lumière les futurs décideurs de demain.

Dans ce numéro, focus sur Robin Golenvaux

(20 ans) qui a développé l’audacieux projet de

Just Wood And More, des jeux en bois connectés

qui favorisent le rassemblement intergénérationnel.

_ AXELLE FONTAINE

L’idée?

ROBIN: Just Wood And More est un service de location

de jeux en bois innovant et bientôt connecté. L’idée

est axée sur le rassemblement des générations afin

que tout le monde puisse jouer avec un seul jeu en

bois, même à distance.

Le concept?

ROBIN: Il y a deux éléments importants. Un: mon amour

pour le monde forain, je rêvais de tomber dans cet

univers là depuis tout petit. Deux: cette volonté de

rassembler.

Entrepreneur dans l’âme?

ROBIN: Ça m’a semblé une évidence. L’école, la HEPL

(Haute École de la Province de Liège), encadre super

bien cette transition et cet accompagnement entre

les cours et l’entreprise.

Le statut étudiant-entrepreneur

est-il facile à gérer?

ROBIN: En ce qui concerne le statut en lui-même, il

n’y a pas de problème car il apporte des éléments

facilitateurs comme des déplacements de cours, d’examens,

des horaires pour pouvoir répondre au téléphone

étant donné que les clients appellent pendant la journée.

Après, le plus compliqué est de gérer les deux

entre la vie d’étudiant et la vie personnelle.

Facile à combiner

avec les études?

ROBIN: Le fait de faire des études de marketing permet

d’avoir un lien fort avec son projet car beaucoup de professeurs

me permettent de travailler sur des cours en

lien avec mon projet. Le vrai problème est le temps car

il peut y avoir des difficultés à jouer avec les deux. La vie

étudiante aussi est importante et je ne veux pas me retrouver

à la fin de mes études sans avoir fait des guindailles.

62 juin | juillet | août 2022


«Commencer jeune permet au projet d’être stable

et viable assez vite»

Des soutiens?

ROBIN: Complètement. Je suis admiratif de l’application

que mes professeurs m’ont donnée qui dépassait parfois

le cadre des cours. Ils ont toujours suivi le projet, ils

m’ont toujours accompagné. Jeudi, on a un marché des

start-ups qui a lieu à l’Opéra de Liège au cours duquel

on va présenter de nouveaux prototypes et ceux qui

m’ont vraiment suivi vont presque tous venir. C’est un

signe que ça dépasse le cadre scolaire. De façon formelle,

il y a le VentureLab qui est mon incubateur et un gros

coup de pouce. Sinon au niveau plus informel, avec mon

père on fabrique les jeux, avec ma mère on gère les aspects

plus techniques ou pratiques au niveau logistique. Les

piliers sont l’école, la famille et le VentureLab.

Des difficultés?

ROBIN: Le VentureLab aide pour beaucoup. Je pense

que les difficultés sont les mêmes pour tous ceux qui

lancent un concept: devoir faire face à la concurrence,

à des réticences. Le fait d’être jeune peut être mal

perçu, donc il faut donner beaucoup de sérieux et de

validité. On doit montrer que ce n’est pas parce qu’on

est jeune qu’on n’est pas capable.

Quelles ont été les différentes

étapes nécessaires au

lancement de ton concept?

ROBIN: Avoir créé une partie prototype de produits et

tout de suite me lancer sur le marché de manière

non-officielle afin de tester les produits dans des événements

pour avoir un feedback direct du client. Une

partie aussi grâce à l’école avec l’étude de marché,

l’étude de produit, créer la marque... Et maintenant

le VentureLab, le fait d’avoir des clients et pouvoir

augmenter ses produits et son catalogue.

Une journée-type?

ROBIN: Il n’y a pas de journée-type. Chaque jour est

différent. Il faut juste savoir bien jongler entre les

différentes vies. C’est aussi le plaisir de se dire que

chaque matin va être différent mais globalement, je

pense qu’il faut se donner un rythme afin de pouvoir

gérer ses ‘vies’ correctement.

Et après?

ROBIN: Lancer le projet jeune permet au projet d’être

stable et viable assez vite. Lorsque j’aurai fini mes

études, l’idée serait que le projet fonctionne au niveau

national, mais surtout d’avoir un projet qui tourne

localement et d’avoir une équipe. Cependant, ce ne

serait pas mon activité principale car j’aimerais être

consultant en travaillant dans le marketing stratégique.

Mais je voudrais rester chef de projet, gérer la communication

car je pense que j’incarne le projet. Et

leader de l’entreprise en ayant une équipe qui sache

faire tourner l’entreprise.

juin | juillet | août 2022

63


MON JOB D'ÉTUDIANT

Dans un hôpital

psychiatrique

PRÉNOM:

ÂGE:

ÉTUDES:

JOB:

LIEU DU SÉJOUR:

AYMERIC

22 ANS

ASSISTANT

SOCIAL

TECHNICIEN DE

SURFACE

HÔPITAL

PSYCHIATRIQUE

DE LIÈGE

Au cours de cette année académique,

nous partons à la rencontre de jobistes

étudiants à travers le pays. Pour en savoir

plus sur leur expérience et leur

quotidien. Pour ce numéro, nous avons

rencontré Aymeric, qui a travaillé en

tant qu'étudiant dans un hôpital psychiatrique

liégeois.

Pourquoi un job dans

un hôpital psychiatrique?

«La première année, ce n’est pas moi qui ai choisi de

travailler là-bas. Ma maman y travaille depuis des

années, c’est donc elle qui m’a inscrit. Si je suis repris

cette année, ça sera ma cinquième année là-bas. Le

milieu de la psychiatrie est un milieu qui m’intéresse

énormément et travailler là-bas m’a permis de déconstruire

tous les a priori sur ce milieu qui est encore

assez tabou. Les équipes d’entretien sont très sympathiques

et malgré le travail, on s’amuse énormément.

Les patients sont aussi attachants, ce qui donne envie

de revenir, pour constater leur évolution. Il y a bien

évidemment énormément de curiosité quand on me

pose des questions sur les infrastructures, comment

sont les patients au quotidien, les interventions un

peu musclées…»

Qualités développées?

«L’attitude de non-jugement est sûrement la qualité

que j’ai le plus développée. Pour les nouveaux jobistes,

c’est parfois compliqué car certaines chambres sont

vraiment sales mais vu les pathologies des patients,

ils ne peuvent pas être blâmés. Certains patients ont

énormément de mal à s’exprimer, les comprendre est

donc parfois compliqué. La patience est primordiale

car il faut toujours répéter les mêmes informations

presque quotidiennement avec certains patients. Je

pense que l’humilité est aussi une qualité que l’on

développe, on se rend compte de la chance qu’on a de

vivre 'librement'.»

64 Texte > Sébastien Daloze

juin | juillet | août 2022


«Nous sommes bien payés et les horaires

sont très avantageux»

Une journée-type de travail?

«Nous devons d’abord pointer, aller nous changer,

ensuite l’équipe de 7 heures se retrouve soit dans le

réfectoire soit sur la dalle avant de commencer notre

service. Nous finissons les bureaux, poubelles, couloir,

salle à manger. Ensuite, nous avons 30 minutes de

déjeuner avant de nous occuper des chambres. Nous

allons ensuite dîner. Lors des repas, nous nous retrouvons

toujours entre étudiants. L’après-midi, nous

nous occupons des différentes salles à manger, entretien

des vitres, entretien général de notre service.»

Avantages de ce job d'étudiant?

«Le salaire. Nous sommes bien payés et les horaires

sont très avantageux je trouve, nous commençons

tôt, ce qui nous permet de faire d’autres activités

l’après-midi/soirée (si nous ne sommes pas trop fatigués).

L’équipe est vraiment très sympa, on s’entend

toujours bien entre étudiants et l’ambiance avec les

agents est vraiment incroyable. On arrive toujours à

bien rigoler et à avoir plein d’anecdotes à raconter!»

Inconvénients de ce job d'étudiant?

Un job pas trop intimidant?

«Lors de la première année, j’avais peur et j’étais intimidé

par la plupart des patients. Certains services

sont plus compliqués mais je m’y sens maintenant

comme un poisson dans l’eau. Avec le temps, on se 'lie

d’amitié' avec certain patients (même si nous devons

rester professionnels). Enfin, les isolements sont toujours

un moment un peu compliqué mais tout est mis

en place pour que nous nous sentions en sécurité.»

Facile à combiner avec les études?

«Vu que je fais ce job pendant les vacances d’été, oui.

Nous avons le choix entre trois périodes de trois semaines,

donc si nous avons des examens de passage,

il est préférable d’éviter les trois dernières semaines.»

Première expérience de jobiste?

«Ce job fut ma toute première expérience de jobiste,

et j’adore vraiment y travailler chaque année. Sinon,

je travaille aussi dans l’horeca pendant l’année. Cela

fait un an que je travaille dans un fast-food de burgers.»

«Les horaires sont compliqués à assumer au début,

j’ai souvent du mal à me mettre en rythme la première

semaine. Sinon, je ne trouve pas qu’il y a spécialement

d’autres inconvénients.»

juin | juillet | août 2022

65


JOBNEWS

Visiter les salons

de l’emploi

augmente tes

chances de

décrocher

un entretien

d’embauche

Des salons sont souvent organisés par des

universités ou des associations pour aider

les étudiants à trouver leur premier emploi.

Le public peut y rencontrer de nombreuses

entreprises en quelques heures. Comment

s'y démarquer? En faisant attention à sa tenue,

à ses documents… L’importance dans ce type

de salon est la préparation en amont. Il faut

avoir des CV en quantité, qui correspondent

à chaque entreprise où tu aimerais postuler.

Envie d’un

nouveau job

très bien

rémunéré?

Indeed, le site d’offres d’emploi numéro 1 dans

le monde et en Belgique, a récemment analysé

ses chiffres et n’a pu que constater le fait

que beaucoup d’annonces de jobs bien payés

n'étaient pas consultées par les chercheurs

d'emploi. Il s’agit de jobs dont le salaire annuel

brut dépasse les 500.000 €. Ces emplois exigent

un certain niveau de formation comme être

chef de projet, directeur de site, contrôleur de

gestion… Ces jobs font-ils trop peur aux jeunes

diplômés? Qui ne tente rien n'a rien!

La SNCB lance

sa nouvelle

campagne de

recrutement

La SNCB a actuellement 1300 places disponibles

dans ses effectifs pour des postes dits visibles

comme accompagnateurs, conducteurs de

train ou encore sous-chefs de gare ainsi que

des postes dit non-visibles comme techniciens,

conducteurs de manœuvres… Cette campagne

de recrutement met un focus sur le développement

durable et le travail authentique des

employés via divers canaux avec des images

GoPro. Jette un œil sur le site de la SNCB pour

connaître les dates de leurs prochains

Job Days.

De plus en plus

d'espaces de

coworking

Fini le métro-boulot-dodo! La pandémie, avec

ses confinements à répétition, a modifié les

attentes des travailleurs et leur a permis de

réfléchir à leur carrière, à court comme à

long terme. Le constat est que les travailleurs

veulent moins se déplacer. Ils ne veulent plus

des trajets inutiles. Xwork est la résultante

de tout ce processus. Cette application donne

la possibilité aux travailleurs de réserver une

place pour un travail solitaire ou une salle,

pour une réunion par exemple. Xwork dessine

ainsi les contours du ‘New Way of Work’.

66 juin | juillet | août 2022

Texte > Axelle Fontaine



Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!