08.06.2022 Views

Maintenance & Entreprise n°666

Grand-Est : Une maintenance industrielle au cœur de l’Europe

Grand-Est :
Une maintenance industrielle au cœur de l’Europe

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

ÉDITORIAL

p. 3

Le nucléaire, la formation et

l’approvisionnement

PRATIQUE

p. 11

Prestataires Location

MAINTENANCE 4.0

Spécial GMAO

p. 30

SOLUTIONS

p. 39

Lubrification : un enjeu majeur

N°666 Mai/Juin/Juillet 2022 • 20€

Dossier

Grand-Est :

une maintenance

industrielle

au cœur de l’Europe

p. 19


Altair

SERVICE MANAGER

LOGICIEL GMAO SAV

200+ FONCTIONNALITÉS FULL WEB

Intégration des parcs technique client

Rencensement d’équipements, état des lieux

Entretien & dépannage

Appli mobile accessible hors ligne

Relation client et reporting

Gestion règlementaire

Portail client ergonomique

Le portail de demande d’intervention

d’Altair compte parmi les meilleurs

en termes d’ergonomie

et de facilité d’utilisation !

Rendez-vous sans attendre sur

www.altair-fsm.fr

Éditeur du logiciel - www.dsdsystem.com

+33 (0)3 20 51 47 29 - commercial@dsdsystem.com

GMAO SAV Altair

SERVICE E MANAGER

QHSE

Themis

QHSE MANAGER


ÉDITORIAL

Le nucléaire, la formation et

l’approvisionnement

©DR

Valérie Brenugat

Rédactrice en chef

Doté de 125 millions d’euros, le fonds de soutien aux investissements du secteur

nucléaire doit permettre de soutenir les entreprises de la filière, de reconstituer ses

compétences industrielles et de renforcer sa compétitivité. En septembre dernier,

27 nouveaux projets lauréats ont été retenus dans le dernier appel à projets opéré

par Bpifrance. Ils représentent 84,1 millions d’euros d’investissements industriels, soutenus

pour 26 millions d’euros par l’Etat. Parallèlement, dans le cadre du plan France Relance, l’Etat

avait soutenu le dispositif de bourses

d’étude, mis en œuvre par l’Université

des métiers du nucléaire et destiné aux

jeunes en formation initiale. Le Grand

Est a bénéficié de ces aides comme le

Lycée La Briqueterie à Thionville. Parmi

les acteurs des 41 nouveaux projets

lauréats nucléaires, figurent l’entreprise

nancéenne Fives Nordon (projet Weldia)

et le Groupement des industriels de

la maintenance de l’Est à Cattenom

(Comet Gimest). Ce dernier projet

« Parmi les acteurs des 41

nouveaux projets lauréats nucléaires,

figurent l’entreprise nancéenne

Fives Nordon (projet Weldia) et le

Groupement des industriels de la

maintenance de l’Est à Cattenom

(Comet Gimest). »

vise à renforcer l’attractivité de la filière nucléaire et de ses formations par l’amélioration de la

connaissance métier, le recours à des supports de formation novateurs et le développement d’une

ingénierie de formation unique et agile. Ainsi, dans ce numéro, vous pourrez lire des dossiers

consacrés aux dynamismes du Grand Est et de la formation continue. Le nucléaire sera aussi

présent dans un avis d’expert du CEA sur la fabrication additive.

En outre, l’approvisionnement reste encore un défi pour les industriels, la situation ne s’améliore

que lentement pour les transports internationaux de matières premières. Un impact négatif est

constaté par l’ADP sur les créations d’emploi malgré une demande toujours croissante. Les crises

actuelles vont-elles ralentir ces projets ?

Valérie Brenugat

Envie de réagir ?

@maintenanceent

ÉDITEUR

MRJ Informatique

22, Boulevard Gambetta

92130 Issy-les-Moulineaux

Tél. : 01 84 19 38 10

Fax : 01 34 29 61 02

www.maintenance-entreprise.com

/Maintenance.Entreprise

/@maintenanceent

Direction :

Michaël Lévy

Directeur de publication :

Jérémie Roboh

Directeur des rédactions :

Olivier Guillon

Rédacteur en chef :

Valérie Brenugat

COMMERCIALISATION

Publicité :

Patrick Barlier

p.barlier@mrj-corp.fr

Diffusion et Abonnements :

https://digital.mrj-presse.fr/

https://maintenance-entreprise.

com/la-revue/

Emilie Bellenger

abonnement@maintenanceentreprise.com

Prix au numéro : 20 €

Abonnement 1 an France et

Etranger, 4 numéros en version

numérique : 60 € TTC

Abonnement 1 an version

numérique + papier : 85 € TTC

Règlement par chèque

bancaire à l’ordre de MRJ

RÉALISATION

Conception graphique :

Gaëlle Vivien

Impression :

GT Print EOZ

6, avenue Jean d’Alembert

78190 Trappes

N°ISSN :

1632 - 4153

Dépôt légal : à parution

Périodicité : Trimestrielle

Numéro : 666

Date : Mai-Juin-Juillet 2022

RÉDACTION

Ont participé à ce numéro :

Valérie Brenugat (MRJ), Joseph-

Marc François (Dekra Process

Safety France), Alexis Machu

(Loutz Chariots Elévateurs),

Géraldine Jacques (Fenwick-

Linde), Clovis Jeandel

(Axima), Fabien Forster

(Chaudières Location), Pierre

Lacoin (1792avocats), Xavier

Legrand (Sepem Industries),

Jacques Meyer (CCI Alsace

Eurométropole), Hervé Claude,

Nicolas Huc et Vanessa Dettwiller

(Mainta), Foued Nekh et Laurent

Tranchant (bioMérieux), Hicham

Maskrot ( CEA Saclay), Haris

Trobradovic (SDT Ultrasound

Solutions), Laurent Truscello (Carl

Berger-Levrault).

CRÉDITS

Credits photos : DR, iStock

Toute reproduction, totale ou

partielle, est soumise à l’accord

préalable de la société MRJ.

Encart jeté du salon SEPEM

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 3


LUBExpert

Lubrification Optimale des Roulements

DOUBLE COLLECTE DE DONNÉES

PAS D’ATTENTION SUPPLÉMENTAIRE

PAS DE RESSOURCES SUPPLÉMENTAIRES

PAS DE TEMPS SUPPLÉMENTAIRE

LUBExpert Dynamic fournit une analyse avancée de l’état des roulements.

Lors du renouvellement de la graisse, les données dynamiques sontenregistrées en arrière-plan.

Ces données aident l’équipe de maintenance prédictive à évaluer, en temps réel, l’état des roulements.

sdtultrasound.com


SOMMAIRE

MAINTENANCE EN RÉGIONS

N°666 Mai/Juin/Juillet 2022 • 20€

Dossier

Grand-Est :

une maintenance

industrielle

au cœur de l’Europe

p. 19

ÉDITORIAL

Le nucléaire, la formation et

l’approvisionnement

PRATIQUE

Prestataires Location

MAINTENANCE 4.0

Spécial GMAO

SOLUTIONS

p. 3

p. 11

p. 39

p. 30

Lubrification : un enjeu majeur

Spécial Grand-Est

19

20 Sepem Industries Est fête ses 15 ans

23 CCI Alsace Eurométropole : un service

Business Sourcing au plus proche du territoire

26 GMAO Mainta X3i : une nouvelle expérience

utilisateur

28 Uvex optimise ses gants de protection contre

les coupures

Editorial

03 Le nucléaire, la formation et

l’approvisionnement

15 Urgence et aide à la décision :

le double rôle de la location

de chaufferie mobile dans les

projets menés par Axima

17 Obligations respectives du

bailleur et du locataire de

matériel

Pratique

08 Une activité de Dekra Process

Safety : les formations ATEX

11 Quelle énergie choisir pour

mon chariot élévateur ?

13 « Achat ou location, les

entreprises doivent bénéficier

de la même qualité de

service »

Maintenance 4.0

30 Le Groupe Salins se dote de

la GMAO Altair Enterprise

dans le cadre de son Plan de

Progrès

32 DOMMS : la solution de GMAO

d’Ovalie Tech

33 bioMérieux : sa maintenance

optimisée avec la GMAO de

Carl Berger-Levrault

35 Optimisation de la gestion des

interventions et pilotage en

temps réel des techniciens

36 L’impression 3 D, un

formidable potentiel pour les

pièces de rechange

Solutions

39 Un nouvel amplificateur de

pression connecté

40 Nous avons réussi, et

après ?

42 Documentations &

Maintenance : une

longue histoire

Agenda

44 Salons & Formation

Téléchargez

l’application

MRJ Presse

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 5


Multi-device

On Premise

SaaS

Solution GMAO web & mobile

Solution GMAO web mobile

Une nouvelle expérience utilisateur

Une nouvelle expérience utilisateur

pour le pilotage de votre maintenance

pour le pilotage de votre maintenance

"

Grâce au responsive design,

Parce que votre projet

n’est pas celui de tout le

monde, nous construisons

votre solution selon vos

les écrans

attentes.

s’adaptent "

La solution Mainta est achetée

et installée dans votre

Vous accédez à votre application

Mainta à distance, sous forme

automatiquement à l’appareil.

environnement informatique.

d’abonnement

Mainta X3i, la solution GMAO

Mainta X3i, la solution GMAO

construite pour la maintenance

construite pour la maintenance

Multi-device

Multi-device

Grâce au responsive design,

Grâce les au écrans responsive s’adaptent design,

automatiquement les écrans s’adaptent à l’appareil.

automatiquement à l’appareil.

On Premise

On Premise

La solution Mainta est achetée

La solution et installée Mainta dans est votre achetée

environnement et installée dans informatique. votre

environnement informatique.

SaaS

SaaS

Vous accédez à votre application

Vous Mainta accédez à distance, à votre sous application forme

Mainta à d’abonnement

distance, sous forme

d’abonnement

2, rue Thiers - BP 1347

68056 Mulhouse Cedex

2, rue Thiers - BP 1347

68056 Mulhouse Cedex

+33 (0)3 89 56 79 34 mainta@apave.com www.mainta.com

+33 (0)3 89 56 79 34 mainta@apave.com www.mainta.com


NOS ENQUÊTES EN 1 CLIN D’ŒIL

©DR

PRATIQUE

RÉGIONS

Prestataires Location p 11 à 18

Le Responsable Marketing & Communication de Loutz Chariots Elévateurs

explique comment choisir un type d’énergie en fonction de l’utilisation

du chariot élévateur. La Category Manager Location Courte Durée /

Occasion de Fenwick-Linde montre, quant à elle, pourquoi lors d’un

achat ou d’une location, les entreprises doivent bénéficier de la même

qualité de service. Par ailleurs, le Chargé d’affaires travaux chez Axima

et le Directeur associé de Chaudières Location, exposent leurs points

de vue sur la location de chaudières. Enfin, l’avocat à la Cour chez 1792

Avocats, rappelle les obligations respectives du bailleur et du locataire

de matériel. Focus

Spécial Grand Est p 19 à 28

©DR

MAINTENANCE 4.0

Le Grand-Est est la troisième région la plus industrielle de France

avec 224 000 salariés. L’industrie alimentaire est le premier secteur

industriel aussi bien dans le Grand Est qu’en France. La fabrication de

produits métalliques est le deuxième secteur industriel et l’industrie

automobile le troisième. Les salariés travaillent dans les zones d’emploi

afférentes aux grandes métropoles comme celles de Mulhouse,

Strasbourg, Metz, Nancy et Troyes. Ils sont aussi dans des zones

d’emploi de taille moyenne telle que Haguenau, Molsheim - Obernai

et Charleville-Mézières. Zoom

©DR

SOLUTIONS

Focus GMAO p 30 à 34

Ovalie Tech présente le logiciel DOMMS pour digitaliser le process

de maintenance des sites. Puis DSDSYSTEM raconte comment le

Groupe Salins s’est équipé de la GMAO, Altair Enterprise dans le

cadre de son Plan de Progrès. Enfin, le Chef de projet Global pour

l’implémentation de solution Carl et Business Process Owner et le

Responsable maintenance Industrielle du Grand Marcy bioMérieux

exposent les enjeux de l’utilisation des solutions de GMAO dans

leur secteur d’activité.

Lubrification : un enjeu majeur p 39 à 41

©DR

Simatec présente son nouvel amplificateur de pression connecté et

l’application associé. Puis le spécialiste en lubrification chez AMO

explique comment un industriel du secteur papetier a choisi d’installer un

système de graissage centralisé et automatique multipoints sur 7 pompes

centrifuges de son usine. Enfin, le responsable de la première ligne et chef

de projet chez SDT Ultrasound Solutions expose comment son équipe a

contribué à la mise en place d’un plan de lubrification parallèlement à

celui de la maintenance prévisionnelle dans une usine de traitement des

eaux usées au Sud-Est de l’Europe.

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 7


PRATIQUE

FORMATIONS CONTINUES

SÉCURITÉ

Une activité de Dekra Process Safety :

les formations ATEX

La filiale du Groupe Dekra, Dekra Process Safety spécialisée dans la sécurité des procédés,

met au service de ses clients plus de 30 ans d’expertise industrielle tout au long des étapes

d’un procédé, de la recherche et développement à la mise en exploitation sur site. Elle s’engage

aussi à développer des formations pour améliorer la sécurité des installations et optimiser les

performances. Entretien.

© DR

Une formation

intra-entreprise Atex

pour la maintenance

sur le site du client.

© DR

Joseph-Marc François,

Directeur

Général de Dekra

Process Safety Francea

QUELLE EST VOTRE ACTIVITÉ ?

Joseph-Marc François : Dekra Process

Safety dispose de trois grands domaines

d’activités. Avec le conseil, nous intervenons

auprès de l’industriel sur des analyses

de risques (accidents, nouveaux ateliers

ou appareils). Tout cela est relié à la thématique

ATEX qui concerne la maîtrise

des explosions (poussière, gaz…). Donc

on intervient beaucoup sur l’assistance

et la conformité. La zone ATEX doit être

définie. La réglementation ATEX impose

une analyse des risques pour vérifier que

ce qui a été mise place pour éviter des

accidents. Autre activité : nous avons

aussi des laboratoires pour tester les produits

: est-ce que tel produit s’enflamme

facilement ? Enfin, on a une activité de

formation qui n’est pas notre métier de

base. Elle représente entre 12 et 15 % de

notre chiffre d’affaires. Nous intervenons

via des formations inter entreprise. La

plus grande partie des formations sont

réalisées sur site.

Nous avons plusieurs formations

ATEX destinées à tous les niveaux :

le responsable de sécurité du site, la

personne en charge de vérifier que le

site est conforme à la réglementation, les

opérateurs qui suivent la réglementation.

Il y a, en effet, trois grandes familles :

les opérateurs, les exploitants et les

ingénieurs HSE, les professionnels de

la maintenance. Ces derniers ont des

préoccupations liées aux équipements

et aux matériels qu’ils doivent acheter,

installer, remplacer, maintenir... Dans ce

contexte de maintenance, il peut avoir

différents niveaux. La connexion entre

la maintenance et la réglementation

ATEX est très importante vu qu’il peut

avoir un risque d’explosion dans ces

zones. Une obligation réglementaire

de matériels spécifiques permettra

d’éviter une explosion. Par exemple,

quand une perceuse à moteur électrique

fonctionne, des étincelles se produisent

à l’intérieur de l’appareil. Si vous

8 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


PRATIQUE

l’utilisez dans une zone avec beaucoup de vapeurs

d’essence, il y aura une explosion. Cela peut se

généraliser avec tous les moteurs électriques et

tout matériel électrique qui peut chauffer et générer

des points chauds s’il est mal lubrifié... Donc la

réglementation oblige à utiliser du matériel certifié

ATEX. Les spécialistes de la maintenance doivent

savoir sur le site quel matériel adapté il faut utiliser

en fonction de la zone. Ils doivent aussi avoir des

notions sur les explosions et les appareils, les risques

électrostatiques… Mais nous n’intervenons pas sur

comment réparer un matériel ATEX mais plus en

amont pour que les personnes comprennent bien le

contexte ATEX et un zonage (zone 1, zone 2). Elles

doivent savoir ce qu’elles peuvent faire ou non. Cela

est lié au lieu de travail.

QUELS SONT LES ENJEUX ?

J.M.F. : Le professionnel de maintenance doit avoir

une idée exigée par la réglementation. Pour nous, il

nous importe aussi qu’il ne met pas la vie des autres

en danger en changeant un équipement à mauvais

escient, en utilisant un mauvais appareil... Il doit

également s’assurer qu’il a le bon équipement…

QUELLE FORMATION CONTINUE CONCERNANT

LA ZONE ATEX PROPOSEZ-VOUS AUX

PROFESSIONNELS DE LA MAINTENANCE

INDUSTRIELLE ?

J.M.F. : Nous n’avons pas une formation ATEX

Maintenance dans notre catalogue de formation

inter entreprise. Nous répondons à la demande. Certaines

personnes nous appellent pour une formation

pour les professionnels de leurs sites. Nous avons,

en effet, beaucoup de formations intra-entreprises

et des formations sur mesure. Cela nous permet de

nous adapter aux problématiques, aux produits et

aux procédés. Souvent, la veille de la formation, une

visite du site permet de mieux spécifier. Nous leur

demandons alors leur plan de zonage (bâtiment,

atelier…). Mais nous énoncerons tout le temps les

grands principes mais certains sites ont des spécificités.

Dans le secteur cosmétique où les professionnels

travaillent avec beaucoup d’éthanol, nous parlerons

beaucoup d’alcool. Autre exemple : dans l’industrie

agroalimentaire, les poussières de sucre peuvent

générer des nuages qui s’enflamment et entraîner

des accidents très importants. Nous nous focalisons

alors sur les poussières de sucre très inflammables

et expliquons leurs dangers.

C

M

J

CM

MJ

CJ

CMJ

N

Formations INTRA et INTER-entreprises

Evaluations de compétences

MAINTENANCE

& PRODUCTION

Management

Méthodes

Automaintenance

Diagnostic

Sécurité

Management des équipes

& Communication

AUTOMATISMES

& ROBOTIQUE

Automatismes-Supervision

Réseaux industriels

Robotique

ELECTROTECHNIQUE

& VARIATION DE VITESSE

Electrotechnique

Régulation

Variation de vitesse

MECANIQUE

& FLUIDES

Oléohydraulique

Mécanique

Pompes-Vannes

Pneumatique

Soudage

Usinage-Matériaux

ENERGIES

Air-Gaz-Vapeur

Froid-Climatisation

Maîtrise des énergies

www.cimi.fr

02.54.74.65.15 info@cimi.fr

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 9


PRATIQUE FORMATIONS CONTINUES

« Nous avons, en effet, beaucoup

de formations intra-entreprises et

des formations sur mesure. »

COMMENT UNE FORMATION SE DÉROULE-T-ELLE ?

J.M.F. : Lors des premiers contacts avec le client, nous affinons

leurs demandes. Puis un programme de formation est envoyé.

Généralement, les sessions sont organisées autour de Powerpoint,

de vidéos et d’exercices. Nous faisons parfois le tour de

l’atelier. Généralement, les formations durent entre 1 et 2 jours

en fonction de la profondeur du sujet. Les sessions dont souvent

d’une journée. Le programme des formations se déroulent

avec des explications sur l’explosion : comment caractériser les

produits, les zonages, les caractéristiques des équipements et les

modes de protection. La formation Qualiopi se termine avec le

contrôle de connaissances.

Si la formation est intra-entreprise, elle est alors adaptée au

procédé du client et au produit. On peut alors faire du « sur

mesure » mais les grands principes sont rappelés. Si le client

fait de l’atomisation chez les industriels de la poudre de lait,

nous leur disons quel est le risque principal d’un atomiseur,

quelles sont les mesures de sécurité à prendre et comment

cela peut concerner la maintenance.

QUELLES COMPÉTENCES SONT-ELLES DEMANDÉES EN

PRÉALABLE POUR CES FORMATIONS ?

J.M.F. : Généralement, les stagiaires sont des techniciens

et des ingénieurs. On ne leur demande pas de compétences

particulières. Les personnes de terrain ont des compétences

métiers, mécaniques et électriques et n’ont pas besoin de prérequis

sur ce point.

COMMENT CES FORMATIONS CONTINUES SE

DISTINGUENT-T-ELLES DE CELLES DE VOS

CONCURRENTS ?

Plus 60 % de

la clientèle

appartiennent

aux secteurs de

la chimie et de

la pharmacie.

J.M.F. : Dekra Process Safety se positionne sur un créneau

d’expertise. L’équipe de consultants avec qui je travaille ont

un très haut niveau international dans le domaine. De plus,

n’étant pas des formateurs, ils passent la plupart du temps sur

le terrain. Cela veut dire qu’ils ont une somme d’exemples

très importante. Ils savent ce qu’il ne faut pas faire. Nous

nous partageons aussi des cas. Cela présente donc un atout

pédagogique.

Par ailleurs, nous faisons des démonstrations. Par

exemple, nous disposons d’un petit appareil qui génère de

l’électrostatique pour enflammer les solvants.

QUI SONT VOS PARTENAIRES ?

J.M.F. : L’institut CPE Formation situé à Lyon nous sous-traite

pour notre expertise dans le cadre de certaines formations

destinées à l’industrie.

QUI SONT VOS CLIENTS POUR LES FORMATIONS ATEX ?

J.M.F. : Comme nous sommes positionnés sur le créneau de la

prévention des accidents, plus 60 % de la clientèle appartiennent

aux secteurs de la chimie et de la pharmacie. Parmi nos clients,

figurent Seqens, Corden Pharma à Dijon, Mane et Solvay. Depuis

2006, notre plus gros client dans la cosmétique est le groupe L’Oréal.

Le secteur agroalimentaire est aussi présent : Tereos et Mondelez.

QUELS SONT LES CRITÈRES DE CHOIX DES

FORMATIONS CONTINUES DES CLIENTS ?

J.M.F. : Le prix d’une formation est un des critères. Il faut

compter généralement 2000 € pour une journée. Comme

nous bénéficions d’une bonne réputation, nous avons, en

effets des clients récurrents (tous les ans ou les 2 ans). Pour

nous, la formation est la porte d’entrée chez un client. Le

jour où il a un souci, il nous appellera et inversement, si

nous avons effectué un bon travail chez le lui, il fera appel

à nos formations.

COMMENT ACCOMPAGNEZ-VOUS LES STAGIAIRES ?

J.M.F. : Les formations sont relativement ponctuelles. La

demande arrive fréquemment via le service des ressources

humaines. Les personnes ont vu nos formations dans un

catalogue. Elles nous appellent. Nous leur demandons alors

quelle population est ciblée dans la formation. Nous examinons

ensuite le programme et les questions particulières. Dans le

cadre de Qualiopi, nous demandons à chaque participant des

formations de remplir un formulaire sur ses attentes. Cela

permet d’orienter la formation et de délivrer la session avec

un contrôle des connaissances obligatoire. Après, comme les

stagiaires ont nos coordonnées, il arrive fréquemment que

les personnes nous appellent pour poser des questions après

une semaine ou deux ●

Propos recueillis par Valérie Brenugat

10 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


PRESTATAIRES LOCATION

PRATIQUE

AVIS D’EXPERT

Quelle énergie choisir pour mon

chariot élévateur ?

Loutz Chariots Élévateurs propose trois types d’énergies pour les

chariots élévateurs, diesel, gaz et électrique. Pour choisir l’énergie

de son chariot élévateur neuf ou d’occasion, il faut prendre en

compte son lieu d’utilisation, si le chariot va opérer en intérieur

ou en extérieur, à température ambiante ou chambre froide…

Alexis Machu,

Responsable Marketing

& Communication

de Loutz Chariots

Elévateurs

Dans la majeure partie des

cas les chariots élévateurs

électrique sont utilisés en

intérieur car, il n’y a pas de

pollution directe lors de l’utilisation

contrairement aux énergies gaz et diesels

qui opèrent en extérieur. Chaque source

d’énergie a ses avantages et ses inconvénients

en fonction de chaque utilisation.

POURQUOI ACHETER OU LOUER UN

CHARIOT ÉLÉVATEUR À ÉNERGIE ?

L’avantage du chariot élévateur électrique

est d’être propre, silencieux et avec

moins de vibrations que les engins

thermiques convenant parfaitement

à un usage en intérieur. Ce type de

chariot est habituellement conçu pour

fonctionner et travailler de manière

ponctuelle et pour une zone de travail

unique (exemple charger et décharger

un entrepôt).

L’entretien des chariots élévateurs

électriques est assez simple car, les

machines contiennent moins de

composants que les énergies diesels

et gaz et moins de pièces mobiles et

d’usures avec un accès plus facile.

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 11


PRATIQUE PRESTATAIRES LOCATION

Une société familiale

Loutz est une entreprise familiale de plus de

30 ans spécialisée dans la vente, la location

et l’entretien de matériels de manutention,

magasinage, chariots élévateurs, de bâtiment

et de travaux publics.

Chez Loutz, vous retrouverez un large choix

de chariots élévateurs neufs ou d’occasions,

de différentes marques comme Clark,

Toyota, Doosan, Fenwick, Linde, LWM,

Hyster, Still etc.

Loutz propose des chariots télescopiques Dieci Apollo 26.6

Les chariots élévateurs électriques

sont modulables, en effet si leur

consommation d’énergie est trop

élevée, il est possible de réduire les

performances de la machine (vitesse

de levage, vitesse maximale du

chariot) afin de gagner en autonomie

de batterie. L’autonomie d’un chariot

élévateur électrique varie en fonction

de la charge à manipuler, de la distance

parcourue avec le chariot et de la charge

à manipuler.

Le chargement d’une batterie nécessite

plusieurs heures, pendant lequel l’engin

est hors service. Une batterie de rechange

représente un coût supplémentaire très

important et nécessite des manipulations

délicates et dangereuses pour le cariste.

POURQUOI ACHETER OU LOUER UN

CHARIOT ÉLÉVATEUR À ÉNERGIE

DIESEL ?

Le principal avantage d’un chariot

élévateur diesel est que le carburant

est facile à se procurer, on peut faire

le plein du chariot très facilement.

Le chariot est utilisable partout en

Des chariots élévateurs Ausa

extérieur. Ce type d’engins de levage

est très facile à entretenir et à revendre.

Il est très demandé pour la location de

chariot élévateur frontal courte durée.

L’inconvénient est qu’il est moins

économique que les versions électriques.

POURQUOI ACHETER OU LOUER UN

CHARIOT ÉLÉVATEUR À ÉNERGIE

GAZ ?

Les chariots élévateurs gaz sont une

bonne alternative aux modèles diesel, le

prix est égal ou légèrement inférieure aux

moteurs diesel.

Ce type de matériel de manutention ne

produit aucune émission de fumée noire

que laissent échapper les moteurs diesels.

Le chariot élévateur gaz est équipé de pots

catalytiques et produisent donc des rejets

« propres ».

L’inconvénient de ce type d’engins de

manutention est que l’emploi du gaz

provoque des odeurs de gaz et n’est pas

utilisable dans des endroits à très haute

température (exemple : le travail des

métaux).

Chaque type de chariots élévateurs a ses

caractéristiques techniques, qu’ils soient

électriques, diesels ou gaz présentent ses

avantages et inconvénients. Il est juste

important de les connaître pour bien

choisir son matériel en fonction de ses

besoins. Mais que ce soit à l’achat ou

à la location de matériel, vous trouverez

chez Loutz le chariot élévateur qui

vous convient.

Il existe trois énergies possibles pour

alimenter votre chariot élévateur : diesel,

gaz, électrique. Le choix adapté à votre

besoin va dépendre de votre environnement

de travail : utilisation du chariot

élévateur en intérieur ou extérieur ?

Si vous ne travaillez qu’à l’extérieur, vous

pensez certainement à un chariot thermique

(diesel ou gaz). Il est vrai que

le chariot électrique et les éventuelles

intempéries ne font pas bon ménage.

Nous recommandons de rester sur

un matériel thermique (gaz ou diesel)

malgré qu’il soit possible d’utiliser un

chariot électrique en extérieur avec

précaution (vérification de l’état du sol,

stationnement intérieur obligatoire,

protection en cas d’intempérie, ...).

Pour une utilisation hybride (intérieur

et extérieur), nous vous recommandons

d’opter pour un chariot à gaz, moins

polluant qu’un chariot diesel pour le

travail intérieur, même si une ventilation

de l’espace fermé est obligatoire, il est aussi

adapté à une utilisation en extérieur.

Enfin, si vous travaillez exclusivement

à l’intérieur, nous préconisons l’utilisation

de l’électrique, quasiment silencieux,

non polluant et proposant des capacités

de charge équivalentes aux chariots thermiques.

Petite astuce, il existe des pneus

« no marking » qui ne laisse pas de trace

au sol pour préserver vos sols intérieurs.

Attention, à partir d’un certain nombre

de matériel électrique, une salle de charge

doit être installée dans l’entrepôt ●

Alexis Machu

12 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


PRATIQUE

EXPOSITION - TABLES RONDES

ATELIERS - RENDEZ-VOUS BUSINESS

AVIS D’EXPERT

« Achat ou

location, les

entreprises

doivent

bénéficier de

la même qualité

de service »

La location courte durée (LCD) des chariots

est une solution pour les entreprises

faisant face à des pics d’activité. Mais le

niveau d’exigence reste le même qu’à

l’achat : le bon matériel, au bon endroit,

au bon moment, avec la maintenance et

les services associés.

Géraldine Jacques, Category

Manager Location Courte Durée /

Occasion de Fenwick-Linde

Variations saisonnières, pics soudains

d’activité ou besoins exceptionnels liés à

un nouveau contrat, les raisons pour avoir

recours à la location courte durée (LCD)

de chariots élévateurs sont nombreuses. Véritable

variable d’ajustement, elle permet en effet d’éviter une

surcapacité inutile, coûteuse et encombrante. Pour

autant, afin que ce service garde tout son sens, il est

nécessaire de s’adresser à un constructeur en capacité

de réagir rapidement, tout en proposant le matériel le

plus adapté à l’activité de l’entreprise. Chez Fenwick-

Linde, par exemple, une équipe de 50 experts location

est à l’écoute des entreprises pour les accompagner

dans leur projet. 15 800 chariots, près de 100 modèles

allant du transpalette électrique au frontal thermique,

#MtoM / IIoT #Embedded

#Objets connectés

#Réseaux (pan, Lan, LPWAN, 5G, …)

#Plateformes

#DATA (Edge Computing, Big Data, IA…)

#Cybersécurité

Bilan 2021

3 984 visiteurs uniques •100 conférences,

tables rondes et ateliers pratiques • Plus

de 80 exposants, partenaires et sponsors

200 Rendez-vous Business programmés

entre exposants et visiteurs porteurs de

projet.

29 et 30 juin 2022

PARIS EXPO

PORTE DE VERSAILLES

www.salon-iot-mtom.com

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 13


PRATIQUE PRESTATAIRES LOCATION

Le triptyque

Fenwick-Linde

15 800 chariots peuvent être loués

proposer une

solution adaptée et

immédiate ;

faire profiter du

savoir-faire d’une

marque reconnue ;

donner envie

de renouveler

l’expérience.

en passant par les chariots à mât rétractable, sont proposés à la

location. Chaque parc local de matériels a été conçu selon les

particularités régionales pour répondre au mieux aux exigences

des clients, avec, de plus, la possibilité de personnaliser le chariot

avec des équipements et des accessoires particuliers. D’autre part,

plus de 1 800 techniciens sont présents sur l’ensemble du territoire

pour répondre à la demande des entreprises, qu’il s’agisse de

maintenance, de réparation, ou de conseils complémentaires.

En cas de besoin, ils se rendent sur site en moins de 24 heures,

sans aucun frais.

DURÉE DE LOCATION VARIABLE ET TARIFICATION ADAPTÉE

C’est un lieu commun : les entreprises doivent être agiles pour

assurer la pérennité de leur activité, en particulier dans un

contexte de mondialisation et d’accélération des flux. Elles doivent

donc pouvoir exiger la même souplesse de la part de leurs fournisseurs.

La flexibilité des contrats est de fait elle aussi fondamentale.

Pouvoir louer un chariot pour 24 heures, et décider de prolonger

son contrat pour atteindre finalement un

an de location, ou inversement, sans pénalité

et avec une tarification qui s’adapte au

nombre de jours d’utilisation, apporte une

souplesse capitale dans la gestion du parc

de chariots. Les formalités administratives

doivent être simplifiées au maximum, avec

une facturation claire, lisible et sans surprise.

Afin d’assurer une livraison rapide

et efficace, Fenwick-Linde dispose d’une

flotte de camions dédiés, avec une gestion

directe du planning par l’équipe location.

DES CHARIOTS AU TOP

Faire le choix d’une location de chariot plutôt

qu’un achat ne se fait pas au détriment des

garanties de qualité et de sécurité. Il est

donc essentiel de s’assurer que les chariots

Plus de 1 800 techniciens peuvent

répondre à la demande des entreprises

en France.

sont entretenus par les techniciens de la marque, en suivant le

programme constructeur, avec l’utilisation exclusive de pièces

d’origine. Avant la livraison, chaque chariot doit être contrôlé et

testé selon les dispositions légales et les normes de sécurité en

vigueur. Convaincu que le succès durable d’une entreprise consiste

à prendre ses responsabilités et à respecter ses engagements,

Fenwick-Linde a depuis longtemps développé des process pour

améliorer la qualité, la sécurité et le respect de l’environnement,

validés par une triple certification (ISO 9001, OHSAS 18001 et ISO

14001). Outre son exigence de qualité, Fenwick-Linde s’applique

donc à proposer à la location des chariots en phase avec leur

temps. Alors que beaucoup d’entreprises s’engagent aujourd’hui

dans leur transition énergétique et environnementale, la marque

intègre progressivement les dernières technologies à son parc.

Ainsi, des véhicules équipés de batteries au lithium-ion sont de

plus en plus souvent proposés aux entreprises, au fur et à mesure

des renouvellements réguliers de matériels. Cette technologie

présente, en effet, l’avantage de très bien supporter les recharges

incomplètes, également appelées « biberonnages », et permet

donc d’accroître la disponibilité des chariots,

essentielle quand l’activité est fluctuante.

FAIRE FACE AUX RETARDS DE LIVRAISON

La location courte durée est aussi un moyen

de compenser les retards de livraison. En effet,

les fabricants de chariots affrontent depuis

plusieurs mois une pénurie de matières

premières, impactant sensiblement les délais

de construction. Ceux qui ont acheté des

chariots et qui sont en attente d’être livrés ont

donc la possibilité de les prendre en location,

le temps que les usines se remettent à produire

aux cadences habituelles. Une option à saisir

d’autant plus facilement chez Fenwick-Linde

puisque les niveaux de services et de sécurité

sont identiques ! ●

Géraldine Jacques

14 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


PRESTATAIRES LOCATION

PRATIQUE

AVIS D’EXPERT

Urgence et aide à la décision :

le double rôle de la location de chaufferie

mobile dans les projets menés par Axima

Spécialisée dans les métiers de service à l’énergie, la société Axima propose des services d’installation

et de maintenance en Chauffage, Ventilation et Climatisation (CVC). Dans le cadre des projets réalisés,

la location de chaufferie mobile se révèle être une solution indispensable lors de maintenance

d’équipements. Retour sur un projet mené conjointement par Axima et son partenaire Chaudières

Location, spécialiste de la location de chaufferies mobiles.

Transport de chaudière mobile et de cuve à fioul

COMMENT S’INTÈGRE LA

LOCATION DE CHAUFFERIES

DANS VOS PROJETS ?

Clovis Jeandel : Nos clients nous

appellent à la suite d’une panne de

chaufferie et/ou lors du changement

de leur système de chauffe. Dans des

métiers de service comme les nôtres,

la location d’équipement comme

les chaufferies mobiles joue un rôle

primordial, mais aussi double, dans

nos projets.

Concrètement, la chaudière temporaire

permet d’assurer la continuité

d’activité avec du chauffage en temps

et en heure, tout en maitrisant son

Clovis Jeandel,

Chargé d’affaires

travaux chez Axima,

groupe Equans

Caroline

Baudassé,

Consultante

Communication

budget. Cette solution permet parallèlement

un temps de réflexion pour mûrir

un projet de rénovation qui soit cohérent

et adapté aux attentes.

POURRIEZ-VOUS NOUS PARLER D’UN

CLIENT AUPRÈS DUQUEL VOUS ÊTES

INTERVENUS DERNIÈREMENT ?

C.J. : Nous avons été sollicités par un

grand fabricant textile français. Sa

problématique était l’obsolescence de

sa chaudière vapeur qui n’était plus en

état de fonctionnement et ne répondait

plus à ses besoins. Un jour, la chaudière

assurant le chauffage du hall de production,

tombe en panne. Cette dernière

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 15


SOLUTIONS PRESTATAIRES LOCATION

n’étant plus adaptée aux méthodes de

travail, se pose alors la réflexion de rénover

entièrement le système de chaufferie.

Il est toujours bien difficile de prévoir avec

précision le moment où votre équipement

va s’arrêter de fonctionner. Chez notre

client, la chaudière était vieillissante et

elle a cessé de fonctionner à l’arrivée de

l’hiver. A cette période où le chauffage

est très sollicité, nous ne conseillons

pas de démarrer de nouveaux travaux

de chaudière de grosse puissance.

La priorité court terme était que notre

client passe un hiver serein avec la

continuité de son activité, pour ensuite

l’accompagner sur son projet de rénovation.

Louer une chaufferie mobile est

une solution adaptée à tous points de

vue : réponse à un besoin urgent, aide

au choix d’une solution et maîtrise du

budget.

CONCRÈTEMENT, COMMENT AVEZ-

VOUS MENÉ LE PROJET ?

C.J. : Très rapidement, nous avons fait

appel à Chaudières Location avec qui

nous avions déjà travaillé. Ils nous ont

accompagnés sur la définition et la mise

en service de la chaudière mobile pour

prendre le relai de celle défectueuse ; et

Travaux d’installation de chaufferie

cela, dans des délais ultra courts. En plus

des accessoires nécessaires tels que câbles,

flexibles, … l’équipe nous a proposé

d’équiper la chaudière containérisée d’un

Compteur d’Energie Thermique (CET)

pour nous aider à bien mener le projet

de réflexion de la nouvelle chaudière.

Nous avons démarré l’étude de faisabilité

du projet afin de proposer une chaufferie

technique performante et en conformité

réglementaire.

Nous nous sommes aidés des relevés

journaliers du CET associé à une sonde

de température extérieure pour déduire

leurs besoins énergétiques. Cela nous

a permis de définir la puissance de la

chaudière définitive tout en limitant la

consommation d’énergie.

POUR VOUS, QUELS SONT LES

POINTS DÉCISIFS DANS LE CHOIX

D’UN PARTENAIRE COMME

CHAUDIÈRES LOCATION ?

C.J. : Nous nous devons de nous entourer

des meilleurs partenaires. Tout au long

de notre démarche, nous privilégions

la proximité par le biais de nos agences

régionales et de partenaires locaux.

Avec Chaudières Location, les réponses

sont claires et rapides. C’est du clé-enmain.

Dans le cadre de ce projet mené

ensemble, nous avons préalablement

échangé sur la chaufferie mobile la plus

adaptée. Puis, un expert est venu vérifier

la méthode de pose, le passage des

flexibles, … Leur approche nous met en

confiance ●

Propos recueillis par Caroline Baudassé

L’avis de l’expert en location de chaufferie mobile.

Fabien Forster,

Directeur associé

de Chaudières

Location

« Pour ce projet, il était essentiel d’assurer la continuité du service de chauffe pour maintenir

l’activité de l’entreprise dans de bonnes conditions, tout en respectant un délai très court

pour l’installation et la mise en service, mais pas seulement. Notre rôle a été de conseiller en

amont sur le meilleur équipement temporaire nécessaire en termes d’énergie, de puissance,

de capacité à atteindre la température souhaitée, ... mais aussi d’accompagner l’analyse de

son fonctionnement pour évaluer le besoin réel de chauffe dans l’entreprise. Le Compteur

d’Energie Thermique a été une solution complémentaire intéressante pour aider à la réflexion

du client sur son projet de renouvellement des équipements de chaufferie fixes.

Chez Chaudières Location, nous mettons tout en œuvre pour accompagner nos clients quel

que soit le degré d’urgence mais aussi pour les aider plus globalement sur leurs besoins de

chauffage et eau chaude. Nous nous appuyons sur notre expertise en génie thermique de plus

de 20 ans, avec une large gamme de chaufferies et accessoires, pour apporter une réponse

technique personnalisée selon la situation du client, qu’ils s’agisse de panne, d’arrêt pour

maintenance, ou de process thermique industriel, … »

Retrouvez plus d’informations sur : www.chaudieres-location.com

16 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


PRESTATAIRES LOCATION PRATIQUE

AVIS D’EXPERT

Obligations respectives

du bailleur et du locataire de matériel

La conclusion d’un contrat de location de matériel est fréquente, en ce qu’elle présente divers

avantages, tels que répondre à un besoin ponctuel ou urgent, éviter des immobilisations importantes,

alléger l’assiette de la CET (contribution économique territoriale) et éviter l’obsolescence de son

matériel.

Pierre Lacoin,

avocat à la Cour

chez 1792avocats

Le contrat de location est une

convention par laquelle le

bailleur met à la disposition

du locataire un bien lui

appartenant, et qui précise les modalités

de cette mise à disposition. Il est

réglementé par les articles 1708 et

suivant du Code civil.

Si les clauses sont librement négociées

entre les parties, tout contrat rédigé utilement

doit stipuler la nature du bien

loué, le prix du loyer et ses modalités

de paiement (mensuel, trimestriel, par

avance, etc.), les performances du matériel,

les accessoires fournis, la durée du

bail, ses conditions de renouvellement, les

restrictions d’utilisation, et les assurances

perma ULTRA

Système de

lubrification

haute pression

avec réglages

semaines

ou mois

H-T-L perma France

1 rue de la Haye | BP12910

95731 ROISSY CDG CEDEX

www.perma-tec.com

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 17


SOLUTIONS PRESTATAIRES LOCATION

souscrites par le bailleur et à souscrire

par le locataire.

Attention, le crédit-bail, la location

immobilière, celles de terres, d’ouvrage

ou d’industrie, sont soumis à des règles

spécifiques supplémentaires ou alternatives.

Il en sera de même en cas de recours à une

prestation de services (le matériel et son

opérateur sont alors mis à disposition).

LES OBLIGATIONS DU BAILLEUR DE

MATÉRIEL

• Pèse tout d’abord sur le bailleur

une obligation d’information et un

devoir de conseil : il devra indiquer au

locataire quel est le matériel adapté aux

tâches envisagées et comment l’utiliser.

Cette obligation ne disparait pas si le

locataire est un professionnel.

• Il est ensuite soumis à une obligation,

évidente, de délivrance : le bailleur

doit mettre le matériel donné à

bail, ainsi que tous les accessoires

nécessaires à son utilisation normale,

à la disposition de son locataire, à

la date et au lieu convenus. Cette

délivrance doit être conforme, c’est-àdire

que le matériel doit correspondre

à la fois à ce qui est prévu au contrat

et aux réglementations spécifiques

applicables.

Le contrat prévoit habituellement un

constat contradictoire, effectué le jour

de la livraison. A défaut, le matériel

sera réputé avoir été remis sans défaut

apparent.

Cette obligation est dite continue, en

ce qu’elle perdure pendant toute la

durée du contrat (il est ainsi interdit au

bailleur de modifier la consistance du

matériel donné à bail). Cette obligation

est de résultat.

• Une obligation d’entretien, en vertu

de laquelle le bailleur doit réaliser

les réparations non-locatives, c’est-àdire

les réparations importantes ne

résultant pas du fait du locataire. Cette

obligation est doublée d’une obligation

de maintenance lorsque le matériel

comporte des logiciels.

• Une obligation de garantie,

composée à la fois d’une garantie

contre les vices cachés 1 et d’éviction 2 .

LES OBLIGATIONS DU LOCATAIRE

DE MATÉRIEL

• L’obligation première du locataire

est évidemment de payer le loyer,

selon le prix et les conditions de

paiement stipulés.

• Une obligation d’utilisation

conforme à la destination prévue,

le matériel loué doit être utilisé

pour la destination stipulée de

manière expresse ou tacite, le juge

pouvant rechercher l’intention des

parties si le contrat ne la précise pas

expressément. Par exemple, un bien

donné à bail loué pour un usage

privé ne peut être employé à un usage

privé, et vice versa.

• Une obligation d’utilisation

raisonnable du bien : il doit s’en

servir en « bon professionnel » et ne

peut s’opposer aux vérifications du

bailleur. Il est à ce titre responsable

des dommages résultant d’une

utilisation abusive, sauf à ce qu’il

démontre l’absence de toute faute.

• Une obligation d’entretien,

pendant de celle du bailleur, en

vertu de laquelle il doit réaliser les

petites réparations et vérifications

de routine. Le locataire est présumé

responsable des dégradations de la

chose (sauf force majeure et vétusté).

Des dispositions contraires peuvent

être prévues, mais elles doivent pour

être applicables être sans ambiguïté

aucune.

• Une obligation de restitution, en

vertu de laquelle il doit à la fin du

bail rendre le matériel pris dans

l’état dans lequel il l’a reçu (et donc

sans modification non-autorisée).

Il est essentiel de vérifier si votre

contrat stipule une clause pénale (qui

sanctionne le retard de restitution).

Cette clause est différente en cas de

crédit-bail.

En cas de violation de l’une des

obligations du bailleur ou du

locataire, la résiliation du contrat

peut être demandée.

LA RESPONSABILITÉ

DES PARTIES EN CAS

D’ACCIDENT

En cas d’utilisation non-conforme du

matériel, seule la responsabilité du

locataire pourra être engagée.

En cas d’utilisation conforme,

il faudra différencier selon que

le dommage résulte de la simple

utilisation du matériel (responsabilité

du locataire) ou de son vice

(responsabilité du bailleur).

Il est fréquent qu’une utilisation nonconforme

révèle un vice, et que les

responsabilités soient alors partagées.

Enfin ces règles légales peuvent (et

notamment entre professionnels)

être aménagées contractuellement,

comme par le jeu d’une clause

d’exclusion de garantie (dont il faudra

néanmoins vérifier l’applicabilité 3 ) ●

Pierre Lacoin

1 - Mauvais fonctionnement du matériel et vices non-apparents rendant impossible son utilisation

2 - Garantie contre tout fait perturbant l’utilisation par le locataire (telle par exemple la saisie du matériel par un

créancier impayé)

3 - Ces clauses sont soumises à des règles spécifiques en fonction du contrat et du matériel, mais doivent a minima

être formelles, précises et limitées, et très apparentes dans le contrat pour être applicables.

18 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


Bourgogne

Franche-Comté

Spécial

Grand Est

MAINTENANCE EN RÉGIONS

Spécial

Centre-Ouest

LA MAINTENANCE EN REGION GRAND-EST

SOMMAIRE

20 SEPEM Industries Est fête ses 15 ans

23 CCI Alsace Eurométropole : un service

Business Sourcing au plus proche du

territoire

26 GMAO Mainta X3i : une nouvelle

expérience utilisateur

28 Uvex optimise ses gants de protection

contre les coupures

© iStock

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 19


Spécial

Grand Ouest

MAINTENANCE EN RÉGIONS

Spécial

XXXX

Bourgogne

Franche-Comté

Spécial

Grand Est

SALON

Sepem Industries Est

Spécial fête ses 15 ans

Grand Est et

Bourgogne

Franche-Comté

Spécial

Centre-Ouest

GL Events Exhibitions Industrie organise la 9 e édition de Sepem Industries Est à Colmar Expo

du 14 au 16 juin. Ce salon propose de découvrir l’ensemble des solutions industrielles et des

nouvelles technologies, concentrées autour du cœur d’usine : maintenance, environnement,

sécurité, production, pour toutes les industries. Entretien

© DR

Xavier Legrand,

responsable

communication et

marketing Sepem

Industries

QUELLE EST LA PARTICULARITÉ DU

SALON SEPEM COLMAR ?

Xavier Legrand : Toute une symbolique :

c’est à Colmar que le Sepem Industries

est né, en 2007… c’est aussi à Colmar,

pour sa 9 e édition ‘’Est’’ et le 42 e Sepem

Industries en France, que nous fêterons

cette année les 15 ans du salon !

Le salon a vraiment évolué : d’abord grâce

à une nouvelle stratégie de marque, pour

le rendre plus attractif et encore plus

proche des attentes des industriels de la

région. Il propose maintenant 4 univers,

4 piliers autour desquels s’articule l’offre

exposants et qui donnera lieu à des ‘’parcours’’

de visite thématiques : efficience

(maintenance), performance (productivité),

sécurité (protection homme et

machine) et environnement (énergie,

décarbonation…), tout en gardant l’ADN

du salon.

Un espace Sepem Avenir a également été

mis en place pour offrir un service sur

l’emploi, la formation et la valorisation

des métiers de l’industrie.

COMMENT L’ÉDITION 2022 SE

PRÉSENTE-T-ELLE ?

X.L. : Plutôt bien : les inscriptions vont

bon train, les industriels ont toujours

confiance dans les rendez-vous professionnels

que nous leur proposons en

présentiel. L’édition 2022 proposera

plus de 500 exposants, des matériels en

fonctionnement, un Sepem Avenir et

beaucoup de conférences thématiques

et techniques, notamment sur la place

de la maintenance et de la GMAO, dans

l’industrie d’aujourd’hui et de demain.

QUELLES SONT LES

CARACTÉRISTIQUES DE

L’INDUSTRIE DE LA RÉGION

GRAND-EST ?

X.L. : L’Est de la France possède un

solide tissu industriel et une position

géographique privilégiée en Europe.

La région s’inscrit dans les enjeux de

notre futur : innovation, digitalisation,

usine 4.0 mais aussi « révolution verte ».

Le salon devrait accueillir

plus de 5 000 visiteurs industriel

pour 500 exposants.

© Sebastien Ferraro

20 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


Spécial

Grand Ouest

Bourgogne

Franche-Comté

Spécial

XXXX

Spécial

Grand Est

Spécial

Centre-Ouest

« Dans le ‘’Top 5’’ des industries visitant

cette édition régionale, on retrouve

la métallurgie, la mécanique, les

Spécial

machines et l’outillage, la plasturgie et

Grand Est et

Bourgogne

Franche-Comté

l’environnement. »

Sepem Industries sera donc au cœur des attentes des

industriels de la région, en proposant des solutions

concrètes sur les outils de maintenance et la modernisation

des lignes de production, mais aussi dans

l’accompagnement dans la transition énergétique

et la décarbonation.

QUELS SONT LES CHIFFRES CLÉS DU SALON

SEPEM COLMAR ?

X.L. : Cette année, nous devrions accueillir plus de

5 000 visiteurs industriels pour 500 exposants, c’està-dire

un retour à la normale après une édition 2021

plus modeste car en pleine crise sanitaire, mais qui a

pourtant pu donner de bons signaux de reprise une

semaine après la fin de l’interdiction de tenue des

manifestations, et confirmés par les éditions « nord »

et « centre-ouest », tenues au second semestre 2021.

QUE REPRÉSENTE LA MAINTENANCE DANS LE

VISITORAT ?

X.L. : Comme je vous le disais, la maintenance représente

une partie importante du visitorat. Ils trouvent

dans l’offre exposant de nombreuses équipements et

outils pour les aider dans leur métier. C’est pourquoi

les services maintenance sont les seconds visiteurs

du salon, juste après les responsables d’usine et les

directions générales.

QUELLE EST LA RÉPARTITION DU VISITORAT

PAR ACTIVITÉ ?

X.L. : Dans le « Top 5 » des industries visitant cette

édition régionale, on retrouve la métallurgie, la

mécanique, les machines et l’outillage, la plasturgie

et l’environnement.

Un léger recul en 2021 pour la représentativité du

secteur automobile par rapport à 2018, qui semble

logique dans le contexte de crise sanitaire que nous

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 21


Spécial

Grand Ouest

Bourgogne

Franche-Comté

MAINTENANCE EN RÉGIONS

Spécial

XXXX

Spécial

Grand Est

Spécial

Centre-Ouest

Des appareils comme ceux de Chauvin Arnoux

peuvent être exposés dans les stands.

avons traversé.

La révolution programmée des lignes de

production dans ce secteur devrait nous

assurer une forte augmentation de cette

part du visitorat.

QUELLE EST LA PART DES

ENTREPRISES DE SERVICES

DE MAINTENANCE PARMI LES

EXPOSANTS ? POUVEZ-VOUS

ME DONNER DES EXEMPLES

D’EXPOSANTS ?

Spécial

Grand Est et

Bourgogne

Franche-Comté

X.L. : De nombreux exposants proposent

des outils et des solutions transverses pour

la maintenance des lignes de production.

C’est pourquoi les services Maintenance

sont les seconds visiteurs du salon, juste

après les responsables

d’usine et les directions

générales.

Vous en trouverez d’ailleurs

la liste sur le site

web du salon.

QUELS SONT LES TEMPS FORTS

QUI POURRAIENT INTÉRESSER

LES PROFESSIONNELS DE LA

MAINTENANCE INDUSTRIELLE ?

X.L. : En plus de 4 parcours guidés et

de machines en fonctionnement, de

nombreuses thématiques pratiques sont

abordées dans les conférences proposées

sur le salon, autour de la maintenance

et de la GMAO. Parmi la douzaine de

sujets, on pourra retrouver des thèmes

comme « de la maintenance curative à la

maintenance prévisionnelle », « la lubrification

intelligente », « digitalisation de

la maintenance », « maintenance 4.0 de

machines tournantes », ou encore « l’application

d’une approche traditionnelle

à l’intelligence artificielle »…

QUAND LE PROCHAIN SALON

SEPEM COLMAR EST-IL

PROGRAMMÉ ?

X.L. : L’édition 2022 du Sepem Industries

Est déjà très bien avancée, puisque programmée

du 14 au 16 juin de cette année.

Nous y proposerons déjà de nombreuses

nouveautés, parmi lesquelles des parcours

de visite – notamment sur les outils de

maintenance des lignes de production, la

décarbonation, les économies d’énergie

ou encore la sécurité de l’homme et des

machines, mais aussi de nombreuses

conférences et bien entendu plus de 500

exposants dans tous les savoir-faire.

Le salon reviendra ensuite en 2024 pour

sa 10 e édition : plus d’exposants, plus de

partenaires pour de nouvelles expériences

visiteurs… nous aurons l’occasion d’en

reparler régulièrement ! ●

Propos recueillis

par Valérie Brenugat

Sepem Industries, des Salons spécialisés nationaux en région,

aux portes des sites de production

Julie Voyer,

Directrice

de Sepem

Industries

Idéalement situés au cœur de bassins

industriels, les Sepem Industries ont été

repensés pour être au plus proche des

attentes des industriels et leur apporter

des réponses opérationnelles immédiates,

et leur offrir des opportunités de veille.

Construite autour de 4 piliers, l’offre des

Sepem Industries propose une boîte à

outils complète :

• Des outils de maintenance pour assurer

le bon fonctionnement d’une usine

• Des équipements de process, pour

améliorer la productivité des lignes de

production

• Des services et matériels pour assurer

la protection et la sécurité de l’homme,

comme de la machine, au cœur des

ateliers

• Des solutions concrètes pour rendre un

site de production écologiquement plus

responsable, et accompagner la mutation

des industriels vers l’usine du futur

Les salons Sepem Industries sont :

• 15 années d’existence

• 7 destinations

• Une offre adaptée à chaque territoire

industriel

• Pour répondre aux besoins d’aujourd’hui

et de demain de tous les donneurs d’ordres

opérationnels, pour toutes les filières.

22 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


Spécial

Grand Ouest

Bourgogne

Franche-Comté

Spécial

XXXX

Spécial

Grand Est

MAINTENANCE EN RÉGIONS

ORGANISATION

Spécial

Centre-Ouest

CCI Alsace Eurométropole :

un service Business Sourcing

Spécial

Grand Est et

Bourgogne

Franche-Comté

au plus proche du territoire

La vocation de la CCI Alsace Métropole est d’accompagner les entreprises dans toutes les étapes

de leur développement : de la création à la cession-reprise. La direction des services de l’industrie

est organisée en quatre pôles : transformation numérique, développement durable, mutation et

transformation de l’entreprise avec un accompagnement individuel, salon et relations d’affaires.

Ce dernier pôle a lancé une plateforme numérique en novembre dernier. Explications.

© DR

Jacques

Meyer,

Responsable

du Pôle Salons

et Relations

d’Affaires chez

CCI Alsace

Eurométropole

QUELLE EST L’ACTIVITÉ DU

PÔLE SALONS ET RELATIONS

D’AFFAIRES ?

Jacques Meyer : Ce pôle concerne l’accompagnement

des secteurs industriels

dans leurs marchés clés. Nous avons des

présences collectives dans des salons professionnels.

Par le biais des sourcing, nous

mettons en place des outils pour mettre en

avant les savoir-faire et les compétences

sur le territoire. Puis nous facilitons les

rencontres entre les professionnels pour

faciliter les affaires entre eux.

COMME VOTRE CCI DYNAMISE-T-

ELLE LE BUSINESS DE PROXIMITÉ

AUTOUR DES USINES EN ALSACE

ET DANS LE RHIN SUPÉRIEUR ET

PLUS PRINCIPALEMENT DANS LA

MAINTENANCE INDUSTRIELLE ?

J.M. : Cet axe sur la proximité est récent.

Suite à la crise liée au Covid, la CCI a été

beaucoup sollicitée sur ces types de ressources

en local à propos de la pénurie de

certains matériaux, de pièces et de produits.

Nous avons alors constaté qu’elles

existaient et que cela n’était pas possible

de se fournir ailleurs. A l’issue de cette

expérience, nous avons décidé d’en faire

une vraie action dans le temps. Nous avons

alors créé le service Business Sourcing

dépendant de la direction Salons et Relations

d’Affaires. Ce service est basé sur des

grands enjeux clés comme la volonté de

savoir-faire et l’identification où sont les

projets (achats, recherche de prestataires

pour la maintenance ou la sous-traitance

par exemple). Il faut donc aller au contact

des usines. Nous créons alors des lieux où

les professionnels peuvent se rencontrer.

L’autre aspect important est la structuration

des filières. En ce moment, nous

travaillons sur la filière Emballages importante

en Alsace qui n’est pas structurée. Il

est donc important de savoir comment cela

marche en termes de chaine de valeurs.

Tous ces enjeux ont un but ultime : celui de

renforcer tout cet écosystème de proximité.

Grâce à ces actions, nous créons ainsi un

maillage territorial. Depuis novembre

dernier, ce dispositif est lancé avec le site

Internet Business-sourcing.fr permettant

la mise en avant de ce savoir-faire.

QUELS SONT LES OBJECTIFS

DE LA NOUVELLE PLATEFORME

BUSINESS SOURCING ?

J.M. : La plateforme gratuite est position-

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 23


Spécial

Grand Ouest

Bourgogne

Franche-Comté

MAINTENANCE EN RÉGIONS

Spécial

XXXX

Spécial

Grand Est

Spécial

Centre-Ouest

née sur l’axe Valorisation et identification des compétences locales.

Après l’inscription des entreprises qui exercent, par exemple, des

services de maintenance dans tel domaine, nous allons vérifier

ce qu’elles racontent. Il est, en effet, important d’être précis dans

la description des savoir-faire, des capacités et des moyens de

production. Ainsi, ces sociétés vont acquérir une véritable visibilité

Spécial

sur la plateforme. Parallèlement, Grand la communauté Est et des acheteurs

Bourgogne

peut effectuer des recherches

Franche-Comté

et faire savoir leurs besoins sur

la plateforme. Celle-ci est en cours de développement avec des

fonds publics alloués.

COMMENT CETTE PLATEFORME DE RÉFÉRENCEMENT

ET DE VALORISATION FONCTIONNE-T-ELLE ?

J.M. : Quand on entre dans la plateforme, on va effectuer une

recherche : soit par les mots clés

techniques (par exemple, la maintenance

prédictive), soit par une

nomenclature préétablie. Dans ce

dernier cas, quand on clique sur

le mot Maintenance, différents

types de maintenance apparaissent

alors. En face des filtres mises en

place progressivement, des cartes

pointent physiquement les entreprises

qui présentent ces caractéristiques.

Cette plateforme est à la

fois donc un outil de recherche et

de géolocalisation de vos résultats

par rapport à vos souhaits en tant

qu’entreprise de proximité.

Sur la plateforme, nous venons

de lancer récemment la mise en

ligne de vidéos et de podcasts

Une recherche effectuée sur

la plateforme de Business

Sourcing avec une tablette

d’entreprises que nous interviewons et qui expliquent leurs

activités. Nous le faisons aussi sur les chaînes de radios locales.

De plus, beaucoup de communications sont réalisées dans les

médias locaux.

« La plateforme gratuite est positionnée

sur l’axe Valorisation et identification

des compétences locales. »

telle façon et illustrer avec telle image pour être plus percutant.

Ayant une grande capacité de communication, beaucoup de

personnes connaitront l’existence de cette plateforme. Ils vont

alors savoir qui fait quoi.

Pour l’utilisateur de maintenance industrielle qui cherche un

sous-traitant, l’intérêt est de repérer les entreprises qu’il n’a pas

repéré. Il faut dire que se baser sur le code APE et Google pour

trouver des compétences, cela

n’est pas évident.

Mais la présence sur la plateforme

ne suffit pas, nous allons

créer aussi des évènements

pour que les professionnels se

rencontrent physiquement en

local sur des sites industriels

de la région. Nous choisirons

alors des thèmes. Par exemple,

on a proposé de se rencontrer

autour de la thématique des

économies d’énergie dans un

process industriel chez un

industriel intéressé par cette

problématique. Puis on invite

des entreprises qui présentent

des solutions et les sociétés

situées près de cet industriel.

Nous faisons alors du maillage territorial.

QUELS SONT LES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT DE

CETTE PLATEFORME ?

QUELS INTÉRÊTS POUR UNE SOCIÉTÉ DE

MAINTENANCE INDUSTRIELLE D’ÊTRE PRÉSENTE

SUR BUSINESS SOURCING OU D’UTILISER LA

PLATEFORME ?

J.M. : Comme la plateforme est proposée par la

chambre de commerce, une organisation tierce

de confiance, nous ne faisons pas de choix sur

quelles entreprises à mettre en avant. Notre niveau

d’exigence peut être rassurant pour l’entreprise

dans leur valorisation de ce savoir-faire en les

aidant à mieux communiquer : s’exprimer de

« La grande nouveauté

en avril est la version

allemande. »

J.M. : Nous réfléchissons à des options permettant à une

entreprise d’être plus encore visible. Cela peut consister

à mettre en ligne de vidéos de la société ou à préciser les

messages spécifiques. La grande nouveauté en avril est la

version allemande. Si Business Sourcing est un outil local,

il concerne l’Alsace et le Bas-Wurtemberg,

la région allemande juste en face de l’Alsace.

Jusqu’à présent, 350 entreprises sont déjà référencées

et une en Allemagne qui s’appelle

Frances. Avec la version allemande, on veut un

équilibre entre les deux côtés de la frontière.

L’objectif est d’avoir un outil transfrontalier.

24 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


MAINTENANCE EN RÉGIONS

Créateur de systèmes

Communications • Traçabilité • Mobilité • Sécurité

aceltis • fr

QUEL ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ

UN PROFESSIONNEL DE LA MAINTENANCE

INDUSTRIELLE PEUT BÉNÉFICIER POUR LA

RECHERCHE DE FOURNISSEURS ?

J.M. : Une société de maintenance veut surtout se

faire connaitre sur le marché. A ce stade, nous avons

peu d’industriels. Ceux-ci effectuent une recherche

cachée mais à terme, l’objectif est qu’ils éditent leur

recherche sur la plateforme. Si l’entreprise ne s’inscrit

pas sur la plateforme, elle a l’intérêt de voir s’il y

a des projets comme sur les plateformes d’appels

d’offres publiques.

Pour être au plus proche du terrain, nous rencontrons

les acheteurs des sites industriels et les directeurs

d’usines et nous leur demandons ce qui ne fonctionne

pas ou ce qui pose comme souci de recherche de

prestataire ou de solution. Nous sommes extrêmement

surpris par le nombre de problématiques qui ne sont

pas résolues dans les usines. Quand cela devient une

prestation payante de CCI, comme par exemple l’industriel

ne trouve pas d’entreprise dans tel domaine, il

fait appel à nous. Par exemple, à Colmar, un industriel

nous a dit que son chaudronnier partait à la retraite

mais il ne trouvait pas un nouveau professionnel en

raison du manque de communication. Une journée

de prestation de CCI a été nécessaire pour trouver

ces entreprises en fonction d’un cahier des charges

donné par l’industriel. Nous avons repéré alors 13

sociétés qui pouvaient répondre à ses attentes. Puis

nous les avons appelés. Au final, nous nous sommes

rendus compte que six avaient vraiment le profil avec

les capacités adaptées à cette entreprise importante.

Nous avons alors passé le relai à la société afin qu’elle

les contacte pour prendre sa décision.

QUELLES SONT LES JOURNÉES THÉMATIQUES

ORIENTÉES FILIÈRES MAINTENANCE ?

J.M. : Ces journées seront programmées au second

semestre ●

Propos recueillis par Valérie Brenugat

EN SAVOIR PLUS >

Contact CCI Alsace Eurométropole

Philippe Gumber- Conseiller d’entreprise

p.gumber@alsace.cci.fr

03 89 66 71 93 | +33 6 87 70 40 99

Conseil, conception, intégration

et maintenance de systèmes

informatiques et électroniques

communicants et de sécurité

Domaines :

• Géolocalisation GPS et INDOOR

• Machine à machine (M2M)

• Internet des objets (IOT)

• Optimisation des activités mobiles

• Collecte de données techniques sur smartphone

• Radiocommunications professionnelles

• Protection des travailleurs isolés (PTI ou DATI)

• Sécurisation de bâtiments et sites industriels

• Diffusion d’alertes multimédia

Protection des Travailleurs isolés PTI-DATI

• Assistance aux personnes

isolées par smartphone

• Terminal dédié ou portatif radio

et diffusion des alertes

en cascade

Systèmes de radiocommunications

• Communications de groupe

en courte ou moyenne portée,

en milieu industriel ou explosif

• Couverture radio, GSM ou

GPS de parkings, tunnels et

bâtiments

• Déport de liaisons sans fil

• Supervision de capteurs autonomes

• Télécommandes sans fil

Géolocalisation de véhicules et de personnes

GEOPILOT® MDT401 CIRCUITS :

• Solution durcie de navigation

et de pilotage d’activités mobiles,

• Guidage des conducteurs sur

des circuits préprogrammés

• Echange de messages,

• Gestion de missions,

• Fonction « main courante »

• Protection de travailleur isolé (PTI).

Technologies

GSM

: + 33 (0)3 88 78 85 95

: + 33 (0)3 88 78 85 99

: gestion@aceltis.fr

16 rue de l’industrie

67114 ESCHAU - FRANCE

Latitude 48.4855 N - Longitude 7.7245 E

LTE M

DMR

Bluetooth

LTE

NB-IOT

VHF+UHF

WIFI

FH

DECT

5G

LORA

ZIGBEE

TNT

SIGFOX

Satellite

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 25


Spécial

Grand Ouest

Bourgogne

Franche-Comté

MAINTENANCE EN RÉGIONS

Spécial

XXXX

Spécial

Grand Est

AVIS D’EXPERT

GMAO Mainta X3i : une nouvelle

expérience Spécial utilisateur

Grand Est et

Bourgogne

Franche-Comté

Spécial

Centre-Ouest

La démocratisation de l’informatique et l’industrie 4.0 auront eu comme effet de pousser les

éditeurs de GMAO à rapprocher l’informatique professionnelle de l’informatique grand public,

proposant ainsi des solutions natives et dotées d’une ergonomie tournée utilisateur.

Depuis ses débuts en 1986, les équipes Mainta

sont persuadées qu’un logiciel de GMAO

conçu par les hommes de la maintenance est

celui qui est le plus adapté sur son marché.

Car qui de mieux placé que l’expert en maintenance, qui

comprend, vie et incarne la fonction maintenance, est

capable de guider le développement de la GMAO, pour

adapter la solution aux techniciens de maintenance.

Arrivé chez Mainta en 1998, Nicolas Huc a été l’un des

artisans de la nouvelle génération de l’outil de GMAO

édité par le groupe Apave. Celui-ci a ensuite pris en

charge l’Unité Développement et est aujourd’hui pilote

de la direction Qualité et Innovation.

« Avec Mainta X3i, nous avons souhaité plus que jamais, que le

résultat de notre recherche perpétuelle d’amélioration et du retour

© DR

d’expérience des besoins du marché soient en

adéquation avec les attentes de nos clients. En

proposant un design et une ergonomie revisités,

nous renforçons notre position stratégique

dans la catégorie des logiciels de Low Code /

No Code, grâce à des fonctionnalités avancées

de BPM (Workflow natif) et de BI (indicateurs

self-service) entièrement à la main des utilisateurs

non informaticiens. »

Quatre décennies sont passées depuis les

premières éditions de GMAO et chacune

d’entre elle a apporté son lot de nouveautés

et d’évolutions. Avec comme objectif principal

de rendre l’informatique de gestion accessible

au plus grand nombre. De permettre aux utilisateurs finaux

de s’approprier le logiciel pour en faire leur application de

GMAO. « L’ergonomie et les écrans du logiciel de GMAO Mainta

sont également paramétrables par simple clic

grâce à une plateforme No Code intégrée, et

permettent d’accéder à des fonctionnalités

de design d’écrans et de gestion de multibureaux

totalement personnalisables par les

utilisateurs. »

Nicolas Huc,

Responsable

Qualité Innovation

chez Mainta

Un des challenges importants de ces dernières

années a été d’intégrer de façon interactive

la GMAO au système d’information de

l’entreprise, en proposant une interconnexion

entre les différents services. De façon à améliorer

la communication entre eux et faciliter l’échange

de données. « Cette capacité d’interfaçage de la

GMAO au système d’information de l’entreprise

permet aux services maintenance de participer au

processus de digitalisation, de rendre interactifs

les processus de gestion et de validation, ainsi que

de simplifier le dialogue entre les applications

et les organisations .»

26 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


Spécial

Grand Ouest

Bourgogne

Franche-Comté

Spécial

XXXX

Spécial

Grand Est

MAINTENANCE EN RÉGIONS

Spécial

Centre-Ouest

Arrivé chez Mainta en 2000, Hervé Claude a fait

ses débuts au sein des équipes Mainta comme

développeur. Il a ensuite pris en charge l’Unité

Support, puis l’Unité Projets et est aujourd’hui à

la tête de la direction des Opérations.

© DR

Hervé Claude,

Responsable

des Opérations

chez Mainta

Spécial

Grand Est et

Bourgogne

Franche-Comté

« La construction de votre solution GMAO Mainta est

rendue possible grâce à une conception évolutive. Ce

sont les maîtres mots de cette nouvelle version, Mainta

X3i. Nous proposons pour chaque secteur d’activité

(industrie, transport, eau, santé, immobilier, …), un

projet unique et complet. Mainta ne propose pas une

simple acquisition de logiciel, mais un accompagnement

dans la construction d’un environnement de travail

unique répondant à des besoins précis. »

Un point important dans la mise en place d’un

logiciel de GMAO est l’accompagnement projet, la

transformation du logiciel en application utilisateur.

Une attente forte permettant une meilleure

appropriation du logiciel par les utilisateurs finaux.

« La réussite de nos projets provient de notre

expérience forte de plus de 35 ans, à laquelle nous

ajoutons la souplesse nécessaire au bon déroulement

de chaque projet. Lors d’un lancement de projet de

GMAO, nos équipes procèdent dans un premier temps

à des échanges fonctionnels, métiers et techniques,

qui sont primordiaux pour définir précisément les

objectifs à atteindre. Mainta X3i est tout simplement

un mélange de savoir-faire et de passions, que nous

partageons au quotidien avec nos clients. » ●

Vanessa Dettwiller,

Chargée de communication

Abonnez-vous

maintenant à Maintenance & Entreprise

DÉSORMAIS DISPONIBLE

SUR TOUS VOS SUPPORTS

Le kiosque digital

Le magazine papier

L’appli

Le site web

Téléchargez

l’application

MRJ Presse

www.maintenance-entreprise.com

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 27


Spécial

Grand Ouest

Bourgogne

Franche-Comté

MAINTENANCE EN RÉGIONS

Spécial

XXXX

Spécial

Grand Est

BAS-RHIN

Uvex optimise ses gants de protection

Spécial contre les coupures

Grand Est et

Bourgogne

Franche-Comté

Spécial

Centre-Ouest

Le spécialiste européen des équipements de protection individuelle a amélioré sa gamme de

gants contre les coupures. Situé à Val De Moder (67), Uvex Heckel propose les nouveaux gants

uvex Bamboo TwinFlex D xg.

La technologie associant fibres

d’acier et fibres naturelles de

bambou permettant d’offrir

sécurité, résistance et confort à

l’utilisateur aux gants de protection uvex

Bamboo TwinFlex D xg. En raison de

sa durabilité, cette gamme Bamboo est

adaptée aux professionnels manipulant

des objets particulièrement coupants,

notamment dans les secteurs de l’industrie

automobile, du verre, du papier ou de la

métallurgie.

Particulièrement performantes, les fibres

de bambou peuvent absorber jusqu’à trois

fois leur poids en eau en 2,8 secondes.

Cette particularité permet à la gamme

Bamboo Twinflex D xg une efficacité inégalée

contre la transpiration des mains à

l’intérieur des gants. La transformation,

appelée viscose de bambou, confère ainsi

une optimisation de la sensibilité tactile

et une légèreté grâce à la finesse du tissage

uvex.

Avec un niveau de résistance à la coupure

de niveau D selon la norme EN 388 :2016,

les gants présentent une protection sûre

contre le risque de coupure. Compatibles

avec l’utilisation d’écran tactile, le porteur

n’a pas besoin de retirer le gant,

ce qui réduit aussi le risque d’accident.

De plus, les gants ne présentent aucune

trace d’allergènes ou de solvants. En plus

d’être certifiés par Oeko-TeStandard 100,

ils présentent une très bonne tolérance

cutanée certifiée par un laboratoire indépendant,

proDERM.

DES ENGAGEMENTS DURABLES ET

RESPONSABLES

En outre, l’enduction Xtra-Grip des

gants résiste beaucoup à l’abrasion. De

plus, les gants ont un renfort pince uvex

protexxion afin de protéger le textile

contre une déchirure provoquée par

l’usure quotidienne. Cette zone présente

une résistance supplémentaire à l’abrasion

équivalente à 8000 frottements dans

le cadre du test de la norme EN 388.

Enfin, les gants de protection uvex

Bamboo TwinFlex D xg sont fabriqués

à Lunebourg en Allemagne dans

un site ultra moderne garantissant

des solutions produits parmi les plus

innovantes et les plus respectueuses

de l’environnement. Disposant d’un

système de gestion de l’énergie ISO

50001, la production des gants uvex

est 100% neutre en carbone, notamment

grâce à l’utilisation importante

d’énergies vertes, par exemple de gaz

naturel pour le séchage des gants. Par

ailleurs, la société a privilégié la fibre

de bambou, un matériau biosourcé et

renouvelable et du polyamide recyclé.

45% des gants sont ainsi constitués

de matériaux biosourcés ou recyclés.

Pour finir, en fabriquant en Europe,

l’entreprise privilégie les déplacements

de plus courtes distances et réduit ainsi

la pollution de l’environnement par les

émissions de CO2 ●

Valérie Brenugat

28 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


Fini

Comment asssurer son plan de continuité

CHAUFFAGE & ECS sans perturber l’activité.

LES COUPS DE CHAUD !

La location de chaudière industrielle est la solution

indispensable pour rester serein pendant vos projets de

maintenance et réparation.

3 Continuité de la production

3 Maintien des utilités durant la phase de travaux

3 Si arrêt, temps réduit pour un redémarrage rapide

SIMPLICITÉ ET RAPIDITÉ. Une chaufferie mobile pour toutes les

industries nécessitant de la chaleur.

...

+33(0)3 89 26 51 91

www.chaudieres-location.com

Chaudières Location est membre de

©2022 Chaudières Location. Siège social : 11 rue de la Scierie - 68700 Uffholtz. Interventions en France, Belgique, Espagne, Italie, Luxembourg et Suisse.


MAINTENANCE 4.0 FOCUS GMAO

TÉMOIGNAGE CLIENT

Le Groupe Salins

se dote de la GMAO Altair

Enterprise dans le cadre

de son Plan de Progrès

Dans un contexte d’amélioration continue de qualité et de

recherche de leviers de compétitivité, le leader français du sel

a mis en place une stratégie de modernisation de sa maintenance,

passant par le déploiement d’une GMAO spécialisée.

Les clés du projet

> Présence internationnalle

> 4 types de sites différents

> Contrainte réglementaire

> Implication des opérateurs

> Module QHSE

Salins est un leader européen

de l’industrie salinière, avec

4 millions de tonnes de sel

produites par an. Né il y a un

siècle et demi à Aigues-Mortes, il est

présent aujourd’hui à l’international avec

une quinzaine de sites de production.

Le groupe est le seul acteur européen

exploitant les trois techniques de

production : solaire, igné et gemme.

Connu du grand public avec sa marque

La Baleine, le sel de Salins répond

également aux besoins de l’industrie

chimique, du déneigement ou encore

du traitement de l’eau.

UNE MAINTENANCE AUX

MULTIPLES FACETTES

Le Groupe Salins produit et conditionne

du sel dans différent pays d’Europe et

d’Afrique. À chaque type de production

et à chaque site ses propres contraintes,

et sa propre expérience, comme l’explique

Fréderic Plancqueel, coordinateur de

maintenance du groupe Salins.

« Nous sommes organisés de deux

manières : une hiérarchique classique

dans chaque site et une autre matricielle

à l’échelle du groupe, regroupant les

responsables maintenance dans une

optique de coordination et d’optimisation

de nos méthodes de travail, via la

mutualisation de nos expériences. »

« Nous avançons dans le cadre d’un plan

de progrès sur 3 ans, décidé au niveau du

groupe, visant à améliorer les performances

de la maintenance, notamment en

termes de coûts engagés et de fiabilité des

équipements. »

Ce plan de progrès disposait d’un budget

pouvant servir à l’investissement dans tout

moyen d’amélioration de la maintenance :

matériel, formation et outils de gestion.

C’est dans ce cadre que le projet GMAO a

émergé, comme nous le rappelle Fréderic

Plancqueel : « Une de nos priorités était

de faire la chasse au temps perdu, afin

de dégager un maximum de temps de

productivité. Notre gestion de maintenance,

malgré une informatisation via le module

GMAO de notre ERP, était restée en mode

« Notre gestion de maintenance,

malgré une informatisation

via le module GMAO de notre ERP,

était resté en mode papier

sur le terrain. »

La solution

Le logiciel GMAO Altair

Enterprise et la mobilité

Altair sont des applications

éditées et distribuées par

DSDSystem.

Ces solutions sont le fruit de

près de 20 ans d’expérience

capitalisées par nos

ingénieurs maintenance et

informatique spécialisés en

organisation de maintenance

industrielle et SAV.

Avantages

technologiques

> Pas d’installation sur poste

client

> Rapidement opérationnel

> Compatible tous

navigateurs

> Technologie moderne

> Nomade et mobile

> Installation centrale et

sécurisée

> Simple et agréable à

utiliser

30 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


FOCUS GMAO

MAINTENANCE 4.0

papier sur le terrain. Cela engendrait

naturellement beaucoup de doubles saisies,

qui sont l’exemple même du temps perdu. »

Salins a tout d’abord cherché à

améliorer l’existant, en cherchant à

améliorer l’ergonomie et développer

les fonctionnalités manquantes, en

particulier en matière de maintenance

préventive.

« Très rapidement, nous avons découvert

qu’adapter un logiciel à nos attentes nous

coûterait significativement plus cher en

développement que l’achat d’une nouvelle

GMAO, nous nous sommes alors ouverts

à cette possibilité. »

LE CHOIX DE LA GMAO ALTAIR

ENTERPRISE

Un groupe de travail a été constitué,

comprenant entre autres M. Plancqueel

et M. Pasquazzo, Responsable applicatif

du groupe, ainsi que trois collaborateurs

métier. Sept solutions GMAO ont été

« DSDSystem est présent

pour nous aider à avancer

sereinement, restant à l’écoute

et porteur de solutions. »

sélectionnées parmi le catalogue de

l’AFIM, avant de subir une sélection selon

des critères stricts.

« Il nous fallait une GMAO capable de

nous faire passer au tout numérique,

ce qui impliquait une rigueur dans la

gestion des bons de travail, dans le suivi

des équipements, ainsi que la possibilité

d’intégrer la documentation. La mise

en place d’interfaces avec notre ERP

comptable était également un point non

négociable. »

Réduit à un trio, puis un duo de solutions,

le groupe de travail s’est fortement élargi

pour le choix final, incluant une vingtaine

d’opérateurs de maintenance.

« Il faut bien comprendre que ce projet

constitue une rupture radicale pour

les opérateurs : du papier, ils passeront

directement à la tablette numérique. Nous

souhaitions les intégrer au processus de

décision, car la bonne réception du produit

était la clé succès du projet. »

« Au terme d’une dernière présentation,

Altair Enterprise a été choisi à l’unanimité

par notre groupe de travail. Sa simplicité

et sa convivialité ont convaincu les

opérateurs, et la puissance de ses outils

de gestion répond aux attentes des

responsables et techniciens. »

« Enfin, Altair Enterprise nous a permis

d’élargir le champ fonctionnel initialement

prévu, notamment grâce au module HSE

qui nous permet d’être plus efficace dans

la gestion des plans de prévention, des

habilitations et des formations. »

La solution a d’ores et déjà été déployée

sur deux sites pilotes : en surface à Varangeville

et sur la récolte à Aigue-Mortes.

« On ne peut pas déployer un logiciel sur

une douzaine de sites sans rencontrer

d’obstacles ; mais quand une difficulté

survient, nous ne sommes jamais inquiets :

« Altair Enterprise

a été choisi à l’unanimité

par notre groupe de travail. »

DSDSystem est présent pour nous aider à

avancer sereinement, restant à l’écoute et

porteur de solutions. »

Bernard Decoster, président de DSDSystem,

conclut : « L’implication réelle de

tous les corps de métier du Groupe Salins

induisent des retours particulièrement

enrichissants. Ce sont ces contacts avec

le terrain qui nous permettent de continuer

à faire évoluer nos produits dans le

bon sens. » ●

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 31


MAINTENANCE 4.0

PUBLI-COMMUNIQUÉ

Une GMAO, une GED et un outil de rondes

dans un seul logiciel !

Avec plus de 800 utilisateurs issus de grands noms de l’industrie, le logiciel DOMMS® se révèle être un atout

pour digitaliser le process de maintenance des sites.

Technicien qui signe l’intervention

L’ORIGINE DE DOMMS®

DOMMS ® est un logiciel créé par l’entreprise Ovalie Tech, un

bureau d’étude spécialisé en ingénierie de maintenance. L’apparition

de cet outil vient de plusieurs constats, le premier : les

industries françaises peinent à basculer dans le digital, ce qui

impact directement leur efficacité. Pourtant, l’enjeu est gros : rester

dans la course économique mondiale ! Le deuxième : la plupart

des GMAO ne sont pas ou peu intuitives et ne conviennent pas

forcément à des techniciens agissant sur le terrain. De plus, elles

nécessitent de gros investissements parsemés de coûts supplémentaires.

Au travers de DOMMS®, l’objectif est de

rendre accessible cette transition vers le 4.0 !

DES APPLICATIONS PRAGMATIQUES

DOMMS® se compose d’une interface web

qui est le cœur de la gestion de la maintenance

(dashboard, kpi, planning, documentation,

habilitations, gestion des stocks…). Il

se décline ensuite sous 3 applications mobiles

et tablettes : DOMMS® Mobility, l’application

d’aide au technicien en intervention,

DOMMS® Rondes pour digitaliser les rondes

d’exploitation et DOMMS Databook®, pour

avoir toute la documentation technique à

portée de main.

UN SEUL MOT D’ORDRE, LA SIMPLICITÉ !

Domms Mobility

Cet outil 4.0 a été pensé pour rendre son utilisation la plus simple

possible, notamment auprès des techniciens. Depuis le web, une

tablette ou encore un smartphone, tous les intervenants peuvent

consulter en temps réel les données d’un site, la maintenance

effectuée, les anomalies, les stocks, les KPI ou encore la documentation

technique.

C’est jusque sur le terrain que cette facilité d’utilisation accompagnera

les techniciens pendant leurs interventions. Le but est de

prioriser les actions à forte valeur ajoutée, d’accélérer les tâches

chronophages et donc d’optimiser la maintenance préventive !

Pour ce faire, de nombreuses fonctionnalités viennent assister le

travail des techniciens : la prise de photos, de vidéos, le mode

déconnecté (pour continuer à travailler même dans les lieux les

plus isolés), les technologies NFC/RFID ou encore la fonction

GPS pour repérer un équipement…

UN LOGICIEL AVEC UN ACCOMPAGNEMENT SUR-MESURE

Le logiciel DOMMS® a été conçu pour une prise en main facile

et rapide, il ne demande aucune formation préalable. Une fois le

logiciel déployé, c’est le SAV qui prend le relai afin de résoudre

tout problème rencontré, mais aussi, de prendre en compte les

nouvelles demandes de fonctionnalités selon les besoins. De

plus, l’utilisateur a la possibilité de choisir s’il souhaite intégrer

DOMMS® en mode SaaS ou OnPremise.

DERRIÈRE DOMMS®, DE RÉELLES

FINALITÉS POUR L’INDUSTRIE 4.0

La digitalisation de la gestion de la maintenance

a fait ses preuves auprès de nombreux

utilisateurs de DOMMS®. Ils sont en possession

d’un logiciel réaliste, simple, pragmatique

et peu coûteux. L’outil 4.0 a été créé pour des

techniciens, par des techniciens ayant une réelle

expertise terrain et une connaissance métier. Il

replace donc le technicien au cœur de l’activité

tout en aidant les dirigeants, responsables ou

managers à prendre des décisions grâce à des

données pertinentes.

DOMMS®, UN LOGICIEL COMMUNIQUANT ET OUVERT

VERS L’UNIVERS 4.0

Les équipes de développement sont réactives et à l’écoute des

nouveautés afin de proposer des outils toujours plus innovants.

C’est pourquoi plusieurs fonctionnalités vont voir le jour et

certaines d’entre elles sont déjà disponibles : Intégration BIM,

réalité augmentée… De plus, l’intégration est facilitée avec la

possibilité d’interfacer DOMMS® avec un ERP, un CRM ou encore

un SNCC (système numérique de contrôle-commande) pour récupérer

les données « métiers » des équipements ●

POUR EN SAVOIR PLUS : www.domms.fr

Cahier de quart

32 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


FOCUS GMAO

MAINTENANCE 4.0

RHÔNE-ALPES

bioMérieux : sa maintenance optimisée

avec la GMAO de Carl Berger-Levrault

Acteur mondial dans le domaine du diagnostic in vitro depuis plus de 55 ans, bioMérieux reste

animée par son esprit pionnier et son engagement pour l’amélioration de la santé publique

dans le monde. Présente dans 44 pays et servant plus de 160 pays avec un large réseau de

distributeurs, la société développe et produit des solutions de diagnostic qui améliorent la

santé du patient et la sécurité du consommateur.

Foued Nekh,

Chef de projet

Global pour

l’implémentation

de solution Carl

et Business

Process Owner

chez bioMérieux

Laurent

Tranchant,

Responsable

maintenance

Industrielle du

Grand Marcy

chez bioMérieux

Le professionnel

de la maintenance

industrielle chez

bioMérieux

fait appel à 80 %

des fonctionnalités

de la solution GMAO

QUELS SONT LES ENJEUX DE LA

MAINTENANCE INDUSTRIELLE ET

TERTIAIRE DANS VOTRE SECTEUR

D’ACTIVITÉ ?

Foued Nekh et Laurent Tranchant :

Nos principaux enjeux autour du projet

sont :

• améliorer l’efficacité globale des processus

maintenance (curatif, préventif, fiabilisation,

métrologie, approvisionnement

pdr et circulation de l’information), les

analyses techniques (prolonger la durée

de vie des équipements) et les conditions

de travail des équipes de maintenance, de

production et de qualification / validation ;

• la mobilité et la digitalisation des flux

de maintenance.

POURQUOI AVEZ-VOUS FAIT APPEL

À CARL BERGER-LEVRAULT ?

QUELS ÉTAIENT VOS CRITÈRES ?

F.N. et L.T. : Nous avons déterminé

et mis en œuvre une méthodologie

d’identification de la solution du marché

la plus à même de répondre à nos besoins

métier. Nous avons intégré, dans notre

appel d’offres, un outil permettant aux

éditeurs de se positionner sur la réponse

de leur outil face à l’ensemble de nos

besoins métier. Carl est ressorti en tête

de liste avec une solution qui offre une

souplesse de paramétrage, ce qui permet

de répondre aux spécificités de nos

organisations.

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 33


MAINTENANCE 4.0 FOCUS GMAO

Tableaux de bord de solution de GMAO

Focus région

Auvergne-

Rhône-Alpes

COMMENT AVEZ-VOUS COLLABORÉ

AVEC CARL BERGER-LEVRAULT ?

F.N. et L.T. : Carl nous a proposé une

méthodologie de projet (planning, jalons,

gouvernance, …) que nous avons conjointement

optimisée et adaptée à nos processus

internes. Nous avons mis en place

des SLA et KPI qui ont « drivé » la vie du

projet. Au regard de l’envergure du projet,

nous avons mis en place une gouvernance

EMEA pour le management de ce projet

industriel majeur pour bioMérieux.

QUELS SONT LES ATOUTS DE CARL

BERGER-LEVRAULT PAR RAPPORT

À SES CONCURRENTS ?

F.N. et L.T. : La solution globale GMAO

proposée par Carl Berger-Levrault est

complète et offre une souplesse de

paramétrage pour mieux répondre aux

besoins spécifiques des différents secteurs

d’activités industriels et plus largement

Un professionnel

de la maintenance

consultant la solution

de GMAO

la gestion de parc d’équipements

(infrastructure, collectivité, etc).

La solution très ergonomique facilite

l’adhésion de l’ensemble des utilisateurs de

nos services maintenance mais également

de nos services production, qualité,

qualification et de nos services support.

QUELS SONT LES POINTS

DE VIGILANCE À PRENDRE

EN COMPTE DANS L’UTILISATION

DES SOLUTIONS DE CARL BERGER-

LEVRAULT ?

F.N. et L.T. : Les points de vigilance ne sont

pas sur l’utilisation de l’outil mais plutôt sur

l’identification des besoins en amont du

projet. Ces données d’entrée doivent être

matures afin de garantir un paramétrage de

la solution en adéquation avec les besoins

des métiers. L’intégration de la solution

globale dans le SI de l’entreprise doit être

étudiée pour sécuriser l’implémentation

de la totalité de la solution.

« La solution centralise

toutes nos activités

de maintenance

de nos sites utilisateurs. »

bioMérieux dispose de plusieurs

sites importants en région

Auvergne-Rhône-Alpes. Sur

la commune de Marcy-l’Etoile

(69), se trouvent le siège social

de la Société ainsi qu’un site de

production et de Recherche &

Développement. bioMérieux est

également présente à Grenoble

et La-Balme-les-Grottes (38)

ainsi qu’à Saint-Vulbas (01) où se

situe un Centre International de

Distribution.

POUVEZ-VOUS DONNER

DES EXEMPLES D’APPLICATION DE

L’UTILISATION DE CARL BERGER-

LEVRAULT ? QUELS ON

ÉTÉ LES RÉSULTATS ?

F.N. et L.T. : A cette date, nous utilisons

80 % des fonctionnalités de la solution

GMAO (Source, Touch, Flash) et nous

sommes dans une phase d’optimisation.

Les principales fonctionnalités utilisées

sont :

- les gestions de toutes nos interventions

de maintenance dans la solution

(curatives, préventives, fiabilisation,

sécurité, qualité...), de nos stocks pièces

de rechange et des approvisionnements

(process de demande d’achat digitalisé)

et des contrôles réglementaires ;

- Les digitalisations de nos gammes de

maintenance préventive et des workflows

d’approbation des montées en version des

gammes et de la traçabilité de toutes les

interventions ;

- La mobilité Touch sur tablette ;

- Les tableaux de bord liés aux profils

utilisateurs.

La solution centralise toutes nos activités

de maintenance de nos sites utilisateurs ●

Propos recueillis par Valérie Brenugat

34 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


PUBLI-COMMUNIQUÉ

BUREAU D’ ÉTUDE LOGICIEL

Témoignage

“Nous avions besoins d’un prestataire expert des systèmes

d’informations, capable à la fois de comprendre notre

problématique globale et de répondre sur un périmètre

précis. Nous sommes ravis de la prestation d’ELIPCE”

>La société Fareva, leader mondial de la sous traitance industrielle,

recence 13 000 collaborteurs répartie du 41 sites internationaux.

CONTEXTE

Chaque site utilise un systéme d’information qui lui est propre.

Les structures de données au sein des différents ERP peuvent

être différentes.

L’absence d’homogénéité de l’information pose de véritables

problémes au sein du groupe. Le manque de fluidité dans la

remontée d’information et les difficultés de transimssion intersites

ralentissent les prises de décisions et peuvent avoir un impact

sur la productivité.

La constitution et le suivi des tableaux de bord globaux sont laborieux,

et demandent de nombreux retraitements.

BESOIN

>Enrichir la suite logicielle existante

construite par le groupe Fareva

Cette société avait ainsi besoin de :

1. Compiler et structurer au sein d’un même «entrepôt» les

données groupe issues des différents sites.

2. Mettre en place le cloisonnement de données, afin de pouvoir

travailler sur la même source mais avec accés spécifiques en fonction

des profils utilisateurs.

3. Prévoir une solution pérenne et évolutive.

Les enjeux & solutions

Consolidation des données groupe Fareva

Le premier enjeu de la société Fareva était de centraliser les

données en provenance des différents ERPs.

Elipce a créé une interface permettant de compléter les données

consolidées du groupe Fareva. Les utilisateurs peuvent créer,

compléter ou modifier des informations dans l’entrepôt de

données en fonction de leur profil utilisateur.

Grâce à cette solution, les tableaux de bord consolidant les

données des différents sites sont générés en automatiques.

Respect des contraintes liées au secteur pharmaceutique

Le deuxième enjeu était de fournir une solution logicielle

respectant les exigences du secteur d’activité de Fareva : Secteur

pharmaceutique.

Elipce doit s’assurer que le développement répond à leurs

normes en mettant en place une VSI : Validation des Systèmes

POUR EN SAVOIR PLUS :

ELIPCE INFORMATIQUE

42 rue Paul Henri Charles Spaak • 26000 Valence

Tél : 04 28 61 10 06

Mail : contact@elipce.com

www.elipce.com/datanalyz/

Fareva, un

Leader mondial

de la soustraitance

dans

les domaines du

cosmétique, du

pharmaceutique,

du make up, de

l’industriel &

ménager

Informatisés.

La validation de la partie software, consiste à apporter les

preuves documentées que le logiciel convient à l’usage auquel

il est destiné.

Une approche basée sur le respect des textes réglementaires applicables

et privilégiant un procédé d’évaluation basé sur le risque.

Les résultats

> Une interface développée sur mesure qui vient en complément

des systèmes d’informations actuellement en place.

> L’intégration des données afin de les rendre comparables et

donc exploitables facilement d’un site à l’autre.

> La mise en place d’une gestion des droits par utilisateurs, afin

de donner un accès personnalisé par profil. ●

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 35


MAINTENANCE 4.0 FABRICATION ADDITIVE

AVIS D’EXPERT

L’impression 3 D, un formidable potentiel

pour les pièces de rechange

L’économie circulaire prend une place de plus en plus importante dans notre société. Intégrée dans

le grand mouvement visant à rendre les produits plus « durables », elle promeut une production

et une gestion responsable des biens et de services en limitant la consommation et le gaspillage

des matières premières, de l’eau et de l’énergie. Penser « économie circulaire » nous oblige donc

à changer profondément nos « business models » et nos pratiques industrielles.

Hicham Maskrot, Chef du

Laboratoire d’Ingénierie des

Surfaces et Lasers, au CEA

Saclay

L’IMPRESSION 3D AU CŒUR DE LA

LOI « ANTI-GASPILLAGE POUR UNE

ÉCONOMIE CIRCULAIRE »

La loi anti-gaspillage (JO du 10/02/2020)

“vise à transformer notre économie linéaire,

produire, consommer, jeter, en une économie

circulaire.” Un des axes proposé est d’agir

contre l’obsolescence programmée en

appliquant clairement un indice de réparabilité

sur certains produits. Ce point particulier

intéresse le CEA et ses partenaires, et donne

aux technologies d’impression 3D une belle

carte à jouer.

En effet, imprimer en 3D des pièces de rechange

(à priori indisponibles sur le marché) pour

éviter le gaspillage et ainsi allonger la durée

de vie du produit, voilà qui répond à l’esprit

de la loi !

De fait, le législateur a même choisi

d’introduire un volet obligeant les fabricants

à fournir les fichiers 3D des pièces détachées

qui ne sont plus disponibles.

LES COMPÉTENCES DU CEA EN

MATIÈRE DE FABRICATION ADDITIVE

Au CEA, les recherches menées en fabrication

additive portent sur l’ensemble de la chaîne

de valeur depuis la matière première, la

36 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


FABRICATION ADDITIVE

MAINTENANCE 4.0

conception, les procédés, les post-traitements jusqu’aux contrôles.

Elles impliquent près de 80 chercheurs et plusieurs plateformes

de R&D, comme Samanta (Saclay’s Advanced MANufacturing

& Technological Application).

Le CEA dispose maintenant de plusieurs dizaines de familles

de brevets actives en impression 3D, et accompagne plus d’une

trentaine de partenaires industriels (grands groupes, startups,

fabricants de machines...) et coordonne plusieurs projets

européens majeurs sur l’impression 3D.

LA PLATEFORME DE R&D SAMANTA

L’objectif principal de la plateforme Samanta du CEA est de

démontrer que des composants fabriqués par impression 3D

répondent aux besoins du nucléaire et des énergies renouvelables.

Les performances des composants doivent ainsi être évaluées et

le comportement des matériaux en usage doit être compatible

avec les contraintes environnementales et normatives

Certaines contraintes sont spécifiques au nucléaire comme la

taille des pièces, la confidentialité de leurs plans, et les niveaux

de sollicitations élevés. La qualification des pièces d’un réacteur

étant un processus très encadré dans le secteur nucléaire, le

CEA s’est intéressé dans un premier temps à des pièces non

critiques du point de vue de la sûreté : il s’agit de pièces du

circuit secondaire voire tertiaire des réacteurs, et également

de pièces d’outillage pour les centrales. La qualification des

procédés de fabrication additive et des composants qui en

sont issus est cependant indispensable à leur industrialisation

pour le secteur nucléaire. C’est un axe de travail majeur pour

le CEA, qui coordonne ainsi le projet européen Nucobam 1 .

Le CEA participe à la résolution des problèmes d’approvisionnement

de pièces obsolètes pour le parc EDF en exploitation,

et plus généralement à la résilience de la supply chain.

Fort de ses compétences en fabrication additive (FA), et au service

de ses partenaires historiques, le CEA travaille notamment à

résoudre les problèmes d’approvisionnement de pièces obsolètes

pour le parc EDF en exploitation.

En 2018, les équipes de la Direction des Energies (DES) du CEA

ont démontré la capacité à fabriquer en impression 3D une

commande manuelle de vanne obsolète. Le fabricant initial de

cette pièce en acier inoxydable avait disparu et EDF ne disposait

plus de pièces en stock. Ce projet a été réalisé en lien avec l’unité

d’ingénierie d’EDF en charge de l’approvisionnement des pièces

de rechange pour le parc nucléaire, qui a ainsi pu fournir au

CEA un exemplaire de la pièce à des fins de reconception.

Un véritable défi technique ! La première étape a consisté à

faire un « reverse engineering », c’est-à-dire à « re-designer »

1 - https://snetp.eu/wp-content/uploads/2020/12/SNETP-Annex-22-Factsheet-NUCOBAM.pdf

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 37


MAINTENANCE 4.0 FABRICATION ADDITIVE

La plateforme Samanta

Au CEA, les recherches

sur la fabrication additive

impliquent près

de 80 chercheurs et plusieurs

plateformes de R&D.

la pièce à partir de son modèle physique

(scan 3D). Il a fallu ensuite sélectionner

le matériau et le procédé de fabrication

additive les plus adaptés au besoin d’EDF.

Le choix du procédé s’est finalement porté

sur la fabrication additive par fusion laser

sur lit de poudre : plusieurs pièces ont été

fabriquées avec succès et caractérisées

pour vérifier leur conformité.

L’ensemble de ces différentes étapes

a pu être réalisé en quelques jours

seulement au CEA. Cette grande

réactivité qui réduit notablement les délais

d’approvisionnement est un argument

de taille pour lutter contre les risques

d’indisponibilité des installations du

parc nucléaire !

Perspectives : un impact potentiel sur la

chaîne d’approvisionnement et la gestion

du stock.

La fabrication additive a un rôle majeur

à jouer pour lutter contre l’obsolescence

des équipements industriels. Au lieu de

remplacer intégralement l’équipement

comme cela est souvent le cas, il

devient possible de fabriquer des pièces

à la demande, qui, après qualification,

remplaceront les éléments vieillissants

ou défectueux. En imprimant localement

une pièce de rechange par simple envoi

d’un fichier 3D, il est donc possible

de réduire l’impact environnemental

(pas de transport) et les coûts (pas de

stockage, peu de pertes de matière grâce

à l’impression 3D) ! ●

Hicham Maskrot

La plateforme Samanta permet

d’aborder des sujets de R&D liés à

l’ensemble de la chaine de fabrication

additive, de l’élaboration du modèle

numérique à la simulation des pièces

fabriquées, des produits d’apport aux

caractérisations et à l’évaluation des

performances en usage des pièces

fabriquées, le tout soutenu par une

compréhension procédé-matériaux.

Bien que mise en place pour les besoins

des énergies nucléaires et alternatives,

la plateforme

Samanta mène des activités de

R&D dans de nombreux domaines

industriels, en particulier sur les

innovations procédés et matériaux

avancées.

Les équipements principaux de la

plateforme Samanta

• Quatre machines de fusion sélective

par laser (LBM : laser beam melting) :

SLM Solutions 280HL, deux Trumpf

TruPrint 1000 et une machine prototype

développés en interne ;

• Une machine de fusion sélective par

faisceau d’électrons (EBM : electron

beam melting) : Arcam A2 ;

• Une machine de projection laser

(DMD : direct metal deposition) :

Optomec MR-7 ;

• Deux machines de dépôt physiques/

chimiques en phase vapeur (PVD :

Physical Vapour Deposition / PECVD

: Plasma-Enhanced Chemical Vapour

Deposition) équipées avec des

générateurs à haute puissance pulsée

(HiPIMS : High-Power Impulsed

Magnetron Sputtering) et de sources

d’évaporation par arc cathodique ;

• Différentes machines de prototypage

rapide de type stéréolithographie (STL)

et fil fondu (FDM).

• Deux installations « fil » dont une

équipée d’une source laser YAG et une

arc multi process (TIG, plasma, MIG).

Chacune de ces installations étant

associée à un robot 6 axes et d’un

positionneur deux axes.

• Un atomiseur de poudre et une

torche à plasma pour le traitement des

poudres

Les autres plateformes du CEA

• Le CEA dispose également de la plateforme Poudr’Innov, au sein de laquelle

a été créé en 2019 avec la société AddUp une plateforme commune (Famergie)

pour développer la fabrication additive dans le secteur de l’énergie. Les deux

partenaires visent ainsi à lever les verrous technologiques pour atteindre des

performances inégalées dans la production de pièces ou de dispositifs métalliques.

• Le CEA est également membre fondateur de la plateforme de R&D collaborative

« Additive Factory Hub » (AFH) à Saclay, au côté de nombreux industriels. Le CEA-

LITEN contribue notamment à travers son expertise matériau, en complément de

l’expertise en contrôles non destructifs du CEA-LIST.

Les enjeux de la FA de pièces de

rechange

La bonne fonctionnalité au bon endroit tout en réduisant :

• Le risque de rupture d’approvisionnement pour obsolescence

• Les délais d’approvisionnement

• L’impact environnemental lié au transport

• L’impact économique lié au stockage

• Le coût

38 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


LUBRIFICATION : UN ENJEU MAJEUR

SOLUTIONS

INNOVATION

Un nouvel amplificateur

de pression connecté

Simalube Impulse Connect appartient à la nouvelle

génération de la famille de produits Simalube. Les

fonctions éprouvées d’Impulse ont été complétées par la

possibilité de connecter l’appareil à un smartphone via Bluetooth.

Grâce à la nouvelle application « Simatec world of maintenance

», les appareils peuvent être facilement configurés et surveillés

sans avoir à se trouver directement au point de lubrification.

Des informations comme l’état général, le niveau de remplissage,

le lubrifiant, les dimensions, les dates de démarrage et de changement, etc. sont affichées sous format numérique dans l’appli et

sont faciles à lire pour l’utilisateur. Elle permet aussi au client de gérer numériquement les points de lubrification.

Dans chaque secteur, les exigences des points de lubrification peuvent être résolues avec le nouveau Simalube Impulse Connect.

Avec les fonctions des graisseurs Simalube et de l’amplificateur de pression, les points de lubrification sont alimentés en lubrifiant

dans la quantité requise, avec la plus grande fiabilité et à des coûts réduits ●

EN SAVOIR PLUS > www.simatec.com

APPLICATION

Amélioration de la fiabilité et de la lubrification

de pompes process en papeterie

avantages sur l’organisation de son plan de maintenance. Il a aussi

noté : « Nous gagnons également du temps dans nos interventions

puisque nous devons juste contrôler visuellement le bon fonctionnement

du graissage et ne plus réaliser les opérations de graissage mensuel

qui n’étaient pas toujours bien faites ». Dans cette application, il

s’agit des roulements sur 7 pompes centrifuges.

Il s’agit de pompes qui transfère les fluides de process d’une

machine à papiers destinés aux produits d’hygiènes. À la

suite de casses prématurées de roulements de pompes process

causées par des défauts de lubrification, un industriel du secteur

papetier a fait le choix d’installer un système de graissage centralisé

et automatique multipoints sur 7 pompes centrifuges de son usine.

Le responsable maintenance du site a pu vérifier l’amélioration de

la fiabilité et la baisse des températures des paliers avec un graissage

en continu. Il a remarqué : « Nous sommes certains de graisser les

paliers de nos pompes et surtout de mettre le bon dosage de graisse

préconisée par le constructeur ». Il a pu également voir d’autres

Selon Christophe Ranson, spécialiste en lubrification chez AMO ,

les avantages des systèmes de graissage automatique sont multiples.

D’abord, pouvoir centraliser et déporter les opérations de graissage

« plus de sécurité en réduisant les interventions des opérateurs sur les

machines tournantes » ; « plus de fiabilité en permettant de lubrifier

les machines en marche et de manière continue ». Le professionnel

de la lubrification ajoute : « Sur un plan technique, il est préférable

de graisser les roulements régulièrement avec de petites quantités

de graisse pour renouveler de manière continue la graisse usagée et

garantir un film lubrifiant constant entre les pistes des roulements

et les éléments roulants ».

Aujourd’hui, les systèmes automatiques multipoints de lubrification

permettent de contrôler sur site ou à distance le bon fonctionnement

de la lubrification ●

EN SAVOIR PLUS > www.amo-technologies.com

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 39


SOLUTIONS

LUBRIFICATION : UN ENJEU MAJEUR

AVIS D’EXPERT

Nous avons réussi, et après ?

Au quatrième trimestre 2019, l’équipe SDT a poursuivi sa mission au sein d’une usine de traitement

des eaux usées au Sud-Est de l’Europe. Cette fois, elle a contribué à la mise en place d’un plan

de lubrification (LUBExpert) parallèlement à celui de maintenance prévisionnelle. Le principal

objectif était d’améliorer les pratiques de lubrification sur 180 équipements ou plus ou moins

700 roulements.

Haris

Trobradovic,

Area Sales &

Training Manager

chez SDT

Ultrasound

La bonne exécution de cette tâche dépend fortement de

nombreux facteurs liés à l’état réel des équipements. Une

équipe restreinte composée de 4 personnes a travaillé

sur l’amélioration de deux processus en parallèle : la

maintenance prévisionnelle et la lubrification. Deux techniciens

pour la maintenance prévisionnelle, un technicien pour la

lubrification, tous supervisés par le responsable maintenance

qui porte plusieurs casquettes : ingénieur fiabilité, responsable

lubrification et ingénieur maintenance prévisionnelle. Ils

s’attelèrent à la tâche avec des moyens très limités … comme

c’est souvent et malheureusement le cas.

Pour rendre cela possible, le technicien de lubrification a été

formé pour devenir « Stratège LUBExpert » et comprendre le

pourquoi des actions à mener, les bonnes pratiques d’exécution

sans oublier leur rapportage. La sélection des bons lubrifiants,

un processus d’achat contrôlé, un stockage adapté, le filtrage

et la propreté ... tous ces aspects importants ont été intégrés

au processus. L’expérience acquise a permis de renforcer la

confiance, d’améliorer l’efficacité, de mieux organiser les tâches

et d’en faciliter l’exécution. Le technicien de lubrification est

devenu un élément clé de la stratégie de lubrification.

Notre approche (basée sur les fonctionnalités du LUBExpert)

a été de supprimer les « frontières » et la compartimentation

entre les services et d’adopter une stratégie de type militaire :

• première ligne de défense : lubrification correcte des roulements

et élimination de la principale cause des défaillances ;

• reconnaissance : collectes de données fréquentes et suivi des

tendances, partage des données et localisation des anomalies ;

• cavalerie légère : collecte des données dynamiques (TWF,

FFT) à des fins d’analyse ;

• artillerie lourde : analyse plus approfondie, définition du

problème, définition (et élimination) de la cause originelle.

Nous avons attribué les deux premières tâches à notre équipe/

technicien de lubrification. Le spécialiste LUBExpert collecte

des données à des fins de lubrification. Par ce biais il surveille

la tendance de ces données, avant et après le renouvellement

de graisse.

Celui-ci peut facilement prendre en charge les deux premières

tâches, ce qui présente un avantage pour l’équipe de maintenance

prévisionnelle. L’ingénieur de fiabilité dispose de plus

de temps pour analyser l’état de l’équipement, anticiper une

défaillance et programmer sa résolution.

UN AN APRÈS LA MISE EN PLACE DU PROGRAMME

LUBEXPERT :

• Le technicien de lubrification a pris en charge 35 à 40

roulements par jour (sur base d’1/4 temps );

• Tous les roulements étaient en parfait état de marche

(Figure 1) présentant un niveau minimal de frottements

et d’usure ;

• Comparé au 4 e trimestre 2019, le 4 e trimestre 2020 montre

une réduction importante des défaillances des roulements

des machines tournantes ;

• Le 4 e trimestre 2020 n’a connu aucune défaillance liée à

la lubrification, à l’exception de celles héritées de la période

précédente ;

• Une traçabilité complète et des données sont disponibles

pour chaque processus ;

• L’analyse des données démontre que la plupart des intervalles

et quantités à injecter tels que programmés précédemment

n’étaient pas corrects ;

• La stratégie LUBExpert a été mise en œuvre avec succès.

40 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


LUBRIFICATION : UN ENJEU MAJEUR

SOLUTIONS

Figure 1

Figure 2

l’équipe de maintenance prévisionnelle a besoin.

Désormais, sur les quatre axes opérationnels « militaires », nous

pouvons en ajouter encore un à l’équipe de lubrification :

• La première ligne de défense : une tâche qui incombe bien

évidemment au service Lubrification ;

• La reconnaissance : normalement un travail qui revient au

service Maintenance prévisionnelle ;

• La cavalerie légère : collecte de données dynamiques (TWF,

FFT) à des fins d’analyse.

QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE POUR LE TECHNICIEN

DE LUBRIFICATION DANS SON TRAVAIL QUOTIDIEN ?

RIEN DU TOUT

ET APRÈS ?

Pour l’équipe de lubrification, « l’après » consiste à étendre le

programme à l’usine entière et à assurer les meilleures performances.

Pour l’équipe de maintenance prévisionnelle, « l’après » revient à

prendre en charge davantage de machines et davantage de modes

de défaillance, en approfondissant les analyses sur l’origine des

défaillances et suggérant des corrections pour les éliminer et

améliorer ce qui peut ou doit l’être.

Nous devons donc d’abord examiner les résultats obtenus et les

tâches attribuées. La question à laquelle nous devions vraiment

répondre était la suivante : « Comment l’équipe de lubrification

peut-elle encore aider l’équipe de maintenance prévisionnelle à

accomplir plus avec moins ou avec des ressources équivalentes ? »

Plus de travail pour le technicien de lubrification ?

Pas vraiment, voici la réponse : LUBExpert Dynamic.

Il collecte les données dynamiques (TWF, FFT), tout en effectuant

les tâches habituelles de LUBExpert. Pas besoin de temps,

de formation ou d’efforts supplémentaires, exactement ce dont

Les données dynamiques sont collectées en arrière-plan.

Revenons un peu en arrière…

• Le technicien de lubrification a fourni 12.500 mesures ultrasonores

à l’équipe de maintenance prévisionnelle, notamment

des courbes de tendances statiques et des alarmes déclenchées,

des valeurs avant et après le renouvellement de graisse, tous les

événements pertinents, toutes les mesures réalisées.

Ajoutez-y maintenant le nombre de signaux temporels et de

spectres obtenus grâce au travail d’un seul technicien.

Une tâche en moins pour l’équipe de maintenance prévisionnelle

et une opportunité pour elle d’augmenter le nombre de machines

couvertes, d’approfondir ses analyses et de disposer de plus de

temps pour l’analyse et la résolution des défaillances.

Chaque équipe de maintenance prévisionnelle mesure l’importance

de cet avantage et la façon dont il améliore son efficacité.

Faut-il intégrer la lubrification à la maintenance prévisionnelle ?

C’est une évidence, cela devrait toujours être le cas.

La première ligne de défense vient juste de se transformer en

ligne Maginot ! ●

Haris Trobradovic

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 41


SOLUTIONS

FOCUS DOCUMENTATION

AVIS D’EXPERT

Documentations & Maintenance :

une longue histoire

Que serait la maintenance sans l’ensemble des documents techniques ? Comment gérer au mieux

ces supports et pour quels usages ? Quelles solutions mettre en œuvre et avec quel avenir ?

Laurent Truscello,

responsable marketing produit

Carl Berger-Levrault

Depuis que la maintenance existe, les documentations

font partie des « outils » indispensables mis à la

disposition des acteurs techniques pour qu’ils

puissent assurer leurs missions.

De quelles documentations parle-t-on au juste ? Et pour quels

usages ?

On retrouve bien évidemment les documentations techniques

des équipements et installations avec leurs principales caractéristiques

techniques (puissance, dimensions, débits…).

A ces caractéristiques s’ajoutent des schémas techniques (hydrauliques,

mécaniques, électriques, électroniques, pneumatiques…),

des nomenclatures et éclatés de pièces de rechanges, des codes

erreurs ou éléments d’aide au dépannage, des travaux de maintenance

préventifs à opérer d’après le fabriquant…

Les plans d’installations et réseaux font également partie des

documents de maintenance.

Il ne faut pas oublier l’ensemble des informations collectées au

fur et à mesure de l’activité :

• Rapports d’interventions réalisés (on parle de Bon de Travail),

cahiers d’entretien au pied des machines…

• Rapport des organismes réglementaires qui mettent en exergue

les non-conformités de sécurité à lever (ex : appareils de levage,

appareils à pression, équipements électriques…)

• Planning de production ou calendriers de disponibilités des

techniciens.

• Devis associés aux commandes

• Détail des budgets d’investissement

• Pour certaines pièces de rechanges : photos, plans d’usinage,

certificat d’alimentarité dans les contextes agro-alimentaires…

• …

Une partie de la maintenance étant sous-traitée, les contrats

détaillant les modalités d’application (SLA, équipements concernés…)

ou les conditions de garanties, sont des documents

utiles pour s’assurer des modalités à respecter pour intervenir.

L’utilisation des documents dans la maintenance au fil des ans

Historiquement, la majorité de ces informations était stockée

dans les bureaux du service maintenance, dans des classeurs,

« au propre », hors de l’atelier. Les acteurs techniques devaient

souvent se déplacer pour les consulter ou les photocopier avant

de les emporter sur le théâtre de l’intervention.

Avec l’arrivée des GMAO, il y a une quarantaine d’années,

le regroupement et la numérisation de ces documentations

fait son apparition, facilitant ainsi leur accès et le partage au

plus grand nombre. Certaines informations extraites de ces

documentations sont ainsi transformées en données utiles

pour les algorithmes de la GMAO (ex : plans de maintenance

Quelle organisation documentaire ?

Les documentations et informations utiles à la

maintenance se retrouvent aujourd’hui sur des

chemins réseaux, directement dans les GMAO qui

proposent des systèmes de stockage, ou encore

dans des logiciels de GED (Gestion Electronique de

Documents) en lien avec la GMAO. Une organisation

des documentations est essentielle pour en

tirer tous les bénéfices pour les acteurs de la

maintenance. Ces choix vont dépendre les acteurs

et des processus concernés. L’accompagnement

du service IT aide à mettre en place les bonnes

architectures et choix techniques.

De plus, tout va de plus en plus vite, il faut stocker

mais également tenir à jour ces données durant

tout le cycle de vie des installations techniques.

Les solutions mobiles deviennent des outils

indispensables à cette actualisation d’information.

Un enjeu essentiel sous peine de discrédit de tout le

système.

42 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


FOCUS DOCUMENTATION

SOLUTIONS

Que nous réserve l’avenir…

Des tendances se dessinent :

augmentation des volumes

informations (données chaudes

et temps réel en provenance des

objets connectées ou SCADA),

diversité et nouveaux supports

(plans, modèles 3D) …

On parle de jumeau numérique

des équipements, installations

réseaux, bâtiments…

Cette nouvelle donne, associée à

des contextes techniques de plus

en plus complexes, mêlant des

compétences pluridisciplinaires,

nous laisse à penser que de

nouveaux outils vont apparaitre.

Interfaces intangibles, réalité

augmentée… seront des atouts

afin d’apporter les bonnes

informations, au bon endroit

afin d’assister efficacement les

techniciens maintenance sur le

terrain.

programmés, gestion des garanties, affectation automatique des

contrats…). Ces automatismes facilitent la gestion au quotidien.

Depuis une dizaine d’années, avec l’arrivée des smartphones

et tablettes il est nécessaire d’apporter sur le terrain l’ensemble

des informations dont les techniciens ont besoin : gammes

opératoires, caractéristiques techniques, nomenclatures de pièces

de rechanges, photos…

Avec le temps, le nombre d’informations et de documentations n’a

fait qu’augmenter : photos prises lors de diagnostiques ou échangées

lors du processus de dépannage, vidéos associées lors de contrôles

pour mettre en exergue les problèmes à traiter ultérieurement…

Aujourd’hui, les processus de maintenance se digitalisant de plus

en plus, l’archivage papier disparait progressivement (même s’il

reste parfois nécessaire dans certains contextes).

Les rapports des organismes de contrôles peuvent également être

digitalisés intégralement depuis la société de contrôle jusque dans

la GMAO des entreprises : il s’agit les PDF du rapport et leurs

photos, mais aussi les données qui garantiront la traçabilité et le

suivi de la levée des non-conformités ●

Laurent Truscello

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 43


AGENDA

Face à la situation sanitaire actuelle, les dates de salons

mentionnées ci-dessous sont incertaines.

SALONS

FORMATIONS

JUIN

Du 31 au 2 juin

Pharmacosmetech

Situé à Chartres, ce salon spécialisé destiné

aux professionnels des industries de la

pharmacie et de la cosmétique est implanté

au sein de la Cosmetic Valley, et bénéficie

d’une proximité avec de nombreux sites

de production pharmaceutique français

regroupés autour du cluster Polepharma.

Parc des expositions de Chartres

www.pharmatech-cosmetech.com

Du 14 au 16

Sepem Industrie Colmar

Cette 9e édition propose sur 3 jours de

découvrir l’ensemble des solutions industrielles

et des nouvelles technologies,

concentrées autour du cœur d’usine :

environnement, maintenance, sécurité,

production, pour toutes les industries.

Parc des expositions et des Congrès

de Colmar

https://colmar.sepem-industries.

com

Du 15 au 18

Viva Technology

Le rendez-vous de la Tech mondiale

en Europe se distingue par sa

capacité à faire collaborer grands

groupes et startups et à mixer harmonieusement

enjeux business et

découverte des innovations pour

tous les publics.

Paris Expo – Porte de Versailles

https://vivatechnology.com

OCTOBRE

Du 4 au 6

Industrie du Grand Ouest

Le salon présente et valorise

les techniques et technologies

innovantes, créatrices de valeur

et avenir du développement industriel.

Il favorise l’amélioration

de la performance collective des

entreprises et l’optimisation des

processus de production.

Parc des Expositions – Nantes

www.industrie-nantes.com

JUIN

Du 27 au 28

Manager avec succès la

fonction Maintenance

Aix-en- Provence

www.cegos.fr

Du 27 au 30

MVA : Maintenance des

Vannes de Régulation

Arles

www.ira.eu

JUILLET

Du 27 au 1 juillet

Les méthodes

maintenance

Blois

www.cimi.fr

OCTOBRE

Du 12 au 13

Diagnostiquer et faire

évoluer mon service

maintenance

Saint-Etienne

www.cetim.fr

Téléchargez

l’application

MRJ Presse

Retrouvez toutes

les dates de

manifestations sur :

maintenance-entreprise.com/agenda

44 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


L’APP GMAO MOBILE QUI VOUS

ACCOMPAGNE SUR LE TERRAIN

SOLUTION

SAV

SOLUTION

INDUSTRIE

SOLUTION

TERTIAIRE

CONDENSÉ MÉTIER

DANS UNE APP INTUITIVE

SIGNATURE CLIENT

GÉOLOCALISATION

www.corim-solutions.com Tél. : +33 (0) 476 248 450 info@corim.fr

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 45


INDEX

Au sommaire du prochain numéro :

DOSSIER

• À l’occasion du Sepem de Toulouse,

opération spéciale sur la mise en avant des

acteurs de la maintenance et des services à

l’industrie dans le Sud-Ouest

SOLUTIONS

• l’optimisation des tournées…

l’apport de la 5G

• le matériel de contrôle & test pour un

opérateur de maintenance

PRATIQUE

• Guide :

Panorama des outils d’intervention

sur le terrain en maintenance

MAINTENANCE 4.0

• Spécial BIM, GMAO, logiciels de GTB/GTC,

capteurs... pour le bâtiment :

Quelles évolutions technologiques pour

optimiser la surveillance énergétique

et la maintenance des bâtiments ?

Index des associations, organismes et sociétés cités dans ce numéro :

1792 AVOCATS .....................................................17

ABONNEMENT M&E ...........................................27

ACCES INDUSTRIE .............................................21

ACELTIS ...............................................................25

AMO TECHNOLOGIES .........................................39

APAVE ALSACIENNE ...................................6 et 26

BIOMERIEUX .......................................................33

CARL BERGER-LEVRAULT ................................42

CCI ALSACE EUROMETROPOLE .......................23

CEA .......................................................................36

CHAUDIÈRES LOCATION ....................15, 20 et 29

CIMI ........................................................................9

CORIM ..................................................................45

DB VIB ..........................................4 e de couverture

DEKRA PROCESS SAFETY ...................................8

DSD SYSTEM ......................2 e de couverture et 30

ELIPCE ...................................... Publireportage 35

FENWICK .............................................................13

HTL PERMA .........................................................17

LOUTZ CHARIOTS ÉLEVATEURS .......................11

MAINT&CO ..........................................................37

OVALIE TECH ............................ Publireportage 32

PHARAON ............................................................11

SALON IOT-M2M .................................................13

SDT INTERNATIONAL ..........................................4

SEPEM ............ 3 e de couverture, encart jeté et 20

SIMATEC ..............................................................39

UVEX HECKEL .....................................................28

A SAVOIR !

Retrouvez l’actualité de la

maintenance sur le site Web

du magazine « Maintenance &

Entreprise » !

En lançant son nouveau

site éditorial, MRJ Presse,

société éditrice de presse

professionnelle, entend

répondre aux attentes en

matière de digitalisation

de la part de ses lecteurs

et de toute la communauté

des acteurs de la maintenance industrielle. Il est également

possible de s’abonner à la newsletter bimensuelle ainsi

qu’au magazine papier directement sur le site :

www.maintenance-entreprise.com

Retrouvez nos anciens numéros sur :

www.maintenance-entreprise.com

46 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022


Le Rendez-vous

industriel

des régions

SEPEM I EST

COLMAR

du 14 au 16 juin

2022

SEPEM I SUD-OUEST

TOULOUSE

du 20 au 22 septembre

2022

SEPEM I CENTRE-EST

GRENOBLE

du 22 au 24 novembre

2022

en synergie avec

CFIA Toulouse

ÉDITIONS 2023

• SEPEM I NORD à DOUAI du 24 au 26 janvier 2023

• SEPEM I SUD-EST à MARTIGUES du 6 au 8 juin 2023

• SEPEM I CENTRE-OUEST à ANGERS du 10 au 12 octobre 2023

RENSEIGNEMENTS :

contact.sepem@gl-events.com I 05 53 36 78 78

www.sepem-industries.com

MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - juin - Juillet 2022 I 47


MESURES

VIBRATOIRES

DES ACCÉLÉROMÈTRES

POUR CHAQUE APPLICATION

CONÇUS POUR DURER

Garantie à vie inconditionnelle !

Compatibles avec de nombreux

collecteurs de données et systèmes

de surveillance en ligne

Accéléromètres industriels

multifonctions

Capteurs de vibrations 4-20 mA

Capteurs à ultrasons

Capteurs température et vibrations

Accéléromètres triaxes

Accéléromètres haute

température

Accéléromètres submersibles

Accéléromètres pour zones

dangereuses

Accéléromètres basses fréquences

Accéléromètres miniatures

Sondes de proximité

Câblage, connecteurs, boîtes de

jonction et accessoires de montages

48 I MAINTENANCE & ENTREPRISE • N°666 • Mai - Juin - Juillet 2022

Contactez-nous au 04 74 16 18 80 pour en savoir plus

contact.instrumentation@dbvib.com

www.dbvib-instrumentation.com

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!