08.06.2022 Views

Rapport annuel 2021 Fondation Zewo

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

DONS

NUMERIQUES

Fondation Zewo

Rapport annuel

2021


Impressum/Copyright

Fondation Zewo

Pfingstweidstrasse 10

8005 Zurich

Téléphone 044 366 99 55

zewo.ch

info@zewo.ch

Date de parution: mai 2022


Fondation Zewo

Rapport annuel 2021

Sommaire

2 | La savane Lewa en perspective

3 | Davantage de dons sous contrôle

6 | Les OBNL certifiées en chiffres

8 | Les nouvelles normes Zewo bien appliquées

12 | Prêts pour le label de qualité Zewo?

13 | Soutien pour les OBNL

14 | Comment les OBNL changent le monde

16 | Grande solidarité en matière de dons

17 | L’ère du don numérique

18 | La Suisse, un pays de donateurs

20 | Rapport sur les dons Suisse

22 | Amplificateurs de dons et jeux de mots

24 | Solidarité par le don

26 | Portrait de la Fondation Zewo

27 | Notre Conseil de fondation

28 | Notre organisation

29 | Réseau et partenaires

30 | Comptes annuels 2021


Kurt Grüter, président

Martina Ziegerer, directrice

La savane Lewa en perspective

La situation extraordinaire s’est maintenue

durant la deuxième année de la

pandémie. Ce n’est qu’à l’été que le

virus a fait une pause. Nous en avons

profité pour faire une retraite. Le

Conseil de fondation de la Zewo s’est

consacré aux dons numériques et à la

prospection du marché – les suricates,

girafes et rhinocéros de la savane Lewa

du zoo de Zurich sous les yeux.

Les dons numériques ont le vent

en poupe

Les dons répondant à un appel aux

dons et par bulletin de versement restent

au premier plan. Mais les œuvres

de bienfaisance considèrent que les

dons numériques vont gagner en importance.

En effet, la pandémie a eu

un impact sur les habitudes de paiement

et donc de dons. Les œuvres de

bienfaisance ont reçu plus de dons

via leur site Web et les applications

sur les smartphones de leurs donateurs

qu’avant le coronavirus. C’est

ce qui ressort des enquêtes réalisées

par la Zewo. Vous trouverez les études

en pages 16 et 17. Donner devient plus

commode, spontané et varié. Parallèlement,

les donateurs sont facilement

désorientés, se heurtent à des

obstacles techniques ou divulguent

involontairement leurs données. De

leur côté, les œuvres de bienfaisance

s’adressent à de nouvelles générations

et investissent dans des alternatives

aux dons traditionnels. Elles doivent

acquérir des connaissances, respecter

des exigences accrues de protection

des données et maîtriser les coûts.

La Zewo évolue aussi dans ce champ

de tensions. Elle désire donner aux organisations

des jalons et aides, par

exemple pour la protection des données.

Pour les donateurs, elle souhaite

développer à moyen terme des

aides à l’orientation sur les dons numériques,

par exemple sur les dons avec

le QR code, via les canaux numériques

ou les plateformes de crowdfunding et

de dons.

Bonnes notes pour les œuvres de

bienfaisance certifiées

En cinq ans, les œuvres de bienfaisance

certifiées ont grandi et se sont professionnalisées.

Aujourd’hui, la Zewo

contrôle plus de dons que jamais auparavant.

Pour la préparation à son

examen et en tant que tri, l’estimation

sans engagement a fait ses preuves.

C’est ce qui ressort de l’analyse en

page 3 sur la prospection du marché, la

certification et le respect des normes

Zewo. Les organisations certifiées ont

bien mis en œuvre les 21 normes Zewo

depuis leur introduction il y a cinq ans.

Elles se sont adaptées à de nouvelles

règles et ont procédé à des améliorations

ciblées dans les délais. Comment

ces OBNL changent-elles le monde,

et surtout, comment savent-elles ce

qu’elles ont changé? C’est le thème que

nous avons abordé lors du congrès de

la Zewo 2021. Le bilan intermédiaire a

mis en évidence de nets progrès tout

en suggérant que le chemin est encore

long. Lisez la rétrospective de cet événement

bien fréquenté en page 14.

Nous nous souvenons

Dr. Andreas Karl Maria Henrici (1934 – 2021)

Accent sur la Suisse romande

Pour faire connaître davantage le label

de qualité, la Zewo a développé

sa campagne de jeux de mots sur les

canaux en ligne et fourni aux œuvres

de bienfaisance certifiées des amplificateurs

de dons numériques. Comment

ça marche? Vous le saurez en p.

22. Nous mettons l’accent sur la Suisse

romande. C’est pourquoi le Supplément

dons a été publié pour la première

fois en français, avec un message

du Conseil fédéral. Pour en savoir

plus, rendez-vous à la page 24.

Nous disons merci

Nous remercions les œuvres de bienfaisance

qui respectent les 21 normes

et se soumettent à l’examen de la

Zewo. Nous remercions les donateurs

qui font attention au label de qualité.

Nous remercions les collaborateurs

ainsi que notre réseau de partenaires

pour leur bonne coopération, de même

que les membres bénévoles du Conseil

de fondation, du comité de certification

et du tribunal des recours. Ensemble,

ils ont veillé à ce que tout se

déroule sans accroc, même au cours

de la deuxième année de la pandémie.

De 1991 à 2001, Andreas Henrici a fait partie de l’organe directeur de la Zewo.

L’assemblée générale de l’association de l’époque l’a élu président en

1992. C’est dans cette fonction qu’il a dirigé la Zewo jusqu’en 2001. Andreas

Henrici est resté lié à la Zewo toute sa vie, d’abord en tant que membre du

tribunal des recours, et plus tard en tant qu’observateur prodiguant attention

et soutien.

Président de la Zewo, Andreas Henrici avait à cœur de promouvoir la confiance

dans les organisations d’utilité publique et leur activité. Il s’est investi

personnellement pour mettre de l’ordre dans le domaine des collectes,

s’est engagé pour de bonnes conditions cadres et a renforcé le label de

qualité Zewo. Sous sa présidence, Zewo s’est repositionnée. L’association

a été transformée en fondation qui devait dorénavant contrôler et certifier

les œuvres de bienfaisance de manière indépendante.

La Zewo est très reconnaissante envers Andreas Henrici. Elle gardera de

lui un respectueux souvenir.

2 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


Davantage de dons sous contrôle

Avec l’introduction des nouvelles normes Zewo, les organisations certifiées se sont non

seulement professionnalisées, mais en plus, elles ont grandi. L’estimation sans engagement

fait ses preuves pour la préparation à l’examen et en tant que tri. En Suisse romande,

la certification Zewo gagne en importance.

L

a Zewo a mis en vigueur ses

normes largement remaniées

pour la première fois pour l’exercice

2016. Depuis 2017, elle vérifie que

les organisations d’utilité publique respectent

les 21 nouvelles normes Zewo.

Il y a toujours 500 organisations autorisées

à porter le label de qualité

Zewo. Ce chiffre à première vue stable

masque une grande dynamique. C’est

ce que révèle une comparaison pluriannuelle

des examens et des organisations

certifiées.

Nombre d’OBNL certifiées stable à environ 500

1.1.2017

506

45

Nouvelles

avec label

de qualité

29

Pas de

renouvellement

22

Les arrivées et les départs

à l’équilibre

Au cours des cinq dernières années, la

Zewo a certifié 45 nouvelles organisations.

La plupart d’entre elles désirent

souligner leur professionnalisme avec

le label de qualité. Elles renforcent leur

réputation en montrant qu’elles respectent

des normes établies pour les

organisations collectrices de dons.

Pour d’autres, le label de qualité facilite

l’accès aux bailleurs de fonds institutionnels

ou les aide à collecter des

dons auprès du grand public. Dans certains

cas, de nouvelles organisations

sont nées de la fusion d’organisations

déjà certifiées. Une organisation a indiqué

qu’elle souhaitait se solidariser

avec d’autres organisations certifiées

et renforcer les normes du secteur.

Le contrôle régulier des organisations

certifiées permet de s’assurer

qu’elles respectent les normes et encourage

leur professionnalisme. Au

cours des cinq dernières années, le

label de qualité n’a pas été renouvelé

pour 29 organisations. Soit parce que

l’organisation ne voulait plus remplir

toutes les normes et ne s’est plus soumise

à un examen. Soit parce qu’elle

n’a pas respecté une condition liée à

la reconduction du label de qualité

lors de l’examen. Douze organisations

ont renoncé au label de qualité parce

qu’elles ne collectaient quasiment

plus de dons et estimaient qu’un examen

par la Zewo était trop coûteux. Il

en va de même pour certaines sous-organisations

qui se sont détachées de

l’organisation faîtière. En tant qu’organisation

autonome, elles ne sont plus

examinées dans le cadre de la pro­

Changements

organisationnels

31.12.2021

500

cédure simplifiée pour les organisations

subordonnées. Pour conserver

le label de qualité, elles devraient se

soumettre à une procédure d’examen

complète.

22 organisations qui étaient certifiées

début 2017 n’existaient plus cinq

ans plus tard. Elles ont fusionné avec

45 raisons

plaidant pour un nouveau

label de qualité

18 Professionnalisation: l’OBNL désire

montrer qu’elle répond aux

normes du secteur.

16 Accès aux bailleurs de fonds:

l’OBNL obtient (plus facilement)

l’accès à des fonds des pouvoirs

publics (avant tout de la DDC) ou

à des institutions qui tiennent

compte du label de qualité.

5 Collecte de fonds publics: l’OBNL

commence à collecter des fonds

en dehors de son propre réseau.

La collecte de fonds gagne en importance

pour les OBNL.

5 Une nouvelle OBNL naît du regroupement

d’organisations certifiées

et porte désormais le label

de qualité.

1 Solidarité: l’OBNL renforce les

normes du secteur en se faisant

certifier.

29 raisons expliquant

perte du label de qualité

10 L’OBNL ne satisfait pas aux

normesou ne veut pas mettre en

œuvre telle ou telle condition.

12 L’OBNL ne collecte quasiment

pas de dons.

5 Une sous-organisation devient

autonome, mais ne veut pas

se soumettre à une procédure

d’examen ordinaire plus complexe.

2 Raison inconnue ou incompréhensible.

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 3


Les parcours

pour obtenir le label de qualité

23 OBNL ont d’abord fait une estimation

sans engagement.

13 OBNL ont directement demandé

l’examen.

4 OBNL sont nées de la fusion

d’OBNL déjà certifiées

(p. ex. fusion de sous-organisations

pour former une association

régionale).

3 OBNL sont venues par le biais

de contacts au sein du réseau

et des entretiens au niveau du

Conseil de fondation/direction.

2 organisations mères encouragent

le respect des normes

de Zewo dans leurs sous-organisations.

Estimations sans engagements de 2016 à 2021

Préparation à l’examen et triage

82 21

estimations

menées à bien

certification

recommandée

47

adaptations

recommandées

14

pas de certification

recommandée

40 % procédures de certification

18 % préparation

42 % pas d’intérêt pour la

certification

16

2

3

15

10

22

2

3

9

une autre organisation, qui était souvent

déjà certifiée. Cinq ont tout simplement

cessé leur activité.

De nombreux chemins mènent au

label de qualité Zewo

Pour un peu plus de la moitié des 45

premières certifications, le chemin vers

le label de qualité Zewo passait par une

estimation sans engagement. Une telle

estimation est particulièrement adaptée

aux petites organisations. En effet,

elles voient ainsi rapidement le chemin

qu’il reste à parcourir pour obtenir le label

de qualité. Une estimation sans engagement

les prépare de manière optimale

à l’examen, qu’elles peuvent ensuite

passer avec succès sans grand

effort. Les organisations qui estiment

qu’elles remplissent déjà les normes

Zewo demandent directement l’examen.

D’autres se font examiner après

des entretiens avec le Conseil de fondation

ou la direction. Et d’autres encore

sont convaincues par leur organisation

faîtière de respecter les normes

Zewo et de se soumettre à l’examen de

la Zewo.

L’estimation sans engagement: une

préparation optimale à l’examen

Depuis 2016, la Zewo propose aux organisations

intéressées par le label de

qualité une estimation sans engagement.

Elle a déjà estimé 82 organisations

sans engagement. Dans 21 cas,

elle a ainsi constaté que l’organisation

remplissait largement les normes Zewo

et lui a recommandé de demander immédiatement

l’examen. Depuis, 16 de

ces organisations ont été examinées.

Deux organisations se préparent encore

à l’examen. Trois n’ont pas manifesté

jusqu’à présent d’intérêt pour un

examen.

Sur la base de l’estimation sans engagement,

la Zewo a recommandé à

47 organisations de procéder à des

améliorations ciblées avant de demander

un examen. Plus de la moitié

de ces organisations ont depuis

lors suivi la procédure d’examen ou se

préparent à l’examen. Les autres ne

se sont pas encore intéressées par la

certification compte tenu des ajustements

nécessaires.

Pour 14 organisations, l’estimation

sans engagement de l’organisation a

révélé des lacunes fondamentales, ce

qui rendait peu probable une certification

réussie. La Zewo a déconseillé à

ces organisations de se soumettre à un

examen dans les deux années à venir.

Depuis lors, deux organisations de ce

groupe ont remédié aux lacunes et se

sont soumises avec succès à un examen.

Trois organisations se préparent

actuellement à l’examen. Les neuf

autres organisations n’ont plus manifesté

d’intérêt pour une certification.

L’estimation sans engagement a

fait ses preuves en tant qu’instrument

4 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


Croissance des OBNL dans les deux régions linguistiques

Recettes totales en CHF de 508 OBNL certifiées en 2014

et 504 OBNL certifiées en 2019

Croissance plus forte en Suisse romande

Recettes totales de 508 OBNL certifiées en 2014 et 504

OBNL certifiées en 2019

333,49 mio

1,03 mrd

Suisse

romande

10%

24%

Suisse

romande

2,94 mrd

3,34 mrd

Suisse

alémanique

90%

76%

Suisse

alémanique

2014 2019

2014 2019

Davantage de dons contrôlés dans les deux régions

Dons reçus en CHF de 508 OBNL en 2014 et 504 en 2019

Un franc de don sur 5 en Suisse romande

Dons reçus de 508 OBNL en 2014 et 504 en 2019

248,77 mio

Suisse

romande

7%

19%

Suisse

romande

71,16 mio

980,87 mio

1,06 mrd

Suisse

alémanique

93%

81%

Suisse

alémanique

2014 2019

2014 2019

de préparation à l’examen. En même

temps, elle assure un tri. Plus de la

moitié des organisations qui ont demandé

une estimation sans engagement

ont passé l’examen avec succès

par la suite ou s’y préparent actuellement.

Les organisations qui s’écartent

considérablement des normes Zewo le

remarquent rapidement grâce à l’estimation

sans engagement et savent ce

qu’elles devraient changer pour obtenir

le label de qualité.

La Zewo contrôle davantage de dons

Aujourd’hui, la Zewo contrôle nettement

plus de dons qu’en 2014. À

l’époque, les œuvres Zewo avaient reçu

1,05 milliard de francs de dons. En

2020, ce chiffre était déjà de 1,31 milliard,

soit presque un quart de plus.

Parallèlement, les recettes totales des

organisations certifiées ont augmenté

d’un tiers, passant de 3,27 milliards de

francs en 2014 à 4,37 milliards de francs

en 2020. Et ce, bien que le nombre d’organisations

certifiées soit resté quasiment

inchangé. Fin 2014, 508 organisations

portaient le label de qualité Zewo,

elles étaient exactement 500 fin 2021.

Même au cours des années entre les

deux, le nombre d’organisations certifiées

a toujours évolué autour de la

barre des 500.

Cette croissance s’explique notamment

par le changement de composition

des organisations certifiées. Alors

que de petites organisations qui ne

collectent pratiquement plus de dons

renoncent au label de qualité Zewo, les

organisations qui souhaitent collecter

davantage de dons se font recertifier.

Ce à quoi il convient d’ajouter le fait

que, ces dernières années, certaines

grandes organisations qui ne portaient

pas le label de qualité jusqu’à présent

se sont fait certifier.

La certification gagne en importance

en Suisse romande

En 2014, seul un franc de don sur 14 collecté

par des organisations certifiées

était versé à une organisation de Suisse

romande. En 2020, ce rapport était déjà

de l’ordre de quasiment un sur cinq.

Les recettes totales des organisations

certifiées ont connu une évolution tout

aussi vertigineuse. Alors qu’en 2014,

un franc sur dix récolté provenait d’une

OBNL de Suisse romande, ce rapport

est déjà passé à un franc sur quatre en

2020. L’importance des œuvres de bienfaisance

certifiées de Suisse romande

a sensiblement augmenté, notamment

du fait que de grandes organisations

ayant leur siège à Genève se sont fait

certifier.

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 5


Les OBNL certifiées en chiffres

Les OBNL certifiées ont des activités, des modes d’organisation et des origines différentes.

Mais quelle que soit leur taille, elles respectent les normes de la Zewo et apprécient les

avantages de son label de qualité.

Œuvres de bienfaisance certifiées par domaine d’activité et forme juridique

Domaine d’activité Associations Fondations Coopératives Sociétés anonymes

33 % Affaires sociales 120 41 2 –

29% Santé 125 18 – 2

25 %

Aide au développement

et aide humanitaire

91 35 – –

9% Foyers 10 34 – –

4 %

Protection de la nature,

de l’environnement, des

espèces et du patrimoine

12 10 – –

Total 31 décembre 2021 358 (71%) 138 (28%) 2 (0,5%) 2 (0,5%)

Par région linguistique

Suisse

latine

20%

80%

Suisse

alémanique

Par recettes en millions de francs suisses

< 0.5 millions de CHF

0.5 à 1 million de CHF

1 à 2 millions de CHF

2 à 5 millions de CHF

5 à 10 millions de CHF

10 à 20 millions de CHF

> 20 millions de CHF

10%

10%

12%

14%

14%

19%

21%

Œuvres d’entraide certifiées, mise à jour 31.12.2021, recettes totales selon statistiques sur les dons 2020


Statistiques d’examen 2021

La Zewo a mené à terme 64 examens et 17 estimations.

11 organisations ont obtenu le label de qualité.

À la fin de l’année, 500 organisations portaient le label de qualité.

Premières certifications

Recertifications

en suspens au

01.01.2021

demandes

déposées

Nouvelles admissions

Organisations

Nouvelles admissions

Sous-organisations

rejetées ou retirées

en suspens

au 31.12.2021

en suspens au

01.01.2021

nouvelles

procédures

achevées

pas de

renouvellement

en suspens

au 31.12.2021

9 1 2 1

0

6 11 6 54 47 3 45

53

Estimation sans engagement

en suspens au

01.01.2021

nouvelles

procédures

achevée

en suspens

au 31.12.2021

Contrôle des conditions

en suspens au

01.01.2021

Conditions de

l’année précédente

Conditions

en 2021

Conditions

remplies

bénéficiant d’un

délai supplémentaire

en suspens au

31.12.2021

17 3

0 20

3

Œuvres de bienfaisance titulaires du label de qualité Zewo

Nouvelles

admissions

Organisations

499

œuvres de bienfaisance titulaires

du label de qualité Zewo

01.01.2021

9 1 Nouvelles

admissions

Sous-organisations Pas de

2 1 renouvellement,

restitution Fusion ou

8 2 dissolution

2 4

1 voir zewo.ch/fr/nouvelles-certifications

2 voir zewo.ch/zewo.ch/fr/sans-le-label-de-qualite-zewo

3 Deux OBNL ont reçu la recommandation de déposer immédiatement une

demande; dix OBNL ont reçu la recommandation de déposer une demande

dans les douze mois; cinq OBNL ont reçu la recommandation d’attendre

plus de douze mois pour déposer une demande.

4 voir zewo.ch/fr/fusion-dobnl-certifies

43

15

4 42 16 4

500

œuvres de bien ­

faisance titulaires

du label de qualité

Zewo

31.12.2021

216 sous-organisations

209 organisations simples

44 foyers

31 organisations faîtières


Les nouvelles normes Zewo

bien appliquées

Les organisations certifiées respectent consciencieusement les normes Zewo. Cinq ans

après le dernier examen complet, la plupart d’entre elles remplissaient au moins 95% de

toutes les normes.

Depuis 2017, la Zewo a vérifié auprès

de 235 organisations et 200

sous-organisations qui leur sont

affiliées si elles continuaient à respecter

les normes Zewo. Dont 28 examens

effectués sur la base d’anciennes

normes qui étaient en vigueur jusqu’en

2016. Pour 207 examens, les 21 normes

Zewo actuelles ainsi que les dispositions

révisées de Swiss GAAP RPC 21,

entrées en vigueur en 2016, étaient déjà

applicables. L’analyse de ces examens

donne une bonne note aux organisations

certifiées.

Bousculade sur les places du podium

Onze des organisations examinées ont

obtenu la meilleure note. Toutes les

normes Zewo étaient entièrement respectées,

même cinq ans après le dernier

examen complet, et les nouvelles

règles en vigueur ainsi que les nouvelles

dispositions de Swiss GAAP RPC

21 étaient déjà mises en œuvre. Ces organisations

peuvent continuer à utiliser

le label de qualité sans conditions.

Un examen sur deux a montré que les

nouvelles normes Zewo et les Swiss

GAAP RPC révisées étaient déjà respectées

à 95% ou plus. Pour 88 autres

examens, c’était le cas à 80-95%. Pour

4 examens seulement, moins de 80%

des dispositions en vigueur étaient respectées.

Pour s’assurer que les organisations

respectent intégralement les

21 normes Zewo, la Zewo a assorti le

renouvellement du label de qualité de

conditions. Elle a examiné si les organisations

les avaient mises en œuvre

dans les délais impartis.

Deux conditions par

organisation examinée

Les 207 examens achevés sur la base

des nouvelles normes concernaient

407 organisations et sous-organisations.

Celles-ci ont reçu au total 858

conditions. Cela correspond à quatre

conditions par examen et à deux conditions

par organisation examinée. Les

examens de réseaux nationaux comprennent

aussi bien l’organisation mère

que les sous-organisations régionales

ou cantonales.

Respect des 21 normes Zewo

Recertifications achevées de 2017 à 2021, 235 examens au total

Selon l’ancienne norme (28)

Meilleure note «100% remplies»

11

«95% ou plus remplies»

104

«80% à 95% remplies»

88

«moins de 80% remplies»

8 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


Conditions relatives aux 21 normes Zewo

Recertifications achevées de 2017 à 2021, 207 examens au total

Norme 1: utilité publique

Norme 2: intégrité

4

3

Norme 3: direction

Norme 4: indépendance

20

12

Norme 5 (nouvelle): lien d’intérêts

52

Norme 6: séparation des pouvoirs

Norme 7: contrôle interne

Norme 8: rémunérations/mandats (nouveau)

Norme 9: efficience

17

24

35

20

Norme 10 (nouvelle): souci d’efficacité

3

Norme 11 (nouvelle): réserves

CHF

46

Norme 12: transparence

140

Norme 13: comptes annuels

225

Norme 13: méthode Zewo

162

Norme 14: révision

Norme 15 (nouvelle): placements

Norme 16: réseaux nationaux

14

18

18

Norme 17: réseaux internationaux

2

Norme 18: collecte de dons

31

Norme 19 (nouvelle): protection des données

52

Norme 20: partenaires de collecte de fonds

JAN

Norme 21: calendrier des collectes 1

5

2

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 9


Nombre de conditions relatives à la norme 8: rémunérations

Recertifications selon les 21 normes Zewo de 2017 à 2021, 858 conditions prononcées au total

Attribution de mandats

13

Montant de la rémunération de la direction

8

Montant de la rémunération du président

6

Indication de la rémunération de la direction

Indication des mandats

6

6

Indication de la rémunération du président ou

de la présidente

5

Rémunération totale

1

Indication des salaires à la Zewo

0

Rémunération des collaboratrices

et collaborateurs

0

Le plus grand nombre de conditions

concerne les comptes annuels

Les écarts par rapport aux normes

Zewo concernaient souvent des exigences

qui avaient légèrement changé

depuis le dernier examen, comme

par exemple les comptes annuels selon

la version révisée de Swiss GAAP

RPC 21. Désormais, les œuvres de

bienfaisance devaient en outre calculer

leurs coûts selon la méthode de la

Zewo et les présenter selon cette méthode

dans leurs comptes annuels révisés.

Elles doivent désormais publier

les comptes annuels révisés et le rapport

annuel sur leur site Internet.

Certaines conditions concernaient

des thèmes qui, en raison de l’évolution

des conditions-cadres, avaient

été nouvellement intégrés dans les

règles lors de la révision des normes.

Il s’agit notamment de la gestion des

liens d’intérêts et des mandats ainsi

que des thèmes des réserves, des immobilisations

financières et de la protection

des données.

Hotspot: fonds affectés

La comptabilisation et la présentation

correctes des fonds affectés ont donné

le plus de fil à retordre, même si les

organes de révision ont appliqué cette

règle de manières distinctes. La Zewo

a le plus souvent critiqué l’affectation

correcte des fonds affectés au capital

de fonds ainsi que leur passation en

écriture brute. Relativement souvent,

elle a constaté que les coûts n’étaient

pas calculés exactement selon la méthode

de la Zewo ou qu’ils n’étaient pas

indiqués en conséquence. Ces deux aspects

sont importants du point de vue

des donatrices et donateurs et ont donc

donné entraîné des conditions.

De nouvelles exigences

bien accueillies

Moins fréquentes: les conditions portant

sur des thèmes qui n’ont été que

légèrement remaniés ou concrétisés

dans les nouvelles normes, comme les

principes d’intégrité, de gouvernance

d’entreprise, de réseaux nationaux

et internationaux ou de collecte de

fonds. La plupart des exigences modifiées

n’ont quasiment pas entraîné de

charge de travail supplémentaire pour

les organisations. En ce qui concerne

le souci d’efficacité, la Zewo n’a en général

émis que des recommandations.

Les organisations ont ainsi bénéficié

du temps nécessaire pour aborder ce

sujet un peu plus complexe étape par

étape.

Un sujet sensible: les rémunérations

Les œuvres de bienfaisance se trou­


Contrôle des conditions de 2017 à 2021

Au total 858 conditions prononcées

136

en suspens, dans le premier délai

562

remplies, dans le premier

délai

45 conditions, délai supplémentaire en cours

109 conditions remplies, dans le deuxième délai

6 conditions non remplies à l’expiration du deuxième délai

5

labels de qualité non renouvelés pour cause de

conditions non remplies

vent dans une zone de tension en

ce qui concerne les rémunérations

de leurs présidences et de leurs directions.

D’une part, elles ont besoin

de personnes appropriées et

bien qualifiées afin d’assumer ces

tâches exigeantes et à responsabilité.

D’autre part, en tant qu’organisations

d’utilité publique qui financent

leur travail, notamment, par des dons,

elles sont particulièrement exposées

au public. Ce à quoi s’ajoute le fait

qu’elles sont parfois confrontées à

des conceptions irréalistes du travail

et des rémunérations dans les organisations

d’entraide.

La Zewo souhaite éviter les excès

en matière de salaires des dirigeants.

C’est pourquoi elle examine régulièrement

les rémunérations versées à la

direction, au conseil de fondation et

au comité des œuvres de bienfaisance

certifiées. Elle collabore à cet effet

avec l’Université de Fribourg.

Les conclusions de ces études

servent de base lorsque Zewo examine

les rémunérations des œuvres

de bienfaisance certifiées. Au cours

des cinq dernières années, elle n’a dû

aborder le montant des rémunérations

que dans des cas isolés, ce qui a toutefois

parfois provoqué des discussions à

controverse. Plus souvent que le montant

de la rémunération, les conditions

concernaient l’attribution de mandats.

Ainsi par exemple, parce que les

tâches à accomplir ou la durée d’attribution

des mandats n’étaient pas clairement

définies. Parfois, la décision

n’était pas consignée au procès-verbal

et il était donc impossible de savoir

si le membre concerné s’était récusé.

De temps en temps, on oubliait de

mentionner la transaction dans l’annexe

des comptes annuels.

Cinq labels de qualité retirés pour

cause de non-respect de conditions

La plupart des organisations ont

mis en œuvre les conditions dans

les délais impartis et correctement.

Deux conditions sur trois ont été entièrement

remplies d’emblée. Pour près de

20% d’entre elles, une deuxième tentative

a été nécessaire. Il est rare qu’une

condition ne soit toujours pas remplie

à l’issue du deuxième délai. Au cours

des cinq dernières années, cela a été

le cas pour 0,7% des conditions. Pour

cinq organisations, six conditions non

remplies ont entraîné l’impossibilité de

conserver le label de qualité.

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 11


CHF

JAN

1

DIE

CHF

1 JAN

DIE

Prêts pour le label de qualité Zewo?

Demander certification

Une bonne préparation est une économie de temps et d’argent. Avant l’examen,

la Zewo procède à une estimation sans engagement des chances qu’a une OBNL d’obtenir

la certification. Cette procédure paie lors de la certification.

ZEWO-STANDARDS

Envoi des documents disponibles

Lorsqu’une OBNL exonérée d’impôt fait parvenir ses

statuts, son rapport annuel, ses comptes annuels

et son rapport de révision pour une estimation sans

engagement, elle obtient un avis dans un délai d’un

mois.

Quel est le chemin à parcourir pour obtenir le label

de qualité Zewo?

La Zewo indique de façon claire et simple aux OBNL non titulaires

du label de qualité le chemin qui leur reste à parcourir

pour répondre aux 21 normes. Elles reçoivent des conseils

utiles pour pouvoir se préparer et réussir l’examen sans complications.

ZEWO-STANDARDS

ZEWO-STANDARDS

Examen des documents

La Zewo identifie celles des 21 normes qui sont applicables à

l’organisation et détermine si les documents présentés s’en

écartent et sur quels aspects des explications approfondies

sont nécessaires.

Entretien individuel

La Zewo discute du résultat avec les représentants

de l’OBNL au cours d’un entretien individuel. Elle

répond aux questions et discute des ajustements

nécessaires avec l’OBNL.

Liste de contrôle avec résultat

L’estimation de la Zewo est présentée à l’OBNL sous la forme

d’une liste de contrôle pour chacune des 21 normes Zewo. Une

recommandation indique à l’OBNL les prochaines étapes à

suivre pour obtenir le label de qualité Zewo.

La certification

Préparation ciblée

S’il ne manque pas grand-chose pour que l’examen soit réussi,

la Zewo conseille de demander le label de qualité dans un

délai d’un an. Sinon, elle recommande des mesures ciblées

pour une préparation optimale ou déconseille l’examen.

Demande du label de qualité

Lorsqu’une organisation prend le départ après une bonne

préparation, elle réussit la procédure d’examen haut la

main. Les 500 francs de l’estimation sans engagement représentent

dans tous les cas un bon investissement.

12 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


Soutien pour les OBNL

Des offres pratiques et adaptées aux besoins

Les œuvres de bienfaisance doivent souvent répondre à une variété d’exigences de la part

de différents groupes. Des directives largement soutenues et acceptées, telles que les

normes Zewo, leur facilitent la tâche. Pour les aider à respecter ces normes, la Zewo met à la

disposition des OBNL un éventail d’offres adaptées à leurs besoins qui renforcent la

confiance du public.

Chiffres clés sur les coûts

et les réserves des œuvres

de bienfaisance

Combien les OBNL dépensent-elles

pour l’administration?

Que coûte

chaque franc de don? Pour

le compte de la Zewo, l’Institut

pour la gestion des associations

(VMI) de l’Université

de Fribourg examine régulièrement

ces questions

et d’autres auprès des OB­

NL certifiées.

Ce que les OBNL paient à

leurs dirigeantes

L’engagement bénévole est

la règle au sein du comité ou

du conseil de fondation d’une

OBNL d’utilité publi que. La ré ­

munération de la direction

des œuvres de bienfaisance

demeure appropriée, même

sur fond de professionnalisation

croissante. C’est ce qui

ressort de l’étude sur les rémunérations

menée par l’Uni ­

ver sité de Fribourg pour le

comp te de la Zewo.

Exemple d’un règlement

en matière de placements

durables pour les OBNL

La norme 15 de la Zewo explique

qu’une OBNL doit effectuer

ses éventuels placements

financiers de manière

durable, conformément

à un règlement en

matière de placements. La

Zewo propose un exemple

accompagné d’un modèle.

Comment les OBNL

calculent leurs coûts de

manière uniforme

La transparence donne

confiance. Les OBNL certifiées

calculent leurs coûts

de manière uniforme pour

la présentation dans les

comptes annuels. La méthode

actuelle de la Zewo

est en vigueur depuis le 1 er

janvier 2018.

Avantages et remises

Des sociétés de médias, des agences et des entreprises informatiques proposent des conditions avantageuses aux organisations

titulaires du label de qualité Zewo. Vous trouverez toutes les offres actuelles sur zewo.ch.

50%

sur les annonces/affiches

50%

sur la publicité

35% de remise sur le

prix des photos

Dons de produits

Les grands médias de la

presse écrite et sociétés

d’affichage octroient jusqu’à

50% sur les annonces et affiches

aux OBNL titulaires du

label de qualité Zewo.

Les organisations titulaires

du label de qualité profitent

de remises jusqu’à

50% sur la publicité à la r

adio, à la télévision et sur

les supports numériques à

l’extérieur.

Les OBNL titulaires du label

de qualité Zewo bénéficient

d’une remise de 35%

sur le prix des photos.

Les œuvres de bienfaisance

titulaires du label de

qualité ont accès aux dons

de produits de sociétés informatiques.

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 13


Comment les OBNL changent

le monde

Congrès Zewo 2021 au Kultur Casino de Berne

Après une pause en 2020 due au coronavirus, plus de 200 participants ont assisté le 9

septembre au congrès Zewo 2021 au Kultur Casino de Berne. Il était consacré à l’impact

des OBNL et a dressé un bilan intermédiaire de la mesure de l’efficacité.

Congrès 2021 au Kultur Casino de Berne avec Regula Bührer Fecker, Rod, Farner

Il y a plus de dix ans, le congrès Zewo

2009 se penchait pour la première

fois, sous le titre «Produire de l’effet»,

sur la manière dont les œuvres de

bienfaisance peuvent évaluer leur impact.

À l’époque, tout le monde était

conscient que le chemin sur lequel nous

nous engagions ensemble serait long et

parfois difficile. Des années plus tard,

le titre «Comment les OBNL changent

le monde» peut encore paraître un peu

sportif. Pourtant, il exprime exactement

ce qui importe aux donatrices et donateurs

et aux œuvres de bienfaisance:

l’objectif supérieur auquel ils contribuent.

En route vers le sommet

C’est un peu la même chose lorsque,

lors d’une randonnée en montagne,

on a les yeux rivés sur le sommet pour

lequel l’effort de l’ascension mérite

d’être consenti. Les raisons pour lesquelles

on entreprend une randonnée

exigeante sont multiples: pour les uns,

il s’agit de leur forme physique et de

leur bien-être. D’autres songent à la

belle vue au sommet ou au selfie avec

lequel ils pourront briller de là-haut.

D’autres encore ont besoin d’une impulsion

extérieure pour se mettre en

marche. Les raisons qui ont poussé les

OBNL à aborder le thème de la mesure

de l’efficacité sont sans doute aussi

variées.

Le président de la

Zewo Kurt Grüter

ouvre le congrès 2021

au Casino de Berne.

Prendre une boussole

Mais une fois que l’on est en route

dans les montagnes, on apprécie un

bon équipement et suffisamment de

provisions. Il en va de même pour les

œuvres de bienfaisance lorsqu’elles se

lancent dans l’évaluation de leur impact.

L’équipement nécessaire et un

sac à dos bien rempli facilitent l’entreprise.

Une application, un podomètre,

la boussole et la carte aident à s’orienter

et permettent de constater les progrès

réalisés en cours de route.

Faire une pause pour souffler

Lors du congrès Zewo 2021, il a également

été question de l’état des lieux et

des progrès réalisés. Des spécialistes

compétents en matière de mesure de

l’efficacité ont pris la parole. Les participantes

et participants ont profité de

l’occasion pour faire une pause sur le

chemin vers le sommet et pour échanger

sur leurs expériences.

14 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


1

2

3 4

5

6

7

8

1 Christoph Schmocker, CEO Julius Baer Foundation

2 Podium de discussion (d. g. à d.) avec Thomas Vellacott, CEO WWF Suisse, Monika Stampfli, directrice

du Secours suisse d’hiver, Andreas Lehner, directeur Aide suisse contre le sida, Bernd Nilles,

directeur Action de Carême

3 Sabine Maier, directrice Vivamos mejor

4 Nicoletta Lumaldo et Michel Debétaz, membres du comité GREVAL

5 Stefan Rieder, président Société suisse d’évaluation Seval

6 Hans-Peter Bigler, responsable communication et marketing EPER

7 Emmanuel Sangra, directeur domaine Évaluations, Contrôle fédéral des finances (CDF)

8 Stefan Brunner, responsable Efficacité, Fondation Mercator Suisse

9 Martin Wicki, recherche et évaluation, Office fédéral des assurances sociales

10 Martina Ziegerer, directrice Fondation Zewo

9

10

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 15


Grande solidarité en matière de dons

Les œuvres de bienfaisance ont reçu plus de 2 milliards de

francs de dons

La population suisse a donné 10% de plus durant la première année du coronavirus que

l’année précédente. Au cours de la deuxième année de la pandémie, les œuvres de bien ­

faisance peuvent également escompter un bon cru sur le front des dons. Les donatrices et

donateurs utilisent plus fréquemment les moyens de paiement numériques.

L

es œuvres de bienfaisance

suisses ont reçu un total de 2,05

milliards de francs de dons au

cours de l’année du coronavirus 2020.

Outre les dons des ménages privés,

ceux-ci comprenaient également des

héritages et des dons d’institutions.

Sur ce montant, 1,33 milliard de francs

ont été versés à des œuvres Zewo. Plus

de la moitié des dons provenaient de

ménages privés, qui ont donné environ

10% de plus pendant la première année

du coronavirus qu’avant la pandémie.

Il faut également s’attendre à un

bon résultat en termes de dons pour la

deuxième année du coronavirus. C’est

ce qui ressort des statistiques sur les

dons recueillies en 2021 pour la première

année du coronavirus et des prévisions

de dons pour la deuxième année

du coronavirus. La Fondation Zewo calcule

l’évolution du marché suisse des

dons en collaboration avec l’Université

de Fribourg.

Davantage de dons en ligne

La pandémie a modifié le comportement

en matière de paiements et

de dons. Les œuvres de bienfaisance

ont reçu nettement plus de dons par

le biais d’applications ou via leur site

Web qu’auparavant. Dans l’ensemble,

les dons numériques continuent toutefois

de représenter une petite part

de l’ensemble des dons. Vous trouverez

plus d’informations à la page 17.

Pertes de recettes compensées

Les œuvres de bienfaisance financent

tout ou partie de leur travail par des

dons. Bon nombre d’entre elles reçoivent

en plus des contributions des

finances publiques ou tirent des recettes

de la vente de produits et de services.

Au cours de l’année du coronavirus

2020, les œuvres Zewo ont reçu

davantage de dons et de contributions

des pouvoirs publics. Parallèlement,

les recettes qu’elles génèrent ellesmêmes

ont diminué. En effet, de nombreuses

œuvres de bienfaisance ont dû

réduire les activités génératrices de ces

recettes. Elles ont pu organiser moins

de manifestations et de cours ou ont dû

fermer temporairement des magasins

et des cafés. Cependant, la grande solidarité

de la population en matière de

dons et les contributions étatiques ont

compensé ces pertes de recettes.

Les œuvres de bienfaisance

romandes ont reçu plus de dons

Les œuvres Zewo ayant leur siège en

Suisse alémanique ont reçu un total

de 1,06 milliard de francs de dons en

2020. Pour six organisations sur dix,

ils se sont accrus par rapport à l’année

d’avant. En Suisse romande, trois

œuvres de bienfaisance certifiées sur

quatre ont même enregistré une augmentation

des dons. Elles ont reçu un

total de 247 millions de francs de dons.

Le coronavirus et les OBNL

Vous pouvez télécharger le rapport intégral sur le

site Web: https://zewo.ch/fr/news-consequencesdu-coronavirus-pour-les-obnl

Statistiques des dons Zewo

Vous pouvez télécharger les statistiques sur le site Web:

https://zewo.ch/fr/news-grande-solidarite-durant-lannee-du-coronavirus-2020

Scanne-moi

Scanne-moi

16 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


L’ère du don numérique

La mutation a commencé

Pendant la pandémie, les œuvres de bienfaisance ont reçu davantage de dons par Internet

et les applications qu’avant le coronavirus. Pourtant, l’ère du don numérique est encore loin

d’être réalité. C’est ce que révèle l’étude de la Zewo sur les dons numériques.

En 2020, les œuvres de bienfaisance

certifiées par la Zewo

ont reçu plus de deux fois plus

de dons via leur site Web qu’avant la

crise du coronavirus. Les dons qu’elles

ont reçus via des applications de paiement

comme Twint ont quadruplé. Elles

tablent désormais sur une hausse sensible

de l’importance des dons numériques

au cours des cinq prochaines années.

Le Swiss QR Code, qui remplace le

bulletin de versement classique, pourrait

y contribuer. Toutefois, seule une

œuvre de bienfaisance sur dix l’utilise

déjà.

Les réseaux sociaux et

le marketing en ligne dépassent

les outils classiques

Dans le domaine de la publicité, les

œuvres de bienfaisance se tournent

également de plus en plus vers le numérique.

Elles accordent déjà plus

de pondération aux réseaux sociaux

qu’aux annonces dans les journaux

ou les magazines. Elles trouvent déjà

que Facebook, Instagram et Google

sont plus importants pour leur publicité

que les affiches, la radio ou la télévision.

Elles comptent leur site Web

parmi les 3 premiers outils de collecte

de fonds, après les courriers de

demande de dons adressés et les adhésions.

Elles accordent en revanche

une importance relativement mineure

aux plateformes de crowdfunding et de

dons de tiers.

Obstacles techniques et rapport

coût-efficacité défavorable

Aujourd’hui, les donatrices et donateurs,

sur 100 francs, n’en transfèrent

que deux par carte de crédit, application

ou SMS aux œuvres de bienfaisance.

Les œuvres de bienfaisance

considèrent comme le plus grand obstacle

aux dons numériques le fait que

leurs donatrices et donateurs ont des

problèmes avec la technique. Le rapport

coût-efficacité leur apparaît donc

défavorable. Elles identifient d’autres

risques dans les plateformes manquant

de sérieux sur Internet, l’utilisation

des données de dons et les coûts

dissimulés.

Conseils sur le don numérique et

Charte de protection des données

Les œuvres de bienfaisance souhaitent

avant tout que la Zewo informe les donatrices

et donateurs au sujet des dons

numériques. Par exemple, en examinant

de près les plateformes de dons

et de crowdfunding, en élaborant un

guide pour faire des dons avec le Swiss

QR Code ou en informant sur les avantages

des dons numériques. En ce qui

les concerne elles-mêmes, les œuvres

de bienfaisance ont le plus besoin d’assistance

pour la mise en œuvre de la

législation révisée en matière de protection

des données, par exemple sous

la forme de directives de bonnes pratiques.

Dons numériques

Vous pourrez télécharger l’étude «Dons numériques – Entrée dans l’ère

du don numérique» sur le site Web:

https://zewo.ch/fr/news-entree-dans-lere-du-don-numerique

Scanne-moi

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 17


La Suisse, un pays de donateurs

Aperçu des principaux chiffres

En Suisse, la population est solidaire et donne généreusement. Les dotations volontaires,

les fonds publics et les ressources autogénérées permettent aux organisations d’entraide

d’effectuer un travail d’utilité publique.

Je donne parce que je

suis convaincu de la cause

défendue par la NPO. 5

Je donne parce que

je vais bien et en éprouve

de la gratitude. 5

Je donne parce que

je suis solidaire. 5

faire un don

100 50

100

100

Anne Donatrice

Jean Donateur

Votre

DON

I

NPO

81% des ménages

effectuent des dons 5

Un ménage sur deux a donné

plus de 350 CHF.

Dons, cotisations de membres et de bienfaiteurs, parrainages

Héritages

Sur 100 francs de dons

émanant de ménages privés, 2 sont reçus par les œuvres

de bienfaisance via des canaux de paiement numériques

directs. En premier lieu, ils parviennent aux œuvres de

bienfaisance par carte de crédit et via des applications

de paiement comme Twint. Seule une petite partie leur

parvient via des prestataires de services de paiement

tels que Paypal et le don par SMS. 6

Plus de la moitié des dons sont déjà effectués par

e-banking. Près d’un don sur quatre est encore versé au

guichet de La Poste. Près d’un don sur 10 est effectué en

espèces et environ un don sur 20 par prélèvement

automatique. 5

Une personne sur 5

a fait un testament 5

Un testament sur 8 mentionne

une organisation d’utilité publique. 5

Contributions d’encouragement,

dons importants et d’entreprises

Plus de 13 000

fondations d’utilité publique

s'engagent dans les domaines de la santé, des affaires

sociales, de l'environnement, ou de l’éducation et de la

recherche. 2

Parfois, elles soutiennent des projets d'œuvres de

bienfaisance par des contributions d'encouragement.

D'autres dons institutionnels perçus par les œuvres

de bienfaisance proviennent d'églises et d'entreprises.

1071 1073

2,05 milliard de CHF

de dons à des œuvres

de bienfaisance 6

1709

1082 1160 1437 1489 1579 1616 1644 1722 1723 1826 1791 1847 1812 1910 2053 2000

03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Extrapolation du volume des dons en Suisse entre 2003 et 2020 6

prévisions de dons pour l’année 2021

Total des dons encaissés en millions de francs

Sources:

1 Niveau de connaissance du label de qualite Zewo par les donatrices et donateurs, Consultation de la population Institut Link (2020) pour le compte de la Fondation Zewo

2 Rapport sur les fondations en Suisse 2021, CEPS Forschung und Praxis, Center for Philanthropy Studies (CEPS)/SwissFoundations/Centre pour le droit des fondations

3 Observatoire du bénévolat en Suisse 2020, Société suisse d’utilité publique (SSUP)

4 Chiffres clés et indices de référence pour les œuvres de bienfaisance 2020, Fondation Zewo

5 Le Marché des dons en Suisse 2020, Swissfundraising

6 Statistiques des dons, Fondation Zewo, 2021

7 Dons numériques – Entrée dans l’ère du don numérique, Fondation Zewo, 2021

8 les conséquences du coronavirus pour les œuvres de bienfaisance, Fondation Zewo, 2021

18 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


La grande solidarité

pendant la pandémie

a dépassé de loin les attentes des œuvres de bienfaisance. Les ménages

privés ont donné 10% de plus que l’année précédente. Cependant, l’impact

n’a pas été le même sur toutes les organisations collectrices de dons. 6

Quel a été l’impact financier de la pandémie de COVID-19, depuis

son début jusqu’à aujourd’hui, sur votre organisation, en termes

de dons des ménages privés? 8

Moins élevés à peu près pareils

que d’habitude que d’habitude

18% 37%

Voici comment les

œuvres de bienfaisance

certifiée Zewo contribuent

à un monde meilleur

1,33 milliard de CHF de dons

65% des donatrices

et donateurs ayant fait un don de plus

de 200 francs en tout connaissent

le label de qualité Zewo. 68 % d’entre eux

y prêtent souvent ou toujours attention

lorsqu’ils font un don. 1

plus élevés que

d’habitude

41%

Contrôle

Pouvoirs publics

Planifier

Réaliser

Dons en nature

Dons en temps

Votre don

en bonnes mains

1,61 milliard de CHF

Les œuvres de bienfaisance titulaires du label de

qualité Zewo acceptent des commandes des pouvoirs

publics en Suisse et à l’étranger. 6

Vêtements usagés

et autres

Certaines œuvres de bienfaisance

titulaires du label de qualité Zewo

collectent des produits de première

nécessité et des vêtements ou

organisent des brocantes.

Travail bénévole

7,7% de la population font du

bénévolat dans des organisations

d’utilité publique sociales et

caritatives. L’âge moyen des

bénévoles est de 60 ans. En

moyenne, leur engagement prend

3,2 heures par semaine et dure 6

ans. 3

Sur 100 francs, les œuvres de

bienfaisance titulaires du label de

qualité Zewo investissent en

moyenne 81 francs dans des projets.

Elles ont besoin de 12 francs pour les

tâches administratives et la collecte

de fonds coûte 7 francs. 4

1,17 milliard de CHF

de prestations propres

Les œuvres de bienfaisance proposent des

produits et services que l’on ne peut

acheter nulle part. Elles perçoivent des

destinataires une contribution aux coûts. 6

Santé

Pauvreté

Sociales

Coopération au développement

Droits de l’homme

Aide en cas de catastrophes

Environnement

Intégration

Le travail d’utilité publique améliore la vie des gens qui vont moins bien et

contribue à ce que le monde devienne meilleur.

© Fondation Zewo

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 19


Rapport sur les dons Suisse

Le rapport annuel de la Zewo et Swissfundraising met en lumière les dons du point de vue

des des médias, des donatrices et donateurs et des OBNL. Il met en évidence les nouvelles

connaissances et les classe.

D

ans les médias, la pandémie est

demeurée un thème clé. Les reportages

qui y ont trait et qui

concernent l’engagement des OBNL ont

été généralement positifs. C’est ce qui

ressort de l’analyse des médias réalisée

par le Centre de recherche Public

et société de l’Université de Zurich (fög):

«Don et aide», qui est publiée dans le

rapport sur les dons.

L’engagement politique suscite

la controverse

Le thème le plus significatif sur le plan

médiatique pour le secteur des OBNL

n’était toutefois pas lié à la pandémie.

C’est la campagne de votation sur l’initiative

pour des multinationales responsables

qui a été la plus thématisée.

Les organisations d’entraide ont lancé

l’initiative, et la société civile a compté

parmi les principaux acteurs de la campagne

de votation. Cet engagement a

déclenché une controverse sur la question

de savoir si les organisations d’utilité

publique pouvaient se positionner

politiquement. Il en a résulté davantage

d’articles négatifs dans les médias sur

les thèmes de gouvernance des OBNL.

Le rapport sur les dons 2021 donne la

parole à des représentantes et représentants

d’organisations certifiées qui

se sont engagées politiquement. Dans

leurs commentaires, ils soulignent

l’importance fondamentale de l’engagement

politique pour le travail des

OBNL et des organisations d’entraide.

La Zewo partage ce point de vue.

L’aide privée toujours

perçue positivement

Une comparaison dans le temps montre

que les questions de santé et de droits

humains ont gagné en importance depuis

2017. Alors que l’écho médiatique

des thèmes sociaux a diminué. Les

thèmes sociaux restent toutefois importants.

Ils font l’objet de discussions

nettement plus empreintes de controverse

que d’autres thèmes. La couverture

médiatique de la coopération au

développement est devenue plus positive

au cours des dernières années.

Les thèmes de l’environnement et de

la santé continuent à faire l’objet de

comptes-rendus positifs, tandis que le

domaine des droits humains a été traité

de manière un peu plus critique au vu

de l’initiative pour des multinationales

responsables.

Le public continue d’avoir une perception

positive des OBNL. En effet, les

médias parlent de l’aide privée dans

des termes plus approbateurs que de

l’aide publique. Pendant la pandémie

de coronavirus, la solidarité en matière

de dons a été particulièrement forte. 8

ménages sur 10 ont donné. Le montant

annuel moyen est passé de 300 à 350

francs puis même à 360 francs.

Rapprocher les univers connectés

et non connectés

L’enquête menée chaque année par

Swissfundraising auprès des dona­

Écho dans les médias par domaines d’activité au cours des années 2017 à 2021

Comptes-rendus dans les grands médias sur le thème «Don et aide»

17/18 18/19 19/20 20/21

15%

8% 7%6%

14%

11%

5%

10%

4% 5% 9%

16%

13%

11%

10%

3%

6%

3%

10% 11% 37%

30%

26%26%

22%

33%

30%

20%

Coopération au

développement

Aide en cas de

catastrophe

Droits

humains

Environnement

Santé

Affaires

sociales

Migration

Le graphique montre comment les parts d’écho des domaines d’activité dans la couverture médiatique ont

varié au fil du temps. Exemple de lecture: le domaine d’activité «Migration» a reçu un total de 20% de

l’attention des médias entre juillet 2020 et juin 2021. Un an avant, cette valeur s’établissait encore à 30%.

20 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


Évolution de l’appréciation dans les médias par domaines d’activité au cours des années

2017 à 2021

Comptes-rendus dans les grands médias sur «Don et aide»

17/18 18/19 19/20 20/21

Coopération au

développement

Aide en cas de

catastrophe

Droits

humains

Environnement

Santé

80.2

Affaires

sociales

Migration

54.2

40.4

36.5

23.0

34.6

29.5 32.0

0.7

25.8

48.3

30.1 27.0

32.0

42.9 45.6 −23.9

−1.9

−7.7

9.1

1.4

4.4

−6.1 −5.3

4.53.2 7.7 3.3

Le graphique montre comment l’appréciation des domaines d’activité selon l’indice d’appréciation

(–100 à +100) a varié au fil du temps. Exemple de lecture: le domaine d’activité de la migration est noté

positivement au cours de la période de juillet 2020 à juin 2021 avec une valeur de +3.3 points d’indice.

L’année précédente, cette valeur était de +7.7 points d’indice.

Effectuez-vous des dons numériques/en ligne?

Oui, exclusivement (5%)

Oui, mais pas seulement (13%)

Non (82%)

Base:

794 personnes

sondées

trices et donateurs a montré que 18%

d’entre eux utilisent des canaux de

paiement numériques pour effectuer

le virement de leurs dons. Il ressort de

l’enquête auprès des OBNL de la Zewo

que de nombreuses organisations ont

fait des progrès en matière de numérisation

pendant la pandémie. Pour les

dons numériques, elles accordent la

plus grande importance à leur propre

site Web.

Des spécialistes de la collecte de

fonds spécialisés dans les dons numériques

ont commenté les deux enquêtes

dans une interview publiée

dans le rapport sur les dons. Ils ont

souligné que les instruments classiques

de collecte de fonds, de communication

et de marketing devaient

être associés aux instruments numériques

et que dans la collecte de fonds,

les univers connectés et non connectés

devaient fusionner. Ils n’ont pas

caché que cela nécessitait également

des investissements correspondants

dans la collecte de fonds.

Le prochain rapport sur les dons sera

publié à l’automne 2022. Il sera à nouveau

publié sous forme imprimée en allemand

et en français.

Rapport sur les dons en ligne

zewo.ch/fr/rapport-sur-les-dons

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 21


Amplificateurs de dons et

jeux de mots

Les donatrices et donateurs doivent connaître le label de qualité Zewo et savoir qu’il distingue

les organisations sérieuses et dignes de confiance. Zewo communique ce message

en ligne et hors connexion par diverses mesures.

Annonces bouchon dans la presse écrite

Version française des annonces bouchon

Campagne animée en ligne sur les sites d’information

La version animée montre comment un mouvement de balayage fait tourbillonner les lettres et comment le mot galère se transforme en gère.

L

a Zewo fait connaître le label de

qualité depuis qu’elle a lancé le

label actuel en 2010. La coche

avec le point permet aux donatrices et

donateurs de reconnaître en un coup

d’œil que l’organisation a été contrôlée

et jugée bonne. Le slogan renforce

le message selon lequel les dons sont

en bonnes mains auprès de ces organisations.

Amplificateurs de dons pour la presse

écrite et en ligne

Le label de qualité fait l’objet de la notoriété

la plus efficace lorsque les œuvres

de bienfaisance certifiées le reproduisent

systématiquement sur leurs

appels aux dons, leurs publications et

leur publicité pour les dons sous forme

d’amplificateur de dons. Pour ce faire,

la Zewo met à la disposition des organisations

certifiées des modèles prêts

à l’emploi pour leurs bulletins de versement,

leurs Suppléments dons et leurs

rapports annuels. Ils englobent le label

de qualité, le slogan ainsi que des

encadrés de texte que les œuvres de

bienfaisance peuvent compléter individuellement.

Pour la communication en ligne, les

OBNL disposent de divers modèles

sous forme animée. Elles peuvent ainsi

montrer à leurs donatrices et donateurs

que leur don est en bonnes mains

sur leur site Internet, dans la newsletter,

sur les réseaux sociaux et sur le formulaire

de don en ligne.

Bannière avec le nom de l’œuvre de

bienfaisance

Les œuvres de bienfaisance disposent

désormais de bannières en ligne qui

se réfèrent à des thèmes concrets ou

qui conviennent à certaines occasions.

Elles font par exemple référence à des

anniversaires, des mariages, des parrainages

ou des dons par testament et

abordent le thème de la protection des

données ou de la confiance.

Campagne de jeux de mots

Avec la campagne de jeux de mots lancée

en 2017, la Zewo fait également

connaître elle-même le label de qualité.

Avec une impression publicitaire

allant jusqu’à 2,5 millions de francs,

la campagne fait partie des publicités

bouchon les plus réussies dans le

domaine de la presse écrite. Depuis

l’automne 2021, elle se déroule également

en ligne. En effet, les donatrices

et donateurs ne doivent pas seulement

connaître le label de qualité Zewo par

le biais de documents imprimés, mais

aussi le rencontrer dans le monde numérique.

SOS en cas de catastrophes

La campagne de jeu de mots est com­

22 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


Annonces bouchon pour la presse écrite: au printemps et à l’automne 2021, les éditeurs de Suisse alémanique et de Suisse romande ont été priés de

publier les annonces bouchon gratuites de Zewo.

((Organisation XY)) est titulaire

du label de qualité Zewo.

Cette certification atteste que

votre don arrive au bon endroit et

est utilisé de manière fiable.

Au titre d’amplificateurs de dons, vous

pouvez vous procurer sur zewo.ch/fr/

votre-boosteur-de-dons différents modèles

Indesign pour les appels aux

dons, le site Web, la newsletter.

Renforcez votre marque et montrez que

votre organisation est certifiée Zewo.

plétée par des motifs SOS en cas de catastrophes,

qui bénéficient d’une forte

présence médiatique. La propension

à faire des dons est alors particulièrement

forte. Parallèlement, de nombreuses

initiatives visent à collecter

des dons et aider. En cette période de

confusion, le label de qualité Zewo est

une aide à l’orientation particulièrement

utile pour les donatrices et donateurs.

La Zewo compile systématiquement

les collectes des œuvres de bienfaisance

qu’elle a certifiées sur un site

Web et attire l’attention sur le fait que

les dons sont en bonnes mains auprès

de ces organisations.

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 23


Solidarité par le don

Supplément dans la SonntagsZeitung, NZZ am Sonntag et dans

Le Matin Dimanche

Juste avant l’Avent, un article de la conseillère fédérale Viola Amherd sur la solidarité a

donné le ton de la période la plus importante de l’année en matière de dons. Le Supplément

dons a montré l’impact des organisations d’entraide suisses dignes de confiance grâce aux

dons. Il a été publié pour la première fois en français, à la fois en version imprimée et au

format électronique.

Dans son article, la conseillère fédérale

Viola Amherd a appelé à

s’entraider et à se soutenir mutuellement,

surtout dans les périodes

difficiles. En effet, la solidarité est le ciment

de la société. L’une des manières

d’agir de manière solidaire est le don.

Impact des dons et action des œuvres

de bienfaisance

Les lectrices et lecteurs du Supplément

dons ont eu un aperçu de la Suisse, un

pays de donateurs, et de la manière

dont les œuvres de bienfaisance ont

agi dans le monde entier pendant la

crise du coronavirus. Cinq portraits ont

montré la diversité du travail des personnes

qui œuvrent pour des organisations

d’utilité publique.

Engagement social en Suisse

Dans l’interview sur la pauvreté en

Feuilleter le magazine

zewo.ch/fr/supplement-dons

Solidarité par

le don

lire en ligne

24 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


Suisse, Jean-Pierre Tabin, professeur

de politique sociale à la Haute école

de travail social et de la santé de Lausanne,

a abordé l’interaction entre l’aide

publique et privée. Il a montré comment

cette collaboration de longue date s’est

développée, comment elle se complète

et comment se comportent les donatrices

et donateurs en Suisse.

Informations pratiques

Les lectrices et les lecteurs ont appris

ce qui compte lorsqu’on donne en lisant

les 10 conseils de Zewo en matière de

dons. Un guide pratique a illustré la manière

dont ils peuvent verser leurs dons

à l’aide du QR code. En effet, les bulletins

de versement traditionnels seront

définitivement remplacés par les nouveaux

bulletins de versement QR le 1 er

octobre 2022. En raison de l’actualité, le

Supplément dons a en outre attiré l’attention

sur le Giving Tuesday, la journée

du don, qui avait lieu le 30 novembre

2021, et a motivé les gens à y participer.

Faire plaisir sur le mode ludique

Le Supplément dons s’adresse au cœur

et à la tête de ses lectrices et lecteurs.

Il contenait des mots croisés avec des

questions épineuses sur le don. Et les

idées de cadeaux issues des boutiques

en ligne d’œuvres de bienfaisance ont

montré comment offrir fait doublement

plaisir.

Le prochain Supplément dons de

Swissfundraising et de la Zewo paraîtra

en novembre 2022. Il sera à nouveau

publié dans toute la Suisse sous forme

imprimée et électronique.

Feuilleter le magazine

zewo.ch/de/spendenmagazin

Spenden aus

Solidarität

lire en ligne

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 25


Portrait de la Fondation Zewo

Transparence des dons

Organisme de certification pour les organisations à but non lucratif d’utilité publique et

service d’information au sujet des dons, la Zewo s’engage pour le maintien de la confiance

dans l’activité d’utilité publique et de la bonne réputation des œuvres de bienfaisance.

Qui nous sommes

La Zewo est l’organisme suisse de certification

pour les organisations d’utilité publique collectant

des dons. Elle propose un service d’information

et de renseignement pour les donatrices et donateurs.

En 1934, la Zewo a commencé son activité

sous la forme d’un service de renseignement pour

les donatrices et donateurs. Quelques années plus

tard, elle a décerné à des œuvres de bienfaisance

sérieuses le label de qualité Zewo. Depuis 2001, la

Zewo est une fondation indépendante.

Ce que nous voulons

La Zewo désire préserver la confiance dans l’activité

d’utilité publique. Pour ce faire, elle promeut

la loyauté des organisations collectant des dons et

s’engage en faveur d’une gestion consciencieuse

de ces dons. Elle s’engage pour que les œuvres de

bienfaisance utilisent leurs dons conformément à

leur but, de manière efficace et axée sur les résultats.

De plus, elle encourage la transparence en

matière de dons: elle informe les donatrices et donateurs

et fournit des indications utiles.

Ce que nous faisons

La Zewo vérifie si les œuvres de bienfaisance respectent

les normes Zewo. Les organisations collectant

des dons n’obtiennent le label de qualité

Zewo que lorsqu’elles satisfont à des exigences

strictes. Elles doivent se faire régulièrement

contrôler par la Zewo. Le service de renseignement

répond aux questions relatives aux

dons et enquête sur les avertissements reçus.

Sur zewo.ch, la Zewo met en garde contre les pratiques

douteuses en matière de collecte de dons.

Elle indique dans quels cas la prudence est de mise

et quelles organisations n’informent pas de façon

transparente.

Notre vision de

l’avenir

Le label de qualité Zewo est établi en Suisse. C’est

une identification unique pour les organisations

dignes de confiance qui collectent des dons. Plus

de 500 œuvres de bienfaisance portent le label de

qualité. Elles reçoivent chaque année plus d’un

milliard de francs de dons. La Zewo met tout en

œuvre pour que la grande solidarité au sein de la

population soit préservée. Les œuvres de bienfaisance

certifiées méritent la confiance des donatrices

et donateurs.

26 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


Notre Conseil de fondation

L’organe directeur

Kurt Grüter

Ancien directeur du Contrôle fédéral des

finances, Berne, président

Membre du comité du Conseil de fondation

et du comité d’investissements

Didier Berberat

Ancien conseiller

national et aux États,

avocat,

La-Chaux-de-fonds

Membre du comité du

Conseil de fondation

Christine Egerszegi

Ancienne conseillère nationale

et aux États, présidente

de la Commission

fédérale pour la prévoyance

professionnelle,

Mellingen

Susanne Giger

Modératrice économique,

maîtresse de

conférence et

membre du Conseil

d’administration,

Susanne Giger GmbH,

Zollikon

Erich Ramsauer

Spécialiste des placements,

Arosa

Membre du comité d’investissements

Gian-Reto Raselli

Responsable marketing

et membre de la direction

de WWF, Zurich

Membre du comité du

Conseil de fondation

Albert Rüetschi

Collaborateur juridique de la

Direction de la sécurité du

canton de Zoug, représentant

de la Conférence des

directrices et directeurs des

départements cantonaux de

justice et police (CCDJP),

Zoug (jusqu’en décembre

2021)

Membre du comité d’investissements

Babette Sigg

Présidente du Forum des

consommateurs kf, Berne

Erich Wigger

Responsable finances et

services Helvetas Swiss Intercooperation,

Berne

Membre du comité du

Conseil de fondation

Madame la conseillère d’État Kathrin Schweizer, cheffe de la direction de la sécurité dans le canton de Bâle-Campagne,

succède dès mai 2022 à Albert Rüetschi, qui a représenté la Conférence des directrices et directeurs des départements

cantonaux de justice et police (CCDJP) au sein de l’organe directeur de la Zewo jusqu’à la fin 2021.

Vous trouverez les liens d’intérêts actuels des membres de notre Conseil de fondation sur zewo.ch.

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 27


Notre organisation

Secrétariat, organes et contrôle

Le secrétariat assure les tâches opérationnelles, assisté par le comité de certification. Le

tribunal des recours tranche les litiges relatifs au retrait du label de qualité. La Zewo est

contrôlée par un organe de révision indépendant et dépend de l’Autorité fédérale de surveillance

des fondations.

Secrétariat

Martina Ziegerer

Dr. oec. HSG, directrice

Marc Peier

Master of Arts in Public Management and Policy,

domaine du label de qualité

Joël Reber

Master of Arts in Public Management and Policy,

domaine du label de qualité

Erica Stauffer

Master of Science in Business Administration,

Major Public & Nonprofit Management,

domaine du label de qualité

Sophie Freuler

Collaboratrice spécialisée, secrétariat

Tribunal des recours

Ursula Widmer, présidente

Ancienne juge fédérale, Vitznau

Stephan Mazan

Avocat, juge à la Cour suprême du canton de Zurich, Zurich

Marie-Claire Pont Veuthey

Avocate, juge suppléante, Sierre

Karin Scherrer Reber

Avocate et notaire, juge à la Cour suprême

du canton de Soleure, Soleure

Urs Thönen

Avocat, greffier au tribunal d’appel du canton de Bâle-Ville,

Allschwil

La durée d’un mandat est de quatre ans.

Maja Gloor (à partir du 1 er septembre 2021)

Collaboratrice spécialisée, secrétariat

Elena Meo (jusqu’au 31 octobre 2021)

Collaboratrice spécialisée, secrétariat

Annemarie Widmer

Graphiste technique polyvalente, édition/Web

Comité de certification

Christof Bättig

Expert-comptable diplômé, Lucerne

Andreas Bechtiger

Expert-comptable diplômé, Horgen

Organe de révision

BDO AG

Surveillance

Autorité fédérale de surveillance des fondations

Michael Brügger

Expert-comptable diplômé, Ittigen

Michael Herzog

Expert-comptable diplômé, Zurich

28 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


Réseau et partenaires

Coopération nationale et internationale

La Zewo entretient des échanges au sein de son réseau et collabore de manière ciblée avec

des institutions renommées.

ICFO

Afin de pouvoir suivre les nouvelles tendances et évolutions au niveau international, la Zewo fait partie de l’International Committee

on Fundraising Organizations (ICFO). Ce groupement d’organismes de certification nationaux est unique en son genre.

Il donne la possibilité d’échanger des informations et des expériences.

La Zewo collabore avec ces partenaires dans le cadre de projets ou entretient des échanges réguliers avec eux:

• Office fédéral des assurances sociales OFAS

• ceps – Center for Philanthropy Studies

• Direction du développement et de la coopération DDC

• EXPERTsuisse, l’association des experts en audit, fiscalité et fiduciaire

• fög – Institut de recherche Public et société, Université de Zurich

• heg – Haute école de gestion de Genève

• NADEL de l’EPF de Zurich

• NPO Finanzforum

• proFonds, association faîtière suisse des fondations et des associations d’utilité publique

• Société suisse d’évaluation Seval

• Swiss GAAP RPC, Fondation pour les recommandations relatives à la présentation des comptes

• Swissfundraising, l’association professionnelle des spécialistes en recherche de fonds

• Transparency International Suisse

• Institut pour le management des associations, fondations et coopératives (VMI), Université de Fribourg (CH)

• Centre de formation continue universitaire ZUW, Université de Berne

Nous vous remercions de votre collaboration fructueuse et de votre confiance en notre activité.

Nous remercions les nombreuses entreprises de médias qui accordent des remises aux œuvres de bienfaisance titulaires

du label de qualité Zewo. De même, nous remercions les fournisseurs de services et de produits auprès desquels les organisations

d’utilité publique titulaires du label de qualité Zewo bénéficient de conditions préférentielles.

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 29


Comptes annuels 2021

Bilan

Actif 31.12.2021 31.12.2020

Remarque CHF CHF

Actif circulant 1 306 635 1 141 097

Liquidités 1 1 118 938 940 196

Créances résultant de prestations 2 34 778 37 709

Autres créances à court terme 93 925 91 945

Prestations non facturées 3, 6 29 443 27 063

Intérêts courants 1 768 1 768

Actif de régularisation 27 783 42 416

Actif immobilisé 2 999 958 3 024 576

Immobilisations financières 4 2 937 405 2 890 315

Immobilisations corporelles 5 46 056 74 781

Immobilisations incorporelles 5 16 497 59 480

Total actif 4 306 593 4 165 673

Passif 31.12.2021 31.12.2020

CHF

CHF

Capitaux étrangers à court terme 146 396 162 698

Dettes de fournitures et de prestations 30 515 73 487

Dettes TVA 12 360 7 871

Passif de régularisation 60 458 37 190

Acomptes 3 43 063 44 150

Capital de l’organisation 4 160 197 4 002 975

Capital social 2 880 000 2 880 000

Capital affecté 878 605 721 383

Capital libre 401 592 401 592

Total passif 4 306 593 4 165 673

30 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


Compte d’exploitation

Produits 2021 2020

Remarque CHF CHF

Produits d’exploitation pour l’attribution du label de qualité 1 019 751 1 031 740

Redevances pour le label de qualité 786 511 760 446

Honoraires de recertification 6 185 682 197 702

Honoraires de certification 36 917 67 511

Honoraires des estimations sans engagement 10 641 6 081

Autres produits 176 729 128 045

Coordination du calendrier des collectes 82 455 85 223

Congrès 54 677 0

Supplément don 7 3 861 16 814

Autres produits 33 736 24 008

Dons 2 000 2 000

Total des produits d’exploitation 1 196 480 1 159 785

Charges

Frais de personnel 8 –737 696 –724 234

Frais matériels directs –227 348 –227 797

Prestations de tiers pour certifications et recertifications –6 363 –9 849

Prestations de tiers pour le congrès –40 275 –1 223

Prestations de tiers pour le développement des normes et des méthodes –25 600 –41 565

Information et communication –154 194 –173 207

Adhésions –916 –1 953

Autres charges d’exploitation –302 261 –300 939

Charges de locaux –74 853 –77 010

Entretien, réparations et assurances –24 026 –24 264

Frais généraux de gestion –110 237 –130 973

Conseil de fondation –14 550 –6 385

Amortissements 5 –78 595 –62 307

Total charges d’exploitation –1 267 305 –1 252 970

Résultat avant immobilisations financières et variation du capital de l’organisation –70 825 –93 185

Résultat financier 4 228 047 155 198

Résultat exceptionnel 7 0 50 013

Résultat annuel avant variation du capital de l’organisation 157 222 112 026

Affectation à la réserve de fluctuation sur actions –19 308 –57 113

Affectation à la réserve de fluctuation sur obligations –135 821 0

Utilisation du capital affecté aux travaux de projets 1 768 5 957

Utilisation du capital affecté aux relations publiques 0 5 957

Affectation au capital affecté aux suppléments dons –3 861 –16 814

Affectation au capital libre 0 –50 013

0 0

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 31


Tableau des flux de trésorerie

2021 2020

CHF CHF

Activités opérationnelles

Résultat annuel (avant variation du capital de l’organisation) 157 222 112 026

+ Amortissements 78 595 62 307

– Augmentation / + Diminution de l’ajustement de la valeur de marché des immobilisations financières –211 830 –149 702

– Augmentation / + Diminution des créances résultant de fournitures et de prestations 2 931 32 733

– Augmentation / + Diminution des autres créances à court terme –1 980 –60 497

– Augmentation / + Diminution des prestations non facturées –2 380 25

– Augmentation / + Diminution de l’actif de régularisation 14 633 –3 628

+ Augmentation / – Diminution des dettes résultant de fournitures et de prestations –42 972 58 060

+ Augmentation / – Diminution des autres dettes à court terme 3 402 –11 017

+ Augmentation /– Diminution du passif de régularisation 23 268 8 456

Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles 20 889 48 763

Activités d’investissement

– Investissements en immobilisations corporelles –6 887 –3 557

– Investissements en immobilisations financières –146 253 –639 500

+ Désinvestissements en immobilisations financières 310 993 596 760

– Investissements en immobilisations incorporelles 0 –18 524

Flux de trésorerie liés aux activités d’investissement 157 853 –64 821

Activités de financement

Flux de trésorerie liés aux activités de financement 0 0

Variation des liquidités 178 742 –16 058

État des liquidités

État des liquidités au début de l’exercice 940 196 956 254

État des liquidités à la fin de l’exercice 1 118 938 940 196

Variation des liquidités 178 742 –16 058

32 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


Tableau de variation du capital

2021 Solde initial Apports de capital Utilisations du capital Solde final

CHF CHF CHF CHF

Capital social 2 880 000 0 0 2 880 000

• Société suisse d’utilité publique (SSUP)

• Cantons

400 000

2 480 000

0

0

0

0

400 000

2 480 000

Capital affecté 721 383 158 990 –1 768 878 605

• aux suppléments dons

• aux relations publiques

• aux travaux de projets

• aux réserves de fluctuation des actions

• aux réserves de fluctuation des obligations

66 826

154 043

141 043

359 471

0

3 861

0

0

19 308

135 821

0

0

–1 768

0

0

70 687

154 043

139 275

378 779

135 821

Capital libre 401 592 0 0 401 592

Capital total de l’organisation 4 002 975 158 990 –1 768 4 160 197

2020 Solde initial Apports de capital Utilisations du capital Solde final

CHF CHF CHF CHF

Capital social 2 880 000 0 0 2 880 000

• Société suisse d’utilité publique (SSUP)

• Cantons

400 000

2 480 000

0

0

0

0

400 000

2 480 000

Capital affecté 659 371 73 927 –11 914 721 383

• aux suppléments dons

• aux relations publiques

• aux travaux de projets

• aux réserves de fluctuation des actions

• aux réserves de fluctuation des obligations

50 013

160 000

147 000

302 358

0

16 814

0

0

57 113

0

0

–5 957

–5 957

0

0

66 826

154 043

141 043

359 471

0

Capital libre 351 579 50 013 0 401 592

Capital total de l’organisation 3 890 950 123 940 –11 914 4 002 975

Tableau de variation du capital

En qualité de donatrice principale, la Société suisse d’utilité publique (SSUP), dont le secrétariat

central se trouve à Zurich, a accordé à la Fondation Zewo un capital initial de CHF 400 000.

Elle peut désigner la personne du président ainsi qu’un autre membre du Conseil de fondation.

La SSUP n’exerce aucune influence sur les décisions internes de la fondation.

23 cantons ont totalement ou partiellement versé leur part au capital de dotation. Font

donc actuellement (partiellement) défaut, comme l’année précédente, les capitaux de base

des cantons de Genève, Vaud, Neuchâtel et du Jura, pour un montant de CHF 520 000. Les

recettes du capital de base à tenir à long terme peuvent servir à couvrir en partie les dépenses

courantes.

Le capital engagé par le Conseil de fondation est à disposition de la Zewo, avec des restrictions,

pour les investissements mentionnés.

Le capital libre comporte les moyens utilisables dans le cadre des statuts et non limités par

une affectation décidée par le Conseil de fondation. Le solde du capital libre varie uniquement

en raison de l’excédent annuel de charges ou de produits.

Rapport de l’organe de révision

L’organe de révision a vérifié la comptabilité

et les comptes annuels de la Fondation

Zewo pour l’exercice clôturé le

31 décembre 2021. Il confirme que les

comptes annuels présentent une image

fidèle du patrimoine, de la situation financière

et des résultats conformément

aux Swiss GAAP RPC. Il confirme également

que la comptabilité et les comptes

annuels respectent la législation suisse

et les statuts.

Télécharger le rapport

Le rapport de révision peut être téléchargé

sur le site zewo.ch et est adressé gratuitement

à toutes les personnes intéressées

sur demande.

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 33


Annexe

Principes de présentation et de publication des comptes

Les comptes sont présentés conformément aux recommandations relatives à la présentation des comptes (Swiss GAAP RPC) et en accord

avec le Code suisse des obligations et les dispositions de l’acte de fondation. Les charges et les produits sont affectés à l’exercice au

cours duquel ils ont été générés.

La partie des comptes annuels vérifiée par l’organe de révision concerne le bilan, le compte d’exploitation, l’annexe et le tableau de variation

du capital. Les comptes annuels présentent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats de la fondation.

L’évaluation se fonde sur le principe de l’évaluation séparée de l’actif et du passif. Les principes d’évaluation fondamentaux sont explicités

aux rubriques du bilan indiquées ci-dessous.

Le rapport de performance, qui fait également partie des comptes annuels, n’est pas vérifié par l’organe de révision. Il est publié séparément

dans le rapport annuel de la Zewo et fournit des renseignements en bonne et due forme sur la performance (effectivité) et la rentabilité

(efficience) de la fondation.

Remarques concernant les diverses rubriques des comptes annuels

1. Liquidités

Les liquidités sont composées d’argent liquide et d’avoirs de comptes courants auprès de PostFinance, de ZKB ainsi que de J. Safra Sarasin.

L’inscription au bilan se fait à la valeur nominale.

2. Créances résultant de prestations

Les créances sont comptabilisées à la valeur nominale moins la correction de valeur éventuelle à opérer. Le ducroire s’élève à CHF 0 à la

date de clôture du bilan (0 l’année précédente).

3. Prestations non facturées

Les prestations non facturées concernent des heures de travail qui n’ont pas encore été facturées et des prestations de tiers en rapport

avec des certifications et des recertifications d’organisations collectant des dons. Les prestations de tiers refacturables sont évaluées à

100 %. Pour les prestations propres, il a été tenu compte d’une correction de valeur comptable de 40 % sur les honoraires normaux.

Variation des travaux en cours Variation 31.12.2021 31.12.2020

Certifications –208 10 290 10 498

Recertifications 2 588 19 153 16 565

2 380 29 443 27 063

Variation des acomptes Variation 31.12.2021 31.12.2020

Certifications 4 313 17 263 12 950

Recertifications –5 400 25 800 31 200

–1 087 43 063 44 150

4. Immobilisations financières

Les titres figurant dans les immobilisations financières sont évalués à leur valeur boursière. À partir de 2020, les fonds immobiliers ont

été évalués à leur valeur de marché, et non plus à leur valeur fiscale comme les années précédentes. Il en a résulté un produit exceptionnel

des titres de CHF 53 093.

Les immobilisations financières se répartissent entre les catégories suivantes:

le 31 décembre 2021 Obligations CHF Actions CHF Autres titres CHF Total CHF

Valeur nominale ou boursière 1 358 213 1 262 598 316 594 2 937 405

le 31 décembre 2020 Obligations CHF Actions CHF Autres titres CHF Total CHF

Valeur nominale ou boursière 1 373 504 1 198 236 318 575 2 890 315

Le résultat financier se présente comme suit: 2021 2020

Produits financiers 236 294 162 941

Produits des intérêts et des titres 21 691 25 529

Différences de taux de l’année sous revue 214 603 84 319

Différences de taux liées à la modification de l’évaluation des fonds immobiliers à partir de 2020 0 53 093

Charges financières –8 247 –7 743

Droits de garde et frais de gestion d’actifs, intérêts payés et frais –8 247 –7 743

Résultat financier 228 047 155 198

34 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021


5. Immobilisations corporelles et incorporelles

Les immobilisations sont amorties sur la durée d’utilisation estimée à compter de la date d’acquisition: huit ans pour le mobilier de bureau

et l’aménagement intérieur, trois ans pour le matériel informatique et les logiciels. Le label de qualité (marque déposée) est utilisé pro memoria.

Les achats de moins de CHF 1 000 sont imputés directement au compte du résultat.

À moyen terme, l’actif immobilisé amorti n’est pas doté d’une valeur utile. Il ne fait donc pas l’objet d’une nouvelle évaluation.

Les différentes rubriques ont évolué comme suit:

2021 Immobilisations corporelles Immobilisations incorporelles

Mobilier de bureau et aménagement

intérieur

Matériel

informatique

Logiciels Label de qualité

Valeurs d’acquisition CHF CHF CHF CHF

État au 01.01 287 024 53 276 303 599 1

Entrées 0 6 887 0 0

Sorties 0 0 0 0

État au 31.12 287 024 60 163 303 599 1

Correction de valeur cumulée

État au 01.01 –214 615 –50 904 –244 121 0

Sorties 0 0 0 0

Amortissements –32 131 –3 481 –42 983 0

État au 31.12 –246 746 –54 385 –287 104 0

Total valeurs comptables résiduelles 40 278 5 778 16 496 1

Valeurs comptables résiduelles par catégorie 46 056 16 497

2020 Immobilisations corporelles Immobilisations incorporelles

Mobilier de bureau et aménagement

intérieur

Matériel

informatique

Logiciels Label de qualité

Valeurs d’acquisition CHF CHF CHF CHF

État au 01.01 287 024 49 719 285 075 1

Entrées 0 3 557 18 524 0

Sorties 0 0 0 0

État au 31.12 287 024 53 276 303 599 1

Correction de valeur cumulée

État au 01.01 –182 484 –49 305 –215 543 0

Sorties 0 0 0 0

Amortissements –32 131 –1 599 –28 578 0

État au 31.12 –214 615 –50 904 –244 121 0

Total valeurs comptables résiduelles 72 409 2 372 59 479 1

Valeurs comptables résiduelles par catégorie 74 781 59 480

6. Évolution des honoraires de recertification

Le nombre de procédures de recertification oscille en raison du roulement sur cinq ans.

7. Résultat exceptionnel

À partir de 2020, la part des produits provenant des suppléments dons sera présentée dans le compte d’exploitation. En 2020, les produits

des années précédentes ont été comptabilisés en produits exceptionnels.

8. Frais de personnel

Cette rubrique comporte les salaires bruts, les assurances sociales et les autres dépenses relatives au personnel du secrétariat de la fondation.

Les autres dépenses de personnel concernant le comité de certification sont comptabilisées sous «Prestations de tiers pour les

certifications et recertifications» (CHF 3 205, CHF 2937 l’année précédente).

Le plan de prévoyance en primauté des cotisations pour les collaboratrices et les collaborateurs est régi par un contrat d’affiliation à une

fondation collective selon la LPP. La contribution de l’employeur pour la prévoyance professionnelle s’élève à CHF 57 277 (CHF 56 128 l’année

précédente). Un défaut de couverture est exclu dans la mesure où toutes les prestations réglementaires de la fondation collective sont

réassurées de manière congruente auprès de la fondation. Selon le droit de la prévoyance suisse, l’entreprise ne tire aucun bénéfice d’un

excédent de couverture.

Nombre d’équivalents temps plein (ETP) en moyenne annuelle 2021 2020

Le nombre d’ETP est de 6 6

Rapport annuel Fondation Zewo 2021 | 35


Engagements de leasing

Les engagements ne nécessitant pas d’inscription au bilan et provenant de contrats de location et de service de longue durée pour les années

suivantes s’élèvent à CHF 14 268 au 31 décembre 2020 (CHF 3 619 l’année précédente).

Baux de location à long terme

Le montant résiduel des dettes sur engagements similaires à des contrats de vente pour autant qu’ils n’arrivent pas à échéance ou ne

peuvent pas être résiliés dans les douze mois suivant la date de clôture du bilan.

Bureaux du siège de la société

Pfingstweidstrasse 10, 8005 Zurich

Les charges de loyer jusqu’à la première date de résiliation possible sont de CHF 243 353 (CHF 308 030 l’année précédente). Le bail se termine

le 31 mars 2025.

Rémunérations et prestations non rémunérées

Les membres du Conseil de fondation et du comité d’investissements ont fourni au total quelque 370 heures de travail bénévole (279 heures

l’année précédente). Les frais de réunion sont remboursés au forfait (CHF 6 150, CHF 5 645 l’année précédente). Les jetons de présence du

président se sont élevés à CHF 1 050. Comme l’année précédente, le comité de certification a en partie travaillé à titre bénévole.

Conformément au paragraphe 24 de la Swiss GAAP RPC 21 (point 45), il est possible de renoncer à la divulgation des rémunérations de la

direction lorsqu’une seule personne en assume la charge. La Fondation Zewo fait usage de ce droit.

En 2021, la Fondation Zewo a bénéficié de prestations non rémunérées de la part de journaux et de magazines sous la forme d’espaces

publicitaires.

Évaluation des risques

Au cours de sa séance du 8 décembre 2021, le Conseil de fondation a étudié les différents domaines de risque de la Fondation Zewo et les

a évalués pour déterminer ensuite les mesures à prendre.

Le Conseil de fondation a approuvé les comptes annuels 2021 le 9 mai 2022.

36 | Rapport annuel Fondation Zewo 2021

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!