03.10.2022 Views

Panorama de presse quotidien du 03 10 2022

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

PANORAMA DE PRESSE

Du 03/10/2022

- Politique…….……………………………….……..………………..………………….…p.2-16

- Economie-Vendanges……..…………………………….……………………………p.17-20

- Actualités-Région..…………………………………………………..……………...…p.21-23

- Œnotourisme……………………….…………………………………………………….p.24-26

- Environnement-Paysages…………....…….…….…………………………….….p.27-32

- Communication..............................................................................p.33-39

- People…………………………………………………………..……………………………p.40-41

- Entreprise-Gestion-Fiscalité..…………………..….……………………………..p.42-44

- Formations………………………………………………………………………………...p.45-47

Cette revue de presse se destine à un usage strictement personnel et interne à l’entreprise,

le destinataire s’interdit de reproduire, publier, diffuser ou vendre ce document.

www.sgv-champagne.fr

17 avenue de Champagne – CS 90176 • 51205 Epernay Cedex • Tél. 03 26 59 55 00 • Fax. 03 26 54 97 27

69 Grande Rue de la Résistance • 10110 Bar-sur-Seine • Tél. 03 25 29 85 80 • Fax. 03 25 29 77 81


Web

FRA

Famille du média : Médias professionnels

Audience : 15597

Sujet du média : Agroalimentaire-Agriculture

29 Septembre 2022

Journalistes : -

Nombre de mots : 1675

www.mon-viti.com p. 1/1

Champagne bio: assurer la protection de la vigne

Visualiser l'article

Les Chambres d'agriculture du vignoble Champenois organisent une nouvelle édition du rendez-vous Effervescence Bio.

La viticulture biologique représente désormais 8% de la surface de l'AOC Champagne (chiffres ORAB à fin 2021). L'intérêt

pour ce mode de culture continue de croître et la réussite de la protection de la vigne est l'une des préoccupations majeures

pour sauter le pas. Pour ce faire, les Chambres d'agriculture du vignoble Champenois réitèrent leur rendez-vous

"Effervescence bio" sur la thématique : Assurer la protection de la vigne en bio .

Cette réunion se tiendra le vendredi 7 octobre de 9h à 12h à l'Amphithéâtre du Syndicat Général des Vignerons à Epernay.

Au programme :


Stratégie cuivre : Rappels sur le cuivre, réglementation, gestion de la protection


Point de réussite de la protection oïdium : Raisonnement des apports de soufre, points essentiels d'efficacité


Extrait végétaux des alternatives de plus en plus utilisées : Réglementation, pratiques, résultats d'essais


Protection en bio - quelques données techniques et économiques : Comparatifs de nombres de passages, coûts moyens de

calendriers de traitement...

La présentation sera ponctuée par des témoignages de vignerons.

Inscription obligatoire auprès de :

Céline LEFEVRE JOLIBOIS : celine.jolibois@marne.chambagri.fr - 06.88.74.02.77

VIGNERONS - CISION 367139487

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite

FRA

Famille du média : Médias professionnels

Edition : 30 septembre 2022

Périodicité : Quotidienne

P.4

Audience : N.C.

Journalistes : -

Sujet du média :

Nombre de mots : 158

Agroalimentaire-Agriculture

p. 1/1

Agenda de la semaine agricole du 3 octobre 2022

Lundi 3 octobre

Bonduelle présente ses résultats annuels

Mardi 4 octobre

Sommet de l'élevage, à Cournon, jusqu'à vendredi

Début de l'examen du PLF 2023 par les députés de la commission des finances

Déjeuner de presse du Synalaf (volailles sous label)

Salon Fruit Attraction, à Madrid, jusqu'à jeudi

Voyage de presse de l'Etablissement public d'aménagement Paris-Saclay

Mercredi 5 octobre

Les députés auditionnent Agnès Pannier-Runacher (ministre de la Transition énergétique) sur le PLF 2023

Conférence de presse de l'AGPM (maïsiculteurs) sur la récolte 2022

Conférence de presse du CNPO (interprofession de l'oeuf)

Colloque de CCFD Terre solidaire sur la sécurité alimentaire dans le monde

Jeudi 6 octobre

Conférence de presse de la Commission agriculture de Régions de France

15ème édition du Baromètre de la Consommation Responsable (Greenflex/Ademe)

Conférence de presse du SGV (champagne)

Bilan intermédiaire d'AlterCarot (carotte agroécologique) avec l'Inrae

Lancement de la récolte de la carotte de sable de Créance

232569 VIGNERONS - CISION 8541773600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Web

FRA

Famille du média : Médias professionnels

Audience : 7939

Sujet du média : Agroalimentaire-Agriculture

30 Septembre 2022

Journalistes : -

Nombre de mots : 1173

www.agriculteur-normand.com p. 1/1

Agenda de la semaine agricole du 3 octobre 2022

Visualiser l'article

Lundi 3 octobre

Bonduelle présente ses résultats annuels

Mardi 4 octobre

Sommet de l'élevage, à Cournon, jusqu'à vendredi

Début de l'examen du PLF 2023 par les députés de la commission des finances

Déjeuner de presse du Synalaf (volailles sous label)

Salon Fruit Attraction, à Madrid, jusqu'à jeudi

Voyage de presse de l'Etablissement public d'aménagement Paris-Saclay

Mercredi 5 octobre

Les députés auditionnent Agnès Pannier-Runacher (ministre de la Transition énergétique) sur le PLF 2023

Conférence de presse de l'AGPM (maïsiculteurs) sur la récolte 2022

Conférence de presse du CNPO (interprofession de l'oeuf)

Colloque de CCFD Terre solidaire sur la sécurité alimentaire dans le monde

Jeudi 6 octobre

Conférence de presse de la Commission agriculture de Régions de France

15ème édition du Baromètre de la Consommation Responsable (Greenflex/Ademe)

Conférence de presse du SGV (champagne)

Bilan intermédiaire d'AlterCarot (carotte agroécologique) avec l'Inrae

Lancement de la récolte de la carotte de sable de Créance

source_url

Source : Agra Presse

VIGNERONS - CISION 367166962

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Web

FRA

Famille du média : Médias professionnels

Audience : 3625

Sujet du média : Agroalimentaire-Agriculture

30 Septembre 2022

Journalistes : -

Nombre de mots : 1120

www.caracterres.fr p. 1/1

Agenda de la semaine agricole du 3 octobre 2022

Visualiser l'article

Lundi 3 octobre

Bonduelle présente ses résultats annuels

Mardi 4 octobre

Sommet de l'élevage, à Cournon, jusqu'à vendredi

Début de l'examen du PLF 2023 par les députés de la commission des finances

Déjeuner de presse du Synalaf (volailles sous label)

Salon Fruit Attraction, à Madrid, jusqu'à jeudi

Voyage de presse de l'Etablissement public d'aménagement Paris-Saclay

Mercredi 5 octobre

Les députés auditionnent Agnès Pannier-Runacher (ministre de la Transition énergétique) sur le PLF 2023

Conférence de presse de l'AGPM (maïsiculteurs) sur la récolte 2022

Conférence de presse du CNPO (interprofession de l'oeuf)

Colloque de CCFD Terre solidaire sur la sécurité alimentaire dans le monde

Jeudi 6 octobre

Conférence de presse de la Commission agriculture de Régions de France

15ème édition du Baromètre de la Consommation Responsable (Greenflex/Ademe)

Conférence de presse du SGV (champagne)

Bilan intermédiaire d'AlterCarot (carotte agroécologique) avec l'Inrae

Lancement de la récolte de la carotte de sable de Créance

Source : Agra Presse

VIGNERONS - CISION 367166984

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Réponse à la Commission

Le parlement européen veut améliorer la

révision du système des AOP et IGP

Les représentants des Indications Géographiques regroupés au sein de l’organisation oriGIn

EU se félicitent de la volonté exprimée par le rapporteur Paolo de Castro d’améliorer la

proposition de la Commission dans le cadre de la révision du système des IG.

Par Sharon Nagel Le 03 octobre 2022 Vitisphère.com

oriGIn EU souhaite que les compétences de l’EUIPO soient clairement définies dans le

règlement - crédit photo : EUIPO

Suite à la présentation ce 29 septembre d’un document de travail sur la proposition de la

Commission Européenne par le rapporteur de la Commission de l’Agriculture auprès du

Parlement européen, Paolo de Castro, l’organisation oriGIn EU se dit « ravie de constater la

volonté exprimée par M. De Castro de se concentrer sur les domaines clés pour améliorer la

proposition de la Commission et renforcer davantage la politique de l'Union Européenne

(UE) en matière d'Indications Géographiques (IG), l'une des pierres angulaires de la

politique agricole ainsi qu'une réussite reconnue au niveau international ».

Clarification, simplification et affinement des règles

Le président d'oriGIn EU, Charles Deparis, a indiqué notamment que les IG faisant partie du

réseau saluaient « l'intention de M. Paolo De Castro de clarifier la proposition de la

Commission en ce qui concerne le rôle et les responsabilités des groupes, qui sont au cœur du

système des IG. De même, nous soutenons la nécessité d'affiner les règles visant à renforcer


la protection, par exemple en ligne et lorsque les IG sont utilisées comme ingrédients, ainsi

que de simplifier les procédures d'enregistrement, tout en veillant à ce que la Commission

européenne reste au cœur de l’examen et de l'approbation des cahiers des charges des

produits. A cet égard, nous saluons l'idée de définir clairement dans le règlement les

compétences de l'EUIPO, qui devraient être limitées aux questions de propriété intellectuelle

et d'application de la loi, en laissant à la Commission le soin d'examiner les demandes et les

modifications des cahiers des charges des produits ».

Rappelons que le commerce des IG de l'UE représentait 74,8 milliards d'euros par an en 2021,

contre 54 milliards en 2013. Aujourd'hui, les IG représentent 15,5 % du total des exportations

agroalimentaires de l'UE, souligne oriGIn EU.


Le ministère répond à côté de l'attente

vigneronne sur le remboursement des PGE

Interpelé au Sénat, l'exécutif indique que la Commission Européenne est fermée à un

prolongement des Prêts Garantis par l’État (PGE) et met en avant ses prochaines aides à l’aval

de la filière (du plan gel 2021).

Par Alexandre Abellan Le 03 octobre 2022 Vitisphère.com

La filière vin attend toujours une réponse positif du gouvernement pour soutenir ses trésoreries en

reportant ses encours bancaires. - crédit photo : Ministère de l'Agriculture (le ministre Marc Fesneau

au Conseil européen “Agriculture et pêche” à Bruxelles)

Posée cet été au ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, la question écrite de la sénatrice Catherine

Dumas (Paris - Les Républicains) sur les possibilités de retarder au-dede six ans les délais de

remboursement des Prêts Garantis par l’État (PGE) a été transmise au ministère de l’Agriculture, qui a

pris le parti de déporter sa réponse, publiée ce 29 septembre. L’enjeu d’aide bancaire pour passer 2022

et 2023 devenant un sujet de solde du plan gel 2021.

Bottant d’abord en touche (« à ce jour, la Commission européenne limite la durée des PGE à six ans,

comprenant la période du différé de remboursement et ne souhaite pas revenir sur cette durée »), la

rue de Varenne indique une avancée bancaire (« en janvier 2022, le ministre chargé de l'économie a

déjà obtenu auprès de la Commission européenne, la possibilité de décaler la première année de

remboursement du capital d'un an supplémentaire, à partir de 2022 sans toutefois que cette dernière

n'accepte d'allonger la durée maximale du prêt ») avant de mettre en avant l’enveloppe de 150

millions d’euros du dispositif d’aides à l’aval* du plan gel 2021 (« le secteur va bénéficier d'une aide

nationale spécifique pour assurer la sauvegarde des entreprises situées à l'aval des productions

sinistrées, en complément des mécanismes de soutien déclenchés au profit des entreprises de

l'amont »).

Bienveillance

Ce dernier outil devant être effectif cet automne, le ministère de l’Agriculture a « proposé à la

fédération bancaire française d'inviter ses membres à examiner avec bienveillance les demandes

d'allongement des délais de remboursement des prêts qui leurs seraient présentées par les entreprises

de la filière vitivinicole ». Pas de quoi répondre aux demandes répétées de la filière pour préserver ses

trésoreries en décalant au plus vite ses encours bancaires. Comme le posait la sénatrice Catherine

Dumas dans sa question à Bruno Le Maire : « le secteur vitivinicole a besoin de soutien à moyen terme

pour relancer ses activités et retrouver progressivement le chemin de la croissance ».


Presse écrite

FRA

Famille du média : Médias professionnels

Edition : Octobre 2022 P.8

Périodicité : Mensuelle

Journalistes : -

Audience : N.C.

Nombre de mots : 315

Sujet du média :

Agroalimentaire-Agriculture

p. 1/1

Champagne : une annéesolaire

pleinede promesses

La vendange 202 restera dans les mémoires comme le millésime solaire de la Champagne.

jj M es demières grappes

>> ■ sont cueillies, les

■_centres de pressurage

ont livré leurs derniers

moûts, les fermentations sont en

cours, la vendange champenoise,

qui avait commencé, pour les cms

les plus précoces, le 20août, vient

de se terminer en Champagne »,

indique le mardi 20 septembre

le Comité Champagne.

En dépit de la sécheresse de

l’été, quelques pluies tombées

au bon moment ont permis

une excellente maturation.

« 2022 est LE millésime solaire

de la Champagne : un volume

conséquent, une saison viticole

rapide mais sereine et un état

sanitaire parfait », poursuit le

communiqué.

« Vignerons et maisons de Cham

pagne se réjouissent de cette

magnifique récolte. Les moûts

laissentprésager d’une très bonne

qualité, le degrépotentiel d’alcool

moyen est au-dessus de 10% vol

et l’acidité de bonne tenue. Quant

à la quantité, quoiqu’assez hété

rogène selon les secteurs, elle a

permis à chacun d’atteindre le

rendement commercialisable,

fixépour Vannée à 12 OOOkg/ha »,

ajoute-t-on.

Le président du Syndicat des

vignerons, Maxime Toubait, se

félicite que « grâce à une ven

dange volumineuse et de qualité,

et avec l’accord exceptionnel de

l’INAO, les vignerons aient pu

reconstituer leur réserve interpro

fessionnelle, largement entamée

l’année demière pour compen

ser les pertes de l’année viticole

2021 ».

« La vendange 2022 estproviden

tielle », selon David Chatillon,

président des maisons, qui

note avec satisfaction que « la

demande des marchés est forte

(+9% à fin août comparé à l’an

passé) après une année 2021 déjà

remarquable. Les professionneb

restent optimistes pour l’avenir,

malgré un contexte économique

incertain. Les beaux raisins récol

tés cette année deviendront de

grands vins qui permettront de

satisfaire les attentes des consom

mateurs ».

À Aÿ, le Champagne Henri Giraud est sous le charme de la récolte 2022.

232569 VIGNERONS - CISION 6061873600524

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite

FRA

Famille du média : PQR/PQD

Edition : 02 octobre 2022 P.20

(Quotidiens régionaux)

Journalistes : -

Périodicité : Quotidienne

Nombre de mots : 1032

Audience : 281000

Sujet du média :

Actualités-Infos Générales

p. 1/1

France/Monde

y

Lundi

Voisin vigilant Passer de l'Ukraine à

la Pologne dépayse à peine. Davan

tage de bâtiments neufs, beaucoup

plus de ronds-points (merci l'Eu

rope !) et une atmosphère évidem

ment plus sereine. Dès l’arrivée à

Cracovie, on constate que la ques

tion ukrainienne est dans tous les

esprits. En une heure de balade

dans le Rynek, le cœur historique

de la ville, on croise déjà deux ma

nifestations. « La Russie, Étatterro

La semcàne

vagabonde

de Denis Carreaux

Directeur des rédactions du groupe Nice-Matin

edito@nicematin.fr

riste ». « Sauvez nos soldats ». Les

slogans sont forts et les dessins re

présentant des enfants ensanglan

tés à Boutcha, Kharkiv ou

Marioupol, explicites. Dans les cor

tèges, les drapeaux ukrainiens et

polonais se mélangent, comme si

le sort des deux nations était mêlé.

Dans ce pays en plein essor qui a vu

passer ou accueilli plus de six mil

lions de réfugiés depuis le début de

la guerre, on se sent très concerné

par la guerre toute proche. Préoc

cupée par les velléités d’expansion

de Poutine, la Pologne, voisin vigi

lant de l’Ukraine, redoute par-des

sus tout que le maître du Kremlin

mette à exécution sa menace nucléaire.

L’inquiétude esttelle que

depuis quelques jours, le gouver

nement stocke des pastilles d’iode

qu'il se prépare à distribuer à l’en

semble de la population du pays.

Marâi

Trucseta5tuces.Au micro de France

Inter, le ministre de l’Economie

Bruno Le Maire se fend d’une an

nonce de première importance. Au

nom de la sobriété, il laissera cet

hiver chemises et cravates dans sa

penderie pour ne porter que des

cols roulés. Ce n'est pas tout.

À Bercy,où la clim a tourné à plein

régime cet été ainsi qu’avait pu le

constater Le Parisien, les fonction

naires affronteront sans ciller les ri

gueurs de l'hiver. Le maître des

lieux promet que le chauffage n’y

sera pas allumé « tant que la tem

pérature (à l’intérieur) ne descen

dra pas en dessous de 190». Alors

que la Première ministre Elisabeth

Borne enchaîne les conférences de

presse en doudoune, le député Re

naissance Gilles Le Gendre ali

mente lui aussi la rubrique trucs et

astuces, expliquant sur France Info

qu’il a pris avec sa femme la déci

sion courageuse de ne plus utiliser

de sèche-linge pour sauver la pla

nète. Et si on arrêtait de nous pren

dre pour des imbéciles ?

Mercredi

Champagne I Rencontre à Reims

avec Pierre-EmmanuelTaittinger.

Verbe haut, tenue de cérémonie au

moment de recevoir les représen

tants des 49 biens français inscrits

au Patrimoine mondialde l’Unesco,

le petit-fils du fondateur de la célè

bre maison de champagne se féli

cite de l'incroyable vitalité du

secteur. « Nous

n'ovons plus

rien à ven

dre ! », s’amuse

le président

d’honneur de

Taittinger dont

lescavesabri

tent tout de

même 28 millions de flacons en

cours de vieillissement. Après la

difficile période Covid, le champa

gne s'est mis à couler à flots par

tout dans le monde. 322 millions

de bouteilles ont été vendues en

2021, pour un chiffre d'affaires de

près de six milliards d’euros. La cu

vée 2022 sera au moins du même

tonneau. Cerise sur la grappe de

chardonnay, les vendanges qui

viennent de s’achever sont quali

fiées de « miraculeuses » par des

vignerons de champagne qui ont

rarement été aussi euphoriques.

L’effetmagique des bulles.

Jeuii

L'escalade.Jour après jour, l’insécu

rité gangrène un peu plus des

quartiers, des villes et des villages

où il faisait bon vivre jusqu'alors.

Réputée pour sa douceur, Nantes

prend désormais des airs de zone

de non-droit au point de figurer à

la 47eplace du classement (à la mé

thodologie certes contestable) des

cités les moins sûres du monde,

juste derrière Bogota, en Colom

bie ! Dans le même temps, la vio

lence gagne aussi les petites

communes. Dans la nuit de mardi à

mercredi, Alençon (Orne), ville

tranquille de 26 000 habitants, s’est

« Au Brésil, b campagne

présidentieüe afcdt des

morts (...) En France, nous

ne sommes fincdement

pas si md lotis... »

retrou

vée à feu

et à sang

après

l’inter

pellation

d’un

dealer.

Une cen

taine de tirs de mortiers, 24 véhicu

les incendiés : ces scènes nous

rappellent les émeutes de 2005 qui

avaient conduit Jacques Chirac à

instaurer l’état d’urgence pendant

deux mois. Dix-sept ans plustard,

l'urgence est quotidienne, et pas

uniquement dans les banlieues.

Vendredi

La préskterrtieUe,un sport de com

bat Ce n’est pas un débat, mais un

combat de rue auquel se sont livrés

cette nuit les deux favoris à la prési

dentielle brésilienne. Loin des jou

tes oratoires à fleurets mouchetés

auxquelles nous sommes habitués,

l'ex-président de gauche Luis Inacio

Lula da Silva et le sortant d’ex

trême-droite Jair Bolsonaro se sont

violemment écharpés. « Voleur ».

« Menteur ». « Traître à la patrie ».

Le registre des échanges résume

bien l'intensité de la bataille prési

dentielle dans un pays sous haute

tension.

Au Brésil, la campagne a fait des

morts, deux militants tués par bal

les et à coups de hache. Sur les ré

seaux, la violence est

omniprésente entre les partisans

d’un président sortant accusé de

corruption et ceux d’un ex-chef

d’État qui a passé un an et demi en

prison pource même motif. En

France, nous ne sommes finale

ment pas si mal lotis...

Samedi

L'înquisftion. Même la radicale Eva

Joly, candidate desVerts à la prési

dentielle de 2012, monte au cré

neau pourdénoncer « des

agissements hors de tout cadre ». II

faut dire que les révélations de Li

bération font froid dans le dos.

C’est une véritable police parallèle

que des militantes d'EELV ont cons

tituée pour surveiller le chef de file

de leur parti, Julien Bayou, en rai

son de sa « réputation de cou

reur ». Ce « collectif féministe

informel », dont fait partie une de

ses ex-compagnes, a enquêté sur

lui pendant trois ans avant de le

pousser à la démission.

« Leféminisme n'estpas l'inquisi

tion », estime à raison la députée

européenne EELV,Karima Delli, qui

dénonce un « délire » auquel il faut

mettre fin sans délai. On savait déjà

Sandrine Rousseau et ses amis ridi

cules. Ils sont aussi dangereux.

232569 VIGNERONS - CISION 8336873600507

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite

FRA

Famille du média : PQR/PQD

Edition : 1er octobre 2022 P.5

(Quotidiens régionaux)

Journalistes : MAXIME MASCOLI

Périodicité : Quotidienne

Nombre de mots : 842

Audience : 363000

Sujet du média :

Actualités-Infos Générales

p. 1/2

RÉGION FAITS DIVERS

MARNE

Après le meurtre d'unvigneron,

la commune de Cumièressous le choc

Jean-Luc Vadin,57 ans, a été retrouvé mort devant chez lui tôt ce vendredi matin, avec une plaie à l'abdomen.Une arme à feu aurait été utilisée.

Une enquête est en cours pour retrouver ie ou les auteurs. Dans le village,habitué aux cambriolages des maisons de champagne, c’est le choc.

LES FAITS

• Ce vendredi 30 septembre, vers

8 heures, un témoin découvre le

corps inanimé de Jean-Luc Vadin,

devant l'entrée de sa propriété, rue de

la coopérative

à Cumières.

• La victime, un vigneron bien connu

dans la commune, est dédarée décé

dée par les sapeurs-pompiers

dès leur

arrivée. II a très probablement été tué

par balle.

• Une enquête pour meurtre et cam

briolage a été ouverte. La piste d'un

vol qui a mal tourné est envisagée.

MAXIME

MASCOLI

champagne Vadin-Plateau

est bien connu dans le petit vil

lage de Cumières. La famille

Plateau, fondatrice de la maison,

est installée depuis la fin du XVIIIe

siècle dans cette commune viticole

située à quelques kilomètres

d’Épernay. Comme dans beaucoup

de ces villages, l’exploitation est si

tuée au cœur de la commune, le

long de la très passante rue de Dizy.

Mais ce vendredi, personne ne s’est

rendu compte du drame qui s’y est

déroulé, jusqu’à ce qu’une per

sonne découvre le corps de Jean

Luc Vadin peu avant 8 heures du

matin, gisant devant son entrée.

LA VICTIME EST DÉCÉDÉE

AVANT L’ARRIVÉE DES SECOURS

Immédiatement appelés, les pom

piers d’Êpernay n’ont rien pu faire

pour le sauver, l’homme était déjà

décédé. Le Dès 9 heures, la police judi

ciaire est arrivée sur place depuis

Reims, la piste criminelle ne faisant

aucun doute. Le vigneron, âgé de 57

232569 VIGNERONS - CISION 6702873600502

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Après le meurtre d'un vigneron, la commune de Cumières sous le choc

Edition : 1er octobre 2022 P.5

p. 2/2

rait dans un film», soupire une

autre voisine, attirée par les gyro

phares.

Malgré sa présence

enplein Cumières,

personne n’a rien vu

ni rien entendu

Le drame s’est dêroulê au cœur de la commune de Cumières. non loin d’Épemay. La victime a été dêcouverte sans vie devant son entrêe. Maxime Mascoli

ans, a été retrouvé avec une plaie

importante à l’abdomen, très pro

bablement causée par une balle. Ils

ont vite été rejoints par les blouses

blanches de la police scientifique.

Vers 11 heures, le procureur de la

République de Reims, Matthieu

Bourrette, annonce qu’une enquête

pour meurtre et cambriolage est

ouverte. Le ou les auteurs courent

toujours.

Un cambriolage qui a mal tourné,

c’est la piste privilégiée par les en

quêteurs qui ont figé la scène de

crime une bonne partie de la jour

née, à la recherche d’indices pour

confirmer ce scénario. C’est aussi la

version qui s’est répandue comme

une traînée de poudre dans le vil

lage et, plus globalement, dans ce

petit monde qu’est celui des vigne

rons

de Champagne.

“IL AVAIT DÉJÂ ÉTÉ CAMBRIOLÉ L’AN PASSÉ”

Le choc est d’autant plus grand que

Jean-Luc Vadin, père de deux en

fants, était une figure bien connue

et appréciée du milieu, investi dans

tous les événements communaux.

«II était toujours prêsent pour les

Saint-Vincent », se souvient un vi

gneron.

« C’est terrible, soupire une des rares

voisines de la maison Vadin-Plateau.

II avait déjà été cambriolé l’an passé.

Des voleurs avaient brisé sa vitrine

mais il avait appelé la police et ils se

sontenfuis. »

La période post-vendanges est pro

pice aux vols de bouteilles dans les

celliers. Nombreux sont les vigne

rons à en avoir fait les frais par le

passé à Cumières. « Moi j'ai déjà été

cambriolé, ma fille aussi, glisse un

habitant. C’est un peu le jeu, on

connaît le risque. » Mais mourir lors

d’un cambriolage ? C’est un scéna

rio inédit qui choque. « On se croi

Au milieu du passage incessant des

voitures, ils ne sont qu’une poignée

de curieux à regarder, de loin, les

enquêteurs s’affairer. II faut dire

que malgré sa présence en plein

Cumières, personne n’a rien vu, ni

rien entendu. La maison de cham

pagne n’a que peu de voisins. Un

restaurant fermé, une coopérative

viticole et quelques maisons abri

tées derrière de hauts murs.

«Je suis arrivé vers 8 heures du ma

tin, explique un vigneron travaillant

dans la coopérative. C’est là que j’ai

entendu les sirènes des pompiers.Je

n’ai compris qu’après qu’ils s’étaient

arrêtés juste à côté. » II n’a rien re

marqué d’inhabituel en arrivant

sur son lieu de travail.

«Jesuis passé dans la rue tôtce matin

avec mes chiens, mais je n’ai rien vu

non plus ! » s’étonne un autre voi

sin, qui a toujours du mal à croire

qu’un meurtre puisse être commis

en plein Cumières, d’autant plus s’il

s’agit d’un cambriolage. Ils se ter

minent d’habitude par la fuite des

malfaiteurs s’ils se font repérer.

« On se demande où on va en

France», déplore-t-il. Certains se

demandent maintenant s’ils ne

vont pas devoir s’armer.

Pour l’instant, l’enquête doit tou

jours déterminer si une arme à feu

a bien été utilisée et dans quelles

circonstances. Mais ce tragique

événement laissera des traces. ■

232569 VIGNERONS - CISION 6702873600502

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Web

FRA

Famille du média : Médias d'information générale (hors PQN)

Audience : 9748

Sujet du média : Actualités-Infos Générales

1 Octobre 2022

Journalistes : -

Nombre de mots : 479

laminute.info p. 1/1

Marne : Un vigneron de champagne tué dans sa maison

Visualiser l'article

Le propriétaire de la maison de champagne Vadin-Plateau est décédé vendredi dans sa maison de la Marne. Une effraction

aurait mal tourné. Le drame s'est déroulé ce vendredi dans la Marne. Le propriétaire de la maison de champagne

Vadin-Plateau a été tué par balle a priori à Cumières vendredi, a-t-on appris auprès du parquet de Reims et d'une source

proche du dossier.

'' Une enquête a été ouverte pour le...

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR bbdivers.info

VIGNERONS - CISION 367207839

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite

FRA

Famille du média : Médias professionnels

Edition : Octobre 2022 P.6-6

Périodicité : Mensuelle

Journalistes : Thierry

Audience : N.C.

Perardelle

Sujet du média :

Nombre de mots : 611

Agroalimentaire-Agriculture

p. 1/3

vendanges

Vendangeursd’un jour :

en quêted’authenticitévigneronne

L’expérience œnotouristique « Vendarigeurd’unjour» privilégie la rencontre sur le terrain

entre consommateurs de champagne et vignerons indépendants. Exemple dans les jolis coteaux

du Sézannais, chez Florence et Julien Marcoult à Barbonne-Fayel.

Accueil soigné chez Florence et Julien Marcoult.

232569 VIGNERONS - CISION 1061873600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Vendangeurs d'un jour : en quête d'authenticité vigneronne

Edition : Octobre 2022 P.6-6

p. 2/3

j. animation

>> m ■vendangeur d’un

I —jour est une super

expérience. Grands

amateurs de champagnes, nous

avions découvert cetteanimation

œnotouristique en 2020 dans la

Montagne de Reims. Cetteannée,

nous voulions découvrir une

autre région viticole de l’appella

tion. Notre choix s’est porté sur

le Champagne Marcoult à Bar

bonne-Fayel, inconnu pour nous

etpour sortir dessecteurssouvent

privilégiés autour de Reims ou

d'Epernay ».

Maiie-Hélène et Denis sont

heureux et ne regrettent pas le

réveil matinal et les trois heures

de route pour rallier le Sézannais

depuis Douai, dans le Nord. Heu

reux de se retrouver à la cam

pagne, ceraés de vignes, champs

et forêts. Ravis de raccueil réser

vé par Florence et Julien Mar

coult, vignerons indépendants,

assistés de Lola Giraut, qui va

décrocher cette année son BTS

technico-commercial à Avize.

Cette formation en altemance

mêle des cours théoriques et une

pratique sur le terrain, comme

avec cette opération « vendan

geur d’un jour », orchestrée par

la Fédération desvignerons indé

pendants en partenariat avec

l’Office de touiisme de Reims.

Cette année, douze vignerons

de l’AOC étaient mobilisés pour

accueillir les œnotouristes.

« Nous avons encore appris sur

la gestion de la vendange, sur les

investissements utilespourle tra

vail de la vigne et en cave, sur les

étapesdepressurage et delabora

don. Egalement sur le rôle desfûts

de chêne et même des contenants

en verre,l’une des dernières origi

nalités du domaine familial ! »,

Les Nordistes Marie-Hélène et Denis : « nous sommes grands amateurs

de bière... et de champagnes de vignerons ».

seréjouit Denis (lirepar ailleurs).

« Moralité : ce n ’estpas simple

delaborer du champagne, il en

faut de multiples précautions et

étapes ».

Originalitéetqualité

Cette grosse matinée de vendan

geur d’un jour a mené le couple

dans les vignes, armé d’une épi

nette pour couper un panier de

chardonnays et pinots noirs de

toute beauté. Tranquillement,

pour le plaisir, en écoutant les

explications de Florence Mar

coult et Lola sur l’impoitance de

la récolte, la gestion de la vigne,

les travaux, le matériel utilisé...

Puis, direction la cuverie et le

chai, pour apprécier le pressu

rage en direct, les installations

techniques, les bouteilles sur

lattes qui dorment encore pour

mieux réveiller d’ici deux à cinq

ans leurs multiples qualités.

Bien sûr, la dégustation cou

lait de source, avec les cuvées

phares et haut de gamme de la

maison. Parmiles coups de cœur

de Denis et Marie-Hélène, les

cuvées extra-brut travaillées en

fûts de chêne : Les Macrêts blanc

de blancs et Les Bonnots, pinot

232569 VIGNERONS - CISION 1061873600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Vendangeurs d'un jour : en quête d'authenticité vigneronne

Edition : Octobre 2022 P.6-6

p. 3/3

noir en rosé de saignée. Des vins

taillés pour la gastronomie, une

vraie découverte pour Denis et

Marie-Hélène : « nous ne nous

attendions pas à trouver une telle

originalité et cette remarquable

qualité », appréciait Denis.

C’est toujours l’intérêt de ces

opérations œnotouiistiques qui

mènent chez les vignerons indé

pendants et ouvrent le chemin

vers des pépites champenoises.

De retour à Douai, Marie-Hélène

et Denis ont envoyé un mail aux

vignerons, avec ces mots qui

ont touché les hôtes : « nous

avons été ravis de cette immer

sion dans votre domaine viticole

et de la découverte de vos cham

pagnes d'exception. Vous êtes

des passionnés et cela se ressent

dans votre recherche constante

de l'authenticité des goûts et du

natureldans vos créations ». Une

bienveillante déclaration qui se

déguste avec bonheur.

Thierry Perardelle

232569 VIGNERONS - CISION 1061873600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite

FRA

Famille du média : Médias professionnels

Edition : 30 septembre 2022

Périodicité : Hebdomadaire

P.24

Audience : 20000

Journalistes : J-B.L.

Sujet du média :

Nombre de mots : 643

Agroalimentaire-Agriculture

p. 1/2

MAGAZINE

Dans le cadre de

la Semaine du

développement

durable,

l’événement

« Village et

Coteaux propres »

revient

dans les villages

de la Montagne

de Reims dès

demain.

Trois sites vitrines

Dans le cadre de l’insciiption sur

la liste du patrimoine mondial de

l’Unesco « Coteaux, Maisons et

Caves de Champagne » et du plan

de gestion qui l’accompagne,

trois sites pilotes ont été choi

sis pom' devenir des vitrines en

matière d’aménagements pay

sagers et de gestion durable

des activités vitivinicoles cham

penoises.

Lancée en 2014,la 9eédi

tion de l’opération « Vil

lage et Coteaux propres »

se déroulera à partir

demain, à l’occasion de de la

pagne, le SGV et les Maisons de

Champagne, cette opération,

repose sur l’investissement des

communes de la région.

vignoble, etc.) mobilise une pro

fession et les habitants, les élus,

les vignerons et maisons, dans

un élan de civisme et esprit

un

de convivialité.

aux communes, auprès des cor

respondants des sections

AVC,

locales que Maisons ainsi des de

Champagne.

Au-dede ces sites pilotes,

toutes communes l’AOC

les de

sont concemées le pro

par

gramme AGIR (Aménagement

et Gestion duRable des Coteaux,

Semaine européenne du déve

loppement durable. Habitants

et communes sont appelés à se

mobiliser lai'gement. L’an

très

demier, 80 communes près de et

1 200 bénévoles s etaient mobi

lisés. Une réussite qui monti'e la

mobilisation générale pom' pré

server la biodiversité et prendre

soin l’embellissement de à la

Champagne et ses vignobles.

Prendre soin

de son territoire

Un engagement sans faille

« Sans leur complicité et leur enga

gement, rien ne serait possible »,

souligne Séverine Couvreur,

vice-présidente de la Mission

en charge l’envnonnement

de

et de la biodiversité. « Village et

Coteaux propres une » est opé

ration importante et qui contri

bue l’embellissement de à la

Champagne. C’est occasion

une

d’œuvrer concrètement dans une

atmosphère

conviviale.

Mobilisation

générale

Cette année, l’opération se

déroule pendant la Semaine

européenne du développement

durable. chaque Dans village

participant, maximum un de

volontaires est mobilisé sur une

joumée façon à débarrasser

de

les abords des routes, des che

mins, des forêts et vignes

des

des déchets indésirables qui les

encombrent et les En

polluent.

2021, 79 communes ont partici

Maisons et Caves de Cham

Des communes

pagne) fruit d’une collaboration

volontaires

entre le Comité Champagne

Les communes participantes,

(CIVC), le Parc natm'el régional

et à jour de leur cotisation

de la Montagne de Reims et la

auprès de la Mission, pourront

Mission Coteaux, Maisons et

recevoir une dotation de plu

Caves de Champagne - Patri

sieurs dizaines de rosiei's, grâce

moine mondial.

au partenariat conclu avec la

Coopérative Syndicat Général

du

des Vignerons.

J-B.L.

Liste des communes dans la Marne :

L’embellissement de la Cham

pagne et la préservation de ses

paysages passent par l’exigence

de la propreté est et doit qui res

ter un souci collectif. Impulsée

Sensibiliser la profession

L’objectif également de est sen

sibiliser profession viticole la et

les citoyens au nécessaire res

pé à l’opération rémiissant envi

ron 1 200 bénévoles. Un guide

pratique ainsi qu’une afhche de

promotion sont disponibles sui'

le site la Mission de Coteaux,

Ambonnay, Avenay Val d’Or, Aÿ-Champagne (Aÿ, Mareuil-sur-Aÿ,

Bisseuil), Beaumont-sur-Vesle, Boursault, Champillon, Chigny-lès-Roses,

Congy, Cramant, Dizy, (30 septembre), Etoges, Festigny,

Epernay

Hautvillers, Leuvrigny, Ludes, Mailly-Champagne octobre), Mancy,

(22

Mardeuil, Mesnil-sur-Oger, Mondement-Mongivroux, Monthelon, Moslins,

par le Parc natm'el régional de

pect du cadre de vie champe

Maisons et Caves de Cham

Mutigny, Œuilly, Passy-Grigny, Pouillon, Sacy, Saint-Martin-d’Ablois,

la Montagne de Reims, la Mis

nois. Cette joumée de nettoyage

pagne afm de faciliter l’inves

Sarcy, Sézanne, Taissy, Trépail, Vandières, Venteuil, Vert-Toulon, Verzy,

sion Coteaux, Maisons et Caves

et de collecte des déchets (che

tissement des communes. Ces

Villers-AIIerand/Montchenot, Villers-Marmery, Vinay.

de Champagne, le Comité Cham

mins, bords de route, lisières,

outils sont largement distribués

232569 VIGNERONS - CISION 6932773600504

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Une Champagne propre

Edition : 30 septembre 2022 P.24

p. 2/2

ette opération maintient

Pordre et la biodiversité

dans les vignes.

232569 VIGNERONS - CISION 6932773600504

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite

FRA

Famille du média : PQR/PQD

Edition : 02 octobre 2022 P.6

(Quotidiens régionaux)

Journalistes : MAXIME MASCOLI

Périodicité : Quotidienne

Nombre de mots : 630

Audience : 363000

Sujet du média :

Actualités-Infos Générales

p. 1/2

ENVIRONNEMENT

Depuis ce samedi, les coteaux

sont un peu plus propres

ŒUILLY Comme dans 71 autres communes champenoises, le village a participé à

l'opération Coteaux propres. Bonne surprise : il y a de moins en moins de déchets.

Bouteilles en plastique. emballages et mégots sont les stars habituelles de ce ramassage annuel qui attlre toujours autant.

232569 VIGNERONS - CISION 5236873600503

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Depuis ce samedi, les coteaux sont un peu plus propres

Edition : 02 octobre 2022 P.6

p. 2/2

LES FAITS

• Depuis2014, sousl'impulsiondu

parc naturel de la Montagne de

Reims, la mission Coteaux, maisons et

caves de Champagne,

le CIVC et le

Syndicat général des vignerons, ont

lancé l'opération Villages et coteaux

propres pendant la Semaine du

développement

durable.

•L'objectif : ramasser durantune

journée les déchets abandonnés dans

les vignobles et villages champenois.

Tous les départements

de l'appellation

participent.

•L'opérationVillagesetCoteaux

propres a eu lieu ce 1er octobre cette

année avec 72 communes partici

pantes.

• L'andernier, l'opérationavaiteulieu

dans plus de 71 communes,

blant 1 200 bénévoles.

rassem

•Chaquecommuneparticipante se

verra offrir des rosiers par la CSGV

poursymboliserson engagement.

MAXIME MASCOLI

Ils sont armés de gants en plas

tiques, de bottes et de sacs-pou

belles noirs. Ils auraient pu occu

per leur samedi après-midi devant la

télévision, à faire du shopping ou du

sport. Ils ont choisi de donner de leur

temps pour nettoyer la nature. Ce sa

medi après-midi à Œuilly, comme

dans 70 autres communes de l’appel

lation champagne, une douzaine de

bénévoles se sont rassemblés pour la

9e édition de l'opération Villages et

coteaux propres. En ce 1eroctobre, le

but est toujours le même : ramasser

les déchets abandonnés dans les rues

des villages mais aussi dans les rangs

de vignes. Un nettoyage d’autant plus

nécessaire après les vendanges où

certains vignerons ne s’assurent pas

de garder leur vignoble propre.

“Désormais,on ne trouve

plus que des choses

courantes : une bouteille,

une cannette,du papier...”

Christine Laurent, première adjointe

«Bon, on vafaire deux groupes, un qui

part vers le bas d'Œuilly et l’autre qui

fait la boucle par le haut en passant

par Montvoisin. » Christine Laurent, la

première adjointe au maire d’Œuilly

est rodée. C’est sa quatrième opéra

tion. « Quand on y participé, on prend

conscience que le village peut vite être

sale. Alors on a moins de scrupules en

suite à dire aux gens qui ont jetê un

mêgotpar terre de le ramasser. »

La petite troupe se sépare pour balayer

la zone, partant du centre du

village avant de rejoindre les coteaux

voisins. C’est dans ces derniers qu'ils

font le plus de trouvailles : bouteilles

en plastique, gants abandonnés, em

ballages, un pull... pas de quoi enta

mer le moral de nos bénévoles, qui

profitent d’une belle vue sur la vallée

de la Marne. « C’est vrai que moi je le

fais pour sortir et pour se retrouver »,

sourit Aurélie, les yeux rivés au sol

pour dénicher des choses à ramasser.

Pour beaucoup, cet événement est

autant l’occasion de faire de la pré

vention et une bonne action que de

partager un moment de convivialité.

L'opération Coteaux propres, ce n’est

cependant pas une simple randon

née. Christine Laurent a pu voir une

évolution positive depuis le début de

l’opération dans cette petite com

mune juchée au milieu de la vallée

de la Marne. « Contrairement à la pre

mière fois où l'on avait ramassé beau

coup de gros déchets, des sacs entiers

jetés dans la nature, désormais, on ne

trouve plus que des choses courantes :

une bouteille, une cannette, du pa

pier... » apprécie-t-elle.

Après deux heures de collecte, la

douzaine de bénévoles est revenue à

son point de départ avec une quin

zaine de sacs remplis. Et le sentiment

du devoir accompli, comme, on

l'imagine, un peu partout en Cham

pagne ce samedi. ■

232569 VIGNERONS - CISION 5236873600503

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite FRA

L'HEBDO DU VENDREDI

(EDITIONS CHALONS ET

EPERNAY)

Famille du média : Médias régionaux

(hors PQR)

Périodicité : Hebdomadaire

Audience : N.C.

Sujet du média :

Actualités-Infos Générales

Edition : Du 30 septembre au

06 octobre 2022 P.18-18

Journalistes : -

Nombre de mots : 94

p. 1/1

En

BREF

Le SGV fait son cochelet

La boutique du Syndicat général des vi

gnerons, « Le 19 », située au même nu

méro de l’avenue de Champagne,

organisé son cochelet, repas traditionnel

qui annonce la fin des vendanges en

Champagne, ce vendredi 30 septembre.

L’établissement sera ouvert de 11 h à

21 h, pour une journée conviviale avec

des repas traditionnels du midi (24,50€)

et du soir (21,50 €) à déguster, des ren

contres avec des vignerons pour échan

ger sur leurs connaissances, leur

expérience, leur savoir-faire et leur

champagne, et un concert.

232569 VIGNERONS - CISION 0932773600524

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite

FRA

Famille du média : Médias professionnels

Edition : Octobre 2022 P.47

Périodicité : Mensuelle

Journalistes : Thierry

Audience : N.C.

Perardelle

Sujet du média :

Nombre de mots : 621

Agroalimentaire-Agriculture

p. 1/3

filière

Toujours de très bon goût !

Le grand public aime tout ce qui est bon. II veut aussi en savoir plus sur les conditions de fabrication et

spécificités des produits du terroir. Sur la Foire de Châlons, la journée Inao, consacrée aux cinq signes

officiels de la qualité et de l’origine, répond à leurs attentes.

C5

est un rendez-vous« Alliance

incontoumable sur la

Foire de Châlons, qui

permet chaque année

au grand public de découvrir les

différents produits labellisés et

qui font la fierté du Grand Est

et des Hauts-de-France, région

invitée. Mercredi 7 septembre,

les amateurs du bon goût, de la

gastronomie et desproduits dis

tingués par un label savouraient

une multitude de spécialités.

Pédagogique et ludique, l'événe

ment de l’Inao, soutenu par des

producteurs et professionnels,

incluait desjeux concours pour

remporter des paniers de pro

duits et autres cadeaux ; un «par

cours de l’origine » pour décou

vrirles différents signes officiels

(promesses, contrôles...) ainsi

que des expériences gustatives

et démonstrations culinaires.

L'événement accueillait notam

ment Cai'ole Ly, directrice par

intérim de l’Inao, accompagnée

par le délégué temtorial Nord

Est, Olivier Russeil. L’occasion

pour eux de rappeler l’impor

tance des labels reconnus et le

lien fort qui relie productem's et

consommateurs.

consommateurs

producteurs »

« La politique publique de valo

risation des produits agricoles a

réussi à embarquer les consom

mateurs, qui voient dans les

signes de qualité

des promesses

qui sont respectées,grâce au cadre

mis en place, basé sur des cahiers

des charges assez exigeants quels

que soient les signes, et qui sont

contrôles », souligne Carole Ly.

« Ceci dans des chaînes alimen

taires où les producteurs ont un

poids important et tirent égale

mentprofit de ces signes de quali

té. Cettealliance consommateurs

producteurs arrive à rassurer et

satisfaire le consommateur et

apporte de la rémunération aux

producteurs ».

Concemant une éventuelle

confusion qui pomrait pertur

ber le consommateur face à la

multitude de labels, Carole Ly

rappelle qu’ils sont « le fruit de

l’histoire, paifois très ancienne,

chacun avec ses spécificités. Mais

il est vrai qu'il

reste essentiel de

communiquer et d’expliquer

les différences entre signes de qua

lité ».

Cinq signes à retenir

Olivier Russeil, délégué temto

rial Nord-Est, apporte un éclai

rage utile : « On nous dit que

c’est compliqué mais en fait c’est

simple, il n ’ya que cinq signes de

qualité*, qui ont chacun unepro

messe bien identifiée (avec le lien

à l’origine, la qualité supérieure,

le bien-être animal, le respect de

l’environnement, etc.). Il est vrai

toutefois qu’il existe une masse

d’autres démarches que l’on ne

peutpas interdire, avec les alléga

dons quel’onpeutvoir derrière».

Dans une actualité également

marquée par la sécheresse, la

directrice etle déléguétemtorial

de l’Inao conftrment qu’ils sont

« disponibles et à l’écoute » et que

« l’attention restera vive face à la

situation desagriculteurs ».

Thierry Perardelle

* Rappel des signes d’identification

de la qualité etde l’origine (SIQO).

AOC/AOP : Appellation d’origine

contrôlée/protégée.IGP : Indica

tion géographiqueprotégée.STG :

Spécialité traditionnelle garantie.

LR : Label Rouge. AB : Agriculture

biologique.

232569 VIGNERONS - CISION 7161873600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Toujours de très bon goût !

Edition : Octobre 2022 P.47

p. 2/3

Parmi les officiels qui ont lancé cette journée, Anne Bossy, directrice régionale de la Draaf Grand Est (à gauche)

avec près d’elle Carole Ly, directrice par intérim de l’Inao.

AOP Brie de Meaux et Brie de

Melun avec Benoît Gourdon et

Élodie Ntende.

Catherine Wibert assurait

la promotion des multiples labels

d’Alsace Qualité.

Label Rouge volailles

champenoises et poulet mariné

au paprika avec Laurent Hammes.

232569 VIGNERONS - CISION 7161873600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Toujours de très bon goût !

Edition : Octobre 2022 P.47

p. 3/3

Geoffrey Orban animait

la dégustation proposée par le

Syndicat général des vignerons de

la Champagne.

François Laurent présentait les

produits de la fameuse

choucrouterie de l’Aube fondée en

1945 et Label Rouge depuis 2009.

232569 VIGNERONS - CISION 7161873600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite

FRA

Famille du média : Médias professionnels

Edition : Octobre 2022 P.46

Périodicité : Mensuelle

Journalistes : Sasha Terguev

Audience : N.C.

Nombre de mots : 475

Sujet du média :

Agroalimentaire-Agriculture

p. 1/2

La bonne carte à jouer des tractoristes !

L’heure est de plus en plus celle du métier de tractoriste. La Champagne manque de ce genre de

professionnels qui sont rapidement embauchés, malgré les efforts de la Corpo.

Ils étaient 38 au départ, mais

après l’écrit, ils n’ont été que

35 à se présenter le 5 juillet

pom' l’épreuve pratique de

l’examen d’agro équipement.

Le concours s’estdéroulé comme

à l’accoutumée sm' le site de la

maison Veuve Clicquot à Vertus,

sous l’égide de la Corporation

des Vignerons de Champagne.

Métier d’avenir

« Cet examen est stable en termes

de candidatures », souligne

Bruno Duron, le dh'ecteur de

la Corpo. « Ce n’est pas le cas

du concours de Taille sur lequel

nous enregistrons une baisse. Un

véritableparadoxe, alors qu’ily a

des offres d’emploi partout. Mais

la pénibilité semble freiner les

bonnes volontés... Onpeutana

lyser cephénomène, sans trouver

hélas des réponses ».

Pour revenir au métier de tracto

riste, il y a clah'ementun manque

de professionnels, d’autant plus

que la Champagne s’oriente de

plus en plus vers le travail du sol

mécanisé. « Sur les 35 000 ha de

vignes que compte la région, un

232569 VIGNERONS - CISION 6561873600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


La bonne carte à jouer des tractoristes !

Edition : Octobre 2022 P.46

p. 2/2

« La base de l’examen concerne

les tracteurs et les chenillards

avec

différents équipements comme la

pulvérisation, l’épandage, le dés

herbage, ou la rogneuse. Dans

un

futur proche, les outils pour les

vignes semi-larges intégreront la

formation. Plus tard, même s’il

s’agit d’un autre univers de tra

vail, il y aura un volet consacré

à la robotique. C‘est une voie de

développement, certes unpeuplus

facile ».

Mais au final, selon les profes

sionnels, cela restera un métier

viticole. « Le tractoriste est le

premier observateur de la vigne,

et il doit transmettre

les infos aux

propriétaires. Et dans un autre

tracteurpeut gérer une vingtaine

blissements tels qu’Avize Viti

Évolutions

aspect, même s’il n’est pas méca

nicien, il lui faut identifier les

d’hectares. Il faudrait 1500 trac

toristes par saison... ».

Concemant l’examen, c’est une

vingtaine de bénévoles qui s’est

retrouvée à Vertus afin d’obser

ver et analyser les compétences

des candidats.

Campus, le CFPPA de Verdilly,

ou encore la MFR de Gionges.

« De manière générale, un jury est

un binôme associant un forma

teuret un professionnél. Ce sont

toutes les familles de la vigne qui

sont représentées à l’image de

Quant aux candidats, la typicité

sociologique est très variable,

par exemple en fonction de l’âge

(de 18 à 50 ans). Le groupe des

candidats (dont deux femmes)

comptait des apprentis, des

pannes qui surviennent ».

La formation connaît des évolu

tions logiques en lien avec l’envi

ronnement, notamment en rap

port avec l’écoconduite, le poste

du carburant devenant de plus

en plus important !

Les jrnys étaient composés de

vignerons, de salariés de maisons

personnes en reconversion

formateurs en provenance d’éta-

de champagne, etde techniciens ».

professionnelle.

Sasha

Terguev

232569 VIGNERONS - CISION 6561873600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite FRA

LE VIGNERON

CHAMPENOIS

Famille du média : Médias professionnels

Périodicité : Mensuelle

Audience : 30915

Sujet du média :

Agroalimentaire-Agriculture

Edition : Septembre 2022 P.24

Journalistes : -

Nombre de mots : 161

p. 1/1

ACTUALITÉS

Corporation desVignerons

de Champagne

Taille - Greffage - Agroéquipementvitkok- -

Saint-Vincent

CERTIFICAT D’AGROÉQUIPEMENT VITICOLE JUILLET 2022

38 candidats (MFR GIONGES,CFA & CFPPA AVIZE, CFPPA VERDILLY (02))

31 admis : 31, soit : 81,5%

Mention très bien

COCHUT Guillaume (Jaions)

LANGUET Loïc

(Champigneul-Champagne)

P0PIN0T Hugo (Saint-Memmie)

THOMAS Maxime (Aÿ-Champagne)

Mentions bien

ALVES César (Vandières)

ALVES Hugo (Chaumuzy)

ANZIANI Romaric (Val de Marais)

BARDIN Baptiste (Plivot)

BIGAULT Nathan (Suippes)

CHAMBAT Julien (Le Breuil)

DEVILLERS Nicolas (Cramant)

DUPONT Kévin (Sainte-Gemme)

Sans mention

BOUCHÉ Nathan (Fleury-la-Rivière)

DEWITTE Miguel (Chaintrix Bierges)

MAILLET-MILLIOT Lindsey (Verzy)

MENGANT Davide (Val de Vesle)

MUSMEAUX Francky (Verzenay)

TRANCHANT Axel (Château-Thierry)

VERDOOLAEGHE Yann (Chartèves)

WOJCIK Jules (Merfy)

Corporation des Vignerons de Champagne

33 bis Rempart du Midi à Avize - Tél. 03 26 5917 52

corpovigchamp@orange.fr

GERARDIN William (Château-Thierry)

GUIBORAT Moran (Bouzy)

HUBERT Arrnand (Ambonnay)

LAENEN Sandie (Vouzy)

PERRIN Théo (Epernay)

ROUYER Emmanuel (Reuii)

SIMONNET Janick (Damery)

STEPHAN Esteban (Gionges)

THOMAS Victor (Mareuil-sur-Aÿ)

VAILLANT Jordan (Villiers-St-Denis)

WLODARCZYK Arthur (Oger)

232569 VIGNERONS - CISION 1787773600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!