02.11.2022 Views

ICI MAG - NOVEMBRE 2022

Magazine d'actualités 100% infos locales de Biscarrosse, Mimizan, Parentis-en-Born, Sanguinet et environs : infos, agenda, événements, clubs, associations, ...

Magazine d'actualités 100% infos locales de Biscarrosse, Mimizan, Parentis-en-Born, Sanguinet et environs : infos, agenda, événements, clubs, associations, ...

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

Biscarrosse

Parentis-en-Born

Sanguinet

Mimizan

et environs

Cinéma

LE FESTIVAL DU

FILM QUÉBÉCOIS

Asso

Areia Batucada

à Mimizan

BILAN

1 er anniversaire des

arènes de Parentis

ASSO

VB'Dance

à Biscarrosse

Rencontre

Le Monde de Vio

The Sea cleaners

NOVEMBRE 2022

1 - ICI MAG novembre 2022

Halte aux plastiques

Votre magazine

sur icimag.fr


Arcangues

Lové sur la montagne aux rondeurs généreuses

Un amour de village a choisi de nicher,

Pour cacher ses maisons au fond de cours ombreuses

Et les agglutiner autour de son clocher.

Partout sur les vieux murs s'accroche et court le lierre,

Parant de verts fourreaux ce coin de paradis

Où qui sait la comprendre entend gémir la pierre,

Porteuse avec le temps de rêves infinis.

Venu du large Eole a, sur le pays basque,

Soufflé l'enchantement de parfums inconnus

Ramassés au hasard de son humeur fantasque

Pour conter la splendeur des horizons perdus.

Apporté par le vent, telle une fleur champêtre,

Ce délicat pastel, sur une toile éclos,

Du rêve a la couleur qu'un artiste fit naître,

Oubliant de signer son plus joli tableau.

Un jardin suspendu, romantique et sauvage,

Accueille les humains dans leur dernier sommeil.

Leur âme en s'attardant sur un léger nuage

Hante ce lieu sacré qui s'étage en plein ciel.

Un Rossignol s'est tu. Poursuivi par la gloire,

C'est ici qu'il repose en toute humilité,

Et la foule qui veut honorer sa mémoire

Vient troubler le chemin de son éternité.

Pour qui fut une idole ou simplement poète,

Le pays qui reçoit un être au cœur ardent

Sait offrir en bouquets la frêle violette

Pour chanter la douceur d'un éternel printemps.

Mais il faut lentement redescendre sur terre,

Garder au fond de soi, pour ne pas la ternir,

L'image de l'éden, survivant, solitaire,

Qui contemple le monde avec l'œil du menhir…

par Madeleine Mansiet-Berthaud

Parentis-en-Born

2 - ICI MAG novembre 2022


Sommaire

Restauration scolaire et internats 4

FGL, votre radio en parle ! 5

Areia Batucada 6

Festival du film Québecois 7

La gendarmerie vous informe 8

Rémy LASOURCE, Biscallywood, c'est pour bientôt 8

Le monde de Vio, crayons, pinceaux et passion 9

VB'Dance, ici, on vise l'excellence 10

Midget et Triumph, honneur au vétéran 11

Basket club de Parentis 12

Les arènes de Parentis, le bilan 1 an après 13

Born in Born, les voies du rock sont impénétrables 14

The sea cleaners, halte aux plastiques ! 15

Vie des entreprises 16 & 17

Contes et légendes des Landes 18

Histoire & Patrimoine 19

Clin d'œil nature 20

Prix sourire 21

On a testé 21

Conseils santé : l'hiver arrive, protégeons-nous 22

La mémoire, ça se travaille ! 23

Sélection des médiathèques 24

Agenda : la sélection d'ICI MAG 25 à 28

Soupe de butternut, carottes et lentilles corail 29

Horoscope 30

Jeux 31

Thierry

CONTE

Directeur

06 87 35 61 97

Violaine

BUGEAU

Directrice

07 69 69 13 12

Sandra

LACOSTE

Correspondante

06 52 85 85 84

Ghislain

BERTHELEMY

Correspondant

06 38 30 09 79

Le mal des mots

Beaucoup aiment à surveiller leur orthographe et par là

même, celui des autres ! Pourtant, presque personne ne n'interroge

ou ne surveille l'orthographe elle-même. L'esprit critique

s’arrête où le dogme commence et la grammaire apparaît

comme une croyance qui ne peut être remise en cause.

Cependant l’écriture n'est qu'un code, un ensemble de règles

convenues au service de la langue et non l'inverse. L'orthographe

est un instrument, un outil pour lequel aucune remise

en question ne semble possible. Seulement son fonctionnement

peut interroger. Ainsi, par exemple, le son "s" peut

s'écrire en français de 12 façons différentes et des linguistes

ont montré qu'un mot imaginaire que nous écrirons ici "crefission"

pouvait correctement s’écrire de 240 manières différentes.

A l'inverse, le turc, le bulgare et beaucoup de langues

de leur côté associent un son à une lettre unique. Dès lors,

écrire ou lire devient très facile. Autre exemple, pour marquer

la pluralité on se demande pourquoi un x et pas un s ? et

tant qu’on y est pourquoi des « s » qui ne se prononcent pas

? En fait, à l'école on ne répond jamais au "pourquoi" mais

seulement au "comment". Donc pourquoi est-ce si compliqué

? En France, avant le 17 ème siècle tout le monde, Montaigne et

Molière inclus, écrivait comme il le souhaitait avec sa propre

orthographe. En fait, en 1634 est créée l'académie française

qui, chose étrange, ne compte aucun linguiste dans ses rangs

et qui va considérablement complexifier la façon d'écrire.

Avec le temps on complique délibérément et de plus en plus

les règles d'écriture. En 1835 par exemple, on introduit des

consonnes doubles et des consonnes étymologiques (ph, th)

issues du latin et du grec. Au 19 ème , l’écriture devient le critère

principal de sélection des instituteurs et la dictée devient le

crible auquel chacun est soumis sous peine d'excommunication.

Aujourd'hui encore pour certains, la forme est plus

importante que le fond et une pensée peut être immédiatement

déniée à la moindre faute d'orthographe. Pourtant,

nous ne devrions jamais oublier que tout ceci est arbitraire

et élitiste à l'image de cette phrase que l'on trouve en 1694

dans les cahiers préparatoires du premier dictionnaire de

l’Académie française où il est écrit : "L’orthographe servira à

distinguer les gens de lettres, des ignorants et des simples

femmes". A méditer...

Thierry Conte

ICI MAG COMMUNICATION

Directeur de publication : Thierry Conte

contact@icimag.fr - www.icimag.fr

Chemin de Herroun - 40160 PARENTIS-EN-BORN

SIRET : 853 315 406

IMPRIMÉ EN FRANCE par Imprimerie Rochelaise

Crédit photo de couverture : AdobeStock


ACTUS AQUITAINE

RESTAURATION SCOLAIRE ET INTERNATS

Gel des tarifs en Aquitaine

Dans notre région, le coût d’un repas dans les lycées est

estimé à environ 9 euros. Il est couvert en moyenne à 35%

par le tarif facturé aux familles et les 65% restants sont

supportés par la Région de

manière directe (frais de personnel)

et au travers d’aides

versées aux établissements.

Dans un contexte économique

et énergétique qui accroît

le coût des repas et la

pression sur les familles, les

élus du Conseil Régional de

Nouvelle-Aquitaine ont pris la

décision, en octobre dernier,

de ne pas augmenter le coût

des services de restauration

et d’hébergement payé par les

familles. En complément de

cette mesure, en 2023, il est

prévu de baisser la participation des établissements aux

frais de personnel qui passera à 18,5% au lieu de 22,5 % en

2022, soit un effort de plus de 3,6 millions d’euros pour la

Région. Avec ce dispositif, les établissements disposeront

d'environ 0,17 euros supplémentaire par repas sans impacter

le budget des familles. Pour aider les plus fragiles,

les dispositifs d’aide sociale

sont reconduits en 2023. Enfin,

à partir de l’année scolaire

2023/2024, une tarification

solidaire basée sur le revenu

sera instituée sur tout le territoire,

après une expérimentation

réalisée en 2022, dans

8 lycées de la région. Le prix

des repas sera donc calculé

en fonction des ressources de

chaque famille avec pour objectif

d'améliorer l’accessibilité

à la restauration scolaire en

proposant pour les plus modestes

des tarifs accessibles.

4 - ICI MAG novembre 2022


INFOS FGL

Votre radio en parle !

89.3 Nord des Landes - 98.3 Littoral landais - 93.7 Ste Eulalie en Born

91.1 Mimizan/Côte d’Argent - 94.7 Grand Dax - 91.9 Soustons

• Aureilhan

Un mariage façon 1900 !

Ils se sont dit "oui" pour de vrai lors

d'épousailles en tenues d'époque.

C'était en septembre dernier à l'occasion

des Journées du Patrimoine l'occasion

d'assiter à un vrai mariage, mais

pas n’importe quel mariage, en tenues

d’époque début 1900, avec calèche,

échassiers de Bias, danseurs et musiciens.

Une cérémonie pleine de nostalgie,

née de l’imagination du maire

Jean-Richard SAINT-JOURS qui pour l’occasion

avait revêtu ses plus beaux habits

d’époque et son béret landais. Une fête

empreinte d’originalité et d’émotions où

Cécile et Frédéric se sont dit "oui". Des

mariés d’aujourd’hui et à la fois d’antan,

unis en langue gasconne en présence de

leurs trois enfants, d'une foule conquise,

de nombreux photographes, et des médias.

Belle conclusion sur ces terres landaises,

après presque 19 ans de relations

consenties pour cette professeure

et cet informaticien. Un mariage qui

restera dans les annales de la commune

et dans les souvenirs de quelques passants

et curieux. Et pour que la fête soit

complète, chacune et chacun, villageois

et famille y compris, aura savouré la

présence du groupe folklorique de Bias,

"Lous Landeus des forges", tout comme

l’animation déjantée et désopilante de

"l’Esquipage de la Luts" venu tout droit

de Rion-des-Landes. Ils enchainaient

obsèques et mariage : un paradoxe et

un vrai patrimoine immatériel avec l’humour

qui caractérise ce duo sans équivalent.

Ainsi s’est tenue la Journée du Patrimoine

à Aureilhan. Un hymne à la vie.

• Du mal-être règne dans le football

Le billet d'humeur de Paul CRUCHANDEU

Entre les accusations d’harcèlement

sexuel au plus haut niveau de la 3F

avec la Ministre qui s’en mêle, le long

et sordide procès d’un champion du

monde pour viols, la lutte fratricide

dans une affaire d’extorsion, l’incarcération

d’une internationale, les violences

dans et hors des stades par

des pseudo-supporters délinquants et

voyous, la Coupe du monde donnée

à un pays où des personnes en sont

décédées et qui ne respecte en rien le

réchauffement climatique et les Droits

de l’Homme, les bénévoles qui diminuent

de plus en plus, notre équipe

de moins de 18 ans qui provoque

bagarre et arrêt du match, le monde

du football est en crise... Malgré tout

cela, il parait que le football continue

; peut-être parce qu’il a le cuir dur et

que ses yeux sont bien fermés depuis

longtemps mais aussi et surtout

parce qu’il ne sait pas faire autrement.

Nous sommes dans une impasse et

dans une époque déraisonnée où se

déclenchent les mêmes indignations

pour des affaires d’agression que pour

une blague ratée sur le char à voile.

Dès lors, existe-t-il un football pur,

comme un paradis ? La réponse est

NON car il ne sera jamais en dehors

de la vie et que la vie en général n’est

ni simple, ni calme. Heureusement il y

a les nouvelles "normales" comme les

inquiétantes blessures de nos internationaux,

la piètre prestation de notre

équipe A en Ligue des Nations et des

résultats européens pas très bons.

Mais ces nouvelles sont phagocytées

par les gros problèmes annexes qui secouent

le Football et nous conduisent

à nous poser la question : est-ce qu’il

faut encore aimer le football ? Bien sûr

qu’il faut l’aimer, mais il faut "trier",

entre ce dont il est coupable et ce

dont il est victime. Pour ma part, je

veux rester sur les vraies valeurs qu’il

draine avec des images de jeunes qui

jouent avec plaisir, des éducateurs qui

motivent et aident. Sans quoi les illusions

disparaitront très vite.

Fréquence Grands Grands Lacs : Lacs radio : LA qui RADIO a la côte !

www.frequencegrandslacs.fr - Facebook : radio FGL

Crédits photos : Hervé DELRIEUX

ICI MAG novembre 2022 - 5


ASSOCIATION MIMIZAN

Areia Batucada

Le Brésil s'invite à Mimizan

A la simple évocation du nom de l’association, Areia Batucada,

on est transporté quelques milliers de kilomètres

outre-Atlantique avec ces groupes hauts en couleurs et

reconnaissables entre mille. « Je joue de la percussion

depuis plus de vingt ans » confie Sophie IDIART TISSEYRE,

présidente de la toute jeune

association qui a vu le jour

en février dernier. Et c’est

en partant du constat qu’il

existe très peu de batucadas

dans les Landes et sur

la Côte d’Argent, notamment

en comparaison du Bassin

d’Arcachon qui « en compte

une tous les 10 kilomètres »

indique Sophie avec humour,

que l’association a fait son

chemin. « Quand je suis arrivée

sur Mimizan, je devais

Areia Batucada en séance d'entraînement

aller jouer à Mios » avoue la présidente, mais plus d’une

heure de route pour pouvoir jouer devenait compliqué.

Aussi, c’est avec l’aide de Misa PINHEIRO, directeur artistique

du groupe Aborisa de la ville de Mios qu’est née Areia

Batucada. L’association a ainsi commencé par faire découvrir

la pratique de ces percussions emblématiques au sein

de stages organisés conjointement, puis a ouvert ses inscriptions

au cours du forum des associations mimizannais.

« On a été un peu étonnés de notre succès » avoue la présidente

qui admet avoir clos les inscriptions cette année avec

près d’une trentaine d’adhérents, tous plus motivés les uns

que les autres. De nombreux projets ont été mis en place

pour cette première année

d’activité. D’abord des répétitions

intenses, les lundis et

jeudis soirs en alternance, à

partir de 19h30 à l’école de

musique. Puis une participation

au spectacle du Téléthon

le 18 novembre prochain, un

apéritif musical organisé par

la ville le 3 décembre et enfin

le marché de Noël mimizannais

le 18 décembre. « On

fournit les instruments et on

forme les gens » dit encore

Sophie, il n’y a pas besoin de prérequis musical, sauf une

certaine envie de découvrir la musique brésilienne. « C’est

une musique festive tout à fait complémentaire des bandas

et des harmonies qui existent dans le Sud-ouest » confie

la présidente qui aimerait bien voir s’organiser des evenements

communs avec les groupes de la commune.

Contacts : 06 63 72 49 58 ou areia-batucada.s2.yapla.com

6 - ICI MAG novembre 2022


ÉVÉNEMENT BISCARROSSE

FESTIVAL

DU FILM QUÉBÉCOIS

7 ème édition

9 - 13

NOVEMBRE

2022

Chaque automne, Biscarrosse se pare des chatoyantes

couleurs québécoises pour un festival dont la renommée

n’est plus à faire. Une manifestation pour défendre la francophonie

et faire découvrir la richesse de la culture et du cinéma

québecois. La programmation, à destination de tous

les publics, est réalisée par Sylvain GAREL, le spécialiste du

genre en France. Au programme, des longs et courts métrages,

des documentaires, sélectionnés pour leur "esthétique,

leur audace et leur générosité ". Le tout savamment

saupoudré d’échanges, de rencontres et de débats avec

notamment cette année la présence de Ken SCOTT, réalisateur

de « Au revoir le bonheur » qui sera présenté en soirée

d’ouverture. Deux autres réalisateurs seront aussi présents

pour cette 7 ème édition.

Cette année, le festival proposera 2 films projetés en

avant-première, un film récompensé au festival de l’Alpe

d’Huez et des rendez-vous littéraires. Il y aura aussi bien sûr

la traditionnelle compétition avec de beaux débats en perspective

pour les trois membres du jury, François BARGE-

PRIEUR, critique de cinéma, Françoise BERDOT, réalisatrice

de documentaires et Bill

MARSHALL, professeur à

l’université de Stirling en

écosse. Tout comme eux, du

9 au 13 novembre prochain,

vous pourrez ainsi découvrir

l’un des films phares de cette

sélection « Noémie dit oui »,

qui ne sortira sur les écrans

qu’en 2023, et qui évoque la

difficile quête de sens et de

liberté d’une jeune adolescente

de 15 ans se retrouvant

embarquée auprès d’une

bande de délinquants à la

suite d’une fugue. Il y aura

aussi Caroline MONNET,

artiste pluridisciplinaire et

réalisatrice de "Boolegger"

qui proposera au cours du

débat post projection, de

découvrir les difficultés que

peuvent avoir les populations

autochtones à trouver

leur place.

Caroline MONNET

Chicoine

Ken SCOTT

Claude GAGNON

Mais le festival est également

l’occasion de diffuser

la culture québécoise à

Philippe BESNER

tous les publics, y compris à ceux qui y ont difficilement

accès. C’est ainsi qu’avec la collaboration du cinéma "Le

Renoir", qui met à disposition son cinéma itinérant, certaines

séances seront délocalisées tant en milieu scolaire

que vers l’EHPAD de Biscarrosse avec une projection « hors

les murs » au sein de l’établissement. De nombreuses rencontres

et conférences seront également proposées dont

une avec Magali FAVRE qui ne manquera pas de souligner

le rôle de la France dans l’exploration du Nouveau Monde

et dont le Québec est aujourd’hui un bel exemple.

Enfin , n’oubliez pas de profiter du « dépanneur» (épicerie

de quartier) installé à proximité du cinéma pour faire le

plein de produits gourmands de chez nos cousins d’Amérique

et de venir « tirer une bûche dans la cabane « (venir

boire l’apéro) comme il disent là-bas.

Plus d'infos : 06 40 86 63 23

www.festivalcinequebecbiscarrosse.com

Crédits photos : Festival du Cinéma Québécois de Biscarrosse

ICI MAG novembre 2022 - 7


GENDARMERIE PAYS DE BORN

LA GENDARMERIE VOUS INFORME

Disparitions de personnes !

Les bons réflexes...

Yasmina

TADLAOUI

Chef d'escadron et

Commandante de

compagnie

Régulièrement, vous voyez passer sur les réseaux sociaux

ou par voie de presse des appels à témoin suite à la disparition

d’une personne. La gendarmerie espère que vous ne

soyez jamais confronté à cette situation ; cependant en cas

de besoin, il faut réagir vite. Voici quelques

éléments qui peuvent s’avérer utiles à

connaître. S’il s’agit d’un enfant, d’une personne

âgée, d'une personne souffrant de pathologie(s)

ou d’un handicap, d’un(e) majeur(e) protégé(e),

veuillez donner l’alerte le plus vite possible

en appelant le 17. Recherchez autour du lieu de

disparition, même dans les endroits insolites. Mais

pensez toujours qu’on engagera peutêtre

un chien pisteur, il est donc impératif

de ne pas polluer la scène.

Par exemple, si une personne âgée

quitte son domicile en pleine nuit, ne restez pas dans la

chambre : c’est là que son odeur est la plus forte. En attendant

l’arrivée d'une patrouille, préparez les éléments

suivants qui seront indispensables aux gendarmes. L'heure

approximative et l'adresse de disparition, la description

de la personne ou si possible une photo récente. Prévenir

dès que possible de pathologies et d’éventuels traitements

existants. Précisez si la personne dispose

de son téléphone et de moyens de paiement et

faites connaître ses points de chute : amis, connaissances,

travail, activités de loisirs habituelles mais

aussi tous les lieux qui ont une signification pour

la personne (maison d’enfance, cimetière, etc…).

Si la personne est partie en véhicule, notez également

le maximum d'infos sur son moyen de

transport (marque, type, couleur, immatriculation,...).

Enfin, promeneurs,

témoins, si vous croisez l’équipe cynophile

en pleine recherche, ne tentez

pas de caresser le chien ou de le suivre, vous pourriez

le déconcentrer et lui faire perdre sa piste. Ce que bien sûr

personne ne souhaite....

CULTUR E BISCARROSSE

Rémy LASOURCE

Biscallywood, c'est pour bientôt...

Avec plus d’une vingtaine de romans

à son actif, tous aux éditions Ex-Aequo,

Rémy LASOURCE est un auteur

prolifique. Surtout quand on sait que,

vacancier biscarrossais d’adoption, la

majorité d’entre eux naissent au cours

de ses séjours, jamais suffisamment

longs, sur la côte landaise ! Et même

si tous n’ont pas comme cadre principal

la plage centrale ou le quartier de

Haute-Rives, l’auteur essaie malgré

tout de distiller un soupçon de pin maritime

et d’embruns océaniques dans

chacun de ses opus.

« Ce sont des romans qui se lisent vite,

bien calé sur sa serviette face à l’océan

pendant les vacances » admet encore

Rémy. C’est le cas par exemple pour

« Du crépitement sous les néons », son

tout premier roman se déroulant principalement

en région parisienne, mais

avec quelques excursions landaises et

basques. Adapté au cinéma par FGKO

productions avec Jérémie LAHEURTE,

révélé par « La Vie d’Adèle », Palme

d’or à Cannes en 2013 et Tracy GO-

Rémy LASOURCE

Crédit photo : Rémy LASOURCE

TOAS que l’on a pu voir dans la série

« Les Braqueurs » sur Canal+ dans les

rôles principaux, il a ainsi été tourné

à l’automne dernier en partie sur les

plages biscarrossaises et devrait sortir

en salle en novembre prochain. « Le

livre est paru en 2017 » confie Rémy,

« et a presque tout de suite été sélectionné

pour une adaptation » avant de

mettre près de 4 années, covid compris,

à voir le jour au cinéma.

Mais c’est surtout sa série des « Chroniques

policières de Biscarrosse »,

dont le tome 6 « La mort surfe sur la

coke » est paru en juin dernier, et dont

le 7 ème est en cours d’écriture, qui font

l’objet d’une attention toute particulière.

« Nous travaillons avec un scénariste

de France télévision pour adapter

l’ensemble sous format de mini-série

», nous confie l’auteur. Et même si

le projet avance dans le bon sens pour

que voient le jour les 6 épisodes correspondants

à chacun des romans, il

n’en est qu’à ses débuts. Quelques

étapes seront donc encore nécessaires

afin que la dune de Bisca Plage

se voie dotée d’un « Biscallywood » en

lettres géantes. Il ne reste qu’à souhaiter

à Rémy LASOURCE et à son flic fétiche

Arnaud, le même succès que Roger

BORNICHE et son célèbre Flic Story

si bien campé par Alain DELON dans

les années 70.

8 - ICI MAG novembre 2022


RENCONTRE PARENTIS-EN-BORN

Le monde de

Crayons, pinceaux et passion

Certains la connaissent pour co-diriger

le magazine et l'agence ICI MAG, d'autres

l'identifient pour ses dessins et ses illustrations

qu'ils ont pu découvrir au fil de

ses publications sur les réseaux sociaux.

Elle, c'est Violaine BUGEAU, dessinatrice

et illustratrice à Parentis-en-Born qui

signe ses créations du nom de Vio.

Le déclic est venu il y a presque 2 ans

suite aux premiers commentaires enthousiastes

sur Internet. « Je ne m’attendais

pas à toutes ces réactions positives

! » dit-elle. Depuis, les projets

s’enchaînent et aujourd'hui elle propose

ses services aux particuliers et aux professionnels

; du travail sur commande

ou des œuvres créatives que chacun

peut acquérir. Au menu, des tableaux

peints à la demande ou des créations

personnelles imprimées sur toile ou papier,

de la peinture murale de petite et

de grande taille, et des illustrations digitales

réalisées à la tablette graphique.

Ce sont les émotions

des gens qui m'inspirent,

c’est presque magique !

«

»

Il faut dire qu'avec un papa artiste

peintre et une maman très créative et

après des études en graphisme publicitaire,

elle avoue que : « même si la vie

m'a fait prendre des chemins différents,

le dessin a toujours fait partie de moi ».

En 2021, elle réalise pour le compte du

Secours Catholique les illustrations d’un

jeu de plateau et ses 96 cartes. En parallèle,

Vio réalise des tableaux de familles

qui trônent fièrement dans des salons

du pays de Born. Il y a aussi ces entre-

prises qui font appel à elle pour réaliser

des visuels pour leur communication

à partir de ces dessins. Du coup, au fil

des rencontres "le monde de Vio" est

comme l’univers qui nous entoure, en

perpétuel mouvement, en constante

évolution.

Et c’est encore au cours d'une discussion

que sa dernière idée créative est

née. Une idée « un peu spéciale », celle

de figer sur la toile les lieux symboliques,

dont certains disparus, des villes

de la région. Ce sera d'abord Parentis-en-Born

avec une série de 6 premiers

tableaux (Café des sports, les Arènes, la

maison Segot, le kiosque, l'église et le

lac). Ensuite, en 2023, il y aura Biscarrosse,

puis, qui sait ? Un concept qui

peut d'ailleurs, selon l’artiste, parfaitement

« se décliner pour une maison de

particulier, un hôtel, un restaurant ou

un lieu public » sur toile ou directement

sur un mur. Avis aux amateurs !

D'ici là, n'hésitez pas à venir voir ses

idées cadeaux originales et son travail

"en vrai" dans la galerie du Super U de

Parentis en décembre. Enfin, en attendant

que son site internet soit terminé,

contactez-la au 07 69 69 13 12 ou retrouvez-la

sur www.facebook.com/lemondedevio.

Logo pour

Laeti's Fantaisies

Créatrice de bijoux

Peinture murale - Acrylique

"Boubouille rétro"- 1m x 50 cm - Acrylique

"Boubouille aux bulles"

Illustration imprimée

Le Café des Sports à Parentis-en-Born

Tableau imprimé

Nathalie D. (Biscarrosse) et ses petits enfants

" Boubouille maman"

Feutres et crayons

ICI MAG novembre 2022 - 9


CULTUR E BISCARROSSE

VB'Dance

Ici on vise l'excellence !

Ce n’est pas parce que l’on ne rentre pas dans la case des

« professionnels » que l’on ne doit pas faire des choses de

qualité. Et cela, l’école Studio VB'Dance à Biscarrosse ainsi

que les plus de 200 élèves qui la fréquentent l’ont bien compris

! Sous l’impulsion de Valentin BRU, danseur émérite aux

multiples casquettes et récompenses, cette école de danse

créée en 2015 ne cesse de s’agrandir, de se développer,

de surprendre son public

avec des spectacles dont

la qualité n’est plus à démontrer.

Danse contemporaine,

modern’jazz,

danse classique, il y en a

pour tous les goûts et tous

les âges. « Je suis très exigeant

» avoue Valentin, « à

la fois pour moi-même, et

pour mes élèves », mais

c’est bien cette exigence

qui remplit les 300 places

de la salle de l’Arcanson

Valentin BRU

chaque année lors du

spectacle de l’association, et ce pour pas moins de 3 représentations

à guichets fermés. L’envie d’apprendre, l’envie

de progresser, l’envie de se surpasser, l’énergie positive du

collectif, « c’est ça la danse, il faut s’accrocher, ne jamais

abandonner, la victoire est toujours plus belle à la fin »

livre Valentin. Une passion qu’il transmet à tous ses élèves.

Tant et si bien que, dit-il avec beaucoup d’amusement, « ils

font même des apéros sans moi maintenant ». Une ambiance

familiale et soudée qui prend tout son sens lorsque

la scène s’illumine.

Ainsi, après avoir rempli la salle biscarrossaise à plusieurs

reprises, cherché à faire évoluer le spectacle au sein d’une

structure plus grande pour pouvoir accueillir plus de

monde, et finalement avoué que « le stade de France c’est

quand même un peu loin pour nous », c’est vers Parentis

que Studio VB'Dance s’est tourné pour une représentation

le 10 juin 2023 . « J’ai été sollicité par Le Renoir lorsqu’ils

ont fait venir Franck DUBOSC à l’occasion de la diffusion de

« Zumba la vie », pour créer une animation aux Arènes »

raconte Valentin. Il n’en fallait pas plus pour sur-motiver les

troupes. « Je veux donner un spectacle à la hauteur du lieu

et de l’association » avoue-t-il, mais le budget pour un tel

espace est conséquent, aussi le groupe est-il à la recherche

de sponsors pour aider à son financement. L’Arcanson n’est

pas oublié pour autant ! Et c’est les 16 et 17 juin 2023 que

VB'Dance y clôturera une année riche en émotions. Et pour

faire partie de l’aventure ? Les cours ont principalement lieu

sur Biscarrosse, le soir à partir de 17h mais également les

mercredis en journée. A partir de 4 ans et sans limite d'âge,

de toute manière, un cours d’essai est offert pour ne pas

se tromper.

Contacts : 06 50 55 85 05 - www.studiovbdance.com

Crédits photos : Studio VB'Dance

Crédits photos : Studio VB'Dance

10 - ICI MAG novembre 2022


AUTO BISCARROSSE

Crédits photos : ICI MAG Communication

Midget & triumph

11 ans dans la mécanique, 33 ans dans

l’aviation, dont 8 à s'occuper de tout ce

qui pouvait toucher de près ou de loin

à un moteur, puis 34 ans de retraite à

continuer d’assouvir sa passion de l’automobile.

Ce n’est pas possible nous

direz-vous ! Hé bien si ! Roger JUIL-

LARD, qui dépasse les 90 printemps, fidèle

parmi les fidèles de l’Auto Biscarrosse

Club résiste encore et toujours.

« J’ai toujours été passionné de voitures

» confie-t-il, et même à petit budget

il s’est toujours débrouillé pour

satisfaire un intérêt dont il ne s’est

jamais départi, y compris lorsqu’il travaillait

sur des pièces aéronautiques

d’une autre dimension. Et c’est en

côtoyant, tant dans sa vie professionnelle

que personnelle collectionneurs

et afficionados, que petit à petit il en

est venu à faire de même.

Propriétaire de deux petits roadsters

anglais décapotables des années 70, il

les a entièrement refaits en y passant,

de l’aveu amusé de madame, « beaucoup

trop de temps ». La première,

une Triumph Spitfire de 1977 a été

trouvée par hasard au fond d'un garage

parisien. « Je l’avais achetée pour

les 18 ans de mon fils » avoue Roger.

Produite à moins de 100 000 exem-

Honneur au

vétéran !

Paulette et Roger JUILLARD

plaires, la belle anglaise dispose d’un

moteur 4 cylindres de 1500 cm 3 et fut

la dernière version de ce modèle dont

l’assemblage s’est arrêté dans les années

1980. « J’ai tout refait sur cette

voiture », du moteur à la carrosserie,

en passant par la peinture et la sellerie

nous confie-t-il. Et si sa couleur actuelle,

d’un bleu sirène métallisé rappelle

sans conteste celle de l’océan, ce

n’est bien évidemment pas sa teinte

d’origine. « Le vert anglais, faut l’aimer

! » raconte Roger avec une pointe

d’humour que nos voisins d’outre-

Manche n’apprécieraient peut-être

pas, « donc comme ce n’est pas ma

tasse de thé, je l’ai changé ! ». Et quoi

de mieux que la teinte rutilante d’une

Jaguar Type E aperçue en se promenant

sur le bassin d’Arcachon

pour s’inspirer.

« Maintenant, elle est

moderne » s’amuset-il.

Quant à sa voisine

la MG Midget, il faut

avouer que sans

l’aide d’une autre célébrité

du club, Loulou

Michigan, elle ne serait pas là. « J’avais

acheté à un Anglais une Mini Moke à 6

roues » raconte Roger, « que j’ai eu un

mal fou à assurer à l’époque car elle

n’était pas du tout vendue en France.

Du coup, je l’ai échangé avec la Midget

que Loulou me proposait ». Le petit

cabriolet de 1974 dispose lui aussi

d’un moteur de 1500 cm 3 qui a été modifié

ainsi que sa boite de vitesse par

rapport aux premiers exemplaires des

années 1960. Produisant ainsi plus de

couple et lui permettant de passer du

0 à 100 en 12 secondes, ce qui pour

l’époque en faisait une vraie sportive.

Presque 75 000 exemplaires ont été

produits de cette dernière version

dont beaucoup ont été exportés aux

Etats-Unis et dont les 500 derniers

exemplaires ont été intégralement

peints en noir. Et si cet irréductible

passionné avoue s’être fait autant plaisir

à la retraite que lorsqu’il travaillait,

avoir « eu une belle vie et été très occupé

entre les voitures et les avions »,

il admet néanmoins que s’il pouvait

continuer, il le ferait sans hésiter.

Et même s’il est de plus en plus difficile

de s’installer au volant de ses bolides,

et surtout d’en sortir, ce toucheà-tout

que rien ne peut arrêter, a

même construit son propre scooter.

« Quand j’avais 15 ans, avec les restes

d’un avion abattu par les alliés, un peu

de recherche et de bricolage personnel

! ». Pas besoin de tutos, pas besoin

d’internet, juste du système D...

ICI MAG novembre 2022 - 11


SPORT PARENTIS-EN-BORN

BASKET CLUB DE PARENTIS

La joie de jouer, le plaisir de gagner

Créée en 1980 et relancée après

quelques années de sommeil en 2007

par une poignée d’irréductibles, l’association

compte aujourd’hui près de

200 adhérents de 4 à 77 ans. Et avec

pas moins d’une douzaine d’équipes

en lice ce sont, chaque week-end, 6

d’entre elles qui jouent à domicile, et

6 en extérieur. Ce qui mobilise tant les

joueurs que l’encadrement puisque

sont nécessaires pour chaque déplacement,

arbitres, éducateur technique,

coach, marqueur et autre chronométreur…

« c’est un sport exigeant

au niveau de l’encadrement » confie

Hélène, « mais nous pouvons compter

sur l’investissement sans faille

des parents de nos jeunes et sur de

Crédits photos : Basket Club de Parentis

nombreux bénévoles » renchérit Nicolas.

Et c’est bien là l’une, sinon LA

force de ce club où la bonne humeur

est de rigueur. « Nous tenons à cette

bonne ambiance et à cet état d’esprit

» disent les présidents, car il fait

Nicolas et Hélène

partie de l’ADN du club. « L’objectif,

c’est de se faire plaisir » indique Nicolas

et sur le long terme, c’est une stratégie

qui s’avère payante. Ainsi, même

après avoir fini le lycée, bon nombre

de jeunes poursuivent l’aventure au

sein du club parentissois. Les résultats

sont aussi au rendez-vous. « Les

cadettes ont gagné les phases finales

de leur catégorie l’an dernier » confie

Hélène, « et nous avons une équipe

senior avec une vraie identité, sur

laquelle on va pouvoir s’appuyer et

qui augure de bonnes performances

cette année ». Deux entraînements

par semaine, des matchs réguliers,

des stages organisés chaque vacances

scolaires (sauf pour celles de Noël)…

le club ne manque pas d’activités ni de

projets. De belles perspectives pour le

club parentissois qui ne compte pas

s’arrêter en si bon chemin.

Plus d'infos : 06.64.45.63.80

https://basketparentis.sportsregions.fr/

Crédits photos : Basket Club de Parentis

12 - ICI MAG novembre 2022


VIE LOCALE PARENTIS-EN-BORN

LES ARÈNES

DE PARENTIS

Le bilan, 1 an après...

Après presque 2 ans de travaux et plus de 5 millions investis, 1er bilan

pour le premier anniversaire des arènes Roland PORTALIER de Parentis-en-BORN,

nouvelle version, avec Véronique GAZEILLES, adjointe aux

sport, aux associations et à la culture de la ville et vice-présidente de la

régie des arènes.

L'ouverture au public c'était le 1 er octobre 2021 à l'occasion de la première

édition de « Heste y toros ». Un événement qui ouvrait le bal après

une remise en beauté des lieux. Une version chapeautée des arènes par

une immense couverture rendant l'installation utilisable presque toute

l'année. Cette réhabilitation a permis la mise aux normes de la structure,

la construction d'un bâtiment de réception de 120 m² juste en surplomb

de la piste circulaire et un revêtement amovible de celle-ci. Pour

Marie-Françoise NADAU, maire de la ville, “ Cette restructuration va donner

aux arènes une nouvelle orientation, une seconde jeunesse sans renier

leurs origines. C'est un atout supplémentaire pour notre ville".

Plus d’une trentaine de spectacles culturels payants et une quinzaine de

manifestations ont depuis été organisés. L'acoustique est appréciée à la

fois par le public et par les artistes pour qui jouer dans un tel décor est

souvent une première. Emotions garanties ! En 1 an, le lieu compte déjà

des grands moments avec les fêtes d'ouverture au public, la Paren’Dix et

ses 500 coureurs, le Salon de l’Habitat en mai 2022 avec ses 50 artisans

et plus de 1000 visiteurs ou le Salon du livre avec plus de 60 auteurs et

éditeurs réunis.

La programmation est faite en contactant les professionnels du spectacle,

par l’intermédiaire du carnet d'adresses du directeur du Pôle Animation

Denis ROCHE, et de plus en plus par le contact direct établi avec

les artistes. A terme, à l'image de Biscarrosse qui joue la carte du cirque,

la ville souhaite se doter d'une identité propre en lien avec une thèmatique

forte. Des discussions sont en cours...

"Nos arènes seront

centenaires en 2027"

Octobre Rose

Concert de Nadau

Novillada des Férias 2022

Crédit photo : Helen CUBINO

Pour les organisateurs, la principale satisfaction de ce premier

anniversaire est le taux de remplissage et la diversité

des spectacles programmés. Côté amélioration, il est prévu

de prendre en compte les vents tournants qui s'engouffrent

dans la structure. Une piste possible est la mise en place de

rideaux amovibles qui viendraient empêcher le vent de rentrer

dans l'édifice.

CHIFFRES CLÉ (1an)

Durée des travaux : 21 mois

Coûts des travaux : 5.1 million €

Poids de la structure : 300 tonnes

Superficie de la couverture : 2300 m²

Nombre de places : 2 800 places maximales

Diamètre de la piste : 40 mètres

Fréquentation : 30 000 billets vendus

Spectacles payants : 30

Manifestations gratuites : 15

Crédits photos : Ville de Parentis-en-Born

Spectacle Landes Emotions

ICI MAG novembre 2022 - 13


MUSIQUE PAYS-DE-BORN

BORN IN BORN

Les voies du rock sont impénétrables

De gauche à droite : Guillaume, Vincent, Ronan, Valéry et Yan

Si vous vous baladez en ville les soirs

d’été, vous les avez forcément entendus.

Sinon passez donc à Parentis

chez Ponpon ou au Django, à Biscarrosse

à l’Art Home, à Lüe à l’Auberge

Landaise, vous y trouverez certainement

le groupe Born in Born. Quatre

garçons dans le vent, issus comme

leur nom l’indique du pays de Born,

et qui reprennent avec brio quelques

standards pop-rock, voire carrément

rock, depuis bientôt dix ans.

Pourtant, à les entendre, rien ne les

prédestinait à se rencontrer : l'un travaille

à la sécurité au CELM, un autre

est éducateur spécialisé, et les deux

derniers ébéniste et électricien. Autant

dire des mondes qui ne se côtoient

pas souvent. Il y a aussi la différence

d’âge ! 30 ans de différence

entre Yann le plus jeune et Valéry, le

vétéran de la bande .

L'histoire du groupe débute lorsqu'à

force d’entendre son fils jouer de la

Crédit photo : Born in Born

guitare, Valéry se mit en tête de l’accompagner

à la batterie, alors qu’il

n’avait jamais appris la musique…

Pas de problème, un an et demi plus

tard l'instrument est maîtrisé et notre

batteur se met à la recherche de musiciens.

Il rencontre ainsi Vincent, guitariste

et accessoirement fabricant

de ses propres instruments. Il fallait

aussi un chanteur ! Ce sera Ronan,

au look et à la voix de Brian MOLKO

(chanteur du groupe Placebo). Pour

finir un bassiste rejoint la formation. Il

y eut d'abord Clément puis Guillaume,

Marc, et maintenant Yan. Aujourd’hui

figure incontournable de la scène locale,

le groupe est toujours prêt à

honorer de nouvelles dates, comme

ce 31 octobre dernier chez Ponpon,

pour Halloween. Alors si vous aussi

vous voulez réentendre Aerosmith,

Deep Purple ou encore Pink Floyd,

précipitez-vous vers leur agenda sans

attendre l’été prochain !

Infos : 06 80 89 54 26

www.facebook.com/groups/382506538891889/

ICI MAG / LES NEWS DE L'AGENCE

Evasion marine

Les secrets d'une affiche

Le téléphone de l'agence sonne ! A l'autre bout du fil la

demande est claire "Voilà il faudrait créer une affiche en

plusieurs formats pour le lancement d'un nouveau parfum

dans moins d'un mois". Le parfum en question c'est

Evasion Marine, imaginé par Bernard

GABET de la savonnerie artisanale « Le

Monde d'Eva » à Biscarrosse-plage. Une

fragrance à mi-chemin entre parfum des

dunes et embruns. Après discussion,

nous lui soumettons 3 idées de composition.

Une seule au final sera retenue,

celle des parfums de l’Atlantique que l’on

a capturé dans un écrin de verre comme

si c’était l’Océan lui-même qui donnait

naissance au parfum. Dès lors, pourquoi

ne pas simplement poser le flacon dans

les flots, comme émergeant des vagues ?

On a donc posé notre flacon géant dans

l’eau, un soir et hop le tour était joué.

Euh...non, en fait ! Ce n'est pas si simple.

Nous ne disposions, bien sûr, que de

la version commerciale de quelques centimètres de haut.

Trois étapes auront été nécessaires. D'abord, la prise de

vue du parfum en studio, puis la photo de l'océan que l'on

a retouché pour obtenir ces tons chauds un peu particuliers,

enfin le photomontage, réalisé à

l'ordinateur, étape cruciale où les pièces

du puzzle s'assemblent (ou pas) pour

rendre la scène crédible. On rajoute des

reflets, des éclaboussures, on reconstitue

les vagues derrière la bouteille et

au final on essaye d'accorder au mieux

les ombres et les couleurs. Et voilà notre

parfum qui surgit enfin des flots. Le visuel

sera utilisé pour la communication

de l'entreprise et sera décliné en une

série d’affiches de grande taille à retrouver

partout en France là où le précieux

liquide est commercialisé.

Retrouvez chaque mois, un projet coup de cœur

de l'agence ICI MAG. Contact : 05 58 82 06 75

14 - ICI MAG novembre 2022


ASSOCIATION LANDES

Opération "Lac O propre" à Biscarrosse

The

SEA CLEANERS

HALTE

AUX PLASTIQUES

Crédits photos : The Sea Cleaners

En dépit de sa consonance anglo-saxonne, "The sea

cleaners" (les nettoyeurs d'océan) est une association

bien française créée en 2016 par le célèbre skipper

Yvan BOURGNON, dans le but de lutter contre

la pollution plastique des écosystèmes. Depuis un

an et demi, Anne DOMINGO (déléguée) et Bertrand

DUPRAT (bénévole) véhiculent les messages de l’association

dans le nord des Landes. « Amatrice de

voile, dit Anne, j’ai moi-même pu constater comment,

avec le temps, ces déchets se multiplient ».

L’objectif premier de "The sea cleaners" réside dans

la construction de navires spécialisés dans la collecte

de déchets de fortes concentrations. Le premier

navire du genre, dénommé

« Manta », d’un coût de 30 millions

d’euros, devrait entrer en

chantier prochainement. Selon

Anne, « Il sera un ambassadeur

destiné à présenter partout sur

le globe, ce qu’il est possible de

réaliser en matière de collecte

et de valorisation des déchets

plastiques en mer, avec le plus

faible impact environnemental

possible. » Dans un second

temps, il s’agira de multiplier

le nombre de bateaux. Ce sera

l’affaire de chaque état qui

pourra s’inspirer autant que

de besoin, de toutes les technologies

et processus équipant

le Manta, ceux-ci étant développés

en méthode dite "open

source" où les connaissances

ne sont pas brevetées mais

disponibles pour tous et sans

frais. « Mais pour bien lutter, il

faut d’abord bien comprendre »

rajoute Bertrand. L’association

collabore donc également à la

recherche scientifique sur les

origines et les conséquences de

la pollution plastique.

Au milieu de ces projets et en

partie grâce à eux, est menée en

parallèle des actions de sensibilisation.

« Nous tentons d’éduquer

et responsabiliser tous

les publics de l’actuelle génération,

les adultes, les enfants,

les politiques » rajoute Anne et

à Bertrand de préciser « Nous

sensibilisons sur la dangerosité

d’un mauvais usage du plastique,

non pas de tous les plastiques,

mais de ceux qui ne sont

ni utiles, ni nécessaires et dont

on peut se passer. » Pour cela,

les Sea cleaners des Landes

du nord qui rassemblent 22

adhérents très actifs ont participé

récemment à la Fête de la

science à Hendaye et Mont-de-

Marsan, à une sensibilisation à

l’école primaire de Sanguinet et

organisé des campagnes de ramassage

des déchets lacustres

et marins. L'opération "Lac O

propre" a ainsi rassemblé plus

de 120 participants de Navarrosse

à Maguide qui ont récolté

plus de 6 000 mégots et quantité

de verre, plastique et ferraille.

Dans ce même esprit, à

l’occasion d’Halloween, la plage

centrale de Biscarrosse plage a

été le théâtre d'un grand nettoyage

de plage, d'une chasse

aux mégots dans les rues et des

jeux de sensibilisation pour les

enfants.

Plus d'infos par mail :

a.domingo@theseacleaners.org

ou sur le site internet :

www.theseacleaners.org

Par Ghislain BERTHELEMY

ICI MAG novembre 2022 - 15


VIE ÉCONOMIQUE PAYS DE BORN

Vie des entreprises

Découvrez le dynamisme des entreprises locales et soyez les premiers

informés de l'actualité de la vie économique de notre région.

WASH'N DRY

Orange Bleue

La laverie nouvelle génération

Une nouvelle laverie automatique de l'enseigne "Wash’N

Dry" vient d'ouvrir à Biscarrosse. Un concept avec 30 ans

d'expérience et presque 1000 laveries créées depuis ses

débuts. La laverie entièrement automatisée est ouverte

7j/7 de 7h à 22h et dispose de 2 machines de 9kg et de

3 machines de 18 kg pour les couvertures, les couettes

ou les familles nombreuses. Pour compléter l’installation,

3 sèches-linges sont mis à disposition. Pour patienter, la

laverie offre une connexion wifi, une télé, un coin lecture

et même des jouets pour les enfants. Un effort voulu par

son propriétaire Joseph Charpentier, landais depuis 6

ans et également directeur du camping La Rive à Biscarrosse.

L’idée est née de l'amitié avec ses deux associés

et néanmoins amis, Romain ROBAS et Marc DARGELAS,

qui ont "voulu rendre le lieu le plus agréable possible,

moderne, propre, spacieux et bien équipé". L'établissement

est donc entretenu et lavé tous les jours. Côté

tarif, à titre d'exemple, il en coûtera 3,50 € pour 9 kilos

de linge propre. Bon à savoir, la lessive et l'adoucissant,

respectueux de l'environnement, sont inclus dans le tarif.

Enfin, une centrale tactile permet de piloter les machines

et d'effectuer les paiements en CB ou en espèce et une

application pour smartphone devrait être disponible en

2023.

Wash’N Dry : 200 Rte de Bordeaux - Biscarrosse

Plus d'infos : 06 28 64 51 63

Site internet : www.laverie-biscarrosse.fr

Le Yako ! Vous connaissez ?

La salle de Fitness l'Orange Bleue au Centre commercial

E.LECLERC à Biscarrosse vous propose une large gamme

d’activités de remise en forme : cardio, musculation et

cours collectifs, le tout encadré et accompagné par 4

coachs diplômés d’État. Le lieu est ouvert tous les jours

sauf le dimanche et en libre accès, pour les adhérents,

365 jours par an, de 6h à 23h. Pour Philippe LEROY, gérant

de l'établissement, l'objectif c'est "d'aider les gens

à retrouver un mode de vie sain et actif, de profiter des

rapports humains et du côté convivial qui règne de manière

générale dans le milieu sportif." La franchise, réputée

pour son sérieux, compte 26 ans d'existence et environ

380 clubs en France. "Ici, les gens viennent avant

tout pour profiter de l'ambiance qui règne dans la salle et

pour passer un bon moment" rajoute Philippe. Au total,

seize machines de cardio-training, une douzaine de machines

guidées, ainsi qu'un plateau de musculation sont

à disposition des pratiquants. Enfin, venez découvrir la

spécialité de l'Orange Bleue : des cours collectifs de "Yako

training". Une technique adaptée à tous les niveaux sportifs

qui mêle cardio, renforcement et gym douce. Une

pratique sportive avec pour objectif l’entretien ou l’affinement

musculaire.

Plus d'infos : 06 70 92 14 41

Site internet : www.lorangebleue.fr/clubs/biscarrosse

Artisans, commerçants, indépendants, ou autres, vous êtes un(e) professionnel(elle) et vous avez une

actualité, un événement ? Contactez-nous, cette rubrique vous est offerte !

16 - ICI MAG novembre 2022


VIE ÉCONOMIQUE PAYS DE BORN

Le Monde d'Eva

Les secrets d'un savon BIO

Ouvert depuis octobre 2021 à Biscarrosse-Plage, la savonnerie

artisanale s'agrandit avec l'ouverture ce mois-ci

d'une deuxième enseigne à Mimizan-Plage. La marque et

ses 4 employés vous proposent des savons solides BIO,

des savons liquides, toute une gamme de cosmétiques et

des produits d'entretien. Des achats sains pour le corps et

pour notre environnement avec des ingrédients végétaux

labellisés BIO et réalisés en circuit court, en faisant appel

au le plus possible à des producteurs locaux. Le Monde

d'Eva conçoit et fabrique également tous ses produits en

éco-conception et au maximum en "0 déchet" avec son

espace vrac. D'ailleurs, même les flacons utilisés sont en

matière végétale biosourcée. Une évidence pour Bernard

GABET, créateur de la marque, qui après une carrière à la

Poste a décidé de se lancer "sur un projet alliant entrepreneuriat

et écologie en portant l’idée de consommer plus

propre, notamment par la pédagogie et la formation". C'est

donc en toute logique qu'il organise des ateliers de fabrication

de savons par saponification à froid. L'idée est de

montrer que chacun peut fabriquer ses propres produits

sains chez lui comme la lessive à base de savon. A partir de

8 ans, toute l'année les mercredis après-midi ou sur RDV,

venez découvrir l'histoire du savon, les ingrédients et les

différents modes de fabrication. Bien sûr ! Chaque participant

fabrique et repart avec sa création. Durée : 1h30.

Inscription aux ateliers : offices de tourisme des Grands Lacs

Site internet : www.biscagrandslacs.com

297 Av. de la Côté d'Argent - Biscarrosse plage

ICI MAG novembre 2022 - 17


Contes et légendes

des Landes

Les morsures de la nuit (Partie 1)

Ses yeux ne pouvaient se détacher

de ceux de son aîné. Il

était comme hypnotisé par ce

regard bleu gris. On l'avait

averti avant de partir mais

avait-il eu le choix ? Il fallait

trouver une solution

au problème du village.

Donc il était là. Tout

son corps tremblait

mais ses yeux étaient

immobiles, hypnotisés.

L'homme au regard

glaçant le secoua.

Il revint peu à peu à

la raison, d'abord en

bégayant puis reprenant

de l'assurance

au fur et à mesure

qu'il exposait son

problème. Le village

était cette année infesté

de moustiques

mais tout le monde

avait pu remarqué que

dans la partie où vivait

Pierre, l'homme au regard étrange, il

n'y en avait pas. Le Pierre en question l'écoutait attentivement.

L'homme était connu pour ses manières un

peu excentriques et ses yeux clairs forçaient le respect

de tous.

Mais aujourd'hui on ne riait plus. Plusieurs personnes

étaient malades suite aux piqûres de moustiques, ces

véritables suceurs de sang. Au village, plus personne

n'osait porter de manches courtes et il devenait de plus

en plus difficile de seulement traverser la rue. Étonnamment

c'est donc Jeannot, le petit gringalet, qui fut désigné

et c'est au crépuscule qu'il s'était rendu chez Pierre

pour démêler ce mystère.

Une fois qu'il eut exposé son histoire, Pierre s'assit sur le

banc à côté de la maison et attendit avant de répondre.

Jeannot sautillait, très angoissé, puis prit peur. Son angoisse

s'aggrava lorsqu'il vit sortir du toit, à tour de rôle,

de drôles de volatiles vêtus de noir. Ils se précipitèrent

vers lui et lui tournèrent autour en tourbillon. Pris de panique,

il agita les bras et cria qu'il se faisait attaquer par

des monstres ailés.

Pierre riait du spectacle. Jeannot gesticulait tellement

qu'une de ces vilaines bêtes vint se cogner sur son visage.

Il hurla de frayeur et prit ses jambes à son cou en criant :

- Je vais mourir, je vais mourir, il m'a touché !

Pierre, d'un calme tranquille, lui cria en riant:

- Reviens demain au crépuscule si tu es toujours vivant,

je verrais ce que je peux faire.

Toute la nuit Jeannot eut peur de mourir. Car on prétendait

que si un de ces animaux de nuit percutait le carreau

de la maison cela présageait une mort prochaine. Mais

là c’était encore pire, il l'avait touché en plein visage, il

allait donc mourir très vite.

La nuit fut longue et sans sommeil. La journée fut un calvaire

et ce jour-là il ne lui arriva que des problèmes. Le

soir cependant il était sûr qu'enfin il aurait des réponses

à tous ces mystères ! A suivre...

Sylvie PONTIER

(Biscarrosse Plage)

pour ICI MAG

18 - ICI MAG novembre 2022


HISTOIRE PATRIMOINE

Lou Bournac

La ruche version 1.0

Jean-Louis LAFFORT

Conservateur au Conservatoire

des Landes de Gascogne

de Sanguinet

Dès la Préhistoire, l’homme a exploité

les capacités des abeilles

(Apis mellifera) pour produire

du miel à partir du nectar de fleurs.

Dans les Landes de Gascogne d’antan,

posséder un rucher était synonyme

d’aisance et de respect comme le précisent

les actes de mariage du XXVIII ème

siècle où elles faisaient partie de la

dot !

Dans notre région, les premières

ruches qui apparurent étaient des

caisses étroites, fabriquées par l’apiculteur

avec de vieilles planches clouées.

Une tradition qui perdura jusqu’à la

création du «bournac», au XVIII ème

siècle. Une ruche réalisée en lattes de

châtaigner ou de chêne entrecroisées,

formant une cloche de 60 à 70 cm de

haut et de 25 cm de diamètre intérieur

et recouverte de bouse de vache mélangée

à de l’argile qui entretenait une

certaine fraîcheur l’été et garantissait

de la tiédeur l’hiver.

couler elles-mêmes leurs rayons de

cire en partant des parois latérales

jusqu’au point central. Revers de la

médaille : l’abeille ne consacrait qu’un

tiers de son temps à la production de

miel et 2/3 pour la construction des alvéoles.

Pour remédier à cet inconvénient, au

XIX ème siècle arrive la ruche à cadres

qui produit beaucoup plus de miel en

permettant aux abeilles de se consacrer

uniquement à produire du miel.

On récoltait ainsi de 20 à 30 kgs par

ruche contre 1 kg de miel et une livre

de cire pour les premiers bournacs !

Cela étant, comme pour les brebis, la

forêt fit péricliter l’apiculture, même

si lors de la 2 ème guerre mondiale, le

manque de sucre poussa certains propriétaires

à ressortir leurs vieux bournacs

sans toutefois atteindre la quantité

de production d'antan.

Dès février, s’il fait beau, les abeilles

commencent à butiner les chatons de

saules puis, au fur et à mesure que

s’avançait la belle saison, les fleurs

d’ajoncs, de genêts, avant de se gaver

du nectar des diverses bruyères. Pour

récupérer le miel dans les ruches, on

enfumait les abeilles à l'aide d'une fumée

âcre produite par un feu couvant

de bouse de vache séchée.

Le bournac ainsi créé était habillé de

paille de seigle avec au sommet une

poterie endommagée ou un morceau

de tuile empêchant la pluie d’y pénétrer.

Jusque-là, pas besoin de mettre

un cadre, les abeilles se chargeant de

Pour se protéger des piqûres, Pierre

TOULGOUAT raconte dans son livre

« La vie rurale dans l’ancienne lande »

comment un certain Balthazar arrivait

à s’immuniser en se crachant dans les

mains pour les enduire de salive et en

se frottant de fenouil écrasé avant de

s’emparer des essaims. Il était même

capable, disait-on, d'envoûter les

abeilles qu’il vendait afin qu'elles reviennent

chez lui dès que bon lui semblait

! Mais ceci est une autre histoire...

Article réalisé avec le concours du Conservatoire des Landes de Gascogne de Sanguinet et des membres de l'Association

des Amis du conservatoire, présidée par Jean-Louis LAFFORT. Visites et infos au 06 60 88 51 78

Crédits photos : Alain GUERIN

ICI MAG novembre 2022 - 19


CLIN D’ŒIL NATURE

« Zygoptères »

ou « Anisoptères » ? (2 ème partie)

Selon les espèces, les larves d’Odonates

passent de deux mois à cinq ans dans

l’eau, où elles grandisssent en effectuant

jusqu’à 16 mues. Elles capturent toutes

sortes d’invertébrés, des têtards, voire

des petits poissons, grâce à un organe

articulé muni d’une forte pince qu’elles

projettent sur leurs proies.

Le naturaliste Ferchault de Réaumur a

appelé cet organe « bras mentonnier »

mais on parle aujourd’hui d’un masque

qui au repos dissimule les mandibules et

que la photo 1 montre déplié.

Le moment venu, au petit matin, les

larves sortent de l’eau et s’accrochent à

un support. Vient alors l’émergence, la

demoiselle ou la libellule s’extrait laborieusement

de sa vieille peau ou exuvie,

gonfle de lymphe les nervures de ses

ailes, qu’elle étale pour qu’elles durcissent

avant son « baptème de l’air ».

Il existe dit-on deux types de photo-graphes

: les uns immortalisent le lever

du Soleil et les autres, son coucher. Je

fais clairement partie du deuxième type.

En général, à l’heure des émergences, je

dors et ensuite… c’est trop tard. Je n’ai

pas encore pu assister à une émergence.

Voici une jeune Aeshna mixta posée sur

les Pontederia de mon bassin, à côté de

son exuvie (photo 2). Les demoiselles et

les libellules nouvellement écloses n’ont

pas encore leurs couleurs définitives et

leurs ailes sont très brillantes.

Les Odonates sont tous de redoutables

prédateurs. Un jour, attiré par un froissement

d’ailes caractéristique, j’ai eu la

chance de trouver sous ma véranda cet

adulte d’Aeshna mixta (photo 3) dévorant

goulûment une autre libellule plus petite

au curieux rictus. Aucun sentiment, pas

de pitié entre espèces...

1

2

3

Crédit photo 1 : USGS Native Bee Inventory and Monitoring Laboratory from Beltsville, USA

Textes et photos (2 & 3) : Jean-Jacques Milan - www.jjmphoto.fr

Pour retrouver les clins d’œil précédents : https://www.jjmphoto.fr/ICI_MAG.iL.htm

20 - ICI MAG novembre 2022


ENTREPRISES À DÉCOUVRIR

Prix sourire

ETS RIELLO

Les établissements Riello, situés à Parentis-en-Born, vous

proposent cuisines, salles de bain, dressings, agencement

et plomberie.

L'équipe du magasin : Alex et Candy

226 Av. Henri Guillaumet - Parentis-en-Born

Contact : 05 58 82 33 56

Votre recette de la bonne humeur ?

Candy RIELLO : Ma recette ce serait de vivre au présent

et de savourer chaque instant, même les plus

insignifiants.

Qu’est-ce qui vous plaît dans ICI MAG ?

Candy RIELLO : On aime le format du magazine, sa

fraîcheur, les thèmes abordés et bien sûr son contenu

qui nous permet d'organiser nos sorties du weekend.

On apprécie aussi de découvrir nos acteurs locaux

au travers des reportages ou dans les encarts

publicitaires.

Une anecdote ?

Candy RIELLO : Notre nom de famille est RIEL-

LO et nous l'utilisons pour notre nom d'enseigne.

Mais nous sommes très souvent confondu avec la

Marque RIELLO, un fabricant mondialement connu

de brûleurs et de chaudières. Il ne se passe donc pas

une semaine sans que nous recevions des appels

du monde entier nous demandant des pièces détachées

ou nous exposant des problèmes urgents de

chaudières ! Après explications et avec parfois beaucoup

de patience, la plupart du temps la conversation

se fini par un sourire...

ICI MAG novembre 2022 - 21


CONSEILS SANTÉ

L'hiver arrive !

Protégeons-nous

Laurent COMBE

Chiropracteur à Biscarrosse

05 58 09 82 69

Ce mois-ci les températures baissent et les premiers

virus annoncent l’hiver ! Découvrez comment éviter de

« tomber malade » en soutenant au mieux votre système

immunitaire !

Le premier signe de ce combat invisible est la fièvre.

Cette montée de température de notre corps montre

qu’il est en train de se battre pour maintenir notre

équilibre intérieur. Celui-ci « augmente le thermostat

au niveau du cerveau pour empêcher la multiplication

des microbes et aider ainsi les globules blancs à lutter

contre l’infection », indique François Baumann, médecin

généraliste à Paris. C’est pourquoi il ne faut pas

forcément la faire tomber car la fièvre est une réaction

normale. Mais au delà de 48h, toute personne dont la

température est anormalement élevée devra prendre

rapidement un avis médical.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Saviez-vous que 70% des cellules de notre

immunité se situent au niveau de notre intestin

? C’est ce que l’on appelle le microbiote.

Un déséquilibre de cette flore intestinale (ou

dysbiose) peut entrainer fatigue, ballonnement

mais surtout un déficit immunitaire.

Pour renforcer votre résistance cet hiver il

vous faudra donc prendre un soin tout particulier

de votre intestin. En chiropraxie nous

travaillons d’ailleurs sur tout le système digestif

pour stimuler l’immunité.

Le système immunitaire est un système de défense qui

nous protège en permanence contre les virus ou autres

bactéries. Il est déjà actif à la naissance mais il continue de

se construire et se perfectionner tout au long de notre vie.

Il fonctionne un peu comme un château fort dans lequel

les agresseurs qui tentent d'y entrer, virus ou bactéries,

doivent d'abord faire face à un mur fortifié. Si l’un d’entre

eux arrive à passer alors une véritable armée intervient,

ce sont les cellules de l’immunité. Certains de ces soldats

sont polyvalents et ne font pas beaucoup de différence

dans leur attaque, tandis que d’autres sont dotés d’une

mémoire, ils sont capables de reconnaître l’intrus et d’y répondre

avec des armes spécifiques (anticorps). On parle

alors de mémoire du système immunitaire qui est capable

de se souvenir de ses agresseurs et de les combattre plus

rapidement lors d'une nouvelle intrusion. Une fois les envahisseurs

vaincus le service de nettoyage entre alors en

jeu pour assainir le champ de bataille.

Plus d'infos sur :

www.combe-chiropracteur-biscarrosse.fr

COMMENT SOUTENIR AU

MIEUX VOTRE SYSTÈME

IMMUNITAIRE ?

La base d’une bonne immunité c’est d’abord

d’avoir une alimentation saine, variée et

équilibrée. Cet hiver, je vous conseille des

aliments comme l’ail, l’oignon, le poireau,

les agrumes, le kiwi, l'orange ou encore tous

fruits et légumes de saison riches en fibres

et vitamine C. On pourra compléter par

des compléments alimentaires comme des

probiotiques pour garder un équilibre de la

flore intestinale, de la vitamine C naturelle

comme l’acérola, de la vitamine D ou encore

des oligo-éléments comme le zinc et le

sélénium seront de bons alliés. Et bien sûr,

pratiquer une activité régulière, cultiver un

sommeil réparateur et prendre soin de soi

tous les jours est essentiel pour avoir un

système immunitaire performant et être en

meilleure santé.

22 - ICI MAG novembre 2022


CONSEILS BIEN-ÊTRE

LA

MÉMOIRE

Ça se travaille !

Qui n’a pas un jour cherché ses clefs dans toute la

maison, pour finalement se rendre compte qu’elles

sont simplement posées en évidence sur la table.

Qui n’a pas un jour rangé un objet en se disant « si je

le range là, je ne l’oublierais pas », pour s’apercevoir

quelques temps plus tard qu’on a parfaitement oublié

où il était. Parfois notre mémoire nous joue des

tours et comme les muscles, la mémoire ne s'use que

si l'on ne s'en sert pas.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’existe pas une mémoire,

mais bien plusieurs. Vous ne mobilisez pas la même zone

de votre cerveau lorsque vous faites appel à vos souvenirs

d’enfance ou quand vous cherchez à vous souvenir

de l’endroit où vous avez bien pu poser cette fichue télécommande

! Et si l’on vous rabâche à longueur d’année que

pour votre santé il est nécessaire de faire du sport, attendez-vous

à ce que l’on vous explique bientôt que pour votre

santé mentale, il est aussi nécessaire d’entraîner votre mémoire.

Le cerveau code les informations et les conserve dans cette

gigantesque bibliothèque qu’est notre mémoire de façon

à pouvoir y accéder lorsque vous en avez besoin. Pourvu

d’une étonnante plasticité, il se nourrit de chaque expérience,

est stimulé par chaque apprentissage. D'ailleurs ne

dit-on pas de certains d’entre nous qu’ils ont une mémoire

d’éléphant ? Et même si le temps qui passe ralentit son activité

et la rapidité de traitement des données qu’il assimile,

pas de secrets ! Pour éviter de passer de l’éléphant au poisson

rouge et le maintenir en forme, il faut l’entraîner, l’utiliser,

le chouchouter.

En pratique,

on fait comment ?

Pour cela, rien de tel que la curiosité ! La

routine est l’ennemie de votre mémoire.

Apprenez une nouvelle langue, donnez

du temps pour une association, méditez,

redécouvrez vos centres d’intérêts, sortez,

respirez, jouez … Tout est bon pour faire

travailler ses neurones. Prenez le temps

d’ouvrir un bon bouquin, de le lire avec

avidité, mais dans le calme et le silence.

La détente favorise la concentration et la

mémorisation. L’aspect purement physique

n’est pas non plus à négliger. Une bonne

alimentation et un peu d’activité sportive

peuvent réduire le déclin annoncé et

améliorer les apprentissages. Du bon sens

en somme ...

ICI MAG novembre 2022 - 23


SÉLECTION MÉDIATHÈQUES

Celle qui parle

de Alicia JARABA

Celle qui parle, c’est la Malinche.

Cette femme a été

la traductrice d’Hernan

CORTÉS lors des conquêtes

d’Amérique centrale au

XVIe siècle. Alicia JARABA

a décidé de porter notre

regard sur cette femme

d’Amérique latine dont on

ne connait presque rien.

Cette jeune femme s’appelle

Malinalli. Elle est la

fille du chef d’un des nombreux clans qui peuplaient

le Mexique précolombien. À la mort de ce dernier, elle

devient l’esclave d’un autre peuple. Malgré sa position

de dominée, elle parvient à se faire sa place parmi

les autres, grâce à son caractère tenace et son habileté

pour les langues jusqu’à être repérer par les Espagnols.

Pour sa première bande dessinée, Alicia JARABA est

ambitieuse. Son récit biographique dévoile un personnage

fort, qui a su traverser de nombreuses épreuves et

qui a su prendre une place d’importance aux côtés d’un

Cortés envoyé à la découverte du Nouveau Monde. Son

rôle de diplomate et de médiatrice entre les peuples

sera vu et interprété de différentes manières à travers

le temps, elle sera d’ailleurs souvent considérée par les

siens comme une traîtresse.

Son récit reste fluide, et nous fait percevoir la condition

des femmes dans l’Amérique précolombienne, les

thèmes du déracinement, du rejet et l’importance de la

médiation entre les peuples. Le dessin d’Alicia JARABA

est très expressif et laisse transparaître l’émotion, nous

permettant de nous attacher à Malinalli. Un livre aussi

magnifique qu’instructif, un beau portait de femme.

Porca Miseria

de Tonino BENACQUISTA

Sophie IDIART-TISSEYRE

Bibliothécaire

Médiathèque de Mimizan

Au roman noir qui a fait son

succès de conteur (Trois carrés

rouges sur fond noir, La commedia

des ratés, Les morsures

de l’aube...), Tonino BENAC-

QUISTA livre dans ces courts

chapitres, des instantanés,

dessine le destin de sa famille

italienne déracinée, sans pudeur

mais avec sensibilité. Une

autobiographie volontairement

imparfaite, où se côtoient

son amour de la littérature, le portrait d’une époque,

son éducation française et sa découverte de la culture et

Quand tu lèves les yeux

de Guillermo DECURGEZ

Album ou bande dessinée,

Quand tu lèves les yeux est

un livre inclassable : n’estce-pas

un des traits avec

lesquels on peut qualifier

les œuvres les plus marquantes

?

La situation initiale est banale

: Lorenzo déménage

avec sa mère, on ne sait

pourquoi (divorce ?) mais

on comprend qu’ils vont de

la ville vers la campagne.

Selon Lorenzo, ses amis n’existent plus « que dans son

téléphone » qu’il peine à lâcher tout au long du trajet

vers sa nouvelle vie : y aura-t-il du réseau ou le wifi ?

Arrivés dans une grande maison en pleine nature,

nous poursuivons sur un déménagement assez logique

quand Lorenzo trouve un secrétaire dans sa chambre

et nous surprend par sa curiosité. Il le fouille et découvre

bien caché… un mystérieux cahier.

Nous sommes plongés avec notre héros dans les 4 histoires

que compte ce cahier, les histoires de la vie d’un

autre, de son auteur. L’histoire présente de Lorenzo et

les histoires du cahier se mêlent mais ont toutes deux

une charte graphique différente. Des dessins au crayon

de couleur assez sobres pour la réalité, des collages qui

créent du mouvement sur fonds jaune pour le cahier

trouvé.

Lorenzo découvre et apprend à aimer son nouvel environnement

à mesure qu’il enquête sur la vie de l’auteur

du cahier, délaissant complètement son téléphone

portable au profit du dessin notamment.

Difficile de ne pas lire cette merveille d’une traite et

de la refermer sans en garder une empreinte en soi (le

dénouement est surprenant et magnifique). Levons les

yeux et soyons curieux et curieuses !

Marion REMAZEILLES

Bibliothécaire

Médiathèque de Biscarrosse

d’autres anecdotes qui convoquent son humour pour un

hommage à la langue française.

« Lire c’est entrer dans une cathédrale. Écrire c’est y

mettre le feu. Lire c’est un patriarche qui vous veut du

bien. Écrire c’est une petite traînée qui n’en fait qu’à sa

tête. Lire c’est l’excellence des autres. Écrire c’est l’insuffisance

de soi ».

Tonino BENACQUISTA remonte aux origines et raconte

son parcours semé d’obstacles vers la littérature.

Arnaud GAREL - Cercle des lecteurs

Médiathèque de Parentis-en-Born

24 - ICI MAG novembre 2022


AGENDA

LA SÉLECTION

ICI MAG !

Jusqu'au 02 janvier

Exposition temporaire :

Chasseurs d'images

De 14h à 18h - Connaissez-vous les

passionnés de cette « espèce » qui

rôdent aux abords des pistes d'atterrissage

et se retrouvent sur les

meetings aériens.Ils consacrent

week-ends et jours fériés à respirer

les effluves de kérosène en espérant

sentir le vent des hélices.

Ce sont les spotters à la recherche

de la meilleure photo. À Biscarrosse,

on peut les côtoyer à chaque Rassemblement

International d'Hydravions

. En 1991, la ville et son musée

désirent renouer avec les premiers

meetings d'hydravions de Monaco

puis ceux de Deauville. Ce qui n'était

qu'un petit rassemblement d'appareils

au départ, va attirer au fil des

années les plus beaux hydravions

et avec eux les spotters et photographes

aériens professionnels. Avec

la photographie aéronautique, cette

exposition temporaire vous permet

de revenir sur 30 ans de meeting.

Tarif : de 3€ à 10€

Contact : 05 58 78 00 65

Jusqu'au 30 novembre

Concours photo de

la Médiathèque d'Ychoux

YCHOUX - Allée des Platanes

La médiathèque d'Ychoux vous présente

la 3ème édition du concours

photo ! La thématique de cette année

est "la photo urbaine" ! Les inscriptions

débuteront à partir du 1er

octobre jusqu'au 16 novembre 2022.

La participation à ce concours est

gratuite et ouverte à tous les photographes

amateurs, sans limite d'âge.

À vos marques, prêts, photos !!

Contact : 05 58 09 51 44

Les lundis et mercredis

Tchanquaroue Nomad-e

MIMIZAN

10h - Prendre le temps d'une activité

familiale et entre amis accompagnée

par le concepteur de cette trottinette

électrique XL facile, stable et

passe partout. Balade découverte

non-sportive de 10 kms. Tarif: 1h : 25€,

1h30 : 30€. Lieu de rendez vous donné

lors de l'inscription. A partir de 12 ans.

Réservation : 06 23 56 16 88

Les lundis et vendredis

Concours de pétanque

BISCARROSSE - 233 Avenue

du Maréchal Lyautey

De 14h à 18h30 -Organisé par l'association

de pétanque "Les Cols Verts".

Début des inscriptions à partir de

13h30 et jet du but à 14h30. Tarif : 4€.

Les samedis

Marché

PONTENX-LES-FORGES - Place de

la Mairie

De 8h à 13h - Marché traditionnel .

Environ une dizaine de commerçants

(fruits et légumes, biscuiterie, rôtisserie,

huîtres, poisson frais, fromage,

épicerie sèche, produits Bretons...)

03 novembre

Randonnée pédestre

à la découverte de la plage et de

ses paléosols

BISCARROSSE PLAGE - Park. du Vivier

9h30 - Les circuits marche et découverte

du patrimoine vous conduisent

à la rencontre des espaces naturels

de notre région. La marche rapide

d’intensité modérée (4 à 5 km/h) est

entrecoupée de pauses où votre guide

vous dira tout selon la thématique de

la balade sur : l’origine des lacs, des

dunes et de la forêt / la faune et la

flore des zones sèches et des zones

humides / la constitution du sol landais

/ la région aux temps gallo-romains,

au Moyen-âge et après la révolution

/ la plage de sable clair qui

parfois vire au gris ou à l’ocre. Munissez-vous

de chaussures adaptées et

d’eau. Distance : 6.3 km Durée : 1h40.

Réservation obligatoire :

www.biscagrandslacs.com

ICI MAG novembre 2022 - 25


04 novembre

Activité Familles :

Jeux et parcours sportif

MIMIZAN - Parcours sportif

Rue de la Papeterie

De 14h à16h - Pour les familles. Tarif

: 5 € par famille. Amener sa bouteille

d'eau et un équipement sportif pour

l'extérieur (pluie / vent). Toutes les

activités sont adaptées en fonction

de la crise sanitaire et se déroulent

en extérieur.

Inscriptions : secretariat.sports@mimizan.

com ou 06 80 08 39 31

04 novembre

Braderie de l'Avent organisée

par le secours catholique

MIMIZAN - Forum

De 9h à 17h - Vêtements à partir de 1

€, jouets, chaussures, vaisselle, linge,

livres..... Organisé par le Secours Catholique.

05 novembre

Thé dansant

SANGUINET - Salle des fêtes

14h30 - L’association des Retraites de

Sanguinet organise un Thé dansant

animé par Jacky Dumartin et son orchestre.

Tarif : 12€. Ouvert à tous.

Réservations : 06 20 67 68 90 ou 06 24 40

92 55

05 et 19 novembre

Atelier de brassage de bière

Kanaha Beer

BISCARROSSE - 143, rue de la

Ferronnerie

08h45 - Venez confectionner environ

l'équivalent de 36 bouteilles de votre

propre bière artisanale ! Cet atelier

de brassage de bière est ouvert aux

amateurs. Pour les personnes ne

pouvant pas récupérer leur bière, un

envoi par transporteur vous sera proposé

avec supplément. La bière n'aura

bientôt plus de secret pour vous !

Durée de l’atelier : +/- 5 h30. Réservée

aux personnes majeures. Tarif : 125€ /

pers (incluant une collation).

Réservation obligatoire :

www.biscagrandslacs .com

05 novembre

BiscaMoove fête Halloween

BISCARROSSE PLAGE - Place de la

Demi Lune

De 14h30 à 00h - L'association Bisca-

Moove fête Halloween. Au programme

14H30 – 16H30 - Atelier Maquillage et

décoration salle et espace; 16H30 –

17H – Gouter 17H15 – 18H30 - Initiation

danse 19H – 00 H - Repas, spectacle,

animation

Contact : 07 61 56 19 75

05 et 06 novembre

La Gerbaude

Vente et dégustation de vins

PARENTIS-EN-BORN – Halles Pop

De 10h à 17h - Pour fêter la fin des

vendanges, l’Association locale caritative

« Les GEMMEURS DES GRANDS

LACS » organise la deuxième édition

de la « Gerbaude ». Venez découvrir,

déguster et acheter le fruit du travail

de ces passionnés. L’intégralité des

bénéfices réalisés par l’Association

lors de ces journées sera reversée à

l’ARV (Association de donneurs de

plaquettes René Vincendeau) et à

d’autres associations locales. Venez

nombreux ! L’abus d’alcool peut nuire

à la santé. A consommer avec modération.

Contact : gemmeursgrandslacs@gmail.com

26 - ICI MAG novembre 2022


08 novembre

Les P’tits cafés rentrée littéraire

MIMIZAN - Médiathèque

De 17h30 à 19h - Les P’tits Cafés favorisent

les échanges avec le public,

l'informent sur les courants littéraires

et artistiques contemporains

en présentant des ouvrages issus du

fonds de la médiathèque sélectionnés

par les bibliothécaires. L’entrée

est libre et gratuite.

Infos : 05 58 09 42 97

08 novembre

Un automne en pleine nature

STE-EULALIE-EN-BORN - Parking

de la Mairie

De 9h30 à 12h - Rendez-vous au

camping du lac. Vivez les sensations

d'une saison qui offre ses plus belles

lumières entre eau et forêt, terre

et ciel...champignons et migration !

Durée 2h30. Tout public. Prévoir des

chaussures fermées, pantalon, chapeau,

eau, antimoustique. Gratuit.

Réservation obligatoire au : 06 12 41 59 51

Du 09 au 13 novembre

Festival du cinéma québécois de

Biscarrosse

BISCARROSSE - Cinéma Le Renoir

Ce festival du cinéma a pour ambition

de faire découvrir et partager

la culture et la richesse du cinéma

québécois ! Le Festival invite de nombreux

professionnels pour des moments

de partage et d’échange avec

le public. Ainsi, plusieurs réalisateurs

seront présents à Biscarrosse. Une

exposition photos de Caroline Monnet,

artiste multidisciplinaire d’origine

algonquine et française, sera

présentée à la galerie de l’Orme pendant

la durée du festival. Une conférence

littéraire en présence de l’autrice

Magali Favre sera organisée à

la médiathèque de Biscarrosse jeudi

10 novembre à 18h. Passionnée d’histoire,

et de vieilles pierres, de contes

et de traditions populaires, elle a

écrit six romans sur des thèmes historiques.

Des produits provenant du

Québec seront à la vente dans notre

« dépanneur » (petite épicerie en québécois).

Tarifs : 6€, 4€ (- 18 ans), 20€

(Pass 4 places).

Contact : 06 40 86 63 23

Du 09 novembre

au 09 décembre

Exposition " le tour du monde en

80 chansons"

MIMIZAN - Médiatheque

Entrée libre aux heures d'ouverture de

la Médiathèque.

12 novembre

Soirée Ambiance Pub

SANGUINET - Salle des fêtes

19h30 - Organisé par le comité de jumelage

Sanguinet-Neyland. Buvette

et restauration sur place avec ambiance

musicale folk, madison, twist,

rock... Réservation conseillée pour le

repas avant le 4 novembre 2022. Menu

: 14€ (Entrée,fish & Chips (poisson

pané/frites), dessert).

Réservation : 06 59 17 63 97

18 novembre

Super Loto Bingo d'automne

BIAS - Salle Des Chênes

20h30 - Sandwichs , buvette, pâtisseries.

Bons d'achats à gagner.

19 novembre

BERYWAM en concert

BISCARROSSE - L'Arcanson

De 20h30 à 22h - Le groupe de

beatbox BERYWAM, originaire de Toulouse,

composé du quatuor Beatness,

Rythmind, Wawad et Beasty aux palmarès

individuels avec des titres nationaux

et internationaux, est actuellement

champion du monde en titre

de beatbox par équipe. Ils sont de

passage à l'Arcanson pour la tournée

française de leur nouvel album "No

Instrument". Soirée explosive en vue !

Tarif plein 25€ / Réduit 16€.

Réservation : 05 58 09 52 75

En ligne sur www.arcanson-biscarrosse.fr

19 et 20 novembre

Week-end conte du Cercle de

l'Orme

BISCARROSSE – Galerie de l'orme

Le 19 novembre à 17h : Veillée et

Contes traditionnels de Gascogne.

Violon & harpe. A partir de 7 ans. Compagnie

Résonances.

Le 20 novembre à 16h : Pukajaaq

Poudre de neige, conte traditionnel

du Grand Nord. Violon, harpe & percussions.

A partir de 7 ans. Compagnie

Résonances.

ICI MAG novembre 2022 - 27


21 et 28 novembre

05 décembre

Yoga sur donnation libre-

Hooome

PARENTIS-EN-BORN - 114 Chem de

Jeanton

De 12h15 à 13h15 - Une pause déjeuner

qui a du sens. A chacun son yoga

! Expérimentez l’union du corps et

du cœur dans un esprit ouvert et

serein. Séance sur donation libre

et consciente. La donation libre et

consciente peut s ‘effectuer sous

forme pécuniaire du montant de

votre choix, mais aussi sous forme

d’échange de service, de dons,… Elle

correspond à ce que vous souhaitez

et pouvez donner en conscience pour

ce que vous avez vécu. Cela ouvre

également une voie de questionnement

dans notre rapport à l’argent et

notre façon d’échanger nos richesses.

Tapis et accessoires sur place, venez

dans une tenue confortable (le

yoga se pratique pied nu). Pour le

confort de tous, merci d’arriver 10 min

à l’avance. Il est préférable de venir

l’estomac léger.

Infos : 06 82 67 25 50

27 novembre

Bisca Trail 2022

De 07h à 15h - 16 ème édition du Biscatrail.

Le BISCATRAIL est une course

organisée par l’amicale des sapeurs-pompiers

de l’UES Biscarrosse

depuis 2006. Cette course de type

Trail comporte 4 épreuves le 10 kms,

18kms et 32kms avec pour un total de

1000 coureurs et d’environ 100 marcheurs

nordique.

Contact : 05 58 82 25 95

02 décembre

Loto de l'amicale des retraités

d'Ychoux

YCHOUX - Salle des fêtes

21h - L'amicale des retraités d'choux

vous propose un loto à la salle des

Fêtes ! Venez nombreux ! Tarif : 3€/

carton, 11€/6 cartons, 16€/10 cartons,

10€/Forfait de 3 jeux.

03 décembre

Apéritif musical :

le tour du monde en 80 chansons

MIMIZAN - Médiatheque

11h30 - Apéritif musical animé par

Areia Batucada

RETOUR SUR ÉVÉNEMENT

Rotary Club de Parentis

Ça roule pour Bergonié

Podium de la 7ème Rotary Kart Cup

Tableau de classements

En octobre dernier, le Rotary Club de Parentis a réuni près de

100 pilotes au circuit de karting de Biscarrosse, privatisé pour

l’occasion. L'occasion de se disputer la première place d'une

course caritative dont les bénéfices ont été reversés à l’institut

Bergonié pour la recherche contre le cancer.

Au total, 22 équipes répresentantes d’entreprises locales étaient

ainsi chargées de réunir entre 3 et 6 membres au sein de leurs

équipes respectives pour assurer le show. Un après-midi sous

le signe de la convivialité et de la famille qui a permis tant aux

adultes qu’aux enfants, de s’amuser en toute sécurité. D'abord,

une heure d’essais chrono pour déterminer la grille de départ et

sa célébre pôle position pour la meilleure équipe. Ensuite deux

heures de courses acharnées qui a vu la victoire de l'équipe

CS&A FOND, suivi de BOIDIN et de la RAAM. « C’est une journée

à objectif caritatif puisqu’on reverse la participation à l’institut

Bergonié», confie Pierre ROUCHEREAU, membre organisateur

du Rotary, mais également une journée plaisir où la convivialité

est le maître mot. Et si la compétition et le vin d’honneur permettent

aux adultes de resserrer les liens entre collègues en

dehors du milieu de l’entreprise, le goûter et le spectacle assuré

par les pilotes permettent, eux, aux enfants de s’amuser autant

que les grands. Plus d'infos au 07 88 16 37 42 00

28 - ICI MAG novembre 2022


RECETTE SAISON

Les produits de saison nous régalent...

Soupe de butternut

Carottes & lentilles corail

Préparation

● Pelez, enlevez les graines de la courge butternut et coupez-la en cubes.

Épluchez et taillez les carottes. Émincez les oignons et placez tous

les légumes dans une grande casserole.

Ingrédients

600g de courge butternut

400g de carottes

2 oignons

250g de lentilles corail

1 cube de bouillon de

légumes

3 c. à c. de graines de

cumin

4 c. à s. de crème fraîche

● Rincez les lentilles corail et ajoutez-les aux légumes avec le cube de bouillon.

Couvrir d'eau puis porter à ébullition.

● Après l'ébullition, baissez le feu et laissez mijoter 25 minutes environ.

Vérifiez la cuisson des légumes avec la pointe d'un couteau, si certains morceaux semblent un peu durs,

poursuivre la cuisson quelques minutes.

● Mixez finement la soupe avec les graines de cumin et servir dans des bols individuels.

Ajoutez une cuillère à soupe de crème fraîche dans chaque part et dégustez bien chaud.

Bon appétit !

RIONS UN PEU

Un citadin à la campagne

Un citadin ayant besoin d’une tronçonneuse va chez un vendeur en motoculture.

Le vendeur, sûr de lui, garantit à notre homme l’abattage de 6 arbres

à l’heure grâce à cette tronçonneuse révolutionnaire, lame en titane, chaîne

en acier trempé, double arbre à cames en tête, pot chromé, etc … Satisfait

ou remboursé !

Dix jours plus tard, un homme rouge de colère revient voir le vendeur en

l’enjoignant de rembourser IMMÉDIATEMENT cette satané foutu tronçonneuse

de @$#@$% !

- Comment !? s’exclame le vendeur, vous n’êtes pas satisfait ?

- De la camelote je vous dis, répond le citadin. Je me suis ruiné la santé pour abattre UN seul arbre en une

journée ! Remboursez-moi comme promis !

- Un arbre ? En un jour ? Ce n’est pas possible ! dit le vendeur, celle-ci doit avoir un défaut !

Laissez-moi voir ça...

À ces mots le vendeur tire sur le lanceur et la tronçonneuse répond immédiatement par un rugissement tout

à fait impressionnant.

Le citadin étonné s’exclame :

- Attendez, mais c’est quoi ce bruit là ?

ICI MAG novembre 2022 - 29


HOROSCOPE TENDANCE

Bélier (21 mars - 19 avril)

Amour : Un mois en dents de

scie où il faudra accepter de se

réinventer pour avancer. Travail : C’est

un domaine qui ne connait pas la crise.

Consécration, accélération, accomplissement.

Tout va bien. Poursuivez.

Santé : Attention à votre hygiène de vie.

Ne tirez pas trop sur la corde et vous

attaquerez cette période hivernale en

pleine forme.

Taureau (20 avril - 20 mai)

Amour : Du sérieux, encore

du sérieux, toujours du sérieux. Vous

consacrez cette fin d’année à concrétiser

vos souhaits. Travail : Vous vous

sentez pousser des ailes. Vous trouvez

enfin votre équilibre et vos repères

pour vous exprimer au mieux. Restez

réactif. Santé : Ne laissez pas vos petits

tracas traîner. Prenez rendez-vous avec

votre médecin si cela perdure.

Gémeaux (21 mai - 20 juin)

Amour : Soyez sur la même longueur

d’ondes pour avancer, cela vous

évitera bien des écueils. Travail : Enfin

un peu de calme ! Ce n’est pas pour

vous déplaire, même si c’est un peu

routinier. Vous êtes efficace et les difficultés

s’estompent. Santé : Le stress

accumulé provoque baisse d’énergie

et fatigue. Pourquoi ne pas prendre

quelques jours de congés ?

Cancer (21 juin - 22 juillet)

Amour : Calmez le jeu et

communiquez pour ne

pas atteindre le point de non-retour.

La prudence est de mise. Travail

: L’approche de l’hiver ralenti

votre progression. Qu’à cela ne

tienne, vous apprenez la patience.

Santé : Pas un nuage à l’horizon. Faites

du sport, dépensez-vous, amusez-vous,

vous débordez d’énergie.

Lion (23 juillet - 23 août)

Amour : Vous êtes trop occupé(e)

pour voir que Cupidon

reste silencieux ce mois-ci. Ce n’est qu’un

léger retard. Travail : Vous courez par

monts et par vaux, soyez plus attentif à

votre organisation. Ralentir permet de

ne perdre personne en route. Santé :

Les anciens disaient qu’avec l’humidité

viennent les problèmes d’articulations.

Vous l’expérimentez.

Vierge (24 août - 22 sept)

Amour : C’est pour vous que

Cupidon ne répond pas aux lions. Il fait

du zèle avec une efficacité redoutable.

Travail : Vous avez besoin de toute

votre énergie et de votre concentration

pour gérer la pression. La réussite

est au bout du chemin. Santé : Sachez

prendre un peu de temps pour décompresser

en cette période intense.

Balance (23 sept - 22 oct)

Amour : Vous savez manifester

votre affection et votre reconnaissance.

Une certaine ambiance

de douceur s’installe. Cela n’est pas

pour déplaire. Travail : Vous relevez

tous les défis qui se présentent. Vous

dépensez beaucoup d’énergie et de

patience pour venir à bout de cette

hausse d’activité. Santé : Un petit break

vous permettra d’être encore plus performant(e).

Sagittaire (22 nov - 21 déc))

Amour : Vous adorez le petit

nid douillet et réconfortant que

vous avez construit en regardant tous les

deux dans la même direction. Travail :

Vous persistez dans votre investissement

et envisagez la fin d’année dans les

meilleures dispositions. Mais attention

aux imprévus. Santé : Inspirez, expirez.

Un peu de méditation pour atténuer le

stress et les tensions psychologiques et

tout ira bien.

Capricorne (22 déc- 19 jan)

Amour : Vous jouez de tous

vos atouts de séducteur(rice). Une assurance

qui vous amènera de belles

rencontres. Travail : Rien ne vient

freiner votre progression. Tout roule

comme par magie. Vous apercevez la

fin du tunnel. Continuez. Santé : Vous

vous sentez un peu fatigué(e). Réagissez

tout de suite et prenez conseil auprès

de votre médecin.

Verseau (20 jan - 19 fév)

Amour : Vous savez prendre

du recul et avancer main dans la main

malgré les difficultés. Serait-ce cela

l’amour ? Travail : Vous êtes créatif,

sensible, et cela convient. N’oubliez

pas que l’herbe n’est pas forcément

plus verte sur la pelouse du voisin. Ou

peut-être n’est-ce qu’illusion… Santé :

Sachez gérer vos émotions pour éviter

qu’elles ne perturbent votre organisme.

Poisson (20 fév - 20 mars)

Amour : Vous tournez la page

des difficultés et retrouvez affection,

tendresse et projection vers l’avenir.

Travail : Votre état d’esprit positif vous

permet de vous positionner en vrai

leader, force de proposition et d’innovation.

Tout vous réussit. Santé : Vous

êtes dans une forme resplendissante

malgré l’arrivée de l’hiver. Capitalisez en

pratiquant une activité sportive et en

étant attentif(ive) à votre hygiène de vie.

Scorpion

(23 octobre - 21 novembre)

Amour : Vous êtes

l’initiateur du changement.

Vous prenez les rênes et

ne laissez rien au hasard.

Attention à ne pas mettre

la barre trop haute.

Travail : Malgré quelques

tentatives de déstabilisation,

vous gardez le cap et ne vous

laissez pas influencer. Saisissez

toutes les opportunités.

Le signe du mois

Santé : Avec la baisse des températures

et la pollution, soyez vigilant(e).

Illustration : VIO / Parentis

30 - ICI MAG novembre 2022


JEUX DÉTENTE

SUDOKU - Niveau : Moyen

SUDOKU - Niveau : Difficile

ICI MAG

Publicité

05 58 82 06 75

ICI MAG novembre 2022 - 31


ICI MAG novembre 2022 - 32

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!