01.12.2022 Views

Panorama de presse quotidien du 01 12 22

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

PANORAMA DE PRESSE

Du 01/12/2022

- Politique.…………………………………………………………………..………………..…p.2-5

- Règles-Etiquetage………………………………………………………..………………..p.6-9

- Communication-Evènement.………………………………………………….………p.10-20

- Viticulture-Environnement-Climat…………………………………..…..………..p.21-23

- Consommation-Economie..………………………….…………………………….….p.24-25

- Cuvées-Dégustation……………………………………………………………………….p.26-39

Cette revue de presse se destine à un usage strictement personnel et interne à l’entreprise,

le destinataire s’interdit de reproduire, publier, diffuser ou vendre ce document.

www.sgv-champagne.fr

17 avenue de Champagne – CS 90176 • 51205 Epernay Cedex • Tél. 03 26 59 55 00 • Fax. 03 26 54 97 27

69 Grande Rue de la Résistance • 10110 Bar-sur-Seine • Tél. 03 25 29 85 80 • Fax. 03 25 29 77 81


Presse écrite

FRA

LE PAYSAN VIGNERON

Famille du média : Médias professionnels

Périodicité : Mensuelle

Audience : 13332

Sujet du média :

Agroalimentaire-Agriculture

Edition : Novembre 2022 P.24

Journalistes : José Martinez

Teruel

Nombre de mots : 366

p. 1/1

BRÈVE

UN NOUVEAU PLAN CHAMPAGNE 2.0

POUR RENFORCER LA SÉCURITÉ DE LA FILIÈRE

lin VAUTRELLE (49)

Signature du Plan Champagne 2.0 à Epernay, le 19 octobre 2022.

Un nouveau Plan Champagne 2.0 vient d'être élaboré au Comité

Champagne, le 19 octobre dernier. Initié en janvier 2012, le

premier Plan Champagne avait pour but de « créer une synergie

entre les forces de gendarmerie de la Marne et le monde

viticole afin d’intensifier l'action de prévention des risques de

la gendarmerie contre les atteintes aux biens, aux personnes

et à l'image de l'appellation Champagne », souligne un communiqué

de presse du Comité Champagne. Ce nouveau Plan

Champagne 2.0, qui reprend les fondamentaux de la première

édition, est complété par un nouveau dispositif de formation et

de coordination entre les partenaires. II permet aussi de créer

ponctuellement et localement « des unités de circonstance baptisées

Gend-Viti », spécialement formées pour répondre à des

besoins de sécurité au cours des périodes sensibles, « notamment

les vendanges et la période des expéditions de fin d'année

», explique le communiqué. Maxime Toubart, président du

Syndicat général des vignerons, se réjouit de « la création de

l'unité Gend-Viti qui a déjà fait la preuve de son efficacité pendant

les dernières vendanges ». Pour David Chatillon, président

des Maisons de Champagne, « la coordination entre les services

de l'Etat et les professionnels champenois pour lutter contre

les nombreuses atteintes de l'appellation Champagne » est

une bonne chose. De son côté, le commandant de gendarme

rie départementale, le colonel Romuald de la Cruz, indique que

« les dispositions du Plan Champagne 2.0 traduisent la volonté

de la gendarmerie de répondre présent pour les forces vives du

territoire ». « Le partenariat étroit entre les services de l'État

et les professionnels du champagne est aujourd'hui, et le sera

demain davantage, un atout essentiel tant pour le dynamisme

du territoire que pour la réussite économique de la filière.

Le Plan Champagne 2.0 que nous avons signé aujourd'hui permettra

de poursuivre et d'approfondir cette remarquable coor

dination. Après une période d'évaluation, le nouveau modèle du

Plan Champagne pourrait être transposé dans d'autres régions

viticoles », a déclaré Josiane Chevalier, préfète de la région

Grand-Est.

José Martinez Teruel

232569 VIGNERONS - CISION 7745514600508

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite

FRA

V&S NEWS (HORS-SERIE)

Famille du média : Médias professionnels

Périodicité : Irrégulière

Audience : N.C.

Sujet du média : Tourisme-Gastronomie

Edition : 25 novembre 2022

P.66

Journalistes : N. C.

Nombre de mots : 548

p. 1/1

LE SGV CHAMPAGNEINNOVE AVEC SA CAMPAGNE PUBLICITAIRE

Pour sa dernière campagne de

communication, le SGV Champagne

met en avant la diversité des

vignerons via des mises en

scène « décalées ». Menée par

l'agence parisienne GAD, cette

campagne présente six portraits

de vigneronnes et vignerons avec

l'objectif de « faire ressortir leur

tra/t de caractère singulier ». Sur

chaque portrait, un détail inattendu

(cacatoès, escargot, imperméablel a

été choisi, qui casse les codes plus

traditionnels du champagne. Cette

campagne qui met en scène des

« personnages » identitaires n'aurait

sans doute pas été possible sans

le précédent de la campagne du

CIVB, validée après des années de

bataille judiciaire contre Addiction

France (ex-Anpaa), au motif que l'on

pouvait être professionnel du vin et

photogénique. Après la première

vague d'affichage de fin juin-début

juillet, une seconde a été visible en

septembre accompagnée de deux

vagues de 3 semaines d'affichage

sur les vitrines de plus de 160 caves,

ainsi qu'un dispositif digital sur

Facebook et Instagram.

En fin d'année, un plan presse

déployé dans plusieurs magazines

comme L'Équipe Magazine,

Le Point, Societyet Cavistes &

e-commerce a permis d'enfoncer le

clou. ■ N.C.

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, A C0NS0MMER AVEC MODÉRATION.

Carnet de tendances V&S est édité par Terre de Vignes, SARL au capital de 50 000 € ■ RCS Paris B 404 912 362 - code APE 5814Z - Terre de Vignes

- Passage du Cheval Blanc - 2, rue de la Roquette - 75011 Paris N° ISSN 2110-8455 - N° de commission paritaire : 1027 T 90559 - Dépôt légal à

parution - Principal actionnaire, président et directeur de la publication : Thomas Gueller Tél. : 01 43 55 97 25

■ Rédaction : Rédacteur en chef : Thomas Gueller (thomas.guellerfdvsnews.fr) - Conception graphique : Delphine Mandeville (delphinemandevillefdgmail.

com) - Maquettiste : Joséphine Méreuze (josephine.mereuzefdvsnews.fr) - Secrétaire de rédaction : Christine Herlin (krisherlinfd mac.com)

France: Alsace :YvesMeyer-Bordeaux : FrankNiedercorn(ffniedercornfdlesechos.fr),YohanCastaing(castaing.yohanfdgmail.com)-Bourgogne : LaurentGotti

(laurent.gottifdyahoo.fr) - Champagne : Nathalie Costa (contactfdnathaliecosta.com) - Cognac & Spirit Valley : François Drounau (francois.drounaufdvsnews.fr )

Centre-Loire : Benoît Roumet (benoit.roumetfdyahoo.fr) - Languedoc-Roussillon : Nelly Barbé (nbarbefdgmail.com), Véronique Coll (verocoll66fdgmail.com)

Normandie & Calvados : Guy Leray (guylerayfdwanadoo.fr) - Hauts de France : François Lecocq (francois_lecocqfdhotmail.com) - Provence : François Millo

(francoismillofdwanadoo.fr) - Rhône-Alpes : Corinne Paquet (co_paquetfdyahoo.fr) - Sud-Ouest : Claudine Galbrun (c.galbrunfdyahoo.com) - Vallée de la Loire :

Adeline Le Gal (laredac44fdgmail.com) - Jean-Michel Peyronnet (jmpeyronnetfdedonys.tv) - PatrickTouchais : patrick.touchaisfdgmail.com - Vallée du Rhône :

Emmanuel Brugvin (brugvinfdgmail.com) - Distribution : Hakim Bendaoud (hbendaoud5fdyahoo.fr), Olivier Bitoun (obitounfdyahoo.fr) - Spiritueux : Cécile

Fortis (cecile.fortisfdgmail.com) - Logistique : Nathalie Bureau du Colombier (nathaliefdbureauducolombier.com) International : Allemagne : David Ecobichon

(davidfdecobichon.de) ; Royaume-Uni, Irlande : Anne Burchett (annecburchettfdblueyonder.co.uk) ; Asie : François Boucher (boucherfran2000fdyahoo.fr)

Amérique du Nord : Pamela Wittmann (pamelafdmillissime.com) - Veille intemationale et traduction : Diana Macle (dianamaclefdhotmail.fr)

Ont collaboré à ce numéro : Didier Bédu, Sébastien Dathané, Christophe Hamieau, Anne-Françoise Roger

■ Commercial & développement : Thomas Frutos (thomas.frutosfdvsnews.fr), Tél. : 06 63 93 69 34

■ Impression : Korus - 39, rue de Bréteil - BP 70107 - 33320 Eysines ■ Routage : Fleximail -18, avenue Claude-Chappe - 33600 Pessac

■ Prix au numéro : 25,00 € TTC ■ Abonnement : 795,00 € HT (+2,1%de TVA soit 811,70 € TTC)

232569 VIGNERONS - CISION 3445514600501

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite

FRA

V&S NEWS (HORS-SERIE)

Famille du média : Médias professionnels

Périodicité : Irrégulière

Audience : N.C.

Sujet du média : Tourisme-Gastronomie

Edition : 25 novembre 2022

P.17

Journalistes : N.C.

Nombre de mots : 310

p. 1/1

LE SGV CHAMPAGNE À L’ORIGINE DE LA CRÉATION DE COIFFES EN PAPIER

Le Syndicat général des vignerons

de Champagne va commercialiser à

partir du premier semestre 2023 des

coiffes en papier. « L'idée est venue

début 2022 en raison des probtèmes

d'approvisionnement, en particulier

d'aluminium, composant de base

des coiffes classiques, explique Eric

Lamaille, responsable des CRD au

SGV. Cette pénurie a provoqué une

hausse de prix et nous a poussés à

chercher des sotutions atternatives.

Rapidement, nous nous sommes

rapprochés de notre partenaire

capsulier Vipalux et d'un papetier

attemand, tous tes deux très motivés

par le challenge ». De fait, il a fallu

tester plusieurs fibres avant de

trouver celle qui est adaptée aux

conditions de manipulation et de

stockage des bouteiltes, qui reste

cotlée malgré l'humidité, qui ne se

déforme pas...

« Le SGV a la dimension suffisante

pour encourager des industriels à

investir et à produire en volume, et

nous avons d'ores et déjà commandé

suffisamment de bobines de papier

Iim

I | r~

pour être en mesure de fabriquer

500000 coiffes. L'utilisation de

coiffes papier peut tout à fait

s'inscrire dans une démarche

environnementale. Non seulement

le papier est issu de forêts suédoises

gérées durablement, mais la colle

utilisée sera 100%recyclable. II sera

même possible pour les marques de

faire fabriquer la coiffe, l'étiquette et

le coffret avec le même papier. »

Cette coiffe pourra s'apposer sans

modification technique de la chaîne

de conditionnement. Le SGV lancera

une offre avec cinq couleurs Inoir,

blanc, kraft, argent et doré] et pour

tout type de format de bouteilte.

Des créations seront possibles, y

compris pour des coiffes présentant

des reliefs, du marquage à chaud

et, surtout, avec l'avantage de

pouvoir bénéficier des atouts de

l'impression numérique. Côté

tarif, les prix seront à peu près

équivalents à ceux des coiffes haut

de gamme en étain. ■ N.C.

232569 VIGNERONS - CISION 2345514600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


À la une

ASSEMBLEE DE L'AVC 2022

L'assemblée de l'Association Viticole Champenoise aura lieu le jeudi 8 décembre 2022 à

9h30 au Millésium d’Épernay. Le bilan des activités techniques du Comité Champagne sera

suivi d’une conférence de Jean-Marc Jancovici intitulée "Défi énergétique et climatique :

2002, 2022 et au-delà…".

L'assemblée de l'AVC est ouverte à tous les ressortissants du Comité Champagne sans

réservation.


Le Nutri-Score obtient le soutien de la

Conférence nationale de santé

La Conférence nationale de santé (CNS) vient d’adopter

un avis en faveur de la généralisation du Nutri-Score au

niveau européen.

Publié le 30 novembre 2022 - Par Anne-Sophie Le Bras

https://www.reussir.fr/

Selon une enquête de l'UFC Que choisir, les produits dits du terroir ne sont pas pénalisés par

le Nutri-Score.

Dans un avis adopté le 29 novembre, la commission permanente de la Conférence nationale

de santé (CNS) apporte son soutien pour généraliser le Nutri-Score au niveau de l’Union

européenne.

La CNS appelle ainsi la Commission européenne et le Parlement européen « à protéger la

santé des habitantes et habitants de l’Union européenne, des générations présentes et futures, à

adopter dans les délais prévus (2022) un étiquetage nutritionnel obligatoire à l’échelle de

l’Europe ».

Elle déplore « la mobilisation de plusieurs grandes entreprises agroalimentaires pour à la fois

décrédibiliser le Nutri-Score et pour empêcher ou retarder son adoption au niveau européen »

et compare ces « mêmes logiques de manipulation » avec celles « observées dans d’autres

champs de la consommation, tel que le tabac ».

L’instance estime que le Nutri-Score a apporté les preuves scientifiques de son efficacité,

après une expérimentation menée depuis 2016, à laquelle elle apporte son soutien dès le

début.

« A ce jour, seul le Nutri-Score a fait l’objet de plusieurs démarches d’évaluation reprises

dans des publications scientifiques, témoignant de son impact positif sur l’information des

personnes et sur les changements de comportements alimentaires », écrit la CNS dans son

avis.


Règles d’étiquetage

Après les vins sans sulfites, les vins sans

additifs ?

Avec la nouvelle réglementation sur l’étiquetage dématérialisé des ingrédients du vin, la

duction des intrants œnologiques devient un sujet prioritaire, avec l’enjeu de pratiques

alternatives posant des enjeux de pilotage, de surcoûts et d’impact environnemental.

Par Alexandre Abellan Le 30 novembre 2022 Vitisphère.com

Salle comble ce 30 novembre à Bordeaux pour la conférence sur l'étiquetage des ingrédients

du vin. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)

C’est une relation de cause à effet évidente pour Frédéric Charrier, ingénieur et œnologue

pour l’Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV) : « à partir de 2005 et la mention

obligatoire des sulfites, les étiquettes sans SO2 apparaissent. Avec la mention des allergènes,

il y a la chute de la caséine… Les itinéraires techniques vont évoluer » avec l’obligation

d’indiquer les ingrédients des vins après le 8 décembre 2023. Une obligation réglementaire de

plus en plus proche, suscitant un vif intérêt dans la filière, comme en témoigne une conférence

du salon Vinitech, ce 30 novembre à Bordeaux.

Il faut dire que la dernière modification des règles de l’étiquetage remonte à novembre 2005

(pour les allergènes : sulfites, lait, œufs…) rappelle Pierre Genest, le délégué général adjoint

de l’Union des Maisons de Vin (UMVIN), pointant un changement d’approche difficile à

appréhender pour les négociants. Qui doivent « passer d’une traçabilité ciblée et par

catégorie à une traçabilité systématique, spécifique et exhaustive », ce qui les pousse à

« rationnaliser les pratiques œnologiques : adapter, voire limiter l’usage d’additifs,

réorienter vers des pratiques physiques » esquisse Pierre Genest.

Supprimer les additifs


Techniquement, il est possible de supprimer les additifs dans le vin pour s’affranchir des

obligations en matière d’étiquetage indique Frédéric Charrier, qui pointe la nécessité de

concevoir un itinéraire d’élaboration adapté (selon le type et le site de production, ainsi que le

coût et l’empreinte environnementale). L’œnologue liste ainsi des alternatives biologiques,

comme des levures pour acidifier (Lachancea thermotolerans) ou assurer une bioprotection

(non-Saccharomyces), les traitements physiques, par exemple pour acidification (par

électrodialyse à membrane bipolaire et résine échangeuses d’ions) ou stabilisation tartrique

(par électrodialyse ou traitement par le froid) ou stabilisation microbiologique (microfiltration

tangentielle, flash-pasteurisation, filtration frontale, UV-C…).

À chaque fois, ces techniques alternatives présentent intérêt et efficacité, mais avec des

limites venant d’effets collatéraux (pilotage imprécis pour les levures d’acidification,

consommation d’énergie et/ou d’eau pour les traitements physiques…). Car « les additifs

œnologiques allient l’efficacité technologique, la simplicité d’utilisation, le faible impact

environnemental à l’emploi, un coût modeste… » souligne Frédéric Charrier, pour qui « le

contexte réglementaire et les attentes des consommateurs constituent une opportunité pour

s’interroger sur les itinéraires de production des vins ». Mettant à part les sulfites,

l’œnologue estime que « des alternatives aux additifs existent : les processus d’élaboration

des vins vont évoluer », avec l’évocation de combinaisons innovantes de procédés

technologiques, d’itinéraires retournant à l’essentiel…

23 additifs autorisés

Une seule certitude actuellement : via un QR Code, les bouteilles de vin produites après le 8

décembre 2023 devront lister en ligne leurs ingrédients. Soit les additifs « utilisés dans la

fabrication ou la préparation d’une denrée alimentaire et encore présent dans le produit fini,

éventuellement sous une forme modifiée. Les résidus ne sont pas considérés comme des

ingrédients » définit Ignacio Sánchez Recarte le secrétaire général du Comité Européen des

Entreprises Vins (CEEV). Si des éléments sont encore à préciser (voir encadré), le périmètre

des ingrédients œnologiques est déjà bien délimité. Parmi les 99 substances décrites dans le

code international des pratiques œnologiques, 23 sont autorisés en tant qu’additif* pour

l’élaboration des vins indique Stéphane La Guerche, le directeur général de l’association des

fournisseurs de produits œnologiques Oenoppia.

Alors que la gestion des ingrédients préoccupe la filière, « je ne veux pas inquiéter, mais

après l’étiquette nutritionnelle, on aura demain l’affichage environnemental » prévient

Frédéric Charrier.

* : Il s’agit pour les conservateurs de l’acide L-ascorbique, du dioxyde de soufre, du bisulfite

de potassium, du métabisulfite de potassium, du sorbate de potassium, de lysozyme, de

diméthyldicarbonate (DMDC). Pour les régulateurs d’acidité on trouve l’acide citrique,

l’acide malique (D,L- et L-), l’acide lactique, l’acide tartrique (L(+)-) et le sulfate de calcium

(pour les vins de liqueur). Pour les stabilisants sont utilisables la gomme arabique, l’acide

métatartique, les mannoprotéines de levure, la carboxyméthylcellulose, le polyaspartate de

potassium et l’acide fumarique. Pour les gaz d’emballage sont notés l’argon, l’azote et le

dioxyde de carbone. Deux autres additifs sont listés : la résine de pin d’Alep (vin grec retsina

uniquement) et caramel (vins spéciaux uniquement).


De nouvelles règles

Ignacio Sánchez Recarte indique un projet avancé de règles spécifiques poussées par la filière

vin pour ses listes d’ingrédients : indiquer le raisin comme la référence à la matière première

(même quand le fabricant a utilisé des moûts), indiquer Moût Concentré à la place de MCR

(Moût Concentré Rectifié), préciser les substances allergéniques (pour les sulfites, les œufs, le

lait…), indiquer « peut contenir » pour les correcteurs d’acidité et stabilisants (avec la liste),

substituer la mention « mise en bouteille sous atmosphère protectrice » au lieu des noms de

gaz (argon, azote, gaz carbonique…), ne pas indiquer les constituants des liqueurs de tirage et

d’expédition (pour préserver « le secret de fabrication »).


Informations presse pour diffusion dans vos médias

«CHAMPAGNE DE VIGNERONS» ET «LE 19» SE PARENT DE

LEURS PLUS BEAUX HABITS DE LUMIERE

Communiqué Médias

Épernay, le mercredi 30 novembre 2022

L’événement des «Habits de Lumière», rayonnera encore cette année à Epernay, les 9, 10 et 11 décembre 2022.

«Champagne de Vignerons» et la boutique «Le 19» participeront à ces soirées festives, mettant à l’honneur les

vignerons et coopératives de la Champagne. Les cours du 17 et du 19 avenue de Champagne seront transformées

en grands espaces conviviaux : bars à champagne, stands de restauration, ambiance musicale et photocall.

Le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne ouvrira les portes du 17 et du 19 avenue de Champagne

pour mettre en lumière les vignerons et coopératives ainsi que leurs cuvées emblématiques.

Deux espaces seront proposés au grand public :

- Cour d’honneur du SGV Champagne - 17, avenue de Champagne

- Présence de 4 vignerons le vendredi 9 décembre

- Présence de 4 vignerons le samedi 10 décembre

- Restauration sur place

- Animation musicale avec DJ

- Photocall

- Flûte collector

- Boutique «Le 19» - 19, avenue de Champagne

- Présence de 2 vignerons le vendredi 9 décembre

- Présence de 2 vignerons le samedi 10 décembre

- Restauration sur place : ostréiculteur

- Ambiance musicale avec un groupe de musique

- Flûte collector

«Le 19» fête sa deuxième année dans la famille des «Habits de Lumière» ! La Champagne, animée par ses quatre

belles régions, est mise en valeur à travers 100 cuvées de vignerons et coopératives. La boutique sera ouverte

les trois jours pour présenter son espace immersif aux friands de diversité.

Infos

Complémentaires

* Cour d’honneur du SGV Champagne - 17, avenue de Champagne :

vendredi 9 décembre : 18h00-00h00

samedi 10 décembre : 18h00-00h00

* Boutique «Le 19» - 19 avenue de Champagne :

vendredi 9 décembre : 18h00-00h00

samedi 10 décembre : 18h00-00h00

dimanche 11 décembre : 11h30-15h30 / 17h30-19h30

Vignerons présents :

Vendredi 9 dec.

Samedi 10 dec.

- CHAMPAGNE GUYOT GUILLAUME - CHAMPAGNE DANIEL COLLOT

- CHAMPAGNE JAMES GEOFFROY - CHAMPAGNE DE BARFONTARC

- DOMAINE JULIEN CHOPIN - CHAMPAGNE DOMINIQUE LEGRAS & FILS

- CHAMPAGNE VIGNIER LEBRUN - CHAMPAGNE M. BRUGNON

Vignerons présents :

Vendredi 9 dec.

- CHAMPAGNE BENOIT GAULLET

- CHAMPAGNE LALLEMENT-PELLETIER

Samedi 10 dec.

- CHAMPAGNE MARCEL MOINEAUX

- CHAMPAGNE VICTOR CHARLOT

Contact presse : Keridwenn Vilmart

03 26 59 85 11

kvilmart@sgv-champagne.fr

www.sgv-champagne.fr

17 avenue de Champagne - CS 90176 • 51205 Epernay Cedex • Tél. 03 26 59 55 00 • Fax. 03 26 54 97 27

69 Grande Rue de la Résistance • 10110 Bar-sur-Seine • Tél. 03 25 29 85 80 • Fax. 03 25 29 77 81

1 avenue de l’Europe • 02400 Château-Thierry • Tél. 03 65 81 03 70


Des échanges lumineux et d’exception à

Epernay

Publié le 1 décembre 2022 par Jean-Baptiste Labelle La Marne Agricole

Du 9 au 11 décembre, Epernay et son avenue de Champagne vont de nouveau arborer

leurs plus beaux Habits de lumière. Attraction phare à l’approche des fêtes de fin

d’année, cet événement va proposer son lot d’émerveillements.

Les Habits de lumière font leurs retours avenue de Champagne à Epernay. Crédit : Habits de

lumière

Les Habits de lumière seront, cette année comme jamais, le rendez-vous incontournable de la

fin de l’année, avec pour les Sparnaciens et Sparnaciennes le plaisir de retrouver leur ville, et

pour les visiteurs, celui d’en découvrir les facettes. Le rendez-vous est pris pour cette 22e


édition. S’émerveiller et découvrir ou redécouvrir Epernay et son avenue de Champagne, les

Habits de lumière sont un moment phare de l’année sparnacienne. À la veille des Fêtes de fin

d’année, la ville d’Épernay, en partenariat avec le Comité de l’avenue de Champagne,

propose ainsi trois jours de festivités autour de l’art de vivre à la champenoise.

Plus de 50 000 spectateurs

Entre élégance et joie de vivre, les Habits de lumière rassemblent chaque année plus de 50

000 épicurieux, impatients de célébrer le patrimoine gastronomique dans un décor unique le

temps d’une fête à ciel ouvert. Pendant trois jours, les visiteurs sont invités à découvrir des

animations inédites et gratuites articulées autour de plusieurs temps forts : les soirées festives

du vendredi et samedi sur la célèbre avenue de Champagne, les Habits de Saveurs dédiés à la

gastronomie champenoise le samedi et enfin la Parade automobile le dimanche. À l’occasion

de ce week-end festif, les grandes Maisons de Champagne et Vignerons présents sur l’avenue

ouvriront aussi leurs portes aux fins gourmets.

Soirées festives

Le vendredi et samedi soir de 19h30 à 0h, au cours de leur balade, les visiteurs pourront

participer aux deux soirées festives et profiter des spectacles donnés par de célèbres noms des

arts de la rue. Une ambiance unique et enchanteresse partagée avec des compagnies comme

Cie Sans Compagnie Fixe, Groupe LAPS, LNLO, la Brigade de Javotte… À la tombée de la

nuit, tout le monde se retrouvera devant l’Hôtel de Ville. Proposé par les artistes de Graphics

eMotion, ce spectacle de sons et lumières transporte les spectateurs dans une expérience

scénographique unique. En alliant techniques d’animation et traitements de la lumière de haut

niveau avec une composition sonore immersive sur mesure, les spectateurs seront plongés

dans les moments clefs de l’histoire de la mairie, faisant appel au rêve et à l’imaginaire. Autre

moment incontournable des Habits de Lumière, les visiteurs pourront assister à un feu

d’artifice pendant les soirées du vendredi et du samedi. Ces deux spectacles pyrotechniques,

tirés depuis les vignes Mercier, seront à admirer depuis la célèbre avenue de Champagne. Un

moment qui ravira les yeux des petits comme des grands.

Parade automobile

Pour conclure ce week-end festif, les visiteurs seront attendus le dimanche 11 décembre en

matinée pour la Parade automobile. Plus de 450 véhicules d’exception, historiques ou

légendaires, circuleront dans Épernay sous les yeux des visiteurs. Les collectionneurs, venus

de France et de l’étranger, défileront au volant de marques emblématiques telles que Austin

Healey, BMW, Cadillac, Jaguar… Dès 8h30 les visiteurs pourront admirer les automobiles et

leurs équipages, rassemblés au Parc des

Loisirs Roger-Menu, en plein cœur de la ville. Le défilé débutera quant à lui à 11h dans les

rues d’Epernay. Partage et convivialité seront les mots d’ordre de ce grand

défilé. Considéré comme l’un des plus grands rassemblements automobiles du Nord-Est, ce

rendez-vous sera à ne pas manquer !


Tout savoir sur les festivités de Noël à Reims

et Épernay

Noël approche ! En attendant le jour J, de part et d’autre de la montagne de Reims, on se

prépare à vivre un mois de féerie et de festivités, dont le coup d’envoi sera vraiment lancé ce

jeudi avec l’ouverture du marché de Noël dans la cité des sacres.

L’heure est aux derniers préparatifs sur les Hautes promenades à Reims. Le marché de Noël

ouvrira ses portes ce jeudi 1er décembre. - Stéphanie Jayet

Par Marion Dardard, Isabel Da Silva

L’Union le 27 novembre 2022

1 Pour faire des emplettes

Grande nouveauté ! Après la place d’Erlon, que les chalets avaient dû quitter en 2016 pour

des raisons de sécurité, puis le parvis de la cathédrale, souvent saturé lors des week-ends de

forte affluence, le marché de Noël de Reims investit cette année les Hautes promenades du

1er au 30 décembre.

Si la Ville et les Vitrines de Reims ont fait le choix de tout regrouper – marché et Royaume

des enfants – sur la partie haute des Promenades, entre le square Colbert et la Porte de Mars,

c’est pour permettre « d’accueillir l’ensemble du village de Noël dans un espace plus

important, plus aéré et plus propice à la déambulation », explique la municipalité. « L’accès

au marché sera plus simple pour tous, beaucoup plus de visiteurs pourront s’y rendre, tout en

respectant les jauges de sécurité. Le choix de ce nouvel emplacement répond à de nombreuses

attentes : se rapprocher des commerçants du centre-ville, offrir un accès plus rapide et plus

sûr aux visiteurs (plusieurs parkings à proximité) ».

Dès jeudi, les 150 chalets ouvriront leur auvent et accueilleront les premiers visiteurs en quête

de cadeaux originaux. Une multitude de produits gastronomiques, artisanaux et festifs venus

de 9 pays et de 9 régions françaises différents les attend, et leur permettra de découvrir des

traditions de Noël hors de notre territoire.


À noter, la présence de la boutique rémoise dans le chalet de la Ville de Reims, avec de

nouveaux produits estampillés #jesuisrémois.

Marché de Noël de Reims, du 1er au 30 décembre, sur les Hautes promenades (entre la gare et

la place d’Erlon). Ouvert le lundi de 14 à 20 heures (de 10 h 30 à 20 heures les 19 et 26

décembre – vacances scolaires), le mardi, mercredi, jeudi de 10 h 30 à 20 heures, le vendredi

de 10 h 30 à 21 heures, le samedi de 10 à 21 heures (de 10 h 30 à 18 heures le 24 décembre) et

le dimanche de 10 à 20 heures. Fermé le dimanche 25 décembre. Informations et programme :

www.reims.fr

2 Pour faire plaisir aux enfants

Cette parenthèse féerique se poursuivra au Royaume des enfants, lui aussi installé sur les

Hautes promenades cette année. Au programme, cette fois encore, plusieurs animations

gratuites pour les bambins : bulles transparentes, père Noël dans son igloo et petit train.

Ouverture lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 14 à 19 heures ; samedi, dimanche et

vacances scolaires de 11 heures à 12 h 30 et de 14 à 19 heures (fermeture à 17 heures le 24

décembre, fermé le 25).

3 Pour se prendre pour la reine ou le roi de la glisse

La patinoire de plein air sera de retour à partir du vendredi 2 décembre à Épernay. C’est

l’animation dont les organisateurs – Les Vitrines d’Épernay et la Ville – n’ont pu se passer

malgré le coût de l’énergie qui explose.

La patinoire de plein air sera de retour à partir du 2 décembre à Épernay, place Hugues-

Plomb. Près de 450m2 de glace naturelle pour apprendre à glisser avec élégance comme

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. - Archives Bernard Sivade


La patinoire, d’une superficie de 450 m2 de glace naturelle est en cours d’installation sur la

place Hugues-Plomb autour de la fontaine. Un espace spécial enfants est prévu pour accueillir

les plus jeunes en toute sécurité. Elle sera ouverte tous les jours d’école de 17 heures à

19 h 30 et les jours sans école de 14 heures à 19 h 30.

4 Pour prendre de la hauteur

Incontournable des fêtes de fin d’année, la grande roue, avec ses 36 cabines fermées,

chauffées et sonorisées, propose une halte féerique au niveau de la place d’Erlon à Reims.

La

grande roue permet déjà de prendre de la hauteur depuis le 19 novembre. Elle restera en place

jusqu’au 8 janvier. - M.D.

Ses 55 mètres de haut offrent, de jour, une vue imprenable sur la ville et le vignoble tout

proche. La nuit, ce sont les lumières de la cité des sacres et les illuminations qui enchantent

petits et grands. Elle est ouverte jusqu’au 8 janvier, de 10 à 22 heures, tous les jours. Tarifs :

enfant 6 € – adulte 8 €.

Devenez acteur des Habits de lumière

Pour la 22e édition des Habits de lumière, du 9 au 11 décembre, les visiteurs sont invités à

devenir acteurs et plus simplement observateurs de la manifestation. La parade des

compagnies lumineuses laisse place à des festivités fixes disséminées sur la prestigieuse

avenue de Champagne. L’hôtel de ville sera toujours la toile de fond du vidéo-mapping qui

retracera la vie de la bâtisse de sa création à nos jours. Il est d’ailleurs proposé aux

Sparnaciens (jusqu’au 2 décembre) de transmettre leur photo pour être intégrés au dispositif.

Autre expérience, un mur d’activités avec différents jeux lumineux (arbre à chants ou encore


puissance 4) au niveau du lycée Stéphane-Hessel. Pour les amateurs de danse, le Silent Disco

est reconduit dans la cour Pol Roger, le nombre de casques permettant d’écouter différents DJ

sets a été triplé pour pouvoir répondre au succès de la précédente édition. Le jardin du musée

du vin de champagne ou encore la place de Champagne accueilleront des installations

lumineuses. Trois compagnies artistiques, La brigade Chavotte, Cie Elixir, Sans compagnie

fixe, seront chargées d’animer la rue en trois points distincts. Il ne faut pas oublier l’un des

points d’orgue des soirées, le feu d’artifice tiré à 21 heures. À noter aussi que les festivités ne

débuteront cette année qu’à partir de 19 h 30, après le pic de consommation du soir.

Côté maison de champagne, Ils sont quinze membres du comité de l’avenue à ouvrir leurs

portes avec visites de caves et dégustations de leurs cuvés. Tous les détails sur

https ://habitsdelumiere.epernay.fr/

Cette année, le mapping de l’hôtel de ville aura pour thème l’histoire de la bâtisse. - Archives

5 Pour se croire aux sports d’hiver

Du 2 décembre au 2 janvier, sortez vos tenues de sports d’hiver, la capitale du champagne est

rebaptisée Eper’Neige. L’association Les Vitrines d’Épernay transforme le centre-ville en

station de ski. La première du genre en Champagne qui sera inaugurée le 2 décembre à

18 h 30. Au programme : ski de fond, raquettes, luge et escalade. Ces activités hivernales

seront réunies place Bernard-Stasi. Tout d’abord, la piste du trappeur longue de 100 mètres

permettra aux petits comme aux grands de s’initier à la joie de la glisse ; les plus prudents

pourront tester la rando avec raquettes. Ensuite, sont proposés trois pistes de luge de 8 mètres

ou encore un mur de glace de 8 mètres également. Et après l’effort, Les Vitrines d’Épernay

proposent le réconfort avec une soirée tartiflette géante le 2 décembre à 19 heures.


6 Pour en prendre plein les yeux

Afin d’insuffler un véritable esprit de fête et répandre un peu de bonheur dans les rues de

Reims, la municipalité a mis le paquet côté décorations et autres illuminations de Noël. Les

visiteurs vont en prendre plein les yeux grâce au parcours lumineux original et artistique

constitué de structures modernes qui subliment par endroits certains monuments. Venez les

découvrir dès la nuit tombée ! On vous conseille la place Royale avec ses huit

« lampounettes » et la place du Forum, où quatre pissenlits géants devraient vous surprendre.

La place Simone-Veil, elle aussi, prendra des couleurs. Passez-y avant de rejoindre

l’esplanade de la Porte de Mars pour admirer deux echinodermus de 11 m, au feuillage

scintillant. Les Basses promenades ne seront pas en reste en abritant cinq « lampounettes »

ainsi que cinq « lampes de poche » XXL. Ne manquez pas les 10 pivoines géantes plantées au

jardin Henri-Deneux, ni, toujours au pied de la cathédrale, le square Jeanne-d’Arc, illuminé

sur le thème de la forêt féerique. On y trouvera aussi la crèche. Ces installations inédites sont

recensées sur une carte disponible à l’accueil de l’hôtel de ville et des mairies annexes.

Les autres points

Regalia à la cathédrale

Sur la façade de la cathédrale, Regalia, le spectacle multimédia empreint d’émotions et de

ferveur, revient pour les fêtes, avec l’histoire des rois de France. Il sera projeté à 20 heures,

vendredi 2 et samedi 3 ; vendredi 9 et samedi 10 ; vendredi 16 et samedi 17 ; vendredi 23 (pas

de représentation le 24) ; vendredi 30 et samedi 31 décembre.

Foire de Noël et des rois

La Foire de Noël et des rois, avec ses dizaines d’attractions, est de retour chaussée Bocquaine

à Reims, face au parc Léo-Lagrange, du samedi 10 décembre au dimanche 8 janvier (horaires

sur

www.reims.fr). Ne manquez pas les feux d’artifice tirés les samedis 10 décembre et 7 janvier

à 21 heures ; ni le père Noël qui sera en visite le dimanche 18 et le mercredi 21 décembre.

Marché gourmand devant la gare

Sur le parvis de la gare Reims Centre, le « Marché gourmand » proposé par la SNCF, avec ses

10 chalets, valorisera les producteurs locaux. Idéal pour préparer vos festivités de fin d’année.

Rendez-vous du 10 au 18 décembre, de 11 à 22 heures.

Journée gourmande à Épernay

En parallèle des festivités nocturnes avenue de Champagne, les Habits de saveurs s’installent

près de la Halle Saint-Thibault le samedi 10 décembre de 9 heures à 12 h 30 pour des

dégustations de plats réalisés en direct par des chefs étoilés. Des recettes originales

accompagnées d’une cuvée de champagne des maisons partenaires. L’après-midi, place au

concours des « P’tits pâtissiers » de 16 à 18 heures. Enfin, dans les salons de l’hôtel de ville,

Franck Wolfert animera des ateliers accord mets et vins (sur réservation à l’office de tourisme

Épernay Champagne).


Vrombissante parade automobile

Le dimanche 11 décembre, les vieilles et belles carrosseries se réunissent à Épernay pour la

traditionnelle parade automobile pour clore les festivités des Habits de lumière. Modèles

d’époque, de prestige ou encore légendaires, chaque année, plusieurs centaines véhicules

s’offrent au regard du public. Attention, en raison des travaux sur le Jard, le rassemblement et

l’exposition des belles rutilantes auront lieu sur le parking arrière du Hall des sports Pierre-

Gaspard à partir de 8 h 30 et départ du défilé à 11 heures.


Jean Sulpice remporte la dixième édition du

Prix Collet du livre de chef à Aÿ-

Champagne

L’Union Publié: 30 novembre 2022

Pour la dixième édition du Prix Collet, la direction de la coopérative générale des vignerons

(Cogevi) a souhaité rendre hommage à son terroir et ses racines art-déco en organisant la

remise des prix depuis Aÿ-Champagne, au sein de la Villa Collet.

Pour l’occasion, sept lauréats étaient conviés mardi 29 novembre pour recevoir cette

distinction qui récompense le travail de chefs faisant l’actualité avec un ouvrage culinaire, et à

la démarche innovante.

« Depuis 2013, le prix Collet met en valeur les liens qui existent entre le champagne et les

chefs, où la matière première est travaillée selon un savoir-faire précis, avec une idée

constante d’excellence, et un style propre à chacun », souligne Emmanuel Littière, directeur

de la Cogevi.

Ainsi, étaient en lice cette année : Glenn Viell pour Dans la tête de Glenn Viel, Jean Sulpice

pour Cake, Kei Kobayashi pour Kei III, Régis Marcon pour Fruits, Sébastien Bras pour Le

goût de l’Aubrac, Anthony Denon pour Il en reste ! et Alan Geaam pour Mon Liban.

« Cette année, l’édition se caractérise par l’originalité des ouvrages proposés, avec des

projets qui testent les limites du livre de chef », salue le journaliste gastronomique Nicolas

Chatenier, directeur de l'agence Peaceful, organisatrice du Prix Collet.


Après délibération du jury, c’est finalement le chef Jean Sulpice qui a été récompensé cette

année pour son livre Cake. Le chef étoilé y revisite le cake avec 50 recettes salées et sucrées

toutes plus étonnantes les unes que les autres.

« Avec cet ouvrage, j’ai voulu sortir la recette du cake de son moule, car pour moi, c’est plus

qu’un gâteau, remarque le chef étoilé installé sur les berges du lac d’Annecy. C’est un amusebouche,

une entrée, un plat, un dessert, que l’on peut déguster à tout moment de la journée.

Un produit simple qui nous rassemble. »

« Surtout, ce livre n’est pas le travail d’un seul homme, mais de multiples personnalités de

talent se retrouvant autour d’une passion commune », conclut Jean Sulpice, saluant toute

l’équipe ayant travaillé à Cake.


La marque Vitipep's évolue et intègre le

traitement à l'eau chaude

Le 22/11/2022 https://extranet.comitechampagne.fr/

Afin de lutter plus efficacement contre la flavescence dorée, la marque de plants certifiés 100

% français a décidé d'intégrer le traitement à l'eau chaude dans son cahier des charges.

La flavescence dorée ne cesse de progresser menaçant l'ensemble des vignobles français.

Pour y faire face, de nouvelles dispositions réglementaires s'appliquent renforçant le recours

au traitement à l'eau chaude (TEC) des bois et des plants.

Cependant, à ce jour, il n'existe aucune mention spécifique sur le passeport phytosanitaire

(étiquette de certification) qui permette au viticulteur de savoir si le plant qu'il achète a été

traité à l'eau chaude et à quel moment (avant greffage ou sur plant fini). Plus problématique

encore … il y a très peu de visibilité sur les conditions d'exécution du TEC à l'étranger.

C'est pourquoi, le conseil d'administration de Vitipep's a décidé à l'unanimité, de rajouter un

volet traitement à l'eau chaude au cahier des charges de Vitipep's.

Objectifs :

• Garantir la bonne exécution du traitement à l'eau chaude selon le cahier des charges

français ;

• Valoriser la qualité sanitaire des plants de vigne français.

Concrètement, cela va se traduire par une identification physique :

Ainsi, une nouvelle étiquette violette spécifique TEC Vitipep's sera apposée sur tout le

matériel Vitipep's traité à l'eau chaude respectant un des cas de figure suivants :

• Bois de greffon ou de porte-greffe traité à l'eau chaude ;


• Plant Vitipep's fait avec des greffons et des porte-greffes traités à l'eau chaude avant

greffage ;


• Plant de vigne Vitipep's traité à l'eau chaude après greffage.

Ces nouvelles étiquettes seront disponibles sur le matériel Vitipep's dès la campagne 2022-

2023.


Sécheresse : plus aucune restriction d’usage

de l’eau dans la Marne

Les restrictions d’usage de l’eau prises cet été en raison de l’épisode de sécheresse sont

désormais levées dans la Marne.

L’irrigation des cultures, comme des espaces verts, n’est plus limitée dans la Marne depuis le

15 novembre. - Rémi Wafflart

Publié: 30 novembre 2022 L’Union

La sécheresse est officiellement terminée. Le dernier arrêté limitant les usages de l’eau dans

les communes marnaises, pris le 27 octobre dernier, a pris fin le 15 novembre et « n’a pas été

reconduit », prévient ce mercredi la préfecture de la Marne. De fait, plus aucune restriction

d’usage de l’eau n’impacte le territoire marnais.

Bonne nouvelle, après des mois de déficit pluviométrique : « Les précipitations des mois de

septembre et d’octobre sont désormais excédentaires » et « la sévérité des étiages (la baisse

périodique des cours d’eau, NDLR) évolue favorablement sur la plupart des bassins

hydrologiques et hydrogéologiques », dévoile la préfecture. De fait, « les principaux usages

saisonniers consommateurs d’eau (irrigation des cultures, arrosage des espaces verts et

remplissage des piscines privées…) n’ont plus d’impact sur la ressource en eau en cette

période ».

Néanmoins, le préfet de la Marne « appelle chacun à faire preuve de civisme et rappelle à

chaque usager la nécessité de ne pas gaspiller l’eau, en évitant les usages non

indispensables » et appelle également « les propriétaires d’étangs à faire preuve de vigilance

lors des opérations de vidanges ».

Pour rappel, très tôt cet été, plusieurs arrêtés avaient été pris pour limiter l’usage de l’eau dans

la Marne, l’Aisne et les Ardennes, en raison d’un épisode de sécheresse exceptionnel.


2022, année la plus chaude jamais mesurée

en France

Le 01/12/2022 / L’Union

Ces chaleurs hors norme ont été accompagnées de nombreux feux de forêts notamment en

Gironde.

L’année 2022 est d’ores et déjà « la plus chaude » jamais mesurée en France depuis le début

des relevés en 1900, a annoncé hier Météo-France, qui estime qu’elle est le « symptôme du

changement climatique en France ». Selon les différentes hypothèses pour décembre, la

température annuelle de l’ensemble de l’année 2022 sera comprise entre 14,2 degrés Celsius

(mois de décembre froid) et 14,6 degrés (décembre chaud).

Loin devant le précédent record de 2020 avec 14,07 degrés. L’année a été marquée par

plusieurs épisodes de chaleur : trois vagues cet été (15 au 19 juin, 12 au 25 juillet et 31 juillet

au 13 août), soit un record de 33 jours, et deux hors saison (en mai et fin octobre). « Tous les

mois de l’année ont été plus chauds que la normale, à l’exception des mois de janvier et

d’avril », souligne Météo-France dans une note. Ces chaleurs hors normes ont été

accompagnées de nombreux événements extrêmes, comme une « sécheresse historique », des

feux de forêts notamment en Gironde et dans des régions habituellement peu ou pas sujettes à

ce type de phénomènes comme la Bretagne, des canicules océaniques en Méditerranée et des

orages violents comme celui en Corse le 18 août qui avait provoqué cinq morts. La

pluviométrie annuelle devrait présenter en moyenne un déficit de 15 à 25 % par rapport à la

normale, avec deux mois records en mai (déficit de 60 %) et juillet (-85 %), qui sont les plus

secs depuis le début des mesures en 1959. L’année la plus sèche en France reste 1989, avec un

déficit de 25 %.

Selon Météo-France, les fortes chaleurs sont devenues plus fréquentes ces dernières années :

huit des dix années les plus chaudes depuis le début du XX e siècle sont postérieures à 2010.


Conjoncture / L’Union du 01 12 2022

La consommation fléchit face à l’inflation

Les biens alimentaires connaissent actuellement une inflation à deux chiffres.

La consommation des ménages a baissé de 2,8 % en octobre, un recul sans précédent depuis

plus d’un an et demi, notamment en raison de l’inflation qui freine le pouvoir d’achat.

La consommation des ménages en France, traditionnel moteur de la croissance, a connu en

octobre sa plus forte chute depuis le confinement du printemps 2021, notamment en raison de

l’inflation qui freine le pouvoir d’achat.

Le recul de 2,8 % sur un mois de la consommation en biens – sans les services –, rapporté hier

par l’Insee a été accentué par une baisse de 7,9 % des dépenses d’énergie, due en grande

partie au climat exceptionnellement doux dont a bénéficié l’Hexagone en octobre, ainsi qu’à

une baisse des prix des carburants à la pompe, qui étaient le mois dernier subventionnés à

hauteur de 30 centimes le litre par le gouvernement.

La période actuelle n’est pas considérée comme le moment de faire de grands achats

Charlotte de Montpellier, économiste de la banque ING

Mais le fléchissement de la consommation provient aussi d’un recul de 1,7 % des achats de

biens fabriqués et de la consommation alimentaire, qui diminue de 1,4 %, explique l’Institut

national de la Statistique. « Ça montre que globalement la situation économique n’est pas des

plus favorables. C’est à mettre en lien avec la forte dégradation de la confiance des

consommateurs », déclare Charlotte de Montpellier, économiste de la banque ING. « La

période actuelle n’est pas considérée comme le moment de faire de grands achats », expliquet-elle.

Les achats de biens durables, qui représentent des dépenses importantes et représentent une

sous-catégorie des biens fabriqués, se replient aussi de 1,7 %, en raison du « recul des

dépenses en biens d’équipement, notamment en téléphones, et, dans une moindre mesure,

d’une nette diminution des achats de véhicules neufs », détaille le communiqué de l’Insee, qui

fait aussi état d’une diminution de 4,1 % des dépenses en habillement-textile, après une

hausse de 5,1 % en septembre. En septembre justement, la consommation des ménages avait

encore augmenté de 1,3 %, selon un chiffre révisé à la hausse de 0,1 point de pourcentage.

Les dépenses énergétiques étaient alors en hausse tout comme la dépense de biens fabriqués,

alors que celle de biens alimentaires (qui connaissent actuellement une inflation à deux

chiffres) baissait pour le cinquième mois consécutif.

Sur un an, par rapport à octobre 2021, la consommation des ménages se replie de 5,9 %,

tandis que la hausse des prix à la consommation s’est élevée à 6,2 % sur la même période,

selon l’Institut.

Contexte de ralentissement de la croissance

Toujours sur un an, les dépenses d’énergie et de produits raffinés (carburants) baissent de 11,5

% et celles de produits alimentaires de 7,5 %, tandis que la consommation de biens fabriqués

baisse de 1,9 %, et celle de biens durables de 2,7 %. Ce recul de la consommation des


ménages survient dans un contexte de ralentissement de la croissance, dont il est la principale

composante.

Ce ralentissement frappe l’ensemble des principales économies de la planète, sur fond de lutte

contre une inflation qui s’est emballée, la France étant parvenue jusqu’à présent à limiter plus

que ses voisins européens la hausse des prix pour les consommateurs grâce à des aides

étatiques.


Presse écrite FRA

MA(G)VILLE.FR BOURG

EN BRESSE

Famille du média : Médias régionaux

(hors PQR)

Périodicité : Mensuelle

Audience : 99933

Sujet du média : Lifestyle

Edition : Fetes 2022 P.78-81

Journalistes : -

Nombre de mots : 1066

p. 1/4

(papÎlles

û

SÉLECTION

*n *

CHAMPAGNE

d;'une entrée froide aux saveurs

marines à un plat carné en passant

des fruits de mer ou des légumes,

par

le Champagne recèle bien des possibilités

d'accords pertinents et gourmands

à mettre au service de l'instant.

Au moment du choix, différents critères

entrent en ligne de compte choisir

pour

LE Champagne idéal. La typologie du

terroir, le choix de rendement, l'exigence

au moment des vendanges, présence

la

de fût au cours du vieillissement,

le temps passé sur lattes, la date

de dégorgement, l'effet millésime et tous

les choix réalisés à la vigne comme

au chai définissent l'identité de chaque

Champagne, lui conférant signature

une

plus ou unique. sommes moins Nous allés

à la rencontre de 9 cavistes,

dénichant chacun d'entre chez eux

une cuvée différente.

I BRUT

NATURE

Champagne Brut Nature de chez Drappier

à Urville (brut nature - 0 g)

* 38,90 €

évanescente et

Zéro dosage de sucre, une bulle fine,

l'expression très croquante du pinot noir sont conte

nus dans bouteille prix très abordable. Maison

une à

Champagne préférée de Charles de Gaulle, Drappier

de

produit ici un Champagne rafraîchissant et désaltérant.

PREMIER

CRU

Champagne 1er cru Secret de famille

de chez Monmarthe à Ludes (Brut 9 g)

* 24,50 €/bouteille - 14,20 € la demi

Emblème de la maison Monmarthe, cette

cuvée a vu son assemblage se dessiner en

1930, sous la houlette d'Ernest Monmar

the. 40% de pinot meunier, 40% de pinot

noir et 20% de chardonnay, mélangeant

Issu de vignes soixantenaires,

ce Champagne allie puissance

aromatique, fraîcheur et sapidité.

Un grand de gastronomie

vin

qui se mariera à merveille avec

des ceufs de poisson

ou des crustacés.

trois vendanges successives, elle offre

un nez marqué par la pêche blanche et

l'aubépine. En bouche, des arômes légè

rement mielleux et bulle persistante

une

en font un Champagne expressif à la

dégustation.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, SACHEZ APPRÉCI ER AVEC MODÉRATION.

(78) Ma(9)ville Bourg-en-Bresse • Fêtes 2022)

232569 VIGNERONS - CISION 9669414600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


MA(G)VILLE.FR BOURG

EN BRESSE

CHAMPAGNE de fêtes

Edition : Fetes 2022 P.78-81

p. 2/4

u

PcUT) ttÜMXj

cfwi&ir

Le millésime

Définit L'année de récolte des raisins entrant dans

l'élaboration du Champagne, s'il ne s'agit pas d'un

777 \VE DU GKCMfUR

C37 rue Charles-Robm

assemblage de plusieurs années. Comme pour le

vin, le vieillissement d'un Champagne aura pour

effet de modifier sa palette aromatique, mais éga

3?à Bourg-en-ere

lement d'affiner ses bulles, deduire son acidité

et de développer sa puissance, au nez comme en

bouche.

ROSE

Champagne rosé Gratiot & Cie

à Charly-sur-Marne (Brut - 5,5 g)

¥26,50 €

* Le dosage

Brut nature, extra-brut, brut ou encore demi-sec

définissent la quantité de sucre ajouté au Cham

pagne dans la « liqueur d'expédition », après le

Marqué majoritairement

par le

dégorgement.

pinot meunier, tant pour sa cou

leur que son aromatique, le rosé

Le cépage

de la maison Gratiot s'appréciera

très bien à l'apéritif, accompa

gné par exemple de truite ou de

Chardonnay, pinot noir et pinot meunier repré

sentent plus de 99% du vignoble champenois.

Si d'autres variétés de vignes comme l'arbane, le

magret fumé.

//Aftmmmmmmmmm

GfMOT

CHAMPAGNE

Cie

#\m\

petit meslier, le pinot blanc ou le pinot gris sont

également autorisées, le choix de l'un, de l'autre,

ou leurs proportions dans un assemblage défini

ront en grande partie l'identité du Champagne.

232569 VIGNERONS - CISION 9669414600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


MA(G)VILLE.FR BOURG

EN BRESSE

CHAMPAGNE de fêtes

Edition : Fetes 2022 P.78-81

p. 3/4

(papÎlles


CHAMPAGNE


û


JON

CAV *■ Itoré-torraine

UN MILLESIME EVOLUE

Champagne

millésimé

Castelnau à Reims 2006 (brut 7 g)

45,00 €

I☆


-57 avenue Aisace *

27 Bourg-en-Bresse

100% PINOT NOIR

Champagne Grand cru 2010 Les Champs

Saint-Martin Hugues Godmé (brut nature - O g)

79,00 €

Avec une prédominance de chardon

nay (50%) dans son assemblage et

un vieillissement de 10 ans lies,

sur

ce Champagne la maison

de

Castelnau toute la concentra

offre

tion d'un vin ayant évolué pendant

16 ans, avec un dosage sucre

en

de 7 g pour maintenir structure.

sa

Au nez comme en bouche, des notes

grillées et toastées sont rafraîchies

par une pointe d'agrumes et des

bulles affinées par le temps.

Issue de pinot noir cultivé en biodynamie sur une

classée grand cru de commune Verzenay,

parcelle la de

cette cuvée est vinifiée en fût sans collage ni filtration.

la dégustation, offre une dimension crayeuse,

À elle

concentrée et élégante, soulignée par une salinité

belle

en de bouche. Un très blanc noirs qui fin joli de se

mariera parfaitement avec une pintade, un fromage de

chèvre travaillé ou des makis de bœuf.

ù

1

mmmmmy/mmmmmmfmmmy

Provenant de parcelles

classées premier en cru, à

Rilly-la-Montagne, ce Cham

pagne de producteur permet

de se faire plaisir des

avec

bulles à doux. Fruit de

prix

l'alliance des trois cépages

champenois, il offre un nez

soutenu de poire et de coing.

Une bonne entrée de gamme

pour l'apéritif.

LouIs

Roederer

OCANC oc BLft«C3 601»

J

U,

Ûi

u:

G*

t\

t\

Z

100% CHARDONNAY

Champagne blanc de blancs

Louis Roederer 2015

(brut - 8 g) 95,20 €

Agrumes confits, fruits blancs

bien mûrs et instances grillées

constituent la palette aroma

tique de Champagne au ce style

classique, mais bougrement

efficace. Entre fraîcheur de la

jeunesse et puissance de l'évo

lution, miLlésime 2015 est le un

plaisir d'équilibre déguster en

à

ce moment. À découvrir avec un

jambon cru ibérique des ou co

quilles Saint-Jacques françaises.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, SACHEZ APPRÉCIER AVEC MODÉRATION.

(80) Ma(9)ville Bourg-en-Bresse • Fêtes 2022)

232569 VIGNERONS - CISION 9669414600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


MA(G)VILLE.FR BOURG

EN BRESSE

CHAMPAGNE de fêtes

Edition : Fetes 2022 P.78-81

p. 4/4

CAVE

DE

CÔTE DE SÉZANNE

Champagne Côte Brute

Le Brun de Neuville (brut -8 g)

31,90 €

MAGNUM

Champagne Brut Classic

Deutz à Aÿ-Champagne en magnum (brut - 7,8 g)

79,00 € le magnum

Majoritairement marqué par

Le chardonnay, ce Champagne non

miLLésimé voit son assembLage

s'articuLer autour du miLLésimé

2017. Au nez, pêche bLanche, citron

confit et granny smith sont un joLi

prémisse à une attaque en bouche

très équîLibrée pour un tel dosage.

Des buLLes de taiLLe moyenne, une

beLLe tension et une saLinité saLi

vante en fin de bouche en font un

Champagne idéaL pour accompagner

des mets cuisinés comme un tartare

de daurade accommodé avec

un petit peu de mangue.

Associant à parts égales les trois cépages majoritaires

de la région, elle offre des bulles très fines, avec au nez

une palette aromatique aLLant de La fleur blanche

à La pâte d'amande en passant par des notes toastées

et des arômes de poire. Un Champagne rafraîchissant

et onctueux en bouche à déguster à l'apéritif,

accompagné de belles crevettes de Madagascar.

232569 VIGNERONS - CISION 9669414600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite

FRA

Famille du média : Médias d'information

Edition : Du 1er au 07 decembre

générale (hors PQN)

2022 P.15

Périodicité : Irrégulière

Audience : 1740000

Journalistes : -

Nombre de mots : 553

Sujet du média :

Actualités-Infos Générales

p. 1/1

CHAMPAGNE

L’AUBE DU SUCCES

Déjà réputéepour sesvins tranquilles,

l’Aube viticole rayonne dans l’exœllence

effervescente.Aux côtés des (rares) mai

sons historiques et des coopératives talen

tueuses, de jeunes vigneronnes et vigne

rons jonglent avec les parcelles sur ce

terroir si particulier de mames calcaires du

kimméridgien dans laCôte des Bar,où règne

le pinot noir, et sur l’île de eraie pure que

constitue la butte de Montgueux. Une ap

proehe bourguignonne qui donne aux bulles

de lAube une identité propre.

comme ce rnsé de macoration issu d'une cnntrée des plus escar

pées IHIustre. Un rêjnuissant cocktail de fruits rnuges et nnits,

croquanfetracé. 446

PIERREGERBAISMiflfff

Entacinê sur snn snl kimmeridgien de marnes et de calcaires. au

cœut de la Cûte des Bar, le domaine familial recèle la plus an

JÊROME COESSENSLARGILLIER BRUT NATURü 2018

Sur son climat (la Bourgogne est toute proche) en monn

pole d8 Largilier, le vigneron passionné pousse le bouchon

jusqu'â pratiquer des sélections snus-parcellaires: des

l’appellatinn cbampaqne : arbane. petit meslier. pinnt blanc, pinnt

meunier, pinnt noir et cbardonnay. Le domaine de 30 bectares,

racbeté par la famille Rapeneau en 1999, est leseul récnltant-na

nipulant à bênêficier de l’appellatinn «cbâteau» dans la têqinn.

cienne patcelle de pinot blanc Vrai de la Cbampagne, plantêe en

1904. Dans les pas de snn père, Autêlien Gerbais en tire cette cu

vée extra-brute citrnnnée aussi rare que savnuteuse. Nntes de

fruits blancs et d'ananas snnt relevées d'un zeste d'agrume. 686

micrücuvées qu'il assemble ensuife, eq non. Certe cuvée

100% pinet neir non desée est empreinte de Minêral, la

partie la plus recheuse. Un vin riche. puissant et vineux â

Grande complexité arnmafique à découvrir. 55 €

ELISE DECHANNES ESSFNTIELLE

CHASSENAY D’ARCE AUDACE2014 E

Représentative de la vitalité des cnnpêratives de l'Aube, le grou

décpüvrir d'urgence. 576

Issue d'une lignéede vignerons, cette femme de cnnvictien a lâ

cbé la finance, en 2008, pour reprendre le domaine familial. Sur

pement de vignernns de la vallée de l'Arce lance une gamme de

cbampagnes issus de l'agriculfure bielegigue. Les 7,3 premiers

DIDIERDOOEifSCWS

Tel qn qénie, le vigneron bien nomme mattrise comme per

senne la fotce crayeuse de ses parcelles de Montgueux.

snn ferrnir des Riceys, qu'elle cnnduit en conversion biologique.

elle tire des cuvées â snn image: êlêgantes et de caractère.

Comme ce pur pinnt noir nnn dnsê, dans lequel les arômes de

bectares cerîifiés dnnnent deux extra-brut à l’babillage ûpuré. Au

cûté d'Origine, sans année, ce pur pinnt noir vieilli six ans sur lies

afficbe un caractère affirmé tnut en tensinn et en fruit. 36,706

dcnt il capfure les meilleures expressicns dans la bouteille.

fruits et d'agrumes se complëtent pour le plus grand

Pour mieux révéler ensuife le grain calcaire fouf en pureté

plaisir des papilles. 32,506

et en droifure énergique. Nnn dnsé, le vin se monfre cré

meux, complexe et dnte d'une agtêable tnucbe saline en

finale. Rapport qualitê-prixsans pareil. 276

ALEXANDRE B0NNET UIFOBÊÏ BÛSEOE SAIGNÊE

«Nousavmsugarder dans notreADN une partbour

guignonne», explique Atnaud Fabre, le directeur de ce

CLOS 00 CHÂTEAU DE BLIGNY 6CÊPA0ES

fleuron du cru des Riceys en pleine tenaissance. La

Cette patcelle fermoe d'un petit bectare, dans la Cûte des

maison, qui a repensê sa gamme et investi dans une

Bar, est complantêe de six des sept cépages autnrisés dans

cuvetie parcellaire, travaille le pinnt noir en experte,

232569 VIGNERONS - CISION 7409414600524

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


estdangereux

pour santé. consommer

avec modération, L’abus d’alcool la A

Presse écrite

FRA

Famille du média : Médias spécialisés

Edition : Hiver 2022 - 2023 P.55-56

grand public

Journalistes : -

Périodicité : Semestrielle

Nombre de mots : 958

Audience : 136273

Sujet du média : Lifestyle

p. 1/4

GOOD

MODERATION

1/ Jeff Carrel, Les Maraettes by Jeff Carrel 2021,9,90 €, www.jeffcarrel.com. I

Excellent un Carpaccio de Saint-Jacques et citron sur caviar.

21 Les Vignerons de Saint Marc - Canteperdrix, Perle Blanche, ;

€, www.vignerons-saint-marc-canteperdrix.fr.

13,70

Parfait avec un crumble de poisson aux amandes.

Pouilly-Fuissé 1er Cru 2020, 35 €, www.auvigue.fr.

3/ Maison Auvigue,

Excellent avec des langoustines rôties et mayonnaise Ponzu.

une

15 €, www.croix-gratiot.com

Autour d’une salade de Hareng de chez Gratinette (halles de Sète),

de sushis, d’un carpaccio de saumon sauvage dAlaska ou encore d’un Aïoli.

5/ Champagne Pierre Mignon, Blanc de Blancs Non Dosé, •

42 €,

non dosé se marie tbrt bien huîtres et les crustacés.

www.champagne-pierre-mignon.com. Ce Blanc de Blancs

avec les S88!,u«i

R

8,50 €, www.vinsbalthazard.com

fruits de mer, un poisson Accord parfait avec un plateau de grillé...

7/ Champagne Pannier, Blanc Velours, 60 €, www.champagne

pannier.com. Savoureux sur des Saint-Jacques snackées aux copeaux

de truffes, une plancha de chair de crustacés au zeste de citron ou vert.

28 www.lacourtade.com. Sublime

€,

ou un cabillaud à de caviar.

une lotte rôtie au beurre blanc la crème

n 2021,19 €, www.les-souterrains.fr

sushis ou un gravlax de saumon.

Accompagne des fruits de mer, des

10/ Château La Calisse, Cuvée Etoiles 2021,28 €, www.chateau-la-calisse.fr.

Merveilleux sur un carpaccio de Saint-Jacques.

1M.NNH

w

232569 VIGNERONS - CISION 9567414600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Autour des fruits de mer et du poisson

Edition : Hiver 2022 - 2023 P.55-56

p. 2/4

11/ Champagne Palmer & Co, Blanc de Blancs,

51 €, www.champagne-palmer.fr.

avec une lotte au beurre Excellent blanc.

Maison Ventenac, Le Bâtard,

12/

20 €, www.maisonventenac.fr.

sur un plateau de fruits Excellent de mer.

dArce, Pinot Blanc Extra Brut 2012,

13/ Chassenay

€, www.chassenay.com.

47

de mer, ceviche de Ses plats : fruits dorade.

Domaine Roux, Crémant de Bourgogne,

14/

€, www.fâmille-roux.vin.

16

fruits de mer, le poisson Parfait avec les grillé.

15/ Champagne Drappier, Grande Sendrée 2012,

85 €, www.champagne-drappier.com

BltAP.PM;R

Sublime un turbot poché à la sauce hollandaise.

i/kXAy

; 1/ Vignerons des Terres Secrètes,

j Pouilly-Fuissé Premier Cru Aux Chailloux 2020,

28,50 €, wwwterres-secretes.com. Idéal avec une lotte à la normande.

! 2/ La Chablisienne, Château Grenouilles 2019,55 €, www.chabhsienne.com

Excellent avec des langoustines flambées ou un tartare de Saint-Jacques.

• 3/ Cave de Ribeauvillé, Clos du Zahnacker 2017,

30,50 €, www.vins-ribeauville.com.

Compagnon idéal pour de grands poissons en sauce ou encore du homard.

; 4/ Domaine Jean Féry, Savigny-lès-Beaune « Ez connardises » 2020,

32,40 €, www.lery-vin.fr.

Magnifique sur une sole meunière ou un homard à lârmoricaine.

38,90 €, www.champagne-ayala.fr.

Cette cuvée d’une grande pureté, se marierapartâitement avec tous les plats iodés :

huîtres, poissons et crustacés crus, oursins et caviar.

232569 VIGNERONS - CISION 9567414600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Autour des fruits de mer et du poisson

Edition : Hiver 2022 - 2023 P.55-56

p. 3/4

6/ Langlois-Château, Quadrille 2016 Crémant de Loire Blanc Extra-Brut,

24,10 €, www.langlois-chateau.ir. Partenaire idéal d’un poisson en sauce.

7/ Champagne Laurent Lequart, Millésime 2015,

70 €, www.champagne-laurent-lequart.lf. Parlait avec un saumon llxmé

ou une queue de lotte rôtie et butternut lâçon risotto.

16 €, www.domaine-de-nizas.com

Une merveille avec des poissons grillés, de la lotte et des fruits de mer.

91 Clos des Centenaires, Roussanne 2020,20,60 €, www.clos-des-centenaires.com.

Idéal avec une salade de homard ou du loup grillé.

10/ Jonquères d’Oriola, Collioure Altitude 231mètres, Blanc,

19 €, www.jonqueresdoriola.fr.

A déguster accompagné d’un Saint-Pierre au four ou d’un tartare de langoustines.

11/ Wolfberger, AOC Alsace Grand Cru Ranger Pinot Gris 2019

49 €, www.wolfberger.com.

C’est LE vin des repas de fêtes, à marier à des Saint-Jacques rôties au lard.

12/ Gérard Bertrand, Cigalus Blanc 2021,35 €, www.gerard-bertrandcom

A déguster avec Saint-Jacques poêlées ou des poissons en sauce.

13/ La Grande Sieste, Blanc de Rêve, 13,50 €, www.lagrandesieste.com

Parlait avec des langoustines à la vapeur mayonnaise ou bien un carpaccio

de Saint-Jacques à la truffe.

80 €, www.domaine-lacavale.com

Sublime en accompagnement de noix de Saint-Jacques ou de langoustines.

15/ Château de Tracy, La Dame de Tracy 2021 Brut Nature,

19 €, www.chateau-de-tracy.com. Son plat de fêtes, poissons à la coriandre

etaulaitdecoco.

232569 VIGNERONS - CISION 9567414600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Autour des fruits de mer et du poisson

Edition : Hiver 2022 - 2023 P.55-56

p. 4/4

l/Domaine des Grandes Espérances, Le Roi Soleil,

12,50 www.grandes-esperances.fr

€,

accompagner des Saint-Jacques snackées.

11 est le compagnon idéal pour

19 €, www.sagetlaperriere.fr

Loire, une truite saumonée...

11 accompagne parfaitement les poissons de

3/ Jean Perrier & Rosé Savoie Pure » 2021,

Fils, de «

11,30 €, www.vins-perrier.com. Fruité et acidulé,

un turbot au beurre blanc, daurade royale.

parfait avec une

s, Rosé 2021,15 €, www.chateaudelastours.com

équilibré, excellent avec un carpaccio de Élégant, bien saumon.

5/ Château France, Blanc 2020,25,90 de €,

Minéralité, finesse, un très grand !

www.chateau-de-france.com. vin

Accompagne merveilleusement coquilles Saint-Jacques au beurre blanc.

des

6/ Domaine Dussourt, Crémant d’Alsace Brut Emotion,

15 €, www.domainedussourt.com

A déguster avec des coquilles Saint-Jacques, des huîtres chaudes.

€, www.masdecadenet.fr

16

s’apprécier jeune avec Ce blanc fruité et tendu peut des coquillages.

Après un an, sera plus à son avantage avec poisson.

il un

81 Monmousseau, Méthode traditionnelle blanc brut E'Inédite,

16,45 €, www.monmousseau.com

Se déguste avec des poissons comme la sole ou des fruits de mer.

9/ Beaumont des Crayères, Fleur Meunier, 43,30 €,

de

www.champagne-beaumont.com. Idéal sur fruits de les mer, les sashimis

et les sushis ou un tartare langoustine.

de

10/ Château Olivier blanc 2020, Grand Cru Classé,

Pessac-Léognan, 26 €, Excellent avec un Risotto aux gambas

www.chateau-olivier.com

11/ Maison Albert Bichot, Crémant de Borgogne, Pure,

23 €, www.albert-bichot.com.

carpaccio de noix de Saint-Jacques.

Accompagne à merveille un

12/ Domaine de Métairie d’Alon, (Bio) Le Palajo 2020,

la

€, www.abbottsetdelaunay.com

39

délice avec une cassolette de Un crabe !

de Bourgeois, Pouilly-Fumé 2018,

13/ La Demoiselle

28 wwwiamillebourgeois-sancerre.com

€,

filet de bar et son beurre blanc A déguster avec un aux agrumes.

14/ AOC Saint Mont, Cirque Nord, 35 €.

Saint-Jacques sa crème aux écorces d’agrumes.

Remarquable avec des et

15/ Château Monestier La Tour, Cadran Blanc 2020,

10,50 €, www.chateaumonestierlatour.com

En accompagnement de mets délicats :

de Saint-Jacques salade de crustacés.

noix et

232569 VIGNERONS - CISION 9567414600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


est pour santé. consommer

avec modération, L’abus d’alcool dangereux

la A

Presse écrite

FRA

Famille du média : Médias spécialisés

Edition : Hiver 2022 - 2023 P.57

grand public

Journalistes : -

Périodicité : Semestrielle

Nombre de mots : 729

Audience : 136273

Sujet du média : Lifestyle

p. 1/3

GOOD

MODERATION

1/ Château de Minière, Blanc de Noirs, Crémant de Loire,

16 €, www.chateaudeminiere.com

Un vin effervescent délicat et raffiné. Idéal sur des Saint-Jacques à la truffe.

2/ Domaine La Suffrène, Bandol, Les Lauves 2018,

30 €, www.domaine-la-suffrene.com. Irrésistible sur un risotto à la truffe.

3/ Domaine du Grand Tinel, Chateauneuf-du-Pape Rouge 2019,

30 €, www.domainegrandtinel.fr. Ce grand vin appelle les rencontres gusta

tives de caractère, notamment des ravioles à la truffe noire.

4/ Château de France Pessac-Léognan 2018,

25,90 €, www.chateau-de-france.com. Le 1er millésime de la fantastique

trilogie 2018-2019-2020 ! Excellent sur une belle volaille truffée.

51 Château de Lastours, Grande Réserve Rouge 2017,

19 €, www.chateaudelastours.com

Son élégance et sa densité sont ses atouts deduction.

Délicieux sur un velouté de topinambours à la truffe.

17,20 €, www.fourcas-hosten.com

Le millésime 2017 a du caractère et sera parfait pour un risotto aux truffes.

7/ Domaine Langlois-Chateau, Vieilles Vignes 2018,

20,55 €, www.langlois-chateau.fr. Vin de gastronomie par excellence.

Accompagne divinement un feuilleté de truffe et foie gras

8/ Domaine de l’Olivette, Bandol Rouge Cuvée Tradition 2018,

24 €, www.vinsdebandololivette.com. Puissant et ample,

cest accompagné de plats à la truffe qu’il délivrera toutes ses saveurs.

www.villabaulieu.com

Idéal sur un filet de sole à la crème truffée.

10/ Jean Esprit, Crozes-Hermitage Blanc « Perles Ivoire 2021 »,

22 €. Sa fraîcheur et son exotisme mettront en valeur de jolis plats

truffés, comme les ravioles aux cèpes et à la truffe par exemple.

232569 VIGNERONS - CISION 6667414600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Autour de la Truffe

Edition : Hiver 2022 - 2023 P.57

p. 2/3

11/ Château de Lastours Blanc 2020,

15 €, www.chateaudelastours.com. Idéal avec une poularde à la truffe.

12/ Domaine Jean Durup & Fils, Reine Mathilde 2019,

25,20 €, www.domaine-durup-chablis.fr

Un Chablis AOP dexception à découvrir avec des tagliatelles à la truffe.

13/ Château de Tracy, 101 Rangs 2017,

60 €, www.chateau-de-tracy.com. Un millésime d’une rare complexité

aromatique à l’identité affirmée. Tous les plats truffés.

14/ Champagne Charpentier, Terre d’Emotion Blanc de Noirs Extra Brut,

43,50 €, www.champagne-charpentier.com

Un champagne à déguster sur un homard nappé de sauce à la truffe.

15/ Jean Cavaillé, Roussette de Monthoux 2019,

16 €, www.cavaille.com. Une attaque vive et franche mais tout en douceur.

Excellent avec un velouté de brocoli et boudin blanc truffe.

1/ André & Michel Quenard, Chignin Bergeron « Les Terrasses »,

15,50 €. www.am-quenard.fr. II s’apprécie à tout moment et notamment avec les

mets de fêtes autour d’un suprême de volaille aux truffes.

21 Maison Christophe Pichon, Vin Blanc Condrieu AOP «Cuvée Patience »

32 €. www.domaine-pichon.fr. Ses arômes de miel et amande fraîche accompa

gneront un soufflé au comté et sa crème de truffe.

, 14 €. www.dechanceny.com

Un délice avec des ravioles à la truffe blanche.

, 20 €. www.sainchargny.com

A déguster avec une pintade et son écrasée de pomme de terre à la truffe noire.

5/ Cave Robert & Marcel, Cuvée Excelsior "Héritage" Saumur Blanc 2018,

18,95 €. www.robertetmarcel.com

Une queue de langouste et sa sauce à la truffe blanche révèlera sa complexité.

232569 VIGNERONS - CISION 6667414600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Autour de la Truffe

Edition : Hiver 2022 - 2023 P.57

p. 3/3

6/ Famille Bourgeois, Les Ruchons 2015,

45 €. wwwiâmillebourgeois-sancerre.com. Cette cuvée se marie

parfaitement avec un turbot truffé au céleri et sa poêlée de girolles.

65 €. www.clos-cristal.com

Ce millésime chaleureux se marie très bien avec un tournedos

rossini à la truffe noire.

8/ Plaimont, Vignes Préphylloxériques - AOC Saint Mont,

69 €. www.plaimont.com. Ce vin dexception

accompagnera un pigeon truffé à lArmagnac.

48 €. www.domaine-grosbois.com

Une cuvée idéale pour déguster une terrine de sanglier sauvage à la truffe.

10/ Champagne Leclerc Briant, Millésime 2016 Extra Brut,

55 €. www.leclercbriant.fr. A servir au moment de lapéritif,

accompagné de sablés à la truffe noire.

iJîS&UCItON

tiai

11/ Emmanuel Darnaud, Les Trois Chênes 2020 Crozes-Hermitage,

21 €., www.domainedarnaud.com. Ce vin appelle des cuisines élégantes,

aux textures fines, comme un onglet de bœuf grillé au miel à la truffe.

12/ Cave de Lugny, Cœur de Charmes 2018, 36 €., www.cave-lugny.com

A déguster avec des Saint-Jacques poêlées et leurs copeaux de truffe.

38 €., www.chateau-beaubois.com

Complexe et solide, ce vin se déguste avec une volaille aux morilles,

accompagnée de sa purée de panais truffée.

14/ Cave Robert & Marcel, Héritage Saumur Puy-Notre-Dame 2018,

15,50 €., www.robertetmarcel.com

Ce vin se savoure avec un magret de canard et sa sauce aux brisures de truffe,

servi avec ses légumes d’hiver rôtis.

16,95 €., www.plaimont.com

Cette grande cuvée de Saint Mont blanc s'accordera bien avec une blanquette

de poularde aux truffes.

232569 VIGNERONS - CISION 6667414600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


La cuvée Intense « Mag 18 » du Champagne

AR Lenoble, so intense !

1 décembre 2022 lachampagnedesophieclaeys.fr

Anne et Antoine Malassagne, frère et soeur, co-dirigent ensemble la Maison AR Lenoble. Ils

sont les arrière-petits-enfants du fondateur Armand-Raphaël Graser et représentent la 4éme

génération. Pour célébrer les fêtes de fin d’année, la Maison AR Lenoble propose parmi ses

nouveautés la cuvée Intense « mag 18 ». Une pépite aromatique et parfaitement équilibrée

mettant en valeur la si jolie vendange de 2018.

Pour cette 5ème édition des « mag », la démarche de la maison reste identique. Une

proportion importante de vins de réserve est conservée en magnum sous liège. Grâce à la

porosité du bouchon, un échange entre l’air ambiant et le vin permet une oxydation ménagée,

le vin étant protégé par le CO2. Le phénomène d’autolyse, quant à lui, participe au

développement d’une palette aromatique riche et délicate en plus d’apporter fraîcheur et

précision à l’ensemble.

Après une annus horribilis en 2017, on se souvient que la vendange 2018 a été à la fois

qualitative et quantitative ! Côté météo, l’hiver alterne avec des périodes de pluie et de


fraîcheur, permettant aux sols de se charger d’eau. Dès le mois d’avril, la chaleur s’installe sur

le vignoble champenois, parfois ponctuée d’orages. L’été, exceptionnellement chaud et sec,

provoque localement un stress hydrique bloquant parfois la maturité des raisins. Ce fut le cas

à Damery avec ses sols majoritairement argileux. Cette canicule entraîne un début de

vendange précoce dès le 26 août ! Grâce à l’insolation des derniers mois, l’état sanitaire des

grappes est remarquable et les raisins nombreux.

Lors de la création de la cuvée Intense « mag 18 », des vins de réserve ont

complété l’assemblage ; ils proviennent de la Réserve Perpétuelle et sont conservés en foudre

et en magnum sous liège. L‘ajout conséquent de ces vins de réserve donne à la cuvée de la

rondeur avec une pointe de salinité. Elaboré avec 20 % de chardonnays de Chouilly Grand

cru, 35 % de pinots noirs de Bisseuil Premier cru et 45 % et de pinots meuniers de Damery,

la cuvée est composée d’une base vendange 2018 et des vins de la Réserve perpétuelle à 35

%. Son dosage : 2 g/l.

Prix public : 34.28 Euros TTC

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!