02.12.2022 Views

Panorama de presse quotidien du 02 12 22

  • No tags were found...

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

PANORAMA DE PRESSE

Du 02/12/2022

- Politique.…………………………………………………………………..………………..…p.2-5

- Communication-Evènement.………………………………………………….………p.6-13

- Cuvées-Dégustation……………………………………………………………………….p.14-38

- Viticulture-Vinification …………………………………..…..…………………….…..p.39-44

Cette revue de presse se destine à un usage strictement personnel et interne à l’entreprise,

le destinataire s’interdit de reproduire, publier, diffuser ou vendre ce document.

www.sgv-champagne.fr

17 avenue de Champagne – CS 90176 • 51205 Epernay Cedex • Tél. 03 26 59 55 00 • Fax. 03 26 54 97 27

69 Grande Rue de la Résistance • 10110 Bar-sur-Seine • Tél. 03 25 29 85 80 • Fax. 03 25 29 77 81


Presse écrite

FRA

Famille du média : Médias spécialisés

Edition : Decembre 2022 - fevrier

grand public

2023 P.46-47

TANIN

Périodicité : Trimestrielle

Audience : 349532

Journalistes : LILAS CARITÉ

Nombre de mots : 1059

Sujet du média : Tourisme-Gastronomie

p. 1/2

DOSSIER

à

Temps

radieux,

niuHjes

rhorizon

Un horizon plus lumineux se dessine en

Champagne grâce au millésime 2022

qui sera, selon tous les avis, absolument

sublime. Mais d’autres nuages

pourraient obscurcir ce ciel radieux.

TEXTE : LILAS CARITÉ

ENFIN ! Les Champenois ont le sourire. Les vendanges

se sont exceptionnellement bien déroulées cette

année : toutes les conditions étaient réunies pour que

les raisins soient en quantité et d’excellente qualité.

Jérôme Bourgeois, du domaine Champagne Bour

geois Diaz et vice-président de l’Association des Cham

pagnes Biologiques (ACB), ne cache pas sa satisfaction :

« On apu remplir à nouveau les cuves ! On voit enfin l’avenir

sereinement ! Entre ce millésime et les deuxprécédents nous

avons alterné le pire et le meilleur d'un point de vue clima

tique, nous sommes passés d’un ensoleillement déficitaire

avec une pluviométrie intense à un ensoleillement maximal ».

Seule ombre au tableau en cette année d’abondance : la

main d’œuvre. Qui dit plus de raisins, dit plus de bras pour

la récolte. « On a eu des difficultés à trouverdes vendangeurs.

D'autant que cette année, les vendanges ont étéplus longues

du fait de la quantité à récolter », analyse Maxime Toubart,

président du Syndicat Général des Vignerons de la Cham

pagne (SGV). Le SGV plaide d’ailleurs activement pour une

revalorisation du métier de vendangeur, de la rémuné

ration aux conditions de travail en passant par la prise en

charge du logement. Un problème qui n’est pas propre aux

Champenois mais qui devient critique depuis quelques

années, toutes les régions viticoles luttant pour attirer les

ouvriers agricoles dans leurs rangs.

Années d’apprentissage

Si 2022 a été superbe, les précédents millésimes ont été,

à l’inverse, qualifiés de désastreux. « En 2021, j’ai perdu

80 % de ma récolte : 30 %à cause du gel et50 %à cause du

mildiou », rappelle jérôme Bourgeois. En effet, l’année a été

marquée par une extrême pluviométrie développant les

maladies de la vigne et empêchant une récolte satisfai

sante, sans oublier des périodes de gelées extrêmement

sévères, figeant les ceps dans leur croissance. Une situa

tion particulièrement pénalisante en viticulture biologique

où les vignerons ont droit à très peu (voire pas du tout) de

traitements.

Mais les domaines en conventionnel n’ont pas échappé à

ces vendanges catastrophiques qui ont vu la perte d’en

viron 50 % des récoltes liée aux dérèglements climatiques.

C’est d’ailleurs une des principales préoccupations du SGV

aujourd’hui : « Ces années particulières que nous vivons,

ce sont des années d’apprentissage, explique Maxime

Toubart. Cette année encore, la sécheresse a légèrement

Jérôme Bourgeois,

vice-président de l’Association des Champagnes

Biologiques (ACB).

modifié le comportement de la vigne. Mais cela fait partie de

notre métier de vigneron de nous adapter en permanence ».

Pour trouver des solutions, les Champenois étudient tout

ce qui permettrait d’endiguer les effets du réchauffe

ment climatique sur leur terroir. Comme l’introduction

232569 VIGNERONS - CISION 8502614600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


LA RUÉE VERS LES BULLES

TANIN

Temps radieux, nuages à l'horizon

Edition : Decembre 2022 - fevrier 2023 P.46-47

p. 2/2

possible, encore expérimentale et à l’étude au sein du SGV,

d’un nouveau cépage plus résistant, le voltis, qui suscite

quelques débats vifs dans le monde d’habitude plus feutré

du champagne.

Rumeur de pénurie

C’est en partie à cause de ces aléas climatiques que s’ex

pliquerait la rumeur menaçante de pénurie qui règne

sur les champagnes. Même si les désastreux millésimes

précédents n’auront pas de conséquence avant leur mise

en vente en 2024, les grandes marques de champagne

préfèrent anticiper et lissent déjà leurs ventes comme

leurs stocks en prévision de ce manque à venir. Mais il y

a une autre raison à cette tension sur les approvisionne

ments : la progression constante de la demande de bulles,

que certains expliquent en partie par la crise du Covid.

« Les gens ont été bloqués dans leur façon de vivre, ont vu

leurs loisirs réduits, constate Jérôme Bourgeois. À la sortie

des confinements il yaeu une volonté générale de se lâcher,

depeut-êtreprofiterde leurépargne non-utilisée durant cette

périodepour retrouverl'esprit defête et de convivialité. »

Volumes plus faibles ou demande trop forte, la consé

quence ne s’est pas fait attendre : nombre de grandes

maisons travaillent désormais sous allocation, une vente

directe et contingentée à une liste de clients préétablie...

qui ne laisse plus beaucoup

de place aux autres. C’est pour

cela qu’il est parfois difficile de trouver du Ruinart, en ce

moment, chez nos cavistes habituels.

4 000 vignerons dans l’appellation

Cependant, cette pénurie qui agite beaucoup de

médias et spécialistes en France comme à l’étranger

ne semble pas inquiéter tous les Champenois car elle

concernerait surtout les grandes maisons. D’après

Maxime Toubart, il n'y a pas vraiment lieu de s’affoler :

« Cette période pourrait être l'opportunité pour les consom

mateurs de faire de très belles découvertes en explorant

toutes les régions de Champagne dans leur diversité ». Le

président du SGV s’offre un petit coup de gueule en rappe

lant « qu’il y a quand même près de 4 000 vignerons

dans

l’appellation ! » De quoi rassurer les amateurs inquiets.

Les faits semblent lui donner raison car on ne peut que

constater cet engouement de plus en plus vif pour les

« champagnes d'artisans » comme les qualifie Jérôme

Bourgeois, ceux des vignerons indépendants et des petits

Maxime Toubart,

Président du Syndicat Général

des Vignerons de la Champagne (SGV).

domaines. Des champagnes au goût et à la texture diffé

rents, réputés plus libres face à la relative standardisation

qu’imposent les marques les plus célèbres et les grandes

maisons.

Mais la menace de pénurie est à peine écartée qu’une

autre ombre se profile. Pour le Syndicat Général des

Vignerons de la Champagne comme pour l’Association

des Champagnes Biologiques, le vrai danger s’appelle :

inflation. Eh oui, l’augmentation actuelle du coût de la

vie pèse lourdement sur les comptes d’exploitation. Le

poste Énergie à lui seul pourrait renchérir de 50 %, selon

les calculs de certains vignerons. En comptant les achats

(bouteilles, bouchons, muselets, etc.) ou les indispen

sables revalorisations salariales, les coûts de production

s’envolent et devront inévitablement se répercuter sur

le prix du flacon. Le roi des efïervescents va voir son prix

grimper, et même si Maxime Toubard veut croire que

« cela restera raisonnable », personne n’a de réponse claire

sur l’ampleur de cette hausse tarifaire. Certaines maisons

ont d’ores et déjà annoncé une augmentation d’environ

10%aulerjanvier2023.Lesconsommateursvont-ils

suivre?

Il reste à espérer que l’esprit de fête né après le confine

ment va perdurer encore quelques années !

232569 VIGNERONS - CISION 8502614600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Lettre conjointe

Demande de "réponses communes si

nécessaire" à


Les petites brèves de la planète Champagne

2 décembre 2022 lachampagnedesophieclaeys.fr

Champagne de vignerons/Habits de Lumière

L’événement des « Habits de Lumière », rayonnera encore cette année à Epernay, les 9, 10 et

11 décembre 2022. « Champagne de Vignerons » et la boutique « Le 19 » participeront à ces

soirées festives, mettant à l’honneur les vignerons et coopératives de la Champagne. Les cours

du 17 et du 19 avenue de Champagne seront transformées en grands espaces conviviaux : bars

à champagne, stands de restauration, ambiance musicale et photocall.

Pommery

Le Restaurant Le Réfectoire, situé au coeur du Domaine Vranken-Pommery à Reims, ouvre

désormais le dimanche soir L’ensemble de l’équipe, autour du Chef Philippe Moret, ouvre

ainsi le jeudi, vendredi, samedi, dimanche et lundi midi pour le déjeuner ainsi que le vendredi,

samedi et dimanche soir pour le dîner.

Nicolas Feuillatte

2ème édition parisienne de la #RueDesBulles de Nicolas Feuillatte fait son grand retour pour

les fêtes de fin d’année dans un format géant plein de nouveautés. À partir du 8 décembre,

Nicolas Feuillatte donne rendez-vous aux Parisiens dans sa nouvelle #RueDesBulles, rue

Montorgueil, bien connue pour ses restaurants, ses bars et cavistes, épiceries fines et autres

commerces de bouche. Pendant trois semaines, une scénographie inédite et éphémère autour

de l’effervescence transforme la rue et dynamise le quartier pendant toute la période festive.


Leclerc-Briant

La Maison Leclerc Briant a accueilli au sein de son établissement du 25bis avenue de

Champagne à Épernay le grand Maître de l’encens Söhitsu Isshiken Hachiya. Il présentait une

cérémonie de Kôdo, l’art d’écouter le bois d’encens. Cette cérémonie très solennelle, se tient

dans un grand silence où les petits gestes et le sentir sont ritualisés au Japon depuis le XVé

siècle, en même temps que le furent l’art du thé et celui des fleurs. A 47 ans, le Grand Maître

représente la 21 e génération à perpétuer cet art. Il était présent en France pour faire découvrir

son approche intime de la nature avec laquelle il dialogue.

Frédéric Zeimett (Leclerc-Briant) et les maître de l’encens


Gabrielle Malagu promue chef de caves du

Champagne Gosset

2 décembre 2022 lachampagnedesophieclaeys.fr

Gabrielle Malagu vient d’être promue chef de caves de la Maison Gosset. Elle succède ainsi à

Odilon de Varine. Née en 1977, Gabrielle Malagu est diplômée en Sciences de la Vigne et du

Vin et titulaire du DNO de Dijon. Elle débute sa carrière comme responsable de production

des crémants Veuve Ambal, à Beaune, avant de rejoindre la Champagne en 2005 pour y

devenir la première femme responsable d’une coopérative, en prenant le poste de chef de

caves de la Coopérative des Vignerons d’Hautvillers. En 2009, elle est la deuxième femme

(après Monique Charpentier) à intégrer l’Amicale des Chefs de caves.

C’est en 2017, qu’elle rejoint la Maison Gosset en tant que cheffe de caves adjointe auprès

d’Odilon de Varine, chef de caves et directeur général adjoint, avec qui elle va continuer de

former un binôme à la cave, et dans la représentation de la maison. Gabrielle continuera

également de représenter le Champagne Gosset à l’Amicale des Chefs de cave, dont elle est

membre du bureau.


Bollinger, Krug, Salon, Dom Pérignon…. et

Selosse pour la ventes aux enchères vins &

spiritueux chez Tajan

2 décembre 2022 lachampagnedesophieclaeys.fr

Samedi 6 décembre, l’Espace Tajan organise une vente aux enchères de grands vins &

spiritueux. Une vente présentant de superbes flacons provenant de nombreuses régions

viticoles françaises dont bien sûr de Champagne. « Nous avons la chance de disperser une

très belle cave de champagnes constituée par un amateur passionné et conservée dans une

excellente cave de la région parisienne » explique Ariane Brissart, directrice du département

vins & spiritueux de Tajan.

« Notre amateur a sillonné la terre de champagne, visité les maisons afin de déguster et

d’acquérir les grands millésimes des Grandes Maisons, rencontré les grands vignerons afin

de sentir la terre de champagne et de comprendre la notion de parcelle et terroir. De ses

pérégrinations et voyages il a rapporté des flacons des Maisons Bollinger, Gosset,

Philipponnat, Roederer, Krug, Salon, Jacquesson, Dom Perignon, Taittinger. De ses

discussions avec les ambassadeurs et chefs de cave de la champagne, Il a sélectionné les

grandes cuvées dans les grandes années » précise Ariane Brissart. Qui ajoute : « Par ailleurs,

Il a eu la chance de pouvoir acquérir des vins du grand vigneron Anselme Selosse que nous

serons heureux de pouvoir disperser lors de cette vacation. Une vacation va permettre à ces

grands vins de Champagne de voyager à travers le monde et de se retrouver dans d’autres

caves de rassembler d’autres amateurs ».

À 11 heures : lots 1 à 138 et à 14 heures : lots 139 à 697, le catalogue : TAJ-Vins-

19112022-Web

Le 6 décembre 2022 – 11 h et 14 h. Lots visibles sur rendez-vous. Enchérissez en Live

sur www.tajan.com

Espace Tajan, 37 rue des Mathurins – 75008 Paris


Web

FRA

Famille du média : Médias spécialisés grand public

Audience : 57674

Sujet du média : Tourisme-Gastronomie

1 Decembre 2022

Journalistes : -

Nombre de mots : 630

www.terredevins.com p. 1/4

[J-9 Bordeaux Tasting] Champagne : Ils sont venus, ils sont tous là...

Visualiser l'article

©M. Boudot

Vous en doutez encore ? Il n'y a pas du champagne, mais des champagnes. Et si comme Saint Thomas, vous ne croyez

que ce que vous voyez, ou plutôt goûtez, allez donc faire un tour à l'espace 100% champagne de Bordeaux Tasting, les

10 et 11 décembre où vous pourrez bénéficier d'une occasion unique de comprendre toute la diversité de cette

appellation.

Avec pas moins de 24 domaines cette année, l'appellation est venue en force à Bordeaux Tasting. A tout seigneur, tout

honneur, elle abandonne le site un peu périphérique de l'Eglise Saint Remi, pour vous accueillir au coeur de la place de la

Bourse à l'espace Bordeaux patrimoine mondial. On notera aussi une vraie représentation de la Champagne dans toute sa

diversité, avec aussi bien de grandes maisons (Veuve Clicquot, Laurent-Perrier, Thiénot, Canard-Duchêne...), que des

vignerons (Yves Louvet, Lejeune-Dirvang...) ou des coopératives (H. Blin, Paul Georg...). Même constat au niveau des

terroirs ! Les amateurs pourront apprécier toutes les nuances de chacune des sous-régions viticoles : Nord de la Montagne

(Cattier...), Sud de la Montagne (Boever A & S...), Vallée de la Marne (H. Blin...), Côte des Blancs (Legras & Haas...), Aube

(Lionel Carreau...), Sézannais (Ayala est installée à Aÿ, mais achète là-bas une partie de ses chardonnays), Massif

Saint-Thierry (Lemaire Père & Fils), Vitryat (sans y être implantée, la Maison Joseph Perrier y a de beaux

approvisionnements) ... Il n'en manque aucune !

232569 VIGNERONS - CISION 367948766

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


[J-9 Bordeaux Tasting] Champagne : Ils sont venus, ils sont tous là...

1 Decembre 2022

www.terredevins.com p. 2/4

Visualiser l'article

Ajoutez à cela des Master class de haute volée qui seront l'occasion de découvrir des champagnes rares présentés par les

professionnels en personne, comme Veuve Clicquot avec la cuvée La Grande Dame, qui ravira à n'en pas douter les amateurs

de fins pinots noirs.

Le Syndicat général des vignerons propose de son côté quatre ateliers pour vous familiariser à l'art des accords

mets/champagnes. On saluera ici le souci du Syndicat de valoriser le plus possible les autres produits locaux champenois.

Ainsi, l'atelier saumon/champagne met en avant le saumon que fume Dominique Libra, un poissonnier de Mardeuil. Ce

viticulteur s'est formé à l'art du fumage auprès de sa grand-mère à la Turballe en Loire-Atlantique. Le foie gras est celui de la

ferme-auberge de Saint-Fergeux, un élevage de 7000 canards situé à Gionges, au sud d'Avize. Le chocolat est le fruit du

travail d'Emmanuel Briet, maître artisan chocolatier à Epernay. Pour les fromages en revanche, diversité oblige, on a brassé

plus large (Comté, Cantal), sauf pour le très champenois Langres. Le conférencier, Geoffrey Orbans, qui anime ces ateliers,

est un spécialiste de la géologie champenoise. Depuis dix ans, à force carotter toutes les parcelles de l'appellation pour aider

les vignerons et les maisons à mieux comprendre leur terroir, il est en passe de transformer la Champagne en gruyère.

232569 VIGNERONS - CISION 367948766

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


[J-9 Bordeaux Tasting] Champagne : Ils sont venus, ils sont tous là...

1 Decembre 2022

www.terredevins.com p. 3/4

Visualiser l'article

©M. Boudot

Ateliers du SGV ( compris dans votre pass, nous vous conseillons de réserver dès votre arrivée sur place) :

Champagne et saumon, un retour aux sources/Samedi 10 décembre 11h30

Champagne et foie gras, de multiples gourmandises/Samedi 10 décembre 16h

Champagne et Fromage, une rencontre d'affinages/Dimanche 11 décembre 11h30

Champagne et Chocolat, un subtil raffinement/Dimanche 11 décembre 16h

Master Class Veuve Clicquot

La Gloire du pinot noir /Samedi 10 décembre 13 h 30

Pour réserver votre place sur cette master class, cliquez ici.

Liste des exposants :

Champagne A&S Boever

Champagne Ayala

Champagne Canard-Duchêne

Champagne Cattier

Champagne De Venoge

Champagne Delavenne Père & Fils

Champagne Dom Caudron

232569 VIGNERONS - CISION 367948766

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


[J-9 Bordeaux Tasting] Champagne : Ils sont venus, ils sont tous là...

1 Decembre 2022

www.terredevins.com p. 4/4

Visualiser l'article

Champagne H. Blin

Champagne Joseph Perrier

Champagne Laurent-Perrier

Champagne Legras & Haas

Champagne Lejeune-Dirvang

Champagne Lemaire Père & Fils

Champagne Lionel Carreau

Champagne Louis Massing

Champagne Moutard-Dangin

Champagne Moutardier

Champagne Palg Devitry

Champagne Paul Georg

Champagne Piper-Heidsieck

Champagne Thiénot

Champagne Veuve Clicquot

Champagne Yves Louvet

232569 VIGNERONS - CISION 367948766

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Spécial champagne : la flûte très enchantée

Les Champenois en sont les premiers surpris : la demande explose. Moins réjouissant, les prix

aussi sont à la hausse. Un air de fête après les années Covid…

Par Jacques Dupont Publié le 01/12/2022 / Le Point

Dans les vignes de la maison de champagne de Pascal et d’Ambroise Agrapart, à Avize

(Marne), en novembre.


L'équation champenoise du moment se situe entre carpe diem, « profitons du moment », et un

dicton bien connu des boursicoteurs, « les arbres ne montent pas jusqu'au ciel ». Des chiffres

de vente exceptionnels, des prix qui grimpent et « valorisent » le produit un max…

Cependant, un début de gratouillis plus que de chatouillis du côté de l'optimisme. Une légère

inquiétude, comparable à celle d'un guetteur de rempart qui trouve l'horizon trop calme. En

effet, il faut se souvenir des chiffres d'avant-Covid. Une lente érosion, une baisse qui ne

laissait pas indifférents tous les acteurs de la filière : maisons, coopératives, vignerons. En

2017, 307,3 millions de bouteilles, 301,9 en 2018, 297,5 en 2019… Puis ce fut le grand

silence covidien. Consultez notre dossier : Spécial champagne


- »« : ILLUSTRATION

DUSAULT

CLOE HARENT/REA

POUR LE POINT

Presse écrite

FRA

Famille du média : Médias d'information

Edition : 1er decembre 2022

générale (hors PQN)

P.2-13

Périodicité : Hebdomadaire

Audience : 1804000

Journalistes : -

Nombre de mots : 6790

Sujet du média :

Actualités-Infos Générales

p. 1/12

SPÉCIAL

CHAMPAGNE

Nos champagnes

de vignerons

Les prix mentionnés nous ont

Festigny (51)

Baron Albert

03.26.61.13.28

été communiqués à titre indicatif

03.26.58.34.01

Charly-sur-Marne (02)

17 Brut réserve vieilles vignes.

par les marques

16,5- Monodie 2013. Extra-brut.

03.23.82.02.65

En magnum. Robe bien dorée. Nez

(★ 25 € et moins).

Meunier vieilles vignes. Moisson,

16,5 - La Symbolique. 100 % pinot

pâte d’amande, bouche mirabelle,

paille, brioche, bouche gourmande,

meunier. Nez frais, floral, pomme,

abricot sec, gourmande, droite,

Alain

Bernard

bonne maturité, crémeuse, vin riche

bouche tendre, élégante, gour

savoureuse, épices douces, long et

Dizy (51)

en saveurs, long. 60 €.

mande, épicée, belle matière, long,

fin, très gourmand, finale tonique.

03.26.55.24.78

amertume des agrumes en finale

100 6.

15 Premier cru 2013.50 % char

Autréau-Lasnot

qui prolonge les sensations. 30,25 €.

18,5 ■Aÿ grand cru 2014. Nez

donnay, 50% pinot noir. Nez pâte

Venteuil (51)

farine, boulange, blé, craie, très joli

feuilletée, fruits du verger mûrs,

03.26.58.49.35

Benoît

Cocteaux

nez qui reflète la complexité cham

bouche épicée, un peu poivrée,

14,5- Chardonnay 2017. Nez

Montgenost (51)

penoise, bouche dense, moisson,

tendue, fruits secs, bons amers en fi

discret, craie, pomme, bouche

03.26.81.80.30 / 06.87.57.34.19

long, plein, droit, grande subtilité,

nale, un vin à maturité, à boire. 39 €.

bonne attaque, crémeuse, jeune,

15,5 - La Grande Colette. Chouilly

une densité aromatique. 180 €.

16,5 • Brut nature 2016. Blanc

s’arrête un peu vite. 32 €.

grand cru blanc de blancs. Nez flo

de noirs. Doré, reflets or rose, des

16 Meunier 2015. Nez pêche

ral, dragée, bouche dense, agrumes,

Bernard

Brémont

arômes de fruits rouges, gelée de

jaune, fruits confits, abricot

pamplemousse, bonne finale rele

Ambonnay(Sl)

groseille, bouche dense, fraîche,

sec, note boisée, bouche avec

vée, amertume des agrumes. 47 €.

03.26.57.01.65

parfumée, savoureuse, on devine

une touche de chêne, bonne

( Voir portrait de Thibaut Brémont,

des pinots bien mûrsà la récolte, vin

densité, droit, bonne longueur,

Bérêche

et Fils

p. 180)

gourmand, bonne longueur. 49,50 €.

épices. 37 €.

Le Craon-de-Ludes (51)

16 Extra-brut. Grand cru

Ambonnay, 70% pinot noir, 30%

Allouchery-Degueme

chardonnay. Nez épicé, bouche

Chamery (51)

tendue, fraîche, élégante, bonne

06.18.83.29.16/03.26.97.63.74

vivacité des petits tanins en finale

15,5 - Cuvée Louis 2015. Extra-brut,

pinot noir et meunier à parts égales.

qui prolonge les saveurs. 25 €.

16,5/17

Nez poire, fruits du verger, bouche

Grand cru Ambonnay. Nez poire,

large, gourmande, savoureuse,

touche poivrée, bouche tendue

petits tanins en finale qui pro

élégante, fine, vive, pure, belle

longent les saveurs. 36 €.

longueur. 40 €.

AndréRobert

Le Mesnil-sur-Oger (51)

03.26.57.59.41

16 LesJardinsduMesnil.Grand

cru blanc de blancs extra-brut. Nez

citronné, floral, bouche vive, tendue,

fraîche, droit, équilibré, calcaire. 38 €.

Apollonis-Champagne

Michel Loriot

Les grains d’or de Champagne Riboulot à Villiers-Saint-Denis (Aisne).

Boutillez-Vignon

Villers-Marmery (51)

03.26.97.95.87

16,5- Blanc de blancs. Nez

floral, zeste d’orange, calcaire,

bouche large, bien représentative

des chardonnays de Villers-Mar

mery, un blanc de blanc structuré,

long, des saveurs pâtisserie et pam

plemousse en finale. 19,30 €.

232569 VIGNERONS - CISION 7567514600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Nos champagnes de vignerons

Edition : 1er decembre 2022 P.2-13

p. 2/12

Caillez-Lemaire

Damery(51)

03.26.58.41.85 / 06.83.42.73.08

16,5 - Pur meunier, brut nature

pointe de cassis, calcaire, bouche

crémeuse, grillée, long, savoureux,

une gourmandise bien structurée,

frais et onctueux à la fois. 36,50 €.

2016. Nez senteurs d’automne,

poire, nèfle, bouche garnie, touche

épicée, pain bien cuit, long. 44 €.

16,5/17 Édats extra-brut.

45 %chardonnay, 30% meunier,

25% pinot noir. Floral, pomme,

fruits du verger, coing frais, bouche

nette, vive, belle matière onctueuse,

finale minérale. Joli vin. 29,80 €.

Charpentier (çg

Charly-sur-Marne (02)

03.23.82.10.72 / 06.81.49.73.64

17 Pinot meunier. Zéro dosage.

Issu d'une unique parcelle plantée

en 1962. Floral, citronné, bouche

CoiinChampagne

Vertus (51)

03.26.58.86.32

15 Parailèle. Extra-brut, blanc

de blancs. Base 2019 complétée

de vins de réserve. Nez abricot frais,

amande, bouche gourmande,

crémeuse, poire, droit, finale citron

vert. 36,50 €.

16,5-LesPrôlesetChétivins.

Blanc de blancs premier cru. Issu

de ces deux lieux-dits. Fruits blancs,

poire, bouche tendue, fraîche,

élégante, équilibrée, long, pur.

65,50 €.

vive, tendue, craie, vin bien droit,

pur, long, minéral, finale relevée.

Très joli vin. 55 €.

16,5 - Terre d’émotion. Blanc de

noirs extra-brut. 80 % pinot noir,

20% pinot meunier. Nez paille

chaude, blé, bouche gourmande,

droite, savoureuse et tendue,

fraîche, longue, finale épicée,

amertume citronnée. 43,50 €.

Chartogne-Taillet

Merfy (51)

Collard-Picard

Villers-sous-Châtillon (51)

03.26.52.36.93

15,5 - Prestige. Extra-brut. Des

arômes de vin à pleine maturité,

fruits confits, bouche gourmande,

pleine, saveurs d’automne, note

sous-bois, bonne longueur. 30,50 €.

16,5- Racines. 100% meunier.

Extra-brut. Nez fermé, touche pâtis

serie, bouche gourmande, brioche,

plein, crémeux. 36,50 €.

03.26.03.10.17

17 SainteAnne. Base2019avec

20 % de vins de réserve. Assem

blage des trois cépages. Nez discret,

noisette, poivre noir, bouche

crémeuse, note discrète de chêne

qui donne de la profondeur

auxvins, long, fin. 38 6.

16,5 - Les Couarres. Extra-brut

Copinet

Villenauxe-la-Grande (10)

06.71.62.43.63:03.25.21.13.22

16,5 - Nos pas dans la craie.

100 % chardonnay. Non dosé.

Nez citronné, bouche vive, nette,

droite, fraîche, séveuse, vin long

et fin. 43 €.

60%chardonnay, 40% pinot noir.

Nez floral, coing frais, orange

David

Coutelas

sanguine, bouche savoureuse,

très agrumes, vive, tendue, serrée

en finale, orange confite, long. 62 €.

Villers-sous-Châtillon (51)

03.26.59.07.57 / 06.07.57.69.23

16 Prestige. 65%chardonnay,

25% pinot noir, 10% meunier. Floral,

Christophe Mignon

51700 Festigny (51)

03.26.58.34.24

17,5 - ADN de foudre. Pur meunier.

Vendanges 2016, brut nature sans

dosage. Nez de maturité, craie,

épices, note fumée, bouche dense,

tendue, fraîche, cristalline, longue,

étirée. L’élevage renforce le côté

coing frais, bouche tendue, note

de chêne discrète, dense, plein,

riche finale relevée, notes pâtisserie.

22,50 €.

17 Cuvée 1813. Extra-brut, 100%

meunier. Nez farine, cardamome,

tarte au citron, bouche vive, dense,

élégante, tension, fraîcheur, nette,

cristalline. 62 €.

minéral. 54 €.

17 ADN de Meunier 2016. Brut

nature. Nez floral, fruits rouges,

DaubyMèreet

Aÿ (51)

Filie

■■■

232569 VIGNERONS - CISION 7567514600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


« CLOE HARENT/REA

POUR LE POINT

Nos champagnes de vignerons

Edition : 1er decembre 2022 P.2-13

p. 3/12

Thibaut

Champagne

Brémont

Bernard Brémont

«À16 ans, j’avais un comptable, un tracteur

et des caisses de vendanges à mon nom.»

«Je me suis appelé Emmanuel pendant deux jours:

la grand-mère, Yvonne Belhomme (on l'appelait la

Vonette), en avait ainsi décidé avant que mon père

intervienne à la mairie. II est mort le jour de la Saint

Vincent 2021,c’est pas mal pour un vigneron. En 1965,

mes parents se sont rencontrés et ils ont décidé de

créer leur marque. Ma mère plantait les piquets au lieu

dit les Beurys avec moi dans le ventre. J’ai

15,50hectares, et tout sur Ambonnay. Quand j’étais à

l’école,je disais: "Ça sert à rien, l’école, puisque je veux

travailler avec les parents.” Un jour papa m’a dit: "Viens,

on va chez le notaire.” II m’a émancipé pour que je

puisse récupérer des vignes de la famille, 2,5 hectares.

À16 ans, j’avais un comptable, un tracteur et des caisses

de vendanges à mon nom. On doit être les seuls à avoir

15,50hectares sur un seul cru. Mon père nous a légué à

moi et ma soeur une mine d’or, un domaine complet,

avec l’outil, la clientèle: un cadeau magique. II ne disait

pas bonjour, il t’engueulait. Mais, dès que tu étais dans la

merde, il arrivait. Autant on s’est engueulés toute notre

vie, autant il me manque. II était maladroit, il ne savait

pas dire "je t’aime" mais je lui serai éternellement

reconnaissant.»

■ ■■ 03.26.54.96.49/

06.12.77.07.56

16 Millésime 2014. Nez baies

noires, mûre, bouche tendue,

fraîche, petits fruits rouges

en milieu de bouche, bonne tension

en finale, long, droit.42 €.

Delphine Cazals

Le Mesnil-sur-Oger (51)

03.26.57.52.26

17 Cuvéevlve. Grandcru.Base

2015, extra-brut 100 % chardonnay.

Joli nez citronné, épicé, poire jeune,

bouche tendue, élégante, agrumes

en finale, vin long, fin, relevé

en finale. 30 €.

17,5 - Clos Cazals 2013. Grand cru

Oger. « Cela apparterait à Léon Bour

geois [ancien président du Conseil en

1895, puis de la Société des nations,

ancêtrede l’ONU, età cetitre lauréat

du prix Nobel de la paix, NDLR], mon

grand-père avait acheté pour la rave

et le parc, gui n 'était pas planté. »

Nez épicé, agrumes, brioche,

viennoiserie, bouche vive, élégante,

crémeuse, long, fin, droit, finale pure,

savoureuse, persistante. 85 €.

De SousaSH

Avize (51)

03.26.57.53.29

18 Umami 2012. Extra-brut,

60 % chardonnay, 40 % pinot noir.

Nez chêne, floral, bouche épicée,

dense, pimentée, tendu, tanins en

finale. 170 €.

Didier-Ducos

Saint-Martin-d’Ablois (51)

03.26.59.93.39

16,5-Absolu Meunier.

100% meunier. Nez farine, blé, belle

maturité, poire, un vin mûr, des

saveurs d’automne, nèfle, coing,

dense, et persistant. 24,50 €.

16,5 - La Rosée. Brut rosé.

Nez confiture de fraises, grenadine,

bouche équilibrée, droite, fraîche,

crémeuse, long, fin. 20,50 €.

Dlebolt-Vallois

Cramant(51)

03.26.57.54.92

17 Prestige extra-brut. Nez

délicat, floral, craie, bouche élé

gante, fraîche, tendue et onctueuse

à la fois, vin gourmand et complexe,

long, persistant. 32 €.

18 FleurdePasslon2013.

Extra-brut, blanc de blancs grand

cru. Nez épicé, touche de grillé,

bouche dense, tendue, droite,

retenue et élégante, un vin étiré,

très persistant. 89 î.

Doyard-Mahé

Vertus (51)

03.26.52.23.85 / 06.40.15.91.55

15 Désir. Extra-brut, blanc de

blancs. Vertus premier cru. Nez

discret, bouche mentholée, pure,

droite, de l’éclat, finale rapide. 30 €.

16,5/17 Blanc de blancs

extra-brut 2014. Pêche blanche,

citronnée, moisson, paille chaude,

bouche vive, de l’éclat, crémeux,

bonne longueur, très calcaire. 42 €.

Édouard Brun

Aÿ-Champagne (51)

03.26.55.20.11

16 2012.50% pinot d’Aÿ,

50 % chardonnay de grands crus.

Nez mature, craie, calcaire, fruits

secs, bouche vive, tendue, fraîche,

bonne longueur, bien équilibré,

agrumes en finale. 49 0.

Egrot

Aÿ (51)

09.82.51.50.50

15,5 - Millésime 2016. Des arômes

délicats de pain chaud et de craie,

un nez très séduisant, bouche vive,

nette, élégante, un vin étiré, assez

raffiné. 82 €.

Emmanuel Brochet jfj

Villers-aux-Nœuds (51)

06.24.53.02.32

17 Le Mont Benoît. Base

2019 complétée de 20 % de vins de

réserve. 35 % meunier, 40 % pinot

noir, 25% chardonnay. Nez moisson,

craie, fruits du verger, pomme,

coing frais, bouche pure, fine,

tendue, crémeuse, longue, fraîche,

finale relevée. 65 €.

Fallet Dart

Charly-sur-Marne (02)

03.23.82.01.73

(Voir portrait d'Aclrien et Paul Fallet

Dart, p. 182)

16,5/17 Les hautsdu Clos du

Mont. Nez mature, brioche, pêche

jaune, bouche ronde, dense, note

praline, dragée, gourmand,

232569 VIGNERONS - CISION 7567514600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


« CLOE HARENT/REA

POUR LE POINT

Nos champagnes de vignerons

Edition : 1er decembre 2022 P.2-13

p. 4/12

long, plein, riche, un vin qui

peut tenir le repas. 42,50 €.

pur, belle matière et une finale

rafraîchissante d’agrumes. 40 €.

16,5 - Rosé brut. Meunier 60 %,

40% pinot noir. Nez discret, pâte

brisée, cerise, bouche fine, élégante,

crémeux, long, plein, riche. 20,10 €.

Fernand Hutasse et Fils

Bouzy (51)

03.26.57.08.58

15 Brut nature 2012. Grand cru

François Lecompte

Rilly-la-Montagne (51)

03.26.49.47.30/06.12.16.09.76

15,5-Millésime 2015. Nez

discret, craie, bouche crémeuse,

fraîche, gourmand, équilibré, droit,

finale sur une agréable petite

amertume. 17,50 €.

Bouzy (même maison que Tornay).

Nez pâte brisée, pâtisserie, bouche

douce, fraîche, droite, gourmande,

relevéeen finale. 35,50 €.

15,5 - Millésime 2005. Réducteur,

nez fermé, s’ouvre à l’aération,

bouche gourmande, blé, pain, droit,

bonne amertume des agrumes

confits. Joli vin de maturité. 48 €.

Françoise Bedel gjj

Crouttes-sur-Marne (02)

03.23.82.15.80

16 EntreCieletTerre. 50% char

donnay, 35 % pinot meunier, 15%

pinot noir, base 2015. Extra-brut.

Nez beurré, pâtisserie, bouche

droite, fraîche, crémeuse, bonne

longueur, finale épicée, bien équili

Fleuryçg

Courteron (10)

03.25.38.20.28

15 Cépagesblancs2011.

Extra-brut blanc de blancs. Nez

moisson, paille chaude, senteurs

d’été, bouche fraîche, note sous

brée.56,60 €.

15 Dis,«Vinsecret».80%meu

nier, 10 % pinot noir, 10% chardon

nay. Base 2015. Extra-brut. Nez

brioche, coing frais, poire, bouche

gourmande, large, savoureuse,

épicée, douce, une pointe de sucro

bois, droite, pureté, longueur

sité, finale relevée par les amers des

Adrien

Champagne

et Paul Fallet Dart

Fallet Dart

moyenne mais belles saveurs,

réussi dans ce millésime. 58 €.

16,5/17- Brut nature 2014.

agrumes. 47,40 €.

Froment-Griffon

«On a surtout développé la stratégie commerciale

pourallerà l’export.»

58% pinot noir, 25% chardonnay,

12% pinot blanc, 5 % pinot gris.

Nez poire, bouche ample, droite,

Sermiers (51)

03.26.46.94.36

17 Extra-brut 2015.60% char

«Adrien, fils de Gérard, et Paul, fils de Daniel, succèdent

savoureuse, bonne tension, long,

donnay, 40% pinot noir. Nez discret,

à Gérard et Daniel. Adrien à la cave, Paul à la vigne et à

la commercialisation. On a trois ans d’écart. [Adrien

(photo, à dr.) est de 1985 et Paul (à g.) de 1988.] On a

repris en 2017.On est cogérants tous les deux. On avait

pris un peu de vignes l'un et l'autre, pour voir si on

s’entendait bien, avant de se lancer dans le grand bain.

On s’est rejoints au sein d’une Earl. Mais c’est vrai qu’on

a été élevés ensemble, on est plus près d’être des frères

que des cousins. Nos parents bossaient dur et on a

frais, fin, droit. 95 €.

Francis Boulard et Filles gg

Faverolles-et-Coëmy (51)

03.26.61.52.77

17,5/18- Les Rachais 2014.

100 % chardonnay. Nez craie,

mirabelle, agrumes, bouche dense,

floral, touche biscuit, bouche vive,

tendue, cristalline, droite, pure,

joli vin. 28 €.

Gaidoz-Forget

Ludes (51)

03.26.61.13.03

14,5 • Henri Forget. Brut premier

passé beaucoup de temps ensemble. On ne s’est jamais

trop posé la question, puis c’est compliqué de diviser

une entité qui était déjà faite. À l’origine, c’est un Fallet

qui était métayer de l’évêché de Soissons, on est

remontés à 1610.On a surtout développé la stratégie

commerciale pour aller à l’export. On n’a pas

révolutionné, on a davantage fait de l’évolution. On avait

une base solide. On a retravaillé les sols et on a fait deux

gammes: une destinée aux professionnels et l’autre aux

particuliers. »

élégante, complète, plein, pâtisse

rie, long, dense, riche, touche de

truffe. 75 €.

Franck Bonville

Avize (51)

03.26.57.52.30

15,5 - Grand Cru blanc de blancs

Avize et Oger. Nez Floral, pêche

cru. Doré soutenu, nez épicé, coing,

arômes de maturité, poire, pâtisse

rie, bouche crémeuse, bonne

attaque, assez riche, longueur

moyenne mais bonnes saveurs.

26 €.

16,5- Empreinte Meunier 2008.

Brut nature, neuf ans sur lies fines.

Nez épicé, droit, des notes de grillé,

blanche, bouche crémeuse, bonne

torréfaction, bouche tendue, nette,

amertume des agrumes en finale.

56 €.

16,5 - Unisson grand cru. Grand

savoureuse, un vin de caractère,

tonique et gourmand, bien persis

tant. 75 €.

cru, blanc de blancs Avize. Nez

coing frais, le bon végétal, bouche

crémeuse, large, dense, long, plein,

Gabriel-Pagin

Avenay-Val-d’Or (51) ■■■

232569 VIGNERONS - CISION 7567514600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


« CLOE HARENT/REA

POUR LE POINT

Nos champagnes de vignerons

Edition : 1er decembre 2022 P.2-13

p. 5/12

■ ■■ 03.26.52.31.03

15 Grande Réserve. Premier

cru, 70% chardonnay, 30% pinot

noir. Nez fruits blancs, bouche

droite, gourmande, équilibrée,

bonne finale sur les agrumes. 20 €.

Gamet

Mardeuil (51)

06.80.75.59.33

17 CarrésduMidi2018.Une

parcelle de pinot noir de Mardeuil

plantée en 1969. Nez brioche,

panettone, fruits confits, bouche

dense, tendue, gelée de mûre,

amers fins qui font saliver en finale.

Original et savoureux.48€.

15,5 - Heurte-Loup 2018. Parcelle

de meunier de Mardeuil. Fruits

blancs, note de chêne, épices,

bouche crémeuse, gourmande, de

bons amers en finale qui prolongent

les saveurs. 48 €.

16,5/17 Nature 2015.

Grand cru Bouzy. Brut nature. 90%

pinot noir, 10% chardonnay. Nez

farine, pain frais, craie bouche vive,

droite, fraîche, minérale, bonne

longueur, complexe et savoureuse.

32,806.

Goutorbe

Aÿ (51)

03.26.55.21.70

17 Blanc de noirs 2015. Grand cru

Aÿ. Nez pain d’épices, fruits du

verger, mirabelle, bonne densité,

long, gourmand, plein, crémeux,

équilibré, savoureux, long. 36 €.

16 Cuvée Prestige. Brut pre

mier cru. Nez craie, citronné, agru

mes, bouche petits fruits rouges

discrets, vif, bonne tension, long,

structuré. 25 € (par six bouteilles).

GuyCharlemagne

Le Mesnil-sur-Oger (51)

Gaston

Révolte

03.26.57.52.98

Avenay-Val-d’Or(51)

15,5 - Grand cru Le Mesnil

03.26.52.31.46

sur-Oger. Nez assez fermé, touche

15,5 - Rosé Églantine.100% pinot

pâte brisée, bouche crémeuse,

noir. Nez baies noires, mûre, cerise,

droite, gourmande, équilibrée, vin à

bouche épicée, gourmande,

très fruitée, gelée de sureau,

bonne longueur.26€.

maturité. 27,90 €.

Henriet-Bazin

Villers-Marmery (51)

Charlotte

Champagne

Le Gallais

Le Gallais

Geoffroy

Aÿ (51)

03.26.55.32.31

17 Empreinte 2015. Extra-brut,

premier cru blanc de noirs. 100%

pinot noir. Rose séchée, magasin

du fleuriste, cerise, bouche épicée,

pain, tendue, pure, notesilex, belle

longueur. 41 €.

18,5 - Terre Millésime 2010.

Extra-brut premier cru. 50% char

donnay, 32% pinot noir, 15% de

cépages complantés, c’est-à-dire

mélangés dans la parcelle. Des

arômes de moisson, blé chaud,

truffe, maturité, bouche riche, ample,

abricoté sec, sur une structure vive,

nerveuse, dense, longue. 95 €.

Georges Vesselle

Bouzy(51)

03.26.84.07.79

Deux cuvées dotées d'étiquettes

style Belle Époque bien réussies.

15 Gaston et Louise. Brut nature

50% pinot noir et 50% chardonnay.

Base 2017 avec 30% de vins de

réserve perpétuelle (1968 à 2016).

Brioche, boulange, pierre blanche,

bouche droite, légère, bonnes

saveurs, note de sous-bois,

gourmand. 42 €.

17,5 - Marie-Amélie 2014.100%

chardonnay de Villers-Marmery.

Nez moisson, blé chaud, bouche

gourmande, belles saveurs, brioche,

long, savoureux, à point. 63 €.

Herbert Beaufort

Bouzy (51)

03.26.57.01.34

Un des piliers du grand cru Bouzy.

« On est en conversion bio. Cela crée des contraintes

assez fortes mais pas question de changer.»

«La famille, les Finghian, venait d’Arménie. Réfugiés à la

suite des massacres en Turquie, ils se sont installés à

Paris. En 1927,mon arrière-arrière-grand-père a racheté

le clos. II voulait avoir une propriété à la campagne. Ici, il

y avait le château, qui avait été construit par la veuve

Clicquot pour ses enfants, et le clos. Mais c’est deux

générations plus tard qu’ils se sont intéressés à la vigne.

Aujourd’hui, on a deux entités viticoles: Château de

Boursault, c’est mon cousin, et nous, Le Gallais. On

exploite 5 hectares: tout est dans le clos. On est en

conversion bio. Avec les arbres du clos, l’agroforesterie,

de fait, on est en plein dedans. Cela crée des contraintes

assez fortes mais pas question de changer. Je partage

mon temps entre Paris et ici. Mon mari et mes enfants

sont à Paris. Ça fait douze ans que ça marche, même si

je suis toujours contrariée quand je quitte l’un ou l’autre.

Mon père avait fait comme moi, il était informaticien. À

Boursault, il y a une bonne mentalité avec une dizaine

de vignerons qui veulent faire bien, et de l’entraide

03.26.57.00.15

15 Brut Tradition Carte d’Or.

16 Grand cru extra-brut.

Des arômes de poire, fruits blancs

Blanc de noirs. Nez poire, groseille

mûrs, bouche crémeuse, gour

à maquereaux, bouche crémeuse,

mande, équilibrée, sucrosité du

savoureuse, droite, tonique, longue,

fruit, poire mûre, assez savoureux.

vive, finale relevée. 41 €.

24,80 €.

232569 VIGNERONS - CISION 7567514600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Nos champagnes de vignerons

Edition : 1er decembre 2022 P.2-13

p. 6/12

Huré Frères

Ludes (51)

03.26.61.11.20

16 Instantanée 2016. Blanc de

noirs extra-brut. Nez baies noires,

craie, bouche large, tendue, vive,

équilibrée, savoureuse, bonne

longueur, minéralité. 41 €.

55% meunier, 45% pinot noir,

extra-brut. Nez un peu sauvage,

ronce, mûre, bouche vive, tendue,

fraîche, nette, tonique. 30 €.

15,5 - Origine rosé. Meunier.

Couleur assez pâle, nez groseille

écrasée, bouche fraîche, droite,

gourmande, délicate. 34 €.

J. Charpentier

Villers-sous-Châtillon (51)

03.26.58.05.78

14,5 - Origine brut nature. Blanc

de noirs. Floral, fin, agrumes, pin,

bouche élégante, fraîche,

gourmande, plus en finesse qu’en

densité. 28,60 €.

16 Cuvée Pierre-Henri. Purmeu

nier, vignes de plus de soixante ans.

Nez de fruits mûrs, senteurs

d’automne, bouche ronde, coing,

poire, fruits secs, droit, pâte feuille

tée, bonne longueur. 520.

Jacques Rousseaux

Verzenay (51)

03.26.49.42.73 / 06.78.55.33.16

15,5 - L’Autre R. Grand cru Verze

nay et Verzy, extra-brut. Robe rose

doré. Nez blé chaud, moisson,

bouche crémeuse, droite, tendue,

tannique, vin de repas, bien

structuré, finale carrée. 32,50 €.

15 Rosédesaignée.100%

pinot noir. Grenadine, bonbon co

quelicot, bouche gourmande, ronde,

bien parfumée, long, droit. 22,90 €.

Jean Pernet

Chavot-Courcourt (51)

03.26.57.24.24

16,5 - Prestige. Blanc de blancs

grand cru. Joli nez, craie, épices,

crémeux, droit, bonnes saveurs,

bien équilibré, long, jolis amers

en finale. 28,50 €.

JeanVesselle

Bouzy (51)

03.26.57.01.55

16 L’Expression nature. Nez

discret, poire, craie, fruits rouges,

bouche tendue, fraîche, assez sa

voureuse avec sa finale sur les petits

fruits rouges (groseille). 28 €.

J. M.Goulard

Prouilly (51)

03.26.48.21.60

16 Origine blanc de noirs.

JMSélèque

Pierry (51)

03.26.55.27.15

17 Solessence nature. 50% char

donnay, 40 % meunier, 10 % pinot

noir; 50 % récolte 2014 et 50 % en

vins de réserve perpétuelle. Pas de

dosage. Nez blé chaud, moisson,

bouche crémeuse, gourmande et

tendue, des saveurs pâtisserie, et les

armesdu pamplemousse prolon

geant la finale, bien persistant. 45 €.

18 Partition 2016. Assemblage

de 7 parcelles. 72% chardonnay,

14% meunier, 14% pinot noir. Nez

beurre frais, brioche, note praline,

bouche tendue, fraîche, élégante,

crémeuse, un vin encore jeune,

intense, finale relevée, cédrat. 80 0.

José Michel

Moussy (51)

03.26.54.04.69

15 Extra-brut.70% meunier,

30% chardonnay. Joli nez, fieurs

blanches, craie, brioche, bouche

dense, touche sous-bois, agréable,

à boire jeune. 24 €.

16 ClosSaintJean 2013. Blanc

de blancs. Nez discret, minéral,

calcaire, bouche vive, tendue, bien

équilibrée, bonne tension, large,

gourmand, tonique en finale. 32 €.

Lacourte-Godbillon

Écueil (51)

03.26.49.74.75

16,5- Parcellaire Chailiots 2015.

Extra-brut, premier cru. Pur pinot

noir. Nez ronce, touche discrète

de chêne, bouche crémeuse, droite,

bien vive, fruité sauvage, bonne

longueur. De garde. 80 î.

15 Parcellaire Mont Âme

Migerats 2015. Extra-brut, premier

cru. Nez épicé, chêne, bouche vive,

tendue, pure, longueur moyenne,

bonnes saveurs automnales. 801

Lafalise-Froissart

Verzenay(51)

■■■

232569 VIGNERONS - CISION 7567514600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


« CLOE HARENT/REA

POUR LE POINT

Nos champagnes de vignerons

Edition : 1er decembre 2022 P.2-13

p. 7/12

■ ■■ 06.81.01.78.79

16,5 • Cuvée 045. Extra-brut

Le Gallais

Boursault (51)

Verzenay grand cru 80% pinot noir,

06.25.01.73.69

20 % chardonnay. Nez moisson,

(Voir portrait de Charlotte Le Gallais

gelée de coing, pomme compotée,

p. 184)

bouche fraîche, tendue, note épicée,

16,5- La Pavillonne. Blancde

belle fraîcheur, un joli compromis

blancs. Vignes dans le dos du châ

entrearômesde

maturité

teau de Boursault, vendanges 2017.

et vivacité, finale relevée. 60 €.

Nez agrumes, pamplemousse,

16 - Cuvée 276. Verzenay grand

fleurs blanches, bouche droite, vive,

cru. Brut nature (sans dosage),

droite, tendue, pure, bonne

100% pinot noir. Nez calcaire,

longueur, finale craie. 45 €.

s’ouvre sur des notes de baies

15,5 ■Le Poète. Rosé de saignée.

sauvages, mûre des fossés, bouche

50% meunier, 50% pinot noir.

vive, bonnetension, touche

Vendanges 2017. Fruits rouges

de quetsche, net, droit. 60 €.

confits, bouche ronde, frais, finale

fraîche. 45 €.

Laherte

Chavot (51)

Louis

Brochet

03.26.54.32.09

Écueil (51)

16 Ultradition. Extra-brut

03.26.49.77.44

60 % meunier, 30 % chardonnay,

16 Extra Blanc 2015. Premier cru,

10% pinot noir. Nez craie, citronné,

extra-brut,

100 % chardonnay.

sauvage, bouche petite poire

Joli nez, un côté confiserie, menthe,

de verger, droit, frais, pur, droit

assez séduisant, bouche épicée,

croquant. 35 €.

crémeuse, tendue, équilibrée,

17,5/18- LesVignesd’autrefois

droite, bonne longueur. 40 €.

2018.100% pinot meunier.

Extra-brut. Nez coing frais, poire,

verger en automne, bouche vive, vin

gourmand, long, droit, alliance entre

15,5- Millésime Alain 2015.

Extra-brut. Nez marqué par les

arômes du pinot, ronce, mûre,

bouche vive, structurée, large, finale

Pascal et Ambroise

Champagne

Agrapart

Agrapart

la séduction et la tension. 50 €.

Lamiable

Tours-sur-Marne (51)

03.26.58.92.69

15,5 - Héliades 2013. Grand cru

extra-brut, 80 % chardonnay,

20% pinot noir. Nez moisson, blé,

bouche crémeuse, droite, gour

mande, large, savoureuse, épicée.

50 € (48,50 € par 6 bouteilles).

L. Bénard-Pitois

Mareuil-sur-Aÿ (51)

03.26.52.60.28

14 Brut nature. Non dosé.

Moisson, blé chaud, feuilletage,

poire, bouche sur des saveurs

bien mûres, à boire. 24,30 €.

LaurentBénardgD

Mareuil-sur-Aÿ (51)

03.26.52.60.28

14,5/15- Vibratis 2015. Premier cru

Mareuil-sur-Aÿ. 45% pinot noir,

agrumes, légère. 40 €.

Lucien Roguet

Mailly-Champagne (51)

03.26.49.41.36

15,5 - Tradition N° 1. Grand cru

Mailly, pinot noir, meunier, chardon

nay. Nez de maturité, pêche jaune,

blé, bouche crémeuse, droite, assez

pure, long, plein, épicé. 22,90 €.

Marc Hébrart

Mareuil-sur-Aÿ (51)

03.26.52.60.75

15,5 ■Mesfavorites. Vieilles vignes

à Mareuil-sur-Aÿ. Premier cru. 80%

pinot noir, 20 % chardonnay. Joli nez

craie, pain frais, bouche gourmande,

fraîche, onctueuse, assez douce.

28 €.

Marcel Deheurles

Celles-sur-Ource (10)

03.25.38.55.06/06.07.96.38.95

16,5- ÉbèneetSens,

«Si tu prends ce boulot, c’est que tu signes

pour quarante ans.»

Pascal Agrapart (photo, à g.) : «Avec Ambroise, on se

prend le chou de temps en temps, comme moi je me

suis pris le chou avec mon père. Moi, j’ai trouvé à faire

du vin comme je l’aimais. Des fois, des gens me disaient :

“Faut faire du bois neuf.” Je n’aime pas le bois neuf. La

transmission, c’est une passation. Après, il faut trouver

des équilibres, ce n'est pas toujours facile d’abandonner

des choses. On a bien scindé : Ambroise, vigne et vin, et

moi, plutôt au bureau. J’aime bien encore monter sur le

tracteur, mais pas forcément pour boucher des trous.

J'ai prévenu mes enfants: “Si tu prends ce boulot, c'est

que tu signes pour quarante ans.” Ambroise, il était bon

à l’école; on le poussait dans les études...»

Ambroise Agrapart (à dr.)\ «Ça ne s’est pas passé

exactement comme cela. Oui, ils m’ont forcé à faire une

prépa maths et sciences, c’était très dur, je ne voyais

plus mes copains. Ça a dudeux jours et je suis parti.

Papa ne m’a pas parlé pendant quinze jours, je lui ai

écrit une lettre pour expliquer ma motivation. Je suis

passé par son meilleur pote, qui était œnologue et qui

lui a parlé, et je suis parti faire le DNO (diplôme national

d’cenologue) à Dijon...»

40% meunier, 15% chardonnay.

« La Comme». 100% pinot noir,

Doré, nez pâtisserie, brioche, épices,

assemblage de plusieurs années.

bouche riche, chêne, finale sur des

tanins assez présents. 54 €.

Moisson, blé chaud, fruits secs, miel.

long, gras, plein, bien équilibré et

232569 VIGNERONS - CISION 7567514600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Nos champagnes de vignerons

Edition : 1er decembre 2022 P.2-13

p. 8/12

savoureux. 30,65 € (25,44 €

par 6 bouteilles).

Maurice

Damery(51)

03.26.51.94.91

Delabaye

15 Blancdeblancs. Jolinez,

pomme, citron vert, bouche cré

meuse, parfumée, touche de vanille,

pêche blanche, assez ronde, amer

tume des agrumes en finale. 22 €.

Michel Genet

Chouilly (51)

03.26.55.40.51

17 MG BB Spirit. Grand cru

Chouilly. Nez agrumes, floral,

pomme golden, bouche vive,

tendue, fraîche, belle matière dense,

enveloppante, finale surles

agrumes. 27,50 €.

17,5 - Author 2013. Grand cru.

Petites notes de maturité, coing,

poire, bouche crémeuse, tendue,

vive, de bonnes saveurs de pain

chaud sorti du four, complexe,

très gourmand. 48 €.

Monmarthe

03.25.38.50.73

14,5/15 Brut nature. 80 % pinot

noir, 20% chardonnay. Nez floral,

citron vert, agrumes, bouche vive,

fraîche, tendue, finale zeste

de pamplemousse. 35,50 €.

15,5/16 Champ Persin. Des

arômes de maturité, citron confit,

épices douces, bouche ronde, enve

loppante, crémeuse, amertume des

agrumes qui prolonge la finale, vin

d’une bonne profondeur. 35,50 €.

Olivier Marteaux

Azy-sur-Marne(02)

03.23.82.92.47

16/16,5- Réserve. 65%meunier,

20 % chardonnay, 15 % pinot noir.

Joli nez pomme, fruits du verger,

bouche savoureuse, bien fruitée,

droite, gourmande, épicée, bonne

longueur. 22 €.

15,5-Brut Millésime 2014.

50 %meunier, 30% chardonnay,

20 % pinot noir. Nez de vins bien

mûrs, coing, poire, miel, bouche

crémeuse, large, gourmande, bonne

longueur. Finale sur les agrumes

confits. 30 €.

Ludes (51)

03.26.61.10.99

16,5/17 - Privilège. Premiercru

Ludes. Nez poire, pierre blanche,

bouche gourmande, bien fruitée,

droite, crémeuse, équilibrée, bien

persistante. 20,50 €.

16,5- LeNidd’Agace 2014.

Extra-brut premiercru. 60% pinot

noir, 40% chardonnay. Nez poivré,

craie, marin, bouche droite, tendue,

fraîche, bonnes saveurs de fruits

blancs, finale épicée, long. 28 €.

Morize Père & Fils

Les Riceys (10)

03.25.29.30.02

16,5 - Brut nature. Nez discret,

nez réducteur, salin, bouche vive,

tendue, fraîche, nerveuse, marqué

par les saveurs du pinot noir, long,

saveurs automnales, amande,

bonne longueur. 18,30 €.

16 Rosédesaignée. Nez

discret, noyau de cerise, fraise

des bois, bouche tendue, fruitée,

élégante, gourmande, petits tanins

en finale, long. 17,80 €.

Moutard

Buxeuil (10)

Oudiette Filles

Troisièmegénération

de vigneronnes.

Épernay (51)

06.82.08.73.78

15 UniTerre. Extra-brut,

100 % chardonnay, récolte 2018. Nez

vanillé, floral, bouche tendue, note

de chêne, épices, crémeuse et

tendue. Un vinjeune, qui demande

unpeud’attente.38€.

Pascal Agrapart

Avize (51)

03.26.57.51.38

(Voir portraitde PascaletAmbroise

Agrapart,p. 186)

17,5 - Minéral 2016. Extra-Brut,

blanc de blancs. Grand cru Avize.

Nez craie, calcaire, touche de chêne

discrète qui rehausse les arômes,

bouche savoureuse, tendue, fraîche,

savoureuse, des notes zeste

d’agrumes et abricot sec en finale.

Un champagne fin et savoureux à

la fois. 72 €.

Pascal Walczak

Les Riceys (10)

03.25.29.39.85 ■■■

232569 VIGNERONS - CISION 7567514600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


« HARENT/REA

POUR CLOE LE POINT

Nos champagnes de vignerons

Edition : 1er decembre 2022 P.2-13

p. 9/12

Stéphane

Champagne

Riboulot

Riboulot

«Dans ma tête, c’était ça: faire du champagne.»

« J’ai commencé à vinifier en 2015. Je succédais à quatre

générations de vendeurs au kilo. J’ai été le premier à

aller jusqu'au bout du produit. J'ai pris beaucoup de

temps pour arracher, replanter. Avant, c’était surtout

planter pour faire du volume. J’ai tout remis en marche

dans les vignes pour faire du champagne. Dans ma tête,

c’était ça: faire du champagne. J’ai adapté la taille que

j’estimais la mieux pour chaque cépage. J’ai conservé

quelques vieilles vignes. J’ai arraché un bon 65% de la

vigne. On a laissé trois ou quatre ans de repos aux sols à

chaque fois. J’ai commencé un peu tout seul avec deux

cuves et un petit pressoir, et puis je me suis débrouillé.

J’ai des amis qui déjà vinifiaient, j’ai été voir comment ils

faisaient, je me suis remis dans les livres. Vers 2010-2011,

je me suis formé. Puis j’ai tout cassé, pressoir, bâtiment,

j’ai tout monté, construit la cave. 45% meunier, 40%

pinot noir, le reste en chardonnay. Je vinifie 1,5ha, je n’ai

pas encore toute la place. Je ne regrette rien, la vente

de raisin paie les crédits.»

■■■ 15,5- Blancdenoirs

Les Riceys. Nez de maturité, fruits

rouges confits, calcaire, bouche

vive, savoureuse, bien équilibrée, un

vin gourmand, structuré. 18,90 €

(par 6 bouteilles).

15 Rosé de macération. Robe

soutenue, tirant sur le rubis, nez

cerise, bien parfumé, vin de repas,

marqué par les saveurs cerise du

pinot noir. 20,40 € (par 6 bouteilles).

Patrick Soutiran

Ambonnay (51)

03.26.57.08.18

14,5/15- Ambonnay grandcru.

Blanc de noirs. Robe dorée, nez sen

teurs d’automne, fruits blancs bien

mûrs, bouche droite, des saveurs de

forte maturité, un peu compoté, très

crémeux, finale douce. 23.50 €.

16,5 - Rosé Ambonnay grand

cru. Nez assez sauvage, ronce,

mûre, bouche savoureuse, large,

bonne matière, long, joli vin d’apéri

tif et de repas. Bien équilibré. 25 €.

Perrot-Batteux

Bergères-les-Vertus (51)

09.66.91.96.75/06.73.34.33.36

15 Brut blanc de blancs.

Premier cru. Joli nez séveux, zeste

d’agrumes, iris, bouche droite,

équilibrée, crémeuse, plus pample

mousse que citron, finale relevée,

pure.20€.

17 Les Mâtlnes, cuvée parcellaire

2014. Blanc de blancs extra-brut.

Des arômes de biscuit, pierre

blanche, mandarine, craie, bouche

vive, crémeuse, droite, savoureuse,

équilibré parfait, vin bien structuré,

cristallin, finale sur les amers des

agrumes qui prolongent les saveurs,

pureté. 40 €.

Phlllppe Fourrier

Baroville (10)

03.25.27.13.44

15 Pinot meunier. Nez floral,

légèrement vanillé, touche groseille,

bouche épicée, fruits rouges, noyau,

gourmand, touche épicée en finale.

21,40 €.

Pbilippe Martin

Cumières (51)

03.26.55.30.37 / 06.64.94.43.78

16 Blanc de blancs. Nez pomme

golden, fruits du verger, bouche

gourmande, frais, droit, savoureux,

bonne longueur. 26 €.

Philippe Thévenin

Ville-sur-Arce (10)

06.81.63.05.40

15 Axellence. 85% pinot noir,

15% Chardonnay, assemblage des

années 2015 et 2016. Nez floral,

citronné, joli nez jeune et séduisant,

bouche crémeuse, droite, tendue,

équilibrée, fraîche, finale avec de

jolis amers d'agrumes. 15,40 €.

16,5 - Bois d’Acacia. Blanc de

blancs. Beurre frais, citron, bouche

large, ample, crémeuse, note

épicée, long, plein, droit, finale reste

de pamplemousse, orange confite.

20,85 €.

Pierre Gimonnet

Culs (51)

03.26.59.78.70

16,5 - Spécial Club 2015. Nez

beurre, brioche, bouche crémeuse,

fraîche, droite, bonnes saveurs

d’agrumes, long et fin. 68,50 €.

Pierre Gobillard

Hautvillers (51)

03.26.59.45.66 / 06.07.89.19.66

Pierre-Alexis est parti en Angleterre

comme palefrenier pourapprendre

la langue puis développer l’export.

La famille développe l’cenotourisme

et dispose d’une salle panoramique

avec une vue imprenablesur

Hautvillers.

15 Blanc de blancs. Premier

cru. Nez citronné, fleurs blanches,

bouche vive, fraîche, droite, bonne

matière, droit. 20,80 €.

16 Blanc de noirs. Premier cru.

Nez ronce, mûre, bouche droite,

tendue, fraîche, bonne matière,

élégant et savoureux, droit, net.

20,80 €.

Pierre Moncuit

Le Mesnil-sur-Oger (51)

03.26.57.52.65

16,5/17 Grand cru blanc de

blancs Mesnil. Extra-brut. Nez craie,

fleurs blanches, bouche vive,

élégante, agrumes, minérale,

calcaire, citronnée, tendue, finale

zeste de pamplemousse. 25,50 €.

18,5- Grandcru Mesnil 2012.

Extra-brut, blanc de blancs. Nez

calcaire, pêche blanche, pain frais,

232569 VIGNERONS - CISION 7567514600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Nos champagnes de vignerons

Edition : 1er decembre 2022 P.2-13

p. 10/12

début des senteurs briochées, des

03.26.82.64.10 / 06.07.88.00.99

Bourgogne - puligny, chassagne,

Extra-brut. 50% pinot noir, 50%

arômes encore de jeunesse, bouche

16,5Brutnaturepremiercru.

meursault).

«Jenecherchepasle

meunier. Des arômes floraux, baies

crémeuse, tonique, grande pureté,

long.45€.

53%de pinot meunier, 25% de

pinot noir, 22% de chardonnay.

Joli nez qui évoque la mûre, les

goût du bois, mais le gras et l'élé

gance. J’almis 14 ans à trouver cette

cuvée. » Nez épicé, brioché, épicé,

noires, un côté sauvage, ronce,

bouche bien fruitée, groseille,

agrumes, démentine, droit,

Pierre

Paillard

baies noires, un côté fruité sauvage,

bouche gourmande, pleine, bien

gourmand.50€.

Bouzy (51)

ronce, bouche épicée, fine, délicate,

mûr, riche, long, crémeux, un style

03.26.57.08.04

de jolies saveurs qui confirment

qui rappelle celui de Bollinger. 22 €.

Poissenot-Berthelot

16 - Les Maillerettes 2017. Bouzy

le nez, bonne persistance. 22 €.

17 Blanc de blancs. Trépail,

Bergères (10)

grand cru blanc de noirs extra-brut.

16 Secret d’Or. 100 % chardonnay,

Louvois, Bisseuil. 2016 et 2015. Une

03.25.57.43.51

Nez farine, boulange, touche sau

trois ans de cave. Nez citronné,

partie en fûts de 5 hl. Nez citronné,

14 Mademoiselle Marg’o La

vage de ronce et mûre, chêne frais,

floral, agrumes, bouche épicée, note

floral, agrumes, bouche crémeuse,

Violette. Blanc de blancs. Nez fleurs

bouche vive, fraîche, tendue, petits

de torréfaction, poire, long et fin.

long, pêche jaune, bouche pleine,

blanches, pomme golden, bouche

tanins en finale qui prolongent les

35 €.

dense, long, gras, délicieux, finale

crémeuse, droite, pas très longue,

sensations, finale sur des notes de

agrumes et moisson!9 €.

pointe de sucrosité en finale. 25 €.

chocolat.

Un 2017 particulièrement

Pierson-Cuvelier

14,5 Vintage 2015. Nez pomme

bien sélectionné et vinifié. 100 €.

Louvois (51)

Piot-Sévillano

granny, floral, bouche gourmande,

16,5Rosé Les Terres roses. Bouzy

03.26.57.03.72

Vincelles (51)

fruits du verger, bonnes saveurs,

grand cru, extra-brut. 64 % char

François Pierson explique à sa façon

03.26.58.23.88

crémeux, douceur en finale. 30 €.

donnay, 36% pinot noir dont 5% de

les vendanges 2022, qui furent

14,5/15 Rebelle. 100% chardon

rouge. Nez fruits rouges, cerise,

particulièrement longues en

nay. Nez pain frais, assez mature,

Riboulot

fraise, bouche crémeuse, droite,

Champagne : «Nous, on faitdurer

bouche droite, touche chêne, note

Villiers-Saint-Denis (02)

fruitée, gelée de mûre, pointe

les vendanges tant qu'ilreste du

de poire, finale serrée. 39 €.

06.83.05.10.18

tannique qui donne de la tonicité.

jambon!»

(Voirportrait de Stéphane Riboulot

Finale sur la mandarine. 60 €.

16 - Millésime 2015. Groupe de

Ployez-Jacquemart

p. 188)

parcelles sur Louvois, vins travaillés

Ludes (51)

16 - Signature. Brut nature. Nez

Pierre

Trichet

en fûts d’occasion (ayant déjà connu

03.26.61.11.87

craie, citronné, bouche vive, tendue,

Trois-Puits (51)

trois années de vinification

en

15,5Blanc de noirs 2015.

fraîche, citronnée, droit,

232569 VIGNERONS - CISION 7567514600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


«» CLOE HARENT/REA

POUR LE POINT (X2)

Nos champagnes de vignerons

Edition : 1er decembre 2022 P.2-13

p. 11/12

bonne longueur, finale

16 Les Fervins 2016.

surlesagrumes. 19,50 €.

Les 7 cépages : arbane, petit meslier,

16,5 ■Rosé de saignée. Nez légère

chardonnay, pinot gris, pinot blanc,

ment réduit, bouche dense, bien

pinot noir, meunier. Pain chaud,

aromatique, gourmand, bien fruité,

brioche, de la craie et des notes

droit, plein, long, racé. 48 €.

agrumes à l'aération, bouche vive,

tendue, fraîche, finale sur l’amer

Richard-Dhondt

tume des agrumes, bien équilibré,

Dizy (51)

assezsavoureux. 80 €.

03.26.51.70.73 / 06.12.19.15.13

16 Cuvéesupérieurezéro

Siret Frère et Soeur

dosage.

60 % chardonnay,

Le Mesnil-sur-Oger (51)

40% pinot noir. Nez pâtisserie,

06.35.92.19.45

boulange, craie, un vin de maturité,

15,5-Millésime 2013. Blanc de

plein, gourmand, des saveurs pâte

blancs extra-brut. Nez floral, touche

brisée, une jolie amertume qui

de chêne, bouche crémeuse,

prolonge la bouche. 16,60 €.

gourmande, dense, noté épicée en

17 CuvéeSoléra. Brutnature

finale. 73 €.

100 % chardonnay en solera, avec

des récoltes assemblées de 2005 à

Soutiran

2015. Nez abricot sec, craie, joli nez

Ambonnay(51)

où se mêlent minéralité et fruits

03.26.57.07.87

blancs mûrs, bouche savoureuse,

17 Collection privée. 56% pinot

poire dominante, large, tendue,

noir, 44% chardonnay, grand cru

belle matière, longueur et saveurs,

Ambonnay, Nez pâtisserie, baies

joli vin qui explose en finale. 36 6.

noires, tarte aux myrtilles, bouche

douce, crémeuse, un côté brioché

Robert

Allait

et beaucoup de fraîcheur, belle

Villiers-sous-Châtillon (51)

structure. 45 6.

03.26.58.37.23

15 Blanc de blancs du grand cru

17 Pinot Chromie. Cœurdecuvée

Ambonnay. Floral, craie, calcaire,

pinot noir. Nez de maturité, mie de

bouche nerveuse, tendue, large,

pain chaude, pâtisserie, allégé par

gourmand. 42 €.

des notes citronnées, bouche large,

intense, vif, belle matière, long,

Stéphane

Coqulllette

droit, pur. 38,90 €.

Chouilly (51)

16 Plaisir nature. Zéro dosage.

03.26.51.74.12

Nez petite poire de verger, senteurs

14 Millésimé 2016. Nez de matu

automnales, bouche droite, fraîche,

fruits blancs, pomme mûre,

savoureuse, crémeuse, dense,

rité, coing, frais, poire au sirop,

vive, nette, pure, relevée, en finale.

bouche crémeuse, équilibrée, bonne

unjoli reflet du terroir d’Aÿ, long,

bouche ample, dense, riche, gour

22,60 €.

finale savoureuse et relevée.

bien persistant. 79 €.

mand, pointe de sucrosité en finale.

18,90 €.

35 €.

Roger

Coulon

Salmon

18 Louis 2013. Brut zéro. Pur pinot

Vrigny (51)

Roger

Manceaux

Chaumuzy (51)

noir non dosé. Robe dorée, des

03.26.03.61.65

Rilly-la-Montagne (51)

03.26.61.82.36

arômes d’automne, fruits du verger,

17,5 - Les Hauts Partas 2015.

03.26.03.42.57

15 100% meunier. Nez blé, fruits

poire, pomme, mirabelle, bouche

Blanc de blancs grand cru. Farine,

16 Grande réserve brut.

secs, farine, bouche élégante, noix

vive, tendue, belle longueur, grande

blé, mirabelle, craie, bouche large,

50% pinot noir grand cru, 50%

de cajou, gourmand, bonne amer

pureté, finale cristalline, très persis

coing, long, pur, droit, équilibré,

chardonnay premier cru. Nez mar

tume surla finale. 346.

tant. Sans doute une des plus belles

savoureux. 88 €.

qué par les arômes du pinot, baies

cuvées que cet excellent vigneron

15 Blanc denoirs 2013.50%

noires, ronce, bouche généreuse,

Sébastien Mouzon gg

nousaitproposées. 546.

meunier, 50% pinot noir. Nez fermé,

gourmande.ample,

bonne

Verzy (51)

jeune, dense, droit, sur la retenue,

longueur. 28 €.

03.26.88.95.14

Tarlant

pas encore développé, à attendre.

16,5/17- L’Atavique. Verzy grand

Œilly (51)

1156.

R. Pouilfon

cru. 65 % pinot noir, 35 % chardon

03.26.58.30.60

Mareuil-sur-Aÿ (51)

nay. Extra-brut. Nez poire, verger,

17,5/18 ■La Vigne d’Or. Blanc de

Robert

Desbrosse

03.26.52.63.62

bouche épicée, touche de chêne qui

meuniers. Brut nature vendange

Congy (51)

17 Les Valnons 2015. Blanc de

ajoute des saveurs vanillées et de la

2006. Nez coing frais, pâtisserie,

03.26.59.31.08-03.26.59.31.70

blancs Aÿ grand cru. Nez moisson,

profondeur, bien crémeux, finale

pâte brisée chaude, bouche cré

16 Millésime 2014. Nez épicé,

craie, fruits blancs, bouche large,

agrumes assez marqués. 33 6.

meuse, droite, solaire, gourmande,

232569 VIGNERONS - CISION 7567514600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Nos champagnes de vignerons

Edition : 1er decembre 2022 P.2-13

p. 12/12

très savoureuse,

vieillissement

Tornay

bouche vive, séveuse, crémeuse,

en finale, équilibré, bon prolonge

homogène du vin. Un régal. 115 €.

Bouzy (51)

bien gourmand.32€.

ment. 28 €.

16 Argilité. Parcelle Notre-Dame.

03.26.57.08.58

16,5 Sélection. Nez de matu

Une étiquette écrite en alphabet

Lui, c’est Rudy Hutasse, de

Trudon

rité, pomme, poire, fruits du verger,

géorgien, hommage aux origines

Cumières. Elle, c’est Nathalie

Festigny (51)

bouche savoureuse, gourmande,

du vin, aux premiers vignerons qui

Tornay, de Bouzy. Les deux,

03.26.58.00.38

droite, équilibrée, crémeuse, finale

travaillaient en amphore. 50% char

c’est un domaine de Bouzy. « On a

16,5 Magnificence. Meunier et

sur une agréable amertume qui

donnay, 50% meunier. Vendange

conservé les deux marques Hu

chardonnay, élevé en fût, « petite

prolonge la bouche. 25 €.

2015. Fruits blancs, pêche blanche,

tasse et Tornay dans une optique

mousse», (ce qui signifie une pres

pomme, calcaire, bouche large,

commerciale. Parexemple, pour

sion dans la bouteille inférieure aux

Xavier

Leconte

savoureuse, bonne longueur,

donner l'exclusivité de la dlstrlbu

6 bars habituels). Nez pain frais,

Troissy-Bouquigny (51)

crémeuse, droite. 190 €.

tion dans un même pays. Etpuis,

senteurs d’automne, touche cara

03.26.52.73.59

ce ne sont pas les mêmes vins. II y

mel et discrète de chêne, bouche

16,5 L’Héritagede Xavier.

Teiiier

a des gens qui vlennent Icl etne

dense, élégante, crémeuse, droite,

70% pinot noir, 30% meunier. Nez

Moussy (51)

veulent pas goûter du Hutasse et

belle acidité qui prolonge la bouche.

craie, bouche vive, agrumes, droite,

06.12.92.34.09

d’autres pas du Tornay. » Hutasse

Vin de repas. 36,60 €.

élégante, bien équilibrée, finale

15 Vignesde Pierry 2017.

comporte plus de vieux vins et est

16 Roséphile. Rosé 100% meu

épices et agrumes. 27,70 €.

70 % chardonnay, 30 % meunier,

plus confidentiel.

nier assez coloré, nez discret, grena

extra-brut. Nez discret, touche de

17 La Fosse d’Arzilliers.

dine, bouche fruitée, groseille, fraise

Yannick

Prévoteau

chêne frais, bouche crémeuse,

Blanc de noirs. Une parcelle en

des bois, petits tanins en finale qui

Damery (51)

droite, gourmande, plutôt réussi

monopole sur Mareuil. Nez gelée

prolongent les saveurs. 23,90 €.

03.26.58.41.65

dans ce millésime difficile. 42,50 €.

de groseille, bouche fruits rouges

16,5 Alter Ego. Extra-brut sélec

17 LesMontsd’Or. Blancde blancs

avec une note épicée, noix de cajou,

Xavier

Alexandre

tion parcellaire, blanc de noirs,

extra-brut 2016. Pêche blanche,

long, poivré, original, peut tenir

Courmas (51)

pur meunier. Nez bien fruité, craie

abricot frais, touche citronnée,

le repas. 47 €.

03.26.49.27.58/06.26.07.04.08

ensuite, bouche pâtisserie,

bouche large, intense, fraîche, assez

16 - Millésime 2009. Grand cru

16 Grande Réserve premier cru.

gourmande, craie, cédrat, bonne

cristalline, noteépicée, long, finale

Bouzy, pinot et chardonnay.

Nez jeune, floral, agrumes, bouche

longueur, belle acidité qui prolonge

silex. 55 €.

Nez pâtisserie, pâte feuilletée,

nette, vive, jolies notes d’agrumes

la finale.

42 € ■

232569 VIGNERONS - CISION 7567514600506

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Vive la Champagne libre !

Publié le 30 novembre https://www.lapresse.ca/gourmand/alcools/2022-11-30/vive-lachampagne-libre.php

PHOTO FOURNIE PAR ALEXIS COZETTE

Les champagnes Tarlant

Au printemps dernier, on a passé outre la Champagne des salles de dégustation somptueuses

et des historiques caves enfouies dans des kilomètres de crayères pour découvrir la

Champagne agricole, indépendante, biologique, vivante. En ce début de période de toutes les

retrouvailles, trinquons aux bulles d’artisans !

La région vitivinicole la plus prestigieuse de France, où l’hectare coûte maintenant plus de

1 million d’euros (ou près de 1,4 million de dollars canadiens), est encore très fortement

dominée par le négoce. Les grandes maisons élaborent leurs cuvées avec le raisin acheté aux

viticulteurs. Mais depuis plusieurs années, l’Association des champagnes biologiques se

bonifie d’une foule de petits domaines.

Ceux-ci ne vendent pas à la propriété et reçoivent seulement sur rendez-vous, quand leurs

propriétaires ne sont pas occupés aux champs ou au chai.

Il n’y a pas d’équipe commerciale chez les Tarlant, Piollot, Doquet et compagnie. Et réussir à

acheter leurs bouteilles en France est parfois plus compliqué que de les trouver dans une

succursale de la SAQ ou auprès de leurs agents québécois.

On peut s’estimer heureux d’avoir accès à toutes ces réjouissantes bulles.

La transmission de l’indépendance


La petite virée champenoise commence dans la vallée de la Marne. Benoît et Mélanie Tarlant,

frère et sœur, sont issus d’une longue lignée de vignerons farouchement indépendants. Leur

arrière-arrière-arrière-grand-père, Louis Tarlant, a contribué au développement de

l’appellation d’origine contrôlée Champagne (AOC) en 1927 et juré de ne plus jamais vendre

de raisin aux grandes maisons commerciales. Leur père Jean-Mary se lançait pour sa part dans

le « brut nature » — le plus sec des champagnes, sans ajout de sucre aucun — dès les

années 1970.

Champagnes Tarlant

1/6

Aujourd’hui, les héritiers de 14 hectares de vignes (pinot noir, chardonnay et pinot meunier,

mais aussi pinot blanc, arbane et petit meslier) se trouvent en porte-à-faux avec l’AOC. Ils la

jugent trop restrictive à certains égards — Benoît a une fibre expérimentale, comme en

témoigne la cuvée Argilité, fermentée et élevée en amphore — et beaucoup trop permissive à

d’autres.

Ils poursuivent toutefois la tradition du brut nature, la poussant encore plus loin avec une

conversion en bio maintenant terminée. « Faire du brut nature, ça nous oblige à être radicaux

dans nos choix à la vigne parce qu’on ne pourra pas ajouter de sucre pour “corriger” quoi que

ce soit, raconte Benoît. Il faut à la base faire un excellent vin de champagne, qui se tient tout

seul. Je ne suis pas un radical du sucre, mais le brut nature, c’est ce qui nous a été transmis. »

Pour nous, le savoir-faire à la vigne est ce qu’il y a de plus important, et sa transmission est

essentielle.

Mélanie Tarlant

« Quand le consommateur achète une bouteille de Tarlant, il achète une recherche. Travailler

avec la nature, c’est tout en nuances. Ce n’est jamais noir ou blanc. Il faut rester vigilant et

constamment se remettre en question », déclare sa sœur Mélanie, tandis que nous observons

les verdoyants coteaux tout autour.

Pionnier du bio

Un arrêt chez Pascal Doquet, président de l’Association des champagnes biologiques (qu’il a

cofondée en 1998) et vigneron dont les cuvées sont bien établies au Québec, était de mise.

1/3

Vigneron sur la Côte des Blancs depuis 1982, il a pris le contrôle complet de l’ancien

domaine familial en 2004, épaulé par sa femme, Laure. L’ébouriffé, qui se qualifie de

« hippie » formé aux philosophies orientales, produit entre 65 000 et 70 000 bouteilles sur

8,5 hectares.

Travailler la vigne sans chimie, ça n’a jamais été simple. « Au début, on n’était vraiment pas

nombreux. Il fallait être droit dans ses bottes et ne pas avoir peur des qu’en-dira-t-on.

Aujourd’hui encore, on se demande pourquoi il n’y a pas plus de vignobles en bio. »


La prise de risque fait peur, surtout qu’on avance de plus en plus dans l’imprévisible. En

2021, j’ai récolté 15 % de ma production habituelle sur un des sites. C’est dur.

Pascal Doquet, président de l’Association des champagnes biologiques

Cela dit, la disparition de la biodiversité donne raison aux pourfendeurs de chimie. « On est

tout petits, mais on a une grande influence ! », se réjouit M. Doquet.

Une affaire de famille

« L’Aube se lève », « Quand la Champagne s’éveille à l’Aube », lit-on dans la presse

spécialisée. L’Aube, c’est la région la plus au sud de l’appellation. Elle a longtemps été

laissée pour compte. Mais c’est ici que plusieurs chouchous des amateurs de champagnes

d’artisans, dont Charles Dufour (Bulles de comptoir), Cédric Bouchard, Vincent Couche,

Vouette & Sorbée, Jacques Lassaigne, sont installés.

C’est également ici, à Polisot, qu’on trouve la famille Piollot-Moreau. En 1986, Roland

Piollot a décidé de champagniser le raisin que son père vendait auparavant. Dominique

Moreau a quant à elle quitté sa carrière en enseignement pour fonder les champagnes Marie

Courtin (nom de sa grand-mère) en 2005. Jeanne Piollot, leur fille, a récemment acheté une

parcelle à Molesme, de l’autre côté de la « frontière », en Bourgogne, où elle vinifie de

délicieuses bulles en appellation Vin de France. Celle qui aide aussi ses parents en

Champagne avait soif de liberté et d’expérimentation.

Défiant la tradition de l’assemblage, Roland Piollot ne produit que des champagnes en

monocépage, dont le superbe Colas Robin, à base de pinot blanc. C’est un acte de résistance,

la plupart des vignes de ce raisin ayant été arrachées au fil du temps, au profit du chardonnay

et du pinot noir.

Dominique Moreau s’en tient, elle aussi, à un seul cépage par cuvée, provenant d’une parcelle

et même d’un millésime unique. On peut difficilement faire plus pur comme expression d’un

vignoble. Qui plus est, les vignes du couple sont menées en biodynamie. Jeanne, elle,

convertit sa parcelle malmenée tout doucement.

Les vins de Roland et Jeanne Piollot sont représentés au Québec par Les vins dame-jeanne et

vendus en commande privée uniquement (ou dans les restaurants). Il en va de même pour les

Champagnes Marie-Courtin, qui appartiennent au portfolio de l’agence Art & vin.

Consultez le site des Vins dame-jeanne

Consultez le site d’Art & vin


Presse écrite

EN MAGNUM

FRA

Famille du média : Médias spécialisés

grand public

Périodicité : Trimestrielle

Audience : N.C.

Sujet du média : Tourisme-Gastronomie

Edition : Decembre 2022 - fevrier

2023 P.88

Journalistes : BETTANE+DESSEAUVE

Nombre de mots : 633

p. 1/1

LEPRIX

DU PLAISIR

CETTE 5ÉLECTI0N RÉCONCILIE LE BON ET L'ABORDABLE. QUATORZE CUVÉES

DÉGUSTÉES PAR LES CONSOMMATEURS DU CONCOURS PRIX-PLAISIR ET VALIDÉES

PAR NOS EXPERTS. CE SONT NOS MÉDAILLÉS D’OR, ILS VALENT DE 16 À 30 EUROS

SÉLECTION

BETTANE+DESSEAUVE

Champagne Jean-Bernard

Bourgeois, brut Prestige

Belle réussite que ce champagne

charmeur et raffiné. Un vrai sens

du chic et du gtamour, c'est

un modèle dans cette catégorie

de prix.

18,90 euros

Champagne Edouard Brun,

blanc de blancs premier cru

Grand nez complexe entre

caractère floral et fraîcheur. Un

champagne d'une belle finesse,

intense et racé.

29,50 euros

Champagne Paul Charpentier,

Prestige 2012

Nez sur le fruit blanc et les

agrumes, notes citronnées

et minérales, il étonne par sa

longueur et sa complexité.

23 euros

Champagne Yves Couvreur,

brut Tradition

Sa belle et franche effervescence

lui donne un caractère

désaltérant. Profil aromatique

tout en maîtrise, ce champagne

est fin.

19,10 euros

Champagne Hervé Oubois,

blanc de blancs Réserve

Superbe par sa grande

complexité, sa finesse, sa

fraîcheur et ses équilibres subtils.

C'est un vin agréable en bouche.

20 euros

Champagne L'Esprit de Chapuy,

brut Terroir

Ce champagne sort des sentiers

battus et propose un profil

atypique, avec une complexité

importante et un fruit intense. On

recommande,

20 euros

Champagne Philippe Fourrier,

brut Réserve

Nez discret et élégant, la bouche

est fine et sapide, très fraîche.

Une jolie longueur et de la

personnalité.

16,20 euros

Champagne Benoit Gaullet,

Cuvée Hôtel de l’Arquebuse

En' plus de ses notes d epices

douces et de groseille, ce

champagne gras séduit par ses

bulles fines, ses notes minérales

et sa finale saline. On le réserve

pour un beau repas.

24,50 euros

Champagne Gilbert Leseurre,

brut nature

Grâce à sa bonne longueur et

à son style, ce brut non dosé

s'affirme comme un vin

de classe pour un apéritif chic.

II ira bien aussi avec quelques

belles huîtres.

25 euros

Champagne Petitjean-Pienne,

brut nature

Un joli fruité précis et équilibré,

porté par un dosage en sucre

idéal qui lui donne encore plus

de légèreté. C'est un champagne

élégant.

19 euros

Champagne Frédéric Maletrez,

Champagne Serge Pierlot,

brut Réserve

Premier nez ftatteur, attaque

franche et vive en bouche qui

affiche ensuite plus de volume

et de gourmandise, ce grand

rapport qualité-prix est long et

persistant.

18,10 euros

Champagne Th. Petit,

Cuvée Prestige, Millésime 2008

Voilà un champagne de classe au

nez expressif et complexe. Cet

extra-brut en surprendra plus

d'un par sa longueur et sa tenue

en bouche.

30 euros

Cuvée 517

Profil ultra droit et minéral, avec

cette vraie sensation crayeuse

en bouche et une allonge de

classe qui donne à ce champagne

non dosé une belle dimension

gastronomique.

30 euros

Champagne Serge Pierlot,

brut Prestige 2008

Attaque fruitée sur les notes

de poire qui se complexifient

en bouche. Ensemble savoureux

porté par une bulle fine.

C'est du beau travail.

30 euros

+ Le concours Prix Plaisir Bettane+Desseauve est un label de

prescription pour les consommateurs, qui concerne tous les vins

français et étrangers vendus entre 2 et 18 euros et tous les champagnes

jusqu’à 30 euros. Le vin est élu par un jury composé de

trois membres minimum, dont les deux tiers ont des compétences

reconnues en dégustation, lesquelles se font à l’aveugle. La gamme

de prix ainsi que la région sont les seuls éléments connus. Les

seuls critères de sélection sont le goût et le prix : le rapport prixplaisir.

Dans chaque catégorie de prix, environ 30 % de vins sont

médaillés. Quatre types de médailles sont attribués : or, argent,

bronze et bio. Ce concours est ouvert à tous les opérateurs (domaines,

châteaux, vignerons indépendants, maisons de négoce,

caves coopératives, importateurs, marques de distributeurs) fran

çais et étrangers. Pour vous inscrire, il vous suffit de vous connecter

à l’adresse suivante : prixplaisir.bettanedesseauve.com,

Date limite d’inscription : fin février 2023.

232569 VIGNERONS - CISION 2450614600505

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Presse écrite

EN MAGNUM

FRA

Famille du média : Médias spécialisés

grand public

Périodicité : Trimestrielle

Audience : N.C.

Sujet du média : Tourisme-Gastronomie

Edition : Decembre 2022 - fevrier

2023 P.133-138

Journalistes : LOUIS-VICTOR

CHARVET

Nombre de mots : 2426

p. 1/6

la dasse de maître / la grande dégustatiori

DES NOUVEAUTÉS, DES CURIOSITÉS,

DES ENVIES ET DES VALEURS SÛRES. QUAND MÊME

LA CLASSE DE MAÎTRE NOËL

SÉLECTION BETTANE+DESSEAUVE PAR LOUIS-VICTOR CHARVET

LES

CHAMPAGNES

Bollinger, PNTX17

Le temps semble

Boizel, Grand

Vintage 2013

Lanson, Noble

Champagne 2004

Palmer&Co,

Grand Terroirs 2015

Perrier-Jouët,

Belle Époque 2013

Rare Champagne,

Rosé2012

révolu où la maison

Rares sont les

Lanson remet sur le

Nous

insistons

Dans la continuité

L'histoire de Rare

d'Aÿ

cultivait

maisons qui ont fait

devant de la scène

depuis

plusieurs

du travail d'Hervé

n'est faite que

sa

discrétion.

le pari de millésimer

ce

champagne

années sur le travail

Descamps,

Séverine

d'une succession de

L'excellente

la fraîche année

anciennement

formidable

réalisé

Frerson, la chef de

réussites

insolentes

direction

de

2013. Des vendanges

commercialisé

par la maison

cave de cette célèbre

et de champagnes

Bollinger

continue

tardives donnent une

sous le nom de

Palmer. Elle donne

maison

continue

merveilleux.

Marque

de présenter les

tonicité certaine et

Noble Cuvée. Ce

une

interprétation

d'affiner les dosages

à part entière depuis

trésors qui dorment

un relief minéral à

millésime 2004

singulière

du

de sa cuvée icône.

qu’elle s’est séparée

dans ses caves et

ce bel assemblage :

de grande ctasse

millésime 2015 avec

Si sa grande

de sa maison mère

les résultats de

60 % de pinot et

rappelle à tous

cette cuvée élaborée

dimension

minérale

Piper-Heidsieck,

ses

expériences.

40 % de chardonnay

les

fondamentaux

seulement

les

domine toujours, on

elle a atteint les

Après

Verzenay,

s’unissent

dans

de son style

meilleures

années,

retrouve

maintenant

sommets de la

lun de ses crus

la précision

entre tension et

qui

assemble

une longueur et

Champagne et de

historiques,

elle

aromatique et le

élégance

suprême,

les terroirs des

une

précision

notre

hiérarchie,

donne le premier

raffinement.

On

permis par un long

premiers

et

aromatique

digne

en

obtenant

rôle à Tauxières pour

l'imagine aussi bien

vieillissement

en

grands crus de la

des meilleurs de sa

cinq étoiles (la

cette cuvée limitée,

à table qu'à t'apéritif.

cave.

Assemblage

montagne de Reims.

catégorie.

Fleurs

notation

maximale]

issue en majorité

Reprise par la

précis et dosage

Chardonnays,

pinots

blanches,

agrumes

dans le Nouveau

des pinots noirs

nouvelle

génération,

minutieux

noir et meuniers

et fruits juteux, la

Bettane+Desseauve

du millésime 2017.

cette marque sûre

lui

donnent

s’expriment

bouteille (et ce qu'il

2023. Parmi tous les

Cette

démarche

ne déçoit jamais.

une

précision

avec intensité et

y a dedans) fera son

champagnes

rosés

intelligente

comprendre

pour

60 euros

souveraine. Élaborée

pour la première fois

gourmandise

tout

en gardant un profil

petit effet, à l'apéritif

ou avec un beau

que nous avons

pu déguster cette

l'identité et les

avec le millésime

aromatique frais et

plateau de fruits de

année, ce rosé est

terroirs de Bollinger

nous beaucoup.

plaît

1979, cette cuvée

historique de la

équilibré. On ne lui

résiste surtout

pas,

mer.

150 euros

peut-être le plus

abouti. Grands

Comme tout ce que

maison

rémoise

à ce prix.

parfums de fruits

fait cette maison

géniale.

95 euros

profite d'un

relooking de son

étiquette.

65 euros

rouges,

superlative

bouche,

délicatesse

en

persistance

185euros

infinie.

380 euros

232569 VIGNERONS - CISION 8750614600524

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


EN MAGNUM

LA CLASSE DE MAÎTRE NOËL

Edition : Decembre 2022 - fevrier 2023 P.133-138

p. 2/6

Cattier,

Meunier

Nicolas

Feuillatte,

Veuve Fourny,

Alfred

Gratien,

Jacquesson, Dizy -

Laurent-Perrier,

Millésime 2016

C'est La dernière

création de cette

maison attachante,

conduite avec

intelligence par

Alexandre Cattier.

Chef de cave de

ta maison, it a

sélectionné ses ptus

belles parcettes

de meuniers pour

donner ce 2016

citronné, droit et

apéritif.

99 euros

Palmes d’Or 2008

Produite de manière

confidentiette, « PO »

sort te grand jeu

avec ce millésime

de premier ordre.

Vinosité, précision,

intensité, elle peut

regarder droit dans

les yeux ses rivaux

renommés sur le

marché.

du grand art.

130euros

Bravo, c'est

Mont de Vertus 2014

Plus les années

passent et plus

le travail de

Charles-Henry

d'Emmanuel

et

Fourny

impressionne.

Difficile de choisir

un champagne à

recommander tant

l'ensemble de la

gamme séduit.

Addictif, ce 100 %

chardonnay pur

et salin est une

invitation à tout

découvrir.

54 euros

Collection

Memory 1999

Vingt ans que cette

cuvée patiente

dans la fabuleuse

vinothèque de la

maison. Avec sa

collection Memory,

Alfred Gratien

dévoile ce qui

est trop souvent

occulté : le temps est

le meilleur allié du

champagne. Finesse

incomparable,

harmonie évidente,

grand vin.

350 euros

Terres Rouges 2013

Raffinement

extrême, intensité,

brillance, texture

soyeuse et finale de

classe, on manque

de mots pour

qualifier ce grand

terres-rouges, l'une

des trois cuvées

parcellaires de cette

maison. II restera

comme l'une des

belles émotions de

cette année.

130 euros

Cuvée Rosé

On se taisse vite

duire par la

sensualité de ce

rosé qui continue

de s'imposer

comme l'une des

références de la

catégorie. Notes de

clémentine et de

mandarine, grands

tannins réglissés,

finale poivrée, une

définition du charme

80 euros

232569 VIGNERONS - CISION 8750614600524

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


EN MAGNUM

LA CLASSE DE MAÎTRE NOËL

Edition : Decembre 2022 - fevrier 2023 P.133-138

p. 3/6

Mailly Grand Cru,

L’Intemporelle 2014

Philipponnat,

Cuvée1522

Pol Roger,

SirWinston

Pommery, Grand

Cru Royal 2009

Roederer,

Collection 243

De Saint-Gall,

Orpale 2008

La dégustation

annuelle de la

gamme de cette

petite coopérative

qualitative nous a

une nouvelle fois fait

forte impression.

Si toutes les

cuvées ont retenu

notre attention,

cet intemporelle

2014 nous plaît par

son effervescence

délicate et

crémeuse.

70 euros

Nous avons fait de

Charles Phlipponnat

notre personnalité

de l'année 2022

parce qu'il conduit

cette maison vers

le sommet avec

un sens aigu de la

qualité. Splendide de

caractère minéral,

finale salivante,

finesse, cette cuvée

est à son image,

très raffinée.

70 euros

Churchill 2013

La force de Pol

Roger, l'une des

dernières grandes

maisons familiales

et indépendantes

de Champagne,

est sans doute de

n'avoir jamais fait

évoluer son style

caractéristique,

entre épure et

précision. Cette

cuvée de prestige

fascine par sa pureté

et sa longueur

en bouche.

L'une des maisons

les plus visitées

de Champagne

brille aussi par ce

qui se trouve dans

ses caves. Comme

cet assemblage de

sept grands crus

des parts égales

de chardonnays

et de pinots noirs

s'unissent avec

une intensité

remarquable.

70 euros

Le numéro 242 de

cette collection avait

marqué l'abandon

de l'ancien brut

Premier. Son succès

invitait à continuer

l'expérience avec un

243e assemblage

dans l'histoire de la

maison. Vendange

2018, solera et

vins de réserve

lui donnent toute

sa complexité.

Indémodable et

intemporel.

50 euros

On aurait tort de

ne pas compter

sur cette marque

solidement adossée

à la performante

coopérative Union

Champagne.

Ses meilleurs

chardonnays(Le

Mesnil-sur-Oger,

Cramant, Avize,

Oger) donnent ici

une cuvée complexe,

taillée pour une

cuisine gourmande.

114 euros

240 euros

232569 VIGNERONS - CISION 8750614600524

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


EN MAGNUM

LA CLASSE DE MAÎTRE NOËL

Edition : Decembre 2022 - fevrier 2023 P.133-138

p. 4/6

LES

BLANCS

V

Cavede Ribeauvillé,

ClosduZahnacker

2017, alsace

Monopole de la

cave depuis 1965,

ce clos complanté

de trois

cépages

nobles fait la fierté

de ses adhérents. Au

cœur du grand cru

Osterberg,

il donne

un vin de classe,

aussi bon jeune

qu'après un peu

de garde. C'est la

bouteille qu'on doit

avoir sous la main.

30,50 euros

Domainede

Terrebrune

2021, bandol

Le duo à la tête

de cette propriété

au terroir ocre si

particulier

remonte

ses manches et

hisse

Terrebrune

au plus haut niveau.

Les blancs suivent la

direction des rouges

(et des rosés).

Finesse

finale

équilibre

grand

30 euros

de corps,

puissante,

magistrale,

potentiel.

La Chablisienne,

ChâteauGrenouilles

2019, chablis

grand

cru

Le grand terroir

de la Chablisienne

ne déçoit jamais. II

profite de tous les

soins des équipes

techniques

[vigne et

cave) pour exprimer

la quintessence

du terroir

kimmeridgien,

dans

sa version

la plus fidèle.

L’indispensable

d'une bonne cave.

55 euros

Domaine de Savagny,

Vinjaune 2015,

côtes-du-jura

Nous sommes à

chaque fois bluffé

par la production de

ce domaine

et fiable,

régulier

propriété

du groupe Grands

Chais de France. Un

vin jaune comme

on l'aime, sans

excès dans les notes

oxydatives,

retenue

dans

la gourmandise.

35 euros

sans

Château

Malherbe,

Grand Blanc 2020,

côtes-de-provence

La redécouverte

des vins de cette

propriété a été

l'une des belles

expériences

de

l'année. Respect du

terroir, bon sens et

pratiques

irréprochables

culturales

sont

au cœur du projet

de la famille Ferrari.

Ce blanc expressif

et droit domine bon

nombre de ses pairs.

49 euros

DomainesPaul Mas,

Château Martinolles,

Vieilles vignes

2021, limoux

Question qualité (et

plaisir), le petit prix

de cette sélection n'a

pas à rougir. Quatrevingt-dix

hectares

entre oliviers, pins

et chênes protègent

ce vignoble dans un

écrin de verdure,

pour donner un

100 % chardonnay

gourmand et fin.

12,50 euros

232569 VIGNERONS - CISION 8750614600524

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


EN MAGNUM

LA CLASSE DE MAÎTRE NOËL

Edition : Decembre 2022 - fevrier 2023 P.133-138

p. 5/6

Locus,muscadet

sèvre-et-maine

Clisson 2018

Nous ne boudons

jamais notre plaisir

à présenter de bons

muscadets dans nos

pages. Ce clisson,

cru communal

de l'appellation,

propose une version

riche et puissante du

melon de Bourgogne.

On pourra s'essayer

à des accords

ambitieux et

innovants.

14,50 euros

Domainede

Chevalier 2019,

pessac-léognan

Fief historique de

la famille Bernard,

Chevalier atteint

souvent le sommet

de son appellation,

en rouge comme

en blanc. Millésime

d'équilibre, ce

2019 plaira par ses

arômes nobles et sa

texture dense. On

le garde un peu en

cave.

100euros

Plaimont,

nord 2017,

saint-mont

Cirque

Chaque année

ou presque, nous

sélectionnons

ce saint-mont

blanc produit par

les vignerons

de Plaimont.

Caractère racé,

tension, longueur

et complexité,

il continue de

revendiquer

haut et fort les

prédispositions de

ce terroir dans la

couleur. Superbe.

Famille

Jadis

Bourgeois,

2019, sancerre

Nous aimons le

travail de cette

famille attachante

qui contribue à la

gloire du Sancerrois

en France et dans le

monde. Avec cette

cuvée Jadis, elle livre

une juste définition

du sauvignon sur

ses terroirs. Fruits

croquants, bouche

construite, finale

pierreuse. Un

modèle du genre.

35 euros

Alphonse

Mellot,

Satelli te 2020,

sancerre

Cinq parcelles

situées à Chavignol,

cinq expositions

différentes. Ce

sancerre à la

maturité épanouie,

généreux et crayeux

dans sa finale

illustre une fois de

plus la maîtrise

d'Alphonse Mellot

et sa connaissance

intime des terroirs.

Superbe.

50 euros

Château

Suduiraut

2013, sauternes

Suduiraut fait partie

de ces grands

vins de Sauternes

capable de vous tirer

quelques larmes.

C'est le cas de ce

2013 qui associe

un fruité frais et

une richesse de

liqueurgrandiose.

À l'apéritif, avec un

plat, en dessert,

il est proche de la

perfection.

60 euros

35 euros

232569 VIGNERONS - CISION 8750614600524

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


EN MAGNUM

LA CLASSE DE MAÎTRE NOËL

Edition : Decembre 2022 - fevrier 2023 P.133-138

p. 6/6

LESROUGES

r

Château de Haute

Serre, Cuvée Georges

2020, cahors

Des

nombreux

producteurs

rencontrés

année,

Gabriel

cette

Bertrand

Vigouroux

a retenu notre

admiration par sa

dévotion sans faille

pour ses terroirs

cadurciens et ses

propriétés

Serre,

(Haute

Mercuèsl.

Avec cette cuvée

hommage

père,

it montre

à son

montre que te

matbec est capabte

de la plus grande

subtitité. Grand vin,

précis et fin.

30euros

Albert Bichot,

chambolle

musigny

lercru

LesChabiots 2018

Le sot argilo

calcaire épais de ce

premier cru confère

à ce chambolle

une

assez

signature

aromatique

singulière, tout en

gardant

l'élégance

propre aux vins de

ce secteur. Notes

florates,

bouche

fruitée, voilà une

belle expression de

terroir proposée par

une maison experte.

Une vateur sûre.

129euros

Château Mont

Redon, Le Plateau

2016, châteauneuf

du-pape

Vaste

d'une

propriété

centaine

d hectares de vignes,

ce grand domaine

qui appartient à la

famille Fabre occupe

une bonne partie du

plateau de galets

roulés qui porte le

nom du domaine.

Création

cette

parcellaire

sélection

récente,

superbe

est un archétype du

grand

du-pape.

130euros

châteauneuf

Faiveley, corton

grand cru Clos

des Cortons

Faiveley 2020

Ambassadeur

incontournable

des grands vins de

Bourgogne dans le

monde, la maison

Faiveley a fait de la

qualité une exigence

de tous les instants,

à tous les niveaux

d'appellation et de

prix. Tendre et floral,

ce grand corton

duit déjà en vin

jeune. Mais il vieillira

bien et réclame

qu'on l'attende un

peu. La réflexion sur

le travail à la vigne

propulse les vins de

la maison dans une

Château Minuty,

Gabriel 2019,

côtes-de-provence

En hommage à leur

grand-père,

Gabriel

Farnet, François et

Jean-Etienne

Matton

ont décidé de créer

ce nouveau côtes

de-provence

issu de la syrah

rouge,

plantée les sols les

plus schisteux du

domaine et d'un

peu de grenache.

On retrouve dans

ce rouge ce qui a

fait le succès des

rosés de Minuty

dans le monde :

fraîcheur,

et intensité.

49 euros

précision

Gabriel Meffre,

Laurus 2018,

hermitage

Grâce

à d'excellents

achats de raisins

sur l'ensemble du

vignoble

rhodanien,

nord comme sud,

la maison Meffre

affiche ces derniers

millésimes

une

constance de qualité

sur

l'ensemble

des cuvées. Cet

hermitage droit et

sérieux gagnera à

être aéré un peu

avant d etre servi.

Bouche

harmonieuse

et finale saline.

70 euros

Château d'Issan

2020, margaux

Parmi tous les

crus classés de

Margaux,

peut

Issan

s'enorgueillir

de son château

médiéval

comme de son

vignoble,

magnifique

longtemps

resté dans ses

délimitations

historiques.

au quotidien, la

famille Cruse a

complètement

réveillé ce cru

en insistant sur

ses

caractères

stytistiques.

Impliqué

C'est

l'un des vins les

plus délicats du

millésime.

70 euros

Château Olivier 2019,

pessac-léognan

Cette

magnifique

propriété aux portes

de Bordeaux a su

conserver,

outre

son vignoble de 55

hectares, une large

part de forêts et de

prairies. La famille

Bethmanny

grandes

a de

ambitions

et peut compter sur

le travail impeccable

des équipes de

Laurent

Expressif,

Lebrun.

énergique,

un pessac-léogan de

terroir.

31 euros

Château Dassault

2019, saint-émilion

grand cru

Ce cru régulier,

rebaptisé par Marcel

Dassault au siècle

dernier, s'est imposé

comme une valeur

sûre de l’appellation,

avec de franches

réussites

derniers

ces

millésimes.

Ce 2019 soyeux aura

besoin d'un peu de

temps pour dévoiler

tout son potentiel

mais tiendra toutes

ses promesses.

70euros

Château Meyney

2019, saint-estèphe

Racheté par CA

Grands Crus, Meyney

est un vignoble prisé

tant par sa situation

que par la qualité

de ses vins. Sous

l'impulsion de sa

brillante

directrice

Anne Le Naour, les

vins ont retrouvé le

lustre des grandes

heures. Épicé,

équilibré et frais, ce

2019 évoluera avec

classe.

50euros

Château Saint-Pierre

2019, saint-julien

Ce cru, propriété

de la famille Triaud,

rejoint les meilleurs

de Saint-Julien

dans les derniers

millésimes,

dépassant

les

même

parfois en qualité.

Tous ses progrès

se mesurent avec

ce 2019 très raffiné.

Grand

qualité-prix.

55 euros

rapport

Domaine du Clos

Cristal 2018,

saumur-champigny

Repris

avec

succès par la cave

coopérative

de

Saumur, ce clos

mythique retrouve le

chemin de la qualité.

II faut souligner

l'excellent

travail

mené au vignoble.

Nez profond sur les

fruits rouges, notes

poivrées et épicées,

bouche dense aux

tannins

dessinés,

il donnera toute sa

mesure d'ici cinq à

dix ans

65 euros

autre

dimension.

265euros

+ qu’unguide

Moins encyclopédique, plus sélectif. II met en avant

ces « génies » du vin qui apportent une vision régénérée

de notre passion commune, consacre les références

absolues du vignoble, déniche sans relâche les nouveaux

talents et propose des émotions inédites.

Un palmarès qu'on peut dévorer depuis la première page

jusqu'à la dernière ou picorer à loisir au gré des pages

et de ses envies.

Le monde du vin change, la prescription aussi.

Le Nouveau Bettane+Desseauve, Flammarion

19,90 euros en librairie

232569 VIGNERONS - CISION 8750614600524

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


L'ABUS D'ALCOOL

EST DANGEREUX

POUR LA SANTÉ.À CONSOMMER

AVEC MODÉRATION..

PHOTOS ©GETTY/ISTOCK,

SP

Presse écrite

FRA

Famille du média : PQR/PQD

Edition : 02 decembre 2022

(Quotidiens régionaux)

P.62

Périodicité : Hebdomadaire

Audience : 1637000

Journalistes : -

Nombre de mots : 493

Sujet du média :

Actualités-Infos Générales

p. 1/1

62 | SPÉCIAL FÊTES

Nature

festive

Le Père Noël n’a oublié ni les amateurs de produits naturels,

avec des breuvages bio, ni les curieux de boissons sans alcool.

Ça tombe bien, les producteurs sont très créatifs en la matière !

AVEC UNE TOURTE

AUXLÉGUMES

CRÉMANT

D’ALSACE

VALENTIN ZUSSLIN,

BIODYNAMIE, BOLLENBERG

Ce crémant assemble pinots gris

et auxerrois, vinifiés séparément

en foudre. Sans soufre ajouté,

ilallie à la fois puissance et pureté,

avec ses arômes mûrs ainsi

qu'une bouche fraîche et tendue

d’une grande gourmandise.

38 € sur Zusslin.com

AVEC UNE COURGE FARCIE

AUX

CHAMPIGNONS

CHAMPAGNE TERRE

D’ÉMOTION EXTRA BRUT,

CHARPENTIER

Élaboré selon les principes de la

biodynamie, ce champagne blanc

de noirs séduit dès le nez, avec

ses notes de fruits rouges, vanille

et épices. Franc à l’attaque, ilse

déploie avec ampleur et persiste

dans une minéralité fraîche.

43,50 € chez les cavistes.

AVEC UN VELOUTÉ DE

CHÂTAIGNES À LA NOISETTE

BRUT NATURE LA DAME DE

TRACY, CHÂTEAU DE TRACY

Cet effervescent sans sucre

ajouté est élaboré dans la Loire,

à base de chardonnay.

Ample et fruité, il dévoile

de belles saveurs d’épices

etde noisette grillée,

et une finale saline désaltérante.

19 € au domaine.

Château-de-tracy.com

AVEC UNE TERRINE

DE LENTILLES CORAIL

GIMBER N°2 BRUT

Boisson belge, bio et sans alcool,

Gimber est une ode au

gingembre. Dans cette variation,

ilest associé à du thym

citron et du yuzu, ce qui

lui confère de la puissance.

Attention, ça déménage !

À consommer dilué dans

une eau pétillante à l’apéritif.

32 € dans les magasins bio.

AVEC DES BANANES

FLAMBÉES

WHISKY ORANGE

TRIPLE MALT FINITION

RHUM, BELLEVOYE

Affiné en fûts de rhum, ce whisky

oscille entre deux univers

aromatiques : céréales torréfiées,

fruits exotiques et fèves de cacao

au nez ; saveurs de miel et de bois

tropicaux en bouche. IIapporte

de lafraîcheursur un dessert.

49 € chez les cavistes.

AVEC UN RISOTTO

AUXCÈPES

SPIRITUEUX SANS ALCOOL

SPICE 94, SEEDLIP

Seedlip élaboré ses produits

avec des ingrédients

naturels macérés à froid,

puis distillés et mixés afin

d’en extraire tous les arômes.

Sans alcool, épicé et frais

au palais, Spice 94 respire les

agrumes et le bois d’acajou.

29,90 € chez les cavistes.

AVEC UN CARPACCIO

DE BUTTERNUT ET DE KAKI

CHAMPAGNE BRUT BIO,

DUVAL-LEROY

Peu dosé (4 grammes par litre

de sucre), ce champagne au

parfum d’agrumes et de fruits

rouges sur un fond boisé vanillé

révèle une grande complexité

aromatique. Sa pureté et sa

minéralité feront merveille avec

un plat aux épices orientales.

36 € chez les cavistes.

AVEC UN VELOUTÉ

DE POTIMARRON AU CUMIN

GINIRIS BIO, VIVANT

Ce gin bio est fabriqué avec

des matières premières à 99 %

d’origine française. Avec

ses arômes de bergamote,

de verveine citronnée, de sauge

et de racine d’iris, il affirme

un caractère bien trempé, tout

en gardant une belle fraîcheur.

Unejoliedécouverte!

51 € chez les cavistes.

232569 VIGNERONS - CISION 8239514600501

Tous droits de reproduction et de représentation réservés au titulaire de droits de propriété intellectuelle

L'accès aux articles et le partage sont strictement limités aux utilisateurs autorisés.


Comment arracher ou renouveler une

parcelle vigne en Champagne

13/12/2022 - 17:30 Pierry (MArne) MonViti.com

Le 13 décembre 2022, de 17:30 à 19:00, à la Cuverie 7 avenue de Shangai à Pierry, sera

abordé le renouvellement des pieds de vigne en champagne. 1% du vignoble est renouvelé

chaque année en Champagne, alors que la mortalité s'accentue (maladies du bois, travail

mécanique du sol, changement climatique etc.) et que les rendements diminuent. Les chantiers

d'arrachage deviennent de plus en plus complexes à piloter. Avant d'arriver à cette solution,

des pratiques alternatives peuvent être mises en place pour maintenir les rendements, la

qualité et la performance économique.

Les intervenants

Olivier Fernandez est maître de conférence, membre de la Chaire MALDIVE, enseignantchercheur

de l'Université de Reims, spécialisé sur les maladies du bois de la vigne, coresponsable

du Diplôme National d'Œnologue de l'URCA.

Jérôme Courgey a débuté sa carrière en dirigeant plusieurs vignobles de prestigieuses

Maisons de Champagne. Consultant viticole et œnologue, Jérôme est également reconnu

comme un spécialiste de l'agroéquipement et de la vitiforesterie. Orienté terrain et toujours en

lien avec un réseau de prestataires et fournisseurs, il est également expert dans la maîtrise

d'œuvre viticole.

Olivier Zebic a débuté sa carrière en créant une des premières Ag-Tech françaises de la filière

viti-vinicole : Vivelys, pionnier dans la maîtrise de l'oxygène et du bois dans le vin), en

collaboration avec l'INRAE et Montpellier SupAgro. Olivier est consultant et expert national

des vignobles innovants éco-responsables, ingénieur agronome, œnologue, auteur du Guide

Pratique de Viticulture Innovante (Editions Dunod).


Contenants

Avec les pénuries, gare aux bouteilles de vin

couleuses !

Face aux tensions sur les bouteilles, les vignerons se tournent vers de nouveaux fournisseurs.

Pour éviter tout déboire, trois experts nous rappellent les contrôles essentiels à faire à l’arrivée

d’un lot.

Par Pauline Orban Le 01 décembre 2022 Vitisphère.com

La liste des anomalies rencontrées sur les lignes d’embouteillage et d’étiquetage, à cause d’un

défaut des bouteilles, peut être longue. - crédit photo : Christian Watier

Bouchon retroussé, étiquette plissée, carton écrasé... La liste des anomalies rencontrées sur les

lignes d’embouteillage et d’étiquetage, à cause d’un défaut des bouteilles, peut être longue. Or

une batterie de normes régit la fabrication de ces contenants en vue d’éviter de tels ennuis.

Selon Josquin Peyceré, le secrétaire général du Cette (Centre technique international de

l’embouteillage), parmi toutes ces normes, il en est deux auxquelles les vignerons doivent être

particulièrement attentifs : le diamètre du goulot et la centilisation, c’est-à-dire le volume de

liquide contenu dans la bouteille.

Ces derniers temps, les expertises dues à des bouteilles couleuses se multiplient. En cause, le

plus souvent, des goulots défectueux. Une conséquence de la pénurie de bouteilles qui pousse

les vignerons à se tourner vers de nouveaux fournisseurs.

Des normes précises

Catherine Chassagnou, responsable technique à la Chambre d’Agriculture de Gironde,

observe ce phénomène. « La taille du goulot doit répondre à une norme bien précise,

rappelle-t-elle. En haut du bouchon, au ras de la bague, le diamètre doit être compris entre 18

et 19 mm. Et à 45 mm de profondeur, il doit mesurer 19 mm + ou – 1 mm. Cela semble

anecdotique, mais c’est primordial. Un goulot rétréci en forme de parenthèses inversées

entraîne des difficultés de bouchage et une remontée du bouchon vers l’extérieur, qu’il y ait

du gaz ou non dans la bouteille. Et, à l’inverse, si le goulot est évasé, le bouchon s’enfonce

vers l’intérieur et le vin remonte par capillarité. »


Dans les deux cas, le bouchon n’est pas étanche. « Cela engendre des bouteilles couleuses,

une perte de vin et des risques d’oxydation et de piqûre acétique, explique Lisa Hostalrich,

œnologue et responsable conditionnement à l’ICV. Le risque de coulure est encore plus

important avec les bouteilles à bouchon à vis. Si la hauteur du goulot ou l’angle du pas de vis

ne sont pas respectés, la capsule perd en étanchéité. Une coulure, même légère, peut

entraîner la formation de cristaux d’acide tartrique au niveau du joint et un risque

microbiologique. C’est pour ça qu’il est conseillé de stocker les bouteilles à vis debout. »

Attention à la centilisation

Autre norme à laquelle il faut prêter attention, la centilisation. Les bouteilles de vin sont

fabriquées à partir de récipients-mesure, de sorte qu’elles contiennent un volume précis. Sur le

marché, il existe deux principaux modèles de 75 cl, l’un à remplir à 63 mm de hauteur par

rapport au goulot à une température de 20 °C, et l’autre à 55 mm. C’est en laboratoire que

l’on vérifie que les bouteilles contiennent bien 75 cl lorsqu’on les remplit au niveau requis.

Sur le terrain, on règle la hauteur de remplissage. « Ce réglage doit se faire lors du tirage à

l’aide d’une réglette et en fonction de la température du vin, conseille Lisa Hostalrich. Il est

important de vérifier que chaque tête tireuse remplit les bouteilles à la même hauteur et

respecte l’espace de tête entre le vin et le bouchon. En cas de non-conformité, la bouteille de

vin peut être trop remplie ou pas assez. Dans le premier cas, on peut avoir des bouteilles

suinteuses si la température augmente lors du transport ou du stockage, engendrant une perte

de vin, bien sûr, et un risque de déviation. »

D'autres défauts peuvent apparaître

D’autres défauts peuvent apparaître. « Une bouteille trop haute ne passera pas sur les

machines à habiller, souligne Josquin Peyceré. À l’inverse, avec des bouteilles trop courtes de

2 mm, les cartons risquent de s’écraser. Idem pour la surface de la bouteille : si elle n’est pas

plane, les étiquettes ou les contre-étiquettes risquent d’être plissées. Et avec un mauvais

traitement de surface, les microfissures du verre ne sont pas correctement remplies. La

bouteille sera alors plus fragile, plus rugueuse et glissera moins bien sur la ligne

d’embouteillage, augmentant le risque de casse. »

En cas de problème, les vignerons devront remettre en cercle les bouteilles défectueuses,

restabiliser le vin et refaire une mise en bouteilles avec un autre lot. Raison pour laquelle

mieux vaut prendre quelques précautions, la première étant de vérifier le diamètre du goulot.

Un contrôle qualité en amont

Afin d’éviter toute mauvaise surprise au moment de l’embouteillage, des laboratoires

spécialisés proposent de vérifier la conformité des bouteilles à la livraison. « Il est important

que les vignerons nous apportent un échantillon de chaque lot de bouteilles car chaque lot

correspond à un moule », souligne Catherine Chassagnou, de la chambre d’agriculture de

Gironde. Dans ses locaux, une machine mesure le diamètre interne du goulot, millimètre après

millimètre jusqu’à 45 millimètres de profondeur. « À 0 °C, puis à 90 °C, pour vérifier

l’ovalisation du goulot », précise Catherine Chassagnou. À l’ICV, Lisa Hostalrich conseille

également de faire des analyses de centilisation – soit en mesurant le volume dans une fiole

graduée, soit en pesant la bouteille pleine puis vide – et du profil du goulot, avant et pendant

la mise en bouteilles. Reste qu’il faut parfois se contenter de ce que l’on a. « Si le goulot est


trop étroit, mieux vaut refuser le lot de bouteilles, indique Lisa Hostalrich. Mais quand on fait

face à une pénurie, il faut trouver des alternatives. Dans certains cas, il est possible de

comprimer un peu plus le bouchon avant de l’enfoncer pour éviter des problèmes d’étanchéité

par la suite. »


Un stockage des futs optimisé, 100 % en

bois

Publié le 30/11/2022 - 11:34 par Séverine Favre MonViti.com

Depuis 2019, l’entreprise Kallafut (Charente-Maritime) met au point des systèmes tout en

bois pour stocker des barriques jusqu’à neuf niveaux de hauteur. Pour optimiser davantage

la capacité des chais, l’entreprise a développé Kallirack. Ce rack de stockage avec

extraction des futs (de toutes capacités) en bout de rimes par treuillage se compose

uniquement de bois douglas, issu de forêts du Massif central. Chaque niveau fonctionne de

manière indépendante afin de pouvoir extraire un lot complet de futs tout en laissant le reste

en stockage. L’entreprise a travaillé avec un ergonome pour le confort au travail et la

sécurisation. « Nous avons créé une échelle interne au plancher de travail pour éviter les

problèmes de vertige. Il existe un plancher intermédiaire et un système de coursives pour

accéder à toutes les rimes quel que soit le niveau. Nous avons également amélioré le tiroir de

chargement pour faciliter le chargement des fûts au niveau du rack, sans faire beaucoup

d’efforts », décrit Thierry Thomas, président de Kallafut.

Coût : non communiqué. Étude à partir de 10 barriques.


PAGES LOCALES

02/12/2022

Tourisme

Devenez ambassadeurs

Margaux Plisson / L’Union

Les membres participants doivent avoir, au minimum, un enfant à charge entre 6 mois et 17

ans. L’agence de développement touristique de la Marne recherche quatre familles marnaises

pour incarner les activités touristiques du département, à travers les réseaux sociaux.

Qui pour représenter au mieux la Marne en dehors des Marnais ? Personne. C’est bien pour

cette raison que l’agence de développement touristique (ADT) de la Marne, en partenariat

avec l’agence de communication Le Ciré jaune, recherche quatre familles marnaises pour

devenir ambassadrice.

Le principe est simple : l’agence organise trois journées à chaque famille, 100 % tourisme

marnais, avec différentes activités et repas offerts. En échange : les familles doivent publier

sur les réseaux sociaux le récit de leur séjour. Des témoignages qui seront utilisés par l’ADT

pour faire la promotion de la Marne.

Mais attention, pour devenir famille ambassadrice, il faut respecter des critères : le principal

étant d’avoir minimum un enfant entre six mois et 17 ans et d’habiter dans la Marne.

On recherche surtout des familles enthousiastes, passionnées et aventurières Juliette Delcourt,

ADT

« On recherche surtout des familles enthousiastes, passionnée, aventurière et qui ont envie de

faire découvrir le département aux touristes », explique Juliette Delcourt, attachée de presse à

l’ADT.

Précisions que les familles monoparentales sont acceptés. Enfin, des compétences en photo et

vidéo sont appréciées pour que les contenus diffusés sur les réseaux sociaux soit de bonne

qualité, mais l’agence ne recherche pas des influenceurs, ni mannequins aux nombres

d’abonnés astronomiques. « Pas de pression, nous recherchons juste des familles qui savent

relayer des informations sur les réseaux sociaux et qui ont envie de faire découvrir la Marne »,

ajoute l’attachée de presse.

Alors, si vous souhaitez prendre part à l’aventure, il faut envoyer un dossier de sélection à

l’ADT avant le 31 décembre, avec différentes photos de famille et informations comme les

loisirs, motivations ou encore régimes alimentaires. L’agence rencontrera ensuite les familles

en début d’année avant d’en sélectionner quatre pour des excursions au printemps. « Si

plusieurs familles candidatent, nous vérifierons les critères et nous les choisirons au feeling en

fonction des rencontres et de celles qui nous paraît le mieux incarné la Marne », précise

Juliette Delcourt.

Infos sur www.tourisme-en-champagne.com/ambassadeur. Les candidatures sont ouvertes

jusqu’au 31 décembre.

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!