06.04.2023 Views

LeGuide-Spécimen-WEB

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

Mercredi 5 avril

8

AVEC LE PSAUME 98

PRIER

Matthieu 27.11-31

« QUE FERAI-JE

DONC DE JÉSUS ? »

Jonathan Hanley

Dinan, France

Du 5 au 8 avril

Les dernières heures du procès

inique de Jésus se déroulent dans

un contexte bien particulier ; l’accusé

refuse de se défendre.

Le silence de Jésus

Par son refus de répondre aux accusations

des chefs religieux, il prend la

main, pour ainsi dire, sur son propre

procès. Son silence royal impose à

Pilate et aux prêtres de se conformer

au déroulement du dessein divin. Jésus

inverse ainsi la focalisation du procès

et place sur le banc des accusés

l’ensemble des prêtres, de la foule, du

faible Pilate et des soldats.

La culpabilité des bourreaux

Sous l’inspiration du Saint-Esprit,

Matthieu a pris soin de nous montrer

à quel point la culpabilité du meurtre

de Jésus pèse sur chaque être humain.

Il dépeint une scène qui comprend des

représentants de toute l’humanité en

train d’assassiner le Sauveur.

Les chefs religieux

et le peuple

Ce sont les chefs religieux juifs qui

entraînent les engrenages de cette

machine abominable, mais la foule se

laisse manipuler. Il est souvent difficile

de déterminer précisément à qui le

terme « la foule » fait référence sous

la plume des auteurs bibliques. Mais

l’intention de Matthieu est claire : ce

ne sont pas seulement les chefs qui

portent la culpabilité de la mort de

Jésus ; le commun des mortels est également

concerné.

Le chef politique

et ses troupes

Pour tous ceux qui seraient tentés de

faire porter aux Juifs seuls la responsabilité

de la mort de Jésus, Matthieu

détaille la lâcheté du veule Pilate et la

cruauté de ses soldats non-juifs. Ainsi,

personne dans cette histoire ne peut

se dédouaner en clamant : « Ce n’est

pas nous, ce sont les autres ! »

À méditer

Depuis le procès de Jésus,

c’est l’humanité tout

entière qui se trouve au

banc des accusés et qui

doit répondre à la question

posée par Pilate : « Que

ferai-je donc de Jésus

qu’on appelle le Christ ? »

C’est la question à laquelle

tout lecteur doit également

répondre.

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!