28.04.2023 Views

Journal wiwsport n190 - 28 avril 2023

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile, chaîne YouTube et réseaux sociaux.

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile, chaîne YouTube et réseaux sociaux.

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

LALIGA<br />

NICOLAS JACKSON BUTEUR, VILLARREAL<br />

S’IMPOSE CONTRE L’ESPANYOL<br />

Le salut est venu de Nicolas Jackson. Au terme<br />

d’une rencontre spectaculaire, lors de laquelle<br />

ont été inscrits quatre buts en seconde<br />

période, l’attaquant sénégalais de 23 ans,<br />

titulaire en Championnat pour la première fois<br />

depuis le 20 octobre dernier et une défaite<br />

(3-0) contre le FC Barcelone, a participé à une<br />

précieuse victoire à Villarreal face à l’Espanyol<br />

jeudi soir lors de la 31e journée de LaLiga.<br />

Dominateurs mais surpris en fin de première<br />

période par un but de Javi Puado (0-1, 45e), les<br />

hommes de Quique Setién ont réagi en égalisant<br />

en début de seconde mi-temps grâce à<br />

Etienne Capoue (1-1, 53e). Dani Parejo avait<br />

même permis au Sous-Marin Jaune de prendre<br />

l’avantage (2-1, 63e), sauf que Joselu a surgi<br />

pour lui répondre et remettre les pendules à<br />

l’heure pour le club catalan (2-2, 73e).<br />

De quoi réveiller un Lion en plein sommeil :<br />

Nicolas Jackson. Après avoir eu et gâché des<br />

opportunités, le Sénégalais de 22 ans a fini par<br />

se montrer à son évidence, marquant le 3-2<br />

(80e) de Villarreal synonyme de son cinquième<br />

but de la saison. Le Sous-Marin Jaune a mis<br />

tout suspense grâce à un doublé de Capoue en<br />

toute fin de rencontre. Avec cette victoire,<br />

Villarreal reprend la cinquième place de LaLiga.<br />

PREMIER LEAGUE<br />

NEWCASTLE GIFLE ET ENFONCE EVERTON<br />

D’IDRISSA GUEYE<br />

Après le match nul vierge obtenu sur la pelouse<br />

de Crystal Palace lors de la dernière journée,<br />

Everton était à la conquête de points face à un<br />

adversaire aux ambitions bien différentes :<br />

Newcastle United. C’était sans doute trop rêvé<br />

pour Idrissa Gana Gueye – qui était de nouveau<br />

titulaire – et ses partenaires, laminés par les<br />

Magpies (1-4) jeudi soir en match comptant<br />

pour la 33e journée de Premier League. Dans<br />

cette rencontre aux allures d’un duel des<br />

extrêmes, Newcastle a ouvert le score peu<br />

avant la demi-heure de jeu grâce à Callum<br />

Wilson (0-1, <strong>28</strong>e).<br />

Mais c’est surtout en seconde période que les<br />

Toffees ont pris l’eau. Joelinton a fait le break<br />

(0-2, 72e), quelques instants avant le doublé de<br />

Wilson (0-3, 75e).<br />

La réduction du score de McNeil (1-3, 80e) ne<br />

sera qu’anecdotique. Car seulement une minute<br />

s’est écoulée avant que Jacob Murphy ne corse<br />

l’addition (1-4, 81e). La note pouvait être beaucoup<br />

plus salée. Heureusement pour Everton<br />

puisque le goal-average pourrait être déterminant<br />

dans cette terrible lutte au maintien,<br />

même si ce sont les points qui feront la différence.<br />

Avec cette claque, Everton reste à<br />

l’avant-dernière place, à deux points du premier<br />

non relégable.<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

3 N° 190 DU <strong>28</strong> AVRIL <strong>2023</strong><br />

RÉSULTATS<br />

COUPE D’ITALIE<br />

FIN D’UN MAGNIFIQUE PARCOURS<br />

POUR LA CREMONESE ET<br />

MOUHAMADOU SARR, ÉLIMINÉS<br />

PAR LA FIORENTINA<br />

La superbe aventure de la Cremonese et leur<br />

portier sénégalais en Coupe d’Italie s’est<br />

arrêtée jeudi soir. Battus à l’aller 0-2, les<br />

Grigiorossi n’ont pu faire mieux qu’un 0-0 en<br />

demi-finale retour face à la Fiorentina. Il n’y<br />

aura pas la passe de trois pour la Cremonese et<br />

Mouhamadou Sarr. Après leur exploit en<br />

huitième et quart de finale respectivement<br />

face à Naples et l’AS Roma, les hommes de<br />

Davide Ballardini se frottaient à la Fiorentina<br />

pour les demi-finales de la Coupe d’Italie. Pas<br />

évident face à une Viola qui veut aller au bout.<br />

À l’arrivée, c’est une élimination qui s’écrit pour<br />

l’actuel 19e de Serie A.<br />

Malgré son gardien sénégalais, deuxième<br />

portier ayant réalisé le plus d’arrêts en Coupe<br />

d’Italie cette saison, la Cremonese s’était<br />

rendue la tâche beaucoup plus ardue en<br />

perdant sur son terrain lors de la manche aller<br />

(0-2). Il fallait donc un exploit monumental pour<br />

rejoindre l‘Inter Milan en finale. Ce que la Fiore<br />

n’a pas permis au Gris et Rouge, en se contentant<br />

uniquement d’un nul vierge (0-0) au retour.<br />

Voilà la Cremonese quitter la Coppa Italia<br />

version 2022-<strong>2023</strong> par la grande porte.<br />

Il faudra garder ces valeurs pour faire encore<br />

vibrer un peu plus ses supporters pour la<br />

saison prochaine. Ce qui devrait passer en<br />

même temps avec les soirées de la Serie B,<br />

puisque Mouhamadou Sarr et ses partenaires<br />

se dirigent tout droit vers la relégation, à sept<br />

journées de la fin du Championnat italien.


ACTUALITES<br />

REAL BETIS<br />

YOUSSOUF SABALY REPREND L’ENTRAÎNE-<br />

MENT COLLECTIF<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

4 N° 190 DU <strong>28</strong> AVRIL <strong>2023</strong><br />

Youssouf Sabaly avait disparu des radars depuis<br />

quasiment un mois jour pour jour et une entorse à<br />

la cheville lors d’un match avec l’Equipe Nationale<br />

du Sénégal face au Mozambique. Le latéral droit<br />

de 30 ans a manqué cinq rencontres avec son club<br />

espagnol du Real Betis. L’ancien joueur des<br />

Girondins Bordeaux a pu s’entraîner normalement<br />

avec les hommes de Manuel Pellegrini ce jeudi,<br />

comme le rapporte le média ElDesmarque. Ainsi,<br />

Sabaly devrait normalement être disponible pour<br />

le choc face au FC Barcelone ce samedi lors de la<br />

32e journée de LaLiga.<br />

MERCATO ESTIVAL<br />

ILIMANE NDIAYE POURRAIT MIGRER EN<br />

LOMBARDIE<br />

Avec 43 matchs joués (titulaire 40 fois), 13 buts<br />

marqués, 9 passes décisives et 60% de dribbles<br />

réussis depuis le début de la saison, le sénégalais<br />

Ilimane Ndiaye montre des stats époustouflants à<br />

son âge (23 ans). Avec ce bilan, celui qui est<br />

surnommé « The Star boy » à Sheffeld United<br />

peut être considéré comme le principal artisan de<br />

la montée de son équipe en Premier League.<br />

Mieux ces statistiques n’ont pas laissé indifférent<br />

les recruteurs dont certains veulent s’attacher les<br />

services de l’international sénégalais. Selon Foot<br />

mercato, le Milan AC pourrait jeter son dévolu sur<br />

Ilimane Ndiaye. Ce club cherche à renforcer son<br />

secteur offensif. En effet, après plusieurs années<br />

de disette les milanais veulent renouer avec leur<br />

lustre d’antan. Ils sont dans cette logique, puisque<br />

depuis quelques années ils commencent à goûter<br />

aux fruits du travail abattu. Même si rien de<br />

concret n’a été fait, les Rossoneri et les Blades<br />

ainsi que le joueur pourraient être intéressés par<br />

ce mouvement.<br />

LUTTE CONTRE LE DOPAGE<br />

LE BUREAU DE LA COP8 SE RÉUNIT À DAKAR<br />

Le bureau de la huitième conférence des parties<br />

(COP8) se réunit à Dakar du 27 au <strong>28</strong> <strong>avril</strong> <strong>2023</strong>.<br />

Les membres de la COP8 ont été reçus par le<br />

Président de la République du Sénégal ce jeudi. La<br />

délégation est conduite par le vice-président de<br />

conférence des états partis à la convention des<br />

nations unis contre le dopage dans le sport.<br />

Notons que l’ancien ministre des sports Matar Ba<br />

est le vice-président du bureau.<br />

ESPORT<br />

UN NOUVEAU PARTENARIAT AVEC LA RUSSIE,<br />

LE SÉNÉGAL AUX « JEUX DU FUTUR 2024 »<br />

Le Comité National de Promotion du eSport a<br />

noué un nouveau partenariat avec la Russie. Une<br />

collaboration à travers laquelle, le Sénégal est<br />

convié à prendre part à la prestigieuse compétition<br />

des ‘’Jeux du Futur 2024’’. Dans le cadre d’un<br />

partenariat entre le Sénégal et la Russie, le<br />

Président du Comité National de Promotion du<br />

eSport,<br />

Lord Alajiman, a été reçu en audience par<br />

l’Ambassadeur de la Fédération de Russie à<br />

Dakar, S.E.M. Dmitry Kourakov, pour la Fédération<br />

Panrusse des Sports FIGITAL (WFFS). A travers<br />

cette occasion, S.E.M a convié le Sénégal aux<br />

‘’Jeux du futur 2024’’ (23 février – 3 mars 2024)<br />

qui se tiendront à Kazan, sous l’égide de la<br />

Fédération de la Russie.<br />

Cette compétition de grande envergure regroupera<br />

pas moins de 2000 participants et aura un<br />

CashPrize de 25.000.000 de dollars (soit environ<br />

15 milliards FCFA).


LAMB<br />

C’est désormais offciel. Gris Bordeaux et Ama<br />

Baldé vont se croiser le 9 juillet <strong>2023</strong>. Après le<br />

report du combat initialement prévu le 5 février<br />

dernier suite à la blessure de Ama Baldé, le CNG<br />

avait donné une indisponibilité de 30 jours au fils<br />

de Falaye Baldé. Mais Selleu bu Ndaw ne s’était<br />

pas remis à temps semant le doute sur la tenue de<br />

son combat contre le 3e tigre de Fass qui commençait<br />

à s’impatienter.<br />

Bénéficiant de 15 jours supplémentaires, Ama<br />

Baldé a enfin déposé son certificat de guérison le<br />

12 <strong>avril</strong> avant de recevoir le feu vert du CNG qui a<br />

acté son rétablissement.<br />

Ainsi, le promoteur Ibrahima Diop de Cadior<br />

Production a régularisé l’affche avec une nouvelle<br />

date ce jeudi au Cng en présence de Khalifa Dia<br />

(manager Gris Bordeaux) et Père Abdou Bakhoum<br />

(manager Ama Baldé). Le duel historique entre<br />

Pikine et Fass s’annonce passionnant.<br />

ABDOU BAKOUM (MANAGER AMA BALDÉ) :<br />

« ON VERRA UN AMA BALDÉ NEW LOOK,<br />

GRIS BORDEAUX N’A PLUS GAGNÉ DE<br />

COMBAT DEPUIS TYSON »<br />

En marge de la régularisation du combat de son<br />

poulain contre Gris Bordeaux, Abdou Bakhoum a<br />

promis l’enfer au 3e tigre de face dans ce combat<br />

prévue le 9 juillet <strong>2023</strong>. Toujours égal à lui-même,<br />

Abdou Bakoum s’est dit sûr de la victoire de Ama<br />

Baldé contre Gris Bordeaux au soir du 9 juillet<br />

<strong>2023</strong>. Il s’est confié ce jeudi après la régularisation<br />

du combat au CNG.<br />

« Nous savons que Gris est un grand champion et<br />

Ama sait qu’il va affronter son grand frère. C’est un<br />

lutteur qui était aussi un bon bagarreur mais tout<br />

cela est derrière lui maintenant. Il n’a plus gagné<br />

un combat depuis sa victoire contre Tyson.<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

6 N° 190 DU <strong>28</strong> AVRIL <strong>2023</strong><br />

LAMB<br />

AMA BALDÉ V GRIS BORDEAUX<br />

PROGRAMMÉ POUR LE 9 JUILLET <strong>2023</strong><br />

Depuis qu’il est tigre de Fass il n’a battu que Baye<br />

Mandione. Ce sera un duel entre Pikine et Fass et<br />

ce sera un derby. Donc je leur conseille de venir<br />

tôt au stade parce que s’ils arrivent tard ils<br />

n’auront pas de place » a- t-il déclaré. Par ailleurs<br />

ce combat marquera le retour de Ama Baldé qui<br />

est resté cinq ans sans combattre. « On verra un<br />

nouveau Ama Baldé. On est resté sur six victoires<br />

consécutives même si on est resté cinq ans sans<br />

combat. Mais ce n’était pas de notre ressort.<br />

Maintenant on a un combat et on se concentre sur<br />

celui-là » a ajouté Abdou Bakoum sur Lutte TV.<br />

KHALIFA DIA (MANAGER GRIS BORDEAUX) :<br />

« GRIS BORDEAUX SORTIRA FACILEMENT<br />

DE CE COMBAT CONTRE AMA BALDÉ… »<br />

Manager de Gris Bordeaux dont le combat contre<br />

Ama Baldé a été régularisé pour le 9 <strong>avril</strong>, Khalifa<br />

Dia<br />

a confié que son lutteur est prêt pour remporter<br />

ce combat contre le fils de Falaye Baldé.Sur une<br />

série de trois défaites consécutives, Gris<br />

bordeaux ne doit pas se rater pour sa prochaine<br />

sortie contre Ama Baldé. Le troisième tigre de<br />

Fass n’a plus connu le goût du succès depuis2015<br />

avec sa victoire sur Mohamed Ndao Tyson et<br />

semble perdu dans son manteau de chef de file de<br />

l’écurie Fass. Son duel contre le fils de Falaye<br />

Baldé s’agira donc pour lui d’un combat charnière<br />

dans sa carrière et son manager en est également<br />

conscient. « Gris Bordeaux est déjà prêt (pour le<br />

combat) depuis longtemps malheureusement son<br />

adversaire s’était blessé. Maintenant, il s’agira de<br />

consolider les acquis. Nous souhaitons que notre<br />

adversaire se porte bien et qu’on fasse ce qu’on<br />

doit faire le jour du combat. Gris n’a plus gagné<br />

depuis son combat contre Tyson c’est vrai. Mais<br />

entre-temps il n’a pas eu que trois combats.<br />

Ce qui est important c’est que Gris avait décidé de<br />

donner la chance aux jeunes et il sortira facilement<br />

de ce combat contre Ama.<br />

S’il applique ce qu’il fait à l’entraînement, il y’aura<br />

une grande surprise. Vous verrez un nouveau Gris<br />

Bordeaux c’est moi qui vous le dit » souligne<br />

Khalifa Dia. « Jaraaf, médina et Fass sont désormais<br />

derrière Gris Bordeaux. Il y’a une union<br />

derrière lui et le jour du combat vous verrez une<br />

grande mobilisation » a-t-il ajouté.<br />

LAMB<br />

OPEN PRESS DE LAC ROSE ANNULÉ POUR<br />

DES RAISONS SÉCURITAIRES<br />

On ne verra donc pas Lac rose prester à quelques<br />

jours de son combat contre Quench (30 <strong>avril</strong>). Le<br />

lutteur de Fass n’a pas tenu son traditionnel Open<br />

press qui était prévu ce jeudi soir à Terrain<br />

Diankalar à Grand Dakar. La faute à un arrêté<br />

préfectoral qui a rejeté la demande de tenue de<br />

cet événement pour des raisons de sécurité. « Le<br />

préfet a annulé l’Open press pour éviter des<br />

troubles comme les cas d’agressions et de vols. À<br />

chaque fois qu’il y’a un évènement ici, certains<br />

jeunes en profitent pour semer le chaos » a confié<br />

un riverain.<br />

Pour assurer le respect de cette décision préfectorale,<br />

un important dispositif sécuritaire a été<br />

dépêché sur les lieux. Deux véhicules de police<br />

étaient garés devant le terrain où il n’y avait pas<br />

l’ombre de Lac rose.


ZOOM SUR...<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

8 N° 190 DU <strong>28</strong> AVRIL <strong>2023</strong><br />

ALIOU CISSÉ DEVIENT<br />

AMBASSADEUR NATIONAL DE L’UNICEF !<br />

Le sélectionneur des Lions de la Teranga a<br />

une nouvelle fonction au Sénégal. Aliou Cissé<br />

va s’engager en faveur de la promotion des<br />

droits des enfants à travers l’UNICEF.<br />

La cérémonie de nomination a eu lieu ce jeudi<br />

à l’hôtel Radisson. Avec le slogan « Pour<br />

chaque enfant, un champion », le choix est<br />

ainsi porté sur Aliou Cissé, ancien capitaine<br />

des Lions de la Teranga et aujourd’hui sélectionneur<br />

de la tanière des champions<br />

d’Afrique. « Sa nomination a été motivée non<br />

seulement par sa notoriété et son leadership,<br />

mais surtout par son engagement en faveur<br />

de la promotion des droits de l’enfant »<br />

peut-on lire dans le communiqué de l’UNICEF.<br />

Silvia Danailov, la représentante de l’UNICEF<br />

au Sénégal de dire : « Nous sommes extrêmement<br />

fiers d’avoir Aliou Cissé à nos côtés,<br />

parce qu’il représente pour nous un véritable<br />

rôle modèle, de par sa trajectoire personnelle<br />

et ses accomplissements professionnels.<br />

Il est un modèle de persévérance, de détermination<br />

et de succès, et il touche le cœur et<br />

l’esprit de beaucoup d’enfants, de jeunes et<br />

d’adultes au Sénégal, un pays qui compte 17<br />

millions de passionnés de football ».<br />

Aliou Cissé rejoindra 200 ambassadeurs<br />

nationaux, 11 ambassadeurs régionaux et 30<br />

ambassadeurs de l’UNICEF dans le monde<br />

entier pour sensibiliser le public sur les droits<br />

des enfants et sur le travail de l’agence pour<br />

la protection et la promotion de ces droits.<br />

« C’EST UN JOUR IMPORTANT DANS<br />

MA VIE D’HOMME ET DE CITOYEN »<br />

Le nouvel ambassadeur national de l’UNICEF<br />

s’est réjoui du choix porté sur sa personne.<br />

« C’est un honneur et un grand plaisir pour<br />

moi, d’avoir été choisi par l’UNICEF pour<br />

œuvrer à la cause des enfants. Soutenir cette<br />

noble cause est tout aussi voire plus important<br />

que de gagner un match de football, que<br />

de gagner la Coupe d’Afrique des Nations, que<br />

de se qualifier à une Coupe du Monde.<br />

C’est une fierté, un honneur. Je voudrais<br />

remercier la représentante résidente de<br />

l'UNICEF, Silvia. Et tout le groupe de l’UNICEF.<br />

Je pense que l’UNICEF n’est plus à présenter,<br />

cela fait plus de 65 ans voire 70 ans que<br />

l’UNICEF œuvre pour les droits des enfants.<br />

Être choisi comme ambassadeur ne peut que<br />

m’honorer et me donne des responsabilités<br />

très élevées ». Il a souligné le rôle important<br />

de sa nouvelle fonction qui s’agira de<br />

promouvoir les droits des enfants. « Comme<br />

vous l’entendez, c’est essayer d’apporter<br />

notre maximum au plaidoyer sur certaines<br />

situations que l’enfant vit dans notre pays et<br />

partout dans le monde.<br />

Comme la non-scolarisation des enfants, la<br />

violence faite aux enfants, aux jeunes filles,<br />

garçons et entre autres. Ce sera un combat<br />

qui sera très diffcile mais avec l’UNICEF,<br />

Silvia et toute l’équipe, on a eu à faire des<br />

programmes il y a quelques mois de cela pour<br />

aller à Tambacounda, Kolda et Ziguinchor.<br />

Les enfants là-bas sont quand même dans<br />

une situation diffcile. Notre rôle aujourd’hui,<br />

moi à travers le football, l’équipe nationale,


VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

9 N° 190 DU <strong>28</strong> AVRIL <strong>2023</strong><br />

ZOOM SUR...<br />

les gens que je connais depuis 30 à 40 ans<br />

dans ce métier de football, est de faire un<br />

appel pour qu’on puisse soutenir ces jeunes<br />

garçons et filles dans la scolarisation, les<br />

violences faites aux enfants. ».<br />

UN RÔLE IMPORTANT DU SPORT<br />

DANS L’ÉDUCATION DES ENFANTS<br />

Ainsi, El Tactico compte user de son<br />

influence et sa capacité personnelle de<br />

mobilisation sociale pour changer les choses.<br />

Lui, qui, avoue-t-il, œuvre depuis longtemps<br />

pour le bien-être de l’enfant. « Les diffcultés<br />

des enfants, qu’on le dise ou pas, tout le<br />

monde les connaît. Mais ne pas oublier que<br />

c’est à partir de l’enfance qu’on peut donner<br />

des valeurs, des codes, éduquer et donner<br />

une direction qui fera que plus tard ils auront<br />

une force et être prêt à affronter cette vie qui<br />

est très diffcile. Je crois que le sport et<br />

l’éducation vont ensemble.<br />

L’éducation c’est devenir. Et le sport peut<br />

pousser ces enfants-là à avoir une meilleure<br />

vie et surtout être conscient des diffcultés<br />

de la vie et s’y préparer justement à les<br />

affronter. En leur donnant les outils mentaux<br />

et matériels pour justement qu’ils puissent<br />

arriver au bout de leur vie. C’est très important<br />

qu’on respecte les droits des enfants.<br />

Je m’attends à ce que tout le monde œuvre<br />

pour cela. Aujourd’hui, j’ai la chance avec<br />

UNICEF d’être choisi parmi tant d’autres. Mais<br />

en réalité, ce travail-là pour les enfants on le<br />

fait tous, dans les quartiers, villages et villes.<br />

C’est une affaire de tout le monde ».


LA TANIÈRE<br />

CAN U17<br />

LE SÉNÉGAL, L’INQUIÈTE<br />

PRÉPARATION !<br />

Au vu de ses derniers résultats en matchs de<br />

préparation, la sélection cadette du Sénégal,<br />

engagée pour la 14e édition de la Can U17 suscite<br />

un mince espoir chez les supporters. Toutefois le<br />

rêve est toujours permis !<br />

La préparation de la sélection cadette sénégalaise<br />

pour la CAN U17 s’est conclue par une<br />

nouvelle défaite contre les zambiens (4-2). Un<br />

revers loin d’être infamant sur le papier contre<br />

l’une des équipes favorites de cette compétition.<br />

Mais, il vient conclure une préparation marquée<br />

par plusieurs autres contre-performances notamment<br />

face aux formations qui prendront aussi part<br />

à la 14e édition de la CAN.<br />

Dimanche après-midi vers les coups de 14h00, le<br />

Sénégal fera son baptême du feu à l’édition <strong>2023</strong><br />

du championnat d’Afrique des Nations des moins<br />

de 17 ans. Logé dans groupe A avec l’Algérie, le<br />

Congo et la Somalie, il débutera face aux Diables<br />

Rouges au stade d’Alger. Cette compétition<br />

enregistre la participation pour la première fois de<br />

douze (12) sélections, au lieu de huit (8), qui se<br />

disputeront, en plus du titre, les quatre billets<br />

pour la Coupe du Monde de la catégorie, initialement<br />

prévue au Pérou, avant que la FIFA ne décide<br />

de lui retirer l’organisation de la compétition.<br />

Avant, l’équipe dirigée par Serigne Saliou Dia<br />

n’aura glané que deux victoires sur ses six matchs<br />

de préparation. Vainqueurs de leur double<br />

confrontation contre le champion en titre, le<br />

Cameroun (1-0; 3-2), depuis, les Lionceaux n’ont<br />

plus connu de succès en préparation. Ils se sont<br />

inclinés d’abord face au Burkina Faso (1-2) ensuite<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

10 N° 190 DU <strong>28</strong> AVRIL <strong>2023</strong><br />

contre le Maroc (2-3) puis devant l’équipe des<br />

moins de 20 ans du Sénégal avant de terminer sur<br />

une lourde défaite contre les Zambiens (4-2).<br />

Une défense décimée par les tests IRM<br />

Au-delà d’une solidité défensive à retrouver mais<br />

surtout de confiance, le sélectionneur Serigne<br />

Saliou Dia a dû se creuser les méninges pour<br />

trouver du renfort, après avoir perdu plus d’une<br />

dizaine de joueurs, jugés inéligibles au test IRM<br />

réalisés par la fédération sénégalaise de football<br />

lors des stages . « Il fallait reprendre le boulot.<br />

Heureusement qu’on avait un plateau très large<br />

parce que dans nos sélections on avait eu à<br />

appeler 60 joueurs. On avait placé les joueurs en<br />

catégorie 1 à 4. Après, on était obligé de retenir<br />

les joueurs qui étaient en dessous et essayer de<br />

rebâtir quelque chose » avait expliqué Serigne<br />

Saliou Dia dans une interview accordée à <strong>wiwsport</strong>.<br />

CAN 2027<br />

LE SÉNÉGAL N’EST PAS CANDIDAT<br />

La Confédération africaine de football (CAF) a<br />

dévoilé ce jeudi les pays candidats à l’organisation<br />

de l’édition 2027 de la Coupe d’Afrique des<br />

nations. Selon le communiqué offciel de<br />

l’instance, quatre nations ont déposé leur candidature<br />

pour accueillir la compétition, et le Sénégal<br />

n’y figure pas, contrairement à la déclaration de<br />

l’ancien ministre des sports, Yankhoba Diatara,<br />

relaté dans notre parution du 18 <strong>avril</strong> <strong>2023</strong>.<br />

La Confédération africaine de football a annoncé<br />

avoir reçu quatre déclarations d’intérêt pour<br />

l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations<br />

édition 2027. Le Sénégal qui avait émis le souhait<br />

via son ministre des sports d’organiser cette<br />

compétition qui regroupe les meilleures nations<br />

africaines est le grand absent ! A l’expiration du<br />

délai fixé par l’administration, la CAF a enregistré<br />

quatre différentes candidatures. Il s’agit de<br />

l’Algérie, qui n’a plus accueilli la CAN depuis 1990,<br />

le Botswana, l’Egypte pays hôte de la CAN 2019<br />

ainsi que le Kenya, l’Ouganda et la Tanzanie pour<br />

un front commun.<br />

Les quatre candidats ont désormais jusqu’au 23<br />

mai prochain pour finaliser leur dossier et<br />

soumettre tous les documents nécessaires. Les<br />

visites d’inspection auront lieu du 1er juin au 15<br />

juillet. Le pays organisateur sera dévoilé en<br />

septembre prochain. Notons que le pays hôte de<br />

la CAN 2027 sera connu en même temps que celui<br />

de la CAN 2025.<br />

Mais la mayonnaise tarde toujours à prendre, en<br />

quatre matchs amicaux, le Sénégal a affché une<br />

largesse défensive inquiétante. En effet, 11 buts<br />

ont été encaissés par la défense sénégalaise en<br />

seulement quatre matchs. En parallèle, l’attaque<br />

qui tente au-dessus de tout de récolter les<br />

morceaux à chaque rencontre a trouvé le chemin<br />

des filets à 5 reprises. Soit deux contre le Maroc,<br />

un face au Burkina Faso et deux devant les Zambiens.<br />

Malgré leurs résultats loin d’être prometteurs,<br />

les partenaires de Amara Diouf n’en<br />

démordent pas. A l’entraînement, ils donnent tout<br />

pour espérer briller en l’Algérie comme l’avait<br />

réussi leur aîné il y a quelques mois, en remportant<br />

l’édition <strong>2023</strong> du championnat d’Afrique des<br />

nations. Une occasion aussi de prolonger la<br />

dynamique de victoire du sénégalais vainqueur de<br />

la Can seniors au Cameroun et celle des moins de<br />

20 ans en Égypte. C’est tout le mal qu’on leur<br />

souhaite.

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!