Views
5 years ago

Créations théâtrales à l'école Rose-des-Vents - Réseau des écoles ...

Créations théâtrales à l'école Rose-des-Vents - Réseau des écoles ...

Béorf qui a arrête de

Béorf qui a arrête de pleurer… Béorf : Oui ils ont tué mes parents ! Mais mon père m’a toujours dit de me méfier des hommes-serpents. Je n’ai pas besoin de vous pour remplacer mon père. Vous voulez juste gagner ma confiance. Je ne suis peut-être pas aussi intelligent que vous mais je sais faire la différence entre le bien et le mal. J’ai caché le pendentif et jamais je ne vous le donnerai ! Karm : Je trouverai bien le moyen de,siii, de te faire parler jeune impertinent ! Tu viens à l’instant de signer ton arrêt de mort. Black out ! On entend Béorf crier et se défendre. Scène 8-B Lorsque les lumières allument, Béorf est en cage, les yeux bandés. Karmakas arrive. Karm : Si tu me dis où est le pendentif je te donnerai à manger tout ce, siii, tout ce que tu voudras. Je sais que tu as faim. Parle-moi, siii, dis-moi où tu as cahé mon pendentif ! Béorf : Jamais je ne le vous dirai ! Je préfère mourir de faim ! Karm : Je sais très bien que les hommes ours ne supportent pas la faim. On verra bien ce que tu diras demain. Karmakas quitte et Médousa s’approche doucement. Médousa : Ne crains rien, je suis là pour t’aider. Elle ouvre la porte de la cage. Médousa : Je suis une gorgone, fais bien attention. N’essaie jamais de me regarder dans les yeux car tu serais changé en statue de pierre. Pour ta sécurité je porte une cape dont le capuchon me recouvre les yeux. Elle lui enlève son bandeau Médousa : Nous devons absolument fuir avant que le sorcier nous surprenne Tu connais un endroit où on peut aller ? Béorf fait oui de la tête et l’amène à sa cachette. Béorf se met ensuite à dévorer de la nourriture…après un moment il en offre à Médousa. Médousa : Non merci ! Je ne mange que des insectes. J’adore les cafards bouillis dans du sang de crapaud. C’est un pur délice ! Béorf : Ouash ! Médousa : Je m’appelle Médousa. C’est un nom hérité de la princesse Méduse qui fut transformé en laideron immortel par une méchante déesse. Toi, tu t’appelles Béorf, je le sais. On dit que tu peux te métamorphoser en ours, c’est vrai ? Béorf se transforme en ours… Béorf : Voilà ! 26

Médousa : Cache tes yeux, j’aimerais te regarder. Béorf met sa main sur ses yeux, Médousa enlève son capuchon. Médousa : C’est magnifique un ours ! Jamais je n’ai vu de telles bêtes. D’où je viens il n’y a que des gorgones et des serpents et beaucoup de statues de pierre (elle éclate de rire) Je t’ai aidé parce que mois aussi j’ai besoin d’aide. Karmakas est un méchant sorcier et il exerce un contrôle total sur mon peuple. Si nous défions ses ordres, il force les serpents de nos cheveux à nous mordre. Ça fait tellement mal. Nous sommes des créatures de la nuit mais nous ne sommes pas méchante. Pour éviter de transformer tout le monde en statue de pierre, mon peuple vit caché dans les collines et les déserts de l’Est. Ce sont les gorgones qui m’ont envoyé pour te délivrer. Crois-moi nous ne voulons de mal à personne et nous savons comment redonner vie aux statues. Nous ne voulons plus nous battre et nous voulons rentrer chez nous vivre en paix. Mais Karmakas nous tient prisonnières Béorf : Puis-je te demander quelque chose ? Médousa : Tout ce que tu veux. Béorf : J’aimerais voir tes yeux, ton visage. Médousa en riant : C’est impossible, tu serais changé en pierre immédiatement. Béorf : Avec un miroir je pourrais le faire, je l’ai déjà fait. J’ai un miroir ici et… Médousa : Tu as un miroir ! Tu as un miroir ! Mais tu veux me tuer ! Je savais que je ne pouvais pas te faire confiance ! Les humains sont méchants et veulent tuer tout ceux qui sont différents. Si tu veux me tuer, fais-le maintenant mais arrête de me faire souffrir en me parlant de miroir. Béorf prend son miroir et le piétine. Béorf : Tiens ! Il n’y a plus de miroir ! Calme-toi ! C’est fini ! Je voulais juste voir tes yeux…je te trouve belle c’est tout. Je le jure. Médousa : Rappelle-toi toujours Béorf que nous avons une peur bleue des miroirs. Si une gorgone voit son reflet dans la glace elle meurt immédiatement. Béorf : Ça tombe bien, je n’ai jamais aimé les filles qui passent leur temps à se peigner devant le miroir. Silence… Béorf : Mais…les gorgones que j’ai vues dans la forêt étaient toutes laides...et toi… Médousa : À dix-neuf ans et demi, c'est-à-dire à l’âge précis ou Méduse a été frappé par la malédiction de Céto, notre visage se transforme et nous devenons laides. Quelques unes échappent à ce maléfice mais je ne sais pas pourquoi. Béorf : J’espère que tu découvriras leur secret à temps… Pause… Médouse : Que tu es mignon Béorf. Elle lui caresse la joue… Béorf : Je sais. 27

L'école alternative Québécoise - École alternative Rose-des-Vents
Mot de la direction Informations importantes École Rose-des-Vents
À l'école de la Rose-des-Vents : souffle de partage et de générosité ...
ECOLE MATERNELLE « La rose des vents » 74930 ... - E-monsite
ECOLE MATERNELLE « La rose des vents » 74930 REIGNIER ce ...
Archive année scolaire 2004 - école Rose-des-vents - Conseil ...
ECOLE MATERNELLE « La Rose des Vents » 74930 REIGNIER ...
PV Réseau-parents 16 mars 2007 - Réseau des écoles publiques ...
Réunion du 2 février 2007 - Réseau des écoles publiques ...
Réunion du 4 février 2005 - Réseau des écoles publiques ...
PV Réseau-parents 31 mai 2008 - Réseau des écoles publiques ...
reunion_enseignants_du_8-05-09 - Réseau des écoles publiques ...
Réunion directions10-10-08 - Réseau des écoles publiques ...
No 3 - 23 septembre 2003 - École alternative Rose-des-Vents
PDF, 266.2 ko - Réseau des écoles publiques alternatives du Québec
Réunion du 9 mai 2008 - Réseau des écoles publiques alternatives ...