Views
5 years ago

Créations théâtrales à l'école Rose-des-Vents - Réseau des écoles ...

Créations théâtrales à l'école Rose-des-Vents - Réseau des écoles ...

Petite musique

Petite musique romantique…puis chacun va de son côté. On entend le rire du narrateur… Narrateur : Cela faisait maintenant trois jours qu’ils partageaient la même cachette. Béorf appréciait de plus en plus Médousa. Très vite Béorf était tombé amoureux, il aurait voulu que ce séjour dans la grotte ne finisse jamais…en tout cas il ne s’attendait certainement pas à ce qu’il se termine comme ça… Médousa : Béorf, dis-moi, pourquoi le sorcier s’intéresse-t-il tant à Bratel-la-Grande ? Béorf : Il veut le pendentif ! Mais il ne le trouvera pas. Médousa : Pourquoi ? Béorf : Je l’ai bien caché ! Médousa : Mais si nous avions cet objet, nous pourrions l’utiliser contre lui. Béorf : Je pense que Karmakas serait capable de sentir sa présence et on l’aurait vite sur le dos. Médousa : Tu as sûrement raison. Je suis quand même curieuse de savoir où tu as bien pu le cacher. Béorf : Je ne peux pas te le dire. Karmakas te torturerait pour que tu lui dises. Médousa vexée : De toute façon, je serais immédiatement tuée pour t’avoir aidé à t’enfuir. Je pensais que j’étais ton amie. Tu as peut-être raison de ne pas me faire confiance. Je ne suis qu’une méchante gorgone après tout ! Béorf mal à l’aise : Tu es ma meilleure amie Médousa. C’est juste pour te protéger ! Médousa : Excuse-moi. Je suis trop curieuse. Je t’admire tellement ! J’aurais aimé savoir quelle ruse tu as trouvé pour empêcher le sorcier de retrouver son pendentif. C’est tout. Béorf : Je l’ai caché dans le cimetière. C’est plein de cachettes là-bas. Le sorcier ne pensera jamais à aller le chercher là. Médouse : Merci de ta confiance mon ami. Mais si je peux me permettre de te poser une autre question, où l’as-tu caché dans le cimetière ? Béorf : C’est trop difficile à expliquer, je te le montrerai plus tard si tu veux. Karmakas arrive, il met un poignard sous la gorge de Médousa. Karm : Siiiii, il était temps ! Je vous surveille depuis trois jours, siiii, depuis trois jours. Maintenant tu vas aller dans ce cimetière et me ,siii, me rapporter mon pendentif, sinon je tue ta copine Médousa : Ne cède pas à ce chantage Béorf. Lorsqu’il aura le pendentif il nous tuera de toute façon, Sauve ta vie et tais-toi ! Karm : Pense-vite ! Il enfonce la lame dans la gorge de Médousa, celle-ci crie. Béorf : OK, je vous le donne mais jurez-moi que vous ne lui ferez pas de mal. 28

Karm : Je le jure. Va chercher mon pendentif ! Vite ! Siii, je n’ai plus beaucoup de patience en réserve. Béorf : sort de la cachette…Karmakas lâche Médousa… On entend la voix de Béorf qui dit en courant….Amos si tu pouvais être là… Il revient à la cachette, Karmakas reprend Médousa.. Béorf : Voici votre pendentif. Laissez-la…Prenez ma vie à la place… Karm : Très bien,siii, je prends ta vie et je laisse Médousa vivre. Ça te convient ? Béorf : Oui ! Ma vie contre la sienne ! Karmakas éclate de rire, range son arme, dévoile la tête de Médousa. Karm : Tu vois, siii, ma belle enfant, comme tout s’arrange pour toi. Médousa serre Karmakas dans ses bras et l’embrasse sur la joue. Médousa : Tu m’avais dit que les béorites étaient stupides et tu avais bien raison ! Le faire parler a été un jeu d’enfant. Merci de ta confiance, je pense que j’ai bien joué mon rôle. Béorf est bouche bée Karm : Je te présente ma fille Médousa. Médousa replace son capuchon sur ses yeux. Médousa à Béorf : Croyais-tu sincèrement que tu étais devenu mon ami. ? Tu empestes la bête mal lavée et je te trouve grotesque. Je ne t’aime pas, je te déteste. Si tu te servais plus souvent de ton cerveau que de ton estomac, tu aurais compris que je jouais la comédie.Tu es si stupide ! Béorf , en larmes : Je t’ai vraiment aimé Médousa et jamais je n’oublierai les moments passées avec toi. C’étaient les plus beaux de ma vie. Médousa : TAIS-TOI ! Tu es pitoyable. Je vais à l’instant exaucer un de tes vœux. Je vais à l’instant te laisser vois mes yeux Ce sera la dernière chose que tu regarderas avant de te pétrifier à tout jamais. Médousa enlève son capuchon… Béorf : Tu as les plus beaux yeux du monde, Médousa. Il se pétrifie… Médousa et Karmakas quittent les lieux. Médousa traîne derrière et se retourne souvent pour regarder Béorf. Narrateur : Chez les gorgones, l’amour n’existait pas. Médousa n’arrivait pas à se sortir de la tête les derniers mots que Béorf avait prononcés. Il était allé jusqu’au bout de ses sentiments pour elle. Toujours, autour d’elle on avait ridiculisé l’amour et les sentiments Karmakas avait maintenant le pendentif et restait enfermé dans le château de Bratel-la-Grande. Il avait ordonné qu’aucune gorgone ne sorte de la capitale. Médousa connaissait le passage secret de Béorf et, refusant de continuer à obéir au sorcier, elle s’y faufilait en cachette. Pour la première fois de sa vie, Médousa s’ennuyait de quelqu’un. Médousa entre dans la cachette de Béorf. De sa main elle caresse le visage de Béorf. 29

L'école alternative Québécoise - École alternative Rose-des-Vents
Mot de la direction Informations importantes École Rose-des-Vents
À l'école de la Rose-des-Vents : souffle de partage et de générosité ...
ECOLE MATERNELLE « La rose des vents » 74930 ... - E-monsite
Archive année scolaire 2004 - école Rose-des-vents - Conseil ...
ECOLE MATERNELLE « La Rose des Vents » 74930 REIGNIER ...
ECOLE MATERNELLE « La rose des vents » 74930 REIGNIER ce ...
PV Réseau-parents 16 mars 2007 - Réseau des écoles publiques ...
Réunion du 2 février 2007 - Réseau des écoles publiques ...
Réunion directions10-10-08 - Réseau des écoles publiques ...
Réunion du 4 février 2005 - Réseau des écoles publiques ...
PV Réseau-parents 31 mai 2008 - Réseau des écoles publiques ...
No 3 - 23 septembre 2003 - École alternative Rose-des-Vents
reunion_enseignants_du_8-05-09 - Réseau des écoles publiques ...
PDF, 266.2 ko - Réseau des écoles publiques alternatives du Québec
Réunion du 9 mai 2008 - Réseau des écoles publiques alternatives ...