Views
5 years ago

automne 2012.pdf - Rose des vents

automne 2012.pdf - Rose des vents

Par: Francine Veilleux

Par: Francine Veilleux Page 2 Le Le Reflet… Reflet… Volume 8, n o 2 , Automne 2012 Rédaction Mise en page Lina Roy Mireille Fisette Francine Veilleux Révision : Lina Roy, Martine Veilleux Tirage : 1000 exemplaires 234, rue Dufferin, bureau 102 Sherbrooke (Québec) J1H 4M2 Téléphone : 819 823-9996 Télécopieur : 819 823-9907 www.rosedesvents.com Dépôt légal Bibliothèque et archives Canada ISSN: 1922-1401 Le Le tai tai chi chi : un outil pour améliorer sa santé Le tai chi est une discipline qui gagne de plus en plus en popularité. Ses adeptes en vantent les nombreux bienfaits lorsqu’on le pratique de façon régulière. Selon M. Claude Cadieux, directeur de la Société de tai chi taoïste de Sherbrooke, on peut définir le tai chi comme une série de mouvements lents qui travaillent tous les muscles du corps, autant externes qu’internes, ou encore par de la méditation en mouvement. Par l’entremise de La Rose des vents, la section de Sherbrooke offre gratuitement quelques séances aux personnes atteintes de cancer. Tout le monde peut faire du tai chi Les raisons pour pratiquer le tai chi sont aussi variées que les individus qui s’y adonnent. Selon M. Cadieux, les gens qui s’inscrivent le font souvent pour des problèmes de ♦ Accompagnement transport ♦ Écoute et info-référence ♦ Ateliers de développement personnel ♦ Massothérapie ♦ Aide psychologique ♦ Visites amicales ♦ Aide financière (Fonda on Claude- Durocher) ♦ Prêts de livres santé tels la sclérose en plaques, la fibromyalgie ou encore pour soulager des douleurs persistantes à la suite de radiothérapie ou de chimiothérapie. Des personnes retraitées y viennent pour faire une activité physique non violente, des jeunes s’y intéressent pour le volet spirituel. Des médecins et des physiothérapeutes y envoient parfois leurs patients lorsqu’ils ne peuvent plus rien pour eux. « Les raisons pour pratiquer le tai chi sont aussi variées que les individus qui s’y adonnent. » Lorsque le tai chi est pratiqué régulièrement, des améliorations de l’état de santé sont rapidement constatées. Mme Francine Bertrand avait souffert d’un cancer du sein en 2000, et à la suite de ses traitements, elle avait de la difficulté à lever son bras gauche plus haut que la hauteur de son épaule, son sein gauche était dur et la douleur la réveillait toutes les nuits. Cinq ans plus tard, ayant entendu parler que c’était bon pour la santé, elle décide de s’inscrire à une session de tai chi. « Dès que j’ai commencé, affirme Mme Services Services offerts offerts par par La La La Rose Rose des des vents vents ♦ Auxiliaire familiale et sociale ♦ Répit à la famille ♦ Forma on en rela on d’aide ♦ Condi onnement physique adapté ♦ Tai chi adapté ♦ Bateau-dragon ♦ Suivi de deuil ♦ Café-rencontre Francine Bertrand : “Dès que j’ai commencé, j’ai tout de suite aimé ça.”

Le Le tai tai chi chi : un outil pour améliorer sa santé (suite) (suite) (suite) Bertrand, j’ai tout de suite aimé ça. Je pratiquais tous les jours et j’allais au local cinq ou six fois par semaine. Au bout de deux mois, mes douleurs sont disparues, j’ai pu lever mon bras, mon sein a retrouvé sa souplesse et j’ai recommencé à bien dormir. Je n’avais pas dormi une nuit complète depuis cinq ans. » « Lorsque le tai chi est pratiqué régu- lièrement, des améliorations de l’état de santé sont rapidement constatées. » « Le tai chi s’adapte à tous, ce ne sont pas les gens qui s’adaptent au tai chi. » Elle a bien sûr continué à pratiquer régulièrement et depuis deux ans elle est même devenue instructrice de tai chi. « Au début, tu te préoccupes d’apprendre les mouvements et de bien les faire, poursuit Mme Bertrand. Puis, lorsque tu en fais plus, tu intègres la philosophie qui comporte quatre volets : promouvoir la santé, la rendre accessible, aider les autres et s’ouvrir inconditionnellement aux autres et à leur culture. » M. Cadieux, directeur de la section de Sherbrooke, affirme que les gens de toutes conditions peuvent faire du tai chi. « Nous avons un groupe pour des besoins spéciaux, précise-t-il, ces personnes peuvent réaliser l’enchaînement debout, à la barre pour aider à l’équilibre ou encore assis. Le tai chi s’adapte à tous, ce ne sont pas les gens qui s’adaptent au tai chi. » Il constate chez les participants des bienfaits proportionnels à l’investissement de chacun. « Parmi les personnes atteintes de cancer, celles qui ont commencé avant ou pendant leurs traitements ont récupéré rapidement et Claude Cadieux ont plus d’énergie qu’avant. Même si on ne pratique que quelques minutes par jour, si on le fait tous les jours, on constate une amélioration de son état de santé. » « Parmi les personnes atteintes de cancer, celles qui ont commencé avant ou pendant leurs traitements ont récu- péré rapidement et ont plus d’énergie qu’avant. » S’impliquer dans la communauté L’aspect social est également une valeur importante à la Société de Tai Chi. Lorsqu’une personne nouvelle arrive dans le groupe, elle est évidemment accueillie par l’instructeur, mais aussi par les participants. La cuisine est un lieu d’échange et de partage. On prépare et on offre le thé. Le groupe devient une communauté qui s’implique dans la société. Par exemple, au local de Sherbrooke, les membres volontaires préparent aux deux semaines un repas pour une vingtaine de convives à l’intention des personnes sans abri de Sherbrooke. « Lorsqu’on s’implique, assure M. Cadieux, on le fait avec le corps, l’esprit et le cœur. » Selon la philosophie du tai chi, il est nécessaire pour progresser de faire confiance à l’instructeur, à la forme que prennent les mouvements et à soi-même. Il faut également vouloir s’investir et être patient, se donner le temps. Il faut surtout s’amuser. « Pour avancer, déclare Mme Bertrand, il faut se sentir à l’aise et avoir du plaisir. Si on est passionné, si on aime ça, c’est là qu’on avance! » Peu importe sa forme physique et son état de santé, le tai chi est accessible à tous et plus on en fait, meilleurs sont les bienfaits et pas seulement sur le plan physique. Le tai chi est accessible à tous et plus on en fait, meilleurs sont les bienfaits. _______________________ « Le tai chi change tout dans tes relations, partage Mme Bertrand. Depuis que j’en fais, je suis devenue une meilleure personne, j’ai grandi intérieurement. Même ma façon de conduire ma voiture a changé. Je suis moins agressive au volant, plus calme et plus respectueuse des autres conducteurs. » La Rose des vents offre, aux personnes a0eintes de cancer, la possibilité de s’inscrire à une session de tai chi afin de s’ini er à ce0e discipline. La carte de membre coûte 20 $ et La Rose des vents rembourse le premier mois de cours. Pour plus d’informa on : Société de tai chi taoïste - Estrie 815, rue Short, à Sherbrooke, Tél: (819) 821-4002 estrie@taoist.org / h0p://taichitaoiste.org/classes.php?sec on=Estrie Page 3

CouvMARINE_13_dec:Mise en page 1 - Rose des Vents
La rose des vents des positions subjectives La rose des vents des ...
HANSEL ET GRETEL:IMPORT EXPORT - La Rose des Vents
La rose des vents L4 - Gai Savoir
Rapport annuel 2011-2012 - CPE La Rose des Vents
marines & voyage xix - La Rose des Vents antiquités de marine
Vivre Ensemble - Automne 2012 - format pdf - Paroisse St-Jean ...
Volume 10 bulletin biannuelle automne 2012 - Fellowship of ...
Farm actuel automne 2012 (PDF - 5560 KB) - DeLaval
85 Saint Gilles Croix de Vie - Rose des Vents - Azur InterPromotion
Télécharger le PDF de la vente du 22 juin 2012 - Audap-Mirabaud
ValMagazine 119 - automne 2012 - Agglomération de Marne-la ...
Nouvelles du Réseau - Automne 2006 (PDF 591Kb) - CBCN/RCCS
n°29 – automne 2012 - Maison de la Puisaye Forterre
novembre 2012 - pdf - Eben-Hézer
Rendez-vous Automne-Hiver 2012-2013 (PDF - 721 - Musées de ...
Automne 2009 (PDF) - Canadian Women's Foundation
vacances à mobilité douce (été / automne 2012) - Alpine Pearls
Guide en version PDF - Université de Moncton
Pros n°9 - FÉVRIER 2012 Télécharger le PDF - Promocash