20.10.2023 Views

Journal wiwsport n298 - 20 octobre 2023

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux... À la UNE : - Habib Diallo : Le passage à vide > L’attaquant d’Al-Shabab traverse une période moins reluisante tant en club qu’en EN > Au milieu de la concurrence, l’ex Strasbourgeois peine à faire démarrer la machine - Génération Foot : 15 jeunes signent en pro - Ligue Pro – Saison 2022/2023 Les lauréats récompensés ce samedi - Tennis – Sénégal ITF Junior Le décor est campé, débuts ce week-end - Conflit israélo-palestinien Le cri de cœur de Salah

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux...

À la UNE :

- Habib Diallo : Le passage à vide
> L’attaquant d’Al-Shabab traverse une période moins reluisante tant en club qu’en EN
> Au milieu de la concurrence, l’ex Strasbourgeois peine à faire démarrer la machine

- Génération Foot : 15 jeunes signent en pro

- Ligue Pro – Saison 2022/2023
Les lauréats récompensés ce samedi

- Tennis – Sénégal ITF Junior
Le décor est campé, débuts ce week-end

- Conflit israélo-palestinien
Le cri de cœur de Salah

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

ÉQUIPE NATIONALE<br />

NÉ EN ITALIE, BIRAHIM DIOUSSE (15<br />

ANS) RENFORCE LA SÉLECTION U17 !<br />

Le pensionnaire de la Fiorentina (U16) va<br />

rejoindre la sélection de Serigne Saliou Dia<br />

dans quelques jours a appris Wiwsport. La<br />

sélection sera en regroupement en Turquie et<br />

prépare la Coupe du Monde U17 (10 novembre –<br />

2 décembre <strong>20</strong>23). Alors qu’elle a reçu le<br />

drapeau national en début de semaine, le<br />

sélectionneur continue à étoffer son groupe<br />

devant prendre part à la compétition.<br />

Né le 2 février <strong>20</strong>08 en Italie, Birahim Diousse<br />

fait partie de la famille d’Assane Diousse qui a<br />

porté les couleurs de l’équipe nationale du<br />

Sénégal. Passionné par le football très tôt et<br />

inspiré par les membres de sa famille, Birahim<br />

Diousse a très tôt bénéficié d’un bon encadrement.<br />

C’est à l’âge de 12 ans qu’il a fait ses<br />

premiers tests avec Atlanta, Juventus Turin,<br />

Spezia et Milan AC. Mais il ne pouvait quitter la<br />

Toscane à cet âge-là. Ainsi, il a rejoint la<br />

Fiorentina ou il évolue maintenant depuis 3 ans<br />

CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN<br />

MOHAMED SALAH : « J’APPELLE TOUS<br />

LES DIRIGEANTS DU MONDE À S’UNIR<br />

POUR EMPÊCHER… »<br />

Les sportifs sont attendus sur d’autres<br />

terrains outre que les pelouses. Ainsi, la<br />

réaction de Mo Salah, international égyptien,<br />

se faisait attendre ces derniers jours suite aux<br />

attaques répétitives de l’Israël sur la Palestine<br />

faisant des milliers de morts.<br />

Le double ballon d’or africain (<strong>20</strong>18-<strong>20</strong>19) a pris<br />

la parole. « Ce n’est pas toujours facile de<br />

parler dans des moments comme ça. Il y a eu<br />

trop de violences et de brutalité. Au cours des<br />

jours précédents, nous avons été témoins<br />

d’une violence extrême qui a fait saigner nos<br />

cœurs. L’escalade de la violence qui dure<br />

depuis des semaines ne peut être tolérée.<br />

Toutes les vies sont sacrées et doivent être<br />

protégées. Les massacres doivent cesser.<br />

Les familles sont déchirées. Le soutien humanitaire<br />

à Gaza doit être autorisé immédiatement.<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

3 N° 298 DU <strong>20</strong> OCTOBRE <strong>20</strong>23<br />

CAN <strong>20</strong>23<br />

AKON MISE SUR LE SÉNÉGAL : « IL EST<br />

GRAND TEMPS DE LE REFAIRE… »<br />

L’artiste AKON a co-présenté la cérémonie de<br />

tirage au sort de la CAN <strong>20</strong>23 la semaine<br />

passée. Une première pour l’homme d’affaires<br />

originaire du Sénégal qui, en marge de cette<br />

cérémonie, s’est prononcé sur la compétition<br />

et son souhait de revoir les Lions de la Teranga<br />

soulever le trophée.<br />

La population de Gaza vit des conditions<br />

misérables. On a vu des scènes horribles à<br />

l’hôpital ce mardi. La population de Gaza a<br />

besoin immédiatement de nourriture, d’eau et<br />

de médicaments. J’appelle tous les dirigeants<br />

du monde à s’unir pour empêcher de nouveaux<br />

massacres de personnes innocentes »,<br />

ACTUALITÉS<br />

Interpellé sur sa passion à voir l’Afrique émerger<br />

et atteindre sa plénipotence, Akon n’a pas<br />

était avare dans sa réponse qui l’a replongé<br />

dans les souvenirs de son enfance. « Tout a<br />

commencé avec mes parents. Ils sont tous<br />

deux nés et ont grandi au Sénégal et ils ont fait<br />

en sorte que nous naissions aux États-Unis,<br />

mais que nous soyons élevés à la sénégalaise.<br />

Peu après notre naissance, nous avons été<br />

renvoyés au Sénégal. J’ai pu m’imprégner de<br />

cette culture, cet environnement et cette<br />

tradition familiale quand je suis retourné aux<br />

États-Unis. Je ne suis jamais vraiment partie.<br />

J’ai toujours eu cette identité africaine, vous<br />

voyez ce que je veux dire ? Ce n’est pas parce<br />

que vous êtes né quelque part que vous êtes<br />

ce lieu. Votre sang est définitivement d’où vous<br />

venez et mon sang est définitivement 100%<br />

africain », a-t-il répondu à la CAF.<br />

Co-présentateur de la cérémonie du tirage au<br />

sort, Akon a évidemment une nette admiration<br />

de la Coupe d’Afrique des Nations. C’est<br />

incroyable. « Je pense que ce sont des événements<br />

que nous devons promouvoir parce<br />

qu’ils donnent à l’Afrique une reconnaissance<br />

sur le plan du sport et du divertissement. Ce<br />

sont de véritables joyaux que nous avons, que<br />

nous devons plus commercialiser ». Toutefois,<br />

le cœur de Akon bat pour un seul pays : celui<br />

des Champions en titre, le Sénégal. « Bien sûr,<br />

tout le monde espère gagner. Si l’on considère<br />

que nous sommes les champions d’Afrique en<br />

titre, je pense qu’il est grand temps de le<br />

refaire. Le Sénégal a toujours été une nation<br />

très liée au football et nous devons continuer à<br />

créer plus d’opportunités pour nous-mêmes »,<br />

a déclaré l’auteur de “Mama Africa’’.<br />

rapporte Foot Mercato qui le décrit comme la<br />

personnalité numéro 1 du monde arabe.<br />

Au total, au moins 3 478 Palestiniens ont été<br />

tués dans la bande de Gaza depuis le début de<br />

la guerre entre Israël et le Hamas, a indiqué le<br />

ministère de la Santé au gouvernement du<br />

mouvement islamiste palestinien.


ACTUALITÉS<br />

REAL BETIS<br />

YOUSSOUF SABALY DE RETOUR<br />

À L’ENTRAÎNEMENT ET DISPONIBLE CE<br />

WEEK-END<br />

Toutes les bonnes nouvelles sont bonnes à<br />

prendre pour le Real Betis et bien évidemment<br />

pour l’Equipe Nationale du Sénégal. Surtout<br />

quand elles concernent Youssouf Sabaly, à<br />

moins de trois mois de la CAN <strong>20</strong>23. Victime<br />

d’une « lésion myotendineuse proximale du<br />

long adducteur de la jambe gauche » face à<br />

l’Algérie en septembre dernier, le joueur de 30<br />

ans n’était pas censé revenir avant novembre.<br />

Sauf que, cette fois-ci, l’ex-latéral droit des<br />

Girondins de Bordeaux a dribblé les estimations<br />

pour quitter l’infirmerie plutôt que prévu.<br />

L’international sénégalais aux 32 sélections<br />

pour un but était bien présent ce jeudi matin à<br />

la Ciudad Deportiva Luis Del Sol, le terrain<br />

d’entraînement du Real Betis. Il a participé à la<br />

séance collective avec ses partenaires<br />

Verdiblancos et a semblé laisser de bonnes<br />

sensations.<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

4 N° 298 DU <strong>20</strong> OCTOBRE <strong>20</strong>23<br />

D’ailleurs, Youssouf Sabaly pourrait être du<br />

déplacement au Coliseum de Getafe dès ce<br />

samedi après-midi (14h15 GMT), à l’occasion de<br />

la 10e journée de LaLiga. Auteur de trois<br />

apparitions et une passe décisive cette saison,<br />

le Sénégalais, qui n’est pas éligible pour la<br />

Ligue Europa, a manqué les cinq dernières<br />

sorties du Real Betis. Les hommes de Manuel<br />

Pellegrini sont actuellement huitièmes en<br />

Championnat.<br />

BARÇA<br />

INÉLIGIBLE AVEC LA RÉSERVE,<br />

MAMADOU MBACKÉ FALL S’ENTRAÎNE<br />

AVEC L’ÉQUIPE PREMIÈRE<br />

Deux mois après son arrivée, le jeune défenseur<br />

central sénégalais – recruté en tant que<br />

joueur de la réserve – ne peut toujours pas<br />

jouer sous les ordres de Rafa Marquez car il est<br />

considéré comme non éligible. L’international<br />

U23 doit donc prendre son mal en patience car<br />

il n’est toujours pas enregistré au niveau de la<br />

RFEF – Fédération Royale Espagnole de<br />

Football. La législation en D3 d’Espagne avec<br />

les joueurs étrangers étant beaucoup plus<br />

complexe qu’au niveau de la Ligue professionnelle<br />

de football, Mbacké Fall, qui a pourtant<br />

joué sous le maillot de Villarreal la saison<br />

dernière, doit donc suivre les matchs du Barça<br />

B en tribunes. Du coup, à défaut de pouvoir<br />

retrouver offciellement les terrains, le joueur<br />

de <strong>20</strong> ans se maintient en forme dans les<br />

entraînements, et pas n’importe lesquels.<br />

Depuis quelques jours, Mbacké Fall s’entraîne<br />

en effet avec l’équipe première.<br />

Pendant la trêve internationale, alors que Xavi<br />

et Rafa Marquez organisaient des matchs<br />

amicaux entre leurs deux formations, le<br />

Sénégalais, lui, jouait en équipe première. Et<br />

selon Sport, il aurait laissé de bonnes impressions<br />

sous les regards attentifs, donc, de<br />

l’ancien milieu de terrain du club catalan.<br />

Preuve, Mbacké Fall était le seul et unique<br />

joueur de champ du Barça Atlètic à être<br />

présent à l’entraînement de l’équipe première<br />

ce jeudi.<br />

LILLE<br />

LES BELLES CONFIDENCES D’ADIL RAMI<br />

SUR SON EX-COÉQUIPIER MOUSSA SOW<br />

Il y a des joueurs qui marquent le public, le<br />

staff, leurs coéquipiers et laissent une<br />

empreinte indélébile dans certaines équipes.<br />

C’est le cas de Moussa Sow (37 ans) qui,<br />

visiblement, a laissé de bons souvenirs à Lille<br />

et aux yeux d’Adil Rami. Ancien partenaire de<br />

l’ex attaquant sénégalais au LOSC, l’ancien<br />

tricolore n’a rien oublié de son ancien compère.<br />

Dans le cadre d’une interview accordée au<br />

youtubeur Zack Nani, Rami a tenu des propos<br />

élogieux vis-à-vis de celui qui a inscrit 36 buts<br />

en 76 matchs avec les Dogues. « Moussa,<br />

c’était le mec que tout le monde aimait parce<br />

qu’il était trop réservé, discret, a lancé l’ancien<br />

défenseur du FC Séville. Il se faisait trop<br />

chambrer. À l’entraînement, j’aimais trop l’avoir<br />

au marquage parce qu’il ne courait pas. Il<br />

savait que j’allais être en face de lui, il rigolait.<br />

En match, je me disais comment il fait. Il<br />

marquait tout le temps. Dans la surface de<br />

réparation, il contrôlait tout et gérait tout. Il<br />

était trop malin. Il était capable de tout : de<br />

marquer de la pointe (des pieds), petit lobe,<br />

enroulé… Dans toutes les situations ».


À trois mois de la CAN <strong>20</strong>23 en Côte<br />

d’Ivoire, tout ce qui concerne l'Equipe<br />

Nationale du Sénégal prend vite de l'importance.<br />

Champions en titre, les hommes<br />

d'Aliou Cissé joueront le 15 janvier contre la<br />

Gambie. Et dans un groupe composé<br />

également du Cameroun et de la Guinée,<br />

tout ce qui concerne l’état de santé ou la<br />

performance est scruté de très près. Dans<br />

ce cas, il est impossible de ne pas parler<br />

d'Habib Diallo. L’ancien serial buteur de<br />

Strasbourg traverse une période peu en<br />

réussite en Equipe Nationale comme à<br />

Al-Shabab.<br />

Depuis son arrivée dans le Championnat<br />

d'Arabie saoudite, pourtant beaucoup<br />

moins huppé que la Ligue 1, Habib Diallo<br />

enchaîne les prestations inabouties où il<br />

est beaucoup question de son énorme<br />

manque effcacité. Les Lions, vainqueur<br />

(1-0) du Cameroun en amical lundi dernier,<br />

peuvent peut-être toujours se demander si<br />

la tâche aurait pu être beaucoup plus<br />

simple si leur avant-centre titulaire avait<br />

trouvé le cadre sur sa seule et unique<br />

véritable opportunité dans ce match.<br />

On est à la 8e minute, Sadio Mané, décalé<br />

par Ismaïla Sarr, se joue de Bryan Mbeumo<br />

et centre parfaitement pour Habib Diallo,<br />

oublié au second poteau par la défense<br />

camerounaise. Mais l'ancien attaquant de<br />

Strasbourg soulève trop sa reprise et<br />

manque le cadre. Certes, un ballon pas<br />

évident à redescendre dans la bonne zone.<br />

Mais ce loupé confirme en quelque sorte le<br />

manque d'adresse et la période de doute<br />

du joueur de 28 ans, qui avait une belle<br />

carte à jouer face à concurrence.<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

6 N° 298 DU <strong>20</strong> OCTOBRE <strong>20</strong>23<br />

AL-SHABAB<br />

HABIB DIALLO, LE PASSAGE À VIDE !<br />

ZOOM SUR...<br />

DIALLO COGITE EN CE DÉBUT DE SAISON<br />

Recruté par Al-Shabab pour 18 millions<br />

d'euros lors du mercato estival, Habib<br />

Diallo ne s'attendait sans doute pas à vivre<br />

des débuts peu reluisants en Arabie saoudite.<br />

Eh bien, personne n'est sans savoir que<br />

l'international aux 19 sélections et 4 buts a<br />

claqué la bagatelle de <strong>20</strong> buts en 37<br />

matchs de Ligue 1 sous le maillot alsacien<br />

la saison dernière. Mais deux mois après<br />

son arrivée, celui qui a marqué un triplé<br />

pour son dernier match de préparation<br />

avec Strasbourg tourne à plein creux.<br />

Dans une équipe qui flirte avec la zone<br />

rouge en Saudi Pro League, Habib Diallo<br />

joue beaucoup mais peine à se distinguer :<br />

9 matchs, 671 minutes jouées, 1 but (qui lui<br />

a été accordé seulement plusieurs jours<br />

après le match contre Al-Khaleej), 1 passe<br />

décisive. Cette mauvaise passe du joueur<br />

n'est pas sans rappeler sa période de<br />

mi-janvier à fin mars <strong>20</strong>21, lorsque l'ancien<br />

Messin était resté sur 11 matchs sans<br />

marquer un but ni délivrer une passe<br />

décisive avec le Racing Club Strasbourg<br />

Alsace. S'il ne faut jamais douter de lui, le<br />

champion d’Afrique quand même tout<br />

intérêt à vite rallumer la lumière.<br />

Le temps d'ici la Coupe d'Afrique n'attend<br />

pas et la concurrence à son poste en<br />

sélection est féroce. Aliou Cissé, le sélectionneur<br />

des Lions, quand il s’agira d’établir<br />

la liste des joueurs retenus pour disputer la<br />

défense du titre continental en Côte<br />

d'Ivoire, tiendra en compte les performances<br />

des ses attaquants en club.<br />

Rappel : Habib Diallo n’a pas été dans le<br />

groupe à la Coupe du Monde.


LIGUE PRO<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

8 N° 298 DU <strong>20</strong> OCTOBRE <strong>20</strong>23<br />

LIGUE 1 & 2<br />

LES LAURÉATS DE LA SAISON <strong>20</strong>22-<strong>20</strong>23<br />

HONORÉS CE SAMEDI À THIÈS<br />

Les acteurs majeurs de la saison passée du championnat<br />

sénégalais de L2 et L1 seront récompensés<br />

ce samedi au stade Lat Dior de Thiès à l’occasion du<br />

trophée des champions qui opposera le Teungueth<br />

FC à Génération Foot. L’information a été donnée<br />

par la Ligue Sénégalaise de Football Professionnel.<br />

MEILLEURS JOUEURS<br />

Le Trophée du meilleur joueur de la Ligue 1 est<br />

attribué à l’actuel joueur de TP Mazembé, Jean<br />

Louis Barthelemy Diouf. L’ex pensionnaire de<br />

Génération Foot, auteur d’une saison grandiose, a<br />

notamment propulsé le club de Déni Birame Ndao à<br />

la tête du championnat à l’issue de la saison. Il<br />

remporte ce titre pour la troisième fois de sa<br />

carrière. Pour la deuxième division, c’est à Naby<br />

Laye Soumah de Jamono Fatick qui a été couronné.<br />

L’attaquant a porté avec brio le club de Fatick qui a<br />

réussi à accéder pour la première fois de son<br />

l’histoire à l’élite sénégalaise.<br />

MEILLEURS ENTRAINEURS<br />

Chez les techniciens, la Ligue Sénégalaise a<br />

désigné Balla Djiba de Génération Foot, champion<br />

avec les grenats comme entraîneur de la saison de<br />

Ligue 1. En deuxième division, Moustapha Seck, le<br />

spécialiste des montées, a été choisi comme<br />

meilleur technicien. Ce dernier a une nouvelle fois<br />

réussi l’exploit de faire monter l’Us Ouakam en Ligue<br />

1.<br />

MEILLEURS BUTEURS<br />

Cette saison, le Gambien Abdoulie Kassama a<br />

remporté le trophée du meilleur artificier de Ligue<br />

1. Inscrivant 12 buts sous les couleurs de Casa<br />

Sports, Kassama, transféré au Guédiawaye FC cet<br />

été, a devancé des joueurs sénégalais tels que<br />

Cheikh Ibra Diouf et Jean-Louis Barthélémy Diouf,<br />

auteur respectivement de 10 et 8 réalisations.<br />

MEILLEURS MANAGERS<br />

Du côté des entraîneurs, la ligue sénégalaise a<br />

décidé de récompenser les dirigeants de Teungueth,<br />

de Génération Foot, du stade de Mbour et du<br />

Jaraaf de Dakar. Ils ont été nommés meilleurs<br />

managers de l’année.<br />

MEILLEURS JEUNES JOUEURS<br />

Jean Koté Gomis de Casa Sports et Mamadou<br />

Lamine Diatta d’Oslo ont été désignés respectivement<br />

meilleurs espoirs de Ligue 1 et Ligue 2 de<br />

cette saison.<br />

MEILLEURS GARDIENS<br />

Au regard de sa saison fantastique sanctionné par<br />

le titre de champion avec Génération Foot, le<br />

gardien de but sénégalais, Pape Mamadou Sy a été<br />

désigné rempart de la saison. L’ancien joueur de<br />

Génération Foot, évoluant actuellement au RFC<br />

Seraing remporte logiquement le titre. En Ligue L2,<br />

c’est Khadim Diop qui a été élu sacré portier. Le<br />

joueur de Jamano Fatick a grandement contribué à<br />

la montée historique de son équipe.


GÉNÉRATION FOOT<br />

15 JEUNES JOUEURS DONT 2 CHAMPIONS<br />

D’AFRIQUE SIGNENT PRO<br />

Afin de sécuriser les pépites de son centre<br />

de formation, Génération Foot a annoncé<br />

ce jeudi avoir signé des contrats professionnels<br />

avec 15 jeunes joueurs.<br />

Les heureux élus sont deux champions<br />

d’Afrique dans la catégorie des moins de 17<br />

ans, le gardien Serigne Diouf, désigné<br />

meilleur portier de la Coupe d’Afrique des<br />

Nations et le talentueux défenseur Ibrahima<br />

Diallo.<br />

Il y a également Urbain A Boissy, Mactar<br />

Sylla, Ibrahima Bitèye, Mouhamed Dieng,<br />

Ibrahima Sory Sow, Joseph Namatane,<br />

Macoura Mboup, Alassane Sy, Aly Sy, Seydina<br />

Aliou Thiam, Bamba Seck, Kalfara<br />

Camara et Alpha Amadou Toure. Ils ont<br />

tous signé des contrats professionnels<br />

avec l’académie sénégalaise dont son<br />

équipe première a remporté le championnat<br />

sénégalais de la dernière saison.<br />

DEMI-FINALES DU MÉMORIAL PAPA YADE<br />

LE JARAAF DE DAKAR PASSE PAR LES TIRS<br />

AU BUT<br />

Le Jaraaf est la première équipe qualifiée<br />

en finale. Face à l’ASC HLM, les vainqueurs<br />

de la Coupe du Sénégal <strong>20</strong>23 s’imposent<br />

aux tirs au but après un match nul d’1 but<br />

partout dans le temps réglementaire. 90<br />

minutes n’ont pas suff pour départager le<br />

Jaraaf et l’ASC HLM dans cette demi-finale<br />

de la 5e édition du tournoi en hommage à<br />

l’ancien président de l’AS Pikine Papa Yade.<br />

Après avoir ouvert le score durant la<br />

première période, les Médinois se font<br />

surprendre par une belle équipe des HLM,<br />

coachée par Aly Malle. Pape Touré égalise à<br />

moins de 5 minutes après le début de la<br />

deuxième période. Les deux équipes<br />

multiplient les occasions mais les portiers<br />

font leur match. Malgré les remplacements<br />

des deux côtés, la victoire ne se dessine<br />

pas dans le match. Pape Ciré Dia procède à<br />

son dernier changement à une minute de la<br />

fin de la partie. Le gardien de but légendaire<br />

Cheikh Lô Ndoye prend la place de<br />

Lamine Bâ pour la séance fatidique.<br />

Ndoye va être le héros attendu. Il stoppe<br />

les deux premiers tirs des Hlmois et inscrit<br />

le but vainqueur. Le Jaraaf remporte la<br />

manche sur le score de 3 buts à 1 (Tirs au<br />

but). Les Médinois vont attendre le vainqueur<br />

entre l’AS Pikine et Guédiawaye<br />

Football Club. Quant à l’ASC HLM, elle va<br />

disputer le match de la troisième place.<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

9 N° 298 DU <strong>20</strong> OCTOBRE <strong>20</strong>23<br />

LIGUE PRO


OMNISPORTS<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

10 N° 298 DU <strong>20</strong> OCTOBRE <strong>20</strong>23<br />

TENNIS – SÉNÉGAL ITF JUNIOR (DAKAR)<br />

LES ORGANISATEURS ONT CAMPÉ LE DÉCOR !<br />

Depuis <strong>20</strong>18, le Sénégal accueille le Tournoi<br />

International ITF Junior. Alors que les organisateurs<br />

en sont à leur 7e édition, les courts de<br />

l’Olympique de Dakar s’apprêtent à accueillir<br />

des dizaines de jeunes qui viendront de partout<br />

à travers le monde : ils seront une trentaine de<br />

nationalités.<br />

C’est devenu un rendez-vous connu sur le<br />

circuit international et les jeunes ne s’arrêtent<br />

plus de venir chercher des points à Dakar<br />

pendant cet open de deux semaines. Une<br />

habitude qui ravit bien les organisateurs du<br />

Sénégal World Tennis Tour (Senegal ITF<br />

Junior). « Nous commençons à prendre racine<br />

dans l’espace des tournois internationaux et<br />

ça, c’est une excellente chose. Cela signifie que<br />

le Tournoi International Sénégal ITF Junior est<br />

bien noté sur la carte du circuit international.<br />

Pour cette édition, la particularité est que nous<br />

avons une forte présence de joueurs britannique.<br />

Le quart des joueurs présents sur le tableau<br />

des garçons nous vient de la Grande Bretagne<br />

», a affrmé Baïdy Dieng, co-directeur du<br />

tournoi. L’autre particularité de cette année est<br />

que le tournoi se jouera sous une canicule qui<br />

n’a pas manqué d’interpeller les premiers<br />

arrivés. « La seule chose que je pourrais<br />

regretter est qu’il fait excessivement chaud.<br />

Ça va faire chaud pour ceux qui vont débarquer<br />

ici et d’ailleurs, j’en ai croisé deux jeunes qui<br />

m’ont interpellé par rapport à la chaleur… », a<br />

rajouté monsieur Dieng.<br />

Depuis février dernier, le Sénégal accueille le<br />

J60 et justement la deuxième semaine permettra<br />

aux jeunes de gagner plus de points. « Nous<br />

allons attaquer dès lundi la septième édition du<br />

Sénégal ITF Junior. Comme d’habitude, la<br />

compétition va se dérouler sur deux semaines.<br />

Nous aurons une première semaine en J30 et<br />

la deuxième sera un J60. Actuellement, nous<br />

avons des jeunes qui sont déjà arrivés sur le<br />

site. Nous aurons environs une trentaine de<br />

nationalités qui sera présente pour cette<br />

année. Comme d’habitude, nous comptons sur<br />

une bonne couverture de l’événement par la<br />

presse », a précisé Monsieur Berthé, co-directeur<br />

du tournoi. Pour cette édition du Tournoi<br />

ITF Junior, il y aura un niveau assez élevé chez<br />

les jeunes et les jeunes sénégalais ne seront<br />

pas en reste.<br />

« Nous avons une bonne fourchette de joueurs<br />

qui vont arriver cette année. Ils sont classés<br />

entre la 480e place qui est détenue par une<br />

sénégalaise en l’occurrence Carla Grignac et la<br />

634e place juste pour attester du niveau de la<br />

compétition cette année. Comme d’habitude, la<br />

tranche d’âge est de 13 à 18 ans.<br />

Et à noter que pour cette fois, il y a une dizaine<br />

de jeunes sénégalais », a informé Miloud<br />

Doumbia, membre du comité d’organisateur.

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!