17.11.2023 Views

Journal wiwsport n314 - 16 novembre 2023

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux... À la UNE : – Equipe Nationale : Qui pour la pointe ? > À deux mois de la CAN, le poste d’avant-centre en Equipe Nationale du Sénégal n’a pas trouvé son titulaire faute de réussite. > En panne depuis des mois, Boulaye Dia, Nicolas Jackson et Habib Diallo se disputent en effet une place dans la hiérarchie redevenue mouvante. – Equipe Nationale Bouna Sarr, l’absent le plus présent – Beach Soccer – Coupe du Sénégal Mbao Beach remporte la 1ère édition – Lamb – Face-à-face Face-à-face le 25 novembre entre Reug-Reug/Bombardier – Ligue Pro – GF – Diambars Me Augustin Senghor ferme et sans état d’âme

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux...

À la UNE :

– Equipe Nationale : Qui pour la pointe ?
> À deux mois de la CAN, le poste d’avant-centre en Equipe Nationale du Sénégal n’a pas trouvé son titulaire faute de réussite.
> En panne depuis des mois, Boulaye Dia, Nicolas Jackson et Habib Diallo se disputent en effet une place dans la hiérarchie redevenue mouvante.

– Equipe Nationale
Bouna Sarr, l’absent le plus présent

– Beach Soccer – Coupe du Sénégal
Mbao Beach remporte la 1ère édition

– Lamb – Face-à-face
Face-à-face le 25 novembre entre Reug-Reug/Bombardier

– Ligue Pro – GF – Diambars
Me Augustin Senghor ferme et sans état d’âme

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

EN<br />

RÉCLAMÉ PAR LES INTERNAUTES, BOUNA<br />

SARR S’ENTRAINE ACTUELLEMENT À<br />

DAKAR !<br />

Lors de notre live sur la première séance<br />

d’entrainement des Lions, Bouna Sarr était<br />

presque sur tous les commentaires. Le latéral<br />

droit était réclamé par les internautes tout<br />

comme ils l’avaient fait pour Saliou Ciss. Ce<br />

dernier ne reviendra pas malgré tous les<br />

débats sur la toile !<br />

Il faut dire que le souhait de plusieurs observateurs<br />

est de voir El Tactico utiliser les joueurs à<br />

leurs postes naturels. Ainsi, le doute planant<br />

sur la présence de Krépin Diatta, reconverti à<br />

ce poste, attisait encore plus le débat.<br />

Le nouveau piston droit de Cissé, auteur d’une<br />

solide prestation lors de la victoire contre le<br />

Cameroun, est finalement arrivé dans la<br />

tanière. En plus de compter sur le retour de<br />

Formose Mendy en attendant le retour de<br />

Sabaly (non convoqué pour blessure) qui<br />

semble être le titulaire indiscutable. Aliou<br />

Cissé devrait avoir tous ses joueurs convoqués<br />

ce soir lors de la dernière séance d’entrainement<br />

à huis clos à l’exception de Nampalys<br />

Mendy, blessé, qui devrait être forfait.<br />

En octobre passé, interpellé sur le sujet, le<br />

sélectionneur national avait déclaré ceci en<br />

début d’octobre.<br />

EQUIPE NATIONALE<br />

PAPE MALICKOU DIAKHATÉ ÉVOQUE L’UN<br />

DE SES REGRETS DANS SA CARRIÈRE<br />

Ancien joueur de l’US Ouakam, AS Nancy-Lorraine,<br />

Dynamo Kiev, Olympique Lyonnais,<br />

Saint-Etienne ou encore Grenade, Pape Malickou<br />

Diakhaté a mis un terme à sa carrière<br />

professionnelle en 2017. Aujourd’hui âgé de 39<br />

ans, l’ancien défenseur central et actuel<br />

entraîneur principal de Strasbourg Koenigshoffen<br />

(N3) a porté à 33 reprises le maillot de<br />

l’Equipe Nationale du Sénégal, avec laquelle il<br />

a été demi-finaliste à la CAN 2006.<br />

Pour So Foot, le vainqueur de la Coupe de Ligue<br />

française avec l’ASNL en 2006 a admis que l’un<br />

de ses regrets dans sa carrière est de ne pas<br />

avoir fait quelque chose de « grand » avec les<br />

Lions. « L’un de mes regrets, c’est peut-être de<br />

n’avoir rien fait de grand avec le Sénégal.<br />

Mamadou Niang, Souleymane Diawara, Moussa<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

3 N° 314 DU <strong>16</strong> NOVEMBRE <strong>2023</strong><br />

« N’oubliez pas que l’arrivée de Bouna dans la<br />

sélection fait partie des périodes où j’ai été le<br />

plus critiqué dans cette équipe nationale. Je<br />

connais Bouna, je connais ses qualités, je suis<br />

un fervent défenseur de Bouna. Mais les<br />

réalités sont sportives encore comme je le dis.<br />

Effectivement, il joue au Bayern et c’est un<br />

Sow, Demba Ba, Papiss Cissé, on avait une<br />

génération dingue. Mais les histoires de primes<br />

et les trucs habituels en Afrique nous ont tués,<br />

a-t-il d’abord confié. Mais j’ai quand même eu<br />

la chance de faire un parcours plein. Récemment,<br />

je regardais une vidéo de Paul Scholes.<br />

ACTUALITÉS<br />

groupe de performance, mais il y’a aussi des<br />

garçons qui ne jouent pas au Bayern et qui ont<br />

un temps de jeu beaucoup plus conséquent que<br />

lui ». Qu’est-ce qui s’est passé entre-temps<br />

pour que Bouna Sarr soit une demande<br />

sociale des internautes ?<br />

Solide lors de la Coupe d’Afrique des Nations à<br />

succès du Sénégal, Bouna Sarr est devenu le «<br />

chouchou » des sénégalais. Son bon élan dans<br />

l’équipe nationale sera freiné par une opération<br />

subie en septembre 2022 qui va l’éloigner des<br />

pelouses pendant longtemps. Forfait pour la<br />

Coupe du Monde Qatar 2022, il ne retrouvera<br />

pas jusqu’ici la tanière des Lions.<br />

Toutefois, depuis la déclaration de Cissé, les<br />

choses semblent s’améliorer pour le joueur en<br />

club. Il a disputé quatre matchs dont deux en<br />

Bundesliga. Le dernier en date du 11 <strong>novembre</strong><br />

passé, il a joué toute la partie. Cette saison, le<br />

joueur de 31 ans, compte au total 204 minutes.<br />

Le défenseur du Bayern Munich est arrivé en<br />

début de semaine. Pendant cette trêve internationale,<br />

il aurait ainsi décidé d’observer cette<br />

pause à Dakar. Pas de vacances pour le champion<br />

d’Afrique qui s’entraine au Flamma<br />

Training Center ou plusieurs joueurs professionnels<br />

se préparent. Bouna Sarr partage ses<br />

séances sur sa page Instagram.<br />

Mon fils s’est mis à côté de moi et m’a dit qu’il<br />

trouvait ce monsieur roux très fort. Je lui ai<br />

donc expliqué qui il était, en précisant que son<br />

papa avait joué contre lui. Et en voyant son<br />

sourire, j’ai compris que j’avais réussi ma<br />

carrière. »


ACTUALITÉS<br />

RACISME<br />

L’UEFA VA OUVRIR UNE ENQUÊTE SUR<br />

L’AFFAIRE PAPE HABIB GUEYE EN GRÈCE !<br />

Le 9 <strong>novembre</strong> passé, Aberdeen se déplaçait<br />

sur la pelouse du PAOK en Grèce pour le<br />

compte de la 4e journée de la phase des<br />

groupes de la Ligue Europa Conférence. Le<br />

match s’est soldé sur un nul (2-2) synonyme<br />

d’une élimination et l’attaquant Pape Habib<br />

Gueye est resté sur le banc. Il aurait été victime<br />

de racisme lors de ce match.<br />

4<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

N° 314 DU <strong>16</strong> NOVEMBRE <strong>2023</strong><br />

Son coéquipier McGrath a déclaré : « Je n’ai<br />

appris ce qui s’est passé qu’après le match. Je<br />

crois que cela impliquait Pape et du racisme.<br />

Cela n’a pas sa place dans le jeu. Je crois que<br />

c’est ce qui s’est passé et Pape était très<br />

bouleversé là-dedans. Nous avons dû nous<br />

rassembler autour de lui. Personne ne le savait<br />

sur le terrain et c’est très décevant d’entendre<br />

cela de nos jours ». Peu après le match, le club<br />

a partagé un communiqué rapportant l’incident<br />

et sa position.<br />

« Le personnel du club de l’Aberdeen FC a<br />

immédiatement informé le directeur du site de<br />

l’UEFA et, après la conclusion du match, a<br />

rencontré le délégué au match de l’UEFA pour<br />

signaler officiellement l’affaire. Pape bénéficie<br />

du soutien indéfectible de ses coéquipiers et<br />

tous les membres de l’Aberdeen FC resteront<br />

pleinement en contact avec l’UEFA<br />

au cours de leurs enquêtes sur cette affaire<br />

très grave. En tant que club, nous avons une<br />

tolérance zéro pour toute forme de discrimination<br />

ou d’abus raciste. Il n’y a pas de place pour<br />

un tel comportement dans le football ou dans<br />

la société dans son ensemble. ».Ce mercredi,<br />

BBC Ecosse informe que l’UEFA va ouvrir une<br />

enquête sur les « allégations de racisme de<br />

Pape Habib Gueye ». Selon la source, la partie<br />

grecque a répondu à ces accusations en<br />

affirmant qu’elles étaient « clairement le<br />

produit de l’imagination ». Le PAOK a ajouté<br />

qu’il n’y a « jamais eu de comportement raciste<br />

» dans son stade et que cela « ne serait pas<br />

toléré ». L’UEFA indique que de plus amples<br />

informations seront disponibles en temps utile.<br />

Pape Habib Gueye, 24 ans, a rejoint Aberdeen<br />

FC en août passé pour un contrat de 3 ans. Il<br />

n’a disputé que 3 matchs cette saison en<br />

Premiership.<br />

MONDIAL U17<br />

LE BURKINA FASO ENCORE BATTU<br />

Deux matchs, deux défaites. Dans la course aux<br />

huitièmes de finale, qui sont réservés aux deux<br />

premières équipes des six groupes et aux<br />

quatre meilleurs troisièmes, le Burkina Faso<br />

s’en sort très mal, s’inclinant une nouvelle ce<br />

mercredi face aux Etats-Unis.<br />

Alors qu’ils n’avaient plus droit à l’erreur après<br />

leur revers 3-0 face à la France dimanche, les<br />

Etalons du Burkina Faso se sont inclinés<br />

devant les États-Unis (2-0) ce mercredi au<br />

Jakarta International Stadium (Indonésie) pour<br />

le compte de la deuxième journée de groupes<br />

de la Coupe du monde U17. Les jeunes Etalons<br />

affronteront lors de leur troisième sortie<br />

l’équipe de la Corée du Sud. En cas de victoire,<br />

ils pourraient espérer se qualifier pour le tour<br />

suivant en tant que meilleurs troisièmes.


LA TANIÈRE 5<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

N° 314 DU <strong>16</strong> NOVEMBRE <strong>2023</strong><br />

QUALIFS MONDIAL 2026<br />

KRÉPIN DIATTA REJOINT FINALEMENT<br />

LA TANIÈRE<br />

Contrairement à Nampalys Mendy blessé, qui<br />

devrait manquer les deux prochains matchs du<br />

Sénégal, Krépin Diatta, lui pourrait bel et bien<br />

prendre part aux deux rencontres du Sénégal<br />

contre le Soudan Sud (18 <strong>novembre</strong> à Dakar) et le<br />

Togo (21 <strong>novembre</strong> à Lomé) pour le compte des<br />

éliminatoires du Mondial 2026. En effet, le sociétaire<br />

de Monaco a finalement rejoint le groupe<br />

QUALIFS MONDIAL 2026<br />

LES EPERVIERS DU TOGO<br />

ENREGISTRENT UN FORFAIT<br />

Convoqué par le sélectionneur Paulo Duarte pour<br />

les matchs du Togo contre le Soudan et le Sénégal<br />

dans le cadre des deux premières journées des<br />

éliminatoires de la Coupe du monde 2026, Philip<br />

Awuku est obligé de décliner l’invitation. Le<br />

défenseur des Eperviers ne participera pas à ce<br />

double rendez-vous en raison d’une blessure<br />

contractée au club.<br />

Une mauvaise nouvelle pour le technicien portugais<br />

qui ne compte cependant pas faire appel à un<br />

renfort pour palier à l’absence de son défenseur,<br />

comme l’informe la cellule de communication de la<br />

Fédération togolaise de football. Les Eperviers<br />

affronteront à Benghazi (Libye) le Soudan demain<br />

après-midi à partir de <strong>16</strong>h 30 avant de défier les<br />

champions d’Afrique le 21 <strong>novembre</strong> prochain.<br />

à Diamniadio (Dakar). Même si le joueur formé à<br />

Oslo Académie s’est entraîné à l’écart du groupe<br />

avec le préparateur physique, tout porte à croire<br />

qu’il sera disponible au moins pour un des deux<br />

matchs de la sélection sénégalaise.<br />

Une bonne nouvelle pour le sélectionneur Aliou<br />

Cissé qui compte énormément sur le monégasque<br />

auteur d’une prestation époustouflante lors de la<br />

victoire des Lions cotre le Cameroun en amical<br />

(0-1).<br />

QUALIFS MONDIAL 2026<br />

DANS LE GROUPE DU SÉNÉGAL,<br />

LA RD CONGO BAT LA MAURITANIE<br />

La République Démocratique du Congo a parfaitement<br />

entamé sa phase qualificative à la prochaine<br />

Coupe du Monde. Pour leurs retrouvailles face à la<br />

Mauritanie, un de leurs trois autres adversaires<br />

durant les qualifications à la CAN <strong>2023</strong>, les<br />

Léopards l’ont emporté (2-0) au Stade des<br />

Martyrs, à Kinshasa, ce mercredi après-midi.<br />

Yoane Wissa (62e) et Théo Bongonda (81e) ont<br />

marqué les deux buts congolais.<br />

De quoi avertir un peu plus l’équipe du Sénégal qui<br />

jouera son premier match samedi contre le Soudan<br />

du Sud et qui devra donc s’imposer. Pour sa<br />

deuxième sortie, la RDC Congo se rendra dimanche<br />

à Benina, en Libye, pour affronter le Soudan, alors<br />

que la Mauritanie jouera contre le Soudan du Sud…<br />

au Stade Abdoulaye-Wade de Diamniadio, puisque<br />

les Sud Soudanais n’ont pas de terrain homologué.


LIGUE PRO<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

N° 314 DU <strong>16</strong> NOVEMBRE <strong>2023</strong><br />

7<br />

AFFAIRE GÉNÉRATION FOOT ET DIAMBARS<br />

Me Augustin Senghor ne compte pas reculer<br />

Q<br />

uelques heures après que la LSFP ait<br />

décidé de constater les forfaits des<br />

deux clubs suite à leur refus de se<br />

déplacer de Lat Dior, Me Augustin Senghor, le<br />

patron du football sénégalais est revenu à la<br />

charge pour manifester son intention de ne pas<br />

reculer dans son option d’appliquer la décision<br />

de l’autorité fédérale.<br />

« En aucune manière<br />

nous n’avons travaillé<br />

sous le prisme d’une<br />

orientation vis à vis<br />

d’un club »<br />

En marge de l’ouverture du Dakar Summit qui<br />

s’est tenue ce matin, le président de la fédération<br />

sénégalaise de football, Me Augustin<br />

Senghor a évoqué le différend qui oppose la<br />

Ligue sénégalaise de football et les deux clubs<br />

Génération Foot et Diambars suite au nouveau<br />

règlement d’interdire aux centres d’accueillir<br />

leurs adversaires dans leurs installations<br />

sportives lors des matchs du championnat de<br />

Ligue 1. « Je pense que nos championnats se<br />

déroulent normalement, nos U17 sont à la<br />

Coupe du monde, notre équipe A est en train de<br />

se préparer. Tout se passe donc bien pour le<br />

football sénégalais. Il n’y a pas de problème à<br />

la Fédération, ni à la Ligue pro.<br />

Tout se déroule normalement il n’y a pas de<br />

crise dans le football », estime Senghor qui<br />

réfute en premier lieu toute notion de crise<br />

employée par la presse.<br />

La nouvelle réglementation des homologations<br />

des stades de la Fédération sénégalaise de<br />

football a conduit à Génération Foot et à Diambars<br />

FC de Sally de boycotter toute idée de<br />

disputer leurs matches à domicile au stade<br />

régional Lat Dior de Thiès, en terrain neutre,<br />

comme le préconise la Ligue Pro. Cette décision<br />

n’a été prise pour viser quelconque club<br />

estime Senghor.<br />

« A longueur de saison, nous sortons des<br />

règlements. Je ne parle pas de décisions,<br />

parce qu’il faut qu’on fasse la nuance.<br />

Aujourd’hui nous sommes dans une organisation<br />

à laquelle tous les clubs, professionnels<br />

comme amateurs, s’astreignent à partir<br />

du moment où ils ont accepté l’affiliation qui<br />

est un contrat d’adhésion. Ils s’engagent<br />

donc à respecter tous les statuts, règlements<br />

et directives de la FSF. Il en est de<br />

même pour nous Fédération vis à vis de la<br />

Caf ou de la Fifa.<br />

J’ai écrit à la Fifa pour demander qu’on lève<br />

la sanction, et ils m’ont répondu non. Pourtant<br />

je me suis conformé à leur décision. Si<br />

je ne suis pas content, je saisis le Tas.<br />

Aujourd’hui aucun droit des deux clubs n’est<br />

bafoué. Un règlement qui a une portée<br />

générale et impersonnelle est sorti, je ne<br />

peux pas m’avancer sur l’interprétation<br />

tendancieuse que les gens peuvent en faire.<br />

Ça engage ceux qui le font. Mais aujourd’hui,


en aucune manière nous n’avons travaillé<br />

sous le prisme d’une orientation vis à vis<br />

d’un club. Les gens disent que ça ne<br />

concerne que Génération Foot et Diambars<br />

mais c’est faux. Le premier club qui s’est<br />

conformé aux mesures qu’on a prises en<br />

tirant les conséquences de la saison<br />

dernière, mais aussi en tenant compte de<br />

notre vision d’ensemble qui est d’améliorer<br />

le produit Football Professionnel au pays »,<br />

a-t-il déclaré.<br />

8<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

N° 314 DU <strong>16</strong> NOVEMBRE <strong>2023</strong><br />

LIGUE PRO<br />

« Je vois dans la<br />

presse qu’ils risquent<br />

l’exclusion, pas de la<br />

faute de la Ligue Pro<br />

ou de la Fédération,<br />

mais de leur propre<br />

faute. Car ils ont pris<br />

la mauvaise option de<br />

ne pas jouer »<br />

Face à cette situation et malgré les tentatives<br />

des deux clubs impliqués, les dirigeants ne<br />

comptent pas céder et ceci malgré le risque de<br />

relégation en division inférieure de Diambars et<br />

de Génération Foot. « Nous au COMEX, on ne<br />

peut plus continuer comme ça. Dans beaucoup<br />

de domaines, c’est la Fédération qui<br />

supporte cette ligue. Nous avons envie que<br />

la donne change, et nous ne sommes pas<br />

dupes. Nous savons ce que représente<br />

Génération Foot et Diambars dans le football<br />

sénégalais. Mais notre rôle de<br />

dirigeant, c’est de donner l’égale dignité à<br />

tous les clubs. On me dit qu’il faut qu’on<br />

négocie.<br />

Mais aujourd’hui si je cède, parce qu’ils n’ont<br />

pas à l’origine écrit pour discuter mais<br />

seulement pour dire qu’ils ne joueront pas,<br />

c’est un refus de jouer, rien d’autre. Une<br />

volonté délibérée de défiance. Maintenant<br />

que le forfait général est consommé, si on<br />

suit la jurisprudence qui a été rendue hier<br />

par la LSPF et que derrière les 12 autres<br />

clubs disent qu’ils n’iront jouer ni à Diambars<br />

ni à GF, va-t-on céder à nouveau ?<br />

Je pense que la sagesse et même la logique<br />

de respect des textes, parce qu’aujourd’hui<br />

je vois dans la presse qu’ils risquent l’exclusion,<br />

pas de la faute de la Ligue Pro ou de la<br />

Fédération, mais de leur propre faute.<br />

Car ils ont pris la mauvaise option de ne pas<br />

jouer. Ils avaient la possibilité de faire un<br />

recours gracieux au comité exécutif.<br />

Je ne peux pas revenir sur un texte qui a été<br />

adopté par mon COMEX et qui plus est validé<br />

par l’assemblée générale. Le parallélisme<br />

des formes ainsi que la hiérarchie des<br />

normes, une fois que l’AG a adopté une<br />

disposition, il n’y a qu’elle pour revenir sur<br />

ça. Encore faudrait-il que cette rétractation<br />

soit basée sur du droit », rappelle le patron de<br />

la FSF.<br />

« Il ne faut pas que le<br />

football business<br />

écrase l’ensemble du<br />

football d’un pays<br />

sinon on est en<br />

danger »<br />

« Aujourd’hui on nous dit que les gens ont<br />

construit. Pensez-vous que Metz et Génération<br />

Foot, tout ce qu’ils ont investi là c’est<br />

pour accueillir le championnat du Sénégal<br />

ou pour développer une politique, que je<br />

salue d’ailleurs, d’ouvrir cette brèche qui est<br />

la modernisation du football et du sport,<br />

mais aussi et surtout le football business.<br />

Il ne faut pas que le football business<br />

écrase l’ensemble du football d’un pays<br />

sinon on est en danger. Je ne veux pas<br />

entrer dans la polémique, mais est-ce que<br />

ce sont des investissements qui appartiennent<br />

au Sénégal ? Très souvent, ce que<br />

beaucoup ne savent pas, il nous est arrivé<br />

de payer pour que l’équipe nationale puisse<br />

s’entraîner dans ce type de centre. Ce qui<br />

est normal parce que ce sont des investisse-


LIGUE PRO<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

9 N° 314 DU <strong>16</strong> NOVEMBRE <strong>2023</strong><br />

ments qui doivent être rentabilisés. Mais les<br />

règles générales de fonctionnement d’une<br />

compétition, quand nous analysons l’environnement<br />

de la compétition qu’est la Ligue<br />

Pro, nous devons prendre les mesures sans<br />

état d’âme et les appliquer. Il peut y avoir<br />

des erreurs, on n’est pas infaillible. Mais il<br />

y’a la possibilité de faire des recours en<br />

saisissant le TAS, ou même le COMEX pour<br />

étudier leur demande s’ils ont besoin de<br />

délai. Ça les gens de GF ne l’ont pas dit », a<br />

déclaré Me Augustin Senghor qui ajoute que les<br />

clubs concernés n’ont pas, pour le moment,<br />

manifesté aucun désire de dialoguer.<br />

« Le problème ne se<br />

situe pas à notre<br />

niveau »<br />

« Le jour de leur deuxième forfait, c’était la<br />

première fois qu’ils m’ont écrit en tant que<br />

président de la Fédération pour me dire leur<br />

souhait que nous différions cette mesure.<br />

Pourquoi ne l’ont-ils pas fait avant ?<br />

Au jour où on parle, aucun dirigeant de<br />

Diambars et de GF n’a saisi la Fédération<br />

pour leur dire qu’ils veulent discuter. Donc<br />

le problème ne se situe pas à notre niveau.<br />

Ce qu’il faut éviter, c’est atteindre un point<br />

de non-retour. Si on prend la situation<br />

aujourd’hui en vigueur qui concerne GF, à<br />

partir du moment où un deuxième forfait est<br />

constaté, cette question échappe et à la<br />

Ligue pro et au Comex.<br />

Parce que ça devient l’affaire des commissions<br />

juridiques indépendantes dont nous<br />

nous sommes dotés. Parce qu’on ne peut<br />

pas créer des commissions juridiques et<br />

marcher sur leurs platebandes. A ce stade,<br />

tant que le contentieux juridictionnel n’est<br />

pas vidé, le Comex ne pourra plus intervenir.<br />

Quand on avait décidé qu’on ne jouerait plus<br />

sur des terrains sablonneux pour la Coupe<br />

du Sénégal, des clubs amateurs ont grincé,<br />

mais on l’a appliqué. Certaines équipes<br />

étaient même obligées de faire des centaines<br />

de kilomètres pour aller jouer sur des<br />

terrains gazonnés ».


ACTUALITÉS<br />

10<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

N° 314 DU <strong>16</strong> NOVEMBRE <strong>2023</strong><br />

CONFLIT CONTRE FC HAYO DE AGNAMES/FSF<br />

Sahel FC invite la FSF à rétablir la vérité<br />

S<br />

ahel FC a tenu à éclairer la lanterne des<br />

Sénégalais sur le litige qui l’oppose à<br />

l’ASC Hayo de Agname. Un point de<br />

presse a été fait ce mercredi au Complexe Be<br />

Sport face à la presse. L’objectif de ce<br />

rendez-vous avec les journalistes était de<br />

contester les verdicts de la Commission de<br />

discipline et celui de la Commission de recours<br />

de la FSF.<br />

C’est d’alerter sur les éventuels conséquences<br />

qui pourraient donner de sacrés coups au<br />

football sénégalais, comme rappelé par le<br />

chargé de communication de l’académie,<br />

Lamine Faty en début de propos. Sahel FC a<br />

haussé le ton ce mercredi en point de presse<br />

pour revenir dans les faits de l’affaire qui<br />

paralyse son ascension dans le football sénégalais.<br />

« Ce qui est étonnant dans la décision<br />

prise par les commissions de la Fédération,<br />

c’est le fait de valider une telle décision alors<br />

que sur le plan juridique, les faits en question<br />

ne sont pas évocables. Le cumul de licences<br />

n’est pas évocable donc ils ne pouvaient pas<br />

avoir raison dans cette affaire », a tenu à<br />

préciser le président de Sahel FC, El Hadji<br />

Dieng. Il poursuit en ajoutant : « D’ailleurs,<br />

quand Hayo déposait sa lettre, ils ont bien noté<br />

réclamation et évocation. Déjà là, il y a un flou.<br />

Parce qu’ils savaient que ce n’était pas un cas<br />

évocable. En plus de cela, parmi les justificatifs<br />

qu’ils ont fournis pour appuyer le dossier, il<br />

y a le circulaire de la FSF qui stipule qu’il y a<br />

une dérogation pour les clubs en lice pour les<br />

compétitions africaines. Ce qui devraient<br />

concerner la saison <strong>2023</strong>-2024 et non la<br />

saison précédente, c’est-à-dire 2022-<strong>2023</strong><br />

lors de laquelle les faits en questions se sont<br />

déroulés ». Le patron de l’institution qui est<br />

partenaire avec le FC Barcelone ne s’est pas<br />

arrêté à ces propos.<br />

Il a poursuivi pour rappeler qu’ils ne s’arrêteront<br />

pas jusqu’au bout. « Maintenant comme l’a<br />

dit Mr Faty, notre objectif c’est d’informer<br />

l’opinion nationale et internationale sur cette<br />

affaire scandaleuse.<br />

Et nous comptons aller jusqu’au bout de la<br />

bataille pour qu’au moins ce genre d’affaire ne<br />

se répète plus à l’avenir parce que beaucoup de<br />

clubs sont victimes de ce genre de faits », a<br />

conclu le Président Dieng sans oublier d’inviter<br />

les dirigeants du football sénégalais de favoriser<br />

la justice et revenir à la raison pour le bien<br />

du football sénégalais.Pour rappel, pour qu’un<br />

joueur soit considéré comme membre d’un<br />

club, il faut que le joueur en question ait une<br />

licence enregistrée auprès des instances de la<br />

Ligue au nom du club en question.<br />

Et que dans les textes, un joueur ne peut<br />

détenir deux licences distinctes auprès de la<br />

même ligue.


DOSSIER<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

12 N° 314 DU <strong>16</strong> NOVEMBRE <strong>2023</strong><br />

EQUIPE NATIONALE<br />

Entre Boulaye Dia, Nicolas Jackson et Habib Diallo,<br />

Aliou Cissé (re)cherche son avant-centre titulaire<br />

Àdeux mois de la CAN, le poste<br />

d’avant-centre en l’Equipe Nationale du<br />

Sénégal n’a pas trouvé son titulaire. Le<br />

début des qualifications du Mondial 2026 et les<br />

rencontres face au Soudan du Sud et le Togo<br />

devraient permettre à Aliou Cissé d’avoir une<br />

réponse plus précise à cette question avant le<br />

voyage en Côte d’Ivoire. D’autant plus que l’efficacité<br />

en attaque est un sujet problématique pour les<br />

Lions qui ont galéré offensivement lors de la<br />

défaite du 12 septembre au Stade Abdoulaye-Wade<br />

BOULAYE DIA, LE RETOUR<br />

DU NUEVE COMME UNE ÉVIDENCE ?<br />

Depuis la Coupe du Monde qui a vu Boulaye Dia<br />

être titulaire contre les Pays-Bas, le Qatar, l’Equateur<br />

et l’Angleterre, Aliou Cissé a redistribué les<br />

cartes et équilibré les temps de jeu entre l’attaquant<br />

de la Salernitana, Nicolas Jackson et Habib<br />

Diallo. Même si pour cause de blessure, l’ancien<br />

joueur du Stade de Reims et de Villarreal a manqué<br />

trois rencontres (Bénin, Brésil, Algérie) des quatre<br />

dernières, avant de débuter sur le banc à son<br />

retour face au Cameroun.<br />

Un statut de remplaçant qui devrait changer lors<br />

des matchs face au Soudan du Sud et (ou) le Togo<br />

pour celui qui était devenu numéro un incontestable<br />

pour Aliou Cissé dès ses premiers pas en<br />

contre les Fennecs d’Algérie (0-1) et face au<br />

Cameroun, malgré la victoire (1-0) au Stade<br />

Bollaert-Delelis. Si le côté gauche semble entièrement<br />

à Sadio Mané et le droit à Ismaïla Sarr – qui<br />

devra tout de même redoubler d’efforts face à la<br />

menace Iliman Ndiaye -, le nom du joueur qui doit<br />

s’occuper du poste d’avant-centre de l’Equipe<br />

Nationale redevient moins net. Boulaye Dia,<br />

Nicolas Jackson et Habib Diallo se disputent en<br />

effet une place de titulaire à la hiérarchie redevenue<br />

mouvante.<br />

sélection. Epargné par ses pépins physiques du<br />

début de saison et buteur avec la Salernitana lors<br />

de la dernière journée du Championnat d’Italie,<br />

Boulaye Dia semble disposer plus d’options pour le<br />

poste d’avant-centre pour l’entrée des Lions dans<br />

les qualifications à la Coupe du Monde.<br />

D’autant plus qu’il est revenu en forme (3 buts sur<br />

ses 4 derniers matchs de Championnat) après<br />

avoir mis de côté l’échec de son transfert à Wolverhampton<br />

l’été dernier.<br />

Généreux dans l’effort et capable de jouer avec ses<br />

partenaires, le joueur de 26 ans présente l’un des<br />

meilleurs profils pour redevenir l’avant-centre<br />

titulaire des Lions. L’expérience et le vécu jouent<br />

également en sa faveur.


VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

13 N° 314 DU <strong>16</strong> NOVEMBRE <strong>2023</strong><br />

DOSSIER<br />

JACKSON PRÊT ET PRÉPARÉ…<br />

DIALLO DÉCLASSÉ ?<br />

Dans l’instantané, Nicolas Jackson, lui qui incarne<br />

la relève du haut de ses 22 ans, apparaît comme un<br />

choix plus qu’évident et présente une candidature<br />

solide au regard des dernières semaines écoulées.<br />

L’attaquant de Chelsea avait été choisi par Aliou<br />

Cissé pour occuper la pointe de l’attaque de<br />

l’Equipe Nationale contre le Bénin et l’Algérie. Et<br />

s’il n’avait pas totalement réussi à se démarquer,<br />

ses récentes prestations avec son club anglais (5<br />

buts sur ses 5 derniers matchs de Premier League)<br />

pourraient lui permettre de passer un cap en<br />

sélection. Son gros volume de jeu, sa fouge et sa<br />

capacité à prendre les espaces pourraient énormément<br />

bénéficier aux Lions.<br />

Pas uniquement les avant-centres, mais parmi les<br />

six attaquants appelés par Aliou Cissé pour ce<br />

rassemblement, celui qui interroge le plus en ce<br />

début de saison, c’est bien Habib Diallo (28 ans).<br />

L’attaquant d’Al-Shabab ne s’adapte pas au football<br />

saoudien.<br />

Pas en réussite (1 but sur ses 13 matchs toutes<br />

compétitions confondues cette saison), il peine à<br />

confirmer son excellente saison dernière sous les<br />

couleurs du Racing Club Strasbourg Alsace. Buteur<br />

et passeur lors de la probante victoire en amical<br />

contre le Brésil (4-2), il n’avait pas connu pareille<br />

réussite contre l’Algérie et le Cameroun, une<br />

rencontre durant laquelle il avait pourtant été<br />

préféré à Boulaye Dia pour le poste de titulaire.<br />

Loin d’avoir assuré sa place dans le groupe des 23<br />

Lions pour la CAN, Diallo pourrait difficilement<br />

pouvoir profiter de cette trêve internationale pour<br />

rebondir et (re)mettre plus de doutes dans la tête<br />

de son sélectionneur.<br />

Difficilement ? Oui pour celui qui n’a été titulaire<br />

qu’à sept reprises sur ses 20 sélections et qui n’a<br />

pas été retenu dans un groupe de 26 pour la<br />

dernière Coupe du Monde. Mais qui sait si le<br />

« paradoxe Aliou Cissé » jouera en sa faveur ? Sans<br />

doute personne. En tout cas, peu importe qui<br />

s’occupera prochainement du poste d’avant-centre<br />

titulaire des Lions, l’essentiel c’est de ne pas<br />

cogiter. À commencer dès samedi au Stade Abdoulaye-Wade<br />

contre le Soudan du Sud.


OMNISPORTS<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

14 N° 314 DU <strong>16</strong> NOVEMBRE <strong>2023</strong><br />

BEACH SOCCER<br />

Mbao Beach remporte la première édition de la Coupe du Sénégal !<br />

L<br />

es mercredis se suivent et ne se<br />

ressemblent pas pour Mbao Beach.<br />

C’est sur cet espace aménagé sur la<br />

plage de Diamalaye qu’il avait perdu la<br />

finale du championnat la semaine<br />

passée. Aujourd’hui, il y célèbre son<br />

premier trophée depuis 2009.<br />

UN DÉBUT TIMIDE<br />

Face à un autre adversaire Kawsara, Mbao<br />

Beach, s’est rattrape. Cette fois-ci, il n’était<br />

pas question de se faire évincer. C’est<br />

d’ailleurs, les coéquipiers de l’international<br />

Souleymane Coly qui ont donné le ton. Dès<br />

la 2e minute de jeu, le numéro 10 Assane,<br />

ouvre le score suite à une faute technique<br />

du gardien de Kawsara. Sa frappe ne lui<br />

laisse aucune chance. Ce sera le seul but du<br />

premier tiers.<br />

LE FESTIVAL DE BUTS<br />

Comme au début du match, il faudra encore<br />

compter sur Assane pour faire trembler les<br />

filets. Servi par Coly, la bonne complicité<br />

entre ces deux joueurs fait mal à l’adversaire<br />

qui encaisse un 2e but.<br />

Toutefois dans la minute qui suit, Kawsara<br />

avec Limamou Niang réduit le score (2-1).<br />

Son coéquipier Nguer ne tardera pas égaliser<br />

(2-2) pour relancer carrément le match.<br />

Et pour calmer les ardeurs de Kawsara,<br />

l’international Souleymane Coly fait passer<br />

son équipe devant pour le 3-2. Ainsi, 4 buts<br />

sont inscrits en 5 minutes de jeu !<br />

Deux minutes plus tard, Nger véritable<br />

renard de surface, remet encore les pendules<br />

à l’heure. Encore dans l’euphorie,<br />

Kawsara commet encore une faute technique,<br />

Coly ne ratera pas l’occasion de<br />

marquer le double sur un tir direct pour<br />

encore donner l’avantage à son club. C’est<br />

d’ailleurs, sur une faute semblable que<br />

Mbao avec Assane sur un magnifique coup<br />

franc tire réussi le but du break (5-3).


VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

15 N° 314 DU <strong>16</strong> NOVEMBRE <strong>2023</strong><br />

OMNISPORTS<br />

UN DERNIER ROUND RAPIDE<br />

Pour Mbao, il fallait tout donner pour ne pas<br />

revivre le même scenario de mercredi<br />

passé. Alors que Kawsara était convaincu<br />

qu’il y avait de la place pour remonter le<br />

score. Les deux équipes offensives n’ont pas<br />

hésités a répéter les occasions.<br />

Toutefois, elles ont été très prévenantes. Il<br />

a fallu attendre la 6e minute de jeu du<br />

dernier tiers pour voir le premier but. Babacar<br />

Niang, capitaine de Kawsara réussit le<br />

(5-4). Ce sera le dernier but de la rencontre<br />

malgré une fin de match en folie. Mbao tient<br />

bon et soulève le premier trophée de la<br />

Coupe du Sénégal de Beach Soccer.<br />

Mamadou Seck, gardien de Mbao est le<br />

meilleur gardien du tournoi. Souleymane<br />

Coly, du même club, meilleur buteur du<br />

championnat, remporte le trophée de meilleur<br />

joueur de la finale. Notons que l’équipe<br />

finaliste a reçu la somme d’un million en<br />

plus des cadeaux tandis que le vainqueur<br />

rentre avec la somme d’un million cinq cent.<br />

Les présidents de clubs ont aussi été honorés.<br />

REUG-REUG/BOMBARDIER<br />

DU 24 DÉCEMBRE : 1ER FACE TO<br />

FACE LE 25 NOVEMBRE !<br />

Le jeune promoteur Jamaïcain ne veut plus<br />

perdre de temps. Celui qui a organisé<br />

dernièrement Bébé Diène (Soumbédioune) /<br />

Baye Mandione (Thiaroye-sur-Mer) a décidé<br />

de lancer (enfin) la promotion du choc<br />

intergénérationnel entre Bombardier<br />

(Mbour Bombardier) et Reug-Reug (Thiaroye-sur-Mer),<br />

prévu le 24 décembre<br />

prochain à l’Arène nationale de Pikine.<br />

En effet, les deux mastodontes vont se<br />

retrouver face à face une première depuis<br />

que le combat est monté en mai dernier.<br />

Jamaïcain, qui avait prévu un face to face<br />

entre les deux lutteurs lors du combat Bébé<br />

Diène Baye Mandione (13 août <strong>2023</strong>), a été<br />

obligé de changer de plan puisque<br />

Reug-Reug était toujours à l’extérieur. La<br />

Foudre de Thiaroye est revenue à Dakar, le<br />

jeudi 17 août <strong>2023</strong>.<br />

Justement, la même source nous informe<br />

que deux protagonistes vont « finalement »<br />

se retrouver le samedi 25 <strong>novembre</strong><br />

prochain pour leur « premier face to face »<br />

dans un lieu pas encore révélé par le<br />

promoteur. La même source nous souffle<br />

également que Jam Productions prévoit<br />

d’organiser un super Jakaarlo à Banjul<br />

(Gambie) entre deux champions. Les autres<br />

combats du gala, à savoir Bébé Diène (Soumbédioune)<br />

Amanekh (Lébougui), Ordinateur<br />

(Boy Niang) / Ousmane Gandigal<br />

(Grand-Yoff) … seront aussi présentés au<br />

public.

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!