18.12.2023 Views

Journal wiwsport n329 - 15 décembre 2023 – SPÉCIAL CAN 2023

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux... À la UNE : – SPECIAL CAN CÔTE D’IVOIRE 2023 LES LIONS PEUVENT-ILS CONSERVER LEUR TITRE ? – Calendrier de la CAN – Favoris et Outsiders de cette 34e édition – 5 villes et 6 stades pour accueillir la compétition – Les 24 pays qualifiés, aucune absence de taille – Le ballon, la mascotte, l’hymne, l’habillage à l’ivoirienne

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux...

À la UNE :

– SPECIAL CAN CÔTE D’IVOIRE 2023
LES LIONS PEUVENT-ILS CONSERVER LEUR TITRE ?

– Calendrier de la CAN

– Favoris et Outsiders de cette 34e édition

– 5 villes et 6 stades pour accueillir la compétition

– Les 24 pays qualifiés, aucune absence de taille

– Le ballon, la mascotte, l’hymne, l’habillage à l’ivoirienne

SHOW MORE
SHOW LESS
  • No tags were found...

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

CAF<br />

COUPE D'AFRIQUE<br />

DES NATIONS<br />

CÔTE D'IVOIRE 23<br />

Coco<br />

ALA ALLA<br />

F E D E<br />

LES LIONS PEUVENT-ILS<br />

CONSERVER LEUR TITRE ?


VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

3 N° 329 DU <strong>15</strong> DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

LA TANIÈRE<br />

UN MOIS AVANT,<br />

LES LIONS PEUVENT-ILS CONSERVER LEUR TITRE ?<br />

Dans exactement un mois, l'Equipe<br />

Nationale du Sénégal entamera la<br />

défense de son titre à la <strong>CAN</strong> en Côte<br />

d’Ivoire. Montés sur le toit de l'Afrique pour la<br />

première fois il y a deux ans, les Lions<br />

seront-ils suffisamment armés pour conserver<br />

leur couronne ? Le rêve est permis !<br />

Alors que la trente-quatrième édition de la<br />

Coupe d'Afrique des Nations approche de plus<br />

en plus, Wiwsport met en forme son compte à<br />

rebours. Cette fois, préférable de le lancer à<br />

un mois jour pour jour du début de l'Equipe<br />

Nationale du Sénégal, la tenante du titre, dans<br />

la compétition. Les Sénégalais, conscients<br />

des qualités de leur groupe de joueurs, voient<br />

leurs Lions être en mesure de rééditer l'historique<br />

performance réalisée au Cameroun.<br />

Mais deux ans plus tard, les hommes d'Aliou<br />

Cissé se présenteront-ils vraiment dans le<br />

même état ? Beaucoup de choses ont changé<br />

depuis l'épopée camerounaise. C'est sans<br />

aucun doute ce que doivent se dire les<br />

supporters de l'Equipe Nationale du Sénégal.<br />

Emmenés par un Sadio Mané en mission, les<br />

Lions n'avaient pas été vraiment flamboyants,<br />

mais ils ont su gérer toutes les difficultés à<br />

affronter dans une <strong>CAN</strong> pour glaner leur<br />

première étoile face à l'Egypte. Sur leur<br />

chemin, ils avaient alors éliminé le Cap-Vert,<br />

la Guinée-Equatoriale et le Burkina Faso. Des<br />

adversaires entièrement à la portée d’une<br />

équipe historiquement citée parmi les favoris.<br />

ALIOU ALLIE JEUNESSE ET EXPÉRIENCE<br />

Depuis la <strong>CAN</strong> 2021, les confettis ont laissé<br />

place à certaines réalités sportives. Plusieurs<br />

joueurs qui étaient dans cette campagne ont<br />

progressivement perdu leur place en sélection,<br />

et certains ne sont même plus appelés.<br />

Parmi eux, on peut notamment citer des<br />

internationaux comme Alfred Gomis, Bouna<br />

Sarr, Pape Abou Cissé, Ibrahima Mbaye,<br />

Moustapha Name ou encore Saliou Ciss et<br />

Famara Diédhiou. Ces deux derniers avaient<br />

d’ailleurs très activement participé à la<br />

victoire finale, en ayant disputé respectivement<br />

six et cinq rencontres durant cette <strong>CAN</strong>.<br />

Toutefois, Aliou Cissé a réussi à garder ses<br />

meilleurs éléments et conserver l'ossature du<br />

groupe.<br />

La présence de joueurs comme Edouard<br />

Mendy, Kalidou Koulibaly, Abdou Diallo,<br />

Cheikhou Kouyaté, Nampalys Mendy, Idrissa<br />

Gueye ou encore bien évidemment Sadio<br />

Mané semble indiscutable à l'heure actuelle.<br />

Outre ces joueurs expérimentés, le sélectionneur<br />

a commencé à donner des responsabilités<br />

à des jeunes et quelques nouveaux comme<br />

Moussa Niakhaté, Ismail Jakobs, Pape Matar<br />

Sarr, Iliman Ndiaye, Lamine Camara ou encore<br />

Nicolas Jackson.<br />

Alors qu'ils avaient été éliminés en huitièmes<br />

de finale de la dernière Coupe du Monde, les<br />

Lions ont repris du poil de la bête sur leurs<br />

dernières rencontres, même s'ils ont connu<br />

un petit coup de mou au Togo. Sur le papier, le<br />

Sénégal fait incontestablement partie des<br />

grands favoris pour remporter cette <strong>CAN</strong><br />

<strong>2023</strong>. Mais tout d'abord, il faudra négocier<br />

une phase de groupe avec beaucoup de<br />

caractère et de mental <strong>–</strong> puisque les Lions<br />

devront jouer dans une poule assez homogène<br />

avec le voisin de la Gambie, le redoutable<br />

Cameroun et le très coriace Guinée.


QUALIFIÉS<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

4 N° 329 DU <strong>15</strong> DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

La 34e édition de la Coupe d’Afrique des<br />

nations se déroulera du 13 janvier au 11 février<br />

2024 en Côte d’Ivoire. Initialement, la compétition<br />

devait être disputée durant l’été <strong>2023</strong>,<br />

mais il a finalement été décidé d’organiser le<br />

tournoi à cheval sur janvier et février 2024<br />

pour éviter la pleine saison des pluies en Côte<br />

d’Ivoire. Groupes, dates, retrouvez ici le calendrier<br />

de tous les matchs.<br />

Pour la deuxième fois, le tournoi regroupe les<br />

24 meilleures équipes du continent, qui rêvent<br />

de détrôner le Sénégal, vainqueur de la<br />

dernière édition en 2021. Ces 24 nations sont<br />

réparties en six groupes de quatre.<br />

Le tournoi se déroule suivant une phase de<br />

groupes, laquelle se poursuit par une phase à<br />

élimination directe, à la manière de l’Euro ou de<br />

la Coupe du monde. Les deux premiers de<br />

chaque groupe, plus les quatre meilleurs 3e,<br />

soit seize équipes, se qualifieront pour les 1/8e<br />

de finale. Au total, 52 matchs seront joués<br />

durant le tournoi.<br />

LE TIRAGE AU SORT,<br />

RÉALISÉ LE 12 OCTOBRE,<br />

A DÉCIDÉ DU PLATEAU SUIVANT :<br />

Groupe A : Côte d’Ivoire, Nigeria, Guinée<br />

équatoriale, Guinée-Bissau<br />

Groupe B : Égypte, Ghana, Cap-Vert,<br />

Mozambique<br />

Groupe C : Sénégal, Cameroun, Guinée,<br />

Gambie<br />

Groupe D : Algérie, Burkina Faso, Mauritanie,<br />

Angola<br />

Groupe E : Tunisie, Mali, Afrique du Sud,<br />

Namibie<br />

Groupe F : Maroc, RD Congo, Zambie,<br />

Tanzanie<br />

Pour rappel, l’Égypte détient le record du<br />

nombre de victoires dans l’épreuve (7) devant<br />

le Cameroun (5) et le Ghana (4), trois nations<br />

évidemment présentes cette année encore. Le<br />

Maroc, demi-finaliste de la dernière Coupe du<br />

monde, figurera parmi les grands favoris de la<br />

compétition.


EMBLEMES<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

6 N° 329 DU <strong>15</strong> DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

“AKWABA’’ LA MASCOTTE<br />

La mascotte de la 34e édition de la Coupe<br />

d’Afrique des Nations se nomme « Akwaba ». Elle a<br />

été dévoilée ce vendredi 7 juillet à Abidjan. Animal<br />

emblématique du pays hôte de la prochaine Coupe<br />

d’Afrique des Nations, l’éléphant nommée<br />

“Akwaba’’ (bienvenue en dialecte twi) sera l’image<br />

de la <strong>CAN</strong> prévue du 13 janvier au 11 février 2024.<br />

Bonnet noir sur la tête accompagné d’un maillot<br />

orange et d’une culotte vert blanc, « Akwaba »<br />

incarne les valeurs Ivoiriennes telles que l’hospitalité,<br />

l’amitié et la générosité.<br />

La mascotte officielle de la <strong>CAN</strong> <strong>2023</strong> va animer<br />

les stades tout au long du déroulement de la<br />

compétition dans les villes d’Abidjan, Bouaké,<br />

Korhogo, San Pedro et de Yamoussoukro.<br />

LE BALLON OFFICIEL DE LA COMPÉTITION POKOU<br />

Le ballon, qui sera utilisé au cours de la 34e<br />

édition du plus grand évènement sportif sur<br />

le sol africain, a été nommé en hommage à<br />

la légende ivoirienne Laurent Pokou. En 1970 face<br />

à l’Éthiopie, le joueur des Éléphants avait réalisé<br />

un quintuplé et qualifié son pays, en battant au<br />

passage le record du nombre de buts marqués par<br />

un joueur lors d’un match de phase finale de Coupe<br />

d’Afrique des Nations.<br />

A la suite de l’annonce de partenariat entre la CAF<br />

et Puma, « Pokou » a été présenté au public pour la<br />

première fois lors du tirage au sort de la Coupe<br />

d’Afrique des Nations CAF TotalEnergies à Abidjan,<br />

le 12 octobre dernier. Le ballon officiel, POKOU,<br />

reprend les trois couleurs principales du drapeau<br />

de la Côte d’Ivoire <strong>–</strong> blanc, orange et vert <strong>–</strong> tout en<br />

incorporant les dernières technologies qui révolutionneront<br />

le jeu sur le continent et au-delà.<br />

LE LOGO DE LA<br />

COMPÉTITION EN CÔTE D’IVOIRE<br />

Alors que l’on se rapproche du coup d’envoi de la<br />

Coupe d’Afrique des Nations, le logo officiel de la<br />

compétition a été dévoilé. Une présentation<br />

graphique qui reflète les couleurs du pays hôte de<br />

cette 34e édition de la plus grande messe du<br />

football continental, la Côte d’Ivoire.<br />

L’HYMNE OFFICIEL “AKWABA’’<br />

Cette 34ème édition de la <strong>CAN</strong> TotalEnergies qui,<br />

selon les vœux du Comité d’Organisation de la <strong>CAN</strong><br />

(CO<strong>CAN</strong>), sera l’une des plus belles jamais organisées,<br />

a un hymne officiel réalisé par des artistes<br />

africains reconnus mondialement. Avant la<br />

grand-messe du football africain, le CO<strong>CAN</strong><br />

annonce la couleur en produisant “Akwaba’’,<br />

l’hymne officiel de cette 34ème édition de la <strong>CAN</strong>.<br />

“Akwaba’’ (Bienvenue en langue Akan), a été<br />

dévoilé au public le 12 octobre <strong>2023</strong>, à l’occasion<br />

du tirage au sort de la compétition à Abidjan.<br />

L’œuvre musicale a été écrite par le jeune musicien<br />

congolais Dany Synthé et interprétée par un<br />

collectif intercontinental composé du groupe<br />

ivoirien Magic System, de la star égyptienne<br />

Mohamed Ramadan et de la fierté nigériane Yemi<br />

Alade.


LES FAVORIS<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

8 N° 329 DU <strong>15</strong> DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

<strong>CAN</strong> <strong>2023</strong><br />

LE SÉNÉGAL ET LE MAROC LOGIQUES FAVORIS,<br />

LE MALI ET LE GHANA POUR LA SURPRISE<br />

A<br />

moins d’un mois du début de la <strong>CAN</strong>,<br />

l’adrénaline monte, les sélectionneurs<br />

aiguisent leurs dernières armes. Les<br />

supporters débattent, abattent leurs dernières<br />

cartes pour parier sur le futur vainqueur de<br />

Coupe. Qui pour la dompter à nouveau ? Qui<br />

pour la chérir pour la première fois ? Des noms<br />

ressortent et font en sorte de paraître les plus<br />

évidents possibles pour le sacre final. Un<br />

peloton composé de dix équipes se détache<br />

légèrement.<br />

SÉNÉGAL, EGYPTE, MAROC, NIGÉRIA,<br />

ET CÔTE D’IVOIRE DANS LA PEAU DE<br />

FAVORIS<br />

SALAH POUR IMITER MANÉ<br />

L’Egypte, vice-championne d’Afrique, septuple<br />

vainqueure de la Coupe, première vainqueure et<br />

parmi les nations fondatrices de la compétition<br />

ne peut pas ne pas être considérée comme<br />

favorite à la victoire finale.<br />

DES LIONS ENCORE AFFÛTÉS<br />

Le Sénégal, champion d’Afrique en titre, sera<br />

encore dans les starting-blocks pour reconquérir<br />

la couronne continentale. Aliou Cissé et<br />

ses hommes ne viendront pas monnayer à prix<br />

de bronze leur médaille d’or. Les Lions viennent<br />

avec les mêmes atouts qu’en 2022. Avec une<br />

défense de fer composée par la paire Kalidou<br />

Koulibaly-Moussa Niakhaté et du gardien de<br />

but Edouard Mendy.<br />

L’entrejeu reste tout aussi solide et talentueux<br />

avec la montée en puissance de Pape Matar<br />

Sarr et l’expérience d’Idrissa Gana Gueye.<br />

L’équipe compte aussi sur son meilleur joueur,<br />

le double ballon d’or Sadio Mané. L’attaquant<br />

d’Al Nassr sera assisté par Iliman Ndiaye,<br />

Ismaïla Sarr, Boulaye Dia, etc. Dans une poule<br />

constituée de la Gambie, du Cameroun et de la<br />

Guinée, les champions d’Afrique seront attendus.<br />

Chaque édition est une nouvelle occasion pour<br />

l’Egypte afin de soulever ce trophée. Mais<br />

depuis leur dernier titre en 2010, le sommet de<br />

la pyramide est toujours aussi difficile à<br />

atteindre pour Mohamed Salah et ses partenaires.<br />

Après le double échec en finale (2017 et<br />

2022), l’attaquant des Reds de Liverpool a une<br />

nouvelle chance de toucher le graal. Le numéro<br />

10 égyptien pourra toujours compter sur son<br />

portier Mohamed El-Shenawy (Al Ahly) et ses<br />

compères d’attaque Mahmoud Trézéguet<br />

(Trabzonspor) ou encore le Nantais Mostafa<br />

Mohamed.


CONFIRMER SON STATUT<br />

Le Maroc, meilleure nation africaine au classement<br />

FIFA, meilleure nation africaine <strong>2023</strong> par<br />

la CAF demi-finaliste à la dernière Coupe du<br />

Monde, part facilement comme un favori<br />

légitime.<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

9 N° 329 DU <strong>15</strong> DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

LES FAVORIS<br />

Même son sélectionneur, nommé meilleur<br />

entraineur d’Afrique <strong>2023</strong> par la CAF, juge qu’il<br />

serait prétentieux de se considérer comme tel,<br />

les Lions de l’Atlas ont prouvé au monde entier<br />

qu’il était capable de rivaliser avec les meilleurs.<br />

La sphère continentale est le prochain<br />

terrain à conquérir. Miné pour eux depuis leur<br />

dernier titre en 1976, cette édition avec cette<br />

belle génération est la bonne pour confirmer<br />

leur évolution depuis la dernière.<br />

Eliminé en quarts de finale par l’Egypte en<br />

2022, la bande à Yassine Bono arrive à maturation<br />

et part sur de bonnes bases.<br />

TOUT POUR L’OFFENSIVE<br />

Le Nigéria, meilleure attaque des éliminatoires,<br />

vient avec l’envie d’essuyer ces éliminations<br />

prématurées précédentes. Avec le néo ballon<br />

d’or africain Victor Osimhen (Naples) et ses<br />

nombreux joueurs offensifs en feu comme<br />

Victor Boniface (Bayer Leverkusen), Moses<br />

Simon (FC Nantes), Terem Moffi (OGC Nice),<br />

Samuel Chukwueze (AC Milan), les Super<br />

Eagles, triples champions d’Afrique, seront très<br />

vite d’attaque. L’objectif sera de marquer plus<br />

de buts que l’adversaire et pour ça, il y a forcément<br />

des atouts à tout instant.<br />

GAGNER À LA MAISON<br />

La Côte d’Ivoire, pays organisateur, ne peut pas<br />

ne pas être considéré comme un favori. Les<br />

Eléphants, amenés par l’expérimenté<br />

Jean-Louis Gasset auront à cœur de conquérir<br />

leur troisième étoile à domicile. Avec un groupe<br />

rajeuni composé du portier d’Angers, Yahia<br />

Fofana (22 ans), du milieu de terrain Simon<br />

Adingra (21 ans) de Brighton et de l’attaquant<br />

de Salzbourg, actuel meilleur buteur du championnat<br />

autrichien, Karim Konaté (19 ans).<br />

Cette jeune garde est entourée de joueurs<br />

d’expérience comme le capitaine Serge Aurier<br />

(Nottingham Forest) en défense, des milieux de<br />

terrain Séko Fofana (Al Nassr), Franck Kessié<br />

(Al Ahli) et de l’attaquant Sébastian Haller<br />

(Dortmund).


LES OUTSIDERS<br />

CAMEROUN, TUNISIE, ALGÉRIE,<br />

GHANA ET MALI EN OUTSIDERS<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

10 N° 329 DU <strong>15</strong> DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

SE RACHETER<br />

Le Cameroun, troisième à sa Coupe d’Afrique,<br />

aura à cœur de l’emporter chez le voisin.<br />

Habitués aux joutes continentales, les quintuples<br />

champions d’Afrique savent se faire<br />

respecter à chaque compétition. L’échec à<br />

domicile sera une motivation supplémentaire<br />

pour les hommes de Rigobert Song afin de se<br />

racheter. Avec André Onana dans les cages,<br />

André Franck Zambo Anguissa au milieu et<br />

Vincent Aboubakar en attaque, les Lions<br />

Indomptables ont des atouts à faire valoir.<br />

LE TOURBILLON<br />

Le Mali, seule nation, non encore sacrée dans<br />

cette liste. Les Aigles du Mali arrivent avec un<br />

bon nombre de talents à chaque compétition<br />

mais peinent toujours à toucher le bout. Pourtant,<br />

le pays fait partie des plus prospères en<br />

catégorie jeune avec une demi-finale mondiale<br />

perdue récemment face à la France (U17). Avec<br />

leur capitaine Hamari Traoré et leur milieu de<br />

terrain Yves Bissouma qui est entouré de<br />

jeunes pépites comme Mohamed Camara (AS<br />

Monaco), Kamory Doumbia (Stade Reims), les<br />

Maliens sont bien partis pour jouer les<br />

trouble-fêtes.<br />

LE RENOUVEAU<br />

L’Algérie, championne d’Afrique en 2019, reste<br />

un grand d’Afrique malgré l’élimination en<br />

phases de poule lors de l’édition précédente.<br />

Les hommes de Djamel Belmadi ont appris de<br />

leurs erreurs durant cette compétition et ont<br />

repris leur marche en avant. Leur victoire en<br />

match amical face aux champions d’Afrique en<br />

TOUJOURS LÀ<br />

La Tunisie, championne d’Afrique 2004, fait<br />

partie des nations les plus présentes de ces<br />

dernières années. Au moins quart de finalistes<br />

(demi-finaliste en 2019) sur les quatre précédentes<br />

éditions, les Aigles de Carthage passent<br />

toujours près du bout. Pour cette édition, elle<br />

arrive avec une génération mûre composée de<br />

Wahbi Khazri, Youssef Msakni, Ellyes Skhiri,<br />

Aïssa Laidouni, etc. Une dernière chance.<br />

titre leur a donné de la confiance.Les Fennecs<br />

restent sur huit matches sans défaites. Le<br />

technicien algérien a rajeuni son effectif avec<br />

l’arrivée de nombreux binationaux brillants<br />

comme Farès Chaibi (Eintracht Francfort),<br />

Amine Gouiri (Stade Rennais), Mohamed<br />

Amoura (Union Saint-Gilloise), Houssem Aouar<br />

(AS Roma), etc. Cette nouvelle génération vient<br />

avec l’envie d’aller au bout.<br />

LA DER POUR LES AYEW<br />

1982, année du dernier sacre du Ghana en<br />

Coupe d’Afrique des Nations, pourtant il reste le<br />

troisième pays avec le plus grand nombre de<br />

trophées remportés. Une anomalie. Encore plus<br />

anormal, si l’on se dit qu’aucun Ayew n’a soulevé<br />

ce trophée. D’Abédi à André, la malédiction<br />

se poursuit. Une dernière chance se présente<br />

pour la fratrie Ayew. Les Black Stars vont tenter<br />

de briller aussi longtemps que possible pour<br />

une énième fois.


VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

11 N° 329 DU <strong>15</strong> DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

ET VILLES<br />

VOICI LA RÉPARTITION DES<br />

MATCHS DE GROUPES DE LA <strong>CAN</strong> <strong>2023</strong> :<br />

6 STADES & 5 VILLES POUR ACCUEILLIR LA <strong>CAN</strong><br />

STADES<br />

La Côte d’Ivoire a mis sur pied 6 stades<br />

pour la phase finale de la compétition.<br />

Certains ont été créés de toutes pièces<br />

tandis que d’autres ont seulement connu<br />

quelques améliorations. Quoi qu’il en soit, ces<br />

6 stades sont désormais prêts à accueillir les<br />

équipes de la <strong>CAN</strong> 2024. Chaque stade<br />

accueillera au moins un match de la phase à<br />

élimination directe. En effet, au moins un<br />

huitième de finale aura lieu dans chacun des 6<br />

stades de la <strong>CAN</strong> 2024. Les stades Félix<br />

Houphouët-Boigny et Laurent Pokou seront<br />

eux le théâtre de 2 huitièmes de finale de la<br />

Coupe d’Afrique des Nations <strong>2023</strong>. Par la<br />

suite, il y aura un quart de finale dans les deux<br />

stades d’Abidjan, un autre au stade de Bouaké<br />

et le dernier au stade de Yamoussoukro.<br />

Les demi-finales de la <strong>CAN</strong> 2024 auront lieu à<br />

Bouaké et au stade olympique Ebimpé d’Abidjan.<br />

Enfin, la petite finale se jouera dans le<br />

stade Félix Houphouët-Boigny, tandis que le<br />

stade Ebimpé accueillera la finale du tournoi.<br />

Les deux derniers matchs de la compétition<br />

auront donc lieu à Abidjan.<br />

COMMENT VA SE DÉROULER LA PHASE<br />

DE GROUPES ET DANS QUELS STADES ?<br />

Comme lors des précédentes Coupe d’Afrique<br />

des Nations, le calendrier des matchs de la<br />

<strong>CAN</strong> <strong>2023</strong> a été réparti assez équitablement.<br />

En effet, chacun de ces stades accueillera 6<br />

matchs de groupes ainsi qu’au moins un<br />

match de la phase à élimination directe. Pour<br />

accueillir plus de monde, les stades à grande<br />

capacité ont été priorisés. Par exemple, le<br />

stade olympique Ebimpé sera probablement<br />

choisi pour accueillir la finale de la <strong>CAN</strong> <strong>2023</strong><br />

en plus du match d’ouverture.<br />

Groupe A : Stade olympique Ebimpé &<br />

stade Félix Houphouët-Boigny<br />

Groupe B : Stade Félix Houphouët-Boigny<br />

& stade olympique Ebimpé<br />

Groupe C : Stade de Yamoussoukro &<br />

stade de Bouaké<br />

Groupe D : Stade de Bouaké &<br />

stade de Yamoussoukro<br />

Groupe E : Stade de Korhogo &<br />

stade de San Pedro<br />

Groupe F : Stade de San Pedro &<br />

stade de Korhogo<br />

Ces stades sont répartis dans 5 villes de la<br />

Côte d’Ivoire à savoir : Abidjan, Bouaké,<br />

Korhogo, San Pedro et Yamoussoukro. Ces 5<br />

villes ont été choisies puisqu’elles sont<br />

attractives et suffisamment importantes pour<br />

accueillir les festivités liées à la compétition.<br />

Certains stades de la <strong>CAN</strong> 2024 ont uniquement<br />

subi quelques rénovations. C’est le cas<br />

notamment du stade Félix Houphouët-Boigny.<br />

Comparativement, d’autres ont été entièrement<br />

construits pour le tournoi de la Coupe<br />

d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire. Parmi<br />

ces nouveaux stades, on peut citer par<br />

exemple le Stade Alassane Ouattara (stade<br />

olympique Ebimpé).

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!