21.12.2023 Views

Journal wiwsport n333 - 211 décembre 2023

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux... À la UNE : - Découverte – Aïssatou Mané (Arrière droite – Diisso) « J’ai remporté tous les titres possibles au Sénégal » > J’aime beaucoup le handball d’un amour inestimable. Je ne pensais pas en arriver jusque-là dans ma carrière. Mon nom est arrivé à un niveau qui dépasse ma personne. - Pré-liste CAN 2023 Aliou Cissé ratisse large avec quelques nouvelles têtes - Dossier Youssouf Sabaly, un retour dans les délais ? - Ligue Pro La LSFP fait ses premières victimes avec ses mesures restrictives - FIBA AWBL 2023 Cierra Dillard MVP de la finale

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux...

À la UNE :

- Découverte – Aïssatou Mané (Arrière droite – Diisso)
« J’ai remporté tous les titres possibles au Sénégal »

> J’aime beaucoup le handball d’un amour inestimable. Je ne pensais pas en arriver jusque-là dans ma carrière. Mon nom est arrivé à un niveau qui dépasse ma personne.

- Pré-liste CAN 2023
Aliou Cissé ratisse large avec quelques nouvelles têtes

- Dossier
Youssouf Sabaly, un retour dans les délais ?

- Ligue Pro
La LSFP fait ses premières victimes avec ses mesures restrictives

- FIBA AWBL 2023
Cierra Dillard MVP de la finale

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

ACTUALITÉS<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

N° 333 DU 21 DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

3<br />

PRATIQUE MYSTIQUE « XONS »<br />

UN JOUEUR DE GUÉDIAWAYE FC ET<br />

UN DE DIAMBARS SÉVÈREMENT<br />

SANCTIONNÉS PAR LA LSFP<br />

La LSFP tient ses premières victimes de la<br />

nouvelle règle qui interdit les pratiques<br />

occultes ou mystiques communément appelées<br />

« xons » à l’intérieur, aux abords immédiats du<br />

stade et sur l’aire de jeu. Il s’agit du joueur de<br />

Diambars de Saly Soulèye Gaye Faye et celui de<br />

Guédiawaye FC, Baye Modou Gaye. « L’alinéa<br />

premier de l’article précité prévoit que celui qui<br />

aura entrepris des démarches en vue d’influencer<br />

le résultat d’une rencontre de manière<br />

contraire à l’éthique sportive sera sanctionné<br />

d’une suspension de match(es) ou d’une<br />

interdiction d’exercer toute activité relative au<br />

LIGUE 1<br />

LAMINE CAMARA (FC METZ)<br />

PASSEUR DÉCISIF CONTRE LE PSG<br />

Le FC Metz a résisté autant qu’il a pu, mais le<br />

FC Metz termine bien son année par une défaite<br />

sur la pelouse du Paris Saint-Germain (3-1),<br />

mercredi soir, dans le cadre de la 17e journée<br />

du Championnat français, la Ligue 1.<br />

Menés 2-0, les Messins avaient réduit l’écart<br />

grâce à un but de Mathieu Udol à la 72e minute<br />

de jeu. Le défenseur français de 27 ans a<br />

marqué sur un corner parfaitement tiré par<br />

Lamine Camara. Le milieu de terrain sénégalais<br />

délivrait donc une passe décisive en sortie<br />

de banc, quelques minutes après avoir réalisé<br />

un énorme sauvetage devant Kang-in Lee. Une<br />

entrée remarquable qui ne sera pas suffisante<br />

pour les Messins.<br />

football, ainsi que d’une amende d’au moins<br />

FCFA 350 000. » Et les deux pensionnaires de<br />

Ligue 1 n’ont pas été épargnés par des sanctions.<br />

Ainsi, à l’issue de la réunion du comité<br />

d’hier, la LSFP a annoncé que les deux joueurs<br />

en question avaient été suspendus pour deux<br />

matchs et condamnés à une amende de 350<br />

000 FCFA.<br />

Souleymane Gaye Faye et Baye Modou Gueye<br />

se sont fait reprendre par la Commission de<br />

discipline de la LSFP pour avoir respectivement<br />

versé un liquide rouge à l’entrée et sur la main<br />

courante lors du Derby Mbourois au Stade<br />

Caroline Faye (1-1) et versé des « xons » dans<br />

les buts lors de la défaite des siens au Stade de<br />

Ngor face à l’US Ouakam (2-0).<br />

REAL BETIS<br />

PREMIÈRE CONVOCATION DE NOBEL<br />

MENDY AVEC LE GROUPE PRO, FACE<br />

À GIRONA<br />

Ce jeudi 21 <strong>décembre</strong> <strong>2023</strong>, à partir de 18h00<br />

GMT, le Real Betis reçoit Girona, pour le compte<br />

de la 18e journée de LaLiga. Pour cette<br />

rencontre face au leader du championnat<br />

d’Espagne, l’entraîneur chilien du club andalou,<br />

Manuel Pellegrini, a choisi de faire appel à un<br />

autre joueur de la filiale.<br />

Il s’agit de Nobel Mendy (19 ans). Prêté par le<br />

Paris FC avec option d’achat lors du dernier<br />

mercato estival, le défenseur central sénégalais,<br />

qui est également capable d’évoluer au<br />

poste de latéral, fait sa première apparition<br />

dans le groupe des Verdiblancos. Une belle<br />

récompense pour le natif de Guédiawaye, lui<br />

qui a joué 11 matchs avec le Betis Deportivo<br />

cette saison.


ACTUALITÉS<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

4 N° 333 DU 21 DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

KAYSERISPOR<br />

MAME BABA THIAM BUTEUR ET<br />

PASSEUR CONTRE FENERBAHÇE<br />

Mame Baba Thiam (31 ans) est toujours aussi<br />

efficace en club. Buteur contre Pendikspor il y<br />

a un peu plus d’une semaine, l’attaquant<br />

sénégalais a encore marqué avec Kayserispor<br />

dans le Championnat de Turquie, cette fois-ci<br />

contre son ancienne équipe du Fenerbahçe.<br />

Auteur du but du 2-3, Thiam a même délivré<br />

une passe décisive sur le 3-3, avant que son<br />

équipe ne soit battue 3-4. L’ancien joueur de<br />

Kasimpasa, qui figure dans la pré-liste d’Aliou<br />

Cissé pour la CAN, franchit la barre des 11 buts<br />

en Championnat et compte 2 passes décisives.<br />

D1 SERBIE<br />

MALGRÉ UN BUT DE CHÉRIF NDIAYE,<br />

L’ETOILE ROUGE S’INCLINE DANS LE<br />

DERBY DE BELGRADE FACE AU PAR-<br />

TIZAN DE FRANCK KANOUTÉ<br />

Il y avait un gros choc dans le Championnat<br />

serbe ce mercredi après-midi. Leader avant la<br />

rencontre, l’Etoile Rouge accueillait le Partizan<br />

pour un chaud derby de Belgrade, en match en<br />

retard de la 9e journée. Les hommes de Barak<br />

Bakhar voulaient profiter de ce déplacement au<br />

Stadion Partizana pour accroître leur avance en<br />

tête.<br />

Mais au terme d’une rencontre qu’ils ont<br />

pourtant dominée, Chérif Ndiaye et ses partenaires<br />

ont finalement été battus 2 à 1 par les<br />

coéquipiers du milieu Franck Kanouté, absent<br />

de la partie. L’ancien attaquant d’Adana<br />

Demirspor a quand même réussi à marquer son<br />

premier but en D1 serbe, après avoir réduit<br />

l’écart à la 71e.<br />

MERCATO<br />

APRÈS WOLVERHAMPTON, UN<br />

AUTRE CLUB ANGLAIS S’INTÉRESSE<br />

À BOULAYE DIA !<br />

Il s’agit d’Everton. Le club anglais s’est<br />

approche de l’agent du joueur rapporte Sport<br />

Witness. Boulaye Dia n’est pas dans les plans<br />

de Filippo Inzaghi et pourrait partir pour un<br />

montant proche de 20 millions d’euros affirme<br />

II Mattino ce mercredi. En septembre passe,<br />

Salernitana avait échoué à faire signer Dia qui<br />

était a un pas d’évoluer chez les Wolves. Une<br />

situation qui n’a pas plu au joueur qui n’a pas<br />

manqué de le faire savoir. Alors qu’il ne marque<br />

plus, avec son club en lanterne rouge, le<br />

divorce semble acte entre les deux parties.<br />

D’autant plus que le club italien a besoin<br />

d’argent pour équilibrer sa caisse et lutter<br />

contre la relégation.<br />

Notons que Dia dispose d’une clause dans son<br />

contrat lui permettant de rejoindre une équipe<br />

de Premier League pour 21 millions d’euros si<br />

quelqu’un faisait une offre. Bien vrai que son<br />

intérêt pour l’attaquant ne date pas d’aujourd’hui,<br />

Everton n’est pas le seul prétendant.<br />

Inter et Arsenal sont à l’affut. Le mercato<br />

d’hiver démarre le 1er janvier prochain.


OFFICIEL<br />

NOTTINGHAM FOREST<br />

NUNO SANTO EST LE NOUVEL<br />

ENTRAINEUR !<br />

Nuno rejoint le club pour un contrat de deux<br />

ans et demi et prendra en charge son premier<br />

match samedi lorsque Forest affrontera Bournemouth<br />

au City Ground informe le communiqué<br />

du club. L’ancien joueur de 49 ans arrive<br />

avec une riche expérience ayant géré plus de<br />

460 matchs au cours de sa carrière, notamment<br />

en Premier League, en Liga, en UEFA<br />

Champions League et en UEFA Europa League.<br />

Nuno a débuté sa carrière d’entraîneur à Rio<br />

Ave, guidant l’équipe portugaise vers deux<br />

finales de coupe et une qualification pour la<br />

Ligue Europa pour la première fois de son<br />

histoire avant de prendre les rênes de Valence<br />

en 2014.<br />

5<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

N° 333 DU 21 DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

ACTUALITÉS<br />

Il a mené l’équipe espagnole vers la Ligue des<br />

champions en terminant quatrième de la Liga<br />

en 2014/15, avant de passer un an à la tête de<br />

Porto où il a remporté 27 de ses 49 matchs à la<br />

tête. Un déménagement en Angleterre a eu lieu<br />

en 2017 lorsque Nuno a pris en charge Wolverhampton<br />

Wanderers. Au cours de ses quatre<br />

saisons à Molineux, il a mené les Wolves en<br />

Premier League après avoir remporté le titre du<br />

PREMIERSHIP<br />

VAINQUEURS DE SAINT JOHNSTON,<br />

ABDALLAH SIMA ET LES RANGERS<br />

SE RAPPROCHENT DU LEADER<br />

CELTIC<br />

Il n’y a peut-être rien qui puisse arrêter le<br />

Glasgow Rangers actuellement. Invaincus<br />

depuis leurs 15 derniers matchs toutes compétitions<br />

confondues, les hommes de Philippe<br />

Clément viennent d’enchaîner une quatrième<br />

victoire de rang e Championnat, la neuvième<br />

sur leurs dix derniers matchs. Mercredi soir, ils<br />

ont battu Saint Johnston 2-0, en match en<br />

retard de la 12e journée de Premiership.<br />

Cyriel Dessers, entré peu après l’heure de jeu<br />

après la sortie de Kemar Roofe, a ouvert le<br />

score à la 28e minute sur un très bon centre de<br />

son capitaine James Tavernier. L’inévitable<br />

latéral droit anglais a sécurisé la victoire des<br />

Light Blues en marquant – rien que ça – son<br />

16e but de la saison. Grâce à cette victoire, les<br />

Rangers reviennent à seulement deux points du<br />

leader Celtic, et avec un match en retard.<br />

championnat Sky Bet, avant de terminer<br />

successivement septièmes au cours de leurs<br />

deux premières saisons de retour dans l’élite.-<br />

Nuno a également mené les Wolves en Europe,<br />

les guidant vers les quarts de finale de la Ligue<br />

Europa en 2019/20, son départ en 2021<br />

mettant fin à un mandat impressionnant dans<br />

les West Midlands. Après un passage à la<br />

têtede Tottenham Hotspur lors de la campagne<br />

2021/22, Nuno arrive maintenant à The City<br />

Ground après avoir récemment dirigé en Arabie<br />

Saoudite avec Al-Ittihad, où il a mené le club<br />

aux honneurs de la ligue et de la coupe nationale<br />

la saison dernière.


DÉCOUVERTE<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

6 N° 333 DU 21 DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

AÏSSATOU MANÉ<br />

ARRIÈRE DROITE DIISSO<br />

A<br />

26 ans, Aïssatou Mané a tout fait et<br />

tout accompli dans l’échiquier du<br />

handball sénégalais. Championne<br />

du Sénégal et vainqueure de la Coupe du<br />

Sénégal à plusieurs reprises, cette arrière<br />

droite de Diisso est pourtant loin de sa ville<br />

natale.<br />

Née à Mbour où elle a fait ses premiers pas<br />

dans la discipline qui la passionne tant, celle<br />

qui est surnommée “Nianthio’’ a désormais<br />

un seul rêve : avoir une expérience à l’étranger<br />

et monnayer son talent.


L’ENTRETIEN<br />

Dans la vie de chaque jour, qui est<br />

Aïssatou Mané ?<br />

Je m’appelle Aïssatou Mané. Je suis de la<br />

ville de Mbour, là où je suis née et j’ai aussi<br />

grandi là-bas. Je suis une jeune fille sénégalaise<br />

passionnée de handball et qui vit une<br />

vie simple comme tout le monde.<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

7 N° 333 DU 21 DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

DÉCOUVERTE<br />

As-tu déjà été sélectionnée en<br />

équipe nationale ? Si oui,<br />

qu’est-ce que tu retiens de cette<br />

expérience ?<br />

Au fait, j’ai fait toutes les catégories de la<br />

sélection nationale. J’ai commencé avec la<br />

petite catégorie en 2012. J’ai pris part à des<br />

compétitions avec la sélection en 2013 à<br />

Djibouti et au Congo.<br />

Raconte comment a débuté ton<br />

histoire avec le handball ?<br />

Mon histoire avec le handball a commencé<br />

naturellement. J’ai embrassé le handball<br />

alors que je rentrais de l’école. Un jour, je<br />

descendais de l’école et j’ai vu des gens<br />

jouer à ça au terrain et j’ai été séduite. Le<br />

coach m’a demandé si j’étais intéressée et<br />

j’ai dit oui. C’était avec le club El hadji<br />

Badiane de Mbour. C’est comme ça que j’ai<br />

commencé à m’entrainer avec l’équipe du<br />

coach Aliou Saliou. D’ailleurs, je lui rends un<br />

vibrant hommage car c’est lui qui m’a<br />

formée. J’y ai évolué pendant des années<br />

avant de rejoindre l’autre club à l’époque, le<br />

Stade de Mbour. C’est au Stade de Mbour que<br />

j’ai accédé à la catégorie séniore.<br />

Pourquoi le handball, si on sait<br />

que ce n’est pas le sport le plus<br />

populaire au Sénégal ?<br />

J’aime beaucoup le handball d’un amour<br />

inestimable. Je ne pensais pas en arriver<br />

jusque-là dans ma carrière. Mon nom est<br />

arrivé à un niveau qui dépasse ma personne.<br />

J’ai trouvé dans ce sport des gens qui ont<br />

peut-être plus de vécu que moi. Mais je<br />

dirais que c’est la volonté de Dieu que je sois<br />

aussi célèbre. Je rends grâce à Dieu pour<br />

cette passion du handball et le peu de talent<br />

que j’y ai.<br />

Quel est ton palmarès jusque-là ?<br />

Au Stade de Mbour, j’ai eu à disputer deux<br />

finales contre Saltigué : une en championnat<br />

et l’autre en Coupe du Sénégal. Nous avons<br />

remporté le championnat et avons perdu la<br />

Coupe, c’était en 2014. En 2015 j’ai quitté le<br />

Stade et j’ai rejoint Diisso. Avec Diisso, j’ai<br />

été championne du Sénégal en 2016. Après<br />

le Diisso je suis allée jouer au Saltigué,<br />

équipe avec laquelle j’ai remporté le championnat<br />

et la Coupe du Sénégal durant les<br />

trois ans que j’y ai passé. Après cela, je suis<br />

revenu à Diisso pendant la pandémie. Depuis<br />

lors, j’ai remporté des titres de championnats<br />

et de Coupe du Sénégal.<br />

As-tu une autre<br />

activité à part le handball ?<br />

Pour le moment je ne fais que le handball.<br />

Je suis totalement concentrée sur ma saison<br />

avec Diisso.<br />

Quel est ton objectif<br />

en tant que handballeuse ?<br />

J’avoue que mon plus grand souhait est de<br />

sortir du pays. C’est mon rêve le plus grand<br />

avec le handball car je n’ai plus rien à prouver<br />

ici. J’ai remporté tous les titres possibles<br />

au Sénégal.<br />

En 2014, j’ai été avec la sélection au Mali et<br />

c’est lors de cette même année que j’ai<br />

intégré l’équipe A, lors d’un tournoi de stage<br />

en France avant de prendre part à la CAN en<br />

Algérie. En 2016, j’ai pris part au Mondial<br />

Junior où nous avons fini à la 4e place. Après<br />

nous avons été en Turquie avec la sélection<br />

A locale. Ben par la suite, j’ai intégré l’équipe<br />

A lors de la CAN organisée ici mais par la<br />

suite j’ai été retirée du groupe définitif. Mais<br />

j’y ai pris une très bonne expérience.<br />

Peux-ton dire<br />

qu’une handballeuse de Diisso<br />

gagne décemment sa vie ?<br />

J’aime Diisso et c’est mon équipe de cœur !<br />

Si je dois être sincère, je dirais que les<br />

équipes sont nombreuses mais qu’elles ne<br />

sont pas pareilles. Le président que nous<br />

avons, Demba Baldé, n’a pas son pareil dans<br />

cette discipline, je le dis sincèrement. Il ne<br />

ménage aucun effort pour Diisso et est<br />

toujours prêt à se sacrifier pour son équipe.<br />

D’ailleurs, c’est pour cela que l’équipe se tue<br />

à obtenir des résultats. Je ne dis pas que je<br />

ne quitterai jamais Diisso, mais juste pour<br />

dire que je me sens à l’aise ici à Diisso.<br />

Ton<br />

message ou ton<br />

mot de la fin ?<br />

Tout ce que je suis devenue aujourd'hui, je le<br />

dois à Mbour, à mes coachs notamment Aliou<br />

Sow, et les regrettés Khadim, Pape Macoura.<br />

Le président de Saltigué qui a aussi beaucoup<br />

fait pour moi.


LA TANIÈRE<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

8 N° 333 DU 21 DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

PRÉ-LISTE CAN <strong>2023</strong><br />

Aliou Cissé ratisse large avec ses<br />

Champions d’Afrique et quelques nouveaux,<br />

pas de surprise !<br />

La CAF a dévoilé ce mercredi<br />

matin les pré-listes des 24<br />

équipes qualifiées pour la<br />

CAN <strong>2023</strong>. Aliou Cissé a ratissé<br />

large pour faire une sélection de<br />

55 joueurs.<br />

Dans cette sélection élargie, on<br />

retrouve plusieurs profils. Ils sont<br />

tous des potentiels sélectionnés dans<br />

la tanière donc il n’y a réellement pas<br />

de surprises D’ailleurs, peu d’entre<br />

eux n’ont pas encore été convoqués<br />

par Aliou Cissé. La première<br />

remarque est qu’El Tactico a<br />

pré-convoqué presque tous les<br />

Champions d’Afrique de 2022.<br />

Loin des regroupements de la tanière<br />

depuis cette année, Pape Abou<br />

Cissé, Mame Baba Thiam,<br />

Joseph Lopy, Moustapha Name<br />

sont dans sa pré-sélection. Sans<br />

surprise, Abdallah Sima (qui n’a pas<br />

encore disputé une CAN) et Bamba<br />

Dieng sont aussi des prétendants<br />

pour la liste finale.<br />

En <strong>2023</strong>, Aliou Cissé a presque cheminé<br />

avec le même groupe, intégrant<br />

des nouveaux de temps en temps.<br />

Tous sont là, allant de Noah Fadiga a<br />

Lamine Camara sans oublier Dion<br />

Lopy. Incertain pour la prochaine<br />

CAN en raison de blessure, Nampalys<br />

Mendy et Youssouf Sabaly sont<br />

en lice. Champion d’Afrique U20, le<br />

pensionnaire du FC Metz, Papa<br />

Amadou Diallo est dans la pré-liste.<br />

De même que les vainqueurs du<br />

CHAN Ousmane Diouf,<br />

Aliou Badara Faty et Pape<br />

Amadou Sy. Les internationaux U23<br />

Mamadou Ibra Mbacké Fall et<br />

Rassoul Ndiaye s’ajoutent au<br />

groupe des « Espoirs de la Tanière ».<br />

De même que Cheikh Tidiane<br />

Sabaly ancien de Génération Foot<br />

aujourd’hui au FC Metz.<br />

On parlerait presque de surprise avec<br />

la convocation d’Arouna Sangante,<br />

un défenseur central de 21 ans. Pensionnaire<br />

dans le club français Le<br />

Havre AC, le natif de Mbao est dans le<br />

viseur d’Aliou Cissé. Notons qu’au<br />

final, la liste définitive sera de 27<br />

joueurs, elle est attendue le 3 janvier.<br />

Ce groupe disputera la CAN <strong>2023</strong><br />

prévue du 13 janvier au 11 février<br />

2024.


ZOOM SUR<br />

9<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

N° 333 DU 21 DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

HUTTER SATISFAIT<br />

DES PERFORMANCES DE JAKOBS<br />

Remplaçant avec Monaco en début de saison,<br />

comme cela a d’ailleurs souvent été le cas depuis<br />

son arrivée dans le club princier, Ismail Jakobs<br />

enchaîne les matchs depuis plusieurs semaines.<br />

L’ancien joueur du FC Cologne a été titulaire lors<br />

des dix dernières journées de Ligue 1. Mais il a<br />

surtout profité de la blessure de Caio Henrique<br />

pour obtenir plus de temps de jeu dans les choix<br />

d’Addi Hutter.<br />

AS MONACO<br />

IMPATIENT DE DISPUTER LA CAN,<br />

ISMAIL JAKOBS ÉVOQUE SA FORME<br />

ACTUELLE<br />

Un peu plus d’un an après avoir connu sa<br />

première sélection lors d’un match amical<br />

contre la Bolivie, en préparation pour la<br />

Coupe du Monde au Qatar, Ismail Jakobs (12<br />

sélections) s’apprête à disputer sa première Coupe<br />

d’Afrique des Nations avec l’Equipe Nationale du<br />

Sénégal.<br />

Devenu titulaire indiscutable dans le couloir<br />

gauche des Lions, le latéral de l’AS Monaco s’impatiente<br />

de participer à la compétition en Côte<br />

d’Ivoire, à un peu moins d’un mois du début des<br />

champions d’Afrique en titre. « La CAN, tout joueur<br />

rêve de la disputer, a-t-il avoué lors de son<br />

passage en conférence de presse ce mardi.<br />

J’ai déjà eu la chance de participer à la Coupe du<br />

Monde en 2022, je n’avais alors qu’une sélection<br />

avec le Sénégal. J’ai à présent plus de vécu avec<br />

cette équipe. J’ai hâte d’y être et je suis très<br />

content de la jouer. Il reste néanmoins un dernier<br />

match à disputer en championnat, donc nous<br />

devons rester concentrés. Et évidemment, je<br />

continuerai à suivre les performances de mes<br />

Et pour le moins que l’on puisse dire, c’est que<br />

l’international sénégalais de 24 ans saisit parfaitement<br />

sa chance. « La blessure de Caio Henrique a<br />

été un moment très compliqué à vivre, tout le<br />

monde était très triste, moi y compris », confie-t-il.<br />

Cet évènement a été une opportunité pour moi, je<br />

joue plus et je me sens bien. J’ai l’impression de<br />

faire du bon travail, et je vais tout faire pour<br />

continuer à donner le meilleur de moi-même. Je<br />

veux toujours m’améliorer, et je sais que je dois<br />

travailler certains points, comme être plus efficace<br />

dans la surface. Après, je ne suis pas un joueur de<br />

statistiques, je donne simplement tout pour le<br />

collectif ».<br />

De son côté, l’entraineurs de l’ASM apprécie<br />

également le travail et les qualités d’Ismail Jakobs.<br />

« C’est un joueur très rapide, qui aime attaquer la<br />

profondeur comme face à Rennes, où il est à<br />

l’origine du premier but. C’est un joueur au profil<br />

différent de Caio Henrique, qui a davantage un côté<br />

contre-attaquant. C’est une menace pour les<br />

adversaires. Ce n’est pas toujours facile de jouer<br />

comme piston gauche mais je suis content de ses<br />

performances depuis la blessure de Caio ». “Izo’’ va<br />

certainement apprécier.


10<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

N° 333 DU 21 DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

DOSSIER<br />

Real Betis avait déjà été marquée par une<br />

longue blessure, ce qui l'avait d'ailleurs<br />

privé de la CAN 2021. La situation semble<br />

donc assez complexe, même si joueur<br />

semble bien décidé à être du rendez-vous en<br />

Côte d'Ivoire, et son club ne mettrait pas son<br />

veto sur sa participation.<br />

CAN <strong>2023</strong><br />

Youssouf Sabaly<br />

parfaitement dans le bon timing ?<br />

Y<br />

oussouf Sabaly est écarté des terrains<br />

depuis septembre, à cause notamment<br />

d'une nouvelle blessure qu'il avait<br />

contractée en novembre alors qu'il s'apprêtait<br />

à faire son retour. Sera-t-il remis pour la<br />

CAN ? Sans doute. Mais, surtout, pourra-t-il<br />

enchaîner les matchs ?<br />

Une répétition tragique. Comment qualifier<br />

la carrière de Youssouf Sabaly ? Quand on<br />

pense que plus rien ne lui arrivera et qu'il<br />

pourra désormais enchaîner les rencontres<br />

après une blessure, c'est à ce moment que le<br />

mal se (re)produit. Alors qu'il s'apprêtait à<br />

faire son retour sur les terrains, en étant<br />

même sur le banc des remplaçants lors d'un<br />

match du Real Betis contre Majorque le 4<br />

novembre, le latéral droit avait rechuté à<br />

l'entraînement trois jours plus tard. Une fois<br />

de plus !<br />

Souffrant d’une entorse de grade 2 du ligament<br />

latéral interne du genou droit, une<br />

blessure différente de celle qu'il avait<br />

contractée contre l’Algérie, en septembre<br />

dernier, Sabaly n'a donc toujours pas repris<br />

la compétition. Moins encore, il n'est plus<br />

apparu à l'entraînement collectif du Real<br />

Betis depuis plus d’un mois et demi. Et même<br />

s'il devrait revenir au tout début de l'année<br />

2024, peut-on imaginer un joueur (si) fragile<br />

tenir sept matchs à la CAN si les Lions se<br />

hissent en finale ?<br />

« Espérons qu’il récupérerait<br />

le plus tôt possible pour jouer »<br />

Tout simplement, peut-on voir Youssouf<br />

disputer trois rencontres en neuf jours<br />

(15-23 janvier), durant la phase de groupes<br />

? Difficile à croire connaissant l'historique<br />

de ses blessures. Sa première saison avec le<br />

« C'est toujours un honneur pour un club de<br />

voir son joueur être appelé avec sa sélection,<br />

positive l'entraîneur du Real Betis,<br />

Manuel Pellegrini, ce mercredi, après avoir<br />

été questionné sur une probable sélection<br />

de Sabaly pour la CAN. Youssouf (Sabaly)<br />

s'est blessé depuis un certain temps et je ne<br />

sais pas s'il sera appelé ou non (pour la<br />

CAN). Espérons qu'il récupérerait le plus tôt<br />

possible pour jouer, que ce soit avec sa<br />

sélection ou avec nous. » Le message est<br />

donc clair du côté d'Héliopolis.<br />

SABALY ASSURE<br />

EN CAN OU AU MONDIAL<br />

À l'heure actuelle, la participation de Youssouf<br />

Sabaly à la CAN ne semble faire aucun<br />

doute. Et si le joueur formé au Paris<br />

Saint-Germain doit avoir un planning d'entraînement<br />

spécial, comme l'avait déjà fait<br />

comprendre Aliou Cissé, et s'il doit souvent<br />

être ménagé, le sélectionneur dispose déjà<br />

des alternatives qui tiennent la route. Krépin<br />

Diatta a été repositionné à ce poste sur les<br />

dernières rencontres des Lions. Formose<br />

Mendy et Noah Fadiga n'attendent que leur<br />

chance un jour.<br />

Toutefois avec Youssouf Sabaly (32 sélections),<br />

pas trop d'inquiétudes à se faire si le<br />

joueur parvient à être officiellement apte à<br />

disputer une compétition majeure avec<br />

l'Equipe Nationale du Sénégal. À chaque fois<br />

qu'il a été présent en Coupe d'Afrique (2019)<br />

et Coupe du Monde (2019 et 2022), le<br />

latéral droit est toujours parvenu à tenir sa<br />

place, sans se plaindre d'une blessure.<br />

Pourra-t-il faire de même en Côte d'Ivoire,<br />

en allant jusqu'au bout pour remporter "sa"<br />

CAN ? On le lui souhaite bien !


11<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

N° 333 DU 21 DÉCEMBRE <strong>2023</strong><br />

OMNISPORTS<br />

FIBA AWBL <strong>2023</strong><br />

CIERRA DILLARD MVP DE LA FINALE,<br />

AVEC YACINE DIOP ET FATOU DIAGNE<br />

VAINQUEURS DE LA PREMIÈRE ÉDITION !<br />

Pour la deuxième fois consécutive, l’Alexandria<br />

Sporting Club (ASC) se retrouve au sommet de<br />

l’Afrique. Les championnes égyptiennes ont été<br />

couronnées vainqueurs de la première Ligue<br />

africaine de basket-ball féminin (AWBL) qui s’est<br />

déroulée sur leur terrain. La compétition de neuf<br />

jours avait rassemblé 10 équipes s’affrontant pour<br />

le nouveau look de l’AWBL, précédée par la Coupe<br />

des Champions d’Afrique féminine que l’ASC a<br />

remportée l’année dernière pour remporter son<br />

tout premier titre de club africain.Affrontant la<br />

Kenya Ports Authority (KPA) en finale, le derby de<br />

la Zone Cinq de FIBA Afrique, qui était une répétition<br />

de leur affrontement dans le Groupe A lors du<br />

dernier match de la Phase de Groupes (qui s’est<br />

terminé 102-77), a vu les hôtes dominer par<br />

103-59 alors que Le KPA d’Antony Ojukwu s’est<br />

contenté de la médaille d’argent pour sa<br />

BEACH SOCCER<br />

LE SÉNÉGAL BAT À NOUVEAU L’IRAN (5-4)<br />

EN AMICAL !<br />

À Téhéran, le Sénégal reste sur une série de 2<br />

victoires en 2 matchs disputés. Les Lions se sont<br />

encore imposés face à l’Iran ce mercredi. Malgré<br />

un duel serré comme noté sur le score d’hier<br />

(2-1), Al Seyni Ndiaye et ses coéquipiers sont<br />

sortis victorieux de celui d’aujourd’hui (5-4).<br />

Une victoire obtenue grâce au doublé de Mandione<br />

Diagne et les buts de Raoul Mendy et Issa Laye<br />

Sène. Malheureux, l’Iran a inscrit un but contre son<br />

camp. Il ne reste plus qu’un match à jouer pour<br />

boucler ce tournoi. La rencontre est prévue ce<br />

vendredi à 11h30.<br />

première participation au Last Four dans une<br />

compétition continentale. La meneuse américano-sénégalaise<br />

a joué un rôle majeur en aidant<br />

l’ASC à remporter l’édition historique de l’AWBL<br />

avec une moyenne de 12,7 points, 7,4 passes<br />

décisives et 4,6 rebonds en sept matchs. Dillard a<br />

tiré 5 tirs primes sur 9, terminant 17 points et 4<br />

passes décisives alors que l’ASC a démoli la Kenya<br />

Ports Authority (KPA) 103-59 lors de la finale de<br />

la compétition de neuf jours.<br />

Il s’agissait de la deuxième participation consécutive<br />

de Dillard à une compétition de clubs FIBA<br />

Afrique, après avoir aidé l’ASC à remporter sa<br />

toute première Coupe des Champions d’Afrique<br />

féminine il y a un an à Maputo, au Mozambique.<br />

En plus du prix AWBL MVP <strong>2023</strong>, Dillard a été<br />

nommée dans l’équipe All-Star, qui comprenait sa<br />

coéquipière et MVP de l’année dernière Hagar<br />

Amer, Destiny Philox, Victoria Reynolds et Madina<br />

Okot.<br />

LUTTE<br />

LE MINISTRE DES SPORTS VEUT UN<br />

CHAMPIONNAT POUR FAIRE ÉCLORE DE<br />

NOUVEAUX TALENTS !<br />

Lat Diop a rassuré les acteurs concernant<br />

l’accompagnement de l’État. « Aussi bien pour le<br />

financement que les autres aspects qui ont fait<br />

l’objet d’un engagement de la part du gouvernement,<br />

font l’objet d’un suivi régulier par le ministre<br />

des sports. Et nous rendons compte périodiquement<br />

à qui de droit ». Pour développer cette<br />

discipline, le ministre des sports a émis l’idée<br />

d’organiser un championnat de lutte pour mettre<br />

en avant les nouveaux talents.<br />

Une idée que devra approfondir le comité national<br />

de gestion (CNG) qui a aussi pris part à la<br />

rencontre. « Je pense que ce serait une bonne<br />

chose qu’il y ait un championnat de lutte comme<br />

cela se fait dans le football, dans le handball et les<br />

autres disciplines sportives. Cela permettrait en<br />

plus d’occuper les jeunes qui sont en activité et<br />

faire éclore d’autres talents. C’est extrêmement<br />

important. Je pense que la balle est dans le camp<br />

du CNG et des acteurs de la lutte pour qu’on<br />

réfléchisse ensemble sur comment mettre en<br />

œuvre cette proposition » a suggéré le patron des<br />

sports.

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!