12.01.2024 Views

Journal wiwsport n342 -12 janvier 2024

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux... À la UNE : - CAN Côte d’Ivoire 2023 : La Côte d’Ivoire ouvre son bal > La 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations débute ce samedi avec l’affiche Côte d’Ivoire/Guinée-Bissau (20H Gmt). > 24 Nations dont le tenant du titre le Sénégal seront en lice, mais d’autres prétendants tels que le Maroc, l’Algérie ou l’Égypte auront leur mot à dire. - Les Lions s’acclimatent à Yamoussoukro - JO Paris 2024 Louis François Mendy « C’est la galère pour la préparation des JO » - Lamb Lac Rose à l’épreuve de Fils de Balla

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux...

À la UNE :

- CAN Côte d’Ivoire 2023 : La Côte d’Ivoire ouvre son bal
> La 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations débute ce samedi avec l’affiche Côte d’Ivoire/Guinée-Bissau (20H Gmt).
> 24 Nations dont le tenant du titre le Sénégal seront en lice, mais d’autres prétendants tels que le Maroc, l’Algérie ou l’Égypte auront leur mot à dire.

- Les Lions s’acclimatent à Yamoussoukro

- JO Paris 2024
Louis François Mendy
« C’est la galère pour la préparation des JO »

- Lamb
Lac Rose à l’épreuve de Fils de Balla

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

Ghana : Iñaki Williams<br />

auteur de 8 buts et 3<br />

caviars avec Bilbao<br />

Le grand frère de Nico Williams est<br />

parmi les joueurs ghanéens convoqués<br />

par Chris Hughton pour défendre les<br />

couleurs de son pays. Ce sera la<br />

première CAN d’Iñaki Williams. Son<br />

absence dans l’attaque de l’Athletic<br />

Bilbao sera compliquée à combler. En<br />

19 rencontres disputées cette saison<br />

avec les Basques, le natif de la Biscaye<br />

(Espagne) a inscrit 8 buts et a offert 3<br />

passes décisives.<br />

visitez <strong>wiwsport</strong>.com


3 N° 342 DU <strong>12</strong> JANVIER <strong>2024</strong><br />

Athlétisme<br />

Louis François Mendy :<br />

« C’est la galère pour la<br />

préparation des J.O »<br />

Qualifié aux prochains Jeux Olympiques<br />

de Paris <strong>2024</strong>, Louis François Mendy ne<br />

vit vraiment dans la sérénité qu’il aurait<br />

souhaitée à un peu plus de six mois de ces<br />

grandes échéances sportives. Actuellement<br />

en France en stage de préparation,<br />

l’athlète sénégalais a tenu à alerter sur<br />

ses conditions de préparation. Premier<br />

sportif sénégalais à avoir décroché son<br />

ticket pour les J.O de Paris <strong>2024</strong>, le<br />

recordman sénégalais et africain sur<br />

110m haies, Louis François Mendy en<br />

appelle aux partenaires pour une.<br />

préparation idéale en vue de sa participation<br />

à la plus prestigieuse compétition de<br />

l’athlétisme qui se tiendra entre juillet et<br />

août prochai .En plein stage de préparation<br />

en France, le Sénégalais trime pour<br />

gérer les charges avec son staff. « C’est la<br />

galère avec mon staff pour la préparation<br />

des J.O. Il n’y a pas d’aide de la part de<br />

l’État ou des partenaires.<br />

Actuellement, seuls le CNOSS et la<br />

Fédération m’aident à supporter les<br />

charges de ma préparation grâce à leur<br />

bourse olympique et l’appui », a affirmé<br />

Louis François, dans la confidence.<br />

Pourtant, le sprinteur sénégalais n’a pas<br />

que les J.O à préparer dans son calendrier<br />

de compétitions. En plus des<br />

meetings de sa tournée européenne<br />

(mi-avril à septembre) qui devraient lui<br />

servir de repère, les championnats<br />

d’Afrique en mars au Ghana et ceux qui se<br />

tiendront au Cameroun en juin prochain<br />

devraient le voir en lice pour garder le<br />

cap d’ici la grande messe mondiale.<br />

Toutefois, si sa participation aux Championnats<br />

d’Afrique en mars reste en<br />

suspens, Louis François devrait venir à<br />

Dakar pour une phase de sa préparation<br />

av ant de rentrer en France dans deux<br />

mois. Un planning qu’il pourra respecter<br />

bien sûr avec les moyens financiers<br />

nécessaires. Pour l’heure, l’athlète qui<br />

ambitionne de hisser le drapeau du<br />

Sénégal au plus haut sommet de l’athlétisme<br />

n’est pas sans évaluer ses besoins<br />

financiers.<br />

Omnisport<br />

À Wiwsport, le recordman sénégalais a<br />

estimé son budget à 23 millions FCFA. «<br />

Cette somme devrait nous permettre,<br />

avec mon staff, de faire des stages en<br />

Europe dans les conditions idoines, avec<br />

les soins médicaux nécessaires, pour<br />

préparer les Jeux Olympiques », a précisé<br />

Louis François Mendy.<br />

Mais pour Mendy, les sponsors et partenaires<br />

devraient venir à son appui<br />

puisqu’il leur offre une certaine visibilité<br />

comme cela se fait partout ailleurs<br />

notamment en France.<br />

Jean Joseph Gueye<br />

Handball<br />

CAN Masculine <strong>2024</strong><br />

Les deux arbitres sénégalais<br />

Abdou Faye et<br />

Fadel Diop, coptés par<br />

l’IHF<br />

La Coupe d’Afrique des Nations masculine<br />

de handball se tiendra du 17 au 27 <strong>janvier</strong><br />

prochain, en Égypte. Alors que l’équipe<br />

nationale du Sénégal sera absente à ce<br />

rendez-vous, deux arbitres sénégalais<br />

prendront part à cette compétition, a-t-on<br />

appris de Hand221.<br />

Il n’y aura pas d’équipe nationale du<br />

Sénégal à la CAN masculine de handball<br />

qui se tiendra en Égypte à partir de la<br />

semaine prochaine.Toutefois, le Sénégal<br />

sera bel et bien représenté dans ce<br />

tournoi à travers la participation des<br />

arbitres : Abdou Faye et Fadel Diop.<br />

Les deux officiels sénégalais font en effet<br />

partie des arbitres retenus par la Fédération<br />

Internationale de Handball pour<br />

diriger la compétition sur la terre des<br />

Pharaons. Pour rappel, le coup d’envoi de<br />

la Coupe d’Afrique des Nations masculine<br />

de handball a été avancé de deux jours.<br />

Alors que les joutes devaient débuter le<br />

19 <strong>janvier</strong> pour prendre fin le 29 <strong>janvier</strong><br />

<strong>2024</strong>, il a été décidé ce réajustement en<br />

concert avec l’IHF.<br />

Jean Joseph Gueye<br />

Basket<br />

Mathilde Diop s’engage<br />

avec le TG Neuss Tigers,<br />

en Allemagne<br />

Mathilde Diop a posé ses baluchons chez<br />

le TG Neuss Tigers, une équipe de ligue<br />

féminine D2 allemande, pour la suite de la<br />

saison. Forte d’une expérience à l’étranger<br />

mais aussi au niveau national,<br />

Mathilde Aïcha Diop (26 ans, 1m84) va<br />

tenter de rebondir en Allemagne, a<br />

informé le club allemand à travers ses<br />

réseaux sociaux.<br />

La désormais ancienne joueuse de la<br />

Jeanne d’Arc de Dakar, qui était présente<br />

avec les Lionnes au Rwanda, lors du<br />

dernier AfroBasket féminin, s’est en effet<br />

engagée avec le TG Neuss Tigers. Passée<br />

en France, notamment dans l’équipe de<br />

Cherbourg-en-Cotentin et celle de l’Union<br />

Sportive La Glacerie en LF2, Mathilde<br />

Diop découvrira désormais le basket<br />

féminin allemand et le fera en Bundesliga<br />

2. L’internationale sénégalaise qui a<br />

débuté dimanche contre le BBC<br />

Osnabrück, devrait pouvoir apporter de<br />

ses qualités d’ailière à la lanterne rouge.<br />

Mbagnick Dione<br />

visitez <strong>wiwsport</strong>.com


visitez <strong>wiwsport</strong>.com<br />

4 N° 342 DU <strong>12</strong> JANVIER <strong>2024</strong><br />

MMA<br />

Reug-Reug s’engage à<br />

nouveau avec ONE<br />

Championship<br />

Reug-Reug a décidé de renouer avec<br />

ONE Championship. Cette nouvelle est<br />

arrivée peu de temps après l’annonce<br />

de la fin de son contrat avec la ligue.<br />

La sensation de lutte sénégalaise, qui<br />

a remporté son dernier titre WizOn en<br />

août dernier lors du ONE Fight Night<br />

13, devrait bientôt revenir dans la<br />

cage.<br />

Le combattant sénégalais a battu la<br />

légende brésilienne du Jiu-Jitsu<br />

Marcus “Buchecha’’ Almeida, mettant<br />

ainsi fin à la séquence d’invincibilité du<br />

Brésilien dans les arts martiaux mixtes<br />

et remportant la plus grande victoire<br />

de sa carrière. Cette victoire<br />

incroyable lui a valu une prime de<br />

performance de 50 000 $ US, soit plus<br />

de 29 millions de nos francs, et le<br />

place directement dans la conversa-<br />

tion pour une chance au titre mondial.<br />

Le titre est actuellement détenu par le<br />

champion du monde de deuxième<br />

division Anatoly Malykhin.Enhardi par<br />

la grande victoire sur Almeida,<br />

Reug-Reug a commencé à réclamer un<br />

combat contre Malykhin sur les<br />

réseaux sociaux. Cependant, peu de<br />

temps après, il a choqué le monde en<br />

annonçant que son contrat avec ONE<br />

Championship, la plus grande organisation<br />

d’arts martiaux au monde,<br />

expirait. Et selon un article du South<br />

China Morning Post, parcouru par<br />

<strong>wiwsport</strong>, le lutteur de 31 ans espérait<br />

suivre les traces d’autres stars du<br />

MMA dans le monde de la boxe.<br />

Cependant, sa décision de signer à<br />

nouveau avec ONE Championship et de<br />

rester dans les arts martiaux mixtes<br />

pourrait être la meilleure décision<br />

pour lui. Avec trois victoires consécutives<br />

dans la promotion, il est le<br />

combattant MMA poids lourd le plus en<br />

vogue de la liste avec Malykhin.<br />

Anta Ndiaye<br />

Omnisport<br />

N°1 du Sport au Sénégal<br />

Quotidien d’Actualités du sport<br />

Sénégalais, édité par WIWMEDIA<br />

Adresse : Cité Keur Gorgui,<br />

Dakar Sénégal<br />

Contacts Utiles<br />

Site Web : www.<strong>wiwsport</strong>.com<br />

Email : contact@<strong>wiwsport</strong>.com<br />

Tel.Service Commercial :<br />

+221 77 277 54 54<br />

Directeur Général :<br />

Medoune Thiam<br />

Directrice de la Rédaction :<br />

Nafi Amar Fall<br />

Rédacteur en Chef <strong>Journal</strong> :<br />

Jean Joseph Gueye<br />

Téléchargez l'application<br />

<strong>wiwsport</strong> sur iOS ou Android ou<br />

rendez-vous sur <strong>wiwsport</strong>.com<br />

Faites nous part de vos<br />

encouragements,critiques<br />

et Suggestions<br />

Envoyez-nous un email à<br />

l’adresse contact@gmail.com


5 N° 342 DU <strong>12</strong> JANVIER <strong>2024</strong><br />

Ligue 1 – <strong>12</strong>e journée<br />

Un chaud derby Rufisquois<br />

et un duel des académiciens<br />

au programme<br />

Le Championnat du Sénégal ne va pas se<br />

reposer, même si le plus grand événement du<br />

football africain doit débuter ce samedi.<br />

Comme annoncé par la ligue, les matchs se<br />

poursuivront avec la <strong>12</strong>e journée et, comme<br />

d'habitude, le menu comportera des affiches<br />

attrayantes comme celle du match entre<br />

Teungueth-Génération Foot ou encore<br />

Jaraaf-Ouakam.<br />

Quatre jours après avoir ouvert la voie au<br />

titre de Ligue 1 grâce à un succès face à<br />

Jamono Fatick (0-2), le Jaraaf (1er; 19<br />

points) de Dakar disputera la <strong>12</strong>e journée<br />

contre le promu l’Us Ouakam (8e;<strong>12</strong> points),<br />

lors de la <strong>12</strong>e journée. La séduisante<br />

formation de Moustapha Seck qui malgré une<br />

bonne prestation a perdu à domicile devant la<br />

Sonacos (2-1) lors de la précédente journée,<br />

se déplacera au stade Iba Mar Diop avec<br />

l’ambition de contrarier l’actuel leader. Seule<br />

équipe invaincue dans ce championnat, les<br />

hommes de Malick Daf disposent non<br />

seulement d'une solide charnière centrale<br />

composée d’Alioune Souané et d’Abdoulaye<br />

Diédhiou, mais ils ont dans leur effectif<br />

l'actuel meilleur buteur, Ameth Niang avec 5<br />

réalisations aux côtés de Mbaye Jacques Diop<br />

de Teungueth FC.<br />

Le match est prévu à 16h et se déroulera en<br />

même temps que celui de Teungueth FC<br />

contre Génération Foot (10ème, <strong>12</strong> points).<br />

Ce derby de Rufisque sur le terrain de<br />

Ngalandou Diouf sera sans aucun doute le<br />

point culminant de cette nouvelle journée de<br />

Ligue 1. Si l'équipe de Balla Djiba sort d'une<br />

belle victoire contre Dakar Sacré-Cœur<br />

(2-0), Teungueth par contre, traverse une<br />

période difficile sans victoire en quatre<br />

matchs, dont une défaite contre Casa Sport<br />

(3-2). L'équipe de Cheikh Gueye espère<br />

renverser la situation face aux champions du<br />

Sénégal en titre, qui connaissent un début de<br />

saison assez difficile aussi. Les deux équipes<br />

se sont affrontées avant le début de championnat<br />

à l'occasion du Trophée des Champions<br />

et ce sont les partenaires de Mountarou<br />

Baldé qui avaient pris le dessus sur, les<br />

académiciens (2-1).<br />

Le troisième et dernier match de Ligue 1,<br />

prévu ce samedi, se jouera entre l'As Pikine<br />

(4e, 17 points) et le Stade de Mbour (<strong>12</strong>e, 10<br />

points). Les Pikinois, qui n'ont jamais perdu<br />

sur le terrain d'Alassane Djigo, tenteront de<br />

protéger ce privilège face aux Mbourois<br />

battus lors de la dernière par Casa sports<br />

(1-2).<br />

Après un début de saison désastreux qui a<br />

conduit au limogeage du technicien Ansoumana<br />

Diadhiou, le Casa Sports qui semble<br />

retrouver un nouveau souffle, pour avoir<br />

enchaîné deux victoires, une première cette<br />

Ligue pro<br />

saison, affrontera la formation de Jamono<br />

Fatick, lanterne rouge et en lutte pour sa<br />

survie dans l'élite sénégalaise. Ce match est<br />

programmé dimanche à 16h, au même<br />

moment que le duel opposant l'Us Gorée FC<br />

(8ème, 16 points) à Guédiawaye FC (6ème,<br />

16 points), ainsi la rencontre entre Sonacos<br />

(9ème, <strong>12</strong> points) et Linguère (7eme,14<br />

points). La dernière rencontre de cette<br />

<strong>12</strong>ème journée aura lieu le mardi 16 <strong>janvier</strong><br />

et opposera le Diambars de Saly (13ème, 9<br />

points), qui a perdu trois matchs de suite, et<br />

Dakar Sacré-Cœur, qui sont actuellement<br />

troisièmes du Championnat.<br />

Anta Ndiaye<br />

Classement Ligue 1<br />

Clubs<br />

Pts dif.<br />

Jaraaf<br />

Teungueth FC<br />

Dakar SC<br />

AS Pikine<br />

Guédiawaye FC<br />

US Gorée<br />

Linguère<br />

US Ouakam<br />

Sonacos<br />

Génération Foot<br />

Casa Sports<br />

Stade de Mbour<br />

Diambars FC<br />

Jamono Fatick<br />

19<br />

18<br />

18<br />

17<br />

16<br />

16<br />

14<br />

<strong>12</strong><br />

<strong>12</strong><br />

<strong>12</strong><br />

11<br />

10<br />

9<br />

9<br />

7<br />

5<br />

4<br />

2<br />

1<br />

1<br />

0<br />

0<br />

-2<br />

-4<br />

-6<br />

-2<br />

-2<br />

-4<br />

Programme <strong>12</strong>e Journée<br />

Samedi 13 <strong>janvier</strong><br />

AS Pikine<br />

Teungueth<br />

Jaraaf<br />

16h00<br />

16h00<br />

16h00<br />

Std de Mbour<br />

Gén. Foot<br />

US Ouakam<br />

Dimanche 14 <strong>janvier</strong><br />

US Gorée<br />

Sonacos<br />

Casa Sports<br />

16h00<br />

16h00<br />

16h00<br />

Guédiawaye<br />

Linguère<br />

Jmn Fatick<br />

Mardi 16 <strong>janvier</strong><br />

Diambars FC 16h00 Dakar SC<br />

Classement Ligue 2<br />

Clubs<br />

CNEPS<br />

Pts dif.<br />

22<br />

9<br />

ASC Walidaan<br />

Amitié FC<br />

Oslo FA<br />

ASC HLM Dakar<br />

AJEL Rufisque<br />

AS Douanes<br />

Ndiambour<br />

Niarry Tally<br />

RS Yoff<br />

DUC<br />

Keur Madior<br />

20<br />

17<br />

17<br />

15<br />

15<br />

15<br />

14<br />

14<br />

13<br />

<strong>12</strong><br />

11<br />

3<br />

6<br />

-2<br />

4<br />

2<br />

-2<br />

0<br />

0<br />

1<br />

-5<br />

-3<br />

Ligue 2 – <strong>12</strong>e journée<br />

L’affiche Wallydaan/Amitié<br />

en attraction<br />

Comme la Ligue 1, la deuxième division<br />

sénégalaise jouera ce week-end sa <strong>12</strong>e<br />

journée. Trois affiches sont prévues ce<br />

samedi.<br />

Après un début de saison de rêve, le CNEPS<br />

Excellence se rendra chez le Thiès FC dans le<br />

cadre du derby régional de Thiès. Leaders en<br />

forme avec 22 points et trois victoires<br />

consécutives, les Bleu-Blanc feront tout ce<br />

qui est en leur pouvoir pour consolider leur<br />

place en tête de ce classement. À l'opposé, le<br />

Thiès FC, 13e après 11 points, aura pour<br />

objectif d'obtenir un résultat pour éviter de<br />

sombrer en bas de tableau.<br />

Pendant ce temps à 16h, Keur Madior (<strong>12</strong>e,<br />

11 points) affrontera l'Oslo FC (4e, 17 points)<br />

au stade Caroline Faye de Mbour<br />

Les académiciens de Dakar qui se sont<br />

inclinés lors de la dernière journée contre<br />

l'AS Douanes chercheront à se renouer avec<br />

la victoire pour davantage se rapprocher du<br />

sommet. De son côté, Demba Diop FC occupe<br />

la dernière place du classement avec<br />

visitez <strong>wiwsport</strong>.com<br />

seulement 5 points, affrontera RS Yoff (10e,<br />

13 points). HLM et l'As Douanes s'affronteront<br />

dimanche. Les deux équipes, qui ont<br />

remporté leurs précédents matchs contre<br />

respectivement Oslo et RS Yoff, auront pour<br />

objectif d'enchaîner. Pendant ce temps,<br />

Dakar Université Club (11e, <strong>12</strong> points)<br />

affrontera Niarry Tally (9e, 14 points). L’autre<br />

match de la <strong>12</strong>e journée de cette Ligue 2 sera<br />

joué entre Wallydaan et Amitié FC. Les deux<br />

équipes de Thiès sont respectivement à la<br />

deuxième et la troisième place du championnat.<br />

Anta Ndiaye<br />

Thiès FC<br />

11 -3<br />

Demba Diop FC<br />

5 -10<br />

Programme <strong>12</strong>e Journée<br />

Samedi 13 <strong>janvier</strong><br />

NGB<br />

16h00 Keur madior<br />

Demba Diop 16h00 Wallydaan<br />

CNEPS 16h00 DUC<br />

Dimanche 14 <strong>janvier</strong><br />

AJEL 16h00 Ndiambour<br />

HLM Dakar 16h00 AS Douanes<br />

DUC<br />

16h00 Niarry Tally<br />

Walidaan 16h00 Amitié FC


6 N° 342 DU <strong>12</strong> JANVIER <strong>2024</strong><br />

Qualif Mondial<br />

U20 féminines<br />

Les Lioncelles face au<br />

défi ghanéen pour une<br />

qualification historique<br />

Samedi à 17h00 GMT, l'Equipe Nationale U20<br />

féminine du Sénégal aura l'occasion de faire<br />

un grand pas vers une qualification<br />

historique au Mondial. Au Stade Lat-Dior de<br />

Thiès, il faudra prendre l'avantage sur le<br />

Ghana.Lors des deux premiers tours, l'Equipe<br />

Nationale U20 féminine du Sénégal a eu le<br />

don de se faciliter, à chaque fois, la tâche à<br />

domicile avant de se déplacer. Victorieuses<br />

du premier match au Stade Lat-Dior de Thiès<br />

face au Bénin (2-0), les Lioncelles avaient<br />

sorti les Béninoises en allant chercher un nul<br />

à l'extérieur (0-0). Un scénario quasi<br />

identique s'était répété contre l'Ouganda,<br />

avec une victoire 1-0 au match aller, puis un<br />

nul 1-1 en terre ougandaise pour ainsi se<br />

retrouver sur la dernière marche.<br />

ougandaise pour ainsi se<br />

retrouver sur la dernière marche.<br />

Le Sénégal face au défi ghanéen<br />

Tout ça, c'est uniquement pour rappeler<br />

l'excellent chemin parcouru par les jeunes<br />

sénégalaises.<br />

Mais plus que jamais, le défi reste immense<br />

pour aller chercher une toute première<br />

qualification en phase finale de la Coupe du<br />

Monde féminine de la catégorie. Parce que<br />

pour y parvenir, il faudra se défaire d'un os de<br />

la taille du Ghana. Sur le papier, il y a un<br />

immense écart entre des Black Princesses<br />

en quête d'une septième qualification<br />

consécutive et des Lioncelles qui visent leur<br />

première. Les partenaires de Wolimata<br />

Ndiaye s'avancent donc en tant qu'outsiders,<br />

mais restent tout de même confiantes, même<br />

face à un adversaire qui n'a fait qu'une<br />

bouchée de la Guinée-Bissau et de l'Eswatini<br />

aux tours précédents.<br />

« Cette rencontre, on la prépare comme les<br />

précédentes », nous confie la sélectionneuse<br />

sénégalaise Mbayang Thiam. « La seule<br />

chose qui est différente maintenant, c'est<br />

parce qu'on est dans le dernier tour.<br />

Si on passe ce cap, ce sera la Coupe du<br />

Monde. Il n'y a pas de pression autour de<br />

l'équipe. Il y a plutôt une folle envie des<br />

joueuses, parce que ce serait une première.<br />

Tout le monde se donne et est conscient de<br />

l'enjeu ». Mbayang Thiam est donc bien<br />

consciente de la difficile mission de ses<br />

troupes, mais estime que tout est possible.<br />

Actualités<br />

«Le Ghana est favori mais ça se<br />

jouera sur le terrain»<br />

« Ce sera une manche difficile contre le<br />

Ghana, une équipe habituée à ce tournoi. Ce<br />

sont elles les favorites, on accepte. Mais ça<br />

se jouera sur le terrain. Si vous vous rappelez<br />

bien, lors de deux tours précédents, on a joué<br />

le match aller ici et la différence a, à chaque<br />

que fois, été presque faite à domicile »,<br />

ajoute celle qui nous fait un bref bilan de son<br />

effectif. « On ne devrait pas avoir l'apport de<br />

nos expatriées mais la base locale est là et<br />

très déterminée pour aborder ces deux<br />

matchs ». Il faudra se montrer beaucoup plus<br />

solides, à Thiès notamment, pour réussir<br />

l’exploit.<br />

Mbagnick Dione<br />

Aris Limassol annonce<br />

l’arrivée du Sénégalais<br />

Loukoubar Aboubakar<br />

Encore un Sénégalais dans les rangs d’Aris<br />

Limassol. Le club chypriote a officialisé la<br />

venue de Loukoubar Aboubakar en provenance<br />

de Darou Salam. Le défenseur central<br />

de 18 ans a pu signer son premier contrat<br />

professionnel après avoir conquis l’attention<br />

des dirigeants à la suite des essais visiblement<br />

réussis. Le défenseur central Loukoubar<br />

Aboubakar a signé lundi avec l’Aris<br />

Limassol jusqu’en 2028, a annoncé le club<br />

dans un communiqué. Âgé seulement de 18<br />

ans, le joueur sénégalais s’est engagé avec<br />

l’actuel classé troisième 3e du championnat<br />

de Chypre pour quatre ans en provenance de<br />

Darou Salam, qu’il avait rejoint à ses <strong>12</strong> ans.<br />

Aboubakar Loukoubar a fait ses débuts avec<br />

l’équipe première de Darou Salam en 2021 et<br />

s’est imposé comme un titulaire incontestable<br />

au sein d’une ligne défensive. Avec son<br />

club formateur, le jeune défenseur gaucher a<br />

remporté la Coupe du Sénégal cadet, le<br />

Championnat régional cadet et junior.<br />

Cela a attiré l’attention de Malick Daf, alors<br />

sélectionneur de l’équipe nationale du<br />

Sénégal des moins de 20 ans, à l’époque, il a<br />

fait appel à lui à plusieurs reprises. Il a<br />

également participé avec les Lionceaux à la<br />

préparation de la dernière Coupe du<br />

mondeU20, mais n’a pas été inclus dans<br />

l’équipe participant au tournoi. Huitième<br />

transfert de l’AF Darou Salam en 3 mois,<br />

Loukoubar rejoint ainsi ses compatriotes<br />

Mamadou Sané et Yannick Gomis.<br />

Anta Ndiaye<br />

visitez <strong>wiwsport</strong>.com<br />

Mame Baba Thiam quitte<br />

Kayserispor pour une<br />

surprenante destination<br />

De la course à une place en Coupe d’Europe à<br />

la lutte pour le maintien, voilà le changement<br />

choisi par Mame Baba Thiam. À 31 ans,<br />

l’ancien joueur de Kasimpasa et de Fenerbahçe<br />

était évoqué dans le viseur de<br />

Galatasaray. Mais c’est dans une équipe en<br />

grande difficulté qu’il va désormais jouer.<br />

Auteur d’une très bonne première moitié de<br />

saison en Süper Lig (onze buts et deux<br />

passes décisives en 19 matchs), l’attaquant<br />

sénégalais, après deux saisons et demie avec<br />

les Tigres d’Anatolie, a décidé de quitter<br />

Kayserispor. En effet, Kayserispor a confirmé,<br />

ce jeudi 11 <strong>janvier</strong>, qu’un accord a été<br />

trouvé avec… Pendikspor pour la vente de<br />

Mame Baba Thiam. Un choix surprenant<br />

puisque le promu n’est qu’avant-dernier de<br />

Süper Lig mais que Kayserispor explique. «<br />

Nous avons fait des offres de prolongation de<br />

contrat à Mame Baba à plusieurs reprises au<br />

cours des derniers mois, confie le porte-parole<br />

de Kayserispor, Samet KOÇ.<br />

Cependant, nous n’avons pas pu parvenir à<br />

un accord dans le cadre du programme<br />

économique déterminé par Kayserispor pour<br />

la nouvelle période. Au lieu de partir<br />

gratuitement à la fin de la saison parce que<br />

son contrat prend fin en juin, il a rejoint une<br />

équipe durant ce mercato afin d’apporter de<br />

l’argent à Kayserispor. Je le remercie pour ce<br />

comportement et lui souhaite du succès à<br />

Pendikspor ».<br />

Mbagnick Dione


visitez <strong>wiwsport</strong>.com


8 N° 342 DU <strong>12</strong> JANVIER <strong>2024</strong><br />

Dossier<br />

AKWABA<br />

Début d’une Coupe d’Afrique ouverte !<br />

L<br />

a CAN 2023 débute ce samedi,<br />

par un duel déséquilibré entre la<br />

Côte d'Ivoire, pays hôte et un des<br />

favoris pour le trophée, et la<br />

Guinée-Bissau, qui ne sera pas un<br />

adversaire à prendre à la légère. Outre<br />

les Eléphants, de nombreuses autres<br />

sélections, en particulier le tenant du<br />

titre, le Sénégal, espèrent bien monter<br />

sur le toit de l'Afrique, le 11 février<br />

prochain. Le coup d'envoi n'a jamais<br />

été aussi proche. Ce samedi, à 20h00<br />

GMT, s'ouvrira la trente-quatrième<br />

édition d'une Coupe d'Afrique des<br />

Nations qui se retrouve dans toutes les<br />

lèvres depuis quasiment 24 mois et<br />

après la finale de la dernière édition au<br />

Cameroun. La CAN 2023, qui comme la<br />

précédente se jouera une année après<br />

celle initialement prévue, débutera<br />

donc par une rencontre assez déséquilibrée<br />

sur le papier mais qui ne sera<br />

pas pour le moins alléchante. Pays<br />

hôte, la Côte d'Ivoire va en découdre<br />

avec la Guinée-Bissau, au Stade<br />

Olympique Alassane Ouattara.<br />

Le Sénégal vise<br />

le back-to-back<br />

Une première mise en bouche entre un<br />

sérieux candidat au sacre final et un<br />

adversaire jamais très facile à<br />

manœuvrer, avant de voir les (nombreux)<br />

autres prétendants au titre<br />

continental en découdre. Parmi ces<br />

favoris, il y aura évidemment notre<br />

Equipe Nationale du Sénégal, tenante<br />

du titre depuis 2022 - année durant<br />

laquelle elle a été sacrée pour la<br />

première fois de son histoire. Avec un<br />

Sadio Mané revanchard après avoir<br />

manqué la Coupe du Monde au Qatar<br />

pour blessure, les Lions nourrissent<br />

de grandes ambitions cet hiver, avec<br />

un mélange d'expérience et de<br />

jeunesse, le tout, dirigés par le fin<br />

tacticien Aliou Cissé.<br />

« On ne maîtrise jamais assez la CAN.<br />

C'est une compétition très difficile.<br />

Mais on a emmagasiné de l'expérience<br />

dans toutes les sorties de l'Equipe<br />

Nationale, y compris en Coupe du<br />

Monde. Mais nous sommes conscients<br />

que les réalités seront autres en Côte<br />

d'Ivoire. Il va falloir se remobiliser, se<br />

remettre en question et faire son<br />

autocritique pour bien aborder cette<br />

CAN. Il ne faudra pas l'aborder avec<br />

légèreté ou avec arrogance.<br />

visitez <strong>wiwsport</strong>.com<br />

Il faut surtout l'aborder avec énormément<br />

de confiance, en étant conscient<br />

des difficultés qui nous attendent. Ce<br />

groupe sait que rien n’est encore<br />

acquis », a tout récemment averti le<br />

sélectionneur sénégalais.<br />

Si l'objectif des Sénégalais est de<br />

conserver la couronne, certains Lions<br />

devraient avoir d'autres idées en tête<br />

pendant cette compétition. Auteur de 8<br />

buts en phase finale de la Coupe<br />

d'Afrique des Nations, Sadio Mané<br />

n'est qu'à cinq réalisations du<br />

troisième meilleur buteur de l'histoire<br />

du tournoi continental. Donc, l'attaquant<br />

d'Al-Nassr pourrait avoir l'ambition<br />

de se placer dans ce trio dominé<br />

par Samuel Eto'o (18 buts) et Laurent<br />

Poku (14 buts).<br />

Ce qui pourrait ouvrir à l'ancien joueur<br />

de Liverpool le chemin du titre de<br />

meilleur buteur de cette CAN 2023.<br />

Une ambition inédite que devraient<br />

partager d'autres de ses partenaires<br />

en attaque.


9 N° 342 DU <strong>12</strong> JANVIER <strong>2024</strong><br />

Dossier<br />

L’Algérie<br />

veut revenir sur la scène<br />

Mais la tâche ne sera pas simple pour<br />

les Lions, qui devront se sortir d'un<br />

groupe C pas à l'abri de grosses<br />

surprises, mettant aux prises le<br />

Cameroun, médaillé de bronze en<br />

2022 et vainqueur de la première CAN<br />

en Côte d’Ivoire, en 1984, et les<br />

voisins de la Gambie, premier adversaire,<br />

et de la Guinée. Après avoir<br />

réussi la prouesse d'atteindre les<br />

quarts de finale pour leur première<br />

participation, en 2022, les Scorpions,<br />

eux qui ne cessent de progresser sous<br />

la houlette du sélectionneur Tom<br />

Saintfiet, espèrent réaliser un nouvel<br />

exploit. Le match du lundi sera donc un<br />

vrai test pour Kalidou Koulibaly et ses<br />

partenaires, avant de se retrouver face<br />

au Cameroun puis la Guinée.<br />

Autre nation ambitieuse, l'Algérie,<br />

vainqueur en 2019, revient dans la<br />

compétition après le fiasco de son<br />

élimination lors de la précédente<br />

édition et son absence du Mondial<br />

2022.<br />

Toujours entraînés par le fougueux<br />

Djamel Belmadi, les Fennecs<br />

disposent d'un bon groupe de jeunes<br />

joueurs autour des plus expérimentés,<br />

à l'image du capitaine Riyad Mahrez,<br />

Sofiane Feghouli ou encore Baghdad<br />

Bounedjah. Le Maroc, versé dans le<br />

groupe F avec la RD Congo, la Tanzanie<br />

et la Zambie, arrive aussi avec de<br />

grandes certitudes grâce à son statut<br />

de demi-finaliste de la dernière Coupe<br />

du Monde. Bien que les réalités entre<br />

Mondial et CAN ne soient aucunement<br />

pas les mêmes.<br />

visitez <strong>wiwsport</strong>.com<br />

Le Mali veut enfin y croire…<br />

L’Égypteprête pour la<br />

reconquête?<br />

De l'autre côté d'une frontière du<br />

Sénégal, les supporters maliens,<br />

toujours proches de leur sélection,<br />

semblent plus que jamais confiants<br />

pour tenter de soulever, pour la<br />

première fois, le trophée de la CAN.<br />

Portés par un groupe à la fois très<br />

jeune et expérimenté mais très talentueux<br />

autour des joueurs comme Yves<br />

Bissouma, Kamory Doumbia, Amadou<br />

Haidara, Sikou Niakhaté, les Aigles<br />

d'Éric Sékou Chelle tenteront sans<br />

doute d'atteindre le dernier carré en<br />

Côte d'Ivoire. C'est le cas aussi du<br />

Nigeria, éliminé au Cameroun dès les<br />

huitièmes de finale mais qui arrive à<br />

cette CAN 2023 avec un très bon<br />

groupe autour du néo Ballon d’Or<br />

Africain Victor Osimhen.<br />

Si la concurrence semble plus que<br />

jamais forte, c'est aussi parce que<br />

l'Egypte sera encore dans les rangs.<br />

Nation la plus décorée dans l'histoire<br />

de la compétition avec leurs sept<br />

couronnes - rien que ça -, les<br />

Pharaons sont automatiquement<br />

favoris à chaque Coupe d'Afrique des<br />

Nations.<br />

D'autant plus qu'ils sont les<br />

vice-champions d'Afrique et qu’ils<br />

restent sur cinq matchs sans défaite,<br />

les hommes de Rui Vitória semblent<br />

encore armer pour mettre un terme à<br />

14 ans de reconquête. Une défense<br />

solide, un milieu expérimenté, des<br />

profils variés en attaque... Et un<br />

Mohamed Salah en très grande forme<br />

comme en atteste sa première partie<br />

de saison tonitruante à Liverpool.<br />

De son côté, la Tunisie, presque sous<br />

un plafond de verre depuis son seul et<br />

unique titre en 2004 - dépassant les<br />

quarts de finale une seule fois -<br />

souhaitera retrouver la finale.<br />

Les Aigles de Carthage devront<br />

d'abord se sortir d'un groupe bien<br />

homogène, avec le Mali, la Namibie et<br />

l'Afrique du Sud. Absents de la<br />

dernière CAN, les Bafana-Bafana<br />

seront des durs à cuire, à l'image de la<br />

République Démocratique du Congo<br />

dans le groupe du Maroc. Alors qu'il ne<br />

faudra pas écarter la possibilité<br />

d'avoir une sensation, il est donc<br />

décidément compliqué de dégager un<br />

favori de cette CAN 2023, même si les<br />

matches de poule devraient mettre la<br />

lumière sur les forces en présence.<br />

Mbagnick Dione


10 N° 342 DU <strong>12</strong> JANVIER <strong>2024</strong><br />

CAN 2023<br />

Côte d'Ivoire/Guinée-Bissau<br />

pour l'ouverture des joutes, ce samedi<br />

Le moment tant attendu est enfin<br />

arrivé. Le coup d'envoi de la 34e<br />

édition de la Coupe d’Afrique des<br />

nations (CAN) sera donné ce samedi<br />

13 <strong>janvier</strong> <strong>2024</strong> entre le pays hôte et<br />

la Guinée-Bissau au stade Olympique<br />

Alassane Ouattara de Côte d'Ivoire. Ce<br />

sera ainsi le début de la CAN 2023 qui<br />

regroupe 24 nations.<br />

Comme à la coutume, c'est le pays<br />

hôte de la CAN qui ouvre la danse avec<br />

un adversaire de son groupe. Pour<br />

cette 34e édition de la plus grande des<br />

compétitions africaines, l'affiche du<br />

début des joutes mettra aux prises la<br />

Côte d’Ivoire et la Guinée-Bissau à<br />

20h00. Qualifiée directement parce<br />

que c'est le pays hôte, la Côte d’Ivoire<br />

avait quand même pris part aux<br />

éliminatoires de la CAN qui jouera chez<br />

elle. C'était pour permettre aux<br />

Éléphants d'avoir les matchs comme<br />

tous les pays. Les protégés de<br />

Jean-Louis Gasset avaient terminé 2e<br />

du groupe H avec le même nombre de<br />

points (13) que la Zambie. De son<br />

côté, la Guinée-Bissau partageait le<br />

même groupe que le Nigeria, à savoir<br />

le groupe A. Les protégés de Baciro<br />

Candé avaient fini 2e de la poule A<br />

avec 4 victoires dont une face au<br />

Nigeria.<br />

Pour l'ouverture, ce sera<br />

un derby ouest-africain<br />

Éliminée en huitièmes de finale lors de<br />

la précédente édition par l'Égypte, la<br />

Côte d’Ivoire tentera de décrocher les<br />

trois premiers points de la CAN devant<br />

son public face aux Bissau-guinéens.<br />

Cette rencontre promet des étincelles,<br />

car c'est un derby entre deux pays de<br />

l'Afrique de l'Ouest. L'autre match du<br />

groupe A entre le Nigeria et la Guinée<br />

visitez <strong>wiwsport</strong>.com<br />

Équatoriale aura lieu le dimanche 14<br />

<strong>janvier</strong>. Dans le groupe B, les malheureux<br />

finalistes de la dernière CAN, à<br />

savoir l’Égypte de Mohamed Salah,<br />

feront leur entrée en lice le dimanche<br />

14 <strong>janvier</strong> <strong>2024</strong> face au Mozambique.<br />

Le 3e match du dimanche, le 2e du<br />

groupe B opposera les Black Stars du<br />

Ghana aux Requins bleus du Cap-Vert.<br />

François Fara BANGOUNCOUME<br />

Programme<br />

samedi et dimanche<br />

Samedi 13 <strong>janvier</strong> <strong>2024</strong><br />

*Stade Olympique Alassane Ouattara<br />

Groupe A 20h00:<br />

Côte d'Ivoire /<br />

Guinée-Bissau<br />

Dimanche 14 <strong>janvier</strong> <strong>2024</strong><br />

*Stade Olympique Alassane Ouattara<br />

Groupe A 14h00:<br />

Nigeria /<br />

Guinée Équatoriale<br />

Groupe B 17h00:<br />

Égypte / Mozambique<br />

20h00:<br />

Ghana / Cap-Vert


11 N° 342 DU <strong>12</strong> JANVIER <strong>2024</strong><br />

La Tanière<br />

Stade Charles Konan-Banny :<br />

Les derniers réglages !<br />

Le beau stade de Yamoussoukro est<br />

prêt à accueillir du monde. Théâtre des<br />

prochaines rencontres chocs de la<br />

CAN à l’image des affiches, Sénégal/Gambie,<br />

Sénégal/Cameroun, tout passe au peigne fin<br />

ici. Il y a toujours une forte affluence devant<br />

cette infrastructure sportive comparée à<br />

celle des clubs anglais. En plus de la forte<br />

présence des forces de l’ordre, on note aussi<br />

beaucoup de visiteurs qui veulent juste<br />

contempler les préparatifs de la CAN ici à<br />

Yamoussoukro. Cela, malgré les nombreuses<br />

interdictions notées : il faut ne pas stationner<br />

longtemps devant le stade pour les<br />

véhicules, toujours circuler, toujours<br />

demander la permission et donner la raison<br />

de sa présence et surtout ne pas prendre de<br />

photos du bijou ivoirien de 20.000 places.-<br />

Dans l’enceinte, tout est fin prêt. Une<br />

peinture orange inonde les murs des<br />

couloirs. Dans les salles, l’odeur de la<br />

nouveauté inonde les narines. Des<br />

va-et-vient incessants ! Tout semble prêt ici,<br />

des tribunes à la pelouse. Dans les couloirs,<br />

la Confédération Africaine de Football<br />

s’active dans les derniers réglages notamment<br />

le branding. L’aspect marketing compte<br />

beaucoup pour le plus grand rendez-vous du<br />

continent. Le directeur du stade a du mal à<br />

tenir en place, son téléphone sonne presque<br />

chaque minute. Le plus sénégalais des<br />

Ivoiriens, sportif dans l’âme, travaillant pour<br />

le football et le handball donne les nouvelles<br />

des préparatifs. « On est prêt à 99, 99%.<br />

Les 1% qui restent sont les travaux d’embellissement<br />

pour rendre plus beau ce stade », a<br />

informé Abdou Aziz Sidibé.<br />

Les Lions de la Téranga<br />

dominent la tanière de<br />

l’hôtel Président<br />

Il y a eu plusieurs appréhensions de la part<br />

des Sénégalais de voir les Champions<br />

d’Afrique partager leur hôtel avec le Cameroun.<br />

Cette décision de la Confédération<br />

africaine de football n’a pas beaucoup plu<br />

aux supporters, mais la FSF a su tirer son<br />

épingle du jeu à Yamoussoukro.<br />

Ce n’est pas seulement l’expérience des<br />

joueurs qui est retenue comme point fort<br />

pour reconquérir la CAN. Les observateurs<br />

avertis misent aussi sur celle de la Fédération<br />

Sénégalaise de Football (FSF) dans le<br />

secteur de l’organisation et de la bonne<br />

gestion du groupe. Cela, les fédéraux l’ont<br />

compris !<br />

À l’hôtel Président, la partie du Sénégal<br />

est surnommée «Dakar»<br />

Dans l’imposante bâtisse de l’hôtel Président,<br />

le plus grand hôtel de Yamoussoukro,<br />

pouvant accueillir plus de 800 personnes<br />

avec plus de 200 chambres, l’on ne posera<br />

pas la question où se trouve le Sénégal.<br />

Selon une source travaillant dans l’hôtel, l’on<br />

appelle la partie octroyée aux Champions<br />

d’Afrique en titre « Dakar ». En effet, les<br />

fédéraux ont réussi un coup de maître dans<br />

l’hôtel.<br />

Rien n’a été laissé au hasard en termes de<br />

visibilité. Bien avant l’arrivée des joueurs,<br />

une équipe de la FSF a pris le soin de venir<br />

mettre en place les affiches de la fédération<br />

avec le glorieux slogan « Manko Wutti Ndam<br />

Li ». L’entrée de l’hôtel pour le Sénégal qui est<br />

bien différente de celle du Cameroun porte<br />

les couleurs du pays de la Téranga et de la<br />

FSF. Et dans les appartements des Lions,<br />

chaque joueur à sa photo devant et dans sa<br />

chambre.<br />

visitez <strong>wiwsport</strong>.com<br />

Sécurité maximale, des portes bloquées<br />

Ici, on ne badine pas avec la sécurité !<br />

D’ailleurs, en plus des gendarmes présents<br />

dans toutes les entrées, le personnel de la<br />

sécurité de l’hôtel aussi a été renforcé.<br />

Ce lieu sert aussi de retrait des accréditations,<br />

les entrées et sorties des journalistes<br />

sont bien filtrées. Il est hors de question de<br />

déranger la quiétude des Lions qui sont<br />

arrivés mardi (pour le Sénégal) et mercredi<br />

(pour le Cameroun). Il est tout aussi<br />

important pour les organisateurs que ces<br />

deux équipes cohabitent sans problème.<br />

Ainsi, plusieurs portes pouvant donnant<br />

accès aux deux équipes ont été bloquées, a<br />

appris <strong>wiwsport</strong>.<br />

Lions de la Téranga et Lions Indomptables<br />

seront dans le même hôtel mais pourront ne<br />

jamais se rencontrer !<br />

Nafi Amar Fall


visitez <strong>wiwsport</strong>.com<br />

<strong>12</strong> N° 342 DU <strong>12</strong> JANVIER <strong>2024</strong><br />

Les Lions au galop à<br />

l’heure du match<br />

Si le Sénégal est arrivé à Yamoussoukro cinq<br />

jours avant son premier match, c’est pour une<br />

bonne raison. L’acclimatation est importante<br />

pour l’équipe dans cette région ivoirienne ou<br />

il fait très chaud. Ce jeudi, Aliou Cissé et ses<br />

hommes ont repris le chemin du terrain<br />

annexe du stade Charles Konan Banny pour<br />

effectuer leur deuxième galop d’entraînement.<br />

Pour cette sortie, la séance était à huis<br />

clos.<br />

Bamba Dieng et Alfred<br />

Gomis ont rejoint la tanière<br />

en Côte d’Ivoire<br />

Bamba Dieng et Alfred Gomis disputeront du<br />

13 au 11 <strong>janvier</strong> la 34e Coupe d’Afrique des<br />

Nations, comme l’a annoncé le sélectionneur<br />

de l’équipe nationale à l’issue du match<br />

amical des Lions face au Niger, qui s’est<br />

soldé par une victoire 1 à 0. Les deux<br />

Lorientais ont d’ailleurs rejoint la sélection<br />

basée à Yamoussoukro où elle disputera ses<br />

matchs de poules contre la Gambie, la Guinée<br />

et le Cameroun. Pour rappel, les joueurs<br />

d’Aliou Cissé sont arrivés en terre ivoirienne<br />

mardi soir après avoir reçu le drapeau<br />

national des mains du chef de l’État qui les<br />

invite à aller chercher une deuxième étoile.<br />

Anta Ndiaye<br />

Seny Dieng<br />

après son forfait : « je<br />

suis très triste de quitter<br />

la tanière »<br />

Blessé à la cuisse et après avoir été convoqué<br />

par Aliou Cissé, Seny Dieng, champion<br />

d’Afrique en 2022, a finalement dû déclarer<br />

forfait pour disputer la Coupe d’Afrique des<br />

Nations (13 <strong>janvier</strong>-11 février) avec l’Equipe<br />

Nationale du Sénégal. À travers ses réseaux<br />

sociaux, dont Instagram, le gardien de but de<br />

Middlesbrough a réagi. « Comme vous pouvez<br />

l’imaginer, je suis très triste de quitter la<br />

tanière si proche du début de la compétition,<br />

confie le joueur de 29 ans. Je souhaite tout le<br />

meilleur à l’équipe, de conserver notre titre.<br />

Je vais travailler fort pour revenir le plus vite<br />

possible sur le terrain ». Seny va désormais<br />

retourner en Angleterre poursuivre sa<br />

convalescence.<br />

Anta Ndiaye<br />

Le staff a décidé de s’entraîner à l’heure de<br />

son premier et deuxième match (14h). À<br />

cette heure, il fait très chaud dans la ville de<br />

Yakro ou les habitants font savoir qu’en cette<br />

période le climat est favorable contrairement<br />

aux mois passes ou à venir. Pour les Lions, il<br />

faudra résister à cette chaleur lors du coup<br />

d’envoi de leur compétition. Rappelons que<br />

pour leur première séance, 26 joueurs se<br />

sont entraînés durant les 15 minutes<br />

allouées à la presse. Fodé Ballo-Toure était<br />

absent.<br />

Nafi Amar Fall<br />

La Tanière<br />

El Hadji Diouf avertit les adversaires du Sénégal<br />

« On sait qu’on est l’équipe à battre, mais avant de<br />

nous passer dessus, il faut se réveiller très tôt »<br />

Les champions d’Afrique ont rejoint hier leur<br />

camp de base à Yamoussoukro, où ils<br />

disputeront leurs trois premiers matchs du<br />

groupe C de la 34e édition de la Coupe<br />

d’Afrique des Nations. Avec dans sa délégation,<br />

El Hadji Diouf, le Sénégal ambitionne<br />

clairement de réaliser un doublé, deux ans<br />

après son premier sacre au Cameroun. Et la<br />

pression ne peut que profiter aux Lions, selon<br />

l’ancien international sénégalais.<br />

« Ce n’est pas une charge d’être attendu, je<br />

crois d’ailleurs que c’est une bonne pression.<br />

On a la meilleure équipe. On a les stars du<br />

moment et les joueurs qui prennent du plaisir<br />

sur un terrain et qui vont donner beaucoup de<br />

plaisir. Je crois que nous sommes là pour ça.<br />

On sait qu’on est l’équipe à battre mais avant<br />

de nous passer dessus il faut se réveiller très<br />

tôt. Je crois que nous allons beaucoup<br />

apprendre de nos erreurs pour essayer de<br />

garder notre titre et je crois que c’est une<br />

bonne pression. Je pense que pour nous c’est<br />

une pression positive qu’on va transférer à<br />

ces joueurs qu’ils vont transférer à leur tour<br />

aux supporters. Je pense qu’on a tout ce qu’il<br />

faut pour faire ce que les Anglais appellent<br />

back to back », estime Diouf au micro de<br />

<strong>wiwsport</strong>. Pour son premier match, le<br />

Sénégal jouera la Gambie à 14 heures<br />

pile-poil et sans doute sous la chaleur de<br />

Yamoussoukro. Mais pour l’ancien attaquant<br />

des Lions, cela ne devrait pas poser de<br />

problème aux joueurs d’Aliou Cissé.<br />

« Je ne pense pas que nous nous cacherons<br />

derrière quoi que ce soit aujourd’hui parce<br />

qu’il fait très chaud pour tout le monde. Nous<br />

sommes les tenants du titre et je pense<br />

qu’aujourd’hui pour cette compétition de<br />

cette ampleur, il faut être prêt. Je ne peux<br />

donc parler que de football. Quand on<br />

regarde ces joueurs, ils sont tous fiers. Il faut<br />

être confiant, avoir la confiance de dire qu’on<br />

a la meilleure équipe.<br />

Je connais les joueurs, je joue avec eux tous<br />

les jours à l’entraînement et je crois qu’ils<br />

sont déterminés à redevenir champions<br />

d’Afrique ». Le double ballon d’Or africain<br />

ajoute : « C’est un match de football et il<br />

restera ainsi pour toujours. C’est le Cameroun<br />

et on le respecte mais aujourd’hui je<br />

vous l’ai dit, les stars actuelles, la meilleure<br />

équipe d’Afrique en ce moment, c’est le<br />

Sénégal et nous représentons le Sénégal et<br />

l’Afrique. Et nous ferons plaisir aux Africains »<br />

a-t-il déclaré au sujet du prochain duel des «<br />

Lions » dans le cadre de la deuxième journée<br />

du C entre le Sénégal et le Cameroun.<br />

Anta Ndiaye<br />

Abdoulaye<br />

Niakhaté Ndiaye :<br />

« Kalidou Koulibaly me<br />

dit que je fais partie de<br />

la relève »<br />

Le jeune défenseur de l’ESTAC Troyes,<br />

Abdoulaye Niakhaté Ndiaye s’apprête à<br />

disputer sa première Coupe d’Afrique des<br />

Nations. Dans cet entretien accordé à la<br />

Ligue 2, le néo-international évoque l’un de<br />

ses idoles, en l’occurrence Kalidou Koulibaly.<br />

Auteur d’une bonne première partie de saison<br />

avec l’ESTAC Troyes, qu’il a rejoint l’été<br />

dernier en provenance de l’Olympique<br />

Lyonnais, Abdoulaye Niakhaté Ndiaye va<br />

disputer sa première Coupe d’Afrique des<br />

Nations. À 21 ans, le défenseur central a<br />

connu sa première sélection avec les Lions<br />

lundi dernier en amical face au Niger.<br />

« C’est un rêve de gamin (de jouer la Coupe<br />

d’Afrique) » confie-t-il dans une interview<br />

avec la Ligue 2 BKT. « Petit, je regardais<br />

l’Equipe Nationale jouer, avec mon maillot<br />

devant la TV. Je regardais jouer les Sadio<br />

Mané, Kalidou Koulibaly… Et aujourd’hui, je<br />

suis avec eux sur le terrain… Quand ça<br />

t’arrive, tu peux être fier de toi ! »<br />

-« Koulibaly me donne beaucoup de conseils<br />

»<br />

L’ancien pensionnaire du Dakar Sacré-Cœur,<br />

géant par son physique et par le talent, est<br />

perçu avec un futur grand dans La Tanière,<br />

notamment par certains cadres qu’il qualifie<br />

de « trop gentils. À commencer par Kalidou<br />

Koulibaly, “Kouly“, le capitaine ». Le défenseur<br />

d‘Al-Hilal s’est montré élogieux envers<br />

son jeune équipier. « Dans une interview, il<br />

(Koulibaly) a dit qu’il me voyait comme un<br />

futur patron de l’équipe nationale. Ça m’a fait<br />

beaucoup de bien d’entendre ça. En sélection,<br />

il me donne beaucoup de conseils. Il me<br />

dit qu’il faut que je continue à travailler, à<br />

progresser et qu’il ne faut pas baisser les<br />

bras car je fais partie de la relève ».<br />

Mbagnick Dione


13 N° 342 DU <strong>12</strong> JANVIER <strong>2024</strong><br />

Adversaires des Lions<br />

Gambie – En manque d’oxygène dans l’avion,<br />

les Scorpions rebroussent chemin !<br />

La route vers la Côte d’Ivoire est<br />

tumultueuse pour la Gambie.<br />

Après l’histoire des primes, les<br />

Scorpions qui s’étaient envolés ce<br />

mercredi soir pour Yamoussoukro se<br />

trouvent actuellement en Gambie. Les<br />

raisons évoquées sont incroyables<br />

mais vraies. C’est la Fédération<br />

Gambienne de Football qui confirme<br />

l’information qui a fuité sur la toile. Les<br />

joueurs gambiens se trouvent actuellement<br />

à Banjul après avoir décollé de<br />

l’aéroport en partance pour la CAN<br />

2023.<br />

« Le vol a duré neuf minutes en vol<br />

quand l’équipage s’est rendu compte et<br />

a immédiatement demandé à revenir à<br />

Banjul. Lors de l’atterrissage, les<br />

enquêtes préliminaires ont indiqué<br />

qu’il y avait une perte de pression de la<br />

cabine et d’oxygène.<br />

Cependant, l’équipe technique de la<br />

société exploitante du vol, Air Côte<br />

d’Ivoire évalue plus avant la situation<br />

pour déterminer ce qui a causé le<br />

manque d’oxygène et de pression<br />

cabine », explique la missive.<br />

Tom Saintfiet<br />

« Nous serions tous<br />

morts. Nous nous<br />

sommes tous endormis<br />

rapidement »<br />

Interrogé par le média belge Het<br />

Niewsblad, le coach Tom Saintfiet a<br />

confié avoir eu la peur de sa vie. «<br />

Nous aurions tous pu être morts. Nous<br />

nous sommes tous endormis rapidement,<br />

moi y compris », a expliqué le<br />

technicien. « J’ai fait de courts rêves<br />

sur la façon dont ma vie se déroulait,<br />

vraiment. Au bout de neuf minutes, le<br />

pilote a décidé de faire demi-tour car il<br />

n’y avait pas d’alimentation en<br />

oxygène. Certains joueurs ne se sont<br />

pas réveillés immédiatement après<br />

l’atterrissage. Nous avons failli être<br />

intoxiqués au monoxyde de carbone.<br />

Encore une demi-heure de vol et nous<br />

serions tous morts », a expliqué le<br />

technicien belge. Selon d’autres<br />

sources gambiennes, cette situation a<br />

créé un malaise au sein de la délégation<br />

notamment les joueurs. « Certains<br />

d’entre nous ont des problèmes<br />

respiratoires et de sérieux maux de<br />

tête », ont déclaré les joueurs à<br />

Gamfoot. « Nous n’avions pas d’oxygène<br />

dans le vol, nous ne pouvions pas<br />

respirer. Certains d’entre nous ont mal<br />

à la tête et sont encore essoufflés ».<br />

Notons qu’à travers sa missive, la<br />

Fédération gambienne rassure que les<br />

membres de la délégation sont en<br />

bonne santé et en sécurité.<br />

Pour le moment, ils ont rebroussé<br />

chemin et se trouvent dans un hôtel<br />

gambien. Pour rappel, la Gambie est le<br />

premier adversaire des Lions pour la<br />

CAN 2023. Ce derby ouest-africain est<br />

prévu le 15 <strong>janvier</strong>.<br />

Nafi Amar Fall<br />

visitez <strong>wiwsport</strong>.com


14 N° 342 DU <strong>12</strong> JANVIER <strong>2024</strong><br />

!"#$%&'(%$& "$& )(*+&<br />

Cameroun<br />

Onana sera absent contre<br />

la Guinée, mais devrait être<br />

présent face au Sénégal<br />

Le portier Camerounais aurait volontairement<br />

décidé de rester quelques<br />

jours de plus à Manchester avant de<br />

rejoindre sa sélection nationale<br />

actuellement en Côte d’Ivoire pour les<br />

besoins de la Coupe d’Afrique des<br />

Nations. Ayant choisi de jouer pour<br />

Manchester United lors du match choc<br />

de la 21e journée de Premier League<br />

prévu dimanche prochain, le gardien<br />

de but André Onana manquera le<br />

premier match du Cameroun dans<br />

cette Coupe d’Afrique des Nations dont<br />

le coup d’envoi est prévu samedi,<br />

d’après les informations de Reuters<br />

confirmées par la presse camerounaise.<br />

Ce qui fait que le portier des Lions<br />

indomptables ne participera pas au<br />

match du groupe C entre le Cameroun<br />

et la Guinée, prévu lundi à partir de 17<br />

heures au Stade Charles-Konan-Banny<br />

de Yamoussoukro. Toutefois, André<br />

Onana devrait tenir son rang lors la<br />

prochaine sortie du Cameroun face<br />

aux Lions de la Teranga du Sénégal,<br />

champions d’Afrique en titre, 19<br />

<strong>janvier</strong>. La même source indique la<br />

Fédération camerounaise de football<br />

(Fecafoot) et le club anglais sont en<br />

discussion depuis plusieurs jours sur<br />

la date d’arrivée en Côte d’Ivoire de<br />

l’ancien joueur de l’Inter de Milan qui<br />

avait déjà retardé son voyage une fois<br />

pour participer à la victoire de siens<br />

contre Wigan (2-0 au 3e tour de la FA<br />

Cup) ce lundi.<br />

Anta Ndiaye<br />

Guinée<br />

Le staff médical du Syli<br />

rassure sur la blessure de<br />

Serhou Guirassy<br />

Au lendemain de la blessure du joueur<br />

vedette de l’équipe nationale de la<br />

Guinée, adversaire du Sénégal, le staff<br />

du Sily rassure sur l’état de santé de<br />

l’attaquant de VfB Stuttgart, trois jours<br />

du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique<br />

des Nations en Côte d’Ivoire.<br />

Les Guinéens peuvent pousser un<br />

premier ouf de soulagement.<br />

Leur star Serhou Guirassy, qui a quitté<br />

ses partenaires lundi après 26<br />

minutes de jeu lors du match de<br />

préparation contre le Nigeria (2-0) à<br />

Abou Dhabi, devrait pouvoir tenir sa<br />

place à la Coupe d’Afrique des Nations,<br />

selon les mots du staff de la sélection.<br />

Les nouvelles sont pour le moment<br />

rassurantes. « Sorti sur blessure face<br />

au Nigeria, en match de préparation à<br />

Abu Dhabi, l’attaquant a ressenti une<br />

sensation d’étirement au niveau de la<br />

cuisse droite. Serhou Guirassy a<br />

effectué une IRM qui révèle une<br />

élongation mineure.<br />

Il ne ressent pas de douleur mais il<br />

continue d’être suivi par le staff<br />

médical qui évaluera la situation au<br />

jour le jour », a déclaré le staff médical<br />

du Syli.<br />

visitez <strong>wiwsport</strong>.com<br />

Reste maintenant à savoir si le<br />

deuxième meilleur buteur de la<br />

Bundesliga sera opérationnel contre le<br />

Cameroun, premier match des guinées<br />

dans cette CAN 2023.<br />

Pour rappel, la Guinée est logée dans<br />

le groupe C avec le Sénégal, la Gambie<br />

et le Cameroun. Elle jouera son<br />

troisième match contre le Sénégal.<br />

Anta Ndiaye


15 N° 342 DU <strong>12</strong> JANVIER <strong>2024</strong><br />

Lamb<br />

Face à Fils de Balla ce dimanche,<br />

Lac Rose joue sa dernière carte<br />

L<br />

ac Rose (Fass Ndakaru) a une<br />

dernière carte à jouer s'il ne<br />

veut pas mettre définitivement<br />

une croix sur sa carrière. Le lutteur de<br />

l'écurie Fass affronte ce dimanche l'un<br />

des lieutenants de Balla Gaye 2, à<br />

savoir Fils de Balla qui reste sur une<br />

très bonne dynamique.<br />

ETDR Évents a offert à Lac Rose (19<br />

combats, 9 victoires 7 défaites) une<br />

dernière occasion de sauver sa<br />

carrière. L'ex grand espoir de la<br />

médina est au fond du gouffre depuis<br />

plusieurs années maintenant. Battu<br />

par Quench (30 avril 2023) pour son<br />

retour dans l'arène après cinq ans<br />

d'absence, Lac Rose avait une<br />

nouvelle fois subi les critiques de la<br />

part de ses supporters qui pour la<br />

plupart n'avaient quant à l'avenir de<br />

leur lutteur dans l'arène.<br />

Ce dimanche 14 <strong>janvier</strong> à l'arène<br />

nationale, la tâche ne sera sans doute<br />

pas facile pour le Fassois qui doit se<br />

réinventer pour continuer à exister<br />

dans la sphère de la lutte sénégalaise.<br />

Le frère à Pape Ndoye rencontre un<br />

adversaire de taille, redoutable qui<br />

surfe sur quatre victoires consécutives<br />

dont une dernière retentissante contre<br />

Gora Sock. En plus d'être l'un des<br />

lieutenants de Balla Gaye 2, Fils de<br />

Balla (13 combats – 10 victoires et 2<br />

défaites) a par ailleurs l'avantage de la<br />

jeunesse.<br />

Mettre fin<br />

à dix ans sans victoires<br />

Si Fils de Balla reste sur quatre succès<br />

de rang, c'est tout à fait le contraire<br />

pour Lac Rose qui est sur quatre<br />

revers consécutifs, battu par Quench,<br />

Moussa Ndoye, Sa Thiès et Garga<br />

Mbossé. Pire, Lac Rose n'a plus connu<br />

le goût de la victoire depuis 2013 soit<br />

dix ans. Une très longue attente !<br />

Cependant la traversée du désert peut<br />

toutefois se terminer ce dimanche s'il<br />

venait à battre son adversaire Fils de<br />

Balla qui est le grand espoir de l'école<br />

de lutte Balla Gaye et un lutteur avec<br />

une certaine côte dans l'arène.<br />

Notons que le combat spécial de cette<br />

journée opposera Niakh Diarignou<br />

(écurie Thiaroye Mboolo) à Thiatou<br />

Yoff (écurie Yoff).<br />

Lac Rose<br />

«Je me suis bien préparé et je prie<br />

Dieu de m’accorder la victoire<br />

dimanche»<br />

« D’abord je remercie mes supporters<br />

des localités de Niarry Tally, Grand<br />

Dakar, Biscuiterie, Fass, Gueule Tapée<br />

et Médina. Je sors d’une défaite lors de<br />

mon dernier combat et je me suis fait<br />

violence pour revenir au top avec l’aide<br />

de Père Tapha Gueye, Mohamed Ali<br />

Ndiaye et Père Katy Diop, Coach Socé<br />

et compagnie. Je prie Dieu de m’accorder<br />

la victoire dimanche soir. Il n’y a<br />

pas lieu de parler davantage puisqu’il<br />

ne reste que quelques jours avant le<br />

combat. Tout ce que je demande à mon<br />

adversaire et de faire ce qu’il a dit<br />

(d’attaquer car étant plus jeune). »<br />

Fils de Balla<br />

«Je veux voir la meilleure version<br />

de Lac Rose, la victoire ne sera que<br />

plus belle»<br />

« Tout Fass derrière Lac Rose et c’est<br />

leur rôle. Moi je suis à Guédiawaye<br />

avec mes proches, mes sparring-partners<br />

qui m’aident beaucoup à<br />

l’entraînement. Je me suis préparé à<br />

tout et comme je l’ai déjà dit je suis le<br />

plus jeune c’est à moi de diriger de<br />

combat. Je sais que Lac Rose est un<br />

bon bagarreur donc c’est sûr qu’il y<br />

aura de la bagarre. Je veux voir la<br />

meilleure version de Lac Rose, la<br />

victoire ne sera que plus belle.<br />

J’espère qu’il s’est complètement<br />

rétabli de ses pépins physiques (…) Je<br />

connais la valeur de ce combat car si<br />

je le gagne, j’entrerai dans un autre<br />

cercle »<br />

Pape Moussa Ndour<br />

Modou Lô recale Reug-Reug et annonce sa trêve<br />

« Je vais faire une pause (…) l’adversaire de Reug-Reug c’est Franc »<br />

Après avoir livré deux combats en<br />

l’espace de deux mois (contre Ama<br />

Baldé et Boy Niang, Ndlr), le roi des<br />

arènes Modou Lô a confié vouloir<br />

prendre une pause avant de redescendre<br />

dans l’arène. Kharagne Lô qui<br />

s’est confié à Gaston Productions TV a<br />

donc confirmé les propos de son<br />

mentor Biram Gningue avait soufflé<br />

cela aux journalistes il y a quelques<br />

jours. « Je sors de deux grands événements<br />

qui ont nécessité beaucoup de<br />

sacrifices. Pour le moment je vais donc<br />

mettre de côté la lutte pour prendre<br />

une pause. Je veux me concentrer sur<br />

autre chose donc je ne pense pas à<br />

mon prochain adversaire ou à qui que<br />

ce soit. Reug-Reug ? Non je ne veux<br />

pas me prononcer là-dessus. Qu’il<br />

affronte Franc qui est encore invaincu<br />

dans l’arène. Même s’il (Reug-Reug) a<br />

battu Bombardier, il a perdu son<br />

précédent combat avant de battre<br />

Bombardier. Reug-Reug v Franc est un<br />

combat très intéressant (…) », a<br />

déclaré le Roi Modou Lo.<br />

Pape Moussa Ndour<br />

visitez <strong>wiwsport</strong>.com<br />

Lac 2 réclame une centaine<br />

de millions pour<br />

affronter Reug-Reug<br />

C’est une information révélée par Les<br />

Arènes. En effet selon le site géré par<br />

Abou Ndour, Lac de Guiers qui vient de<br />

battre Siteu (par avertissement) a<br />

accepté d’en découdre avec un autre<br />

jeune lutteur à savoir Reug-Reug<br />

vainqueur avec la manière de Bombardier<br />

le 24 décembre dernier. Toutefois,<br />

le puncheur du Walo aurait réclamé un<br />

cachet avoisinant les 100 millions de<br />

FCFA pour croiser la Foudre de Thiaroye.<br />

Le promoteur Jamaïcain de Jam<br />

productions (organisateur de Bombardier/Reug-Reug)<br />

qui veut se combat<br />

n’a pas pour le moment donné une<br />

suite favorable à la volonté de Lac 2<br />

qui s’est envolé pour la France ce<br />

mercredi.<br />

Pour rappel lors de son dernier combat<br />

contre Siteu, Lac 2 avait touché un<br />

cachet de 60 millions contre 72<br />

millions pour le Tarkinda.<br />

Pape Moussa Ndour


Ghana : Iñaki Williams<br />

auteur de 8 buts et 3<br />

caviars avec Bilbao<br />

Le grand frère de Nico Williams est<br />

parmi les joueurs ghanéens convoqués<br />

par Chris Hughton pour défendre les<br />

couleurs de son pays. Ce sera la<br />

première CAN d’Iñaki Williams. Son<br />

absence dans l’attaque de l’Athletic<br />

Bilbao sera compliquée à combler. En<br />

19 rencontres disputées cette saison<br />

avec les Basques, le natif de la Biscaye<br />

(Espagne) a inscrit 8 buts et a offert 3<br />

passes décisives.<br />

visitez <strong>wiwsport</strong>.com

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!