J - Théâtre des Chimères

theatre.des.chimeres.com

J - Théâtre des Chimères

B R E V E S

C H I M E R E S

Lettre

d’ information

24

Oct/Nov/Déc/janv

SAISON 2012/2013

75 avenue Maréchal Juin - Biarritz

05 59 41 18 19


édito

Q

uoi de plus agréable quʼune

belle journée de lʼété finissant ?

La sensation mêlée des rayons dʼun

soleil encore chaud et de la douceur fraîchissante

de lʼair, nʼappartient quʼà cette

courte saison. Séjour vivifiant, apaisant,

au sortir des fournaises estivales, à

quelques semaines des premiers froids.

Le temps des derniers dîners en terrasse,

des petites laines la nuit venue,

du bien-être des fins de matinée si

claires et du vague à lʼâme qui vous

prend entre chien et loup. Instants sensibles

où le bonheur de vivre se teinte de

rêverie.

Et, me voici à lʼombre dʼun laurier rose,

rédigeant cette Brève de septembre,

les projets à venir – qui ne manquent

pas – rangés sur ma table, comme de

petits soldats en ordre de marche : les

créations, les spectacles, les festivals,

les ateliers, les stages, les lectures, les

rencontres…

A trois kilomètres dʼici, notre lieu “les

découvertes”, briqué comme au premier

jour, attend les nouveaux venus…

Dans les teintes ambrées de cette fin

dʼaprès-midi, la saison qui sʼouvre mʼapparaît

comme une douce et belle promesse.

À partager ensemble.

Jean-Marie Broucaret

tchimeres@wanadoo.fr

www.theatre-des-chimeres.com

Photos : Guy Labadens, Vincent Valvé, Txomin Heguy

N° Licences d’entrepreneur 2/1008861 - 3/1008859

2


étrospective

La Villa des Esprits à Anglet

L

a villa des Esprits a vu le jour en

cette rentrée. Un parcours théâtralisé

à lʼintérieur de la Villa Beatrix

Enea à Anglet, mêlant lectures mises en

espace, scènes jouées, projections dʼextraits

de films, musiques et éclairages.

Une déambulation pour une vingtaine de

spectateurs, guidée par six comédiens,

dans les coins et recoins de cette grande

maison néo-gothique, sur le thème du

surnaturel.

Fantômes, revenants, morts-vivants et

autres apparitions furent au rendez-vous

de ces quatre représentations données à

lʼoccasion des Journées du Patrimoine

en collaboration avec la ville dʼAnglet.

Que ceux qui nʼont pas pu obtenir de

places se rassurent : une nouvelle série

est prévue du 23 au 26 janvier 2013.

3


hommage

Mêlée sur rail à Mauléon

Le samedi 22 septembre,

le service culturel de la ville

de Mauléon a fêté lʼouverture

de sa saison en nous

invitant à jouer “Le pack” et

“Lʼenfer du rail”. Ces deux

courtes pièces satiriques,

écrites par J.M. Broucaret,

furent créées la saison dernière

à Anglet, lors de levers

de rideaux.

Cʼest avec beaucoup de

plaisir que nous les avons

reprises pour cette escapade

souletine.

Maurice et Tsilla

Jʼai rencontré Maurice Chevit, il y a plus

de 25 ans à Toulouse où nous jouions

ensemble dans “Le terrain Bouchaballe”

de Max Jacob, mis en scène par Jacques

Rosner. Depuis, nous ne nous sommes

jamais perdus de vue, une belle amitié nous

unissant. Il mʼa beaucoup appris du théâtre et

de la vie. Il me manque.

De Tsilla Chelton, jʼai appris le secret des

textes. Jʼai eu la chance que les hasards de

lʼexistence me permettent de me nourrir de

son enseignement et de son regard. Jʼen

garde un éblouissement – de ceux qui vous

métamorphosent.

La tradition japonaise qualifie les grands

acteurs du théâtre Nô de “trésors vivants”.

Maurice et Tsilla, chacun à sa façon, étaient

deux trésors vivants. Le théâtre est éphémère

et ne dure, dit-on, que ce que durent les

acteurs. Il y a pourtant un moyen dʼéchapper

au néant de la totale disparition : la transmission

de la trace par ceux qui restent. À nous

maintenant de prendre le relais. 4


la formation

La rentrée des ateliers

F

aire du théâtre, pratiquer le jeu dʼacteurs

est sûrement un bon remède

contre le marasme de la crise. Dans

nos ateliers, vous ferez la découverte de

vos possibilités, lʼapprentissage de la

relation constructive aux autres, le développement

de votre capacité à la prise de

parole publique et évidemment, surtout,

vous retrouverez le sens du jeu et le plaisir

de vivre une forte et réjouissante aventure

collective et individuelle. Exercices

de fond et préparation dʼun spectacle

donné en public dans le courant du mois

de juin se succèdent au fil des séances.

Les ateliers viennent juste de commencer.

Il reste quelques places. Dépêchez-vous !

BIARRITZ - “découvertes”

Adultes - lundi (RSA/AAH) - mardi - mercredi

jeudi de 19 h à 22 h

Ados (12 à 14 ans½) - mercredi de 14 h

à 16 h

Enfants (6 à 8 ans) - mercredi de 17 h à

18 h 30

BAYONNE - Maison des Associations

Adultes - mardi de 18 h 45 h à 21 h 45

Jeunes (de 14½ à 17 ans) - mercredi de

18 h à 20 h

ANGLET - Baroja

Pré-ados (9 à 11 ans) - mercredi de 15 h 15 à

16 h 45

Adultes - lundi – mardi - mercredi de 19 h

à 22 h

HENDAYE - Ecole maternelle Ville

Enfants (8 à 10 ans) - lundi de 18 h à 19 h 30

Pré-ados - mardi de 18 h à 19 h 30

Adultes - lundi de 19 h 30 à 22 h 30

5


Mille et un jours de formation

P

our les plus aguerris, nous proposons

depuis 1995, une formation approfondie en

trois années. Ouverte aux adultes, sans

limite dʼâge, elle nʼest pas une formation professionnelle

(même si elle peut aider les plus jeunes

à présenter les écoles de formations initiales)

mais offre à des amateurs lʼoccasion dʼaller plus

loin dans leur relation au jeu théâtral. Au début

réservée aux acteurs de nos ateliers, elle sʼest

ouverte au fil des années et nous accueillons

aujourdʼhui plusieurs participants extérieurs, de

Bordeaux notamment. Cette saison, nous démarrons

une nouvelle première année dʼune douzaine

de participants que vous aurez lʼoccasion de

connaître lors dʼétats de travail publics.

Le premier aura lieu le dimanche 25 novembre à

17 h aux “découvertes”, sous la conduite de Guy

Labadens.

Pour ce qui est des deux groupes de 3ème année,

chacun se consacrera au montage dʼun spectacle,

un sous la direction dʼHervé Estebeteguy, lʼautre

de Jean-Marie Broucaret. Rendez-vous pour les

représentations au mois de juin.

Stages

En ce premier trimestre de saison,

J.M.Broucaret animera trois stages. Le

premier aura lieu en octobre à

lʼUniversité de Bordeaux pour les étudiants

de CoMédia (conception de projets

et médiation culturelle). Puis, en

novembre, ce sera le Théâtre des

Ateliers dʼAix-en-Provence pour y

rencontrer la nouvelle Compagnie

dʼEntraînement autour des fondamentaux

du jeu de lʼacteur. Et en janvier,

dans nos locaux biarrots des “découvertes”,

nous recevrons pendant trois

jours les élèves de terminale de lʼoption

théâtre dʼOrthez (lycée Gaston Fébus)

autour de Valère Novarina. 6


la création

“ Mascaret “ sur l’estuaire

Nous vous en avons déjà informés à

plusieurs reprises, “Mascaret,

dérive dʼestuaire” est le titre

dʼune prochaine création de la compagnie.

Projet atypique impulsé par le festival

des Chantiers de Blaye et de

lʼEstuaire, il associe une compagnie et

un auteur, sur une durée de trois saisons,

pour créer un texte original.

Pour lʼoccasion, lʼauteure Dominique

Paquet fait équipe avec le Théâtre des

Chimères, autour dʼun projet qui marie

simple dʼesprit et coup de foudre, ruralité

et centrale atomique, élan vital et conventions.

Nous avons eu le plaisir, à la fin du

mois dʼaoût, de présenter en lecture

publique dans le cadre du festival girondin,

les quarante premières minutes de la

pièce, fruit dʼun aller et retour entre lʼécriture

de Dominique et les improvisations

des comédiens.

Nous nous attaquons cette saison à la

suite et une série de séances de travail

réunira auteure et acteurs, en janvier, aux

“découvertes”.

Une aventure inédite qui nous passionne.

7


Les tanières du loup

Loup en euskara se dit “otso”. Tel est le titre

de notre prochaine création en langue

basque, plus particulièrement destinée au

jeune public (en deux versions pour maternelles et

primaires). Deux acteurs et deux musiciens en

direct sur scène, sous la houlette dʼH.Estebeteguy

pour raconter ces trois histoires adaptées de trois

contes dʼAmaia Hennebutte (Ed. Ikas), où lʼon

sʼamuse de notre ancestrale peur du loup, revue

et corrigée sous les signes conjugués de lʼhumour

et de la modernité.

À lʼinitiative de la Communauté de Communes

Sud Pays Basque, cette création a trouvé la complicité

de lʼICB, dʼIkas, la Scène de Pays Baxe

Nafarroa, Donostia Kultura et Eurorégion

Aquitaine Euskadi.

En attendant, pour aider ce louveteau à grandir,

les répétitions seront accueillies dans différentes

“tanières”, lors de séjours en résidence :

Du 24 septembre au 5 octobre 2012 : CCSPB

(Salle du Patronnage à Béhobie)

Du 19 au 30 novembre 2012 : Baxe-Nafarroa

(Salle Faustin Bentaberry)

Du 28 janvier au 8 février 2013 : Donostia

Kultura (Salle Lugaritz)

Du 9 au 17 février 2013 : CCSPB (Auditorium

Ravel)

Aupa Otso !

8


La presse en revue à Baroja

L

es 13 et 14 décembre : le Théâtre des

Chimères présente sa “Revue de Presse”

dans le cadre de la saison culturelle

dʼAnglet aux Écuries de Baroja.

Ecrit et conçu pour lʼoccasion par Jean-Marie,

made in Chimères de A à Z, ce spectacle reprendra

quelques faits marquants de lʼactualité nationale,

internationale ou locale des six derniers

mois, pour en donner une version théâtrale sur

scène.

Une bande de joyeux comédiens et de pétulantes

actrices mettent en pièce lʼactualité. Coups de

griffres, de gueule et de dents, éclats de rires et de

voix, info, intox, tout est permis pendant une

heure. Trois mots dʼordre : humour, humour et

humour.

Hauts lecteurs

Une bibliothèque installée

sur le sable, plage des

Corsaires à Anglet…

Une bibliothèque des

plages, impulsée par la très

dynamique médiathèque

dʼAnglet. Cʼétait la seconde édition de “Lire à la

mer” et ce fut un nouveau succès. Toujours en collaboration

avec la médiathèque, nous reprenons le

cycle des casse-croûte littéraires : tous les deux

mois, entre 12 h 30 et 13 h 30, pour accompagner

votre casse-croûte et le coup à boire offert par la

bibliothèque, nous lisons un choix de textes en tous

genres qui viennent aromatiser les saveurs du

déjeuner. Prochains rendez-vous : mardi 16

octobre et vendredi 21 décembre à la médiathèque

dʼAnglet.

9


festival

Un nouveau pont

Transit Translatin

Cʻest maintenant devenu une habitude :

entre deux biennales, le festival “Les

Translatines” vous propose un transit

dʼune soirée, le temps des retrouvailles. Elle

aura lieu le 19 octobre au Théâtre de

Bayonne. Ce sera lʼoccasion de fêter le prix

iberoamericano décerné en 2012 au festival

par nos amis espagnols des Prix Max des

arts scéniques. Cet équivalent de nos

“Molière” français récompense trente ans de

travail soutenu et constant pour construire les

voies de la rencontre, au-delà des Pyrénées

et de lʼocéan Atlantique. Nous lèverons également

le coin du rideau sur la prochaine

biennale de 2013. Il y sera question de la

création contemporaine en Colombie, en

Equateur…

Enfin et surtout, nous accueillerons un spectacle

bien dans lʼesprit translatin du festival,

puisquʼil est le fruit de la rencontre entre une

auteure mexicaine, Ximena Escalante et la

compagnie française “Les Trois-Huit”. Le

mythe de Phèdre bousculé, renouvelé et réinventé

par un regard féminin et une écriture

contemporaine puissante qui conjugue passion,

violence, cruauté et humour. Une occasion

de savourer le remarquable jeu des

acteurs et lʼintense théâtralité de lʼunivers

scénique du collectif lyonnais “Les Trois-

Huit”, sous la direction de Sylvie Mongin-

Algan. Une soirée de “transit”, placée sous

le signe de la découverte et du plaisir de se

retrouver.

Un des objectifs de la compagnie et des

“Translatines” est de contribuer à mettre en

place des relations de collaborations et

dʼéchanges entre le Pays-Basque nord et le

Pays-Basque sud. Aussi bien le festival que

les Chimères travaillent régulièrement dans

ce sens depuis de nombreuses années.

10


les découvertes

“les découvertes” portes ouvertes

“L

es découvertes”, lieu de la compagnie,

ouvre largement ses portes à dʼautres

troupes quʼelles soient amateurs ou professionnelles.

Cʼest une de ses vocations

dʼêtre un lieu de résidence et dʼaccueil pour les

projets et réalisations dʼautres artistes.

Deux résidences professionnelles sont programmées.

La première vient de prendre fin. En effet, la

Compagnie de danse Elirale animée par

Pantxika Telleria sʼest installée une semaine

durant et a présenté son nouveau spectacle “H.”

dans le cadre du festival “Le temps dʼaimer”. En

novembre, nous recevrons pour une semaine également,

le musicien-acteur Manu Deligne qui viendra

poser les fondations de son prochain spectacle

“La moitié de mon double”.

Nouvelles du front

1 - Nous avons prolongé jusquʼen juillet 2014 le bail

des “découvertes”, malgré le coût élevé du loyer

qui grève lourdement notre budget. Dʼune part,

aucune proposition de relogement dans ce délais

rapide ne nous a été faite et, dʼautre part, nous ne

souhaitons pas abandonner ce lieu qui vit pleinement,

qui a prouvé depuis bientôt 20 ans sa viabilité, qui

est devenu un repère dans le panorama culturel local, qui

offre un espace de création et de formation rare et idéal et

qui propose une salle modulable, dʼune grande proximité

entre acteurs et public, qui nʼa pas dʼéquivalent sur le district

(au point que le Temps dʼAimer ou Biarritz Culture programment

des spectacles chez nous).

2 - Notre situation vis à vis de la DRAC (Direction régionale

des Affaires culturelles) reste incertaine. En lʼabsence de

convention, aucune garantie ne nous assure que lʼaide que

nous touchons actuellement soit reconduite en 2013. Nous

continuons à demander que le Théâtre des Chimères soit

conventionné par lʼÉtat au titre de compagnie dʼimplantation.

3 - LʼAquitaine vient dʼêtre choisie comme région pilote

pour la décentralisation culturelle. Vu la nébuleuse qui

entoure cette décentralisation, on peut se poser des questions.

Cependant, notre compagnie espère beaucoup en ce

nouveau fonctionnement qui peut amener sa consolidation.

Autrement dit, le combat continue. Avec élan et énergie.

12

More magazines by this user
Similar magazines