Origine de la grandeur de la cour de Rome : et de la nomination aux ...

booksnow1.scholarsportal.info

Origine de la grandeur de la cour de Rome : et de la nomination aux ...

jo^ De la Nomination

latio(i) , même année '^44 , ne voulurent

refufer , ni recevoir l'Evêque de Dreux

pour Légat ( ou Vicaire Apoftolique dans

toutes les provinces au-deçà des Alpes ) :

ils fe contentèrent de déclarer qu'il fal-

loit remettre la difcuffion de cette affaire

à un concile plus nombreux, & compofé

des Prélats des Gaules & de la Germanie.

Enfin cette légation tomba ; Dreux ou

Drogon , Evêque de Mets , n'en ayant

point joui, & s'en étant mêmedélîfté.

Les Papes n'en demeurèrent pas-là. Ni-

colas I. fuinommé le Grand , qui vouloit

rendre l'autorité des Papes plus grande

qu'elle n'âvoit jamais été , s'avifa de

troubler le roiLorhaire le Jeune dans l'af-

faire de fon divorce & de fon mariage

avec Valdrade , dans le tems qu'il lailToit

agir le prince Louis le Bègue de la ma-

{i) Sîrmond. Conc. G ail. Tom. II. /?. 9. 6»

10. Monfieur Fleury appelle ce Synode le

Concile que Charles fit tenir en Décembre

844. à Verneuil fur Oyfe. Je crois qu'il faut

mettre , in Palatio Vernis ; & reconnoître

que ce fut le î. Concile de Vernon. En ef-

fet , l'auteur de la diflertation cite en cet en-

droit, Conc. Vernenfe II. c, ii.Sirmond, T,

III. p, a». Capitul. Carol. T. ÏIL c. 11, Ma-

lui. Cap, Reg, Franc, T, II, p, iS,^

More magazines by this user