Origine de la grandeur de la cour de Rome : et de la nomination aux ...

booksnow1.scholarsportal.info

Origine de la grandeur de la cour de Rome : et de la nomination aux ...

aux Evêchés de Trance. irj

La lettre dans laquelle Hincmar étale

fes fentimens , fut écrite en 88 r. peu-

après un fynode , auquel le même Hincmar

préfida , & dans lequel lui & les Evèques

s'ingérèrent de donner des leçons au

roi Louis, & à fes miniftres. (i)

Hincmar, non content de cet attentat,

avoir bien ofc fa:r:r Hetillon pour TEvê-

ché de Noyon , à l'infçû du roi , contre

un droit qu'il reconnoiflbit autentique ,

comme il paroît par la lettre que je viens

de citer. Il foutint à cette occafîon , &

tâcha de faire voir que les Evêques ne

dévoient pas être tirés du palais des rois

mais de l'Eglife à laquelle ils dévoient

préfider : que qnaiid il s'agilToic de facrec

un Evêque on ne devoit point avoir égard

à la recommandation des rois , ni des

grands de la cour, mais feulement àl'é-

leftion du clerié & du peuple, au incrément

que le métropoUraln avoir fait de

cette élection & du mérite des élus, &: au

confenrement du roi [i]. Hincmar n'avoit

pas néanmoins demandé ce confentement

qu'il reconnoiflbit être néccfTaire , comme

il paroît évidemment , non-feulement par

(l Sirmond. T. 3, pag. joi. 6» fetj.

(2 Fiodoard^ Hifl, Khem, L. 3./?/. ;37i»

ex edit, Sirmond.

More magazines by this user